AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Welcome to Hong Kong, have a sit and get WRECKED ! [Culub (fuk u), Joël & Kyle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Welcome to Hong Kong, have a sit and get WRECKED ! [Culub (fuk u), Joël & Kyle]   Lun 30 Juin - 23:32


Lit, couette, voici la tempête. Après une journée tout ce qu'il y a de plus tranquille à faire son métier préféré, c'est à dire tester des jeux pour en faire des critiques. Il était tout content de sa journée, ayant écrit des pavés et des pavés sur "Terra", un jeu tout droit sortit de la Corée du Sud. Les graphismes étaient excellents bien que le gameplay était un petit peu trop proche du farming pour lui ! Quoi qu'il en soit, en ayant vu ce monde fort intéressant et sympathique, Jackall s'imaginait déjà voyager dans celui-ci. Et grâce à DreamLand, il pourrait le faire ! Il était brûlant de joie et se lança dans son lit, se couchant avec sa copine pour s'assoupir. Il pensait fortement à ce jeu, souhaitant absolument y atterrir... Mais le soucis est que ses pensées sont trop faciles à distraire. En repensant au fait qu'il avait pas mal joué aujourd'hui, il se disait qu'il devrait continuer de tester "Sleeping Dogs" demain. Et cela, au moment pile où il s'assoupit.

Zouf. Oui, ceci est une onomatopée caractéristique de son arrivée dans DreamLand. Non, ne riez pas. Je suis un artiste vous savez...

Ouverture des yeux, analyse du terrain. C'était quoi cet endroit ? Du carrelage de ci de là, cette odeur de... Sang ? Il était dans des chiottes publiques !? Il soupira et sortit du cabinet. Il vit un homme, asiatique, se remettre le nez en place. Aux cassures et à la quantité de sang, ça avait été un pain dans la gueule qui avait dû faire ça. Et pas un poing nu ! Un poing américain sûrement, ou une connerie du genre. Il finit par s'évader de cet endroit et quasi-immédiatement, se cacha le visage avec ses mains. Trop de lumière... Trop de bruits, trop de voitures, trop de gens. Après avoir excessivement cligné des yeux, il constata ce qui ce passait autour de lui. Il était à Hong Kong ? La version hardcore de Hong Kong ? Apparemment. Parce que les chiottes dont il était sortit étaient en fait une poissonnerie. Et un des cuistot tentait de le hacher. Pas dur de savoir ça : Il venait de se faire tirer par trois mecs dans la poissonnerie, esquivant les coups du patron obèse qui cherchait à lui couper la tête. Bien... L'avantage d'être grand et fort, ça reste le fait d'être putain de grand, et putain de fort ! Il éjecta les deux gars qui l'avaient ramené rien qu'en bougeant ses bras puis envoya sa jambe dans la tronche du cuisinier. Après l'avoir éjecté, il chercha un moyen de se barrer. Il ne pourrait pas. Pas avec des employés aussi modèles et volontaires. Putain, ces mecs quoi... Jacky réfléchit en quatrième vitesse et fit ce qu'il y avait de mieux à faire : Prendre le hachoir au sol tuer le patron !... Quoi, c'est pas top ? Dommage ! D'un grand crochet du droit, le bras exécuta un coup qui fit voler la gorge de cet enfoiré, le sang et la chair s'étalant sur l'aquarium à côté. Il lâcha l'arme, l'ustensile tombant au sol dans quelques résonnements métalliques sonores. Demi-tour, course à pied : I gat shits to do se disait-il, poursuivit par les employés qui se retrouvaient sans travail ; ou alors avec une place de chef à prendre. Dans les deux cas, ça les avaient assez enragés pour qu'ils courent après le requin sur les 300 mètres qui menèrent Jackall à une échappatoire parfaite~!

Ils étaient sur le marché ! Vous savez, ces marchés lumineux et plein de monde, de magasins, d'échoppes en tout genre... Bref. Un marché au sein de cette ville colossale quoi. Immédiatement, il réfléchissait à un moyen de semer la bande de cons. Et pour cela, quoi de mieux qu'une course poursuite de ouf ? Bah, rien ! Il courrait, bondissait que les caisses en passant par le port. Il passa par ces trucs de pêcheurs, là où le poisson des bateaux arrivaient, et soudain, couru le long d'un toit. Grand et musclé, il avait réussit à s'éloigner de ses poursuivants mais pas à les semer. Enfin... Apparemment ? Il ne savait pas. Regardant derrière lui, il confirma les avoir semés... Mais surprise, ce moment d’inattention lui valu son équilibre ! Son pied manqua le bord du toit et il ne pu que tomber lourdement du toit, sa tête cognant sur quelque chose qui résonna... Pas sa tête, la matière sur laquelle il venait de cogner bordel ! Vous suivez oui !?

Il ne sait pas trop combien de temps il avait passé à somnoler, à divaguer... Bref, à voir flou. Mais il avait une vue magnifique sur un drap noir. Quelque chose cachait ce dans quoi il était. Il ne savait pas quoi, ni comment, mais il était caché par un drap noir. Et il était dans l'eau aussi. Par réflexe, il s'était mit à respirer par les branchies. Merci son don ! Il nagea un peu de ci de là et se sentit frôler bien des choses. Des poissons. Et pas des merdiques. Ce genre de poiscailles colorées valant une vraie fortune. Se demandant bien où il allait finir, il déduisit où il était lorsqu'il fut "déballé". Il était dans un putain d'aquarium ! Et un aquarium de luxe. Il venait d'être placé apparemment et tout en faisant ses tours dans le bocal, il voyait qu'il était à l'étage d'une boîte de nuit. En bas, ça dansait, ça bougeait, ça se déhanchait dans l'espoir de pouvoir coucher avec sa ou son partenaire. Sur ce premier étage, c'était plutôt différent comme ambiance mais ça restait festif : Un mec avec un sweat à capuche était en train de se fritter contre une petite dizaine de chinois. Un mec. En sweat. Avec des cheveux blancs...

"CALEB !" Il venait d'hurler cela. Mais sous l'eau, ça donnait "KLLBUUUH!"

Il devait l'aider ! Ces mecs, aux tatouages et au fait qu'ils se baladent torse nus, montraient sûrement leur appartenance à un quelconque clan yakuza. Il ne pouvait pas laisser son pote dans la merde !!! Prenant de l'élan... Il fonça contre la vitre et la traversa, brisant celle ci avec une violence surprenante. Il attrapa au passage un poisson et, dans une glissade quasiment maîtrisée, il donna un grand coup violent dans la tronche du premier gars qui croisa son chemin. Heureusement, c'était pas son allié ! L'asiatique au sol, le colosse se mit à rire gravement, retirant son t-shirt pour exposer son torse. Apparemment c'étaitl a mode ici

"Yo bitches ! Sorry but your defeat is o-fish-ial !!!"

Après cette note d'esprit qui valait de l'or, il lança son pied dans le genou d'un yakuza, enchaînant avec une envolée du pied qui fit s'envoler son ennemi du premier étage, le corps atterrissant sur la piste de danse en bas. Drop the bitch comme on dit ! C'pas ça? Tant pis. Il reprit la bataille à effort de pain dans la gueule, de high kick impériaux et de baffe à coup de poisson overpowered. On vous passe ça, en off screen c'est très bien, et il regarda Cal'. Puis l'assemblée... Tout les regards étaient sur eux. Et la musique de la boîte de nuit avant changée. De la J-Pop était devenue du... Swing !?


Une des playlist préférées de Jacky ! Affichant un grand sourire, il se dit alors que cette partie de rêve devait être issue d'un bon gros bordel de jeu... Et il rigola avant de regarder Caleb. Un échange de regards, un air furieusement motivé et amusé, les voici qui parlent

"Cal', nous sommes les BadJaws et cette ville est à nous !"

Après un brofist plus que convaincant, les deux purent sortir de cet endroit pour se lancer dans la quête épique qu'était la conquête de la ville, morceaux par morceaux ! Et après cette boîte de nuit, c'était l'heure de passer à ce salon de massage en face... Aux filles bien trop jolies pour être un truc réglo.

La nuit allait être longue, mais bien délirante ! Jack donna le poisson aux lueurs arc-en-ciel à son ami

"Ton tour : Release the Rainbow Kräken !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Welcome to Hong Kong, have a sit and get WRECKED ! [Culub (fuk u), Joël & Kyle]   Mar 1 Juil - 10:13

Y’a pas à dire…. Jackall est bel et bien un des humain que j’admire le plus sur cette putain de planète terre ! Je m’explique : ce mec aura beau disparaitre durant des semaines, ne plus donner de nouvelle, nous snobber sur tout les moyens de communications.. Au moment où il montre le bout de son nez tu ne peux pas lui en vouloir parce qu’il est toujours plus épique que jamais ! Et là comme d’habitude ça ne fait pas exception : Comme d’hab’ moi je m’endors devant mon pc, le tout en cherchant à quoi jouer avant d’aller me faire ma virer hebdomadaire dans ce merveilleux monde de Dreamland quand m’es venu l’idée strange de remater Crow Zero un et deux.. C’est film sont des chefs d’œuvres à mon gout et je me suis assoupis durant le second mais le mal était fait. Mon esprit sombra en restant bloqué sur les gangs de Yakuza et les bastons d’art martiaux, les tatouages de gang et les yeux bridé.. Autant vous dire que je ne fus même pas étonné de me retrouver dans une petite salle avec des créatures des rêves assez humanoïde au crane rasé, les yeux bridés et avec pleeeeeeeeeeins de tatouages asiatique bien classe autour de moi, me regardant de manière assez étonné. Sur le coup je fis comme si de rien n’était, souriant d’un air nié en observant un peu partout avant de me rendre compte qu’avec ma grande chance il fallut que j’apparaisse au beau milieu d’un deal de drogue, les rangers piétinant des sachet rempli d’une poudre blanche que je sais être la pire des merdes que la police pourrait trouver dans ce genre d’endroit de Dreamland… DU CALGON ! Les Yakuzas voulurent sortirent leurs armes pour me faire comprendre que je n’étais pas le bienvenu dans leur petite réunion entre petites bites mais je ne leur laissai pas le temps, prenant ma forme d’ombre pour passer de l’autre coté de la salle avant de foncer en mode Wall Of Death, virant deux mec dont la stabilité reste à vérifier avant d’ouvrir la porte de la salle à la volé, la refermant derrière moi en speed avant de sourire comme un con en observant les trois Yakuzas de plus qui gardai la porte me dévisageant sans vraiment comprendre. J’articulai un rapide en bougeant les bras

- Agent d’entretien albinos à votre service bande de sushi !

Voyant qu’ils n’étaient pas plus convaincue que ça, je repris une fois de plus ma forme d’ombre et me téléportai plus loin, prenant une petite seconde pour observer l’endroit histoire de comprendre où est-ce que j’avais bien pus me retrouver moi : une piste de dance, une mezzanine, plein de créatures de dreamland et de voyageur tous plus bridé les uns que les autres, une odeur de canard laqué et de sushi…. Et encore plus de Yakuza qui se ramène pour me refaire le portrait. Esquivant tant mal que mal les coups en en portant lorsque j’en était capable, je fus quelque peu surpris par l’arrivé impromptue d’un poisson arc en ciel qui vira de nombreux Yakuza de mon chemin après un grand bruit de verre brisé. Et là… DAT JACKALL ! Le colosse était en face de moi, souriant comme un taré en maniant son poisson comme personne, explosant la gueule des Yakuzas comme si c’était normal avant de recommencer à raconter de la merde comme à son habitude. Et moi pendant ce temps j’était tellement sur le cul que je ne compris même pas vraiment ce qui pouvait être entrain de ce passer, que je zappai de lui demander son pouvoir, que j’oubliai totallement de lui parler des GEARS et du reste…. Je me contentai juste d’afficher mon plus grand sourire et de frapper mon poing contre le siens quand il me proposa d’aller foutre la merde en ville sous le nom des BadJaws, ce à quoi je pris tout de même le temps de répondre parce que bon quitte à choisir un nom de gang autant prendre celui qu’on utilise depuis pas mal de temps

- Perso je préfère GEARS, c’est plus badass comme nom !

J’ajustai le poisson qu’il m’avait tendu et entrai dans le salle de massage en souriant, laissant les regards se tourner vers moi en l’espace d’une seconde. J’affichai mon plus beau sourire de psychotique en dévisageant les femmes présentes dans le salon, toutes aussi similaires les uns que les autres à quelques petits détails prêt mais bon je ne suis pas assez sensible à la beauté asiatique pour arriver à faire une véritable différence entre deux visage comme je pourrais le faire avec une européenne mais bon là n’est pas le problème. Je pris une grande inspiration avant de gueuler un bon coup

- PERSONNE NE BOUGE ! CECI EST… Hum…. Pas un braquage… Pas une prise d’otage…. Pas une pendaison de crémaillère…. Merde…. Comment que je peux appeler ça moi ?.... Bah…. CECI EST UN POISSON !

Je brandis le poisson encore dans ma main et bitchslapa la femme la plus proche avec, me téléportant derrière le comptoir pour choper l’argent dans la caisse automatique en souriant, mais je fus obliger de me stopper lorsque les autres filles autours de moi se levèrent en sortant des battes de baseball, couteau et autres poissons en me défiant d’avancer.. Bah au moins y’aura un peu de fun là !
Revenir en haut Aller en bas
Joël Hamel
Combattant Du Feu Libre
Combattant Du Feu Libre
avatar

Team : Meteors
Pouvoir : contrôleur du feu
Points de Puissance : 34 000 points
Points de Réputation : 40 000 points
Points du Membre : 486 points
Double Compte : Maahes
Messages : 376

MessageSujet: Re: Welcome to Hong Kong, have a sit and get WRECKED ! [Culub (fuk u), Joël & Kyle]   Mar 1 Juil - 16:14



« Welcome to Hong Kong »

Feat Jack ; Caleb ; Kyle


Ouch... Qu'est-ce que j'ai bien pu faire dans la soirée pour avoir un mal de crane en atterrissant à DreamLand ? En faite c'est même pas ça la question que je devrais poser, la bonne question c'est : où je suis bordel ? Des murs partout, les étoiles du ciel à peine visibles à cause de toutes ces lumières sur les murs, c'était étroit et sale... Bon sang je me croirais dans l'une de ces villes malfamés qu'on voit aux reportages de 20h quand ils parlent des gangs orientaux. D'ailleurs, en restant dans le même genre de sujet, y'avait un mec en sang couché juste en face de moi. Comme il était couché sur le ventre je pouvais pas voir son visage dans l'ombre mais j'imaginais bien à quoi il pouvait ressembler vu tout le sang. Un étrange paquet blanc se trouvait à mes pieds, inconscient que j'étais je le saisissais pour en regarder les contours, me demandant ce que ça pouvait bien être. Alors que je redressais le regard plus loin, vers le fond du couloir, j'apercevais une troupe d'asiatiques armés de battes et autres armes qui avançaient vers moi, pas contents visiblement. Fronçant les sourcils, j'en entendais un qui criait un truc du genre « il a récupéré le paquet, chopez-le ! » … Quoi ce paquet-là ? Mais c'est quoi pour eux, de la drogue ? De l'argent ? Oh et puis merde, pas le temps de réfléchir. Alors qu'ils couraient vers moi, j'échauffais mon poignet en prenant position avant de le lancer directement sur la face de l'un d'entre eux. Le colis explosait en mille morceau, relâchant un mini-nuage de poudre blanche – donc ouais, c'était bien de la drogue – je profitais du détournement d'attention pour prendre la poudre d'escampette et partir dans la direction inverse, grimpant des escaliers sans fin d'un immeuble quelconque. Bon sang mais ça grimpait jusqu'où ? J'étais sûr d'avoir fait au moins cinq étages en faisant les marches quatre par quatre.

Et pourtant, et pourtant... Les gangsters continuaient de me suivre, bande de parasites ! Ils voulaient pas me lâcher la grappe. Je décidais d'accélérer le pas sans vraiment paraître fatigué pour le moins du monde, faisant voler la porte du toit d'un coup de pied salvateur afin de sentir une bouffée d'air frais me traverser. Aaaah, enfin un peu d'air frais, parce qu'en bas à force d'être cerné par du ciment et du béton j'ai faillis finir étouffer. Me rapprochant du bord, j'observais la fameuse ville faites d'immeubles, remarquant qu'il y avait de tout : des marchés, des maisons, des défilés, des boites de nuits et j'en passais... Une ville bien mouvementée ! Elle était belle à regarder, me disais-je tout en me caressant le bout de la barbe. Une idée commençait petit à petit à germer dans ma tête : et si je faisais de cette endroit mon territoire ? Devenir le boss d'un quartier tout entier puis d'une ville... Ouais, ça pourrait vraiment être amusant comme expérience. Alors que j'éclatais de rire en faisant quelques pas en arrière, j'entendais le troupeau d'asiatiques débarquer derrière-moi, ils étaient enfin arrivés eux ? J'aurais pu m'échapper en sautant sur un autre immeuble le temps qu'ils arrivent. Je me tournais vers eux alors que ces derniers semblaient sûrs d'eux, on dirait qu'ils savaient vraiment pas à qui ils avaient à faire.

▬ On t'as enfin rattrapé enfoiré, tu peux plus courir nul part !

▬ Courir ? Mais je comptais depuis le début vous massacrer, bande de gamins drogués.

Ma provocation semblait pas vraiment leur plaire, ils se mirent à tous s'avancer vers moi en brandissant haut leurs armes. Saisissant mon épée dans mon dos, je la soulevais bien haut avant de l'abattre pile en face d'eux, le sol se fracturant et plusieurs morceaux volant sur les gangsters. Ce qu'il y avait entre eux et moi ? Un aperçu de leur tête en plusieurs parties s'ils se frottaient à moi.Ils ont hésitais un bon moment, assez longtemps pour que je fasse un pas brusque en avant afin de les intimider. Réaction : ils firent un pas en arrière, pensant qu'ils se prendraient un coup de mon épée. C'était à mourir de rire. Rangeant mon épée dans mon dos, je leur adressais un doigt d'honneur enflammé en souriant, fier de ma petite comédie.

▬ Faut pas vous pissez dessus comme ça les mecs, vos mamans seront pas contentes après haha.

Disais-je en leur tournant le dos et en courant vers le rebord pour sauter et atterrir dans un balcon en face, continuant ma course pour descendre du second immeuble. Ils n'avaient pas vraiment envie de me suivre, de ce que j'entendais, tant mieux, j'aurais été forcé de les éliminer si c'était le cas... Marchant plusieurs dizaines de minutes au milieu du peuple, je baillais soudainement en me disant qu'en faite j'aurais dû régler mes comptes avec ces asiatiques, sérieusement : maintenant qu'est-ce que je vais faire pour me divertir ? Tss... Je soupirais en passant ma main sur ma nuque, la massant comme pour me détendre... Je voyais plusieurs jeunes en train de se bousculer pour courir vers un bâtiment, une boite de nuit vu la musique qui en sortait. J'entendais quelques mots comme « Viens ! … Baston … Yakuzas …. » etc etc... Dans mon cerveau ça sonnait : y'a une baston avec des yakuzas dans la boite de nuit, viens voir. Boarf, vraiment pas intéressant... Parce que bon, les combats c'était toujours marrants, mais pas quand c'est ceux des autres, je n'aime pas regarder pour le plaisir, j'ai besoin d'y participer. Bref, comme c'était pas mes histoires, ce n'était pas amusant, et je n'avais aucune envie de rentrer dans une boîte pour avoir les oreilles explosées par la musique. Haussant les épaules, je prolongeais ma marche avant d'entendre de l'agitation dans une petite ruelle, à côté d'une salle de massage. Je voyais un type en costard cravate en train de donner plusieurs coups de pieds à un type au sol... Franchement, quand les gens arrêteront-ils d'être aussi sauvage ? Enfin, c'est peut-être moi qui dis ça, mais j'allais pas non plus laisser ce genre de truc me passer sous le nez.

▬ Hé l'asperge !

Le bonhomme tournait la tête vers moi, avec une expression pas très joyeuse, il était plutôt en rogne. Alors que je m'approchais il sortait un couteau, il croyait sérieusement pouvoir me menacer avec ce genre de canif ? Il s'élançait vers moi en criant fort, comme s'il essayait de convaincre quelqu'un qu'il était sérieux, franchement. Faisant un léger pas de côté je saisissais sa main armée par le poignet et lui mettais une bonne gauche pour l'envoyer dormir. Tombant lourdement au sol, je pouvais presque voir les étoiles danser au-dessus de son crane, au moins j'étais en légitime défense. J'aidais le pauvre bonhomme qui s'était fait tabassé juste avant, l'aidant à se relever.

▬ Merci beaucoup monsieur ! Un peu plus et je croyais que j'allais rejoindre ma défunte femme.

▬ Boarf, c'est trois fois rien... Évite de te retrouver dans des magouilles pas nettes la prochaine fois.

▬ Attendez ! Je voudrais vous remercier !...

_______________

Alors comme ça je venais de sauver in extremis le patron du salon de massage hein ? Cool, il m'offrait une séance gratuite, j'allais pas refuser. Entrant dans l'établissement, je voyais pas mal de donzelles habillées de sorte à être raffinées, tout en étant maquillées etc. Elles étaient plutôt mignonnes mais passons, elles saluèrent tous le patron alors que ce dernier me proposait de passer dans le carré VIP derrière le comptoir. Je le suivais en passant la porte, voyant plusieurs sièges ainsi qu'autres huiles utilisées pour les massages sur une table sur le côté. La porte se renfermant, une demoiselle me demandait de me déshabiller pour que je puisse me détendre. Haussant les épaules, j'obéissais, posant Anchor contre le mur, retirant mon armure sur mon bras gauche. Mais avant que je ne puisse retirer le reste de mes fringues, j'entendais un boucan pas possible derrière la porte que je venais de traverser, qui sait l'idiot qui s'amusait à gueuler comme ça ? Même moi j'imaginais bien que ce serait pas possible de se détendre avec autant de bordel. Ouvrant brusquement la porte, je voyais un jeune faisant bien une tête de moins que moi en train de braquer l'établissement avec... Un poisson ? Sérieusement ? Je soupirais en faisant craquer mes doigts, assez fort pour qu'il puisse entendre que quelque chose se tramait dans son dos, jusqu'à remarquer que je connaissais cette tête d'albinos...

▬ Caleb ! Qu'est-ce que tu fous ici, à menacer de gentilles demoiselles ?

Disais-je en passant ma main sur sa tête, voyant toutes les femmes armées me regarder, se demandant si elles devaient régler le compte du bonhomme et de son ami le grand ou si elles devaient me laisser faire. Je souriais en continuant de tapoter gentiment Caleb.

▬ Tu ne chercherais pas à déranger la séance de massage de ton vieux pote Joël, hein ? Tu sais ce qui pourrait arriver si je me sentais dérangé.

Codage by TAC

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Welcome to Hong Kong, have a sit and get WRECKED ! [Culub (fuk u), Joël & Kyle]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Welcome to Hong Kong, have a sit and get WRECKED ! [Culub (fuk u), Joël & Kyle]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Welcome to Hong Kong, have a sit and get WRECKED ! [Culub (fuk u), Joël & Kyle]
» [UPTOBOX] Bons baisers de Hong-Kong [DVDRiP]
» 2013 ¤ Hong Kong ¤ Ciara F. Keegan
» Chibi Hong Kong fait Boum.
» Do you want to play with me ? - Hong kong

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Land Infinity RPG :: RP :: Deuxième Zone :: Le "n'importe où"-
Sauter vers: