AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 En voilà un spectacle [Link;Alan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Axel
Voyageur chercheur de merde
Voyageur chercheur de merde
avatar

Surnom : L'enfoiré
Pouvoir : Invocateur des lames
Points de Puissance : 40 000 points
Points de Réputation : 55 000 points
Points du Membre : 639 points
Double Compte : Eve Leblanc
Messages : 2293

MessageSujet: En voilà un spectacle [Link;Alan]   Mar 29 Mai - 22:07

Une nuit de plus Axel se retrouvait à Dreamland. Il venait de passer une journée et une soirée tranquille avec des amis, il avait bu un peu, mais pas assez pour se retrouver à delirium City. Tien d’ailleurs ça lui est déjà arrivé et ça lui a moyennement plus. Il trouvait que ce royaume puait carrément du cul. Il avait alors juré de ne plus jamais finir défoncé de sa vie. Promesse qu'il ne tiendra pas, mais il essaiera de limiter, en plus ça lui donnera l'air plus crédible et sérieux. Mais ça on s'en fout. Il atterrit au milieu de nul part, à peu près au même endroit que la dernière fois. Il devait se trouver non loin de Champiland, le royaume dans lequel il avait passé la nuit dernière. cela faisait presque 1 mois qu'il était voyageur et il n'avait a vrais dire pas fait grand chose d'intéressant à Dreamland. Il faisait de gros efforts pour se perfectionner dans la maitrise de ses invocations, il c'était avant tout perfectionné dans l'art de supporter Shura, son épée qui parle. Il avait développé une technique tout simple qui consiste à l'ignorer et ne as l'écouter et lui répondre avec un "oui" à peu près toutes les minutes car si elle se rends compte qu'on l'écoute pas alors là elle et insupportable. Aaaaah ces gonzesse! *misogyne!! ^^*
Axel se retrouva comme je le disais plus tôt au milieu de nul part et dans se nul part se trouvait un étrange bâtiment qui devant lequel des créatures de Dreamland faisaient la queue ainsi que quelques Voyageurs, il les reconnu à leurs oreilles. De petites créatures faisaient les speakers pour attirer le plus de monde possible. Axel n'entendait pas trop ce qu'ils disaient par ce que Shura lui braillait dans les oreilles. Il alla alors tapoter l'épaule du mec devant lui pour lui demander des renseignements.

-Toc toc. euh salut....
-Tu es un connard! Un immonde trou du cul, un sale rat sodomite! Une pine de chouette! Pire un immonde voleur de poule suceur de mouche!
-C'est à moi que tu parler?
-Oui oui c'est à toi que je cause espèce de suppositoire pour schtoumpf! A qui d'autre je pourrais dire ça? Y a personne d'autre qui réponds si bien à la description!
-Tu va voire! Sale fils de....
-Eh merde.... Fait chier!

Le voyageur que Axel avait voulu interroger, avant que Shura vienne l'insulter en interrompant ainsi Axel dans sa question et foutant un peu la merde, arrivant à provoquer l'autre voyageur qui apparemment est un gars assez impulsif et qui fit alors apparaitre.... Des cuillères. Faut être un peu taré sur les bords pour avoir peur des cuillères. Bon, Ok là c'est le duo des couverts de table. Entre l'un qui avait apparemment peur des cuillères et l'autre qui avait peur des couteaux, ça fait vraiment le duo de fou! Manquerait plus qu'un con qui aurait peur des fourchettes et c'était le Trio infernal quoi. Mais bon, comme je le disais précédemment, l'autre voyageur fit apparaitre quelques cuillères qui lévitaient autour de lui. Axel invoqua simplement Grave, l'épée de la gravité, enfin non elle permet pas un contrôle sur la gravité mais elle peu modifier son propre rapport à la gravité, donc son poids, selon la volonté de son utilisateur. L'autre voyageur n'eut pas le temps de faire quoi que ce soit avec ses cuillères qu'apparut au dessus de sa tête, normal Axel avait levé le bras dans cette direction, apparut l'énorme épée qui pesait plusieurs centaines de Kilo et qui s'écrasa sur le voyageur qui fut sonné sur le coup. Axel le regarda à terre avec un air un peu désolé puis s'excusa. Il avait bien attiré l'attention autour de lui et tout le monde le regardait dans la file d'attente pour entrer dans l'étrange bâtiment. Il avança pour s'éloigner du voyageur se doutant qu'il serait pas content en se réveillant, un voyageur encore moins bien classé que lui bien qu'il soit légèrement plus ancien. Mais c'était également un mec qui ne s'était jamais entrainé avec ses pouvoirs et n'avait jamais combattu contrairement à Axel qui lui avait pas mal testé ses pouvoirs et avait eut quelques petits affrontements avec des créatures de Dreamland. Axel en tous cas avait eut beaucoup de chance sur l'adversaire à qui il avait eut à faire, s'il avait été plus puissant, il n'aurait pas été si facile de le battre et il aurait peut être même perdu. Faut dire que foncer direct sans connaitre ne serait-ce qu'un peu les capacités de son adversaire c'est con. Axel regarda son sabre attaché à sa ceinture après avoir fait disparaitre l'épée géante qu'il venait d'invoquer. Il prit un air sévère.

-Non mais tu fous quoi là? T'as vraiment envie que je me fasse défoncer ou quoi? Imagines il aurait été plus fort!
-Pfff
-allez boudes pas quoi!
-Je déteste qu'on m'ignore!
-C'est pas une raison pour m'attirer des emmerdes comme ça. Imagines qu'il était dans la ligue M. J'ai pas envie de crever moi!
-Pfff aucun voyageur de la ligue M viens au théâtre ambulant enfin! Qu'est ce qu'ils y foutraient, c'est une zone presque sans intérêt pour eux la zone 1, enfin pour la plupart.
-Attend attend! Le quoi?
-Le théâtre ambulant!
-Et c'est quoi?
-Bah c'est où on est. t'as pas entendu les annonceurs le dire?
-Bah non tu parles trop!
-Pfff pignouf va!
-C'est ça ouai! bon t'expliques?!
-Tu verras bien.
-Pfff tu m'emmerde!

L'épée se remit à faire la boude et n'adressa plus un mot Axel. Vraiment chiante celle là! Toujours à parler trop quand elle devrait mieux se la fermer et à se taire alors que ses paroles et sa connaissance de ce monde pourraient être utiles à Axel. Tous le monde s'écartait autour de lui dans la foule comme s'ils avaient peur, mais bon il allait pas les manger quoi! D'autres le regardaient avec intérêt, c'est rare de voire de la baston si courte soit elle dans le coin. Axel fit cependant le maximum pour se faire discret. Il écouta alors les petites créatures ailées annoncer le spectacle. Apparemment, Shura avait dit que c'était un théâtre. Les bestioles parlaient de spectacle. Il sembla assez intéressé par l'idée.

*Je me demande à quoi ça ressemble un spectacle à Dreamland... En plus ça me changera des entrainement, et puis ça se trouve Shura acceptera de se la fermer un peu pendant ce temps.*

Il entra alors dans le théâtre et finit par s'installer dans un fauteuil pas loin du fond du théâtre. Il se demandait vraiment à quoi ressemblerait ce spectacle. Il vit en attendant plein de créatures qu'il n'avait jamais vu. Il n'avait aussi jamais vu autant de rêveurs et de voyageurs en même temps. Il était assis dans son coin à toiser la foule se trouvant comme lui dans la salle en attendant que le Show commence.

_________________
Le quotidien de Axel:
 



Dernière édition par Axel le Ven 27 Juil - 10:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En voilà un spectacle [Link;Alan]   Mer 6 Juin - 20:02

Lui qui croyait que Dreamland était en fait une invention de son esprit...C'était loupé. L'américain était devant les portes d'un théâtre, un cigare à la bouche. Une connerie de plus pour lui, on était pas à Broadway ici, en plus c'était un théâtre ambulant...De mieux en mieux j'ai envie de dire. Alan cracha un halo de fumée avant d'écraser son cigare pare terre, cigare qu'il venait à peine de consommer. Un mec vit la scène et s'approcha de lui alors.

Monsieur, c'est interdit ce que vous venez de faire, vous polluez ce lieu avec votre mégot. Imaginez si tout le monde faisait comme vous...

Ils le font pas, où est le problème? T'as peur que je pollues le monde des rêves? T'es un rigolo...

Sans rien dire d'autre l'ancien militaire s'avança d'avantage des portes de l'établissement. La personne qui l'avait interpellé n'avait même pas réagit...Manque de répartie surement? En tout cas, il partit un peu plus loin pour parler à on ne sait pas qui d'on ne sait pas quoi et on le vit plus...Enfin, pas pour l'instant en tout cas.

C'est combien pour entrer dans ce truc?

...C'est gratuit...Vous devez être nouveau non?

C'est la deuxième fois que je viens.

Ça expliques tout alors, ça expliques tout.

Le mec en face du garagiste était assez excité de voir "un nouveau" comme il le disait si bien, ses yeux brillaient presque et il se frottait les mains. Qu'est-ce que cet inconnu avait dans sa tête? Une arnaque? Connaissant Alan...C'était peine perdu franchement. Alors quoi?

Un autre comme toi est venu il y'a à peine quelques minutes.

Un nouveau?...Bien...Mais ça me sert à rien de savoir ça...

Attends, attends. Il avait une épée qui parle.

Et? Je m'en fous de son cure-dent parlant, laissez-moi passer ou je risque de devenir violent.

Bien, bien.

Pff...

Le coup du "dégagez ou je me fâche" avait assez bien marché avec cet...homme? C'était plus une créature des rêves en fait mais bon, ça n'avait aucune importance de savoir ça. Ce n'est pas comme si ce détail allait changer la suite des évènements...Et au pire, on s'en moque...Ouais, on s'en balance grave en fait. Bref, reprenons notre récit. L'individu avait laissé Alan entrer dans l'établissement après un soupir de ce dernier et il fut assez surpris de voir un peuple aussi énorme dans la salle de théâtre. Il ne s'assit même pas et ne se mêla pas à la foule (en même temps, c'est difficile pour un gorille quarantenaire) et s'adossa contre un mur en regardant la scène.

C'est quoi comme pièce pour qu'il y ait autant de monde?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En voilà un spectacle [Link;Alan]   Lun 18 Juin - 12:44



▬ Wouah une épée qui parle ! ▬

Lorsqu’il se reveille Link se rendit compte qu’il venait de faire un rêve très étrange. Certes ses rêves avaient toujours étaient étrange mais là c’était encore plus bizarre que d’habitude, la nuit dernière par exemple il avait rêvé qu’il combattait un ennemi aux côtés de Natsu. Vous savez, le héros d’un manga appelé Fairy Tail ? Enfin bref même si vous ne connaissez pas ce n’est pas grave. Donc, ce rêve paraissait plutôt normal non ? Enfin c’était un rêve quoi ! Alors que cette nuit non seulement il avait d’abord eut l’impression de faire un cauchemar lorsqu’il s’était retrouvé dans un endroit remplie de glace, mais en plus de cela sa meilleure amie avait été en danger ! Bon jusque-là on dirait un simple cauchemar, sauf qu’une fois avoir sauvé son amie il n’avait plus eu peur de la glace et un type étrange à la chevelure bleuté était apparu et lui avait expliqué plein de truc.

Apparemment, il était devenu un Voyageur en surmontant sa peur et il avait maintenant tous ses esprits lorsqu’il rêvait ? Enfin s’il avait bien compris. L’homme s’appelait Frost et il était son Seigneur en quelque sorte, bon… Soyons franc, l’idée d’avoir un Seigneur ne plaisait pas trop à Link mais ce dernier paraissait plutôt cool et après lui avoir expliqué ce qu’était Dreamland il lui a dit qu’il était libre de faire ce qu’il voulait du moment qu’il n’aidait pas les autres Seigneurs élémentaires ni les Seigneurs Cauchemars. Il lui avait d’ailleurs conseillé de ne pas s’approcher d’eux, mais apparemment il était assez libre de faire ce qu’il voulait. Il devait seulement venir de temps en temps lorsqu’il l’appellerait.

N’étant pas naïf, même s’il semblait sympathique, Link s’était méfié de lui et il n’avait rien laissé croire qu’il acceptait ou non ses conditions, il s’était contenté de l’écouter en le remerciant pour ses conseils. Et, juste après cela il s’était réveillé. Etrange rêve vraiment. Enfin bref, c’était le matin et il avait des choses à faire, il verrait bien si sa phobie de la glace était vraiment partit ou non. Le jeune anglais sortit de son lit et partit se vêtir pour faire son petit jogging quotidien. Ensuite, quand il eut fini ce dernier où il ne se passa rien de spécial vu que la plus part des gens dormaient à 6h du matin, Link fit un peu de musculation avant d’aller prendre une douche et de se préparer pour les cours. Une matinée comme toutes les autres quoi.

Sa journée de cours était habituel elle aussi, il passa un bon moment en compagnie de ses amis comme tous les jours malgré certains cours qui ne lui plaisait pas vraiment, comme les maths. Puis quand sa journée fut fini il rentra chez lui où il s’entraîna à l’escrime avec sa faux, il n’était nullement fatigué et débordait encore d’énergie, comme d’habitude j’aurais envie de dire. Une fois son entraînement terminé il partit se doucher et manger, eh oui c’est que ça creuser l’appétit de faire du sport ! Ensuite il fit ses devoirs avant d’aller sur l’ordinateur jusqu’à la fin de la soirée. Il n’avait pas était en contact avec de la glace aujourd’hui donc il n’avait pas vraiment pu vérifier si il en avait toujours peur.

Du coup, il partit faire un test. Il ouvrit le congélateur de son frigo, là où il y avait des glaçons et il prit ses derniers dans sa main. Non seulement il ne sentait pas mal à l’aise mais en plus il apprécier même cela. Même si c’était froid ça ne le dérangeait guère, il aimait bien le froid après tout, enfin il n’allait pas laisser le glaçon fondre et se geler la main. Il se servit donc un verre de pepsi et mit le glaçon dedans avant d’aller se coucher. Finalement ce qu’il lui était arrivé la nuit dernière semblait ne pas être tout à fait un rêve…

Lorsque Link fut endormi il se retrouva dans un endroit assez étrange, il n’y avait rien de particulier aux alentours, juste une longue plaine complètement vide. Pourtant il entendit du bruit derrière lui, il se retourna et vit une longue queue de gens ainsi qu’un bâtiment qui semblait pouvoir se déplacer. Un spectacle ambulant ? Sans doute. Curieux, le jeune anglais s’approcha de la file, il avait bien envie de savoir ce qui allait se dérouler, et puis si il y avait autant de monde c’est que cela devait être très populaire. Joyeux comme à son habitude, Link fit la queue et sentit sa curiosité monter de plus en plus lorsqu’il se rapprocher du lieu du spectacle. En plus heureusement pour lui c’était gratuit, sinon il aurait eu l’air malin étant donné qu’il n’avait aucune idée de ce qu’était la monnaie de ce monde, et de toute évidence il n’en possédait pas.

Enfin, il arriva dans le lieu du spectacle qui ressemblait à un théâtre gigantesque, Link n’était jamais allé au théâtre vu que cela ne l’avait jamais intéressé mais bon puisqu’il était là autant en profiter hein ! Et puis… Il jeta un coup d’œil à la sortie. Il y avait tellement de gens qui entrait qu’il aurait du mal à se faufiler un passage pour sortir d’ici. Vu que l’endroit était déjà bien replie il dû s’assoir dans le fond, ce n’était pas vraiment les meilleurs places mais bon tant pis. Alors qu’il venait de s’assoir il entendit une drôle de conversation à côté de lui, il tourna la tête et vit un gars aux cheveux bleu parler avec… Avec son épée. Hum… Oué. Plus rien ne devrait l’étonner dans ce monde en fait.


«
Hum salut ! ça doit être sympa d’avoir une épée qui parle. » Dit-il à l’adresse de l’homme.

Enfin vu ce que comment lui parler son épée Link songea que finalement les épées qui ne parler pas étaient peut-être tout aussi bien.




Dernière édition par Link Brave le Lun 2 Juil - 12:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Axel
Voyageur chercheur de merde
Voyageur chercheur de merde
avatar

Surnom : L'enfoiré
Pouvoir : Invocateur des lames
Points de Puissance : 40 000 points
Points de Réputation : 55 000 points
Points du Membre : 639 points
Double Compte : Eve Leblanc
Messages : 2293

MessageSujet: Re: En voilà un spectacle [Link;Alan]   Mer 20 Juin - 21:44

Axel était calmement posé à regarder fixement en direction de la scène qui était encore cachée par un rideau rouge. Il était légèrement avachi sur son siège, les mains l'une contre l'autre, croisé devant sa bouche. on aurait dit qu'il était en train de réfléchir. il était en réalité seulement pris d'une absence passagère. Shura était silencieuse à écoutait ce qui se passait autour alors qu'elle était posée sur le siège à côté de Axel. L'invocateur des épées fut réveillé de sa torpeur passagère par un blond avec un air pas méchant qui lui fit une remarque concernant le fait d'avoir une épée qui parle. La façon dont il disait cela laissait penser qu'il était humain mais ses oreilles étrangement pointues disaient le contraire bien qu'elles soient pas très pointus pour une créature de Dreamland. Mais n'entrons pas dans un débat sur ça, ce serait d'un manque d'intérêt total. Le voyageur regarda le blond avec un regard blasé puis jeta un œil à Shura.

-Avoir une épée qui parle c'est tout sauf sympa! Tu connais le surnom de cette épée?
-L'épée la plus belle de Dreamland pour vous servir!
-ça te ferait trop plaisir ma grande! Non... Son surnom c'est la "Maudite épée"... Par ce que les gens qui doivent la supporter nuit après nuit se disent souvent.
-c'est vraiment pas sympa! Je suis une lady! je suis une femme libéré tu sais c'est pas si facile!
-Tu vois? Elle est tout le temps comme ça! Mais j'avoue que ça fait de la compagnie.
-Je suis une personne très agréable à vivre! hahahaha

Axel ne dit rien de plus, et jeta un regard blasé à Link qui signifiait "Tu vois? elle m'énerve des fois." Il tendit ensuite la main à ce type qu'il ne connaissait même pas en lui faisant un léger sourire.

-Moi c'est Axel, maitre des lames.
-Oh l'aut' comment il se la pète! Maitre des lames! T'es pas le meilleur invocateur de lames de Dreamland je te signale!
-Oh la ferme!
-Sale ingrat va!

Axel fit signe à Link qu'il pouvait s'installer à côté de lui s'il le voulait. A peine eut-il fait ça que les lumière s'éteignirent et une des bestioles qui appelait les visiteurs à entrer dans le théâtre fit son apparition au dessus de la foule en volant, les projecteurs étaient braqué sur lui et tous les regards également. Il ressemblait à une sorte de petit goblin, lutin, gremlin, ce que vous voulez quoi, mélangé avec une chauve-souris. Il avait une voix criarde assez déplaisante. il parla dans son micro, un regarde et un sourire carnassier accroché à son visage. cela ne disait vraiment Rien à Axel qui ne le sentait âs du tout ce spectacle.

-mesdammes, messieurs et auters créatures... Bienvenu pour notre soirée spéciale. Eh oui, ce soir, nous diversifions nos programmes et n'allons pas jouer sur les hontes pourtant si amusantes de ces petits voyageurs, mais sur quelque chose qui est tout aussi délectable... finit le burlesque et le rire... Place à la tragédie et à la tristesse! Hahaha! Votre spectacle va bientôt débuter! Nous allons commencer pour nous mettre en bouche, par une première partie de choix! une compilations des pires moments de tristesse de vous! Nos chères spectateurs!

Axel le sentait de moins en moins. Il sentait que ça tournerait vite en eau de boudin.

-Axel... Je pense qu'on devrait partir.
-Tu penses aussi?
-J'ai jamais voulu venir ici, et à vrais dire j'avais entendu parlé de spectacles "spéciaux" et ça ma donné encore moins envie de venir. ce soir est l'un de ces spectacles spéciaux.

Axel regarda Shura surpris, il n'avait jamais entendu un et elle voix, aussi sérieuse émaner de l'épée. Une voix qui vibrait presque de peur et d'autres émotions désagréables qui donnaient presque peine à Axel qui avait alors la chaire de poule. Il sursauté lorsqu'il entendit une explosion. il détourna alors le regard de l'épée et vit un écran géant qui s'était déployé et un décors de guerre apparaissait sur l'écran. c'était le souvenir d'une des personnes présentes, un humain apparemment. On vit alors apparaitre une troupe de soldats en plein combat. L'une des personnes présente pouvait se reconnaitre.... Et cette personne n'était autre que Alan Meyer! Qu'allait-il se passer sur l'écran?

_________________
Le quotidien de Axel:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En voilà un spectacle [Link;Alan]   Dim 24 Juin - 20:32


Alan, collé contre un mur, attendit que quelque chose se passe en s'ennuyant...Il avait bien voulu allumer un cigare pour le fumer mais un employé lui rappela que cela était interdit dans le théâtre et que cela était nocif pour la santé. Une question : rêver d'être en tain de fumer n'est pas nocif pour les poumons non? Alors pourquoi cette p***** de créature des rêves lui rajoute ce détail complètement inutile et dénué de sens? Enfin bref, Le rideau s'ouvrit pile au moment où l'américain reportait son regard sur la scène...Et là, il se vit lui même plusieurs années plus tôt avec son meilleur ami en Irak. Le choc fut si grand que le voyageur resta cloué au sol pendant que son souvenir défilait devant des dizaines de personnes.

Alan, qu'est-ce que tu fous ici? Je croyais que t'étais trop vieux pour faire ce genre de conneries.

Désolé de te décevoir mais je suis fraîchement arrivé ici...Hier soir si tu veux tout savoir. Il semblerait que les pinces-doigts ne peuvent plus se passer de moi.

Pour quoi faire? Foutre la merde? T'es pire que Rambo et Schwarzy réunit.

Arrêtes de dire de la merde et concentres toi veux-tu?

Tu changeras pas...

Les coups de feu et d'explosions sifflaient de partout. Meyer était derrière un mur de ce qui devait être une maison détruite par une bombe, M16 dans les mains. À ses côtés, un vieil ami de régiment, Jim Taylor, aussi considéré comme son meilleur et dernier vrai ami. Les deux militaires, avec un simple regard, sortirent de leur planque et commencèrent à faire face aux Irakiens résistants et ils en eurent plusieurs d'affilé comme s'il ne s'agissait que d'un simple jeu de tir. Les deux hommes avançaient sans peur des projectiles ennemis.

Tu sais quelle est la différence entre un arabe et un juif?

Arrêtes avec tes blagues racistes, tu vas les énerver en plus crétin.

Je te signales qu'on les énerve déjà.

Non, sinon il y aurait déjà des chars en face et on serrait mort andouille.

Ah ouais, pas faux...Mais portes nous pas la poisse. Déjà à deux face à une dizaines de beurres c'est chaud.

Et, Alan porta la poisse car des renforts arrivèrent dans le camp adverse et ils durent se cacher comme des lapins de Garenne pour ne pas crever. Jim avait sortit direct sa radio dès qu'ils furent à couvert et demanda lui aussi des renforts. Alan jetait un oeil de temps en temps pour voir ce que faisait l'ennemi. Un bruit de moteur se faisait entendre à présent et pas du côté des deux américains en tout cas c qui les parcourra d'un étrange sentiment.

Et merde! Ils arrivent quand?!

Je sais pas, y'a un bombardier qui va venir...J'ai que ça comme infos.

Ils se foutent de notre gueule?! Et je pari que c'est Karter qui va venir...Lui pour les largages il vaut que dalle, il verrai même pas sa femme dans le couloir.

Croisons les doigts alors vieux frère.

Je préférerai avoir plus de munitions car on est presque a court je te signale.

Déjà?! Y'a eu combien de vagues aujourd'hui?

Cinq et la M16 c'est pas ma spécialité donc je gaspilles rapidement.

Tant que ça troue des arabes je dis rien.

Mais arrêtes avec tes blagues racistes de merde! Je te ferais dire que seul ce mur nous protège de la mort et...

BOOM!!!


Le bruit de l'explosion rappela Alan (le vrai) à la réalité...Enfin, à sa rêverie plutôt. Son le savoir, en même temps que le bruit de la bombe émise sur scène, l'américain avait détruit tout le mur derrière lui avec une onde involontaire. Le même employé de tout à l'heure revint et lui cria dessus mais le garagiste n'entendait plus rien, comme s'il était sourd...Cet effet diminua de lentement au cours des 5 minutes pendant lesquels la créatures des rêves faisait son sermon.

...J'espère que vous m'avez compris!

Excusez-moi...Vous pouvez répéter?

Tu te fous de ma gueule?!...Foutu voyageur de mes c*******!

Le petit chinois du monde des rêves partit énervé et frustré pendant que toute la salle, qui avait assisté à toute l'engueulade, le suivait des yeux comme s'il pouvait revenir à tout moment avec un fusil à pompes onirique.

Il a quoi le jaune?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En voilà un spectacle [Link;Alan]   Lun 2 Juil - 13:55

[Axel je suis pas blond, j’ai les cheveux châtain, et comment tu peux connaître mon nom sans que je te le dise ?XD
Sinon désolé d’avoir mis autant de temps à répondre ><’]




▬ Un spectacle inhabituel ▬


Link venait d’adresser la parole à un jeune homme qui avait une épée qui pouvait parler, apparemment ce n’était pas vraiment le grand amour entre les deux car ils étaient en train de se disputer. Le jeune anglais se demandait si toutes les épées qui parler à Dreamland étaient ainsi, à moi que celle que possédait l’homme à la chevelure bleuté n’était la seule qui existait. Après tout qu’en savait-il ? Il connaissait Dreamland depuis à peine une semaine, il ne pouvait pas tout connaître de cet univers pour le moment. En tout cas le jeune homme ne semblait pas particulièrement enchanté d’avoir une telle épée, mais bon s’il ne s’en était pas débarrassé, même si elle l’énerver, c’était sûrement pour une bonne raison.

-Moi c'est Axel, maitre des lames.

Axel tendit la main vers Link qui s’apprêtait à la lui prendre pour lui faire une poignée de main lorsqu’il se remit à se disputer avec son épée. Du coup le jeune anglais attendit qu’il ait fini avant de serrer la main du garçon aux cheveux bleus et de pouvoir en placer une. Ben oui parce que pour en placer une au milieu d’une dispute c’était pas toujours simple. Bon d’accord il aurait pu hausser le ton mais vu qu’il ne les connaissait même pas il préférer éviter. Il aurait aussi pu leur inciter d’arrêter de se disputer mais comme dit précédemment il ne les connaissait même pas alors tout cela ne le regardait pas vraiment. Pour le moment tout du moins.

«
Enchanté Axel ! Moi c’est Link. » Répondit-il avec un grand sourire.

Le dénommé Axel lui fit signe de venir s’assoir à côté de lui, étant donné que Link voulait faire connaissance avec le jeune homme il vint s’assoir sur le siège à côté de lui et à ce moment-là il se mit à faire sombre dans la salle. Apparemment le spectacle allait commencer. Le jeune anglais était impatient de voir ce qui allait se passer et fixait sur la scène le petit être qui était apparu sur scène et qui semblait présenter le programme. Au vu de son sourire, qui semblait plus sadique qu’autre chose, on dirait que ce spectacle n’allait pas être quelque chose de particulièrement joyeux. Link songea qu’ils allaient peut-être voir une sorte de tragédie et que c’était sûrement pour cela que le présentateur semblait aussi content ? Après tout, les sadiques c’était pas ce qu’il manquait dans la vrai vie alors dans le monde des rêves….


-Mesdammes, messieurs et autres créatures... Bienvenu pour notre soirée spéciale. Eh oui, ce soir, nous diversifions nos programmes et n'allons pas jouer sur les hontes pourtant si amusantes de ces petits voyageurs, mais sur quelque chose qui est tout aussi délectable... finit le burlesque et le rire... Place à la tragédie et à la tristesse! Hahaha! Votre spectacle va bientôt débuter! Nous allons commencer pour nous mettre en bouche, par une première partie de choix! une compilation des pires moments de tristesse de vous! Nos chères spectateurs!

Link en resta bouche bée en entendant ce que disait le petit être. Mais…. Mais c’était complètement n’importe quoi ! C’est quoi ce théâtre qui se sert des souvenirs des spectateurs pour amuser les autres hein ? Franchement Link trouvait cela d’un tel ridicule qu’il eut envie de s’en aller. D’autant plus que maintenant ils allaient montrer les pires moments de tristesse d’un des spectateurs ! Niveau violation de vie privé on ne pouvait pas faire mieux. Le jeune anglais se demandait si tout le monde dans la salle était conscient de ce qui allait se passer avant de venir ici. A voir la tête de certain il en doutait. Cela lui donnait envie d’arrêter ce spectacle. Mais bon…

Cela ne serait peut-être pas très prudent de s’en prendre aux organisateurs de ce théâtre non ? Et puis de toute façon il n’avait qu’à s’en aller d’ici, si les autres ne voulaient pas qu’on voit leurs souvenirs ils n’avaient qu’à faire de même. Le jeune anglais se leva se son siège et vit qu’Axel semblait vouloir en faire de même, il n’avait pas l’air d’avoir très envie d’assister à cela. Enfin il était plus effrayé qu’autre chose, sûrement par le fait que l’on voit un de ses propres souvenirs. Link songeait qu’il n’avait pas grand-chose à cacher. Il était rarement triste alors bon les créatures de Dreamland ne trouveraient certainement rien de bien intéressant chez lui.


«
Je vais m’en aller moi. J’ai pas envie de… »

La suite de ses paroles furent coupé par le bruit d’une explosion, le spectacle avait commencé. Link n’avait pas la moindre envie de rester ici une minute de plus, cela ne l’intéressait franchement pas de regarder le souvenir le plus douloureux de quelqu’un qui ne connaissait même pas. Il se dirigea donc vers la sortie et lorsqu’il arriva au niveau de la porte, le mur se mit à exploser littéralement devant lui. N’ayant pas le temps de reculer, le jeune homme mit ses bras devant lui afin de se protéger le visage jusqu’à ce que l’explosion cesse. Lorsqu’il put de nouveau regarder, il vit qu’un homme venait de démolir le mur. Sûrement celui à qui appartenait le souvenir qui venait d’être diffusé, il ne devait pas être très content.

D’ailleurs ce n’était pas le seul à ne pas être très content, un être de Dreamland vint lui gueuler dessus pour ce qu’il venait de faire et cela arracha un sourire au jeune anglais. Bien fait pour lui. Fallait pas violer l’intimité des gens.


Il a quoi le jaune?

« Il n’a sûrement pas l’habitude que l’on détruise son théâtre. Enfin vu ce qu’ils diffusent ici ça m’étonne que personne n’ait jamais rien détruit ici. »
Revenir en haut Aller en bas
Axel
Voyageur chercheur de merde
Voyageur chercheur de merde
avatar

Surnom : L'enfoiré
Pouvoir : Invocateur des lames
Points de Puissance : 40 000 points
Points de Réputation : 55 000 points
Points du Membre : 639 points
Double Compte : Eve Leblanc
Messages : 2293

MessageSujet: Re: En voilà un spectacle [Link;Alan]   Lun 2 Juil - 15:03

Le jeune voyageur que venait de rencontrer Axel n'était pas du tout loquace. Il ne s'était pas du tout imposé dans la conversation de Shura et de son propriétaire. Et puis il avait l'air encore plus outré d'assister à ce spectacle que Axel qui semblait assez retourné. retourné ce n'est pas le mot qui conviens. Non, il était plutôt dérangé par le spectacle. il lui donnait envie de partir mais à vrais dire il avait un peu la flemme de lever son cul de la place où il était posé. En gros il aimait pas ça, mais pas assez pour s'en aller révolté comme Link qui venait de se lever pour se diriger vers la sortit. C'est alors que la vidéo finit et qu'une explosion retentit dans l'arrière de la sale. Axel se retourna comme tout le monde dans la sale pour voir ce qui était la cause de la détonation. Il put alors voire le type de l'image en plus vieux que dans ce qui semblait être son souvenir.

*C'est donc ce type... le pire souvenir de sa vie? Apparemment il a dut perdre son ami durant cette guerre... J'ai envie de dire bien fais pour ta tronche sale ricain! ça t'apprendra à te comporter comme un connard et en plus aller faire la guerre dans un autre pays juste pour son pétrole... m'enfin ce serait mauvaise langue de dire ça. En tous cas... je sens que ça va commencer à être le bordel ici! Cette nuit va être plus excitante que prévue je pense!*


Axel était toujours assis et levait juste la tête et la penchait en arrière pour pouvoir voire le type. Link se trouvait en ce moment à pas quelques mètres de ce type. Axel avait vraiment pas envie de s'intéresser à lui. Décidément il aimait pas trop les américains le Axel. Il trouve qu'ils ont un comportement de merde. C'est alors que soudain. Shura, l'épée de Axel, se mit à fondre en larme, même si elle ne peu pas trop pleurer et d'une voix sanglotante se mit à beugler dans la salle.

-bouaaaaaaaaaaaaaaah C'est trop Triiiiiiiiiiiisteuh! Bouhouhouhouhou! Le pauvre! Il a perdu son meilleur ami! je déteste les histoires tragiques!

-T'aime vraiment faire ton intéressante ma parole!
-Mais j'y peux rien t'as vu? c'est trop triste! Bon certes, vu de loin il a l'air d'être un sombre enfoiré mais personne mérite de vivre ça!
-Arrête tu te donne en spectacle là!
-Mais c'est triiiiiisteuuuuuuuuuh!

Tous les regards étaient à présents tournés vers Axel et son épée. Il fit un gros fuck à l'homme-loup qui était au rang juste devant lui et qui le regardait vraiment de travers. D'ailleurs... c'est alors qu'une créature de rêve à l'air visiblement énervé se retourna vers Axel et se mit à lui gueuler dessus.

-Dis le ventriloque tu pourrais pas arrêter ton cirque!? On aimerait profiter du spectacle!

Axel le regarda quelques instants, mi-surpris et mi-blasé puis il fit apparaitre son épée géante dans sa main et eut à peine besoin de tendre la main pour la glisser sous la gorge du perturbateur de perturbateur avec un air quelque peu sadique et amusé.

-Si t'as un problème.. Adresse-toi à ma lame!
-Ou... Oui...
-D'autres trucs à dire?
-N... Non!
-Bien.... Un seul autre enfoiré dans ce putain de théâtre qui a envie de me chercher la merde?

Il s'adressa ainsi à l'ensemble du théâtre qui avait son attention partagée entre Axel et Allan qui semblaient décidés à foutre une belle merde dans le théâtre ambulant. Personne ne répondant à Axel, il planta Grave, son épée géante dans le fauteur à côté de lui, en évidence comme si c'était une menace implicite aux éventuels qui voudraient lui chercher la merde. Dans un coin du théâtre, une sorte de créature gros gorille super baraqué semblait prêt à intervenir pour virer les gêneurs mais c'est alors que le présentateur l'en empêcha.

-Non! Attendons de voire comment ça tourne. ça fait une très belle transition en tous cas. On va lancer le Main Event! hahahaha

_________________
Le quotidien de Axel:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En voilà un spectacle [Link;Alan]   Dim 8 Juil - 12:51

Quelqu'un s'approcha de lui...C'était un jeune étudiant d'après son allure ou alors un jeune tout court. Ce dernier avait surpris la conversation avec la créature des rêves et Alan vu qu'il interpella l'américain sur le fait que détruire une bonne partie du théâtre n'était pas très respectable, même si cela était involontaire. Le quarantenaire voulut dire un truc mais c'était peut-être un peu trop blessant pour un gamin donc il soupira juste avant de mettre un cigare dans la bouche et de l'allumer avec un briquet qui se trouvait dans l'une des ses poches de veste. Le fait d'avoir revu ce souvenir l'avait chamboulé et il ne savait même plus comment réagir, une chose était sûre par contre : le garagiste ne montrait pas ce qu'il pensait, ni ses émotions.

bouaaaaaaaaaaaaaaah C'est trop Triiiiiiiiiiiisteuh! Bouhouhouhouhou! Le pauvre! Il a perdu son meilleur ami! je déteste les histoires tragiques!

T'aime vraiment faire ton intéressante ma parole!

Mais j'y peux rien t'as vu? c'est trop triste! Bon certes, vu de loin il a l'air d'être un sombre enfoiré mais personne mérite de vivre ça!

Arrête tu te donne en spectacle là!

Mais c'est triiiiiisteuuuuuuuuuh!

Un mec se donnait en spectacle en plus. Il manquait plus que ça...Encore Alan avait l'excuse que c'était son souvenir le plus tragique mais lui...Parler à une épée en plus, on voyait direct le fou. Quoi que l'ancien soldat savait que dans un monde comme celui là il fallait toujours faire gaffe aux apparences. Alors, il ne croyais pas que ce petit emmerdeur puisse être ventriloque pour un sous, vraiment pas même. Toujours en train de fumer, il se dirigea vers Axel avec un pas lent. La moitié des spectateurs le regardaient s'avancer comme s'il y allait avoir quelque chose de surprenant genre une musique épique en même temps pour rendre cela encore plus hallucinant. D'ailleurs, une créature emboîta le pas à l'américain en engueulant le voyageur à la lame qui le remballa aussi vite avant de planter une épée géante dans un fauteuil à côté de lui.

Non! Attendons de voire comment ça tourne. ça fait une très belle transition en tous cas. On va lancer le Main Event! hahahaha

Le présentateur avait empêcher, d'un geste du bras, un gorille de sortir tout les fauteurs de trouble du théâtre car il voulait s'amuser. S'il voulait être divertit, il le serait ça c'est plus que sûr. La moitié regardait Alan, l'autre moitié regardait Axel. Quand le premier se plaça juste en face du second toute l'attention fut portée sur eux. Le garagiste enleva son cigare de la bouche et l'écrasa au sol. Il regardait l'emmerdeur avec un regard profond et indescriptible mais qui imposait le respect. Puis, l'homme soupira et jeta un coup d'oeil vite fait à l'épée avant de reporter son attention sur le gamin.

Surveilles mieux ton invocation...C'est pas parce que c'est l'entre-acte qu'il faut faire un spectacle comme ça. Je ne dirai rien sur le mot "sombre enfoiré" alors assis toi et profites de la suite...Et puis tiens, enlève ton épée grand format pour que je m'installe aussi.


Se battre dans un théâtre...De la connerie pure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En voilà un spectacle [Link;Alan]   Ven 13 Juil - 15:43



▬ Hors de question que je reste ici une minute de plus ▬


L’homme qui venait de détruire le mur semblait assez âgé quand on y regardait bien, bah en même temps pourquoi est-ce qu’il n’y aurait que des jeunes voyageurs ? Le dit homme sembla ignorer Link car il ne lui répondit absolument rien et resta parfaitement neutre comme si tout ce qu’il venait de se passer ne le concerner pas. Une manière comme une autre de garder ce qu’on ressent au fond de soi mais soit. Vu qu’il ne voulait pas lui parler, le jeune anglais s’apprêtait à prendre la porte de sortit lorsqu’il entendit Axel qui se disputait de nouveau avec son épée.

Décidemment il n’avait vraiment pas de chance pour être tombé avec une épée qui a un caractère qui ne s’accorde pas avec le sien. Enfin bon ce n’était pas vraiment ses affaires, Link ne tenait pas à rester ici une minute de plus. Tout le monde s’agglutinait près d’Axel et de l’homme âgé qui l’avait rejoint, parfait comme ça la sortie était libre. Le jeune homme pu enfin y acceder sauf que quand il voulut ouvrir la porte pour s’en aller celle-ci refuser de s’ouvrir. Alors comme ça on refusait de le laisser sortir ?


«
Dites, est-ce que vous pourriez ouvrir la porte? »

«
Quoi ? Mais le spectacle vient à peine de commencer ! »

«
Certes mais j’aimerais m’en aller. »

«
Ah mais nan ! T’es entré tu restes jusqu’à la fin c’tout. »

«
Je vois. » Répondit-il avec un sourire légèrement flippant qui sous entendait qu’il n’avait pas de bonnes intentions.

Vu qu’on refusait de lui ouvrir la porte il allait s’en charger lui-même. Link mit un coup de pied dans la porte qui la fit sortir de ses gonds et se retrouva quelques mètres plus loin. Les êtres de Dreamland se mirent à gueuler dans tous les sens envers le jeune anglais et des gros bras de la sécurité s’avançait vers lui.


«
J’ai pas envie de me battre. Je veux juste partir d’ici alors laissez-moi tranquille. »

Link leur lançait un regard noir remplie de son charisme afin de les intimider à le laisser en paix, sauf que ça eut beau marcher sur quelques types il y en avait sur qui cela ne faisait rien. Donc ils ne comptaient pas le laisser sortir d’ici aussi facilement.

«
Je vois… Il ne faudra pas venir vous plaindre après. »

Tout à coup Link disparu et se retrouva derrière un garde et lui donna un coup de paume sur la nuque pour l’assommer. Il en fit tomber un autre avec un balayage avant de l’assommer lui aussi avec un coup de tête. L’anglais se releva vite et continua d’attaquer les gardes afin de tous les neutraliser, il ne comptait pas leur faire de mal, juste les assommer afin qu’on le laisse tranquille. En moins de deux ils étaient tous au sol évanoui et avant que d’autres types encore plus puissant ne se pointent le jeune homme prit la poudre d’escampette et s’en alla vite d’ici.


[J’espère que ça ne dérange pas que je m’en aille xD]



Dernière édition par Link Brave le Jeu 19 Juil - 20:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Axel
Voyageur chercheur de merde
Voyageur chercheur de merde
avatar

Surnom : L'enfoiré
Pouvoir : Invocateur des lames
Points de Puissance : 40 000 points
Points de Réputation : 55 000 points
Points du Membre : 639 points
Double Compte : Eve Leblanc
Messages : 2293

MessageSujet: Re: En voilà un spectacle [Link;Alan]   Mar 17 Juil - 20:47

[HRP: Tu fais comme tu veux, je vais pas te forcer à participer à un RP, juste que tu loupe une occas' d'aider la veuf et l'orphelin mister le bon samaritin. ^^]

Axel lançait des regards mi-menaçants et mi-blasés à toutes les personnes présentes qui l'observaient. des regards ennuyés. ça le saoulait que tout le monde le regard comme ça. Et le côté agressif, c'est pour que ceux qu'il regardait détournent le regard alors qu'il les regardait. Après le spectacle qu'il venait de faire, plus beaucoup de monde ne soutenait son regard. Surtout les rêveurs qui étaient assez intimidés. des murmures se faisaient entendre dans la salle alors que le gérant de l'établissement se frottait les mains en ricanant. Au moins, les gens se souviendraient de cette soirée, c'est ce qui cotait pour lui. Qu'importe si c'était le bordel. Axel regarda alors derrière lui, entendant les pas de quelqu'un approchant lentement. Les murmures avaient fait place à un silence alors que Alan Meyer s'approchait de Axel. la tension dans la salle était palpable, les personnes présentes sentaient venir l'affrontement. ce n'était pas le cas des deux concernés en tous cas. Axel était blasé malgré l'atmosphère électrique. Il fixa alors le voyageur quarantenaire (me trompe-je?) alors qu'il venait de l'approcher. il était toujours avachi sur sa place, son épée encastrée dans celui d'à côté et Shura reposant sur son épaule gauche. Ils se fixèrent pendant quelques secondes puis l'homme fixa ensuite Axel et se mit à ouvrir la bouche. Axel, garda sa moue blasée puis finit par lui répondre en faisant disparaitre son épée géante. Il répondit à Alan sans même le regarder, il fixait la scène, comme s'il attendait la suite.

-J'suis désolé pour Shura, elle est incontrôlable. Et c'est pas une invocations comme els autres... c'est un cas un peu particulier.
-Un peu que je susi particulière mec!
-La ferme!
-Pfeuh! pas de ma faute si c'est un sombre enfoiré!
-Bon écoutes, j'avoue que vu les images il ressemble à un 'ricain du sud élevé dans un vieux racisme primaire mais c'est pas une raison pour dire ça.
-Pas compris.
-M'en fous alors ferme là et écoute!

Axel s'adressait à Shura comme si Alan n'était même pas présent, faut croire qu'il possédait un sacré franc parlé le suédois.Il lui fit ensuite signe à Alan de s'installer à côté de lui, là où se trouvait précédemment son épée titanesque. Il regarda un coup derrière et vit alors Link quitter la salle puis le théâtre. Il semblait s'en foutre. Et le public reprit un peu son calme et recommença à murmurer et à se concentrer sur le spectacle à venir. Les deux voyageurs ne semblait pas du tout habités pas une envie de se battre, pas ensemble du moins, ou pas tout de suite. Axel portait de furtifs regards à Alan qui était juste à côté de lui puis il s'avachit plus encore sur sa place à regarder d'un œil distrait tanto Alan, tanto le reste du public et tanto la scène.
C'est alors que le présentateur réapparut sur la scène avec un micro à la main.

-Oulah c'est chaud chaud chaud ce soir! Je vois qu'on a de l'animation dans le public... Mais restez concentré sur la scène! C'est là que tout va se passer! Restez bien confortablement assis à votre place. Le spectacle continue!!

Axel regardait la créature d'un regard méfiant. Il n'aimait pas du tout son air. Le rideau rouge fit alors tiré et apparut une femme. une trentenaire, blonde, assez bien foutu pour son âge, habillée de façon sobre mais élégante, sexy mais pas trop aguicheuse. Elle semblait surprise d'être sur la scène, éblouie par les projecteurs. Elle mettait ses mains devant ses yeux pour ne pas être trop aveuglée. Elle commença alors à parler?

-Où je suis? C'est... c'est quoi cette lumière? Qui sont tous ces gens? ... Je.... Je... Je cherche mon marie... vous sauriez pas où il est... il...
-Je suis là.

C'est alors qu'un homme apparut, à peu près le même âge, un poile plus vieux à première vue, fine barbe, les cheveux courts noirs, des yeux marrons. Il était aux bras de deux bimbos en train de fumer un cigare et une bouteille de Wisky dans l'autre main. Il arborait un large sourire et se marrait en approchant de la blonde, ses deux bimbos gloussant tout en lui suivant.

-Chérie mais que fais-tu? Qui sont ces filles?
-ça? Bah c'est mes coups de ce soir.
-je... Je ne comprends pas.
-Je m'emmerde avec toi! Tu comprends ça? J'veux vivre la vie à 300 à l'heure... j'veux me taper plein d'autres nan, des p'tites poules, pas des vieilles dindes comme toi!
-Mais tu... Nos enfants!
-Rien à foutre de nos enfants! Je te largue Rien à foutre de cette vie de père de famille classique!

La scène continuait ainsi, la blonde commença à essayer de retenir l'homme qui commençait à partir, elle était aux bord des larmes. les spectateurs étaient captivé par le spectacle qui s'offrait à eux. Axel regardait cela d'un œil sceptique et un peu dégouté.

-C'est quoi ce bordel?
-ça... C'est le théâtre ambulant... Se divertir au dépends des rêveurs qui sont généralement humiliés en public.
-Ce type... c'est vraiment son marie?
-Y a des chances que ce soit une projection de son esprit des scénario les plus tristes auquel elle pense, les choses qu'elle n'aimerait pas qui lui arrivent.
-..... C'est dégueulasse!

Axel semblait excédé en voyant cela, il lançait son regard assassin en direction de la scène puis chercha rapidement du regard le présentateur pour lui faire sa tronche à la fin du spectacle. Il restait cependant inactif pour le moment, à regarder, excédé par le spectacle qui s'offrait à lui. Dreamland, un monde vraiment cruel par moment. On sentait que si ça allait un peu plus loin dans la représentation d'une tristesse intense, Axel hésiterait pas à intervenir et empêcher ce cauchemar de continuer pour elle. Le marie infidèle était là en train de se moquer de sa femme qui geignait à ses pieds pour ne pas qu'il la quitte, il la traitait de chose minable et misérable. Son rire était vraiment agaçant.

_________________
Le quotidien de Axel:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En voilà un spectacle [Link;Alan]   Sam 21 Juil - 12:30

Axel libéra le siège à côté de lui pour le laisser à l'américain qui s'y assit tranquillement en attendant le lever de rideau. Le suédois et son épée parlante se mirent à discuter sur le dos d'Alan sans savoir qu'il était juste à quelques centimètres d'eux....Soi ils étaient pas futés, soi ils le faisaient exprès. Enfin bon, l'ancien militaire fit semblant de ne rien entendre car les préjugés y'en avait des tonnes alors à quoi bon se lever et lui foutre une droite?

Oulah c'est chaud chaud chaud ce soir! Je vois qu'on a de l'animation dans le public... Mais restez concentré sur la scène! C'est là que tout va se passer! Restez bien confortablement assis à votre place. Le spectacle continue!!

Alan regardait la créature des rêves sans aucun intérêt. Enfin, il aimait pas son air malintentionné. Le rideau s'ouvrit après ces paroles et l'entre-actes fut terminé...Au milieu de la scène se trouvait une blonde trentenaire pas mal pour son age il fallait l'avouer qui avait un air étonné en regardant la scène. Un homme fit son entrée aussi et le début de la scène de ménage commença. D'après les explications de l'épée parlante, c'était le but du théâtre d'humilier les gens...L'américain soupira quand il entendit cela mais ne dit rien. Ce n'était pas parce qu'il s'en foutait, loin de là, mais ça ne servait à rien de gueuler.

Et ça leur sert à quoi de faire ça? Surtout que ce n'est même pas divertissant.

Des rêveurs spectateurs au premier rang commencèrent à rigoler pour un rien et c'était vraiment pénible. L'américain croisa les bras en signe d'indignation mais ne dit toujours rien et alluma un cigare pour s'occuper.

La femme ne comprenait plus rien à ce qui se passait. Des dizaines de personnes étaient en train de les regarder...De la regarder. Le mari commençait à embrasser les deux bimbos qu'il tenait dans ses bras et leur frottait le dos de façon assez perverse. La rêveuse était maintenant en train de pleurer voyant qu'elle ne pouvait pas retenir l'homme et regarda les deux blondes siliconées avec un regard de colère intense.

Tu aurais du te refaire faire les seins, peut-être que tu aurais eu une petite chance de me retenir...Les grosses poitrines j'adore.

Quoi? Mais tu me disais toujours le contraire.

Car tu crois que j'allais te dire la vérité pour t'avoir? J'allais partir mais tu m'as retenu en me disant que t'étais enceinte...pfff...Moi je voulais juste baiser au départ...

Quoi?!
Revenir en haut Aller en bas
Axel
Voyageur chercheur de merde
Voyageur chercheur de merde
avatar

Surnom : L'enfoiré
Pouvoir : Invocateur des lames
Points de Puissance : 40 000 points
Points de Réputation : 55 000 points
Points du Membre : 639 points
Double Compte : Eve Leblanc
Messages : 2293

MessageSujet: Re: En voilà un spectacle [Link;Alan]   Ven 27 Juil - 15:01

Le spectacle, enfin, si on peu appeler ça un spectacle, distrayait assez la plupart des personnes présentes. Il faut croire qu'admirer le malheur des autres détends une partie des spectateurs, qu'ils soient rêveurs ou non. Cela faisait même rire quelques rêveurs. Il faut dire que le personnage du marie sans foie ni loi pouvait être pouffant de rire tant il était caricaturale. L'inconscient de cette femme n'était pas très réaliste, c'est le moins qu'on puisse dire. En tous cas, Axel était trop énervé pour penser à ça. Jusqu'à maintenant, à part quelques rares rêveurs qui ont des peurs peu communes comme par exemple les manèges ou autres choses qui font généralement le plaisir des rêveurs et qui engendrent donc des royaumes de rêves. A part ces quelques originaux qui cauchemardent dans des royaumes de rêves et qui peuvent être amusants à regarder d'un oeil extérieur. Ouai franchement c'est marrant de voir un mec paniquer comme un fou en voyant une salade. Sissi, Axel a déjà vu ça. Mais là, l'humiliation pure et simple sans aucune raison a priori. Axel ne pouvait supporter cela. Il ne s'était jusqu'à présent pas complètement rendu compte qu'en plus d'être le monde des rêves était le monde des cauchemars.

-Pourquoi ils font ça? ça leurs sers à quoi?
-C'est ça aussi Dreamland. Ce monde tire son énergie, son essence des sensation des rêveurs. Il y a la joie et la tristesse et la peur qui sont de très frtes émotions dont nous les créatures de Dreamland nous nourrissons.
-Mais enfin! Torturer une personne leur apporte quelle satisfaction?
-Regarde autour de toi Axel! Je suis sure que des tas de rêveurs apprécient le spectacle... C'est de ça que vie le théâtre ambulant. De la satisfaction des spectateurs plus que des émotions des victimes.


Axel resta silencieux et regarda le reste de la scène en silence. On pouvait à présent voire le marie infidèle s'éloigner en compagnie de ses deux poules en se marrant avait de disparaitre de la scène laissant la rêveuse en pleure sur la scène. Elle resta un long moment à pleurer sans que rien ne se passe. Axel détourna la tête pour ne pas trop regarder ce spectacle. Shura, elle, restait étrangement silencieuse. Il ne faut pas oublier qu'elle a une conscience et des sentiments et qu'elle aussi éprouvait de la tendresse pour cette pauvre Rêveuse qu'elle entendait pleurer et de la pitié surtout. Dans son coin, le présentateur ricanait de façon sadique.

-Héhéhéhéhé lançons le second acte! hihihi

C'est alors que la rêveuse qui était à terre en train de pleurer se redressa d'un coup, comme si elle avait entendu quelque chose.

-Danny? Danny? Où es-tu?

Elle sécha rapidement ses larmes et sembla chercher ce Danny dont elle entendait la voix. Axel se demandait quelle conneries cruelles ce putain de théâtre pouvait bien préparer. Et c'est alors qu'apparut un enfant, ou plutôt le corps d'un enfant dans un coin de la scène, il était inerte, inanimé. La rêveuse en le voyant le précipita vers lui en hurlant une fois de plus "Danny". Elle se pencha vers l'enfant qui semblait être son fils. S'en suivit d'une scène touchante, franchement déprimante. La jeune mère blonde tentait de réanimer son enfant, elle hurlait, elle implorait le ciel de bien vouloir sauver son fils, qu'il se réveil, qu'il lui parle. Elle était en larme et regarda le public. Elle portait son enfant vers le bord de la scène. Elle suppliait les personnes au premier rang de l'aider.

-S'il vous plais! Aidez moi! Mon fils va mal! Je vous en supplie! Y a-t-il un médecin dans la sale? Je vous en supplie! Je ferais tous ce que vous voudrez mais s'il vous plais aidez moi!!!

Dans la salle, personne ne bougeait le moindre orteil. Ils étaient là, simples spectateurs de la détresse de cette femme. Axel en voyant cela bouillonnait intérieurement. Il était en train de massacrer les accoudoirs depuis tout à l'heure. Il se contenait tant bien que mal. C'est alors qu'un jeune rêveurs, un adolescent sans le moindre respect qui se trouvait au premier rang se lève et lui envoie une canette en plein visage. Là Axel n'en pouvait juste plus du tout. Il ne pouvait plus contenir sa colère. Il se leva d'un bond de sa place.

-Aaaaaasseeeeeeeeeeeeeeeeeeeez!!!!!!!

Sa voix raisonna à travers le théâtre. Il saisit Shura puis dégaina, là il envoya alors le katana tel un javelot en direction de la scène. La lame vint se planter directement dans le ventre de la rêveuse. Pourquoi avait-il fais ça? C'est simple. C'était cruel en un sens mais Axel savait qu'elle était une rêveuse et que a tuer à Dreamland la ferait se réveiller dans le monde réel de ce terrible cauchemar et elle s'en souviendrait certainement plus du tout. En attendant, elle n'était toujours pas morte mais agonisante, Shura fichée dans l'abdomen. Avec les dernières forces qu'il lui restait elle essayait de rejoindre le corps de son fils qui était toujours inerte. Axel se précipita alors de sa place jusqu'à la scène en courant sur les dossiers es sièges et pur sauter sur la scène prit appuie sur la tête de l'ado' irrespectueux. Il rejoignit alors la rêveuse qui n'était toujours pas morte. En le voyant, elle pleurais, elle ne savait pas que c'était lui qui venait de lui faire ça.

-*tousse* s'il... S'il vous plais... Jeune homme ai... aidez moi... je.. je veux voire mon fils.
-Vous inquiétez pas. il va surement très bien. Vous le reverrez en vous réveillant de ce cauchemar. Je vais vous libérer.
-Me... merci...

Elle ferma les yeux puis Axel enleva Shura de son ventre et lui trancha la gorge pour l'achever.

-Putain Axel c'est dégueulasse ce que tu viens de faire!
-Rien à fouttre!
-Mais... C'était gentil dans le fond.
-cette femme méritais pas de faire un tel cauchemar... J'aurais aimé avoir une mère aussi attentionnée qu'elle.

Le corps de l'enfant disparut peu à peu mais le corps de la femme resta là. il disparaitrait surement lorsqu'elle se rendormirait ou autre chose. En attendant, Axel fit face au publique. Il était visiblement très en colère.

-Que ceux qui ont un problème avec ce que je viens de faire se pointe prendre leur branlée ou qu'ils se la ferment et me regardent tranquillement raser ce putain de théâtre!

Dans son coin, le présentateur du spectacle était mort de rire. Le gorille passa derrière lui.

-Boss on doit l'arrêter? Plier bagage? La rêveuse est morte.
-Bien sure que non mon gros! tas vu à quel point le publique est captivé par ce type? On va continuer de voire ce que ça donne!
-Bien.

_________________
Le quotidien de Axel:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En voilà un spectacle [Link;Alan]   Dim 5 Aoû - 20:59

Alan restait silencieux avec les bras croisés et regardait la scène sans rien dire ou exprimer la moindre chose, toute personne qui le regardait à cette instant pouvait croire qu'il regardait cela avec un regard totalement neutre et désintéressé. En fait, l'américain avait tellement vu de chose horrible dans sa vie que cela n'était rien pour lui...Jouer sur la peur des gens en faisait croire qu'un mari est infidèle à sa femme...Mais bon, le jeunot à côté avec son épée était bien révolté lui, et pas qu'un peu. Le garagiste lui jeta un regard en coin avant de reporter son attention sur la scène. D'ailleurs, Axel était en plein cours avec son arme blanche qui lui parlait du théâtre ambulant...Enfin, y'avait rien à comprendre pour le quarantenaire, ils mettent une scène d'intro' en faisant voir un horrible passé et là ils mettent en avant une femme qui cauchemarde...C'était pitoyable mais un spectacle reste un spectacle.

Tu sais petit, tu devrais te calmer. La nuit ne fait que commencer et mon petit doigt me dit qu'ils vont regretter ce qu'ils font.

La petite créature des rêves qui ressemblait à un chinois annonça alors le second acte. Un cauchemar encore plus dur pour cette pauvre rêveuse. Celle-ci se redressa en même temps que les projection de son mari et ses maîtresses s'évaporèrent et regarda quelque part comme si elle avait entendu un bruit, oubliant son précédent cauchemar par la même occasion.

Danny? Danny? Où es-tu?

Apparemment, elle cherchait quelqu'un du regard...Surement un membre de sa famille. Alan alluma un cigare en regardant tout ça et vit le corps d'un gamin apparaître dans un coin de la pièce...Il était mort ce qui paraissait assez logique vu que c'était un cauchemars, la femme cauchemardait de voir son fils mort. L'ancien militaire ne fit rien et regarda encore la scène et la blonde pleurer à chaude larmes devant le cadavre de son enfant. Le garagiste se projeta alors à sa place assez facilement car il était père d'une petite fille mais ne laissa, encore, rien transparaître sur son visage.*

S'il vous plais! Aidez moi! Mon fils va mal! Je vous en supplie! Y a-t-il un médecin dans la sale? Je vous en supplie! Je ferais tous ce que vous voudrez mais s'il vous plais aidez moi!!!

Personne ne bougea...C'est comme quand un homme viole une jeune fille dans le métro et que personne ne se bougent pour aider la victime en préférant regarder et attendant qu'un autre joue les héros à sa place...C'était presque pareil ici, sauf qu'une majorité rigolait, surement des pré-pubères en train de rêver à un film d'horreur. Il y en a qu'un qui se leva et sauta sur la scène, c'était le gamin à l'épée...En même temps, il avait une grande gueule et le sang chaud lui. De son côté, l'américain avait disparu de sa place.

*tousse* s'il... S'il vous plais... Jeune homme ai... aidez moi... je.. je veux voire mon fils.

Vous inquiétez pas. il va surement très bien. Vous le reverrez en vous réveillant de ce cauchemar. Je vais vous libérer.

Me... merci...

Axel embrocha la femme avant de l'égorger comme un saucisson pour la faire réveiller de force. Le corps de la femme s'évapora dans l'atmosphère alors laissant le jeune homme seul sur la scène en enfonçant sa grosse épée "Shura" dans le sol et défiant ceux qui ne sont pas content de cette fin...Un happy end assez exceptionnelle pour la rêveuse. En tout cas, même si elle était en train de cauchemarder la femme se souviendra de son sauveur.

Que ceux qui ont un problème avec ce que je viens de faire se pointe prendre leur branlée ou qu'ils se la ferment et me regardent tranquillement raser ce putain de théâtre!

Quelqu'un derrière Axel applaudit assez fort pour se faire entendre puis arrêta en sortant de l'ombre. Toujours le cigare dans la bouche, Alan était aussi dans la scène et personne ne savait comment il était arrivé ici...Un tour de militaire surement...Enfin bref. L'américain regarda les spectateurs surprit par tout ce vacarme puis le gamin à l'épée.

Si vous avez pas compris je répète : laissez-nous détruire ce théâtre à la con tranquillement sinon on sera aussi obligé de vous faire voler en éclat...Alors, dégagez!

Toutes les personnes présentent dans la salle partirent en toute hâte...Que les rêveurs en fait, soit 70% du théâtre. Le garagiste enleva son cigare et le fit voler vers le présentateur avant de détruire de sa main gauche le plancher de la scène. Son regard avait changé à présent, il paraissait sérieux et en colère. Le chinois envoya ses deux gorilles sur eux car il ne supportait pas cela.

Eh le jaune! Il parait que les américains détruisent tout sur leur passage...Je vais pas déroger à la règle non?

-En regardant Axel-
Tu fous quoi? J'croyais que tu voulais démolir ce bâtiment, agis bordel!

*Juste en finissant sa phrase, le quarantenaire reçut un crochet d'un des gorilles ce qui le fit perdre l'équilibre quelques secondes. Le second primate, lui, se focalisa sur le jeune homme en se préparant à lui sauter dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Axel
Voyageur chercheur de merde
Voyageur chercheur de merde
avatar

Surnom : L'enfoiré
Pouvoir : Invocateur des lames
Points de Puissance : 40 000 points
Points de Réputation : 55 000 points
Points du Membre : 639 points
Double Compte : Eve Leblanc
Messages : 2293

MessageSujet: Re: En voilà un spectacle [Link;Alan]   Mar 14 Aoû - 22:20

Personne ne fit un geste en voyant Axel tuer la rêveuse. Pour les spectateurs, on aurait dit que cela faisait partie du spectacle. Ils étaient presque captivés par l'intervention de Axel. C'est un peu la raison pour laquelle le présentateur du Show était en pleine jubilation et qu'il avait décidé de ne pas intervenir. Les rêveurs présents étaient captivé par ce qui se déroulait sur scène. c'est tout ce qui comptait. Place à l'improvisation de temps en temps merde! Sortir des sentiers battus c'est le meilleur moyen de fidéliser la clientèle. Axel de son côté restait un peu sur le cul. Il pétait littéralement un cable devant eux, il tuait une personne mais apparemment ils en avaient rien à foutre. Axel allait péter encore plus un watt lorsqu'il entendit alors ds bruits de pas derrière lui, faut dire que les scènes ça a un plancher qui raisonne pas mal. Il sentit la puanteur du cigare. il se retourna alors et découvrit alors que le vieux qui était à côté d lui plus tôt venait d'arriver sur la scène également. Comment il était monté par derrière sans que personne voie rien? Aucune idée! Mais la question n'est pas là. L'américain prit alors la parole et se rangea alors du côté de Axel ce qui le surprit pas mal car a part un gros inactif de base et inexpressif par dessus le marché, ce gars lui avait pas fait grande impression. Bon apparemment, selon les spectateurs, il était plus impressionnant que Axel car ils sen mirent tous à décarrer lorsqu'il se la ramena. A moins que ce soit le fait qu'ils aient compris que ce n'était pas des paroles en l'air. En tous cas, plus de la moitié de la salle était à présent vide. Les quelques personnes restés étaient des créatures qui voulaient observer, comme savoir ce qui allait se passer et es rêveurs de nature plus courageuse que les autres.

Alan en tous cas commença à détruire le théâtre en débutant par le plancher sur lequel ils marchaient en l'éclatant d'un puissant coup de poing. Quelle force! Détruire le plancher comme ça! Le présentateur suite à l'arrivée de Alan et sa prise de position au côté de Axel et surtout juste après qu'il eut fait fuir les visiteurs du théâtre venait de changer totalement d'état d'esprit et était plutôt furax. Il envoya alors ses deux videurs sur les voyageurs pour en gros se venger du fiasco qu'ils avaient fait de cette soirée pourtant si prometteuse.

Axel était devenu un peu spectateur de la scène et la regardait passer un peu sur le cul comprenant pas trop la suite des évènements et surtout pourquoi ce type traitait cette créature de chinois. Il a rien de chinois! C'est alors qu'il fut rappelé à l'ordre par l'autre voyageur qui le fit redescendre sur terre avant de se prendre une droite. Axel secoua vite fais la tête comme pour se réveiller puis fit alors à sa droite venir un autre gorille. ce serait du 2 contre 2 apparemment. Axel sortit Shura qui était plantée dans le sol avant de tenter de frapper le gorille qui s'approcha de lui. Seulement, la créature en plus d'être massive et puissante était rapide et fit un bond en arrière pour éviter l'attaque de Axel avant de sauter en avant pour e plaquer au sol. Le poids de la créature et de son attaque le fit traverser le plancher fragilisé par les dégâts fait par Alan. On put entendre le présentateur gueuler sur ses subordonnés leur ordonnant de pas faire plus de dégâts.

Axel se retrouvait donc sous la scène alors que son adversaire était aut dessus. cela lui donna une idée. Il se releva et dit doucement à shura de se taire car ses paroles briseraient l'effet de surprise. Elle ne dit rien et Axel planta alors le katana parlant dans ce qui était le plafond pour lui mais le sol pour le gorille et parvint par chance à lui toucher un pieds et l'entendit hurler de douleur. Il remonta alors sur la scène et se fit accueillir par un énorme coup e poing dans la face de l'animal de Dreamland qui semblait furax. Axel se releva en se frottant le nez qui pissait le sang.

-ça va Axel?
-Cet enfoiré m'a défoncé le nez putain!
-Tu pense le battre?
-Je sais pas! On verra! Je vais juste devoir te laisser là!
-Ok!

Axel rangea Shura dans son fourreau à sa ceinture et à peine eut-il fait cela qu'il avait déjà le gorille sur lui. Il était ralentis par le coup de tout à l'heure de Axel. Le voyageur put donc le voire venir et invoquer à temps Grave son épée géante et parer avec. Il ne put cependant résister à l'attaque et fut envoyé plus loin mais c'est l'épée qui avait le plus pris. Dans le publique, les créatures qui ne s'étaient pas enfuis étaient toujours là à observer les combats. Axel regarda le vieux du coin de l’œil. il se débrouillait pas mal. Axel se concentra à nouveau sur son combat puis fit signe à la créature de Dreamland de se pointer. Elle fonça sur lui qui envoya un coup de taille avec son épée qui s'encastra dans le plancher, la créature ayant évité. Il se déplaça et tenta à nouveau, encore raté, encore. Encore et encore raté! Mais t'es nul Axel! C'est alors que Axel frappa le sol ensuite qui s'écroula sous le poids de l'animal. il avait frappé sur le sol depuis le début de façon à ce que le sol se brise sous son poids. La chute devait avoir fait un peu mal. Axel le savait, il venait de l'expérimenter. La créature regarda Axel plein de haine et fit un bond énorme pour sortir de son trou, cependant, l'espace était assez petit pour réduire les probabilités de passage. Du coup Axel savait exactement où frapper. Il leva Grave puis augmenta son poids à son maximum puis frappa su plat de la lame le crâne de la créature qui était e plein vol la sonnant sur le coup.
Axel souffla un coup. c'était finit. Il regarda le présentateur puis s'approcha de lui en tira derrière Lui Grave qui trainait au sol en laissant derrière son passage un sillon dans le sol.

-Toi! Chose promise chose due! Je vais te pourrir tout ton putain de théâtre et tu pourra rien faire tout comme cette pauvre rêveuse devait vivre ses pires cauchemars sans rien pouvoir faire!

Il leva en l'air Grave et s'apprêta à l’abattre de toute sa force sur le sol du théâtre. Il finit son geste en créant un cratère dans le sol du théâtre, car oui, il ne se trouvait plus sur la scène. Il allait répéter son action jusqu'à avoir réduit le théâtre en cendre mais à peine eut-il fait cela 2 fois qu'il finit par disparaitre dans un petit nuage de fumée sous le regard effaré des créatures et soulagé du présentateur du show.

Axel se réveilla. il regarda le plafond et reconnut pas où il était. Il regarda plus attentivement et reconnut le plafond du salon de chez Fla'. c'est vrais qu'il avait squatté chez lui la veille. Il regarda son portable pour regarder l'heure. 9h... Ils avaient cours dans 1h. Il se retourna sur le canapé de Fla' sur lequel il avait dormis et regarda à nouveau le plafond.

*Putain de Dreamland, putain de réveil et putain de théatre! Je l'aurais bien déraciné ce putain de truc! Pfff la flemme d'y retourner demain pour le faire! j'vais juste plus jamais y foutre les pieds dans cette merde! tien... Mais j'y pense. Il est devenu quoi l'amerloc'? j'pensais juste plus du tout à lui!*

_________________
Le quotidien de Axel:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En voilà un spectacle [Link;Alan]   Mar 21 Aoû - 14:26

A
lan était maintenant contre un bon gros garde du corps. Après s'être prit un crochet du droit en pleine face, l'américain tomba volontairement de la scène du théâtre en entraînant son adversaire laissant Axel seul contre l'autre armoire. L'ancien militaire, dans cette mini chute, réussit à coller un uppercut à l'ennemi qui finit sonné quelques secondes avant de reprendre ses esprits. L'homme était contre le plancher et se releva de cette chute d'un mètre vingt mais reçut un coup de pied, non pas de l'adversaire mais d'une créature cauchemardesque.

Arrêtez ça bande de sous-êtres, comment on se divertira après hein?!

Le garagiste, le souffle coupé, se releva en voulant prendre par le col celui qui l'individu. Mais, au lieu de le prendre normalement, la créature de cauchemars fut envoyé à plusieurs mettre après avoir était touché, il était sonné et déjà hors combat. Les personnes autour regardèrent l'action sans trop comprendre ce qui venait d'arriver. Alan, avec une onde, avait envoyé valser la créature tout simplement.

-En reprenant son souffle-
Les dominos ça existent petit.

Et un coup de poing dans le dos de la part du gorille pour rappeler que c'était lui l'adversaire. Alan tomba à genoux sous la douleur et le coup qu'il avait durement reçu. Il fallait dire que l'ennemi était bien puissant et qu'il ne fallait pas le sous-estimer...Même si ce n'était qu'un simple garde du corps. Axel, lui, se démerdait pas mal de son côté à vrai dire et l'américain sourit en coin en le voyant. Mais ce n'était pas le moment de se reposer là, il était en plein combat lui aussi.

Putain, t'as la main lourde.

Tu crois quoi? Je suis pas une simple créature de pacotille...

En voulant parler, ce fut le tour de l'armoire de se prendre un coup, un crochet du gauche pour être précis. Celui-ci fut tellement puissant que quelques dents et un énorme filet de sang en sortit de sa bouche. C'était vraiment un combat de poids lourds en fait, chacun avait une force physique considérable et une excellente résistance. Ils s'échangèrent plusieurs coup avant que l'américain regarde le suédois sur la scène disparaître. Ce bref moment de distraction lui valut un uppercut qui le souleva du sol et le fit s'envoler un peu plus loin.

Dégages le voyageur, on veut pas de toi.

Et un autre coup de pied dans les côtes pour l'américain, un. Le garagiste se leva en prenant le pied en même temps qu'il crachait du sang par terre. Avec une force herculéenne il souleva et balança la petite créature de cauchemars tout en se faisant lapider par les autres. Maintenant il était seul contre une vingtaine de spectateurs. Il n'y avait pas d'issue possible maintenant, ils étaient tous révolté...Manque de pot.

Putain!

L'américain fut ensevelit dans une foule qui se dirigeait contre lui dans le but de le tuer et, malgré le sur-nombre, il réussit à les tenir en respect quelques minutes avant de finir submergé. On entendit un petit bruit de détonation...Alan s'était réveillé au bon moment.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En voilà un spectacle [Link;Alan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
En voilà un spectacle [Link;Alan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oh ! Les voilà ...
» Masque d'Oni-Link
» [Pays du Thé] - [Menue Tâche] - Nées pour le Spectacle
» louis chedid voilà pourquoi
» Aide zelda link's sin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Land Infinity RPG :: RP :: Première Zone :: Le Théâtre Ambulant-
Sauter vers: