AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Squatter, c'est ma passion! [Solo;Stockholm]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Axel
Voyageur chercheur de merde
Voyageur chercheur de merde
avatar

Surnom : L'enfoiré
Pouvoir : Invocateur des lames
Points de Puissance : 40 525 points
Points de Réputation : 54 900 points
Points du Membre : 669 points
Double Compte : Eve Leblanc
Messages : 2313

MessageSujet: Squatter, c'est ma passion! [Solo;Stockholm]   Dim 20 Mai - 22:29

Cela faisait quelques jours que Axel était devenu un voyageur, à peine quelques jours après la rentrée universitaire. Axel enfin débarrassé de sa phobie des couteaux pouvait enfin aller bouffer dans les cantines universitaires.... Chose qu'il ne fera jamais car, bah car c'est dégueulasse ce qu'on y bouffe. Oui , être élevé par une mère qui est juste une putain de cuisinière étoilée ça habitue tout gamin à avoir des gouts plutôt exigeants en matière de nourriture. D'ailleurs, ce RP commence alors qu'Axel est sur le point d'arriver chez sa mère pour un repas "de famille" (entre guillement car il considère pas ça trop comme sa famille, son beau père qu'il aime pas, sa mère indigne et sa sœurette mignonne toute plein) car euh... bah par ce que je l'ai décidé et puis si vous voulez une raison plus interne au RP je vous dirais que c'est une exigence de la mère d'Axel qui voulait voire son fils par ce qu'il avait un peu laissé aucune nouvelle depuis plus de 3 semaines, mais alors aucune, ni un mail ni un fax, un coup de fil, un sms... Rien! Bref l'étudiant sonna au bas de l'immeuble où il avait habité mais qu'il n'avait jamais considéré comme son chez soi.

*Pfffff j'espère qu'elle va pas encore me gaver! Si elle me les brise trop je vais aller l'emmerder à Dreamland ce soir pour la peine! Tien j'vais lui planter Shura dans la patte, j'suis sure que ça lui fera plaisir! Comme ça au moins elle saura ce que ça fait!*

Oui il aime vraiment pas sa mère. Son beau père répondit à l'interphone, Axel se signala et une fois que la porte fut ouverte, il monta l'escalier et frappa à la porte de l'appart'. La porte s'ouvrit et sa petite sœur lui sauta direct dans les bras en gueulant "grand frère". Elle lui avait foutu un peu les boules sur le coup. C'était une petite blonde aux cheveux lisses et longs, yeux bleu, un visage de petit ange. Bon comme elle le voyait pas trop souvent son frère elle était contente. Axel aussi serait content si son beau père ne se pointait pas pour lui faire la bise. Un cinquantenaire aux cheveux bruns, avec quelques rides naissantes et un air de type assez détendu, un peu de ex-hippie. Axel enleva ses chaussures puis il vit la tête de sa mère dépasser de la cuisine. C'était le portrait craché de sa fille mais en version quarantenaire, très bien conservée, elle pourrait en faire fantasmer plus d'un.

-Axel j'ai cuisiné japonnais pour toi! on mangera sans couteau comme d'hab'!
-Oh plus besoin tu sais!
-Quoi?
-J'ai plus peur des couteaux!

Elle sortit de la cuisine et regarda Axel carrément surprise alors que lui avait une tronche de blasé et se grattait la tête.

-Comment ça se fait?
-J'sais pas trop! Je crois que j'me suis juste rendu compte que c'était stupide d'avoir peur des objets coupants juste par ce que t'es une mère négligente!
-Je....

La mère resta pantoise. Elle était surprise car Axel avait cette peur des objets tranchants depuis sa petite enfance et en même temps il lui avait balancé son reproche en plein dans la face sans même sourciller. Elle ne savait trop quoi dire car il avait un peu raison, c'était à cause de sa négligence que cela était arrivé. Ce diner promettait de se passer dans la bonne humeur (ironie notable). Son beau père... Nommons le ce sera plus simple, il s'appelle Biorn. Il aurait bien remis Axel en place pour cette remarque mais il n'avait jamais eut aucune autorité sur lui, n'étant pas son père naturel, il n'avait jamais osé en faire preuve. Sa sœur, Anna (au passage) était habituée à ce genre de scènes et remarques venant de son frère même si elle ne comprenait pas trop pourquoi Axel n'aimait pas leur mère, elle était pourtant une bonne mère. Axel ne leur avait rien dit sur Dreamland car... bah il voulait surtout pas que sa mère devienne une voyageuse non mais oh! Et sa sœur, il l'aiderait bien un jour, quand elle serait plus grande quoi. Dreamland du peu qu'il en avait vu c'est trop dangereux pour une gamine de 8 ans, même si elle a des pouvoirs, en plus il connais pas la plus grande peur à sa sœur. Bref, passons une suite de scènes et discussions inutiles et passons directement à l'intéressant.

-Axel?!
-Ouai?
-Pourquoi t'avais peur des couteaux avant? Tu me l'as jamais dis.
-J'ai pas envie de briser la vision idyllique que t'as de notre chère génitrice.
-C'est quoi idyllique?
-D'mandes à maman!
-Axel... ça suffit! Arrête d'essayer de la monter contre moi!
-Justement j'essaie de lui laisser son point de vue d'enfant chaste et innocente tu devrais m'en remercier.
-C'est pas en insinuant des choses comme ça que ça va marcher!
-Oh ça me saoule! Puisqu'on est dans le registre des remarques déballes toute la panoplie histoire qu'on soit débarrassé et que ça gâche pas le goût de tes si bons sushi. Ce serait dommage de gâcher le repas!
-C'est bon Axel arrête ta comédie! Tu donne pas de nouvelles pendant 3 semaines et quand tu viens... tu cause une dispute!
-Moi j'en ai rien à faire de venir ici! J'viens par ce que je suis bien sympa et par ce que Anna elle, elle m'a rien fait!
-Axel tu vas...
-Chut laisses moi parler! Écoutes je sais que je suis pas le fils parfait, je suis un gros glandeur de première et tout et tout! ça tu t'en es foutu complètement pendant des années mais maintenant ça semble miraculeusement te préoccuper! Bah écoutes maintenant c'est un peu trop tard et si tu juges que je suis pas un bon fils t'avais qu'à réfléchir deux secondes avant de te faire tringler par le premier inconnu de passage!

La mère d'Axel se leva d'un bond et le gifla un coup... Il parlait depuis tout à l'heure avec une voix neutre et calme. Il dévisageait sa mère d'un œil toujours aussi calme. Pour sa part, elle semblait excédée. Anna et Biorn étaient eux spectateurs, Biorn bouillonnait d'intervenir pour calmer le jeu mais avait peur d'au contraire envenimer la situation.

-Je t'interdit de dire ce genre de choses à nouveau!
-Ouai j'avoue que j'y suis allé fort... j'avais oublié qu'Anna était là.
-Tu.... Tu sais tout ce que j'ai fais pour toi?
-Ouep... Tu m'a assez bien nourris faut avouer... Et tu m'a donné une belle cicatrice.
-Tu sais que c'est moi qui paie tes études?!
-C'est une menace? Tu sais que si tu veux jouer à ça, oublies pas que tu viens de me gifler... avec ça je pourrais te faire retirer la garde de Anna...
-Sors Axel! Va t'en!
-ça tombe bien j'avais plus faim! Merci quand même pour le repas.

Il se leva de table et quitter tout simplement l'appartement familial après avoir fait une simple bise sur le front à sa sœur qui était un peu toute attristée par la dispute et confuse, il lui chuchota qu'il s'excusait. il s'en alla sans plus de cérémonie en claquant la porte. Décidément, ça s'était passé encore plus mal que prévu. C'était décidé, il prendrait même pas la peine d'aller l'emmerder sur Dreamland, il avait même plus envie de voire sa tronche. Pour ce qui était de la menace qu'il avait fait à sa mère, il ne le pensait pas le moins du monde, retirer Anna de la garde de sa mère serait cruel au moins autant pour sa sœur que pour sa mère et son beau père. Il décida de prendre la route pour aller voire son pote Marcus. Il l'appela pour éviter de trop le prendre au dépourvu quand il viendrait frapper à sa porte.

-Allo Marcus. Ouai c'est moi. Écoutes tu vois j'sors d'un repas avec ma mère donc j'suis un peu sur les nerfs. J'peux passer chez toi boire un coup? Ah ouai t'es avec ta nana? Ok bah je passerais un autre jour... ça te dérange pas? Ok... Ok j'passe à prendre un p'tit truc à boire. Déjà que je te squatte si en plus je te bois toute ta bière. Haha. Ouai à toute.

Après son départ, la mère d'Axel s'était mise à pleurer, son marie tenta de la consoler après avoir éloigné un peu Anna. ce n'est jamais agréable pour un enfant de voire sa mère triste.

-Je suis désolé chéri... J'aurais dut intervenir...
-Non... *snif* non ce n'est pas ta faute, il ne t'aurait pas écouté de toute façon... Mais pourquoi il est comme ça?
-Je pense que c'est le fait d'avoir manqué d'un père pendant 10 ans...
-Je ne sais pas... On dirait qu'il me déteste. Je sais que je n'ai pas toujours été une bonne mère, douce et attentive avec lui.... mais il ne me laisse plus ma chance pour me rattraper. *snif*
-Ce n'est pas ta faute... Tu étais jeune, seule, tu avais du mal à l'élever en cumulant ton travail qui est stressant.
-Je n'ai pas d'excuse! Laisses moi un peu seule s'il te plais.
-D'accord

Une fois qu'elle fut calmée, la mère de Axel voulut rester un peu seule pour cuisiner un peu, un truc qui la détendait. Biorn alla alors voir sa fille qui était dans sa chambre voire comment elle accueillait la situation. c'est la première foi qu'ils se disputaient si ouvertement devant elle, d'habitude ils se prenaient la tête lorsqu'elle n'était pas là et sur des choses disons plus naturelles pour une mère et son fils.

-ça va Anna?
-Non! Pourquoi maman et Axel ils se disputent tout le temps?
-Ah.... c'est un peu compliqué.
-Pourquoi Axel il l'aime pas maman?
-Axel aime aussi maman, c'est juste qu'il ne s'en rends pas compte et qu'il n'a retenu que les erreurs de maman. Tu sais avant que je la rencontre maman était seule avec Axel... Elle devait s'en occuper seule, c'était très dure, elle ne pouvait pas tout le temps veiller sur lui. C'est très dure d'élever un enfant seul tu sais. Maman a donc fait quelques erreurs. Axel doit être comme ça car il ressent de la colère car il a dut sentir un manque d'affection à cette époque.
-C'est à cause de moi? Axel il est jaloux?
-Non ne dis pas ça! Rien de tout ça n'est ta faute! Ta mère et ton frère t'aiment beaucoup. Je l'ai même entendu s'excuser en te disant au revoir tout à l'heure. C'est juste que Axel a pas eut la chance d'avoir son papa pour le voir grandir.
-C'est qui le papa de Axel?
-Je ne sais pas.
-Pourquoi c'est pas mon papa à moi aussi.
-Il est parti bien avant ta naissance, même avant celle de Axel.
-Pourquoi?
-Je.... Je t'expliquerais quand tu sera plus grande d'accord?
-c'est promis?
-Promis. Tu n'es pas trop triste?
-ça va mieux! Merci papa!
-Allez! Va voire maman! Je suis sure que t'as très envie de faire un gâteau avec elle et elle aussi.
-Oui!

L'enfant quitta sa chambre en courant pour aller voire sa mère et lui demander avec sa bouille trop adorable de l'aider à faire un gâteau, cela redonna le sourire à la mère qui depuis tout à l'heure cuisinait seule avec un air déprimée.

Revenons donc à la vie d'Axel par ce que c'est un peu de lui que parlent mes postent à la base.
Donc, Axel était passé dans une supérette acheter une p'tite bouteille de vin et un Pac de bière ainsi que quelques trucs à grignoter histoire de pas faire alcoolique et puis apporter juste de l'alcool il trouvait ça un chouilla indécent. Mais parlons de Marius. Marius, est en fait un grand nounours aux cheveux noirs, une montagne ce type. Axel le connaissait depuis le collège, c'est ce qu'on pourrait appeler un meilleur pote. Il est en fac de sport. Sa copine, Ilva est un peu son opposée, elle est toute petite et menue, elle est vendeuse dans une boutique de prêt à porté chic, c'est un coupe qui va bien ensemble mais ça on s'en fout un peu en fait. Axel se pointa chez eux avec ses affaires.

-Salut ça va?
-Ouai et toi? T'as apporté à bouffer? Pas besoin on viens de manger.
-Bah c'est par politesse. *Ilva fait son apparition* Salut Ilva.
-Salut! Comme ça t'as encore des embrouilles avec ta mère?
-J'vous raconte pas à quel point. Bon cette fois j'avoue que j'ai un peu cherché la merde.

Il leur expliqua succinctement la conversation, ou plutôt dispute qu'il avait eut avec sa mère, cela devant une petite bière.

-Franchement Axel sur le coup t'as exagéré! Je sais comment est ta mère, ou du moins comment elle est avec toi mais de là à la menacer d'essayer de lui faire perdre la garde de ta sœur...
-Je sais, je le pensais pas... c'est sortit tout seul... j'avoue que ça je regrette l'avoir dit. Le reste je le pensais vraiment!
-J'comprends pas.
-Quoi?
-Bah pourquoi tu lui en veux à ta mère, juste à cause de cette vieille histoire de couteau dans le pied?
-Non ça c'est qu'une conséquence du truc qui fait que je lui en veux.
-Tu vois quand j'ai connu Axel au collège, ça lui arrivait de venir dormir chez moi pendant 3-4 jours d'affilé sans prévenir sa mère.... Et jamais elle s'inquiétait... Si une fois elle est venu chez mes parents s'excuser de la conduite d'Axel et est venue le récupérer.
-Ouep d'ailleurs franchement sympa tes parents jamais avoir bronché quand je venais chez toi!
-Bah c'est l'hospitalité paysanne ça, j'les vois pas ne pas refuser quelqu'un qui dans le besoin ou qui voudrait juste passer la nuit chez eux me vieux.
-Ah je vois un peu mieux... En fait ta mère elle s'en foutait complètement de toi.
-En gros ouai.
-Non mais sérieusement... Appelle là et excuses toi pour ce que t'as dit! ça reste ta mère.
-Hmouai...
-Si tu le fais pas j'te jarte à coup de pied dans le cul et plus question que tu squatte ici avant un moment!
-Ok Ok je l'appellerais ce soir quand ça se sera calmé... D'ailleurs en parlant de ça... j'peux crécher chez vous ce soir?
-haha ça me dérange pas non!
-Et moi j'ai put être le droit de donner mon avis c'est aussi mon appart' à moi!
-Ah oui... Ilva t'es Ok?
-Bien sure! t'es ici chez toi!
-Euh évites de trop dire ça sinon il va plus jamais rentrer chez lui! D'ailleurs tu vois cette manie de squatter chez les gens, c'est un toc qu'il a développé à cette époque.
-Bon parlons d'autres chose... Marius, tu te rappelle que je t'avais demandé si tu connaissait un mec qui pouvait m'apprendre le sabre, l'escrime ou le Kendo...
-Ouai j'en connais un, enfin une plutôt. Je t'arrangerais un rendez-vous avec elle. Ok?
-ça me va.
-N'empêche j'en reviens pas... La dernière fois que t'étais venu t'avais peur de t'approcher à moins de 5 mètres de la cuisine de peur de voire un tout petit couteau, même un couteau à beurre et la tu me demande pour apprendre le sabre! t'es un peu taré mec! Tu passe d'une extrême à l'autre!
-Désolé, je saurais pas trop t'expliquer.
-C’est rien! j'suis sure que c'est pour une fille!
-Si on veux.

Disons franchement, c'est Shura qui arrêtait pas de dire qu'il maniait le sabre comme un manche et qu'il devait impérativement prendre des cours, du coup il c'était dit qu'il ferait ça dans le monde réel. Et puis s'il s'entrainait dans le monde réel et Dreamland, il progresserait forcément deux fois plus vite.

-En fait t'as des nouvelles de Lia?
-Nop... No news depuis son échange et son départ en Angleterre. Et bien, j'y pense, vous croisez encore souvent Yorg et sa bande?
-Ouai, on les a vu la semaine dernière... Tu sais chez cette nana là qui au lycée sortait avec Ruppert.
-Cléa?
-Non... euh...
-Frida.
-Ah ouai c'est ça.
-Et le Yorg... Toujours le roi du deal à deux balle?
-Oulah je sais pas trop, je t'avoue que j'essaie pas trop de me renseigner sur ses magouilles.
-Ouai, l'autre coup, pour une soirée, on avait voulu lui acheter un peu de came, histoire de faire tourner et tout, franchement je sais pas ce qu'il avait foutu dedans mais elle avait un gout chelou et elle décapait grave.
-ahaha Ouai t'as même Boubou qui a gerbé à cause de ça. haha
-Ah ouai boubou... il a retapé sa première année de médecine non?
-Ouep. en tous cas Yorg moi je lui achète plus rien maintenant c'est mort. Tu c'est c'est le genre à trainer avec Zab.
-Sympa!
-Bah quoi?
-Bah moi aussi je traine avec Zab de temps en temps... Même si j'évite. Putain l'autre coup j'ai dormi chez lui... c'est la dernière fois mec!
-haha tu m'étonne. j'préfère pas imaginer à quoi ressemble son appart a doit être glauque.
-Bah ouai! Et en plus ça pue carrément trop la beuh et puis en plus ce con genre il vient me réveiller à 2h du mat' pour me demander si j'ai pas de l'herbe alors que c'ets lui le dealer et qu'en plus il avait un pet' dans le bec!
-hahaha ça c'est du Zab tout craché. Je t'avoue que je les évite de plus en plus ces types. Je dis commencer à faire gaffe à plus trop fumer.
-Ah ouai, c'est vrais que toi tes poumons t'en a vraiment besoin. c'est un de tes outils de travail à toi.

Et blablabla et blablabla. De al conversation de base quoi. Après ça c'était oarti sur les résultats de Axel et Marius puis le patron de Ilva qui était si entreprenant avec elle que s'en devenait presque du harcèlement, Axel crut que Maruius allait péter la table alors qu'il avait tapé dessus par ce qu'il pétait son câble. Axel réorienta la conversation vers un sujet moins houleux et donc les soirées puis Marius après un moment prit un sourire en coin en regardant Axel.

-Eh C'est vrais que tu craque sur Marie?
-Plus ou moins.
-Allez avoues que t'as trop envie de te la faire!
-Bon j'avoue! je trouve son accent et son air sérieux trop sexy.
-c'est qui Marie?
-Tu sais je t'en ai parlé c'est la Frenshy, tu sais elle traine tout le temps avec la bande à Marly.
-Ah la grande blonde là, avec son air un peu timide?
-Ouai.
-Moi je la trouve trop plate.
-Tsss sure que t'es jalouse!
-Sale con!

Les deux amoureux se mettent alors à se faire une bataille d'amoureux, de petite tape complices et trucs du genre pendant que Axel regarde ailleurs sans savoir trop quoi faire en attendant puis ils s'arrêtèrent. Marius regarda Axel avec un grand sourire.

-Axel, y parait que tu t'es prit de ces râteaux avec elle!
-J'avoue c'est pas du tout glorieux!
-bah tu peux rien contre le charme des Français, toi pauvre suédois à côté tu peux rien faire contre les mecs de chez elle.
-Mais je suis très charmant! c'est elle qui est fermée comme une huitre!
-oh l'autre! haha Allez pourquoi tu bloque sur elle? D'après Melly, t'as 3/4 des filles de ta promo qui te tomberaient dans les bras assez facilement!
-Ah ouai?
-Après c'est Melly qui m'a dit ça.
-Ouep... la pire girouette de la terre. haha Un jour elle te dit noir, le lendemain elle te dira blanc et le surlendemain ça redeviendra du blanc ou du gris.
-J'avoue. Allez! Si on bouffait?!
-Ouep j'ai la dalle!
-Moi aussi!

Ils mangèrent en continuant de discuter de tout et de rien, un peu comme tout le reste de l’après-midi. Après le repas, Marius obligea Axel à appeler sa mère pour s'excuser pour ce qu'il avait dit plus tôt. Elle n'avait pas répondue, en voyant son numéro s'afficher, il lui laissa alors un message.

-Allo, m'man... c'est Axel... Je suppose que tu réponds pas exprès, pas grave. je voulais juste te dire que je m'excuse pour m'être emporté ce midi, surtout devant Anna. Je m'excuse d'avoir gâché le repas et avoir dit des trucs que je pensais pas. Bonne nuit.

Pas besoin d'en rajouter plus selon lui. Il se fit un petit after avec le p'tit couple dépareillé comme une chaussette verte et une violette mais qui au final s'accordait bien. ils burent le vin qu'avait apporté Axel et continuèrent e parler puis allèrent se coucher assez tôt comme Ilva commençait sa journée de travail assez tôt et que Marius davait allez faire son footing demain matin, Axel allait pas rester seul debout, il alla donc se coucher sur le sofa dans leur salon. Bon comme souvent dès qu'il squatte chez eux, il les entendit baiser, comme c'est charmant. Axel partit ensuite faire un tour à Dreamland, il glanda alors toute la nuit dans les plaines à parler avec Shura et s'entrainer à manier ses autres armes.

_________________
Le quotidien de Axel:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel
Voyageur chercheur de merde
Voyageur chercheur de merde
avatar

Surnom : L'enfoiré
Pouvoir : Invocateur des lames
Points de Puissance : 40 525 points
Points de Réputation : 54 900 points
Points du Membre : 669 points
Double Compte : Eve Leblanc
Messages : 2313

MessageSujet: Re: Squatter, c'est ma passion! [Solo;Stockholm]   Mer 30 Mai - 12:30

-Putaiiiiin je déteste la philo de l'art c'est juste trop chiant!
-Pfff je t'avoue que je vois pas trop l'intérêt, savoir si une table a repassé c'est une œuvre d'art selon machin ou truc. J'en ai un peu rien à foutre. j'dis vivement le cours de Scapart sur la conscience.
-Eh vous deux je vous dérange?
-Non pas trop!
-Bon deux options, vous la fermez ou vous quittez mon cours et je veux pas vous revoir au suivant non plus. Compris?! Personne vous oblige à venir dans les amphi, si c'est pour bavarder allez vous poser dans un café vous y serez beaucoup mieux.
-Je cois qu'on va rester, désolé m'sieur.
-Monsieur Erikson au lieu de faire votre malin et de parler vous feriez mieux de suivre pendant mon cours pour éviter de réitérer les erreurs monumentales que vous avez mis dans votre copie de l'an dernier.
-j'essaierais mais je vous promet rien. j'aime pas ne pas tenir mes promesses.

Tous les autres élèves de la Promo s'étaient tournés vers Axel et son pote Fla' alors que le prof reprenait son cours et que les élèves lâchèrent peu à peu les deux autres du regard. Fla' c'est un surnom. A vrais dire, à force de l'appeler par son surnom depuis le lycée, Axel avait carrément oublié son vrais prénom, oui Axel a pas trop la mémoire des prénoms, enfin pas toute le temps. Bref, les deux étudiants se la fermèrent un peu. Même si globalement ils en avaient rien à foutre, ils allaient à tous les cours ou presque, histoire de se donner bonne conscience. Ils étaient dans le fond et dominaient alors tout l’amphithéâtre. Fla' prit un peu des notes sur ce que disait le prof, Axel lui s'en foutait, il avait déjà tous ses cours de l'an dernier et les programmes avaient pas changé. Après quoi 5 minutes à suivre Fla' regarda ce qui se passait un peu plus devant dans l'amphi puis parla à Axel en parlant un peu moins fort cette fois-ci.

-Alors ça bouge toujours pas avec Marie?
-Nop, je me suis encore pris un râteau. Impossible de l'inviter nul part.
-Pffff toujours autant dans le rentre dedans toi! Passe par un intermédiaire. Essaies d'inviter une de ses potes qui la poussera à venir.
-Pas con.
-Surtout que t'as des tickets avec presque toutes les nana de la promo et que t'es pote avec plus ou moins tout le monde.... Sure que tu pourrais devenir le représentant de la promo.
-Hmouai... Pas intéressé.
-Essaies de faire une petite soirée chez toi je sais pas.
-Euh chez moi c'est mort!
-Pfff allez mec!
-Non il est trop petit mon appart' et puis je pourrais pas inviter tous les gens qui voudront et ça va squatter, ça va être le bordel, je vais avoir des emmerdes avec le voisinage.
-Pfff, il est pas si petit que ça ton appart' primo, puis secondo t'as rien à dire pour le squatte par ce que c'est toi le roi pour ça d'habitude alors sur ça t'as pas à te pleindre.
-J'y réfléchirais.

Un peu plus bas dans l'amphi, du côté de Marly, à côté duquel se trouvait Marie. pour info', Marly est gay.... plus gay que ça tu crèves! Le stéréotype quoi, dans les tics et les manies et puis il a que des nana comme amies et tout. Bref.

-Pfff t'as vu ces gros cons? J'me demande pourquoi ils viennent en cour.
-Carrément. Axel en est déjà à sa 2° tentative pour passer en 2° année. c'est un cas désespéré je crois.
-T'en penses quoi Marie?
-C'est un "con" (entre guillemet les mots qu'elle dit réellement en français)
-Il arrête pas d'essayer de la Draguer c'est trop relou apparemment.
-J'avoue, même si j'ai connu pire. En France j'avais le don de me faire draguer que par des "baufs"
-"baufs"?
-C'est des gens pas très intelligents, tu vois le genre qui iront pas loin dans la vie, fans de trucs très populaires et tout.
-Bah c'est Axel ça hihi.
-Non lui c'est juste un "con".
-N'empêche c'est quand même la star de la promo ce type, tout le monde le connais. Si t’arrive à l'inviter à ta soiré, t'es sure d'avoir plein de gens qui vont venir.
-Si c'est pour avoir des "cons" comme lui...
-Merdes t'as noté ce qu'il a dit là?
-C'est pas important pour le cours... Il reparlait de l'allégorie de la caverne.
-Ah ok. Merci!

Puis le cours passa. Après deux heures à parler de l'art, un truc qui passionnait pas du tout Axel, et une matière dans laquelle il allait surement se taper des notes de merde comme l'an dernier. Ils allèrent au cour de philosophie générale, et cette année, le thème qu'avais choisis le prof, M. Scapart, sans doute le prof le plus sympa du département de philo, c'était la conscience, un sujet qui désintéressait pas trop Axel. Dans ce cour-ci il allait écouter un peu plus attentivement, en partie par ce que ce prof changeait de thème tous les ans et qu'il n'avait donc pas le cour de cette année mais aussi par ce que ce cours là l'intéressait un peu plus. Le prof arriva légèrement en retard en cour, il devait avoir la trentaine, il n'était prof que depuis assez peu de temps. Il était vraiment beau gosse et faisait craquer une partie des filles de la promo, ça aurait étonné personne de savoir qu'il avait reçu des avances de certaines de ses élèves. Il déballa ses notes pour son cours, légèrement haletant et essoufflé et se saisit du Micro pour arriver à se faire entendre de tout l'amphi'.

-Désolé du retard, je faisais un cour à l'autre bout du campus et ça fait une petite trotte. Où on s'était arrêté la semaine dernière?
-On avait parlé de Descartes.
-Ah oui... Merci Axel. Bon on va passer directement au chapitre suivant du programme que je vous avais donné en début d'année. je vous avoue qu'on a pris un peu de retard. Vous inquiétez pas, la partie du cours que je zappe est pas importante mais pour ceux qui le voudraient je la mettrais disponible sur le site du département de philo. Bien... Donc, quand on parle de conscience, on est un peu obligé de parler d'inconscience....

Ce prof et son cours étaient assez populaires. Le nombre d'élèves présents dans l’amphithéâtre avait augmenté depuis le cours précédent. Et à noter que Axel est non seulement connu auprès des élèves mais aussi des prof qui le connaissent presque tous au moins de tête alors que dans des promo de plusieurs centaines d'élèves, c'est dure de connaitre ou reconnaitre des élèves. Et puis on remarquait qu'il y avait aussi moins de bavardages dans ce cours que dans le précédent.

-... Par exemple lorsque vous dormez vous êtes inconscient...
-Non.
-Pardon?
-Bah désolé de vous interrompre mais moi quand je dors je suis conscient de ce que je fais et je suis pas le seul.
-ça s'appelle un Rêve lucide, ça arrive parfois, à certaines personnes plus qu'à d'autres et...
-Non. Moi je suis vraiment conscient de ce qui se passe dans mes rêves. En fait il... Oh et puis de toute façon vous comprendriez pas. Continuez désolé.
-Euh merci de cette interruption fort, constructive Axel. Donc comme j'allais le dire, le rêve est...

Une sorte de rire commun dans tout l'amphi. Axel se sentait pas si con que ça, enfin si, il se sentait con d'avoir voulu parler de Dreamland à tous ces gens qui l'auraient surement pris pour un gros débile, en fait c'est un peu le cas sur le coup. Tout le monde a dut le prendre un peu pour un taré sur le coup à interrompre le prof depuis le haut de l'amphi pour dire ça. Fla' regarda Axel un peu de travers.

-T'es taré toi quand tu t'y met! T'allais dire quoi?
-Pfff toi non plus tu comprendrais pas et puis tu me croirais même pas.
-Hmouai.

Retournons une fois voire ce qui se passe du côté de ces très chères demoiselles non loin du premier rang de l'amphi, et également Marly.

-Pfff il est vraiment con ce type et faut toujours qu'il fasse son intéressant.
-Bah il est moins con que ce que je pensais, je pensais qu'il passait son cour à se tourner les pousses, en fait il suit un peu apparemment.
-Il me fais penser à mon frère...
-Ah ouai?
-Je sais pas, sa façon de parler des rêves. Mon frère un jour a voulu me parler de ses rêves mais a vite détourné le sujet en disant que je comprendrais pas non plus.
-C'est chelou ça.
-Ouai.
-Au fait t'as vu sinon, Charle il sort avec l'ex de son meilleur pote, c'est trop une pute cette fille.
-Ouai j'ai entendu dire qu'elle c'est tappé la moitié des mecs de sa promo au lycée.

Et blablabla. Le prof fais son cours, on suit plus ou moins et puis au final le prof lâche les élèves un peu en avance comme il devait participer à une réunion pour une étude qu'il menait et puis en fait ça nous intéresse pas. Les élèves vidèrent peu à peu l'amphithéatre. Fla' et Axel allaient se séparer.

-Tu vas où?
-Moi? Je vais bouffer au fast food. Et toi?
-J'ai rendez-vous avez une nana que m'a présenté Marcus. A cet aprèm alors.
-Nop, y a pas cour cet aprèm gros.
-Ah ouai? La mère Clarence est pas là?
-Non, elle est parti faire une série de conférences en Angleterre. Elle l'a dit la semaine dernière.
-Ah ouai j'avais zappé. Bon bah à plus.

Axel s'en alla donc vers le Bar où il avait rendez-vous avec Tara, la fille que lui avait rapidement présenté Marcus, celle qui devait lui filer des cours de sabre. Il se demandait à quoi elle ressemblait. Et puis ça avait peu d'importance. Il allait prendre le Bus et devinez qui il croise dedans? Marie, putain quelle coïncidence. Non sérieux c'est une coïncidence. Il s'assit à côté d'elle et la salua assez amicalement.

-Salut Marie. ça va?
-Oui et toi?
-ça peu aller, même si je me suis un peu tapé la zone pendant le cours de Scapart.
-Au j'ai vu pire... Au fait, qu'est ce que tu vois dans tes rêves, ça m'intrigue ce que t'avais dis.
-Oh tu me croirais pas.
-Tu te rappelles de tous tes rêves et tu est conscient?
-Attends toi aussi t'en est une?
-Une quoi?
-Une voyageuse!
-C'est quoi une voyageuse?
-Fausse alerte t'en est pas une. Désolé, je t’expliquerais bien mais tu comprendrais pas. Pourquoi cette question?
-Tu me rappelles mon frère qui m'a dit un jour qu'il se rappelait de tous ses rêves.
-Ah ouai? Bah devait en être un.
-Hmm je vois pas de quoi tu parles mais si tu le dis. je vais descendre au prochain arrêt.
-L’habites dans le coin? *siffle* Les quartiers chics! *se pose sur lui un regard pas forcément sympa* non mais je te juge pas, ma mère aussi vie dans ce quartier héhé. Au fait... Je vais peut être organiser une fête à mon appart' ça te tenterait de venir?
-Je sais pas, ça dépendra de quand ce sera et du jour aussi.
-Bah je compte surtout inviter des gens de la promo et quelques potes. Y aura pas trop de monde, mon appart' est pas immense non plus. ça te brancherait?
-Je verrais, on en reparlera.
-Attends je te file mon numéros.
-euh pas le temps là! je dois descendre. "au revoir".
-euh si tu le dis...

La jeune française sortit du bus, Alors que le bus redémarrait, Axel la regardait marcher de dos en s'éloignant. Il faisait un regard tout gaga. c'était décidé, il allait faire une teuf chez lui. Bon par contre fallait que Fla' s'attende ensuite à le voire squatter pendant plusieurs jours chez lui. Il resta un peu dans le bus en flippant de voire un contrôleur, heureusement il n'y en avait pas beaucoup sur cette ligne. Il se dirigea ensuite vers le bar où il avait rendez-vous avec Tara. Il cru pendant quelques minutes qu'elle allait lui poser un lapin. Il l'aurait reconnu facilement selon Marcus. Une fille exubérante avec les cheveux teint, une sacré paire de... et puis pas du tout discrète. Axel sirotait une bière ne l'attendant lorsqu'il la vit arriver. une nana avec des allures de Bimbo, les cheveux longs teint en rouge et jaune. Elle lui fit signe puis s'installa à sa table.

-Salut mec!
-Euh salut! Tara?
-Ouep! toi c'est Axel c'est ça?
-Euh ouai... j'te paye un verre?
-merci! t'es plus mignon que ce que je m'imaginais! je prendrais Vodka frappée.
-merci, toi aussi... Je pensais qu'avoir une poitrine aussi grosse ça gênait pour combattre.
-J'avoue c'est pas toujours agréable... Mais passons. Alors comme ça t'es le meilleur pote de Marcus?
-J'essaie. Et toi, comme ça tu donne des cours de sabre?
-Kendo, escrime, sabre, et même épée médiévale et je commente à teste le bâton si ça te tente aussi.
-Euh on va commencer par le Kendo je pense. En fait... t'es prof agrégée de sabre?
-Nop pas encore, je suis en formation, mais d'ici peu de temps ça devrait le faire. Je compte reprendre la salle d'arme de mon père.

Ils blablatèrent de tout et de rien. cette fille était assez sympa, elle le dérangeait un peu par ce qu'elle avait la même voix que Shura mais par contre elle était pas désagréable à regarder, et puis ça semblait être quelqu'un d'ouvert, de très ouvert même, et puis Marcus avait pas mentis en disant qu'elle était exubérante. C'est un peu le genre de nana que Axel aimait bien. Elle avait un côté femme forte, un eu dominatrice. Si elle avait un mec, ça l'étonnerait même pas si c'était elle qui portait la culotte.

-Bon, je t'aurais bien fais un premier cours mais Marcus m'a dit que t'avais pas le temps aujourd'hui.
-En fait si, j'avais oublié que j'avais l'après-midi de libre aujourd'hui.
-nikel alors! On y va?
-Ok! Mais euh t'as le temps toi?
-Bah pour faire du sabre j'ai toujours le temps! Et puis pour un beau mec comme toi j'peux bien poser des lapins.
-Euh merci.

Ouep, elle est vraiment dans le rentre dedans aussi. Elle cache pas trop son jeux, elle se montre très naturelle et tout. C'est donc ensemble qu'ils allèrent jusqu'à la salle d'arme que tenait son père. Apparemment, elle avait été bercée dans le monde des arts martiaux et du maniement du sabre dès petite, enfin c'est ce que supposait Axel. Il comprenait pas une telle passion. Même s'il n'a plus peur des sabres, il n'a pas une attirance particulière pour eux maintenant, il y a plutôt un reste de répulsion. S'il prenait ces cours, c'était histoire de devenir vite fort et ne plus rien avoir à craindre des dangers de Dreamland. La salle d'arme du père de Tara se trouvait installé dans un immeuble. En fait, il était le proprio de l'immeuble et avait installé une salle d'arme sur les deux derniers étages et s'était installé seul avec sa fille, sa femme étant décédée, dans l'étage inférieur. Lorsque Axel arriva dans la salle d'entrainement il fut prit d'un léger coup de peur, question d'habitude. Ce fut plus de la surprise que de la peur. Il avait jamais vu autant d'armes blanches de sa vie. Il serait entré là dedans y a pas 2 semaines et il serait tombé dans les pommes. La jeune femme vit sa réaction en entrant dans la pièce dans laquelle on pouvait voire des armes accrochées aux murs et entreposés sur des râteliers.

-ça va pas?
-C'est que... Putain c'est une vrais armurerie ici. ça surprends.
-Haha, ça fait ça à beaucoup de monde.
-C'est ton père sur les photo là?
-Ouai, il était beaucoup plus jeune à l'époque.
-Attends mais... Il est sur un podium... On dirait une compétition internationale... Il a été champion du monde?
-Mieux! Il a été champion olympique de sabre. Et il a appris les techniques de sabre des 4 coins du monde.
-Et là c'est qui?
-C'est ma mère... Elle est mort quand j'avais 8 ans...
-Ah merde! Désolé j'aurais pas dut te demander.
-Bah en même temps c'est ça de foutre une photo d'elle ici, ça attire les questions. Allez on fonce commencer?
-Euh Ok.

Ils passèrent la salle qui servait en fait d'entrée de la salle d'arme et ile entrèrent dans une pièce ressemblant à un dojo japonnais, décoré en conséquence. Des kendoistes se trouvaient là à pratiquer. Lorsque les deux jeunes gens firent leur apparition dans la pièce, l'un des deux kendoistes en train de combattre se retourna et se mangea un méchant coup sur la tronche. il enleva ensuite son masque. Axel reconnu le père de Tara, il avait bien vieilli depuis les JO. Il sourit à son adversaire qui l'avait touché et qui s'excusait.

-bah c'est rien. J'avais qu'à ne pas baisser ma vigilance, surtout face à un élève de ton niveau.
-Merci maitre.
-Bah arrête de m'appeler maitre, appelles moi Phile!
-Oui maitre.
-Hahaha Tu changera pas matéo

L'e jeune homme qui le combattait s'en alla trouver un autre partenaire. Le Phile avait le même accent que Marie, en moins poussé, Axel en déduit qu'il était aussi français. c'est vrais qu'en y repensant, il avait vu le drapeau français flotter au dessus de sa tête sur la photo des JO. Il s'approcha de Tara et Axel en s'essuyant la sueur qui coulait le long de son visage.

-Qui c'est Tara?
-C'est le débutant dont je t'ai parlé, une connaissance. Il veux apprendre le sabre.
-Bien! Nous prenons les personnes de tout niveau! C'est bien de voire des jeunes de ton âge s'intéresser à ce noble sport qu'est le maniement de la lame.
-Merci... euh Phile.
-haha en plus il est attentif! j'aime ce gamin!
-Papa, on monte au 2° pour s'entrainer. Y a quelqu'un là haut?
-Ouai, Bachu' fait son cour d'escrime aux petits, donc la salle d'entrainement perso' doit être libre à moins que Pipo' s'entraine, tu sais comment il est, on le vois jamais entrer. Un vrais voleur ce Pipo'! haha
-J'ai pas vu sa moto en arrivant ça doit être libre. merci papa. Eh... te ramollis pas trop l'ancêtre. Bientôt même les gamins de 16 ans pourront te battre! héhé
-sale gosse! fonce ou je te fous une bonne trempe! haha

Tara s'en alla alors en trottant jusqu'au bout de la pièce, Axel la suivit en saluant son paternel et suivit la jeune femme qui le mena jusqu'à un escalier. En fait c'était un duplexe qui avait été réaménagé en salle d'arme multi-martiale. Ils finirent au second étage et allèrent dans une pièce assez petite qui était dans le même style que le dojo qu'ils avaient traversés. En tous cas, Tara ressemblait apparemment beaucoup à son père d'un point de vue caractère.

-Il a l'air sympa ton père.
-Pff c'est qu'un vieux con! (ouh la menteuseuh!)
-Moi j'aurais kiffé avoir un père comme ça. t'as l'air super proche de lui.
-Assez oui. Pourquoi tu me dis ça? Ton père est un con?
-j'en sais rien, il a engrossé ma mère et il l'a jamais revu. c'est ça d'être adepte du "je couche au premier rendez-vous".
-Bah dit donc tu dis ça d'une de ces façons!
-quoi?
-On dirait que t'as pas une super estime de ta mère quoi.
-On va dire que je me cache pas la réalité.
-Mouai... bref, Tu veux qu'on commence par quoi?
-Je sais pas... Le Katana.
-Ok, donc le Kendo.

C'est alors que Tara enleva son haut juste devant Axel. Il fut surprit. Apparemment c'est le genre de nana qui a aucune pudeur. Elle alla ensuite vers un mur alors qu'elle était encore habillée juste d'un shorty. Le mur était en fait un placard bien dissimulé. Elle enfila alors une tenue puis balança un kimono à la tronche d'Axel. elle semblait pas perturbé d'avoir montré ses seins à un mec qu'elle connais depuis moins de 2 heures. Axel de con côté ça le laissa pas vraiment de glace et ça lui donna des idées un peu pas catholiques. Il fit abstraction puis enfila la tenue que lui avait filé la jeune femme. A peine fut-il changé qu'elle lui envoya un Boken qu'il attrapa par pure réflexe. Elle lui fit signe de se mettre en position de combat et il s'exécuta.

-En position. Hmmm c'est pas la première fois que tu tiens une épée?
-Pas vraiment.
-Bah ça se vois par ce que t'as plein de sales manies! Tu tiens ton sabre comme quelqu'un qui a regardé trop de films de samourai et qui s'y crois.
-J'ai jamais vu de films de samourai, j'aime pas ça.
-ça empêche pas que tu tiens super mal l'épée.

Elle s'approcha de lui et lui envoya de bons petits coups de Boken dans les articulations pour qu'il change sa posture de base et qu'elle soit bonne.

-Voilà, ça c'est une posture potable. Le truc c'est que t'étais pas assez stable sur tes appuis. Maintenant frappe!
-Dans le vide?
-Ouai!

Il s'exécuta. Elle lui montra comment frapper avec plus d'efficacité puis lui demanda de recommencer jusqu'à ce qu'elle juge que c'était bon puis elle lui demanda d'en faire de même avec un autre type de coup, puis un autre, et encore un autre. Un entrainement fastidieux et pas forcément amusant mais il fallait bien ça. Elle lui disait en même temps qu'il frappait dans le vide que la répétition était le meilleur des entrainements avec la pratique des vrais combats. Elle lui disait aussi qu'il était très mauvais et qu'elle en baverait pour lui enlever toute la rouille qu'il a dans les articulations et les sales habitudes qu'il a pris. Quand elle faisait son cour, elle devenait une vrais sadique, un truc de fou, une vrais maitresse SM, mais elle semblait compétente et savoir ce qu'elle faisait. En fait, Axel ne le savait mais elle est championne nationale d'escrime et c'est démarqué lors d'une importante convention d'artistes martiales au Japon l'an dernier et qu'elle avait beaucoup impressionné tous les gens qui l'avaient vu pratiquer le sabre. Si son père est talentueux, elle, c'est juste un pure génie du sabre. Les gens disent que si elle n'est pas encore championne européenne voire mondiale, c'est qu'elle ne s'en donne pas la peine. En fait elle avait été sélectionnée dans l'équipe féminine d'escrime espoir il y a quelques années, mais à causes d'une sale embrouille avec une des filles de son équipe elle a été virée de la fédération pour plusieurs années et privée de compétitions internationales. Elle a depuis réintégré la fédération et gagné le titre nationale mais ne peu pas prétendre à des titres internationaux en escrime du moins. A ce qui parrait, elle a même été contactée par des cinéastes qui voulaient ses talents de bretteuse pour jouer dans leurs films mais elle avait refusée, A 22 ans, une femme qui pourrait si elle le voulait prétendre à une énorme carrière mais qui gâche ses chances.
Après près d'une heure à exécuter des gestes répétitifs sous l’œil attentif de Tara, il n'en pouvait plus, il sentait des crampes dans ses bras. Elle le laissa alors faire une pause pour reprendre un peu son souffle. Elle alla lui chercher un peu à boire.

-Bien... Tu pourrais t'exercer chez toi?
-Euh ouai.
-Essaies de refaire les mêmes exercices, lorsque je jugerais que c'est acquis, je te montrerais de nouveaux mouvements.
-d'accord. Mais euh, c'est finit pour aujourd'hui?
-Non, après, je veux voire ce que tu vaux en combat.
-Moi? Combattre avec toi?
-Quoi tu crois que par ce que je suis une fille je peux pas me battre?
-Euh, j'ai plus peur de me retrouver avec un bras cassé à vrais dire.
-Si tu te débrouille t'aura rien de cassé.

Il se posa 10 minutes à s'étirer et se réhydrater comme il faut puis elle lui fit signe qu'elle l'attendait. Il se positionna alors en face d'elle en position de combat. Elle lui fit signe de commencer. Il fonça sur elle et allait lui envoyer un coup au niveau de l'épaule droite lorsqu'au dernier moment il fit un bond en arrière et avita un coup dans son épaule.

-Bien... Je vois que t'as de bons réflexes par contre. C'est bien!

Elle continua son assaut et lui envoya un coup de sabre en direction du visage qu'il évita en courbant le dos, un peu à la matrix. Grossière erreur car elle pur ainsi lui faire un croche pied et lui pointer son sabre sur la gorge.

-Oublie pas que le sabre n'est pas la seule arme de l'épéiste. Son corps entier peu servir, pour une feinte, un contre. Les fédérations aiment pas ça mais c'est des règles de merde. Les gens qui ont créé les arts martiaux se souciaient as de règles aussi stupides, c'était battre son adversaire ou crever. J'aime mieux me battre comme ça.
-Euh a vrais dire je suis pas assez calé sur le sujet pour te répondre.
-Allez lèves toi feignasse!

Il se releva et se remit en position de combat. Il tenta une feinte en partant plus à droite pour finalement frapper sur la gauche. il n'eut pas le temps de préparer vraiment con attaque qu'il se mangea un bon coup de Boken dans les côtes. Et ça fait mal. Un coup de boken bien placé peut être mortel et briser bien des os. Il faillit tomber en arrière mais se stabilisa sur ses jambes et se teint le flan gauche. Tara pour sa part continua son assaut et Axel l'évita en effectuant un pas de côté. Seulement le coup de la jeune bretteuse était un coup circulaire et il se prit un autre coup dans le flan droit cette fois ci. Elle enchaina par un coup de taille qu'il sut parer mais avec sa douleur dans les cotes il perdit en force et le coup l'envoya quelques pas plus loin. Elle lui envoya quelques coups qu'il évita et para de justesse à chaque fois. Elle finit, il n'arriva pas du tout à détecter comment, à lui envoyer un coup avec le plat du pommeau du sabre en bois en plein dans le ventre puis lui envoya le dos en plein dans la tronche ce qui le fit tomber à la renverse en arrière. Là il était Out. Elle est trop balèze! Il peu juste pas test. Il saignait un peu du nez, il regardait le plafond en se tenant le bide. Putain mais elle sais pas retenir ses oups cette brutasse. Il finit par se relever lentement et la vit détacher son chignon et boire un coup. Elle lui lança la gourde pour qu'il boive un coup aussi.

-Bois!
-Oui maitresse!
-Tu t'es pas si mal débrouillé. C'est la première fois que u pratique un art martial?
-Ouai, mais j'ai déjà eut à me battre.
-T'as de bons réflexes mais juste trop de gestes superflus et puis tes postures sont pas bonnes, mais ça c'est les bases, y a que les génies et ceux qui s'entrainent en autodidactes depuis de très jeunes âges qui les ont lors de leur premier combat.
-Verdict?
-T'es une merde mais on pourra faire quelque chose de toi.
-Merci ça fait plaisir.
-Faudra que tu t'achète une tenue, si tu veux je peux t'en avoir pour un prix abordable, par ce qu'on va pas t'en prêter à chaque fois!
-Ok...
-Allez! à la douche! Tu pue la transpiration!

Elle lui envoya un coup de Boken dans le cul pour le forcer à se lever puis il se dirige alors vers un vestiaire où il y avait des douches. Il se doucha rapidement puis revint habillé avec ses fringues habituels et les cheveux mouillés dans la salle d'entrainement. il vit alors Tara en train d'exécuter des Kata avec une souplesse, une vitesse et une pureté inégalée. Sans rien y connaitre au Kendo, il trouvait ça magnifique. Il l'observa quelques minutes, jusqu'à ce qu'elle s'arrête.

-c'était super beau!
-Hmouai, j'étais pas en forme.
-Si tu le dis. Je vais m'en aller. Je reviens quand?
-La semaine prochaine de 19h à 22h ça te dis?
-Ok... Par contre, Marcus m'a pas dit pour tes tarifs, c'est le prix des cours du club ou...

Elle s'était approchée pendant qu'ils parlaient et avant qu'il n'ai finit sa phrase elle lui attrapa le visage et l'embrassa. Au début il fut surprit et voulut se dégager puis en fait, c'est pas désagréable alors du coup il lui rendit son baisé. Elle le regarda ensuite dans les yeux avec un léger sourire quelque peu tendancieux voire carrément vicieux. Lui avait un regard crevé, comme embrumé.

-Pour toi beau gosse, ce sera gratuit!
-Euh... J'espère que tu crois pas que je me prostitue.
-Ta gueule et va t'en sinon je t'en colle encore un coup entre les deux yeux!
-Ok ok! A la semaine prochaine!

Elle le regarda s'en aller et quitter la salle en louchant étrangement sur son cul. Il descendit et croisa le père de tara, il se mara en remarquant que son visage était rouge et signala qu'elle savait pas forcément se retenir puis il le salua en lui souhaitant de revenir et en le nommant en français "bourreau des cœurs" en se marrant, Axel ne comprit pas du tout la vanne. En fait Axel avait un peu du rouge à lèvre de tara sur la lèvre. Du coup s'il voulait pas que le papa sache que sa fille venait e l'embrasser c'était raté. En tous cas il avait l'ail sympa cet homme. Axel s'en alla alors passer la soirée chez un pote avant de rentrer chez lui pour une fois.
Tara après que Axel soit parti saisit son portable et appela Marcus.

-Allo Marc'. Ouai c'est Tara. ça va?
-Nikel et toi?
-J'te dérange?
-Nop, j'étais en pause de récup' là. Tu m'appelle pourquoi?
-j'ai rencontré ton pote là... Axel.
-Ah ouai, c'était aujourd'hui. Alors ça le tente de prendre des cours avec toi?
-Je lui ai déjà fais un premier cour.
-Ah ouai?
-Il se débrouille pas mal pour un mec de son âge qui a jamais pratiqué... Il a des réflexes au combat étrangement aiguisés je trouve.
-Ah impossible qu'il ai déjà touché au sabre. Il avait jusqu'à y a pas 1 mois une peur phobique de tous les objets tranchants et puis même des répliques en bois ça le perturbait. Mais il a toujours eut de bonnes capacités athlétiques, même sans grand entrainement.
-Aaaaah, c'est ça sa réaction en rentrant dans le dojo.
-Haha, bah avant il serait tombé dans les pommes direct en entrant chez toi! haha. il a tenu le choc?
-Bah je pense qu'il va bien dormir ce soir.
-ça m'étonne même pas de toi!
-Faudra qu'on se refasse un combat un de ces jours!
-Pas envie de mourir moi c'est mort! haha
-Pfff femmelette va! En tous cs ton pote il me plait bien! En tous cas il embrasse pas trop mal!
-Hahahaha pourquoi ça m'étonne pas de toi?!
-Pas de ma faute s'il est mignon!
-Bah toi aussi t'as du charme et puis il est pas du genre à résister facilement au charme d'une jolie plante comme toi!
-Hmouai! Bon j'te laisse, je dois aller entrainer un groupe de jeunes.
-Ouep moi aussi je dois y retourner.
-A plus judoka de merde!
-A la prochaine salope de Kendoka!

_________________
Le quotidien de Axel:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel
Voyageur chercheur de merde
Voyageur chercheur de merde
avatar

Surnom : L'enfoiré
Pouvoir : Invocateur des lames
Points de Puissance : 40 525 points
Points de Réputation : 54 900 points
Points du Membre : 669 points
Double Compte : Eve Leblanc
Messages : 2313

MessageSujet: Re: Squatter, c'est ma passion! [Solo;Stockholm]   Dim 5 Aoû - 15:57

Voilà quel enfoiré ce Fla' il avait lancé la rumeur d'une fête chez Axel quelques temps après qu'il en aient parlés dans cet amphi et quelques jours plus tard encore, il pouvait pas faire un pas dans la fac sans croiser un de ses potes qui vienne lui en parler. Surtout que ce crétin de Fla' a dit qu'il inviterait que ses vrais potes. Du coup tous ceux qui voulaient venir faisaient pression à vouloir faire ressortir les bons moments qu'ils ont passés ensemble. En gros en un peu plus de deux semaines une fête à peine fantasmée par Fla' était devenue une réalité pour plein de gens de la promo.

-P'tain t'fais chier Fla'!
-Oooh allez c'est pas la mort! organiser une teuf chez toi!
-Mais c'est surtout que j'allais le faire, j'ai pris la décision l'autre soir putain! Maintenant j'ai tout le monde qui viens faire le lèche cul!
-Ooooh allez! ça va non! Puis c'est cool de se faire lécher le cul des fois!
-Ecoutes moi j'ai pas des penchants sexuels chelou! Puis moi je trouve ça vraiment chiant! Le truc c'est surtout qu'ils me mettent la pression ces cons!
-Faut pas dire ça! T'es le roi de la chouille gros!
-Mais quedale!
-Si si j't'assure! pourquoi t'es si populaire à ton avis? C'est par ce que tu fous l’ambiance aux soirées! Au bahu tout le monde parle encore de la putain de fête où t'avais foutu le feu chez les jumeaux! Putain... c'est vrais que c'était une putain de soirée quoi! Mais ça fais presque 3 ans... Et les gens ils en parlent limite comme un mythe! c'était The soirée! Et franchement t'as fais une bonne partie de l'ambiance!
-J'me souviens de rien pour cette soirée! Mais on m'a raconté des trucs... ça devait être cool! Puis tu dis ça mais... entre organiser et participer à une soirée y a une grosse différence! Moi j'ai jamais organisé de fiesta!
-Bah allez t'as participé à tellement ça devrait être pas si compliqué que ça pour toi!
-pfff tu fais chier! On bouge!
-Ouep attends je finis mon soda!
-Tu pourras le finir en cours, on a déjà presque 10 minutes de retard si on compte le trajet!
-bah c'est à côté et puis ce prof' il arrive tout le temps en retard.

Les deux jeunes gars sortirent du fast food dans lequel ils avaient bouffés, il se trouvait à deux pas de la fac' et ils s'apprêtaient à retourner en cours. Ils arrivèrent en même temps que le prof ou presque dans l’amphithéâtre et s'installèrent dans le coin à droite, tout au fond, sous les enceintes qui crachaient les paroles du prof. Dessous, l'acoustique était pas trop mauvaise. On entends pas trop le prof, ni pas assez.

-Tu vois je t'avais dis qu'on serait dans les temps!
-Oh ta gueule!
-Bon tu l'organise quand cette fiesta du coup?
-j'sais pas. Attends c'est le début des exam' dans quelques jours, ej vais pas faire ça pendant.
-Ah ouai les exam' j'avais zappé!
-Putain mais on me dit que j'aurais encore pas mon année mais toi alors.
-Bah j'm'en fous moi!
-Toi ouai! mais si tes parents te coupent les vivres... Tu feras moins le malin!
-pfff mes parents s'en foutent aussi! Bon tu la fera quand ta fête alors? change pas de sujet!
-Bah après les exam' ce serait nikel. En plus t'as mes voisins du dessous qui seront pas là et ceux d'en face aussi du coup on aura moins de chance de se faire emmerder pour tapage nocturne.
-Et tu pourrais inviter combien de personnes?
-S'ils dorment tous mais que ça les dérange pas de coucher par terre... Bah une vingtaine si on vois gros.
-Putain et tu me disais que ton appart' était petit! t'es vraiment prêt à faire des pires mytho juste pour pas avoir à faire c'te teuf!
-Il appartient à ma mère, c'était notre appart' avant son mariage. donc du coup y a de la place pour une personne seul mais pour une chouille...
-Non mais t'as fais des fêtes que dans des trucs de luxe ou quoi? ça va être nikel!!!

-hmouai... bref on se la ferme je sens qu'on va encore se faire roder!

Les deux décidèrent alors de prendre calmement leur cours en parlant de tout et de rien, un peu de la fête comme Fla' arrêtait pas d'en reparler. Le cours de philo' des religions, pas ce qu'il y avait de moins intéressant selon Axel, même si maintenant, par ce que shura lui avait expliqué, il pouvait plus jamais voire les religions de la même façon. En même temps, elle lui avait expliqué que les âmes des défunts allaient dans une zone de Dreamland appelée Edenia. Du coup, ça invalidait la plupart des religions, du moins leur conception de la vie et de la mort, donc le reste des concepts mêmes de ces religions. Les deux heures du cours passèrent assez bien selon Axel. Ils en avaient finit pour la journée maintenant. Eh ouai, étudiant en fac' power! 2h dans l'aprem' et 2 le matin ça fait ta journée! Ils se retrouvèrent alors à l'entrée de la fac' après avoir marché un peu sous la neige.

-Euh tu vas où là? Je suppose que tu vas pas chez toi!
-Nop j'ai rendez-vous avec Marcus. Ensuite je vais chez Tara, puis après j'ai rien de prévu... ça te dis de m'héberger?
-Ce soir c'est mort a moins que tu soit tenté par un plan à trois!
-Euh, faire ça avec la même meuf que toi, en même temps que toi? pas vraiment tentant. J'ai une vision plus classique de la chose.
-Pffff t'es marrant. t'as qu'à squatter chez zab' il m'a dit qu'il voulait te voire!
-Pfff coucher chez lui j'sais pas trop, j'passerais le voire. je l’appellerais. En tous cas mec! Si tu le vois dis lui de te faire gouter ce qu'il m'a filé l'autre coup. De la bombe! Puissant mais pas trop! Tu te tappe un trip pépère pendant quelques minutes puis tu redescends vite fais... par contre t'es pas super bien après. Il m'a dit aussi qu'y a des risques de retour quand t'en prends trop après.
-Ok j'lui demanderais ça! En tous cas à demain gros!
-Ouep à demain te fatigue pas trop c'te nuit!
-T'en fais pas pour moi! j'ai la forme!! héhé


Quel con ce Fla'! S'il choppe la chtouille ou je ne sais quelle autre MST qui traine, il saura pourquoi. ça lui apprendra à être u gros tordu sexuel. Il est sympa ce type, mais cette partie de sa personnalité, Axel l'aimait pas du tout. Il a beau être du genre à aussi être amateur de coup d'un soir, il trouve que faire des trucs assez tordus comme Fla' c'est deg'. Des fois ses histoires sont limites gerbantes! Lui il arrivera jamais à se caser c'est sure. 'Fin bref. Axel s'éloigna en se disant que décidément Fla' le dégoutait un peu des fois. Il se rapprocha de l'arrêt de bus qui menait aux fac' de sport, là où il devait rejoindre Marcus. Il arriva au moment où le bus était sur le point de partir. Il fit des signes aux personnes à l'arrière du bus qui ne le virent pas à part deux jeunes surement des lycées qui se marraient. Quels enfoirés! M'enfin c'est vrais que c'est marrant voir les gens courir après le bus... sauf dès que c'est soit. Là c'est tout de suite moins drôle. Du coup il souffla avant de fait un fucke à ce putain de bus et de se retourner et voire alors une jolie blonde qui courait vers le bus s'arrêter de courir en haletant et soufflant voyant le bus s'en aller sans elle. Elle grelotta un coup puis réajusta son manteau et jura contre le climat de ce pays. Cette fille n'était autre que Marie. Elle se dirigea vers l'arrêt de bus pour ne plus sentir le vent souffler et se prendre de neige sur la tête. Axel la rejoignit en jurant contre le bus.

-Putain d'enfoiré de conducteur!
-J'te l'fais pas dire! Putain 5 minutes à attendre dans ce froid! Comment vous faites pour résister à ce temps vous? Moi je crève!
-J'sais pas, l'habitude. J'y pense, je me suis souvent posé la question. Comment t'as appris le suédois? C'est pas courant d'apprendre cette langue non?
-Bah, mes parents, enfin ma belle mère était du genre à tout vouloir pour nous. Tout le temps vouloir le meilleur. Elle a entendu dire que la Suède était idéal pour étudier du coup, elle m'a fais apprendre le suédois dès toute petite et voilà.
-Pas cool.
-Et toi tes parents?
-Oh ma mère c'est fait baiser une fois de trop en boite et me voilà. Sinon l'instinct maternel ça existe pas.. pas chez elle du moins.
-...
-Ouep je sais, j'ai une façon cruelle de parler de ma mère... Disons qu'elle a été loin de tous les schéma de la mère parfaite du coup... Mais tu m'as parlé de ta belle mère, mais ta mère?
-Elle est morte quand j'avais à peine 3 ans.
-Merde! Putain que j'suis con!! *murmura-t-il*
-Qu'est ce que tu dis?
-Désolé j'ai le don de poser ce genre de questions.
-Oh ça va... En 15 ans j'ai put m'y faire...
-euh parlons d'autre chose ce sera moins déprimant!
-T'as raison! Alors... Comme ça t'organise un fête... Tout le monde en parle dans la promo.
-j'comprends pas! Ce sera juste un p'tit truc d'après exam'. Puis j'ai jamais organisé de fête, ce sera surement nul.
-Tout le monde pense le contraire!
-Tu pourras venir si tu veux, invites 2-3 amis si tu veux.
-Après les Exam' je retourne en France pour les vacances. Mais je pars que 2 jours après la dernière épreuve.
-ça tombe bien ce sera le soir même. Faire la fête tout de suite pour évacuer le stress c'est tout ce qu'il faut! héhé
-T'es sure de vouloir. Je suis pas le genre de personnes qui font la meilleur compagnie dans une soirée.
-Mais si t'inquiètes! T'es super sympa! Ce serait cool de...
-Tiens le bus arrive.

Axel sentait qu'elle était comme réticente, distante avec lui, franchement ça le déprimait un peu. Il comprenait pas. D'habitude, il avait moins de mal à séduire une fille. Là ça faisait depuis le début du semestre qu'il était à fond sur elle, et rien, zéro! Nada! Niet! Faut dire que d'habitude, il faisait plus de rentre dedans et il avait des idées pas forcément très romantiques derrière, mais là, Marie. C'était différent. Il le sentait. Elle, il avait comme l'impression qu'avec elle ça pouvait devenir sérieux. Du coup, il avait une sorte de pression, il avait pas envie de lui faire du rentre dedans comme à toute les autres. Là, il avait envie d'y aller lentement, qu'elle sente qu'il avait envie d'une vrais relation et non pas d'une partie de jambe en l'air pendant une fête ou dans les chiottes d'une boite. Bref, ils entrèrent dans le bus. Elle poussa un petit soupir de soulagement, il faisait chaud dans le bus.

-Tu descends où?
-Hm? Quoi?
-Tu t'arrêtes où?
-Aux fac' de sport. Elles sont pas situés sur le même campus. Pourquoi?
-Bah... j'me demandais si on pouvait continuer de parler sur la route m'enfin, je suppose que t as quelque chose de prévu.
-Ouai, un rendez-vous, il me fera surement attendre du coup j'peux m'arrêter avec toi et continuer à pieds.
-Merci c'est super sympa.

Là Axel se sentit tout léger, il se sentit voler. L'impression totalement inverse de celle qu'il venait de se faire plus tôt montait en lui. Il se disait que tout compte fait, ça s'arrangeait peut être pas si mal.

-Au fait, j'étais pas là y a deux jours. On ma dis que t'avais tous les cours... ça te dérangerait de me dépanner?
-Euh... Non mais je te préviens, c'est un peu le bordel mes cours.
-T'inquiètes pas je m'y retrouverais. Brrr j'ai les orteils congelés.
-Bah je sais pas trop quoi te conseiller... Doit y avoir une méthode de grand-mère, perso j'en connais pas. Essaies les chaussettes de ski... mais bon c'est pas très glamour.
-Oui!
-euh.. hum
-Il fait froids hein. *mouahaha ils trouvent rien à se dire!*
-Oui assez.
-Euh.. au fait, pourquoi tu te teins les cheveux en bleus? *ah si en fin de compte!*
-j'sais pas, je trouve ça sympa... Puis des fois c'est marrant de voire la façon dont ça attire l'attention des gens.
-J'avoue que t'es pas du genre à passer inaperçue... Le premier jour, la première personne que j'ai remarqué dans la promo... c'était toi.
-Ah ouai? Bah tout le monde dit que je suis pas très discret et qu'on me remarque vite... Mais tu sais, tu passes pas inaperçue non plus.
-Ah bon? Il me semblait pourtant que j'avais un physique assez banale.
-Bah... je sais pas, c'est pas ton physique... Tu sais, des fois le gens dégagent une sorte d'aura... Aaaaah je sais pas comment te dire ça!
-T'inquiètes je comprends. C'est comme une impression que cette personne n'est pas commune.
-Un peu ouai.
- Bah c'est sympa. Je me sens flattée! Oh on descends là!
-Okay "mademoiselle"

Ils descendirent du bus. Ils étaient pas trop loin du centre ville. Les quartiers plein de boutiques. Sous la neige c'était vraiment beau. Et tous les deux, on aurait dit un beau petit couple en fait. Mais la question n'était pas là. A peine étaient-ils en route que Axel s'intéressa un peu à la raison de al venue de la jeune femme dans ce quartier.

-Si c'est pas indiscret... y a une raison pour que tu vienne ici?
-Je voulais acheter des souvenirs à ma famille. J'y avais pas pensé avant 'puis pendant les exam' ce sera mort.
-Ok! Cool! c'est vachement sympa.
-Bah c'est normal. Après... Tien, comme t'es un mec, tu conseillerais quoi comme cadeau pour mon frère. J'ai jamais d'idée sur quoi lui offrir!
-Euh c'est que je le connais pas trop. Si c'est un tox' en passant par Amsterdam prends lui un p'tit souvenir! Non, plus séreusement, il aime quoi?
-Il est plutôt sportif.
-ça tombe bien... t'as la plus grosse boutique de sport de la ville dans le coin... J'la connais par cœur... Mon pote Marcus m'y traine souvent. Tien d'ailleurs faut que je fasse quelques achats là-bas sinon je vais encore me faire défoncer ce soir!
-te faire défoncer?
-Bah, j'ai commencé à faire du Kendo et... ça fait 3 cours que je viens sans équipement... Elle va me détruire si je reviens sans. Déjà qu'elle me déboite même si je fais rien de mal...
-haha les profs de sport c'est vraiment des tortionnaires des fois! j'connais ça. Quand j'étais petite je faisais de la danse classique. Une prof super sévère qui donnait des coups de bâtons pour nous aider à bien nous placer.
-Ouch...
-"Il faut souffrir pour réussir". c'est ce qu'elle nous disait toujours.
-"Il fo sufrir por réossir"?
-Ah mince. Désolé, réflexe, utiliser la langue maternelle. Il faut souffrir pour réussir.
-Le français c'est bizarre comme langue! haha
-Un peu.
-Tiens c'est ici! Il pratique quoi comme sport?
-Natation. Il est sauveteur secouriste.
-Hmmm on va pouvoir lui trouver un truc qui lui plaira je pense.

Ils finirent par trouver un truc qui allait peut être plaire au frère de Marie... ou pas. Qui sais. J'préfère pas vous dire ce que c'est par ce que.... bah à vrais dire j'ai aucune idée de ce que je peux dire qu'elle lui offre. Quel piètre narrateur je vous fais! Mais passons. Axel avait aussi acheté quelques petits trucs pour faire plaisir à Tara. En sortant Axel se rendit compte qu'il allait être en retard pour son rendez-vous avec Marcus si ça continuait.

-Ah mince! je.. je suis désolé... mon rendez-vous tu sais!
-Pas grave fonce! te gênes pas pour moi. je me débrouillerais pour le reste. c'est déjà sympa d'avoir été là pour moi.
-c'est rien! je suis désolé de te laisser seul.
-Mais non! allez va t'en!
-Ok, merci à demain!
-Attends! l'autre fois.... *axel était déjà partit courir une fois de plus après un putain de bus.* Tu m'avais demandé mon numéro et... "Oh pas grave. je lui demanderais la prochaine fois!"

Axel n'avait pas entendu Marie et avait finit par avoir son foutu bus. Il était rêveur. ce petit aprem' avec Marie improvisa lui avait redonné l'espoir de pouvoir réussir à sorti avec l'inaccessible marie. mouahahaha! En fait, il avait cette impression qu'elle est inaccessible car il ne sais juste pas comment engager la conversation avec elle. Elle parait si sérieuse, et lui si... tellement... Le contraire quoi. Mais un je ne sais quoi l'attirait chez elle. le charme à la française qui sais! En tous cas, Axel resta dans le bus en silence avec ses affaires. D'ailleurs il emmerdait les gens car le bus était carrément bondé. La prochaine fois il ira a pieds s'il est chargé. C'est chiant d'entendre un mec à sa droite râler toutes les deux secondes et grommeler un truc désagréable à votre attention et faire comme si de rien n'était quand on se retourne vers eux. il finit par descendre à son arrêt plusieurs minutes plus tard et arriver devant le gymnase où Marcus l'attendait avec un air assez mécontent.

-Abah putain! ça fait un quart d'heure que je t'attends! Tu foutais quoi?!
-Je suis désolé... c'est que... Y avait Marie... Elle m'a demandée de l'accompagner en ville et...
-Quoi? Mais tu laisses passer Marie avant ton meilleurs potes mais t'es... un type normal! Bah ouai gros! Moi tu peu crever j'm'en fous tant que j'ai Ilva!
-Putain, pendant deux secondes j'ai cru que t'allais me défoncer! Et ça fais plaisir de voire que je compte si peu que ça à tes yeux.
-haha mec! Si c'est pour passer un bon moment avec la fille avec qui tu te sens bien ça va! Alors du coup ça avance cette histoire?
-bah j'ai l'impression que ouai! Je compte concrétiser pendant la soirée que je vais faire!
-Ah du coup ça va se faire?!
-Ouai! j'ai pas le choix! Ce con de Fla' a dit à tout le monde que j'allais en faire une... Du coup... pour éviter de m retrouver comme un con...
-Oh et puis ton appart' est nikel pour une soiré!
-Le truc c'est que t'es pas invité. Que des gens de ma promo!
-Tu te fous de ma gueule là j'espère!
-carrément oui! tu peu venir avec Ilva si tu veux. c'est que pour me vrais potes, les plus proches et 2-3 de leurs amis. En gros j'invite que 6 personnes qui inviteront ensuite 2-3 potes.
-Cool! ça permet de faire des rencontres... Mais dis-moi c'est quoi c't'attirail?
-c'est pour mon cours de sabre.
-Ah ok! Putain mec! tara elle est à fond sur toi! elle arrête pas de me parler de toi!
-A ce point? A part me martyriser elle me fais rien de bien particulier. A part qu'elle m'a volé un baisé le premier rendez-vous.
-Aaaaah salop! Putain que j'aurais kiffé me la taper à l'époque où j'étais seul!
-il me semblait que t'étais sorti avec elle non?! Et je compte pas coucher avec elle. Maintenant qu'avec Marie ça commence à prendre forme... Tara c'est mon plan 2 aux cas où avec Marie ça foire!
-T'es un enfoiré je dirais sur le coup! Les filles c'est pas du jambon... remarque Tara a tendance à traiter les mecs comme du jambon alors... Et puis, concernant mon histoire avec elle... C'est plus compliqué que ça!
-Vas-y explique!
-Bah on était ado à l'époque. c'était au lycée!
-Aaaaah c'est elle la fameuse nana que t'avais au lycée que j'avais jamais vu!
-Ouep! Le truc c'est qu'à l'époque... Elle était plus coincée... et elle voulait pas passer le pas. maintenant c'est un putain de regret! J'aurais aimé me la faire. Et c'est ça qui a un peu tout cassé entre nous. Au pire on est resté ptes c'est déjà ça. Par contre Ilva peu pas supporter que je la vois.
-je t'avoue qu'elle laisse pas de glace! C'est normal vu ce que vous avez vécu apparemment. c'était pas une relation de merde... pour une relation de lycée.
-Un peu mon gars! Et elle te fous même carrément le feu maintenant! hahaha Enfin après mec si tu préfère tenter quelque chose avec Marie. respect. Elle est mignonne aussi.
-Bah, j'sais pas, j'ai un feeling par rapport à elle! je sens que je peux avoir une relation un peu sérieuse avec elle. ça me gave les filles que je garde 3 semaiens au max' avant d'en trouver une autre. Tu sais j't'envie d'un point de vue sentimental.
-ça c'est les poiles! c'est signe de stabilité. Les imberbes ça le fais pas! héhé
-Oh ta gueule gros sac! On décolle chez toi?
-Allez on y go!

En Fait Marcus habitait à mi-chemin entre le centre-ville et la fac où il faisait des études de sport, option Judo et management sportif. Du coup, il aurait put rentrer seul chez lui sans soucis, il habite à 10 minutes à pieds. Le truc c'est qu'il aimait pas faire le trajet seul, et puis il y avait quelques trucs dont il voulait parler avec Axel. De trucs assez sérieux vous voyez. Il avait fait un peu semblait que tout aille bien jusqu'à maintenant. Il se révéla être assez grave. Comme Axel ne l'avait que très rarement vu.

-Donc vas-y c'est quoi le truc dont tu voulais me parler.
-Tu promet de pas le répéter. on sais pas encore ce qu'on va faire par rapport à ça...
-Vas-y explique.
-Bah en fait... Ilva... est enceinte, elle a fais un test y a quelques jours et c'est positif.
-Quoi? mais je croyais que vous vous protégiez!
-Bah c'est juste une fois! on a oublié et.. bah... voilà quoi! c'est tombé en plein dans le mile. J'sais pas quoi faire Axel! Franchement! On a besoin d'avis extérieur là!
-Je sais pas trop quoi te dire! euh... ça surprends comme nouvelle quoi!
-On peu pas le garder. on a pas les moyens et tu connais ses parents non? Au moins de réputation... Ils vint criser! limite la désavouer! Les miens sont cool! ils seraient prêt à se sacrifier pour leur futur petit-fils ou petite-fille mais... Sans le soutien de ses parents... Ilva elle va craquer! Tu sais comment elle est. Elle c'est limite fais un film de sa vie depuis son plus jeune âge et avoir un enfant ça arrivait pas de suite et...
-Calmes toi! Ok. j'comprends que tu panique. C'est pas le genre de trucs qui soit forcément une bonne nouvelle. T'as pas encore finis tes études. Elle, elle se sent pas forcément prête à etre mère. J'aurais qu'un seul conseil à vous donner! Ne prenez pas la décision que vous allez regretter! Si vous pensez que vous n'aimerez pas vraiment cet enfant, avortez. Si vous pensez que le jour qui aurait dut être le terme de la grossesse deviendra pour vous comme un symbole d'un bonheur gâché et que vous retrouverez jamais... Bien gardez le! mais j'ai qu'une chose à dire! Regrettez rien! Ma mère m'a dit un jour qu'elle regrettait. Pas de m'avoir mis au monde mais de ne pas m'avoir plus apporté étant enfant! Et ça, même si je lui en voudrais toujours. je sais que elle aussi ça la tourmentera toujours! Le regret! ça tue un homme! Maintenant médites là dessus!

Marcus resta un instant sans voix, un peu sur le cul, par rapport à ce que Axel venait de lui dire. C'est limite tout ce qu'il voulait entendre. Faut dire que Axel avait dit cela d'une manière aussi très profonde, avec une voix calme et posée, limite hypnotisant. Et après tout, Marcus n'avait pas besoin d'un "oui gardez-lez" ou "non faites avorter". Il avait besoin de paroles qui l'aideraient à faire le bon choix. Et dans ces moments là, le bon choix, c'est celui qu'on juge le mieux et surtout qu'on ne regrettera pas... Eh merdeuh! Putain tu fais chier Axel à me voler mon travail j'susi obligé de répéter tes répliques et me taper la zone maintenant! p'tit enculé va! Fils ingrats! hum mais cessons à présent d'injurier ce pauvre jeune homme.
Marcus après l'avoir regardé quelques secondes en restant immobile le serra contre lui dans une étreinte presque fraternelle.

-Merci Axel!
-Bah de rien. j'ai presque rien dis tu sais!
-Mais c'était suffisant!
-Tu penses faire quoi du coup?
-Je sais pas... Mais ton conseil va nous aider à prendre notre décision. Et j'espère qu'on prendra la bonne.
-Oh après si c'est pour le faire vire dan la merde comme j'ai vécu autant avorter moi j'dis!
-Oh ta gueule t'avais la classe jusqu'à maintenant alors fermes là! hahaha
-Bah que tu retrouve l'humour ça me va. par ce que fla' est bien sympa mais les blagues de cul c'est chiant et zab'... c'est zab'! Gros j'ai qu'un seul vrais meilleur pote et c'est toi! te voire déprimer ça me fait chier ok c'est aussi simple que ça!
-c'est dit étrangement mais c'est sympa!

Sur la route, Axel continua de poser des questions, comme par exemple s'il était sre que Ilva était la bonne. ça servait à rien de garder l'enfant si ça créerait des problèmes entre eux et que l'enfant le vivait mal, des trucs du genre. Enfin Axel faisait preuve de pas mal de sagesse sur le coup. Enfin, c'est surtout Marcus qui avait fais preuve de sagesse sur le coup. des fois, savoir admettre son incompétence et faire appelle à une aide extérieure est très difficile mais c'est la vrais preuve de sagesse.... putain c'est beau c'que je dis. J'sais pas si c'est vrais mais ça en jette en tous cas! Ils finirent par arriver en bas de l'immeuble de Marcus.

-euh, maintenant on arrête d'en parler Ok... Ilva est déjà un peu perturbée par ça.
-Bah va falloir t'y habituer les sautes d'humeurs c'est typique des grossesses! haha
-Non je plaisante pas. Elle déprime limite!
-Ah... merde... et elle sais que tu m'en a parlé?
-Bah... en trouvant vraiment pas quelle décision prendre. on c'est dit qu'un demanderait tous les deux à notre ami le plus proche et fidèle son avis.
-j'me sens flatté! Merci!
-bah faut dire que je connais pas grand monde! haha
-'Foiré va!

Ils engagèrent alors une conversation qui n'avait rien à voire et entrèrent. Lorsqu'ils arrivèrent Ilva ne put entendre que.

-... je t'assure mec! je susi à fond! Putain quand un d mes profs m'a dit qu'il viendrait pour le grand meeting de l'été prochain j'étais à fond!!!
-euh... son nom me dit un truc!
-Normal je t'en parlais tout le temps. Quand je rêvais de devenir pro' c'était mon idole! Mais c'est vraiment dommage ce qui lui est arrivé à ce type! Il avait encore une super carrière qui s'ouvrait à lui et paf! accident! Adieu les JO!
-hmouai! ça doit être dure! Au fait, tu pue mec! va prendre une douche!
-Ah ouai bah ouai en même temps, ce putain d'enfoiré! Tu saura jamais c'qu'il nous a fais faire... 4h de randori! pouah je vais bien dormir cette nuit!
-Vous me dites même pas bonjour?!
-J'arrive pas en placer une avec la grande gueule de ton mec!
-Salut chérie! Alors ta journée?
-Moins passionnante que la tienne apparemment et oui en effet tu pue! aaaaah je vais encore devoir laver du kimono je déteste ça!
-je t'aimeuh chérie!
-arrêtes ton baratin et m'approches pas tu sens trop mauvais!
-ouai tires-toi gros porc!

Axel se marra un coup. ça l’impressionnait à quel point ils emblaient bien s'accorder tous els deux. ils feraient surement de super parents. Après le choix n'appartenait qu'à eux. Marcus partit prendre une douche rapide pendant que Axel resta un peu avec Ilva. Il se força par politesse à l'aider à cuisiner alors qu'il aimait pas du tout ça.

-Alors Axel! ces exam'?
-Je préfère pas y penser!
-évites de te foirer cette année!
-Ouep j'ai pas le choix sinon fini la belle vie étudiante! bonjour le monde du travail... du travail de merde!
-Dis pas ça! Sure que tu vas t'en sortir.
-Merci. Et toi, ça bosse bien?
-Un peu trop même, c'est les gros rush!
-euh... et... non rien oublies! ah si... tu devrais pas cuire tes légues comme ça, essaies de mettre le feu légèrement plus doucement...
-merci... mais euh comment tu sais ça? je croyais que t’aimais pas cuisiner?
-pff à force d'entendre ma mère qui parle seul quand elle cuisine... Un truc de fou! elle ta raconte toute la recette quand elle cuisine. Même quand elle est seule!
-haha ça peut être marrant! en tous cas, ça doit être cool d'avoir une mère qui boss dans un resto' super classe!
-Bof! j'y fous jamais les pieds alors!
-tu devrais y inviter Marie quand ça avancera mieux!
-eh! mais c'est pas con ça! Y a moyen que je demande à ma mère de faire une p'tite ristourne si j'ai mon premier semestre!
-haha t'es gonflé toi! ta mère tu l'aime bien quand elle peu t'être utile quoi!
-je sais, je suis un méchant garçon!
-Hihi, allez laisses-moi m'en occuper!
-merci! à vrais dire j'en avais plein le cul!
-connard!
-haha

Ilva est comme ça, elle cache pas mal ses soucis, en même temps ça vient de son éducation. Dans sa famille ils sont comme ça. C'est les apparences qui comptent. déjà quand elle leur a présenté Marcus, ce fils de gros pégus! j'vous explique pas. Du coup, elle cachait presque totalement l'état dans lequel la mettait la nouvelle e sa grossesse, au fait, elle était très perturbée. Mais ça Axel il le voyait. c'est pour ça qu'à un moment il avait eut envie de lui en parler mais avait préféré écouter Marcus et respecter leur choix, c'est à dire ne pas trop se mêler de leur décision, juste donner des conseils à Marcus s'il en avait besoin. Il alla se poser dans son coin de leur appart' puis il regarda la vue dans la rue. il devait se dépêcher s'il voulait pas être en retard pour son cours avec Tara.

-c'est bientôt prêt en fait?
-presque. t'es pressé?
-Bah au fait j'ai mon cours avec Tara!
-Aaaaaah Taaaaara!
-Tu va la pécho-cho-cho t'es chaud comme la braise mec!!! *dit-il alors qu'il était en pégnoir en sortant de la douche*
-et toi rabilles toi va t'habiller avant que je te refroidisse! C'est vrais qu'elle te fais du rentre dedans?
-Bah pas qu'un peu. Et bon, j'sais pas comment lui dire que j'suis pas interessé...
-bah suffit de lui dire.
-pas le bon plan si tu veux vivre!
-toi vas te fringuer et viens à table! Bon du coup je suppose que tu va pas dormir ici du coup.
-Nop je vais pas vous déranger déjà que je bouffe chez vous!
-mais tu dérange pas! notre maison c'est...
-toooop ne dis pas ça ou tu le regrettera à jamais! je veux pas de ce sale squatteur chez moi pour toujours!
-va te fringuer!
-Aye chef!

Il fit un garde à vous et enleva son peignoir avant d'aller se changer brisant à jamais la pauvre sensibilité de Axel déjà bien éprouvée par les conversations scabreuses de Fla'. Il revint tout beau tout propre et habillé comme un être humain normal. Axel raconta à la demande de Marcus son aprem' avec Marie puis leur demanda quelques conseils par rapport à l'organisation de sa fête. juste après le repas qui fut léger pour Axel, pour éviter d'être ballonné pendant qu'il ferait du sport, il s'en alla.

-Bon bah à la prochaine vous deux! bonne nuit!
-Merci c'était sympa de passer!
*Ilva s'en alla de l'entrée.*
-Merci encore!
-appelles moi si t'as encore un truc à me demander ok? Par contre évites si je dors par ce que.. trop compliqué à t'expliquer!
-Ok! Allez bonne séance de torture avec Tara! haha
-merci! à plus gros tas!

Axel s'en alla. il voulait pas trop être appelé pendant qu'il dormait simplement par ce qu'il ne voulait pas se réveiller à n'importe quel moment et interrompre une bataille par exemple. Il se dirigea ensuite vers la salle d'arme du père de Tara. Il prit rapidement tram car c'est le transport qui faisait le racé le plus rapide pour y aller. Bref, il arriva quelques minutes avant l'heure du rendez-vous. il entra dans l'immeuble qui appartenait au père de Tara et qui leur servait de maison et de salle d'arme. Lorsqu'il entra dans la salle d'arme, il croisa le père de tara qui lui adressa un bonjour chaleureux et un grand sourire.

-Elle est où Tara?
-A côté, elle finit un cours. Alors ça va? Elle m'a dit que tu progressais bien pour un type de ton âge mais que tu maniais étrangement. comme si tu te prenais pour un héros de film hollywoodien.
-Ah ouai? Bah... euh... j'suis désolé!
-bah t'as pas à t'excuser auprès de moi! c'est auprès de toi même que tu dois le faire.
-euh... ok!
-Bon sur ce, moi j'ai un rendez-vous chez l'ostéo'... je commence à être trop vieux pour tout ça haha!

-Oh vous avez encore quelques temps à...
-Oh c'est finit ce bordel là? Moi je donne un cours!
-désolé!
-dédolé
-tires toi vite le vioque! Axel changes toi et montes ou le contraire! comme tu veux!
-ouep chef!

Tara qui venait d'entrer dans la pièce en leur gueulant dessus retourna à son cours alors que les deux hommes se regardaient avec un sourire un peu crispé.

-Votre fille est un peu monstrueuse si vous me le permettez.
-Oh je sais! Bonne chance mon grand! haha
-merci!

Le père de tara quitta le dojo après avoir enfilé un manteau. L'étudiant en philo monta l'étage puis se changea avant d'attendre que sa professeure particulière d'escrime, sabre et tout arrive. pour la remarque sur le maniement des armes de Axel, c'est en fait entièrement vrais. il s'habituait à maitriser ses armes magiques et avec une force supérieure à celle qu'il a dans le monde réel. Normal qu'il s'habitue à manier comme on pourrait le voir de façon spectaculaire mais pas forcément efficace comme dans les films. Bref, il commença quelques mouvements dans le vide comme Tara lui avait montré dans un autre cour après un court échauffement histoire de s'occuper utilement pendant qu'elle était pas là.

-nul!
-Quoi?
-Ta posture est nulle! Ecartes plus les jambes! Encore! Encore! moins que ça! Détends tes épaules!

La situation le fit légèrement sourire car à chaque remarque que lui faisait Tara, elle le frappait légèrement à l'aide d'un Shinaï, là où il devait faire une modification dans sa posture. ça lui rappellait ce que Marie lui disait cet aprés-midi même.

-Pourquoi tu te marres? raffermis ta prise sur ton arme! C'est ce que je te dis?
-Non je repensais à un truc c'est tout!
-Allez frappe! frappe! Plus de force! Allez! Regardes-moi. Comme ça!

Elle se mit en position et frappa l'air à l'aide de son Shinaï. Il en fit de même. Elle souffla.

-Pfff pour la position y a du mieux mais t'as rien dans les bras mon pauvre! Attends! On va essayer autre chose.

Elle partit fouiller dans les affaires rangées dans un coup, au passage, il put mater un peu son cul bien rebondis. Il avait l'air bien ferme. un cul de sportive quoi. mais pas trop musclé non plus. Sinon c'est moche. Elle portait une sorte de Kimono, mais plus léger que ceux de kimono de Marcus et qui sont vachement plus sexy sur elle en plus. Elle revint avec un sabre assez long. Elle lui tendit. Il était vachement lourd. Primo, un vrais sabre c'est plus lourd qu'un Shinaï et puis là, c'était un sabre de barbare ma parole. La lame était super longue et large aussi.

-Maintenant fais la même chose. par séries de 50. L'arme est plus lourde, ça te fera plus forcer donc ça musclera plus, la contrôler aussi sera plus dure et donc t'apprendra mieux! Allez! 1! 2! 3! plus haut la frappe! 4!
-Bonjour au fait! hu!!
-Bonsoir!
-ça-hu-va?
-ça va et toi?
-ça peu aller! Hu!!!
-Arrête de parler et concentre ta respiration sur ton coup! Voilà comme ça! Encore! Encore! Faiblis pas t'en est à peine à 12!

Bon, la situation, vous l'imaginez avec les dialogues. bah dites-vous qu'elle continuait à lui fouttre des coups de Shinaï dès que sa position allait pas. Il fit 6 séries comme ça, c'est à dire 300 coups avec ce truc qui pèse plusieurs kilo. Axel sentit qu'il aurait des courbatures aux bras le lendemain. Elle lui fit faire d'autres exercices de renforcement musculaires puis un peu d'étirement pour se reposer avant de refaire des exercices de posture puis de respiration pour se poser avant qu'elle ne lui fasse un peu de théorie sur le maniement de l'arme, d'un point de vue musculaire, de quel côté faut que ça travail ou pas, puis du technique avant la terrible épreuve du... combat. Bah ouai! elle a besoin de se défouler la p'tite et de tester le niveau de son élève! Même si en si peu de séances il est pas censé monter tant que ça son niveau quoi.
Bon, il se fit bien sure défoncer par Tara, y avait même pas de défie pour elle. Elle était à pas 10% de ses capacités. Faut dire qu'il était mort à cause de tout l'entrainement alors qu'elle n'avait presque rien fait. A la fin du cours, il était couché par terre, tête face au plafond, haletant. Elle s’étirait un peu, les bras surtout.

-C'est bien! T'as bien bossé!
-Merci... ha... ha... toi aussi!
-Arrête de me lécher le cul et va prendre ta douche et tires-toi! On est les derniers faut que je ferme la salle derrière.
-Ok Ok...

Axel se releva tant bien que mal puis alla prendre sa douche, des vestiaires étaient aménagés je le rappelle. C'était vraiment très bien foutu ici. Dire qu'avant c'était un duplex et qu'ils ont tout retapé pour faire une salle d'arme. Lorsqu'il eut finit de se laver, il commença à se changer pour remettre les affaires avec lesquelles il était venu. Mais c'est alors que Tara débarqua dans les vestiaires et commença à se désaper comme ça, juste sous les yeux d'Axel.

-Mais... mais tu fous quoi?
-Je vais prendre ma douche. J'ai pas le droit.
-Si... Si mais y a pas d'autres vestiaires?
-non, ils sont mixtes. Mon père en faisant construire a oublié ce détail du coup, il se débrouille pour que les cours ne soient pas mixtes.
-Euh ok, mais ça te dérangerait d'attendre que je soit partis pour te foutre à poile?
-T'as jamais vu une fille nue?
-Si mais...
-bah alors!

Cette fille a juste aucune pudeur! A peine eut-elle dit cela qu'elle enleva son soutien-gorge, pas d'un petit bonnet au passage. Laissant voire la poitrine généreuse de la jeune femme qui ne cherchait pas du tout à la cacher à Axel. Sur le coup, il pouvait entendre la voix de Fla' s'incruster dans sa tête et dire "baise-la mec baise-laaaaaaa!" et faut dire que ses instincts primaires masculins étaient d'accord avec Fla'. Elle enleva ensuite le bas, heureusement Axel ne la vit que de dos et elle alla à la douche. En fait, c'est pas qu'elle est impudique. c'est qu'elle a une façon très, rentre dedans de faire du rentre dedans. Elle dès qu'elle te rentre dedans... Tu le sens quoi! Là Axel se sentait un peu con et merdeux. Il finit par prendre son courage à deux mains puis ç s'adresser à Tara sans la regarder.

-Bon je vais y aller!
*Pourvus qu'elle me donne pas de raisons bidon de rester sinon je crois que je vais avoir du mal à me retenir de faire un truc que je pourrais regretter...*

-Tu pars déjà? Restes un peu, j'ai bientôt finit, je me douche vite fais. Tu vas pas me laisser seule ici.
-Euh ok.
*Merde!*


Cette fille avait le don de faire de Axel un mec un peu con et pas très assuré, lui qui était tout le contraire. D'habitude, dès qu'il parle il a un ton très sure et déterminé, mais là, Tara en fait a le don de le prendre au dépourvu et il ne sais jamais vraiment quoi lui dire ou quoi faire à part ce dont elle a envie. Bref, elle arrive à le manipuler à merveille. What a bitch!!! Il l'attendit donc là. Un peu comme un con lorsqu'elle engagea alors une conversation.

-Marcus m'a dit que t'avais peur des armes blanches avant. pourquoi tu te met au sabre subitement?
-Euh... bah... On m'a dit que me confronter à mon ancienne peur ça pouvait être positif.
-Je vois. Sinon quoi de beau en ce moment pour toi?
-Bah les exam' approchent et... Tiens j'organise une fête après les exam' ça te dis de venir?

Axel n'avait pas trop réfléchit en disant cela, mais à peine l'eut-il dit qu'il pensa que ce ne serait eut être pas une si bonne idée. Il y aurait Ilva qui peu pas la voire à cette fête et puis... Il la voyait bien mettre un peu de piment là où y en a pas besoin. Et surtout il la voyait bien s'immiscer dans sa tentative de rapprochement avec Marie... Mais trop tard ce qui a été dit a été dit. On ne peu plus le changer. Il se cognait intérieurement pour sa stupidité. En entendant ces paroles, Tara sortit des douches, seulement vêtue dune serviette assez courte. On se serait cru dans une scène d'un manga Ecchi. D'ailleurs Si c'était le cas, Axel aurait perdu une gerbe de sang par le nez, mais là, à part devenir tout rouge, il ne fit pas grand chose.

-sérieux? carrément que ça me tente de venir!
-Ok Ok mais s'il te plais fringue toi un peu!
-pourquoi? j'te plais pas comme ça?
-C'est pas ça. C'est que... voilà quoi! J'ai pas envie tu vois?
-bah moi si!

Tara fit alors un sourire un peu... "coquin" à Axel et laissa tomber sa serviette la dévoilant alors totalement. Elle s'approcha de Axel qui restait immobile et ne savait trop quoi faire. Se barrer en courant? Nop! Écouter la voix de Fla' qui est dans sa tête? Hmmmm c'est tentant sur le coup mais nop! Essayer de la raisonner? Autant essayer. La jeune femme s'approchait avec une démarche sensuelle de Axel. Elle finit par arriver à côté de lui et se mit à son niveau, car oui, il est assis depuis tout à l'heure. Elle enroula ses bras autour de son coup et plongea son regard dans celui d'Axel. Elle avança alors son visage vers le sien. Elle déposa délicatement ses lèvres sur celles de Axel. Elle s'apprêta à l'embrasser avec un peu plus de fougue avant qu'il ne la repousse doucement.

-Attends! Je... non!

Axel la repoussa simplement puis se leva de sa place, saisit ses affaires puis quitta le vestiaire sans se retourner, la laissant seule. Il quitta la salle d'arme sans rien ajouter. En tous cas, après son départ, Tara était resté immobile sans rien faire
comme si elle attendait qu'il reviennent avant de se décider à se rhabiller voyant qu'il ne reviendrait pas, en affichant une mou triste Une fois dehors, dans le froid de l'hiver. Il regarda le ciel étoilé. Eh oui, il faisait nuit depuis un moment déjà.

-Pfffff bordel!

Sur ce, Axel s'en alla, il finit par rentrer chez lui pour passer la nuit à Dreamland. Axel se sentait bizzarre après cette "drôle d'aventure" avec tara. Comme s'il avait fait quelque chose de mal. C'est vrais qu'elle avait l'air comme triste. Il avait jusqu'à maintenant l'impression qu'elle le draguait juste par ce qu'elle avait le feu au cul et qu'elle voulait que Axel vienne lui éteindre mais, il commençait à se demander si elle éprouvait pas vraiment quelque chose pour lui. Il se sentait un peu coupable d'avoir été si brute en fin de compte. Certes elle aussi est assez "brute" dans sa façon d'essayer d'aborder Axel, mais cela n'empêchait pas Axel de se poser quelques questions. Il tenta cependant de s'endormir en se posant le moins de questions possible, histoire de pas se retrouver au royaume des doutes en s'endormant et de pas retrouver sa vie à nue sur les rochers du coin.

Dans la soirée chez Marie:


Marie habitait un petit appartement dans les beaux quartiers. Un vraiment tout petit appart', une grosse chambre de bonne en gros avec une cuisine et des sanitaires, le stricte minimum. Mais la vue depuis sa fenêtre état magnifique. Marie était au téléphone avec son ami Marli, le type le plus gay du monde.

-Si j'te dis qu'il m'a invité. Oui je sais tu m'avais dis que c'était prévisible. n... non j'pense pas qu'il soit comme ça. Je pense pas qu'il fasse ça que pour le cul. Y a des tas de poulettes dans la promo qu'il pourrait soulever plus facilement que moi et... J'sais pas... Oh arrête d'être mauvaise langue! haha c'est vrais... hùmmm hmm. Ok. Oui, il m'a dit d'inviter 2-3 amis. J'sais pas si j'irais.. Je verrais. Quoi? Oh un coup tu m dis que je dois pas lui faire confiance c'est qu'un connard qui veux me faire du mal et après tu me dis de foncer faut savoir ce que tu veux! Quoi? Moi ce que je veux? Je... Je sais pas... Je... Je pense qu'il est pas si méchant et que... je devrais lui laisser sa chance...

_________________
Le quotidien de Axel:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel
Voyageur chercheur de merde
Voyageur chercheur de merde
avatar

Surnom : L'enfoiré
Pouvoir : Invocateur des lames
Points de Puissance : 40 525 points
Points de Réputation : 54 900 points
Points du Membre : 669 points
Double Compte : Eve Leblanc
Messages : 2313

MessageSujet: Re: Squatter, c'est ma passion! [Solo;Stockholm]   Lun 31 Déc - 16:10

Spoiler:
 

Axel se réveilla. Il eut un petit sourire sur le visage en repensant à une situation marrante qui venait de leur arriver cette nuit dans Dreamland? Leur qui ça leur? Bah, lui et mike, sont compagnons de la nuit. Il voyait le jour percer à travers les volets roulants de la chambre de son appart' qu'il avait volontairement laissé entrouvert pour se laisser réveiller par les rayons du soleil sachant qu'il est très sensible à cela pendant son sommeil. Il se tortilla un peu dans son lit, il avait pas envie de se lever. Il regarda son portable sur sa table de nuit qui lui faisait office d'horloge. 7h40... ça va, il avait le temps. le temps avant quoi? (pourquoi j'arrête pas de me poser ces putains de questions rhétoriques de merde? c'est relou à la fin!) Bref, le temps avant d'aller à la dernière épreuve de cette session d'exam du premier semestre. L'épreuve commençait à 10h lais il fallait s'y pointer une quinzaine de minute à l'avance, plus le temps de se poser tranquille et le trajet... Autant se lever tôt histoire de pas avoir trop la tête dans le cul. Il souffla un coup puis se leva et se dirigea vers la salle de bain. Il grogna en voyant le gros bordel qu'était son appart'. Il était en un sens déjà gavé par sa journée, il avait pas mal de choses à faire et ranger ce joyeux bordel en faisait partie. Il commença à prendre sa douche en prenant son temps. Eeeeeeen c'est pas écolo' ça! Eh ouai c'est un de ses défauts, il lambine sous la douche. Il repensa à tout ce qu'il avait à faire. Il devait régler quelques détails pour la soiré, passer faire des courses, aller chercher un pote puis le ramener ici, faire du rangement, des tas de conneries du genre et tout ça, ça l'énervait il aimait pas du tout tout ça, toutes ces "responsabilités" en tant qu'organisateur de la fête. Alors qu'il prenait sa douche, il repensa aussi à la sa bande de boulet dreamlandienne. Il se souvint les avoir prévenu de pas l'attendre cette nuit comme il finirait très certainement à Delirium city. bah ouai, il a organisait, mais il comptait aussi s'éclater à fond, attends les exam' sont finit! le début des vacances! ça se fête quoi?! Il sortit de la douche, se sécha, se coiffa, s'habilla, glanda un peu, envoya quelques sms, le tout à un rythme hyper coooool maaaaaaaan! Il sortit de chez lui, c'était 8h55 il pouvait aller à son épreuve l'esprit libre. Il décida d'y aller à pied. Comme il faisait frais, il se disait que ça le réveillerait au moins par ce qu'il s'était habillé pas super chaudement .

*Pfffff allez dernière épreuve! C'est pas la mort! C'est pas la plus cool mais y a pire! Pfff puis maintenant c'est un peu trop tard pour stresser mon gars! Et puis au pire, dis-toi que ce soir, ça va être la fiesta!*

Bah justement, en un sens, c'était la fiesta qui le stressait le plus, plus que l'exam. Et puis comme il le pensait, dernière épreuve, c'est un peu tard pour stresser pour les exam' quitte a stresser, c'est mieux que ce soit avant non?! Il arriva devant l'emplacement où se déroulait son exam'. Une salle austère d'examen, impossible de tricher là dedans, tu vois un truc qui dépasse d'une table en un quart de seconde et puis les fraudes sont super surveillées et puis, il se souvint avoir entendu dire que cette salle là était même équipée de la vidéo-surveillance. Maisoa il s'en foutait au pire. il n'avait jamais été attiré par la triche. Il trouvait ça con et par con, il entendait un peu contre-productif et sans intérêt surtout sur une épreuve genre disserte. Bon par contre pour des trucs plus bateau, plus restitution de connaissance ou question réponse voire QCM... alors là oui, ça arrive de loucher un peu sur le voisin dès qu'on a un doute. Que voulez-vous, dieu nous a fait avec un champ de vision aussi large. pourquoi pas s'en servir?!

En arrivant devant la salle il sourit un coup en repensant au truc auquel il pense tout le temps avant un exam'. On reconnais là 4 groupes d'étudiants. ou deux fois deux groupes. les stressés et les non stressés et ceux qui ont des raisons de stresser ou non. t'as les stresser et qui ont les raisons d'être stressés. Eux on les reconnais par ce qu'ils révisent et qu'ils s'interrogent entre eux et ça se vois qu'ils ont des raisons car si tu les écoutes tu vois qu'ils sont vraiment pas calés sur le sujet. T'as les stressés qui ont pas de raisons. Assez souvent du genre féminin... Ouep le stress ds exam' c'est plus un truc féminin au passage. Une fille pour un exam' va stresser comme une folle, bosser comme une tarée alors que globalement, en moyenne, les mecs vont y aller plus à la cool. bref. ça pour dire qu'y a les stressés sans raisons. Eux aussi continuent de bosser jusqu'à la dernière minute ou ont plus souvent des tiques typiques de stressés ou des tocs ressortent chez eux à cause du stress mais eux, ça se sent qu'ils ont bossé et qu'ils vont gérer.
Arrive ensuite ceux qui stressent pas. t'as ceux qui stressent pas et qui ont bien raison car ils savent qu'ils vont bien s'en sortir. Eux sont en général, calmes et réservés dans cette situation de pré-épreuve, ils parlent pas des masses mais écoutent et observent plus qu'ils n'agissent. Dans cette catégorie, y a Marie par exemple. en général y a souvent un ou deux non stressés qui ont raison dans un groupe de stressé sans raison, et ils écoutent les stressés parler et les soutiennent un peu. Et enfin la dernière catégorie. celle don Axel fait partie. Les non stressés mais qui devraient vraiment stresser un peu plus. mais encore une fois, là c'est un peu tard pour stresser. Puis d'un certain point de vue c'est con tout ça car stresser pour les exam sert à rien a part s’embrouiller et faire des conneries avec des révisions de stressé de dernière minute. Sauf pour ceux que le stress stimulent..... mais après les cas particuliers.... bref je divague et la vie de Axel avance pas et vous vous faites chier en plus. Juste un dernier détail, Axel fait partie de la dernière catégorie par ce qu'il bosse pas, sinon en tant que redoublant, il a des facilités, et puis il et pas con en général, juste qu'il bosse pas du tout ou presque. disons qu'il fait juste l'effort d'aller en cours et de suivre un minimum. mais même s'il connais e bonne partie bien le programe, comme ile st pas sérieux, l'année ne lui est pas du tout acquise pour autant, donc il devrait eut être stresser un peu plus notre gaillard.
Il se fit héler par Fla' qui étai à l'autre bout du hall, du côté sortie, avec les autres fumeurs, pas toujours de clope. ces personnes en général étaient de la même catégorie que Axel. L'étudiant aux cheveux bleus se dirigea vers son pote qui lorsqu'il le rejoignit lui proposa de sortir et s'alluma une clope.

-Alors prêt?
-Bah j'ai pas révisé mais bon...
-Je parle pas de ça ducon! de ta fête!
-Bah oui et non en fait, j'ai plein de trucs à régler aujourd'hui par exemple et ça fait chier.
-Stress pas gros!
-Ouep bah toi tu devrais stresser un peu plus! Tu va retaper ton année je sens!
-ouep bah pas grave y a pire!
-toi ça se vois que tes parents te foutent pas la pression!
-Ta mère est vraiment pas cool... pfffff
-je sais.
-Bon, y aura qui déjà?
-Attends bah toi, marcus et sa meuf, toi et ta soeur non?
-ouep elle va passer après le taf.
-Ok. euh, y aura zab'... putain j'ai aucune mémoire des prénoms! putain mais c'est un putain de pote! j'avais son nom ce matin!
-Il est comment?
-Tu sais là! Le maliens au lycée!
-Selim?! t'as invité Selim?
-Bah ouep! Pourquoi?! ça fait une occas' de le revoir.
-bah j'sais pas, c'est pas trop un fêtard.
-Oh allez t'arrêtes pas à ça, c'est surtout pour le revoir. Et puis, c'est juste qu'il est un peu plus séreux, mais je pense que si on le pousse un peu, il va se lâcher. D'ailleurs je dois passer le chercher cet aprèm'.
-Y aura marie aussi! héhé!
-ouep! Maire, elle a invitée Marly et Célia...
-Marly fallait s'en douter...et qui d'autre?
-pfff tu verras! en tous cas on est moins que prévus! pas mal de gens pourront pas venir en fin de compte. On sera une p'tite douzaine.
-c'est déjà bien! Je sens qu'on va s’éclater!
-ah oui, y aura elle aussi!
-carrément! comment manquer une teuf organisé par Axel!
-Putain elle sent le bedo ta clop!
-normal s'en est un!
-c'est moyen avant un exam'.
-j'connais un mec qui a passé un oral complètement stone et qui s'en est sorti avec une pire note de bourrin!
-Moi aussi!
-Ouep... on en connais tous un comme ça.
-Oulah! les gens sont en train de rentrer! Allez! go se taper une sale note!!

La fille là, c'est Lucia... la plus grosse glandeuse de la promo. cette fille a un taux d'absentéisme qui dépasse les normes, le pire c'est qu'elle trouve tout le temps des excuses bidon mais qui marchent. Elle elle aurait vraiment d'énormes raisons de stresser. le genre d'individus à ramener de jolis bulles dans toute les matières. Axel se demandait si on pouvait la qualifier d'étudiante ou non. Lucia. la plus grosse glandeuse du monde, mais aussi la plus grosse fêtard. Rien qu'à son look ça se vois. Look de festivaleux ou de nana qui écume les rave... Et c'est son cas. Son dernier gros trip? les vacances d'été l'an dernier, passés à faire le tour de tous les plus gros festoches et les plus destroyes d'Europe. Et elle partirait surement faire la même pour ces vacances là. Pour elle, le bédo qu'elle fumait c'est l'équivalent d'une tisane pour le commun des mortel. Elle, elle a dut s'en mettre dans le cornet des saloperies! Une nana exubérante qui se fait remarquer et qui se fiche plus que totalement de l'avis des autres ou de ce qu'ils pensent de son look et tout ça. et enfin, le dernier détail sur sa personne le plus sympa c'est que.... même si physiquement, elle est très féminine, elle est même pas mal foutu la ribaude! c'est un vrais bonhomme c'te nana. Du genre à rentrer dans le saloon en crachant un putain de mollard et en se grattant les couilles (si elle en avait) D'ailleurs, un coup où il était bourré, axel crut la voire revenir justement d'un coin... où elle faisait une petite affaire. Elle titubait mais en même temps, il crut al voir faire ce geste typiquement masculin cité plus haut. En fait al vérité est qu'elle remettait sa culotte en place car la petite affaire en question était d'ordre sexuelle et le geste pouvait prêter à confusion mais ça Axel le sais pas... maintenant à chaque fois qu'il la vois, il peu pas s’empêcher de penser à ça. Mais bref, Lucia est un sacré personnage quoi.

Elle les saisit par les épaules et les amena vers la sale en parlant super fort et tout, comme d'hab'. Et le truc marrant c'est qu'on pouvait entendre la rumeur gronder sur son passage. ça faisait sourire Axel. ça lui rappelait son arrivée lors de la première épreuve. On pouvait entendre des "Qui c'est celle là?" ou des "tu la connais? Elle est de notre promo?" sur son passage. Là c'était plus des "pfff c'te conne" ou "elle peu pas se la fermer" surtout de la part de nana d'ailleurs. Ils entrèrent dans la salle d'exam' et là Lucia se fit remarquer comme une chef. (attention histoire véridique! Des fois écouter les anecdotes des profs de fac c'est cool! ils en ont des belles! ) Elle s'approcha de madame Clarence, nule autre que la prof qui était chargée de cette promo, l'attachée principale à cette promo et lui demanda où trouver madame Clarence par ce qu'elle avait un papier à lui remettre. la prof fit des yeux surpris puis entra dans le jeux en lui disant qu'elle allait lui remettre plus tard. Fla' était pour sa part littéralement mort de rire et Axel esquissa un large sourire. faut dire que la situation est vachement amusante. Lucia capta pas pourquoi ça les faisait marrer, ils voulurent pas lui dire. Ils lui diraient surement ce soir avec quelques verres au compteur. Ils finirent par se calmer. N'empêche quel numéro cette nana! elle fout l’ambiance aux soirées a je peux vous le dire. mais bon. Là Exaaaaaaaam'

Et j'utilise la toute puissance narratrice pour faire une ellipse et ne pas avoir à vous raconter ce qui se passe pendant 2h d'exam, ce qui est passionnant ma foie vu d'un regard extérieur.... (ironie) surtout un exam' de première année de fac' de philo... en suédois, sur un thème comme l'éthique! Non mais quelle idée?! Super pouvoir de l'ellipse activé! Je lance mon dé du destin... super la fin l'ellipse tombe en plein sur un dialogue! supeeeeeer! trop cool ça va trop vous désorienter vous petits lecteurs je vais kiffer! Puis au passage, il est 3h du mat' je vais me coucher je continuerais plus tard! ellipse pour tout le monde tiens et pour moi aussi! héhé.... Bon ok une mini remise en contexte. ils étaient sortis de la salle d'exam et là s'éloignaient de la fac en parlant de l'épreuve.

-...et du coup j'ai conclu que les médecins n'ont aucune éthique dans de telles situation.
-mec t'as trop cartonné! *dit-il avec des yeux étonnés*
-J'pense pas j'ai dut faire un hors sujet. Toi t'as mis quoi?
-pfffff m'en rappelle plus j'ai préféré oublier le massacre! 2 pages à tout casser en écrivant gros!
-et toi Lucia?
-J'ai rien compris à ce que t'as dis mec! Moi j'ai pas fais 10 lignes. Au pire je savais que je ferais de la merde!
-pourquoi je posais la question?
-bref tout ça on s'en branle! c'est les vacances!! Et demain soir je pars avec mon keum. En route pour Amsterdaaaaaam! ça va être trop bon! Vous faites quoi de bon vous?
-Moi? J'me suis trouvé un p'tit taf après j'descends dans le sud avec ma famille. Sinon comme d'hab'
-Pfff la mort quoi! et toi?
-Moi ma mère m'a parlé d'un taf' de commis dans le resto' où elle bosse sinon, bah glande et fiesta. Rien de plus!
-Hmouai... mais sérieux vous devriez bouger plus les gens!
-Ouep mais pour ça il faut du fric! Toi t'as ton mec qui se fait des couilles en or mais nous c'est pas la même!
-euh j'vais vous laisser là! je dois prendre cette station pour aller chercher Selim!
-Bah comme on est ensemble, on va aller boire un coup chez nénes et on viens ce soir chez toi.
-Ok on fait comme ça. Vous venez vers quelle heure?
-pffff 20h je pense.
-Ok et ta soeur?
-elle a dit qu'elle passerait après son taf, vers 21h
-Ok a ce soir!
-ouep! Eh gros stress pas trop ça va aller! Et puis... ce soir tu fois marie dans ton pieux sinon t'es pas un mec!!
-Weeeesh! mais... c'est qui Marie?
-Viens ma grande j'vais t'expliquer!

Fla' et Lucia... un duo de vrais tarés. Axel se demandait un peu pourquoi il était pote avec eux. En fait le truc déjà avec Fla', c'est qu'à la base, il étais plus pote avec sa sœur justement mais bon, maintenant il a moins l'occas' de la voire alors que fla', bah comme ils étaient dans la même promo et même classe, ils se voyaient souvent. Et Lucia? bah elle, il a dut la rencontrer dans une soirée. Et puis franchement, il se peu qu'il ai couché avec alors qu'ils étaient totalement défaits, ça le choquerait même pas. Il les regarda s'en aller en secouant la tête avec un léger sourire. Il descendit alors dans le métro puis prit le métro pour aller direction centre ville il avait rendez-vous avec Selim vers 13h30, ça lui laissait le temps de bouffer. Il alla se poser dans un petit resto' rapide et pas trop chère, non pas un fast food, trouver des resto' où on est servi rapidement et pas trop chère sans être des fast food ça existe autrement... ça s'appelle un resto' jap' de merde! Pendant qu'il se sustentait, il pensa au fait que le restaurant où bosse sa mère, où elle est chef d'ailleurs, est juste à quelques minutes d'ici. ça tombait bien, il avait quelques affaires à régler, et en plus, il lui semblait que la fin de son service était à pu près dans une heure après son rendez-vous avec Selim. ça lui laissait du temps avec son pote qu'il n'avait pas vu depuis un bon moment. Le resto' où boss sa mère est pas loin du point de rendez-vous avec Selim En plus ça collait nikel avec son break. Alors là il était content, ça collait parfaitement avec son timing. En fin de compte ça pouvait pas si mal se passer tout ça. Une fois qu'il eut finit de manger. Au passage Axel est un maître des baguettes, comme il avait peur des couteaux, il bouffait souvent jap' et franchement, il assurait! Il paya sa note puis s'en alla au lieu de rendez-vous avec Selim, l'une des places les plus touristiques de Stokholm. Bon, ce serai bondé mais il pensait pas tant en baver pour le retrouver.

Axel arriva légèrement en avance au rendez-vous, il trouva assez facilement Selim qui s'était posé dans un coin, bien en évidence. Il semblait être là depuis un moment; Toujours en avance comme d'hab'. Alors Selim! Bah oui je vais vous le décrire je vois pas pourquoi cette pouf de Lucia aurait droit à un portrait parlé mais pas ce type super sympa qu'est Selim. Non mais!! alors Selim... déjà c'est une histoire chelou. Très chelou. Axel trouve ça extrêmement malsain et tordu, voire cruel pour Selim par moments. En fait, l'oncle de Selim est un grand penseur Malien, philosophe, écrivain, humaniste... un homme qui sur le papier est très respectable. Un gars qui n'a jamais eut de femme ou d'enfants et qui pour X ou Y raison plus ou moins tordu se trouva un jour la lubbie de se trouver un héritier dans la pensée, en gros, un disciple, mais il voulait avec lui des liens du sang. Il alla donc plus ou moins faire un chantage affectif à son petit frère pour qu'en gros, il lui offre la garde et l'éducation de son fils ainé. Et en fait, le père de Selim se sentit comme obligé car ils étaient orphelins et son frère avait tout fait pour lui, et dans le fond, il savait qu'élevé par son frère, son fils aurait de bonnes conditions de vie et irait loin dans la vie. C'est donc a 8 ans que l'oncle de Selim fut déclaré légalement comme son tuteur et il le fit venir en Europe, là où résidait en ce moment, en Angleterre, là où il avait un poste d'enseignant. Ils sont ensuite venu en suède alors que Selim avait 12 ans et maintenant son oncle est retourné en Angleterre depuis 1 an et laisse Selim vivre seul à Stokholm et il fait a présent des études supérieures de littérature dans l'école la plus prestigieuse de Suède. Et depuis, le voilà. Un jeune homme de taille moyenne, cheveux rasés, lunettes carrées lui donnant un air très sérieux. D'ailleurs c'est un type sérieux, sympa, attentif à ce que tu dis, travailleur mais qui sais s'amuser simplement. Il est quelqu'un d'intéressant, ouvert et droit. Franchement c'est un type bien.
Bref, Axel en le voyant lui fit de grands signes puis un sourire et vint lui serrer la main chaleureusement.

-Selim ! Alors ça fait combien de temps ?
-Plus d'un an qu'on c'est pas vu ou parlé autrement que par téléphone. Ça va ?
-Bah ouai ! J'ai finis els Exam donc ça va et puis ce soir, soiré quoi ! Et toi ?
-Moi je suis en vacances aussi. Et puis ! Je vais passer 2 semaines sous le soleil d'afrique !
-Sérieux ? Tu retourne au pays ? Voire tes parents ?! C'est cool !
-C'est pour ça que je suis super content !
-Tu m'enverras une carte postale !
-Haha j'sais pas ! Si t'es sympa. Bon c'est quoi le programme ?
-J'avais prévu de passer au resto' de ma mère a la fin de son service du midi, j'ai des trucs à lui demander. Ensuite je dois passer faire des p'tites courses, ensuite on rentre chez moi pour finir d'organiser ce qui doit l'être et ranger le bordel qui me sert d'appart'.
-On y va de suite ? Par ce que c'est que ça caille ici !
-Bah on a encore une heure. On va se poser dans un café ?! J'en connais un sympa pas loin.
-ça marche !

Les deux jeunes hommes se dirigèrent donc vers le café en question, assez intimiste, on avait depuis la table où ils étaient une belle vue sur la place où ils se trouvaient, pour les gens qui sont hypnotisés par la foule, c'est nikel. Ils prirent un café tous les deux. Pour Selim par ce qu'il bois pas d'alcool. Alcool et Islam sont fortement incompatibles vous savez ?! Et Axel prit la même chose par ce qu'il avait juste pas envie de s'en foutre dans le cornet tout de suite sachant qu'il allait sûrement finir défait ce soir. Le café était sympa, Axel y venait de temps en temps, il y avait invité marie l'autre coup. Ça avançait pas mal avec elle depuis mon dernier poste. Et ce soir, Axel avait l'intention de conclure. Mais revenons à la situation présente. Selim parlait avec Axel, normal de la part de deux potes qui ne se sont pas revus depuis presque un an.

-Donc ça se passe bien la fac' de philo ?
-Pfff même si j'ai redoublé c'est pas gagné. Et toi de ton côté ?
-C'est plus dure que le lycée ça c'est sure.
-Je suppose que t'es plus Number one de ta promo !
-Bah, on est 2 classes et je suis le 9° sur 30 de ma classe.
-c'est déjà pas mal non ?!
-Bah c'est différent. J'ai plus cette pression et puis cette réputation aussi d'être le petit génie. Et puis le programme est plus axé sur ce que je veux, même avec les options du lycée.
-Je comprends. Tu te sens plus dans ton élément quoi. C'est normal que tu préfère ça.
-En fait c'est con mais, j'ai moins de pression dans une école qui en demande plus justement. Bon par contre l'ambiance est pas la même et je regrette un peu le lycée pour certains trucs, l'ambiance plus gamin en fait, moins sérieux et studieux.
-Bah ça, je pense qu'y a pas mal de gens à qui ça peu faire ça. Tu te rappelle par exemple quand Fla' c'est fait rembarrer par Steph' ?
-Oh ouai c'était marrant ! Ah , il devient quoi Fla' ?
-Bah première année de philo' aussi. Mais c'est encore moins donné que pour moi. Au pire tu le verras à la soiré.
-Y aura qui du lycée ?
-Marius et Ilva, Fla' et sa sœur et puis y aura aussi Olga et c'est tout je crois. Ça va que des gens que tu connais un peu.
-Ouai ça va. On va pouvoir parler du bon vieux temps ça va être cool.
-Dommage que ton école t'occupe autant que ça.
-Ouai c'est monstrueux, on a pas de vie. Mais dis-moi y aura qui d'autres là-bas.
-Que des gens que tu connais pas. Ah d'ailleurs, y a une fille... une française.. Super sympa, je sens que tu pourrait bien t'entendre avec elle.
-Hmmmm je sens qu'y a quelque chose hein ?! Vas-y dis-moi tout !
-Ouai, bah... elle me plais pas mal. Je pense que je peux construire quelque chose de sérieux avec elle.
-Aaaaah ça c'est une bonne nouvelle. Et j'y pense ta sœur ? Ça va ?
-Normalement ouai... Tu sais, à cause de ms emmerdes avec m mère, j'évite d'aller les voir et je la vois pas des masses. Et puis, le peu de fois où elle me vois je me rends la tête avec la vieille donc...
-Tu devrais être là plus souvent pour elle. C'est important un frère. Surtout quand on est enfant.

Axel ressentit alors dans la voix de Selim comme un trace d’amertume, de tristesse et de regret. Axel se sentit un peu mal et s'excusa auprès de lui.

-Je suis désolé.
-Pourquoi ?
-Bah... Moi j'ai ma famille juste à côté et tu m'entends dire que je vais jamais la voire et que je m'en plains tout le temps alors que toi... ta famille est loin et tu tuerait pour les voire plus souvent. Je crains.
-Non t'y peux rien. C'est l'ironie de la situation. Il faut dire que moi je garde de très bon souvenirs de mes parents, toi justement t'as associé ta mère a de mauvais moments. T'y peux rien. Mais penses plus à ta petite sœur ok ?
-J'te promet. T'as souvent des nouvelles de ta famille ?
-Bah personnellement je leur écris 2 fois par semaine et de temps en temps j'ai un appel. Mais comme ça, quand je les retrouve je profite à fond, retourner au pays, c'est une vrais cure de santé !
-En parlant de famille. Quand j'irais voire ma mère, tu pourra rester un chouïa en retrait, si ça se prends la tête... tu vois.
-Ok, je comprends. Dis il est sympa ce petit café.
-J'en connais un plus près de tes cours si tu veux je te filerais l'adresse. C'est calme, tranquille. Ça fait très boème. Je suis sure que t'aimerait.
-Tu me donnera l'adresse ouai.
-Sinon... Toujours pas de nana ?
-Aaaaah pas le temps ! J'aimerais bien... Mais pas le temps.
-C'est triste ! Tu devrais les faire tomber comme des mouches moi j'dis ! Un mec sympa comme toi !
-Bah c'est pas trop ça. Et toi ? Toujours autant de succès ?
-J'sais pas... Mais là je suis sur un coup. Une française, elle est dans ma promo... Super sympa. J'suis sure qu'en plus elle pourrait te plaire. Sure que vous allez vous entendre !
-écoute si elle te plais j'pense qu'elle est sympa ! Tu sors avec elle ou y a rien d'officiel encore ?
-2° option, mais je compte essayer de concrétiser ce soir.
-Cool !

Et bon on enchaîne alors sur des tas de discussions plus ou moins intéressantes. Quoi ? Comment ça j'ai plus d'inspi' ? Arf je suis démasqué. Bon faut dire que j'ai repris en plein milieu du dialogue après avoir fait une pause sur ce poste de plusieurs jours donc j'ai perdu pas mal d'idées qui se sont enfuis ou enfouies dans les méandres de mon esprit dérangé. En tous cas, Axel prit pas mal de plaisir à parler avec Selim. En fait, il préférait Selim à Fla'. Fla d'un certain point de vue c'est qu'un bouche-trou pour Axel, Selim se rapproche plus d'un vrais pote que Fla' et dans le fond c'est un pu réciproque. Il a plus d'affinité avec Selim que Fla' quoi. Ils parlèrent pendant un bon moment puis partirent, Selim insista pour payer l'addition, il disait que c'est la moindre des choses comme il l'invitait ce soir à sa fête. Pas moyen de lui faire accepter de partager. Ils s'en allèrent donc en direction du restaurant où travaillait sa mère. Un restaurant chic de spécialités nationales, 3 étoile et compagnie, vous voyez le truc quoi. Et attendez, elle était second de cuisine. Elle était autrefois chef dans un autre restaurant mais depuis la naissance de la sœur de Axel, elle avait quitté son poste et trouvé un poste plus soupe dans un autre restaurant un peu moins grand pour avoi plus de temps à consacrer à sa fille. Ah ça c'est la grosse ironie de la situation qui rends vraiment axel haineux vis à vis de sa mère. Elle n'a jamais été une bonne mère pour lui, mais pour sa sœur, elle fait tout. Il n'a cependant aucune jalousie vis à vis de Anna, c'est pas sa faute la gosse. Ils arrivèrent. Axel savait, pour être venu quelque fois la voire, qu'elle sortait à la fin de son service fumer une clope et que donc, il pouvait la trouver vers la sortie du personnel. Il attendit là qu'elle sorte en papotant un peu avec son ami puis lorsque les cuisiniers sortirent, un des collègues de sa mère reconnut Axel, il se tourna alors vers la cuisine et héla sa collègue.

-Eh Adri' ! Adriana ! Y a ton fils qui est là !

Il sortit alors une clope de la poche arrière de son pentalon puis avança en parlant avec d'autres collègues en se marrant tout en fumant sa clope. Il s'en alla ensuite en faisant un signe de main à ceux de ses collègues qui devaient rester comme les commis ou les plongeurs. Sortit alors de la cuisine la mère de Axel qui s'approcha de lui et vint lui faire la bise, salua selim qui répondit très poliment. Axel comme toujours restait très distant.

-Tu tombe bien, j'avais un service à te demander.
-Ah ?
-Cet après-midi, avec le chef, on doit travailler sur les nouveaux menus tout l'après midi en plus du service du soir et Biorn travail tard, il a une réunion importante qu'il peu pas du tout déplacer. J'aurais besoin que tu aille chercher ta sœur à l'école et que tu la garde ce soir.
-Quoi ? Mais ! Tu sais que j'ai ma fête à l'appart' ce soir !
-Mince j'avais oubliée ! Désolé mais je peux pas faire autrement.
-Personne peu s'en occuper ?
-Vu l'heure ? Je peux prévenir personne au dernier moment comme ça !
-Bah moi si à l'évidence !
-Axel commence pas à me faire une scène ! Pas ici ! Et puis c'est pas le moment ! Tu peux bien me rendre un service pour une fois ! Et puis c'est ta sœur que je te demande de surveiller !
-Non mais tu sais ce que c'est une fête étudiante ? Je vais pas amener une gamine de 8 ans là dedans !
-De tout façon tu n'as pas trop le choix ! Et puis comme ça au moins je serais sure que tu fera rien de trop déplacé comme ça.
-Mais...
-Bon tu venais pour me demander quoi ?
-.... Rien ça pourra attendre plus tard !

Axel tourna alors les talons, il avait l'air bien énervé et commença à s'en aller. Sa mère n'allait pas l'engueuler, elle pouvait comprendre, après tout, c'est vrais qu'elle le prévenait au dernier moment mis elle avait pas put faire autrement, et puis faire une scène à son fils sur son lieu de travail, si son patron se pointait, et devant un pote à Axel aussi, ça se faisait pas. Ce genre de spectacle elle préférait les garder pour la sphère plus privée.

-Tu iras chercher ta sœur ?! Je te fais confiance !
-Oui t'inquiète pas ! J'ai trop peur de te ressembler pour la laisser comme ça !

Elle se tut, une fois de plus choquée par ce que pouvait dire Axel, elle baissa le regard alors que Axel s'en alla d'un pas rapide, carrément énervé, suivit de Selim qu'il avait un peu oublié vu la situation. La mère de l'étudiant finit de fumer sa clope puis retourna ensuite à son boulot, journée très chargée. Selim suivait Axel qui avançait très vite.

-Axel ! Axel ! Eh axel attends moi !

Axel se stoppa et attendit que selim le rattrape.

-désolé.
-Oh pas grave.
-Non désolé de t'imposer ce spectacle.
-C'est ce que je dis c'est rien. Je peux aussi comprendre que tu soit un peu énervé. C'est jamais amusant de se faire prendre au dépourvu.
-merci ! T'es vraiment cool !
-Bon c'est quoi le programme du coup ?
-Je sais pas... Je réfléchis...

Ils passaient près d'un point d'eau, Axel trouva un banc tourné vers l'étendue liquide et s'assit dessus. Il regarda un peu le paysage puis marmonna dans sa barbe. Quand il est énervé et qu'il réfléchis, c'est ce qu'il fait souvent. Selim préférait le laisser un peu cogiter seul. Il se posa lui aussi sur le banc et regardait lui aussi l'eau filer doucement. Il grelotta un coup, il faut dire que l'hiver suédois est très froid. Ils restèrent ainsi quelques minutes dans le froid sans bouger, assis sur ce banc sans rien se dire. Axel supportait pas mal le froid, mais Selim moins, bien qu'il ai passé une bonne partie de sa vie en Suède.

-ça te dérangera de rester seul chez moi quand j'irais chercher ma sœur ?
-Pas du tout ! Si tu préfère.
-Ok... t'es cool ! Vraiment !
-ça va mieux ?
-Ouai.... ouai... c'est bon ! J'vais pas me prendre la tête pour ma vieille et me gâcher ma journée !
-ça te dérangerait qu'on bouge ? J'ai super froids.
-Ah ouai ! Désolé ! On va prendre le métro pour aller chez moi, on passera juste à l'épicerie du coin juste avant de rentrer chez moi.
-ça me va ! Tant qu'il fait pas si froids chez toi ! Haha
-Eh ça change de ta savane !! *en singeant l'accent africain*
-Carrément ! Hahaha !

Il est sympa Selim. Il arrivait à enlever sa mauvaise humeur de l'esprit d'Axel. Et puis après tout, pourquoi se prendre la tête, ça pouvait bien se passer quoi. Il devrait juste faire gaffe à ce que Anna ne soit exposé à rien qui soit malsain pour une gamine de son âge. Bon, ce serait pas forcément simple, mais bon. Et puis, dans le fond, il était un peu content d'aller chercher sa sœur à l'école. Il l'aimait bien sa p'tite sœur, c'est une gamine adorable, seulement il ne la voyait que peu souvent par ce qu'il évitait sa mère. Et en plus, en général dès qu'il la voyait c'était pas agréable car souvent il se prenait le bec avec sa génitrice adorée. N'empêche à croire qu'elle cherchait ça les emmerdes sa mère, pour une fois qu'il venait tranquille, en pensant peut être ne pas avoir à se prendre la tête avec elle, il faut qu'elle vienne le prendre pour un con. Du coup, les deux amis prirent le métro pour se diriger vers le quartier où vivait Axel, plus en périphérie du centre ville, plus proche de l'université. Il était super bien placé son appart', à égale distance du centre ville et des activités et de la fac', ce qui est super pratique. Bon derrière il peu dire merci à sa mère car après tout, elle lui laisse cet appartement carrément trop grand pour une personne, bien placé et assez sympa, et tout meublé en plus. Bref, il avait beau dire que sa mère était une mauvaise mère, comparé à beaucoup d'autres étudiants en fac' en Europe, il était super bien lotis. Bref, Selim et Axel passèrent à l’épicerie à 2 pas de chez Axel pour acheter quelques trucs nécessaires pour la soirée, un peu d'alcool, de quoi faire à bouffer pour une petite vingtaine, des trucs genre des verres en plastique, des conneries du genre. Ils entrèrent alors chez l'étudiant en philo les bras chargées de denrées.

-Pose ça là ! Tu peux mettre ton manteau dans cette pièce !
-Ok... Alors c'est ça ton appart' ?! Tu vis comme un petit empereur !
-Y paraît. J'te fais visiter ?
-Non ça prendrait des heures ! Hahaha
-tsss Enfoiré va !

Axel disait ça avec le sourire alors que le jeune malien enlevait ses lunettes à cause de la buée qui naissait sur ses verres puis se débarrassa de son manteau avant que Axel ne lui fasse faire un petit tour du proprio. Ils se mirent donc à faire un peu de rangement. Selim insistait pour aider Axel alors lui avait dit de se poser tranquil. Ils avaient déplacé les meubles de façon à faire plus d'espace et installé un matelas gonflable dans une des deux chambres de l'appart' et des tas de petits trucs comme ça. Soudain, Axel regarda son portable puis découvrit alors l'heure.

-Merde ! Faut que j'aille chercher Anna ! J'te laisse ! J'vais être en retard ! Boooordel !
-Ok à toute !
-Ouai ! Pose toi ! J't'invite pas pour que tu bosse ! L’esclavagisme c'est finit !
-Tu sais, y avait autant vois plus de blancs que de noirs esclaves à certaines époques et dans certaines régions du monde
-Oh pose toi et arrête de ramener ta science !

Bon vous pouvez vous douter qu'il le fera pas et qu'il continuera de ranger l'appart' de Axel. Trop bon trop con comme pourraient penser certains. Axel eb tous cas s'en doutait. Après tout c'était une façon productive de s'occuper en attendant qu'Axel revienne avec sa sœur, puis ça lui faisait plaisir d'aider.
Axel sortit ensuite rapidement de son appart' et alla vite jusqu'à l'arrêt de bus le plus proche. Il prit le bus car plus simple que le métro par rapport à sa destination, et vu qu'on approchait des heures de pointes, moins de changements à prendre et tout. En fait, il était à l'heure et largement, si ce n'était pas les heures de pointe. Donc trafique sur la route et bus qui vont à 2 à l'heure, mais bon, ça irait pas plus vite à pieds non plus, en plus avec ce froid de canard, vaut mieux rester dans le bus que de marcher dehors, bref inutile de vous dire que c'est tout bénef de rester dans le bus. Mais ça vous en avez rien à foutre à vrais dire. Il arriva juste à temps à la sortie de l'école, les gamins commençaient à sortir. Il était presque le seul gars et ce qui était sure c'est qu'il était le seul jeune à attendre devant l'école la sortie des enfants. Axel allez savoir pourquoi pensa à Dreamland à ce moment précis. Peut être une association d'idées, en voyant les enfants qui sortaient bruyamment de l'école pour rejoindre leurs parents, il pensa sûrement à Shura et Aaron. Puis soudain, il pensa que lui, sa mère n'était presque jamais venu le cherché, il était aussi souvent que possible confié à une nourrisse, une nouvelle preuve du manque d'attention de sa mère, pensif il regardait à terre. C'est alors qu'il entendit que quelqu'un l'appelait. Il leva la tête et vit sa sœur s'approcher de lui en courant et venir le serrer dans ses bras. Axel fut un peu gêné dans un premier temps mais ne comprit pas trop sa propre réaction puis se mit à sourire.

-Axel ! C'est pas papa qui vient me chercher ?
-Il a une réunion... Et maman est occupée aussi, du coup c'est moi qui viens te chercher.
-Je suis super contente !
-Bah moi aussi ! Je suis content de te voire.
-Eh les filles vous avez vu mon grand frère ?!

Elle fit signe à ses copines de classe et leur montra toute fière son frère, un peu comme un pourrait exhiber un objet. C'est pour ça qu'elle est contente de le voire ? Juste pour pouvoir le montrer à ses copines ? Pas par ce qu'elle l'avait pas vu depuis bien 2-3 semaines ? En tous cas, ça faisait marrer Axel par ce qu'il pouvait limite l'entendre penser « Vous en avez pas un de comme ça hein ?! » c'est vraiment tordant les gosses. Anna se tourna ensuite à nouveau vers Axel.

-Tu m’amène à la maison ?
-Non tu va dormir chez moi ce soir ?
-Wouaaaaah trop cool ! Je vais être toute seule avec mon grand frère.
-Pas vraiment, en fait y aura une fête et....
-Trop coool ! Ma première fête ! Je suis super contente !
-Carrément je vais t'faire fumer plein des pétards !
-Mais t'es fou ! Ça explose les patards !
-Pfffffffahahahahahaha ! Trop forte j'te la ressortirais dans 10 ans celle là ! Hahaha
-Pourquoi tu rigole c'est pas drôle !
-Ah si tu savais à quelle point !

Axel était pas discret du tout, imaginez les regards choqués des parents présents qui entendaient les propos de Axel. Lorsqu’il s'en rendit compte il se calma un peu puis déclara que c'était l'heure d'y aller. Il se mit alors en route avec Anna en portant son petit sac rose, ce qui, si on ne voyait pas l'enfant juste à côté de lui ferait très ridicule.

-Alors t'as passé une bonne journée ?
-Oui ! On a appris les tables de multiplication ce matin et après y a un policier qui est venu dans la classe pour parler de sécurité sur la route.
-c'est cool ça. C'était bien ?
-Non il était ennuyeux le policier, et les math j'aime pas.
-Dis pas ça, c'est important les math.
-C'est toi qui disait ça !

V'lan Head Shot ! In your face Axel ! T'es un frère pitoyable mouahahahaha ! Bref...

-c'était pour rire !
-Dire des mensonges c'est pas bien Axel !

*Merde elle a réponse à tout c'te gamine ou quoi ?*

-En tous cas je suis contente moi ! Je vais pouvoir voire tes copains ! Je les ai jamais vu comme ils venaient jamais à la maison.
-C'est vrais. Par contre t'évitera d'en approcher certains.
-Pourquoi ?
-Euh.... Ils sont spéciaux certains on va dire.
-c'est des drogués c'est ça ?

*Comment elle a deviné ?*

-C'est qui qui t'apprends ce genre de choses ?
-Aha ! Tu le saura pas !

*Sale gosse !*

Ouep, cette gamine elle est marrante mais un peu flippante des fois. Enfin des fois on se demande d'où elle te sort ce qu'elle est en train de te dire. En tous cas ce qui est sure c'est qu'elle a pas sa langue dans sa poche et qu'elle dit tout ce qu'elle pense, parfois avec un certain manque de tact, mais bon, c'est une enfant. Bref, ils prirent le métro et Axel lui demanda plus de détails sur sa vie depuis la dernière fois qu'il l'avait vu. Pas mal de choses intéressantes ma foie. Mais je vous les dirais pas. J'ai la flemme et je m'en voudrais de vous assommer avec des détails superflus dans mon poste.... *trollface*

L'étudiant en philosophie et sa petite sœur arrivèrent alors à l'appartement de Axel, bien ¾ d'heure après le départ d'Axel. Bah ouai, circuler dans les grandes villes c'est pas toujours simple. Et là, ils ont eut de la chance car y a pas eut d'accident, trop de bouchons et tout. Quand Axel ouvrit la porte de son appartement, il découvrit que comme il le pensait Selim avait continué à faire du rangement. Anna le bouscula en entra en courant, super impatiente de visiter. C'est vrais qu'elle était jamais venue. La seule personne présente ce soir à être déjà venu ici était Marius, et encore c'est juste par ce qu'il l'avait aidé à s'installer, il l'avait jamais invité après, quel enfoiré ce type, si on compte le nombre de fois où il a squatté chez lui en pas 2 mois...
Axel attrapa Anna par la capuche et lui enleva son manteau avant de la laisser y aller. Axel regarda le sol, Selim avait même lavé. Putain mais qu'il est trop sympa ! S'en devient criminel ! Anna en croisant Selim dans l'appartement se figea puis appela son frère.

-Axel y a un cambrioleur dans ta maison !

*Mais qui a foutu des clichés comme ça dans la tête de c't'enfant ?*

Axel vint alors mais en prenant son temps et découvrit Selim debout avec un grand sourire au milieu d'une pièce et Anna qui le regardait avec méfiance. Purée ! Ça allait peut être devenir plus compliqué que prévu de garder la gosse si elle continue dans cette lancée.

-Mais c'est pas un cambrioleur patate ! C'est mon pote... Selim.

La gamine de 8 ans se retourna vers Axel et le regarda air de dire « non tu déconne j'te crois pas » avant de voir son regard un peu indigné et comprendre qu'il disait vrais. Faut dire que pour un cambrioleur il était habillé classe et il pouvait as avoir volé ça à Axel, il s'habille pas aussi classe. Le jeune malien des présenta alors à Anna qui sembla comprendre enfin la situation et reprit son calme et alla visiter le reste de l’appartement joyeusement.

-Elle est marrante ta sœur !
-Épuisante tu veux dire ?! Si elle est comme ça toute la soirée, je sens que je vais m'emmerder toutes la soirée à la surveiller.
-Je pense pas. Je pense même qu'elle va en amuser plus d'un !

Selim arborait un léger sourire alors que Axel faisait une moue un peu boudeuse avant de se remettre un peu à son travail de rangement de son gros bordel d'appartement avec Selim et Anna qui insistaient pour donner un coup de main, d'ailleurs la gamine ne servit à rien à part leur traîner dans les pattes et faire des remarques débiles mais amusantes pendant tout le long qui souvent faisaient marrer Selim mais pas Axel. Puis Axel alla préparer quelques trucs à bouffer à l'avance en voyant qu'il était près de 19h et que les premiers invités allaient arriver d'ici une heure, sachant que certains avaient la tendance d'arriver en avance, un peu comme Selim, fallait se grouiller. Anna insista pour l'aider à cuisiner, elle, elle adorait ça, cuisiner, un truc que leur mère n’avait décidément pas transmit à Axel. En même temps comment aimer cuisiner quand on a peur des couteaux ? Les cuisines s'en est plein de ces trucs !

Normal, comme prévus, alors qu'Axel n'avait pas encore finit de prendre son cours de cuisine auprès de sa sœur qui gérait sacrément plus que lui en tous cas, des invités arrivèrent en avance. Il s'en doutait un peu, Olga, une blonde aux yeux verts avec plusieurs piercings sur le visage et un air un peu d'hyperactif, cheveux teints en plusieurs couleurs sur différentes mèches, un look vestimentaire très... particulier. Un peu gothique lolita. Cette fille là est une vrais tronche, pire que Selim, dans le sens où Selim est sérieux mais pas elle. Olga était une vrais surdouée des math, c'était pour elle super simple, elle était dans une école un peu comme Selim mais côté scientifique et non littéraire, mais elle, ça devait lui faire un choc de bosser un peu pour changer car c'est vraiment une sacré glandeuse, un peu à la Axel quoi. En voyant Axel qu'elle n'avait pas vu depuis plusieurs mois à cause de ses emplois du temps over-booké.

-Axel !! Alors ?! Ça va ?
-Euh ouai et toi ?
-T'as pas l'air content de me voire ?
-Bah si, c'est que je suis encore occupé à finir quelques trucs là.
-T'inquiètes ! Alors comme ça on fête tes partiels ? Tu vas les avoirs cette fois sale pas douée ? En même temps quelle idée de faire philo', un truc si peu stimulant ! Les math y a que ça de vrais !
-Hum hum !
-Quoi ? Ah oui ! Mince ! T'avais dis que je pouvais inviter quelqu'un ! J'te présente Gary ! Mon Garynounet pour les intimes !
-Bonjour très heureux de vous rencontrer.
-Allez Gary fais pas le coincé dis salut ! Ohh *lui envoie des coups de cotes dans les coudes... ou le contraire*
-Salut...
-Salut Gary !
-En fait son nom c'est Alexeï.
-T'es irrécupérable !
-Je sais ! On est les premiers ?
-Euh, plus ou moins, Je suis avec Selim depuis le début de l'aprèm'.
-Selim ? Cet abrutis est là ?
-On parle de moi *dit-il en passant la tête pour voire ce qui se passait dans l'entrée*
-Aaaaah mon Selim t'as pas changé t'as toujours autant une face de raie !
-Toi non plus t'as pas changée.
-Quoi ? J'ai pas changée ? Mais tu devrais dire que je suis plus magnifique encore qu'avant !

Olga entra alors enfin dans l'appartement fonçant directement voire Selim laissant son pauvre ami un peu paumé sur le pallier qui eut droit à un sourire compréhensif de Axel. Ce type semblait un peu coincé. Un type assez commun en apparences, avec des lunettes un peu d'intello. En fait un look de premier de la classe ou de future employer de banque. Axel se demandait ce qu'un type comme ça faisait avec une nana comme Olga, carrément hyperactive et pas du tout coincée. Il se demandait si c'était son mec, ou du moins son coup du moment. Axel l'invita à entrer. Il entra sans rien dire, juste en répondant un peu au sourire de Axel par un même sourire. Le voyageur alla juste voire s'ils étaient bien installés, au pire pourquoi il s'en souciait venant de Olga qui se sent chez elle n'importe où, un peu comme Axel en fait, bien qu'Axel joue dans une autre catégorie. Il retourna alors dans la cuisine. Il avait oublié qu'il avait laissé sa sœur seule. Il flippa un coup. Pourquoi ? Bah dans sa conception de la cuisine, cette pièce équivaut à danger, surtout pour un gamin. ça on le changera sûrement pas. Il entra et découvrit sa sœur en train d'essorer des pattes. Elle semblait à son aise la gamine. En la voyant de dos, il avait l'impression de voire une version enfantine de sa mère, ce qui le dégoutta un peu. Il espérait que cette gosse ressemble à tout sauf leur mère à vrais dire. La gamine en se rendant compte que son frère était entrée dans la pièce se mit à lui aboyer des ordres qu'il exécuta alors comme un bon serviteur. C'était assez marrant comme scène à vrais dire. Voire Axel qui a 20 ans obéir à une gosse de 8 ans avec un air déconcerté.

*Je pleins son futur maris !*

Donc pendant que Axel faisait l'esclave pour sa sœur, Selim prenait des nouvelles de Olga et faisait connaissance avec l'invité D'olga dont je n'ai pas encore cité le nom ? Mon dieu mais je manque à tous mes devoirs ! En même temps, tous ces noms ça embrouille à la fin ! Y a trop de PNJ dans ce RP à la fin ! Bon donnons-lui un nom tout de même, ce serait triste qu'il soit le seul à pas en avoir alors que même le beau-père d'Axel en a un. Ce brave jeune homme à l'allure de coincé s'appelle Alexeï. Assez étrange comme nom. Mais on s'en branle ! Mouahahaha. Ah j'ai envie d'être vulgaire ! Bah ça tombe bien ! (Faaaaaaaaïl je l'avais déjà noté son nom, mais la flemme de tout réécrir donc osef ! héhé) T'as Lucia et Fla' qui débarquent. Axel à pas le temps d'aller les accueillir qu'ils s'invitent. Ils puent le join à 2 pièces à la ronde les gaziers et puis rien qu'à écouter les paroles de Lucia, on sens qu'elle est stone.

-... et là tu sais ce que je lui dis au mec ?! T'as qu'à te branler j'dirais rien !
-Je vois pas le rapport avec un gars qui fais son radin.
-Bah si, il se fais plais' seul !
-Ah ouai... Je vois...
- Eeeeeeeeeeeeeh ! Mais t'es sure que c'est la bonne adresse ? On est chez les voisins d'Axel, y a une gamine. Eeeeeeh désolé les voisins d'Axel on s'en vaaaaaa ! On c'était planté d'adresse !
-Mais non C'est la sœur d'Axel ! Coucou Axel's sister dont le nom m'échappe.
-Axel il a une sœur ?
-Carrément ! Attends sa mère c'est une sal...
-Axel c'est eux les drogués ?
-Ouai ! Surtout les écoutes pas !
-Ouuuuuuuaaaaaaaaah elle est trop puissante la gosse ! J'la kiffe j'veux la même !
-Allez fonce toi je dois parler aux deux bougres !
-Ok. A plus les drogués !

La gamine s'en alla dans la cuisine à nouveau. Comment Fla' connais la sœur d'Axel alors qu'elle l'avait jamais vu ? Aaaaah le miracle de la photo. Vive les français juste pour ça ! Vous savez que ça a été inventé à Châlon tout ça ? En fait non c'est un mensonge ! C'est pas à châlon même... Le nom du patelin me revient plus mais c'est pas à Châlon ! On vous a mentis ! Mais fuck it les hors sujets. Retournons à notre situation présente. Axel fixa Fla' et Lucia d'un regard un peu accusateur.

-Vous avez fumé tout l'aprem' c'est ça ?!
-Non même pas vrais !
-Mikey c'est un chat ou un chien ?
-hmmmmmmm.... attends.... Hmmmmm
-Un chat !
-Vous êtes complètement défaits !
-Wooooh calmos copain ! D'ailleurs elle fout quoi là ta sœur ? T'es en mission grand frère parfait ?
-En gros ! Allez vous poser dans le salon au lieu de rester là avec vos tronches de déchirés. Pfff J'sens que ça commence bien. Je crois que vous allez bien faire rire Olga.
-Aaaaaaaah Olga est là ! Vite faut que j'aille me moquer de ses coupes de cheveux improbables !
-Je t'ai entendu connard ! *hurla-t-elle depuis le salon*

Axel sentait déjà la fatigue monter. Il eut à peine le temps de retourner à la cuisine histoire de demander à sa sœur de pas sortir avant que ce soi finit, histoire qu'il calme les deux tarés qui étaient en train de déjà foutre le bordel chez lui à peine arrivés. Puis il eut aussi le temps de lui demander de surtout rien dire à leur mère sur tout ce qu'elle verrait ici ce soir.

-Tu me donne quoi en échange ?
-Quoi ? Tu me fais du chantage ?!
-Oui !
-Mais j'suis ton frère !
-Ouai mais la drogue c'est mal (m'voyez!)
-Ok Ok... euh tu dirais quoi de....
-Un weekend rien qu'avec toi ! Allez dis oui ! Je suis jamais avec toi !
-Euh... Ok ! *ouf je m'attendais à pire*

Le voyageur fit une petite poignée de main à sa sœur qui commença à essorer les pattes. A 8 ans elle gère mieux la cuisine que Axel à 20. Et là, la sonnette se mit à sonner... en même temps elle va pas mugir patate ! Il eut pas le temps d'aller ouvrir qu'y avait déjà Olga qui était venu ouvrir. Axel la regarda comme pour demandé silencieusement pourquoi elle s'était déplacée. Elle fronça les sourcils et fit un signe de tête en direction du salon où on pouvait entendre les deux boulets en train de se marrer pour un rien ou un truc complètement débile sûrement. Du coup, elle ouvrit la porte alors qu'Axel aussi était présent. Les personnes présentes n'étaient autre que Marius et Ilva. Olga leur sauta au cou.

-Heeeeey Salut grand nounours ! -Saaaaaalut belle gosse !
-Hey Olga ça va ?!
-A fond et vous ?!
-ça va.
-Oulah... y a déjà du bordel ici. Fla' ?
-... Et Lucia.
-Ok, je vois.
-s'il te plais nounours protège moi de ces monstres !
-Ouai la sale lâche a laissé son pote et Selim seul avec eux. Les pauvres. Allez faut que j'aille arranger ça ! Attends moi Selim je viens te sauver !
-ouai i'm back mon Black !
-je suis bluffé par la référence.
-T'as vu ça ?!

Les deux connaissances du lycée commençaient à se diriger vers le salon, Ilva allait les suivre avec un grand sourire, elle aussi amusée par la situation. Mais Axel avait remarqué qu'elle avait une main posée sur son ventre. Avant qu'elle n'ai put le passer, il la saisit par le poignet pour l'arrêter. Elle le regarda sans comprendre ce qu'il lui voulait. Il regarda avec insistance le ventre de Ilva, elle enleva sa main. Il lui lança un regard interrogateur. Elle semblait pas vouloir répondre. Il insista du regard et ajouta la parole.

-Dis ! Ils t'entendront pas vu le bordel que font les deux. Vous le gardez ?
-On c'est pas encore décidé.
-Va falloir se grouiller à faire votre choix car ça commence à se voire ! Si tu veux pas que tes parents ou n'importe qui le sache va falloir choisir vite.
-je sais mais....

Il la saisit dans ses bras et l'enlaça un coup avant de lui glisser à l'oreille.

-Je me doute de ce que ça doit être. C'est le genre de trucs sur lesquels j'ai réfléchis comme j'existe par ce que ma mère a eut à faire ce choix aussi.

Il s'écarta un peu puis la saisit par les épaules et la regarda droit dans les yeux d'un air très sérieux peu commun chez Axel.

-Je veux pas te forcer la main. Je te dis juste de prendre vite ta décision par toi même car sinon des gens vont venir t'embrouiller et là tu fera un choix que tu peu regretter. Et puis... Si tu veux pas te faire voire arrête de te toucher le bide m'enfin !
-Merci Axel.

Il lui adressa juste un léger sourire auquel elle répondit également par un sourire gêné. Il la laissa alors se diriger vers le salon pour retrouver tout le monde. Il allait s'y diriger lui aussi mais la sonnette mugit une fois de plus. Héhéhé c'est fun ! Bref. Axel se retourna alors en grommelant un peu puis il ouvrit la porte et découvrit lors derrière... roulement de tambours ! Zab' ! Qui avait 2 bouteilles de rhum. La peur de manquer ou quoi ? Axel lui fit un sourire puis lui serra la main.

-Yoh zab' ça va ?
-Ouei et toi ?!
-Je sais pas j'vais voire comment ça se passe. Alors tes partiels à toi ?
-t'anquil ! Ça c'est bien passé. Eh balise pas mec j'ai appo'té des amis.
-Je vois ça. Allez entre.
-Ah ! C'est Fla' que j'entends !
-Ouep. Ils sont au salon ! C'est la première salle derrière.
-Ok !
-eh ! Donnes moi ça ! Ouah c'est gelé !
-Il fait f'oid deho's.

Axel se saisit des bouteilles glaciales du coup, il les avait trimbalé combien de temps dehors celui là ? Oh et puis avec lui vaut mieux pas se poser de questions, c'est un coup à se faire un film d'horreur dans sa tête. S'imaginer qu'il a en fait tué des gens pour obtenir ces bouteilles pouvait en faire flipper plus d'un et sincèrement, avec zab' c'est simple de s'imaginer des trucs louches comme ça. Axel amena le rhum dans la cuisine et le posa dans un coin hors de la vue de la gamine mesquine qui lui sers de sœur avant de voire ce qu'elle faisait, il lui proposa son aide mais elle lui dit de façon limite insultant qu'elle avait pas besoin de lui, insinuant qu'il traînerait dans ses pattes. Cette enfant est un vrais petit tyran. Il se rendait compte qu'il la connaissait pas bien cette enfant en fin de compte et qu'elle était carrément spéciale alors qu'il avait l'impression d'avoir affaire à une simple gamine adorable. Bref, du coup, il la laissa seule dans la cuisine et alla voire avec ses amis si tout allait bien. Bon en tous cas c'était bruyant, a peine arrivé qu'ils firent tous « aaaaaaaaaaah ». Axel comprenait rien. Il vit quelques uns sortir des billets de leurs poches et les filer à Olga.

-Mais vous foutez quoi ?
-Bah on faisait des pronostiques pour savoir dans combien de temps à peu près t'arriverais ici et...
-C'est moi qu'ai gagné ! Hahahahaha Vous pouvez pas me test' !
-Eh au fait ! Y manque qui qu'on commence sérieusement ?
-Normalement 4 personnes.
-Ah ouai ! Y manque Marie ! Héhéhéhé !
-Axel ce soir tu vas pécho' !
-Oh ta gueule t'es lourd dès que tu sera redescendu de ton trip tu pourra me parler ! Et toi aussi ! *pointe Lucia du doigt qui était déjà en train de se rallumer un petit pétard*
-Eh j'ai fais quoi moi ?
-J'vous rappelle qu'y a une gamine de 8 ans ici alors essayez d'être soft.
-Eh cool mec ! Au pire elle saura juste un peu avant les autres ce que c'est que s'amuser vraiment y a pas de mal !
-Mais arrête de dire de la merde putain ! Tu...

C'est à ce moment là que la sonnette beugla. Ils regardèrent tous Axel avec un regard assez malsain à part peut être Selim, Ilva et Alexeï qui souriaient juste.... Et Zab' qui... était concentré à rouler son cigare. Oui, vu la taille c'est plus un joins mais un cigare. Que dis-je ? Un barreau de tabouret ! Axel leur tira la tronche puis se dirigea vers la porte d'entrée. A peine l'eut-il ouvert qu'il eut un réflexe de recule en voyant le spectacle qui s'offrait à lui. Marly, The Hard Gay qui était appuyé contre un mur à regarder Axel avec un regard langoureux.

-Salut Beau mec !
-Euh... Salut Marly !
-Hohohoho Tu verrais ta tête ! Mais allons mon bichon ! Je vais pas te draguer t'es pas du tout mon style ! J'aime que les beaux mecs !

V'lan !!! Dans tes dents ! Sans plus de cérémonie, Marly pénétra chez lui en faisant des remarques comme quoi il n'entendait pas de musique et qu'il s'attendait à mieux. A peine mister phoque pénétra-t-il dans le salon qu'on entendit un nouveau « aaaaaaaaah ». Sûrement un nouveau parie. Axel sourit un peu. D'habitude il était maniéré ce type mais là, c'était excessif, la façon dont il s'était fringué et coiffé. Puis sa façon de parler et tout. C'était un stéréotype du gay. Des fringues hyper légers aux couleurs, comment dire ? Gay ! Puis il se reconcentra, il regarda sur le pallier et vit Maris et Célia en train de monter les escaliers. Ça le rassura un peu par ce que Marly seul, non merci ! Et puis sachant que l'un des objectifs de la soirée est de conclure avec Marie, ça aurait été con qu'elle vienne pas. Alors Marie, vous la connaissez déjà, mais je l'ai jamais vraiment décris. Bon, tout d'abord, c'est une blondes ça vous le savez déjà, mais cheveux mi-long vous le saviez ça ? Non ! Bah maintenant ouai. Yeux bleus, tirant sur le vert, si j'ai donné une autre couleur dans un autre poste, oubliez-ça ! It's bullshit ! Elle est assez fine, pas beaucoup de formes à vrais dire, mais un visage très agréable en tous cas, peu maquillée, comme à son habitude, elle a pas tort, si le naturel est bien rien ne sert d'utiliser un cache-misère.

HDJ la suite dans le poste suivant ça tien pas dans un seul poste MDR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel
Voyageur chercheur de merde
Voyageur chercheur de merde
avatar

Surnom : L'enfoiré
Pouvoir : Invocateur des lames
Points de Puissance : 40 525 points
Points de Réputation : 54 900 points
Points du Membre : 669 points
Double Compte : Eve Leblanc
Messages : 2313

MessageSujet: Re: Squatter, c'est ma passion! [Solo;Stockholm]   Lun 31 Déc - 17:28

Spoiler:
 
.

Célia quand à elle, cheveux bruns foncés, très longs, lui descendant dans le milieu du dos, parfaitement lisses et bien peignés, ça parait presque naturel, mais ça demande un grand entretien tout ça. Un peu plus grande que Marie, mais ayant plus de formes, peut être même un peu trop, quelques petits bourrelets, mais, disons que c'est pas hideux, et ça a même limite un certain charme, certains préfère les filles avec un peu plus que la peau sur les os. En tous cas, elle n'est pas vilaine à regarder non plus. Axel la accueillit alors.

-Désolé du retard, on c'était un peu perdus, Marly s'est planté 4 fois de rue et il voulait absolument qu'on le suive.
-Pas grave, vous avez que quelques minutes de retard et puis j'avais dis à partir de20h non ?
-ok, tant mieux.
-Entrez, filez-moi vos manteaux. Tout le monde est au salon, je vous rejoins.

Il les invita à entrer, à se dévêtir, pas totalement ! M'enfin ! Il se saisit de leur manteaux et alla les placer dans la pièce où il les avait tous placés. Il partit voire sa sœur. N'empêche c’est un pauvre type ce Axel, il laisse sa sœur de 8 ans faire la cuisine à sa place. Il arriva pile au moment où elle avait finit et elle se lavait les mains. Il jeta un œil au résultat, il était impressionné par cette gosse. C'était simple, mais déjà mieux que ce que lui est capable de faire. En même temps, la gosse, elle prends un plaisir fou à cuisiner avec sa mère et le fait dès que possible.

-Allez viens je vais te présenter à tout le monde. Je vais te dire à qui t'as droit de parler ou pas.
-Ok ! Y a tant de drogués que ça dans tes amis ?
-Hmmm certains c'est particuliers.
-je verrais.

Cette gamine fait de plus en plus flipper Axel depuis le début qu'il est allé la cherché, car en fait, il la côtoyait pas plus que ça et la connaissait à peine au final, sa maturité et sa façon de dire et penser les choses l’impressionnait, mais en même temps voire une gosse de cet âge comme ça, c’est flippant sur les bords. Il entra dans le salon accompagné de sa sœur, un « aaaaaaaah » retentit.

-Pourquoi vous avez fait un parie on était les seuls !
-Ah ouai ! C'est vrais ! Olga rends-moi mon fric arnaqueuse !
-T'as que ce que tu mérite Junky !
-bref, à tous, je vous présente ma sœur Anna. On va devoir passer la soirée avec elle. Bon t'as le droit de parler à tout le monde sauf lui (=Fla'), elle (=Lucia), Lui (=zab ') et... lui aussi (=Marly)
-Ok !
-Heeeeeey ! Pourquoi pas moi ?
-J'ai pas envie que t'ai une mauvaise influence sur la vie relationnelle future de ma sœur !
-Héhéhé ! Marly t'es blacklisté !
-Toi aussi j'te signale !
-Ouai ais moi c'était couru d'avance !
-Tais-toi drogué j'ai pas le droit de t'écouter !

Un lourd silence s'installa. La surprise était générale. La gamine pointait du doigt fla' puis tout le monde éclata de rire.

-Pouahahahaha ! Elle est énorme ta sœur ! J'veux la même !
-Trop !
-Tu l'as déjà dit ça !
-Allez tout le monde est là ! Faites péter la boisson !

Axel se rendait compte que cette soiré le blasait en fin de compte, devoir surveiller la bande de débiles pour éviter qu'ils ravagent tout et en même temps sa sœur, ce serait hard, mais bon, essayons de prendre du plaisir dans tout ça quand même ! Axel partit chercher la boisson qu'il avait laissé jusque maintenant au frais ainsi que quelques trucs à manger pour l'apéro. Lorsqu'il revint, il se rendait compte que les invités se retrouvaient éclatés en groupe. Les interdis de parole à Anna d'un côté. Bah ouai, marly étrangement semblait faire une fixette sur Fla'... Hmmm intéressant ! D'un autre, Marius, Ilva, Olga et son pote ainsi que Selim en train de parler, puis t'avais Anna qui s'approchait lentement de Marie et Célia qui semblaient un peu en retrait pour le moment. Axel était en train se servir un coup à Marius lorsqu'il entendit soudain :

-Dis t'es l'amoureuse d'Axel ?

La gamine était en train de poser la question qui tue à Marie, la jeune française rigolait gentiment puis elle lui murmura quelque chose à l'oreille, la gamine semblait satisfaite de la réponse. Axel se tourna vers Marius et lui chuchota alors.

-Comment elle a fait ?
-Hahaha attends regarde la suite !

En effet, l'enfant s’approcha e Olga et vint lui poser la même question sous l’œil amusé de Marie et Célia. Là tous les autres explosèrent de rire. En fait, elle posait juste la question à toutes la filles de la soiré. Cette gosse et géniale ! Mais flippante et stressante pour Axel. Le grand frère l'intercepta au passage et lui donna un verre de jus de fruit et lui demanda de s'installer à côté de lui sur le canapé où il était assis. Il avait bien envie de prendre des nouvelles d'Olga tiens ! Selim était partit faire connaissance avec marie et Célia ainsi que Marius et Ilva ainsi qu'Alexeï, bah ouai, faut bien qu'il prenne de l'indépendance ce petit.

-C'est qui ce type ?
-Oh c'est un type de ma classe.
-Non mais... Il te ressemble pas du tout ! Je sais pas... il est tout coincé et...
-Bah, en fait, il est un peu ton opposé, il est super timide par exemple. Et là, le monde ça lui fait un drôle d'effet, mais, il est cool en plus petit comité. Mais il est trop mignon quand il me drague, il est maladroit c'est drôle... Et trop chou !
-j'imagine. Donc y a rien de fait encore.
-Disons que ça se fait. Et toi avec la frenshy ?!
-ça veut dire quoi Frenshy ?
-c'est Français, comme la blonde là-bas.
-Ah c'est pour ça qu'elle a un accent moche ?!
-Euh disons ça ouep !
-Dis pourquoi tu te coiffe comme ça c'est pas beau ?!
-Anna !
-Bah quoi c'est vrais !
-Hahaha elle est énorme ta sœur ! Franchement faudrait l'enregistrer, et la faire écouter à ses potes dans 10 ans en soirés, ça lui fera tout drôle.
-Je sens que c'est ce que je vais faire ouep.
-Si tu fais ça je dirais tout à maman !
-Hahaha elle est trop cool ta soeur et marrante en plus! Pas du tout comme son frère !

Marius arriva derrière Olga et lui fit peur et elle poussa un petit cri d'effroie, ce qui fit sourire Axel et marrer Anna qui regardait Marius avec admiration, il a une bonne bouille faut dire.

-ça va pas de me faire peur comme ça ?!
-Sissi très bien ! On revient ici par ce que là-bas le niveau intellectuel est trop haut pour nous. *point du doigt Selim, Alexeï, Célia (qui est aussi une tronche) et Marie et lui même est côtoyé par sa copine*
-je vois.
-Dis monsieur tu me porte sur tes épaules !
-Moi c'est Marius mais c'est Ok !

La gamine sauta sur ses épaules et était contente car elle pouvait ainsi dominer la pièce. Il en faut peu pour être heureux. Pendant ce temps le rire sonnor de Zab' retentissait assez souvent, du côté des exclus ça se marrait bien apparemment.

-Bon tu fonce ?
-Attends un peu ! J'ai courus toute la journée ! J'me pose un peu aussi !
-Dis Anna tu peux dire à Marie que Axel il l'aime ?
-c'est elle son amoureuse ? Elle est pas belle je trouve.
-Trop plate je vous l'avais dis !
-Mais dis-moi Anna, t'as un amoureux toi à l'école ?
-Non !
-Aaaah tu rougis c'est que tu mens ! La menteuseuh elle est amoureuseuh !
-même pas vrais ! Je suis pas amoureuse de Yan !
-aha ! prise la main dans la poche !
-On dit dans « la main dans le sac » mais c'est pas grave.
-Tu sors avec lui ? Tu lui as déjà fais un bisou ?
-Non c'est dégoutant !
-Mais non regarde ! *embrasse Ilva qui est à la limite du fou rire et la gamine qui prends un air dégoutté, toujours sur es épaules de Marius, elle est aux premières loges.*
-Baaaah c'est dégouttant !
-hahaha trop forte ! Fla' à raison j'veux la même !
-carrément que j'ai raison !
-T'incruste pas dans les conversations des gens. Méchant !
-Sale gosse va !

Bon en attendant, après cette intervention de Fla', Axel lui fit signe d'aller sur le balcon pour fumer, y a sa sœur quand même et comme ça son appart' puerait moins le pétard le lendemain, et la clope s'ils fumaient pas que du joins. Tout se passait pas trop mal, la sœur d'Axel s'ennuyait pas trop et emmerdait pas trop tout le monde, au contraire, elle mettait de l'ambiance, comme vous pouvez le voire. C'était pas trop encore le gros gros bordel, juste un peu de musique en fond, pas trop fort pour pas avoir les voisins qui viennent faire les chiants, voire appeler les flics. Et aussi, ils n'étaient pas encore trop éméchés, ça restait très sobre, sauf du côté des tox'. Et puis, il faut aussi signaler que pour le moment, Axel et marie semblent s'éviter, ils sont chacun un peu à un côté de l'appart' et ne se sont pas vraiment encore parlés. Au pire pas grave, il avait toute la soirée pour ça. En tous cas, tout se passait bien, y avait une bonne ambiance, même si la plupart des invités se connaissaient pas, y avait une bonne p'tite ambiance bien sympa. C'est pas la fête du siècle, ni de l'année, mais bon, c'est plus une p'tite soiré sympa pour se détendre après les exam' sachant que la plupart étaient étudiants. C'est alors que ça sonna à nouveau à la porte de l'appartement. Axel posa alors son verre puis alla se lever. Il savait déjà qui c'était. Il ouvrit la porte et découvrit une blonde avec un air un peu crevé, maquillée et fringuée à la va-vite, mais tout de même assez classe, un look un peu vulgaire mais pas trop, sans faire trop pute quoi. C'était la sœur de Fla', Lena.

-Salut mec ! T'as du feu.
-Moi non, mais va taxer ton frère.
-bon anniversaire.
-c'est pas mon anniv'.
-Je sais. Alors on fête quoi ?
-Hmmm la fin des exam'.
-Chouette une fête étudiante !
-t'as pas l'air en forme.
-Pffff c'est la galère au taf ! Mais Fuck it les fuckin' ricains !
-Allez entre ! Tu médira de tes patrons devant un verre.
-Ok !
-Salut madame !
-c'est mademoiselle. C'est qui cette mome ?
-C'est ma sœur.
-j'le connais pas ce type moi ! Enchanté ! Moi c'est Anna !
-Sale gosse !

La gamine fonça rapporter son exploit à Marius et Olga qui explosèrent de rire. C'est eux qui lui avaient dis de dire ça. Fallait s'en douter. Lena trouva elle aussi l’enfant assez amusante. Elle alla ensuite dire bonjour à son imbécile de frère et lui taxer du feu et s'alluma une clope tout en lui passant un message de la part des parents. Axel resta avec eux et s'en grilla une aussi. À l'intérieur pendant ce temps Anna s'amusait avec Marius et Olga qui la faisaient tourner en bourrique. Marie de son côté discutait toujours avec Selim. Axel commençait à avoir la dalle. Il apporta alors la bouffe. Ils s'installèrent alors tous dans le salon de Axel plus ou moins par terre ou sur des sièges rapportés d'autres pièces. Y avait une bonne ambiance conviviale. Tout le monde se marrait, ça se passait bien. Entre Marius qui racontait des bobards à Anna sur le pourquoi il était aussi grand, il lui expliquait que c'était par ce qu'il avait mangé des légumes géant vert. À côté, Lena qui se plaignait de son boulot auprès d'Ilva qui avait aussi des soucis avec son patron. Et puis, Olga et Lucia qui se moquait de Fla' qui se faisait draguer par Marly, Zab' en train de parler avec Selim de tout et de rien et marie qui répondait surtout aux curiosités vis à vis de la France des autres personnes. C'était pas la grosse éclate, mais c'était sympa. Ils buvaient et mangeait pas trop mal.

-On dit merci à Anna sinon on aurait mangé de la bouffe dégueulasse !
-Merci Anna !
-Eh c'est pas juste !
-Oui ! Axel il a fait quelque chose !
-Merci ! Je t'aime ma sœur ! Vous voyez bande d'ingrats j'ai fais quelque chose j'ai....
-Il faisait la vaisselle !
-hahahaha Anna t'es trop forte !
-Je sais !

-C'est v'ais qu'en F'ance vous avez du vin à la cantine au lycée ?
-Non ! L'alcool est interdit aux mineurs en France aussi. On passe vraiment tant que ça pour des alcolo ?
-Non c'est juste lui qu'est un peu bête !
-j'dirais pas ça... j'dirais juste qu'il a été intelligent mais qu'il l'est plus trop... La fumette a lui a fait perdre trop de neurones.
-Comme toi ma g'ande !
-Hey ! J'te permet pas ! Oh hé ! J'ai une autre question ! C'est vrais que les français se lavent pas souvent ?
-Euh en ça dépends des cas ça.

Bon ça c'est le genre de discussions à la con qu'il y avait dans la place. La fête avançait, l'ivresse montait peu à peu chez certains. Et soudain, la sonnette retentit à nouveau Axel fut surprit et se dit que c'était peut être une impression, puis ça sonna encore à plusieurs reprise cette fois. Oh non pourvus que ce ne soit pas les voisins qui viennent se plaindre du bruit ! A vrais dire, ils avaient un peu carrément oublié ce détail et le volume de la musique et des cris, des rires de la bande d'amis avait augmenté peu à peu. Axel se dirigea vers la porte, ouvrit et découvrit non pas les voisins mais Tara. What ? Mais qu'est ce qu'elle foutait là ? Elle arborait un large sourire puis enlaça Axel en guise de bonjour.

-Alors ça va ? C'est quoi cette tête ?
-Je... Mais tu fous quoi là ?
-Bah tu m'avais pas invité ?
-Ah... Ouai ! J'avais complètement oublié ! Mais comment t'as trouvé mon appart' ?
-J'avais demandé l'adresse à Marius. Tu va me laisser sur le perron ?
-Euh non ! Entre !

Là Axel était vraiment sur le cul, il l'attendait pas du tout elle et à bien y penser. Et surtout il était encore un peu gêné pour ce qui c'était passé la dernière fois. A priori elle semblait avoir tourné la page, mais rien n'était moins sure, en fait, ça ressemblait plus à une contre-attaque. Elle enleva son manteau et Axel découvrit alors qu'elle portait une tenue plus que provocante et assez sexy faut avouer. S'il était dans un manga il aurait eut un saignement de nez massif. Pendant qu'il retournait dans le salon en jetant un œil furtif à Tara qui cherchait un port manteau ou quelque chose. Tout le monde le regarda air de demander qui ça pouvait être. Il ricana, un peu tendu.

-Bon bah on a un invité surprise !
-Qui ça ?
-Moi !

Elle arriva juste derrière Axel, bon là nosebleed général si on est dans un manga. Bon franchement, elle est limite fringué comme une p'tite pute quoi. Les filles la fusillent du regard, les mecs bavent, surtout fla' bon sauf ceux qui ont une copine. Axel lui a un regard tendu, il sais pas pourquoi mais il s'attendait à ce genre de scènes. Faut dire que Tara a le physique et le profile type de la casseuse de couple bouffeuse d'homme. Sa présence même est limite une déclaration de guerre à al concurrence féminine. Anna intervint.

-T'es qui toi ?
-Et toi ?
-Non toi d'abord !
-Toi d'abord !

Anna commença à bouder.

-c'est ma sœur Anna. Elle c'est Tara, pour ceux qui la connaissent pas... Hum.... j'vais chercher à boire !

Axel se déroba à la situation de merde et en vitesse et alla vers la cuisine il fut rejoins par Fla' qui le regarda avec son air de pervers finit.

-Axel.... t'es un dieu !
-c'est pas moi l'dieu c'est Marius qu'est sorti avec elle pas moi !
-T'es sérieux ?!

Marius arrive aussi dans la cuisine.

-Sérieux t'es sortis avec elle ?
-Tu lui a donné mon adresse pourquoi ?
-Oui mais c'est y a longtemps te fais pas d'idées gros pervers et oui axel je lui ai donné ton adresse, elle me l'a demandé, je croyais qu'elle voulait te voire pour tes cours.
-Cours de quoi ?
-De kendo.
-Sérieux cette bombe te fais ds cours ?! Dis elle t'as fais des cours très particuliers ?
-Oh tires toi fla' va mater au lieu de m'emmerder ! *Fla' se fit pas attendre et s'en alla*
-Non mais sérieux Axel je sais pas pourquoi elle est là... ça m'arrange pas ! Tu sais parfaitement que Ilva peu pas la voire !
-C'est pas ta faute c'est moi qui l'ai invité.
-Quoi ?! Mais pourquoi?
-Bah par politesse ! C'était y a un mois, je pensais qu'elle avait oubliée ! Elle connaissait même pas la date ni le lieu ou l'heure ! Putain t'as vu la tronche que tiraient les autres filles? J'avais l'impression que ça allait se fritter ! Mais j'peux pas la virer ! Elle a rien fait de mal... Sauf si être soi même est quelque chose de mal.
-Là tu te plante ! J'la connais bien ! Elle serais pas venue si elle avait pas une idée en tête!

Axel fit la tronche puis prit dans le frigo les boissons. Il faisait a tronche. Putain ça se passait bien jusque là. Pourquoi fallait-il qu'elle débarque ? Bon après tout, peut être que ça se passerait bien. Mais les paroles de Marius lui faisaient un peu peur en fait. Il ramena alors les bouteilles dans le salon. Il était pas loin de 11h du soir. Axel regarda alors sa sœur en train de somnoler dans un coin du canapé entre Olga et Ilva. Il alla la voire.

-Allez c'est l'heure de se coucher ma grande !
-Non j'ai pas sommeil !
-Menteuse ! Allez dis au revoir à tout le monde et tu vas te coucher.
-Non j'veux pas !

Bref, il fallut persuader la gamine, heureusement, Axel était pas seul. Au bout de 15 minutes, il finit par la persuader d'aller se coucher avec Olga qui était à fond pour aider l'étudiant en philo à coucher sa sœur qui s'endormit tout de suite. Au fait, oui comme c'est un appart à l base plutôt fait pour 2 personnes et pas mal aménagé, y a de la place pour faire dormir plusieurs personnes. C'est du gâchis de laisser un appart' comme ça à Axel qui y passe le moins de temps possible.

-Franchement elle est adorable ta sœur ! Elle est trop marrante !
-Hmouai.
-T'as pas l'air convaincu !
-Normal c'est moi la victime dans ses histoires !
-Hahaha c'est ça qui est énorme ! Bon allez j'te sers un coup !
-Ouai j'veux bien !
-Ah vous revoilà, elle c'est endormie ?
-Ouep !
-*alors que Axel et Olga s'installent sur le canapé avec Selim.* Mais dis-moi Axel c'est qui c'te grognasse ? Fla' il bave dessus c'est juste trop ridicule !
-Tara ? C'est ma prof d'escrime.
-t'avais pas peur des couteaux toi ?
-C'est une longue histoire.
-Me dis pas que t'as pris ces cours juste pour te la taper !
-Non j'te jure, c'est Marius qui me l'a présenté, moi je cherchais un prof, il m'a rencardé avec elle.
-Hmouai ! Pas sure ! T'as vu comment elle te matte sans arrêt depuis tout à l'heure. Elle en a rien à faire de parler avec Fla' et Lucia là !
-J'avoue !
-Bah disons qu'il se peu que...
-J'savais ! Putain Axel la Frenshy elle te suffit pas ?!
-Non c'est pas ça ! Laisse moi finir bordel ! C'est elle qui est à fond sur moi ! Moi j'lui fais rien de particulier !
-Elle a pas tors Axel! Faut pas que tu merde. Marie est super sympa! Lui fais pas de sale coup.
-Mais bordel je vous dis que c'est elle!

Mais en tous cas c'était vrais que Tara arrêtait pas de regarder dans sa direction. Axel préféra l'ignorer un peu et commença à se lâcher un peu plus, un peu comme out le monde maintenant que Anna dormait. Au final la présence de Tara perturba un peu la fête dans un premier temps mais cela finit par se calmer et l'ambiance revint au beau fixe. Les jeunes gens s'amusaient pas mal. C'était pas la giga fiesta mais c'était plus la soiré tranquille entre amis. Puis c'est alors que... Le moment décisif, le moment que vous attendiez tous ! Axel va enfin arrêter de squatter ! Quoi ? Comment ça c'est pas ça que vous attendez ! Ok ! L'ouverture pour une conversation tranquille entre Axel et Marie se présenta enfin. La jeune française se trouvait sur le balcon à observer les lumières de la ville. Axel alla la rejoindre avec son manteau et lui donna pour éviter qu'elle attrape froid. Quel jeune homme attentionné ! Attention je préviens d'avance, je décline toute responsabilité au cas ou cette situation ressemblerait à une situation déjà vécu par un certain personnage nommé Terrence Meyer. Bref. La jeune femme lui sourit et le remercia.

-Merci Axel... Je pensais pas que t'avais un appart' si grand pour toi tout seul, avec une si belle vue.
-En fait c'est l'ancien logement familiale. Ma mère est proprio donc... On va dire que c'est offert.
-J'aime bien Stockholm. Je m'y sens bien.
-T'aime pas la france ?
-Si mais je me sens bien ici. En tous cas c'est cool. Merci de m'avoir invité.
-Baaah c'est rien ! J'ai juste invité les gens que j'aime bien. Faire une soiré sympa entre potes.
-Surtout pour relâcher un peu la pression. Après les exam'... Et avant d'aller pour les fêtes dans ma famille.
-C'est tendu dans ta famille ?
-Disons que... C'est un pas ce qu'il y a de plus fun les repas de famille.
-Chez moi ça finit toujours mal... Mais j'avoue que je fais le con aussi.
-mais bon ! On devrait s'estimer heureux d'avoir une famille !
-Ouai !
-Elle est super mignonne ta petite sœur !
-Ah tout le monde me le dit ça !
-Elle te ressemble pas mal.
-ça aussi on me le dit souvent que je suis mignon ! Haha

Ils se regardèrent en souriant. Simplement. Ils étaient accoudés au bord du balcon. Mais c'est à se moment là que... Non ils se galochent pas encore ! C'est ce vile rat crevé de fla' qui débarqua, complètement défoncé, sur le balcon avec un pétard et son briquet à la main.

-Hey les lovers' ! On s'fume un pétard ?
-*lena débarqua sur le balcon et commença à jarter son frangin.* Désolé y vous dérangera plus ! Hey pauv' taré ça te dirait qu'on t'emmerde pendant que tu drague ? Alors tire toi !
-hey c'est ce que tout le monde fait tout le temps! C'est pour ça que j'arrive jamais à concrétiser!

La française était morte de rire alors que Axel avait limite honte sur le coup. S'il avait eut sa dague volant sous la main, il leur aurait bien planté dans le cul ! Il finit par rire aussi, un peu gêné.

-Oh les écoute pas... Fla' est à moitié fait.
-Pour quelqu'un de si défoncé il est observateur.
-Euh... pas faux. Faut dire que tout ce qui se rapporte de plus ou moins loin à une relation amoureuse voire sexuelle... il a l'oeil.
-J'ai cru comprendre. En tous cas t'as vraiment des potes tous différents.
-Entre Fla' et Selim c'est sure qu'y a un faussé. Je dirais une bonne trentaine de points de QI déjà. Et puis c'est vrais qu'entre le calme de Selim et l'excentricité de Olga... Y a une belle différence.
-En tous cas Fla' a été assez malin pour voire que je te dragais.
-Haha ouai carrément ! Quoi ?

héhé quel innocence mon petit Axel! Bah oui ! Ça fait un moment que tu l'intéresse aussi la bougresse. Axel resta pantois, sans trop comprendre pendant que la jeune femme elle lui souriait. Il finit par bien se marrer lui aussi. La situation était d'un comique selon lui. La jeune blonde le regarda un peu moqueuse.

-Et dire qu'on m'avait dit que t'était tout sauf timide... et même plutôt entreprenant!
-Bah en général ouai... Mais toi je sens que c'est différent. je... Je veux pas que ça se fasse n'importe comment tu vois?
-J'en suis flaté.
-Marie... Je déconne pas ! Dès que je t'ai vu, j'ai senti qu'avec toi si y se passait quelque chose, ce serait pas comme les coup de 2-3 jours que j'ai d'habitude. J'ai sentis que ce serait sérieux.
-Moi j'ai senti que t'étais pas forcément le type ultra-populaire dragueur et tout que tu peu passer pour. Et puis y a un truc!
-Euh... C'est bon c'est officiel ?
-« Oui imbécile » ! (en français)

Et là... La scène du baisé ! Owi ma scène préféré ! Ah non en fait non y en a une autre que j'aime bien ! Héhé ! Mais n'allons pas briser la magie de l'instant si précieux et décrivons-le solennellement. Elle approcha lentement son visage du sien. Il souriait. Il plaqua délicatement ses mains sur ses joues puis il posa ses lèvres sur les sienne. Elles étaient douces et chaudes et... oh et puis merde ça fait chier de décrie un bisou ! Bref, ils s'embrassèrent. Pas la grosse salade de langue ! Non c'est trop pour une relation si profonde que la leur. Ou pas. Et là Axel tomba du balcon. Nop je déconne là le plagiat va un peu trop loin sinon ! Et puis le pauvre il se serait écrasé plusieurs étages plus bas. Alex lui lâcha le visage puis la regarda. Elle était en train de grelotter.

-T'as froid?
-Un peu. Je suis venu sur le balcon juste pour que tu me rejoigne. J'avais l'impression que tu m'évitais toute la soirée.
-Euh pas vraiment mais j'attendais le moment propice ! En tous cas bien joué pour le Balcon!

Il lui fit un sourire puis lui posa un léger bisou sur la joue avant de la laisser rentré. Lui il avait bien envie de rester un peu dehors, profiter de l'air frais, non froid. Il était accoudé au balcon, un sourire béat sur le visage. A ce moment il devait être le gars le plus heureux du monde. Il resta quelques moments dehors à regarder la ville qui s'offrait partiellement à son regard. Marius finit par arriver juste derrière lui en ouvrant la porte du balcon.

-Eh mec tu fais quoi dehors ça caille!
-Je profite de l'instant!
-Pffff allez tu m'fais de la peine va!

Le grand barbus sortit sur le balcon avec une bouteille de champagne et un grand sourire, et 2 verres. Ils burent leur champagne dehors alors qu'il se mettait à neiger en plus, en discutant de tout et de rien. Puis c'est alors que les junkies de la soiré arrivèrent aussi pour fumer leur clopes qui font rire ou leur clopes normales. Et comme ils sont partageurs, bah ils ont fait tourner. Du coup ils chambrèrent Axel comme quoi il était pas doué quand il leur expliqua qu'au final c'est Marie qui avait pris les devants. Décidément Axel , pendant cette soirée on se sera foutu de lui. Mais ça aura été une belle soiré. Au moment où ils commençaient à se geler les c*****, ils finirent par rentrer et continuer à fêter les partiels et autres exams ou pas du tout en buvant et chantant. pas trop fort pour pas emmerder les voisins et surtout pas réveiller Anna, mais assez fort pour que ce soit sympa.

-Hé ilva pourquoi tu bois rien! t'es coincé ce soir?!
-ça se trouve elle est enceinte!
-Hahahaha t'es trop con Axel! Dis Marius t'as tiré au but? haha
-Je me sens pas trop bien en ce moment, je couve un truc, alors l'acool!
-Axel t'es con ou quoi?
-Le bluff! y a que ça qui marche! Y vont se douter de rien! héhé
-pfff t'es con!
-Hey! j'm'entraine pour le tournois de Poker!
-Quel tournois!
-Ah merde j'peux pas vous dire à vous! Putain j'allais vous parler de dreamland Je dois être un peu défoncé! Dis Zab' t'as mis quoi dans tes clopes!
-c'est Natu'el mon f'è'e! ça peu pas te fai' de mal!

Oui Axel commençait à cumuler un peu les verres et les bouffées de fumée si vous voyez ce que je veux dire. Il décida de se calmer un peu et alla se poser vers Alexeï avec qui il tentait de nouer un dialogue, mais pas facile c'est qu'il est fermé comme une huitre et pas causant en plus.
Vers 1h du mat' que Lena insista pour ramener son frère qui tenait même plus debout et était affalé comme une merde sur le canapé. Et puis toute façon ils avaient pas assez de place pour tous dormir ici. S'en suivit de Zab' qui partit avec Lucia qu'il invitait chez lui... La pauvre. Ils rentraient tôt pour des gros habitués de la teuf car je le rappelle, Lucia par exemple doit partir pour Amsterdam demain matin, enfin aujourd'hui... Enfin on se comprends et zab'... On préfère pas chercher à savoir ce qu'il va faire. A peu près vers 3h du mat' ce fut au tour de Marius et Ilva de s'en aller. L'ambiance commençait sévèrement à se calmer, ça sentait la fin de soirée à plein nez, même que marly qui avait un p'tit coup dans le nez vint faire la morale à Axel, qui commençait à remonter la pente quant à lui, et le menacer de lui casser la tronche s'il rendait Marie malheureuse. Venant de lui, dans cet état, c'était assez fun à entendre. Ce fut quelques minutes plus tard le tour de Olga et son ami Alexeï de partir. Bref, tout le monde se cassait a priori à part Selim qui avait prévu de rester dormir, tous les autres préféraient dormir chez eux ou entre eux mais ailleurs.
Et tara, j'allais l'oublier cette brave petite allumeuse. Elle tira un peu la tronche et évita un peu Axel à partir du moment où elle crut comprendre que le coup était mort pour elle. elle regardait pas mal souvent marie d'un air un peu dédaigneux. Vers la fin de la soirée, quand il restait plus grand monde, elle rejoignit Axel qui était dans la cuisine à ranger quelques affaires.

-Sympa ta petite soirée.
-Euh, merci que ça te plaise.
-Alors comme ça tu sors avec la p'tite française.
-Ouai.
-Elle est trop plate.
-haha! t'es pas la première à le dire ça!
-...
-Quoi?
-Rien!
-Tu plaisante! C'est par rapport à la dernière fois?!
-A ton avis!
-Je suis désolé. Je... J'aurais dut être moins sec et...
-Tu préfère cette blondasse à moi?!
-c'est que.... Tara! Je te connais à peine. Je t'ai vu quoi? 10 fois pour des cours particuliers de Kendo et...
-*Elle se rapprocha de lui. Près... très près. Si quelqu'un entrait j'vous raconte pas l’ambiguïté de la situaion.* Tu tiens donc pas du tout à moi? Qu'est ce qu'elle a de plus que moi?
-Si... t'es sympas! mais... ça peu pas aller plus loin. c'est pas comme ça que je te vois. Avec Marie y a ce je sais pas quoi qui fait tout...
-Pfff!!

elle se retourna brusquement, elle commença à se diriger vers la sortie de la pièce puis au dernier moment elle se retourna, elle fit une moue tristounette assez attendrissante. Si fla' était encore là il se serait fait un plaisir de la réconforter.

-Quand tu reviendra à la salle d'arme t'as intérêt à assurer sinon j'te mettrais la branlée de ta vie.
-Euh ok...

Elle quitta la salle puis annonça au reste des personnes présentes qu'elle quittait les lieux et s'en alla alors. Il ne restait donc plus que Maly, Marie et Célia qui ne tardèrent pas à préparer leur départ. Ils allaient s'en aller au moment. Axel et marie, le joyeux petit couple nouvellement formé, se retrouvait face à face sur le pallier de l'appartement de Axel alors que les deux autres commençaient déjà à descendre les étages.

-Bon, je vais y aller aussi! Je dois partir demain assez tôt et j'ai pas finis de préparer mes affaires.
-T'es sure que tu peux pas rester?
-Oui.
-*bisou* d'accord. Bon retour en france alors. c'est dommage de devoir commencer notre relation officiellement par une séparation. haha
-Oui, c'est pas faux. Si tu veux je te largue pendant ma période d'absence si ça te rends si triste.
-Euh je vois pas trop l'intérêt! hahah! en tous cas au revoir! tu va me manquer!
-Toi aussi *Bisou*

La jeune française s'en alla après avoir lâché la main du voyageur des rêves puis lui avoir envoyé un bisou volant avec un sourire espiègle. Axel était aux anges. Il rentra dans son appart' un air béat, Selim se moqua un peu de lui sur le coup par rapport à ça. Axel commença à ranger quelques trucs et à préparer le salon à accueillir Selim pour le reste de la nuit. Mais après quelques minutes à peine quelqu'un vint sonner à la porte. Axel se demanda qui c'était.

-Qui c'est à 3h du mat' largement passé?
-Ils ont peut être oublié un truc ici?
-T'as peut être raison ils.... *il ouvrit la porte et découvrit Marie les cheveux couverts de neige qui le regardait avec un léger sourire.* euh.... Marie?
-en fin de compte je reste ici cette nuit!
-Euh ok...
-ça a pas l'air te de faire plaisirs.
-Si! Si! c'est que je m'y attendais pas! Pourquoi t'as changé d'avis?
-j'ai pas le droit de préférer passer la nuit avec mon nouveau copain plutôt que dans ma chambre de bonne déprimante?
-Axel tu ferais mieux de la fermer sinon elle va repartir!
-Toi la ferme et va te coucher! j'ai finis de te préparer le canapé-lit!
-Quelle agressivité! Je comprends pas ce qu'elle fait avec toi.
-Moi non plus.

Axel tira un peu la tronche, il c'était pris des trucs comme ça dans la poire toute la soirée. Encore pire qu'une nuit à dreamland accompagné de Shura et de Mike qui serait en forme pour lui envoyer des casses à la tronche. Mais bon, il préféra en fin de compte bien le prendre. Il invita Marie à entrer, la laisser plus longtemps sur le palier aurait été insultant. du coup, bah tous els trois, Axel, Marie et Selim; le suédois, la Française et le Malien restèrent un peu plus au salon pour discuter mais juste une vingtaine de minute. Selim resta dans le Salon où il dormit. pas de chance ça devait un peu sentir la clope et l'alcool, ils avaient pas trop ouvert à cause du froid. Au pire il est pas difficile ce petit. Manquerait plus que ça tiens! Axel et Marie allèrent tout deux dans la chambre d'Axel... Où voulez-vous qu'ils aillent?! Marie commença à se dévêtir lorsqu'Axel lui proposa, après avoir zyeuté un peu, de mettre un de ses T-Shirt en guilde de chemise de nuit. Elle finit en shorty uniquement alors qu'Axel lui apporta son T-Shirt le plus grand. Il s'approcha d'elle puis lui enfila avant de lui glisser un baisé.

-je me demande si je te préfère avec ou sans.

Il se mit ensuite en caleçon. Je vous ai déjà dis qu'il dort en caleçon? Il me semble. En début de poste ça se trouve! Hmmm allez savoir! Bref. ils allèrent au lit tous les deux. Ils se blottirent l'un contre l'autre, s'échangèrent quelques câlins et baisés. Par moment un petit geste un peu plus osé mais ça n'allait pas bien loin quoi. Axel avait pas vraiment envie de coucher avec elle dès le premier soir. Il préférait garder ça pur plus tard, comme pour préserver un désire et du mystère. Ils finirent par s'endormir.

Alors ils ont baisé?/Oh Fla' t'es relou! Et puis non ils ont rien fait de ce type là!/ Roh allez! te fous pas de moi! Me dis pas qu'ils ont rien fait j'te croirais pas! Allez! dis! dis! tu sais narrateur le forum autorise les RP à contenus quelques que peu sexuels pas trop explicites... tu peux détailler hein!/ Va t'en sale pervert! Putain je me demande ce qu'il m'a prit d'inventer un perso comme ça moi./ Et le narrateur créa Fla' à son image!/ Pfff mais tire toi! Sinon j'te juste que tu pourra jamais toucher à tara!/ Ok! A plus les lecteurs... Et les lectrices! grrrrrrr/ --'
En tous cas Axel ne se retrouva pas à Delirium city comme il l'avait dit à mike la veille en s'endormant mais se retrouva dans un royaume relativement quelconque, en tous cas c'était calme et paisible et le paysage était chouet! par contre Axel et Shura brisèrent vite la beauté du décors que je viens de planter. pas d'chance les autres rêveurs et les créatures de passage. en même temps qu'elle salope cette Shura à Même pas croire Axel quand il lui dit qu'il a une copine soit disant il est trop con pour avoir une copine! j't'en foutrais moi des trop con sale bout de ferraille parlant!

Le lendemain matin, Anna vint sauter dans le lit de son très chère frérot vers 9h du matin. Elle fut fort surprise d'y découvrir la française qui était elle aussi encore en train de dormir. Surtout qu'elle avait des tendances cleptomane apparemment car elle avait volé un haut à son frangin. Les deux tourtereaux finirent par se réveiller en sursaut alors que la gamine leur sauta dessus en hurlant.

-BONJOUUUUUUUUUUUR!
-Ouf qu'est ce que quoi?! que? Anna? Tu pourrais être plus délicate du matin!
-D'accord. Elle fais quoi dans ton lit la Frenchy?
-Arrête d'utiliser les termes que t'a appris Olga ça te va pas. Elle s'appelle marie d'abord.
-Salut marie tu fais quoi ici? Y avait plus de place ailleurs?
-pas exactement.
-Vous avez baisé?
-Comme ds bêtes! (Aha! j'le savais!/ mais non ducon c'est de l'ironie! roooh/hmouai c'est ce qu'on dit ouai) Mais tu ferais mieux de surveiller ton langage tu sais.
-Oui on dit faire l'amour.
-Tu sais ce que c'est faire l'amour?
-Bah oui! un jur j'ai vu papa et maman qui...
-c'est bon pas besoin de me faire un dessin on connait le sujet!
-En tous cas je suis contente!
-Pourquoi?
-Par ce que que suis avec toi et que la Frenshy elle est gentil! Même qu'y a le cambrioleur qu'est sympa qui dors encore dans le salon.
-t'es encore là dessus?! Mais c'est pas par ce qu'il est noir que c'est un voleur!
-Ils sont passé où tous les autres?
-Ils sont rentré chez eux pendant que tu dormais. On t'a pas réveillé hier soir?
-Non. j'ai manqué beaucoup de choses?
-Ton frère il était saoul? Et puis même que le méchant drogué comme tu disais il était pire
-Super! Pourquoi j'ai loupé ça?!
-Allez fonce à la cuisine on te rejoins pour petit dej'. Et réveille le cambrioleur. Frappe le s'il le faut!
-Ok!

La gamine partit réveiller Selim de la même façon qu'elle réveilla le couple. Axel jeta un regard incendiaire à marie qui souriait. la française derrière son air innocent de jeune fille sage faisait preuve en fait d'une grande espièglerie. Il la chahuta un peu puis s'habilla rapidement avant d'aller rejoindre sa sœur pour installer une table de petit-déjeuner. Selim et marie les rejoignirent de suite. Ils mangèrent ensemble un bon p'tit dej'. je vais pas entrer dans les détails. Bref pendant que Selim regardait la télé avec Anna en répondant à ses question super curieuses et parfois déplacés genre "pourquoi t'es noir?" ou "Pourquoi t'as pas encore volé la télé?". Pendant ce temps marie prenait une rapide douche, Axel la rejoignit car il connaissait Le truc pour déverrouiller la serrure de la salle de bain./ Et là tu vas pas me dire qui c'est rien passé!!/ Qui sais! héhé/ Sale enfoiré va!/ moi aussi je t'aime Fla'. Bon je vais être sincère. Il c'est passé des p'tits trucs.... Mais ils ont pas baisé. pauvre fla' lui qui attendait que ça. Mais tout ça pour dire que tout se passa tranquillement jusqu'à ce que la mère d'Axel vienne chercher Anna.

-Alors comment ça c'est passé?
-Super! Les amis de Axel ils sont cool!
-tant mieux! Axel tu me présente pas?
-M'man je te présente Selim un ami du lycée et Marie, ma copine. marie, Selim je vous présente ma mère.
-enchanté de vous rencontrer.
-Bonjour.
-Bonjour. je pensais pas que mon fils pouvait attirer des filles aussi jolies.
-Oh Il me paye bien vous savez.
-Hihi et drôle en plus. Axel... merci d'avoir gardé ta soeur pour moi.
-C'est rien elle a mis l'ambiance.
-Ouai même que tout le monde ne veut une comme moi.
-Allez Anna tu dis au revoir à ton frère et on s'en va.
-Au revoir Axel! Au revoir la frenchy et le cambrioleur!

La mère comprit pas la raison de ces surnom, enfin pour Marie elle devina mais pas trop pour Selim. Enfin bref la mère et la sœur quittèrent les lieux. Les deux jeunes gens se demandaient sur le coup pourquoi Axel aimait pas sa mère, elle paraissait pour le moins charmante. enfin, Selim le savait et Marie plus ou moins, mais sur le coup ils se l'imaginaient pas comme ça du coup vu ce que disait Axel d'elle. Enfin il est pas des plus objectif disons. Ils finirent par quitter l'appart' pour se diriger vers la station de Métro la plus proche. ça rappela à Axel qu'il devrait faire un tour dans le Métro de Dreamland une de ces nuits avec Mike. Le jeune suédois c'était décidé d'accompagner sa copine à l'aéroport pour son retour au pays. Ils restèrent en compagnie de Selim jusqu'à ce qu'il change de ligne.

-Bon Selim... C'était sympa! J'te souaite de bonne vacances et urtout embrasse ta famille pour moi même s'ils me connaissent pas! Va profiter du soleil de l’Afrique enfoiré!
-j'y manquerais pas!
-Selim c'était chouette de te rencontrer! en espérant qu'on se reverra.
-de même! A plus tous les deux et bonnes vacances à vous deux aussi.*il quitta leur champ de vision*
-N'empêche il est sympa Selim.
-Ouai! C'est un ange! Bon on go chez toi?
-Oui. Puis direction l'aéroport en espérant qu'y aura pas de retard. En tous cas c'est gentil de m'accompagner.
-Oh t'es bien resté pour m'aider à chauffer mon lit alors je peu rester un peu avec toi dans un aéroport.

Elle l'embrassa pour la peine en lui adressant un grand sourire puis ils prirent le bus pour rejoindre son appart', main dans la main. Axel sur le coup pensa que ce serait cool qu'elle vive avec lui. Elle paie une chambre qui doit quand même valoir des ronds mine de rien alors que Axel a un appart' grand pour au moins 3 personnes à sa dispo'. Il trouvait que c'était du gâchis en y repensant, surtout vu ce qu'il s'en servait de son appartement. Il ne lui en parla pas. Attendez ça sert à rien de griller des étapes dans une relation. Puis ça tenait pas qu'à elle cette histoire comme c'était peut être pas elle qui payait. Bref, elle prépara ses valises ils prirent la navette en direction du l'aéroport puis ils attendirent quelques longs moments. ils étaient arrivé en avance du coup et en plus y avait un léger retard d'horaire. Mais au final c'était pas plus mal. ça leur laissait un moment avant qu'ils se séparent. La jeune femme finit par se diriger vers son quai d'embarquement. l'au revoir donna lieu à une scène stéréotypé au possible.

-Bon... je te dis au revoir.
-Tu vas me manquer.
-Toi aussi. Tu passera le bonjour à ta famille même s'ils me connaissent pas.
-Je préfère éviter. Ma famille est... Spéciale. Au final j'ai pas grand chose à t'envier par rapport à ça. Puis mon frère est maxi-possessif. Il risquerait de me harceller de question. Mais ça viendra quand ça viendra.
-Je te fais honte?
-Pas du tout!
-Dommage! On aurait put avoir notre première engueulade de couple. Dans un aéroport en plus! Le must!
-Pfff! t'es même pas drôle!
-On peu pas l'être tout le temps.
-... Je dois partir! L'embarquement est presque terminé! Au revoir! A l'année prochaine!
-Bah on se revois pas dans deux semaines? Je tiendrais pas 1 an!
-je trouve ça triste qu'on se quitte sur une blague de si mauvais goût.

Ils s'embrassèrent puis s'enlacèrent quelques instants avant qu'elle ne parte en lui adressant des gestes de main de sa main libre tandis que l'autre tirait sa valise. Il resta quelques secondes sur place après qu'elle eut quitté son champ de vision. Il souffla, regarda en l'air puis fit le plain de motivation pour aller retourner chez lui pour.... Bah pour rien faire en fait. Sur le coup il fit une mini déprime. Et dire que ce poste illisible par sa longueur juste inhumaine finit là dessus. ça me fout le cafard!

_________________
Le quotidien de Axel:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel
Voyageur chercheur de merde
Voyageur chercheur de merde
avatar

Surnom : L'enfoiré
Pouvoir : Invocateur des lames
Points de Puissance : 40 525 points
Points de Réputation : 54 900 points
Points du Membre : 669 points
Double Compte : Eve Leblanc
Messages : 2313

MessageSujet: Re: Squatter, c'est ma passion! [Solo;Stockholm]   Mer 9 Avr - 18:35

3 mois après la fête

Aaaaaaaalooooooors quoi de beau depuis la dernière fois ? Faisons le point voulez-vous. Eh bien, il s'en est passé du temps a vrais dire. 2-3 mois. Axel a eut les résultats de ses examens. Et il avait géré ! Enfin bon, il avait pas fait des étincelles non plus mais il avait validé son semestre. C'est déjà cool ça et il partait avec quelques points d'avance au cas ou il plantait le second. Donc ça, c'est d'un point de vue purement scolaire. Les amis, euh rien de bien bien énorme à signaler. Enfin si, mais si je le disais de suite, ce RP n'aurait plus aucun intérêt ! Ça tuerait le suspense. Comment ça c'est déjà le cas ? La famille, Il déteste sa mère, pourquoi ça changerait ça ? Et sinon bah, le deal qu'il a fait avec sa sœur, c'est ce weekend que ça va s'accomplir. Sale gosse moi j'vous dis ! Pour ce qui est de l'amour, marie l'a pas encore plaqué ! Eh vous attendiez à quoi ? Qu'il l'ai trompé avec Tara ? Pfff ça c'est pour plus tard ! Euh... *fait un geste de jedi* Vous allez oublier ce que je viens de vous dire. Bref. Tout va bien dans le meilleur des mondes. Mais passons à ce qui se passe tout de suite maintenant dans la vie de Axel. Il est juste devant la porte de chez Marcus et Ilva, il attendait qu'on lui ouvre après avoir sonné. Ils l'avaient invité à bouffer. Pour une fois que c'était pas lui qui squattait. On vint lui ouvrir. La face du grand barbus apparut alors. Il lui lança un sourire.

-Entre mec !
-Alors. Ça va ?
-Tranquille et toi ?
-Bah rien de particulier. Y a juste que je réfléchit à changer de fac'
-Comment ça ? *ils commencent à se diriger au salon où ils se posent.*
-Bah... Je me demande si je vais pas arrêter la philo pour commencer une fac' de langue.
-T'es con ! Pourquoi t'y pense que maintenant après presque 2 ans ?
-Bah... en fait, j'ai commencé à apprendre le français tout seul avec de bouquins et tout, pour faire plaisirs à Marie et puis par ce que c'est une langue sympa. Et je me suis rendu compte que j'étais pas mauvais. Ça a surpris Marie qui trouvait que pour quelqu'un qui venait de commencer à apprendre j'avais de bonnes bases.
-Bah c'est vrais que t'as toujours été bon en anglais par exemple, puis au lycée on faisait bien de l'allemand c'est ça ? Et t'étais plutôt bon aussi me semble. Peut être que les langues c'est ton truc. Mais pourquoi t'as pas fais ça au lieu de la philo ?
-je sais pas.
-t'es con Axel !
-Je sais.
-Non mais le truc c'est qu'au final t'auras perdu 2 ans de fac' à rien faire !
-Non, avec des équivalence, si je valide mon année de philo, je peux passer en langues sans refaire une première année. Directement en 2° année.
-Hmouai ça passe mieux comme ça.
-Bon et vous ça va ?
-Moi tranquille comme d'hab'. Je me suis arrangé pour mon stage en tant qu'entraineur sportif assistant. Normalement ça va se faire.
-c'est cool. Et Ilva ?
-Dure dure ! Les sautes d'humeur, les nausées...
-Hmouai. En tous cas, ce qui est pas trop mal c'est que ses parents ont pas trop mal accueillis la nouvelle.
-Ouai. Ils ont été un peu chiant au début, mais elle leur a fait comprendre qu'elle était sure de sa décision de garder le bébé et qu'entre elle et moi c'était du sérieux. Enfin bref, elle a réussit à leur faire écouter leur cœur de parents quoi.
-c'est génial. Vous savez si ça va être une fille, un garçon ?
-On sais pas encore, mais on pense qu'on va garder la surprise.
-Bah si tu veux mon avis c'est pas cool, pour les cadeaux de naissance c'est plus compliqué. Haha ! Allez... Sinon ça te vieillis pas trop de savoir que tu vas devenir papa à 23 ans ?
-Carrément si ! Et toi, ça te vieillis si je te dis que je veux que tu soit son parrain ?
-Parrain ? Attends ! J'suis pas sure de bien comprendre ! Moi ? Le parrain de ton gosse ? Tu pense pas qu'il a besoin d'un meilleur modèle ?
-Tu sais ! C'est grâce à toi qu'il est vivant.
-c'est vrais que j'ai couché avec ta meuf !
-tss t'es con ! Non sérieusement... t'as envie ?
-Bah ouai ! Bon c'est une obligation mais je veux bien faire ça pour ce pauvre gosse ! Ses parents sont tellement pas doués, autant avoir un parrain qui a la classe !

Ilva arriva alors du boulot quelques minutes plus tard, on pouvait voire son ventre qui commençait à devenir rond. Axel trouvait ça beau les ventre de femme enceintes. Non sincèrement. Du moins, pour les premiers mois, quand c'est un peu rebondi et tendu. Quand ça devient énormissime au 8° mois par exemple c'est pas top. Le jeune homme parla de tout et de rien avec ses hôtes. Rien de bien super intéressant. Pourquoi vous parler de cette visite de Axel chez Marius ? Eh bah juste pour dire qu'ils avaient choisi lui et sa copine de garder l'enfant duquel elle était enceinte et qu'Axel allait devenir son parrain. J'ai besoin de raisons supplémentaires ?


Une rencontre qui changera sa vie ! Oh que oui !

Notre jeune ami invocateur de lames sortait d'un cours en râlant comme pas permis. Il en avait plein le cul des cours de philo. Fla' le suivait de près, lui aussi en avait plein le cul, mais c'était des cours en général. Ils firent quelques pas après être sorti de l’amphithéâtre qu'ils zonèrent un peu dans le couloir de la fac en mode « bon on fait quoi maintenant ? » ce qui peu arriver très vite quand on est tiraillé entre une flemme qui te donne juste envie de rien foutre et rester sur place et des envies de bouger. Et c'est d'autant plus fort quand tes envies de bouger concordent pas avec celles de tes potes.

-Pfff on fait quoi maintenant ?!
-j'sais pas... on reste là ?
-ouai mais on fait quoi ?
-bah on cause j'sais pas.
-Pfff allez j'te paie un café !
-okay tu m'en dois en plus.
-ouai c'est toujours toi qui invite j'avoue.
-Toi c'est ton truc de te faire inviter hein ?! Tout le monde le sais ça ! Sinon, ça va ?! T'es pas avec marie ?
-Nan elle a dit quelle partait réviser à la fin de la journée.
-j'avais oublié que c'était l'une des squatteuses de la BU.
-j'sais pas comment elle fait pour bosser autant.
-j'sais même pas comment toi tu fais pour bosser autant alors elle je le conçois juste pas du tout.

Ils finirent par arriver vers une machine à café et se posèrent devant pour blablater comme de bons fonctionnaires qu'ils ne sont pas. Et là vous voyez a quel point être étudiant c'est la glande absolue et c'est génial n'est ce pas ?! En fait non, par ce que dans ce genre de moments, on passe le temps mais on s'amuse pas vraiment. A vrais dire, on se fait même un peu chier. Puis avec leur café ils commencèrent à se diriger vers un coin en extérieur de la fac' pour que fla' puisse fumer ! Han le sale fumeur va ! Ils continuèrent à discuter de tout et de rien puis fla' fit part de son envie de se tirer alors qu'axel était pour sa part toujours en mode grosse flemme de faire quoi que ce soit, de bouger y compris en fait. Mais Harley la vile contrôleuse de lumière indienne d'amérique asiatique et à la paire de boobs volumineux arriva d'on ne sais où alors qu'ils étaient en train de causer, tout ce qui est sure c'est qu'elle mangeait une glace. Mais meuf on est au mois de janvier ça caille sa mère !!

-... Ouai c'est trop chiant ça. Cette meuf elle m'a jeté comme un chien j'te promet.
- Alors ça c'est pas cool.
-Harley ?!
-Boobies ?!
-Moi ?
-Tu sors d'où ?
-Bah de chez moi.
-Moi je dirais que c'est un ange tombé du ciel vu sa beauté ! *chuchote à axel: ou une démone du sexe ! Tu la sors d'où cette bombe tu la connais ?!*
-Oui je la connais ! Et euh ça va ?
-ça va et toi ?
-Pas toi crétin ! Elle !
-ça va *blasée*
-Bon j'vous laisse les enfants ! Amusez vous bien ! Kékékékékéké

Fla s'en alla en faisant un rire et un regard plus que maléfique qui laisse carrément comprendre ce qu'il pensait de la relation harley/axel. Va t'en sale bête avec tes idées plus que déplacées ! Il laissa alors Axel en plan avec Harley qui mangeait toujours sa glace tranquillou. Axel jeta un regard blasé à Fla' un peu comme toutes les personnes présentes dans les environs qui l'entendaient rire comme un abrutis. Axel se gratta la tête et rit un peu nerveusement.

-haha fais pas attention à lui. Il est... con.. Ouai voilà c’est ça ! Con ! Tu fais quoi de beau ? T'as l'aire en forme, et joyeuse mon enfant.
-Il a l'air drôle ! Y me fait penser à ma sœur ton pote.
-Un peu...
-Owi ! Faut trop que tu vienne chez moi j'ai quelque chose de génial à te montrer !
-Quoi ? Maintenant ? T'as pas cours ?
-Si mais c'est pas grave !
-T'es venu pour quoi alors ?
-Bah che trainais. Et les glaches de la cafette elles chont cools ! *dit elle en postillonnant sur axel*
-ouais mais en été c'est mieux tu sais.
-abon ! Jamais essayé ! Je préfère la soupe perso.
-Oooookaaaaay tu veux me montrer quoi au fait ?
-Mon minou !
-What ?!

Il n'eut pas le temps d'ajouter quoi que ce soit de plus qu'il se fit sauvagement attraper le bras par la contrôleuse de la lumière qui l'embarqua. Fla' aurait il eut raison dans ses diaboliques expertises de copinage plus que proche ? Et elle en rajouta la catin !

-Tu va voire il est tout doux ! Tu pourras le caresser il va adorer ça !
-jjfebf,bbf;gksgn

Mvoyez je crois que j'ai pas besoin de faire d'explication sur l'état psychologique d'axel ! Mais enfin ! Si t'as des problèmes à ce niveau va voire un gynéco ! Ou si c'est juste un manque de baise ! Pourquoi faire appel à Axel ?! Oui certes il est BG ! Eh ouai les gens il est BG ! Si on aime le bleu en tous cas. Il n'eut pas trop le temps de poser plus de questions. Ils étaient déjà arrivés devant l'appart' de l'albinos qui introduisit ses grosses clés dans la fente ! Bon c'est finit ces insinuations dégueulasses ?! Oui maître ! A peine eut il pénétré l'antre de la bête qu'il entendit des bruits de coïte ! Le jeune homme s'interrogea. Serait il entré dans l'enfer du stupre et de la luxure dont harley serait la farouche gardienne ?

-Euh c'est quoi ce bruit ?
-ça ? C'est ma sœur ! Fait pas gaffe c'est tout le temps comme ça !
-Je vois...
-Je crois qu'elle a mal au dos !
-Pas que.
-Attends là j'vais le préparer !
-de quoi ?
-Bah mon minou ! J'veux qu'il soit présentable attends !

La sœur serait elle donc pareil que la sœur ?! Axel ne savait pas trop où se mettre là en attendant. Pauvre voisinage ! Il était 14h30 que ça braillait déjà de plaisir ! Quelle catin c'te meuf ! Le tappage nocturne ça devait y aller là ! Axel entreprit de s'en aller tranquillement avant que harley ne lui présente son minou qui avait grandement besoin d'attention. Non mais attendez c'est pas par ce qu'elle est belle et bonne qu'il doit lui sauter dessus non mais ! Il a fait une croix là dessus lui ! Il c'est offert à la vierge marie tel un saint homme ! Par ce que oui, son signe astrologique est vierge ! Oui ça en fait rire certains ! Bref ! Il ne pouvait bavouer ainsi une grande histoire d'amour. Même si je dois avouer que son instinct masculin lui hurlait aux oreilles « t'inquiètes pas ma grande on va en prendre bien soin d'ton chaton ! Mouahahaha »

-Owiiiiiiii baise moi baise moiiii ! Plus foooort !
-Non s'il vous plais !
-Axel !!! Tadaaaaaa !

Alors que notre suédois tentait la fuite en feignant de ne pas entendre les pratiques de chambre de la sœur d'Harley, la dite Harley était revenue, Axel lui tournait le dos, par pure réflexe il se retourna mais dans ce mouvement il se demanda s'il faisait bien. Trop tard ! Il le voyait ! Il était là ! Il l'observait avec son œil vif ! Le chat de Harley qu'elle lui tendait à bous de bras !

-J'te présente Bouboule !!
-Bouboule ?
-Maooooon !

L'animal colla direct un coup de griffe à Axel. Ouuuh la sale bête ! C'était un sac à puce tout maigre avec un œil carrément blasé et une bouche en V inversé ce qui accentuait l'impression qu'on avait que l'animal se faisait carrément chier. Il était assez moche l'animal.

-Aïeuh ! Mais... Tu le sors d'où ?
-je l'ai trouvé l'autre jour dans les poubelles !
-Tu foutais quoi dans les poubelles ? Surtout les votres, connaissant ta sœur j'me méfierais !
-Bah j'suis une fille j'ai pas peur des serviettes hein !
-J'pensais pas à ça... Mais plus à...
-Aaaaaaah mais c'est Axel ! Fallait me le dire que t'étais là avec ton copain !

En effet, la soeurette de Harley sortit de la chambre en peignoir, fumant une clope, chaussons roses « i love sex », les cheveux dépeignés et le maquillage ayant coulé. Le portrait d'une véritable salope n'est pas ? Puis un grand barbus d'une trentaine d'années sortit alors de la chambre, tout habillés. Sans dire un mot il prit la porte et s'en alla. Axel crut reconnaître un prof de la fac en cet individu. Il en était pas sure. Il se demandait dans quoi il s'était foutu ! Quelle famille de malade.

-Bon moi j'vais m'en aller hein ! C'était cool d'te rencontrer bouboule !
-Maooooooon !
-Attends tu reste pas pour manger ?
-mais c'est 2h et demi !
-Ah bah... Tu reste pour l'aprem ! J'ai un super nouveau jeu sur ma PS3 !
-Hmmmm okay !

Après tout il avait rien de mieux à foutre de sa journée. Il est pas plus fan que ça de jeux vidéos mais bon de temps en temps c'est fun ! Il passa ainsi l'aprem à jouer à des jeux de baston avec Harley qui le défonça. Elle a du skill la meuf. Pendant que sa sœur prenait sa douche. Une fois cela finit elle entrerit de draguer Axel qui lui fit comprendre qu'il était pas intéressé. Elle partit à la chasse ailleurs. Le chat passa la fin de la journée à se faire les griffes sur Axel ce que Harley trouva totalement mignon qu'elle le chouchouta comme un roi. Puis ils mangèrent. Quelque chose d'assez dégueu que harley osa appeler du curry et que Axel fit semblant d’apprécier par pure politesse. Elle le poussa même à emporter les restes dans un tupperware. Il rentra alors chez lui. Une journée assez mémorable. Bien plus qu'axel ne veut bien le penser car elle signa le début d'une relation qui s’avérera conflictuelle et difficile avec un être nommé..... *roulements de tambour* Bouboule !

Comment tu connais mon adresse ?!

Axel était tranquil, pénard chez lui, dans son lit.... en train de faire des choses. Oui je sais ce poste devient de moins en moins catholique. J'en suis navré. Lorsque soudain !!!!

ding dong !

Au cas où vous auriez pas compris c'est quelqu'un qui sonne ! Mais étrangement la sonnette n'a pas le même son que d'habitude. Ça provient de cordes vocales si j'me plante pas. En tous cas ça sonne ! Axel se leva en pleine action enfila un caleçon canard. Oui c’est le premier qui lui passa sous la main ! Je vous l'accorde ! Quel naze ! Qui peu bien porter un caleçon aussi grotesque ?! Il ouvrit la porte et...

-Alors le bleu ou la rouge ?
-Quoi ?! Mais tu fois quoi ici ?! Et t'as eut mon adresse comment ?
-T'as raison le rouge ça lui ira mieux aux yeux ! Et puis il semble pas aimer le bleu ! J'me demande pourquoi.

L'albinos, car oui c'est bien harley qui s'était pointé entra sans y être invitée. Ah quand le squatteur se fait squatter. Quelle douce ironie ! Prends ça dantaggle sale bleuet ! A noter qu'elle tenait à la main un collier pour chat bleu et un rouge. Si on récapitule bien, il faut croire qu'elle se demandait lequel de ces deux colliers irait le mieux au chat. Mais lui pas la question ! Il le sais pas ! Puis puisque t'as les deux ! T'as qu'à lui faire essayer ! Faut te poser la question avant de les avoir acheté pas après ! Elle s'installa puis regarda tout autour d'elle.

-Ouaaaaah il est chouet ton appart' !
-Vas y installe toi.
-Oh merci sympa ! J'comptais partir mais puisque t'insiste ! T'aurais du thé ?!
-Mais euh...
-C'est qui Axel ?
-c'est qui Axel ?
-Ma copine.
-Comment ça ?!
-je parlais pas à toi Marie...

La copine de Axel avec laquelle il coïtait quelques secondes plus tôt arrivé vêtue elle aussi à la va vite. Elle tirait un peu la tronche. En même temps ça peu se comprendre on la coupe dans son moment d'intimité avec son homme ! M'enfin ! Harley n'as tu donc aucun sentiments ?!

-C'est qui elle ?
-Moi c'est harley ! Dis Axel ta copine elle est mignone p'tit coquin va ! Mais elle me rappelle ma sœur dans sa façon de marcher. Toi aussi t'as mal au dos ?
-Quoi ?
-Fais pas gaffe... c'est harley, une fille que j'ai rencontré à la fac.
-Et elle fait quoi là ?
-Je sais pas.
-Mytho ! Tu viens de m'inviter ?!
-Ah ouais ?!
-Euh...

Et c'est ainsi qu'ils se retrouvèrent tous les trois à boire le thé à... minuit et demi ?! Mais t'es pas bien ?! T'as la notion de ce que c'est que l'heure ?! Puis tu l'as trouvé où le collier à cette heure ci ? Dans les poubelles comme ton chat ?! Bouaaaaaaaaaah ! Oui j'enrage ! Emporté par la violence des émotions actuelles de Axel coincé entre sa copine jalouse sur les bords et un monstre mammaire. Oui... pauvre type.

-Alors comme ça vous vous êtes rencontré à un cours... ça veut dire que t'es aussi en fac de langue ?
-Non science po' et droit !
-Pourquoi j'te croise tout le temps en cours de français alors ?!
-c'est bien pour s'endormir ! Le français ça fait berceuse !
-Je suis française.
-whiteAh ! C'est vrais que vous vous lavez jamais ? Et que vous sentez le fromage ?
-Non ! *regard accusateur plus vers Axel que Harley. Pourquoi le pauvre.*
-en tous cas tu cocote un peu là. Axel aussi tu pue ! T'as fais du sport ?
-On peu dire ça !
-Dégueulasse ! Ah au fait miss fromage, si t'as mal au dos tu devrais demander à Axel de te faire des massage. Ma sœur elle se fait tout le temps masser par des mecs. Et puis tu sais Axel, elle te trouve très mignon ! Elle dit qu'elle te croquerait bien tout cru.
-Ah ouais ?
-AH OUAIS ?!!!
-Ouais !

Ça fait beaucoup de Ouais n'est ce pas ?! Ouais ! Le pauvre suédois était littéralement en train de se liquéfier dans son canapé Karlsfors. Eh ouais ! Il est suédois après tout ! Il se meuble chez Ikea. La fierté nationale, l'ambassade de suède dans le monde. Harley continua de parler puis décida de s'en aller tranquillement une fois son thé au jasmin terminé. Axel eut droit à une crise de parano de la part de Marie et dut s'expliquer sur un peu tout et finit par passer sa nuit sur le canapé. Mais merde il est chez lui à la fin ! Mais bon ! Comme c'est un bon p'tit soldat bien soumis ! Il passa la nuit à sboobland, frustré de ne pas avoir put finir sa partie de jambes en l'air. Il avait passé la nuità reffuser le avances de bimbos bien membrés des tétons ce qui avait encore plus augmenté sa frustration. Il fut réveillé le lendemain par un bruit familier.

Ding dong !

Quoi ?! Encore ?! Axel se leva, la tête dans le cul. Il était un peu tard, Marie était déjà partie en cours. Axel découvrit devant la porte Harley.

-t'avais raison ! Le rouge lui va mieux ! Et il aime vraiment pas le bleu ! *lui tends le collier bleu en charpie* et au fait. J'te l'ai pas dis hier soir mais... Chouette caleçon.
-Hmouai... Mais tu m'as toujours pas dit comment t'as eut mon adresse.
-Ah ? Bah je t'ai suivi à la sortie de la fac un jours !
-Quoi ?!
-Non je déconne ! Tu l'as écris sur tes papiers pour la fac. Tu sais ma sœur elle est pote avec les gens de l'administration, elle m'a donné ton adresse.
-Je vois... Harley je te hais !
-Ok... Mais c'est comme ça que t'accueille une amie ?
-Ouais t'as raison entre tu voudras quoi ?
-Ton thé au jasmin il est naze ! Un cacao ce serait cool.

Elle commença de nouveau à s'installer chez Axel. T'as encore manqué une occasion de te la fermé mec ! Et c'est ainsi que se finit cette histoire. Tout ça a cause de bouboule ! Si dans le fond c'est tout d'sa faute ! J'vous l'avais dis que cette créature était un fléau, un annonciateur de l'apocalypse !

_________________
Le quotidien de Axel:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel
Voyageur chercheur de merde
Voyageur chercheur de merde
avatar

Surnom : L'enfoiré
Pouvoir : Invocateur des lames
Points de Puissance : 40 525 points
Points de Réputation : 54 900 points
Points du Membre : 669 points
Double Compte : Eve Leblanc
Messages : 2313

MessageSujet: Re: Squatter, c'est ma passion! [Solo;Stockholm]   Mer 9 Avr - 18:36


Encore du cacao milord ?

C’était aujourd'hui, aujourd'hui que Axel devait garder sa sœur chez lui. Il lui avait promis. Un weekend avec le morpion qui lui sert de frangine. Demi-soeur si on prends l'aspect purement génétique. Tout ça se passe à peu près dans la période où à Dreamland, Axel et Mike commencent à se faire connaître et après la disparition mystérieuse de Dante du groupe qu'ils avaient formé et qui ne porte pas encore de nom. C'était déjà bientôt la période des exam' en fait. Et en fait, avec l'aide de Marie, il gérait tranquillement son semestre. C'est cool d'avoir une copine qui comprends les cours et qui en plus est assez patiente pour vous expliquer plusieurs fois. D'ailleurs, il avait aussi invité Marie chez lui, chose qu'il ne faisait pas trop. En fait c'est paradoxale comme situation mais ils allaient plus souvent chez elle que chez lui alors que chez lui c'est beaucoup plus pratique et grande et aussi mieux aménagé. Mais que voulez-vous la manie de Axel de pas supporter être chez lui... ça embêtait un peu Marie qui lui faisait quelques remarques comme quoi c'est un gâchis monstre de mettre quelqu'un comme lui dans un tel appartement. Mais en même temps, elle le laissait faire un peu. Enfin il essayait de faire des efforts pour changer certaines de ses habitudes mais c'était pas forcément simple. L'un des trucs qui énervait un peu Marie, c'est Tara... Oui, axel va encore à ses cours d'escrime et kendo avec Tara ce que Marie vois d'un très mauvais œil car elle vois bien le petit jeu de cette garce. Axel essayait de rester discret sur ce point. Il restait pour ces cours car il se rendait compte qu'en effet ça l'aidait lors de ses combats à Dreamland et puis tara est sans doute l'une des meilleur prof possible.

Tout ça pour dire que (je me rends compte que j'utilise sans arrêt les mêmes formules et celle ci en fait partie)... que c'est ce soir que la mère de Axel lui amenait sa sœur. C'était l'après-midi, Axel avait déjà finit les cours. Il était donc allé un peu à la bibliothèque de la fac, en fait un peu traîné par Marie qui elle voulait bosser. Il finit par la convaincre de s'en aller plus tôt qu'elle l'avait prévue. Axel qui voulut retarder le moment de l'entrée dans son appart' lui proposa d'aller s'installer à un bar en ville. Le temps s’adoucissait mais les terrasses étaient encore un peu froides. Il faisait pas bien chaud pour la saison. Ils prirent alors une table dans un café tranquille pas trop loin de la fac'. Prenons au beau milieu de la conversation tiens !

-... Là je lui dis que j'en ai rien à faire de ces histoires et il se vexe !
-Bah si j'arrive à cerner Marly... C'est le stéréotype de l'homo bonne copine qui adore colporter des ragots. Alors normal que lui dire ça, ça le vexe. Puis sure qu'il a un sentiment à la con qu'en sortant avec moi t'es moins pote avec lui et ça le vexe, il prends ça comme une trahison.
-Ouai je sais, mais qu'il me fasse la tronche comme ça...
-Bah, je veux pas être égocentrique mais... Sincèrement, j'ai vraiment l'impression que vu ce que tu me raconte, qu'il est plus distant avec toi depuis que je sors avec toi.
-c'est vrais...
-ça se trouve il est pas gay et il voulait sortir avec toi et il le supporte pas que tu sorte avec moi.
-Tu plaisante j'espère ?
-Carrément ! Non mais t'as vu Marly ? Il est gay c'est écrit sur sa tronche en clignotant ! Et en fluo !
-Au fait... mes dossiers d'étudiant étranger...
-Ouai ?
-Ils sont validé pour l'année prochaine ! Je vais pouvoir rester ici !
-Génial !
-T'aurais fais quoi si j'avais pas put rester ?
-je serais allé en france avec toi !
-Tiens en parlant de france... Tu sais je t'avais dis que j'avais parlé à mon père que je fréquentais quelqu'un... Ils me harcèlent de question ! Comment tu es et tout.
-Ma pauvre petite !
-Te moque pas c'est super chiant. D'autant qu'avec mon père c’est des questions super chiantes genre est ce que t'as des projets et tout... Il s'inquiète plus pour mon avenir que pour mon bonheur !
-Aaaah les bourgeois ! *sens un regard un peu accusateur* Je plaisante je plaisante ![/color]
-Pfff arrête de te moquer ! Je suis vraiment pas d'humeur depuis quelques jours !
-c'est par rapport à la mort de ta mère ? Ça va faire 15 ans bientôt non...
-Ouai... c'est la première année que je serais pas là pour l'anniversaire de sa mort... Puis quand j'étais en france, j'allais souvent sur sa tombe... je l'ai pas vraiment connue mais... voilà...
-Viens là !

Axel la serra dans ses bras et lui baisa le front pour la réconforter. Axel, quand Marie était là et qu'il parlait mal à sa mère ou que le française parlait de ce genre de choses, il se sentait coupable de s’embrouiller avec sa mère. De quoi il se plaignait... Lui il en a une de mère ! M'enfin bon, c'est un cas particulier. C'était pas sa faute s'il la considérait limite pas comme une mère. Mais trêve de bavardage. Elle vint s'asseoir à coté de lui et vint coller sa tête contre le torse du jeune suédois aux cheveux bleus qui la réconfortait. Après ce câlin tout meugnon à souhait, elle lui sourit puis l'embrassa tendrement avant de lui proposer de s'en aller avec un léger sourire qui voulait tout dire. Oh putaing la saloooooope ! /It's me ! Flaaaaa' ! Alors ils vont le faire ? Dis dis !/ Pfff t'es chiant espèce de vieux running gag !/Je sais mais ils vont le faire ?/ Oui !/ Merde dire que je suis pas là pour prendre de photo.
Bref, ils rentrèrent chez Axel, il leur restait un peu de temps. Les deux jeunes gens firent ce qu'ils avaient à faire... Enfin bref je vais pas vous faire un dessin. En fait j'ai juste aucune idée de comment amener ça de façon sympa et puis surtout je trouve ça au summum du glauque d'aller décrire ça. Si ça vous fait plaisir je peux vous dire que c'était génial. Comment ça, ça vous intéresse pas ? Vous voulez des détails ? Allez sur youporn ! Non mais !

Ding dong !
Ça veut dire que ça sonne à la porte au cas où vous l'auriez toujours pas compris. Encore ! Oui c'est un running gag ! Axel s'attendait à voire sa sœur débarquer avec sa mère mais à la place une autre forme d'enfant apparut sur son pallier. Vous savez, une du genre blanche avec des yeux rouges et une énorme paire de lolo. Vous l'aurez devinez c'est Harley ! Mais elle a décidé de gangrener sa vie elle ou quoi ?!

-Elle fait quoi ici elle ?!
-Oh cherche pas. Entre, j'attendais quelqu'un mais bon.
-Awi ? Qui ça ?
-Ma sœur.
-T'as une sœur toi ?!
-Pourquoi j'en aurais pas ?
-Par ce que t'es un bâtard !
-Hmmmm c'est pas faux.
- take that biatch ! *envoie des glaces à Axel*
-What ?!

Hey ouai ! L'anglais pour lui c'est tellement instinctif qu'il réagis même en anglais ! Des réflexes assez aiguisés il faut avouer. Il attrapa une des glaces d'une main. Mais il serra trop fort comme une brute, le cône lui éclata dans la main. Mouahahaha dataggle sale suédois biatchesque ! Hey toi qui joue harley ! Cherry est en train de lui déteindre dessus qui elle même c'est fait déteindre par chupah ! Ça se sent ! Et ça suffit les conneries !

-Réflexe !

Elle en envoya aussi une sur Marie qui se la prit dans la face. Bawi sinon ce serait pas drôle !

-Trop cool une femme des neiges qui offres de glaces !
-t'en veux une ?
-Ouiiiiii !
-bah t'en aura pas !
-Han maman la femme de neige elle veut pas m'en donner !
-Elle a raison tu viens de manger.
-Han c'est pas juste ! Axel lui il a bien le droit !
-tien j'te la donne.

Il posa le cône à moitié défoncé sur la tête de sa p'tite sœur avec un sourire sadique carnassier. Axel se fit engueuler par sa mother. Bah ouai c'est toi qui la fait se laver la mioche ?! Axel au passage retint Marie de s'engueuler avec harley pendant que la sœurette léchait ses cheveux pleins de glace. Mais c'est sale ! Mais ça évite de gaspiller ! Cette petite est écolo ! C'est bien ! Puis la mère du bleuet finit par poser la question qui tue... pas tant que ça au final.

-Au fait axel, tu peux me présenter ? (j'vous l'avais dis que ça tuait pas tant que ça)
-Euh... Bah v'là Harley, une pote de la fac.
-Bonjour.
-Bon j'te laisse ta sœur. Je dois y aller vite, on doit m'attendre au boulot.
-hmouai c'est ça.
-A la prochaine madame ! Han Axel elle est trop chouette ta mère ! Elle est super blonde et ta sœur aussi ! Comment ça se fait que toi t'as les cheveux bleus ?! Je déclare l'enquête ouverte !
-Ouais ouais... Bon harley t'allais partir non ?
-non pourquoi ?
-Pute !
-Tu viens pour quoi au fait ?
-J'me souviens plus ! La question de tes cheveux me perturbe trop.
-Bon bah entre on y réfléchira ensemble !
-Quoi ?
-Bah ouais ! La madame bonhomme de neige elle est sympa donc je l'invite !
-Ta sœur elle est plus sympa que toi ! Prends en de la graine ! Mais tu sais je suis pas un bonhomme de neige. Je suis un Yeti !
-ça existe pas les Yeti femme !
-Bah si j'existe.
-Prouve le moi !
-Bonjour.
-Bah j'te crois !

Axel regarda le dialogue d'un air perplexe. Il s’était jamais posé la question de ce que donnerait la rencontre d'un être aussi singulier que harley et sa sale petite peste quand elle le veut de sœur. Bah il avait raison. Il supposait que ce serait spécialement louche mais en même temps amusant à voire. Mais bon le côté amusant de la situation était contre-balancé par le regard assassin de Marie qui voulait clairement dire : « pourquoi tu la vire pas cette vachalé ?! » et Axel haussa les épaules ce qui peut vouloir dire « Comment ?! ». Le dragon domestique partit dans la salle de bain se débarbouiller. Elle avait de la glace sur la tronche je vous rappelle. Elle embarqua la sœur d'axel pour lui laver les cheveux. Axel resta donc avec Harley qui le fixait étrangement.

-je percerais ton secret tu peux en être sure !
-Si tu t'asseyait au lieu de dire des conneries ?
-Tu me vire pas comme le veut ta copine ?
-T'as remarqué ?
-j'suis pas bête hein !
-Disons que je sais pas dire non.
-Tu te teint la bite aussi ?
-Non !
-tu vois que tu peux !

Elle avança en sautillant légèrement toute fière d'elle jusqu'au canapé dans le salon et réclama un cacao comme apparemment c'est tout ce que Axel a de décent comme boisson. Il entendit sa p'tit sœur crier depuis la salle de bain qu'elle en veut un aussi. Elle a de bonnes oreilles cet enfant. Axel déprimait intérieurement en touillant le cacao afin de bien le mélanger enfin ! Il se retrouvait à bien y penser avec le trio féminin qu'il ne voulait surtout pas voire réuni ensemble. Déjà sa copine et Harley, vu les personnalités des deux ça fait un mélange détonnant. Mais si on ajoute cette petite peste de sœurette qui est capable de lui faire les pires des chantages. On s'en sort plus. Sa copine arriva dans la cuisine avec un air carrément mécontente.

-Bon tu m'explique ?!
-Tu veux que je t'explique quoi ?
-Bah ce que la blanchette fait là.
-Dis pas ce genre de truc, on s'moque pas des handicapés.
-Et qu'elle se foute de moi ça te fait rien ?
-Tu veux que je fasse quoi ? Que je lui décolle un poing dans la gueule ? Que je lui donne la fessé ?
-Non... mais... j'sais pas moi. Que tu prenne ma défense.
-J'sais pas comment la gérer cette fille. J'y peux rien.
-Pffff tu sais jamais rien gérer. *s'en va.*
-Ouais... Bah y a que vous les femmes que je sais vraiment pas gérer ! Pfffff fait chier ! J'pense que je serais pas contre une p'tite baston a dreamland pour me défouler !

Il finit par apporter sur un plateau tout ce merdier. Eh ouais, c'est quand même un bon hôte le Axel. Ouep enfin c'est surtout que sa p'tite sœur risque d'en foutre partout comme c'est trop une dégueu et qu'il a pas trop envie de tout ramasser après. En tous cas il résidait une ambiance passablement pourris du côté de sa meuf mais entre la gamine et l'albinos, c'était la grande entente. Faut dire que cette sale gosse pouvait s'entendre avec à peu près n'importe qui. Mais bon, au final, Axel parvint à grand coups de sourires et gestes discrets à faire comprendre à son plan cul régulier et plus si affinité et comme affinité il y a... La française fit donc un peu abstraction pour essayer au moins pour Axel d'être un peu plus vivable par ce que c'est axel qu'elle emmerde là et non Harley. En même temps faut la comprendre un peu. Cette meuf elle l'aime pas particulièrement et elle se pointe sans arrêt pour squatter alors qu'elle passe des moments tranquille avec son mec. Sincèrement. Vous trouveriez pas ça relou vous ? Pendant ce temps, Harley et Anna se faisaient un concours de celui qui bois son cacao le plus vite. L'une d'elle se retrouva même avec une moustache de chocolat ce qui fit bien marrer tout le monde. Je vous laisse le plaisir d'imaginer laquelle des deux ! En fait non j'aime pas le suspense ! mouahahaha

-Hey c'est quoi qui vous fait marrer ?
-Magnifique moustache !
-Je sais. C'est très saillant n'est pas ?
-Naaaaan on dirait un mec !
-Un mexicain.
-Ou une mexicaine, elles sont velues aussi.
-Hey c'est vous les mexicains !
-Non moi je suis suédoise !
-Et moi suédois.
-Et moi française.
-Ouai bah d'abord toi tes un bâtard martien avec tes cheveux bleus ! Et toi... Bah t'es un p'tit monstre blond et toi... Euh... Je crois que t'es française en effet.
-J'sais pas comment le prendre.
-T'as de la chance elle te traite pas de martien toi !
-En même temps c'est vrais que tes cheveux bleus c'est chelou.
-ui carrément ! Vous reprendrez un peu de cacao milord ?!
-En effet mon enfant !
-Hey mais c'est n'importe quoi ! Les lords ils servent pas le cacao !
-On fait ce qu'on veut d'abird Yéti mexicain !
-P'tit monstre blond ! … Moi aussi j'reveux du cacao !


Et... a priori là j'ai plus d'inspiration. Je sais plus du tout où je vais. Je pense que ça se voit non ? En même temps il est tard le matin ou tôt la nuit.... ou l'inverse. Oh et puis merde ! J'vaisme coucher moi je finirais ça plus tard !
Aaaaaaaah j'ai bien dormi bande de sales petits lecteurs. Où en étions nous ? Ah ?! Quoi ? Ça ?! Mais... mais... mais j'ai fais de la grosse chiasse ! Bon essayons de réparer ces conneries ! Donc récapitulons. Disons que tout se passe bien dans le meilleur des mondes. Marie essaie de faire des efforts pour tolérer Harley qui est il faut avouer pas super vivable si on sais pas s'y prendre avec elle. Et même si on sais s'y prendre avec elle. Bon elle a au moins pour elle d'être drôle et sympathique... Mais pour la française qui a tendance a prendre mal ses remarques par ce qu'attendez, c'est quand même une biatch qui squatte dans son couple quoi ! Bref, c'était pas simple pour elle mais elle faisait des efforts. Et en plus de ça... Bah la sale gosse de Anna qui loupe jamais une occas' pour enfoncer son frangin. Si jeune et pourtant si fourbe ! C'est bien petite ! T''iras loin dans la vie ! Bref, Axel en avait pas finit avec les situations de merde. La sœur de Axel s'amusait bien à le bâcher à toute occasion mais Axel finit quand même par remarquer que harley commençait à être de plus en plus silencieuse. Ça lui ressemblait pas trop a vrais dire de pas se faire remarquer à celle là. Il lança alors une phrase comme ça pour déconner.

-Bah alors harley ! Pète un coup t'es toute pâle !
-Non l'ambiance pue déjà assez comme ça j'm'en vais.

Sur ce, Harley se leva, prit ses cliques et ses claques et s'en alla de chez axel sans plus de cérémonie. Elle revint 2 secondes plus tard pour reprendre son manteau qu'elle avait oublié ici, sans lui, c'était le coup de soleil assuré. Puis elle repartit immédiatement. Axel pigea vraiment rien à ce qui venait de se passer. C'était quand même pas sa blague merdique qui l'avait vexé à ce point. Puis connaissant harley, elle l'aurait plutôt frappé et engueulé si ça l'avait vexé. Or, là ce qui la faisait chier, c'était l'ambiance générale. Et en fait, la raison de son départ est tout simplement que Marie, même si elle se retenait d'être vraiment très désagréable le restait quand même pas mal. Du moins, elle jetait de temps en temps des regards un peu mauvais à Harley qui mine de rien est un peu spéciale mais pas conne pour autant. Elle avait donc senti la bonne grosse ambiance de merde et le regard accusateur de la française et avait finit par en prendre marre et s'était cassé. C'est aussi simple que ça. C'est après coup qu'Axel crut comprendre la situation. En tous cas, sa sœur et Marie elles ne pigeaient pas du tout.

-Pourquoi elle est partie ?
-C'est claire, il lui arrive quoi à elle ?!
-J'sais pas... Peut être qu'elle est pas trop conne et qu'elle a finit par sentir tes regards qui lui disaient de se casser ?
-Non mais n'importe quoi ?!
-Hmouais...
-Et tu prends sa défense ?
-Non... Je constate juste.
-Pfff tu me fais chier ! *dit en français. Et en s'en allant bouder dans l'appart' mais ailleurs quoi.*
-Hmouais c'est ça !
-Dis... pourquoi tout le monde se dispute.
-Pour rien. Désolé soeurette... C'est d'ma faute.
-Oui... Snif...
-Pleurs pas.... Vous reprendrez un peu de cacao milord ?
-Vouiiiiii !

La pauvre gosse était toute pisseuse et à la limite des larmes. Il se trouve que cette gosse est en fait très sensible et aime pas du tout les conflits. Pauvre petite ! Faudra t'y faire ! La vie est pleine de onflits ! mouahahahaha*sbaf* D'où tu ris du malheur d'un enfant toi ?! Désoulééééé ! Bref, cette pauvre enfant était toute tristounette. Décidément, Axel avait brisé le cœur de 3 jeunes femmes en un instant. Quel enfoiré ! Mais a vrais dire, la seul pour laquelle il était vraiment désolé c'était sa sœur. Par ce que elle, elle y était pour rien dans cette histoire. Pauvre enfant.


La fin d'une histoire

Axel et marie se trouvaient dans le métro, ils s'apprêtaient à rentrer chez Axel ensemble pour passer la soirée ensemble. Et allez savoir pourquoi... il tirait une tronche de 6 pieds de long. Ça se voyait clairement qu'y avait un truc qui l’enchantait pas. Mais a vrais dire, marie faisait semblant de rien voire, elle comprenait qu'il faisait exprès de tirer la tronche pour qu'elle vienne en mode toute gentille dire « que ce qui va pas ? » mais sur le coup, après la journée qu'elle venait de passer, journée de révisions intensives super stressantes, elle avait pas envie de rentrer dans son jeu. Puis il poussa un long soupire, là elle en avait un peu marre.

-Bon qu'est ce qui va pas ?
-Pfff t'es sure que tu veux rentrer ?
-quoi ?! Tu veux aller où ?
-j'sais pas, passer chez quelqu'un... allez bouffer ailleurs et tout.
-Mais axel t'es chiant ! J'suis crevé j'ai juste envie de me détendre là !
-Bah si on va chez Marcus, on va se détendre.
-ça ferait la 5° fois en 2 semaines qu'on va les voire t'en as pas marre de squatter ? Ça te soûle pas un peu de leur tenir la chandelle ?
-bah non. Perso j'vois pas le soucis, puis si t'es là aussi j'tiens pas la chandelle.
-non mais c'est pas ça ! Tu pige pas que je veux juste me poser passer une soirée tranquille avec toi ?
-On peu aller chez toi aussi.
-Non ! C'est super petit ton appart' est beaucoup plus confortable.
-Bon … partons pour ça alors.

Ils tiraient à présent un peu tous les deux la tronche. Ça blasait Marie cette manie d'Axel de ne pas du tout être casanier. Lui, ça le gavait un peu cette manie d'être un peu trop souvent l'un sur l'autre et il avait l'impression de former avec elle déjà un vieux couple alors que ça faisait à peine quelques mois que ça avait commencé entre eux. En fait, tout bien réfléchit, ils avaient rien en commun ou presque. Lui était fêtard, glandeur, squatteur et un peu volage alors qu'elle est calme, sérieuse, aimante et un peu vieux jeu sur les les bords. Tout pour faire un couple qui s’entend pas sur les fondamentaux. Ça faisait quelques jours, à peu près depuis 'embrouille lors de la venue de sa sœur qu'il se demandait s'ils étaient vraiment fait l'un pour l'autre. Ils rentrèrent donc dans un silence assez lourd en s'adressant presque pas la parole. Oulah y a l'eau dans le gaz les amis ! En effet les enfants. Ça pue clairement la merde. A peine arrivé Marie qui en avait marre de cette ambiance posa ses ovaires sur la table. En signe d'énervement, elle balança son sac sur le canapé et se tourna directement vers Axel qui venait à peine de mettre un pied à l'intérieur pour l'engueuler.

-Bon c'est quoi le soucis maintenant ?!
-Quoi ?
-Pourquoi tu fais la gueule comme ça ?! C'est vraiment chiant ! J'veux juste passer un peu de temps avec toi ! Ça t'emmerde à ce point ?!
-Mais c'est pas ça ! C'est juste que j'aime pas rester enfermé ici quoi ! J'aime pas cet appart' ! J'aime pas c'est tout !
-Et rester avec moi ça te suffit pas ?!
-C'est pas ça c'est...
-c'est quoi alors ? J'ai l’impression que tu m'évite ! J'te suffis pas ?!
-Bordel mais qu'est ce que tu m'emmerde avec ça ?! C'est pas du tout ça ! J'aime juste pas rester sans rien faire ici.
-Si tu m'aime vraiment tu devrais apprécier.
-ouais bah non ! Moi j'me sens étouffé ! Je supporte pas ! J'veux bouger ! Sortir ! Toi si tu m'aimais t'accepterait de sortir avec moi !
-Oh mais me la joue pas à l’envers !
-j'te joue rien ! C'est juste toi qui vient me faire chier et qui supporte juste pas ce que je suis ! J'ai jamais put supporter cet appart', j'ai jamais put supporter de rester sans rien faire ici et c'est pas en sortant avec toi que ça va changer.
-Si tu m'aimait vraiment ça devrait changer justement ! Tu devrais faire des efforts pour moi.
-J'en fais pas déjà assez ?!
-Non ! Non pas du tout !
-Tu veux que je te dise quoi ? Que je te supplie de m'excuser ?!
-Non... Juste que tu me montre que tu t'intéresse à moi plus qu'à autre chose. Que tu me montre que tu aime être avec moi... qu'importe où on est et ce qu'on fait.
-Bah j'y arrive pas !
-Tu fais quoi là ?!
-J'me casse ! J'avais pas envie de rester ici mais si c'st pour me prendre la tête en plus ! J'vais prendre l'air !
-... *commence a pleurer* c'est.... c'est ça ! Tire toi ! Retourne voire ta blanche neige là !
-Amène pas harley là dedans ! Elle a rien à voire là dedans !
-Oh que si ! Elle a à voire ! Tu la préfère à moi ! Tu prends toujours sa défense ! Maintenant encore !
-Quedale ! C'est juste que ce que tu fais c'est d'la méchanceté pure et elle a rien avoir dans notre dispute alors laisse là en dehors de ça !
-J'suis sure que t'as envie de te la taper cette pute d'albinos ! Allez casse-toi ! Va la voire et va bien la baiser ta pute à gros seins ! Et j'espère que tu prendras bien ton pieds trou du cul !
-pfff tu dis n'importe quoi !
-Non c'est toi ! Tu te rends même pas compte de ce que tu fais ou ce que tu dis ! Tu la préfère à moi ! C'est évident !
-Tsss j'me casse ! J'ai pas envie d'écouter tes conneries de meuf hystérique.
-Non moi j'me casse ! C'st ton appart' j'vais pas rester ici sans toi !
-[color=blue]rien à foutre ! *lui balance les clés* j'te les laisse ! J'te le donne ! Toute façon j'en ai rien à branler ! Fais toi bien plais' comme t'aime tant cet appart' reste y autant que tu veux.
-Mais...

Axel sortit sans la laisser finir en claquant la porte. Il sortit de l'immeuble puis marcha un peu dans la rue. Vite... très vite. Il était énervé. Il en avait plein le cul. Il avait envie de se défouler. Marcher l'aidait à penser. Enfin, normalement. Là, ce n'était pas du tout le cas. A vrais dire, son cerveau tournait à 100 à l'heure. Mais en même temps, rien ne germait dans son esprit. C'est comme s'il marchait dans un marais. C'était le bordel dans sa tête. Il était mal. Il ressentait le besoin de marcher sans but pour se détendre. Il compter rentrer un peu plus tard quand ça irait mieux. Après près d'une demi heure dans la rue à errer sans but. Il avait besoin de parler de ça à quelqu'un à présent. Il sortit son portable... Tout neuf car à cause de harley il avait dut s'en racheter un. Il appela son pote Marius pour lui parler de sa dispute... Sauf que cette tête de con de martien, j'ai nommé axel, il avait pas trop envie de s'entendre dire qu'il se conduisait comme un connard. Ce que son pote fit, en toute amitié. Off course ! Donc du coup, au lieu de calmer axel, eh bien ça l'énerva encore plus. Il envoya chier son pote avant de ce mettre à zoner dans un parc, sur un banc. En pleine nuit c'est à peine glauque, surtout vu ce froid. Son envie de tout envoyer chier, son colère ne partait pas. Il avait envie de tout envoyer chier. Sa copine, les Crazy Bastard, Mike, django, Shura, son seigneur, les gens qui l'emmerdent, à dreamland comme dans le monde réel, la fac, son appart', sa mère... Tout ! Comme si cette dispute était venu cristalliser toutes les emmerdes qu'il avait, qui sont assez minimes si on relativise enfin bon. Mine de rien, on dirait pas, mais axel c'est un mec qui laisse pas tellement exploser ses sentiments ou sa colère. Et là... ça bouillonnait.
Il se leva de son banc, colla un énorme coup de pied dans la première poubelle qui croisa sa route en gueulant à s'en arracher les poumons. Il l avait envie de se dépenser, faire un truc.


Le soir même, quelques heures plus tard


ça devait être 5h du mat'. Ou dans ces eaux là. Enfin j'suis pas sûr ; Enfin là je gratte des lignes comme un vil bâtard galeux. Tara, et oui pas Axel, lui allez savoir où il est, était en train de se lever. Matinale la meuf ! J'sais pas comment elle fait. Moi l'appel de mon lit est si puissant que 5h plus tard j'suis encore dedans. Mais là n'est pas la question. Comment se fait il que je vous parle d'elle ? Bah j'ai envie ! Et qui c'est cette pute déjà ? Par ce que ça fait un moment que j'ai pas parlé d'elle. Eh bien vous savez, c'est la meuf qui donne des cours de sabre à Axel, et grâce à qui il arrive à gérer un tant soit peu à Dreamland. Bref, elle se lève tôt la gourgandine à la poitrine débordante. Eh bien, c'est son entraînement matinal. Oui, elle se lève super tôt pour s’entraîner. Ça c’est d'la discipline ! Et en général, elle commence par un p'tit footing de plusieurs dizaines de minutes. Lorsqu'elle revint de son tour, elle arriva donc chez elle et vit quelque chose qui la surprit. Axel qui était en train de pioncer devant chez elle comme un pauvre clodo. Elle avait pas forcément envie de le voire... Je vous rappelle qu'il a jeté ses avances un peu comme un crevard, enfin pas tant que ça, c'est juste qu'il peut manquer de tact l'enfant aux cheveux bleus. Elle se posa donc juste devant lui puis lui colla un coup de pied au cul pour le réveiller.

-réveille-toi ! Tu fous quoi ici ?!
-Hmmm quoi ?
-Tu branle quoi à camper devant chez moi à cette heure-ci ?
-Hmm *s'étire et baille* j'ai besoin de raison pour dormir devant chez toi ?
-Oui t'as besoin.
-J'ai envie de m’entraîner.
-A cette heure ci ?
-*baille encore* Pourquoi pas ? Toi tu t’entraîne bien à cette heure-là.
-J'ai rien à voire avec toi. Moi je suis une pro'.
-Hmouais hmouais... J'peux entrer ?
-Pff j'ai du temps à perdre.

Le jeune homme se leva et s'étira un coup. Il suivit alors la jeune femme aux longs cheveux teint et décolorés sur les pointes qui lui ouvrit donc et le fit entrer dans le bâtiment qui faisait office de salle d'entraînement mais aussi de domicile pour la jeune et son père. Elle lui dit alors que le paternel n'était pas présent. Il était allé en France pour une affaire personnelle. C'est vrais que son père était lui aussi français. Ça lui rappela un peu l'embrouille qu'il avait eut plus tôt. Mais il fit comme si de rien était. Mais je suis sure que vous voulez savoir ce qu'axel a fait de presque toute sa nuit. Eh bien, il a commencé par se poser dans un bar à boire un peu. Pas trop d'alcool, surtout beaucoup de café. Il était ensuite allé squatter une boite de nuit où il c'était même pas amusé en fin de compte. Il était retourné dans le par pour courir un peu et dormir à peu près une heure. L'a pas peur le mec ! Puis il était allé devant chez lui... Mais au dernier moment il c'était dit qu'il voulait toujours pas y revenir et il était allé en direction de chez tara. Il se disait que là, il pourrait se défouler un peu et penser à autre chose. A moins qu'il veuille se prendre des coups de Tara comme d'habitude, en quelque sorte pour se faire souffrir, que sa faute soit pardonnée. A voire en fonction des points de vue. Alors qu'elle était en train de se changer un peu et de s'étirer et que lui tentait de l'imiter, elle se mit à lui parler en brisant un silence assez lourd qui collait parfaitement à l'obscurité ambiante, peu de lumières étant allumées et le soleil ne s'étant pas encore levé.

-Bon sérieusement, qu'est ce qui t'amène ici ?
-Juste envie de pratiquer ?
-*Le regarde pendant quelques secondes avant de répondre* Non sérieusement... a 5h du mat' y a que les passionnés qui font ça, et c'est pas ton cas !
-J'ai juste envie de me défouler.
-T'as pas tes affaires, et vu comme t'es fringué pas pour faire du sport... Je vois que c'est pas prévu.
-Fous moi la paix.
-T'es pas rentré chez toi, vu ta tronche t'as passé une nuit presque complète dehors. Problèmes de couples !
-ferme ta gueule putain !
-Sinon quoi ? Tu vas me péter la gueule ? Bien essaie !

La jeune femme envoya alors un sabre en bois au suédois qui l'attrapa. Il la regarda. Elle le cherchait exprès pour qu'il s'énerve. Elle semblait avoir autant envie de se défouler que lui. On aurait dit qu'elle l'énervait pour qu'il vienne à fond, qu'elle ai une excuse pour le blesser. Il se mit en position et l'attaqua. Au dernier moment, elle se débarrassa de son arme en la jetant sur le côté. Le coup de Axel vint d'en haut. Elle bloqua le poignet d'Axel avec le sien et tenta de lui envoyer un coup de pied dans la jambe pour le déséquilibrer. Il anticipa le coup en le bloqua en faisant pivoter sa jambe. Elle prit cependant le temps de lui placer un p'tit coup de poing dans le foie. Comme elle lui avait souvent dit, elle pratique de préférence le combat authentique et non artificielle avec des règles, comme au bon vieux temps. Bref, dans ces combats, tous les coups sont permis et un épéiste utilise tout son corps et non pas seulement son arme. Un bon entraînement pour Dreamland où les combats sont un peu comme ça. Bref, il se mangea le coup dans le foie ce qui lui coupa le souffle. Elle en profita pour lui faire baisser sa garde. Il la raffermit avant qu'elle lui fasse lâcher son arme. Elle profita de sa concentration sur sa garde pour lui envoyer un coup de front dans le nez. Ça le fit perdre l'équilibre. Elle glissa son pied derrière le sien. Il tomba à terre sur le dos. Le faux trachant de l'arme en bois qu'il avait lâché dans sa chute vit se poser sur sa gorge, fermement tenue par Tara qui était sur lui.

-T'es mort. * se relève* rentre chez toi !
-quoi ?
-Avec ton état de colère et d'excitation, tu sera pas capable de faire quoi que ce soit. Sans arme je suis arrivé à te foutre la misère.

Axel se relève juste en soufflant un coup.

-Retourne gentiment chez toi et va t'excuser auprès de ta blonde puisqu'y a un truc entre vous.
-Ta gueule tu m'emmerde ! Vous avez quoi tous à vouloir me faire la morale ? D'abord Marius puis toi ?! Puis t'es mal placé pour me faire la morale !
-Me cause pas comme ça !
-Sinon quoi ? Tu vas me casser la gueule ?
-Bordel mais qu'est ce qui t'arrive ?! Pourquoi tu viens comme ça m'emmerder alors que c'est toi qui m'avait jeté ?!

Il resta face à elle sans rien dire. Il la regardait. Axel venait d'avoir comme une illumination. Pendant un peu plus d'un an, depuis qu'il avait recommencé sa première année de fac, il avait tenté de se calmer, se ranger. Devenir sérieux, entamer une relation stable, être sérieux en cours, plus glander. Et ça même à dreamland. Se trouver un groupe, continuer à faire le con, mais rester dans une optique stable alors que c'est pas lui tout ça. C'est pas lui du tout. Il en avait mare de se forcer à être quelque chose qui lui allait pas, lui convenait pas, lui ressemblait pas. Maintenant c'était finit d'être sympa, supporter sans rien dire, se forcer pour les autres, maintenant c'est fuck et tout. Il s'approcha d'elle qui comprenait pas trop son attitude. Arrivé juste en face d'elle, il l'embrassa. Elle le repoussa.

-Tu fous quoi là ? D'abord tu me jette et maintenant tu viens essayer d'me rouler des pelles ?!
-Tu disais que moi et marie ça allait pas durer... t'avais raison...
-J'suis pas ton bouche trou !
-J'ai jamais dis ça. (mais tu le pense fils de puuuute!)

Axel tenta alors d'embrasser Tara à nouveau qui était toujours pas décidé à se laisser faire pour le moment... Il posa ses mains sur les siennes pour l'empêcher de trop bouger. Elle commença à se calmer, comme résignée. Non... elle semblait apprécier ce baisé. Elle prit même les devants et le plaqua contre le mur pour l'embrasser à son tour de façon passionnée. Il commença à la déshabiller alors qu'il l'embrassait. Il perds pas de temps le mec. Elle le déshabilla également à mesure qu'elle l'embrassait. Ils étaient là, nu comme des verres au beau milieu de la salle d’entraînement. Axel la porta jusqu'aux douches à sa demande. Là, ils prirent une douche qu'on pourrait qualifier de torride. Bon oui ils couchent ensemble quoi ! Axel est un vil bâtard. Et encore, vous avez pas tout vu les enfants ! Ils finirent les choses dans le lit de Tara. Pas pour être tendre. Non, juste pour qu'Axel puisse dormir après. J'rappelle qu'il a passé une nuit blanche. Et puis... varier le lieux de coïte, c'est bon pour le moral.

Et vous croyez que c'est finit ?! Mais pas du tout les enfants ! Ça ne fait que commencer ! Tellement que c'est un gros porc obsédé, il voulut ramener Tara chez lui le soir même... Pour faire ça comme un dégueu' dans tout l'appart'. Faut bien que ça serve d'avoir un grand appart' à sa disposition. Il rentra donc chez lui. La porte était ouverte. Risqué, mais en un sens sympa de la part de Marie. N'oublie pas qu'il lui avait laissé ses clés. Elle aurait été crevarde, elle l'aurait enfermé dehors. Il entra donc dans l'appart en roulant des gros patins dégueulasses à sa camarade de baise. Il alluma la lumière et là... c'est le drame. Qui se trouvait sur le canapé endormie qui se réveille donc d'un coup, surprise ? Marie ! Mouahahahaha ! La situation trop ignoooble je suis trop cruel ! Marie n'en croyait pas ses yeux. Elle c'était inquiété toute la nuit au final. Elle l'avait attendu ici en restant éveillée toute la nuit. Elle se disait qu'il avait juste besoin de faire un tour se calmer et que quand il reviendrait ils s'expliqueraient et ça irait mieux. Mais le destin en avait décidé autrement. Quand elle vit Axel... Là c'est le vrais pétage de durit. En même temps faut la comprendre la pauvre.

-Que... Je.... *se saisit du premier objet qui lui passe sous la main et se trouve être son téléphone et le balance sur Axel qui se le mange en pleine face et se met à l'insulter... En français off course ! Attendez elle a la haine la meuf.* espèce de fils de pute ! Tu... Tu...

La jeune femme commence à fondre en larme. Axel la regarde sans rien dire. A vrais dire, on dirait même pas qu'il a de la compassion pour elle. Elle lui déversait un flot d'insultes en français, elle s'était approché de lui pour le bousculer et même le gifler un coup. Tara s'était écartée. Elle s'y attendait pas trop elle pensait qu'ils avaient rompus. A vrais dire axel aussi pensait que cette dispute était une rupture. Ça semblait pas claire pour tout le monde. Puis la jeune française finit par se calmer, elle avait tout dit.

-C'est bon ? T'es calmée ?
-C'est tout ce que t'as à dire ?! Tu me trompe avec cette pute et t'as rien à dire pour ta défense ?!
-Non. T'as raison. J'suis un connard.

Voire qu'Axel était si peu touché par la situation l'énervait même plus que tout. Elle était impuissante face à l'impassibilité apparente de Axel. Elle lui tourna le dos, prit son portable un peu défoncé au sol et alla chercher son sac puis s'en alla carrément en colère, toujours en larme Elle adressa un dernier mot à Tara avant de s'en aller en claquant la porte.

-Amuse toi bien avec ce connard. Jusqu'à ce qu'il te balance comme une vieille merde.

Tara et Axel la regardèrent s'en aller sans rien dire. Un peu en mode « ok casse toi l'hystérique » alors que bordel c'est vous qui êtes pas bien. C'est limite s'ils semblaient pas se foutre de la gueule de la pauvre cocu. Puis... bien ils continuèrent ce qu'ils avaient arrêté, sans le moindre remords, venant ni de l'un, ni de l'autre des deux jeunes suédois qui étaient à présent en train de s'adonner au sport de chambre. Les deux bâtaaaaards !

_________________
Le quotidien de Axel:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Squatter, c'est ma passion! [Solo;Stockholm]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Squatter, c'est ma passion! [Solo;Stockholm]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Squatter, c'est ma passion! [Solo;Stockholm]
» Ma nouvelle passion : le patchwork
» Comment votre entourage vit-il votre passion?
» D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]
» On reconnaît la passion à l'interdit qu'elle jette sur le plaisir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Land Infinity RPG :: RP :: Le Monde Réel :: Europe-
Sauter vers: