AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Je vous déteste... [Caleb et Rodeo]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


Je vous déteste... [Caleb et Rodeo] Empty
MessageSujet: Je vous déteste... [Caleb et Rodeo]   Je vous déteste... [Caleb et Rodeo] I_icon_minitimeJeu 22 Mai - 13:27

Bon.. Récapitulons. Me voilà paumé, au milieu de nulle-part. Dans un endroit où tout semble duveteux et agréable. Je viens de voir passer trois ou quatre mioches avec la tenue complète de petit chat... Queue et oreilles comprises. Et, je venais de voir une flopée d'autres énergumènes courir après une gigantesque pelote de laine. Leur yeux étaient remplis d'étoiles, comme des gamins. Ou tout simplement, comme les chats avec le "Red-dot". Qu'est ce que je fichais ici sans rire. Et tout seul en plus. Généralement, Caleb arrivait à s'endormir avant moi et je n'avais plus qu'à le rejoindre. Attendez.. Il a pas osé... L'enfoiré. Pourquoi il ne me l'a pas dit plus tôt ?! J'avais pas compris pourquoi il n'avait pas arrêté de parler de mon chat et de me dire de dormir avec. Quel co... Grmblbllbl.

Fulminant, je me mis en route, passant entre les petites têtes velues avec plus ou moins d'agilité. Cependant, ma colère partit assez rapidement, les bouilles trop choupi de certains .... Euh... Je peux dire Neko ? Bref, la bouille de certains Neko était juste tellement adorable que les détester aurait été une honte. Bref. J’atterris enfin en face d'un bâtiment aux allures.. Atypiques. Comment vous dire. Presque cartoon quoi. Les murs n'étaient pas vraiment droits. Plus ouverts vers l'extérieur. Le haut plus large que le bas. L'entrée représentait une tête de chat tandis que les poignées de portes étaient en forme de poisson. Je ne savais pas si je devais rire ou non du style architectural... Au moins étais-ce original. Sourire aux lèvres, je pénétrais dans la bâtiment après avoir lu "Auberge" sur le petit panneau.

L'intérieur n'avait rien à envier à l'extérieur. La décoration respectait tout le thèmes des petits mitous au point de faire passer la patronne pour un élément du décor. Voyez vous le stéréotype de la grand-mère japonaise ? Petite, un peu ronde... Une sorte de boule avec un chignon sur la tête. Et bien rajoutez lui des oreilles, une queue, des yeux et des moustaches de chats et vous saurez à quoi ressemble....

- MAMIE MATOU ! C'est comme ça qu'on m'appelle ! Bienvenue chez moi ! Oh mais c'est un voyageur ! Tu es tout fin ! Tu mange ? Tu as faim ? Qu'est ce qu'il y a ? Tu es pâle. Tu es malade ? IL EST MALADE ! A l'aide ! Qu'est ce que je dis je suis toute seule. Bienvenue chez moiiiiiiiiii !


Je crois que mon visage fut aussi expressif qu'une moule sur son rocher. Je me contentais de la fixer, ne sachant pas s'il fallait fuir, rire ou sourire. Dans le doute, je lui sourit et m'approcha du comptoir, m'installant en silence.

- Bonjour, je suis Alexandre.. Mais vous pouvez m’appeler Beryl. Je préfère. Je peux vous commander une boisson ? Sans alcool de préférence, pour le reste, je vous fais confiance.

Son visage devint radieux, je cru même voir une petite larme de joie tandis qu'elle partie comme une furie dans ce que je suppose être la réserve. Le son de sa voix étouffée par la distance ne s’arrêtait cependant pas. Elle n'avait pas du parler à quelqu'un depuis longtemps celle là...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Je vous déteste... [Caleb et Rodeo] Empty
MessageSujet: Re: Je vous déteste... [Caleb et Rodeo]   Je vous déteste... [Caleb et Rodeo] I_icon_minitimeDim 25 Mai - 19:07



Je vous déteste ... [ POST ONE ]
Royaume des chats, voici la première destination de Rod'. Habité d'hybride aux caractéristiques félines, ils sont unis comme les cinq doigts de la pattes des experts du commerce et des marchands aux instincts aiguisés. L’importance de ce premier voyage : parcourir les premières zones de Dreamland pouvoir évaluer son niveau et tout simplement commencer à se démerder seul, disons comme une longue permanence.
Rod’ avec donc carte blanche et la première destination serait évidemment… UN BAR ! Et oui pourquoi ne pas se bourrer la gueule même dans le monde des rêves ? Quand on y pense il ne pouvait pas arriver grand-chose, la nuit aller se passer sans accro et il allait se réveiller sans que rien ne se soit passé. Le marché entourait la ville une étape obligatoire avant de sentir la bonne odeur de la bière fraiche, pétillante coulant dans la gorge. Celui-ci ne manquait pas de choix, bibelots, armes, tableaux et autres artefacts la liste était longue et le talents de ces chats faisaient qu’ils confirmé le on-dit que rien n’est gratuit mais que tout se vend en ce bas monde.
Notre voyageur observait les divers stands en plus des divers clients s’attardant sur les objets qu’ils avaient en vu, ne lâchant rien dans leur affaires en cours avant de pouvoir se satisfaire de leur nouvelle possession, encore qu’eux, certain avait l’air de rester impassible voir d’essayer de flanquer la trouille au marchand pour acquérir le bien qu’il convoitait.

Un homme surement un
voyageur:
 
dont le visage cachait par un voile seul ses yeux étaient apparent, d’un jaune d'or, le reste de ses habits du même style que les nomades du désert était d’un blanc ivoire cette couleur pourtant très salissante était d’un éclat comme si elle venait tout juste sortir de la machine à laver. Il tenait dans ses mains une lampe à long bec comme celle qu’on trouve dans les pays arabes avec lequel il servent le thé, le couvercle de celui-ci était en verre abritant une petite flamme, assez étonnant en sachant que normalement il faut de l’oxygène pour qu’une flamme brûle … enfin bref. Il scrutait l’artefact en question sans pour autant s’occuper du marchand qui blablater sur la provenance du dîtes objet en plus de toutes les légendes possibles et inimaginables qui se racontait dessus. Rod’ l’écoutait avec attention, jusqu’au moment où le nomade coupa le récit de sa voix grave.

Combien pour cette lampe ?

Le silence se fit un instant avec que le marchand se rende compte de la question qu’on venait de lui poser, au vue de l’intérêt dont porter ce client à cet objet une lueur de sournoiserie prit place dans son œil avant de commencer son petit jeu de vente.

1000 EV pour cette lampe, vous savez comme je vous racontez cette lampe provient d’un lointain royaume perdu de la troisième zone assouvi par les guerres et la famine, elle a à ce qu’on raconte le pouvoir d’enfermer les âmes pour les manipuler et les contraindre à exécuter les ordres de celui qui la posséderait …

Il lui coupa de nouveau la parole cette fois-ci d’un ton plus agacé.

Je me fiche des légendes qui entoure cette objet, je veux juste vous l’acheter. 1000 EV cela est bien trop chère pour une simple lampe qui soit disant posséderait des pouvoirs aussi extraordinaire que sa provenance alors que personne ne peut le prouver, je vous la prend pour 200 EV.


Le marchand surpris de cette demande ne se démena pas il continua son affaire.

Allons, allons nous sommes la pour faire une vente par pour faire des cadeaux pour la nuit du chat noir. Allez 800 EV un homme de votre prestance ce serait …

Il ne put terminer sa phrase, le voyageur commença à approcher son bras de vive colère, celui-ci se vit arrêter dans son élan par Rod’ qui était toujours présent. Par simple contact il sentit que le bras était assez puissant pour casser des membres voir bien plus d’atrocités qu’on ne peut le croire, l’interaction fut brève, surprit de cette action le nomade voulut sortir de cette entrave d’un coup sec ce qui le fit échapper la lampe dont le verre se brisa, la flamme qui l’abritait s’échappa avant de disparaître dans l’air ambiant du royaume. Le nomade ne semblait pas vraiment ravi de cette perte et fusillait Rod’ du regard, immobile il ne dit plus un mot.

Arf excuse moi l’ami pour la lampe, mais calme toi il y en a d’autre tu as largement le choix sur son stand, regarde celle la elle est magnifique et toi tu lui fait un prix et tout le monde sera comptant. Dis dont gringo tu serais pas où je peux trouver un bar sympa?

Tout en sueur le chat eu du mal à parler, pourtant des syllabes et autres consonnes purent sortir de sa bouche.

Ma grand-mère tient un bar … elle a peu de clients mais au moins vous serez tranquille vous boire un verre. Il pointa son bras tout tremblant vers la direction demandée.

Rod’ le remercia avant de laisser lui et le nomade qui continuait de le regarder, il lui fit une tape sur l’épaule avant de reprendre son chemin en conquête de bibines. Il trouva rapidement le bar en question, aux allures cartoonesques le bâtiment semblait sain il n’était surement pas la proie des vieux alcooliques qui en fin de leur breuvage fit voler chaises et tables pour transformer le lieu en champ de bataille, d’une atmosphère calme celui-ci fut de courte durée quand Rod’ fit son entrée.
Une grand-mère chat hystérique face à cette nouvelle arrivée se mit à pleurer à chaude larmes avant de servir une chopine des plus conséquente à notre voyageur.

Oh non du Dieu chat noir encore un visiteur c’est mon jour de chance ! Oh Bernard si tu voyais ça le commerce reprend enfin ! Bonjour mon petit je suis Mamie Matou heureuse de te rencontrer assis toi bois un verre, j’aime ta coupe de cheveux, il fait beau dehors, LES OISEAUX CHANTENT !

Quelqu’un comme ça aurait fait fuir bon nombre de clients pourtant Rod’ bien au contraire sourit à cette mamie plaint d’entrain et s’assit avec plaisir au comptoir au côté de ce qui semblait un nouveau voyageur, rien de vaut de nouvelles rencontres pour commencer une nuit et Rod’ n’était pas du genre à rester fermé face aux gens.

Salut l’ami qu’est-ce qui t’amène ici ? Moi c’est Rod’ content de te connaître, ça ne te dérange pas que je m’assois à côté de toi ?
Eques, Never-Utopia.


Dernière édition par Rodeo le Sam 7 Juin - 22:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Je vous déteste... [Caleb et Rodeo] Empty
MessageSujet: Re: Je vous déteste... [Caleb et Rodeo]   Je vous déteste... [Caleb et Rodeo] I_icon_minitimeLun 26 Mai - 9:12

Gardant mon plus grand sourire accroché au visage et des idées de merde plein la tête, fier que mon plan ai fonctionné. Vu qu’Alex c’est juste fait casser la gueule la dernière fois qu’il sait endormis tout seul on peut dire que ma conscience d’ami et de membre des GEARS était pas très chaud à l’idée de le laisser une autre nuit tout seul à se balader. Maez voulant s’entrainer ou juste faire de la merde coté, j’avais tout simplement imaginé le meilleur moyen d’embellir la nuit d’Alex pour pas qu’il commence à flipper de croiser d’autres voyageurs ou créatures des rêves un peu trop belliqueuse.. Et parce que perso je me vois pas me retaper des nuits comme la dernière encore et encore, Humars m’ayant tout de même bien cassé la gueule au final ! Et quoi de mieux que la thérapie par les chats ? Ouais bon c’est pas une vraie thérapie curative mais juste une théorie que j’ai depuis quelque temps et que je peux aisément vérifier avec presque n’importe qu’elle personne autour de moi : quand ça va pas, tu fou un chat proche de la personne et y’a toutes les chances que ça finisse en calin et papouille, réduisant ainsi le stress et la tension. La thérapie par le chat quoi ! Bon ça va pas empêcher un mec de sauter et si t’es allergique c’est la merde mais bon je sais qu’Alex en a un, qui d’ailleurs le fait chier à chaque fois qu’on joue vu qu’il passe son temps à sortir des « Roh ta gueule Rubis ! » mais bon, ça reste son chat, donc il aime son chat, donc il aime les chats, donc la thérapie par le chat va fonctionner ! Et nous voila donc dans le royaume des chats… DA BEST PLACE FOR DA THERAPIE ! Mais bon, le seul problème c’est que niveau dodo je ne suis pas encore au point et résultat je me retrouvai dans Dreamland avec un tout petit peu de retard, apparaissant devant une sorte de grosse bâtisse bien dans le style Félin et dont le titre d’auberge ne pouvais que me motiver à entrer. Si j’arrive juste ici, ça veut surement dire qu’Alex est pas loin… et j’ai bien le droit de commencer à picoler moi perso !

Je pris quand même quelques secondes pour admirer le paysage autour de moi, souriant tranquillement et laissant la légère brise caresser mon visage et secouer les mèches rebelles de ma chevelure blanche avant que je ne crache un gros molard bien aérien et vert toxique qui se logea dans la fourrure d’un chat deux-trois mètres plus loin tandis que moi je disparaissais à l’intérieur de la taverne. La décoration interne n’avais strictement rien à envier à l’architecture externe du bâtiment, tout restant dans cet air super enfantin et ultra cliché mais tellement mignon. Y’a pas à dire, le royaume des chats semble vraiment sortit des délires Kawaii d’une fan de Neko en manque mais bon, en même temps avec de petites bestioles aussi cute c’est difficile d’avoir une architecture moyenâgeuse voir une techno-mégalopole avec les bas-fond surpeuplé mais bon… c’est quand même pas le royaume que je vais squatter tout les soirs moi, trop de cuteness tue la cuteness et je risque de ne plus vouloir prendre de chat quand j’aurai un appartement plus grand ! Mon regard se posa enfin sur le dos d’Alex, accoudé au comptoir avec… un autre mec à coté qui lui parle ? Oh ? U SMEL WAT IS IN DA AIR ? IZ DA LUV ! Et me voila voulant tenter de faire chier Alex en me callant derrière lui, le chopant sous la gorge avant de lui savonner le crane en souriant. Et j’entends bien savonner sans savon, comme un homme : avec le poing serré qui gratte son crane tout en évitant de passer pour en gros lourd en frottant comme un taré ! Moi je le fait avec classe distinction et le sourire s’il vous plait

- AAAAAAAAAAAAAAALEEEEEEEEEX’ !

Une grosse dame chat apparu de l’autre coté du comptoir et paru à la fois surprise et heureuse de me voir vu qu’elle balança littéralement son plateau pour venir en courant vers nous, se préparant à me parler si j’en juge par la grosse gueule ouverte qu’elle nous présente. Mais bon comme toujours dans un bar, je sais ce que je vais prendre et je commande toujours avant que le serveur ne me demande ce que je souhaite, question de rapidité et d’envi de finir raide dans le caniveau le plus proche le plus tôt possible dans la soirée

- Deux grosses pintes de votre bière steupl !

La chatte se stoppa, et reparti aussi tôt chercher des verres, les remplir et nous les déposer sans se défaire de sa gueule ouverte prête à nous mitrailler de je ne sais combien de phrase mais pourtant sans qu’aucun mot n’en sorte.. On aurai simplement dit que j’avais réussi à la faire glitcher en l’intérompant dans son action et que maintenant son visage en porte les stigmate, la condamnant à avoir la gueule grande ouverte sans pouvoir dire un mot.. et tout ça a cause de moi….. Ah…. euh… Hum….. Oh une bière ! Chopant la hanse, je poussa l’autre en face d’Alex avant de lui faire un gros clin d’œil bien forcé et de me tourner vers l’autre gars dont l’apparence bien punk anglais était relativement badass

- Ush, on trinque à quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Je vous déteste... [Caleb et Rodeo] Empty
MessageSujet: Re: Je vous déteste... [Caleb et Rodeo]   Je vous déteste... [Caleb et Rodeo] I_icon_minitimeMar 3 Juin - 19:35

Merde.. Qu'est ce que je devais faire... Un mec plutôt mignon, ultra-badass venait de rentrer dans l'auberge vide et s'était assis juste à côté de moi. Qu'est ce que je devais faire ?! Lui parler ? Non ! J'aurais même pas réussit à aligner trois mots ! Purée, pourquoi ça m'arrive qu'à moi ça. Peut-être parce que tu es attiré par le type de personnes qui peuvent te côtoyer normalement.. ? C'est vrai. Attendez, mais est-ce que je suis en train de me parler à moi-même là ? Je crois. STAHP c'est weird !

- M-.. Moi.. Al.... Alexandre. Enfin Beryl. Enfin je suis Alexandre mais ici Beryl.. J'aime bien tes cheveux. Ils vont bien avec tes yeux. Enfin, je veux dire qu'ils sont joli. Pas qu'ils sont moches sans tes yeux. Tes yeux sont bien, je veux pas les enlever. Ils sont très bien là où ils sont. Comme ta bouche, tu as des jolies lèvres. Elles sont douces quand tu embr-...



Tel mon chevalier servant sortant de nul part afin de me sauver de mon début de scission de pensée, Caleb débarqua avec son air goguenard habituel le tout en train de hurler mon prénom et de me faire un shampoing. Wait.. Un chevalier servant doit pas embrasser sa princesse po-... Putain je viens d'imaginer Cal' en-... Putain faut que j'arrête !
Les joues surement aussi rouges que mon épiderme crânien mit à rude épreuve je me tournais vers Caleb en lui faisant des yeux de tueur. Lui, s'en foutait royalement et venait de commander deux pintes. Je le sentais mal. Je le sentais très mal. Trop mal. Instinctivement, je mis ma main au niveau de mon gant afin de l'enlever et de pouvoir me sortir de ce pétrin. Sauf que, c'était sans compter le vil cerveau de Caleb qui m'envoya une pinte directement dans la main, me coupant dans mon élan.

- Ush, on trinque à quoi ?



Et en plus ce gros lourd venait de me faire un énorme clin d'oeil facilement repérable par l'inconnu. D'ailleurs pourquoi un clin d'oeil ? D'habitude c'est plus quand on veut faire signe à une personne qu'on a compris, ou qu'on lui conseille de foncer pour se taper quelqu'un ou comm-.... Putain il a osé.
Mes joues virèrent presque au bordeaux tandis que je me ratatinait presque autour de la choppe afin de cacher mon embarras. Non mais sans rire, quel connard. Il venait en plus de me coincer entre eux deux. Je pourrais pas fréquenter des mecs moches, gras comme des cochons, qui puent et suintent ?! Non, faut uniquement que je me retrouve de mecs badass et super mignon.

- Aux mec migno-... Oh put-..

Quel con. Mon corps était plus vif que mon esprit, mon bras leva directement la choppe et vida le contenu dans ma bouche qui peina presque à tout avaler. Ne laissant cependant qu'un cul de pinte vide après la descente que venait de subir son contenu. Plus une seule goutte. Je venais de tout rafler en quelques secondes afin d'éviter que ce cerveau en mousse ne largue toutes mes pensées. Quoi que.. Maintenant que j'y pense. Quand on est bourrés.. C'est pas pire ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Je vous déteste... [Caleb et Rodeo] Empty
MessageSujet: Re: Je vous déteste... [Caleb et Rodeo]   Je vous déteste... [Caleb et Rodeo] I_icon_minitimeLun 9 Juin - 17:35



Aux mec migno- … oh put…

D’Après Rod’ il était rare voir nul de s’intéressé aux Hommes pourtant il n’avait rien contre eux bien au contraire, bon nombre de personnes qui l’accompagnait en boîte était des lesbiennes et Homos. L’avantage, il n’y avait aucun conflit de sexe ou de drague entre les mecs et les filles ce qui faisait que d’un sexe à un autre ils s’entendaient à merveille.
Quand à l’autre, son entrain et sa fougue avait fait qu’il se prenait pour un passager de métro bousculant sans vergogne tout les autres présents dans la même rame. Malgré cela la soirée allait être plutôt calme autour de plusieurs chopes sans pour autant faire le moindre grabuge, avec deux compagnons de jeux plus on est de fou moins il y a de riz plus on rit ! Mamy Matou nous avait garni d’une bibine bien mousseuse celle-ci débordant sur le comptoir sans pour autant la gêné puisqu’elle était la marque de fabrique d’un verre bien rempli. Le liquide fut bien frais rafraichissant le corps et l’esprit une première expérience de l’alcool dans le monde des rêves qui bientôt avait tout l’air de la réalité, la suite logique fut simple à comprendre, il se pencha légèrement pour s’adresser au deux autres qui avaient déjà décaniller leurs chopes, un égoïsme aussi marqué c’était affligeant, il fallait changer tout ça.

Qui pour un Bizkit ?

L’idée semblait assez cool, pas de flics aux alentours, pas de Sam, pas de meuf SHIT BIATCH ! Rien n’était à sujet de sanctions, n’y de coma éthylique juste trois inconnus voulant voir si il était possible de se la coller sévère dans Dreamland. Il manquait des dés, Mamy était peut-être le dernier espoir.

Mamy tu as deux dés ?

D’abord croyant que je voulait autre chose à boire, elle fut couper dans son entrain puis prit de colère voyant que pour cette demande je n’allais pas à la suite donner de L’E.V. Rod’ la calmait le temps de lui expliquer le principe du jeux et surtout le fait que les trois compères allaient surement vider les caves de Mamy. Elle comprit vite le principe et s’empressait  d’aller chercher ce qu’il faut. En attendant, la discussion reprit.

Alors ça vous tente ?

Ca semblait bien parti, mais comme chacun sait l’alcool fait faire de très grosses conneries et les trois compagnons n’étaient pas à labri de nouveaux soiffards.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Je vous déteste... [Caleb et Rodeo] Empty
MessageSujet: Re: Je vous déteste... [Caleb et Rodeo]   Je vous déteste... [Caleb et Rodeo] I_icon_minitimeLun 23 Juin - 8:42

Un jeu à boire que je ne connais pas ? Mais qu’elle idée formidable ! Surtout que bon Alex à l’air de vraiment pas savoir où ce placer donc ça détendra l’atmosphère et lui évitera de faire de la merde sans aucune excuse, parce que oui sous alcool tout est permis et rien n’est réprimé ! Enfin… on va quand même éviter de se présenter à la Mairie après 5 litres de Pastis dans les veines ! Quoique ça pourrais surement faire un peu bouger les choses à Marseille…… Ouais mais ça reste de la politique et ça me donne presque mal au crane rien que dit penser ! Je chopai ma chope par la hanse et en vidai une bonne grosse rasade histoire de laver mon esprit de ses pensées quelques peux inutiles et assez chiante au final. Pourquoi faudrait-il que je pense à de la politique alors que je suis juste entrain de me préparer une cuite d’enfer avec un de mes meilleurs potes et un étranger complet qui nous propose un jeu à boire ? Hein ? Le premier qui me répond 42 je lui offre une gaufre ! Mais l’heure n’est pas encore au remplissage d’estomac mais bien à la destruction de foie pure et dure, et je m’empressai de prendre la parole en levant ma chope à nouveau, observant le mec en face de moi

- Perso je connais pas mais bon tant que je fini torché et qu’Alex aussi je ne dis pas non ! By the way moi c’est Caleb

Ah ben ouais, politesse et convivialité sont de mise lorsque l’on est sur le point de se foutre tellement la mine qu’on ne se souviendra plus très bien de son prénom et que tant bien même que notre mémoire ne soit pas altéré, nos fonctions vocales elles seront totalement merdique et foireuse. Donc autant faire les présentations quand ont ai sur de pouvoir les faires et que l’autres les comprendra sans problèmes plutôt que d’attendre d’être totalement échoué sur la table à parler au fond de son verre. Et non ça ne sent pas du tout le vécu tout ça, pas du tout ! Je leva ma chope en direction de la sienne histoire de les faires tinter ensemble en laissant une douce envie de nicotine me caresser l’esprit… manque de bol j’ai rien sur moi et pour cause : on est dans Dreamland et je n’ai pas encore croisé le moindre bureau de tabac depuis que je m’y balade ! Y’a surement un royaume pour ça, et surement des clopes quelque part…… Et cet endroit mérite d’être foulé par ma Ranger ! Mais pour le moment c’est Compet’ de vidage de bière ! Et je lançai le coup d’envois en attendant que l’autre punk nous balance les règles de son jeux et ce le plus vite possible parce que je me vois mal attendre 5h à chaque tour pour pouvoir boire une petite rasade de ma chope..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Je vous déteste... [Caleb et Rodeo] Empty
MessageSujet: Re: Je vous déteste... [Caleb et Rodeo]   Je vous déteste... [Caleb et Rodeo] I_icon_minitimeLun 30 Juin - 21:34

Mon dieu. Mais dans quoi je mettais encore embarqué. Seriously, je dois avoir le don de me retrouver dans des situations qui me mettent dans l'embarras. La dernière fois que j'avais abusé de l'alcool, je mettais réveillé en train d'essayer de rouler une pelle à mon cousin. Brr... Mauvais souvenir. Alors si en plus, je me trouvais entre deux mecs loin d'être moches.... Putain de bordel de cul de pompe à chiotte.

- Perso je connais pas mais bon tant que je fini torché et qu’Alex aussi je ne dis pas non ! By the way moi c’est Caleb

Caleb... Caleb... Caleb. Je crois que tu es le seul être humain sur toute cette fuckin'planète qui arrive à me rassurer tout en me foutant le plus gros stress de toute ma vie. Comment est-ce que je peut être énervé contre cet abrutis goguenard qui se prend pour un punk hippie albinos à tendances cthulhuesque. Mais oui, je sais ! Comme ça !
Je me mis à lui lancer un regard de tueur tout en grommelant. La pinte dans la main, j'hésitais dans mon dilemme cornélien. Soit je me beurrais la gueule, ce qui allait faire passer plus vite tout en prenant le risque d'avoir le feu au cul. Soit je jouais la sureté et essayait de boire le moins possible tout en prenant le risque de me retrouver avec un entonnoir dans la gueule avec un Caleb sur-excité qui me viderais un baril directement dans le gosier....
A peine pensé que j'avais déjà entamé plus de la moitié de la pinte. Je ne veux pas que Caleb me foute quelque chose dans la bouche. Enfin. Non. Arrêtes. Ne penses pas à... Putain.
- A la bi-... ère de Caleb !

Putain ta gueule Alexandre ! Ta gueule !
Je fis un signe à la chatte derrière le comptoir qui s'empressa de ramener une bardée de chope. Plus le jeu allait commencer vite, plus vite j'allais enfin pouvoir avoir la bouche prise. Non.. Putain.. Mais non, je le cherche ou quoi. J'ai l'impression d'être Gaspard ou Balthazar là.... Je suis un pervers ! Méchant Alexandre.

- Bon tu nous expliques les règles alors ? Je connais pas ce jeu. Le seul que-.. Ahah. Bon les règles ?

Pour une fois je suis fier de moi. Mon cerveau à stoppé cash la petite initiative de mon jumeau maléfique qui s'amuse à parler à ma place ! JAMAIS IL NE M'AURA ! MOUAHAHA-..ah...ahah... Oulah... JE ne sais pas si je deviens cinglé ou si je dois juste mettre ça sur le compte de l'alcool..... L'alcool.. Je suis déjà cinglé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Je vous déteste... [Caleb et Rodeo] Empty
MessageSujet: Re: Je vous déteste... [Caleb et Rodeo]   Je vous déteste... [Caleb et Rodeo] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Je vous déteste... [Caleb et Rodeo]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je vous déteste... [Caleb et Rodeo]
» Simpsonisez vous
» Georges Saati, vous avez raison mais ...
» Les loups hurlent;bergers reveillez-vous.
» Quelles factions pour infinity choisseriez vous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Land Infinity RPG :: RP :: Deuxième Zone :: Royaume des chats-
Sauter vers: