AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 The Last Breath | RP Solo

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: The Last Breath | RP Solo   Lun 8 Juin - 21:51

Nuit 1


Un réveil dans le monde de la nuit, alors qu'il venait de s'endormir dans le monde du jour. Ciel se trouvait là, debout, face à une étendue d'eau glaciale. Sob regard était sérieux, froid, sans cette danse joyeuse qui y brillait d'habitude. Ses poings étaient fermement serrés contre son short long gris délavé. Aucune animosité dans ses pensées, il était rivé sur l'eau qui lui semblait froide et dangereuse. Le garçon fit quelques pas, laissant le bouts de ses pieds toucher l'eau. Il ôta son t-shirt et sa veste, se retrouvant torse-nu. Il fit de même avec ses shoes, puis resserra les ceintures de ses gourdes. Un silence sinistre flottait dans l'air, laissant le vent glisser entre ses cheveux, caresser son visage, le blondinet ferma les yeux. Il était prêt. Il avait attendu ce moment longtemps. Il allait enfin pouvoir rencontrer celle qui l'avait accueillie, ainsi que celui qui avait voulu le tuer.

Ouvrant les yeux, le contrôleur des abysses recula, puis se mit à courir vers la surface de l'eau, et enfin, plonger. L'eau s'enroula autour de son corps, comme des bras le serrant, emplissant son visage de milliards de petites bulles. Ciel n'avait pas le problème de la respiration, étant donné qu'il savait respirer sous l'eau à l'aide de son pouvoir. C'était relativement pratique.

Il se mit alors à nager, battant des pieds et avançant avec ses mains. Sa vision était un peu trouble, mais il continuait son avancé vers les profondeurs de cette mer. De temps en temps, des poissons passaient à côté de lui, ce qui lui provoquait l'horrible sensation d'être observé par quelqu'un d'autre.
D'ailleurs, il ne voulait plus s'attarder. Utilisant l'eau à ses pieds pour faire des hélices, sa progression fut plus rapide et plus fluide, si bien que le blond réussit à apercevoir la pointe d'un royaume au fond de l'eau. C'était sûrement là. Aquaryah.

Ciel se mit à accélérer l'allure, il n'avait pas envie de s'attarder dans les profondeurs vides, dénués d'espace concret autre que l'eau. Son corps commençait à sentir les courbatures, et il en avait vraiment marre de nager dans un silence engourdissant.

Soudain, il fut attiré plus rapidement, comme si les courants l'attiraient vers le royaume de l'eau. Le blondinet en fut satisfait et se laissa simplement porter par les bras de la mer. Mais le calme fut vite arrêté quand le garçon arriva en face de l'immense royaume. Son regard dépareillé se perdit dans cette beauté perfide. Il ne savait plus où donner de la tête, laissant son admiration couler le long de son esprit. C'était magnifique, et il ne savait pas quoi dire de plus sur ça.

Les habitants l'observaient d'un air intrigué, ce qui gêna légèrement Fauster. Mais il n'eut pas le temps de réagir plus longtemps qu'un étrange personnage arriva, il souriait, et tout comme ce palace, il était magnifique.

- Bienvenue voyageur ! Tu dois être Ciel Fauster, le nouveau contrôleur des eaux abyssales ! Bienvenue ici, viens dépêches-toi ! Luxuria veut absolument te rencontrer ! Oh, mais quel insolent je fais, je me nomme Elipheh, barde et lieutenant de ce royaume, enchanté.

- Ah heu, yo ! Visiblement j'ai pas besoin de me présenter, mais heu, qui es Luxuria ?

Il semblait choqué, et se tourna légèrement vers lui, tandis que Ciel continuait de trotter derrière l'étrange être mi homme mi poisson à la voix ravissante.

- C'est notre reine. Ha ! Ha ! Aller viens.

Les couloirs ne semblaient jamais se finir, à l'intérieur d'Aquaryah, il y avait visiblement une immense bulle d'air, et c'était préférable. Mais le blondinet se trouvait tout de même à moitié nu dans un manoirs de nacre, ce n'était pas très digne d'un prince comme lui. Le lieutenant resta silencieux pendant la marche, tandis que Ciel bavait sur tout ce qui passait à côté de lui. Soudain, ils arrivèrent devant une immense porte faîte de coquillage, de perle, de nacre et de pierre. Elipheh ne toqua même pas et entra.

- Ma reine, je vous amène notre hôte.

Il fit une petite courbette respectueuse, puis vint trottiner joyeusement pour se percher sur une statue de coquillage, attrapant une lyre, qu'il caressa du bouts des doigts. Un bruit de déplacement se fit entendre. Et là, le souffle de Fauster fut arraché par tant d'admiration. Une sublime créature apparut entre une arche de pierre. Elle était, mh, il n'y avait même pas de nom. Elle afficha un large sourire radieux, puis en quelques pas, était devant le blondinet.


- Mon magnifique contrôleur de l'eau noire... Te voilà. Bienvenue dans mon humble demeure. Nous t'attendions tous. Tu as tardé tu sais...

Ciel resta silencieux, tandis que Luxuria s'approcha d'elle, et lui donna une immense claque. Le lieutenant arrêta de jouer ses légères notes, un silence s'installa, le prince ferma les yeux, laissant la douleur monter à son esprit, serrant la mâchoire.
Elle se mordilla la lèvre, comme si elle venait de simplement lui serrer la main, puis prit son visage entre ses mains, caressant la rougeur de sa joue, une mine inquiète sur le visage. Venait-elle de perdre la tête ? C'est là qu'elle déposa un baiser rapide sur les lèvres du blondinet, qui eut sursauta de surprise. De loin, il pouvait entendre un bruit de grincement d'ongles sur les cordes de la lyre. Jaloux ? Haha.

- Qu-que...que faîtes vous.. !

Elle éclata de rire, d'un rire doux et en même temps amer.

- Pardonne-moi, c'était juste pour... goûter.

Ciel vira de sa peau pâle à un rouge éclatant. Il fit quelques pas en arrière, essayant de retrouver ses esprits. Mais n'eut pas vraiment le temps, Luxuria lâcha un flot d'information, comme quoi il allait devoir revenir chaque nuits ici pendant une semaine, qu'il fallait le tester, tout l'blabla, et d'un claquement de doigt, le barde bondit pour attraper par le bras le blond, sans aucune douceur, en dehors de la salle du trône.

Ils marchèrent rapidement vers une immense chambre, superbe, genre, wow.

- Voilà ta chambre. Enfin t'en as pas vraiment besoin, mais disons, tes appartements voilà. Visiblement, un humain comme toi va bientôt se réveiller. Toussa toussa. Oh et, le bleu, touche encore à ma luxiria et je t'explose la gueule. Compris ?

Ciel déglutit, ouvrant de grands yeux. Sérieusement ? C'était quoi ça ? Il savait qu'il allait rester, mais de là à être menacé... Enfin bref, le barde s'en alla d'une démarche vénère, laissant seul derrière lui le contrôleur de l'eau qui resta silencieux, encore choqué par les événement. Son cerveau semblait marcher à reculons c'était désagréable. Mais le garçon n'eut pas le temps de penser à autre chose qu'il popa dans sa vraie chambre.

...Putain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Last Breath | RP Solo   Dim 14 Juin - 21:14

    Nuit 2

    Ciel se réveilla allongé sur le lit de sa chambre dans le royaume, non, dans son royaume. Sa vision était encore trouble, et le silence qui planait lui faisait vraiment penser à ses matinées seul chez lui. Et il le supportait moyen. D'un mouvement il se leva, et remarqua qu'il avait une chemise blanche, très simple, et un simple jean noir, pieds-nu. Vraiment ? La chemise contournait ses muscles, et lui donnait une silhouette plus masculine. C'était une vision de lui qu'il ne connaissait pas, et décrocha son regard du miroir auquel il s'était approché. Mais il n'eut pas le temps de continuer sa contemplation que quelqu'un toca à la porte. Fauster sursauta, passa sa main dans ses cheveux et ouvrit. C'était un soldat, il était hyper musclé et le regardait avec une mine respectueuse. C'est alors comme ça qu'ils traitent les invités ? Cool.

    - Bonjour monsieur. J'ai pour ordre de vous accompagner dans la salle.

    Une ombre passa dans ses yeux, et le contrôleur de l'eau fit un pas en arrière, simple reflex en voyant ce genre de phrase arriver sur son joli minois.

    - La salle ? C'est quoi ça ?

    Le garde tourna la tête de côté, ignorant la question du blondinet, et riva son regard vers lui. Visiblement, il ne fallait pas s'attarder. Et prendre une deuxième rouste de la part de Luxuria, non merci.
    Ils marchèrent dans un silence mortuaire, de temps en temps, le colosse regardait par-dessus son épaule pour voir si son hôte suivait toujours.

    - Nous y sommes. Je vous laisse. Bonne chance monsieur.

    Il pivota comme un pantin animé, et fila, laissant le garçon devant une porte en fer et relativement inquiétante. Fuck.

    - ENTRE.

    Ciel sursauta de toute son âme, lançant un regard vif la source de bruit. ça venait de derrière, quelqu'un savait qu'il était là. Quelque chose n'allait pas, un frisson courra le long du dos du blond. Cette voix, il l'avait déjà entendu quelque part, et ce n'était sûrement pas un bon souvenir. Mais s'il avait apprit quelque chose de la dernière fois, c'est qu'il ne fallait surtout pas faire attendre les habitants d'Aquaryah.

    En inspirant une goulée d'air, Fauster ouvrit la porte. Dedans, un sol en béton, cette salle, uniquement cette sale, était laide, froide, sans vie. Des chaînes tombaient un peu partout, des énormes sacs de sables suspendus au plafond, et le vent qui s'y engouffrait était froid.

    Au centre de cette salle, un type se tenait là. Il portait un long manteau blanc, formant une queue de poisson au bout, et un scaphandre. Des cheveux noirs et des yeux bleu roi, il faisait flipper pour tout dire.

    - Entre, dépêche-toi. Je suis le Béluga, lieutenant de ce royaume. N'essaie pas de faire ton imbécile avec moi, car je ne rigole pas, je ne suis pas comme eux, si je dois t’éliminer, je le ferais.

    Ciel leva un sourcil, visiblement sceptique. Il allait faire demi-tour quand une main d'eau s'accrocha à son épaule et l'attira vers le brun.

    - Reste ici, j'en ai pas terminé. Luxuria m'a ordonné de te former. T'étais au courant, ne joue pas au con avec moi !

    - Wow wow wow, calm down dude ! T'avais cas le dire aussi...

    Boum. Le Béluga venait de foutre une droite au blond qui tomba sur le sol, la mâchoire destroy. Il poussa un grognement sourd, portant sa main sur sa bouche qui pissait le sang. Le lieutenant s'approcha et posa son pied sur les côtes du contrôleur des abysses.

    - Ne m'appel pas " dude " petite merde, je suis ton lieutenant.

    Ciel resta silencieux, sur le sol. Il brûlait de colère, mais il s'était préparé à ce genre de choses, donc il prenait sur lui. Et puis le mec au manteau blanc avait l'air bien plus fort que lui, ce serait pure folie que d'ouvrir sa gueule.

    Mais sa fierté prit le dessus, et en poussant le pied de son senpai, il se releva, faisant craquer les os de sa mâchoire. Un sourire sadique se dessina sur les lèvres grisâtres du Béluga.

    - Première leçon. Survie cette nuit.

    Et il se rua vers le blond qui fit une roulade sur le côté, évitant de justesse un direct du droit. Se relevant rapidement, et le regard froid, Ciel ouvrit ses gourdes et en sorti un fouet d'eau noire, plus rapide que lui, le lieutenant enroula un immense serpent autour du bras du garçon, le faisait basculer sur le flanc. Dammit !

    Il se faisait enrouler par un serpent aqueu, qu'elle poisse. Le prince utilisa alors ses billes d'eaux pour shooter les doigts du béluga, qui lâcha alors prise sur sa maîtrise de l'eau, laissant le temps à Fauster de se libérer. Il fonça à main nu vers son entraîneur, allant lui porter un coup, mais celui-ci lui choppa le coude et lui fit une méchante clé de bras.

    - AH TAMER

    - Ta gueule.

    Un coup dans les côtes, qui coupa le souffle au blondinet. Mais il n'allait définitivement pas se laisser faire comme ça. Prenant de sa main libre son fouet, il percuta l'épaule du béluga, qui recula d'un pas, se retournant rapidement, ciel eut le temps de lui donner un coup de genoux en plein dans le bide. Ce qui eut pour effet d'énerver encore plus le lieutenant, qui fit un bond vertigineux en l'air grâce à des " jet-pack " en eau. Et là, il fit tomber des fines lames en haut.

    Ce qui suivit fut violent, le blondinet se reçu une lame en plein dans l'épaule, qui la transperça, et heureusement pour lui, il avait eu le temps de se protéger avec sa muraille d'eau. Mais posa quand même un genoux à terre, laissant son sang rouge couler le long de sa main. La douleur le rendit aveugle quelque instants, trop longtemps visiblement, car un coup de pied percuta le bas de sa mâchoire, le faisant tomber en arrière. S'en suivi une ruade de coups de pieds, de poings, et autre trucs chouette.

    - ... 10 minutes. T'as tenu 10 minutes, petite merde. J'espère pour toi que Luxuria s'est pas trompée, car ça va m'gaver.

    Le prince était inerte sur le sol, tandis que le béluga se releva, portant sa main à son ventre douloureux. Il lança un regard sans vie sur le corps de son disciple, et sorti de la salle. Cette semaine allait être...horrible, mais nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Last Breath | RP Solo   Mar 14 Juil - 21:19

    Nuit 3


    Il s'était réveillé le regard flou, flou de larme. Il ne voulait plus se rendormir, plus subir ça, c'en était trop, il ne voulait pas s'entraîner avec cette ordure. Et il avait passé sa journée le regard absent, une boule au ventre. Et quand la soirée arriva, il tarda à s'endormir. Regardant par sa fenêtre, observant les oiseaux voler. Putain d'oiseau à la con. Son oiseau à lui lui manquait horriblement.

    Pouf. Et le voilà de nouveau dans sa chambre. Il soupira. Dammit ! Se relevant de son lit dans sa chambre d'Aquaryah, il espérait vraiment tomber sur quelqu'un d'autre que-

    - Eh.

    Surprise. Et un hurlement strident. Ce taré était dans sa chambre. Il le regardait de son œil bleu profond. Ciel sortit de son lit, le pâle blanc comme un linge.

    - ... TU FAIS QUOI ICI. Je veux dire, vous faîtes quoi ici ?!

    Un sourire se dessina sur les lèvres du Béluga, qui s'approcha du blondinet, celui-ci serra son poing, s’apprêtant à se prendre un coup. Au lieu de ça, le brun s'approcha de l'oreille du jeune contrôleur de l'eau.

    - Partout où tu es, j'y suis.

    - .. J'suis pas sûr d'aimer cette idée là.

    Le Béluga se recula, puis fit volte-face, d'un geste de la main indiquant à Ciel de le suivre, ce qu'il fit sans broncher. Faut dire qu'il avait vraiment peur en présence de ce taré là. Ils marchèrent en silence, Fauster lâchait de temps en temps un petit raclement de gorge, pour ensuite river son regard dépareillé sur le sol.

    Et ils arrivèrent devant une salle. Cette fois, ce n'était pas dans la salle d'entraînement. C'était une porte beaucoup plus douce, belle, et décorée. Son mentor ouvrit la porte d'un air nonchalant. C'était la salle des bains. Une immense salle, avec une espèce de cascade, de la mousse, ressemblant à des sources thermales japonaise. Ce qui eut l'effet d'émerveiller le blond, puis de lui faire prendre conscience de où il était.

    - ... vous, vous voulez prendre un bain avec moi ?!

    Il se prit une masse d'eau en plein dans le visage et se retrouva face contre terre, un pied sur le crâne. Ok ok, visiblement il voulait pas de bain avec le prince. Le Béluga grogna un vague imbécile, puis lui ordonna de se relever.

    - Petit con va. Aujourd'hui tu vas perfectionner tes maîtrises de l'eau et essayer d’acquérir de nouvelles techniques.

    Ah ? A ses mots, Le Béluga fit pivoter ses pieds pour se placer et souleva deux piliers d'eau à sa droite et à sa gauche. Et il créa un sinueux serpent avec ses masses d'eau, le faisant filer dans l'air, maîtrisant ça à la perfection d'une seule main. Puis il fit s'enrouler le serpent autour du corps de Fauster, le soulevant dans les airs, celui-ci se débattit.

    - Lâche moi putain, lâche moi j'arrive plus à respirer....!

    Un sourire satisfait se dessina sur les lèvres de son mentor et il le lâcha, tandis que le prince se rétama misérablement sur le sol. Se relevant un instant, l'impatience monta, et il se la joua cool, se relevant en ébouriffant ses cheveux puis comme si c'était une attaque surprise, il essaya de former quelque chose pour l'écraser sur la tête du brun, mais il ne réussit à former...qu'un asticot..et encore.

    Le Béluga explosa de rire, un rire froid et sans vie, puis s'avança vers la sortie.

    - Bonne chance. Tant que tu ne réussiras pas à former un serpent, tu ne sortiras pas d'ici.

    Il abusait grave ! Ciel en resta sans voix, puis s'assit sur le sol, dépité. Se grattant la nuque, il finit par s'allonger sur le sol, laissant un peu de mousse de savon chatouiller sa joue. Quelle plaie.

    Il commença. Recommença. Rerecommença. ça s'en fini pas, il n'y arrivait, il n'y arriverait jamais ! A chaque fois qu'il essayait, ça se terminais en flaque difforme. Il en avait juste marre et voulait se barrer d'ici et ne jamais y revenir. Il allait finir par détester les bains maintenant, c'était con. Soudain, une présence se pressa contre son dos, et des mains prirent ses poignets.

    - Tes gestes sont beaucoup trop brusque, t'y arrivera jamais sinon.

    Fauster manqua de faire un arrêt cardiaque, puis essaya de contrôler la rougeur de ses joues pour se concentrer sur les mouvements. Le Béluga l'aida à suivre ses mouvements, faisant comme un mentor et son apprenti. Wow, pouvait-il être gentil parfois ?

    Et en effet, ça marcha ! Un serpent, un putain de serpent. Ciel éclata de rire et s'apprêtait à remercier son sauver avec un grand sourire, mais quand il se tourna il ne tomba que sur un visage encore plus froid que de la glace.
    ...ok, plus tard les embrassades hein.

    - ... T'es naze. Bref, la prochaine fois, j't'aiderais pas comme sa mère et son sale mioche. Ts'k !


    - - - - - - du côté de Béluga après le réveil de Ciel.
    Ce type était...surprenant. Au début, il ne le supportait pas, mais maintenant, il le prenait un peu comme..son petit frère ? Il avait envie de le protéger, ce qui d'habitude n'était pas un sentiment acceptable chez lui. Il détestait simplement les gens, et habiter dans son âme un peu de sympathie était quelque chose qu'il ne connaissait pas. Le brun avait aidé le blond. C'était, juste, surprenant. Il avait était tendre, wow.
    Il marcha jusque dans sa chambre, ou il enleva son scaphandre et ferma les yeux, essayant d'oublier ce foutu Ciel Fauster.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Last Breath | RP Solo   Mar 21 Juil - 15:51

    Nuit 4
    Theme song


    Quand Ciel ouvrit les yeux, il s'attendait à voir le ténébreux et mystérieux (uhuh) Béluga, mais ne vit rien. Et étrangement, il fut déçu. Il était sûrement occupé, un truc du genre..
    Il se releva, arrangeant un peu ses cheveux. Son regard se perdit sur son visage. Mais un bruit de quelqu'un qui toca à la porte le fit sursauter. ça devait être son mentor ! Fauster se rua pour ouvrir, tout sourire, mais au lieu de ça il tomba sur le barde.

    - .. Où est Béluga?

    Elipheh le regarda un instant, affichant un petit sourire moqueur, se retenant de rire.

    - Eh bah, quand je vais lui dire qu'il te manque, il ne me croira pas ha ! ha ! ha! Et sinon, il est parti je ne sais où, une mission de notre reine. Bref, c'est donc moi qui vais superviser ton entraînement cette nuit.

    Ciel semblait légèrement déçu, mais n'essaya pas de le montrer, il ne voulait pas afficher ses sentiments devant ce crétin jaloux. Faisant craquer les jointures de ses muscles, il le regarda avec un grand sourire.

    - J'vais t'écraser !

    Elipheh sourit à son tour, posant ses petites mains sur celles de Ciel.

    - Tu ne t'en serviras pas aujourd'hui alors...

    Et hop, il forma des menottes d'eau autour de ses poignets. Fauster sursauta, lui lançant un regard mauvais. C'était pas du jeu, comment réussirait-il à utiliser son pouvoir s'il ne pouvait plus bouger les mains ?

    - Agilité, grâce, fluidité. Ce sont avant-tout les caractéristiques de l'eau, alors cette nuit, tu apprendras ça...sans tes mains.

    S'il le pouvait, Ciel l'aurait assommé. Ils marchèrent alors tout les deux vers la salle d'entraînement. Le lieutenant appuya sur un bouton, et le décor se changea sous les yeux écarquillés du jeune contrôleur de l'eau. Des piliers, des câbles, des chaînes, des barbelés. Ok, eh bien il n'avait pas cette vision de l'agilité. Elipheh créa une énorme main d'eau qui prit le blondinet et le posa en haut d'un des piliers, et se mit à appuyer de nouveau sur un autre bouton, qui fit bouger rapidement les chaînes,barbelés, bref, les trucs qui faisait mal.

    - Maintenant, essaie de tenir le plus longtemps ! Aller vole Ciel !

    Et il éclata de rire. Connard ouais.
    Le prince se concentra, prenant bien appuis sur le pilier, et là une chaîne se mit à passer à quelques centimètres de lui, il dut se baisser pour l'éviter, mais pendant qu'il était accroupis, ce fut une grosse barre métallique qui fonça sur lui, il sauta de justesse.
    Il faisait l'acrobate, mais l'agilité c'était son fort, s'il n'étai pas bien fort physiquement, ça il géré. Les mains liés par-contre.. c'était une autre affaire. Il n'eut pas le temps d'éviter une branche de barbelés qui lui déchira le dos, lui laissant une grosse plaie sanguinolente.

    Le garçon se mit alors à tituber, mais il ne devait pas ! C'était une grosse erreur, car il se prit du coup une barre de métal en plein dans les côtes. ça lui coupe le souffle et il tomba à genoux sur le pilier.

    - BOUGE FAUSTER OU TU FINIRA EMBROCHE.

    Ciel sursauta et se redressa tant bien que mal, évitant de justesse une nouvelle branches de barbelés, il décida de sauter de pilier en pilier. C'était une bonne technique, jusqu'à c'qu'il tombe à la renverse, percuté par un énorme poids qui venait de lui rentrer dedans.
    Il tomba et atterrit sur le sol. Son corps était meurtris, recouvert de blessures, d’égratignures et de bleues. Fuck !

    - Stop j'en peux plus..

    - ... Nop'!

    De nouveau, Elipheh créa une man d'eau pour le reposer sur un pilier, mais cette fois, lui enlevant ses menottes.

    - Niveau sup', maintenant, si tu tombes, tu tomberas sur un champ de barbelés. J'espère que t'es agile p'tiot.

    ... WHAT ? Il devint livide. Tandis qu'il entendait l'autre éclater de rire. Complètement taré dans ce royaume ! Et il se remit à s'agiter, comme un chat, bondissant de pilier en pilier, évitant les barres, le barbelés, bref, il bondissait pour sa vie.
    Cependant, il dérapa au mauvais moment, réussissant de justesse à s'accrocher au rebord de son pilier. Il ne tenait qu'avec ses mains, ses muscles lui faisait très mal, ainsi que ses nombreuses blessures au dos. Il allait tomber. Dans du barbelés. Il ne tenait presque plus.

    - ...arrête sors moi de là..

    - ELIPHEH.

    Ah, cette voix. Il tombait à pic lui. Ciel lâcha prise, tombant, mais au lieu de rencontrer du barbelés tranchant dans une grosse bulle d'eau. L'eau glissa sur ses blessures, décontractant ses muscles, caressant sa peau. Il ferma les yeux un instant, il n'entendait plus rien, il était simplement dans l'eau, calme, tranquille, douce.

    - Ciel.

    L'intéressé ouvrit les yeux, on l'avait allongé sur le sol. Elipheh se tenait un peu plus loin, adossé contre un mur, la joue rouge. En face de lui se tenait le Béluga, qui le regardait d'un œil inquiet.

    - .. Yo. Quoi d'neuf ?

    - Imbécile.

    Fauster ria légèrement, tandis que le lieutenant se mit à porter son apprenti. Il lança un regard encore plus froid au barde, qui fit une petite courbette. Ciel lui, afficha un large sourire vainqueur au second lieutenant.
    Il se mit donc à marcher, silencieux, tenant dans ses bras son protégé. Sa main effleura doucement les blessures dans son dos, ce qui fit grimacer le blondinet.

    _ ... Excuse moi d'avoir..fuit.

    - T'inquiète' ! T'es pardonné, tu m'as bien sauvé la vie mon beau prince charmant, uhuh !

    - .. T'es dégueulasse.

    Ciel éclata de rire. Et ils arrivèrent dans sa chambre, le garçon au scaphandre déposa le blond qui se laissa poser comme une larve sur son lit, restant immobile comme ça.
    Le Béluga allait le laisser se réveiller quand le contrôleur de l'eau lui attrapa le poignet.

    - Eh ! Demain, tu seras dans ma chambre ?

    - ... pff.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Last Breath | RP Solo   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Last Breath | RP Solo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation Bob Solo [Validée]
» Chasse de chasseur de renards (C, solo)
» Breath Lynas
» Rompre la solitude (Solo acquisition Kuchiyose)
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Land Infinity RPG :: RP :: Troisième Zone :: Aquaryah-
Sauter vers: