AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 On est pas de taille !! [quête diavolo PV carvey]

Aller en bas 
AuteurMessage
Carvey
Le marchand lapin
Le marchand lapin
avatar

Pouvoir : Marchand d'artefacts
Points de Puissance : 25 750 points
Points de Réputation : 40 000 points
Points du Membre : 372 points
Messages : 200

MessageSujet: On est pas de taille !! [quête diavolo PV carvey]   Dim 31 Juil - 15:16

- T'es certain que tu veux pas monter ? Tu sais, bob il est habitué à porter plus lourd que le poids d'une personne.

Dis-je à mon compagnon de route. j'avais un peu honte de rester sur Bob alors que lui marchait à côté. j'aimais surtout pas trop l'image que ça donnait de moi en fait. l'image d'un enfoiré qui profite de sa pauvre monture déjà bien chargée pour ne pas faire le moindre effort. Bon, on va pas se le cacher, Bob est bien chargé mais je marche à côté de lui souvent et je fais des pauses pour lui. Arrêtez d’appeler SOS lapin maltraité là c'est chiant ! Je le traite bien mon lapin moi ! J'étais assis en tailleur sur la selle du lapin alors que le prince du royaume de la guerre à présent séparé en deux royaumes, celui des armes et celui de la baston, marchait calmement à côté. Je me rappelle alors pourquoi je préfère voyageur seul. J'ai un peu de mal j'avoue à supporter ne serait ce que la présence de Diavolo avec qui je voyage depuis quelques nuits, le temps de faire le trajet à pied ou à patte de lapin de Memento jusqu'au royaume des titans. Mais pour le coup, j'ai vraiment besoin de quelqu'un pour faire ce que je dois faire. Je me souviens ensuite dece qui s'était passé à la suite de notre rencontre à Memento dans la 4° zone.


souvenir souvenir a écrit:
- Hey, Carv', ça te dirait de voyager un peu à l'ancienne avec moi ? J'aimerais rencontrer la disciple du vieux. Chez moi, dans mon club, quand on t'apporte quelque chose, tu dois rendre la pareille, et tu vois, le vieux a donné ce qu'il avait, alors j'me dis qu'il faut qu'on lui donne un truc...t'es un marchand, tu vois de quoi j'parle. J'me dis que voyager avec toi, ce serait pas mal. Kesse t'en dis ?

Diavolo venait de se réveiller en sursaut en gueulant avant de limite m'agresser pour me dire ça. j'étais un peu pris au dépourvu, surtout qu'à ce moment précis j'étais plus très frais.

- Euh... ma foi ça pourrait me dire. Puis t'as raison. En tant que marchand, j'aime l'échange et le commerce. j'aime pas forcément qu'on me rende des services gratuits. Mais, ça consiste en quoi ? Si c’est pour massacrer des armées, faudra pas me compter. tu as vu comment j'ai du mal à combattre un seul voyageur un peu boosté.

Je sens qu'il regrette déjà de ne plus me voire silencieux et de me voire me remettre à parler. Il m'explique alors qu'une sorte de vision lui est apparu et que la disciple du vieux de Memento avait besoin d'un coup de main à Myriade, le royaume des dieux antiques, images rémanente de l'image que les rêveurs ont de dieux issus de leurs croyances. Je réfléchis un peu. ça semble pas forcément un truc trop dangereux et puis c’est un royaume que j'ai déjà visité et que j'ai bien aimé, j'y retournerais bien. Puis, soudain j'ai une idée. J'affiche un grand sourire. Finit la déprime poste branlée reçue par un voyageur et désillusions sur ma vision du monde/découverte de la méditation ! là c’est le carvey le vrais qui sourit.

- Ok... ça marche. Mais, ça te dirait de faire un détour en y allant. J'ai entendu dire qu'un objet qui m'intéresse est offert en récompense contre un service dans un royaume de la 3° zone non loin de Myriade. Du coup, la question que je te pose c'est: Est ce que t'aime bien les titans ?"


Je souris un peu en repensant à ça par ce qu'en fait, je suis un gros connard sur le coup par c que je me sers bien de lui. En effet, cet objet que je convoite, c'est pas pour le vendre mais pour un usage perso. Et quel usage perso ! héhéhéhé hum! je reprends mon calme. oui, en fait de ce que disait la rumeur, les titans SNK se font agresser et tuer les uns après les autres presque sans raison par une créature non identifiée. Et je me doute que dans cette histoire, je devrai faire preuve de jugeote et aussi jouer des muscles. or je ne manque pas d'un mais je manque un peu de l'autre. Et Diavolo sera parfait pour m'apporter ce dont je manque pour cette quête. Naturellement, s'il veut être récompensé pour le coup de main, je le ferai. Mais je pense pas que ce soit le genre du personnage de ce que je commence à comprendre de lui. Je pense qu'il est plus attiré par la perspective d'une baston avec une créature capable de terrasser les titans à la chaîne que par une quelconque récompense. Enfin, même ça j'en suis pas persuadé. Je me demande toujours un peu ce qui le motive. Autant des fois il est très a familier et te balance des fion amicaux et des fois il te calcule pas et te regarde de cet air un peu hautain de seigneur.

On était en approche du royaume de titans SNK. toit le monde se fait une mauvaise image d'eux. En fait, la plupart ds titans sont décérébrés et pense qu'à détruire et bouffer mais certains sont dotés d'intelligence et ça semble être ceux là qui se font massacrer. Ce serait con de laisser crever ces titans qui ont un semblant d'intelligence et qui font que leur espèce est quand même pas totalement bonne à génocider. Et puis bon, moi je la veux cette potion de gigantisme ! On approchait du territoire des titans. ça se voyait à la désolation ambiante mais aussi aux panneaux "attention titan". ça pouvait pas être plus explicite. Je me tenais un peu plus sur mes gardes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diavolo Mayor
Tyler Durden au chomedu
Tyler Durden au chomedu
avatar

Pouvoir : Guerrier Berserker
Points de Puissance : 34 000 points
Points de Réputation : 40 500 points
Points du Membre : 179 points
Double Compte : Joy Killamanjiro
Messages : 116

MessageSujet: Re: On est pas de taille !! [quête diavolo PV carvey]   Dim 31 Juil - 16:25

- Non vraiment, le côté BrokeBack Moutain sur un lapin, j'vais avoir du mal à assumer. On va me déshériter si ça se sait.
- Déjà que tu ne vas pas hériter...
- La ferme MC Bokken. Donc non, j'préfère y aller à pattes.


Ouais non, la bestiole pour me trimbaler en rang d'union comme deux tarlouzes, ça me dit moyen. Surtout que je suis pas handicapé et que la balade entre mecs blindés d'objets, c'est pas mon kif. J'aime bien Jeannot lapinot, mais y'a des limites à la décence, et je préfère marcher tranquillement et renifler des fions plutôt que de surplomber la garrigue pleine de levrettes. Enfin la femelle du lapin, ça doit bien porter un nom. L'évier à mioches, vu que ça copule comme des...bah comme eux-mêmes en fait. Il parait que ça vient de l'alliance entre le Royaume Lapin et Mojoland, allez savoir pourquoi. Faudrait que je lise une chronique là-dessus un jour, ça ferait un bon conte pour les enfants.

Bon, ça fait aussi quelques jours que je traîne mon bambou avec le marchand là, et il doit commencer à voir que j'suis pas aussi clean que j'en ai l'air. Difficile de le voir du premier coup d'oeil, avec MC Bokken et bibiche on fait bien le show et tout, mais au quotidien, j'dois passer pour un gars assez bizarre. J'sais bien que Carvelle il dit rien, mais je le sens. Comme je sens aussi que je suis là pour jouer les gros bras, lui c'est le genre à payer des gros bras à l'école pour voler tes bonbecs et passer pour le mec fort de l'histoire. Dans cette histoire, c'est moi le gros bras, et c'est lui qui va voler les bonbecs. Tu me diras, MC Bobo, j'aime pas le sucre, et tu auras raison. Mais j'sais pas, sans doute le fait d'être utilisé, ça me chiffonne. Quoi ? Si je l'utilise pas aussi pour pas me faire chier ?


- Touché, MC Bokken, maintenant tu la boucles ou je te boucle à ma ceinture.


Ouais, tu fais moins le malin maintenant. Quoi ? Je parle tout seul. Mec, t'es pas dans ma tête, alors fais pas le malin. Donc voilà on traîne nos carcasses vers la troisième zone pour retrouver la gamine, la disciple, et le poto Carvey a cru bon faire un détour pour un truc, un objet forcément. J'me suis dit que c'était donnant donnant, et après tout, ça me fera du bien d'avoir un mec sur qui cogner si je manquais de punching-balls vivants. Je me souviens d'ailleurs d'un truc


Spoiler:
 


J'sais bien que ma réponse en droit de flah back était laconique, comme ta sœur, mais c'est surtout que j'sais pas à quoi ça ressemble. Tu me dis titan, je pense direct à un bateau qui se crashe à chaque voyage sur des ours polaires écolo-terroristes, dans une zone maritime de Dreamland. Cassedédi.
Carviche m'a expliqué un peu le problème actuel au Royaume des titans SNK, et il parait que ça craint sur 6 sur l'échelle des emmerdes selon Diavolotte, alors du coup, j'ai arrêté d'essayer de comprendre et je me prépare juste pour cogner dans le tas. En mode on verra bien. En mode carpe diem. J'sais pas ce que ça veut dire, j'ai entendu un mec du Club le dire un jour, mais je trouve ça super classe.


- Carvey, dis-moi, un titan, je le bute en deux ou quatre minutes ?


Oui, avec lui, j'apprends à devenir humble, et à savoir lancer des discussions utiles et intéressantes, principalement qui me concernent, sinon j'vois pas l'intérêt. Soudain, la terre tremble, une ombre me vient droit dessus, et je suis soulevé pendant un instant tellement le tremblement est fort. Un pilier rouge vient d'arriver à côté de moi, et il tombe littéralement du ciel. Carvey se fait dessus, ou tout comme, et me montre le truc du doigt. Je lève la tête et je vois un géant me regarder, la bouche ouverte et mangeant ses doigts. Ah okay, c'est ça un titan. J'ai rien dit. Après coups, je comprends mieux la présence juste avant des panneaux annonçant des humains, mais j'avais pas tilté tout de suite.


- Heu Carmiche, tu sais où se trouvent les gusses intelligents du troupeau ?


Quand je dis troupeau, je veux dire quarante balèzes de cinq mètres autour de nous. La vache, je comprends enfin la vie d'une fourmi, remplie de petits pets de peur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carvey
Le marchand lapin
Le marchand lapin
avatar

Pouvoir : Marchand d'artefacts
Points de Puissance : 25 750 points
Points de Réputation : 40 000 points
Points du Membre : 372 points
Messages : 200

MessageSujet: Re: On est pas de taille !! [quête diavolo PV carvey]   Dim 31 Juil - 18:05

Il me demande en combien de temps il peut défoncer un titan. Je sais pas moi, je l'ai vu se battre qu'une fois et j'étais à moitié dans les vapes. puis les deux propositions étaient si proches l'un de l'autre qu'il aurait mieux fait de pas poser de question.

- Bah, je sais pas, ça dépendra du titans. certains sont plus balaises que d'autres. Ceux qui attachent le métro par exemple sont du genre plutôt balaise.

Puis, j'ai à peine le temps de répondre que je vis des silhouettes qui me font me dire qu'on aura bien assez vite la réponse à notre question. Diavolo devait être trop absorber pour voire les titans approcher. personnellement je m'étais juste levé sur ma selle en me tenant debout dessus alors que juste avant j'étais plus genre couché dessus. Ouais, j'ai des talents de cavalier de fou. ça impressionne personne. n'empêche que ça s'improvise pas de faire un transition couché-debout sur une selle sur un lapin géant en mouvement. On se retrouve vite au milieu d'un cercle formé par une douzaine de titans Diavolo me demande si je serais capable de repérer lequel dans la bande est sorti de l'usine avec l'option cerveau. Je souris à Carvey et me marre avant de lui répondre.

- A ton avis, ils arrivent à repérer que de nous deux c'est moi le plus intelligent ?

Petit pique gratuit. J'explose de rire quand soudain, un titan essaie de me boulotter en baissant la tête. Je me met en selle, passant de debout à assis. J'entends sa mâchoire claquer à quelques centimètres de la tête. C'était passé de justesse. Je claque un coup des talons dans les cotes de Bob qui se met à courir à une vitesse impressionnante, il passe entre les jambes d'un des titans puis je saute au sol en pleine course de lapin.

- Continue de courire !

Dis-je au lapin en lui faisant un signe accompagnant la parole pour être certain qu'il comprenne. J'étais donc derrière un titan. Je fume rapidement une bouffée de tabac tonifiant et frappe un grand coup de poing dans le creux du genoux du titan qui s'effondre. Je saute sur son dos et peux voire que diavolo fait un carnage. Je lui dis de frapper la nuque qui est le point faible de ces titans l qui sinon se régénèrent de façon surnaturelle. Je frappe un énorme coup de talon dans la nuque du titan. je sans son cou se briser et son corps s'affaisser à terre quand un second tente de m’attraper. J'utilise mon bracelet de projection qui crée un bouclier me protégeant de la tentative de saisie du géant. Je n'utilise pas l'épée des esprits par ce qu'elle ne serait d'aucune utilité sur eux. Je suis bon pour combattre les personnes de taille normale mais tout ce qui est monstre démesuré, je me retrouve assez facilement démuni face à eux. Et les effets du tabac tonifiant passent vite et le contre-coup est puissant. Enfin, ça me permet de faire un peu de dégâts. Du coup l'une des mains de titans arrive à mon niveau je la tire de toute mes forces. le titan s'éclate la tronche à terre. Ces titans sont énormes et se régénèrent mais ils sont franchement lents avec des mouvements amples et carrément désorganisés. Je frappe dans son cou à lui aussi. Je lui arrache une dent et me sert de ma bague de télékinésie et envoie la dent droit dans l'oeil d'un titan sur le point de frapper diavolo par derrière.

Enfin très de description de bourrinisme. Après une petite baston, Bob s’approche de mon alors que je suis lessivé par le contre-coup du tabac tonifiant. Je suis assis à terre à côté d'une tête de titan en pleine redescente. Je regarde diavolo qui lui semble se porter comme un charme. Pour lui, ça doit être un échauffement tout ça. il faut dire qu'il a défoncé à lui seul la majorité des titans. Il a dû s'en faire 8 ou 9 et moi trois et demi quoi. Je trouve que je me suis pas trop mal démerdé. Mais les douze je me les serais pas fais seul. Lui oui apparemment. Bob vient se frotter à moi comme pour soutenir. Je lête la tête sans la moindre énergie ou motivation. Je n'arrive même pas à me relever. il va faloir que mon corps expulse les toxines du tabac tonifiant avant que ça aille mieux. ça devrait prendre genre 10 minutes.

- si tu veux mon avis il y en avait aucun d'intelligent dans le lot.

Dis-je à Diavolo avant d'ajouter.

- Mais je crois que celui-là il a les neurones pas trop mal connectés.

Je montre du doigt derrière lui un titan qui a l'air impatient voire un peu énerver et tape du pied par terre à rythme rapide, signe d'exaspération. c'était un titan femelle. enfin, femelle... oui et non par ce qu'il n'y avait pas trace d'un moindre organe reproducteur ou d'orifide autre que la bouche, le nez et les oreilles. Juste une coupe de cheveux féminine et une poitrine un peu bombée.

- Est ce que vous pourriez m'expliquer ce qui vient de se passer ici ?!

Elle a l'air un peu énervée. On va devoir faire preuve d'un peu de diplomatie je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diavolo Mayor
Tyler Durden au chomedu
Tyler Durden au chomedu
avatar

Pouvoir : Guerrier Berserker
Points de Puissance : 34 000 points
Points de Réputation : 40 500 points
Points du Membre : 179 points
Double Compte : Joy Killamanjiro
Messages : 116

MessageSujet: Re: On est pas de taille !! [quête diavolo PV carvey]   Dim 31 Juil - 18:46

La cavalerie arrive au complet, la douzaine de titans mastocs et parés pour bouffer d'la fourmi. Carvey me renvoie la question à l'envoyeur, comme un salaud. J'me marre, il a de la répartie et sait l'utiliser.


- C'est toi qui a le cerveau. Si j'en avais, tu servirais à que dalle mon lapin.


A force de s'envoyer des fions à la gueule, les titans préparent le repas. A savoir mouvements pour te bouffer sans sauce béarnaise. Carvioche manque de passer pour un amuse-gueule et un autre titan arrive aussi en courant pour me choper, sauf que je contracte mon bras musclé de winner, je lui prends la lèvre inférieure et je lui arrache de la bouche. Il hurle, mais ça n'a pas l'air de le gêner, du coup je prends appui sur le sol, et je fonce droit sur l'intérieur du genou pour le faire chuter. Ça fonctionne, mais il n'est pas mort. Pas grave ! Je passe au suivant que je démonte en deux deux, coup dans le bide, montée à l'épaule, uppercut de daron pour te faire tomber, et je continue à t'enlever les chicots avec les poings. Je retrouve des puching balls à ma taille, encore meilleurs qu'au Club ! J'enchaîne les fights, mais j'me rends compte qu'ils ne meurent pas.


- Ouuuuuuuuh ça va pas le faire les gars, faut clamser si vous voulez pas me mettre en colère...Berserker, la forme de l'Ours !


Je me concentre et je sens affluer la violence et la rage. Je suis le seul à pouvoir la maîtriser en gardant une pleine conscience du monde, de mes amis et de mes ennemis, cadeau du paternel. Heureusement pour Carvey, parce que l'envie de chocs, de violence et de combats est telle que je disparais comme une balle pour frapper un titan, si bien qu'il rebondit presque une fois le sol arrivé contre son corps à pleine vitesse. Ça craque de partout, j'adore ce bruit...C'est après que j'entends Carvey, en vitesse normale, me dire de viser la nuque. Pourquoi la nuque, précisément ? Aucune idée, mais dans le doute je tente et effectivement, le premier clamse direct. Je repars de plus belle et je compte les manquements, les défauts, les absences de feinte et la débilité de ces pseudos combattants. La taille les désavantage, et j'suis aussi rapide que je suis fort, aussi fort que je ne sens pas la douleur. Les gars, je vous réduis en charpie ! Je passe entre les jambes, je monte sur le dos, j'arrache les nuques avec les mains et les dents, des mouvements latéraux des bras, j'esquive ou je contre avec des coups puissants. Y'en a un qui essaie de m'écraser de la main, je repousse des deux bras, et une fois qu'il a les bras levés en l'air, je lui explose la cage thoracique. Plié en deux, je retombe comme une bombe sur sa nuque et je le décapite avec mon corps. Bon sang ! C'est tellement le pied d'être une fourmi. Je cavale sur leurs membres et je les fais se questionner alors que c'est trop tard. Trop d'agilité, trop de puissance en face, chez bibiche, pour eux. Tu m'étonnes que des intelligents ont pris la relève, ils ne peuvent rien faire contre des combattants ! J'dis ça tout en pétant les yeux d'un titan qui reste, se les tient, alors que je lui brise les rotules. Une fois à genoux, un coup de genou sur la nuque l'explose, et la barbaque tombe. C'est une boucherie. Je veux soigner le dernier, je sors MC Bokken et je commence à rapper sur sa tête.


- J'ai refait l'attaque des Titans
Vous pouvez pas test les géants
J'vous décore au niveau d'la nuque
A quat' pattes j'vous refais le uk



Encore un quatrain pour l'éternité et les crews de Dreamland. Je saute en mode art martiaux, et je retombe en roulade, en frappant la nuque avec MC Bokken, tellement fort que je lui cisaille la boucherie qui s'écarte. Le bousin s'effondre et je lui écrase le crâne en tombant dessus. FATALITY. Je reviens vers Carvey, le Bokken sur l'épaule et mort de rire, 8 ou 9 cadavres pour mon compte, quelques uns pour lui. Plus que je l'aurais imaginé, il sait donc bien se débrouiller, si on lui laisse de l'espace.


- Aucun intelligent, ouais, mais ça défoule...ah, y'en a encore un ?


On se tourne vers une voix qui apparaît, un titan mise comme une femme qui planquerait ses formes pour être peinarde, qui parle avec une voix somme toute rauque, mais aux intonations féminines. Elle nous engueule en plus, sans dec ! Tu vas voir ce que tu vas voir, espèce de tarée géante...de...ouais, j'ai pas bossé les insultes contre les titans, my bad.

- Est ce que vous pourriez m'expliquer ce qui vient de se passer ici ?!
- Tu la fermes direct et tu me parles meilleure ! T'es qui et pourquoi t'es pas comme les autres ?
- C'est moi qui pose les questions, minus !
- Maintenant c'est moi qui les pose, cocotte, et tu m'appelles une seule fois minus, je vais te buter le cul façon Diavolo ! Tu balances ce que tu sais, et ensuite tu nous amènes au connard qui tue les titans comme toi !
- Vous venez pour nous aider ?
- C'est comme pour la mère de Bambi, elle survit uniquement si t'es sage. Mais j'peux aussi jouer le chasseur...


Le titan se lève et se met à pleurer à chaudes larmes en criant des noms. Putain, une chialeuse géante. Une seule de ses larmes te donne une douche salée.


- Merdeuh, Carvey, je crois que la petite dame a ses règles !


_________________

Avec mon air aigri amer, galbé comme un fil de fer  
Affûté pour la guerre j'roule pour la maison mère
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carvey
Le marchand lapin
Le marchand lapin
avatar

Pouvoir : Marchand d'artefacts
Points de Puissance : 25 750 points
Points de Réputation : 40 000 points
Points du Membre : 372 points
Messages : 200

MessageSujet: Re: On est pas de taille !! [quête diavolo PV carvey]   Dim 31 Juil - 20:13

Hmmmm, l'art de la diplomatie et l'art de la guerre ne semblent pas bien s'accorder. c'est le plus naturellement du monde que diavolo commença à balancer des fions à la titan tout en l'insultant. Pas un bon plan. certes les titans décérébrés son pas coordonnés en groupe mais aussi dans leurs mouvements individuels mais en plus de cela, sont assez lents et frappent sans réfléchir. c'est lus leur nombre qui peut les rendre dangereux. mais les titans intelligents, c’est une autre paire de manchepar ce que eux sont aussi agiles et rapides qu'un humain normal... à échelle fois dix. Et certains sont de bons combattants. Faut pas forcément les chercher quoi. Je pense que diavolo a pas hérité du côté stratège des arts de la guerre et ressemble plus à Sento qu'il ne veut bien l'entendre. Mais au final, son petit accrochage avec la femme titan ne s'avère pas trop catastrophique par ce qu'elle finit simplement par chialer sur les cadavres de ses potes que j'ai contribué à ma petite échelle à faire passer de vie à trépas. Diavolo me dit qu'elle a ses règles. ça m'étonnerait. sans organes reproducteurs c'est plus compliqué.

- Bravo ! tu l'as toute cassée ! Va faloir faire le service après vente. Et en bon marchand que je suis, je peux te dire que tu préfère la torture à ça ! Heureusement, Carvey est là !

Oui, la situation est pas si désespérée et puis, avoir quelqu'un en qui je peux accorder un peu de confiance et me reposer, ça aide à se dérider un peu. l'un des avantages de ne pas bosser en solo. Enfin, je bosse jamais réellement en solo. Bob m'aide. Mais faut avouer qu'il reste limité comme soutien mon lapinou. D'ailleurs, je me sers de lui pour me relever par ce que mes jambes me portent pas trop. Je reste appuyé sur lui alors que je décide de prendre la parole. J'essaie de couvrir ses pleurs pour qu'elle m'entende. L'un des prérequis d'un marchand est une voix puissante et intelligible ainsi qu'une bonne diction. Pratique si on est marchand de poisson par exemple.

- Euh excusez les propos un peu cavaliers de mon collègue. Bien que ce soit moi le cavalier. Je voulais juste dire que j'invoque la légitime défense. Nous ne sommes pas ici pour causer des problèmes mais plutôt en régler. Nous avons entendu parlé des meurtres de titans. On espérait tomber sur un titan... capable de parler mais vos amis n'ont pas été très coopératifs.

Elle continue de chouiner un peu avant de finalement sécher ses larmes et me répondre.

- *snif* oui... désolé. Nos amis sont parfois brusques il ne faut pas leur en vouloir.
- Oh, ça arrive à tout le monde. Mon collègue aussi est un peu brusque.
- Vous dites souhaiter nous aider ?
- Concernant le massacre de vos congénères par une petite créatures non identifiée oui. Mais quand vous dites petites. c'est petit comme nous ou... petit genre plus petit.
- Non... vous vous êtes petits mais plus petits encore. Il est très rapide. on ne le voit même pas combattre ni même attaquer. Il prend par surprise, tue l'un des nôtres puis disparaît.
- Je vois. Et a-t-il un lieu où il attaque plus souvent ?
- oui... a proximité de Glavroc
- Glavroc ?
- Une ancienne ville morte depuis des siècles. Ses ruines font partie de notre royaume.
- et euh... qu'y a t il d'autre à Glavroc ? Pourquoi vous ne la quittez pas ? Le tueur ne tue que les titans parlants ?
- Non. Il tue sans distinction. Et les titans non parlants vont et viennent en bande ou seuls sasn vraiment réfléchir. Du coup, nous, les parlants nous leurs servons un peu de bergers pour éviter qu'ils quittent le royaume ou qu'ils désertent des zones. Il suffit de les quitter un peu du regard pour... bouhouhouhouhouuuuuuu !

Eh merde j'ai appuyé là où ça fait mal. Ou plutôt, elle a appuyé elle même là où ça fait mal. j'essai de continuer à lui parler mais impossible. Elle ne m'écoute plus. Bon, pas grave. on a assez d'informations. Le relief est globalement plat. repérer des ruines ne sera pas trop compliqué d'autant que le royaume n'est pas si grand que ça. c'est con, j'aurais aimé savoir quelques choses supplémentaires comme par exemple s'il y avait moyen que les titans décérébrés ne nous attaquent pas à vue afin que nous réussissions à faire notre enquête posément. Je pense qu'on peut abandonner cette idée. Je roule des yeux en regardant la titan chialeuse. regard adressé à Diavolo.

- Bon, je crois qu'on ne peut plus rien tirer d'elle. Je crois que c'est suffisant. Il nous suffit de trouver glaveroc et de faire notre petite enquête. M'est avis que c'est plus si désert que ça cette ville et que c'est juste une bête qui défend son territoire. En chassant plus intelligemment que eux ne font les bergers.

Je vais un peu mieux, je me dresse sur la selle de Bob et lui demande de se lever légèrement pour prendre un maximum de auteur. je met mes mains en garde soleil pour mieux voire. Je finis par trouver à l'est ce qui ressemble à des ruines. Je fais signe à Diavolo que c'est notre direction. je me rends compte que j'ai été con de monter sur bob par ce que la géante, j'aurais pu la grimper et avoir une bien meilleure vue depuis son épaule. Enfin bon, on ne change pas les habitudes. Et puis, il faut mettre à profit le dressage que j'ai fais à bob au fil de nos aventures.

- Bon, la chasse est ouverte. direction Glaveroc! c'est étrange, le nom de cette ville me dit un truc.

Ouais, c'est chelou que ça ressemble pas du tout à Glarodia tiens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diavolo Mayor
Tyler Durden au chomedu
Tyler Durden au chomedu
avatar

Pouvoir : Guerrier Berserker
Points de Puissance : 34 000 points
Points de Réputation : 40 500 points
Points du Membre : 179 points
Double Compte : Joy Killamanjiro
Messages : 116

MessageSujet: Re: On est pas de taille !! [quête diavolo PV carvey]   Dim 31 Juil - 20:35

L'avantage avec Carvey, c'est qu'il aurait pu travailler dans la police. Enfin si c'était pas un escroc voire un pilleur de cadavres. J'sais pas, c'est un métier qui lui convient je trouve. Remarque, moi je tue, lui il détrousse, y'a une complémentarité entre nos deux rôles, non ? Bon, pendant qu'il réconforte la géante, je m'assoie tranquillement sans trop l'ouvrir, et je fais mon sas de décompression. Hé ouais, faut pas croire, mais la forme Ours demande des paliers de décompression pour revenir à un état normal. D'ailleurs j'aurais pas du lui parler, j'ai failli la brusquer puis la bloquer. Putain, me dis pas que je ressemble à Sento quand je suis dans cet état...? Passons, un œil ouvert et l'autre fermé, je ne bouillonne plus et j'écoute la géante chialer et balancer des infos comme un livre ouvert. Merde, les titans étaient des amis, ça me gave un peu de les avoir butés, mais une partie de moi n'en a rien à foutre. J'sais pas pourquoi, je pense aux mecs et aux nanas du Club que je voulais protéger, et j'sais encore moins pourquoi, je me prends de compassion pour la géante...voilà pourquoi j'aime moyennement voyager, tu deviens sentimental au détour d'une connerie...

Un gars encore plus petit qui attaque des titans ? Un gamin ou un mec qui a oublié de grandir, comme l'autre voyageur là, zut j'ai plus son nom...Elle file le lieu comme une bonne indic, Glavroc, un mélange de glaviot et de roches, de quoi donner envie de partir avec tongues et crème solaire. Il tue au hasard, il doit être assez doué le gusse pour se balader les mains sur les couilles parmi les titans.

Carvioche se met en selle sur son lapin destrier, et je regarde les ruines qu'il a immédiatement repérées. Il a l'oeil mon pote, ouais, pour sûr ! Moi, je monte la géante comme un rien, et je me trouve sur son épaule. Je la sens sursauter quand je lui grimpe dessus, et elle me regarde avec un regard mauvais. Je m'assois et, les yeux baissés, j'essaie de passer pour un mec bien. J'ai bien dit passer.


- Désolé, beauté, j'y suis allé un peu fort. Mon pote est sur son fidèle lapinou, et toi tu vas être ma lapine jusqu'à la cité dont tu as parlé. Entre temps, je veux que tu me dises tout sur ton peuple, ton histoire et si tu connais d'autres parlants. On va commencer à établir des stratégies, soit d'attaque, soit de pêche. Tu connais la pêche ? Tu prends un arbre, c'est ta canne, et ensuite tu mets un humain sur une ancre de navire assez lourde...tu déposeras le brevet quand tu seras arrivée chez toi poupette. En attendant, je dois te taper le cul pour que tu le bouges ?


Bon, on a fait plus classe, mais la géante arrête de renifler et se met en marche tout en me zieutant. Son regard indique de la souffrance, de la peur, mais aussi un sentiment que je déteste : l'espoir. Moi, Seigneur de la Guerre (en devenir), apporter de l'espoir...voilà pourquoi je déteste voyager bordel, je me sens obligé de jouer les sauveurs, alors que j'aime surtout la fight ! Bon, en chemin j'explique mes idées à Carviette en gueulant. Bah ouais, faut savoir que le rapport au son n'est pas le même selon la hauteur, du coup pour que tout le monde entende, je gueule. Bon, okay, ça va ramener du titan à la pelle, mais qui s'en soucie ? Je veux dire, à part Carvey, qui s'en soucie ?


- Carvey, mon lapin, première idée, on traîne sur nos potes les titans intelligents, et on attend de voir qui se passe un truc. Deuxième idée, on maquille notre pote ici présente qui s'appelle...
- Fleur.
- Original. Fleur donc, on la maquille à la truelle et on lui fait faire le tapin.
- Le quoi ?
- Laisse poupée. Troisième idée, l'appât. On cherche des points de convergence pour les kills de la créature et on prend le titan qu'on cherche, entouré de titans intelligents. Le problème, c'est que s'il tue au hasard, on aura l'air con. Quatrième idée, on traverse le pays, tu trouves ton objet et on s'en branle de ces morts. J'veux dire, je viens d'en envoyer une dizaine au paradis des géants chelous, alors un de plus un de moins...désolé de dire ça Fleur, mais on fait ça un peu pour toi, et aussi pour pas passer pour des connards, mais ça reste de ma nature...
- Je comprends...qu'allez-vous faire ?
- Je discute avec mon pote Carvouille, et on tranchera dans le vif une fois arrivés là-bas. Tiens, t'es suivi mon lapin.


A force de gueuler, des paquets de titans s'amènent. Aucune foutue idée de savoir si y'a des génies dans le tas, mais juste pour voir la gueule du marchand, ça vaut totalement le coup. Moi pendant ce temps, je continue de conter Fleurette. Je me demande si ça peut s'adopter en animal de compagnie. Au pire en esclave sexuelle, on doit bien trouver une source d'amusement de ce truc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carvey
Le marchand lapin
Le marchand lapin
avatar

Pouvoir : Marchand d'artefacts
Points de Puissance : 25 750 points
Points de Réputation : 40 000 points
Points du Membre : 372 points
Messages : 200

MessageSujet: Re: On est pas de taille !! [quête diavolo PV carvey]   Dim 31 Juil - 22:37

Mon ami Diavolo avait trouvé lui aussi un véhicule encore moins conventionnel que le mien. Oui, apparemment, d'après les voyageurs, le mien aussi n'était pas forcément conventionnel. Je sais pas en quoi vous vous déplacez vous mais bon, moi je trouve que le lapin c'est très conventionnel d'abord ! Bon, en fait ce qui me surprenait le plus était le fait que cette dernière acceptait de se faire monter par Diavolo et qu'elle le laisse le traiter comme ça. En même temps, elle semblait pas toujours finaude et pas toujours tout piger ce qui se passe ou du moins des truc comme les vannes que lui balançait Diavolo. Et alors que nous faisons route en direction de la citée morte au nom bien moche je suis d'accord avec mon collègue qu'aime pas l'aventure par ce que ça le rend sentimental et romantique. Que c'est mignon ! Je pense que c'ets juste qu'il est plus sentimental qu'il ne le pense. moi l'aventure ça me rend pas plus sentimental personellement. J'ai même l'impression que c'est le contraire. Plus je vois de choses horribles et de situations merdiques, plus je suis détâché. C'est vrais j'ai pu me rendre compte que certains voyageurs pas habitués à voire la mort pouvaient être choqués par des situations alors que je suis tellement habitué à voire des gens ou des bestioles bouffer des yeux de bébé au p'tit dej' qu'il en faut peu pour me choquer. Je passe même pour quelqu'un de détaché et d'utilitariste du coup des fois. Je garde mon calme facilement en règle générale et je me laisse pas trop emporter par mes émotions. Mais trêve de lecture et de commentaire sur ce que je ne suis pas censé savoir. Aaaaaah les défauts de la narration à la première personne. On peut pas dire ce qu'on veut normalement.
Mais voilà, diavolo commence à me parler du haut de ses échasses bio. Il me propose plusieurs options. Oh mon dieu ! il est capable de réfléchir ? ça voudrait dire qu'en effet je ne sers plus à rien ? La dernière option, c'était pas envisageable. Si je commence à génocider des gens pour obtenir ce que je veux, là je peux dire adieu au semblant de bonne réputation qu'il me reste. Les autres...

- hmmm... J'aimerais voire un peu Glavroc avant. Je suis persuadé qu'on peut découvrir des choses sur l'agresseur en découvrant son terrain de chasse. Peut être que c'est une créature de la 4° zone ou d'un autre royaume qui a trouvé refuge dans ce royaume et se nourrit des titans.
- Mais elle ne mange pas les titans. Elle ne fait qu'arracher la chaine de la nuque.
- C'est eut être un prédateur très observateur qui a trouvé votre point faible et qui attend le bon moment pour frapper mais dont les besoins alimentaires se limitent à un peu de viande. Et qui sait, peut être que c'est la seul partie de votre corps vraiment nutritive. Une stratégie alimentaire. Et si ce n'est pas un animal sauvage, il laissera forcément des traces de vie. Et dans ce cas, il faudrait aussi découvrir ses motivations.

Je fais une pause et me tourne vers diavolo.

- Et pas question de prendre la 3° option. c'est beaucoup plus fun de se décarcasser un peu. ça fait partie de l'aventure non ?!

Nous continuons notre route. Notre amie fleure, et quelle fleure hein, passe parfois devant pour dévier un groupe de titan de notre route et nous permettre d'avancer sans avoir à commettre un nouveau massacre. Plus je m'approche de la ville, plus je me dis qu'en plus, les titans n'ont certainement pas pu étudier la ville en fouillant les bâtiments pour trouver des indices. Un milieu urbain est un milieu de chasse très adéquat car il est facile de s'y cacher. En arrivant aux abords des ruines et en observant des titans déambuler sans bute dans la ville et se mettre à poursuivre un rêveur débarquant là au hasard et tentant tant bien que mal de s'enfuir en zigzagant au travers de ruelles. Je me dis alors qu'il suffit que la créature se place derrière le titan, qu'elle soit silencieuse et rapide et elle arrache un énorme morceau de chaire en une attaque avant de s'engouffrer d'un bond dans un bâtiment sans que les autres titans ne puissent le voire. D'autant que j'ai pu constater au cours de notre combat que les restes de titans tombent en poussière. l'animal, si s'en est un, doit laisser peu ou pas de traces. J'observe un peu la ville et ressent quelque chose. Une sorte d'impression, un truc que j'ai déjà vécu mais j'arrive pas à savoir quoi.

- Diav' ! tu trouve pas qu'il y a une atmosphère étrange sur la ville ? Un relent de mort, lugubre.

C'est certain, une bestiole ou quelque chose avait fait son nid et restait ici au point de laisser sa marque, sa présence sur place. Je demande à Fleure de prendre soin de Bob et dit au lapin de rester sur place, je le nourris un peu avant de faire signe à diavolo de me suivre. On entre dans un bâtiment, aucune trace. Nous faisons plusieurs bâtiments ainsi avant de trouver enfin des traces. la bête se faisait les griffes sur le sol. on voyait qu'elle avait niché ici ou là. Elle laissait cependant assez peu voire pas du tout de trace mis à part cela. on met du temps à progresser car on doit éviter d'attirer l'attention des titans se baladant dans la rue. on doit attendre qu'ils aient passé une rue pour aller dans le bâtiment suivant et tout et tout. Par ce que je crois que maintenant qu'on sait de quoi il retourne quant aux titans, on va éviter d'en buter à nouveau. On bouge, on bouge, on trouve quelques traces mais pas grand chose. pas de déjections ou de mues ou de trucs dans le genre. Enfin, jusqu'à ce que dans une cave, nous trouvions un réel charnier. Il y avait des restes humains par dizaines. En découvrant cela, je me tourne vers diavolo.

- Je pense que cette chose bouffe pas que du titan. ça doit bouffer aussi des rêveurs et voyageurs de passage. Les titans ça doit être pour défendre son territoire ou quand il a trop faim. c'est juste que les titans n'ont pas signalé les disparitions de voyageurs et rêveurs par ce qu'ils ne s'en soucient pas. Tirons nous vite de là.

Je commence à me diriger vers la sortie du bâtiment au pas rapide avant de continuer la suite de ma pensée.

- Par ce qu'il y a des chances qu'on fasse aussi bien voire mieux office d'appât que les titans.

Peut être que la créature nous observait sans qu'on le sache. Je commençais à devenir parano et à regarder un peu partout. L'idée de chasser une créature me dérangeait pas si elle même chasse des créatures qui me demandent de leur sauver la vie. par contre, quand c'est moi qu'elle chasse, j'aime moins. Beaucoup moins. Et je sentais que cette histoire allait pas tarder à finir en chasse inversée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diavolo Mayor
Tyler Durden au chomedu
Tyler Durden au chomedu
avatar

Pouvoir : Guerrier Berserker
Points de Puissance : 34 000 points
Points de Réputation : 40 500 points
Points du Membre : 179 points
Double Compte : Joy Killamanjiro
Messages : 116

MessageSujet: Re: On est pas de taille !! [quête diavolo PV carvey]   Lun 1 Aoû - 9:57

- Un terrain de chasse particulier ? Je vois l'idée, ça pourrait le faire...


J'ai aucune putain d'idée sur le goût que peut avoir un titan, mais une créature les bouffe pour survivre ou parce que c'est épicé au palais. Why not. Ce qui m'apparaît clair, c'est qu'elle possède un peu d'intelligence, de la vitesse, sans doute de la ruse. Pour ne pas se faire voir ni se faire choper, elle doit en avoir dans le pantalon. Ou alors elle est totalement inconsciente et ce sont les instincts qui parlent ! On est fait pour s'entendre, j'ai hâte de la rencontrer. Au mieux on fait des checks de tueurs, au pire je la tue, je l'étripe et je m'en sers comme capuche quand il pleut du sang. Je discute pendant ce temps avec Carvey, qui songe comme moi à toutes les options possibles. Il est prudent, il sait survivre, ce mec. Ça me plait, même si ça ne se voit pas trop, j'ai jamais vraiment été dans la mouise, pour survivre dans les plaines. Les frangins m'ont toujours protégé. Lui, le marchand, on sent qu'il n'a peur de rien car il a appris à n'avoir peur de rien. Ou presque, peut-être qu'il a peur de tout, justement, mais qu'il a appris dans la douleur à se contrôler. Le mec s'y connaît.


- L'aventure, c'est bon pour ceux chez qui il ne se passe rien. J'aime pas me décarcasser, j'aime quand ça va vite et bien, comme avec les petites chattes de Félinia. T'es pas comme ça Carvey, quand t'es en affaire ?


Je le titille un peu. Nos modes de vie sont tellement différents que nos vannes les transpirent. Et en même temps, j'sens une fascination réciproque. On arrive dans les ruines, et on dirait la banlieue de la banlieue de Saharia, autant dire qu'il y a rien sinon des titans, et ce qui restait de vie est encore en train de pourrir au soleil et au temps qui passe, assassin et impitoyable. C'est toujours étrange de se dire que la vie était là, y'a des années, et qu'elle passe, voyage, avance et se pose ailleurs. Que des gens ont vécu et sont morts ici, ont cru dresser des édifices pour l'éternité. Tout retourne dans le silence, tout est grain de sable, et la présence des titans donne d'ailleurs sur le sujet un contraste intéressant. Carvey me demande si je ne trouve pas la ville bizarre. Difficile à dire poto, peut-on appeler ça une ville ? Je me concentre, j'ouvre ma peau à cette atmosphère, je ressens tout, l'odeur, les odeurs, la peau de Fleur, à fleur de peau, le vent, le sable, l'odeur des pierres, du sang, des organes à l'air libre...et quelque chose de plus. Bien vu Carvey.


- Il y a eu beaucoup de morts et de souffrance ici, je peux entendre d'ici le râle des agonisants. J'dis ça pour me la péter, en fait, j'en sais rien. Par contre, y'a quelque chose qui tue, ici, quelque part. Une odeur repérable entre mille.


Je saute de l'épaule de Fleur pour rejoindre Carvey sur un bâtiment effondré. Ouais, y'avait bien quelque chose, y'a même des traces. Je lui fais signe de se taire, et on continue. Jusqu'au charnier, en évitant les titans. D'accord, entendu, l'assassin bouffe de tout, et il se trouve que les titans sont sur zone. Pas visés spécialement, mais c'est sans doute plus visible quand tu mesures cinq à sept mètres.

A la sortie du bâtiment, je sens le médaillon me causer. Pas réellement causer, mais tenter de me dire quelque chose, comme si...comme s'il avait repéré un truc qu'il connaissait, une menace, une pinte de bière, quelque chose dans la zone. Mes sens se mettent directement en alerte, et je regarde partout. Je remarque une sensation : on est observé...pour l'instant, les titans ne errent pas dans la rue, mais ça ne saurait tarder. Je marche un peu, le médaillon me chauffe le cerveau mais je l'ignore autant que je peux. Tout ce que je peux faire, maintenant, c'est mettre le marchand à l'abri du bordel qui va arriver. J'en sais rien, mais je sens que ça va arriver.


- Carvey, retourne près du lapin, maintenant...! Et reste avec Fleur.


D'après mon ton de voix, il comprendra que je ne déconne plus. Je me tourne, je ne sais pas ce qu'il va faire, mais quand je lui tourne le dos, je fais face à un quadrupède qui sort d'une ombre entre les ruines. Noir, 2 mètres 50 au garrot, le genre belle bête. Le médaillon se calme, mais penche dans sa direction. Hum...une créature du Royaume Obscur, suis-je bête...Un sourire s'étire sur ma face, mes yeux s'obscurcissent comme ceux d'un emo mélancolique, et je me mets à baver...il me la faut. La tuer, la posséder, la dominer, je le sens que c'est nécessaire.


- Salut, toi...


Je la fixe du regard, comme la bête me fixe aussi. Je ne remarque pas les titans qui eux m'ont remarqué. Je fonce sur l'animal qui vient de chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carvey
Le marchand lapin
Le marchand lapin
avatar

Pouvoir : Marchand d'artefacts
Points de Puissance : 25 750 points
Points de Réputation : 40 000 points
Points du Membre : 372 points
Messages : 200

MessageSujet: Re: On est pas de taille !! [quête diavolo PV carvey]   Lun 1 Aoû - 11:11

Revenons un instant sur une question que m'a posé Diavolo plus tôt alors que nous étions encore en route pour la citée désertique qui est en effet pas sans rappeler des ruines de Saharia. Peut être était ce l'une des dernières traces de l'époque où Saharia dominait presque totalement dreamland, certains de ses avant-postes allant jusqu'à la 4° zone. Mais ce n'est pas de ça que je voulais parler. plus de sa question quant à ma propension à vouloir faire les choses vite ou prendre mon temps. Il marque un point. En fait, ça dépend vraiment des situations. j'avoue que généralement j'aime quand tout se déroule comme prévu et que tout va vite et bien. Mais en un sens, tout serait si triste si les choses se déroulaient toujours comme prévu. Disons que je suis quelqu'un d'assez joueur quand je veux donc j'aime avoir un peu de fil à retordre. je répondis alors à l'interrogation du diable de armacity.

- Pas faux. Disons que ça dépend. J'aime parfois aller droit au but et parfois j'aime prendre des détours. On dit souvent que le voyage est plus important que la destination. Je dirais que la destination n'est que le début d'un nouveau voyage. ça dépend de mon impatience à débuter mon prochain voyage.

Mais revenons à la situation actuelle bien que ces petits piques, parfois assez spirituels, entre moi et mon grand baraqué de copain aux cheveux noirs me passionnent.

Il avait compris aussi vite que moi ce qui se passait et se savait à présent observé tout comme moi qui étais devenu très vigilent. Par contre, il avait en main un élément que je n'avais pas. Son pendentif du royaume obscure qui venait lui parler et lui sussurait que la créature venait du royaume obscure. Chose que je découvrirai bien assez vite. Avant que la bête soit en visuel, ilme somme de m'éloigner du lieu du combat. S'il dit ça, il doit y avoir une bonen raison, c'est qu'il doit savoir que la créature sera trop forte. J'avise alors le pendentif et je comprends. Je fais le lien avec cette sensation étrange que j'ai eu en voyant la citée en ruine. Le noir ! Oui, c'était cette sensation d'oppression qu'on a quand on s'approche du royaume obscure. cette créature venait du royaume obscure et pour x ou y raison avait élue domicile dans ce royaume et à force d'y rester, elle était arrivée à recréer n semblant de l'atmosphère sombre qui règne dans son milieu naturel. Et ça explique qu'il n'y ai que peu de traces. Pas de mues ni rien, tout doit disparaitre, réduit à néant.

J'obéis à Diavolo bien que songeant un instant à m'y opposer. j'allais pas le laisser combattre cette chose seul. Mais je me dis que peut être que son pendentif lui permettrait de prendre le dessus sur l'animal ou je ne sais quoi. Et puis certainement que je ne serai qu'une gène pour lui dans ce combat. je m'exécute alors et commence à m'éloigner pour rejoindre Bob quand je me retourne et la vois, la créature. Beaucoup plus grosse que ce qu'avaient dis les titans. Elle était arrivé en face d ediavolo. ils se jaugeaient l'un l'autre pendant un moment, tous deux prenant des postures de combat ou menaçantes. Soudain, la bête diminua drastiquement de volume, perdant les deux tiers de sa taille avant de fondre sur Diavolo. Certainement la bête avait elle tenté d'impressionner diavolo en se faisant plus grosse. Elle était rapide en tous cas. Personnellement, je peinais à la voire attaquer. En effet, je serai de trop dans ce combat. Je ne ferai que gêner diavolo qui pourrait se faire tuer en tentant de me protéger. Je me dirige encore vers l'extérieur des ruines quand je découvre alors en montant sur un toit qu'un groupe de titans commence à se diriger vers le lieu du combat.

*Merde ! je peux pas les laisser y aller ! Ils pourraient gêner Diavolo dans son combat. Il faut que je les arrête, les intercepte ou autre chose quoi !*

Je fais demi tour et coure et saute de toit en toit. Je me sers parfois de mon anneau de télékinésie pour mettre des morceaux de roche en l'air pour me permettre de bondir entre deux toits plus espacés, faisant ainsi en deux bonds le chemin que je n'aurai jamais pu réaliser en un seul. Je parviens à passer sous le nez d'un titan ainsi qui, comme il ets un peu con, se met à me courser moi plutôt que diavolo et la bête que je n'arrive pas à distinguer dans un nuage de fumée que dégage leur combat. Je continue ainsi ma course à pleine vitesse. Pas le temps de niaiser. il faut tracer si je veux pas me faire bouffer le cul par les titans. Si j'arrive à rejoindre fleure, peut être que je pourrai parvenir à débarrasser des titans stupides grâce à elle. Le soucis, c'est qu'elle est encore à bien 500 mètres de moi, et je n'ai plus du tout de jus. je sens mes jambes en feu et mes poumons j'en parle même plus. Et le pire, c'est que je m'apprête à sauter par dessus un espace entre deux bâtiments mais au moment où je voudrais que l'anneau de télékinésie m'apporte un soutien bienvenue, ce dernier tombe en panne. il n'a plus de charge. je me retrouve alors sur le toit d'un bâtiment, encerclé par une bonne dizaine de titans qui n'ont qu'une envie me bouffer. Ils tendent les bras pour essayer de me boulotter en m’attrapant. Je reste alors au centre du toit. je me dis que je vais pas tenir longtemps comme ça par ce qu'ils vont vite prendre l'idée de démonter le vieux bâtiment tombant déjà pas mal en ruine pour me chopper. Le soucis, c'est que j'ai aucune échappatoire et le truc c'est que je sais pas voler moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diavolo Mayor
Tyler Durden au chomedu
Tyler Durden au chomedu
avatar

Pouvoir : Guerrier Berserker
Points de Puissance : 34 000 points
Points de Réputation : 40 500 points
Points du Membre : 179 points
Double Compte : Joy Killamanjiro
Messages : 116

MessageSujet: Re: On est pas de taille !! [quête diavolo PV carvey]   Lun 1 Aoû - 11:41

La bestiole me fixe, elle ne sait pas trop quoi faire. En face d'elle, 80 kg de muscles à la beauté ravageuse, fierté des bordels et des bars de bastons de Fightland et d'Armacity, toutes catégories confondues en une seule : la catégorie Diavolo. Ouais ma fille, tu as en face de toi la finesse de la Guerre, la rage du combat, et un après-shampoing qui fait de petits miracles l'air de rien. Je m'avance, les poings serrés, sans activer de forme. Elle doit être un minimum intelligente, inutile d'en montrer tout de suite. Soudainement, elle diminue en taille et fonce directement sur moi, tout droit sauf quand elle prend des virages improbables. La perte du poids et de taille la rendaient tellement rapide !! J'ai du mal à suivre, et j'esquive au dernier moment. Okay ! Je comprends mieux ! Les titans, même intelligents ou capables de faire leurs lacets, n'avaient juste aucune chance face à cette saloperie ! Les titans, mais pas Diavolo, foi de lui-même ! J'active la forme de Loup et je commence à la suivre dans des mouvements aériens impossibles, et d'un coup, après une feinte, salto dans les airs, muscles changeant de direction au dernier moment, je la surprends et je lui tombe dessus. Elle essaie de fuir, mais je la tiens par le cou, avec les dents. La dentiste de la famille royale disait que c'était l'une de mes parties les plus impressionnantes, mais c'était avant de visiter le caleçon royal et ses bijoux de la Reine. J'vous raconte pas les couronnes qu'elle m'a posées ensuite, mais c'est une autre histoire...Je me mets à bloquer la sale merde obscure qui se débat, qui décide de grossir pour tenter de me déstabiliser. Coup prévu.

Le truc avec un Seigneur de la Guerre, c'est que lorsqu'il ne frappe pas, c'est qu'il a une idée derrière la tête. A ce niveau, sur son dos et en train de la dominer, j'pourrais la viander comme un morceau de barbaque que ça me gênerait pas, mais en pensant à protéger Carvey et son lapin, j'ai pensé qu'il m'en fallait un, à moi, de lapin. Obscur certes, mais un lapin. Du coup je me mets en tête de domestiquer ce truc, pour faire une pierre deux coups. Je me penche pour tenir son cou, et je lui susurre des compliments à l'oreille, en mode lover.


- JE SUIS DIAVOLO MAYOR, SEIGNEUR DE GUERRE ! TU PEUX DEVENIR MA MONTURE, SI TU VEUX RESTER EN VIE ! JE VAIS RETOURNER CHEZ TOI ET ON VA METTRE LE BORDEL DANS LA FOURMILIÈRE ! TU ES COMME MOI, LOIN DE CHEZ TOI, PAUMÉE, MERDIQUE, VIENS AVEC MOI, PORTE MES FRINGUES ET MA CARCASSE, ET TU N'AURAS PLUS JAMAIS FAIM ! MC BOKKY, EXPLIQUE LUI !


Je la fais tourner dans tous les sens, tandis que je sors le bokken rappeur qui lui apprend la vie en la tabassant. La bête bouge comme dans un rodéo, les titans affluent à cause de ma voix partie en vrille, et j'en profite pour en taillader deux trois histoire de ne pas me faire emmerder. Je vois au loin Fleur empêcher les autres de venir vers moi, mais elle est toute seule face à des dizaines de ces gusses, et Carvey au loin se fait encercler. Le temps d'une chanson avec Mc Bokken, j'arrive vers lui en le défendant, toujours sur le taureau obscur qui rumine comme une tarée.


- D'accord, ton pouvoir de réflexion
Vole plus bas qu'un derrière de chaton
Mais bête comme tu es, fais attention
Diavolo et destrier font chevalier...QUOI ?

Je vois à tes yeux de déraison
Qu'il faut que j'éclaire ta lanterne
Nous parlons de Moi, de succession
Tu seras impliquée dans l'affaire !!!

Sois prête pour la chance de ta vie
Car enfin va venir le grand jour
Tes ennuis sont finis
Tu me porteras toutes les nuits...



J'passe devant Carvey, en tailladant les titans autour de lui. La bête se calme, puis recommence. MC Bokken gueule de nouveau à ses oreilles.


Bien sûr, en revanche, j'ose espérer
Que tu exécuteras mes ordres
J'assure un futur plein de captures
Puisque je suis Roi des Saigneurs
Par contre, sans moi, je tel'assure
Tu crèveras de faim pour la vie !

Sois prête pour la vie la plus géniale
Sois prête pour les plus belles sandales

- Oooooo, la-la-la !
Je dis compromission - Merci Fleur !
- De rien !
Je dis conspiration !
Je crie AMBITION !
Trois mots qui me feront
Un SEIGNEUR incontesté

- Aaaaaaah !
Respecté, salué
- Aaaaaaah !
Le Seigneur de la Guerre qu'on acclame !!
- Aaaaaaah !
Ton Roi t'invite à la fête
SOIS PRÊTE !



Dans la foulée de cette chanson, les titans s'amènent tous vers nous. Carvey est en difficulté sur son lapin, je fais toujours du rodéo, mais cette fois je sens que la bestiole fait plutôt ça pour ne pas passer pour une fille facile. Je la tiens, je commence à la diriger, elle se calme et attaque des titans sans que je le demande. Bien sûr je ne vise plus la nuque, je les mets juste à terre pour un moment ! Je zieute toujours Carvey, pour le protéger au cas où. Dans la baston, avec le médaillon me transformant en fou furieux, je rigole comme un dément dans le chaos, et je me sens pleinement bien, pleinement moi, dans mon rôle de Seigneur. Le pied intégral.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carvey
Le marchand lapin
Le marchand lapin
avatar

Pouvoir : Marchand d'artefacts
Points de Puissance : 25 750 points
Points de Réputation : 40 000 points
Points du Membre : 372 points
Messages : 200

MessageSujet: Re: On est pas de taille !! [quête diavolo PV carvey]   Dim 14 Aoû - 21:57

Ce qui est bien quand on voyage avec un prince de la guerre, c’est que quand tu crois être sévèrement dans la merde. Tu l'es jamais vraiment. Enfin, le soucis c'est qu'ils ont aussi la sale manie de s'emballer un peu. Par ce que oui, certes, Diavolo se pointe de nul part, chevauchant la créature obscure comme si c'était un vulgaire lapin. Que dis-je, un vulgaire lapin ça n'existe pas. Tous les lapins sont exceptionnels. Enfin, surtout le mien, soyons francs. Je dois avoue que j'ai flippé et que je me suis senti bien coincé. Après tout je sais pas voler. Il s'avèrera après réflexion que si. j'ai oublié qu'il y a quelques semaines, j'ai fais l'acquisition d'un tabac qui permet de voler. Le soucis, c'est que j'ai tendance à l'oublier. Surtout dans les situations de crise. C'est con par ce que c'est dans ce genre de situations que c'est le plus utile.

Je flippais la mère à me dire que j'allais finir dans le bide d'un titan. C'est con, si j'avais su j'aurais moins flippé en fumant un peu de death weed. pratique pour pas se foutre la pression. Sauf dès que tu te rends compte que la situation sur laquelle tu tripe c’est la situation que t'es en train de vivre.Mais, Diavolo devait avoir invoqué la puissance de muzikland. je savais pas que sa mère venait du royaume des chanteurs d'opéra par ce qu'il semblait avoir un bel organe, je parle de ses cordes vocales. il s'enflammait à chanter un air qui me disait vaguement quelque chose. Non je crie pas au plagiat, je souligne juste les similitudes. ça devait être une reprise. pour pas le vexer je dirai rien sur son manque manifeste d'inspiration musicale. Après tout, je suis pas capable d'accoucher du moindre couplet moi même. ce serait hypocrite de critiquer. En attendant, je fais pas avancer le schmilblick Diavolo me sauve la vie. je sais pas pourquoi mais j'ai la désagréable sensation que ça va se reproduire à l'avenir. Un peu comme un lapin. Voyez là, je suis en train de tourner en rond. C’est mauvais signe.

Le seul soucis, c'est que je voyais bien qu'il était complètement dans son trip de domination du monde là. Serait ce les paroles de sa chanson qui m'ont mis la puce à l'oreille ? ça et son rire démoniaque digne d'un bon méchant cliché. Bon, t'es sympa de liquider tous les titans de la zone mais tu seras sympa d'arrêter. Pourquoi ça ? Par ce que je vois fleure qui est en train de faire un AVC à te voire buter tous ses potes. Et si ça continue, je vais pouvoir dire adieu à ma récompense si tu bute tout le monde dans la zone. En plus, t'es tellement dans ton trip que tu prends pas la peine de buter vraiment les titans. Les bestioles qui me harcelaient finirent par se régénérer et recommencer à vouloir me croquer. Mais là, je pense à mon tabac ailé. Je sors ma pipe et fume un peu de ce tabac qui a un goût un peu spéciale je tiens à le signaler. Se mettent alors à pousser dans mes ailes des ailes blanches, symbole dela pureté de mon âme. où est l'enfoiré en train de se marrer là ?! Bon, puis je tiens en plus à souligner que ça fait un peu mal d'avoir des ailes qui poussent dans le dos. je dois poser mon sac à dos en plus et le porter à bout de bras. c'est chiant. Je m'envole et m'éloigner du toit. je vais pas bien vite par ce que je suis chargé. Je finis par rejoindre bob et fleure qui se liquéfie littéralement.

- tiens moi ça bob.
- Vo... votre amie est en train de massacrer mes frères.
- Mais non... disons que c'est comme un chat qui fait ses griffes. ça fait un peu mal mais c'est pour sa santé. Et puis regarder, il les achève pas.
- Mais dites lui d'arrêter.
- c'est que j'aimerais bien !

Ouais, le soucis c'est que comment calmer un ouragan qui chevauche une tornade ? En lui faisant croire qu'il y a un autre ouragan dans la zone et que ça va clasher. C'est la meilleur idée que je trouve. Je tiens quand même à massurer que je serai récompenser par ce que on... enfin, diavolo a arrêté la bête tueuse.

- euh... et si je l'arrête, j'aurai droit à la récompense promise ?
- ouiiiii mais s'il vous plais arrêtez leeeeeeee !
- Ok ma p'tite fleure.

Aussitôt dit, aussitôt fait. Je me sers de mes ailes tant qu'elles sont là, plus du tout encombré par mon équipement que j'ai laissé à la surveillance de Bob, je fais semblant de regarder à l'horizon.

- Oooooh mais ce serait pas ton frère Sento que je vois là-bas ?

Deux réactions possible. Il est content et a envie d'aller casser la tronche à son frère, fort de sa monture des ténèbres infernales trop kikoololdark de la mort qui tue nouvellement acquise. ou sinon il décide de faire preuve de courage en assumant sa lâcheté. Da,s un cas comme dans l'autre, il se trouve qu'il se casse et va faire ses massacres plus loin, loin des titans, ou qu'il se calme. Quoi ? une troisième option ? Ah ouais en effet. il se pourrait aussi qu'il ne gobe pas du tout mon mytho. Bouarf! Comme dirait moi même, si la fourberie marche pas, autant essayer un peu de franchise et lui dire simplement que maintenant faut qu'il calme sa crise d'ado et qu'il arrête avec son nouveau joujou un peu comme on dirait à un jeune d'arrêter de se tripoter au moment de la découverte de sa sexualité, au moment de l'explosion des hormones et du sébum. Le soucis c'st que bon, je sais pas comment il prendra ça. Autant avoir Diavolo comme un ami, ça le fait, autant comme ennemi, je passe mon tour. Du coup j'évite un peu de le contrarier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diavolo Mayor
Tyler Durden au chomedu
Tyler Durden au chomedu
avatar

Pouvoir : Guerrier Berserker
Points de Puissance : 34 000 points
Points de Réputation : 40 500 points
Points du Membre : 179 points
Double Compte : Joy Killamanjiro
Messages : 116

MessageSujet: Re: On est pas de taille !! [quête diavolo PV carvey]   Lun 15 Aoû - 13:48

La chanson s'arrête, drop the mic. J'entends el Carvalou qui sort que mon fragin s'la donne dans la zone. Je zieute d'un coup, comme un chien de chasse, pour renifler le cul du royal frangin. Sento ici ? Il me suivrait ? J'y crois pas un foutu caramel, mais je le checke avec la truffe au vent. Il sent le sang et la sueur, la chair de son dernier mec mis sur orbite et sûrement le fer qu'il tient sur ses poings américains qui pèsent des dizaines de kilos. L'enfoiré, quand j'y repense...Mais nada, peau d'zob dans le coin, Sento fait partie du vent, et le vent, j'en fais mon affaire. Un titan croit en profiter pour me bouffer le râble, je réplique d'un salto arrière et retour chez maman nature, enterré, statufié. La tête dépasse, et je m'amuse à lui taper du pied dans les yeux. Marrant comme jouet, je reviendrai pour faire de la dînette avec eux. Je zieute quand même Fleur, qui a les fils connectés par rapport au reste de son peuple, et je crois qu'elle n'apprécie pas trop ce que je fais. Pourtant, j'en ai tué aucun. Bon, ok, doit y avoir un ou deux en état de repos cérébral, mais je plaide totalement innocent, je suis possédé les gars ! Ah merde, faut pas le dire.


- Hé Carvoye, tu me la ferais pas à l'envers pas hasard ? Parce que moi et Ducmont la bestiole, on n'aime pas trop être pris pour des jambons...même si j'ai jamais capté l'esspression !


Je m'approche du marchand, un peu gentil, franchement flippant, la tête penchée sur le côté, les mains tendues comme pour une accolade, et de la bave rouge coulant de la gueule. Ah ouais, ils appellent ça du sang. Je sens la puissance de mes muscles tressaillir d'impatience quand je m'approche de lui, des doigts griffus remplacent mes ongles, ou serait-ce une forme que je ne contrôle pas ? J'ai envie de lui bouffer le cou, le trancher en deux avec les deux, par la carotide, lui rentrer dans le lard à lui et son foutu lapin de merde, lui péter les articulations et en faire un homme tronc que je balancerai comme un javelot dans une cité hyper peuplée t'sais. Je m'approche encore, j'étire les muscles, je sens mes nerfs à fleur de meurtre putain, moi j'le dis, il va prendre cher. Soudain, j'ai oublié que MC Bokken avait milité pour le droit d'expression. On est en démocratie merde ! Qui j'suis pour lui enlever la parole ? Je le mets derrière moi et l'agite pour qu'il parle depuis l'arrière de ma tête. Il a le don de la mise en scène eul copain !


- Ouais, t'as énervé Diavou, Ducmont et MC Bokky, Carvey ! Tu sais qui on est, on est les Samouraïs du Style !



On commence à improviser en arrivant sur l'épaule de Fleur, avec Ducmont et Diavolo. C'est ça la vie d'artiste, c'est de l'impro, n'importe où, n'importe quand. Dédicace à Sento, le fantôme de nos vies, qu'on mettra un jour en bière !


- Ca mitraille les kawais en freestyle
Tu viens test les samouraïs du style ?
On est la flicaille, on est du FBI
Toujours là, toujours sur la faille
Présent in the sky, on est trois jedis
Aille aille trop de swag en freestyle
Le sang, c'est notre graille sur la faille
Ça mitraille, en freestyle, toujours kawai...



Ouais, création parfaite, il manque sûrement une bonne instru là-dessus, mais MC Bokken connaît son taf. Théoriquement avec ça, Fleurette arrête sa chiale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carvey
Le marchand lapin
Le marchand lapin
avatar

Pouvoir : Marchand d'artefacts
Points de Puissance : 25 750 points
Points de Réputation : 40 000 points
Points du Membre : 372 points
Messages : 200

MessageSujet: Re: On est pas de taille !! [quête diavolo PV carvey]   Lun 15 Aoû - 17:08

Publique je te hais ! Si tu lavais pas évoqué cette troisième option, je suis certain que Diavolo aurait pas été assez malin pour y penser lui même. J'aime pas trop cette manie que vous avez d'essayer de me pourrir la vie. Bon et du coup, bah diavolo il y a pas cru à cette histoire de Sento. En même temps, je dois avouer que c'était un plan à la con. Du coup, le diavolo le prend un peu mal et s'approche de moi de façon assez flippante. On ressent son envie de meurtre. Il est largement plus grand que moi sous cette forme alors que je suis moi même assez grand. J'avoue que j'en mène pas large mais comme la vie me 'a montrer plusieurs fois et comme n'importe quel observateur de la faune vous le dira. montrer qu'on flippe, c'est le premier pas vers la défaite. Tous les animaux se font plus gros qu'ils ne sont pour impressionner leurs adversaire ou prédateurs. Là, diavolo faisait un peu pareil. Il essayait de me faire peur. A moins qu'il veuille réellement me buter. Montrer que j'ai peur, c'est pas un bon plan. Il se dirige vers fleure. Il a finit son massacre apparemment. Mais peut être que le prochain massacre ce sera moi. Puis il a l'air étrangement surexcité. Serait-ce cette forme qui lui fait perdre toute inhibition ? Il faut que je le calme. Je le suis jusqu'à Fleur alors qu'il recommence avec ses chorégraphies et chants à la con. Non mais sérieux faudra que je demande à Buki si on frère est pas un gamin adopté à Muzikland par ce que là ça devient suspect, il aime beaucoup trop pousser la chansonnette. A moins que l'art du chant soit un art guerrier. Je peux pas dire, je suis pers versé dans les arts de la guerre.

Je le laisse finir sa petite chanson, je reste impassible. Il se rapproche à nouveau de moi et se fait toujours aussi menaçant.

- C'est bon t'as finis ?

Ouais vas y grand ! montre lui qui c'est le papa ! Ah tiens, je parle de moi à la seconde personne. c’est un peu étrange. Je croise les bras, ma pipe à la main, je la porte à ma bouche et respire la fumée à l'intérieur. Une personne observatrice pourra se rendre compte que je crapote. Je lui souffle toute ma fumée de la face, pile au moment où je le vois inspirer, histoire de m'assurer qu'il respirera de la fumée. Je viens de lui cracher à la gueule de la fumée de tabac des shaman. ça a le don de donner des hallucinations assez carabinées. Mais, ça aide aussi à s'ouvrir l'esprit. Certaines créatures l'utilisent pour entrer dans des transes méditatives et passer à d'autres stades d'éveil. Et j'ai pu constater avec le temps que les hallucinations sont un peu influencées par l'environnement et notamment ce qui se dit autour de toi quand tu entre dans le trip.

- T'as dû mal regarder. Je t'assure qu'il est là Sento ! Tu sais Sento, ton frère. Le seigneur de fightland. j'ai pas halluciné, j'ai bien vu Sento !

J'insiste sur le nom de son frère histoire qu'il le voit. Et normalement, si comme il me l'a dit, il fume jamais et se drogue pas, ça devrait être sévère et ça devrait bien le foutre dans le cirage. je m'éloigne alors de Diavolo que je vois commencer à partir dans son trip en ajoutant, un léger sourire narquois.

- Par contre toi tu va hallucine. héhéhé

Je regarde un peu Diavolo quand même, histoire qu'il fasse pas un bad trip et commence pas à faire des moulinets dans tous les sens et devienne encore plus incontrôlable que précédemment. Je contourne son nouvel animal de compagnie qui me grogne quand il me voit passer. Pas commode la bête. A-t-elle senti que je faisais un sale coup à son boss ? En tous cas, ça semblait pas lui venir à l'esprit de profiter de la situation pour buter Diavolo. Je retourne voir Fleur l'esprit tranquille

- il... il est calmé ?
- oh là oui. Il devrait faire de beaux rêves. C'est bon. C'est fait. On vous a protégé et on a fait un minimum de casse. c'est... c'est où que je pourrais avoir la récompense.
- Suivez-moi.


Je siffle Bob qui se ramène et je suis Fleur qui va m'amener jusqu'à la récompense. Diavolo devrait pas avoir de problème. Au pire il a son nouveau copain pour le protéger si un titan débarque pour tenter e le bouffer. Quant à moi, je me frotte les mains par ce que j'ai vraiment hâte d'avoir ma récompense. Si seulement vous saviez ce que je compte en faire, je pense que vous m'applaudiriez.

hdj:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diavolo Mayor
Tyler Durden au chomedu
Tyler Durden au chomedu
avatar

Pouvoir : Guerrier Berserker
Points de Puissance : 34 000 points
Points de Réputation : 40 500 points
Points du Membre : 179 points
Double Compte : Joy Killamanjiro
Messages : 116

MessageSujet: Re: On est pas de taille !! [quête diavolo PV carvey]   Lun 15 Aoû - 17:49

Carvylle ne se laisse pas démonter, c'est un gaillard solide, il en a vu d'autres. Ouais, j'ai bien choisi le pote de galère, c'est clair. Entre lui et Fleur, facile de voir qui relève du titan, et qui relève du lapin. J'ai rien contre ces géants, mais ils me font penser à de la barbaque d'entraînement pour un boxeur...Il est marrant Carvey, on dirait qu'il prépare un truc. J'aime pas trop ces gars qui cogitent à dix coups d'avance sur ton coup de poing ofzedead, ça a le don de m'agacer, l'improvisation, le coup d'éclat, la soluce fastoche. C'est pas du combat, le combat c'est un coup par un coup et tu fracasses le crâne du connard d'en face; Y'a pas à tortiller...bon okay, j'étais réputé pour mes enchaînements qui peuvent aller sur du vingt coups à la suite dans les bons jours, mais c'est pas une raison.

Je me prends un nuage de fumée, qui fait tousser et hurler mes bronches. Ces enfoirés de fumeurs, incapables de respecter les espaces publiques ! Est-ce que je t'emmerde avec mon free fight et mes coups de sang moi ? Non, je te laisse regarder ton émission de merde, pépouze ! Alors viens pas me chier sur les arpions, merde ! Toujours est-il que cette daube s'infiltre dans mes poumons comme une mst dans un bordel militaire de campagne, et je sens déjà les premiers effets ! Putain de Carvey, il sait maintenant que je suis hyper sensible pour mieux percevoir les combats, je sens que cette connerie va me foutre en l'air ! J'entends sa voix qui parle de Sento, mais en me concentrant, je sais que c'est des conneries. Sento bouge pas son fion pour botter un cul aussi loin ! Je le connais, le frangin, et j'aurais son sang sur mon poing le jour où j'en finirai avec ses muscles d'enfoiré !

Et ouais, d'un coup, je vois cet enfoiré arriver devant moi, prendre forme dans la fumée. Ouais, il est là, et je me mets à hurler, sans trop faire gaffe, et je me rue sur lui. Je le tatane, mais au bout d'un moment, je me rends compte que j'ai frappé mon reflet, son reflets, ses reflets, et les bouts de verre, qui le montrent, m'entaillent de partout. Je me mets à hurler comme un dément, la douleur est intenable, et le verre commence à voltiger en tornade pour m'écorcher vif. Je hurle, mes techniques, mon art de la guerre et ma capacité musculaire sont impuissants face à lui. La douleur me cisaille la gorge, et je tombe en sang sur les tessons, qui porte la face de Buki, l'autre enfoiré de frère ! J'enrage et je tape du poing sur les tessons, qui s'enfoncent dans mes paumes, et je frappe encore Sento avec, avec l'énergie du désespoir. En vain, les miroirs reviennent et rentrent dans la chair, mon reflet se mue, le visage des frangins avec, et ça prend la forme d'un mec, un nouveau connard sans doute, et lui, j'le remets pas.


Spoiler:
 


- Diavolo, quand arrêteras-tu de glander ?
- Alors, pour commencer, je t'emmerde haut et fort.


Le gars lève sa manche et je tombe au sol, écrasé par la matière noire. Houla, ça pue là, il a un pouvoir que j'pige pas, et j'ai rien vu...je reste au sol, à genoux et je l'observe. Il m'a vu, il est au-dessus de moi, et d'un coup de pied il m'envoie dans un mur, tête la première.


- Tu n'as vraiment aucune ambition, pauvre petit Prince !
- Et t'es qui pour dire ça ?
- Je suis celui qui t'attend. Tu m'as choisi, tu l'as voulu...si tu ne viens pas, le médaillon va commencer à te transformer en créature de mon Royaume, et tu seras définitivement mon esclave. Mais peut-être est-ce ce à quoi tu aspires ? Me serais-je fourvoyé ?
- Tu parles comme un cul de poule, dis-moi...


Une rafale de je ne sais quoi me fait tourner, virevolter et retomber lourdement sur le sol. Je chute dans le noir, pris de désespoir, et je commence à chialer dans un tourbillon d'idées de meurtres, de vengeance et de morts. J'en veux à la terre entière, à mon père, à ma putain de mère incapable de rester en vie, à mes frangins qui me font mal avec leur surveillance ! Je veux être Seigneur de Guerre, et pas le prince grandi dans un cocon, loin de champs de bataille...je veux...je veux plus de puissance. Je me relève et l'endroit s'éclaire au fur et à mesure que je prends conscience que je veux plus, plus encore, toujours plus de pouvoirs, de puissances, de destructions ! L'homme me regarde en souriant doucement, les yeux terribles, le menton levé. D'une main il caresse ma joue, puis la griffe. J'étrangle, d'un coup, ma gorge est prise, et je l'entends seulement murmurer, en rigolant doucement, puis disparaître.


- Le temple te mènera où tu veux aller, Seigneur du Chaos.
- Ferme ta putain de g...


Puis la fumée, les miroirs et le noir disparaissent. Je suis assis en tailleur dans la plaine des Titans. Ducmont est en train de calmer les géants qui s'intéressent à ma gueule en sueur. Aucun dégât physique rien de notable...Étrange...


- En tout cas j'ai vachement bien géré cette fumée !  


Ouais, bon, de toute façon personne m'écoute alors ça sert à que dalle de faire le mec. Je respire d'un coup, je prends le médaillon dans ma main, et je le serre pour sentir ses vibrations. Nada. On me prend pour un con j'crois. Je me lève, un peu chamboulé quand même, et je marche tranquillement rejoindre Carvioche et Fleuriche. Si y'a des titans dans le coin, préparez le barbeuc. Fini de rire.  

Je marche une vingtaine de minutes à m'emmerder, et j'vois Carvey, un peu pressé, qui passe avec un objet dans la main. Le temps de dire ouf, il le remballe, et il m'invite à me casser fissa, apparemment les titans intelligents se réunissent pour faire un procès à ceux qui ont tué les leurs...ouais, on va éviter d'aller dans leurs viseurs, surtout si leurs neurones se touchent aux gusses. Je prends la poudre d'escampette avec lui, j'écrirai plus tard une carte postale à Fleur. Je lui mettrais deux trois de mes poils pubiens en plus pour lui faire plaisir, je sais qu'elle en avait envie autant que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On est pas de taille !! [quête diavolo PV carvey]   

Revenir en haut Aller en bas
 
On est pas de taille !! [quête diavolo PV carvey]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On est pas de taille !! [quête diavolo PV carvey]
» Socles, et Taille de Fig (IRL...)
» Taille d'un trébuchet
» recherche chien petite taille.
» taille des socles et type de socles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Land Infinity RPG :: RP :: Troisième Zone :: Royaume des Titans SNK-
Sauter vers: