AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les combats, c'est comme les explosions, plus y'en a, mieux c'est. [PV Smile]

Aller en bas 
AuteurMessage
Vara Lawl
Ligue B
Ligue B
avatar

Pouvoir : Rayon lobotomie
Points de Réputation : 5 800 points
Messages : 72

MessageSujet: Les combats, c'est comme les explosions, plus y'en a, mieux c'est. [PV Smile]   Jeu 24 Juil - 19:58

L'eau brûlante dans ses cheveux, sa nuque après une séance de boxe, alors que, l'esprit vidé de toute pensée parasite, respirant comme si elle n'avait jamais respiré avant, non, décidément, Vara ne connaissait rien de mieux. La vapeur d'eau bouillante lui brouillait l'esprit, la rendant somnolente, l'apaisant après deux heures d'effort intensif. Comme d'habitude,e elle était resté avec un de ses camarades un peu plus longtemps dans la salle pour pouvoir se battre ensemble dans la joie et la bonne humeur ; et se battre pour du vrai, pour le coup, seuls les coups aux visages étant interdit. Ce qui ne gênait pas Vara, en soit, qui s'était toujours senti l'âme d'une guerrière nordique en pagne chassant l'ours à main nue. Bon, évidemment, rien n'était aussi facile dans la réalité. Bizarrement, malgré sa carrure d'allumette anorexique, Vara frappait plutôt fort et avait toujours eu une certaine force physique. En revanche, encaisser les coups n'était pas son fort. C'est donc les côtes pleines de bleus qu'elle ressortait de ces combats amicaux, et avec l'impossibilité de faire le moindre mouvement sans grimace jusqu'à la semaine suivante... Où elle recommençait. Pourtant, son corps s'était nettement renforcé depuis le début de ses cours de boxe et elle appréciait de plus en plus les entraînements. Après tout, c'était l'une des seules activités qui avaient assez accrochées son attention pour qu'elle la continue plus de trois mois et ce n'était pas pour rien.
Sentant la fatigue et la chaleur alourdir ses membres, elle n'attendit pas plus longtemps pour rejoindre son lit, prenant tout juste le temps d'enfiler un T-shirt avant de se glisser avec délice dans son lit.

Quelle surprise ! Fightland. Vara en avait entendu parler mais n'y avait jamais été. Et bien, il y a un début à tout, visiblement. C'est donc pas un bon gros coup de pied perdu en plein dans ses côtes que Vara fut accueillit dans Dreamland ce soir là. Le coup de pied dans les côtes, élément essentiel de toute bonne nuit à Dreamland, c'est magique. Effet garantit. C'est comme les explosions. Et des explosions, Vara en entendait, en fond. De tout sens, des personnes plus ou moins baraquées, plus ou moins armées, plus ou moins cheaté se battait. Vara y repéra plusieurs rêveurs, dont l'un qui, envoyant un kaméhaméha dans le vide la força à changer de trottoirs, et un autre qui, saisissant un de ses ennemis par les cheveux, le lança par dessus une maison. La logique des rêves... Chez les rêveurs, du moins, parce que Vara, elle, avait pris le parti de courir. Heureusement pour elle, les bonhommes qui avaient décidé de l'attaquer étaient en général assez vite pris par un autre combat pour la laisser partir... Sauf Jean Roger, là-bas, qui lui courrait toujours après. Enfin, son nom n'était sûrement pas Jean Roger mais ça lui allait bien. 3 tête de plus qu'elle et très certainement une cinquantaine de kilos aussi. De kilos de muscles. Pas le genre de personnes à qui elle voulait se frotter. Pas en combat, pas sans arme solide. Donc, barbare ou pas barbare, il vient un moment ou il faut fuir. Enfin, essayer. C'est toujours plus simple , surtout quand vient se placer entre vos pieds une des petites boules blanches les plus adorables du gameland... Un poro ! Et oui, c'est bien Kipu, vous l'attendiez tous, le petit poro qui visiblement s'était pris d'affection pour Vara... Et là, en l’occurrence, pour les mollets du barbare sur lesquels il se jeta, toutes dents dehors.

Avec un soupir, Vara étourdit la cible, récupéra son poro qui se débattait dans tout les sens... Et lança au passage un bon gros coup  de poing dans la mâchoire du barbare, par pure vengeance puérile. Elle s'éloigna légèrement, continuant de se balader. dans un coin, un rêveur en face de trois bonhommes au moins dix fois plus fort que lui semblait sur le point de pleurer. Vara se glissa discrètement dans le dos d'un des combattants  et l'étourdit de toute sa force. Alors qu'il était debout, la bave au lèvres, Vara vit le garçon se redresser. Par compassion, elle en étourdit un deuxième et le laissa ; avec un peu de chance, le rêveur réagirait, leur pèterait la gueule et se lèverait souriant le lendemain matin. C'est donc avec un demi sourire (les cris de douleurs ne semblaient pas venir de son petit protégé) qu'elle continua de marcher, tenant très fort Kipu qui se débattait dans tout les sens, surexcité par le combat. Tiens, ça n'étonnait même plus Vara. Un poro belliqueux... On aurait tout vu. Elle se demandait bien qui avait pu rêver ça un jour.

Bon. Comme la vie au sol semblait plutôt agitée et que Vara était plutôt fatiguée après cette utilisation intense et inutile de son pouvoir, elle décida de se mettre au calme. Comme la plupart des combattants étaient bien trop occupés à se battre pour regarder au-dessus d'eux, Vara se chercha un coin plus tranquille... En hauteur si possible. Repérant un rocher particulièrement accueillant, elle traversa le champ de bataille tant bien que mal et alla s'y percher... Au prix de quelques cheveux cramés et d'une dizaine de semi crises cardiaques. D'ici, elle pouvait suivre les combats du regard. Et son Kipu, qui s'en donnait à cœur joie d'un mollet à l'autre. Quant à Vara, tranquillement assise, elle trouvait extrêmement divertissant ce joyeux rassemblement de combattant. Plutôt stupide et ridicule, mais très divertissant. Son poro revint, rapportant très fièrement une chaussure et le manche d'une épée brisée dans sa gueule. Vara sourit et lui tapota la tête, avant de retourner à son observation. Rêveur, créature de dreamland, mais aussi voyageurs s'affrontaient. Avant d'aller dans la zone plus calme qui semblait remplie de salle d'entraînement, la jeune femme s'amusa à essayer de repérer les voyageurs et leurs pouvoirs, plus ou moins clinquant selon leurs anciennes peurs et leur pouvoirs. Un pyromane par ici, un morpheur souris par là, un invocateur d'arme au fond à gauche et... Qu'est-ce donc que ceci ? Que fait-il avec ces cartes ? Mais enfin ? HAHAHA non je déconne c'est pas toi c'est un bonhomme qui avait visiblement peu de la nourriture et qui balance les plats du jour à la gueule de ses attaquants grâce à la carte. Le papier à menu quoi. Oui oui. Je sais c'est cheaté comme pouvoir.Tu me prend pour qui, toi je te laisse improviser. Éviter les poulets, les barbares en pagne, les poros qui mordent et tout. Je suis généreuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les combats, c'est comme les explosions, plus y'en a, mieux c'est. [PV Smile]   Jeu 24 Juil - 21:14



Cette journée là, c’était sa quarante-deuxième victoire après avoir repris du service dans le rayon des pros. S’étant retrouver en Allemagne grâce à son fidèle manager, Smile s’était vite habituer à cet endroit qui regorgeait d’une tonne d’athlète plutôt balèze, mais comme à son habitude, c’était les cas spéciaux qui attirait son attention. On lui avait parler d’un Gym pas très loin d’ou son hôtel était situer, il avait donc enfiler ses basquet d’entrainement et enfiler son short mi-cuisse sans oublier une camisole sombre et sa bouteille d’eau avant de partir à la recherche du dit lieux.

Quelle ne fut pas sa surprise en entrant dans l’endroit un peu délabrer, de la tôle un peu rouiller, des mannequins d’entrainement usée et des matelas d’école bleu et rouge. Dans tout les cas, se genre d’endroit avait toujours leurs effets euphorique sur lui, on commençais tous quelque part !

Après s’être arranger avec le propriétaire des lieux, il s’était diriger vers un tapis roulant et avait suer tout le stress en dehors de son corps avant que le petit bonhomme à lunette ne revienne avec se qu’il lui avait demander.

- Voilà Mr. Bastet, c’est elle dont je vous ai parlé ! Et c’est un plaisir de vous avoir ici !

- Oh, merci ! Je peux aller la regarder pendant son entrainement ? et se n’est rien vous savez.

- Bien sûr elle doit être à la boxe ! et non se n’est pas tout les jour qu’un athlète de haut niveau vient ici !

- Pourtant, je m’y sens comme chez moi, merci.

- C’est un plaisir ! vraiment ! repasser quand vous voulez !

Après tout ceci, Smile venait enfin de mettre la main sur le dossier de la demoiselle Mystère, car comme à son habitude il avait cette manie de demander le curriculum des gens les plus intéressant et le patron des lieux avait bien spécifier, elle n’était pas la plus forte, ni la plus technique, mais elle avait une volonté de fer à toute épreuves et sa s’était rare. Il avait d’abord insister pour lui montrer quelques autres mecs, mais Vara lui avait tout de suite plu, en plus de tout ceci, elle avait un style qui lui rappelait son ex-copine, plutôt mignonne.

Tout en sueur, sa serviette sur une épaule et sa bouteille dans l’autre main, Smile avait donc assister secrètement ou pas à l’entrainement de la jeune fille, une coriace sa s’était sur et elle bougeait bien.

Peut-être qu’elle l’avait vue, mais lui n’avait pas fait de vieux os, il avait une conférence de presse dans une demi heure, à peine le temps de rentrer prendre une douche et d’y courir, mais se qui le réjouissait, s’était cette jeune découverte qui lui donnerait de quoi patienter alors qu’on lui posait les question habituel pour le combat du lendemain contre un grand blond ayant pratiquement deux tête de plus. Ensuite il rentrerait chez lui, à l’hôtel et direction Dreamland.


Une fois endormi, Smile rouvrit les yeux dans un royaume qu’il connaissait bien, même s’il était toujours un peu dessue d’arriver ici avec l’habitude, il fallait avouer que cet endroit avait son charme, se qui le dérangeait le plus s’était qu’un attroupement d’idiot venait souvent le suivre tel des paparazzi ou des fans fini, après tout il était l’un des plus gros nom dans l’industrie et peu pouvait se venter de l’avoir battue au kick-Boxing professionnel.

Encapuchonner dans la première cape trouvé à même le corps d’un rêveur abattu par une créature des songes, Smile bougea tel un ninja jusqu’à se retrouver isoler des autres, se soir il ne venait pas pour la gloire, mais bien dans l’espoir de pouvoir se calmer pour le combat de demain. Un combat important qui l’opposerait à un homme réputer pour être sans pitié, tout à fait son type.

Quelle ne fut pas sa surprise quand tout d’un coup, il tomba sur elle, la fille du gym… Toute seule ou presque, une petite boule blanche l’accompagnait et il fallait l’avouer, quand il la vit utiliser une espèce de rayon sur des brutes, Smile vint se demander quel était le pouvoir de cette jeune fille qu’il avait examiner un peu plus tôt dans la journée. Une voyageuse en plus, s’était définitivement l’attraction de la nuit !

Profitant de son avantage à l’avoir vue en premier, il resta bien dissimuler dans l’ombre et la suivi un moment pour finalement la doubler et venir s’asseoir directement derrière elle sur un plus gros rocher. Le poro grâce à son instinct quitta ses bras deux secondes pour venir sentir la nouvelle présence derrière sa maitresse sans l’alarmer, mais n’ayant aucune mauvaise intentions, la créature ne fit que réclamer quelques caresse du nouveau voyageur.

- Vara Lawl c’est bien ça ?

Toujours avec son ton charmeur de Casanova, Smile désira commencer la conversation avant qu’un malaise ne s’installe. Il se releva donc doucement tout en laissant ses mains à la vue de la demoiselle pour ne pas l’effrayer, puis il releva son capuchon et lui tendit une main amicale accompagner d’un sourire qui faisait en général assez d’effet au fille, sans parler de se regard envieux, car il souhaitait percer à jour cette jeune fille.

- Je suis Smile, enchanter de pouvoir enfin te parler !

Une chose le dérangeait cependant. L’avait elle reconnue ? Le connaissait-elle de par son passé dans les mondiaux ou l’avait elle vue aujourd’hui au gym ? Dans tout les cas, il n’attendait que sa réponse toujours affuté de se sourire ridicule.

Les cartes étaient sur la table il n’y avait plus qu’à choisir la bonne. Songeât-il.
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Vara Lawl
Ligue B
Ligue B
avatar

Pouvoir : Rayon lobotomie
Points de Réputation : 5 800 points
Messages : 72

MessageSujet: Re: Les combats, c'est comme les explosions, plus y'en a, mieux c'est. [PV Smile]   Ven 25 Juil - 23:09

Parfois, la vie est normale, parfois, un peu moins. Vara avait vite compris, en partie grâce à son métier, que le monde réel avait ses petites perles et pouvait être un mindfuck absolu et total ; quant à Dreamland, quand on se balade avec un poro agressif, qu'on combattu des limaces toxiques, chevauché un léviathor, et s'être baladé toute une nuit transformé en homme à cause d'un génie coincé dans une pipe... Il vient un moment où on accepte, tout simplement, les règles de ce monde. Et Vara adorait ça.

Mais bon, il y a toujours des limites. Et un homme encapuchonné, qui connaît votre nom et qui vient discrètement s'installer dans votre dos au milieu de fightland, non, c'est pas tout à fait normal. Vara se retourna, le dévisageant, méfiante. Grand. Musclé. Très grand. Très musclé. Et après avoir utilisé son pouvoir ainsi, Vara n'était pas sûr de pouvoir l'abrutir assez longtemps pour s'en aller en courant. Quant au combat... Elle était en train de jauger ses chances (qui stagnait toutefois à "absolument inexistantes") quand elle vit son poro s'approcher tout frétillant. S'approcher de Smile, j'entends. Et celui-ci qui le caressait. Vara hésita un instant à le prévenir, mais finalement réagit quand même, au dernier moment, quand celui-ci se jeta sauvagement sur la main de Smile pour la mordre à pleines dents. Attrapant son poro par les cornes en plein saut, elle le ramena contre elle avec fermeté.

-Désolée, il est un petit peu agressif... On se connaît ?

Retournant le poro sur le dos du bout des doigts, elle grattouilla son ventre avec délicatesse. Oui, le ventre du poro avec le petit cœur poilu dessiné dessus.  Elle avait découvert un fait plutôt amusant : en grattouillant la tâche en forme de coeur sur son ventre, son poro devenait tout mou, se tortillant de plaisir comme un petit chien. C'était parfaitement ridicule et parfaitement adorable. Vara adorait faire ça.

Voyons voir, qui pouvait-il être... Elle était sûre d'avoir vu son visage quelque part. Pas sur Dreamland, elle s'en serait souvenue, mais où, et quand, dans ce cas ? Sûrement pas dans les derniers cas qu'elle avait dû étudier -des sombres histoires de poireaux ogm, un cas qui, elle devait l'avouer, ne l'avait pas passionné plus que ça- mais elle devait bien l'avoir croisé un jour tout de même. Diantre. Un tel tas de muscle ça ne s'oublie pas enfin. Vara détestait les trous de mémoires. Prudente, elle tenta :

-Vous ne seriez pas cultivateur de poireaux, à vos heures perdues ?

On ne sait jamais, elle en avait rencontré un paquet, ces dernières semaines. Ceci dit, le quiproquo fut assez vite surmonté, Vara finissant par reconnaître, avec l'aide de Smile, par le reconnaître.

-Ah oui... Désolé, je regarde assez peu les combats. Hormis quand j'ai une interview à faire mais malheureusement je n'ai jamais pu obtenir qu'on m'envoie interviewer un sportif de ton niveau.

Elle avait par moment interviewé certaines personnalités locales dans les sports de combat (boxe, plus précisément, dont un certain champion allemand plutôt baraqué et plutôt bourré, terriblement agressif et connu pour sa forte consommation d'oeufs crus – un charmant gaillard, si, si), mais n'avait jamais réellement pu avoir de personne très importante dans le milieu et du coup... Bah avoir Smile sous la main, ça pètait sa race. Se plaçant en face de lui en tailleur, tout en gratouillant dle ventre de son petit poro cro mignon,  j'aime bien les poros trop mignons alors je te rappelle que j'en ai un parce merde, un poro comme animal de compagnie ça pète ok ?

Où en étais-je ? Ah oui, à Vara curieuse. Et une Vara curieuse, qu'est-ce que ça fait ? Ca pose des questions.

-Donc, vous êtes Alexander Bastet. Et vous êtes un voyageur.  C'est... Surprenant.

Bon ok, là elle essaye de se retenir, mais cette manière de mordiller sa lèvre inférieure en fixant son regard légèrement écarquillé et légèrement psycopathe.

-Et sinon hum... Vous faites quoi de vos journées ? Vous avez d'autres passions ? La musiques, le foot, la couture, les crêpes ? Vous suivez un régime spécial ? Combien de victoire déjà ? Votre adversaire la plus mémorable ? Chat ou chien ? Chaussettes en laine ou en coton ? Votre genre de musique ? Depuis quand vous êtes sur dreamland ? Vous aviez une phobie ? Vous venez souvent à fightland ? C'est lequel votre royaume préféré ? Hum vous voyagez depuis longtemps ?

Et ainsi de suite. Et elle aurait pu continuer ainsi longtemps si un léger détail ne l'avait interrompue au milieu de sa tirade. Un détail genre une explosion. Une GROSSE explosion. Une TRES GROSSE explosion qui détruisit la base de leur rocher et la ramena au sol et au milieu du combat de manière plutôt brutale. De manière plutôt pratique, ils tombèrent légèrement à côté des débris et ne furent pas écrasé VOGGLE C'EST LA MAGIE DU RP. Bon. Du coup, ils survècurent (non mais avouez, c'est grave chiant de crever comme ça au début un rp, ce serait con quoi), bien que Vara se redressa légèrement étoudie et avec une coupure à l'épaule. Parce qu'un héro de film hollywoodien a toujours une blessure à l'épaule et que s'arracher un boobs, c'est pas classe et c'est vulgaire. C'est donc légèrement sonnée et écorchée de partout que Vara se redressa. En ayant mal à l'épaule. Je reste sur mon truc à l'épaule bitchiz et de toute façon il était même pas haut mon rocher donc je suis sûre que je peux tomber sans me faire mal. C'est la vie.

Elle se redressa, ramassason poro qui lui semblait s'être assomé dans sa chute. Inquiète, elle le secoua légèrement en le tenant par la corne, mais une légère agitation de ses petites pattes poilues lui prouva qu'il avait bien survécu comme le petit warrior qu'il était. Elle le mit dans sa capuche et courut regarda autour d'elle pour voir si Smile s'en était remis, mais avant même d'avoir pu vérifier son état, elle dut esquiver un coup de masse absolument colossal sorti de nulle part. Elle se laissa tomber au sol, rampa entre les jambes du colosse qui avait la masse entre  les mains, se releva et essaya de courir, quand le bonhomme la rattrapa, la souleva par le col. Collant sa main en plain dans le visage de son adversaire, Vara l'abruti quelques secondes, en profita pour lui arracher sa masse des mains et lui  envoya un grand coup (extrêmement maladroit, mais un grand coup) dans la poitrine, qui le fit... Bon, qui le fit uniquement tomber sur les fesses, mais comme il est tombé sur des cailloux, si ça se trouve ça lui picotera les fesses à mort. Qui sait. Vara ne resta pas là pour le vérifier, Smile n'étant visiblement plus prêt du rocher en question. Faisant bouger son épaule douloureusement, elle parcourut la foule du regard, et finit par le repérer, au milieu d'un gros combat. Son esprit de loliste hurlant très fort « TEAMFIGHT », c'est sans la moindre hésitation qu'elle le rejoignit, avec pour seule arme ses petits poings, sa motivation et son esprit combatif. Ok, sa stupidité. Mais bon.

Un ou deux coup de poing dans le tas, le célèbre coup de genou dans l'entrejambe, quelques bleus et écorchure plus tard, elle avait réussit à se frayer un chemin avec Smile à travers la mêlée.  Haletante, elle fit craquer sa nuque.

-Je te propose d'aller par là-bas. Ca a l'air plus calme.

Elle désignait la seconde partie du fightland, la zone des salles d'entraînement.

-Enfin... Quand on aura passé tout ça, quoi.

Tout ça. Donc une sacrée trotte de Walhalla ou les gens se frappaient laggle de manière épique et brutale. Ramassant un marteau qui traînait au sol, elle le soupesa de sa main droite.

-Bon. On essaye de pas se perdre de vue et d'éviter de se faire décapiter, bruler, écraser, ébouillanter,  écorcher, étriper, empaler, écarteler, geler, transpercer, homicider... Bref, ce serait cool d'arriver là-bas plus ou moins en vie et si possible en un seul morceau mais je ne serais pas trop sûre de moi par rapport à ça. On y va ?

Et c'est donc brandissant son marteau et sans attendre le moins du monde la réaction de Smile qu'elle commença sa folle avancée au milieu du Walhalla.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les combats, c'est comme les explosions, plus y'en a, mieux c'est. [PV Smile]   Ven 25 Juil - 23:48


Beaucoup de choses s’étaient déroulées en peu de temps, il faut l’avouer la petite semblait presser et quelques peut surexciter, c’était possible de prendre de la drogue dans le monde réel et d’encore être complètement défoncé en arrivant ici ?
Smile en déduisit que oui, ça ou elle souffrait d’une maladie comme la tournette qui l’obligeait à dire et faire tout ce qui lui venait en tête. Bref, ils s’étaient pris l’attaque d’un homme aux lances roquet qui avait visé la base même de leur rocher et s’étaient retrouvés au sol avant de devoir se diviser pour mieux reprendre du terrain. 
Sauf qu’une chose dérangeait Smile, cette petite était beaucoup trop bouillante, même dans se monde on pouvait mourir, il le savait mieux que personne et voilà qu’elle s’élançait dans tout se fouillis sans raison valable alors qu’ils auraient calmement pu retourner discuter sur le rocher.
Il se fraya donc un chemin en usant seulement de ses compétences en combat au corps à corps, ce qui était largement assez pour ce soir. Vara ne lui avait pas laisser une seconde pour répondre à ses rafales de questions et s’était l’une des raisons qui le poussait à frapper sans retenir ses coups, il les assommait ou cassait les bras et jambes de tous ceux qui se mettait sur son chemin pour finalement sauver Vara de justesse, une brute allait lui envoyer un coup de matraque sur le crâne, mais il s’était déplacé juste à temps pour saisir l’arme à main nue et étrangler l’adversaire jusqu’à le repousser un peu plus loin. 

Énerver, Smile décida qu’il était temps pour lui et sa nouvelle copine de s’isoler un peu plus, il la prit donc par le bras et l’attira contre lui tout en s’assurant d’être toujours couvert de sa capuche, puis il invoqua huit cartes de carreau ayant chacune la taille d’une voiture pour créé une barrière autour d’eux, ça lui laisserait aisément le temps de préparer et d’expliquer la suite.

- Écoute moi, si tu veux survivre ici, tu dois rester avec moi, arrêter de courir dans tous les sens et surtout, me laisser te répondre quand tu me parles, sinon je pars et je te laisse te débrouiller, maintenant ne bouge pas, à la limite tien viens sur mon dos je nous éloigne d’ici.

Quand un mec comme lui vous parle sur un ton comme celui-ci, emplie de confiance et de respect sans parler de cette petite pointe d’inquiétude, on écoute c’est pour cette raison que Vara toujours équiper de son Poro embarquèrent sur le dos de Smile alors que celui-ci utilisait son pouvoir pour repousser les cartes et les autres rêveurs/voyageurs par la même occasion, puis sans crier gare, il bondit pour atterrir sur l’une des cartes afin de l’utiliser tel un tapis volant.
Les autres se désagrégèrent et les voilà dans une manoeuvre acrobatique des plus complexe qui se vit quand même voilée d’un succès. Trop d’imbéciles au sol n’avaient pas de temps a perdre pour s’occuper d’un mec sur un tapis volant c’est se qui leur permis de rejoindre un autre endroit toujours en hauteur, une espèce de grotte taillée à même la paroi d’une grosse montagne.
Aussitôt arriver, l’invocation disparue et vara descendit du dos de Smile.

- Alors, éclaire-moi. Que veux-tu faire ? Me poser des questions ou retourner te battre en bas ? Mais avant tout, prend une seconde pour retrouver ton calme, nous ne sommes pas en danger ici. 

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Vara Lawl
Ligue B
Ligue B
avatar

Pouvoir : Rayon lobotomie
Points de Réputation : 5 800 points
Messages : 72

MessageSujet: Re: Les combats, c'est comme les explosions, plus y'en a, mieux c'est. [PV Smile]   Mer 30 Juil - 14:40

Et bien, ça avait vite dégénéré. Leur rocher ayant été explosé, il était évidemment hors de question de faire demi tour. Vara se frayait donc un chemin dans la foule en plein combat dans la joie et la bonne humeur. Elle était étrangement posée d'ailleurs, trop concentrée sur son avancée pour se soucier d'autre chose.

Donc jusque là, tout va bien. L'excitation ténue du combat, la tension dans les muscles de son dos, ne penser qu'esquives, coups et objectifs, ça c'était du connu et elle aimait bien. Évidemment, elle risquait de décéder de manière brutale et douloureuse à tout moment, vu sa carrure, mais ce ne serait pas la première fois depuis qu'elle était à Dreamland et de toute manière, elle n'avait pas trop le choix. Vu que le rocher avait explosé. Sa première solution de repli était compromise, quoi.

Mais bon, tout ça, c'était accessoire. Les vrais problèmes vinrent après. Quoi de plus problématique que d'être au milieu d'un immense champ de bataille et de risquer de se faire exploser la gueule à tout moment me direz-vous ? Et bien, être au milieu  d'un champ de bataille et sentir un bras puissant vous attirer contre  un torse puissant de la manière la plus cavalière et imprévue qui soit. Autant dire que Vara avait moyennement apprécié l'expérience et que sa première réaction à l'agression fut plutôt rapide. Enfonçant ses dents dans le bras de l'agresseur de toute sa force, elle tenta de se défaire de son étreinte à grand renfort de coup de pied dans le tibias et de coup de coude. Elle faillit ne pas remarquer la barrière de cartes qui les entouraient, elle et son agresseur.

Elle était confuse. Pauvre Alexandre Bastet. Elle faillit s'excuser mais avant qu'elle n'ait pu dire quoi que ce soit il reprit la parole.

- Écoute moi, si tu veux survivre ici, tu dois rester avec moi, arrêter de courir dans tous les sens et surtout, me laisser te répondre quand tu me parles, sinon je pars et je te laisse te débrouiller, maintenant ne bouge pas, à la limite tiens viens sur mon dos je nous éloigne d’ici.

Mais... Pour qui il se prenait ? Non mais oh, elle avait survécu sans lui à des expériences plus extrêmes, genre, je sais pas, à un combat avec un transformer nokia ou à un affrontement avec un boss de dark soul plutôt agressif. Bon, d'accord, le danger était présent mais ce n'était pas une raison pour la peloter en plein champ de bataille. Et elle aurait bien aimé lui laisser le temps de répondre, tiens, si son rocher n'avait pas été explosé sous ses fesses pendant qu'elle discutait tranquillement, la propulsant en plein combat. ET NON ! Non non et non, elle ne grimperait sur le dos de personne c'était quoi ce délire absolu non mais... Aïe !

Parce que non, Smile n'avait pas attendu sa réponse, prenant visiblement pour acquis que la journaliste était sous son charme, ou du moins, c'est ainsi que la journaliste le ressenti. Vara se sentait énervé. Un chouïa. Il l'avait hissé sur son dos sans lui demander son avis. Incapable de bouger son bras, Vara sentait des tiraillements douloureux dans son épaules gauche et serrait fort les dents. La tentation  de mettre un coup de boule dans la nuque de garçon était forte mais elle parvint à se retenir, respirant profondément pour se calmer. En plus il y avait fort à parier que ce soit elle qui s'assomme dans l'entreprise Son poro sautillait dans sa capuche, surexcité par le combat se déroulant plus bas. Enfin, au moins allait-il les emmener vers les salles d'entraînement, qui, en plus d'être un environnement un peu plus calme, promettait d'être un lieu particulièrement intéressant.

En fait, non. Et ça Vara le comprit en atterrissant dans la grotte la plus grise, terne et chiante du monde. Son visage se décomposa. Vie de merde.

Autrement dit, Vara était énervé. C'est avec un sourire grimaçant qu'elle tenta de bouger son épaule gauche pour faire cesser la douleur lancinante qui la tiraillait de plus en plus depuis qu'il l'avait saisi contre son gré dans son dos. Elle se releva d'un bond, posant à terre son poro, une main posée sur le marteau qu'elle avait rangé à sa ceinture.

-Qu'est-ce que tu... Comment... Pourquoi... PLUS JAMAIS !

Elle avait dégainé son marteau sans même s'en rendre compte.

-Tu... non mais sérieusement ! PLUS JAMAIS tu me fais ça ! J'ai jamais accepté de monter sur ton dos bordel ! Espèce de... Goujat !

Sa voix se fit soudain plus grave, presque rauque, pleine d'une colère retenue.

-Écoute, tu fais ce que tu veux de tes fesses mais CESSE IMMEDIATEMENT de me traiter comme une gamine. Je sais encore me défendre, je sais marcher, je n'aime pas être portée et je n'ai PAS BESOIN DE ME CALMER non d'un chien !

La tentation était forte de lui envoyer un coup de marteau au niveau de l'entrejambe mais Vara se retint, estimant la solution un peu extrême pour le délit commis. Elle ferma les yeux, respira très profondément pour essayer de se calmer et reprit.

-Ecoute, c'est bien gentil d'essayer d'aider mais là tu as rendu les choses encore pire, dit-elle en faisant bouger son épaule avec une grimace. Fais un peu attention ! Et au fait... Qu'est-ce qu'on fait ici ? Demanda-t-elle en parcourant du regard la grotte étroite et isolée.

La pente de la grotte était extrêmement raide et en descendre à pied semblait être un risque. Et non de Dieu, sûr que c'était tranquille, mais c'était pas le pied non plus. Il y avait tellement plus excitant à faire dans Dreamland !

-Tu veux vraiment rester ici ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les combats, c'est comme les explosions, plus y'en a, mieux c'est. [PV Smile]   Jeu 31 Juil - 3:12


Smile était resté stoïque devant la réaction tout feu tout flamme de la jeune femme, elle avait du chien. Elle avait l’énergie qu’il recherchait, cette forme de démence du combat qu’il n’avait que très rarement vue chez d’autres personnes auparavant.  Sans toujours lui adresser un mot de plus, il enleva doucement sa cape et l’accrocha à un morceau de roche qui dépassait du mur, comme s’il savait que le crochet naturel existait puisqu’il fit le tout sans même quitter Vara des yeux.

Une lueur l’intéressait dans ce regard un peu perdu, il l’analysait depuis la seconde ou il l’avait vue.

- Je te comprends, mais je ne te veux aucun mal et excuse ma brutalité, je croyais que tu étais faite un peu plus forte que cela.

À voir la réaction de la demoiselle, elle n’était pas du tout contente de cette réponse et au moment où elle s’apprêtait à lui en remettre une tout en tournant les talons pour partir, il fit un mouvement si rapide qu’il lui enleva toute chance de répliquer. L’épaule de cette petite Punk était assurément déboiter, il le savait non pas, car il était médecin ou un truc dans le genre, mais après avoir passé sa vie sur un ring, on voie beaucoup de se genre de blessure.  

Un mouvement, une pression ici et puis CRACK.


- Chut. Dit-il en appuyant un doigt sur les lèvres de la belle.

Smile lui mima le mouvement de rotation à faire et elle se rendrait bien compte qu’en fait il venait de lui épargner une nuit de misère. Ensuite il se remit en marche tout en incitant la jeune fille à le suivre.

- Tu sais, tu me plais, j’aime ton caractère puissant, avec mon aide tu deviendras beaucoup plus forte et tu pourras te défendre avec plus de facilité. Ne me demande pas pourquoi je veux t’entrainer petite, mais tu me rappelles une personne que j’ai beaucoup appréciée, je veux te donner un bon coup de pouce alors c’est à prendre ou a laissé, mais sache que si tu décides de me suivre, cette nuit pourrait bien changer bien des choses dans ton futur.

Lui-même n’arrivait pas à croire se qu’il venait de dire, mais ses pas était déjà enclencher, se soir il ferait se qu’une autre personne avait déjà fait pour lui. Il savait bien qu’elle le suivrait, au moins pour voir où il la mènerait au loin dans cette grotte. Il attacha donc ses cheveux tout en descendant tout doucement dans les abysses de cette petite caverne.

Après une dizaine de minutes de marche, il se retourna tout en souriant, le poro était la donc techniquement la propriétaire devrait arriver d’ici une seconde.

- Je te présente un endroit secret, voici la chute du destin. Seuls quelques maitres d’art martiaux sont au courant de cet endroit et encore moins sont venus y jeter un coup d’œil.

Derrière lui se tenait une petite allée de pierre entrelacer par les filaments d’eau d’une cascade totalement silencieuse qui n’était autre qu’une porte en direction d’un terrain d’entrainement des plus perfectionner et isoler de tout Fightland.

Tout autour d’eux, les murs illuminer par une quantité impressionnante de lucioles leur souhaitaient la bienvenue, avec les inscriptions de tous ceux ayant le droit de pénétrer ce sanctuaire sacré. Les sections étaient divisées en une multitude de colonnes verticales. Sur chaque colonne on trouvait les noms de combattants célèbres de notre siècle qui à la fois était voyageur.

Smile avança jusqu’à trouver son nom gravé, juste au dessus de lui se trouvait le nom rayé de son mentor. Sous lui, deux noms seulement étaient gravés, ceux qu’il avait autorisés à venir s’entrainer ici, car ça fonctionnait ainsi, passé la chute, un Hermite étonnamment vieux comme le monde tenait un livre de compte ou chaque personne ayant obtenu un haut titre pouvait déclarer avoir des apprentis. Smile avait demandé à ce qu’on rajoute celui de Joël Hamel et maintenant celui de Vara Lawl. C’était les deux seuls.

Il était fin près, il se retourna donc pour voir si Vara l’était aussi.
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Vara Lawl
Ligue B
Ligue B
avatar

Pouvoir : Rayon lobotomie
Points de Réputation : 5 800 points
Messages : 72

MessageSujet: Re: Les combats, c'est comme les explosions, plus y'en a, mieux c'est. [PV Smile]   Lun 4 Aoû - 20:38

Vara le détestait. Se retenir de lui mordre le doigts quand son petit « chut » prétentieux l'avait interrompu au moment tant attendu où elle allait pouvoir déverser toute sa haine avait été un effort surhumain. BORDEL. Quand on fait ça on prévient ! Qu'il soit prudent ou non, une manœuvre pareille était dangereuse et en l'occurence une Vara debout, instable et sur le point de frapper n'était pas un sujet idéal pour les expériences de docteur de Smile. Il aurait tellement facilement pu rendre sa situation encore pire.

Enfin, après ce mauvais moment passé, son épaule était moins douloureuse. Plus forte que ça, hein ? Il ne l'écoutait donc définitivement pas. Etais-ce donc tellement compliqué de comprendre que ce n'était pas la douleur mais son attitude de macho prétentieux immature qui l'énervait ? Et puis... PETITE ? Cet abruti venait de l'appeler PETITE ? Elle était plus âgée que lui nom d'un chien de BLBLBLBLBLBL sale petit BLBLBLBL de BLBLBLBLBL. (Applaudissez notre nouveau censeur officiel : Taradémon le poisson rouge.)

Et cette manière de ne pas l'écouter quand elle parle ! D'ignorer ses questions ! D'être toujours à trois kilomètre du sujet quand il parlait ! Vara serra les dents et s'assit. Cet abruti.

Elle saisit son poro, le gratouillant entre les cornes pensivement. Oui, ça, pour sûr, il l'énervait... Mais en même temps, cette grotte était... Etrange. Et s'il y avait une chose que Vara appréciait, tout mondes confondus, c'était les trucs étranges. Bien que cela lui fasse mal au cœur, elle suivit donc Alexandre. Et puis aussi, elle avit toujours follement envie de lui coller un coup de marteau au cul. Elle suivit donc son poro, flegmatique, les mains dans les poches. Lui avait déjà roulé jusqu'au fond de la grotte et là...

Waw. Là, Vara elle prenait son pied. La cascade, les pilier, le petit vieux... C'était.... Etrange comme elle l'aimait. Elle jeta un coup d'oeil aux noms inscirt sur les murs, sans remarquer le sien (qui n'avait d'ailleurs rien à faire entre les noms des différents guerriers épiques que Smile citait), effleura la roche à la texture si étrange, une sorte de soie froide et rigide lisse sous ses doigt, et, sans même prêter attention à Smile, se glissa en silence sous la cascade silencieuse, y demeurant un instant, surprise de la légèreté irréelle de l'eau sur ses épaules. Cet endroit était magique.

Et derrière la cascade... Un champ d'entraînement.  Un ring et des équipements de pierres étranges que Vara ne comprenait pas. Alors comme ça... il voulait vraiment faire d'elle sont élève.

Elle soupira. Très calme, elle lui répondit :

-J'accepte de m'entraîner avec toi, mais ne compte pas sur moi pour devenir ton... Ton élève, ton apprentie, c'que tu veux. Tu m'as juste soûlée.

Et là, comme tout mon esprit fait une alerte shonen, je m'interromps pour parler du poro qui sautille partout dans la salle. Non parce que c'est mignon un poro qui sautille. Et qu'une Vara qui a des répliques de héro de shonen ça craint.

Vara n'avait aucune chance et elle le savait. Mais malgré tout... Et bien, comme d'habitude, sa curiosité. Elle aimait la boxe, c'était certain, et sa curiosité quant à ce sport n'en était que décuplée. Que valait un champion mondialement reconnu ? Comment ça marchait, comment faisait-il, qu'est-ce qui faisait la différence entre un bon joueur et un joueur médiocre, comment pouvait on avoir un vainqueur entre deux personnes d'entraînement égal ? Des questions bêtes mais surtout l'envie d'essayer, de ressentir, de s'améliorer un peu. Bordel quand un champion mondial propose un entraînement, ça se refuse pas ! Elle sentait qu'elle allait le regretter mais tout son corps frémissait d'impatience. Qui sait, elle arriverait peut-être à lui coller un coup à cet abruti. Ca lui apprendrait à la traiter comme une gamine ignorante. Sans blague.

Sans plus hésiter, elle entra sur le ring.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les combats, c'est comme les explosions, plus y'en a, mieux c'est. [PV Smile]   Jeu 7 Aoû - 3:27


Dès qu’elle posa le pied sur la première dalle du ring, Smile sourit d’un sourire franc et envieux. Se sentiment qu’il ne ressentait presque plus dans le monde des humains normaux, il voulait à tout prix le retrouver, il voulait se pousser au-delà de ses propres limites et ressentir se qu’elle semblait vivre en se moment. Une touche d’émerveillement, de curiosité et d’excitation face au danger imminent et au risque qui la guettait.

- Le choix te reviens après tout, mais j'apprécie ta curiosité et moi je t'ai soulé ? haha, laisse moi rire ou plutôt laisse moi me faire pardonner. Pas la peine de te préciser que se sol est magique, il aspire toute l’énergie vitale se qui veut dire qu’à la moindre utilisation d’un centime de tes pouvoirs et le tout se terminera par un échec, les Morpheur ne peuvent plus se changer et redevienne de simple hommes alors que les invocateurs ne font que des gestes vides sans résultat, mais tu comprends le principe.

Smile savait qu’elle n’était pas stupide, au contraire, mais il adorait la taquiner. Il enleva donc sa chemise afin de se préparer et comme ses poings étaient déjà recouverts de tissu blanc, il n’eut pas plus de préparation à faire avant de monter à son tour devant le regard admiratif du vieillard. Il adorait regarder les combats et semblait avide de connaissance, un spécimen bien étrange sachant qu’il ne parlait pratiquement jamais.

Une fois la bête sur le ring, un phénomène supplémentaire se produisit, comme dans les mangas, une sorte d’énergie émanant des deux combattants fit son apparition, cette énergie représentait bien sûr la vitalité et la pression qu’imposait un combattant sur l’autre. Dans le monde réel on aurait attribuer le phénomène à une illusion d’optique ou une sensation, peut-être même de l’intimidation ou un aspect plus sauvage et animal. Quand une personne est normale, l’énergie circule sur le corps sans trop l’excéder, elle semble brouillonne et désordonner. Quand une personne médite par exemple, son énergie peut prendre la forme qu’il lui donne mentalement, c’est aussi une bonne façon de voir si un adversaire est capable de garder son calme ou s’il perd le contrôle, dans un cas extrême où l’envie de tuer s’emparerait d’un voyageur, le gardien interviendrait. Là est sa dernière fonction, l’énergie c’est son pouvoir à lui, sans gardien pas de phénomène. Il jeta donc un coup d’œil aux deux combattants et leva la main avec un grand sourire, voilà qu’il venait de donner le signal de départ.

Smile ne perdit pas une seconde, canalisant son énergie en premier lieu dans ses jambes afin de le propulser, il balança son poids pour prendre un maximum de vitesse en direction de vara.

Derrière lui le sol éclatait sous ses moindres mouvements, signe d’une puissance effrayante, mais comme par magie, le terrain se reformait tranquillement par lui même après chaque impact.

En second lieu, son énergie bougea avec la fluidité de l’eau afin de recouvrir entièrement ses poings et voilà que l’enfer de la jeune fille commençait, si elle ne réalisait pas rapidement la graviter de la situation, elle se retrouverait probablement expulser sous les attaques de son mentor, coup de poing direct, jam et uppercut, elle gouterait à tout, une vraie tornade de poing s’élançait sur elle accompagner d’un crie typique de guerrier.

Revenir en haut Aller en bas
Vara Lawl
Ligue B
Ligue B
avatar

Pouvoir : Rayon lobotomie
Points de Réputation : 5 800 points
Messages : 72

MessageSujet: Re: Les combats, c'est comme les explosions, plus y'en a, mieux c'est. [PV Smile]   Mar 19 Aoû - 15:52

"Wallaaah il est pas très solide leur sol magique là", pensa Vara en faisant un bond sur le côté pour éviter l'attaque de Smile.

Elle réussit plus ou moins, d'ailleurs, bien que ce fut l'une de ses seule victoires du combat. Il était fort, c'était certain. Vara, parfaitement sérieuse, son aura d'un bleu électrique tournoyant autour d'elle sans jamais cesser de bouger, esquivait tant bien que mal. Elle aurait bien aimé comprendre comment son adversaire faisait pour contrôler son énergie, la sienne, totalement insensible à toute tentative de contrôle, voletant joyeusement autour d'elle. Et puis en même temps, Vara était bien trop occupée à essayer de ne pas être mise au tapis pour se soucier réellement de détails du style.

Chacun des coups de son adversaire était un choc pour Vara. Il était bien plus puissant que tout ceux qu'elle avait affronté et elle devait bien admettre qu'elle morflait. Elle avait, d'ailleurs, par pur fair-play, abandonné son précieux marteau en dehors du ring et elle commençait à le regretter.

Par ailleurs, parfaitement concentrée, elle se défendait comme elle pouvait malgré la douleur qui croissait dans ses côtes et ses jambes. Elle se concentrait sur l'esquive, en tout cas, elle y était forcé par la défense irréprochable  de son adversaire, mais profitait de chaque occasion pour frapper, et de toute sa force. Si Smile était extrêmement puissant, profitant de son avantage de taille et de poids pour mettre la pression à son adversaire, Vara profitait de sa maigreur pour se faufiler plus facilement hors de sa portée. Malgré tout elle ne pouvait tout éviter et elle était donc ravie d'avoir régulièrement prolongé ses entraînements et d'avoir l'habitude de prendre des coups parce que fichtre, ça faisait mal.

Chaque coup lui coupait le souffle, lui sapait toute forme d'énergie. Vara s'épuisait. Il était largement temps de trouver une solution, sauf que comme on est pas dans un shonen, les miracles ne lui tombait pas dessus comme ça. Quoi que... Oh... Ah ! On me signale à l'oreillette qu'un miracle serait éventuellement tentable au niveau de l'énergie qui entoure Vara et qu'elle ne contrôle toujours pas ! Ah oui ça se laisse tenter en effet.

*Bruit de dés qui roule*

Eeet c'est un échec critique pour Vara, qui se retrouve au sol, toute son énergie dispersée en divers endroit. Elle roula sur le côté pour éviter un coup de Smile, avant de dire sèchement :

-Temps mort !

Elle se releva difficilement. Elle s'était cognée la tête dans sa chute et saignait légèrement . Quand elle fut sûre que son champion de kickboxing allait la laisser reprendre son souffle, elle se laissa glisser hors du ring, se relevant, vacillante, à l'extérieure. Profitant du lac crée par la cascade, elle alla  rafraîchir son visage, sa nuque dans l'eau. Elle eut un soupir de soulagement. Ses jambes tremblaient légèrement et sa tête lui tournait. Elle ferma les yeux, se couvrit le visage d'eau le temps de reprendre ses esprits. Ca l'emmerdait d'être tombée aussi stupidement mais c'était des choses qui arrivait. Néanmoins, s'humilier devant Smile était de loin l'une des choses qui l'énervait le plus et elle se promit que ça ne recommencerait plus. Elle s'ébroua. Sa tête lui tournait moins. Elle fit l'inventaire de ses plaies : d'énormes bleus sur les côtes,  une coupure à la cuisse gauche, bleus le longs des bras et un, qui virait déjà au noirâtre, sur le mollet. Elle eut un soupir de soulagement en se disant que quand elle se réveillerait, tout aurait disparu.

Néanmoins, le fait restait là. Elle avait beau esquiver de manière correcte et avoir la capacité de frapper fort, elle n'avait aucune chance dans ce combat, d'autant plus que la façon dont il contrôlait l'énergie lui donnait un gros avantage de puissance. Elle prit donc le temps de réfléchir.

Ca ne devait pas être bien compliqué. Ca sortit d'elle quand même. Bon, ça gigotait dans tout les sens mais ça devait bien avoir un sens. Qu'est-ce qui l'empêchait de le contrôler ?

Absorbée dans ses pensées, elle ne prêtait aucune attention à Smile. Elle ferma les yeux, se força à calmer sa respiration. Poids de son corps, front, nuque, dos, bras. Elle prit quelue minutes pour mettre en pratique les quelques techniques de base de méditations qu'on lui avait apprise. Elle se sentait déjà mieux, plus détendue, en se relevant. Son agacement, sa rage de ne pas réussir s'était évanouie et c'est bien plus concentrée qu'elle revint sur le ring.

Elle allait y arriver, bordel de merde !

Mais quand elle se retourna, Smile avait disparut.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les combats, c'est comme les explosions, plus y'en a, mieux c'est. [PV Smile]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les combats, c'est comme les explosions, plus y'en a, mieux c'est. [PV Smile]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» Fin des combats
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Land Infinity RPG :: RP :: Deuxième Zone :: Fightland-
Sauter vers: