AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Préhistoire et mecs bizarres [Pv : Shiver | Caleb | Humars]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Préhistoire et mecs bizarres [Pv : Shiver | Caleb | Humars]   Ven 11 Juil - 22:52

"Bouge. Tu sers à rien un peu. Oh pas sur ce ton ! Nan toi grrr. TOI GRR BÂTARD"

Avant d'expliquer ces paroles pour le moins loufoques, à première vue vides de sens, revenons quelques heures en arrière. Lausanne, Suisse, 23h17. D'un studio miteux dans un quartier qui l'est tout autant, un léger son brouille le silence de ces lieux. Une respiration toute simple, des grésillements, une expiration forte. Derrière la pile de jeans sales sur le sol se trouve la seule source de lumière de l'appartement, éclairant faiblement les murs. Cette source de lumière est un simple ordinateur, rien de spécial à dire dessus mis à part peut être la phrase "HARDCORE CHINESE TWINS WITH A HORSE AND A DINOSAUR" affichée en police 34 et entièrement rouge qui laisse disons, rêveur. Un peu plus loin, accoudé sur sa fenêtre se trouve le jeune homme qui nous intéressera ce soir. Dans un rythme monotone et calculé prouvant irréfutablement son habitude du geste, il amène une cigarette à sa bouche, en tire un filet de fumée et le laisse s'échapper un peu plus loin. Sa posture laissant à désirer ferait deviner à n'importe qui sa fatigue actuelle, son manque de motivation, en effet son accoutrement se limitait actuellement à un vieux caleçon troué sur la jambe et un T Shirt qui jadis semblait être blanc, actuellement complètement immaculé de tâches de café, de sauce samouraï et d'autres liquides dont nous préférons taire le nom dans l’intérêt de la dignité de notre héros. Cependant malgré tout cela, les yeux du jeune homme pétillaient, une lueur dans son iris montrait à qui était capable de la voir qu'il était motivé et prêt. A quoi ? La plupart des gens ne s'en douteraient pas, c'était en rapport avec le monde onirique. Cette nuit serait un renouveau dans sa vie de voyageur. Ce n'était pas sa première non, loin de là, cela faisait une vingtaine de jours qu'il arpentait les royaumes loufoques et bizarres de Dreamland. Cependant après avoir perdu le groupe avec qui il apprit les subtilités des rêves de la main de voyageurs killers, il s’entraîna une dizaine de nuits au monastère Panda avec l'un des maîtres en combat à l'arme blanche. Si il avait choisit de se priver de ces nuits, c'était pour recommencer son périple avec un minimum de bagage, cette fois il partirait préparé. Et cette nouvelle vie, motivée par son insatiable soif de vengeance, commencerait bientôt.

Une heure, trois clopes et un plaisir solitaire plus tard, il s'endormit enfin. Il ne pensa à personne en particulier, aucun de ses anciens camarade n'ayant survécu. Il s’efforça de ne pas penser à son seigneur, il avait passé assez de temps au royaume Panda, il devait maintenant explorer. Dans son esprit, rien de spécial ne se passait donc, une rapide pensée pour la serveuse du McDo qui lui a sourit, une autre pour ses problèmes de thune et le fait qu'il ne partirait certainement pas en vacances cette année, et la dernière de ses pensées, juste avant de rentrer dans la première phase du sommeil, état adressée à la vidéo qu'il avait regardé juste avant de se coucher. Pour vous résumer l'intrigue sans détruire votre pureté, deux jeunes chinoises arrivaient sur une île, y croisaient un cheval, le montèrent puis firent de même avec un dinosaure en papier mâché un peu plus loin. Oui actuellement le mot que vous cherchez est "chelou", les joies du porno sur internet. En tous cas pour une quelconque raison, le monde onirique fit une transition entre le sextoy vert en carton pâte et l'un de ses royaumes et c'est ainsi que Samy se retrouva en plein milieu du royaume des Plaines Anciennes.

Perplexe, entouré de rien d'autre qu'une plaine à longueur de vue, il ne pouvait cacher sa déception. La première nuit de sa quête débuterait au milieu de nulle part ? Décidément son karma devait être vraiment pourri. Constatant qu'il ne trouverait rien d'intéressant à moins de bouger et ayant la flemme monumentale de parcourir des kilomètres d'hautes herbes, il décida de ramener de l'aide. Il mis des petits coups un peu partout sur son corps comme lorsqu'on cherche ses clés et c'est là qu'il trouva ce qu'il recherchait, accroché à l'une de ses jambes comme à un arbre, son bébé Panda Fuu' qui lui permettait d’appeler à lui ses invocations. L'attrapant et le posant sur son épaule, il lui caressa la tête tout en lui disant


"Par le pacte qui nous lie, Buka je t'appelles !"


C'est ainsi que dans un léger bruit sourd suivi d'un dense nuage de fumée, un Panda apparut devant Samy et sa petite boule de poils. En guise de remerciement pour Fuu' grâce à qui cette invocation fut un succès, Samy lui gratta légèrement le menton avant de tenter de chevaucher le panda sauvage qui venait d’apparaître. Ce dernier ne semblait cependant pas d'accord du tout et se laissa tomber sur le sol, levant un nuage de poussière autour de lui. C'est maintenant que nous pouvons revenir à la première ligne de dialogue de ce texte qui prendra enfin tout son sens. La bête ne semblait pas vouloir bouger, peut être en avait elle marre de se faire appeler uniquement pour servir de taxi qui sait ? Dans tous les cas, chaque affirmation de notre héros envers son invocation se soldait par un grognement fatigué et rauque de cette dernière. Normalement c'est à ce moment que vous devriez comprendre le "toi grr" d'auparavant, semblant un peu moins ridicule dans un contexte approprié, même si l'on repassera sur son niveau.

Après quelques minutes de luttes contre cet animal feignant dont la seule idée en tête était de dormir, Samy abandonna et le renvoya dans son royaume, après s'être bien retenu de lui foutre un coup de pied. Cette première mission était un échec et le pire dans tout ça, c'est qu'il n'avait même pas de clopes. Traînant les pieds, il débuta son périple en ces terres inconnues tout en vociférant ce qui avait le don d'amuser Fuu', c'était déjà ça de gagné.

Après quelques minutes à déambuler sans réel but, espérant qu'un cambrioleur dans le vrai monde ait au moins la décence de le réveiller pour le sortir de cet ennui cauchemardesque, il aperçut au loin une silhouette imposante. Curieux et n'ayant franchement rien de mieux à faire, il s'en approcha rapidement. Une fois à côté de la masse informe, il constata des étoiles dans les yeux que cette masse n'était rien d'autre qu'un Tricératops. Bien qu'assez imposant, il ne semblait pas réellement dangereux, se contentant de brouter les brins d'herbes bien gras jonchant le sol. Une idée traversa alors l'esprit de notre héros. En un petit saut, il rejoignit le dos de l'animal et s'y installa. D'un coup de talon dans les côtes, comme on le ferait à un cheval, il fit bouger le dinosaure. Il n'avait pas vraiment de contrôle sur la trajectoire prise mais de toutes manières il s'en fichait, rien ne pouvait lui enlever la joie de parcourir des terres oniriques à dos de Dinosaure. Au loin il aperçut une ombre ayant plutôt l'apparence d'un homme que d'une autre bête, tirant la corne de sa monture de ce côté, il s'y dirigea calmement, espérant que cette personne ci ne soit pas un voyageur killer ou un quelconque genre d'enfoiré qui chercherait les problèmes. Il ne le remarquait pas pour l'instant, mais au loin un épais nuage de fumée se formait, difficile de dire ce que c'était, mais ce genre d’événements n'augurent que très rarement de bonnes choses.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Préhistoire et mecs bizarres [Pv : Shiver | Caleb | Humars]   Dim 13 Juil - 15:58

"Pour réaliser une chose vraiment extraordinaire, commencez par la rêver"
Extrait de citation - Walt Disney

- "Eh toi là ! Ouais toi le binoclard ! Tu fais la queue comme tout le monde steuplait ! T'es pas le seul à vouloir un autographe ..."

Shiver faisait face à une masse énorme d'écailles poussiéreuses, enveloppée d'un nuage de fumée. Quand il se retourna pour voir qui lui parlait, il comprit qu'il était apparu devant des centaines de personnes qui faisaient la queue, expressément pour se trouver là où il était.

- "Y'a toujours des grugeurs, fait chier !" lançait le rêveur mécontent.

Shiver voulait s'excuser et laisser sa place, mais au moment où il ouvra la bouche une voix roque l'interpela :

- "C'est quoi ton petit nom ?"

Shiver se retourna à nouveau pour faire face à la masse informe qui lui parlait à présent. Le nuage de fumée se dissipait un peu et le voyageur reconnaissait le très célèbre Littlefoot, protagoniste de l'incroyable "The land before time". Cependant, le dinosaure bien connu avait changé ; il était désormais adulte, bedonnant, sale et fumait un gros cigare. Encore une victime d'Hollywood. Shiver avait du mal à réaliser qu'il se trouvait devant un héros de son enfance et pourtant, c'est bien lui qui l'avait désiré !
En effet, quelques heures auparavant dans le monde réel, le jeune White avait désiré mettre à l'épreuve l'une des précisions fournies par l'homme-caillou qu'il avait rencontré la veille lors de son premier voyage conscient à Dreamland.

"Les réveils à Dreamland sont influencés par l'état dans lequel tu es au moment de t'endormir, mais aussi par la dernière pensée que tu as à cet instant précis. Autant dire que contrôler parfaitement tes apparitions dans notre monde est assez complexe !"

Shiver avait donc vérifié si cela fonctionnait et avait eu l'idée de rejoindre Petit-Pied lorsqu'il surprit sa petite soeur devant le film d'animation. Cela lui avait rappelé toute son enfance et il décida que cette nuit là, il rêverait de dinosaures ! Il visionna donc les trois premiers films de la saga avant de tomber de sommeil. C'est ainsi qu'il se retrouva devant des centaines de fans faisant la queue pour le rencontrer.

- "Je .. euh... vous êtes bien Littlefoot ?" lança Shiver quelques peu surpris en fronçant légèrement un sourcil.
- "Le seul, l'unique ! Maintenant si tu veux bien me donner ton prénom, je te signe un autographe et je passe au suivant" répondit rapidement le dinosaure.

Le californien était un peu perplexe ; il était à la fois troublé par la véracité des dires de l'homme-caillou, les apparitions étaient effectivement contrôlables depuis le monde réel, mais aussi un peu bousculé par les évènements, contraint de supporter un dinosaure snob qui voit les rêveurs comme des objets que l'on consomme et qui vit plus dans sa notoriété passée que dans le présent.
Alors qu'il donnait son prénom machinalement, un petit homme s'activait à côté du long-cou, il écrivait le mot à la place de la triste star et étendait le rouleau devant lui. Littlefoot n'eut qu'à tremper sa patte dans une grande soucoupe d'encre et à l'appliquer sur l'affiche. Le petit homme tendit ensuite celle-ci à Shiver et lui montrait le côté de la file, lui signifiant qu'il devait se décaler pour laisser sa place à d'autres. "Par ici la sortie !" semblait-il vouloir dire ...

C'était une expérience assez grisante pensa Shiver. Il se fichait complètement de son autographe et trouvait regrettable que ce petit personnage qu'il avait tant idolâtré quand il était enfant soit devenu une grosse bête avide et fainéante. Peu importe, il avait mieux à faire. Une nuit entière l'attendait et il était bien décidé à découvrir le monde merveilleux qui s'étendait devant lui. Il accrocha le poster dans son dos avec un de ses lacets de chaussure et avança tranquillement vers l'inconnu.

Après quelques kilomètres parcouru dans une zone aride et peu arboré où il n'avait croisé quasiment personne et n'avait rien observé d'intéressant, Shiver déboucha sur une plaine un peu plus verte que ce qu'il avait vu avant. Il s'arrêta lorsqu'il vit s'approcher un homme assis sur un tricératops, ce qu'il y a de plus normal non ? La démarche de l'animal était assez lente et le cavalier, rêveur ou voyageur, semblait détendu et heureux de monter ce genre de bête.

Jamais le californien n'avait eu à se battre dans Dreamland encore et il ignorait comment contrôler son pouvoir. Après sa longue discussion avec l'homme-caillou, il avait compris que les combats étaient monnaie courante dans ce monde et qu'on utilisait de puissants pouvoirs pour s'affronter. En cas de décès, le voyageur perdait sa faculté à arpenter le monde onirique et Shiver n'avait pas envie de perdre ce privilège de sitôt. Il croisait les doigts mentalement, espérant qu'il n'aurait pas à utiliser sa capacité tout de suite. Shiver ne voulait surtout pas déclencher de conflit, il adopta donc une posture agréable, une démarche lente, mais assurée, un regard tranquille et décontracté, histoire d'équilibrer l'impression qu'il donnait pour ne pas créer une image de faiblesse ou de défis.
En s'approchant du type, il découvrit que c'était un jeune homme blond, portant de large lunette aux verres fumés. Les deux gars s'arrêtèrent face à face.

- "Chouette temps pour se balader à dos de dino !" lançait Shiver à l'inconnu. "J'espère ne pas paraitre inconvenant en disant ça Monsieur le tricératops ?".

En guise de réponse la bête grogna et abaissa sa tête pour brouter l'herbe à nos pieds. Visiblement tous les dinosaures ne parlent pas ici. Le fan de comics eut la nette certitude qu'il allait passer pour un con, super pour une première impression...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Préhistoire et mecs bizarres [Pv : Shiver | Caleb | Humars]   Mar 15 Juil - 14:53

Pestant contre la chaleur une nouvelle fois, je fis un tour d’horizon en essayant de me forcer à sourire…. Pourquoi faut-il que je commence la plus part de mes rêves dans des putains d’endroit aussi vide que mon CV ? Bordel ça donne pas envie de venir me balader ici je vous la garanti ! Et une fois de plus mes médicaments pour m’aider à trouver le sommeil m’ont tellement abrutis que je sais même plus qu’elle à bien put être ma dernière pensée avant que je ne sombre comme une merde dans les bras de Morphée, donc aucune chance que je ne puisse trouver une connerie à faire de ce coté là tant que j’aurai pas trouver du monde.. C’est fou comme je pète rapidement un câble quand je suis dans un environnement inconnu et tout seul… en même temps normal, j’aimerai bien passer plus de nuit avec les GEARS mais j’ai l’impression qu’ils sont toujours autre-part vu qu’on arrive jamais à se mettre d’accords sur quoi faire et que résultat chacun va dans son coin pour faire son petit bordel…. Et moi je peux même pas dire quelque chose étant donné que je ne vais pas leur commander de venir avec moi, ça serait simplement à l’encontre de nos règles. Mais bon bordel j’avoue que c’est chiant… C’est ma première expérience en tant que véritable membre des GEARS et j’ai l’impression que je foire tout ! Bon vu que ça va être l’heure des grands questionnements autant que je me pose un instant le coup et que j’arrête de me prendre la tête non ? Mon regard se posa non loin de là, visant un coin d’herbe haute où je m’installai en position allongé histoire de pouvoir contempler le ciel en réfléchissant.. Ce qui manque je pense c’est une source de motivation. Je m’explique : quand on est sur un jeu ensemble qu’est-ce qui nous fait continuer d’y passer des heures et des heures ? Le fait qu’on ai envi d’atteindre le level max, et ceux avec ses potes histoire de rendre le jeu bien plus fun. Là on se contente de déambuler dans les zones de Dreamland sans vraiment se fixer d’objectif et donc sans vraiment vouloir aller plus loin. Autant dire que je sais sur quoi je dois bosser si je veux tenter de faire des GEARS une véritable équipe qui va se faire un nom ici. Bon eukay je suis pas le genre à vouloir faire de ma team celle qui va défier toutes les chroniques mais juste qu’on parle de nous ça serait bien, juste qu’on soit un minimum connu et reconnu… en bien comme en mal d’ailleurs, parce que bordel on a pas du tout la carrure de héros !

Un grondement sourd troubla mes pensées et je me relevai tant mal que mal, époussetant mon treillis avant de me tourner vers la direction du bruit avec une moue interrogative avant de me figer. Une sorte de gros nuage sombre dévalai une colline non loin, fonçant à travers la plaine et le tout dans ma direction approximative. Ouais je dis bien approximative parce que je suis pas un expert en trajectoire surtout quand cette dernière concerne une source de danger potentielle et qu’elle se rapproche dangereusement de moi. Je me dis donc qu’il était plus que temps d’opérer une manœuvre tournante avec une approche à grande vitesse d’un point stratégique stratégiquement positionné dans la direction opposé à celle de mon champ de vision…. En bref ouais je fuis comme une merde ! Prenant mes jambes à mon cou, je sprintai en y mettant toutes mes forces, me disant que c’était comme durant les heures d’EPS au lycée.. sauf que bon moi j’ai passé plus de temps dans mon coin à faire des dessins sur la marge de mon cahier qu’a courir en survet’ dans la cour, trouvant toutes les excuses possibles pour ne pas participer aux heures de sports comme « excusez moi mais si je commence à courir je pense que je vais vous vomir dessus dans trois secondes », « J’ai aider mes vieux à monter le cabanon dans le jardin et je me suis démis l’épaule » ou mon préféré « excusez moi mais bon j’ai mon tatouage qu’est tout frais et faire de la boxe française avec je refuse. Après si vous m’obligez je vous envois la facture pour les retouches si vous voulez ? ». Dommage que je n’ai peu le faire qu’une seule fois celle là ! Anyway, me voila entrain de courir en essayant de ne pas jeter de coup d’œil en arrière histoire de pas me rendre compte que ça sert à rien que je court vu que ce qui se cache dans le nuage ira toujours plus vite que moi ! Mais bon OSEF, je cours dans tout les cas et ça fait putain de mal pour le maigre geek que je suis, mais au moins ça me montre à quel point il serai important pour moi de me remettre au parkours et ce le plus vite possible histoire que ce genre de moment soit un peu plus facile à endurer si ça m’arrive à nouveau de devoir fuir comme une merde dans une zone où y’a pas tant d’ombre que ça au final… Y’a bien celles des herbes et des arbres mais elles sont bien trop fines pour que moi j’arrive à passer par là pour gagner de la vitesse et… et…. Et c’est pas un putain de Dinosaure là bas ? Si, on dirait celui qu’a la putain de plaque sur le front, le bouclier qui protège, le machin badass qui encaisse bien…. Putain c’est quoi son nom déjà ? La flemme de réfléchir là ! Un truc comme ça ne peut qu’avoir une ombre assez massive pour que je puisse m’en servir, en plus y’a l’air d’avoir un mec dessus et un autre pas loin donc au pire ça sera toujours ça de fait. Prenant mon élan, je sautai avant prendre ma forme d’ombre en un instant et me retrouver en l’espace de deux secondes dans l’ombre du dino’, sortant de l’ombre en plein saut pour me vautrer sur le sol, me relevant l’air de rien avant de me ramener devant les deux gars en souriant, pointant du doigt le bordel nous arrivant dessus

- Hey, je vous connais pas, je ne sais même pas vos prénoms mais sincèrement j’en ai strictement rien à battre. Ça vous tente de foute le dino’ en travers de la route de ce gros nuage menaçant avant qu’il nous atteigne ? Ou alors on reste tranquille ici et on se fait un Cluedo ? JE RÉSERVE LE COLONEL MOUTARDE !

Ouais je sais moi et les entrées badass ça fait neuf, c’est nettement plus drôle d’arriver de manière random et de foutre sa merde tant mal que mal vous ne pensez pas ? Non ? Bah depuis quand je m’occupe de votre avis en plus !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Préhistoire et mecs bizarres [Pv : Shiver | Caleb | Humars]   Mer 16 Juil - 7:36

Tu peux être sûr que ton rival à Dreamland prendra un jour ne ampleur monstre ! Surtout si celui ci fais quinze rp par jour, tandis que toi tu peine déjà à répondre au tiens, c'est dans l'optique de péter les dents à Caleb que je m'endormis avec le visage de c't'enfoiré de Marseillais en tête ! C'est pas que je l'aime pas, et vous devriez savoir que c'est tout le contraire ! Mais là il commence à avoir pas mal de réput et les G.E.A.R.S commence à faire plus parler d'eux que les Snake Charmers et ça, ben ça me fout les boules, et j'ai du mal à le tolérer ! Et les charmeurs de serpent étaient encore trop faible, encore trop jeune, il nous fallait un dur un vrai, quelqu'un de vraiment prometteur, et pour celà j'étais aussi sur les traces d'un jeune invocateur des pandas ! Samy Graves malgré son nom scoobydesque, il était le petit nouveau sur lequel j'avais flashé ! disons qu'il avait ce je ne sais quoi de particulier qui m'exitait, au sens amusement du terme, je me disais que c'était lui dont nous avions besoins, c'était à ses cotés que nous éradiquerions les voyageurs killers ! Tel est notre devoir, désormais, je mettrais en cette difficile tâche, toute ma force et toute mon énergie ! Ce ne seras plus une question de vengeance, mais de renaissance... Je sais que c'est difficile à dire mais peut être aurais-je à dissoudre le groupe pour en recréer un digne de ce nom, sans éléments inutile, et... Si Blood n'était pas d'accord pou virer son petit copain aux cheveux rouge comme le sang des ses hémorroïdes qu'il manipule, alors qu'elle s'en aille aussi, tout récemment on s'était disputé, et c'est comme ça que je les avait menacés ! Et bien sûr, comme prévu je me reveille.... ah ben non ! J'ai du penser à Samy un dixième de seconde et je me retrouve avec lui à dos de tricératops !

Je pouvais pas arriver et lui faire COUCOU C'EST MOI ! TU VEUX REJOINDRE MON EQUIPAGE ? non... j'ai plutôt dit un truc du genre "Samy ? Samy Graves ?" et tout en lui tendant la main, parce que oui je suis apparut juste devant ses yeux, l'empêchant de voir ou nous nous rendions, après lui avoir tapé dans la main, j’exécutais un salto à l'aide de ses épaules et me retrouvais derrière lui ! "Tu voudrais pas t’arrêter ? Je dois te parler !" Il n'a pas le temps detirer sur les rennes, ou n'as peut être pas eu envie ou je n'en sais rien ! Mais bon, voilà, moi qui était déçu de ne pas avoir pu taper sur Caleb je venais de l'écraser avec un tricératops !

Je me lève dans un "Banzaï !!!!" et prêt à en découdre je lance le fight avec le shado ualker. Bouh que c'est mal orthographié, ben en fait c'est parce que ma touche double v ne fonctionne plus ! OSEF !!! Enfin bref, je viens à peine de rencontrer Samy dans le but de le recruter que me voilà pris dans une autre mission ! Je devais tabasser mon ami, rival, qui devenait dangereux pour moi, et j'aime pas ça !

Dino and Fight ! Et je me lance sur Caleb le poing levé ! invoquant derrière lui ma chère April qui d'une morsure, et avec son venin, l'empêcherais d'utiliser son pouvoir ce soir ! Il pouvait bien essayer de filer sur les cotés, j'en faisais mon affaire ! C'est pas que j'ai prévu la chose très vite mais quand même, la façon don nous étions disposés et l'inclinaison vers les soleil ne garantissait pas une ouverture par les ombres, et puis je le connais Caleb, là, il sait pas ce qu'il se passe !

"In your face Barbitch"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Préhistoire et mecs bizarres [Pv : Shiver | Caleb | Humars]   Mer 16 Juil - 21:29

Notre héros traversait donc la plaine à dos de Tricératops, jubilant à chaque grognement de la bête, réalisant le fantasme d'un bon milliers de gosses à travers le monde. Sa solitude l'ennuyait beaucoup cependant, c'est ainsi qu'il s'approcha de plus en plus de la silhouette aperçut un peu plus tôt, histoire de pimenter un peu sa nuit. Alors que les pas lourds de sa monture levaient de manière monotone et rythmée de petits nuages de poussière du sol, un événement inattendu se produisit. Un jeune homme aux cheveux bruns affublé d'un bandana apparut devant lui, en un claquement de doigt. Sans demander son reste l'homme qui semblait être un voyageur engagea directement la conversation.

"Samy ? Samy Graves ?"

Cette première phrase résonna dans l'esprit de l'invocateur, comment quelqu'un pouvait connaître son nom alors que cela faisait moins d'un mois qu'il parcourait les terres oniriques, sans compter qu'il était enfermé au royaume Panda la moitié du dit mois. Dans un mini flashback, il se souvint d'une affirmation de son seigneur qu'il avait entendu de loin "On a enfin un voyageur, on va se faire de la bonne publicité !". Le fourbe, utiliser Samy pour gagner un peu en prestige. Après tout c'était compréhensible, le jeune homme était sûrement l'un des premiers voyageurs du royaume depuis pas mal de temps et pour cause, qui serait assez simplet pour avoir véritablement peur d'un panda ? Enfin, la pensée que son nom avait déjà été entendu quelque part le réjouit, c'est comme ça qu'il atteindra son but, plus sa gloire et son classement gonfleront et plus des voyageurs mal intentionnés se rueront sur lui, cela lui épargnerait un travail de recherche plutôt conséquent après tout. Ne laissant pas vraiment le temps à l'invocateur de répondre à l'autre voyageur, ce dernier lui tendit la main, c'était un signe d'amitié Samy ne pouvait que le lui rendre. Puis rapidement, aussi vif qu'un serpent (haha) le voyageur prit appui sur notre héros pour se placer derrière lui avant de lui lancer :

"Tu voudrais pas t’arrêter ? Je dois te parler !

- Au moins je n'ai pas à me présenter, on s'arrête dans quelques secondes ne t'inquiètes pas"

C'était une affirmation un peu hautaine, en effet il prétendait pouvoir s'arrêter mais son seul contrôle sur sa monture était de lui changer de direction en lui bougeant sauvagement le visage, enfin il esperait voir juste. Quelques mètres plus loin, le dinosaure atteint enfin la silhouette d'auparavant, il semblait en effet être un voyageur, son regard confiant et plutôt à l'aise montrait qu'il était loin du pauvre rêveur apeuré. Du jeune inconnu n'émanait aucune agressivité, il semblait relax et plutôt cool. Quelle chance pour notre héros, il n'aurait pas à se battre dès le début de son nouveau voyage. Le mec aux lunettes prit alors calmement la parole

"Chouette temps pour se balader à dos de dino !"

Suite à ça, il prit même la peine de s'excuser auprès de la monture, comme si il avait déjà croisé des dinosaures susceptibles, après tout en Dreamland tout était possible n'est-ce pas ?

"Tous les temps sont propices à la balade en dino ! Moi c'est Samy enchanté." Puis, pointant son bébé Panda dormant à moitié sur son épaule il dit d'un ton un peu plus bas comme si il ne voulait pas le réveiller "Et lui c'est Fuu', ma mascotte."

Avant qu'il ne puisse prendre la peine de demander son nom au voyageur chevauchant avec lui depuis déjà quelques mètres, un autre homme fit son apparition. Décidément, qui aurait pu penser qu'autant de voyageur puissent se retrouver au même endroit dans une plaine aussi vaste ? Enfin, la confirmation quant à son statut de voyageur vint un peu plus tard, pendant un court laps de temps il n'était qu'un mec courant pour sa vie, fuyant le nuage de poussière évoqué plus tôt. L'homme à la capuche semblait assez direct et ne prenait pas beaucoup de pincettes , à peine arrivé il se vautra sévère sur le sol, enfin c'est ce que notre héros cru apercevoir, son angle de vue n'était pas optimal et il semblait avoir disparu quelques instants, bizarre. Puis il lança d'un ton mi excité mi essoufflé

"Hey, je vous connais pas, je ne sais même pas vos prénoms mais sincèrement j’en ai strictement rien à battre. Ça vous tente de foute le dino’ en travers de la route de ce gros nuage menaçant avant qu’il nous atteigne ? Ou alors on reste tranquille ici et on se fait un Cluedo ? JE RÉSERVE LE COLONEL MOUTARDE !
"
Alors que notre héros s'apprêtait à lui dire qu'il était hors de question de sacrifier sa nouvelle monture, que dis-je, son nouveau compagnon, il fut coupé net par le voyageur au bandana d'auparavant qui perdit tout à coup son calme et se rua sur le dernier venu. Suite à un cri de guerre plutôt motivant étant destiné à sa propre personne, un serpent apparut de nulle part derrière le capuché. Ainsi l'un d'eux était un invocateur également, ça devenait intéressant. Cela dit, Samy était un tantinet déçu, certes il n'avait aucune idée de ce qu'il se passait entre les deux mecs qui allaient se foutre sur la gueule dans un avenir proche, mais l'hypothèse que le mec au bandana était un voyageur killer se fondait petit à petit. Peut être était ce pour ça qu'il voulait parler à notre héros ? Qui sait, de toutes manières il était inutile pour le moment de tirer des conclusions aussi hâtives, peut être que ce n'était qu'une querelle d'alliés.

Dans tous les cas, Samy n'était pas impliqué et interférer dans un duel sans en connaître la cause de départ était débile, c'est ainsi qu'il descendit de sa monture et se plaça de l'autre côté, un peu plus proche du mec aux lunettes. Ils avaient un autre problème actuellement, le nuage de poussière d'auparavant s'approchait dangereusement. Il fallait un plan, fuir semblait inutile au vu de la vitesse du nuage, mais comment se défendre au plein milieu d'une plaine ? Le Tricératops semblait en effet la meilleure couverture possible, même si c'était avec une grande peine que Samy le constata. Restant caché derrière sa monture il attendit que le temps passe se demandant sérieusement si ils allaient y survivre, pendant que les deux autres qui se battaient n'étaient pas visibles, Samy lança au mec à lunettes

"Dis moi par hasard, ton pouvoir ce serait pas un truc qui nous permettrait de nous barrer ? Parce que ce serait vachement utile dans l'immédiat."

S'attendant de toutes manières à une réponse négative, les cieux sont peu cléments quant à la chance du jeune homme, Samy fut rapidement interpellé un peu plus loin. Alors que le nuage de fumée n'était plus qu'à à peu près 500 mètres du petit groupe, un homme d'une cinquantaine d'années cavalait comme un diable en leur direction, se faisant petit à petit rattraper par la menace. Cet homme portait un chapeau d'aventurier à la main, une tenue beige un peu vieillotte, une tignasse blonde magnifiquement coiffée ornait son crâne, il disait quelque chose à notre héros ...

"Bordel, c'est le Docteur Alan Grant, qu'est ce qu'il fout ?!"

Dans un éclair de nostalgie il se remémora ce visage, il l'avait vu des dizaines de fois dans son enfance, c'était le héros du mythique Jurassic Park. Sa question était cependant logique, qu'est ce qu'il foutait là ? Quel cliché, dès qu'il y a un dinosaure il fallait qu'il se ramène celui là. Dans ses mains, il portait un gros oeuf blanc peu ragoutant. Puis lorsqu'il était assez proche des héros, il hurla

"JE VOULAIS JUSTE ETUDIER UN OEUF, POURQUOI CA SE TERMINE TOUJOURS COMME CA ? AIDEZ MOI JE SUIS DOCTEUR NOM DE DIEU. Oh un Tricératops il est vachement joli. MAIS COUREZ BANDE D'IGNARES"

Ses oreilles pointues montraient qu'il était un habitant de Dreamland et non un voyageur, ça semblait finalement logique étant donné que ce monde était peuplé d'êtres issus de notre imagination. La dernière affirmation du docteur semblait pourtant assez inutile, il était bien trop tard pour fuir désormais. Le nuage était assez proche pour que l'on distingue ce qui le constituait : deux Tyrannosaures et quelques petits Raptors. Il pouvait pas voler les oeufs d'herbivore ce con sérieusement ? Le pire c'est que c'était pas la première fois, les héros de films Hollywoodiens n’apprennent donc jamais. Se cachant derrière le Tricératops les oeufs à la main accompagnant Samy, il attira ainsi les foudres des dinosaures en colère directement sur le petit groupe. En espérant que les deux autres ne s'étaient pas entre tués, dans une telle situation l'on avait affreusement besoin de bras.

Dans un éclair, une tâche de sang vint se poser sur le visage de notre héros. A quelques centimètres de lui, la gueule ouverte d'un tyrannosaure qui venait de faire du pauvre tricératops son quatre heures, lui enfonçant ses canines dans la gorge avant de le lever à plusieurs mètres pour le lancer un peu plus loin. Il semblerait que la bête avait remarquée les cinq personnes se tenant là. Les raptors restaient à l'arrière alors que les deux T-Rex hurlaient, sûrement très heureux d'avoir retrouvé leurs oeufs et un festin. Venant du docteur, un léger murmure

"Leur acuité visuelle est basée sur le mouvement, ne bougez pas ...."

Puis il tomba dans les pommes, qu'il était inutile. Sur son dos se trouvait ce qui semblait être un fusil qu'on utilise pour endormir les bêtes, serait il utile dans ce cas ? Très peu probable, mais ça pouvait toujours servir. Samy quant à lui, sentait monter en lui une colère bouillante, sa monture venait de se faire tuer et il lui fallait se venger. Même si entre nous, n'importe quelle personne censée ne tiendrait jamais ce discours. Ne flanchant pas, il se déplaça rapidement quelques mètres sur la droite, faisant face à l'une des deux bêtes préhistorique. Il ne se préoccupait absolument pas de l'autre, ses compères pourraient bien se débrouiller, enfin il l'espérait du moins. Serrant les poings, l'invocateur hurla à pleins poumons

"Fuu', fais venir Buka juste au dessus du T-Rex."

C'est ainsi que dans un nuage de fumée, Buka le Panda obèse apparut dans le ciel, à une dizaine de mètres au dessus de la bête visée. Cette dernière se focalisait sur ses prochaines proies, hurlant à la mort, permettant au Panda d'entamer sa chute tranquillement avant d’atterrir bien lourdement droit sur le museau écailleux de sa cible, le lourd poids de l'animal déstabilisant le reptile quelques secondes.

"Buka, l'oeil !"

Dans une telle situation de crise, l'invocation avait l'avantage d'être plus docile qu'à son habitude, c'est ainsi que rapidement, il enfonça sa griffe dans l'oeil du Tyrannosaure qui hurla encore plus qu'avant, semblant vraiment énervé pour le coup, bougeant sa tête un peu partout en tentant d'avaler ce qui venait de lui asséner ce coup. Buka lui se balançait sereinement, la patte encore enfoncée dans l'oeil de sa cible il n'avait pas l'air de vouloir tomber. Réalisant que ce ne serait pas suffisant et qu'il n'aurait aucune chance seul, Samy espéra fortement que l'un des autres voyageurs viendrait lui porter main forte. Si ce n'était pas le cas, il pourrait toujours profiter de sa petite diversion pour fuir laissant le docteur à son triste sort.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Préhistoire et mecs bizarres [Pv : Shiver | Caleb | Humars]   Jeu 17 Juil - 2:42

Alors que le jeune homme à dos de cératopsidé n'était plus qu'à quelques mètres de lui, Shiver remarqua qu'il était accompagné d'une autre personne derrière lui avec qui il échangeait. Il avait également un bébé panda sur l'épaule. Le californien aurait pourtant pu jurer qu'il était seul cavalier deux minutes auparavant. Finalement, le jeune blond parvint à stopper l'animal juste avant de rentrer dans Peter. Shiver venait d'entamer la conversation et le cavalier répondit :

«Tous les temps sont propices à la balade en dino ! Moi c'est Samy enchanté.» annonça Samy. « Et lui c'est Fuu', ma mascotte.» disait-il en montrant la bête noire et blanche endormie sur son épaule.
« Shiver, enchanté ! Sympa le panda ! » répondait Peter avec un air détendu.

Il était particulièrement rassuré, car la rencontre aurait pu tourner au vinaigre et bien qu'il ait pu s'entraîner un peu sur le chemin, Shiver n'était vraiment pas sûr de vouloir livrer un combat dès sa première escapade. Il regardait avec tendresse le petit panda assoupis, la langue rose comme une fraise tagada pendouillant dehors.

« Et toi, tu ... » commençait à demander Peter, mais il fut coupé dans son élan.

L'arrivée spectaculaire d'un troisième individu perturba la fin des présentations. Il venait de sortir de l'ombre du tricératops, droit comme un « i », comme s'il avait été porté par un élévateur dissimulé dans l'ombre de la bête. Il n'hésita pas à nous couper dans notre conversation pour nous montrer un énorme nuage de poussière qui se dirigeait vers nous à grande vitesse et nous lança :

« Hey, je vous connais pas, je ne sais même pas vos prénoms mais sincèrement j'en ai strictement rien à battre. Ça vous tente de foute le dino' en travers de la route de ce gros nuage menaçant avant qu'il nous atteigne ? Ou alors on reste tranquille ici et on se fait un Cluedo ? JE RÉSERVE LE COLONEL MOUTARDE ! »

C'est clair que ce mec albinos, portant un treillis militaire, était carrément spécial ; rien avoir avec les deux autres au premier abord. Il ne portait aucune considération à qui nous étions et ce qu'on faisait ici et sa façon de s'exprimer ne laissait aucun doute à savoir s'il était rêveur ou voyageur. Il était bien trop impliqué dans le rêve qu'il était forcement voyageur, nous l'étions tous les quatre. Cependant, il avait raison de se préoccuper avant tout du putain de cumulus fractus qui venait vers eux. Se cacher derrière le dino aurait-il suffit à sauver nos quatre compères, nous ne connaîtrons jamais la réponse à cette question, car même s'il n'avait pas eu le temps de répondre, Shiver avait perçu la mou dans le visage de Samy, qui devait tenir à sa monture.
En effet, le jeune cavalier n'eut pas le temps de répondre, car l'individu à son bord venait de sauter sur l'autre qui venait d'arriver, faisant jaillir un serpent juste derrière le type étrange. Ils devaient certainement se connaître pour vouloir se battre entre eux. Shiver trouvait stupide de se battre dans un moment pareil, surtout dans un moment pareil, mais ne connaissant pas les raisons du conflit, il ne voulait pas interférer. Samy aussi avait décidé de rester à l'écart et de se protéger derrière son rhinocéros préhistorique à méditer sans doute à un plan pour s'en sortir en vie. Il lançait alors à Shiver :


« Dis moi par hasard, ton pouvoir ce serait pas un truc qui nous permettrait de nous barrer ? Parce que ce serait vachement utile dans l'immédiat. »
« Tu veux savoir si je peux nous téléporter, si je peux faire apparaître des ressorts sous nos pieds ou un autre truc du genre ? J'ai bien peur que mon pouvoir ne soit pas très utile dans le cas présent. » répondait Shiver, un peu gêné de ne pas pouvoir aider.

Le nuage s'approchait vraiment à présent et Samy aperçut quelqu'un qui courrait dans la plaine, fuyant la tempête de sable.

« Bordel, c'est le Docteur Alan Grant, qu'est ce qu'il fout ?! » s'étonnait-il.

Le jeune White se tourna également pour le voir et reconnu à son tour le célèbre personnage de Jurassic Park qui courrait avec un gros oeuf blanc dans les mains. L'archéologue lança une tirade à l'attention du groupe de voyageur, leur expliquant bien qu'il serait bon de fuir, mais il était déjà trop tard pour partir, car le nuage avait quasiment gagné les pieds de nos héros et on pouvait y voir deux tyrannosaures de taille adulte et d'autres dinos carnivores et extrêmement rapides qu'on nomme vélociraptors. Même dans la panique générale, Shiver parvenait à garder son calme pour réfléchir posément à la bonne marche à suivre. Le docteur Grant vint rejoindre Samy derrière le tricératops, mais c'était sans compter sur le T-Rex qui s'en fit un casse-dalle dans la minute qui suivait. Le groupe était alors cerné par les dinosaures et de grosses gouttes de sueur collaient sur le front du californien, qui parvenait difficilement à réfléchir dans ses conditions.

« Leur acuité visuelle est basée sur le mouvement, ne bougez pas .... » lançait le professeur juste avant de s'évanouir, tombant face contre terre et dévoilant un fusil à fléchette tranquillisante dans son dos.

Le moindre mouvement allait titiller les grosses bêtes et leur donner une excellente raison de goûter leurs encas. La tension était palpable, aussi bien dans le regard furieux des dinosaures que dans celui de Samy qui lança :

« Fuu', fais venir Buka juste au dessus du T-Rex. »

Aussitôt apparaissait un énorme panda, dix mètres au-dessus de la cible escomptée qui vint écraser la tête du monstre. Shiver comprit alors que le pouvoir du voyageur était de contrôler et d'invoquer des pandas, du moins c'est ce qui semblait être le cas.

« Buka, l'oeil ! » lançait à nouveau Samy.

Le gros panda venait de planter son bras poilu dans l'oeil de dent tranchante, le faisant rugir à la mort et balancer sa tête dans tous les sens pour se débarrasser de cette intrusion oculaire fort peu confortable. L'intrusion, elle, se laissait balancer tranquillement, pas vraiment perturbée par les rugissements du dinosaure.
A cet instant, Shiver prit conscience que le jeune invocateur n'arriverait pas à s'en sortir seul et décida de lui apporter son aide pour abattre la bête. Les deux autres lurons pourraient bien s'occuper des autres assaillants quelques instants, non ? Dent tranchante gémissait de douleur et semblait plus menaçant encore, maintenant qu'il avait mal. Shiver prit une seconde pour réfléchir et élabora un plan. Il s'approcha rapidement de la cible et quand le T-Rex abaissa son cou sur-musclé, le secouant pour se débarrasser du squatteur, Peter put s'accrocher au pied du panda et se mit en tête de grimper sur le museau de la bête. D'un coup, le poids augmentant fit davantage pencher le dinosaure qui perdait l'équilibre. Agrippant les poils de l'animal asiatique, il parvint à se hisser sur le nez du monstre et il l'agrippa par la tête comme il put, en évitant de s'approcher des dents aiguisées. Quand il fut bien accroché, il lança :

« Trembling body !»

La bête secoua encore plus vivement la tête, décidé à se débarrasser au plus vite de tous ses passagers clandestins pour les bouffer. Elle semblait souffrir par ses rugissements terrifiants et fut soudainement comme paralysée, à n'y rien comprendre. En réalité, Peter venait de lâcher un puissant tremblement dans le crâne de la bête, lui provocant une désorientation complète et un évanouissement assez rapide. Le monstre s'affaissait sur le sol, complètement assommés par les vibrations du contrôleur.

« J'espère que ça suffira pour celui-là .. par contre j'me sens à plat là ! » lançait Peter à Samy.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Préhistoire et mecs bizarres [Pv : Shiver | Caleb | Humars]   Jeu 17 Juil - 13:34

Tout le monde fait du bordel autour et moi comme d’habitude… je ne comprends rien à ce qui se passe ! Bon eukay j’ai rapidement reconnu le mec de Jurassic Park parce que tout de même ce film est juste épique, et donc fait partie de ma collection de film favori, pas loin des Seigneurs des Anneaux dans mon Top 100... Bon juste avant y’a aussi eu un Humars sauvage qu’est apparu de manière shonenesque, comme à sa grande habitude, avant d’enchainer les actions et de finir par me sauter dessus pour m’attaquer en me balançant son serpent à la gueule. Premier reflexe ? Attendre que le second reflexe arrive histoire de rester bien quelques secondes immobiles sans rien dire.. Ouais bon dit comme ça, ça ne parait pas glorieux mais c’est normal parce que ce n’est pas glorieux du tout ! Le serpent planta ses crocs dans mon bras droit alors que je l’avais levé dans la direction d’Humars pour le pointer du doigt avec une expression de surprise mais son action était tellement inattendue que je restai immobile un instant de trop. Le serpent quand à lui resta suspendu à mon bras durant quelques secondes avant que je ne me rende compte qu’il était entrain de me mordre et que je ne me morde l’autre bras pour pas hurler comme une fillette, secouant mon bras blessé avant de voir le serpent se décrocher par lui-même et voler dans les airs un instant avant de tomber au sol non loin du crocodilien toujours en position de combat. Je repris appuis sur mes deux pieds, me mordant les deux lèvres en même temps pendant que ma main recouvrait la morsure assez douloureuse en soit, le tout en observant Humars, mes yeux se s’humidifiant tel une femme fontaine… Ouais je sais c’est bien l’une des pires comparaisons que j’ai pu trouver ! J’ouvri finalement la bouche pour hurler un bon coup

- BORDEL DE MERDE MAIS CA VA PAS ? C’est comme ça que tu dis bonjour à un pote toi enflure ? Putain… ça fait mal cette merde….

Et le tout avec en arrière plan un T-rex qui soulève un putain de tricératops dans les airs pour s’en faire un casse-croute, un panda obèse qui tombe sur la tête d’un T-rex, des raptors interrogatif quand à la nature de la vie et autres questions existentielles, ainsi qu’un autre T-rex qui semble s’approche de nous avec la discrétion d’un bulldozer dans une salle de résonance. Mais bon ni moi ni Humars ne semblions vouloir lui prêter la moindre intention, c’est vous dire si c’est effrayant un T-rex de je ne sais combien de kilo, voire tonnes, qui vous observe à genre…. Une dizaine de mètre ? Un gros soufflement dans ses naseaux me fit faire une approximation de sa distance et ma tête tourna instinctivement pour lui faire face, souriant nerveusement en me rendant compte que finalement dix mètres c’est peut être un peu trop proche…. Mais que diable, pourquoi Humars m’a attaqué ? C’est plus important à comprendre plutôt que de craindre pour ma propre vie à cause d’un T-rex non ? Ouais nan je suis pas vraiment très convainquant là… Je repris donc la parole histoire de calmer les deux problèmes tant mal que mal

- Bon tu sais quoi.. Je sais pas ce que t’a et je crois que si t’a juste besoin de te défouler, va te faire les écailles sur le T-rex ici eukay ? Moi j’vais voir si…. Machin et truc on besoin d’aide !

Mais à peine j’eu tourné le dos que le T-rex hurlai sa rage et son désespoir dans ma gueule, me laissant renifler son halène semblable au fumet des plus grands plats de chef de l’ère du Jurassique, crachant même quelques restes par-ci par-là, certains heurtant mon visage immaculé… Mais je ne m’énervai pas. Je pris tout ça relativement bien et débuta une translation horizontale le plus loin possible du monstre histoire de ne pas avoir à me battre contre lui…. Mais hélas il me pris tout de même pour cible, lançant sa grosse gueule dans ma direction pour tenter de me gober direct. Manque de bol pour lui, chance pour moi : son ombre est massive. TRÈS MASSIVE ! Je pris donc ma forme d’ombre à partir de ma propre ombre avant de sortir depuis la sienne pour courir vers les deux autres voyageurs en souriant, heureux d’avoir esquivé l’attaque du T-rex… Le tout avant de voler dans les airs, la queue du T-rex s’appuyant avec force contre mes cotes…. BORDEL DE MERDE !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Préhistoire et mecs bizarres [Pv : Shiver | Caleb | Humars]   Ven 18 Juil - 17:52

Caleb me stop en plein élan ! En plein combat ! C'est de la peur que je lis dans ses yeux ! De toute façon April l'a mordu ! Je le transperce du même oeil, toujours le visant de mon esprit combatif dans ma vue, moi c'est de la peur que je lis dans son regard ! Mais il saute joyeusement sur le dos d'un t-rex !

Je sais pas pourquoi mais il m'énerve ! J'avais juste envie ce soir de lui coller une bonne paire de baffe, je voulais remonter dans le classement et prendre une considérable avance sur lui, pour cela j'avais enchainé bon nombre d'aventure, mais en vain, le gringalet se faisait un nom, difficile à admettre pour moi, ça me restait entre la gorge, il devait le savoir je pense, en tant qu'ami, il est aussi mon rival. Je n'avais envie que de ça, de me défouler sur sa jolie petite tête de Marseillais ! Mais lui, il m'évite, le venin à fait le tour de son corps une bonne dizaine de fois mais lui, il s'en fiche, il ne semble d'ailleurs pas avoir calculé ! Il me demande de l'aider à casser le T-rex, je m'en vais t'en faire une bouché de ce mastoc !

"Laissez moi faire, je vais vous compresser en un p'T-sac à main"

Je saute dans sa gueule ouverte et y invoque April, après que celui-ci ai poussé toute une série de grognement, fais des grimaces toute aussi étranges et pleurer des larmes de sang, il s'écroula la gueule ouverte, April sortit alors mais le T-Rex referma sa mâchoire à mis chemin, mon invocation était morte pour ce soir ! Mais bien heureusement, je n'aurais pas à l'utiliser d'avantage quoi qu'il en soit, son venin s'était déjà propagé ! Dans le dino' comme dans l'albino' ! Je suis une de se âmes qui n'aime pas laissé souffrir un animal, je proposais donc de l'achever ! Et je me mettais à la tache espérant que les autres serait de la partie, c'est ainsi que de la bouilli de lézard recouvrait intégralement une bonne surface des plaines !

"C'est bon ? Je peux l'avoir mon combat ?" défiant Caleb du regard !

Si il n'acceptait pas deux options se présentait à moi ! La première, celle du changement de mission, après tout je devais recruter Samy' la seconde, le forcer, en utilisant la force on obtient facilement satisfaction, et comme tout tueur ou violeur le sais, la proie est toujours plus faible !
Caleb est ma proie. Je ne risque pas grand chose, si ce n'est de perdre un ami qui m'est chère ! Bon j'avoue ça me ferait un peu chier, mais j'avais besoin de l'évaluer, de le jauger, j'avais besoin de savoir qui il est ! Il est arrivé bien après moi, et pourtant il frôle déjà les marches du podium, il s'accroche à mes pieds, c'était inimaginable pour moi qui avait passé tellement de temps à me faire un nom dans ce monde ! Je me sentais faible. A moins que ce soit lui qui était fort, ce type là, c'est presque comme-ci il avait toujours était là ! Je ne parvenais pas à croire le renom dont lui faisait grâce le monde des songes.

Il est mon rival, il est mon frère d'arme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Préhistoire et mecs bizarres [Pv : Shiver | Caleb | Humars]   Ven 18 Juil - 18:38

Les prières de l'invocateur furent exaucées, en effet l'homme aux lunettes prénommé Shivers vint le rejoindre dans son combat dantesque contre un authentique Tyrannosaure. Samy avait utilisé son invocation la plus imposante, Buka, afin de déstabiliser le reptile avant de le priver d'un oeil. Suite à cela, Shivers sauta sur l'occasion et sans que notre héros n'en comprenne réellement la cause, la cible semblait inconsciente. Ce voyageur à l'air sympathique était ainsi bien loin d'être aussi inoffensif que le laissait présager son attitude. Il lança ainsi au blond

" J'espère que ça suffira pour celui-là .. par contre j'me sens à plat là ! "
" Il a l'air d'avoir eu son compte, en tous cas bien joué ! " Rétorqua Samy

La phrase prononcée par Shiver laissait penser que même si il était capable de déployer une puissance conséquente, il avait ses limites. C'était plutôt rassurant finalement. Rapidement l'invocateur s'approcha du corps inanimé et plein d'écailles du dinosaure, en profitant pour lui asséner un bon coup de pied entre ses gigantesques narines, il ne l'exprima pas, mais celui là était pour avoir bouffé sa monture et brisé ses rêves de gosse. Il s'approcha alors de Buka son invocation, assise sereinement devant les yeux de la bête qu'elle venait d'aveugler, se léchant la patte pleine de sang et autres liquides plutôt dégueulasse. Malgré la mixture peu ragoutante qu'il ingérait, Buka semblait en effet apprécier cela. Un panda carnivore, c'est assez rare pour être souligné. Lui caressant doucement la tête, espérant que son adrénaline et sa faim ne pousse pas le panda à croquer son propre maître, ce dernier lui souffla

"Tu aimes ? Si tu m'écoutes t'auras le droit de manger pleins de monstres certainement très bons"

Le visage de l'animal exprimait une joie intense, cette nuit avait au moins eu le mérite d'acheter complètement la docilité et la confiance de cette invocation pour Samy. Il n'eut pas vraiment le temps d'y penser plus longuement, en effet un peu plus loin le combat faisait toujours rage. Avoir vaincu son propre adversaire avait plongé notre héros dans une sorte de relâchement assez bête finalement. Se retournant, il aperçut à quelques mètres de là le mec bruyant d'auparavant valdinguer dans les airs. Sa chute serait certainement très douloureuse et puis, il n'avait pas l'air méchant le bougre. C'est ainsi que notre héros ordonna rapidement à Fuu' d'invoquer Faku sur la trajectoire du mec à la capuche. Dans un nuage de fumée, ce fut fait. Le vieux mec chelou avec son ventre à bière réceptionna le pauvre projectile humain. Bon, il avait sûrement du douiller à l’atterrissage, mais ça devait être pas mal amoindri par rapport à ce qui l'attendait initialement.

Un peu plus loin l'excité au bandana venait de se faire le deuxième Tyrannosaure, seul. Alors ça c'était impressionnant, même si l'une de ses invocations semblait avoir rendu l'âme cette nuit. Il fallait définitivement se méfier de ce gars, il semblait impulsif et visiblement il avait la puissance adéquate. D'ailleurs après avoir achevé le T-rex, le jeune homme s'adressa au capuché de tout à l'heure, le défiant à nouveau dans un combat. Samy s'éloigna de la scène et se rapprocha du corps évanoui du Dr Grant. Il attrapa le fusil tranquilisant et constata que deux munitions étaient à l'intérieur, deux petites fléchettes de couleur bleue. S'éloignant du corps il se rapprocha à nouveau de Shivers et lui lança le fusil

" Je pense pouvoir te faire confiance, prend ça au cas où ça dégénère un peu plus tard. Et vise bien, t'as qu'une seule munition là dedans vieux ! "

Puis calmement il se rapprocha de ce qui allait rapidement devenir un champ de bataille entre deux voyageurs, gardant bien évidemment une distance de sécurité, on ne sait jamais quels pouvoirs fantasques pouvaient être déployés en ce monde. Pour l'instant, il ne serait que simple spectateur, mais il pourrait très bien intervenir si la situation lui déplaisait.

Comment, j'ai oublié un truc ? Ah les Raptors, après que quatre personnes aient mis au tapis le plus grand prédateur de leur ère par deux fois, ils avaient sans doute reconnus qu'ils n'avaient aucune chance. Cela étant bien évidemment faux, un Raptor est bien plus dangereux qu'un Tyrannosaure pour un simple humain, surtout en groupe. Pour le moment ils restaient plutôt éloignés, mordillant la carcasse de l'un des dinosaure géant sur le sol. Cela dit, le combat s'apprêtant à débuter allait peut être les exciter, qui sait finalement ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Préhistoire et mecs bizarres [Pv : Shiver | Caleb | Humars]   Ven 18 Juil - 23:17

Le contrôleur des vibrations venait d'aplatir un tyrannosaure alors qu'il ne s'était jamais battu à Dreamland. Il ne savait même pas vraiment comment il avait fait. Il avait simplement désiré utiliser son pouvoir et faire vibrer la boite crânienne du reptile préhistorique pour lui causer une commotion cérébrale et le mettre KO (ça sert d'avoir des parents médecins). Bien qu'il n'est pas véritablement maîtrisé son don, Shiver avait bel et bien assommé la bête en déferlant de puissants tremblement sur son naseau. Il venait de faire passer le roi de l'ère préhistorique pour le bizut de service, une honte pour le gros lézard !

« J'espère que ça suffira pour celui-là .. par contre j'me sens à plat là ! » lança Shiver.
« Il a l'air d'avoir eu son compte, en tous cas bien joué ! » répondit Samy.

C'était vraiment vrai ! Il venait d'emboutir l'animal comme si de rien n'était, ça devait leur en boucher un coin, mais Shiver était à plat. Et bien qu'il n'eut jamais été dans ce cas, il sentait qu'il ne pourrait pas utiliser à nouveau son pouvoir. Pas de cette manière en tout cas ! Il reprenait ses esprits, après ce rodéo sur dino et observait une scène cocasse où le gros panda (Buka semblait-il s'appeler) retirait sa patte velu de l'ex œil du T-Rex qui se transformait en fontaine de sang. Buka léchait ensuite tranquillement sa patte comme un putain de sorbet goût corps vitré !(Pour les gens qui n'iront pas voir sur Wikipédia, c'est le liquide qui remplie l’œil, pour lui donner sa forme ovale et pour maintenir une certaine pression.. bref ça coule et sa pu !). Il bavait comme un escargot, cela aurait même pu sembler bon !

Pendant que Samy parlait à son panda, les deux autres voyageurs semblait se faire mener la vie dure par le deuxième destructeur de tricératops. L'un des d'eux, dont le nom était toujours inconnu à Peter, venait même de se prendre un vilain revers de queue qui l'avait propulsé dans les airs. Samy s'agita un peu et donna de nouvelles instructions à son Po Ping miniature, qui invoquait une nouvelle espèce de créature. Celle-ci avait le bide d'un panda, l'odeur d'un panda, mais c'était pas un panda. C'était plutôt une pale copie du Che Guevara affublé d'un masque de panda et le ventre à l'air. Cette chose se positionna dans l'axe parfait pour amortir la chute de l'albinos déjanté, une chance.
A peu prêt, 47 secondes plus tard, le deuxième bestiaux tombait sur le ventre, achevé par le second type. C'était vraiment des brutes ! Shiver analysait rapidement la situation autour de lui, cherchant à la fois à comprendre ce que ce voyageur excité avait pu faire au dino et comment continuer à se défendre sans son pouvoir. Alors que la première question restait sans réponse, Samy balançait un fusil à fléchette à Peter.

« Je pense pouvoir te faire confiance, prend ça au cas où ça dégénère un peu plus tard. Et vise bien, t'as qu'une seule munition là dedans vieux ! » disait-il au même moment.

Peter lui faisait un hochement de la tête en signe d'acquiescement et chargeait la munition correctement dans la chambre du gun. Il avait tiré à la pétoire une fois, lors d'un voyage au Texas, cette terre dépravé ou les cow-boys font la loi ! (Si si j'vous jure même en 2014 !). Il s'attendait à ce que tous se serrent les coudes pour affronter les carnivores restants, mais cela ne se déroula pas ainsi. Le mec au bandana recommença à vouloir se bagarrer avec l'autre et Samy se mit en spectateur. Shiver savait qu'il pouvait compter sur ce dernier et après que celui-ci lui ai montré qu'il lui faisait confiance, il avait réussi à gagner celle du comics boy.

A ce moment-là, les raptors rôdaient autour du groupe, attendant le moment propice pour attaquer une proie isolée ; manque de chance pour le californien, dès que Samy s'éloigna un peu, l'une des bêtes fonça sur lui, décidé d'en croquer un bout. Peter ne l'entendait pas comme ça. Il eut à peine le temps de lever le canon que la bête s'écrasait sur lui. Le lézard version coureur de marathon était endormis à présent, écrasant les jambes du héros. Profitant de ce moment de faiblesse, une autre bête vint par-dessus, prête à se jeter sur Shiver ; une scène qui vous rappellera des souvenirs si vous connaissez les films tirés d'une fameuse œuvre de Tolkien. Un peu à la Gimli, Peter agrippa la tête du dinosaure afin de lui réserver le même sort qu'à l'autre bête, lui balançant tout ce qu'il lui restait dans la figure. L'effet n'eut pas le résultat escompté, car la bête n'eut quasiment rien, seul son oeil roulant dans son orbite se mit à trembler très légèrement, énervant l'animal un peu plus. Shiver essayait de bloquer la mâchoire du monstre quelques instants, dans l'espoir qu'on vienne l'aider.

« Bougez vous le cul, j'vais me faire bouffer ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Préhistoire et mecs bizarres [Pv : Shiver | Caleb | Humars]   Lun 21 Juil - 13:04

Laissant mes articulations craquer avant de dépoussiérer tant mal que mal mon treillis après ma chute assez douloureuse, je plantai mon regard dans celui d’Humars tout en essayant de comprendre ce qui pouvait bien être entrain de ce passé… Il a vraiment l’air de vouloir me casser la gueule mais j’ai fait quoi pour mériter ça ? Je ne me souviens pas que la dernière fois que je l’ai croisé y’avais le moindre problème entre nous alors pourquoi là d’un seul coup il veut me refaire le portrait version accident de bagnole ? Merde pourquoi faut que ça me tombe dessus ? Et pourquoi la vie ? Et pourquoi la mort ? Et pourquoi diantre j’ai pas croisé le moindre Kebab dans Dreamland depuis que je suis arrivé ? Bordel voila ma prochaine mission : trouver le meilleur Kebab de Dreamland et me goinfrer comme jamais ! Mais bon avant de rêver de mon estomac bien remplis, faudrait déjà que j’évite de me faire bouffer un bras cette nuit par un crocodilien qui m’a tout l’air d’être dans sa mauvaise période du mois… Oui je sais ce n’est pas la meilleure explication mais là sincèrement je vois pas du tout comment expliquer son changement de comportement aussi soudain. Y’a que dans les histoires que des mecs peuvent être aussi lunatiques…. Ou dans les Hôpitaux Psychiatrique mais bon là si il en sort et qu’il a oublié ses médicaments je suis pas du tout dans la merde ! Mais bon je le connais un peu alors autant déjà chercher à comprendre ce qu’il se passe avant de faire de la merde non ? Je me décontractai à peine plus et repris la parole, me grattant le cuir chevelu en une moue interrogative

- Bon bordel Humars tu peux m’expliquer le pourquoi du comment du piano à queue ? Nan mais parce que là sincérement je suis paumé…. Tu te ramène en mode Random, tu me saute dessus en mode Random, tu m’attaque en mode Random, t’a le haine pour une raison Random… C’est quoi le problème merde ?

Une réponse me parvint l’instant suivant, mais hélas c’était pas de la part d’Humars. La voix en elle-même était situé un peu plus derrière moi et un rapide coup d’œil par-dessus mon épaule me permis de comprendre que c’était l’un des deux voyageurs qui était avec le tricératops tout précédemment et qui tentai tant mal que mal de repousser les avances d’un Raptor un peu trop collant à son gout, lui tenant les mâchoires pour éviter de se faire broyer la tête. Je voulu articuler quelque chose mais Humars avait profité du fait que j’avais tourné la tête pour me foncer dessus, me heurtant le crane avec son poing, me faisant voler sur un bon mètre avant que je ne mange le sol à nouveau. Bon ben au moins ça veut dire qu’on va pas pouvoir nouer de dialogue pour le moment, alors autant que j’essaye de mettre les deux autres voyageurs de mon coté histoire qu’a trois on arrive à arrêter Humars parce que là sincèrement il va partir en mode Berzerk et je doute vraiment en sortir vivant ! Je bondis vers le voyageur au sol et fit apparaître les fils barbelés d’ombre depuis l’ombre du raptor, lui chopant ce qui lui sert de cheville avant de le tracter vers le sol pour qu’il ne bouge plus, lui décochant un coup de rangers dans la dentition. Le raptor tomba sur le coté et les fils barbelé se resserrèrent autour de son corps pendant que je tendais la main vers le voyageur au sol, lui souriant

- Albinos secours service pour vous servir monsieur ! Ça vous ferra 42 euros !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Préhistoire et mecs bizarres [Pv : Shiver | Caleb | Humars]   Dim 10 Aoû - 14:18

"Non, ce n'est rien Caleb, vraiment rien, j'avais juste besoin de te tester ! Tu est bien le faible que je pensais !"

Comment lui dire que les G.E.A.R.S le ralentissait et qu'alors qu'il pourrait être être dans les sommets de Dreamland il perd son temps avec sa bande de Clown. Enfin ce que je veux dire c'est : Quel meilleur façon de lui dire que de lui faire comprendre par une défaite ? Non Humars calme toi Cal ne t'as rien fait, il est juste... lui... Bon c'est un bon argument en soit... Mais n'oublions pas mon but premier, celui de trouver le nouveau membre des Snake Charmers, enfin le trouver, ceci étant fait, je pouvais m’atteler à le convaincre sachant que j'avais des arguments convaincant et que je pensais en savoir plus sur lui que son maître lui même... Je m'explique, en réalité, je connais Samy depuis plus longtemps qu'il ne le pense, vous savez chaque voyageur aime bien se balader et décompresser dans des royaumes pacifistes, et bien parmi l'un de ces royaumes, je trouvais une fois un voyageur aux rêves forts intéressant et lorsque l'aventure ne m’asphyxiait pas je pouvait profiter du spectacle unique qu'était ses cauchemars et ses rêves... Jusqu'au jour ou je le vis devenir voyageur, oui, j'étais là, j'ai suivi son périple via la presse Dream Magienne, les rumeurs, et l'opinion que je m'étais faite de vue, quelque chose en lui me ressemblait ! Notre passé...

Et moi qui avait vraiment adoré le voir vivre, le voir rêver, j'adorerais le voir me suivre le voir m'aider, je voulais qu'ils soient à nos cotés, je dois l'avouer oui, j'avais peur, terriblement peur, et lui à nos cotés, je me sentirais bien plus à l'aise... Ce n'est pas que Blood et Jine ne m'aidait pas au contraire, c'est plutôt que j'avais peur de les perdre... Oui même Jine, c'était mon ami, après tout, je ne pouvais pas lui en vouloir d'être amoureux de Blood je le comprenais elle était si parfaite, et si... Ooh... Ma Blood.
Alors c'était une très mauvaise idée de lui faire peur ou bien même de lui faire mauvaise impression ! Je m'excusais donc auprès de Caleb, les dents serrés, je lui chuchotais à l'oreille "rendez vous au royaume obscur..." il en allait de soit que je parlais de la guerre... Et si j'avais su qu'à la place de me combattre, Cal' me sauverait, je n'aurais jamais agis ainsi !

"Yo' les gars, désolé d vous avoir causé des ennuis, j'étais un peu beaucoup aveuglé par la colère."

Maintenant je devais tout faire et concentrer toute mon énergie à recruter Samy' ! Je le prenais donc à part ! Je lui racontais donc le fait que je l'avais stalker...

"Mais ne me juge pas sur ça, comprend plutôt que tu me fascine, vraiment, et je sais... Je sais ce qui est arrivé à tes amis, ils ont été tué par ces enfoirés de voyageur Killers ? Je me trompe ? Je ne l'ai pas vérifiais de source sûr mais sache juste que j'aimerais te compter dans les rangs de notre équipe, je t'ai démontré avec ce combat l'étendue de notre entraînement, et la force que tu pourras acquérir, j'ai longtemps chercher, et je sais qu'il n'existe personne d'autre que toi pour réussir là ou d'autre se contenterais de vivre dans la peur, ne veux tu pas te venger, ne veux tu pas laver Dreamland de ces gens, eux qui pensent débrasser ce monde de tous les inutiles, ne pense tu pas qu'il est temps pour ce monde de connaitre une nouvelle ère, rejoins les Snake Charmers" disais-je en lui tendant le dernier badge qui pouvait être attribué à un membre, j’espérais sincèrement qu'il me répondrait positivement.

Pour la suite du programme ! Je proposais à mes nouveaux compagnons de nuits une chasse au dinosaures ! Il pouvait refuser mais ce serait bien plus drôle d'accepter
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Préhistoire et mecs bizarres [Pv : Shiver | Caleb | Humars]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Préhistoire et mecs bizarres [Pv : Shiver | Caleb | Humars]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Préhistoire et mecs bizarres [Pv : Shiver | Caleb | Humars]
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Page d'histoire: Mefaits de l'occupation Americaine (1914-19

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Land Infinity RPG :: RP :: Première Zone :: Plaines Anciennes-
Sauter vers: