AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Humars Vs Sphinx

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Game Master
D comme Dieu!
D comme Dieu!
avatar

Surnom : Dieu ou Maitre
Pouvoir : Modérer, kicker, administer et tout et tout quoi
Points de Puissance : 100 000 Points
Points de Réputation : 100 000 Points
Points du Membre : Over 9 000 !!!
Messages : 986

MessageSujet: Humars Vs Sphinx   Mar 14 Jan - 21:09

Cher public ! Voici maintenant le quatrième combat de la soirée ! Celui ci opposera un nouveau venu dans la Ligue Baby et un vétéran maintenant en Ligue M .
A ma droite veuillez accueillir un voyageur encore jeune mais prometteur , l'invocateur de reptiles , voici Humars , N° 1328 de la Ligue Baby !
Et à ma gauche, un voyageur au pouvoir peu commun, pouvoir qu'il ne faut pas prendre à la légère, le morpheur papillon Sphinx N° 3666 de la Ligue Major !

Combattants, prenez place au centre de l'arène ... êtes vous prêt ? Que le quatrième combat ... COMMENCE !!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dream-land.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Humars Vs Sphinx   Mer 15 Jan - 13:37

"Je suis prêt" pensa Hum' ! Contrairement à certains participants, ce qui avait poussé Humars à s'inscrire aux Hunter Games ce n'était ni l'appât du gain, ni celui d'une quelconque renommée ! Il avait simplement besoin d'évaluer sa force et de mettre à profit ses nouvelles techniques, et quoi de mieux pour cela qu'une épreuve de force ! Lorsqu'il était venu confirmer sa participation il rencontra une belle jeune fille guère plus âgé que lui , Il discutèrent un petit moment , échangèrent leurs noms et se souhaitèrent mutuellement bonne chance, le fait que Lekia, de son doux nom, s'inscrivit à toutes les épreuves poussa le jeune homme à faire de même !

Le poulet annonça les deux combattants, Humars était tellement distrait par la foule environnante et par son étrange adversaire masqué qu'il ne prit pas le temps d'écouter les indications du poulet présentateur,Il cru cependant ouïr quelques mots dans l'intense brouhaha "Sphinx" et "Ligue Major", Cette fois ce n'était plus pour rire! Il s'apprêtait à affronter un adversaire expérimenté et qui plus est de la ligue Major! Il ne devait pas décevoir les spectateurs...Ni Le Roi Gunther qui voulait que Hum' lui rapporte un trophée ! Mais la carrure imposante de Sphinx, Le sang s'écoulant de son masque, sa posture, sa façon de parler semblait beaucoup intimider Hum' ! Il était tout de même assez confiant et sure de lui, peut être ne devrait-il pas...Mais il possédait avec lui un atout considérable qu'il ne dévoilerais à l'ennemi qu'en dernier recours ! Pour lui comme pour la promesse qu'il avait faite au sage Gunther, pour les spectateurs comme pour en mettre plein la vue à Lekia, il ne pouvait pas se permettre de perdre !

Hum' et Sphinx s'avancèrent l'un de l'autre ! Sphinx lui tendit la main, il fit de même et d'une poignée bien testostéronée, ils se promirent d'offrir à la foule le combat qu'il mérite et qu'il avait envie de voir ! Il s'éloignèrent , impatient de mettre à comparaison leur deux forces ! Humars tremblait ! l'excitation le gagnait , les poings serrés , les bras croisés il scrutait attentivement chaque parcelle du terrain ! Pour lui le combat avait déjà commencé, il évaluait toutes les possibilitées qui se présentait à lui , et de ce fait avoir deux coups d'avances sur Sphinx ! Soudain, d'un battement d'aile le présentateur annonça "Que le quatrième combat ... COMMENCE !!"

Hum' défit le bandage qu'il avait sur la main droite, découvrant ainsi trois cicatrices, il pointa son poing en direction de Sphinx ! Il en sortit alors un serpent, ou plutôt une serpent, d'une taille impressionnante ! Elle s'enroulait et gesticulait ! Quand sur l'ordre de Hum' elle fonça dans la direction du morpheur papillon ! Humars se tenait debout sur le dos de April (la serpent) , prêt à porter le premier coup ! Il fallait juste attendre le bon moment , celui où il pourrait perçer sa défense... Et quand ce moment critique arriva , Humars se jeta d'April le pied vers le voyageur au masque à gaz !

Spoiler::
 
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx
♥ Méchant & Papillon ♠
♥ Méchant & Papillon ♠
avatar

Surnom : Sphinx
Team : Général des Météors
Pouvoir : Morpheur Sphinx (papillon de nuit)
Points de Puissance : 44 500 Points
Points de Réputation : 57 500 points
Points du Membre : 833 points
Double Compte : Bébert
Messages : 654

MessageSujet: Re: Humars Vs Sphinx   Sam 18 Jan - 10:41

Les Hunter Games... Comment définir simplement et objectivement ce jeu stupide ? Bon, navré d'être aussi négatif mais je n'avais guère demandé à m'y retrouver. Pourquoi ? Bien, c'est une longue histoire : pour faire simple, quelques-uns de mes créanciers m'ont mis la main (ou plutôt la patte, dans ce cas-là) dessus et ont décidé de me faire payer. Connaissant mes forces (pour cause, j'avais envoyé au tapis pas mal de leurs hommes) et au vu de mes gros problèmes financiers, ils ont résolu de me faire payer en me faisant combattre dans l'arène. Je vous vois venir, vous vous imaginez sans doute qu'ils me pensaient champion ou quoi que ce soit dans ce genre-là... Ben non. En effet, des paris allaient être faits dans les gradins et ils allaient tout mettre contre moi : qui pourrait croire qu'un Voyageur de la ligue Major, expérimenté et à l'allure effrayante, perdrait contre un Voyageur de la ligue Baby ?

Je devais donc fournir un bon combat, afin que ça fasse « vrai », mais laisser gagner mon adversaire. Enfin, ça c'est sur le papier. Parce que personnellement, me faire botter le derrière par un morveux, un inconnu fraîchement arrivé, ça me branche pas des masses. C'est pourquoi, il fallait que je trouve une solution tout en combattant.

La texture du sol change et un sable fin mais stable remplace la caresse rassurante des marches de bois. Une forte odeur de sueur et de sang me plonge dans l'atmosphère. Me voilà dans l'arène. J'écoute distraitement l'annonceur faire son boulot, ne m'étonnant même pas de son apparence, et jauge mon adversaire du regard. Un roux finement musclé, qui semble à l'aise avec le combat au corps à corps. L'idée me conforte, même si elle sous-entend que ça va être difficile de perdre. Je lui tends ma main nue et il la saisit, scellant son destin dans cette poignée de main pseudo-virile. Il ne le sait pas mais dans quelques minutes, les toxines administrées à son bras par le biais de ce contact va paralyser sa main progressivement, l'empêchant de se servir efficacement d'un hypothétique arme de poing. Au bout de dix minutes, sa main sera entièrement paralysée et cet état durera environ cinq minutes. C'est une première erreur de sa part, et non des moindres.

Mais pour le moment, les mouvements de sa main, de son bras droit, ne devraient qu'être légèrement ralentis.

Je n'ai d'yeux que pour mon adversaire, m'efforçant de plonger mon regard dans le sien. J'observe ainsi la direction de ce dernier : il observe le terrain, semble chercher quelques avantages stratégiques. Je suis patient et le laisse faire : tant qu'il aura des toxines dans son bras droit, le temps sera mon allié. C'est alors qu'il défait son bandage et que je me rends compte que ce que j'ai pris pour de la peau, à la faveur du soleil, n'est rien d'autre qu'un bandage.


* Foutu masque ! J'ai pas pu voir qu'il portait un bandage !*

La vision n'est pas mon fort avec le peu d'espace laissé par les deux trous à mes yeux. Très bien, mon adversaire avait la main bandée et cette avantage injuste que constitue mon pouvoir n'a d'été aucune utilité : simple coïncidence ? Je ne crois pas au hasard : le mioche a l'air de s'être renseigné sur ma gueule. Finalement, mon adversaire invoque un serpent d'une taille considérable et l'issue du combat ne me paraît plus aussi certaine : que je fasse semblant ou pas, gagner ce combat ne me semble plus si évident.

Mon adversaire -Humars, il me semble- monte sur son serpent comme s'il s'agissait d'une planche de surf et se met à tourner autour de moi, à virevolter, semblant attendre une quelconque ouverture. De toute évidence, je ne peux pas le rattraper du fait de sa vitesse actuelle, aussi je décide finalement d'enlever mon tee-shirt, ne gardant que mon short. Alors que ma vision est obstruée par le tissu, je me focalise sur mes autres sens et perçoit un infime déplacement d'air. En effet, tout comme un prisonnier enfermé dans un cachot depuis plusieurs semaines, ma chair habituellement enfermée dans sa prison de tissu est inhabituellement sensible à tout soudain courant d'air. Comme je l'avais prévu, il a fondu sur moi et je roule en avant afin d'éviter l'attaque.

Prenant le tee-shirt à deux mains, je me relève et prends rapidement note de la situation : Humars est actuellement derrière moi, étant passé au-dessus de ma tête, et son serpent me fait face et se jette soudainement sur moi, prêt à plonger ses crochets dans ma gorge... N'est-il pas interdit de tuer ?! Apparemment, le serpent l'a oublié ou n'avait pas l'intelligence nécessaire pour le comp... enfin, bref, j'en profite pour enfourner la bande de tissu dans sa gueule grande ouverte, évitant à grand peine de me déchirer les chairs sur ses crochets, et refermant le tee-shirt autour de sa gueule, improvisant une espèce de muselière que je serre du mieux que je peux.

Le serpent est à présent un peu plus inoffensif, mais mon dos est totalement exposé à une attaque d'Humars que, dans l'état actuel, je ne pourrais pas totalement esquiver. S'il me frappe à la nuque, je ne mourrais pas grâce à mes particularités insectoïdes... mais peut-être que ça suffira à m'assommer ? Si je perçois une nouvelle fois un courant d'air froid produit par son déplacement dans mon dos, je tenterais de me jeter sur le côté droit, cela marchera-t-il ? Je ne sais trop s'il me faut l'espérer ou non...

Spoiler:
 

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Humars Vs Sphinx   Sam 18 Jan - 23:04

Humars avait réussi à mettre Sphinx en dangereuse position ! Il devait faire face à April qu'il avait muselé tout en esquivant l'attaque de Hum' ! ...

Humars quand à lui était désemparé comment son adversaire avait-il pu éviter sa précédente attaque ? Comment l'imparable attaque qu'il avait prit un temps fou à calculer avait-elle pu être esquivée ? Sphinx avait l'air d'avoir compris que le petit Hum' s'était renseigné sur ses méthodes de combats, le bandage à la main droite et les coups difficilement parable qu'Humars utilisait en sont le témoignage !

C'est alors que Humars compris, Sphinx évitait ses attaques au dernier moment, comme si sa capacité d'analyse était aussi développée que celle d'Ambios...

Ambios ! Mais c'est bien sure ! Humars allait avoir recours aux méthodes du petit gecko, son rusé et fin stratège ! Et alors que Sphinx s'apprêtait à frapper April , elle fut rappelée par Humars et disparue, le t-shirt tomba au pieds de l'homme masqué ! Quelle humiliation ! Enfin c'est comme ça que l'avait prit Sphinx ! Pour lui le fait qu'Hum' n'ai pas porter un coup à ce moment là, alors qu'il avait une si bonne occasion de le faire...Pour lui c'était une faveur que le jeune homme lui accordait... Pourtant il n'en était rien, car Humars n'avait guère tendance à avoir recours à ce genre de basses méthode et il n'était pas dans sa nature de prendre ses adversaires de haut ! Lui, avait plutôt pensé quelque chose dans le genre de "Je ne veux pas qu'April souffre par ma faute, parceque j'ai mal calculé mon attaque"...

Quand il se retourna Sphinx vit le fière gecko perché sur l'épaule de son adversaire , il semblait lui chuchoter ses directives à l'oreille ! Humars avait invoqué Ambios ! Une lutte stratégique , une partie d'échec pouvait commencer sur le grand échiquier des Hunter Games ! Cette épreuve de force, ce match s'annonçait décidément très intéressant ! Quoi qu'il en soit Humars se battait désormais pour gagner, il jetta un petit regard à Lekia qui l'observait des gradins, il ne savait pas pourquoi mais son cœur tambourinait au rythme haletant des applaudissement ! Le vrai combat venait de commencer !

Sphinx fondait alors sur lui, Hum' évita tant bien que mal les brillant coup du papillon de nuit ! Mais quelque chose semblait le déranger ! Sphinx ne s'était pas encore servi de son pouvoir, du moins il n'en a pas eu l'occasion se dit Hum' ! Grâce aux indications de Ambios , Hum' parvenait à esquiver certaines attaques avec brio ! Et de toute façon il s'en sortirait ! Parce qu' il avait avec lui la terreur du royaume réptilien ! Il avait à son service celui qui faisait trembler le roi Gunther lui même lorsque l'on prononçait son nom ! Humars avait Kaï Man à ses cotés ! Il lui suffirait de l'invoquer, enfin si les choses tournent mal ... Sinon il préférait ne le révéler que pour le second combat, voir même le troisième ou la finale ! Bref le plus tard possible !

Depuis le début Hum' s'économisait, après tout il restait après celui-ci , trois autres combats ! Et si Hum' les gagnait tous il repartirait avec le trophée que Gunther désirait tant ! Le combat se poursuivit par une série d'enchainement, d'esquive, de coup... Jusqu'au moment où Humars cria "Dit donc tu dois vraiment être moche pour devoir cacher ta sale gueule derrière ce masque !"  à coup sure c'était ue idée de Ambios , Hum' n'aurait jamais osé insulter ainsi un adversaire de la sorte ! Cette remarque avait pour but de révéler la véritable nature de Sphinx, parce qu'Ambios voyait bien qu'il retenait ses coups ! Et comme Humars avait besoin d'évaluer ses forces, Ambios voulait que les deux adversaires se donne à fond !

Une aura se dessina autour du voyageur papillon de nuit ! Comme si Humars sentait la haine brulait en lui, Allait-il enfin se laisser gagner par la colère ....Quelque chose le tracassait... Il n'aurait pas su dire quoi ! Alors qu'on s'attendrait à une offensive de Sphinx étonnement c'est Hum' qui se lança dans sa direction il se faufilait et fendait l'air comme un serpent, c'était la fameuse technique du serpent à sonnette ! Il arrivait à portée de l'ennemie , se roula sur le coté et aller porter un coup magistrale ! Un uppercut digne des plus grand champion de la WBA (World boxing Association) Et d'après les calculs de Ambios se serait un coup imparable et difficilement évitable ! ...

Spoiler:
 


Dernière édition par Humars le Mer 22 Jan - 18:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx
♥ Méchant & Papillon ♠
♥ Méchant & Papillon ♠
avatar

Surnom : Sphinx
Team : Général des Météors
Pouvoir : Morpheur Sphinx (papillon de nuit)
Points de Puissance : 44 500 Points
Points de Réputation : 57 500 points
Points du Membre : 833 points
Double Compte : Bébert
Messages : 654

MessageSujet: Re: Humars Vs Sphinx   Dim 19 Jan - 15:23


Je ne perçois rien, et le gigantesque serpent disparaît, laissant derrière-lui sa muselière improvisée. Mon adversaire n'a même pas pris la peine de pousser son avantage, et je ne sais si je dois m'en réjouir ou m'en offenser. Visiblement, il me sous-estime et, malgré les renseignements qu'il a obtenu sur moi, prend ce combat à la légère. Je ne serais même pas étonné qu'il ait gardé ses plus puissantes invocations pour les combats suivants. Malheureusement pour lui, s'il continue dans cette voie-là, il n'aura pas l'occasion de monter plus haut dans le classement.

Je me retourne et remarque le changement qui s'est opéré sur le jeune homme : une sorte de lézard est perché sur son épaule et semble lui servir de maître à penser. Quels sont les pouvoirs de cette petite créature ? Il n'y a qu'une manière de le savoir : je me rapproche dangereusement de mon adversaire, le chargeant de manière totalement irréfléchie, tout en faisant attention à mes appuis. N'ayant jamais fait d'arts martiaux, mais ayant une bonne pratique des combats en général, je tente de l'atteindre au visage avec mes poings, essayant diverses feintes et coup droits qui ont déjà eu raison de mes précédents adversaires. Mais cela ne semble pas suffire et, quoique je fasse, il esquive le moindre de mes coups.

De plus, non content d'éviter mes coups, il m'en administre impunément, grâce à ses poings qu'il a bandé. Pourtant, loin de me contenter de frapper aveuglément comme je donne l'air de le faire, j'observe et je réfléchis. Mon adversaire, grâce à la science prodiguée par son lézard, semble capable de prévoir mes mouvements. De plus, grâce à ses bandages, il peut lutter contre moi et rend mes facultés anti-combattants au corps à corps inutiles. En quelques sortes, il neutralise mes pouvoirs. Il faut donc que je lui rende la monnaie de sa pièce.

Mais ce n'est pas aussi facile qu'il n'y paraît car, à cause de sa vitesse et de sa faculté d'esquive, je ne peux pas attraper son lézard pour m'en débarrasser. Pas tant que je continuerais à rester aussi calme, aussi posé. Non, il me faudrait une ouv....


- Dis donc, tu dois vraiment être moche pour devoir cacher ta sale gueule derrière ce masque !

... L'allusion au masque me bouscule tellement, d'un point de vue émotionnel, que j'arrête totalement d'attaquer et ferme les yeux, ramené soudainement un an en arrière. La douleur éprouvée, tant physique lorsque mon corps a été ravagé par les toxines, que morale lorsque j'ai vu pour la première fois mon visage -du moins ce qu'il en restait- dans une glace, m'assaille soudainement. Et le brasier ardent de haine entretenue à l'égard de mon Seigneur Cauchemar se ravive, alimenté par une nouvelle bûche.Je ferme les poings, les serre, les compresse, plonge mes ongles dans ma chair, je tente de lutter contre la colère, mais je me perds, je sombre, je coule, je me noie : la rage me foudroie.

Les entailles creusées dans la chair de mes paumes sont à présent de minuscules rivières écarlates, transportant mon sang maudit qui ruisselle également le long de mes phalanges. En effet, je n'ai aucun objet à serrer ou à jeter, juste mes poings, juste ma chair. J'ouvre les yeux et ressens une fulgurante douleur au menton, alors que ma tête est projetée -malgré ma résistance surhumaine- en arrière. Le sang, qui se contente habituellement d'imbiber le haut de mon tee-shirt blanc, s'écoule à présent un peu plus librement. Je baisse ma tête et masse mon cou avec mes mains, comme si je pouvais endiguer la douleur : ça fait un mal de chien !

Je reste toutefois droit et, comme si la douleur et la rage venaient soudainement de me réveiller, je remet ma tête en place et parle d'une voix posée, calme.


- Tu as visé ma tête, n'est-ce pas ?

Je prends le temps de m'exprimer, accordant à mon adversaire un moment de répit.

- Tu as conscience que tu aurais pu me tuer, n'est-ce pas ? Cela signifie que tu voulais me tuer, n'est-ce pas ?

Ma voix est basse, je ne la charge d'aucune haine. Il n'y a là qu'un simple constat, dit d'une voix aussi neutre que celle d'un professeur de droit lors d'un cours sur la création du Code Pénal. Je ponctues mes questions purement rhétoriques d'un « n'est-ce pas » comme le ferait un professeur de Mathématiques avec des « CQFD ».Je relève soudainement mon visage et plonge mon regard dans celui de mon adversaire.

Donc, quoique je puisse te faire, tu n'as pas le droit de te plaindre !

Tout en m’écriant, je bondis soudainement sur lui. Pas comme un ninja, un samouraï ou je ne sais quelle autre connerie asiatique, non. Il s'agit du bond d'un fauve, d'un prédateur dénué de la moindre appréhension, de la moindre hésitation. Mon adversaire, qui vient de me percuter la mâchoire et que ce discours semble avoir refroidi, s'attend toutefois à cette attaque aussi protège-t-il sa tête. Mais ce n'est pas cette dernière que je vise : je recouvre avec la paume de ma main gauche son poing gauche et l'écarte, de manière à ce que son flanc gauche se retrouve à ma merci : il est à présent presque dos à moi, son poing droit se révélant inutile : quant à son poing gauche, il est à présent enfermé dans un véritable étau de fer et le sang qui imbibe mes paumes a entièrement dissous son bandage et s'attaque à la chair.

Je tends à présent ma main droite vers son lézard, décidé à refermer mes phalanges sur lui et à observer qui, de ma force brute ou de mon sang, le réduira en charpie en premier. Mon adversaire parviendra-t-il à m'en empêcher ou le gecko disparaîtra-t-il comme la précédente invocation ? S'il n'y avait eu l'interdiction formelle de tuer son adversaire, ma paume droite serait déjà plaquée sur le visage du mioche et mes doigts enfoncés dans ses orbites...

Je n'avais plus aucune intention de perdre et, tout en respirant de manière saccadée, étouffé par ma rage, je me concentrais sur le moindre de mes gestes. L'invocation s'attendait certainement à ce que je m'en prenne à son maître en premier, tant je devais lui sembler stupide et bestial.

Spoiler:
 

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Humars Vs Sphinx   Dim 19 Jan - 18:17

Peut-être est-il temps de vous révéler certaines choses... Pourquoi Humars avait-il insulté son adversaire ? Pourquoi s'était-il réellement inscrit aux Hunter games ? Pour tout vous dire ce n'était pas la première fois qu'Humars rencontrait Sphinx ! Et pour mieux vous explique il faudrait remonter à quelques nuit du tournoi, la nuit où Humars et un de ses ami furent attaqué par un voyageur  Killer ! La nuit où Humars venait de perdre pour la première fois un combat et un camarade ... Sharp, c'est ainsi que se nommait son ami, un beau et puissant contrôleur de glace ! Sharp s'était sacrifié pour sauver Humars... Cette nuit là donc, Hum' avait réussi a échapper au voyageur Killer ! Mais un autre voyageur avait vu toute la scène , et il n'était même pas intervenu ! Sphinx n'était pas intervenu ! Il ne valait donc pas mieux que le voyageur Killer ? C'est pour ça qu'il l'avait insulter ! Qu'il avait essayer de le blesser gravement ...Maintenant Il devait faire face au voyageur papillon, à la vraie nature de ce puissant adversaire ! La réel motivation de Hum', ce qui l'avait poussé à participer au tournoi ... C'était cette question :

"Tu n'est pas du tout le faiblard que je pensais...Alors pourquoi ? Pourquoi tu n'est pas intervenu ce soir là ?" il sanglotait déjà avant d'avoir pu achever sa phrase.

Si cet évènement avait marqué à jamais Humars, ce n'était pas le cas de Sphinx qui ne comprennait pas du tout de quoi il parlait ! Et puis vu  l'état dans lequel il se trouvait maintenant, ce n'était plus la peine de discuter... Sphinx ne cherchait plus à comprendre , ce que Hum' avait réveillé en lui , il devait l'éteindre ! Parce qu'il en allait désormais de sa vie ! La vérité c'est que Humars était terrorisé par Sphinx ! Ils était tout proche l'un de l'autre et le morpheur papillon approchait son bras pour bruler Ambios comme il avait bruler la main de Humars ! Soudain leur regard se croisèrent , Humars perçut à travers le masque à gaz , le regard de ce triste personnage , ce regard si marqué par sa triste existence , lui aussi avait souffert ! Si il n'était pas intervenu c'est parce qu'il devait avoir ses raisons... Il avait compris son erreur !

Sphinx qui allait bientôt saisir le gecko fut interrompu par Hum' ! Il avait saisit le bras de son adversaire de sa main droite ! Il ne le lâcherait pas ! Même si sa main brulait , même si d'immonde cloque se formait à cause des toxines , même si c'était lui qui s'était trompé...

"Je suis désolé" dit-il en essuyant ses larmes

Il expliqua brièvement pourquoi il avait agit de la sorte ... Espérant que Sphinx trouverait assez de compassion en lui pour le pardonner ! Humars , une fois de plus avait très mal agit, ce n'est pas qu'il était idiot mais son désir de vengeance était tel qu'il aurait pu blesser n'importe qui pour lui faire payer... Ce désir de vengeance qu'il avait retrouvé en son adversaire , parfois on agit sans réfléchir !

Hum' allait lever la main pour abandonner ... Puis il se remémora tout le combat ! Il aurait été trop idiot de finir ainsi... Et il se souvint de son véritable objectif ! Il allait devenir plus fort ! Il allait venger Sharp ! Et il n'était pas question de perdre sans s'être battu ! Il regarda encore Sphinx dans les yeux et les yeux remplis de haine et dégageant son esprit combatif il lui fit comprendre qu'il était encore dans la course !

"Excuse moi ! Je n'ai rien contre toi Sphinx... Il y a juste des choses qui ne changerons jamais... Je ressens cette souffrance en toi ! Toi et moi nous somme pareille , reprenons ce combat veux-tu ? "

Ses deux bras était désormais totalement inutilisable et paralysé ! Il ne voulait pas en arriver là mais bon... Tant pis , Derrière Sphinx se tenait un caïman qui mesurait bien son mètres 95 ! Voici donc Kaï Man l'exilé, Humars s'était arrngé pour que Sphinx ne remarque pas qu'il l'avait invoqué ... Il respirait si fort que son soufle balayait le sable du sol ! Il s'approcha de Sphinx , mais il ne l'attaqua pas , il se faufila jusqu'à Humars et lorsqu'il fut à portée de lui , leur deux corps se fusionnèrent ! Une magnifique créature mi-humaine mi-caïman résultait de cette fusion ! Le sourire au lèvres il s'exprima ainsi "Si mes bras sont paralysés , ce n'est pas le cas de ceux de Kaï " Le combat pouvait reprendre , Humars était quand même déçus d'avoir dévoiler si rapidement sa botte secrète ! Mais l'atmosphère n'était plus la même , une odeur fétide de sang flottait dans l'air tandis que la pression était à son comble... Sous sa nouvelle forme , Humars était plus rapide et plus puissant encore ! La foule était en délire ! les applaudissement et les cris d'encouragement retentissait , ils en devenait presque assourdissant !

"Je ne reculerais plus... JAMAIS !!!"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx
♥ Méchant & Papillon ♠
♥ Méchant & Papillon ♠
avatar

Surnom : Sphinx
Team : Général des Météors
Pouvoir : Morpheur Sphinx (papillon de nuit)
Points de Puissance : 44 500 Points
Points de Réputation : 57 500 points
Points du Membre : 833 points
Double Compte : Bébert
Messages : 654

MessageSujet: Re: Humars Vs Sphinx   Mar 21 Jan - 23:43


Je contemple, incrédule, mon adversaire et la rage laisse place à la perplexité la plus totale : de quoi parle-t-il ? De quel soir peut-il bien parler ? De plus, le jeune homme saisit mon bras dénudé afin de m'empêcher d'écraser son lézard, et cela fonctionne. Tout comme la colère, ma force a subitement cessé et la fine musculature de l'invocateur suffit à m'empêcher d'en finir avec son invocation. Il déclare être désolé et de grandes cloques recouvrent son bras... Peut-être est-il allergique à mes toxines ? Ses bras, en temps normal, devraient seulement être paralysés au bout de quelques minutes.

Il m'explique alors toute l'histoire, et je prends mon temps pour l'écouter. Je feins d'être intéressé, mais il n'en est rien : des Voyageurs meurent tous les jours. Je ne suis pas Superman. S'il m'avait fallu sauver des griffes de Voyageurs Killers  toutes les personnes que j'ai vu en danger, je serais soit mort, soit membre de la ligue S. Et comme la seconde possibilité me semble plutôt invraisemblable, je préfère rester passif et ne me mêler que de mes affaires qui sont déjà bien assez dangereuses. Mais comment expliquer cela à un mioche aux yeux remplies d'étoiles, qui semble ne respecter que des valeurs comme la force, le courage (enfin l'inconscience), la détermination (enfin la stupidité).

… Et là... Cet inconscient déclare que nous sommes semblables, lui et moi, que nous partageons la même souffrance... IL DÉCLARE ME COMPRENDRE !? Comme s'il pouvait connaître les affres de la douleur infligée par le poison millénaire d'une des plus venimeuses créatures de Dreamland ! Comme s'il pouvait comparer la perte d'un proche à celle de son intégrité physique et mental ! Allez dire au rescapé d'un incendie, dont le visage a fondu à moitié, que vous comprenez sa souffrance ! Ce n'est plus de la rage, ou même de la haine, il n'y a pas de mot pour le sentiment qui m'anime à présent... Une colère sans précédente née d'un vif mépris et d'un violent rejet de sa pseudo-compassion.


- Nous sommes semblables, tous les deux ? Je vais te faire découvrir le sens du mot « souffrance. »

Mon intonation reste inchangée tant ma colère est contenue. Tout comme la force surhumaine revenue dans mes membres, j'attends le bon moment pour utiliser ma rage. Dans l'état actuel des choses, s'il n'abandonne pas immédiatement, je risque de le frapper si fort qu'en l'envoyant voler dans les airs, il risquerait de mal retomber et de se briser la nuque. J'approche ma main du gecko afin de le broyer car Humars n'a plus assez de force pour m'en empêcher et... le lézard disparaît. Un sourire fleurit alors sur les lèvres de mon adversaire tandis que ces dernières dévoilent une mâchoire bien carnassière, bien allongée....

L'invocateur vient de se transformer en une sorte de créature, mi-crocodile (enfin, truc du même genre), mi-humain. Et il me déclare que si ses anciens bras étaient inutilisables, ceux-là le sont... Oui, mais pour combien de temps ? Rappelons que, malgré sa métamorphose, fusion, polymérisation ou synthèse, ses bras sont toujours à portée des miens... Et s'il a décidé de me lâcher, j'ai décidé de lui attraper les poignets avant qu'ils ne soient hors d'atteinte. Grâce à l'acide du sang constellant mes paumes, les écailles des zones touchées disparaissent peu à peu, laissant place à une chair à vif que les toxines de mes poils urticants peuvent pénétrer.

Pendant ce temps, la foule applaudit la performance de mon adversaire et, alors que je me permets le luxe de balayer la foule du regard, je remarque qu'un groupuscule de jeunes filles me huent : l'une d'elles s'exclame :
« Lâche-le, Elephant Man ! Et laisse-le gagner, c'est un tournoi pour Voyageurs pas pour bêtes de foire ! »

Mon sang fait une fois de plus qu'un tour : lui se transforme, est acclamé comme un roi, alors que moi, je suis hué comme le dernier des parasites... Tenant toujours fermement ses poignets, je balance de toutes mes forces ma tête en avant pour lui envoyer un coup de boule entre les deux yeux. S'il ouvre sa gueule, et qu'il gobe ma tête, il mourra. Puisqu'il connaît mes pouvoirs, il ne devrait pas tenter le diable et n'essaiera donc pas de m'attraper avec sa mâchoire  (s'il a mon sang dans la gorge, RIP). S'il n'ouvre pas sa gueule, mon coup de tête devrait lui, dans le pire des cas, casser quelques dents, dans le meilleur des cas, lui donner une bonne grosse migraine et peut-être le mettre dans les vapes. Enfin, il peut toujours l'esquiver en reculant lui-aussi sa tête.

Quoiqu'il fasse (sauf s'il ouvre sa gueule et me bouffe la tête, à ce moment-là ma vie de Voyageur prendra fin, tout comme la sienne), je lâcherais ensuite ses poignets pour me reculer en arrière, et armerais mon pied afin de lui décocher un penalty dans le ventre. Il est possible que ces deux tentatives d'attaque réussissent. Il est également possible que mon adversaire les évite toutes. Mais vu que ces bras vont, au fil des minutes, s'alourdir, il ne lui restera bientôt que sa mâchoire et sa queue et, s'il ramène l'une des deux trop près de moi, je m'arrangerais pour l'attraper et la serrer de toutes mes forces afin de lui en retirer l'usage.

Il déclare être mon semblable ? Qu'il partage donc un bol de souffrance !

Spoiler:
 

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Humars Vs Sphinx   Mer 22 Jan - 12:43

Sous cette nouvelle forme un bouclier d'écaille entouré Hum', les toxines n'avait que très peu d'effet sur ses bras , en revanche le sang était susceptible de les ronger jusqu'au chaires, sous cette nouvelle forme il se laissait gagner par la colère, bien sure il arrivait à se contrôler un minimum de façon à ne pas en perdre la raison ... Pourtant alors que Sphinx prit de l'élan pour projeter sa tête contre celle d'Humars et de le paralysait , Hum' devait esquiver mais Sphinx lui tenait les poignet...

La ruse qu'il avait appris lors de son séjours à FightLand allait enfin lui être utile , il exerça une pression sur ses deux jambes , il laissa son corps se faire porter par le vent et d'un mouvement rotatif , bien qu'il se prit le coup de boule dans le dos et que ce dernier le brulait , il s'était retrouvé derrière Sphinx qui dut lâcher les bras du jeune homme pour se retourner...

Humars se tenait fièrement devant une spectatrice assis au premier rang , Sphinx l'a reconnut alors c'était elle qui avait fait une remarque déplacée à Sphinx ( "Lâche-le, Elephant Man ! Et laisse-le gagner, c'est un tournoi pour Voyageurs pas pour bêtes de foire !") Les griffes du crocodilien entouré sa gorge ... Et alors qu'il allait resserrait son étreinte et qu'il allait lui faire passer l'envie de se faire remarquer, une bagarre éclata dans la foule ! Hum' regardait dans la direction de Sphinx ...

Il revint à lui et se précipita dans la direction du Papillon de nuit ... Alors qu'il croyait être attaqué , Sphinx se préparer à riposter ! Humars s'agenouilla devant son adversaire ! La fusion prit fin , Kaï fut expulser du corps de Hum' , Bien que la fusion soit puissante elle requiert beaucoup trop de force pour l'utiliser ! Humars tremblait de tout son corp , les toxines était entrain de le ronger , il ne les supportait pas , ses yeux saignait ... Si son histoire ne l'avait pas touché , peut-être Sphinx accepterait-il ce que Humars allait lui demander...Mais dans son regards brûlait la haine... Il semblait vouloir détruire Hum' ! Lui faire comprendre qu'ils étaient totalement différents

"Alors c'est ça souffrir ? T'as raison on est vraiment pas pareille !"

"Toute ma vie ! Toute ma vie j'ai été rejeté , toute ma vie j'ai souffert , toute ma vie je me suis senti faible... Puis J'ai découvert Dreamland ! J'ai découvert les possiblités de ce monde ! Je pensais être sauvés ! J'y ai rencontré des gens incroyable , mais toi ... Tu sait ce que c'est de perdre tout ce qu'on aimait ! De perdre la seule raison qui te poussait à sourire même quand tu te réveille sur un trottoir ? Non bien sur... Je ne connais pas ton passé ! Je ne sais pas qui tu est ... Mais ce regard c'est celui d'un homme qui se relèveras toujours , d'un homme qui affronteras la vie avec témérité ! C'est de ce regard que je te parle , le même que le mien ! Ne crois pas que j'ai juste perdu un ami ... Moi J'AI TOUT PERDU !" Hum' essaya de se relever mais en vain... Il avait tout de même un plan de secours... Si Sphinx n'acceptait pas il continuerais à se battre , quoi que cela lui coute !

La baston dans le public s'était estompée , et tous regardait de nouveau le combat...Ou du moin tous écoutaient Hum'...

Sphinx regardait l'invocateur à ses pieds...

"Je...Je ne suis pas assez fort , Si Sharp est mort c'est parce que je n'ai pas été en mesure de le protéger ! C'est ma faute , MA FAUTE !" Dit-il en tapant son poing sur le sol, du sang s'écoulait le long de son bras et de son visage

"Je vous en supplie ... Sire Sphinx , acceptait de faire de moi votre disciple ... Entrainait moi ! Je vous jure fidélité... Mais par pitié , donner moi la force de protéger ceux qui me sont chère ! Je vous en supplie..."

Humars le savait , il était trop faible ... Et les faibles sont happés par Dreamland ...Et en voyant le crocodilien le supplier en voyant la déchéance de cet être qui quelques minutes auparavant se donnait à fond... Quelque chose semblait s'être réveillé en Sphinx...

Spoiler:
 


Dernière édition par Humars le Jeu 23 Jan - 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sphinx
♥ Méchant & Papillon ♠
♥ Méchant & Papillon ♠
avatar

Surnom : Sphinx
Team : Général des Météors
Pouvoir : Morpheur Sphinx (papillon de nuit)
Points de Puissance : 44 500 Points
Points de Réputation : 57 500 points
Points du Membre : 833 points
Double Compte : Bébert
Messages : 654

MessageSujet: Re: Humars Vs Sphinx   Jeu 23 Jan - 15:15

Rien ne se passe comme prévu : mon adversaire parvient, en effectuant une manœuvre digne d'un acrobate, à rouler par-dessus moi, se prenant tout de même le coup de tête au passage. Je me met alors sur la défensive : puisque le combat semble durer, il faut que j'économise mon souffle. Je m'efforce donc de transformer mon halètement de bête enragé en une respiration calme, ample, et reste concentré sur mon adversaire qui.... qui agresse la jeune femme qui m'avait hué et insulté !

Puis, il se retourne et me fonce dessus à toute vitesse... Je me prépare au choc, fléchit les jambes et... et il se laisse tomber à terre alors qu'il redevient humain. De nouveau vulnérable et versant des larmes de sang (non, mais je vous le dis : ce mec est allergique à mes toxines... sinon, je ne comprend pas comment mon pouvoir peut être aussi puissant sur lui au point de lui provoquer des cloques et des larmes de sang, et de gangrener tout son organisme plutôt que seulement la zone touchée), il m'implore de devenir son maître.

Je suis partagé entre le soulagement et l'agacement, et ma colère retombe : soulagement car qui dit imploration dit soumission, dit victoire. Et, honnêtement, j'avais de grandes chances de perdre bien qu'il m'est difficile de me l'avouer. Et agacement car j'ai besoin d'être mobile, furtif pour échapper à mes détracteurs ; or un boulet, qu'il se nomme disciple ou Humars, ne pourrait que me ralentir.

Mais comment ne pas s'attendrir devant ce jeune homme qui semble avoir eu une vie de merde, c'est le cas de le dire ? Comment, même avec un cœur de pierre, ne pas le prendre en pitié ? Dans la réalité, je suis loin de souhaiter la mort de mes ennemis et penser que quelqu'un puisse vivre ma souffrance dans le monde réel... Celle d'être rejeté, mal jugé... J'ai beau avoir l'apparence d'un monstre, je n'en suis pas un. Comment refuser à ce jeune homme la seule chose qui, dans son existence, lui permet de vivre sans être mal jugé, sans être rejeté ? Comment lui refuser ce monde de tous les possibles ? Et puis -et c'était là ma principale raison, il ne faut pas se leurrer- deux bras robustes de plus ne me ferait pas de mal, surtout lors de la seconde épreuve de ce tournoi.

J'entendis dans la foule mon créancier vociférer à mon adresse, et je lui fis un majestueux doigt d'honneur. Ce qui scella mon destin et celui d'Humars : seul, je ne pourrais pas m'en sortir face à cet ersatz de Capone et ses acolytes Voyageurs.

Je dévisage le jeune homme agenouillé à mes pieds, qui peine à se relever.


- Primo, ne m'appelle plus jamais Sir, ni même Maître... Juste Sphinx. Appelle-moi autrement et je romps toute sorte d'association.

Je m'approche de lui et lui saisit délicatement le menton, relevant sa tête afin que son regard soit plongé dans le mien.

- Deuxio, si ce Sharp est mort, c'est qu'il n'était pas assez fort. Ce monde est cruel et, telle une rose, n'offre ses pétales, ses richesses qu'à ceux qui le méritent. Rien ne sert de se lamenter sur les morts. Rien ne sert de se lamenter sur le passé. Il faut savoir relever la tête et regarder de l'avant.

Je le relève soudainement d'un coup, en le tenant par le menton (avec ma main droite), et je le gifle de l'autre, avant de m'exprimer sèchement.

- Tertio, et ce sera ta première leçon ; ne fais jamais confiance à quelqu'un qui te combattait encore quelques secondes auparavant. Ton espérance de vie à Dreamland en dépend. C'est donc la dernière fois que je te vois commettre cette erreur. Maintenant, fais-ce que t'as à faire.

Je le laisse se ressaisir, m'éloignant de plusieurs pas. Je me refuse de croire à son abandon. Ce n'est pas une question de méfiance, ou même de jugement : je me serais comporté de la même manière si ce jeune Voyageur avait été un ami de longue date. Sur l'arène, il n'y a pas d'amis ou même d'ennemis, surtout lorsque le règlement interdit la mise à mort. Il n'y a que deux hommes, deux êtres, qui s'affrontent. Deux adversaires, deux opposants, deux faces d'une même pièce.

Et, quoi qu'il arrive, il y a toujours un gagnant et un perdant, car l'égalité parfaite est un concept aussi utopique que la perfection elle-même. Pourtant, le gagnant n'est pas toujours celui que l'on croit : certes, si Humars abandonne, je gagnerais le combat et participerait donc à un autre combat. Mais je gagnerais également de nouveaux ennemis mortels, alors que Humars, lui, gagnera mon aide et mon enseignement. Car je n'ai qu'une parole et, même si ça me fait grandement chier puisque ça m'étonnerait que ce jeune Invocateur me paye, j'apporterais à ce mioche tout ce que mon expérience a à lui apporter.

Tout ?! Non, pas tout. Car jamais je ne laisserais l'élève dépasser le maître. Et c'est la raison pour laquelle je me recule : mon adversaire peut très bien prétendre vouloir abandonner, et finalement se jeter sur moi afin de profiter d'un quelconque relâchement. Je ne me détendrais qu'une fois hors de l'arène, que j'en sois sorti en vainqueur, ou en perdant.

La suite des événements n'est maintenant plus de mon ressort.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Humars Vs Sphinx   Jeu 23 Jan - 16:40

Sphinx venait de relever Humars, ce qu'il lui dit ensuite il ne l'oublieras jamais , sa première leçon ! Sous ses airs de bête féroces qu'il se donne en combattant, sous cette coquille que Hum' venait de pénétrer se cacher un  coeur tendre... Humars venait de se trouver un maître et d'une pierre deux coups un ami...

Comme il lui avait dit "ne fais jamais confiance à quelqu'un qui te combattait encore quelques secondes auparavant." il semblait se tenir à ses principes car il restait une petite appréhension en lui qui le poussait à reculer de quelques pas !

Humars regarda tous le public, d'un coup d'oeil circulaire, un homme était totalement furieux, et quelques minutes avant Sphinx venait d'executer un magnifique levé du majeur dans sa direction ! Quoi qu'il en soit Humars devait prouver qu'il était digne de confiance, et que Sphinx n'avait rien à craindre de lui ! Aussi quand l'homme furax rendit au morpheur papillon le geste magistral qui lui était rester en travers de la gorge.

Quoi qu'il en soit...

Tremblant de tous ses membres ! Hum' annonça ... Sa défaite ? Non lui il appelait ça une prise de conscience ! Il n'y avait aucun déshonneur à cela ! Il avait reconnu Sphinx à sa juste valeur ! Il avait trouver sa voie , son destin , son modèle !

Son bras ensanglanté peina à se lever ...

"J'abandonne !"
Revenir en haut Aller en bas
Game Master
D comme Dieu!
D comme Dieu!
avatar

Surnom : Dieu ou Maitre
Pouvoir : Modérer, kicker, administer et tout et tout quoi
Points de Puissance : 100 000 Points
Points de Réputation : 100 000 Points
Points du Membre : Over 9 000 !!!
Messages : 986

MessageSujet: Re: Humars Vs Sphinx   Sam 25 Jan - 15:02

* Les éclats de voix dans la foule se firent grondement de tonnerre quand Humars annonça son abandon . Certains criaient leurs joies d'avoir eu la chance de voir un combat époustouflant, d'autres hués Sphinx et son apparence de monstre car ils lui préféré le mignon petit garçon, et d'autres encore gerbaient leur gouté devant tant de sang qui dégoulinait des combattants et taché le sable fin . Coco Rico s'avança alors vers les deux adversaires, puis désigna Sphinx d'une aile tout en jetant un regard circulaire au public . *


Mesdames et messieurs, voyageur et créatures, j'ai l'honneur de déclarer Sphinx vainqueur du quatrième combat de cette première nuit ! Et nous pouvons applaudir bien fort Humars qui a vaillamment combattu !

* La foule est en délire, le soleil brille, des mafieux pas content quittes les gradins, et Coco tend l'aile vers Sphinx pour le saluer avant de se raviser de peur de se faire infecter par le bonhomme aux allures quand même super flippantes . *

Félicitation Sphinx, vous participerez au second tour . Je vous laisse maintenant vous reposer car celui ci commencera dans peu de temps . Une loge spéciale est réservé pour les gagnants du premier tour . Le hunter à la sortie vous y guidera si vous le souhaitez .

* Les combattants quittèrent donc l'arène, seul ou accompagné de divers médecins . Le prochain combat allait bientôt pouvoir débuter . *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dream-land.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Humars Vs Sphinx   

Revenir en haut Aller en bas
 
Humars Vs Sphinx
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Sphinx en PNJ ?
» lvl 91 mais ou xp
» Rois des tombes en mai .
» Tableau d'exp du lvl1 à 165
» RÉSUMÉ DE LA PARTIE 55 : Batman !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Land Infinity RPG :: RP :: Troisième Zone :: Village des Hunter :: Ancien Event: Les Hunter Games :: 
Première nuit : L'épreuve de force !
-
Sauter vers: