AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La collocation, ça a du bon [Stokholm, suède]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Harley Redfox
Ligue M
Ligue M
avatar

Surnom : L'albinos
Pouvoir : Contrôle de la lumière
Points de Réputation : 36 500 points
Double Compte : Cherry
Messages : 339

MessageSujet: Re: La collocation, ça a du bon [Stokholm, suède]   Mer 2 Juil - 14:32

Oui, Harley ne pouvait qu'interpréter de cette manière là les paroles d'Axel. Mais ne vous en faites pas, elle n'est pas rancunière. Enfin, pas avec Axel. Parce qu'au fond, c'est plus qu'un ami. Puis d'abord, c'est même pas vrai qu'elle préfère bouboule ! Enfin si, elle aime bouboule parce que c'est son chat mais c'est un amour différent qu'elle lui porte. Elle a assez de place dans son coeur pour les deux zigotos. Bref, une fois dans la salle de bain, l'albinos avait refait une beauté à leur ami le clodo. C'était difficile. Même les ciseaux et le rasoir semblaient en avoir chier. Mais la jeune femme réussit tout de même sa mission. Avant de sortir de la salle de bain, le bleuet murmura un petit conseil. Il avait raison... Il fallait tout jeter. Voire même brûler. Imaginez qu'un éboueur se coupe avec tout ça sans faire exprès ? C'est une maladie préhistorique assurée ! Pas le sida, parce que je vois mal Joe se taper des meufs dans son état actuelle.

- T'en fais pas, ça va directement dans la benne même. Chuchota-t-elle accompagnée d'un petit clin d'oeil.

Hélas, l'albinos fut comme ensorcelée par le canapé. Elle s'y posa comme une larve en attendant qu'Axel fasse le travail le plus difficile. Parce que je vous assure que je n'aurai pas aimer voir les parties intimes de Joe'. C'est tout de même la partie la plus sale, la plus proche du pipi et du caca. Et je vous rappelle que dans la rue, le papier toilette c'est pas fournie ! Harley regardait la télé, telle une feignasse puis déposa les ciseaux et le rasoir sur la table basse. Bouboule sniffa un peu trop les outils et là, elle se décida enfin à les balancer. Pendant qu'Axel le courageux lavait Joe, la suédoise descendit la poubelle avec dedans les ciseaux et le rasoir. Va falloir en acheter d'autres ! Au passage ,c'est pas faut que Bouboule et Jo' ont un point commun. Mais bon, bref, lorsqu'elle remonta, Axel l'interpella. Il semblait choquer le ptiot ! Il ramenait des fringues au clodo.

- OMG!!!! OMG!!!! O... M.... G!!!!! Harley! faut que tu vois ça!
- Ah non j'veux pas l'voir à poil moi !

Exclama-t-elle alors qu'elle avançait dangereusement vers la porte de la salle de bain. C'est comme si notre albinos avait une curiosité malsaine. Heureusement pour elle, Joe' était vêtu d'un vieux peignoir. Qu'il va falloir jeter aussi au passage. Elle regarda d'abord ses pieds puis ensuite, son regard montait de plus en plus jusqu'à arriver à son visage. Et là, c'était le choc. Harley avait la bouche ouverte, les yeux écarquillés. Était-elle émerveillée par la beauté du clochard ?

- IMPOSSIBURUUUU !
- J'vous l'avais dit que c'tait pas une bonne idée !

Oui, Joe ressemblait à deux goutes d'eau à Lux ! Le seigneur de la lumière. A quelques détails près. Parce qu'il faut le dire, Lux est plus BG et l'air plus jeune. Puis, il n'a pas les dents dégueulasses. Mais il y avait un air trop familier ! C'était son sosie dans le monde réel ! Sauf qu'il n'était pas riche, célèbre et puissant. Juste un clodo dégueulasse qu'à rien réussit de sa vie ! La jeune femme se retourna, elle trouvait ça improbable. Elle se tira une joue pour vérifier qu'elle ne se trouvait pas à Dreamland. Puis, elle se retourna à nouveau et oui, il lui ressemblait bel et bien. Pendant ce temps-là, Joe attrapa les fringues qu'Axel lui apporta et se mit totalement nu devant les deux jeunots.

- NAON !
- Ca va ! Z'en avez d'jà vu ! Bon j'vais pioncer un peu moi

Oui, Harley était choquée tout de même d'avoir vu le fameux ! A poil ! C'était violent puis ferma les yeux. Jo' était sans gêne ! Finalement, il se fringua assez rapidement et il était assez classe. Toute cette activité aujourd'hui l'avait épuisé et décida alors de s'endormir sur le canapé puant. Harley ne se remettait pas de cette ressemblance. Le soir était tombée et elle n'avait même pas faim. Elle partit se coucher à son tour. Mais au final, quelque chose l'empêchait de dormir. Ce lit était bien trop vide. Alors durant la nuit, dans les environs de minuit, l'albinos partit squatter le lit d'Axel. Au fond, elle voulait dormir juste avec lui, parce qu'il lui avait manqué. Mais en bonne peureuse d'avouer quoi que ce soit, elle inventa une excuse.

- Ca sent encore Jo' le clodo par là-bas.


Et comme à son habitude, elle finit en pot de colle tout en s'endormant. Les pieds froids et tout le tralallalala. Le matin se leva, la jeune femme était d'après-midi. Elle s'habilla un petit peu et mit ses lunettes. Et en entrant dans le salon... C'était le drame.

- Hé salut ! J'suis sortie un peu !
- AH NON NON NON NON !
- Bah quoi ? L'est pas mignon le ptiot ?
- NOOOOOOON DEHOOOORS !

Oui, Harley gueulait de bon matin. Et y'avait de quoi réveiller le pauvre Axel qui, fatigué par son voyage je suppose, devait dormir paisiblement. Pourquoi criait-elle ? En réalité, notre ami Django avait ramener un Pitbull. Oui, ce genre de chien méchant ! Le pauvre bouboule se cachait sous un meuble pendant que le chien l'agressait en le collant. Et j'peux même vous dire que Bouboule avait tellement la trouille dans son petit coin qu'il avait fait pipi. Déjà que c'est un chat nain ! Alors si vous le confrontez à un monstre. L'albinos ouvrit la porte d'entrée.

- T'ES BIEN SYMPA MAIS PAS D'CHIEN ICI ! ALLEZ OUST !
- Ok ok ! J'comprends ! Je m'en vais. Merci en tout cas. Z'avez été bien sympa et tout. Franchement, z'êtes vraiment cool tous les deux. J'te fais la bise.
- Allez, allez !
- A plus !

Harley claqua la porte en essayant de filer un coup de pieds au chien qu'avait traumatiser son chat ! Le pauvre bouboule était encore tout tremblant dans son coin de pipi ! Il faisait trop pitié. La jeune femme était énervée, telle une maman ! Et enfin, ils ont réussis à se débarrasser de Jo'. Mais qu'est-il devenu ?

Eh bien après être partit avec son chien, notre ami Django rencontra une mémé de 80 ans, en assez bon état pour draguer. Après quelques clins d'oeil et des petites discussions, la mémé le ramena chez elle. Ils firent des choses dégoutantes et le voilà chez mami. Près à se marier ! Visiblement, le relooking avait fait son petit effet. Harley et Axel avait sauver l'avenir de ce clodo ! C'était difficile mais c'était une bonne action.

De son côté la jeune femme marmonnait seule dans son coin. Tout en attendant qu'Axel de lève. Elle semblait réellement énervée.

- Un chien ! Un chien ! Non mais n'importe quoiii ! UN CHIEN ! T'y crois toi ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel
Voyageur chercheur de merde
Voyageur chercheur de merde
avatar

Surnom : L'enfoiré
Pouvoir : Invocateur des lames
Points de Puissance : 40 525 points
Points de Réputation : 54 900 points
Points du Membre : 669 points
Double Compte : Eve Leblanc
Messages : 2314

MessageSujet: Re: La collocation, ça a du bon [Stokholm, suède]   Jeu 3 Juil - 23:29

Avoir un lux édenté et avec des kilo et des années en trop et en peignoir dans l'appartement ça choquait terriblement Axel. Et ça choqua aussi passablement harley quand elle finit par trouver le courage d'entrer. Apparemment Harkey était elle aussi victime de cette incapacité totale de son cerveau à tolérer cette information. Axel restait sans voix. Le clochard pour sa part crut que leur réaction était due au fait que ça ne lui allait pas du tout. Il entreprit ensuite de se fringuer en prenant les fringues dont axel voulait se débarrasser. Il ôta son peignoir et finit donc à poile devant les deux voyageurs. Axel sembla moins choqué que harley. l'est lus habitué qu'elle à voire des bites. ça fait plus de 20 ans qu'il supporte la vue de la sienne donc il s'y est fait m'voyez. M'enfin ça le dégouta un peu quand même. Lui qui avait fait tant d'efforts pour pas la voire jusque là. le clodo annonça donc qu'il allait se coucher et alla prendre place dans le canapé qui puait la merde, avec bouboule qui vint aussi squatter le canapé par ce que c'est leur autre point commun, ils aiment tous les deux sentir la merde et les choses qui sentent la merde. Axel restait dans la salle de bain durant plusieurs secondes en mode gros bug puis finit par se marrer.

- hahaha! ton seigneur c'ets un clochard! putain! si j'le pouvais je prendrais une photo et je lui montrerais! ça lui apprendrait à s'foutre de ma gueule! j'lui dirais "voilà à quoi tu ressemble dans 10 ans" hahahah!

Axel trouvait l'idée assez marrante. Il était pas fanat de cet enfoiré que Lux à vrais dire. Attendez! il s'était moqué de la taille de sa bite d'abord! c'est un enfoiré! Le sexe d'axel est de taille tout à fait respectable. puis d'abord! c'est pas la taille qui compte mais la façon de s'en servir. Et apparemment vu la façon dont harley semble addicte au sexe avec Axel, il sait s'en servir. Bref, il trouvait l'idée assez drôle. Puis Axel finit par regarder la baignoire un air horrifié. fallait laver ça desuite où la crasse resterait à jamais. Il sortit le gants et a javelle pure puis décrassa ceci avant de se prendre une douche pour se décrasser lui même. Sauf que pas de chance il dut finir à l'eau froide. joe! Axel te déteste! Puis il finit par lui aussi aller se coucher. il allait s'endormir quand Harley vint squatter avec une excuse plus ou moins bidon.

- Ca sent encore Jo' le clodo par là-bas.
- Bah viens! et ferme la porte pour éviter que l'odeur te suive.

Elle entra dans son lit puis vint le coller comme... un rouleau de scotch, comme elle a l'habitude de le faire. Non mais sérieux! me dites pas que vous pige ps que vous êtes amoureux les débiles! vous dormez ensemble dans des positions de couple. Et en plus vous vivez ensemble!! Axel pesta un peu au début quand elle lui colla ses pieds froids sur les jambes mais finit par la laisser faire. Puis, avant de s'endormir, il la regarda dans les yeux.

- Je... je voulais te dire par rapport à cet aprem'... dans les toilettes de l'aéroport. Personnellement je regrette pas et j'ai même beaucoup aimé le refaire avec toi.

Après quoi il l'embrassa avant de lui souhaiter bonne nuit et de s'endormir avec un sourire. Mine de rien, elle aussi lui avait manqué pendant ces deux mois. La nuit passa. Ils étaient à dreamland, la flemme d'imaginer où. clodoland tiens! ou poubelland t'sais quoi. un royaume bien crade.

Axel fut ensuite réveillé par le fait que sa colloc' se réveille mais il se rendormit assez vite. Mais il fut réveillé lorsqu'il l'entendit pousser ses cris de putois en furie. Elle chassait Joe de l'appartement. Bordel elle aurait pas put faire ça avant?! c'était pourtant pas compliqué! Axel se leva la tête dans le cul et croisa Harley en mode furax.

- *renifle* ça sent la pisse de chat là...
- Un chien ! Un chien ! Non mais n'importe quoiii ! UN CHIEN ! T'y crois toi ?
- un chien?! euh... mais il est où joe?! tu l'as viré?

Il n'eut pas de réponse, la jeune femme partit dans la salle de bain avec le pauvre bouboule encore tout tremblant dans les bras. Elle partait pour le laver par ce que le pauvre s'était fait pipi dessus. Ainsi que sur le canapé dégueulasse. Axel se dit qu'ils auraient dut donner ce canapé à Joe du coup, vu qu'il l'appréciait. par ce que là l'odeur c'était plus tolérable et Axel le soupçonnait aussi d'y avoir collé des puces. Il resta en caleçon et se posa dans le super nouveau canapé. en effet, il est cool ce canapé. Il était pas très tôt. Les deux jeunes gens avaient fait la grasse matinée. Soudain, la sonette retentit. Axel cette fois alla enfiler quelque chose avant d'aller ouvrir. Il découvrit alors avec une assez grande surprise qui était derrière la porte. Son ex. Marie!

- Marie?
- bonjours Axel je... je dérange?
- bah je viens de me réveiller mais nan! nana tu dérange pas. Je reviens de belgique.
- Je sais on m'a dit que tu rentrais hier.
- D'accord. bah... entre! tu veux un truc?!
- Un café s'il te plais.

Axel était assez tendu. putain qu'est ce que son ex pouvait bien faire ici. Qu'est ce qu'elle peu bien lui vouloir après tout ce qu'il lui a fait. Attendez! il l'a quand même lourdement trompé quoi en plus de l'avoir fait comme un rustre et sans le moindre ménagement. Avec le recule, il avait été crevard et s'en voulait un peu. il comprendrait qu'elle lui en veuille. Elle s'installa sur le canapé et Axel lui amena son café, il s'en était fait un aussi. Si harley en voulait un... bah qu'elle se le serve! mouahahaha!

- ça sent bizarre ici!
- euh... normal Ylva a accouché sur ce canapé et on a hébergé un clodo qui puait du fion dessus et le chat a pissé aussi apparemment.
- je vois... c'est donc ça.
- Je crois qu'après tant de temps de bons et loyaux services ce canapé va finir à la benne.
- je pense aussi.
- hmouais.
- ....
- ... euh... et la fac ça se passe bien?
- oui oui. et toi la belgique?
- super.
- .... (bordel bouboule là j'aurais besoin de toi pour meubler!)
- bon... qu'est ce qui t'amène ici au fait. Je suppose que tu viens pas juste pur boire le café!
- t'as raison. J'ai réfléchis. Depuis que tu m'a trompé et lâché comme une merde.
- désolé... je...
- Laisse moi finir. En fait... Je pense beaucoup à toi... souvent même. Mes amies me disent sans cesse que t'es le pire des connards pour ce que tu m'a fais mais... je peux pas m'empêcher de t trouver des excuse quand j'y réfléchis. Et j'ai cru comprendre que... tu étais libre en ce moment... du coup... je... Je voulais pourquoi pas nous donner une seconde chance.

Axel resta sans voix devant l'annonce. S'il s'attendait à ça?! que la nana lui pardonne après ce qu'il lui avait fait et qu'en plus elle veuille de nouveau sortir avec lui?! Non mais là c'est du masochisme! l'amour rend con!

_________________
Le quotidien de Axel:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harley Redfox
Ligue M
Ligue M
avatar

Surnom : L'albinos
Pouvoir : Contrôle de la lumière
Points de Réputation : 36 500 points
Double Compte : Cherry
Messages : 339

MessageSujet: Re: La collocation, ça a du bon [Stokholm, suède]   Sam 5 Juil - 12:19

Avant de s'endormir dans l'odeur de rose d'Axel, oui, parce qu'il venait de prendre sa douche et même pas elle, le jeune homme semblait fuir les pieds de cadavre d'Harley. Quoi, t'as plus chaud maintenant ? Bon ok, au final, le suédois devint assez tendre et heureusement pour lui, la jeune femme était encore à moitié réveillée. Au début, elle avait encore les yeux fermés mais vu que ça avait l'air sérieux, elle finit par le regarder. Peut-être qu'il voulait la virer de son lit ? Non pas du tout. Il lui dit simplement qu'il ne regrettait rien et embrassa Harley. Cette dernière se laissa faire et passa tout banalement ses mains dans les cheveux du bleuet et lui rendit son baiser tel des bisounours.

- Moi non plus... Je ne regrette pas.

Ne le faisons pas trop dans l'explicite m'enfin ! Mais pour une fois, Harley s'était laissée aller dans ses sentiments banalement et s'endormit paisiblement. Pour se réveiller en furie à cause de Joe'. Mais ça, je vous la refait pas. C'était déjà expliqué avant. Et elle finit d'ailleurs dans la salle de bain à laver son chat. Il se laissait faire tel un bon apathique. La jeune femme grognait dans son coin et entendit la sonnette. Elle finit par couper l'eau pour espionner un peu. L'albinos ouvrit tout doucement la porte et quelques millimètres seulement pour entendre. Han, c'pas bien ! T'es vraiment curieuse. Elle se remit à frotter son chat et finit par comprendre que c'était Marie. Alors elle frottait encore plus son chat ! Parce que ça l'énervait !

- MAAAAON !
- Oh pardon, je t'ai fait mal. *rallume l'eau et rince le chat*

La jeune femme ouvrit la porte et entendit la dernière phrase de la blonde. Elle voulait laisser une seconde chance à Axel. Enfin que dis-je, elle disait "nous donner" une seconde chance. Sans trop comprendre pourquoi, l'albinos fut prise d'une rage intense. Son coeur battait limite à la chamade et en plus, Marie rapprochait ses lèvres un peu trop dangereusement de celle d'Axel. En plus de passer sa main sur celle du bleuet. Harley attrapa son chat dans la baignoire encore bien mouiller et le jeta sur Marie. Cette dernière cria et arrêta son élan pour embrasser le suédois.

- AAAAH UN RAT !
- Trop sympa Marie, tu m'le gardes pendant que je cherche son peignoir ? Un rat ! Un rat ! Mais j'te permets pas d'parler comme ça de mon chat !
- quoi ?!
- Puis au passage "nous donner une seconde chance" ahahahahaha, ça va, vous étiez pas marié non plus !
- De quoi elle se mêle ! Parles en français.

Y'a comme une mouche qui avait piqué Harley. Elle se comportait d'une manière limite chiante. Comme avant quand y'avait Marie mais en puissance Maxi. Et oui, Bouboule a bien un peignoir, dans la salle de bain. Bien en évidence qu'Harley attrapa et vint ensuite habiller Bouboule de son peignoir. Il était tout mimi dedans ! Avec la petite capuche et les caches papatte ! Marie par contre, vit sa jolie robe un peu mouillée à cause du chat. Et elle l'avait mauvaise contre Harley qui se comportait de façon encore plus étrange et chiante avec elle. L'albinos se foutu finalement entre les deux individus et foutu limite son gros cul sur Marie qui n'avait pas eu d'autre choix que de s'éloigner. De son côté, l'albinos passa son bras sur la nuque du bleuet.

- En parlant de Belgique !
- Tu nous a écouté ?!
- *Snobe Marie* Tu m'as pas rapporté de souvenirs ?! T'as de la chance, j'ai pas encore fouillé dans ton sac pour vérifié ! *Regardes Marie* Par contre toi t'en n'as pas.
- MAON !

Je crois bien que le visage de Marie commençait à devenir rouge de rage. Mais elle souffla un bon coup. Elle se disait qu'elle était là pour Axel, pas pour Harley. Enfin je suppose ! Le coeur de l'albinos battait toujours autant à la chamade, tellement qu'elle en devenait rouge. Parce qu'au fond, elle était vraiment en colère. Sa tension commençait à baisser, elle savait qu'il fallait se calmer. Elle le savait, mais ne put s'empêcher de continuer ses crasses. Ne l'oublions pas, la jeune femme est une rancunière avec ce genre de nana. Tant qu'elle n'a pas sa vengeance.... Même si là, on en venait plus à de la jalousie qu'autre chose. A vrai dire, Harley se sentait tellement menacée. Faut dire que si Axel retournait avec, elle, elle pourrait plus rester avec lui et habiter ici. Et elle avait vécu bien trop de moment important avec lui pour tout effacer du jour au lendemain à cause de la française. Il était restée une année avec elle et c'était sa première relation sérieuse. Forcément, c'était pas n'importe qui.

- Hum hum, Axel, on pourrait parler. Juste tous les deux ?
- *Lance un regard mauvais* NON IL A PAS ENVIE !

Et là, c'était la grosse colère d'hystérie limite drôle. Parce qu'à vrai dire, Harley énervée, c'était pas toujours crédible. Marie avalait une nouvelle gorgée de son café et Harley foutu un coup dans sa tasse pour qu'elle s'en renverse dessus et qu'elle se prenne la tasse dans le pife au passage. A vrai dire, l'albinos était surprise elle même de sa propre réaction. Elle n'arrivait vraiment pas à comprendre pourquoi elle pétait une durite comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel
Voyageur chercheur de merde
Voyageur chercheur de merde
avatar

Surnom : L'enfoiré
Pouvoir : Invocateur des lames
Points de Puissance : 40 525 points
Points de Réputation : 54 900 points
Points du Membre : 669 points
Double Compte : Eve Leblanc
Messages : 2314

MessageSujet: Re: La collocation, ça a du bon [Stokholm, suède]   Lun 7 Juil - 21:24

Axel eut comme une sorte de panique quand il vit Marie tenter de l'embrasser en plus. Non mais... il avait plus envie de ressortir avec elle lui! Mais heureusement, ou pas avec le recule vu comment la situation va dégénérer, Harley intervint en balançant son rat... euh chat sur Marie pour les séparer. elle retourna ensuite chercher le peignoir du chat, non sincèrement! c'est une idée à breveter! ce serait trop génial! imaginez un chaton trop cute avec son p'tit peignoir! c'est à vous en faire fondre les yeux tant de cuteness! Marie quant à elle s'offusqua de la tronche du chat qui ressemblait plus à un rat d'égouts en l'état actuel. un rat dépressif vu ses yeux mi-clos et sa bouche en V inversé. Puis elle s’offusqua également de la remarque de l'indienne Albinos.

- De quoi elle se mêle ! Parles en français.
- Euh... j'sais pas.

Axel fit un sourire un peu tendu par ce que Marie les regardait à tour de tour de façon bien mauvaise. L'albinos revint pour mettre son peignoir au chat et là, même Axel ne pouvait pas dire qu'il était pas trop meugnon là dedans! Non mais regardez moi ça! y a une capuche avec des petites noreilles dedans pour qu'il puisse mettre ses petites noreilles à li dedans. haaaaaaan! trop tendre! Puis harley vint limite s'assoir sur les genoux d'Axel qui se décala in extremis (en italique bitch vu que c'est du latin! Typographie powaaaaaa!) le tout avant qu'elle pose son gros cuhatwerk sur les genoux de Axel. Puis elle vint faire remarquer à Axel qu'il lui avait toujours pas offert son cadeau qu'il lui avait annoncé.

- Aaaaaah ouais! j'avais zappé! bah! je vais le chercher!

Axel se leva jusqu'à sa chambre et fouilla dans son sac de voyage qu'il n'avait toujours pas défait pour trouver le cadeau pour Harley. Que dis-je le cadeau... LES CADEAUX!! Bah ouais bitch elle avait droit à deux même! Mais alors que axel s'était levé, Marie tirait une tronche bien haineuse par ce qu'elle avait l'impression d'être snobée par Axel qui reportait toute son attention vers harley. La jeune femme aux cheveux blancs avait bien joué son jeu la sale gosse! Il revint se poser à côté de harley puis lui tendit ses deux cadeaux avec un sourire.

- Tiens! cadeaux! Bon je préviens... Y en a un un peu spé!

L'albinos ouvrit les papiers cadeaux comme une gamine tout en regardant d'un air un peu mesquin et triomphant Marie. Elle ouvrit le plus petit en premier, elle garde le meilleur pour la fin. Elle trouva une sorte de petite babiole qui avait l'air de plus être pour la décoration qu'autre chose.

- Euh... ça on m'a dit que c'est un porte bonheur. Tu peux le mettre dans ta voiture par exemple je pense. Ou même l'accrocher à un sac je pense. et l'autre euh... *trop tard elle a déjà ouvert.* bah voilà quoi! j'ai cru comprendre que là-bas ils étaient doués en dentelle donc... comme c'est locale...

Il sourit un peu gêné mais en même temps amusé par son cadeau. En effet, il avait offert à harley un ensemble de sous-vêtements en dentelle avec culote, soutif, bas et même le porte-jarretelle et une nuisette bien sexy. Axel rougissait presque. par ce que c'est culotté (j'viens de me rendre copte du jeu de mot MDR) comme cadeau et ça peut être bien mal pris. D'ailleurs Marie l'interpréta bien comme elle voulait l'interpréter mais fit comme si de rien n'était. en réalité, c'était en bonne partie pour rire que Axel faisait ce cadeau, un peu comme quand on offre un gode à un pote pour déconner quoi. Puis après ça, Marie interrompit ce chouette petit moment puis proposer à Axel un entretient en privé.

- Hum hum, Axel, on pourrait parler. Juste tous les deux ?
- *Lance un regard mauvais* NON IL A PAS ENVIE !
- ouais c'est ça! battez vous pour moi! *regards trop mauvais se posant sur lui.* euh je déconne hein! haha... euh... tiens harley t'as pas de café! je vais t'en faire!

Axel ressentait la tension dans l'air. les deux nanas avaient qu'une envie, se foutre sur la gueule. Et en bon gros lâche, il préférait fuir plutôt que de voire ça. Mais Marie prit les devants et se leva également mais plus vite que lui et avec un regard et un ton terriblement froid s'adressa à Axel.

- Non c'est bon... elle peu finir mes reste. je m'en vais.
- ah... euh ok. j'te raccompagne.

Axel en toute politesse raccompagna Marie qui jetait un dernier regard mauvais à Harley mais en même temps cette fois empli d'une certaine tristesse. Axel accompagna la française jusqu'au pallier qui sur le paillasson se mit à parler à Axel en français à croire qu'elle allait dire un truc qu'elle voulait pas que harley entende, Axel lui répondait aussi en français, dans un français plus perfectionné qu'avant, son stage en Belgique l'avait aidé après tout. Elle avait juste l'air triste et au bord des larmes.

- C'est bon... Je comprends. Comme je le pensais, tant qu'elle sera là il n'y aura aucune place pour nous deux.
- Je...
- L'important c'est que tu soit heureux. Et j'ai vu comme tu a l'air heureux avec elle. plus que tu l'as jamais vraiment été avec moi. Je suis désolé de pas pouvoir t'apporter ce que t'aurais voulu.
- ...
- je t'aime.

La blonde posa sa main sur la joue de Axel puis lui déposa un baisé sur la bouche avant de se mettre à pleurer et de ponctuer le tout par un "au revoir" à peine audible, les sanglots commençant à l'engloutir. Axel restait sans voix, ils avait pas trop quoi dire ou faire à cet instant précis, il tenta d'ouvrir la bouche mais Marie lui fit signe que cela ne servait à rien de parler.

- je...
- Chuuuuuut! Je t'aimais! mais maintenant je te laisse, tu n'avanceras jamais avec moi. Mais avec elle oui.

Là, axel ne sut encore plus pas quoi dire. Elle s'en alla en pleurant sobrement et dignement mais de façon tout de même visible. c'était pas la grosse fontaine à larme quoi mais ça se voyait quand même qu'elle pleurait malgré ses tentatives pour le cacher. Axel la regarda partir puis vit le voisin, monsieur Peirce qui regarda axel et lui fit un signe d'approbation. Le vieux s'imaginait que c'était encore une conquête de Axel et approuvait l'attitude de BG qui se tape plein de nanas de Axel. Le suédois lui rendit son signe puis rentra chez lui et à peine eut il tourné le dos qu'il vit harley que sa curiosité avait poussé jusque dans l'entrée et qui lui posait un regard inquisiteur, bouboule dans les mains et le café de marie dans l'autre.


_________________
Le quotidien de Axel:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harley Redfox
Ligue M
Ligue M
avatar

Surnom : L'albinos
Pouvoir : Contrôle de la lumière
Points de Réputation : 36 500 points
Double Compte : Cherry
Messages : 339

MessageSujet: Re: La collocation, ça a du bon [Stokholm, suède]   Mer 9 Juil - 14:11


Eh ouais ! D'abord son chat, il est trop tendre ! Et son cul à elle, il est trop BG ! Trop bien engraissé d'abord ! Mais bref, la jeune femme était plutôt contente puisqu'elle allait avoir ses cadeaux ! Et elle était tellement heureuse qu'elle ouvrait ça comme un gosse qui ouvre ses cadeaux de noël. Au début, elle découvrit un truc un peu bizarre. Un porte bonheur selon lui ! C'pas grave, c'est chouette ! L'albinos le mettra forcément dans sa voiture, toujours très contente des cadeaux. Puis ouvrit le second rapidement et là... C'était un cadeau un peu douteux quand même. Harley était un peu surprise quand même. Genre, il avait choisit ça minutieusement ? Mais beaucoup d'humour, la voyageuse se marra un bon coup. Ça la fit bien rire, et finit par s'arrêter lorsqu'elle se posa une ultime question en regardant les tailles.

- Hey mais attends... Tu la connais comment ma taille ?!

Au final, le bluet put subtilement échapper à tout ça puisque Marie e Harley se prenait le choux. De son côté Axel fit une blague plus que douteuse qui ne plu pas du tout aux demoiselles. Autant vous dire qu'Harley en devenait encore plus rouge de rage. Plus rouge que sa nouvelle petite culotte ! Il partit au final sympathiquement faire un café à l'albinos mais c'te connasse de française en profita pour avoir son solo. Harley ne put rien faire, pas le choix... Tant pis. Mais heureusement, la blonde décida de s'en aller, suivit de près par Axel. Et puisqu'elle se barre ! Autant débarrasser son café ! La foutre dehors encore plus rapidement. Mais le suédois laissa la porte ouverte, ils parlaient en français en plus ! Han ça lui foutait les boules de rien comprendre. Reine de l'espionnage tout de même, l'albinos avait observer toute la scène, jusqu'au baiser et ne put s'empêcher de lâcher une phrase fort sympathique.

- Oh la pétasse !

Et tout à coup, l'albinos gueula un truc en français. Un français trop parfait pour être vrai! C'était limite flippant. Genre, elle vous a tous niquer depuis le début !
 
- Hey ! Je comprends le français bande de coooons !

Le café de Marie dans la mains pour débarrasser et son chat dans l'autre, Axel entra juste au moment où elle gueula cette magnifique phrase bien prononcée. Et l'albinos se mit à reparler en suédois.

- Non mais je déconne, c'est mon collègue qui m'a appris cette phrase.

Sauf qu'Harley, on voyait qu'elle était vraiment dégoutée. Au final, cette nana peut pas cacher grand chose. Sans dire un mot de plus et après avoir parler si froidement à son colocataire, elle partit dans la cuisine déposer cette tasse. Elle prit son café pour le boire et laissa en liberté Bouboule. Toujours en tirant un peu la tronche, la jeune femme se mit sur la terrasse pour boire son café et regarda Marie sortir du bâtiment. Une idée malsaine lui vint en tête, elle pencha dangereusement sa tasse pour lui renverser dans la gueule ce qu'il y avait dedans... Mais non, la suédoise se rattrapa et bu finalement tout son café. Elle restait simplement muette. Tentant de se calmer par rapport à la scène qu'elle avait vu. La jeune femme partit finalement se prendre une bonne douche et se prépara pour partir au dernier jour de son stage. En mode bitch oupah ! Mais pas en mode camionneuse quoi. Elle prit tout de même le porte bonheur offert pas le bleuet pour le foutre dans sa bagnole mais se contenta seulement d'un petit signe de main pour lui dire au revoir. Sans trop prononcer un seul mot....

Harley partit comme ça à son taff et au final, elle revint assez tard. Elle avait comme eu besoin de changer d'air et se remettre de ses émotions. C'était vraiment énervant cette scène et elle était tout simplement partit manger chez sa soeur. Telle une bonne squatteuse. Elle rentra à pas d'heure limite pour se foutre sur le canapé. Retirant ses chaussures comme une beauf et allumer la télé. Commencer à somnoler devant. Meuh t'as une chambre méchante ! Au fond, Harley en voulait limite au monde entier. Ce baiser lui passait trop en travers de la gorge. Elle ne le comprenait pas. Et ne comprenait même pas pourquoi Axel au final, ne poussa pas la blonde. Au moins la rejeter. Lui montrer que c'était dégueulasse. Puis elle lui avait dit quoi en plus ?

Si ça se trouve, ils avaient prévus de se remettre ensemble. Et juste pour la faire chier, ils ont parlé en français. Sûr qu'ils ont prévus de la foutre dehors. Alors à force de penser à ce genre de truc, la jeune femme posa comme une bourine la télécommande sur la table. Toutes ses pensées devenaient insupportables. Elle sentait bien que c'te blonde allait tout foutre en l'air et que manière, elle avait plus de légitimité. Mais bref, j'eu terminus mon histoire o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel
Voyageur chercheur de merde
Voyageur chercheur de merde
avatar

Surnom : L'enfoiré
Pouvoir : Invocateur des lames
Points de Puissance : 40 525 points
Points de Réputation : 54 900 points
Points du Membre : 669 points
Double Compte : Eve Leblanc
Messages : 2314

MessageSujet: Re: La collocation, ça a du bon [Stokholm, suède]   Jeu 10 Juil - 16:48

Spoiler:
 

Harley semblait pas vraiment refaite d'avoir vu ce qu'elle avait vu. elle tirait la tronche et allez savoir pourquoi, Axel sentait qu'elle allait lui jeter la café à la gueule. Au lieu de ça, elle gueula dans un français de façon totalement suspecte mais parfaite, un p'tit accent du nord même pour les connaisseurs, qu'elle comprenait le français. La française avait entendu mais n'y prêta pas attention, trop dans son blues. Axel fut pour sa part surpris d'entendre sa colocataire parler français. Mais ça sentait le gaz! attend! comment elle aurait fait pour passer d'un français inexistant à un français impeccable en deux mois a part de façon intensive, et même... puis elle avait pas le temps pour ça vu son stage. Mais bon, elle vint ensuite dire en suédois avec un peu de honte on aurait dit. Honte de s'être emportée en fait, qu'elle ne savait dire que ça en français. Elle semblait vraiment mal. Sans rien dire de plus, elle s'en alla dans la cuisine reposer son chat qui marcha dans l'appartement avec son peignoir avec sa bouille trop tendre en tentant de se débarrasser de cet habit. elle alla ensuite se poser sur la terrasse. Axel restait comme un con dans l'entrée.

- Pfffff j'suis vraiment pas doué avec les nana! j'sais pas pourquoi mais des fois j'ai de don de me prendre la tronche avec elles sans piger pourquoi.

Axel espèce d'abrutis! t'avais donc rien pigé à ce que te disait Marie?! Elle te disait clairement qu'il se passe quelque chose entre toi et harley! bah nan! axel l'avait pris dans le sens que tant que Harley et lui seraient colloc', lui et marie ne pourraient avoir une relation stable. Or Axel n'avait aucune envie d'une relation stable avec elle donc aucune envie de quitter sa collocation avec Harley contrairement à ce que l'albinos semblait penser en interprétant ce qu'elle venait de voire. Axel était bien dans sa collocation avec l'albinos. Axel vint se poser dans le salon et vit le canapé qui puait la merde. Il se disait qu'ils auraient dut le donner à Joe, il en aurait peut être besoin dans la rue alors que les deux colocataires n'en avaient pas la moindre utilité. Au passage, axel avait toujours pas trop pigé comment harley avait viré Joe. Lorsqu'il la recroisa, elle sortait de la douche et il le snoba pour aller se préparer à aller à son dernier jour de stage. Axel faisait la boude du coup lorsqu'elle quitta l'appartement pour y aller.

- Pffff il lui prends quoi?!
- Maoooon!
- Pffff! Pourquoi j'te cause à toi?
- Maon!

le chat griffa Axel qui était sympa en lui enlevant son peignoir avant d'aller se poser devant la télé que axel regardait pour se lécher. Quel enfoiré cet animal! Axel du coup appela Fla' au téléphone.

- Fla'!
- Gros t'es rentré de belgique?!
- ouais depuis hier!
- Cool!
- Tu peux passer?! J'aurais besoin d'un coup de main pour débarrasser un truc.
- J'arrive mec!

Fla' arriva 15 minutes après accompagné de Zab'... vous savez le pote black dealeur de Axel. celui c'est zarb' quoi. Il donna au passage son cadeau à Fla'. oui, il avait aussi un cadeau. Une énorme choppe aux couleurs de la Belgique. le grand maigre était super refait. Le black n'avait rien. Axel n'avait pas pensé à lui. A part lui ramener de la drogue il voyait pas... Puis à l'aéroport la drogue moyen. Au pire il lui en voulait pas. à trois, ils sortirent le canapé répugnant. Trop crevés de l'avoir descendu, ils se posèrent dessus comme des sac, sur le trottoir et fumèrent un pétard.

- Il fouette v'aiment ce canapé mec!
- Ouai! y a un clodo qu'a dormi dessus. et Ylva qu'a accouché dessus.
- Haha! ouais ça j'ai entendu dire! ça devait être épic!
- Oh je t'en parle pas!
- Tu veux fai' un tou' avec nous mec?
- Pffff nan! j'ai la flemme! Puis j'dois voire du monde aujourd'hui. Mais merci.
- oulah ça va pas toi!
- Fo'cément à cause d'une fille ça!
- Claire!
- ...
- Ah! il dit rien il approuve!
- On m'a dit que tu so'tait avec ta colloc'! c'est ça le soucis?! se taper sa colloc' pas le bon plan! j'ai testé!
- qui t'a dit ça?!
- lui! *motre fla' qui sourit bêtement*
- Bah quoi?! tu te l'est tapé nan?! Obligé!
- ...
- Ah! il confi'me enco'e!
- Allez! qu'est ce qui va pas avec Harley?!
- Vous m'faites chier!

Axel tira une dernière longue latte sur le join et puis l'écrasa sur le coin du canapé avant de remonter en laissant les deux autres gros zonards sur le canapé qui pue en train de se préparer un autre pétard. Ils se firent même donner du fric par des passants, tellement des clodo! Axel pour sa part redescendit pas bien longtemps après avec un sac dans le dos. Il fit un Fuck aux deux cons qui lui réclamaient de l'argent en se marrant. A noter que Zab' embarquera le canapé pour son appartement. Et bien sûr il le lavera... ou pas. c'est vrais que zab' est presque un clodo. Enfin l'est aussi sale qu'un clodo quoi.
Axel tirait la tronche, il sortit son portable puis appela.

- Allo?
- Allo c'est moi.
- Axel! t'es rentré?! t'aurais put me...
- Je vais passer ce soir. J'ai besoin de me défouler.
- Euh... d'accord.

Axel raccrocha puis marcha dans la rue jusqu'au bar restaurant des parents de harley. Le père de harley fut surpris de le voire et insista pour lui offrir un verre. Axel accepta par pure politesse. En fait c'est aussi que le père de harley l'impressionne et il ose jamais trop lui dire non.

- Alors! ça c'est bien passé ce voyage.
- Bien! Au fait... félicitation pour les jumeaux!
- Merci! c'est harley qu'est contente. on est même passé dans le journal! Un bébé albinos et l'autre normal... c'est rare! c'est même assez curieux. Mais ma femme a encore un peu de mal à s'en remettre.
- Oui j'imagine. D'ailleurs! je venais pour vous donner ça.

Axel sortit de son sac à dos plusieurs paquets. il avait pensé à la famille de harley pour les souvenirs. Il acheté un cadeau de naissance pour les jumeaux, un porte bonnheur comme il avait donné à harley pour chaque membre de la famille, ça rendait le cadeau qu'il avait fait à harley encore plus sympa et particulier. Soit des masses. Axel est quelqu'un de très généreux et désintéressé contrairement à ce qu'on pourriat penser. un de ses rares défauts. Le père semblait heureux en voyant les cadeaux. Il était presque en larme et vint serrer axel dans ses bras, faisant presque mal au bleuet qui s'attendait pas à ce genre de réaction.

- merci Axel! t'es vraiment un chouette jeune homme! je suis content que ma fille t'ai rencontré.
- De... de rien! Par contre je vais partir. Faut que j'aille voire ma mère.
- Prends un dernier verre! j'offre!
- nan... nan merci.
- d'accord. passe le bonjour à ta mère et donne lui ça de ma part.

Il avait écrit des recettes de cuisine sur calepin. Axel le salua puis quitta le bar. A peine eut il fait quelques pas dehors qu'il croisa la sœur la plus âgée de Harley: Haylia.

- Axel! qu'est ce que tu fais ici?!
- tu demanderas à te père.
- Attends axel... ça va pas?
- Si... Si pourquoi?
- Nan! pour rien! t'es sûr?
- Ouais. Tu fais quoi ici?
- Je vais aider mon père au service. ma mère est encore en congé maternité tu vois.
- Ah ouais c'est vrais.
- ça va avec harley?!
- ... Ouais... ça va nikel... Nikel!
- *silence pesant et elle tire une tronche mauvaise* J'te préviens! Si tu rends ma sœur malheureuse tu va douiller!

Axel trouva pas quoi dire. La sœurette était très protectrice et avait directement pigé qu'il y avait un truc qui allait pas fort entre Axel et harley. Juste en regardant la mine que tirait Axel. La sœur traça alors son chemin alors qu'axel lui ne savait pas trop quoi dire ou quoi faire. il savait pas trop comment interpréter ce qu'elle venait de lui dire, ni même tout ce qu'on lui disait aujourd'hui. Il tira la tronche puis taxa une clope au premier fumeur qu'il croisa puis fuma le long de son chemin pour aller voire son pote Marius et ylva et son filleule. Il fut pas très en forme et resta pas longtemps. Il leur offrit leurs cadeaux puis s'en alla. Il passa voire 2-3 autres personnes qu'il avait pas vu depuis un moment ou à qui il avait également prévu de faire un cadeau. Il vagabonda aussi un peu en ville en mode grosse déprime en taxant des clopes à tous ceux qu'ils croisait et qui acceptaient de le lui offrir. Quand il fume en général, c'est qu'il est pas bien. Il finit par aller chez sa mère pour l'heure du repas. Il l'avait pas prévenue mais bon... pas grave.

Bien sûr ils le jetèrent pas. Et ça se passa pas trop mal ce repas. Enfin, pas forcément pour axel qui s'amusait pas des masses, un peu pas dans ses chaussettes. Mais contrairement à d'habitude, ça finissait pas avec Axel qui faisait un scandale. Axel prenait il de la maturité dans sa relation avec sa mère? Il lui offrit un ensemble de couteau qu'il avait trouvé en Belgique et un guide touristique à son beau père. Il lui avait semblé qu'ils voulaient visiter la Belgique avec sa mère. Et pour sa sœur, des vêtements trop mignons. l'est chouette mine de rien le mec. Il parla de son voyage à sa mère, elle lui en demandait pas mal, en même temps c'était grâce à son piston ce stage. Axel commença à partir assez vite après le repas, justifiant un rendez-vous avec quelqu'un. Après tout c'est vrais. il devait voire Tara. Avant qu'il parte sa mère qui avait senti qu'il allait pas bien s'inquiéta pour lui. Elle est pas la mère indigne que Axel écrit. ou du moins ne l'est plus.

- ça va Axel?! Tu as l'aire...
- ça va ça va. Fatigué c'est tout.
- D'accord. tu es sûr?
- ouais.
- ça va pas avec harley?
- roh mais putain pourquoi tout le monde me pose cette question aujourd'hui! oui ça va!
- D'accord!
- Tiens... j'allais oublier... de la part du père de harley.

Il lui donna le calepin puis s'en alla. Il tirait encore plus la tronche qu'avant. Il en avait marre que tout le monde lui pose cette question. Bordel! ça voulait dire quoi ça?! ce "ça va bien avec Harley?" Qu'est ce qu'ils insinuent tous?! et puis pourquoi harley lui faisait la tronche?! il avait rien fait merde! elle se sentait coupable pour ce qu'ils avaient fait pour l'aéroport?! L'idée l'emmerdait. Il finit par arriver devant chez Tara et taxa une clope à un des mecs qui sortait de la salle d'arme familiale. Tara finit par le rejoindre en le voyant dehors seul en train de fumer une clope.

- La clope c'est mauvais pour le cardio!
- dis ça au mec qui vient de me la filer! Il sortait de chez toi!
- C'est un élève de mon père m'en fous! toi t'es mon élève! éteins moi ça!

Axel s'exécuta et entra en tirant la tronche. tara avait l'air un peu sur les nerfs.

- T'aurais put me prévenir quand t'étais arrivé!
- désolé.
- Puis... tu m'as laissé presque aucune nouvelle pendant deux mois. ça c'est bien passé?
- Assez.
- bon y t'arrive quoi?! cause!
- Rien... juste pas trop la forme.
- t'as intérêt à être plus en forme pour l'entrainement! Et à avoir ton équipement!
- J'ai.

La jeune rousse grommelait alors qu'elle guidait Axel jusqu'à la pièce où ils s'entrainaient. Axel partit se changer alors qu'elle s’étirait et s'échauffait. Axel en la rejoignant en fit de même. ils firent quelques exercices techniques, de répétition de mouvements, puis elle lui donna des cours pus théorique sur les mouvements à avoir ou à éviter. mine de rien, c'est complexe le sport. Des fois faut avoir des connaissances en anatomie. Surtout dans les sports de combat. Puis ils firent quelques combats et comme toujours elle défonça Axel. Puis il partit prendre sa douche toujours avec cet air pas en forme et un peu triste qui ne l'avait pas quitté depuis ce matin. en sortant, tout frais, il croisa Tara qui sortait également de la douche et se séchait les cheveux. Il la regardait faire. Elle lui sourit et il lui rendit son sourire, un peu par politesse mais aussi par ce que ça faisait du bien, quelqu'un qui ne lui demandait pas si ça allait avec harley. cette question le hantait presque au final par ce qu'il n'avait pas la réponse. Puis la rousse vint le voire.

- Tu... Tu veux rester ici cette nuit?
- En fait... je t'avais ramené un truc de Belgique.

Axel sortit se son sac le dernier cadeau que la rousse déballa avec un grand sourire. Elle découvrit un bracelet assez beau qu'elle enfila. Elle souriait de toutes ses dents puis serra Axel dans ses bras.

- merci! Fallait pas!
- Bah... tu me donne ces cours... puis voilà t'es une bonne amie et...

elle ne le laissa pas terminer sa phrase et l'embrassa. En même temps, elle laissait une de ses jambes s'enrouler autour de celles d'Axel et serrait l'une des mains du bleuet. elle le saisit par le col puis l'embrassa encore tout en lui enlevant son haut puis son bas alors qu'elle l'attirait vers sa chambre. Axel se laissait faire sans vraiment de conviction et sans pour autant l'en empêcher. Elle finit par le pousser sur son lit avec un regard coquin puis lui ôta son caleçon et constata que... bah... c'était pas le soldat bien discipliné au garde à vous. elle sourrit.

- t'en fais pas! ça peut arriver!

Puis elle fit des trucs un peu cochons à Axel qui remédièrent à sa situation de soldat au repos m'voyez. Puis là... bah ils firent l'amourche quoi! la jeune femme semblait plus fougueuse qu'elle ne l'avait jamais été, le cadeau que lui avait fait Axel plus le fait de le revoir après deux mois avait dut attiser sa passion. Mais pour Axel, c'était pas le maxi pied. c'était bien mais... en comparaison de la veille avec harley... c'était pas le must. Et puis pour la première fois alors que Axel et elle faisait l'acte, elle lui annonça qu'elle l'aimait. Axel n'y répondit pas. Il fit même la chose à ne jamais faire... sans même s'en rendre compte, il laissa échapper le nom d'une autre. ce nom était: harley. Ce n'était qu'un murmure mais Tara l'avait entendu. Elle fit comme si de rien mais elle l'avait entendu. Axel finit par s'endormir après l'acte mais Tara elle ne dormi pas de la nuit, torturée par l'idée qu'il ne l'aime pas mais une autre. Le fait qu'il puisse penser à une autre alors qu'il faisait l'amour avec elle. en plus c'était donc pour ça que son soldat n'était pas au gare à vous. Il n'avait aucun désire pour elle mais désirait une autre! Sa putain de colocataire!

Le lendemain matin, Axel quitta la maison de Tara un peu comme un voleur alors qu'elle dormait. Elle l'avait vu partir mais l'avait laissé faire et une fois qu'il n'était plus là, pleura se haine et son chagrin. Axel lui retourna chez lui et constata que harley dormait toujours sur le canapé et que bouboule était posé sur elle. Il se posa juste devant elle puis la regarda avec un sourire pour l'accueillir d'un bonjour alors qu'elle se réveillait et avec un sourire. Il avait pas envie de lui faire la boude. c'était naze! du coup... autant faire comme si de rien n'était!

_________________
Le quotidien de Axel:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harley Redfox
Ligue M
Ligue M
avatar

Surnom : L'albinos
Pouvoir : Contrôle de la lumière
Points de Réputation : 36 500 points
Double Compte : Cherry
Messages : 339

MessageSujet: Re: La collocation, ça a du bon [Stokholm, suède]   Jeu 10 Juil - 23:23

Un week end de riche !


Harley dormait à présent... Devant la télé, encore à moitié habillée. Les lunettes sur la tête ! C'était pas joli à voir ! En plus, elle dort vraiment comme un sac c'te meuf, avec sa bave et tout le reste. Aucun spectacle n'était plus drôle ou plus tendre que celui de voir l'albinos pioncer. Avant de dormir, elle était tellement en colère qu'elle s'endormit en pensant à Axel. Et c'était bien sur lui qu'elle ne voulait pas tomber ce soir à Dreamland. Elle l'avait d'ailleurs vu de loin, mais avait tout simplement fuit discretos. Heureusement, cette nuit à Dreamland l'avait calmé vis à vis de lui. Après tout ce n'était pas si dramatique ? Un baise, ça ne veut pas forcément dire grand chose ! Puis merde, Dreamland finit pour la soirée, une douce voix la réveilla. Un petit bonjour... La suédoise ouvrit les yeux lentement, les lunettes de travers, la bave dans le coin des lèvres. Trop dans les vapes, elle répondit tel un nounours avec une petite sourire tout tendre.

- Bonjour...

Axel venait de rentrer, et c'était bien lui qui l'avait réveillé. A se mettre devant elle, assit avec son sourire. La jeune femme s'étira puis ouvrit les yeux de plus en plus. Ses lunettes déjà sur la tronche mais tordu lui permit de voir cette silhouette juste devant elle ce qui la fit énormément sursauter. Oui, Harley tomba du fauteuil. Bouboule partit en courant en entendant le petit cri aigu de sa maitresse. L'albinos était désormais par terre et fixa Axel avec ses lunettes tordue et sa gueule de pas réveillée. Elle avait vraiment flippé et elle se releva lentement. Se remettant de ses émotions et attrapa un coussin sur le canapé pour frapper le bleuet avec. 

- T'es ouf ! J'ai eu trop peur ! J'ai cru que c'était le voisin qui me matait ! 

La jeune femme finit par s'asseoir sur le canapé, arrêtant de martyrisé le pauvre gars devant elle ! Finalement, elle était bien calme et continua de s'étirer, bailler et tout ce que vous voulez ! Elle venait de se réveiller c'est sûr. Harley avait tout de même le sourire aux lèvres mais remarqua tout de même que son colocataire avait l'air légèrement contrarié. Il avait beau sourire, elle le connaissait assez maintenant pour savoir quand il tirait un peu la tronche intérieurement. Mais la jeune femme avait une surprise de taille pour lui. Quelque chose qu'allait lui remonter le moral. Même si elle n'était toujours pas totalement réveillée, Harley s'assit à côté de lui. Un grand sourire aux lèvres. Elle ne se doutait pas du tout de la nuit qu'il avait passé.

Je peux d'ailleurs vous dire que si elle savait tout ça, elle aurait juste envie de lui péter de la gueule. Pire encore, de déménager loin de sa tronche. Parce que oui, la jeune femme ne supporterait pas tout ça. Surtout qu'il a offert un joli bracelet à Tara m'enfin ! C'pas sympa pour elle. Elle, a eu droit à un porte bonheur que finalement il a offert à toute sa famille et un truc pour blaguer. Et c'te catin un bracelet. Je peux vous dire que l'albinos s'en mordrait les doigts si elle le savait. Elle serait terriblement triste même.

Mais bref, on en était au passage où elle posa son cul à côté de celui d'Axel. Elle enroula son bras autours de la nuque du bleuet avec son sourire trop chiant (son sourire à elle). M'enfin, il est beau son sourire c'est déjà ça. Harley lui toucha ensuite le nez. Comme si c'était un petit chaton tient !

- Oulalala ! T'es contrarié toi ! Allez, tu t'es disputé avec ta mère c'est ça ? *sans lui laisser répondre* MAIS ! Heureusement j'ai quelque chose qui te remontera le moral ! Tu sais, j'ai fini mon stage hier soir... D'ailleurs, je t'ai attendu. T'étais où ? *Mytho ! Tu l'as pas du tout attendu, mais elle s'est inquiétée tout de même* Mais on s'en fou ! Parle pas, parle pas ! Ils m'ont filé des billets pour un concert trop bien ! Dans une ville voisine et aveeec ! Un séjour de 3 jours dans un hôtel de mega luxe !!!

Harley sortit tout ce bazard de quelque part et gigota tous les billets devant la tronche d'Axel en mode trop bête. Mais trop refaite de pouvoir se reposer un peu avec un bon séjour. Puis c'était l'occaz de se retrouver sans se faire la tronche ! En effet, son entreprise lui avait fait cadeau de tout ça. Et je peux vous dire que l'hôtel c'était un truc de fou ! Le tout, à partir de ce soir ! Et ça, c'était encore plus chouette. La jeune femme ne laissait limite pas une seule seconde au bleuet d'en placer une et elle avait l'air franchement débile avec ses lunettes de travers.

- Y'a pleiin de truc ! Jaccuzi, massage, bouffe de riche, piscine intérieur chauffée, peignoir, douche de je ne sais combien de mètre carré ! Un truc de ouuuuf quoi ! Et j'en passe ! Alors fait pas ta pute ! Tu viens ! En parlant de pute.... *Snif Axel et fait une grimace* tu schlingue un peu... Tu sens trop la clope. T'as déprimé je suis sûre. M'allez, prépare ton sac ! On part en voiture. Je te laisse pas le choix. Ou si tu viens pas je te ferai la gueule jusqu'à la fin de ta vie. 

Au fond, l'albinos espérait terriblement qu'Axel soit aussi enthousiaste qu'elle. C'est vrai quoi ! Ils allaient passé trois jours de malade dans un hôtel aussi luxueux ! C'est pas tous les jours qu'on pouvait vivre ça. Et puis voilà, c'est une bonne occasion de passer du temps ensemble tranquillou à bien s'amuser. Tel de bons gros juifs qui partageront pas ! Au final la jeune femme lâcha le suédois pour bah, juste attendre qu'il se prépare avec son air de folle dingue. C'est sûr qu'à côté de Tara, elle était pas sexy sur le coup. Du moins, on prendrait peur à se réveiller à côté de cette nana au réveil. Elle finit par bailler un bon coup sans même mettre la main devant la bouche. C'était limite si elle ne montrait pas toutes ses amygdales.

C'est certain, la jeune femme ne semblait plus du tout faire la tête. Et il avait pas intérêt à lui dire ce qu'il avait foutu cette nuit sinon elle allait pour de bon lui faire. Alors, autant ne pas gâcher ce moment m'enfin. Au final, elle regrettait aussi un peu de lui avoir fait la tête pour si peu. Bon si peu.... Elle rageait tout de même encore un peu. Mais Harley avait terriblement besoin d'oublier ça et de passer à côté. Elle partit finalement se prendre une bonne douche et se mettre plus à l'aise. Plusieurs heures de route les attendait. En attendant, le bleuet devait faire sa petite valise m'enfin !

Ce qu'elle ne savait pas en revanche, c'est que la chambre d'hôtel n'allait pas être si exceptionnelle que ça. Pas la meilleure ! Mais l'hôtel était vraiment mega bien ! Mais le concert bien pourri. Mais attendons désormais la réaction du bluet. Puis s'il veut pas venir, il criera derrière la porte de la salle de bain et elle lui pètera laggle à poil pour lui foutre ensuite la tête dans les chiottes !

Au passage, je précise qu'elle sourit lorsqu'elle remarqua que le fauteuil dégueulasse n'était plus là. Contente qu'Axel l'ait jeté, parce qu'elle avait la flemme ! C'était déjà ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel
Voyageur chercheur de merde
Voyageur chercheur de merde
avatar

Surnom : L'enfoiré
Pouvoir : Invocateur des lames
Points de Puissance : 40 525 points
Points de Réputation : 54 900 points
Points du Membre : 669 points
Double Compte : Eve Leblanc
Messages : 2314

MessageSujet: Re: La collocation, ça a du bon [Stokholm, suède]   Ven 11 Juil - 18:26

Non mais c'est bon calme toi harley! c'est pas un violeur! C'est Axel! En effet, la suédoise avait pris peur en voyant Axel juste devant elle. à Noter qu'elle avait l'air d'une folle au levé du lit, cheveux ébouriffés et lunettes tordues, elle fit peur à Axel au final même qui sursauta à cause de sa réaction. Bah ouais quoi, c'est soudain et il s'y attendait pas. Puis elle avait une tête de folle là.

- T'es ouf ! J'ai eu trop peur ! J'ai cru que c'était le voisin qui me matait !
- Aaaaah! ça va pas la tête tu mas fais peur! Puis genre le voisin! il serait entré comment?!

Elle se mit alors à le tabasser à coup de coussin. Le suédois se protégea de son bras mais se laissa faire globalement. Attendez! il allait pas répliquer! Pas d'humeur en plus. Il se force un peu à essayer d'aller mieux mais toujours pas la grosse joie quoi. Harley quant à elle semblait l'avoir retrouvé sa bonne humeur. Heureusement qu'elle devinait pas qu'il était allé voire Tara et surtout qu'ils avaient baisé. Surtout le lendemain de leur propre partie de jambe en l'air dans les toilettes et surtout après lui avoir donné un bijou. J'avoue que ça fait vraiment en mode Harley est la sex friend et tara est la copine. Mais bref, Harley se colla à côté de axel et se mit en mode "wesh mon pote" bras dessus, bras dessous, ce qui offrit d'ailleurs au suédois une superbe vue sur la poitrine de la suédoise. Et elle le laisse même pas en placer une elle lui posait des questions mais le laissait pas répondre.

- Oulalala ! T'es contrarié toi ! Allez, tu t'es disputé avec ta mère c'est ça ?
- Je...
- MAIS ! Heureusement j'ai quelque chose qui te remontera le moral ! Tu sais, j'ai fini mon stage hier soir... D'ailleurs, je t'ai attendu. T'étais où ?
- J'ai été voire...
Mais on s'en fou ! Parle pas, parle pas ! Ils m'ont filé des billets pour un concert trop bien ! Dans une ville voisine et aveeec ! Un séjour de 3 jours dans un hôtel de mega luxe !!!
- Euh... ok.

Sana grande conviction, il la laissa s'emballer toute seule comme une papillote. En même temps elle laissait pas beaucoup de place à ses réactions à lui. Elle lui colla sous le nez les billets de concert et les places de réservées à l'hotel mais il ne put vraiment lire par ce que c'était trop près. Vraiment sur son nez quoi. Puis elle enchaina.

- Y'a pleiin de truc ! Jaccuzi, massage, bouffe de riche, piscine intérieur chauffée, peignoir, douche de je ne sais combien de mètre carré ! Un truc de ouuuuf quoi ! Et j'en passe ! Alors fait pas ta pute ! Tu viens ! En parlant de pute.... *Snif Axel et fait une grimace* tu schlingue un peu... Tu sens trop la clope. T'as déprimé je suis sûre. M'allez, prépare ton sac ! On part en voiture. Je te laisse pas le choix. Ou si tu viens pas je te ferai la gueule jusqu'à la fin de ta vie.
- euh... d'accord.

Toujours pas trop de conviction mais bon. Si ça se trouve ça pouvait être sympa nana?! il souffla un coup puis fit cette fois un léger sourire un peu plus naturel mais se mit à sniffer ses fringues. En effet ça puait gravement la clope. Puis le suédois devait lui même sentir un peu le cul comme le dit Joe le clodo. Il n'attendit pas et se déssappa et commença à mettre ses fringues dans le coffre à linge sale. Aucune pudeur me direz-vous. Ben ils sont coloc' quoi! à force on fait pas trop attention. Mais de base oui axel a pas peur se s'exhiber, dans les limites du raisonnables. Harley pendant ce temps était partit prendre sa douche. Elle en avait bien besoin. Axel se fit un rapide petit dej' et prépara vite fait son sac. Puis une fois finit, il était toujours en caleçon je signale, il voulut aller à la douche. ilavait pensé à un truc de capital en même temps. Il arriva devant la salle de bain pile au moment où harley en sortait. Elle portait son peignoir sexy même. Pas celui de Axel trop grand comme la dernière fois. Non celui là est limite trop petit. Axel la vit donc sortie de douche et presque entièrement dévêtue. Il la trouva belle et très sexy. Il rougit un peu et resta sans rien dire deux secondes avant de se reprendre.

- Hum euh... j'ai fais mon sac. Mais j'ai pensé à un truc... On fait quoi de bouboule? Seul pendant 3 jours...

Axel aurait mieux fait de pas demander par ce que 30 ùminutes plus tard, une fois que tout le monde était douché et tout, bah ils étaient tous en voiture, direction l'hôtel. Harley, Axel et bouboule. oui harley avait vérifié et l’hôtel acceptait les animaux! attendez! on peu pas priver les vieilles cougares millionnaires de leur chiwawa! Axel dut donc rester tout le voyage avec le chat sur les genoux à devoir supporter ses miaulements et ses griffures par ce que du coup il se faisait les griffes sur axel pour se détendre. Mais bon ils arrivèrent vite à bon port en écrasant pas trop de passants. Une fois sur le parking de l'hôtel, Axel put constater que la publicité n'était pas mensongère. Ce truc était vraiment énorme et à peine arrivé à l'intérieur que c'était confirmé de plus belle. Mais j'vous jure y avait les lustres en cristal et tout là! Ils arrivèrent en face du réceptionniste qui leur donna leur chambre où ils se rendirent immédiatement et se rendirent compte de la terrible déception qu'était cette chambre. ça restait cool. mais ça devait être la plus bas de gamme de l'hôtel. Comparé aux films que s'était fait harley, c'était d'la pisse de chat. d'ailleurs en parlant de ça, à peine le chat s'était il installé dedans qu'il posa un pipi dans la salle de bain.

- Hmouais... j'ai l'impression d'me faire enfler là! ça reste la chambre d'hôtel la plus sympa que j'ai jamais vu mais bon! j'me sens entubé! ça va pas s'passer comme ça!

Axel semblait déterminé à ne pas en rester là. Axel eut une idée des plus cruelles! Il se saisit d'oreillers descendit avec, accompagné de harley. Il resta en embuscade dans le hall d'entré en mode discret à regarder le réceptionniste. Il attendit qu'ils changent et ile fois fait il fit un regard carnassier bien cruel. En plus c'était Nikel, il avait une tronche de stagiaire! Il avait également pris toutes les valises il sortit par une sortit discrète puis montra les oreillers à harley.

- Met ça sous ton t-shirt! et essaie d'être convaincante! balancer une réplique genre "chérie je suis fatigué" Ce serait nikel!

Il entra avec toutes les valises dans les bras en mode pressé suivit de harley qui surjouait violemment la femme enceinte.

- Bonjour! J'avais réservé la chambre conjugal grand luxe!
- Hmmmm mais personne n'a réservé cette chambre?
- quoi?! quoi?! Oh non putain c'est pas vrais! on traverse le pays! on prends un hotel au dernier moment et voilà ce qui s'passe! j'te l'avais dis chérie! j'te l'avais dis! Pas faire ce voyage! tout ça par ce que madame veut accoucher près de la mer et de sa mère!
- *veuillez insérer une réplique de femme enceinte qui faite de la peine.*
- Euh je...
- Vous êtes sûr que vous n'avez rien?!
- *encore une fois*
- Vous entendez! on a déjà fait des heures de voyages c'est pas bon à ce stade de la grossesse! en plus il fait chaud et il y a beaucoup de soleil. Avec son albinisme j'ai peu que ma femme ai attrapé une insolation! Ce serait terrible!
- Je... il y a une réservation oui... elle avait été annulé! Au nom de monsieur et madame Jarlson!
- Oui c'est moi! Eric Jarlson! mais comment ça annulé?!
- je ne sais pas je....
- *owiii là tu vas l'achever*
- *Semble stressé* Attendez il y a surement une erreur! hmmmm... D'accord tenez les clés! l’ascenseur est juste derrière vous!
- Merci mille fois monsieur! on s'en souviendra! tenez pour vous!

Axel lui donna un billet de 10 euros en pourboire pour sa gentillesse. Une façon bien pauvre de lui payer le service rendu en fait. Ils montèrent jusqu'à leur première chambre, prirent bouboule puis montèrent à la chambre volée où ils virent que là c'était tout de suite mieux! la chambre pile comme sur la brochure de Harley.

- abah je préfère tout de suite ça moi!

Le chat sauta des bras de harley et alla tout de suite se frotter au lit. Apparemment, il aimait le luxe cet enfoiré! par ce que là il pissait pas! il semblait plutôt refait même, étrangement énergique. il commençait à courir pour visiter la suite. Axel posa les valises et se dirigea vers le balcon et découvrit vite la vue superbe sur la ville qui était côtière. une belle petite ville de plaisance bien touristique à souhait mais très agréable. Avec le temps estivale, il faisait vraiment bon! je laisse harley décrire tout ce merdier d'abord! Axel explosa de rire en voyant le paysage.

- hahaha! n'empêche! plus c'est gros et plus ça passe! Vous appréciez votre suite madame Jarlson?! hahaha!

_________________
Le quotidien de Axel:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harley Redfox
Ligue M
Ligue M
avatar

Surnom : L'albinos
Pouvoir : Contrôle de la lumière
Points de Réputation : 36 500 points
Double Compte : Cherry
Messages : 339

MessageSujet: Re: La collocation, ça a du bon [Stokholm, suède]   Ven 11 Juil - 21:29

Harley venait donc de se doucher, elle ne remarqua pas réellement la réaction plus ou moins étrange ce pauvre Axel à moitié nu lui aussi. Bande de nudiste ! Il posa une question en effet fortement intelligente. Qu'allait devenir Bouboule ? Bah il vient mon petit ! Et t'as bien vu dans ton post. Donc ils firent la route, la jeune femme était un peu crevée d'avoir autant conduit. Mais heureusement, ils allaient bientôt pouvoir se reposer. Les suédois entrèrent dans leur chambre et hélas, c'était plutôt éloignée de l'image qu'ils s'étaient faite du lieu. Sûrement la chambre la plus pourrie qu'il y avait. Tout comme le bleuet, Harley tirait une sale tronche. Un peu déçu, mais pour elle, il n'y avait pas le choix. Heureusement qu'Axel est un enfoiré et trouva une solution plutôt rapidement.

- Hmouais... j'ai l'impression d'me faire enfler là! ça reste la chambre d'hôtel la plus sympa que j'ai jamais vu mais bon! j'me sens entubé! ça va pas s'passer comme ça!
- Ouais, c'est vrai que c'est pas comme sur la photo *regarde la photo* ... Hey tu vas où ?
- Met ça sous ton t-shirt! et essaie d'être convaincante! balancer une réplique genre "chérie je suis fatigué" Ce serait nikel!
- O... Ok, c'est un peu bizarre mais bon !

Harley s'exécuta, elle fit confiance à Axel. S'ils échouaient, ils risquaient d'être lourdement ridicule mais autant tenter. A présent, la jeune femme avait un gros bidou un peu difforme mais bon, ça passait. Sa poitrine rendait le tout plus réaliste, d'ailleurs, elle ouvrit quelques boutons de son haut pour en faire davantage. Il fallait laisser en vue ses gros nénés ! Pas plein de lait mais bon ! Désormais, les voyageurs étaient face à un homme de l'accueil. Pas le même que tout à l'heure, heureusement. La jeune femme faisait comme si elle avait du mal à marcher, genre, elle est pleine à ras bord quoi ! C'est le bleuet qui entama la discussion avec le pauv' jeune de l'accueil et Harley de son côté prit un petit accent assez sexy limite ! Fallait jouer le jeu du couple trop riche qui venait de loin !

- Bonjour! J'avais réservé la chambre conjugal grand luxe!
- Hmmmm mais personne n'a réservé cette chambre?
- quoi?! quoi?! Oh non putain c'est pas vrais! on traverse le pays! on prends un hotel au dernier moment et voilà ce qui s'passe! j'te l'avais dis chérie! j'te l'avais dis! Pas faire ce voyage! tout ça par ce que madame veut accoucher près de la mer et de sa mère!
- Mais... mais bébé ! T'avais promis ! T'AVAIS PROMIIIIIS ! *tape un peu Axel* Tu sais que ma mère elle veut voir le bébé qu'elle est trop vieille pour se déplacer !!! TU LE SAIS ! Et puis ! *commence à avoir les larmes aux yeux* je suis fatiguée moi !!! C'est TA FAUTE AUSSI ! C'est toi qui m'a mise enceinte heiiin ! J'ai besoin d'un lit moi ! Je suis fatiguée ! J'ai mal au dos ! REGARDEZ MES SEINS REGARDEZ !!! ILS SONT GONFLE A BLOC ! Je me demande ce que y'a de plus lourd ! Mais vous les hommes ! Ca vous déranges pas au contraire ! Plus c'est gros mieux c'est heiiiin ???
- Euh je...
- Vous êtes sûr que vous n'avez rien?!
- Ouais c'est quoi le plus lourd d'après vous heiiin ??? MES SEINS OU MON VENTRE ! Ce qui est sûr c'est que c'est plus un dos que j'ai !!!!! C'est une bosse de chameau !!! Je veux un lit ! Bébé je veux liiiiiiiiit ! UN LIT !
- Vous entendez! on a déjà fait des heures de voyages c'est pas bon à ce stade de la grossesse! en plus il fait chaud et il y a beaucoup de soleil. Avec son albinisme j'ai peu que ma femme ai attrapé une insolation! Ce serait terrible!
- Je... il y a une réservation oui... elle avait été annulé! Au nom de monsieur et madame Jarlson!
- Oui c'est moi! Eric Jarlson! mais comment ça annulé?!
- je ne sais pas je....
- COMMENT CA TU SAIS PAS ???? *Se touche le ventre* ouille ouille ouille ! Je.... Je m'énerve ça fait mal ! HAN JE CROIS QUE J'AI UNE CONTRACTION !!! *commence à pleurer* VOUS AVEZ PAS DE CHAMBRE ?? JE VAIS DEVOIR FAIRE LA ROUTE.... Avec mon cul ! Qui tient pas sur sa putain de ferrari de merde ! ON VA AVOIR UN BEBE ET LUI, IL VEUT UNE FERRARI ! Et et plus j'ai MAAAAAAAIE MAÏEEEEEEEEE !!! mal mal mal mal, j'crois que je vais accoucher prématurément si je suis pas dans un lit touuuut de suiite !
- *Semble stressé* Attendez il y a surement une erreur! hmmmm... D'accord tenez les clés! l’ascenseur est juste derrière vous!
- Merci mille fois monsieur! on s'en souviendra! tenez pour vous!
- *souffle* ah je me sens mieux tout à coup...

Oui, Harley surjouait, bah ouais ! C'pas une bonne actrice m'attendez ! Surtout que cette nana sait limite pas mentir mais là c'était pour le bien de tous. Mais bon, elle aurait pu aussi allumer le mec. Ca aurait été peut-être efficace aussi. Mais bref, finalement la jeune femme marchait tranquillement, elle jouait le jeu jusqu'à arriver dans la chambre. Au cas où, ce serait dommage d'échouer avant d'avoir la chambre. Et voilà une belle merveille ! Cette chambre était gigantesque ! Terrasse avec vue magnifique, lit 3 places et aussi moelleux qu'une nuage ! Harley était tellement excitée qu'elle visitait tout sans même enlever son coussin ! Pendant qu'Axel lui se précipitait sur le balcon !

Y'avait même une putain de salle de bain ! Avec une baignoire aussi grande que le lit qui faisait aussi jaccuzzi. Puis des toilettes de luxe, un grand miroir, des peignoirs tout doux ! Puis dans la chambre, une grande télé ! L'albinos appuya sur un bouton et la vlà qu'elle sortait du mur ! C'était juste magique et elle en avait les étoiles dans les yeux. Y'avait une autre porte même avec une chatière ! Et c'était.... UNE PETITE CHAMBRE ! Pour le chat ! POur les animaux en général ! Là elle était refaite ! C'était super bien ! Elle y déposa d'ailleurs Bouboule qui était dans ses bras. Le chat ne se fit pas attendre pour tester sa nouvelle chambre avec plein de nouveaux jouets ! Il était trop mignon dans son petit espace et avait presque envie d'en faire de même dans l'appart. De son côté, Axel lui adressa ensuite la parole en rigolant, tout en regardant le paysage. Il semblait reprendre du poil de la bête. Harley lui sourit, très heureuse visiblement. La jeune femme était plutôt contente de lui remonter le moral puis le retrouver sans se faire la gueule pour autant. Avec lui, elle se sentait bien. Il était dans le même délire qu'elle, la même folie. Un autre n'aurait jamais tenté ce qu'Axel avait un fait. Un autre les aurait trouver totalement fou, totalement con. Ils étaient sur la même longueur d'onde à ce niveau là ! Et le bleuet ne la jugeait pas ! Même sur le fait d'être une bonne actrice.

- hahaha! n'empêche! plus c'est gros et plus ça passe! Vous appréciez votre suite madame Jarlson?! hahaha!
- J'avoue ! Bien joué sur le coup ! TIENS chéri ! Reprends ton fils ! Il te réclame !!! Je le supporte plus !!! Il est aussi chiant que toi quand t'es pas content !

La jeune femme retira le coussin de sous son t-shirt et le balança à Axel. Elle s'approcha ensuite de lui et caressa le coussin. Pas sa kekette m'enfin ! Puis avec des yeux tendres, elle se mit à plaisanter à nouveau. Une situation plutôt amusante.

- En tout cas, il te ressemble pas beaucoup. Sauf peut-être la petite brioche là ! Que t'as des fois même ! Quand tu manges trop ! Aahahah. Si tu voyais tous les trucs que y'a ! On a intérêt à prendre un max de bain.


L'albinos finit par apprécier de nouveau la vue. Le soleil était couchant ce qui rendait le paysage encore plus beau. Harley avait ce petit sourire aux lèvres signe d'apaisement. Elle oubliait presque la mésaventure de la veille. Mais ça lui revint à l'esprit. Au final, elle se demandait presque si le jeune homme avait pas finalement passer sa soirée avec Marie. Et ça, ça la torturait à nouveau à tel point qu'elle avait besoin de faire encore quelques conneries pour que ça lui passe. La suédoise regarda tendrement son coloc' pour finalement le pousser vers le lit. Le pousser pour s'amuser bien sûr tout en se marrant comme une dingue ! Ce n'était pas violent ! Ils tombèrent tous les deux dedans ! Et oh my god ! Ce lit, tu peux pas en sortir tellement il est moelleux ! Harley rigolait comme une folle. Elle en pouvait limite plus et avait trop mal au ventre ! Finalement se calma pour fixer à nouveau dans les yeux le bleuet. Rare qu'elle arrive à ce genre d'exploit, mais elle se sentait à l'aise avec lui. Y'avait plus trop de tabou désormais.

- Ahahahaha j'ai tellement mal au ventre que j'crois que je vais vraiment accoucher ! *Se met sur le côté en tenant sa tête en tentant de le poueter. C'est à dire lui faire des chatouilles avec le doigt et devint plus sérieuse après quelque seconde de fixage* en fait... Tu vas te remettre avec Marie ? Tu sais... si tu fais ça... Elle va me chasser c'est sûr et on se reverra plus. Et... J'ai pas trop envie... Enfin, je sais que c'était sérieux avec elle mais si vous vous remettez ensemble elle va venir habiter avec toi.... Mon but c'est pas de gâcher ton bonheur... Si tu penses que c'est ce que tu veux, je respecte... Au final, je suis désolée d'avoir tout gâcher avec elle. C'est un peu de ma faute. J'aurai jamais dû m'incruster comme ça. Mais si tu te remets en couple, tu vas m'oublier... Puis je serai... *Après ce monologue, le visage d'Harley semblait légèrement s'attrister. Toujours du mal à avouer certaines choses. Mais elle avait besoin de lui dire. De lui expliquer pour une fois qu'elle voulait au moins rester à ses côtés et pas le voir avec Marie. Même si au final, elle était loin de la vérité et qu'il avait trainer avec une autre nana plus détestable encore. Mais ça la rendait triste que le bleuet puisse trouver son bonheur avec une autre nana. Puis elle avait été pas loin des révélations. Elle allait même passer sa main dans le cheveux d'Axel.*
- TOC TOC *commence à entrer*
- Oh putain ! Attendez deuuux minuuutes ! Je.... Je heuu.... *va dans la salle de bain* C'est bon en fait !
- *Entre* C'est un petit cadeau de la maison ! Pour la petite erreur ! Pour Madame... Et pour Monsieur aussi ! Si vous avez besoin de quoi que ce soit, appelez le 10. *sort*

Un majordome venait en effet déposer un petit plateau. Dessus, des fraises de saison avec de la crème chantilly pour Madame. Et pour Monsieur, une bouteille de vin d'une qualité tellement importante qu'on ne pourra prononcer le nom. Ce n'était pas de la merde et c'était cool. Pendant ce temps là, l'albinos profita pour découvrir un peu la salle et bain et cette baignoire la tentait réellement. Harley fit couler de l'eau chaude et trifouilla un peu. Elle trouva de quoi faire de la mousse, beaucoup de mousse et ouvrit la porte de la salle de bain pour s'assurer qu'il n'y avait plus personne. En sortant juste la tête.

- Y'a plus personne ? *Regarde* Ahahaha on a eu chaud ! C'est quoi ! Pff, m'ont vraiment prit pour une grosse ! Mais pas grave, c'est bon ! Haaaan ! Et ça alors, sûr que ça à l'air trop bon ! Ca le sera encore plus dans un bain de riche !

Le bain se remplissait et elle emmena tout ça dans la salle de bain ! Pas question d'y toucher autrement m'enfin ! Ouais, ils allaient savourer ça comme des riches ! Et la mousse montait assez rapidement ! Sans trop attendre, la jeune femme se foutu presque à poil. Presque parce qu'elle ne garda que son string de femme enceinte ! Et bien entendu, elle l'avait fait en restant de dos. Tout en rentrant rapidement. Parce qu'une chose est sûr, l'albinos n'aime pas trop qu'on lui regarde le dos. En effet, elle a quelques cicatrices disgracieuses du fait de ses cicatrices et cela la gêne un peu. Le bain était anormalement rapidement remplie mais la voilà presque à oualpe dedans ! Ca reposait de la longue conduite ! Faisant un long soupire et la porte à moitié ouverte. Elle se mit à crier de manière joviale.

- M'allez viiiiiiiiiiiiens ! T'as peur que je vois ton zizi tout blooond ! Allez je me cache les yeux ! Je regarde pas tant que je suis pas arrivée à 10 !!!!! *Ferme les yeux*
1 !!!! ....
2 !!!!
*Commence à ouvrir la bouteille de vin*
3 !!!! ..... M'allez y'a plein de mousse, tu risques rien ! Même moi on voit rien ! Y'a tellement de place que même nos pieds se toucheront pas !
4 !!!! .... On a quand même eu un fils ensemble !!


Bref, elle faisait la con ! Et comptait bien profiter de ce grand bain ! Puis elle était pas totalement nue non plus m'enfin ! Puis ça va, c'pas comme s'il l'avait jamais vu à poil ! Du moins les nichons, il les a vu 15 fois au moins ! C'pas exceptionnel ! Puis au pire, y'a la mousse qui cache ! Puis ils allaient bien se marrer dans ce bain ! Et finir peut-être leur discussion ! Et ça n'étonnerait personne si Axel, durant ses 4 secondes, se foutait juste assez à poil pour entrer dans le bain. Parce que lui aussi c'est un exhib' manière ! Et ils étaient intimes maintenant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel
Voyageur chercheur de merde
Voyageur chercheur de merde
avatar

Surnom : L'enfoiré
Pouvoir : Invocateur des lames
Points de Puissance : 40 525 points
Points de Réputation : 54 900 points
Points du Membre : 669 points
Double Compte : Eve Leblanc
Messages : 2314

MessageSujet: Re: La collocation, ça a du bon [Stokholm, suède]   Ven 11 Juil - 23:11

Harley avait parfaitement joué le rôle de la poule de luxe, femme d'un jeune riche qui est attiré par le fric et qui est un peu une grosse biatch qui regrette ensuite de s'être fait engrosser. Axel avait dut se retenir de se marrer quand l'albinos s'était mise à parler. c'était surjoué mais comme l'avait dit Axel. Plus c'est gros et plus ça passe des fois. Axel profitait de la vie alors que harley s'extasiait devant le gigantisme de cette suite qui était largement plus grande que leur appartement qui n'était pourtant pas petit. Et puis tout était si luxueux. Et c’est pas comme dans les hôtels de pauvres où genre t'as 2 pauvres savons nazes dans la salle de bain. Nan là c'est les savons et shampoings professionnels limite qui coutent la peau du cul et limite des serviettes et de peignoirs en soie. Et puis wouaw quoi! c'était trop beau! Axel avait assez flippé en faisant ça. Avant de le faire il s'était demandé s'il devait réellement le faire mais  bon il avait pris ses couilles à deux mains et l'avait fait et ça e valait le coup. et puis ça le faisait tellement rire. Il avait déjà complètement oublié sa journée de la veille et était parfaitement dans le moment présent à profiter de l'air marin sur le balcon. Bon en vrais il se demandait s'ils allaient pas finir par les choper au bout de 3 jours mais ce qui était fait était fait. Puis s'ils sentait qu'ils allaient se faire repérer, ils avaient qu'à se casser avant que ça dégénère. Harley finit par rejoindre Axel sur le balcon et lui colla un p'tit coup de coussin, qu'ils avaient piqué dans leur première suite. Bref, ils avaient plus de coussins encore! trop génial!  Elle plaisanta aussi sur le fait que c'était leur enfant. La situation devait elle aussi l'avoir bien fait rire.

- J'avoue ! Bien joué sur le coup ! TIENS chéri ! Reprends ton fils ! Il te réclame !!! Je le supporte plus !!! Il est aussi chiant que toi quand t'es pas content !
- Han! le fils prodige! Comment ta maman elle parle mal de toi! Merci fils Prodige grâce à toi on a une belle suite!

Il embrassa le coussin et rigolait et Harley vint caresser le dit coussin.

- En tout cas, il te ressemble pas beaucoup. Sauf peut-être la petite brioche là ! Que t'as des fois même ! Quand tu manges trop ! Aahahah. Si tu voyais tous les trucs que y'a ! On a intérêt à prendre un max de bain.
- Nan l'écoute pas bébé! tu me ressemble beaucoup! puis c'est pas sympa et c'est normal d'avoir de la brioche après un gros repas! toi aussi j'te signale quand tu mange trop du curry mariné de ton père! héhé!

Puis ils se penchèrent tous les deux à nouveau et regardaient le soleil décliner lentement et envoyer des rayons rouge dans leur direction. Puis par surprise, Harley poussa Axel sur le lit qui était juste à côté du balcon. Il cria de surprise avant de se marrer en s'écrasant sur le lit. Harley le rejoignit dans son rire et dans le lit. Elle se tenait le ventre. Axel aussi avait les abdos qui commençaient à être douloureux. Le bleuet tapotait sur le bidon de harley pour l'embêter tout en rigolant. Ils étaient bien là. Elle le regardait fixement et il détourna un peu la tête comme gêné. Geste à ne pas mal prendre. Au contraire. Puis elle s emit sur le côté en mode sexy et le taquina tout en disnat que s'il continuait elle acouchait ce qui le fit rire. puis, elle devint plus sérieuse. le calme revint et la jeune femme lui parla de Marie. Elle pensait que Axel allait de nouveau sortir avec Marie et que du coup, elle allait devoir quitter l'appartement et qu'ils ne devraient plus se voire. Axel tirait une tronche triste alors qu'elle disait ça. Il sentait sa tristesse et ça l'abattait aussi.

Axel ne put en placer une que quelqu'un vint toquer à la porte. Harley sauta du lit en gueulant de ne pas ouvrir et se précipita dans la salle de bain. Un homme du room service entra et amena des fraises pour madame et du vin pour monsieur pour s'excuser de l'erreur qu'ils avaient fait en notant comme annulée leur réservation. Axel ruait presque mais se retint.

- Merci beaucoup je pense que ça nous aidera à nous détendre.

L'homme s'en alla en faisant une petite révérence en laissant le chariot avec le vin et les verres mais aussi les fraises. Axel regarda vite fais. Elle avaient l'air bonnes et la chantilly aussi. maison en tous ça vu la texture et il vit l'étiquette du vin. Apparemment c'était pas de la merde. Axel connaissait de nom. ça devait être reconnu. Bouboule pendant ce temps jouait dans sa chambre alors que harley sortit la tête, inspecta si le gugusse était bien parti puis sortit de la salle de bain. Axel avait toujours l'air légèrement morose. En fait il pensait à ce que venait de dire harley. c'était donc ça qui la rendait si triste. La peur qu'il mette sa relation avec Marie avant elle.

Harley rigolait et axel lui sourit quand elle annonça qu'ils avaient faillit se faire chopper. ils devraient être très vigilants. Puis elle fut déçue de constater que ce n'était que  des fraises mais était quand même contente pour le vin. Elle proposa de déguster tout ça dans un bon bain bien chaud avec des bulles. Elle amena le chariot dans la salle de main alors qu'axel continuait de regarder depuis le lit. On avait une vue directe sur la salle de bain depuis le lit. Axel pouvait entendre le bain se remplir. Et puis son cœur fit un bond dans sa poitrine quand il vit Harley se mettre presque entièrement nue devant lui. Puis il vit son dos et les cicatrices. ça lui rappela que Harley avait eut des tumeurs alors qu'elle était jeune. C'est un aspect de sa personne qu'on oublie vite. En partie par ce qu'elle s'empresse de nous le faire oublier. elle était belle. ces cicatrices ne suffisaient pas à la rendre hideuse de dos selon lui. ça lui donnait presque une particularité même. Elle dut se rendre compte qu'il regardait son dos et disparut de son champ de vision pour entrer dans le bain chaud puis elle l'appela à entrer dans le bain.

- M'allez viiiiiiiiiiiiens ! T'as peur que je vois ton zizi tout blooond ! Allez je me cache les yeux ! Je regarde pas tant que je suis pas arrivée à 10 !!!!! *Ferme les yeux*

Axel se leva du lit. Après tout... pourquoi pas. Elle n'était pas entièrement nue. puis ce n'était pas la première fois qu'il voyait ses seins. Et puis s'il restait en caleçon, c'était comme se faire un jacuzzi avec une amie. Bon si ce n'est qu'on ne fait jamais un jacuzzi avec une amie mais toujours des jacuzzi avec des "amies". Si vous voyez ce que je veux dire. Elle se mit à compter alors que Axel se dirigeait vers la salle de bain. ça le faisait sourire.

- 1 !!!! ....

Axel commence à se mettre à son tour en caleçon.

- 2 !!!! *Commence à ouvrir la bouteille de vin*

Ouah! elle sait ouvrir une bouteille les yeux fermés! chapeau! Axel était derrière elle, elle ne le savait pas forcément. Il voyait ses cicatrices. il ne les voyait presque jamais puisqu'elle faisait tout pour les cacher en fait. Elle devait avoir une certaine honte. Ça rappela à Axel la honte et le dégout qu'il avait pour sa cicatrice au pied avant de vaincre sa peur à Dreamland.

- 3 !!!! ..... M'allez y'a plein de mousse, tu risques rien ! Même moi on voit rien ! Y'a tellement de place que même nos pieds se toucheront pas !
4 !!!! .... On a quand même eu un fils ensemble !!


Avant que la jeune femme ne prononce les autre chiffres, Axel entra dans le bain mais non pas devant elle comme prévu mais derrière elle en la bousculant un peu. ça faisait du bien. La chaleur et les huiles essentielles étaient relaxantes. Il posa ses mains sur le dos de harley sur ses épaules puis commença à les masser. Il sentit comme une réaction, comme si elle voulait se retourner afin qu'il ne voit pas ses cicatrices mais il la retint fermement.

- Hey! calme toi! détends toi! ça sert à rien d'avoir honte tu sais. tes cicatrices ça fait partie de toi. de ta vie. t'as pas à en avoir honte. Y a pas de honte a avoir été malade.

Axel sorti son pied de l'eau juste devant harley. on pouvait voire la longue cicatrice qui allait sur toute la longueur du pied et des deux côtés en plus.

- J'ai longtemps eut honte de cette cicatrice aussi. Déjà enfant par ce que ça me faisait bouter et que des gens se moquaient de moi. Mais... j'me suis rendu comte avec Dreamland que ça sert à rien.

Axel tendit la main vers le chariot et prit la bouteille de vain et en servit dans un verre à harley et lui tendit avant de rire.

- Avec modération! tu es enceinte! hahaha!

Il se servit et but quelques gorgées. c'est vrais que ça fait gros bain de riche sur le coup. Après quoi il resta derrière harley à la regarder avant de finalement reprendre la parole avec un ton un peu grave dans la voix.

- Tu sais, pour ce que tu disais tout à l'heure. Je compte pas me remettre avec elle! j'ai jamais compté me remettre avec elle. Elle s'est fait des films toute seule. Elle s'est imaginée qu'on pourrait de nouveau être ensemble mais c'est pas possible. On est trop différent. On peut rien construire ensemble. Je pensais qu'avec elle j'arrêterais d'être un gosse, j'arrêterais d'être moi mais... Elle pouvait pas me changer si dans le fond je le voulais pas. Attends! genre je voudrais sortir encore avec un pet sec comme marie! haha!

Il se marra puis il but un long coup dans son verre puis le reposa vide sur le chariot. Il saisit harley par les épaule et la força cette fois à se retourner pour la voire quand il lui parlait. il vit sa poitrine ferme et rebondie, même sans aucun soutien et comme toujours d'une taille imposante. Je vois pas pourquoi ça changerait ça. Il voulait lui parler mais au final il ne sut quoi dire. Il l'embrassa tendrement sur les lèvres puis la regarda dans les yeux.

- j'ai pas envie que tu parte. j'ai pas envie de me séparer de toi par ce que je t'aime! J'ai enve de toi! je pense sans arrêt à toi! Même quand tu fais la grimace je te trouve belle. Quand t'es heureuse je le suis aussi et quand t'es triste ça me donne envie de chialer! Je t'aime harley! c'est pour ça que... dans l'aéroport je t'ai embrassé! c'est pour ça que quand on a fait l'amour je n'ai rien regretté!

Axel lui faisait un grand sourire à Harley. Il semblait heureux et soulagé en même temps d'un poids. Il embrassa à nouveau harley. Mais au fait... Si on regardait bien, il était entièrement nue dans le bain. Il serrait harley contre lui. La poitrine de l'albinos se pressait contre son torse musclé. Les mais de Axel parcouraient le dos de harley alors qu'il l'embrassait plus fougueusement que jamais. Puis une fois cette embrassade terminée; il la regarda dans les yeux.

- J'ai envie de toi! J'ai envie de te faire l'amour! là! maintenant! Prendre autant de plaisir et t'aimer autant que la dernière fois! Et ne rien regretter comme la dernière fois.

Sans même attendre de réponse de la part de son amie voyageuse et plus si affinité, il commença à l’embrasser dans le cou et ses mains parcouraient le corps de harley. vas y jette le! ce sera trop drama et trop drôle! Attends! en plus il est sale! il pense qu'au cul là ouais!

_________________
Le quotidien de Axel:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harley Redfox
Ligue M
Ligue M
avatar

Surnom : L'albinos
Pouvoir : Contrôle de la lumière
Points de Réputation : 36 500 points
Double Compte : Cherry
Messages : 339

MessageSujet: Re: La collocation, ça a du bon [Stokholm, suède]   Sam 12 Juil - 18:38


Les deux suédois rigolaient ensemble sur le rôle qu'ils avaient joué pour obtenir cette chambre. Ils continuaient de rire sur le lit, comme si rien ne s'était passé hier. Ils étaient tout simplement heureux tous les deux et Harley ne pouvait s'empêcher de jeter un regard doux à son colocataire. Il était beau, drôle, un peu con des fois, mais il était attachant et c'était de loin la personne en qui elle tenait le plus. Et pour une fois, la jeune femme avait avoué ce qu'elle ressentait, les craintes qu'elle avait au quotidien... Celles de perdre simplement son meilleur ami mais aussi, l'homme qu'elle commençait secrètement à aimer. Du moins, elle faisait du dénis parce que certainement trop peur des sentiments. Bref, un majordome apporta de quoi se faire pardonner et l'albinos profita pour faire couler un bain et y entrer comme expliquer plus haut. Elle n'eut pas à compter jusqu'à 10 pour voir le bluet entrer dans le bain.

Cependant, elle ne s'attendait pas du tout à ce qu'il entre derrière. Il commença à lui masser les épaules, mais un peu gêner par son dos, Harley sursauta. Un réflexe qu'elle ne put mener jusqu'au bout puisqu'Axel la retint. Il l'avait compris et ses paroles rassuraient l'albinos. Au début, elle était un peu tendu mais elle finit par se détendre et se laisser masser en passant ses cheveux vers l'avant de son corps. Le bleuet lui montra sa cicatrice au pieds, c'est vrai que ce n'était pas grâcieux... Mais d'un côté, c'était un accident pour lui. Harley s'en voulait beaucoup des cicatrices qu'elle avait dans le dos.

- J'ai longtemps eut honte de cette cicatrice aussi. Déjà enfant par ce que ça me faisait bouter et que des gens se moquaient de moi. Mais... j'me suis rendu comte avec Dreamland que ça sert à rien.
- Je sais... Mais c'est de ma faute tout ça... Tu sais, je suis allée bêtement des heures au soleil et j'ai brûlé.

La maladie de la jeune femme était presque un tabou. C'est quelque chose dont elle avait du mal à parler. Mais moins depuis qu'elle découvrit Dreamland. Ce monde lui permit d'affronter ses peurs mais aussi, pouvoir faire des choses qu'elle ne peut exercer au quotidien. C'est une sorte de libération qui lui permet d'assumer son albinisme et petit à petit, Harley faisait moins de déni. Encore moins grâce à Axel aussi qui arrivait à lui montrer qu'elle était attirante et intéressante malgré la maladie. Grâce à tout ça, elle s'aimait un peu plus chaque jour. La jeune homme lui servit un verre et rigola encore sur sa fausse grossesse. L'albinos rigola aussi à son tour assez fort. Elle se sentait heureuse aujourd'hui et rien ne pouvait gâcher ce bonheur. Elle savoura son verre de vin. C'était de loin le meilleur qu'elle ait gouté.  

- Avec modération! tu es enceinte! hahaha!
- Il aura des goûts de luxe comme ça !

Harley continuait de rire et fini par se calmer lorsqu'elle finit son verre de vin. A vrai dire, elle comptait bien s'en resservir mais autre chose attira son attention. En effet, Axel décida de continuer la discussion. Celle un peu plus tôt qui attristait un peu la suédoise. Il lui expliqua qu'il ne comptait pas se remettre avec Marie et qu'elle ne correspondait pas du tout à la femme idéale. En entendant cela, l'albinos sourit. Une sourire de soulagement, pas de toute ses dents. C'était une simple esquisse, une sourire discret mais qui voulait tout dire. Elle se mouilla un peu les cheveux et juste après ça le bleuet la força plus ou moins à se retourner vers lui. Surprise, elle rougit légèrement, d'autant plus qu'il pouvait désormais voir son visage épanouie. Visiblement, il ne savait pas quoi dire et la regarda simplement dans les yeux durant quelques secondes. De son côté, elle lui sourit pour habillé un peu ce moment et tenta de lui attraper le pied pour le masser. Cependant, le jeune homme allait avoir une réaction plus qu'impressionnante. Oui, il embrassa Harley et cette dernière rougit encore plus. Et rougir chez elle est assez voyant.

- j'ai pas envie que tu parte. j'ai pas envie de me séparer de toi par ce que je t'aime! J'ai enve de toi! je pense sans arrêt à toi! Même quand tu fais la grimace je te trouve belle. Quand t'es heureuse je le suis aussi et quand t'es triste ça me donne envie de chialer! Je t'aime harley! c'est pour ça que... dans l'aéroport je t'ai embrassé! c'est pour ça que quand on a fait l'amour je n'ai rien regretté!
- Axel je...

Elle n'eut pas réellement le temps de finir sa phrase qu'il l'embrassa à nouveau. Suite à ce très beau discours, le coeur d'Harley s'emballa comme jamais. Serré contre lui, il devait certainement sentir que son coeur battait à la chamade. Cette tension venant du coeur fit trembler un peu plus que d'habitude les yeux pourpres d'Harley. C'était bien la première fois qu'un homme lui faisait une aussi belle déclaration et en restait bouche bée. Elle n'imaginait pas une seule seconde qu'Axel pouvait tout banalement l'aimer. Elle finit par verser une petite larme, mais une simple larme de bonheur. Parce que c'est cette révélation qui lui fit comprendre qu'elle ressentait la même chose. Ca devait sortir, l'albinos sentait qu'elle devait arrêter de faire du dénis et lui dire ce qu'elle ressentait pour lui. Après tout, personne d'autre ne pouvait la rendre plus heureuse, mais elle gardait tout de même des craintes.

Harley finit alors elle aussi par le prendre dans ses bras et le serrer très fort et l'embrasser avec fougue lorsqu'il avoua la désirer. Axel l'embrassa sur le cou et la jeune femme devint plus qu'entreprenante à son tour. Elle l'embrassa avec encore plus de passion que les autres fois. Elle s'assit sur les genoux du bleuet et continuait de l'embrasser tout en caressant son visage.  C'était désormais à l'albinos de faire ses révélations, toujours plus de larmes aux yeux. Elle cessa un instant son embrassade pour tenir délicatement le visage du suédois et le regarder dans les yeux.

- Axel, je suis folle de toi. Et... Et je ne le pensais pas quand je te disais que c'était juste comme ça. En réalité je te désirais terriblement et j'ai vraiment aimé et pour rien au monde je voudrai effacer ces moments passés avec toi, aussi proche de toi.

Mais... J'ai juste peur... Et s'il n'y avait plus Dreamland ? Et si toute l'aventure s'arrêtait là pour l'un de nous deux ou tous les deux ? On ne se souviendrait plus de tout ça... Et plus jamais je ne pourrais avoir de super activités comme celle à Dreamland. La plage, le soleil toute la journée... Et si tout ça disparaissait, je n'aurai plus rien d'intéressant. Je serai juste.... Juste une albinos.... Je sais que moi ce sera toujours pareil, tu seras toujours le même mais sans Dreamland, tu t'ennuieras avec moi ou tu devras t'adapter...


Et pour bien vous embêter ! Le suite est en hide et sous spoiler mwahahahahaha ! Comme ça, c'est visible seulement par nous deux. Cay con hein ? Bah m'attendez, comme ça je suis sûre que les enfants ne vont pas lire !


Fin du Hide ! On va voir à quel point z'avez envie de lire Cool. (Vous vous en foutez en fait /SBAF/) Mais je peux vous dire qu'à l'intérieur, Harley avait avouer à Axel qu'elle l'aimait aussi. Tout comme l'avait fait Tara l'autre soir. Dites donc, c'est qu'il a du succès le suédois ! Mais heureusement pour lui, l'albinos n'est pas du tout au courant de cette nuit qu'il avait passer. Mais bref.


Bref, les voilà dans la chambre, entre temps, quelqu'un était entrer puisqu'il y avait un nouveau plateau avec cette fois-ci un repas. Il y avait des crevettes, du riz et tout un tas de bonnes choses. Le majordome avait prit soin de mettre une cloche pour que ça reste au chaud. Harley se mit à moitié sur Axel et effleura son corps, s'aidant de ses tatouages pour trouver une ligne de conduite.

- Moi aussi j'en veux un ! Hahahahah

Bon ok, c'est pas possible pour elle. Sa peau ne supporterait jamais. Mais c'est vrai qu'au fond, Harley aimerait pouvoir avoir ce genre de truc comme la plupart des jeunes de son âge. Elle aimait bien les tatouages mais se contentait d'admirer ceux des autres. Puis au passage, Elle s'en foutait des couvertures sur le lit, le corps du bleuet suffisait à la réchauffer et était donc totalement nue sur ce lit douillet. Et elle souriait banalement, très heureuse. Elle n'oublierait jamais ce moment, faut dire qu'elle en avait aussi oser des choses, sans dérive et elle avait encore plus aimer. Pour une fois, l'albinos se sentait légère. Elle s'était comme débarrassée d'un poids et ça lui faisait terriblement de bien. D'une main elle approcha le plateau et découvrit la nourriture et donna un nouveau baiser à son amant.

- Han cool, y'a des crevettes. T'en veux une ? Déjà décortiquées en plus. *En prends une et la mange* Mmmh, c'est une tuerie !

Elle en prit une et la tendit vers la bouche d'Axel, lui chatouillant les lèvres avec ce bout de crevette succulent. Rien que l'odeur était un délice pour les papilles. Harley rigolait un peu et lui grimpa définitivement dessus, les fesses à l'air ! Tendues vers le ciel même ! Bien blanche, bien fat ! Bien graisseuse ! Elle alluma d'ailleurs la télé et en même temps gigotait un peu les fesses pour embêter le bleuet. La jeune femme retourna légèrement sa tête pour zapper les chaines et trouver un truc intéressant à regarder. En plus  y'avait le satellite ! Un max de chaine ! Elle mit banalement un film qu'avait l'air assez intéressant. De l'action, des scènes de boules, du suspens et des beaux gosses, un bon film quoi. Elle se mit ensuite à bailler, fatiguée de la route et du sport. La suédoise attrapa une nouvelle crevette et la dévora ! (COMABITE !) et fini par se remettre à discuter. Comme un vieux couple de porcs. En même temps, Harley massa les pieds, trop sympa ! D'Axel, et montra qu'elle s'en foutait de sa cicatrice même. Même si elle tait hideuse.

Et je laisse Axel en arriver au lendemain, pour savoir ce qu'ils ont pu foutre. Ce qui m'étonnerait pas, juste dormir jusqu'à l'arrivé du concert. Avoir glander devant la télé en s'touchant la nouille ! Ce concert s'annonçait plus que pourri au milieu des ados. Mais ça allait être drôle. D'autant plus que fallait esquiver le personnel de l'hôtel, sinon, ils allaient se faire choper. Vous trouvez ces posts niais, mais on retournera dans le délire m'enfin ! Vont pas passer à jouer les bisounours maintenant. Les deux jeunes suédois sont remplies de conneries au fond.

- Demain y'a le concert. C'est un petit groupe de rock, ils sont plutôt rigolos ! Tu sais, le chanteur c'est le mec qui joue dans des films des fois. Puis on pourra faire la grasse mat' jusqu'à pas d'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel
Voyageur chercheur de merde
Voyageur chercheur de merde
avatar

Surnom : L'enfoiré
Pouvoir : Invocateur des lames
Points de Puissance : 40 525 points
Points de Réputation : 54 900 points
Points du Membre : 669 points
Double Compte : Eve Leblanc
Messages : 2314

MessageSujet: Re: La collocation, ça a du bon [Stokholm, suède]   Dim 13 Juil - 2:15

Spoiler:
 

Harley avait fait part de ses doutes à Axel alors qu'il tentait de la rassurer sur ses cicatrices et au final sur son physique en son ensemble tout en la massant. Au passage, alors qu'il la massait, il la sentait comme se décoincer. Elle avait mis ses longs cheveux blancs vers l'avant et laissaient donc son dos entièrement visible pour laisser axel la masser. Tu parle! juste qu'elle veut faire sa loque et se faire masser ouais! Puis voilà, Axel lui fit ses déclarations, par rapport au fait qu'il ne voulait pas retourner avec Marie mais aussi et surtout sa déclaration d'amour à Harley après l'avoir embrassé par surprise. Lalbinos resta ans voix dans un premier temps. en même temps, il lui laissait pas le temps de répondre. Trop enflammé par sa déclaration, il décida de l'embrasser à nouveau tout en la serrant fort contre lui. Aussi fort qu'il l'aimait. Han ça c'est niais!! Puis dans leur étreinte dans le bain chaud mussant. Axel pouvait sentir la poitrine de harley contre son torse mais plus encore sentir les pulsations du cœur de la femme qu'il aime. Il battait vite, très vite. Autant que celui de Axel qui tambourinait dans sa cage thoracique. La contrôleuse de la lumière commença à le serrer elle aussi dans ses bras tout en l'embrassant. Axel avait envie que ce baisé dure toujours. Avec ce baisé, il avait sa réponse, il savait, il sentait la passion et sentait que l'amour qu'il ressentait pour elle était réciproque. Axel constata qu'elle pleurait et que ses yeux tremblaient plus que jamais. Axel sourit en lui essuyant ses larmes et la laissa parler à son tour. 

- Axel, je suis folle de toi. Et... Et je ne le pensais pas quand je te disais que c'était juste comme ça. En réalité je te désirais terriblement et j'ai vraiment aimé et pour rien au monde je voudrai effacer ces moments passés avec toi, aussi proche de toi.

A ces mots, le cœur de axel ne cessait d'accélérer. l'entendre de sa bouche, une joie immense l'emplissait et un large sourire s'affichait sur son visage. Il caressait les cheveux de son amoureuse et essuyait ses larmes de joie et d"émotion de revers du pouce. Il voulut lui répondre mais elle continua de parler.

- Mais... J'ai juste peur... Et s'il n'y avait plus Dreamland ? Et si toute l'aventure s'arrêtait là pour l'un de nous deux ou tous les deux ? On ne se souviendrait plus de tout ça... Et plus jamais je ne pourrais avoir de super activités comme celle à Dreamland. La plage, le soleil toute la journée... Et si tout ça disparaissait, je n'aurai plus rien d'intéressant. Je serai juste.... Juste une albinos.... Je sais que moi ce sera toujours pareil, tu seras toujours le même mais sans Dreamland, tu t'ennuieras avec moi ou tu devras t'adapter...
- Moi aussi j'ai peur que ça s'arrête. J'ai eut peur la dernière fois à Armacity... J'ai eut peur qu'on meurt. Mais t'inquiètes pas! Dreamland sans toi ce serait fade maintenant que j'ai connu avec toi. Mais l'aventure s'arrêtera jamais! On continuera de vivre nos aventures de voyageur par ce qu'on veillera l'un sur l'autre! Et puis si ça devrait s'arrêter... Je t'aimerais quand même! j'ai pas besoin de dreamland pour t'aimer! On pourra pas aller à la plage mais avec toi je peux faire des trucs fou genre gratter une suite de luxe dans un hôtel, même dans le monde réel! On peut toujours larver à la maison, ou squatter chez des gens, aller en boite ou au cinéma. La plage c'est pour les bouseux au pire! t'es albinos et alors?! C'est pas une maladie! ça se transmet pas! Et moi je t'aime!



Un homme du room service finit par entrer dans l'entrée de la chambre quelques minutes après leur rapport; Ils ne l'avaient même pas vu, juste entendu frapper à la porte. Il avait déposé le repas dans l'entrée. l'intimité des clients devait être préservé jusqu'au bout. Ouesh mec! tu matte pas la meuf d'axel même! L'albinos se posa sur axel et toucha du doigt les lignes que formaient ses tatouages en signalant à quel point elle aurait aimé en avoir. Impossible vu qu'elle est albinos. Sa peu terriblement sensible ne supporterait pas ça. ce serait le cancer ou une autre maladie de peau assurée. Axel sourrit tout de même alors qu'elle semblait rêveuse.

- Je peux t'en fais si tu veux!

Axel se leva jusqu'à son sac et sortit un feutre noir. Que fout il avec ça dans son sac?! bah vous devinerez jamais à quel point on peut s'amuser en soirée avec un feutre! Il commença à dessiner des trucs sur le dos de harley. ça la chatouillait un peu et elle ne pouvait s'empêcher de bouger. Il lui dessina des trucs tout con comme un cœur, des phrases cucul sur le cul ou des motifs abstrais.

En attendant l'albinos prit à manger et semblait kiffer le menu. Et c'est vrais que cet hôtel est pété. Entre le vin mega chère et les repas 3 étoiles! c'était donc ça le vrais luxe?! Axel kiffait en tous cas. harley l'embrassa à nouveau. Il souriait comme un benné. L'amour ça donne l'air con surtout quand ça débute. elle s'amusait pour sa part à le narguer avec la bouffe en s'amusant à lui mettre sous le nez pour lui retirer avec un sourire malicieux aux lèvres. Et elle se posa sur lui totalement de tout son long. hey! c'est pas un divan le axel! elle se mit alors à manger en mettant la télé. Axel regarda d'un œil distrait, tout de même surpris de la sélection de chaines. il savait pas qu'autant de chaines existaient. Et puis au pire il pouvait pas voire grand chose puisque harley agitait sous son nez son gros cul de baleine blanche. Il ne put s'empêcher de lui taper sur une fesse bien twerkable de harley en ricanant alors qu'elle lui massait le pied.

Harley reparla du concert à Axel. Il avait zappé ce détail! c'était pour ça qu'ils venaient à la base ouais. Pas juste pour squatter l'hôtel. c'est que la suédoise lui avait tant vendu les qualités e l'hôtel qu'il avait plus que zappé le reste en fait. Au pire il lui faisiat confiance sur le concert. Tu devrais pas mec! j'le sens! comment j'le sais?! j'ai lu le poste de la narratrice d'harley! elle dit que ça s'annonce bien à chier. Axel voyait pas trop de quel groupe parlait harley mais fit genre.

- je crois que je vois ouais. Et j'espère que ce sera cool ouais!

Bouarf au pire, un concert, même à chier c'est sympa quand le publique est en délire et que le groupe joue un tant soit peu le jeu. Puis au pire, tu peux t'bourer la gueule pour te mettre un peu plus dans l'ambiance quoi. En attendant, Axel piocha un peu dans la bouffe avant de se mettre à somnoler devant le film que harley regardait alors qu'elle était posée sur lui. Ensemble ils se tenaient chaud mutuellement en fait, pas besoin de couverture ni de fringues. Bah ouais! dans le nord on est comme ça! on t'apprend tout petit que si tu veux avoir chaud, tu te colle à ta partenaire.

Puis quand axel se réveilla le lendemain matin, harley s'était elle aussi endormie à côté de lui, toujours entièrement nue. Il la reluqua un peu puis se rendit compte que la télé état toujours allumée. Elle s'était surement endormie devant. Au passage, elle collait passablement axel qui eut du mal à s'en détacher sans la réveiller. ils avaient dut ne pas arriver dans le même coin de dreamland tous les deux vu qu'ils ne s'étaient pas vus dans le monde des rêves. Le jeune homme se leva et couvrit harley en l'embrassant, elle lui colla limite une baffe comme s'il était un moustique gênant puis... il alla aux toilettes. bah oui! les perso de RP aussi ça fait caca! cest tue l'amour mais c'est la vérité. Il regarda les activités de l'hôtel. En effet, il y avait plein de trucs à faire selon la carte qui était dans la suite. Certains trucs étaient gratuits même. mais en réfléchissant, ils pouvaient rien faire vu qu'ils devaient se faire passer pour un jeune couple de futurs parents. Et bref, ils pouvaient rien faire sans se faire spotter. Il regarda ensuite les cartes du room service. ils pouvaient l'appeler 24/24 et seraient servis. Il regarda un peu. Il avait bien envie de commander du champagne ou des trucs trop pétés. Il réfléchit deux secondes. Puis il se décida à se mettre le plus loin possible de harley qui dort pour pas la déranger et appela le room service. Il était assez tard dans la matinée, ils s'étaient tappés une bonne grasse matinée. Axel commanda au room service un petit déjeuner au lit/ Axel s'habilla un minimum, il enfila le peignoir et vint réceptionner le room service. Il amena le chariot en échange des deux premier au type du room service. il avait au préalable dépouillé le premier de sa bouteille de vin. Un si bon vin... jamais on le rend! on l'finit nous! non mais!qu'il apporta ensuite à harley en venant la réveiller tendrement avec un plateau petit dej' juste parfait. Si seulement c'était lui qui l'avait fait! ce serait la méga classe! Même qu'ils avaient mis une rose dans un verre. c'te douce attention! Au passage, elle était toujours cul nu ce qui rendait la situation peu soutenable pour Axel qui ne pouvait s'empêcher de mater harley. Écouter, d'aussi gros seins ça attire l'oeil. Il finit par lui pincer un téton en lui disant:

- Mais enfin madame! cachez ces tétons que je ne saurais voire! haha!

ça le faisait rire ce con. Puis ils passèrent le reste de leur journée comme ça, à bouffer et boire comme des porcs devant la télé, à moitié à poile tous les deux à se faire des blagues douteuses et à se tripoter comme des gros porcs en ponctuant le tout de bisous. On est bien dans un hôtel de luxe, servi et tout et tout. ça donnerait envie d'y rester à vie! bon faut dire qu'ils pouvaient rien faire d'autre dans cet hôtel. les massages fait par des masseurs pros trop doués auraient été bien de même qu'un tour dans la piscine intérieur! mais comment expliquer la soudaine disparition du polichinelle dans le tiroir de harley! et puis faire des conneries genre du tourisme dans la ville. pas envie. Trop la flemme puis bordel voilà ils profitent de tout ce luxe. Puis l'heure avança et axel avait faim, de même que harley. Axel décida à nouveau d'appeler le room service.

- Allo.. Oui Monsieur Eri.. Eric jarlson de la suite 212. je voulais savoir. Le room service sera mit sur ma note c'est bien ça?! Parfait!

Axel avait faillit se planquer dans son nom et donner son réel nom et non son nom de de famille fictif de richou qui trimballe sa grosse femme enceinte jusque chez sa mère! Il reçut la confirmation que tout était sur sa note... celle de monsieur jarlson pas la sienne donc s'en fout! Fais péter sa carte de crédit! Espèce de connard t'es vraiment le roi des fils de pute!

- Bien je voudrais un magnum de champagne le Javernant 1989. et deux assiettes garnies de fruits de mer.... comment? Oui tout pour moi! ma femme et les fruits de mer dans son état. Euh. apportez aussi un plat du jour. Merci!

Au passage, axel avait encore faillit se planter et allaut encore oublier qu'une femme ensinte ça a des soucis constant. ça peut rien bouffer, en plus ça a des envies! bref c'est relou! axel avait pas hate de devoir supporter une femme enceinte! Mais bon il avait pris fruits de mer par ce qu'il sait que harley elle adore ça. Puis une fois tout ça réceptionné, Axel vint servir une flute de champagne à Harley et dévoilà les plats sur le chariot de dessous leurs cloches. le tout avec une voix bien pompeuse de majordome avec un balais dans le cul.

- champagne très chère! Et avec cela un petit assortiment de fruits de mer! et pour monsieur bouboule! un plat du jour!!
- Maon!

L'enfoiré! il allait filer le plat du jour au chat! le pire c'est qu'il l'a fait. Puis il se mit à manger les fruits de mer en compagnie de harley alors que bouboule dégustait son plat du jour, une grosse pièce de viande avec des légumes mais il prenait que les légumes. Oui... axel pigera jamais ce chat. Axel ne manquait pas une occasion pour prouver son amour à harley avec un baisé et de grands sourire ou des gestes coquins et gentils. ça pouvait même en devenir relou. Bref, la journée passa ainsi assez vite au final. La vie dans un hôtel grand luxe on s'y fait. mais je me répète. il faudrait qu'ils se préparent pour le concert là nana?!


_________________
Le quotidien de Axel:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harley Redfox
Ligue M
Ligue M
avatar

Surnom : L'albinos
Pouvoir : Contrôle de la lumière
Points de Réputation : 36 500 points
Double Compte : Cherry
Messages : 339

MessageSujet: Re: La collocation, ça a du bon [Stokholm, suède]   Dim 13 Juil - 22:27

Lors de leur moment d'amour, Axel rassura en effet Harley sur le fait qu'il l'aimerait tout même. Dreamland ou pas Dreamland. Elle était désormais rassurée et se laissa emporter par la passion. Désormais dans la chambre à regarder la télé et manger, les jeunes gens continuèrent à se taquiner. Le bleuet d'ailleurs en profita pour claquer une fesse de l'albinos. Oui, parce qu'elle n'arrêtait pas de l'emmerder avec en le gigotant devant lui. Et c'est assez chiant quand on veut regarder la télé. Et elle comme une biatch, elle se mit à rire. Genre ça te fait marrer de te faire claquer la fesse ! La prochaine fois, sort le fouet stp ! Elle kiffera encore plus. Mais avant cela ! Oui avant ça ! Harley avait eu de quoi se marrer encore plus.

Le suédois répondant à l'appel du rêve de tatouage sortit de son sac un feutre ! Avec cet objet de malheur, il dessina tout un tas de truc sur le dos d'Axel et ses fesses. Fortement chatouilleuse, la contrôleuse de la lumière ne pouvait s'empêcher de gigoter dans tous les sens ! Elle n'arrivait même pas à voir ce qu'il lui avait dessiner. Alors durant un instant, elle alla constater dans un miroir non loin d'eux. Elle s'exclama que c'était un chef d’œuvre et qu'elle les adorait. Ainsi, ils continuèrent à se marrer comme deux cons qu'ils étaient. Ces deux là ont une vie plus que passionnante. Imaginez tous les trucs fou qu'ils auraient à raconter plus tard. Ils pourraient devenir clodo, ils seraient toujours aussi heureux !

D'ailleurs, l'albinos lui vola deux secondes le feutre pour dessiner un gros cœur sur la fesse d'Axel. Avec dedans son initial à elle. Genre trop narcissique. Elle lui dit d'ailleurs que comme ça, il n'était qu'à elle. Et jalousement, elle lui avoua en lui susurrant à l'oreille qu'elle ne voulait pour rien au monde le partager avec quelqu'un d'autre. Qu'elle le voulait pour elle toute seule. Au moins, c'était clair. Le plan à 3 ou plus c'est pas question ! Han ! Bref, le jeune homme s'endormit en premier et d'ailleurs, elle comme à son habitude laissa la télé allumer. Premier dormi premier réveiller. La suédoise ne savait pas encore ce que préparait Axel en douce. En effet, il avait commandé le petit dej'. Il la réveilla tendrement, elle était au départ sur le ventre pour ensuite se mettre sur le dos et lui parler d'une petite voix tout en s'étirant et se frottant les yeux. Avec un petit sourire tout tendre, tout mimi.

- Bonjour.... *s'étire* Aaah... AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAÏEEEEEEEEEEEUH !!!!
- Mais enfin madame! cachez ces tétons que je ne saurais voire! haha!
- Non mais oh ! J'te la pince moi ! Tiens ! *Pince*

Hélas, Axel portait un peignoir et ça avait amortit le choc, et j'vous laisse deviner ce qu'elle a essayer de pincer. Et je peux vous dire qu'elle a même tenter de passer le bras en dessous au final, telle une grosse porc. Heureusement, Harley le prenait bien et finit par rire. Mais c'était vraiment un gamin quand il s'y mettait. Ca faisait bien son charme à vrai dire et pour rien au monde elle voudrait le voir en mode "j'suis un papa responsable qui rigole jamais". Puis heureusement qu'il avait apporter le petit déjeuner ce qui fit terriblement plaisir à la jeune femme. Ce petit dej' était assez excellent. Au final, comme deux gros cons, ils passèrent la journée comme deux tourteaux. Comme deux amoureux qui se découvrent pour la première fois et ont envie de profiter de leur sentiment. Comme deux cons quoi.  Ils avaient suite commander le déjeuner à l'initiative d'Axel qui ne se gêna pas pour mettre la note sur les fameux Jarlson.

En entendant cela, Harley avait qu'une envie : se pouffer de rire. Mais elle se retient. Parce que sinon, ils allaient se faire lourdement chopper. Ils ne pouvaient pas profiter des autres services alors bon ! Mais c'est déjà assez comme ça non ? Ils s'en sortent pas mal niveau connerie là. Pour passer encore plus inaperçu, le bleuet commanda un plat du jour. Mais ce plat allait finir pour le chat. Tu vas lui donner des goûts de luxe m'enfin ! Va falloir le nourrir au Shéba maintenant ! Mais ça la faisait marrer. Puis elle attendit qu'il raccroche pour prendre la parole.

- Bien je voudrais un magnum de champagne le Javernant 1989. et deux assiettes garnies de fruits de mer.... comment? Oui tout pour moi! ma femme et les fruits de mer dans son état. Euh. apportez aussi un plat du jour. Merci!
- Du magnum ? Eh bien Monsieuuur ! On ne se refuse bien ! Z'êtes riches! Vous êtes pas marié j'espère ?

Pour cette dernière question, Harley prit limite une voix de téléphone rose. Genre, juste pour s'amuser encore dans son rôle de la grosse biatch qui a épouser un homme juste pour son fric. Mais les deux jeunes gens calmèrent rapidement leurs hormones parce que dans cet hôtel, le service est rapide ! Tout arriva et ça semblait encore plus délicieux que la veille ! Des fruits de mer et même le plat du jour faisait envie ! Hélas, c'est le chat qui en profita ! Mais rien à foutre ! Y'avait des trucs encore plus bons. Les suédois s'acharnèrent sur la nourriture, ils se régalaient, à tel point que ce plat ne semblait pas suffire pour tous les deux.

- champagne très chère! Et avec cela un petit assortiment de fruits de mer! et pour monsieur bouboule! un plat du jour!!
- Maon!
- Bon, nomalement les fruits de mer c'est meilleur avec du viin blanc ! Maiiis ooh ! même l'eau c'est du luxe ! Pour Sir Bouboule enfin ! A la vôtre mon chère ! *Tapes son verre à celui d'Axel*

Elle était plus qu'heureuse mais ce qu'elle ne dit pas au Bleuet c'est que le chat ne mangerait jamais sa viande ainsi. Au fond, Harley se marra parce que ça semblait surprendre Axel que le chat ne la mange pas ! Finalement, elle eut pitié de lui, et du chat qui léchait seulement la viande en les regardant d'un air blasé. Puis il se mit à miauler comme un sale gosse. Un gosse de riche qu'attends quelque chose.

- Il aime pas manger la viande comme ça ! Faut lui couper ! Messire à de petites dents ! Trop délicates pour croquer dedans.

L'albinos coupa alors la viande du chat. Bref, la journée défila et ils profitèrent toujours autant de leur suite. Mais c'était bientôt l'heure de partir au concert ! Il fallait un peu d'avance m'enfin ! Avant de partir, la jeune femme, elle aussi dans le besoin de prouver son amour à son nouveau chère et tendre, l'attira dans la salle de bain. Pour se doucher, rien de plus ! Juste un peu se toucher la nouille un peu allé ! Han cay sale ! Puis, ils se séchèrent. S'habillèrent banalement ! Le chat allait passer la soirée seul ici ! Mais pas grave. La suédoise enfila des vêtements pas trop découvert parce qu'il faisant encore jours et qu'elle ne voulait pas non plus cramé. Elle passa sa crème sur le corps au cas où. Puis ils partirent en direction du concert.

Lorsqu'ils arrivèrent dans le couloir, ils devaient se cacher. En effet, Harley n'avait pas mit son coussin. Du coup, ils pouvaient se faire chopper à tout moment. Heureusement, tel de bons espions, les deux voyageurs parvinrent à échapper au personnel sans se faire repérer. Ils allèrent en concert grâce aux moyens de transport. La voiture n'était pas utile vu la circulation et l'impossibilité de se garer à proximité. Ca risquait d'être plus emmerdant qu'autre chose. Arrivé sur place, il n'était pas difficile de repérer le lieu où allait se dérouler le concert. En effet, il y avait énormément de monde. Surtout, énormément de jeunes attardés. Des ados, des ados, et des ados partout ! De son côté, la jeune femme n'était pas surprise. Au contraire, ça y'avait des cas qui la faisait marrer. Parce qu'on voyait des ados se rouler des patins en plein milieu de la foule et c'était franchement dessus. Elle avait limite envie de leur dire de faire des gosses, là devant tout le monde.

Harley se saisit de la main d'Axel pour tenter de gagner quelques places. Après une petite heure, ils arrivèrent dans cet endroit où allait se dérouler à l'extérieur. C'était à ciel ouvert. Elle paya des bières pour passer le concert plus tranquillement mais les ados allaient sûrement être fortement chiant.

- Han t'as vu ça va commencer ! Je suis sûre que ça va être trop pourri ! Mais trop drôle !

Oui, Mais pourquoi tu l'as emmené ici si tu savais que c'était pourri ? Bah rien, c'est amusant d'un côté. Le concert débuta. C'était un groupe qui s'appelait 30 second to mars. D'où le fait qu'il y avait une présence insupportable d'adolescente et d'adolescent aussi ! Tous avec soit un look d'emo, soit un look de grosse pouffe ! Les jeunes se mirent tous à danser ! Et même Harley à vrai dire. Parce que ça restait un concert et que même si le groupe est pourri généralement, un concert c'est sympa pour l'ambiance festive ! Notre albinos dansait limite comme une biatch et se frottait presque trop à Axel. Han mais fait lui des bébés ici tant qu'à faire ! Mais très vite, la concurrence arrivèrent. Oui, deux jeunes filles d'environs 17-18 ans vinrent draguer le bleuet. Faut dire qu'il a toujours eu du succès le petiot !

- Hey saluuut, tu t'appelles comment ?!

Genre, parce qu'il a les cheveux bleus tu crois qu'il a la même mentalité que toi ? En effet, ses jeunes filles n'étaient pas des pouffes mais plutôt des meufs originales quoi ! Un peu rookies ! De son côté l'albinos l'avait un peu mauvaise. Faut qu'elle s'éloigne trois secondes pour le retrouver entourer de nana. C'est pas à lui bien entendu qu'elle en voulait mais un peu à ses gamines. Mais d'un côté, elle pouvait pas s'empêcher de sourire et de trouver la situation amusante. Au loin, semblait y avoir des mecs qui en avait lourd sur la patate, et en avait un peu après Axel. Ils s'approchaient d'ailleurs un peu dangereusement. Harley de son côté enroula son bras autours de la nuque d'Axel pour le taquiner un peu. C'est certain, elle s'éclatait comme une dingue ! Mais nargua un peu les gamines.

- Bah alors, t'as du succès ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel
Voyageur chercheur de merde
Voyageur chercheur de merde
avatar

Surnom : L'enfoiré
Pouvoir : Invocateur des lames
Points de Puissance : 40 525 points
Points de Réputation : 54 900 points
Points du Membre : 669 points
Double Compte : Eve Leblanc
Messages : 2314

MessageSujet: Re: La collocation, ça a du bon [Stokholm, suède]   Mar 15 Juil - 15:57

Han! elle est chiante harley avec son gros cul là! Non mais ow! en plus elle aime se faire taper! han la keuchonne! Mais bref... Axel servit le p'tit dej' au lit. trop sympa le mec! t'as vu comment il est trop galant?! Même s'il pince les tontés! M'enfin bon! avec ses seins à l'air là! comment il peut résister?! arrête d'être à poile et va te vêtir sale exhibitionniste! d'ailleurs, elle répliqua en lui pinçant la bite. hey: ça fait mal! il se tint l'engin après la contre attaque de l'albinos.

- Hey doucement! c'est vachement sensible dans ce coin! haha!

Mais ça le faisait rire! c'était des preuves d'amour vaches mais amusantes et tendre. Il l'embrassa sur le front puis le nez et enfin la bouche tout en souriant et rigolant.  Ils mangèrent leur p'tit dej' comme des porcs devant la télé. le téléshopping même. Ils se marraient trop à imiter les voix de cons des mecs de téléshopping et aussi à voire que c'était grave de l'arnaque leurs produits. puis bref, on arriva vite à la suite et au moment où axel commanda à nouveau quelque chose au room service. les fameux plateaux e fruits de mer et le champagne. harley s'exclama que c'était le grand luxe. mais tu sais... le magnum c'est petit comparé à d'autres formats de bouteilles. T'en as qui font 16 litres. Axel était au téléphone avec le room service donc lui fit signe de se taire tout en souriant. elle allait les faire repérer s'ils l'entendaient. Mais une fois qu'il eut raccroché il alla l'agresser en la bombardant des chatouilles, de câlins et de bisous.

- Oui je suis marié mademoiselle! avec la plus charmante jeune femme enceinte du monde! je ne souffrirais pas de vos vil tentations!

Mais assez vite ils durent se calmer, avant d'être repris de l'envie de faire des bébés tiens! Le room service arriva avec la bouffe. Axel pour endormir leur méfiance donna encore du pourboire. Balèze les pourboires mais bon, doivent être habitués à plus dans les grands hôtels de riches. Doivent même se dire qu'il est un peu radin pour un mec qui a pris une telle suite. Ils se mirent à manger e axel se rendit compte que le chat était vraiment un chat de luxe puisqu'il refusait de manger la viande non découpée. Harley le signala à axel tout en se moquant un peu du chat qui faisait sa tête de blasé alors que harley lui coupait sa viande. ça faisait bien rire axel. le chat tirait sa tronche de merlan fris!

Puis après la collation, harley se leva t se dirigea vers la douche en attirant axel qui la suivit. ils prirent une douche toride ensemble. oui la douche était chaud. vous imaginez pas des trucs ils ont rien fait! sont un peu obsédés mais ça s'arrête là. Bon, la p'tite main aux fesses ou sur les boobies pendant la douche avec de longues étreintes et embrassades mais ça s'arrêtait là quoi. Ils s'habillèrent. Assez décontracté, c'est un concert, pas un diné mondain. Ils laissèrent le chat dans la chambre d'hôtel puis sortirent en mode james bond de l'hôtel pour se diriger vers le lieu où se déroulait le concert. Y avait de plus en plus de jeuens à mesure qu'ils approchaient du lieu où se déroulait le concert. y avait que des lycéens voire plus jeunes. Certains étaient même accompagnés de leurs parents limite. Axel et harley étaient pas les plus vieux présents. Mais si on enlève les parents... la moyenne d'âge devait être au maximum de 17 ans. Mais axel voyait pas de soucis à ça. Après tout, lui aussi était un ado attardé quand il était ado attardé. Si ce n'est que lui avait des goûts musicaux un peux moins merdiques. enfin, c'est ce qu'il pense. axel souriait. ça lui rappelait un peu les boites de nuit. Quand t'es pas vraiment dans le même registres que les gens dedans, tu te marre énormément en observant. bah là c'est plus ou moins pareil. voire des lycéens en délire comme ça en mode trop indécents pour certains ça le faisait rire. puis ça le faisait aussi pas mal marrer par ce que ça lui rappelait des moments de sa vie de lycéen. La suédoise alla rapporter une bière puis l'attira vers l'avant, plus proche de la scène.

- Han t'as vu ça va commencer ! Je suis sûre que ça va être trop pourri ! Mais trop drôle !
- pas grave! j'suis avec toi! Puis ouais ça risque d'être drôle. j'ai vu un mec il commençait déjà à gerber ses tripes alors qu'il fait même pas nuit! hahaha!

Il but de sa bière puis regarda vers la scène. c'était un groupe à cheval entre le populaire et le plus déviant. pas assez connu pour passer tout le temps à la télé comme des stars genre Rihana ou Beyonce mais très connu et populaire dans son style. Axel connaissait un peu mais sans plus. Il trouvait cette musique ni bonne ni mauvaise. ça se laisse écouter. mais dans un concert ce qui compte c'est l'ambiance. et là... avec des ados complètement désinhibés, c'est forcément ambiancé et assez drôle à la fois. Le groupe se mit à jouer. Les ados se mirent à danser et axel porté par l'ambiance aussi. L'albinos dansait en le collant comme une biatch même. elle faisait twserker son cul à twerk sous le nez de axel. c'était abbusé comment c'était chaud. Axel ça le faisait rire. Il se rendait pas compte que des mecs regardaient l'albinos avec le dérish!!! Mais c'est alors que deux jeunes filles vinrent draguer axel. han lala quel succès les deux là! Mais harley marqua son territoire en le collant encore plus. Les deux ados le regardaient genre trop jalouses. domache qu'il soit pris le bleut! un mec avec des cheveux bleus! c'est le rêve de toutes les nana du genre.

- Bah alors, t'as du succès ?
- Toi aussi apparemment!

Axel roula des yeux en direction d'un mec qui lui marrait carrément les seins. ça le faisait rire au final. Hey ouais! elle est trop bonne harley! Elle est surtout très belle. Axel l'embrassa puis constata que les bières étaient finit et il se décida à aller en chercher à nouveau. Il laissa Harley danser seul. il visualisa l'endroit pour la retrouver et partit en direction d'une buvette. Et là... encore une nana qui vient le draguer.

- Salut! c'est quoi ton nom? Moi c'est Nancy
- Axel! dis... t'as pas l'air dans ton assiette! tu devrais te calmer sur l'alcool!
- hihihihi! t'es trop marrant toi! et tes cheveux bleus! j'adore!
- ouais ouais! on m'le dit souvent!
- C'est pour qui ces bières?!
- Moi et ma copine!
- han merde! les BG faut toujours qu'ils soient casés ou Gay!
- Dommage!
- Pas grave j'aime prendre des risques!

Elle lui sauta carrément dessus pour l'embrasser mais il tenta de la repousser et avec l'équilibre précaire de la jeune femme qui était ronde comme une barrique, bah elle se cassa vite la gueule et commença à péter un câble et lui jeter son verre à la figure. Axel fit comme si de rien et la laissa se barrer en souriant aux gens de la buvette qui le regardaient chelou. Bah quoi?! arrêtez de la servir bande de débiles! Il partit pour retourner auprès de l'albinos et lui apporta sa bière. Ils dansèrent encore un peu tous les deux puis axel en eut un peut marre d'être trop trop dans la foule. On renverse de la bière. Du coup, il colla sa bouche à l’oreille de harley pour qu'elle l'entende.

- ça te dis qu'on s'écarte un peu?! qu'on se trouve un coin où se poser et des gens avec qui squatter?!

Il la prit par la main et commença à l'attirer hors de la fosse pour aller dans un coin où on pouvait encore profiter de la musique et se poser et boire et parler. e concert était hors de la ville, entre plage et bosquet. du coup, ils purent voire assez vite un groupe de jeune en train de boire et de se marrer. Axel sourrit à Harley.

- On les squatte?!

_________________
Le quotidien de Axel:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harley Redfox
Ligue M
Ligue M
avatar

Surnom : L'albinos
Pouvoir : Contrôle de la lumière
Points de Réputation : 36 500 points
Double Compte : Cherry
Messages : 339

MessageSujet: Re: La collocation, ça a du bon [Stokholm, suède]   Ven 18 Juil - 11:57

Les jeunes dépravés qu'aiment se faire pincer les parties intimes étaient désormais au concert. Selon Axel, un jeune avait déjà bien vomi ses tripes ce qui fit aussi marrer l'albinos. C'est d'ailleurs elle qui ouvrit la danse. Au début, le bleuet semblait peu motivé à la danse mais bon, il finit par le faire. Ensuite, il se fit draguer par des jeunettes et Harley ne se retint pas à lui faire remarquer. Lui aussi lui fit constater que de vils adolescents en manque de youporn la mattait. Alors, par curiosité, la suédoise jeta un coup d'oeil et c'est vrai que c'était limite si ils se touchaient pas la nouille. Un peu gêner quand même, la jeune femme remonta son décolleté. Bavez pas trop dedans m'enfin ! Au même moment, le bleuet lui déposa un baiser et pour faire jalouser encore plus ses concurrentes, elle lui en fila un bien langoureux. Bien dégueulasse limite. Puis le laissa partir chercher à nouveau de quoi se rassasier.

Au final, elle continua de danser parce que mine de rien, Harley aime beaucoup ça danser. Ça la défoule et ça la fait se sentir bien dans sa peau. Quelques personnes vinrent danser d'ailleurs avec elle et un gars d'ailleurs se croyait un peu en boite. Limite à mettre  son zguegue dans les fesses des nanas si vous voyez le genre. Du coup, l'albinos ne put constater qu'Axel aussi se faisait allumer par une jeune alcooliser. Au final, il revint et réussit à pousser un peu ce gars un peu chiant.

- Bah allez quoi ! Soit sympa.
- Non !

Ah enfin de l'aération ! C'était tellement intéressant z'avez vu ?! Bref, c'est finalement au bleuet de venir contre elle et lui parler directement à l'oreille après avoir danser encore quelques minutes. Ça lui faisait plaisir mais parce que comme je lui ai dis plus tôt, elle aime bien danser. D'ailleurs durant cette dernière dans, y'a eu un petit slow tient ! Du coup, ça faisait une danse un peu plus tendre m'enfin ! Et ça faisait sourire Harley. C'est à la a fin de cette musique qu'Axel demanda à partir. Elle aussi commençait un peu à en avoir marre en fait, parce que c'était comme en boite à certain moment.  

- ça te dis qu'on s'écarte un peu?! qu'on se trouve un coin où se poser et des gens avec qui squatter?!
- Ok !

Mains dans la main, le jeune couple partit un peu plus loin. Ils entendaient toujours le concert. Les suédois virent un peu plus loin un petit groupe de jeune. Ils étaient tous assit par terre et formaient un cercle. Ils buvaient et semblaient bien s'amuser. Axel proposa de les squatter mais attendez, Harley comptait déjà le faire ! Elle embarqua par la main son jeune amant et se dirigea rapidement vers ce petit groupe bien sympa. Ils étaient 6, trois filles et trois garçons d'environs 17-18 ans. Ils devaient fêter leur diplôme acquis depuis peu. L'albinos fit la première à s'asseoir par terre avec un grand sourire. Au début, les jeunes les regardaient un peu chelou.


*** Cette partie là est faite en coopération avec Axel ***

- Salut les jeunes ! M'alors ! Vous jouez à quoi ?
- Heu salut !
- Moi c'est Harley !
- Et moi Axel !
- Bah moi C'est Billy, lui Jordy, et Fred, puis les filles là, Lucile, Avril et Erika.
- Cooool !
- En fait, on joue à celui qu'à jamais fait bois pas.  A tours de rôle on propose un truc  et...
- Ouaiiis on connaît ! C'est trop cool !

Les jeunes se lancèrent à tour de rôle des regards un peu suspicieux. Genre, ils se posaient télépathiquement la question s'ils acceptaient ou pas de laisser squatter ces deux personnes. Ils mirent quelques petites secondes avant de rigoler et exprimer leur accord. Ils semblaient plutôt content de connaitre de nouvelles personnes. Pour eux, ça semblaient super cool de rencontrer des gens durant un concert. Ils firent alors toujours plus de place à Axel et Harley et les voilà désormais dans le cercle d'amis. Une des filles commencèrent à nouveau le jeu. Ils donnèrent une bouteille de bière aux deux squatteurs. Pour qu'ils puissent jouer tout de même.

Légende :
Jordy : vert
Billy : rouge
Fred : jaune

Lucile : rose
Avril : Marron
Erika : rose clair

- Ah bah ! Honneur aux nouveaux arrivants ! Commencez !
- Bon ok, toi d'abord Axel


- (Axel) Heu.... Qui c'est qu'à déjà rouler une pelle à une personne qu'à plus de 10 ans que soi ?
- Forcément ! Tout de suite tu commences avec ça. *Boit pas* ah ouais ? Tu l'as déjà fait spèce de porc !
- Ouais je me rappelle plus, peut-être 9 ou 10 ans de plus
- Trop cool, c'était où ?
- Bah en boite ! Hey, tu bois pas non plus Harley ? C'était qui ?!
- Je sais pas, il était vieux. Genre, les cheveux un peu gris.
- Beuuuuuuuurk
- Putain mais il devait être mega vieux ! Tu pouvais l'appeler grand père je suis sûr !
- Roh quand même pas ! Puis c'était juste comme ça.
- Bah nous on l'a jamais fait ! A toi Harley !


- (Harley) Ok ok... Heu... Qui a déjà lécher les pieds d'une personne ? *boit*
- Bande de petite nature *boit pas*
- AAAAH Dégueuuu ! Tu m'touches pas les pieds !
- C'était un pari !
- Il avait les pieds propres au moins ?
- Elle ! Mais oui, sinon c'est sale. Puis ça va Harley, c'pas comme si tu mettais jamais rien dans ta bouche ?
- OUais mais ce genre de truc c'est différent !
- Bah moi aussi je l'ai déjà fait
- Ah ouais Erika ?
- Heu *rougit* c'était avec mon ex
- Beuuuk !


- (Fred) Qui l'a déjà fait avec plusieurs personnes ?
- Déjà fait quoi ?
- Bah ! L'amour !
- Mais genre plusieurs personnes dans une vie ? *boit*
- Mais non ! En même temps pâté !
- Ah ok... *boit*
- Bah dis donc avec des questions comme ça, ce sera pas demain la veille que je vais être bourré ! *boit pas*
- Putain mais t'es sale ?! Jamais je pourrais te donner tout ça moi !  
- Ouais mais je recommencerai pas !
- Pourquoiii ? C'est trop swag !
- OUias bof !
- Ouais certes t'as la classe quand tu le racontes mais quand tu le fais bah... C'est vachement frustrant. C'est dur à gérer deux en même temps et t'en a toujours une qui s'fait chier.
- Ah bah s'tu pouvais avoir deux pénis tu serais heureux toi !
- T'aimerais bien hein ?! Comme ça tout en même temps !
- AH NON HEIN ! DERRIÈRE C'EST SACRE !
- Ok ok ! Dommage!
- Pff !


- (Avril) Qui a déjà vomi plus de cinq fois dans une soirée ? *boit pas*
- Ah non, moi record c'est trois *boit*
- Jamais vomi, je suis pas une fiote ! *boit* Mon papa c'est un indien ! L'eau de vie ça le connait.
- C'est pour les cow boy ça !
- Ouais et alors ?!
- Aaah c'est vrai que les indiens c'est tous des alcooliques !
- Ah ouais ? Tu traites mon père d’alcoolique ?
- Heu non non ! Mais t'es indienne toi ?!
- Bah ouais ! Ma mère elle est indienne et mon père il est indien !

La tous les jeunes tirèrent une drôle de tronche. Ils ne comprenaient juste pas du tout ce qu'elle racontait. Du coup, Axel qu'avait compris se mit à rigoler comme un con en pointant du doigt tous les jeunes.

- Ahahahah, ça m'a fait exactement la même chose la dernière fois !
- Je sais, on dirait pas !

- (Billy) Qui s'est déjà endormie la piste de danse ? Alors que tout le monde était en train de danser. *boit pas*
- Une fois *boit*
- Mouais une fois ! *boit*
- Sérieux ? *boit pas*
- Ouais, j'étais crevée !
- Et après c'est celui qui a vomit 5 fois qui est une petite bite ?! S'effondrer sur une piste de danse c'est pitoyable.
- Ouais je suis assez d'accord ! *boit*
- Oui mais moi j'ai danser toute la nuit d'abord !
- T'as pas d'excuse tss !


Bref, quelques tours passèrent encore à nouveau. Finalement ils se marraient bien tous ! Deux jeunes étaient déjà limite en train de comater. Tellement bourré ! Ils enchaînèrent les bouteilles et le plus frais semblait être ce pervers d'Axel ! En parlant de gros porc ! C'était justement à son tour et comme à son habitude, il posait des questions cochonnes. Heureusement, deux personnes étaient déjà K.O pour le jeu. Trop bourré et s'endormaient déjà l'un contre l'autre. Le concert de son côté était limite bientôt terminé ! On était dans le final. Harley aussi elle commençait légèrement à être pompette !

- (Axel) Qui a déjà couché avec quelqu'un qu'est déjà là ? *boit pas*
- Pff ! Forcément ! *boit pas* Hey mais y'a aucun de vous qui boit ?
- Bah on est pote !
- Mais quand même ! Jamais fait ça avec mes potes moi !
- On était pote avant.
- Non, on était coloc en plus d'être pote, c'pas pareil!
- Ah ouais ?! Genre vous étiez coloc avant ? Et c'est comme ça que vous avez fini ensemble ?
- Ouais mon appart à cramer.
- Pas cooooool !

- (Harley) Bon à moi... Heu, celui qui a déjà couché avec une ou un belge ! *boit*
- Pas totalement une belge d'abord *boit pas* mais bon, elle avait la nationalité
- Putain sérieux ?! Donc t'as couché avec une meuf pendant tes deux mois ?
- Moi aussi une fois.
- Je suis un homme j'ai des besoins !
- Et le jour où j'ai  mes règles ! Tu vas te taper une pute ?
- Non ça c'est autre chose, puis on sortait pas ensemble d'abord !
- Et si dois partir pour un mois?
- Ce sera différent parce qu'on sort ensemble.
- Y'a intérêt ouais !
- Continuez sans moi les gars, j'en peux plus.

Et un troisième de moins, puis quelques tours passèrent encore

- (Axel) qui a déjà fait des trucs cochons avec de la nourriture ? *boit pas*
- Mais genre en solo avec la nourriture ou avec quelqu'un ?
- Non genre je t'étale du nutella dessus puis je le mange !
- Parce que tu t'es déjà mis un truc dedans toi ?
- Bah eu *rougit*
- Ouais ok, le concombre quoi !
- Non quand même pas ! ... C'était une carotte.
- Bah ça a pas du faire grand chose !
- Y'en a des grosses des carottes !
- Mouais !


- (Avril) qui a déjà fait un cam to cam ? *boit*
- Petite joueuse ! *boit pas*
- Ah ouais ?! *boit*
- Bah ouais ! Je m'emmerdais chez moi !
- C'était qui ?!
- D'après toi !
- Ce fils de pute de Eric ?
- Ouais mais il a pas vu ma tête !
- Et genre il a jamais remarqué ?
- Bah non, il est con.
- Ouais pas faux en même temps il est en staps.
- Oui puis il regarde que les seins !


-(Axel) Qui s'est déjà servit du god qu'il a dans sa chambre ? *boit*
- Ouf tu me rassures ! J'ai cru que t'allais me dire que t'en avait un ! *boit pas*
- Ouais, moi j'en ai un petit ! *boit pas*
- Mais tu m'as piégé je suis sûre !
- Non ! Je l'ai déjà vu ! Mais sérieux, tu l'as utilisé ?!
- Bah quoi ! C'pas pour faire jolie ! Je te demande si t'utilises ta main moi ? Mais puisque tu veux te la jouer comme ça.
- J'ai pas besoin de ma main depuis que j'ai 16 ans.
- C'te modestiiie ! 


- (Harley) Celui qui s'est déjà taper quelqu'un à Dreamland ! *boit*
- Dreamland ? Heuuu... Pas sûr de comprendre, c'est un parc d'attraction ?
- En quelques sorte, tu peux pas comprendre ! T'as le droit de pas boire si tu veux ! *Boit pas*
- Ah ouaiiiiiis ?
- Oui mais c'était pas voulu !
- L'excuse du viole quoi !
- Ok, tu veux te la jouer comme ça ?
- Heu les gars, les gars ! Je crois qu'on va s'arrêter là pour aujourd'hui. On va à la plage, ça vous tente ?
- Ouais t'as de la chance pour aujourd'hui !
- Vous avez des bédos ?
- Bah ouais mec !
- Ah les jeunes de nos jours, ils sont cool.
- Mais ils sont pas sales eux au moins !

***Fini cette partie en coopération***

Ainsi, les jeunes partirent à la plage. Les plus explosés réussirent à se lever mais ne marchaient pas très bien. Harley aida d'ailleurs une jeune fille à se déplacer. Ils suivirent alors ce petit groupe de jeune pour descendre sur une plage pas très bien éclairée. Il a fallu d'ailleurs faire un petit chemin à pieds, en terre pour en arriver jusque là. Mais c'était assez beau la plage de nuit. Les plus K.O s'allongèrent sur le sol comme des merdes et finirent limite par s'endormir. D'autres commencèrent à rouler des bédos. Et ça commençait à tourner. Même l'albinos en fuma un peu ! Elle aimait bien des fois de temps en temps.

Au final, elle continuait de rigolait assez ! Elle n'en voulait pas au bleuet pour tout ça. Au contraire, elle le connaissait très bien et tant qu'il ne continuait pas sa vie ainsi en étant avec elle. Ca l'importait peu. Et à côté de lui, elle enroula son bras autours du sien et posa sa tête contre son épaule pour lui exprimer un peu tout ça.

- Tu sais Axel, je t'en veux pas hein ! Je rigolais ! Tu es comme tu es. Mais t'arrêtes juste d'être un coureur de jupon c'est tout ! Sinon ça le fera pas. Enfin, t'aurais pu m'en parler ! Ca aurait pu être drôle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel
Voyageur chercheur de merde
Voyageur chercheur de merde
avatar

Surnom : L'enfoiré
Pouvoir : Invocateur des lames
Points de Puissance : 40 525 points
Points de Réputation : 54 900 points
Points du Membre : 669 points
Double Compte : Eve Leblanc
Messages : 2314

MessageSujet: Re: La collocation, ça a du bon [Stokholm, suède]   Lun 21 Juil - 15:52

Les deux jeunes tombèrent sur un joyeux groupes de jeunes qui se retrouvaient autour d'un feu de camp de fortune avec de quoi boire. Ils jouaient au classique jeu des vérités. En gros le principe était simple, si t'as jamais fais la chose énoncée, tu bois. Le couple vint s'incruster dans leur partie ce qui sembla pas leur déplaire. Ils semblaient sociables et plutôt sympa ces p'tits jeunes. S'il avait leur âge, axel serait certainement très pote avec eux. Axel se révéla être bon à ce jeu. En effet, il était jeune mais étant relativement fêtard et coureur de jupons, il en a fait des choses que ce soit en soirée ou au lit et comme la plupart des défis reposaient sur ça, évidemment qu'il était celui qui se soulait le moins vite. Harley de son côté c'était pas la même. ça montait assez vite pour elle. La phobie de harley étant beaucoup plus contraignante socialement, elle devait avoir eut beaucoup plus de mal à s'éclater dans sa jeunesse. elle En avait quand même fait des trucs drôle. puis elle avait une longueur d'avance sur les jeunes lycéens. Son grand âge!

trois des petits rigolos, soit la moitié étaient déjà hors jeu quand harley se décida à poser des questions vachement piège. Elle tenta de se servir du jeu comme excuse pour savoir si axel avait eut une relation durant son voyage en Belgique. Axel quand même trop plein ne trouva à répondre que la vérité. Il n'avait même pas idée de mentir. Et il faut avouer qu'il trouva ça quand même un peu vicieux comme coup. et axel le prenait un peu mal sur le coup. Le bleuet le prit un peu comme une marque de manque de confiance. Justifiée au final mais quand même. Mais Axel fit comme si ça le gênait pas. Il répliqua en demandant si elle avait déjà utilisé le sex toy qu'il avait découvert dans sa chambre. Apparemment oui. haaan saysale! Et puis en plus elle a fait du cam to cam avec ce fils de pute de Eric! Mais axel se rendit compte que globalement, harley semblait mal prendre le fait que axel soit globalement un gros porc pervers. En même temps, qui le prendrait bien?! Mais axel trouvait cette réaction un peu... hypocrite. Bah oui, elle savait depuis longtemps qu'il est comme ça le bleuet, alors pourquoi elle se met à lui en vouloir pour ça maintenant? en plus, elle met de l'huile sur le feu en continuant de poser des questions pour savoir en gros à quel point il était obsédé.

Mais les jeunes finirent par décider d'en rester là pour aller sur la plage. On n'entendait plus les bruits du concert depuis plusieurs dizaines de minutes déjà. Les deux suédois n'éprouvaient cependant aucun regret au final de n'avoir que peu profité de ce concert. ça restait un bon moment passé ensemble. Les jeunes remballèrent les affaires et le couple les suivit sur la plage. Il y faisait noir. Mais c'était cool par ce que justement on pouvait voire les étoiles super bien. c'était magnifique. Ils regardaient les étoiles en fumant leur petit bédo et en parlant un peu. Les plus déchirés comataient sur la plage, à même le sable pas très fin et l'un d'eux ronflait d'ailleurs comme un gros porc. Puis harley se mit à coller Axel et lui glissa quelques paroles à l'oreille pour lui dire que malgré toutes ses questions un peu gênantes, elle ne lui en voulait pas.

- Tu sais Axel, je t'en veux pas hein ! Je rigolais ! Tu es comme tu es. Mais t'arrêtes juste d'être un coureur de jupon c'est tout ! Sinon ça le fera pas. Enfin, t'aurais pu m'en parler ! Ca aurait pu être drôle !
- Tu sais, j'ai jamais compté continuer. Je me conduis pas comme ça quand c'est une histoire sérieuse. Si je fais ça, c'est que c'est pas sérieux. Mais avec toi ça l'est. Donc t'as pas de soucis à te faire.

Il l’embrassa après cette réponse et lui sourrit. Il comprenait un peu le fait qu'elle soit anxieuse à l'idée qu'il la trompe mais voilà, il le prenait un peu mal. Mais il avait pas envie de lui dire ça. Et puis après tout, ce qu'il disait était vrais. Il avait jamais trompé maria, sauf dès qu'il a décidé de la quitter au final. Il était sincère en disant ça. Il tira une dernière latte sur un joins avant de le passer à Harley. Les jeunes leur posaient des questions.

- Du coup... vous sortez ensemble? ça fait combien de temps?
- La veille.
- Hahaha! le classe!
- Et vous venez d'où?
- Stokholm et vous?
- De Malmö!
- Sérieux?! Mais vous foutez quoi ici? c'est super loin!
- Bah! vacances entre potes! mais vous aussi vous venez pas de la porte à côté.
- le concert était offert et on loge au Hilton.
- Sérieux?! Mais vous faites quoi ici à faire les pouilleux avec nous?
- Bah squatter c'est mon crédo!
- vous êtes vraiment pas banals vous!

Axel se marra un bon coup et puis il se coucha sur le dos, les mains derrière la tête pour regarder le ciel étoilé et la lune qui commençait à faire son apparition au dessus de la mer calme. il commençait à faire frais et froid même mais axel était fringué super léger. Il avait aps prévu d'aller sur la plage, dans le froid quoi.

- C'est chouette ce ciel étoilé! En ville on voit pas si bien les étoiles! Mais... ça caille! On rentre?

La jeune femme lui demanda de rester juste un p'tit peu plus longtemps à profiter de l'obscurité et des étoiles. Puis elle finit par prendre pitié du pauvre petit être vêtu exclusivement d'un t-shirt en guise de haut. Les deux amoureux quittèrent les 3 jeunes qui comptaient camper sur la plage et s'occupèrent de leurs 3 potes qui pionçaient comme des bébés. Ils retournèrent à l'hôtel à pieds. ils eurent un peu du mal. Ils en profitaient pour faire une petite balade romantique sur la plage. Ils avaient un peu de mal à progresser. ils avaient pas mal ramassés d'un point de vue alcool, en plus de la fumette, ils marchaient pas mega droit quoi. ils arrivèrent à l’hôtel en oubliant complètement l'histoire de la femme enceinte et ils montèrent dans leur chambre en toute tranquillité, sous le regard un peu médusé des réceptionnistes qui comprirent pas trop ce qui se passait.

Ils arrivèrent dans leur chambre où ils se posèrent comme des grosse loques. Enfin, il se posa comme une grosse loque du moins. Il se posa sur le lit en se laissant tomber dessus. le matelas trop génial encaissa le choc à la perfection. Comme sur un nuage j'vous dis! Il bailla un grand coup et s’étirant en écartant les bras. Le chat sauta sur le ventre de axel et se mit à se faire les griffes sur lui, ce qui était très douloureux. Le bleuet jarta le chat en grognant un peu. il était défoncé. c'était une grosse soirée. Il prit sur lui et se releva pour se désaper et finit vite en caleçon devant harley qu'il regardait en souriant. Il lui enleva son haut en l'embrassant.

- T'es beaucoup trop habillée pour te coucher!

Oulaaaaah toi t'as un peu trop bu et fumé! Il la déshabilla comme ça jusqu'à un minimum tolérable puis il la serra dan ses bras et la balança dans le lit avant de se jeter à côté d'elle. Il la regarda tendrement. Droit dans les yeux.

- je t'aime harley.

Et là... il s'endort direct comme une loque! Pas si romantique que ça le mec!

_________________
Le quotidien de Axel:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harley Redfox
Ligue M
Ligue M
avatar

Surnom : L'albinos
Pouvoir : Contrôle de la lumière
Points de Réputation : 36 500 points
Double Compte : Cherry
Messages : 339

MessageSujet: Re: La collocation, ça a du bon [Stokholm, suède]   Jeu 24 Juil - 15:13

Revenons à nos moutons, les deux squatteurs étaient désormais partit pour la plage. Plage en pleine nuit bien entendu. Harley ne pouvait pas y aller de plein jour ce serait du suicide. Et puis voilà ! Les jeunes se mirent à rouler des petits sticks et Axel répondit à la petite affirmation de l'albinos. Quelques minutes plus tôt en effet, la suédoise aux gros boobies lui dit ne pas lui en vouloir. A vrai dire, elle savait pertinemment comment il était... Et au final, elle savait très bien qu'elle ne pouvait pas le changer et de toute manière, c'est comme ça qu'elle l'aimait. Bon, tant qu'il ne la rend pas cocu à longueur de journée... C'est tout ce qui compte ! Et il lui confirma en effet qu'elle n'avait pas de souci à se faire à ce niveau là. Il était fidèle. La jeune femme se contenta seulement de lui sourire. Il n'y avait pas de réponse particulière à apporter. Juste à faire confiance et aller de l'avant. Ils finirent par échanger un baiser et fumer ensemble jusqu'à ce que les jeunes interrompt ce petit moment. Ils posèrent des questions et ils en apprirent un peu plus sur eux. Juste des gens qui fêtaient leur diplôme quoi ! Au fond d'elle, Harley les enviait parce qu'elle n'avait pas profiter de ce genre de chose à leur âge... Elle, elle s'était enfermée à cause d'une phobie du collège à la fac. Au final, elle aimerait parfois retourner en arrière pour vivre comme aujourd'hui mais d'un côté, elle était heureuse. Dreamland lui avait offert une toute nouvelle vie et une toute nouvelle chance dont elle comptait bien profiter.

- Ah ouais des vacances ? Bah profitez bien. C'est l'important.


Elle disait ça presque de façon nostalgique mais ça lui passa assez rapidement lorsqu'elle s'allongea aussi pour voir les étoiles. C'était très beau. Comme quoi, il n'y a pas que Dreamland qui offre des spectacles aussi merveilleux. Ce monde aussi est fantastique ! Et elle s'en rendait compte de plus en plus... Le bleuet aussi semblait apprécier ! Mais voulu rapidement rentrer. Heureusement, Harley retarda le retour ! Elle voulait profiter un peu. D'ailleurs, elle s'était même levé quelques secondes pour mettre les pieds dans l'eau salé. C'était plutôt plaisant comme action ! Elle se remit ensuite à côté d'Axel pour regarder les étoiles, redressant ses petites lunettes de vue de ceuchonne han ! Puis fuma aussi un dernier coup ! Puis ils retournèrent à moitié pété à l'hôtel. Une fois arrivé dans la chambre, Axel agressa limite le chat. Mais la jeune femme ne dit rien.

- T'es beaucoup trop habillée pour te coucher!
- Toi aussi !

Au final, elle tenta de le foutre encore plus à poil qu'il ne l'était déjà. Bah quoi, elle aussi l'est un peu trop pétée ! Puis il interrompt son viole limite en lui disant qu'il l'aimait. Alors forcément, Harley avait le sourire jusqu'aux oreilles. Puis lui prit alors une envie fougueuse et lui fit des baiser un peu partout.

- je t'aime harley.

- Moi aussi !

Puis, elle descendit ses bisous de plus en plus mais... Bah non il s'est endormit ce con ! Et elle s'en rendit compte lorsqu'elle comprit qu'il réagissait pas beaucoup ! Au final, Harley souffla une seconde mais rigola ! Ça la fit marrer puis elle se mit comme un gros tas sur lui, déposant un baiser sur le front puis la bouche. Et à son tour, s'endormit après avoir dit un dernier mot. Son corps à moitié sur Axel.

- Dommache !

Bah ouais ! Elle était lancée m'enfin ! Calmes tes hormones ma grande ! M'bref, le petit matin se leva, ils dormirent jusqu'à pas d'heure. Ils allaient devoir partir dans l'aprèm, car c'était leur dernière nuit et actuellement leur dernier jour à l'hôtel de luxe ! Ils en avaient bien profiter les bougres. L'albinos rangea un peu ses affaires puis en profita aussi pour ranger ceux d'Axel pendant qu'il dormait encore. Il devait être 15heure. Leur sac était fait pour ce soir ! Au moins, ça allait être plus rapide ! Mais leur chance allait vite les abandonner... En effet, Harley avait totalement zappé un détail... Elle commanda un peu de bouffe puis partit réveiller doucement le bleuet avant d'ouvrir au majordome.

- Ah cool merci.
- Mais heu... Vous n'étiez pas enceinte ?
- Quoi ?
- Vous êtes censé être enceinte non ?
- Heu... merde...
- Je crois que je vais devoir appeler mon supérieur.

Bon bah, fallait recommencer un cinéma peut-être ? Harley se mit à pleurer sur demande ! Genre du coup, ça retardait le pauvre employé qui appelait pas encore son supérieur ! Elle pleurait comme une merde genre ça se voyait que c'était du cinéma. Mais sauf que là, le personnel n'allait pas se laisser avoir une seconde fois ! M'attendez ! Faut pas abuser non plus !

- Vous compreneeeez rien vouuus ! Moi si j'ai fait ça ! C'était pour garder mon mari ! Si je lui faisais pas croire que j'attendais son enfant ! Il allait me quitter !
- Je heu... Désolé... Mais je dois avertir mon supérieur...
- ***Peut-être s'est-il enfin réveiller parce que la porte est ouverte m'enfin !***


Au final, un autre gars au fond du couloir vit le petit signe de son collègue. Il partit donc chercher le supérieur des majordomes. Pas le big boss de l'hôtel. Non lui, il doit sûrement se baigner dans sa piscine remplie de billets de 500 euros ! Avec ses bitch qui lui passent de la crème dans le dos. M'enfin au final, Harley voyait que ça marchait pas trop alors arrêta un peu son cinéma. Fallait à tout prix se barrer désormais sans se faire repérer ! En plus, faut dire que la poisse les avait taper ! Le vrai couple avait appeler l'hôtel en ne comprenant pas pourquoi l'argent leur avait été retirer ! Heureusement, ils s'en foutent un peu et n'iront pas déposer une plainte. Mais, fallait désormais se barrer. Comme de bons gros squatteurs ! Mais sur le coup, l'albinos ne savait pas trop quoi faire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel
Voyageur chercheur de merde
Voyageur chercheur de merde
avatar

Surnom : L'enfoiré
Pouvoir : Invocateur des lames
Points de Puissance : 40 525 points
Points de Réputation : 54 900 points
Points du Membre : 669 points
Double Compte : Eve Leblanc
Messages : 2314

MessageSujet: Re: La collocation, ça a du bon [Stokholm, suède]   Ven 25 Juil - 10:01

Han harley c'est trop une obsédée sessouwel! Si elle l'avait put, elle l'aurait violé! Apparemment être défoncé semble aiguiser son appétit sexuel. Mais dommache pour toi, axel c'est le contraire. Puis c’est connu, l'alcool et le pétard, ça rend le bambou tout mou. Comme un panda! Mais bref, Harley se couché déçu. Pour une fois que c'est pas le mec qui réclame. Pour la peine, elle s'endormit à moitié sur lui à l'écraser avec son gros cul bien fat et ses gros boobies. Bref, ils pioncèrent comme des gros pendant toute la matinée et le début de l’après-midi. en même temps, ils s'était couché tard. à une heure où certains se lèvent carrément. Et puis faut dire que ce lit est tellement confortable qu'il en devient possessif. il est difficile d'en sortir! il les retenait de toutes ses forces. D'ailleurs, le lit semblait avoir une emprise toute particulière sur Axel... et bouboule aussi qui dormait au pied du lit comme une petite boule de poile trop tendre. Axel dormait encore comme une énorme loque quand harley s'était levé pour préparer leurs affaires à l'avance pour pouvoir profiter au maximum de la chambre avant de devoir la rendre.

Mais là... harley, la conne! Elle fit l'erreur de débutant! Elle commanda à manger! Non c'est pas ça le soucis. ça c'est plutôt sympa même. Le soucis c’est qu'elle avait oublié qu'officiellement elle était enceinte. Fallait se douter que c'était un mauvais plan en même temps. Harley se présenta avec toute sa minceur de bide devant le mec du room service qui eut donc une confirmation que c'était bien des arnaqueurs. Oui! Confirmation par ce que en temps, les Jarlson avaient appelé l'hôtel, surpris d'avoir été débité du prix de la suite conjugale. Bon... ils sont dans la merde. Dans une merde noire! Harkey tenta de sauver la situation en pleurant encore une fois. Mais cette fois c'était un peu trop gros pour que ça marche.

- Vous compreneeeez rien vouuus ! Moi si j'ai fait ça ! C'était pour garder mon mari ! Si je lui faisais pas croire que j'attendais son enfant ! Il allait me quitter !
- Je heu... Désolé... Mais je dois avertir mon supérieur...
- ***Non il dort encore!***

Oui, Axel il pionçait encore comme un bébé alors que le majordome faisait signe à son collègue pour qu'il appelle leur supérieur. Axel se réveilla à peu près à ce moment là à cause du bruit. il se leva, en caleçon puis se dirigea vers l'entrée de la suite où il entendait des personnes parler. il avait la tête dans le cul et ça se voyait. Il vit Harley et tout en se grattant les yeux il lui parla.

- *baille* ouaaaah! mal au calque moi! j'ai un peu la gueule de bois! pas toi?! T'as bu plus que moi hier en plus!

le bleuet ouvre alors les yeux et remarque le majordome et voit son regard suspieux et le regard de harley qui a l'air d'être en mode "on est dans la merde." Il voit son bide et comprend alors la situation.

- Hahaha! alors chérie! T'as perdu du poids de ce que je vois! *en pinçant le ventre de harley*
- Pas la peine... On a comprit vous savez.
- ça valait le coup d'essayer. Vous m'excusez?! j'vais m'habiller.

Axel retourne dans la chambre en mode "oh merde! oh merde! oh merde! on est dans la merde!" il se fringua en 2-2 puis prit tout ce qu'il pouvait prendre dans la chambre en le mettant dans son sac. Quel putain d'enfoiré. Il pensa à un truc. où est bouboule?! Bordel d'enfoiré de chat t'es où?! Axel le chercha partout.

- t'es où enfoiré?! On doit se casser super vite!

Axel avait pensé à chercher partout sauf la chambre du chat. Pendant que lui et harley allaient ça se trouve devoir rembourser la suite, ce qui était au dessus de leurs moyens, le chat jouait comme un gros porc dans sa chambre. Axel fonça le prendre en l'attirant avec un jouet. il prit son sac sur son épaule et le chat dans ses bras qui ne cessait de se débattre. Il ne voyait qu'une seule et unique solution. A force d'avoir des emmerdes à dreamland, il était habitué à régler ça en mode grosse démerde. Et là, il savait exactement comment gérer la situation. Il fit signe à harley de prendre ses affaires et de le suivre. Il se repointa devant l'entrée où le majordome attendait encore.

- Que faites vous?
- rien! je regardais ce qu'on loupait comme repas.

il souleva la cloche et découvrit ce qui semblait être un excellent repas.

- Dommage de gâcher ça!

Il prit le plat et le balança à la tronche du mec puis hurla à harley des instructions.

- Monte sur le chariot et prends le chat!

Axel poussa le mec couvert de bouffe qui avait reculé puis il poussa le chariot sur lequel se trouvait Harley et bouboule et courut jusqu'à l’ascenseur en poussant comme un gueudin et beuglant tout autant comme un gueudin.

- OMG OMG OMG! On ça va pas le faire!!!

Le mec se mit à les poursuivre et axel balança les jeux du chat pour le retenir le type. Ils arrivèrent à l’ascenseur à temps pour que le mec ne puisse pas entrer avec eux. Axel eut un rire nerveux une fois arrivé dans la cabine. Il souffla u coup puis embrassa harley.

- Bon écoute! c'est pas finit! j'espère qu'il aura pas prévenu la réception! On va y aller décontracté rendre la clé et on se casse en mode "tout va bien".

Ils sortirent de la cage d'ascenseur en mode tout va bien puis ils rendirent les clés comme si tout baignait comme sur des roulettes. Ils commençaient à aller à la voiture bien tranquillement quand on commença à les poursuivre. Ils coururent eux aussi comme des fou jusqu'à la voiture puis partirent pied au plancher. Ils s'en étaient bien sorti. le mec avait pas pensé à relevé leur plaque. Axel stressait comme un fou puis après quelques kilomètres, il se calma un peu. Faut dire que la conduite nerveuse de harley l'aidait pas à se calmer. Il finit par exploser de rire!

- Hahaha! on l'a réglé comme dans dreamland le soucis! hahaha

_________________
Le quotidien de Axel:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harley Redfox
Ligue M
Ligue M
avatar

Surnom : L'albinos
Pouvoir : Contrôle de la lumière
Points de Réputation : 36 500 points
Double Compte : Cherry
Messages : 339

MessageSujet: Re: La collocation, ça a du bon [Stokholm, suède]   Sam 26 Juil - 13:25

La jeune femme était dans la merde pendant qu'Axel dormait encore. Elle avait beau essayé de jouer son rôle à fond, mais rien n'y fait. Cette fois-ci, ça ne marcherait pas. Mais le pire du pire ! C'est que lorsque le bleuet se réveilla, il accentua le fait que leur ruse n'allait plus jamais marcher. En effet, Harley était devant le majordome. Elle ne savait plus quoi dire. Elle savait encore moins quoi dire lorsque le suédois dit explicitement devant l'employé qu'ils avaient pas mal bu hier soir ! Et encore plus lorsqu'il tenta de sauver ridiculement la situation. Il partit alors s'habiller alors que l'albinos était en face to face ! La transpiration lui coulait presque le long du visage. Heureusement, il revint avec le chat et les affaires.

- rien! je regardais ce qu'on loupait comme repas.
- Mmmh, miam miam ! Ca à l'air bon.
- Monte sur le chariot et prends le chat!
- Ok ok, au revoir monsieur !

Axel avait en effet balancer la nourriture sur le majordome ! Puis sous ses ordres, la jeune femme grimpa avec le chat et les affaires sur le chariot. Les voilà dans une course poursuite puis quelques secondes de répit lorsqu'ils entrèrent dans l'ascenseur. Le bleuet n'avait plus foi en leur chance ! Pourtant, il fallait y croire.

- Bon écoute! c'est pas finit! j'espère qu'il aura pas prévenu la réception! On va y aller décontracté rendre la clé et on se casse en mode "tout va bien".

- Ouais t'inquiètes !

Ils s'échangèrent un baiser avant que l'ascenseur ne s'ouvre à nouveau. Pas le temps de faire un bébé m'enfin ! Pourtant, ça aurait été pratique d'être finalement en cloque ! Mais bref, la jeune femme respira un bon coup. Puis sortit de l'ascenseur avec un grand sourire presque trop faux. Ils déposèrent les clés à l'accueil puis partit tranquillement. Du moins, jusqu'à ce que les autres arrivent de nouveau. Désormais, les deux suédois partit en courant ! Vite à la voiture! Harley démarra comme une bourrine. Tellement stressée même qu'elle en avait calée. Mais tout se passa bien. Elle finit par les semer très rapidement. Et n'ayant pas envie de faire venir la police, sûrement parce qu'ils ont quelque chose à se reprocher, le personnel de l'hôtel les laissa tranquille. Mais ce qui est sûr, c'est que les deux squatteurs se retrouvèrent sur la black list de cet hôtel. Et avec leur look, ils ne passeraient certainement pas inaperçu. Manière osef ! Ils sont trop pauvres pour se payer un jour un hôtel comme celui là.

Ils étaient à présent sur l'autoroute. L'albinos alluma la clim. Le soleil tapait plutôt fort. Heureusement que sa bagnole l'est équipé han ! Je suis sûre que les vitres qui protègent des UV ça existe. Axel se marra un bon coup, la tension était bien descendue et Harley en fit de même. Ca fait du bien de rigouler han !

- Hahaha! on l'a réglé comme dans dreamland le soucis! hahaha
- Sauf que si on était allé en taule, on aurait eu du mal à s'en sortir ahaha ! Mais c'était cool !! Par contre, on n'a pas intérêt à repasser ici un jour.

Après quelques heures de route, les deux jeunes abrutis arrivèrent à Stockholm. Garé dans le parking de l'immeuble de richou ! Ils remontèrent à leur appart'. Il devait être 17h voire plus. Quelque chose du genre ! L'albinos était très fatiguée de tout ça alors elle se jeta sur le canapé telle une grosse loque. Puis s'allongea, que voulez vous faut bien se reposer des fois ! Puis elle crevait la dalle ! Ils avaient rien manger ce midi ! Au passage, Harley vit un petit mot sur la table basse. Visiblement, c'était un mot de son papa et de la maman d'Axel. L'albinos lut le petit mot et c'était plutôt surprenant.

- Han, c'est un mot de mon Pita et de ta maman. Ils s'excusent de pas pouvoir apporter de la bouffe cette semaine. Ils sont partit pour un concours de cuisine en équipe. En Finlande en plus han ! Mais mais !

La jeune femme se leva rapidement du canapé puis partit voir dans le frigo. En effet, il n'y avait rien. Que dalle ! Niète ! C'était le trou noir dans le frigo! Mis à part des restes pourris maintenant, c'était la dèche. Ces deux couillons, ils faisaient jamais la bouffe eux même. C'était pas possible, de même que les courses. Ils avaient tellement l'habitude d'être assister que voilà.

- Bah y'a rien à bouffeeeeeer ! Vas y, commande des pizzas !


Mais les pizza les gens, ça allait pas durer une semaine ! Harley se remit sur le canapé, trop feignasse ! Ils allaient pas tarder à dormir et se lever le matin avec toujours rien dans le frigo. Au passage, je souligne quand même qu'ils se sont barrés comme des voleurs. Ils ont prévenu personne qu'il partait dans une autre ville pour le week end. Mais bon, pas grave ! Maintenant, il est tard, et ils sont un peu dans la merde pour trouver à bouffer. Puis vu le jour que c'est, c'pas garantie qu'il y ait une pizzeria d'ouverte. Le couple allait devoir être malin pour trouver de la bouffe, très malin.

Crevant de chaud, Harley fit comme à son habitude, la petite exhib' et se mit à moitié à poil. Parce qu'elle est comme ça. Puis elle fixait le pauvre bleuet pour attendre qu'il commande un truc. De la bouffe ! Parce que faut manger dans la vie. Puis z'avez vu comment qu'elle est fat ? Faut bien la nourrir c'te grosse !

- D'ailleurs hier soir, tu t'es endormie super rapidement ! T'as raté un truc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel
Voyageur chercheur de merde
Voyageur chercheur de merde
avatar

Surnom : L'enfoiré
Pouvoir : Invocateur des lames
Points de Puissance : 40 525 points
Points de Réputation : 54 900 points
Points du Membre : 669 points
Double Compte : Eve Leblanc
Messages : 2314

MessageSujet: Re: La collocation, ça a du bon [Stokholm, suède]   Sam 26 Juil - 22:20

Les deux jeunes suédois avaient bien stressés. Certes, comme l'avait dit Axel, ils s'en étaient sorti comme à dreamland, en mode gros crevards qui assument pas leurs conneries et tout au culot. Mais Harley frappait juste en disant que sur l coup, ils avaient été à un poile de cul de très mal finir et surtout si ça avait al finit, ils auraient pas put rattraper leurs conneries comme dans dreamland. Là il aurait falut vraiment assumer. Mais au final la question ne se posait pas et Axel était mort de rire. il trouvait tout ça trop drôle. La situation surréaliste, eux deux qui arrivent  gruger une suite de mega luxe dans un hôtel de grand standing c'était poilant. Puis Axel pouvait se détendre lui, vu qu'il conduisait pas le bougre. Il la laissait se fatiguer la pauvre albinos. Pendant ce temps il était de corvée de chat. En gros il s'occupait de faire des massages et grattouilles au chat pour que ce dernier ne pète pas une durite dans la bagnole. D'ailleurs c'est à cause du chat qu'elle dut mettre a clim plutôt que d'ouvrir les vitres de la bagnole. Sinon ce con là aurait sauté. Et puis d'abord les vitres c'est mieux! c'est plus écologique d'abord madame!

Deux grosses feignasses qui savent pas se servir d'une casserole :


Ils arrivèrent finalement à la maison. C'est axel qui porta toutes les affaires alors que Harley portait juste le chat. Attendez, c'est un gentleman! Ils étaient tous les deux crevés mais axel moins que harley tout de même. Par contre ils devaient avoir autant la dalle l'un que l'autre. Il avait hâte de bouffer. Surtout que du coup il repensait au plateau qu'il avait jeté à la face du type du room service et se disait qu'il aurait bien mangé tout ça. ça avait l'air putain de bon. Mais trêve de blabla. Nous avons un message scriptural posé sur la table. Lorsqu'harley dit que c'était un mot de sa mère et du père de harley qui étaient pas là. Avant qu'elle ne parle du concoures, il se mit à s'imaginer le scénario hautement improbable selon lequel le mot aurait dit quelque chose du genre "harley, axel, nous nous aimons et nous partons en France vivre à fond notre amour mutuel et de notre passion pour la cuisine." En un sens ça le fit rire mais l'idée le dégouta un peu. Mais mec! arrête de te faire des films. Mais au lieu de ça, le message disait que les parents n'apporteraient pas de bouffe, qui est généralement es restes de restau' mais on se fout des détails. Harley eut la même idée que harley et la suivit dans la cuisine. Il ouvrit les placards alors qu'elle ouvrait le frigo. Frigo archi-vide et placards presque pareil! y avait que des gâteaux pour faire le gouté, des biscottes, des pattes et c'est à peu près tout.

- c'est la dèche de ce côté!
- Bah y'a rien à bouffeeeeeer ! Vas y, commande des pizzas !
- Adjugé vendu! part pour la pizza!

Mais cuisinez vous même bande de grosses larves! Sérieusement! quel duo d'assisté! Jamais ils cuisinent. et quand ils le font, ça se limite aux pâtes. Même pas ils ont l'idée de mettre du beurre dedans ou autre en plus ces cons là. Et sinon y a le curry de harley qu'est totalement immangeable. Bon en fait pour votre santé, vaut mieux la pizza que le curry contaminé. Axel alla sur son PC pour essayer de voire quelle pizzeria était ouverte en ce jour du seigneur. Et le pire... c'est qu'y en avait pas une seule d'ouverte! Si, y avait celle à deux rues d'ici, mais ils font pas les livraisons. c'est qu'à deux rues mais la flemme. Sinon y a celle à côté de la fac... mais là-bas, on se demande comment ils font pour passer les contrôles d'hygiène. Hey ouais! ils connait son dossier le mec! axel est expert en pizzeria à stokholm. On pourrait presque le payer pour son expertise. Alors qu'il cherchait, l'albinos végétait presque à poil, comme toujours, en se plaignant de la chaleur. c'est vrais que c'était un été chaud... pour un suédois. Puis harley vint taquiner axel par rapport à son sommeil qui l'a empêcher de faire l'amouuuuur le pwalé du dwuc!

- D'ailleurs hier soir, tu t'es endormie super rapidement ! T'as raté un truc !
- Ah ouais. J'ai loupé quoi? Y avait un feu d'artifice?

Le jeune homme comprit pas trop ce qu'elle voulait dire par là mais ça la faisait bien rire. mais finalement, axel trouva le graal. Une pizzeria ouverte le dimanche qui fait les livraisons dans le quartier et qui est en plus bonne. Ils commandèrent trois pizza, tellement c’est des gros porcs. Puis voilà, ils mangèrent leurs pizza comme des gros goinfres puis ils allèrent se coucher. Axel prit sa douche en tous cas, il faisait chaud et ils l'avaient pas pris ce jour là. On peut pas tout faire! fuir l'hôtel et prendre sa douche! Puis le lendemain matin... ils tombèrent sur un os. Rien à se mettre sous la dent au p'tit dej'. trop la flemme d'aller faire des courses. Ils restèrent sur leur faim puis vint le repas du midi. Là, ils devaient manger. Bah faites les pattes dans le placard! Nan! ils étaient si fégnasse qu'ils décidèrent d'aller squatter Marius et Ylva. Sous le prétexte bidon que axel voulait voire son filleule. Il était mignon le gosse... mais bon, c'est un bébé de quelques mois quoi. cest une larve humaine et ça braille! Mais au moins ils avaient mangé.

Le soir, ils partirent se faire un restaurant en amoureux. En gentleman, axel partagea. Nan je déconne! il a tout payé d'abord. mais à ce rythme là, ça allait vite leur couter très chère de bouffer au restaurant à tous les repas! faudrait cuisiner les feignasses! Puis ils rentrèrent à la maison. c'était bien bon. en plus c'était romantique et classe par ce qu'assez chère. mais ils sont richoux eux. ils en ont rien à faire de ça. En plus c'était la première fois qu'ils bouffaient au restaurant comme ça, en tant que couple vraiment. Y avait une atmosphère particulière durant le repas qui le rendit super ce repas au restaurant. En rentrant... Bah... Ils ont tirés un coup quoi! Pour la forme! et puis l'atmosphère y était. Puis vu le prix qu'axel y a mit! Si y tirait pas son coup ce soir y a un soucis! Nan je déconne! Il était pas comme ça. Pas avec Harley. D'ailleurs, il avait jamais invité une fille dans un restaurant aussi bien.


Le lendemain, les jeunes gens n'avaient toujours pas l'envie de cuisiner, du coup, il leur vint à l'esprit encore une fois de manger chez marius, squatting intensif! Le soir, ils avaient grignoté des gâteaux devant la télé comme des gros pâtés de campagne, ce qui leu avait coupé la faim. Et ils remirent ça le lendemain, axel avait insisté pour y retourner pour le 3° midi consécutif, mais cette fois, c'est qu'il avait quelque chose à dire à Marius en privé. Mais à la fin du repas, alors que les deux squatteurs commençaient à partir. Marius dit la chose à pas dire.

- Ouais salut et repassez quand vous voulez.
- Ah ça non alors! qu'ils restent chez eux! Y en a marre qu'ils viennent squatter! on a déjà un gosse à gérer! on va pas en plus en gérer deux grands enfants!
- mais c'est que... On a rien à bouffer chez nous et... Et puis aujourd'hui j'avais vraiment un ruc à dire à marius!
- j'veux pas le savoir! vous avez qu'à faire des courses!
- le soucis c'est surtout qu'on sait pas cuisiner. j'ratte même les œufs au plat et son curry est immangeable.
- et si je vous apprends! vous arrêterez de me squatter?!
- Hmouais... *sans conviction*
- Chérie! tu t'occupe du bébé! moi je vais apprendre à cuisiner à ces deux bras cassés de grands ados!
- Euh... Okay!

et c'est à peu près comme ça qu'ils se retrouvèrent avec Ylva chez eux en train de leur apprendre à faire la cuisine. Et faudra pas la faire chier! par ce qu'elle est sous pression, vuq ue c'est une jeune maman! avec des soucis de jeune maman. Genre les kilos de sa grossesse qu'elle arrive pas à perdres, son gosse qui l'empêche de dormir ou qui lui gerbe dessus, s'inquiéter dès maintenant pour son avenir... Bref, elle était à cran en ce moment la pauvre vieille. Faudrait pas la faire chier! Mais bref, elle les suivit chez eux dans le but de leur apprendre à cuisiner simplement et sainement sans se faire trop chier. Hahaha la douce et innocente petite! Genre c’est la première à tenter le coup. mais ça... c'est harley qui le racontera.

_________________
Le quotidien de Axel:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harley Redfox
Ligue M
Ligue M
avatar

Surnom : L'albinos
Pouvoir : Contrôle de la lumière
Points de Réputation : 36 500 points
Double Compte : Cherry
Messages : 339

MessageSujet: Re: La collocation, ça a du bon [Stokholm, suède]   Lun 28 Juil - 21:07

Les deux stockholmois (sissi ça existe, j'ai vérifié) étaient désormais chez eux. Ils crevaient la dalle, il n'y avait rien dans le frigo selon Harley, et rien dans le placard selon Axel. La jeune femme se mit comme une loque à moitié à poil sur le canapé et réclama de commander des pizzas. Le bleuet suivit son conseil et après une recherche intense sur internet, il trouve une pizzeria de disponible ce dimanche soir. Il se demanda d'ailleurs aussi ce qu'il avait loupé hier soir mais l'albinos se contenta simplement de rire à ses propositions. Elle ne voulait pas lui dire. Après tout, ça sert à rien, c'pas non plus une affamée du sexe. Mais ça reste une affamée étant donné qu'elle a faim de pizza ! Les pizzas arrivèrent assez rapidement et ils en mangèrent 3 pour deux. Le cul d'Harley allait certainement explosés un jour ou l'autre. Et elle ne manqua pas de faire une remarque.

- 3 Pizzas, tu veux que j'explose ! Je suis plus grosse que toi. Je dois même pas rentrer dans un de tes pantalons à petit cul !

Mais bref, ils mangèrent puis allèrent se coucher comme deux larves. Et dans le même lit en plus ! Bah normal, ils sont en couple maintenant. Ils s'aiment et ne se le cache plus. Ils se réveillèrent le matin mais n'avait toujours rien à manger. C'est problématique étant donné que la situation allait durer au moins une semaine. Le matin passa puis vint ensuite le midi. Là, ils pouvaient pas se retenir 10 ans. Alors au final ils partirent manger chez Marius et Ylva. C'est cool elle cuisine bien se disait Harley. Le seul souci, c'est le gosse qui chiale. Et Harley, des gosses qui chialent, elle en avait supporter durant 24 ans étant donné que sa mère est une poule ! Bref, le soir, Axel l'invita à manger dans un resto chic. Pour l'occasion, elle s'était fait belle. Oui, parce que d'habitude elle est moche mwahahaha ! Non mais elle se mit en mode féminine quand même. Genre robe rouge toussa toussa ! Trop BG, trop une maman à gros seins !

Puis en rentrant, ils ont fait la chose. Bah oui, c'est un couple. Même si ça fait au moins trois fois que je le dis. Mais en plus, comme c'est un jeune couple, bah ils le font souvent. C'est comme ça. D'abord vous le faites au moins  1 fois par jour, puis après vous le faites comme ça. Parce qu'il faut un peu le faire.




Ils se réveillèrent le matin, nus dans le lit. Le corps tout collant de transpiration. Ils prirent une bonne douche. Mais encore une fois, il fallait manger. Alors encore une fois, les deux suédois partirent squatter chez Marius et Ylva. Mais cette fois-ci, la jeune maman ne semblait pas être d'accord concernant leur venue. Oui, elle finit par crier un peu sur ses deux abrutis pas foutu de vivre quand y'a pas leur parent.

- j'veux pas le savoir! vous avez qu'à faire des courses!
- le soucis c'est surtout qu'on sait pas cuisiner. j'ratte même les œufs au plat et son curry est immangeable.
- Ah ouaiiiis ?! Il est immangeable mon curry !!!! Pourtant tu le manges à chaque fois ! Et tu finis tout !!!

Oui, Axel s'était trahis tout seul. C'était la première fois qu'il avouait à l'albinos qu'il n'aimait pas son curry. Han l'enfoiré ! Il porte bien son surnom. Pourtant il le mangeait tranquille, genre sans trop grimacer. Donc pour Harley, c'est qu'il aimait son curry ! Sur le coup, elle tirait un peu la tronche. Genre, c'pas sympa de dire que son curry est immangeable. Surtout qu'elle y met tout son amour quand elle le cuisine. Mais c'est sûr que l'amour suffit pas à le rendre bon. Mais d'un côté, elle comprenait parce qu'elle non plus, elle aimait pas du tout bouffer son curry. Et même Bouboule il mangeait pas. A vrai dire, le chat osait même pas le sentir tellement il était dégueu son curry. Bref, Ylva grimpa dans la voiture d'Harley et vint chez eux. Elle se dirigea directement vers la cuisine et sortit tout un tas de truc. L'albinos pouvait pas s'empêcher de faire des petites remarques qui voulaient tout dire sur leur talent de cuisinier.

- Han ! On l'a depuis quand ce truc ?
- C'est un coupe œuf !
- Ah ouais ? C'est bizarre comme truc ! Puis un œuf, ça à une coquille. Ça se coupe pas m'enfin !
- Oui, mais tu peux faire des œufs dur.
-Moué, peut-être qu'il aimera les oeufs dur. Plutôt que mon curry immangeaaaaaaable ! N'est-ce pas Axel ?

Ylva sortit de son sac des œufs, des tranches de poulet pas cuite. Bref, plein de truc à cuisiner. Elle supervisa le truc. Elle demanda à Harley de prendre une casserole. Ça, elle savait faire. Puis elle la remplie d'eau pour la faire bouillir. Ensuite, elle leur montra comment cuir du poulet.

- Tu vois Axel, prends ce gros couteau là-bas ! D'abord, tu fais légèrement cuire le poulet. Ensuite, tu le coupes en plusieurs morceaux et tu le remets dans la poêle. C'est pas compliqué ! Vas y coupe ! Toi Harley, tu vas prendre les œufs, et les mettre dans l'eau. Ensuite, tu comptes cinq petites minutes et tu les sors.
- Ok ok. Mais à ta place, je filerai pas un couteau à Axel. Il est tellement pas doué qu'il se le planterait dans le ventre !

Harley disait ça pour rire m'enfin ! Elle semblait plus douée que le bleuet. C'est juste qu'elle n'y mettait pas réellement de volonté. Puis c'est aussi que la cuisine c'est pas son truc. Elle n'est pas forcément doué. Mais la jeune femme s'exécuta et mit les oeufs dans l'eau bouillante. Elle attendit quelques minutes pendant qu'Axel devait certainement couper la viande. D'un côté, la suédoise pouvait pas s'empêcher de d’inquiéter pour le bleuet. Elle avait comme un mauvais pressentiment. Elle sentait bien la couille arrivé. Tellement que comme une con, elle fit tomber tous les œufs dur par terre ! Et ça le fit énormément sursauter. De même qu'Ylva qui cria comme une taré. Le pauvre Axel devait avoir été déstabilisé. Harley en avait quand même encore un peu après Axel après son petit aveu sur son curry.

- Oups !
- Ah bah maliiiiiiiin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel
Voyageur chercheur de merde
Voyageur chercheur de merde
avatar

Surnom : L'enfoiré
Pouvoir : Invocateur des lames
Points de Puissance : 40 525 points
Points de Réputation : 54 900 points
Points du Membre : 669 points
Double Compte : Eve Leblanc
Messages : 2314

MessageSujet: Re: La collocation, ça a du bon [Stokholm, suède]   Mar 29 Juil - 17:10

- Ah.... j'te l'ai jamais dis? Pourtant j'pensais que tu le savais. Tu sais. Ton curry, le riz est tout dure et tu dose mal le curry. même bouboule il y touche pas.

Axel se sentit un peu con et piéger lorsque harley releva le fait qu'il lui ai dit qu'elle faisait un curry juste immonde. Bah quoi. c'est vrais quoi! Elle devrait plutôt le trouver sympa d'avoir joué le jeu jusque là. Bah ouais! ça demandait une abnégation hors du commun de bouffer ça comme si c'était bon sans même faire une grimace. Mais passons, harley faisait un peu la tronche au stokholmois (si si elle a raison, ça se dit! c'est moche mais ça se dit) alors qu'elle conduisait pour rentrer à l'appartement accompagnés de Ylva qui était bien décidée à leur faire un cours de cuisine. Axel avait rien contre mais il était un peu comme harley, pas très attentif ni motivé. il n'avait pas la moindre envie d'apprendre à cuisiner. Ylva est pas maline sur le coup. S'ils avaient vraiment envie de savoir faire ça, ils iraient s'adresser à leurs parents qui sont des dieux de la cuisine au lieu de la laisser elle leur faire des cours. puis au passage, la mère de axel avait déjà tenté de lui expliquer des trucs. Sans grand succès. Il retient certains trucs à la con, genre qu'un ingrédient s'acorde bien avec un autres. mais tous les détails de fabrication, rien à faire.

A peine arrivés qu'ils se mirent aux fourneaux. Selon Ylva, ils avaient tout un tas de trucs exploitables à cuisiner. Juste que pour eux, si faut le cuisiner le truc qu'ils ont en stock, c'est comme s'ils ne l'avaient pas en stock. Bon par contre, Axel, contrairement à Harley savait à quoi servait chaque instrument, mais si on sait pas comment ça marche, c'est inutile.

- Han ! On l'a depuis quand ce truc ?
- C'est un coupe œuf !
- Ah ouais ? C'est bizarre comme truc ! Puis un œuf, ça à une coquille. Ça se coupe pas m'enfin !
- Oui, mais tu peux faire des œufs dur.
-Moué, peut-être qu'il aimera les oeufs dur. Plutôt que mon curry immangeaaaaaaable ! N'est-ce pas Axel ?
- Bien sur que j'aimerais plus. Et toi aussi je pense. Au moins tu finiras ton assiette! Allez tu vas pas me faire la tronche pour ça!

Harley semblait toujours pas contente. Oh tu vas te calmer sale hystérique?! Puis Ylva sortit un couteau trop de barbare bourrin cuisinier et des tranches de poulet et demanda à axel de s'en occuper en lui donnant des instructions.

- Tu vois Axel, prends ce gros couteau là-bas ! D'abord, tu fais légèrement cuire le poulet. Ensuite, tu le coupes en plusieurs morceaux et tu le remets dans la poêle. C'est pas compliqué ! Vas y coupe ! Toi Harley, tu vas prendre les œufs, et les mettre dans l'eau. Ensuite, tu comptes cinq petites minutes et tu les sors.
- Ok ok. Mais à ta place, je filerai pas un couteau à Axel. Il est tellement pas doué qu'il se le planterait dans le ventre !
- Hey! j'suis juste pas mega à l'aise avec les couteaux! Puis c'est pas sympa de dire ça!

Bah ouais quoi! c'est comme si lui il se moquait du fait que tu mette de la crème solaire même en hiver. Sale méchante sans cœur! Le bleuet fit la tête à l'albinos. tant de méchanceté! s'en devient consternant. Mais du coup pour se venger, il trouva moyen de faire une remarque à Ylva sur l'équilibre du repas qu'elle comptait les aider à préparer.

- Euh ylva. ça risque pas d'être trop riche, œuf et poulet?! Tu sais. t'as Harley elle veut faire un régime. Elle se plains d'avoir un gros cul et de pas rentrer dans mes jean.
- bah attends de faire un gosse ma grande et tu pourras te plaindre!
- Wouah! t'es devenu une vrais maman! tu prends le haut les gens qu'ont pas de gamins! C'est pas très sympa.
- Coupe au lieu de blablater!
- N'empêche que je suis plus svelt et mince que toi! *lui tire la langue pour la narguer comme un gosse avant de se marrer*

Le jeune homme commença à couper le poulet mais sans le faire cuire au préalable. cela lui valut une remontrance (comment j'ai du vocabulaire moi) de la mère de son filleule. Tout ça pour pas dire 15 000 le nom de cette blondasse. maudite langue française qui aime pas les répétitions. Du coup, axel se fit engueuler et elle commença à le faire à sa place et lui dit d'aller aider harley. Elle se rendit compte que ces boulets étaient trop impatients et commençaient à vouloir casser les oeufs avant qu'ils ne soient cuite. elle les chargea alors de la découpe des légumes. Mais elle vit très vite qu'ils étaient pas plus doués pour ça vu qu'ils prenaient pas le temps d'éplucher les légumes avant de les découper. Ils semblaient pas savoir que les patates ça s’épluche. Peut être qu'ils seraient capable de faire une sauce si elle leur donne les proportions?! Même pas! ils s'étaient démerdé pour la faire tourner en faisant tout dans le désordre. Elle dut alors la recommencer elle même. la pauvre s'en rendait pas compte, trop dans son truc, mais elle faisait tout elle même alors que les deux zigoto soient se tournaient les pouces, soient faisaient les cons, soient rataient ce qu'ils faisaient.

- Mais vous savez faire quoi à la fin?!
- Moi je sais faire marcher le micro onde. Et je sais faire des pattes. Mais c'est fade.
- Ok.... je vois... Bon! on va essayer de faire un dessert! la pâtisserie c'est plus simple.
- Owi un gâteau! ça me rappelle un prof! j'avais un prof en philo qui s'appelait comme ça! Il était sympa. Et il avait un cheveux sur la langue. les gâteaux c'est cool! Même si c'est pas très bon pour le cul à harley.

c'est bien axel! On est content de le savoir. Du coup, tout le repas étant finit, ils commencèrent à faire des moelleux au chocolat. Et... c’est triste à dire mais la situation tourna plus ou moins de la même façon. Ylva se retrouvait à tout faire elle même pendant que harley et Axel s'amusaient comme des débiles avec les ustensile de cuisine u à se balancer de l'eau à la tronche comme deux gamins ou deux amoureux un peu débiles. Puis une fois que Ylva eut finit, il léchèrent le plat une fois la patte terminée.

- Pourquoi faut le faire cuire? c'est si bon comme ça!

La question ultime qui n'aura jamais de réponse je crois mon pauvre Axel. La pauvre jeune maman en pouvait plus. Elle allait les étrangler si ça continuait ou en prendre un pour taper sue l'autre.

- Axel! Au lieu de faire le con! tu peux m'aider un peu! coupe moi une poire, c'est pour mettre en déco.
- Ouah et en plus tu fais déco! la classe! Faudra que tu nous apprenne à faire.

Elle se retint très fort de le tuer ou d'exploser en larme. Abrutis d'enfoiré! c’est pour ça qu'elle est là! Axel s'exécuta tout de même. il commença à éplucher la poire avant de la couper avec un couteau de papa. Et là... la poire prit une teinte rouge. Axel s'était rendu compte de rien sur le moment mais la douleur vient dans ce genre de cas qu'après qu'on se soit rendu compte qu'on est blessé. ce qui est presque paradoxale. par ce que ou, Axel s'était blessé. Il venait de bien s'entailelr la main avec le couteau. C'était pas gros comme coupure mais assez profond. il y étaiat allé comme un bourrin. Lorsqu'il s'en rendit compte, il lâcha tout puis se mit à gueuler en se tenant la main.

- qu'est ce que...?! Oh putain je saigne! Aaaaaaah ça fait mal putain! Bordel j'me suis pas loupé!
- Merde! comment t'as fais ça?!
- J'sais pas je coupais et je.... putain ça fait mal! Bordel! je crois que je me rappelle pourquoi j'aimais pas ça les couteaux maintenant!

Là, faut aller à l'hôpital. A moins de savoir recoudre vous même bien sûr mesdames. Axel utilisait un torchon pour compresser la plaie, torchon que ylva avait amené mais ce dernier fut assez vite imbibé de sang. Vu le rythme auquel il se vidait, Axel allait vite avoir la tête qui tourne et tomber dans les pommes. Et puis il devrait beaucoup manger après.

_________________
Le quotidien de Axel:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harley Redfox
Ligue M
Ligue M
avatar

Surnom : L'albinos
Pouvoir : Contrôle de la lumière
Points de Réputation : 36 500 points
Double Compte : Cherry
Messages : 339

MessageSujet: Re: La collocation, ça a du bon [Stokholm, suède]   Jeu 31 Juil - 15:39


Harley n'avait pas du tout apprécier le commentaire sur son curry. Il avait beau se justifier le bleuet, ça n'empêchait pas qu'elle continuait à tirer gentiment la tronche. M'enfin c'était pas non plus une abrutie, elle gardait le morale. Mais elle avait l'impression d'avoir vécu dans le mensonge durant des mois. Bah ouais, elle en fait tout un curry han ! Puis tellement en colère qu'elle en vint à faire un commentaire plutôt maladroit sur les couteaux. A vrai dire, elle avait pas penser une seule seconde à la phobie du suédois. Non, elle avait juste dit ça parce qu'il manquait de délicatesse. Et lorsqu'il lui répondit, elle se rendit compte de sa connerie et mit une main devant la bouche. Le truc, c'est qu'elle pourrait pas réparer ce genre de petite couille. Du moins pas tout de suite. Elle se fera pardonner plus tard, quand ils seront tous les deux. Pour le moment, l'albinos se contenta de se taire, mais se rendit compte qu'elle n'aurait pas dû. Parce que le jeune homme décida de se venger aussitôt. Oui, il s'attaqua à ses fesses. Tout en soulignant au passage qu'il était plus mince qu'elle et qu'Ylva en rajouta en plus. Qu'elle avait qu'à avoir des gosses pour se plaindre. Mais Harley pointa un couteau vers Axel, il était loin bien sûr. C'est juste qu'elle haussa un peu la voix.

- Ah non hein ! T'as pas le droit de dire ça ! Puis je signale que j'ai commencé à faire des efforts. Je fais du sport maintenant tu vois ! C'est pas de ma faute d'abord ! Puis j'aimerai bien t'y voir toi ! Tu bouffes tout ce que tu veux tu prends pas un kilo.

Au final, elle lui balança de la farine dans la tronche ! Du coup, les deux assistés se mirent à jouer avec la nourriture. Ils se réconciliaient comme ça, même si des fois, Harley lui tirait à nouveau la tronche. Genre "ok ça me fait rire mais je te fais la gueule !". Ils avaient finalement tenter les gâteaux mais ce fut une nouvelle fois sans succès. Ils se contentaient de lécher le plat. Au final, Ylva avait fait tout le boulot. Y'avait plein de bonnes choses à bouffer. Avant de terminer, la jeune maman demanda au bleuet de couper des poires. Puis Harley restait là à rien foutre. Du moins, jusqu'à ce qu'elle vit le pauvre jeune homme la main en sang. Et crier en plus de ça. Visiblement ça faisait mal. Au début, l'albinos pensait qu'il en faisait un peu trop. Elle s'approcha alors de lui et lui attrapa la main.

- qu'est ce que...?! Oh putain je saigne! Aaaaaaah ça fait mal putain! Bordel j'me suis pas loupé!
- Merde! comment t'as fais ça?!
- J'sais pas je coupais et je.... putain ça fait mal! Bordel! je crois que je me rappelle pourquoi j'aimais pas ça les couteaux maintenant!
- Pff, les hommes ! Toujours à en faire trop ! Montres moi ton petit bobo !*regarde la main* Oh putain !

Oui, au final, il surjouait pas du tout. Il lui fallait rapidement des points de suture. Heureusement, le bleuet tenta d'arrêter un peu l'hémorragie mais ils se précipitèrent tous à la voiture d'Harley. La jeune femme fit quelques excès de vitesse et les voilà rapidement aux urgences. La dame de l'accueil les fit passer en priorité. Ils n'avaient pas à attendre six heures. Hélas, les deux femmes ne pouvaient entrer en même temps qu'Axel. Du coup, il se retrouvait tout seul avec une infirmière qui examinait sa plaie ainsi qu'un médecin. Mais ça, je le laisse décrire s'il le veut dans son post ce petit moment intime ! Un médecin sortit de la pièce pour  mettre au courant les deux.

- Vous accompagnez Monsieur Erikson ?
- Heu oui, c'est nous.
- Bon, on l'a emmener en salle d'opération. On en a pour quelques heures. Les ligaments ont été touchés et ça nécessite une petite intervention de quelques heures.
- C'est si grave ?!
- Vous allez le garder pour la nuit ?
- Non, ce n'est qu'une anesthésie locale. Il pourra repartir tout de suite après. Mais il devra éviter de trop se servir de sa main durant plusieurs semaines. Le temps de la cicatrisation. Vous pouvez repartir si vous voulez. On peut le garder pour la nuit.
- Nah c'est bon, je le ramène.
- Heu... Par contre je vais devoir y aller. Je suis désolée...

Au final, sans trop comprendre pourquoi, Ylva se mit à chialer. Genre, elle a encore le baby blues. Harley savait pas trop quoi faire ! Puis finalement lui tapota le dos et tenta de la rassurer.

- T'inquiètes, c'est rien !
- Oui je sais ! Mais c'est ma fauute ! J'aurai pas dû lui forcer la main.
- Mais non, ça va aller. Il est grand.
- Mais mais... Il commençait à aller mieux avec sa phobie. Et à cause de moi ça va recommencer.
- Dis pas ça, je t'assures que ça va aller. M'allez viens, je te ramène chez toi. Sinon c'est un autre gars qui va finir à l'hosto si tu l'aides pas avec le gosse.
- Oui...

La jeune maman finit par se calmer. Harley la raccompagna chez elle. Puis elle passa par leur appart' pour récupérer des fringues à Axel, les siens étaient crades et retourna aux urgences, attendant le petit Axel qui devait être en petite tenue d'opération. Le cul nu ! Mine de rien, elle se faisait un peu chier. Mais bon, ils étaient arrivés dans les environs de 20h30. Il devait être désormais 23h passé. L'albinos s'endormait presque sur une chaise et heureusement, une infirmière vint la réveiller. Je laisse encore une fois le bleuet raconter comment ça s'est passer dans son petit bloc opératoire.

- C'est terminé. Tout s'est bien passé. Je crois qu'il était un peu paniqué alors on lui a administrer quelques calmants. Aussi pour la douleur. Mais il est dans la chambre pour le moment. Pris en charge. Celle au 4èmes étages, la 421.
- Ah ok, merci, je peux y aller ?
- Oui oui, il pourra sortir dans pas longtemps. Juste le temps de se remettre de l'intervention.

Bon, la jeune femme prit l'ascenseur et arriva dans la chambre. La porte était semi-ouverte. Une infirmière prenait la tension du bleuet. Avant de pouvoir le relâcher. Lui avait apporter quelques choses à manger. Vu qu'il avait perdu quand même assez de sang pour faire des malaises. Harley aimait pas trop le comportement de cette femme. A vrai dire, elle reste un peu jalouse. Pas maladive, mais elle est un peu jalouse. Surtout que vlà, Axel, c'est un homme qu'à pas mal de fantasme et ça l'étonnerait pas de le voir un peu loucher sur les infirmières. Sans pour autant qu'il soit infidèle m'enfin.

- Waouh ! Vous avez de beaux tatouages ! Hihi. Votre tension est parfaite ! Vous êtes un sportif vous !
- Hellow !

Harley semblait crever mais hésita pas trop à s'incruster définitivement lorsqu'elle entendit cette infirmière limite allumer son copain. Non mais ! Elle s'approcha du bleuet pour lui déposer un baiser. Quand même, c'est la moindre des choses ! L'infirmière finit par se barrer. Les laisser un peu tranquille.

- Bon bon, je vous laisse. Je reviens, je vais chercher les papiers de sortie. Le médecin repassera aussi pour les ordonnances.

- Oui merci. *Attends qu'elle sorte* bon alors, ça c'est bien passer ? Pas trop mal ? Tu t'es bien amoché !

Sur le coup, Harley s'en voulait un peu. Elle aurait dû faire en sorte de protéger le bleuet. Éviter qu'il se coupe quoi ! Elle le regardait un peu tristounette mais bon ! Puis vlà, elle avait vraiment l'impression de lui avoir porter la poisse tout à l'heure avec son commentaire sur les couteaux. C'était pas cool.

- Je suis désolée pour tout à l'heure. C'est pas ce que je voulais dire pour les couteaux. Je parlais pas de ta phobie... Enfin voilà. Désolé. M'allez, tu veux de l'aide pour te rhabiller ? Je suis allée te chercher des vêtements. Les tiens étaient tout poisseux. Entre la farine, le sang toussa... Mais profites-en ! Je te fermerais pas le pantalon toute ta vie ahaha ! Juste l'ouvrir *fait un clin d'oeil*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel
Voyageur chercheur de merde
Voyageur chercheur de merde
avatar

Surnom : L'enfoiré
Pouvoir : Invocateur des lames
Points de Puissance : 40 525 points
Points de Réputation : 54 900 points
Points du Membre : 669 points
Double Compte : Eve Leblanc
Messages : 2314

MessageSujet: Re: La collocation, ça a du bon [Stokholm, suède]   Ven 1 Aoû - 21:14

Harley avait pas trop aimé que Axel plaisante avec le fait qu'elle ai des formes généreuses. Mais lui il plaisantait. Il savait qu'elle faisait des efforts ces derniers temps en plus. En plus lui il aimait bien ça qu'elle ai un gros cul et un peu de gras où il en faut comme c'est son  cas. il préfère les filles comme elle que les filles comme marie par exemple, plus fines mais qui n'ont pas de formes. un peu de cellulite, des cuisses larges et un petit bidou de rien du tout, pour lui c'est compensé par les atouts que comportent sa silhouette. Mais il la taquinait par ce qu'il savait que ça l'embêtait e constater que Axel faisiat une taille de moins en qu'elle en pentalon.
Mais bref, bordel! ça pisse le sang! il c'est pas loupé! c'est pas une grosse entaille mais il s'est coupé super profondément. Presque jusqu'à l'os. Il avait dut endommager certains vaisseaux sanguins voire les ligaments du doigt. Comment s'y était il pris ce taré? c'est assez simple. Il avait un peu la tête ailleurs et il avait levé les yeux deux secondes de ce qu'il faisait pour regarder Harley. Avec des vrais couteaux de cuisinier, faut pas faire le con. Par ce que oui, les couteaux de cuisine qu'il a chez lui, c'est des couteaux de bourrins. en fait, ils sont méga bien équipé en équipement de cuisine par ce que là mère de Axel lui donne tous les anciens trucs dont elle se sert plus mais qui sont toujours d'usage? Et comme elle prends pas du matos de merde et qu'elle l'entretient bien. Il a des trucs de fou. Dont les couteaux. Et bref, un vrais couteau de cuistot, c'est du genre à te permettre de couper un os de poulet sans trop d'effort. Donc pour la chaire d'une main je vous explique même pas.

Tout ça pour ne pas avancer au final dans ce poste. Harley et ylva paniquèrent et se précipitèrent vers Axel pour voie ce qu'il avait fait. mais elles constatèrent assez vite que c'était moche et qu'elles seraient pas capable de faire refermer ça proprement elles mêmes. Ils montèrent donc en voiture histoire d'amener Axel aux urgences pour faire soigner ça. D’ailleurs, elle avait une conduite bien nerveuse du coup. Axel qui avait perdu un peu de sang quand même commençait à avoir des haut le cœur en bagnole. Il manqua 2-3 fois de se gerber dessus. En plus il voyait un peu flou et avait mal au crâne. Ils arrivèrent au guichet d’accueil et voyant qu'il avait une plaie ouverte profonde, ils le firent passer dans les premiers et n'eut pas à attendre. Contrairement aux pauvres pommes qui viennent pour des fractures même pas ouvertes ou pour des maux de tête. Il fut séparé de ses deux accompagnatrices le temps du premier examen. Une infirmière l'accompagna jusqu'à une chambre de consultation où un médecin arriva assez vite. Il lui regarda la main et fit une petite grimace.

- Hmmm de ce que je crois voir ça a coupé jusqu'à l'os. Vous avez dut sectionner une artère. On va pas pouvoir juste refermer.
- Euh et du coup?
- Il va falloir faire une petite opération sous anesthésie locale. Réparer l’artère, vérifier que rien d'autre n'est endommagé comme les ligaments  qui je pense est touché aussi.
- ça va prendre combien de temps?
- ça va être assez rapide vous en faites pas. Je vous laisse. J'ai d'autres consultation. Votre tension est basse. Vous avez dut perdre beaucoup de sang. On va vite préparer le bloc pour vous. Des infirmières vont s'occuper de vous.
- Merci.

Le médecin quitta la pièce après s'être retenu de lui serrer la main et en faisant un sourire gêné. Au pire pas de soucis mec! c'est la main gauche qu'est blessé! Bah oui logique! s'il tient le couteau de la main droite, il se coupe de la main gauche. Axel resta deux minutes seul dans cette sale de consultation avant qu'une infirmière lui apporte la petite blouse d'hôpital et lui demande de se changer avant que l'anesthésiste vienne lui injecter le premier calmant. Tout se passa tranquillement. Axel faisait assez confiance aux médecins. il avait eut pire au pied étant gosse et ils sont arrivé à lui soigner sans problème. Il avait juste vachement mal et se sentait vachement con. Revenir dans le même hosto 17 ans plus tard pour la même blessure à la con. décidément, lui et les couteaux, c'est pas une folle histoire d'amour. Mais, ça ne faisait pas revenir sa phobie pour autant. En effet, ce qui l'avait traumatisé à 5 ans ne le traumatise plus autant à 22 ans. Il prenait du recule et se trouvait surtout con de pas avoir fait gaffe.

Mais bref. Ils arrivèrent et ils commencèrent à l'amener au bloc où ils luis injectèrent la seconde dose de calmants. Ils testèrent sa main. il ne ressentait absolument plus rien dans la main. Mais les médecins jugèrent qu'il était stressé alors lui administrèrent quelques calmants en plus. Et là! cest le drame.

- C'est normal les étoiles?
- Plus ou moins; ça dépend des gens. Peut être que c'est juste la perte de sang.
- alors vous avez fait ça comment?
- avec une poire!
- une poire?
- elle avait aussi un couteau comme complice. J'aime pas bien ça les couteaux! c'est des vicieux.
- hmmhmm
- D'ailleurs j'ai une épée qui parle. c'est une fourbe.
- Vous m'en direz tant.
- hey! arrête de m'prendre pour un mytho!
- oulah calmez vous! remettez lui des calmants.
- aaaaah naaaaan! j'vais finir à deliriumcity! Je hais ce royaume même! la dernière fois je m'étais fais coursé par une canette de bière radioactive et anthropophage.
- J'sais pas pour vous mais j'ai jamais entendu des propos aussi louches même venant de patients sous calmants.
- c'est pasque t'es qu'un sale rêveur qu'tu pige quedale! de toute façon tu pige quedale! Affronte ta peur mec! et on en reparle.
- je suis une femme mais merci du conseil. J'ai ressoudé l'arthère.
- désolé madame. Tu va me charcuter du coup?
- Non. Mais maintenant que vous les dites...

Heureusement les médecins, infirmiers et même les internes avaient l'habitude de ce genre de propos un peu fou venant de personnes sous calmant ou avant les anesthésies. Mais tout se passa bien. Ils prirent tout ça comme des délires d'un mec sous anesthésie plus que pour les propos d'un mec juste fou. étrangement, il était très cohérent dans ses propos. Juste désinhibé quoi. Comme s'il avait pas mal bu. Mais tout se passa bien. Le temps qu'ils finissent le tout et puis qu'ils fassent les points de suture et puis qu'ils apportent le jeune homme jusqu'à une chambre de repos pour quelques heures le temps qu'il reprenne un peu du poil de la bête et que les calmants aient finit de faire effet. Et aussi qu'ils couvrent leurs arrière. Histoire qu'il claque pas en rentrant chez lui par ce que son cœur a fait une sale réaction aux calmants ou à l'anesthésie.

Il était couché sur le lit à regarder le plafond un peu comme une loque quand une infirmière vint s'assurer que tout allait bien. Elle était assez jeune et assez mignonne. Elle devait pas avoir plus de 4 ans de plus que Axel. En temps normal, c'est à dire, si Axel ne sortait pas avec harley, il l'aurait pris comme une proie potentielle. Mais en temps normal il est pas sous l'effet de calmants. Donc en fait, le petit rentre dedans de la jeune femme ne lui faisait pas beaucoup d'effet. Voire même pas du tout. Elle lui prenait sa tension tout en lui disant qu'elle aimait beaucoup ses tatouages.

- Waouh ! Vous avez de beaux tatouages ! Hihi. Votre tension est parfaite ! Vous êtes un sportif vous !
- Merci. Et même pas. Enfin pas beaucoup.
- Hellow !
- Harley! *reçois son bisou. Il c'est même pas rendu compte qu'elle le dragait et que harley était jalouse.*
- Bon bon, je vous laisse. Je reviens, je vais chercher les papiers de sortie. Le médecin repassera aussi pour les ordonnances.
- Oui merci. *Attends qu'elle sorte* bon alors, ça c'est bien passer ? Pas trop mal ? Tu t'es bien amoché !
- oulah! doucement! j'suis encore un peu shooté moi. ça a du mal à tout rentrer d'un coup.  Euh ça c'est bien passé ouais. Enfin c'est ce qu'ils ont dit. Puis nana ça fait pas mal j'suis encore sous l'effet des médoc. Mais je pense que quand ça va s'arrêter je vais douiller.

Puis axel vit, malgré son état que la jeune femme semblait triste. Il lui caressa la joue de sa main valide avant qu'elle ne lui dise la raison de sa tristesse apparente. Elle se sentait coupable. Elle avait l'impression de lui avoir porté la poisse. Axel lui sourit.

- ça va. c’est rien. Tu pouvais pas savoir. Puis c'est de ma faute si j'ai été maladroit. disons que c'est un petit rappelle. J'avoue que depuis que j'ai plus peur des couteaux, je m'en méfie même plus vraiment. Du coup, ça m'a servit de piqure de rappel. J'espère qu'Ylva s'en veut pas. Elle est rentré je suppose.  Faudra que je la sms pour la rassurer.

Il commence à se lever. Il peut tenir debout seul. Il a un peu de mal à tenir en équilibre à case de la faim et de la perte de sang. Au final ils ont sauté le repas du soir quoi. Puis Harley lui proposa de l'aider à se fringuer et lui dit qu'elle lui avait rois des vêtements pas souillé de sang. Elle e, avait profité de ramener Ylva pur prendre ça. Et certainement aussi nettoyer le sang dans la cuisine. le sang, si tu le laisse trop sécher, ça part plus.

- Merci et... c'est pas de refus. *la laisse aider à se fringuer et quand elle en arrive au pantalon...* T'inquiètes je savoure cet instant. Moins que quand tu l'ouvre mais quand même. *lui fait un bisou.*

Le ventre de Axel criait famine. L'infirmière salope revint comme prévu apporter les papiers de sortie en plus des ordonnances et consignes du médecin que ce dernier avait mis sur papier mais qu'elle lui récitait tout de même. Y parait qu'entendre les choses des fis c'est plus efficace que les lire. ça dépends de personnes mais bref.

- Voilà tout est en règle. Je vous laisserais apporter ça à l'accueil à votre sortie. ça c'est vos ordonnances pour les calmants et les désinfectants et bandages. Donc. Pas besoin de revenir pour les points ou d'aller voir des médecins. c'est des points de suture qui s'enlèvent seuls. Pas de sport quel qu'il soit tant que les points ne sont pas partis. éviter de solliciter votre main pour bien 2 semaines. Pas de baignade non plus.
- Pas de baignade?
- ça vous pause un problème? Vous pouvez vous doucher, si dans un premier temps vous protéger votre main.
- euh oui c'est ça! pour la douche.
- Bien! après pour ce qui est des bandages, je vous laisserais voire avec votre pharmacien.
- Euh d'accord merci.
- Au revoir.

Axel et harley quittèrent donc la chambre de repos puis partirent de l'hôpital après avoir rendu le dossier à l'accueil. Axel s'endormit dans la voiture sur le trajet du retour, toujours bien claqué. Ils n'étaient resté que 15 minutes dans la voiture pourtant. Mais les calmants plus la main. M'voyez. Il était à peu près minuit quand ils arrivèrent à la maison. Axel avait une faim de loup puis se souvint que c'était la dèche. Il se souvint alors par dessus ça encore qu'ils avaient cuisiné... Enfin, que Ylva avait cuisiné pour eux. Un repas super copieux les attendait donc.

- Bordel on a rien à bouffer c'est vrais! je vais crever si je mange pas. Quoique! mais attends! Y a la bouffe qu'on a cuisiné c'est vrais! chouette! Par contre! va falloir que tu coupe pour moi! là j'suis pas en état de me servir de mes deux mains pour couper.

Axel fit un sourire un peu vicieux. Il trouvait ça drôle de se servir de Harley comme larbine qui lui coupe sa bouffe. C'est ainsi qu'ils se firent une collation de minuit avec ce que leur avait fait Ylva. Elle cuisinait bien. mais ça valait pas ce que faisait le papa de harley ou la mère de Axel. Mais ça reste bon. Axel jouait à taquiner harley en lui ordonnant de lui couper sa bouffe et allait jusqu'à lui demander de lui donner la becquée. elle le prenait pas mal. elle se prenait au jeu et faisait même exprès de lui en foutre partout pour se venger. ce après quoi ils partirent se coucher. bien tranquillement sans faire de choses cochonnes pour une fois. Faut dire que ni l'un ni l'autre ne devait être vraiment d'humeur. et axel n'était pas non plus en état pour faire du sex violent. Mais harley est une vrais keuchonne! donc je sais pas pour elle si elle a pas des envies. Des fois que l'un de ses fantasmes soit de se taper un infirme. Dans ce cas la je lui conseillerais de s’adresser à mon double compte. Non mais! Axel dormit un peu mal, la douleur se réveillant durant la nuit et l'empêchant d'avoir une nuit tranquille. D'ailleurs ça perturba sa nuit à dreamlland vu qu'il avait une bouche parlante dans la main pile là où siégeait pour de vrais sa future cicatrice dans la main. autant vous dire que ce fut mémorable. entre shura et la bouche sur la mai, ce fut un joyeux bordel! aucune des deux n'arrêtant de dire des conneries méga chiantes.

_________________
Le quotidien de Axel:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harley Redfox
Ligue M
Ligue M
avatar

Surnom : L'albinos
Pouvoir : Contrôle de la lumière
Points de Réputation : 36 500 points
Double Compte : Cherry
Messages : 339

MessageSujet: Re: La collocation, ça a du bon [Stokholm, suède]   Jeu 7 Aoû - 11:49


Harley avait donc fait le va et viens entre l’hôpital et la maison. Elle monta ensuite dans la chambre d'Axel qui devait se reposer un petit peu avant de sortir. L'infirmière les avait laissé seul le temps de fini quelques paperasses. L'albinos se sentait coupable tout de même et posa plusieurs questions au bleuet. Il ne souffrait pas rien, tout allait bien au final. Elle se sentait un peu mieux mais toujours autant coupable. Le jeune homme lui posa alors une main sur la joue puis continua de répondre. Il évoqua rapidement Ylva. C'est vrai qu'elle lui avait pas encore dit.

- ça va. c’est rien. Tu pouvais pas savoir. Puis c'est de ma faute si j'ai été maladroit. disons que c'est un petit rappelle. J'avoue que depuis que j'ai plus peur des couteaux, je m'en méfie même plus vraiment. Du coup, ça m'a servit de piqure de rappel. J'espère qu'Ylva s'en veut pas. Elle est rentré je suppose.  Faudra que je la sms pour la rassurer.
- Tant mieux alors. Ah Ylva ? Elle a un peu pleurer, je l'ai ramené chez elle. Elle s'en voulait un peu mais t'inquiètes, je pense que ça ira pour elle.

Il se leva ensuite. Harley lui avait proposer son aide ce qu'il accepta visiblement tout en l'embrassant quand elle en arriva au pantalon ! Han les sales ! Non mais c'pas sale d'aider quelqu'un à se fringuer si ? Puis à vrai dire, ça inspira la jeune femme qui lui fit plus qu'un simple baiser. Ouais d'abord ! Elle mit la langue même ! Un long baiser plein de passion tout en lui touchant les fesses ! Mais l'infirmière entra comme une bourine dans la chambre. Du coup, Harley stoppa net et se retourna vers la femme. Elle fit tout un blabla sur les pansements et tout et tout ! La jeune femme avait pas trop compris en quoi ça dérangeait Axel le pas de baignade. Mais bon, elle était crevée. Du coup, ça ne la tortura pas trop longtemps. Ils finirent pas rentrer à la maison. Manger un bon coup. Ce counard d'Axel profita de l'albinos. Il l'utilisa en esclave pour bouffer et comme c'est un peu une connasse quand elle s'y met, elle se vengea. Genre un coup elle lui met la bouffe trop à droite à lui en foutre partout toussa toussa !

Ils partirent ensuite se coucher. Non, Harley n'était certainement pas motivée à faire des choses cochonnes ! Bon peut-être un peu m'enfin elle aussi était fatiguée. Et surtout ce pauvre Axel ! Ils s'endormirent tranquillement. D'ailleurs, au passage, le bleuet avait migrer sur elle. Se servant de ses airbags comme coussin. Ca doit être très confortable n'empêche. A son réveil, Axel dormait toujours. Harley tenta de s'en libérer doucement pour éviter de le réveiller. Elle regarda l'heure et s'habilla rapidement. Elle voulait faire vite donc pas de douche. La jeune femme prit au passage l'ordonnance d'Axel. Ce qu'elle avait fait ?

Eh bien, l'albinos était d'abord passer à la pharmacie. Le pharmacien lui avait expliquer comment ça marchait tout ce bordel. Puis au passage, elle avait fouiller dans les affaires d'Axel pour trouver sa carte vitale. Baway ! Faut bien se faire rembourser bitch ! Ensuite, elle était banalement partit au supermarché. Bien sûr, elle avait fait tout ça en bagnole. La jeune femme acheta de quoi bouffer pour la semaine. Des plats à réchauffer puis pour ce midi, un plat de chez le traiteur. Une bonne paëlla même ! Parce que c'est comme ça ! Puis des lasagnes pour ce soir tellement elle est cool. Avec des glaces et tout. Bref, puis après ça, elle s'arrêta quelques minutes à une boulangerie pour le petit dej'. Harley finit par rentrer. Heureusement pour elle, son chère et tendre était toujours endormie. Il devait être terriblement crever.

C'était donc le moment parfait pour se prendre une douche. Ouais et alors ? Je vous raconte sa vie. Mais je suis inspirée là m'enfin ! Elle mit son petit peignoir même, où on voit presque tout ses nibards ! Et c'est là qu'elle se rendit dans la chambre avec le petit dej plateau même. Jus de fruit tout frais et tout ! Ça sentait trop bon même. Pas un petit dej' à la suédoise nah ! Axel c'trop un gros tas pour bouffer un truc à la suédoise. C'était plus un petit dej' à la française. Pain choc' tout chaud et tout. Elle déposa un baiser sur le front du bleuet puis le réveilla tendrement.

- Hellow ! Tu te lèves feignasse ! Faut que tu prennes tes médocs. Et ton petit dej' avec !


Bah ouais, au final, aussi parce qu'elle culpabilisait beaucoup qu'elle était motivée à faire tout ça. Et oui, elle avait foutu les médocs d'Axel sur le plateau même. Bref, Harley guettait l'ouverture des n'yeux du blessé. Puis elle prit sur ses genou son ordi tout en piquant quelques viennoiseries. Bon pour ses fesses grasses ! Elle se connecta sur les réseaux sociaux. Genre, le truc qu'elle fait pas souvent mais bon, ça permet de prendre quelques nouvelles. Surtout de son papa ! Qui mettait plein de photo du concours avec la maman d'Axel. D'ailleurs, même que y'a la maman d'Axel qui l'avait demandé en ami. Mais étrangement, le bleuet avait pas sa propre mère en ami.

- Han, y'a ta mère qui me demande en ami ! Pourquoi tu la rajoutes pas toi ? Et même que y'a mon coach qui a poster sur mon mur !


Genre, elle a un coach ! Bah ouais ! Elle a un coach, elle vous l'a dit qu'elle s'est mise un peu au sport. Ce mec avait trop une photo de BG comme c'est pas permis. Il avait même poster un message genre "coucou jolie Harley Wink" tellement il est BG ! Et qu'il se la joue ou pas ! Et je peux par contre vous dire que l'albinos avait même pas encore vu la demande d'Axel de demande en couple même. Genre, il est trop rapide ! Puis, elle avait même foutu une photo d'elle et Bouboule en photo profile où on voit un peu trop son décolleté. Y'avait d'ailleurs une certaine Fanny qu'avait poster dessus. Un message bien dégueulasse. Mais qui était c'te meuf ? Elle vous l'expliquera plus tard. Manière faut laisser le temps au pauvre bleuet de poser des questions.

- Tiens au fait, y'a ma pote qu'est rentrer des Etats Unis,elle m'invite pour une soirée. Tu veux venir ?


Genre t'as une pote ? Elle tendit l'ordi vers Axel. Ca se trouve il dort encore et elle parle seule m'enfin ! C'pas grave. Harley reste toujours très bavarde. Puis elle attendit les réactions d'Axel bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La collocation, ça a du bon [Stokholm, suède]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La collocation, ça a du bon [Stokholm, suède]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» La collocation, ça a du bon [Stokholm, suède]
» [Terminé] La collocation c'est super génial.
» Soulmates. { never die }
» [Stockholm - Suède] Attaques des minotaures noirs
» Lettres [Tatiana de Suède]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Land Infinity RPG :: RP :: Le Monde Réel :: Europe-
Sauter vers: