AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bande de laches ! [PV. Smile]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Bande de laches ! [PV. Smile]   Dim 1 Juin - 16:11

Yann venait de sortir du lycée, il était assez content car la journée avait été assez tranquille c'était une journée d'intégration basée sur le théâtre pour se rencontrer, etc... Yann s'était fait de nouveaux amis et s'était bien amusé mais il devait rentrer chez lui et faire ses devoirs à contrecœur.

Une heure et demie plus tard, le lycéen avait fini ses devoirs et repensa à Dreamland, ce monde fabuleux qu'il venait de découvrir et commençait à parcourir avec sa maîtrise de la glace, il avait rencontré de chouettes types comme Eric avec qui il avait bien rigolé et espérait faire une team méga cool.

C'est donc heureux qu'il alla se coucher quelques heures plus tard pour aller à Dreamland.

Yann se retrouva dans une immense plaine qu'il ne connaissait pas mais il fut tout e suite interpellé par une créature des rêves :

- Bonsoir jeune homme, venez assistez à notre grand spectacle du théâtre ambulant

- Heu oui c'est quoi, j’attends un camarade là


- Pas grave vous allez vous amusez c'est hilarant

Dit-il en tirant de force le contrôleur de glace à l'intérieur d'une immense chapiteau, il y avait à l'intérieur d'énormes gradins et une scène au centre. C'était bondé.

Yann se demanda donc où il pouvait s'asseoir car il n'y avait pas de place mais l'homme lui en indiqua une à coté d'un homme assez grand en costume.

Le lycéen traversa donc un gradin en s'excusant avant de s’assoira à coté de l'homme qui faisait très sérieux avec ce costume.

Mais Yann n'eut pas le temps de s'attarder sur la tenue de l'homme à ses côtés car soudainement la lumière s’éteint et un projecteur illumina une personne sur la scène qui cria dans un micro :

- Bonsoir et bienvenue au grand spectacle du théâtre ambulant.

Un tonnerre d'applaudissement lui répondit mais Yann ne claqua pas des mains ne sachant pas quoi faire.

- Commençons la soirée par la machine à honte

La machine à honte ? Qu'est ce que cela pouvait-il bien être ? Yann ne le savait pas mais en tout cas cela faisait beaucoup rire les personnes autour de lui.

Subitement, un écran apparu au début l'on ne voyait rien puis peu à peu l'image s'améliora et Yann pu enfin voir une jeune fille marchant dans la rue qui essaya d'entrer dans un magasin et se prit une vitre en la confondant avec l'entrée, une autre vidéo la montrait marcher dans une crotte et ainsi de suite.

Yann ne rigola pas au contraire de toute les personnes présentes car il trouvait méchant de rire des ennuies d'autrui, mais ce qui le choqua le plus ce fut quand le présentateur reprit la parole :

- Haha excellent mais vous savez ce qui est la plus drole c'est que cette jeune fille est ici ahahahah

Un projecteur illumina alors un point situé à l'opposé de Yann ou le brestois pouvait voir la même jeune fille en pleurs entouré par le public qui l'insultait, lui crachait dessus en rigolant.

C'était vraiment dégueulasse, il devait prendre la défense de la jeune fille, mais que pouvait-il faire, il regarda donc son voisin et lui dit :

- Vous trouvez ça normal vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bande de laches ! [PV. Smile]   Dim 1 Juin - 16:47


Aussitôt que Yann demanda à Smile s’il trouvait la situation normale, celui si avait déjà fait son choix et s’était levé exactement en même temps que la question quittait ses lèvres. Maintenant debout, c’est non pas dans l’idée de l’ignorer qu’il s’élança dans la foule en direction de la jeune fille, non au contraire il aurait grandement aimé pouvoir parler avec quelqu'un de nouveau et qui comme lui s’était senti concerner par la scène, mais la situation l’avait offusqué autant que le contrôleur de glace et habituer à réagir sous l’impulsion de son pouvoir félin, il s’était déjà mis en route. Le pauvre toujours assis sur son siège n’eut donc qu’un regard et un bref signe de main qui l’incitait également à se joindre à la bataille contre ce fou qui tenait le micro et qui ridiculisait une innocente.

Habituer à être d’une attitude chevaleresque il s’était élancé comme il avait l’habitude de le faire, mais petit hic, encore une fois il avait oublié que ses compétences d’homme félin l’avaient quitté… Il manqua même tomber face contre terre sans sa force son agilité et ses réflexes d’entant, mais par chance il retrouva son équilibre et tout en continuant sa course il bouscula plusieurs créatures des rêves au passage afin de se frayer un chemin. La pauvre, seule et en pleure devant tout se monde… Il avait déjà vu de telles scènes et c’est à ce moment qu’il comprit.

- Cette nuit, cette petite va vaincre sa peur ! Cria-t-il afin de lui redonner du courage.

La peur d’avoir honte, du ridicule ou de l’humiliation, peut importe, la jeune demoiselle vivait un réel cauchemar et lui qui s’était déjà lancé à sa rescousse arriva enfin devant elle créant une part d’ombre sur sa personne. Malgré la lumière aveuglante, il trouva quand même la force d’invoquer une carte vierge qu’il lança de toutes ses forces dans le projecteur et celui-ci éclata en une fine pluie de verre qui s’écroula sur une partie de l’assistance. La foule était en délire, la situation devenait de plus en plus compliquer et tous s’étaient mis à bouger alors que le présentateur sur son podium devenait rouge de rage.

- Oh mesdames et messieurs voilà qu’un chevalier en armure se présente afin de protéger sa princesse, mais vous savez déjà ce que nous allons lui répondre ! ENVOYER LE DRAGON !

Dans un coin reculer du théâtre, une porte immense s’ouvrit et un homme d’environ deux mètres de haut se présenta avec sur son t-shirt le mot (sécurité) écrit en grosse lettre blanche. Déjà, il n’avait pas l’air commode, mais il n’était pas seul, des dizaines de gars exactement comme lui suivirent et bien sûr ses viles marionnettes n’étaient que l’œuvre du clown sur le podium, qui frustrer de perdre le contrôle s’était lancé vers une vengeance sanglante.

S’il avait encore sa phobie originale il aurait pu facilement régler la situation, mais avec se nouveau pouvoir, il ne savait plus quoi faire, il essayait encore de le comprendre et de le maitriser alors imaginer vous que notre bon vieux Smile, aussi combatif soit-il se retrouvait pour l’une des premières fois dans une situation bien fâcheuse, mais un gentil voyageur allait surement lui prêter main-forte non ?

Il l’espérait tout en faisant apparaitre une nouvelle carte dans chaque main.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bande de laches ! [PV. Smile]   Dim 1 Juin - 18:18

Spoiler:
 
L'homme en costume ne lui répondit même pas et se leva de son siège dès que Yann lui avait poser sa question sûrement aussi choquer que Yann, d'ailleurs l'homme lui adressa un bref regard et  un geste de la main lui demandant de le suivre.

Yann ne savait pas quoi faire, il attendit donc un peu de voir ce qu'il allait se passer, l'homme continuait d'avancer en bousculant quelques personnes avant de dire haut et fort que ce soir, la jeune fille allait vaincre ses peurs et il avait raison mais il n'y arriverait pas seul, Yann se leva donc donc.

Pendant que Yann marchait en direction de la scène son camarade était arrivé devant la jeune fille avant d'envoyer une sorte de projectile dans un projecteur qui explosa doucement. L'agitation grandit dans la salle et déjà quelques créatures quittaient le théâtre.

Mais le présentateur ne voulait pas en rester là, il s’exclama donc que puisqu'un prince charmant était venu à la rescousse de la jeune fille, il allait être bien reçu.

C'est alors qu'une porte s'ouvrit doucement, la foule commençait déjà à ouvrir une petite voie, sachant peut être quelle était la chose qui se cachait derrière.

Une sorte de créature de rêve, mi humain mi gorille d'environ deux mètres de haut entra avec le sigle « sécurité » sur le torse, il était accompagné d'une quinzaine d'autres gars similaires en tout points à lui.

Yann comprit alors que le présentateur contrôlait ses drôles de bonhommes qui portaient des sigles dans le cou ressemblant à des Hiéroglyphes sûrement des robots, mais là n'était pas le plus important,  il y avait avoir de la castagne.

Le contrôleur des glaces, toujours dans les gradins vu que son coéquipier venait d'invoquer des cartes dans ces mains sûrement pour attaquer les ennemis, Yann fit donc de même en créant son arc de glace avant d'envoyer cinq flèches dans cinq gorilles qui tombèrent.

C'était une joyeuse fiesta tout le public hurlait alors que Yann fonça sur le présentateur qui lui tournait le dos, il devait laisser son camarade se débrouillé seul pour mettre KO ce gus.

Yann lui envoya donc un kick dans les testicules ce qui calma un peu le bonhomme qui dorénavant marchait comme un pingouin mais le voyageur ne lui laissa même pas le temps d'appeler ses sbires qu'un coup sur la nuque le mettait KO sur le sol. C'est alors que Yann remarqua que les gorilles disparurent par la même porte n'étant plus contrôlés, ils ne savait pas quoi faire.

Malheureusement les ennuis ne faisaient que de commencer car un homme déguisé comme un troubadour dans le théâtre, il avait des cheveux bleus, était assez grand et portait un espèce de grand chapeau coloré.

L'homme bailla un coup, regarda autour de lui, vit Yann et son camarade ainsi que le présentateur au sol avant de prendre la parole :

- Que faites vous ici vous deux, vous importunez mes amis et mettez la zizanie, donc moi Ziggy le chanceux va vous arrêter.

Puis l'homme sortit un sorte de harpe, il voulait combattre c'était certains, Yann attendit donc la réaction de l'homme en costard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bande de laches ! [PV. Smile]   Lun 23 Juin - 1:40


Avec la situation, il aurait été plutôt stupide de continuer l’attaque, malgré les propos à tendance agressive de cet hurluberlu, Smile décida de simplement prendre la main de la jeune femme et de la trainer doucement jusqu’au centre où se trouvait l’archer givré.  Le chemin pour s’y rendre fut des plus simpliste et sans encombres puisqu’avec l’apparition de cet élémentaire les gens présents s’étaient tous rendu compte que les choses pourraient rapidement dégénérer. Il n’y avait plus qu’à savoir s’il était aussi fort qu’il en avait l’air.

- Nous allons devoir nous serrer les coudes mon jeune ami, je voie bien qu’il n’y a que nous pour défendre cette petite et jusqu’à ce qu’elle passe par dessus sa peur, nous devons donc la protéger !

Bien qu’à l’allure plus jeune, le voyageur de glace sembla d’accord face à la situation, mais les choses se corseraient rapidement puisqu’ils n’avaient aucune idée des facultés de l’homme à la harpe. Une chose était sure aux yeux de Smile, cet homme n’était pas une créature des songes, il était comme eux un voyageur, mais pourquoi prendre la défense d’une créature de rêve malveillante ? C’était tout simplement incompréhensible.

- Toi au chapeau bizarre, tu devrais être avec nous contre ses babouins qui tente de la faire perdurer dans son cauchemar, pourquoi ne nous aide tu pas à en faire une voyageuse à la place ?

Mais l’autre n’eut pas le temps de répondre qu’une nouvelle petite horde se présenta bientôt devant eux afin de les stopper, chose qu’il ne laisserait pas faire ! Smile invoqua donc quelques cartes supplémentaires qui se mirent en cercle autour de sa personne afin qu’il puisse les lancer plus rapidement sur ses cibles. Un combat était sur le point d’éclater, mais il fallait surtout se méfier de cet homme aux cheveux bleu, il semblait fort puissant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bande de laches ! [PV. Smile]   Mar 29 Juil - 23:34


Hors de toute attente, le fantassin aux cheveux bleu commença à jouer de sa harpe, une mélodie douce et étrange commença alors. Les agents et gorilles comprirent également ce que cela signifiait, bientôt tout le monde sorti du chapiteau. Il ne restait plus que Smile, l’archer, la jeune fille apeurer et Ziggy.

- Pas la peine, de vous éclater les veines. Je dormais, et il ne faut jamais dire jamais. Je suis Ziggy, voyageur, poète, amoureux et Garde du théâtre ambulant. Si ça peur elle veut vaincre, qu’il en soit ainsi, mais vous osez troubler mon sommeil, à vous d’en assumer les engeances.

Sans attendre, il finit sa mélodie et un rayon de lumière aussi doux qu’une apparition divine s’arrêta sur sa personne. Voilà que la Lyre de la chance avait fait son œuvre.

- Voici la Lyre du Lord Hermès, seigneur de la chance du royaume des rêves Olympe, grâce à elle vous regretterez d’avoir troublé mon sommeil.

Un autre coup de doigts sur les cordes de la lyre et une poutre tomba radicalement en direction des deux voyageurs sur la scène, s’ils ne l’avaient pas vue et n’avait pas eu le temps de sauter, celle si aurait pu les tuer, mais que voulez-vous se devait être un coup de chance si la poutre n’avait pas été correctement fixer.

- Il faut faire attention cet instrument doit être la cause de tout ceci.

Mais Ziggy était furieux, il n’avait qu’une seule intention et c’était d’en finir avec eux pour retourner dormir calmement sur son siège et tout oublier. Il donna une nouvelle rafale et voilà que l’archer échappait sa flèche vers la jeune femme. Heureusement pour elle, se n’était qu’une jeune fille qui n’avait pas encore vaincu sa peur, elle se détériorât donc en un nuage de fumé et s’était probablement réveillé de son cauchemar en sursaut.

Smile tentât une approche au corps, mais un autre son de l’instrument et voilà qu’une peau de banane le fit glisser jusqu’à atterrir les quatre fers en l’air. C’était trop ridicule, cet instrument de musique semblait jouer en faveur de son possesseur et chaque note les envoyait lui et Yann dans une situation toujours plus désavantageuse.

Voyant bien que la tentative de son souriant ami avait échouer, Yann tentât le tout pour le tout en invoquant une dizaine de flèches supplémentaire, cependant chacune de ses attaques fut deviez par les sons de l’instrument fatidiques, Ziggy semblait endiabler, à la manière d’une rock Star, il envoyait son après son pour ridiculiser ses adversaires, mais voilà qu’un coup de chance joua en faveur des deux voyageurs et notre artiste se trompa de note se qui n’eut aucun effet sur la dernière flèche de glace, elle se logea donc directement sur les pieds du poète. Le voilà immobiliser.

Cependant, il n’avait pas dit son dernier mot, sortant son jeu de tarot d’une de ses manches voilà que Ziggy pigea sa première carte.

- Carte de la situation présente, Balance ! tu dois trouver l’équilibre mon ami !

Puis comme par magie, Yann disparut dans un nuage de fumée.

- Je crois qu’il n’avait pas un bon cycle de sommeil.

- C’est quoi ce truc ? Tu l’as renvoyé chez lui avec ton jeu de cartes ? Quel est ce pouvoir ?!

- Mon pouvoir est le hasard, en tirant la carte de la balance je ne pouvais pas savoir quel effet ça aurait sur lui, je possède le jeu de tarot du destin et avec ces deux instruments tu ne peux pratiquement rien contre moi !

- Tu oublies une chose le clown, je suis Smile souviens toi de se nom.

- Smile ? Je n’ai jamais entendu parler de toi, quel est donc ton pouvoir ? Tu invoques des projectiles ? Du papier ?

- Des cartes.

Sur le visage de Ziggy, on aurait pu voir le premier signe d’une assurance qui perdait peu à peu de son efficacité, s’il invoquait réellement des cartes, le tout pouvait rapidement devenir problématique pour lui, puisque son pouvoir était le hasard il pouvait autant s’avantager soi-même que son ennemi. Il ne devrait donc rien laisser au hasard et tira rapidement cinq cartes supplémentaires.

- Carte de tarot révéler moi qui de nous deux gagnera se combat ! Carte de la maladie, carte de la cigogne, carte de la construction, carte de la conclusion et carte de la division. Merde ses impossibles !

- Quoi ? N’explique-moi, au moins je n’y comprends, rien.

- Les cartes… elle… elle… non c’est impossible !

Les cartes avait vue juste, elle avait révéler la véritable nature de Smile et ceci effrayait Ziggy, la carte de la maladie signifiait qu’il avait vaincu la mort… se qui était absurde sinon il ne serait plus dans Dreamland, la carte de la cigogne elle représente la grossesse, mais quand on tire cette carte pour un homme elle signifie également qu’il est sur le point de révéler son véritable potentiel, ensuite la carte de la construction indique qu’il en main tout les outils nécessaires à la construction de son for intérieur ou de la victoire, la carte de la conclusion elle signifie que la cible meurt d’envie d’exprimer qui il est, c’est une carte très masculine qui représente aussi l’enfance emprisonner dans le corps d’un homme sans mains, ni pied. Et finalement, la carte de la division… Cette carte signifiait le double tranchant, car la personne visée semble vouloir progresser trop rapidement et qu’il doit se réveiller à temps.

Tout se charabia Ziggy le connaissait par cœur et il avait bien beau les interpréter différemment il n’y changerait rien, jamais ses prédictions n’avaient été fausse et celle si avait indubitablement vue juste.

Sans réponse de son interlocuteur, Smile avait décidé de foncer sur lui une nouvelle fois, se rapprochant alors que le clown lui était encore troublé par la révélation des cartes. Il eut à peine le temps d’arriver et de lui envoyer un coup de pied dans le ventre le faisant décoller du sol avec la glace qui lui couvrait les pieds. Le bon côté des choses c’était qu’il s’était fait libérer de sa prison de glace, mais il était temps pour Ziggy de reprendre son sang-froid et de combattre cet inconnu.

Dans son élan, il avait perdu plusieurs cartes de tarot, mais il lui en restait suffisamment pour venir à bout de Smile, seulement, quand il arriva pour prendre sa lyre, il ne la trouva point. Smile lui le regardait tout sourire et encore fier de se mauvais tour, la lyre entre les mains, il la balança un peu plus loin avant de reprendre une garde et d’attendre la riposte de son adversaire.

Il n’avait donc pas le choix et devait tirer la carte suivante en espérant qu’elle joue en sa faveur. La carte tirée fut celle du cadeau. Un présage qu’il jugea bon de placer de son côté.

L’affrontement pue continuer et malgré ses habitudes, Ziggy due se rapprocher pour continuer le combat avec cet homme effrayant. Ils s’échangèrent des coups, mais rapidement la maitrise en arts martiaux de Smile l’emporta et le clown se retrouva de nouveau au tapis. Voilà le temps d’utiliser sa carte ! Il posa donc la main sur le cadeau et comme par enchantement la lyre apparut de nouveau.

Sans plus attendre, il se releva et commença à jouer de nouveau afin d’augmenter une fois encore ses chances de victoire. Mais Smile était rapide, il balança donc son poing directement dans les côtes du clown pour lui couper le souffle, ce qui interrompit la musique juste à temps. Ziggy lui décolla du sol pour se retrouver en l’air et atterrir quelques mètres plus loin.

- Tu frappes bien, mais voyons qui de nous deux à le meilleur avenir !

Sans perdre une seconde, son attitude changea, il sortie tout le jeu restant et envoya toutes ses cartes valser en direction de Smile qui sans le savoir venait d’accepter le coup le plus puissant de se voyageur.

Mise ensemble elles imitèrent l’effet d’une tornade propulsant chaise, cartes et tout se qui se trouvait sur le chemin de Smile pour finalement le faire lever de terre pour qu’il s’écrase à l’autre extrémité du théâtre.

Momentanément sonné, Alex était passé à un cheveu de perdre conscience, il se releva de misère pour se rendre compte qu’en face de lui se trouvait un adversaire bien plus puissant qu’il ne l’aurait imaginer, son bras gauche était également fracturé à trois endroits différents et il avait du mal à tenir sur ses jambes, du sang ruisselait de son visage et tachait tous ses vêtements. Cet enfoiré avait frappé fort, se coup avait littéralement arracher le sol même du théâtre et avait tout envoyer contre son ennemi.

Smile était dans un sale état, il devait en terminer rapidement.

- TA RIEN DE MIEUX ? C’EST TOUT CE QUE TU VAUX ?!

Faiblissant sur ses jambes, sa vision devint floue il s’était surestimé, il tomba et se dit que la fin était toute proche, seulement, sa volonté elle resta aussi forte qu’à son habitude, c’est a se moment la qu’il la vit, la carte de tarot égarer de Ziggy… Toute proche, il n’avait qu’à la toucher pour voir de quoi il était capable et puis c’est se qu’il fit, du bout du doigt, tous ses espoirs finirent dans cette fameuse carte dont il ignorait tout.

Ziggy lui s’était rapproché, jusqu’à s’effondrer également tout près de Smile, il se tenait sur ses genoux abattus par la situation, ayant tout dépensé son énergie dans se dernier coup, il pensait cependant que tout serait terminé, puis il posa les yeux sur le corps inanimé de son ennemi, il remonta jusqu’à la main et finalement la carte…

Ziggy n’en croyait pas ses yeux. La carte était celle du soleil, cette carte du tarot est le symbole de la fraternité, deux personnes qui représentent notre personnalité et notre moi supérieur réuni. Communication entre êtres humains, amis, bonheur. Idée de se lancer dans un projet agréable, aide aux autres, mariage heureux, collaboration, succès, plaisir, harmonie. Le soleil brille, carte bénéfique.

Il ne comprenait pas ce que le destin tentait de lui dire, ils étaient frères ? Non impossible, il était fils unique. Puis ce qui devait arriver arriva, l’énergie qu’avait mis Smile dans la carte la nourrit jusqu’à l’activer, cependant son pouvoir était différent de celui de son adversaire et voilà ce qui se produisit.

Le petit soleil dessiner se matérialisa, puis ses rayons illuminèrent tranquillement la pièce d’une chaleur bénéfique et rapide comme l’astre qu’il était, il trouva son chemin jusqu’à la poitrine de Smile ou il se logea directement sur son plexus solaire. L’effet fut instantané, comme une décharge électrique, le petit soleil réanima le cœur qui était sur le point de s’arrêter.

Pendant ce temps, Ziggy regarda la dernière carte qu’il avait en main, le destin lui envoyait un autre message puisque sa carte à lui était celle de la mort, mais cette carte n’avait jamais tué personne non, elle ne signifiait qu’une chose. Que la mort ne frapperait pas aujourd’hui. Le clown ferma donc les yeux, heureux d’avoir été vaincu par le destin lui-même. Il acceptait sa défaite contre se voyageur qui avec un peu plus d’expérience aurait probablement gagner se match.

Smile lui se sentait empli d’une énergie nouvelle, il trouva même la force de se lever et au moment où il allait frapper Ziggy, il le vit verser une larme sans même savoir que Smile s’était remis debout.

Sans le vouloir, il eut pitié de lui, carte en main, Smile rampa presque jusqu’à la porte de sortie afin de contempler le soleil de se monde onirique, voilà qu’il venait de gagner son combat contre se fou de Ziggy et une chose était sur, leur prochaine rencontre serait encore plus mémorable.

Smile s’évapora dans un nuage de fumée laissant Ziggy derrière, il était temps de retourner travailler.

- Smile… Je me souviendrai de se nom...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bande de laches ! [PV. Smile]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bande de laches ! [PV. Smile]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La bande dessinée
» Motards Nobz, conseils pour assembler une bande
» Quelle est votre bande de prédilection?
» [Valeur de bande]
» [Inutile] Le topic de la bande des branleurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Land Infinity RPG :: RP :: Première Zone :: Le Théâtre Ambulant-
Sauter vers: