AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fécondation kawai : objectif tringlage de poros [Vara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chupah
♀ Sexuellement Extraverti ♂
♀ Sexuellement Extraverti ♂
avatar

Surnom : Chupah
Team : Girl Power
Pouvoir : Invocation des chiffres
Points de Réputation : 48 100 points
Messages : 693

MessageSujet: Fécondation kawai : objectif tringlage de poros [Vara]   Mer 30 Avr - 11:57

« BEM DANS TA FACE FILS DE CHIENNE !! »

Et oui, cet agréable langage sort bien sur de la bouche à Chupah. Mais, pour une fois, il ne se trouve pas à Dreamland. Du moins pas encore. En effet, le fou était chez lui, ou plutôt chez la personne qui l'héberge de force, et jouait à un jeu vidéo. Mais à quelle sorte de jeu peut bien jouer notre si étrange invocateur ? Sachez alors qu'il joue à Dark Souls 2 et que, présentement, il vient de battre un boss. Et aussi étrange que cela puisse paraître, il s'avérait être très bon à ce genre de jeux. Après tout, ce n'est pas tout le monde qui se trouve capable de finir Dark Souls 2 en moins de 50 heures ! Lui, il l'a fait. Et il possède ce talent dans la plupart des jeux auquel il joue. Étrange, nan ?

C'est ainsi que Chupah s'endormit en pensant à son jeu puisqu'il s'était encore une fois endormi devant. Et devinez face à qui il se retrouva ? Face au boss de tout à l'heure. Sauf qu'il était beaucoup plus imposant à Dreamland que sur son ordinateur.

Le colosse le toisa. Il se regardèrent un moment dans les yeux...

« Ahem... »

Chupah allait parler lorsque le boss abattit son énorme massue au sol, que Chupah esquiva d'une roulade sur le côté.

« Putaing j'aurais du chier, je fatroll ! »

C'est ainsi que notre héros se mit à courir, esquivant à chaque fois l'arme du monstre qui était, heureusement pour lui, plutôt lent.

« Flakwakwakwakwa c'pas ma faute si tamayr elle est comme ça, faut pas m'en vouloir ! »

Riant de plus belle, il continua sa course. Et au bout d'un moment assez conséquent, il parvint quand même à semer son poursuivant.

Il se trouvait en plein milieu du royaume de Gameland. Bien sur, il n'en avait aucune idée puisqu'il ne savait même pas lire une carte. Néanmoins tout cela lui importait peu.

À présent, le fou marchait tranquillement de son allure si étrange et caractéristique, observant les alentours. Il avait bien vite compris qu'il se trouvait dans un royaume représentant le monde du jeu vidéo. Après tout, quand on voit Mario se faire courser par Pikachu, il arrive un moment où on ne se pose plus la question.  

C'est alors que notre déboucha dans ce qui semblait être une vaste prairie recouverte par un tapis de neige plus ou moins fin. Et dans cette vaste prairie se trouvaient de petites créatures d'un bleu cyan pourvues de petites cornes. Des créatures tout simplement kawai. Ce qui donna bien sur à Chupah une grande envie de les...

« BAISEEEEEY ! »

Ben ouais, c'est Chupah. Et si personne n'intervenait, ce gros dégueulasse allait se tringler le troupeau entier de Poros se trouvant face à lui. D'ailleurs il commençait déjà à enlever son froc...Ah nan c'est déjà fait. Le voilà qui se ruait à présent sur le premier spécimen venu, la bite à l'air, ne portant plus que son T-Shirt...

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theoc-area.forumgratuit.org/
Vara Lawl
Ligue B
Ligue B
avatar

Pouvoir : Rayon lobotomie
Points de Réputation : 5 800 points
Messages : 72

MessageSujet: Re: Fécondation kawai : objectif tringlage de poros [Vara]   Mer 30 Avr - 23:10

Mais qu'est-ce donc ? Est-ce un oiseau ? Est-ce un avion ? NON ! C'est Vara qui descend du ciel, accompagné de son fort connu coup de pied dans les boules, avec ses docs martens bonus d'attaque +10, et Vara s'apprêtait à sauver ses nouveaux amis, les petits poros, de cette brute épaisse et à poil communément appelé Chupah dieu cette phrase est longue. Et d'un coup bien placé, un ! Vara stoppa donc l'agresseur de manière plutôt radicale.
Mais arrêtons-nous là un instant. LA. STOP. PAS BOUGER. ARRÊTE DE RESPIRER. Haha tu l'as fait ? Comment ça non ? Menteur ! Bouley ! Maintenant j'ai perdu le fil. Bon sang qu'est-ce vous me faites pas faire.
Donc, maintenant que nous sommes arrêté, faisons marche arrière, car, après tout, vous devez bien vous demander comment Vara est arrivé là. Non ? Comment ça non ? Mais si je vous assure vous vous posez beaucoup de questions, et moi j'y répond. Je suis trop bon, je sais. Car oui je suis un mâle. Helmut Vertebois pour être exact. Et oui. OUI JE SUIS UN NARRATEUR ET J'AI UN NOM. D'ailleurs, grand, brun, yeux verts, sexy, contactez si intéress...
/BLAM/
*Grésillement*
*Reprise de contrôle*
Vara jouait donc. Mais à quoi jouait-elle ? Et bien à vrai dire, suite à un pari stupide, elle essayait d'atteindre un score de 100 sur flappy bird. Sur lequel elle s'était endormi après plusieurs heures de rage intense, bloquée qu'elle était à 97. Et où s'était-elle bien évidemment retrouvée ? Et oui, c'est gagné ! Sur le dos d'un grand oiseau jaune stupide et maladroit. Voyant qu'il allait bientôt s'écraser contre un mur, Vara n'avait pas hésité et s'était courageusement jetée du haut de son oiseau, avant de réaliser qu'elle risquait potentiellement de mourir en s'écrasant. Mais comme par hasard, qu'est-ce qui passait par là ? Une poule mesdames et messieurs ! Une poule balaise de plus, une bodybuildeuse parmi les poules : elle permit à Vara de ralentir considérablement sa chute en s'accrochant à ses pattes musclées de petite poule. Vara pu ainsi admirer le paysage, quand soudain un détail accrocha son regard : dans un champ vert, des tonnes de petites boules de poils blanches adorables. Prise d'un soudain espoir, elle dirigea sa poule au milieu du champ de boules blanches et se posa en douceur. Et là, merveille ! C'était bien ce qu'elle croyait ! DES POROS ! DES POROS PARTOUT ! Et Vara, en bonne joueuse de LoL, ne pouvait pas laisser passer une telle occasion d'observer ces petites bestioles mystérieuses et adorables.
Et la première chose que Vara fit, c'est d'attirer un minuscule poro à elle pur regarder s'il y avait bien un petit cœur sur son ventre. Mais avant qu'elle n'ait pu voir ça, qu'est-ce qui vint ? Et oui gagné ! Un pervers aux cheveux verts !
Après avoir stoppé la chose dans son élan, Vara s'acharna à le recouvrir de neige, avant de s'arrêter, et, posant le poro sur son épaule, elle regarda de haut le petit homme.

-Vous m'excuserez, je suis en pleine étude comportementale des poros et j'ai très peur que la mise en contact avec un primate ne les interrompent dans leur développement...

Elle alla récupérer le pantalon du violeur manqué et le lui envoya sur le visage.

-Et couvrez-moi cette teub que je ne saurais voir.

Elle s'accroupit ensuite à côté de lui, sourcils froncés, et soudain reprit en main le pantalon, prise d'une idée soudaine.

-Mais attendez, vous êtes quoi au juste ? Vous sortez de quel jeu ? Non mais vraiment je m'interroge.

Elle le dévisagea. Cette tête de violeur pédophile ! Et ces yeux ! Omagad, un véritable mystère. Un fou ! Vara adorait les fous. Vara venait de trouver sa nouvelle victime. Vara voulait étudier ce bonhomme. Avant qu'il n'ait pu faire un geste de plus, et plutôt que de le laisser se rhabiller, elle le ligota solidement avec son propre pantalon et le laissa là, assis dans la neige. Tout en donnant des poro snax à grignoter à son nouveau petit poro, elle sortit un calepin de son sac, et, détaillant sa proie du regard, elle prit quelques notes, entre autre "couleur de cheveux particulière", "petite bite" et "porte des chaussettes dépareillées". Vara s'accroupit devant lui.

-Dites moi monsieur depuis combien de temps êtes-vous porophile ? Est-ce une forme de zoophilie particulière où juste une appréciation très poussée des choses mignonnes ? Etes-vous zoophile habituellement ? Avez-vous déjà sodomisé une chèvre ? D'où vous vient cette taille de sexe si... Particulière ? Et comment avez-vous perdu votre deuxième chaussette ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chupah
♀ Sexuellement Extraverti ♂
♀ Sexuellement Extraverti ♂
avatar

Surnom : Chupah
Team : Girl Power
Pouvoir : Invocation des chiffres
Points de Réputation : 48 100 points
Messages : 693

MessageSujet: Re: Fécondation kawai : objectif tringlage de poros [Vara]   Ven 2 Mai - 12:39

Il allait l'niquer ! Il allait VRAIMENT niquer le poros ! D'ailleurs il avait déjà pris la bête la plus proche à  à deux mains. Que quelqu'un fasse quelque chose !

Et ce fut fait. En moins de deux une personne descendit du ciel. Un envoyé du dieu des poros chargé de les protéger ? Peut-être. Toujours est-il que ledit envoyé divin décocha un magnifique coup de pied dans les couilles de notre héros boosté par les jambières Doc Martins offrant un bonus de +10 en lattage de testiboules.

« Gniiiih... »

Le visage crispé, le fou lâcha la créature et ne bougeait plus. Deux petites larmes lui montaient au coin des yeux. Un filet de bave s'échappait de sa bouche entrouverte. Finalement, il bascula en arrière et s'effondra.

Les yeux toujours ouverts, il était pleinement conscient. Néanmoins, il se trouvait comme paralysé. Après tout, la personne – qui était en réalité une demoiselle – lui avait pété le cerveau. Parce que oui, vous savez bien que Chupah ne pense pas avec son cerveau mais surtout avec sa...Enfin vous voyez quoi.

Le porophile se  rendait vaguement compte qu'on le couvrait de neige. Pourtant, cela devrait lui faire un peu plus d'effet puisque il avait quand même le cul à l'air. Mais que dalle. Il était toujours sous le choc.

Il entendait vaguement la personne en face de lui parler. Sa voix lui paraissait lointaine, étouffée. Toujours en lui parlant sans qu'il ne parvienne à saisir le sens des mots on lui jeta quelque chose à la figure. Toujours aucune réponse. Le filet de bave continuait à couler de sa bouche, ses yeux vitreux semblant regarder le vide.

Et voilà maintenant qu'on l'attachait ! C'était quoi ce bordel ? Et pourquoi il se laissait faire ? Parce que oui à partir de ce moment là il commençait à reprendre conscience. Le peu de connexion dans ses méninges se remirent à fonctionner. Néanmoins, il avait toujours du mal à bouger. Comme la douce impression d'être sous GHB.

« Dites moi monsieur depuis combien de temps êtes-vous porophile ? Est-ce une forme de zoophilie particulière où juste une appréciation très poussée des choses mignonnes ? Etes-vous zoophile habituellement ? Avez-vous déjà sodomisé une chèvre ? D'où vous vient cette taille de sexe si... Particulière ? Et comment avez-vous perdu votre deuxième chaussette ?  »

« Gheeee.... »

Il arrivait presque à parler maintenant ! Mais à le voir laisser échapper ce son, la bave à la bouche et les yeux encore un peu vitreux, c'était assez flippant.

« GWAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!! »

Soudain, le fou se mit à pousser un hurlement tonitruant qui avait dû s'entendre à plusieurs centaines de mètres à la ronde. Il se redressa alors d'un bond mais failli se péter laggle dans la neige parce qu'un con avait ligoté ses deux jambes entre elles avec son pantalon.

« SALUT LA LESBOULE ! »

Quel enfoiré, c'pas parce que quelqu'un est fringué comme une lesbienne que s'en est forcément une ! Enfin bon, c'est Chupah, il n'est pas du genre à faire dans la dentelle.

Il sautilla ensuite pour s'avancer vers la demoiselle. Et leva bien haut les bras

« Owyeah la lesboule, t'as devant toi le plus illustre, le plus merveilleux, le plus parfait, le plus magnifique et le plus fort de tous les voyageurs j'ai nomméééééé...CHUUUUPAAAAAAH ! »

Il prit alors une pause ridicule. Il y eut un moment de silence puis le voyageur se péta la figure dans la neige. Ouais, un pantalon ligotant les deux jambes c'est pas le mieux pour se mouvoir. Malgré tout, cela ne semblait pas gêner  le fou plus que ça. Ce dernier se redressa et fit face à l'inconnue.

« J'sais pas qui t'es mais j'm'en tape ! T'eykunepute t'as pas voulu m'l'aisse m'taper les bêtes ! J'VEUX JOUER PUTAING !!! »

Et oui, pas facile de gérer un fou...

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theoc-area.forumgratuit.org/
Vara Lawl
Ligue B
Ligue B
avatar

Pouvoir : Rayon lobotomie
Points de Réputation : 5 800 points
Messages : 72

MessageSujet: Re: Fécondation kawai : objectif tringlage de poros [Vara]   Dim 4 Mai - 20:18

Lesboule ? Lesboule. Lesboule alors ? Vara eut une moue. M'enfin, c'est pas parce qu'elle s'était coupé les cheveux qu'elle voulait absolument se cantonner aux femmes à partir de maintenant tout de même. M'voyons, femme, homme, ça revêtait peu d'importance aux yeux de Vara, un peu de changement ne fait jamais de mal mais tout de même. Un peu de décence. Quel abruti. Et le fait qu'il se tenait cul-nu devant elle n'arrangeait rien à son allure. 'Tit violeur pourrave.

Bien. En tout cas c'est pas lui qui allait la convertir à l'hétérosexualité hein. Et son statut de fou se confirmait encore. Quel rugissement mes amis ! Ce Gwah allait marquer l'histoire. D'ailleurs le troupeau de poro s'était dispersé pour se cacher sous la neige à part le petit poro dans les bras de Vara qui s'était réfugié dans ses bras. Intérieurement, Vara décida qu'il s’appellerait Lumi. Lumi le poro, c'est pas génial comme nom ? Ca ferait un super dessin animé éducatif pour les enfants. Lumi le poro à l'école, Lumi le poro fait de la luge, Lumi le poro et la teub du voyageur fou... Tout un concept je vous dis. Vara écouta patiemment son nouveau sujet d'étude s'exprimer, jubilant.

Il s'appelait Chupah. Et c'était un voyageur, tout comme elle. Curieuse, elle se demanda si sa folie avait un rapport avec son pouvoir.

-Dites moi mon bon monsieur est-ce que votre particularité mentale viendrait de...

Mais elle fut interrompue par la remarque plutôt... Colorée du jeune homme. A base de pute, de poro, de sexe et de vulgarité. Bon. Il allait falloir ruser. Ce bonhomme voulait donc jouer ? Si elle voulait les réponses à ses questions il allait falloir s'adapter. Vara s'accorda un moment de réflexion. Comme il s'agitait, elle attrapa ses cheveux pour lui enfouir le visage dans la neige.

-Tais-toi, je réfléchis.

Elle le laissa se redressa, et, prise d'une envie subite, elle ramassa le slip plein de neige de l'homme en chaleur pour lui mettre sur le crâne. Elle mordilla son crayon, pensive, l'air sérieux, avant de noter sur son calepin "gagne nettement en charisme avec un calebut sur la tête. Tête de teub ultime ?".

-Bon, écoute moi tête de bite.

Et oui, psychologie tout ça, il faut parler le langage de l'autre, et comme le langage de l'autre était plutôt, comment dire, fleuri, coloré, à base de bite de pute et de lesboule, autant y aller directement.

-Tu veux jouer alors moi je veux bien qu'on joue. Mais c'est moi qui choisis les règles et à chaque fois que tu te feras dégommer ta sale gueule de racaille tu devras faire un truc ok ? T'as pas le choix de toute façon.

Vara retourna Lumi sur le dos du bout des doigts affin de pouvoir grattouiller son petit ventre rond sur lequel s'étalait une grand tache rosée en forme de coeur. La langue tirée, le petit poro se tortillait sous la caresse comme un petit chien. Le reste du troupeau était revenu autour d'eux, jouant, sautillant, faisant des petits bruits mignons et des petits trucs mignons de petit animal mignon, des trucs de poros quoi. Que pouvait-elle lui faire gagner ? Qu'est-ce qui intéresserait un fou dans son genre ? Non parce qu'il était hors de question de laisser Brocoliman copuler avec un poro, faut pas déconner. C'est pas parce que son sexe semblait proportionné pour cette action qu'elle devait se faire. C'est pas parce qu'on est une petite bite qu'on doit forniquer avec des petites choses ! Mais quoi alors ? Qu'est-ce qui pouvait intéresser un type aux cheveux verts, sexuellement dérangé, vulgaire et primaire ? Et surtout, quel genre de jeu pourrait détourner son attention de ses nouveaux petits protégés ? Non pas ce genre de jeux-là. Vara réfléchit.

-Ok, merde, on est dans gameland, on trouvera bien un putain de jeu à faire. Alors écoute moi bien salope, on va faire des jeux si tu veux jouer. Et à chaque fois que je gagne, je te donne un gage, où une question à laquelle tu es obligée de répondre. Ca vaut aussi pour toi si tu gagnes. Règle un : pas de gage du genre "suicide-toi" ou "viole un poro" sinon le contrat est rompu et je dégomme tes fesses à coup de cactus. Règle deux : on propose un jeu, chacun son tour, on est dans gameland on trouvera bien un truc. Règle trois : les jeux et les gages n'incluent pas les poros, ne blessent pas les poros, n'embêtent pas les poros, ne sodomisent pas les poros, ON NE TOUCHE PAS AUX POROS.

Vara s'arrêta là pour reprendre son souffle.

-Ok. Comme c'est moi qui propose le 1er jeu OUAIS TAGGLE CHUI UNE MEUF J'AI UN VAGIN J'AI DES BOOBS GALANTERIE TAMAYR OK ? Et puis surtout t'es ligoté et si tu m'emmerdes je t'arrache ton micropénis  à coup de talon. Donc, comme je propose le 1er jeu, je fixe les enjeux. Si tu gagnes... Je te libères, sauf si tu veux un autre prix. Si je gagne...

Elle s'arrêta pour réfléchir avant d'avoir un grand sourire.

-Tu dois répondre à toute les questions que je t'ai posé jusqu'à présent, dans l'ordre, et y ajouter ta position sexuelle préférée, une brève histoire de ta vie, ton âge, ton adresse, et surtout ton pouvoir.

Et oui, Vara est une stalkeuse dans l'âme, et surtout... C'était un voyageur. Rares sont les voyageurs sans pouvoir. Et il valait mieux qu'elle soit au courant maintenant si elle devait jouer avec lui.

-Et le jeu sera...

Vara regarda autour d'elle à la recherche d'inspiration. Il lui fallait un jeu qui ne risquait pas de trop défavoriser un être ligoté mais qui en même temps ne lui donnait pas trop de chances de retrouver sa liberté, faut pas déconner non plus. Ah, et qui éventuellement l'éloignerait de son troupeau de poro adoré. Avec un petit pincement au coeur, Vara reposa Lumi au sol et se leva, avant d'aider Chupah à faire de même.

-Le premier qui arrive à rejoindre l'arbre violet, ouais, celui tout loin là-bas, tout tout loin. A pied joint. Interdiction de desserrer les pieds.

Elle désignait un arbre très éloigné du troupeau. Le terrain pour y accéder était en pente douce, rendue glissante par la neige. Vara se mit en place.

-Prêt... feu... PARTEZ !

Vara s'élança avec énergie... Du moins jusqu'à ce qu'elle ne glisse sur le côté et ne se mette à rouler de manière anarchique le long de la pente. Bon, au moins elle ne desserrait pas les pieds, pensa-t-elle. Mais quand sa folle chute cessa et qu'elle se redressa, avec le tournis, elle se rendit compte avec terreur que l'inclinaison de la pente l'avait dirigé plus loin de l'arbre. Elle se redressa en vitesse (Chupah était encore assez loin pour qu'elle rattrape son retard) et... Trébucha à nouveau. Sur un truc vivant, petit, blanc et qui faisait skruii. Elle se retourna, eu un long soupir et ramassa son petit poro qui s'était visiblement glissée dans sa capuche à son insue. Elle l'y remit.


-C'est pas bien de me désobéir, bestiole. Pas bien.

Après ce sermon parfaitement convaincant, elle se remit à sautiller avec énergie vers son arbre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chupah
♀ Sexuellement Extraverti ♂
♀ Sexuellement Extraverti ♂
avatar

Surnom : Chupah
Team : Girl Power
Pouvoir : Invocation des chiffres
Points de Réputation : 48 100 points
Messages : 693

MessageSujet: Re: Fécondation kawai : objectif tringlage de poros [Vara]   Dim 11 Mai - 15:40

Qu'est-ce qu'elle était pète couilles cette gonzesse. Elle venait niquer tout son délire zoophile. Et en plus de ça, elle lui avait foutue la face dans la neige. Tout ça parce qu'il était attaché. Une honte. Cela n'avait cependant pas l'air de suffire puisqu'elle pris le slip de notre héros et lui enfila sur la tête. Mais c'était pas le genre de truc qui dérangeait Chupah. Au contraire, il trouvait ça plutôt bien classe.

Elle se mit alors à débiter des conneries que notre fou n'écoutait même pas. Il venait de se rendre compte qu'il lui manquait quelque chose. Mais quoi ? Hum....OPUTAING !

Au bout d'un très loooooooooong moment de réflexion, Chupah trouva enfin ce qui lui manquait. C'était Shura ! Il l'avait récupérée depuis la première nuit des Hunter Games. Et il n'était pas encore totalement habitué à sa présence apparemment. Mais où pouvait-elle bien être ? Il devait vite se dépêcher de la trouver !

Et alors que la nana inconnue un peu cheloue – c'est sûrement lui le plus chelou, m'enfin – s'en allait escalader une espèce de montagne à pied joints, Chupah parti dans le sens inverse pour aller chercher Shura. Pour une fois, cet abruti avait eu la bonne idée de faire son chemin en sens inverse.

« Shushu-chaaaaaaaaaaaaan ?! »

Il chercha pendant une bonne dizaine de minutes jusqu'à ce que...

« J'SUIS LA, CONNAAAAARD ! »

« DARLIIIII------GWAH !! »

Chupah se cacha directement dans des hautes herbes du jeu pokemon. Il avait trouvé son épée. Mais y avait comme un problème. En effet, le boss de Dark Soul auquel il avait échappé un peu plus tôt tenait l'épée-demoiselle et s'en servait pour pour se curer les ongles...de pied.

« SAUVE MOI OU J'TE DEMO---glgltryht »

Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'elle replongeait dans la crasse des ongles du géant-boss qui regardait autour de lui, semblant avoir remarqué une voix. Mais Chupah était bien caché et réfléchissait – pour une fois – à un plan pour sortir son aimée de cette épineuse situation.

Et il avait trouvé ! S'éloignant discrètement, il retourna à toute vitesse vers l'endroit où se trouvait la journaliste.

« J'AI TROUVEY UN JEU LA LESBOULE, VIENS ! »

Mais ils étaient déjà en train de jouer ! Awi cay vrai, cet enfoiré de fou n'avait pas écouté un traître mot des explications précédentes de la voyageuse.

Il la prit alors sans ménagement par le coude et l'emmena droit sur les lieux du crime. Toujours en sautillant, le bas à l'air et un slip sur la tête bien sur.

« Maintenant...BOUYAAAAAAAAAAAAAAAAAW !!! »

Et après avoir hurlé, le fou se cacha à nouveau dans les hautes herbes les plus proches. Son cri avait alerté le boss qui avait à présent repéré Vera. Il ne lui restait plus qu'à cueillir Shura. Quel taré au plan démoniaque !

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theoc-area.forumgratuit.org/
Vara Lawl
Ligue B
Ligue B
avatar

Pouvoir : Rayon lobotomie
Points de Réputation : 5 800 points
Messages : 72

MessageSujet: Re: Fécondation kawai : objectif tringlage de poros [Vara]   Sam 31 Mai - 12:45

Vara se retrouva donc face à un boss de dark soul, du style plutôt baraqué, plutôt obèse, plutôt costaud, plutôt du genre qu'elle ne pouvait pas espérer battre. Vara se souvint soudain des raisons qui faisait qu'elle n'avait jamais accepté de jouer à ce jeu sorti de l'enfer. Elle le regarda. Il la regarda. Il poussa un cri de guerre long, puissant et viril, laissant shura coincée sous son ongle d'orteil sans même sembler s'en soucier. Vara regarda autour d'elle paniqué. Soudain, une petite boule rouge et blanche roula hors des hautes herbes pour aller s'écraser contre la cheville de Vara. Celle-ci baissa le regard et, reconnaissant en la petite balle une pokéball, n'hésita pas un instant. Elle se saisit de la pokéball et la lança au sol face au boss.

-JE TE CHOISIS... Heu, magicarpe ?

Et oui, magicarpe. Celle-ci flottait donc paisiblement dans l'air et lança une timide attaque trempette sur les pieds du boss. Ce que celui-ci ne sembla pas apprécier, vu qu'il poussa à nouveau son cri belliqueux. Saisissant sa magicarpe sous son bras (un bon dresseur n'abandonne jamais ses pokémons), elle choisit la solutions la plus sensée qui lui venait à l'esprit : courir, le plus vite et le plus loin possible. Ce qu'elle fit, poursuivit par le boss qui avait toujours shura coincée sous son ongle d'orteil. Des hautes herbes où s'étaient caché Chupah jaillirent soudain des éclairs que Vara analysa comme la preuve de la présence de pokémons électriques dans le coin. Et elle espéra de tout son cœur que c'était Chupah qu'elles agressaient.
Elle redescendit à toute allure la colline des poros, bondissant d'un coin à l'autre en priant pour ne pas glisser, traversa une longue prairie en évitant les attaques d'oiseaux plutôt agressifs et de plantes carnivores qui surgissaient du sol. Vara commençait à fatiguer, d'autant plus que le son pokémon et son poro semblait peser de plus en plus lourd. Le boss, bien que lent et pesant n'avait aucun mal à la suivre en terrain découvert et en plus, un immense précipice se dessinait lentement face à Vara. Soudain, un poids s'ôta de ses épaules. Le poro avait glissé et se tortillait sur le dos comme une tortue qu'on aurait retournée. Vara sursauta. Bordel de merde ! Elle ne l'avait tout de même pas sauvé de la menace du Chupah violeur pour le laisser se faire écrabouiller par un boss à la con. Laissant tomber son magicarpe, elle courut vers le poro, le souleva par la corne et... Et esquiva un énorme pied d'une roulade plus ou moins contrôlée. Elle tenta de s'éloigner un peu, évita une hache d'un bond sur le côté et s'éloigna, le petit poro roulé en boule contre son torse et terriblement agité. Il semblait d'ailleurs avoir doublé de volume sous l'effet de la terreur et pesait lourd entre les bras de Vara. Trop occupée à essayer de le maintenir contre elle, elle tomba sur les fesses de manière absolument ridicule.

La situation semblait donc absolument désespérée. Vara assise par terre, un poro obèse entre les bras, face à un bonhomme géant, musclé, armé, agressif. Il faudrait donc un miracle pour sauver ses fesses. Hors, je suis un narrateur. Les miracles, ça me connaît, et j'ai besoin de mon personnage pour pouvoir conter les folles aventures de Vara sur dreamland. Nan j'déconne. Vara je m'en branle, elle est super-chiante, c'est le poro qui m'intéresse.

Et c'est ainsi que magicarpe revient. Mais entre temps, à force de trempetter toutes les fourmis qui passaient sur son chemin, elle avait up comme une fifolle. Et c'est donc un solide lévirator qui fit son apparition sur le champ de bataille, 7 mètres de longs pour 250 kilos, une belle bête bien solide qui alla s'écraser sur le boss de dark soul avec un rugissement titanesque. Vara s'éloigna un peu, serrant son poro obèse contre elle, impressionnée par ce combat de titan. Avec un petit couinement mignon, le poro s'échappa soudain des bras de Vara pour sautiller... Droit vers le boss.
Parce que oui. Un poro ça gonfle quand ça mange et que c'est content. Et ce poro semblait particulièrement apprécier l'idée du combat. Vara resta figée, terrifiée et énervée de tant de... Suicidarisme. Elle se leva d'un bond. Le poro, trop minuscule malgré tout pour être repéré dans ce combat de titan, se jeta... Sur Shura, toujours coincé sous l'ongle du titan, et l'enfonça dans l'orteil du boss en sautillant dessus sauvagement. Celui-ci eut un cri de douleur et se mit à sautiller sur une jambe, lâchant sa hache pour se tenir le pied entre les mains. Ce qui permit au léviatior de le pousser un grand coup vers le précipice. A ce stade-là, Vara ne servait plus à grand chose, mais l'action du poro avait attiré sont regard sur l'épée. Il lui semblait l'avoir entendue parler avant... Quant au combat entre le léviator et le boss... Hors de question de laisser son pokémon seul au combat. Vara sauta sur ses pieds et tenta une action héroïque. Elle se mit à courir, lança sa légumisation sur le boss, qui, s'il ne fut pas assez étourdi pour finir légume, sembla désorienté pendant une fraction de seconde. Fraction de seconde qui suffit à Vara pour se jeter sur son pied, saisir Shura et son poro par la corne et se laisser tomber sur le dos par terre pendant que le léviator poussait le boss vers le précipice. Celui-ci se mit à vaciller dangereusement. Sans attendre de savoir s'il tombait ou non (de toute façon, que pouvait un pauvre précipice de pacotille face à un monstre de cette taille-là), Vara hurla :

-Leviatoooor ! Fuiiiite ! Fuiiiiite ! FUUUUUWIIIIIIIIIIITEUH !

Sautant sur le dos du léviator épuisé et déjà bien amoché, elle s'en alla à toute vitesse. Sa monture s'arrêta dans une petite clairière au milieu d'une forêt et se roula en boule, épuisé. Vara descendit de son dos, serrant toujours son poro et l'épée contre elle, encore tremblante suite à cette montée d'adrénaline. Ils n'étaient pas très loin de leur point de départ, mais la forêt empêchait quiconque de voir au sol et le boss ne se montrait pas. Vara profita donc de cet instant de répit pour secouer l'épée, qui n'avait plus prononcé un mot depuis le début de leur fuite. La jolie série de jurons colorés qu'elle lâché lui confirma qu'elle était bien en possession d'une épée parlante. Après une courte discussion (que je ne décrirais pas en détail pour ne pas faire de boulette par rapport au caractère de shura), Vara se mit d'accord avec elle pour retirer toute les saloperies qui s'étaient accrochée sur sa lame pendant son épisode lave-orteil. Son poro (qu'elle avait décidé de nommer Kipu), avait repris sa taille normale et, roulé en boule, faisait des tours en roulant autour du Léviator qui somnolait.

Au loin, la douce voix de Chupah commençait à se faire entendre. Vara fit craquer ses poings et sa nuque. Ah, il allait l'entendre, c't'enfoiré qui l'avait laissé seule face à ce boss.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chupah
♀ Sexuellement Extraverti ♂
♀ Sexuellement Extraverti ♂
avatar

Surnom : Chupah
Team : Girl Power
Pouvoir : Invocation des chiffres
Points de Réputation : 48 100 points
Messages : 693

MessageSujet: Re: Fécondation kawai : objectif tringlage de poros [Vara]   Sam 21 Juin - 12:46

Le boss était face à la demoiselle...qui semblait un peu paumée. En effet, que pouvait-elle faire face à un monstre de ce niveau ? C'est alors que, bon prince, Chupah, voyant une pokéball à côté de lui, la fit rouler des hautes herbes jusqu'à elle. Et ouais, pas chien le fou ! En même temps il avait capté que s'il voulait récupérer sa gonzesse il fallait quand même qu'il file un coup de main à la jeune femme.

Et ce coup de main s'avéra très utile puisque dans la pokeball se trouvait...un magicarpe ! Bien sur, le pokemon le plus useless ! Chienne de vie. La dresseuse en herbe s'enfuit donc en courant, suivie par le boss. Notre héros comptait bien se lancer à son tour puisque sa futur femme s'y trouvait également mais n'en eut malheureusement pas l'occasion.

« Itaï ! »

Alors qu'il allait partir, l'invocateur reçut une décharge au niveau de la jambe. Se baissant, il s'aperçut qu'un gang de pikachu en lunettes noires le regardait en grognant.

« Hey....Salute ! »

Leur fit-il. Mais ce n'eut visiblement pas l'air de les calmer. Et cette impression fut confirmée quand de l'électricité sortit par leurs joues pour venir frapper Chupah. Ce dernier, grand expert pokemon, reconnu la belle attaque tonnerre. Puissance 7 en plus. Bah oui, y avait 7 pikachus et tous s'en donnaient à cœur joie.

« ERZTTYRUOYTPEOYTJOY »

Et cela dura un long moment. Beaucoup trop long sans doute au goût de notre héros. Lorsque le gang de pokemons électriques se fut calmé, il put enfin sortir des hautes herbes, marchant de façon encore plus bizarre que d'habitude et ses cheveux ne ressemblaient plus qu'à une boule jaune-verte toute frisée, caractéristique commune des personnages de cartoon ayant pris un coup de jus. Bref, il faisait peine à voir.

Mais avec tout ça, il avait perdu la trace de ses compagnons. Il espérait que sa Shura s'en était tirée. Pour ce qui était de l'autre gonzesse ben...Il s'en tapait pas mal pour ainsi dire.

« SHUuuuuRAAAAAaaaaa-chaaaAAAAAaaan ? TEEEEEY Ooooùùùù ma beautÉÉÉÉÉÉÉÉÉ ? »


Oui, il avait aussi la voix qui partait un peu en couille. Enfin plus que d'habitude. N'écoutant que son instinct, il laissa son amour pour sa lame guider ses pas. Ces derniers le conduisirent à l'intérieur d'une forêt. Ne perdant pas espoir et ne doutant pas un instant que son amour se trouvait où son cœur le menait – ou alors le narrateur arrange juste tout comme il veut – il traversa la forêt en répétant ses appels avec sa voix totalement dégueulasse. Finalement, il déboucha sur une petite clairière au milieu de laquelle il trouva la personne – ou l'objet – qu'il cherchait. Puis accessoirement d'autres truc du genre une lesboule, un poros et un léviator. Même pas il se posa de question pour le léviator.

« FILS DE PUTE J'VAIS DÉFINITIVEMENT T'NIQUER TA GUEULE ! »

Ça, c'était bien du Shura tout craché.

« Mais bibiche, j'vais tout t'expliquer... »

Oh tiens, sa voix était redevenue normale. Toujours est-il que le fou s'approchait en se dandinant de façon totalement ridicule, toujours le dessous de la ceinture à l'air avec son slip sur la tête et ses cheveux dans un sale état, l'air mal à l'aise.

« C'est...C'est...Euh...Euh...C'EST SA FAUTE ! »

S’exclama-t-il d'un coup en pointant son doigt vers la jeune femme qui l'avait pourtant aidé. Han mais quel enculé comment t'assume que dalle ! C'est même pas crédible en plus ! Tu vas l'énerver la lesboule !

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theoc-area.forumgratuit.org/
Vara Lawl
Ligue B
Ligue B
avatar

Pouvoir : Rayon lobotomie
Points de Réputation : 5 800 points
Messages : 72

MessageSujet: Re: Fécondation kawai : objectif tringlage de poros [Vara]   Ven 18 Juil - 9:34

L'énerver ? Non mais t'en fais pas, Vara est parfaitement calme, entièrement calme, totalement calme, et elle t'attendais. De toute manière Shura était une épée fort sympathique, elles avaient pu parler ensemble de poireaux et de voiture parce que oui, Shura parle de voiture, leurs pots d'échappement la fait craquer (mais si, mais si). Elles avaient parlé de lapin et de viande de cheval et des dernières nouvelles de Dreamland (après tout, Vara en savait assez peu mais était aussi extrêmement curieuse et du coup, pouvoir parler à une épée parlante d'origine dreamlandienne, ça pétait sa race).

Bon, donc, notre Vara extrêmement calme qui faisait craquer ses doigts et sa nuque à la fin de mon dernière post n'attendit pas longtemps. Dès qu'elle vit Chupah, elle mobilisa toute sa force de boxeuse en herbe (non, réellement, elle fait de la boxe la brutasse) pour frapper avec énergie, joie, bonne humeur et politesse, le nez de Chupah de son poing fermé, tout en le lobotomisant provisoirement le temps d'enchaîner avec un coup entre les jambes parce que bon, ça fait toujours plaisir et c'est super efficace, et puis il se balade toujours la bite à l'air après tout, c'est trop tentant. Elle enfonça le slip qu'il portait toujours sur ses yeux histoire d'éviter toute protestation et s'assit sur son ventre.

-Tu me fais chier, pouilleux, ok ?  Tu me laisses dans une merde pareille encore une fois... Je te... Je... Je mange tes yeux !

Non mais sans blague. Son fidèle poro, Kipu, se jeta à son tour de tout son poids sur  Chupah pour lui mordiller les mollets de ses petites quenottes. Bon ok lui dévorer sauvagement  chaque morceau de chair qui dépassait, et ce jusqu'à ce que Vara, alertée par les cris d'agonie de sa victime, daigne se retourner.

-Kipu ! C'est non ! Lâche le monsieur !

Elle le rattrapa, le colla sous son bras et il dégonfla d'un coup, retrouvant sa taille initiale de minuscule poro et la fixant de ses deux grands yeux humides comme un chaton auquel on aurait retiré un jouet. Elle se leva, aida Chupah à se relever en grinçant des dents et heu... Oui c'est là que je bloque je dois trouver un truc à faire. Autre que de te taper sur laggle, même si c'est particulièrement jouissif. (Evidemment tu as le droit de te défendre, si tu trouves que j'abuse de la torture sur ton pauvre Chupanounet et que ton personnage décide de se débattre c'est pas grave si y'a quelques incohérence avec mes malheureux petits coups de poings.)

Soudain, le léviathor leva la tête et lâcha un hurlement plaintif, avant de s'enfuir  entre les arbres à toute vitesse. Se demandant se qui pouvait faire fuir ainsi une aussi grosse bestiole, Vara, tendu, reste sur ses gardes un instant. Et soudain  il y eut une EXPLOSION (j'aime les explosions), une énorme EXPLOSION donc, pas si loin d'eux. Avec un sursaut, Vara ramassa son poro qui, surexité par le bruit, sautilait partout. Des bruits de pas approchaient, et Vara recula un peu quand soudain une horde de soldat jaillit entre les arbres, collant au passage une mitraillette dans les bras de Vara.

-Que faites-vous là, soldat ? Nous devons attaquer !

Voyant que Chupah avait également reçu une arme, Vara serra fort l'arme, menaçante.

-N'essaye même pas, ok ?

Un autre bruit se fit entendre derrière elle, que Vara identifia comme étant le bruit d'une voiture. Elle reculé de quelque pas et, comme le bruit d'intendifiait, se retourna soudain pour virer une espère ce dinosaure vert d'une espèce de voiture tut aussi verte et dont Vara aurait douté de la capacité à rouler si elle avait été dans la réalité, m'enfin bon, au moins elle était là et maintenant c'était Vara qui en avait le contrôle. Pour plus de fun, le kart en forêt est recommandé : c'est donc à grand renfort de cris et de slaloms approximatif que Vara put s'enfuir... Sans se rendre compte qu'elle avait toujours Shura  accrochée à elle.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chupah
♀ Sexuellement Extraverti ♂
♀ Sexuellement Extraverti ♂
avatar

Surnom : Chupah
Team : Girl Power
Pouvoir : Invocation des chiffres
Points de Réputation : 48 100 points
Messages : 693

MessageSujet: Re: Fécondation kawai : objectif tringlage de poros [Vara]   Mar 26 Aoû - 19:18

« C'est...C'est...Euh...Euh...C'EST SA FAUTE ! »

Immonde crevure ! Comment peux-tu oser faire porter le chapeau à cette pauvre innocente ?! Bon, elle est peut-être pas si innocente que ça mais bon, c'est pas une raison ! Et de toute évidence, la pauvre innocente était tout à faire capable de se défendre. En effet, à peine Chupah avait-il finit sa phrase qu'il se prit un MOTHERFUCKING COUP DE POING EN PLEINE FACE. Ouais, en majuscule. Pourquoi ? Parce qu'il fait super mal !

De plus, le fou ressentit une sensation bizarre. Il se sentait vide. Et tellement pas intelligent...Ah bah nan ! Tout était normal en fait ! La lesbienne ne s'arrêta cependant pas là et enfonça encore plus profondément le slip que Chupah avait sur la tête – qui lui faisait donc à présent une sorte de masque – avant de s'asseoir sur son bide.

« Tu me fais chier, pouilleux, ok ?  Tu me laisses dans une merde pareille encore une fois... Je te... Je... Je mange tes yeux !  »

Euh oui, elle avait pas l'air très contente. Et l'homme aux cheveux verts ne doutait pas une seule seconde qu'elle n'hésiterait pas à mettre sa menace à exécution la prochaine fois.

« Ssdfgshgfhgf !! »

« Kipu ! C'est non ! Lâche le monsieur ! »

En effet, le poros était complètement en train de bouffer sauvagement notre pauvre victime déjà bien amochée. Néanmoins, la demoiselle ne semblait pas rancunière – ou plutôt disons qu'elle était satisfaite de sa vengeance – puisqu'elle retira l'animal et aida notre héros à se relever bien que toujours méfiante.

Mais notre invocateur n'eut pas le temps de prononcer le moindre mot qu'une EXPLOSION (moi aussi j'aime les explosions) survînt. Chupah, tout comme sa compagne de la nuit, reçut après le passage de soldats une arme à feu. L'une des dernière chose à mettre entre les mains d'un fou. Il allait bien sur s'empresser de...

« N'essaye même pas, ok ?  »

Notre héros fit la moue, déçu. Apparemment, la demoiselle avait bien pigé son comportement. Mais les événements n'allaient bien sur pas s'arrêter là. En effet, Yoshi arriva sur son kart pour se faire virer par la voyageuse. Pas cool. Mais en soit, Chupah s'en foutait.  Sauf que...

« BIBICHE !! »

Et oui, la voleuse de kart était aussi une voleuse d'épée ! Enfin peut-être n'avait-elle même pas eu conscience de commettre son crime. Dans tous les cas, le mal était quand même fait. On ne touche pas la bibiche à son Chupah.

Ne réfléchissant pas – pour changer – le fou enfourcha le dinosaure vert pour s'en servir comme monture et poursuivre la voleuse. Problème ? C'était peine perdu. En effet, ce pauvre Yoshi n'aurait pas eu besoin de kart pour faire la course si il avait courut aussi vite que ce dernier ! Néanmoins notre héros ne perdit pas espoir et fit rapidement apparaître son deux de l'élasticité qu'il lança comme un fouet à l'arrière du kart pour s'en rouler autour de ce dernier. Tenant l'autre extrémité et toujours sur Yoshi, ce dernier ne tenait pas la vitesse et fini par s'écrouler. En bon enfoiré, notre héros se servit donc du corps du dinosaure comme d'une planche.

« REND MOI MA PROMISE IMMONDE LESBOULE ! »

Au vu de ton accoutrement et de ton comportement envers ce pauvre Yoshi, c'est toi le plus immonde en ce moment espèce de connard !

Mais comment faire pour récupérer sa dulcinée ?

Pas très dégourdi, Chupah lançait plein de petites bombes avec son trois explosif. Mieux que les carapaces ! Le problème c'est que viser dans ces conditions s'avérait un peu compliqué pour notre héros ? Oui oui, il foutait tout à côté ou alors les lesboule esquivait de peu.

Mais peu à peu autour d'eux le décor changeait. La verte prairie laissait sa place à des bois sombres et mort. Une ambiance totalement glauque. Du Silent Hill ? Oui, sûrement. Bon, bien sur le fou, lui, s'en foutait totalement, il n'avait même pas encore remarqué, trop absorbé dans le sauvetage de son amour.

Un éclair retenti alors accompagné d'un rire flippant. Mais qu'allait-il leur arriver ?

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theoc-area.forumgratuit.org/
Vara Lawl
Ligue B
Ligue B
avatar

Pouvoir : Rayon lobotomie
Points de Réputation : 5 800 points
Messages : 72

MessageSujet: Re: Fécondation kawai : objectif tringlage de poros [Vara]   Sam 20 Sep - 9:05

C'est étrange, tout de même, comme un rire inquiétant et une panne de voiture allaient souvent ensemble. Surtout et de préférence au milieu de la brume dans un endroit silencieux sentant la mort et les monstres à plein nez.

Dans tout les cas, Vara n'eut pas trop le temps de s'en soucier. Elle bondit hors du kart avec la ferme intention de tataner laggle à celui qui venait de traîner le pauvre Yoshi au sol avec la brutalité d'un Achille dégommant Hector (et Achille, c'est une sacrée salope quand même). Sa mitraillette à la main, elle visa Chupah.

-Tu vas arrêter de me coller maintenant ? T'as vu que tu lui as fait au pauvre Yoshi ?

Yoshi qui, par ailleurs, grâce à la magie des dieux du rp, était encore entier malgré les petites étoiles qui tournaient autour de sa tête.

-Tu soûles bordel ! Ah, c'est elle que tu veux ?

Elle détacha Shura de son dos et la regarda.

-Shura, tu veux retourner avec lui ?

L'épée aurait sûrement répondu si soudain, un bruit de fenêtre brisée n'avait pas distrait Vara et le fou. Des aboiements résonnaient depuis le fond d la ruelle et Vara, qui aimait tout autant les chiens que n'importe quel humain avec une certaine tendresse pour les yeux humides et les poils soyeux, n'appréciait malgré tout pas trop la sonorité que ces aboiements avaient. Et petit à petit elle prit conscience de leur situation... Le silence, la neige tombant doucement, la ville fantôme... Vara sentit son cœur manquer un battement et  elle se retourna. Une meute de chiens ensanglantés arrivait vers eux. Avec un cri puissant et viril, elle leur tira dessus avec sa mitraillette.... Qui cracha des fleurs. Une mitraillette à fleur, et oui. Vara ouvrit de grands yeux paniqué. La ville était certes nettement moins inquiétante désormais mais les monstres en revanche l'était clairement et ils couraient toujours vers eux.

Sans un instant d'hésitation, Vara saisit Yoshi entre ses bras, parce que quite à sauver des trucs autant y aller jusqu'au bout, et elle courut. Vite. Les mâchoires des chiens zombies claquaient à quelques centimètres de ses chevilles  quand sudain, elle aperçut un manoir dont la porte était ouverte. Sans plus hésiter, elle tourna d'une bond et se jeta à l'intérieur.

La porte claqua derrière elle avec un bruit de verrou sinistre.

Haletante, elle se redressa et remarqua que Chupah était encore là.

-Mais qu'est-ce que... Ah, c'est pour Shura c'est ça ? Shura, tu veux retourner avec lui ?

Le manoir grinçait partout autour d'eux. Au fond du couloir, une porte claqua. Tout était sombre. Vara eut un frisson nerveux.

-Bon... Voyons...

Vara réfléchit. Ce n'était pas avec ses petits poings et son pouvoir lobotomisant inutile sur les zombies qu'elle allait s'en sortir.

-Si on sort vivant d'ici et qu'elle accepte, je te la rend.

Ces belle paroles étant dites, elle enfourcha le Yoshi qui entre temps s'était réveillé, prête à  s'enfuir s'il tentait de la lui reprendre de force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chupah
♀ Sexuellement Extraverti ♂
♀ Sexuellement Extraverti ♂
avatar

Surnom : Chupah
Team : Girl Power
Pouvoir : Invocation des chiffres
Points de Réputation : 48 100 points
Messages : 693

MessageSujet: Re: Fécondation kawai : objectif tringlage de poros [Vara]   Mer 4 Fév - 19:04

On ne sème pas notre fou comme ça ! Voyons ! C'était quoi ces manières ? Surtout en kidnappant sa douce et bien aimée Shura. Et oui, il y avait des erreurs à ne pas commettre. Mais le fait est que présentement, c'était bel et bien Chupah qui se trouvait dans une position délicate.

« Tu vas arrêter de me coller maintenant ? T'as vu que tu lui as fait au pauvre Yoshi ? »

Notre héros se trouvait en joue par la demoiselle armée d'une mitraillette. Même lui comprenait que ça pouvait être potentiellement dangereux. Du coup il levait les mains en l'air, en signe de paix. Paix totalement fictive bien sur.
Et effectivement il avait constaté ce qu'il avait fait à ce pauvre Yoshi. Mais pour tout dire, il s'en masturbait consciencieusement.

La lesboule comprit alors que c'était pour l'épée que l'invocateur l'avait suivie. Pas trop tôt. Néanmoins, elle ne semblait pas pour autant décidée à lui donner, préférant opter pour une démarche démocratique, demandant ainsi son avis à la dame d'acier.

Mais Shura n'eut pas le temps de répondre car des bruits inquiétant dont des aboiements se firent entendre. Cependant, le trio n'avait rien à craindre car ils avaient avec la virilité incarnée ! Que dis-je ? Le courage ! La vaillance ! La bravoure ! J'ai nommé... Vara. Bah oui, vous ne pensiez tout de même pas que Chupah pouvait posséder de telles qualités ?

C'est ainsi que dans un cris digne des plus grands films de guerre spartes la demoiselle appuya sur la gâchette... qui lâcha des fleurs. Bof, on n'était plus à ça prêt. La demoiselle auparavant si courageuse ne perdit pas de temps et, se saisissant de Yoshi, courut en direction du manoir (hanté) le plus proche où elle rejoignit notre héros probablement sans le vouloir. Parce que oui, il ne l'avait pas attendue pour fuir, hein.

« Mais qu'est-ce que... Ah, c'est pour Shura c'est ça ? Shura, tu veux retourner avec lui ? »

« Boooooof... J'saaiiis paaaaaaas... »

La catin ! Une porte claqua. L'ambiance était pesante. Chupah s'était déjà pissé dessus trois fois. Et il avait son slip sur la tête. Ben oui. Heureusement, il avait pensé à enlever son froc depuis le temps. Bah oui, ce dernier étant au niveau de ses chevilles, il le gênait. C'est pour cela qu'il s'en était débarrassé. Comment ça il aurait pu le remettre ? On ne met pas un pantalon sans slip, voyons !

« Si on sort vivant d'ici et qu'elle accepte, je te la rend. »

Ma foi, voilà qui était une sacrée bonne idée ! Et elle semblait arranger tout le monde.

C'est alors que Chupah sentit qu'on lui tapotait l'épaule. Machinalement, il se retourna pour savoir qui l'interpellait. Ce qu'il n'avait pas prévu c'est qu'il se retrouverait nez à nez avec le monstre de Frankenstein.

« ... »

« ... »

« GYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!! »

Les yeux révulsés et la langue qui sortait de sa bouche, Chupah hurlait. Cependant...

« UWOOOOOOOOOOOOOOOOOOOh !!! »

De toute évidence, sa tête avait également effrayé le monstre de Frankenstein qui partit en courant, brassant sa vieille lampe à huile dans tous les sens jusqu'à ce qu'il disparaisse dans les couloirs de la vaste demeure. Voilà qui n'était pas cool pour notre héros. Il était pourtant magnifique, non ?

Et dans le tas, il avait fait également peur à Yoshi qui s'était enfui des bras de la demoiselle pour aller fuir on ne savait où.

Prenant sans doute pour la première fois de sa vie d'invocateur une décision rationnelle, l'homme aux cheveux verts se dirigea en vitesse vers la lourde porte en chêne massif par laquelle ils étaient entrées et qui pourtant se trouvait ouverte au moment où ils avaient débarqué.

« Gnnnnn !! »

Et bien sur, la porte restait désespérément fermée. Pas moyen de ressortir par là apparemment. Ils allaient devoir trouver une autre sortie ?

Jetant un coup d’œil à l'endroit dans lequel ils se trouvaient, Chupah pinça les lèvres jusqu'à les avoir en duckface. Le lieu était sombre, un vent soufflait mais il n'y avait pourtant pas d'ouverture apparente.

« Ahem.... »

Le fou se mit alors en position fœtale et geignit.

« J'veux pas ! J'veux pas ! J'veux pas ! J'veux pas ! J'veux pas ! J'veux pas ! J'veux pas ! J'veux pas ! J'veux pas ! J'veux pas ! J'veux pas ! J'veux pas ! J'veux pas ! J'veux pas ! J'veux pas ! J'veux pas  J'veux pas !  »

Mais il devait pourtant récupérer son épée...

*Un bruit de dinosaure qui couine se fit alors entendre*

… Et Yoshi.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theoc-area.forumgratuit.org/
Vara Lawl
Ligue B
Ligue B
avatar

Pouvoir : Rayon lobotomie
Points de Réputation : 5 800 points
Messages : 72

MessageSujet: Re: Fécondation kawai : objectif tringlage de poros [Vara]   Sam 14 Mai - 15:18

Où en étions-nous ? Ah oui. Entre les murs gris et suintant du manoir, sans sortie, sans espoir, sans Yoshi, sans arme... Enfin si une mais elle parle. Ah, et sans caleçon pour au moins un de nos deux protagonistes. Dans l'affaire, il n'y avait que Kipu qui semblait particulièrement satisfait de la situation, sautillant avec une joie manifeste autour des jambes de Vara et de son... Son quoi ? Compagnon d'infortune ? Un compagnon, ça ?

Vara l'observa de haut en bas, dubitative. Sa physionomie relativement... Humaine, sa manière d'utiliser ses pouvoirs et d'être réactif en matière de coup de poing semblait le classer dans la catégorie "voyageur". Cette même manière de réagir lui permettait de le supposer opérationnel au moins sur le plan physique. Or tous les bras seraient utiles dans l'affaire qui les attendaient. Hum, très bien, compagnon, alors. Restait plus qu'à tenter de le réveiller, et ça, malgré sa vague initiation aux premiers secours, Vara ne savait pas trop comment faire. La menace, peut-être. Ou, la Shura. Son coeur sa mie son âme, son ciel son feu sa flamme, ou quelque chose dans le style...

-Au nom de la sainte rhubarbe, jeune homme verre, je te fait offrande de... Hum... Ce pagne viril, +15 en charisme +3 en agilité.

Elle ramassa par terre un vieux bout de tissu, appartenant peut-être, qui sait, à Frankenstein, quoi que l'aspect rappela aussi un vieux tapis, ou un paillasson très usé. Enfin, c'était un pagne, et un pagne sur un fou, ça fait déjà un fou habillé, et avec ça, on arriverait peut-être à amadouer Frankenstein. Qui n'aurait pas été terrifié par l'image d'un Chupah à demi-nu ? Mais non mais non tout ce que je veux dire c'est qu'un tel déploiement de sensualité et de splendeur avait de quoi troubler au premier abord. Adopte ton Frankenstein, hum, y'avait sûrement quelque chose à tenter, surtout avec ce pagne si seyant. Oui décidément elle avait besoin de Chupah.

-Il te donnera la force de récupérer ta mie. Et si on s'en sors et qu'elle accepte, promis, je vous marie.

Raffermissant sa prise sur l'épée, elle se mit en route vers l'endroit d'où venait le couinement. Au passage, regardant l'épée, elle se permis de demander :

-Hé, au fait jolie Shura, t'es quoi comme épée ? Une épée de décoration où une arme assoiffée de sang ? Juste pour savoir, en cas de danger, tu sais...

Les couloirs étaient incroyablement silencieux, et, détails que Vara n'avait pas remarqué, extrêmement propre. Étrange. Pas un grain de poussière. Le sol luisant légèrement. Toutes les armoires, tous les meubles rangé et époussetés soigneusement. Elle profita d'ailleurs du passage devant un de ses meubles pour s'armer d'une poêle au cas où (entendre : au cas ou Shura est une épée d'exposition en fait au fond de son âme) laissant Chupah faire sa petite vie.

Soudain, un double cri désespéré se fit entendre dans une pièce proche. Un couinement nettement reconnaissable et identifiable comme étant celui d'un Yoshi désespéré, l'autre, beaucoup plus grave, encore difficilement identifiable. Vara, n'écoutant que son courage, et en l’occurrence le Yoshi, se précipita à l'intérieur pour se retrouver face à une scène plutôt incongrue : dans un coin de la pièce, le monstre qu'avait tout à l'heure croisé Chupah et Yoshi, blottit l'un contre l'autre, poussant ensemble un cri de pure terreur. Le seau d'eau renversé, le balai, l'éponge et les multiples produits de nettoyage dans la pièce, laissait entendre que le ménage était en cours, et l'aquarium ouvert, d'où sortait un immense poulpe violet, plein de pustules, qui faisait légèrement fondre le sol sous son passage, laissait entendre que nettoyer les aquarium du manoir n'était pas si facile que ça. L'étrange bestiole, visiblement en manque d'affection, se dirigeait vers Yoshi et le monstre de Frankenstein, quand tout à coup...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chupah
♀ Sexuellement Extraverti ♂
♀ Sexuellement Extraverti ♂
avatar

Surnom : Chupah
Team : Girl Power
Pouvoir : Invocation des chiffres
Points de Réputation : 48 100 points
Messages : 693

MessageSujet: Re: Fécondation kawai : objectif tringlage de poros [Vara]   Mar 24 Mai - 16:38

Nous disions donc... Ah oui. Chupah se trouve par terre, preskapoil (il n'avait qu'un T-shirt) et était en train de gémir tel un enfant capricieux. Mais heureusement, Vara semblait savoir s'occuper des enfants à problèmes puisqu'elle prit les choses en main en lui offrant un pagne. Il n'en fallait pas plus pour remotiver le fou, matérialiste convaincu qu'il était.

Poussant un cri de joie, il se saisit de l'item de niveau légendaire et l'enfila sans tarder. Non pas qu'avoir les baloches à l'air lui déplaisait mais ce pagne mes amis...

« Il te donnera la force de récupérer ta mie. Et si on s'en sors et qu'elle accepte, promis, je vous marie. »

Voilà, il était sacré ! Ainsi le voyageur maboul comprenait sa mission : sauver Yoshi. Il prit les devant et s'élança dans le grand couloir sombre, longeant les murs en faisant des pas chassés. Parce que. Pendant ce temps là, Vara s'était mis à papoter avec notre chère épée parlante.

« Hé, au fait jolie Shura, t'es quoi comme épée ? Une épée de décoration où une arme assoiffée de sang ? Juste pour savoir, en cas de danger, tu sais...  »

« Ni l'une ni l'autre ! J'suis une lady moi, eukay ? Une princesse, une vrai ! Estime toi hyper privilégiée de pouvoir me toucher ! »

Oui, forcément... La communication avec Shura n'était pas la chose la plus simple au monde. Mais la voyageuse n'était pas si mal partie que ça puisqu'elle lui avait fait un compliment. Une technique qui vaut des points avec la maudite épée.

Un double cri résonna alors dans le manoir. Sa provenance semblait venir d'une pièce au bout du couloir. Armé d'une poêle, Vara s'y précipita, toute pleine de courage qu'elle était. Nettement moins téméraire, Chupah arrivait sur la pointe des pieds. Bah oui, le pagne ne lui avait pas offert de bonus de stat en courage.

Réticent, il entra malgré tout dans la pièce après la demoiselle. Franken-kun et Yoshi y étaient recroquevillés, apparemment terrorisé par il ne savait quoi. Cependant, il se doutait que cela devait se trouver derrière son dos, au vu de la direction vers laquelle les yeux des deux monstres étaient tournés.

« Nah ! J'regarderais pas ! Si j'l'ai pas vu ça compte pas ! »

Croisant les bras, le fou fronçait les sourcils, le dos résolument tourné vers le danger.

« TOURNE TOI ESPÈCE D'ABRUTI !!! »

Bon, si c'est Shura qui le demande...

Et là Chupah poussa un cri démoniaque avant d'uriner sur son pagne. Oui, pour de vrai. J'voudrais bien vous y voir, vous, face à un immonde  poulpe violet.

Le monstre tenta alors d'abattre son tentacule plein d'acide sur notre héros. Ce dernier bondit alors au dernier moment et, enchaînant par une magnifique roulade, finit par s'éclater le dos contre un coin de la pièce. Et oui, on était dans Gameland et l'item fournit par Vara lui avait VRAIMENT fourni 3 points d'agilité supplémentaire. 3 points qui lui sauvèrent la vie vu l'état dans lequel le sol venait de finir.

« BOUYAAAAAAAAH »

Remonté – et toujours doté d'un tempérament changeant – notre héros retrouva contenance. Il traça alors un grand 6 dans les airs avec son doigt. L'invocation se planta lourdement dans le sol mais ne causa aucun effet. Ne semblant pas compter dessus, le fou se précipita comme un kamikaze vers le monstre tentaculaire. Tentacule qui, justement, ne comptaient pas le laisser approcher. Mais c'était sans compter sur les 3 points d'agilité supplémentaire dont il disposait grâce à son pagne (tâché). Il esquiva alors un tentacule en roulant sur le côté, un autre en plongeant en avant et un dernier en... Nan, celui là il se le prit. Tel un bon coup de fouet au cul, ce dernier l'envoya valser de l'autre côté de la pièce. Son pauvre cul qui, d'ailleurs, venait de prendre cher. En effet, l'acide sécrété par le poulpe dissolut le pagne et laissa une belle marque de brûlure sur la fesse gauche. Pour un peu il détruisait son tatouage de poney sur la fesse droite !!

Toujours est-il que notre héros était parvenu bon gré mal gré à l'endroit désiré. Sans perdre de temps, il invoqua cette fois-ci un 9 de la même taille que le 6 précédemment crée. Tombant lourdement sur le planché, l'effet prit place. Une lame de vent de puissance proportionnelle à la taille des chiffres invoqués fusa entre le 6 et le 9, coupant net trois des tentacules du céphalopode qui s'effondra sur le coup. Néanmoins, il ne mourrait pas pour si peu. Peut-être que si on lui mettait un truc dans la bouche... Nan pas ça Vara !

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theoc-area.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fécondation kawai : objectif tringlage de poros [Vara]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fécondation kawai : objectif tringlage de poros [Vara]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gué du Poros
» Haitiinfos: Il n'est pas neutre mais il essaye d'être objectif
» Question de règle: prise d'objectif avec un transport plein de troupes.
» Objectif Lune [TERMINE]
» Objectif Mars [MegaMorse + Little Green][Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Land Infinity RPG :: RP :: Deuxième Zone :: GameLand-
Sauter vers: