AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Du grand spectacle! [Link/Django]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Du grand spectacle! [Link/Django]   Mer 21 Nov - 21:12

-Oyez, oyez, oyez! Ce soir, spectacle exceptionnel au Théâtre Ambulant, venez nombreux! Réductions pour les moins de 156 ans si vous présentez un document d'identité! oyez, oyez, oyez! Ce soir, spectacle exceptionnel au Théâtre Ambulant, venez nombreux! Réductions pour les moins de 156 ans si...

La créature, de petite taille, tournait en rond en répétant sans cesse les mêmes phrases d'un ton étrangement enjoué. Personne ne l'écoutait, mais peu importait, il continuait à répéter inlassablement son texte qu'il avait visiblement appris par cœur. C'était sans doute son boulot, une sorte de crieur public. Il devait bosser pour ce Théâtre Ambulant qu'il ne cessait de mentionner. Mais il n'empêche qu'il était vite saoulant à toujours hurler ses phrases sur son ton faussement enjoué. Sans doute devait-il aussi être payé pour être envoyé valdingué. Mais il y avait peut-être un moyen de lui faire la fermer un peu...

-Hé, toi, c'est quoi ce théâtre dont tu parles, là?

La créature se tut soudainement, au grand soulagement des rares oreilles présentes dans le coin et se tourna vers celui qui venait de l'interroger. Souriant, il fit un salto arrière sans élan et répliqua, toujours avec son ton casse-tête :

-Un théâtre ambulant qui voyage partout dans la zone 1 de Dreamland et qui a pour unique but de divertir rêveurs et Voyageurs et de leur offrir une nuit de franche rigolade. Nous...
-OK, c'est bon, j'en ai entendu assez. Conduis-moi là-bas. Et en silence, sinon, je t'envoie en orbite.

Hélas, les menaces sont parfois sans effets, surtout contre de telles créatures qui devaient passer leur temps à voler. Donc, je suppose que vous avez compris ce qu'il se passa durant tout le trajet. Et c'est là qu'on aime les boule Quiès. Ou bien d'avoir un pouvoir qui nous permet d'être dans une zone insonorisée. C'est très pratique, franchement, je vous l'assure! Vive le pouvoir des zones! Dommage pour vous, il est unique et déjà possédé par Fubuki Miles, génie malgré lui, étudiant et Voyageur depuis un peu plus d'un mois. Et aussi compagnon presque contre son gré de la créature qui bossait pour le théâtre. Il l'avait abordée en partie par curiosité, mais principalement pour la faire taire un peu. Et puis bon, peut-être que ce théâtre pouvait être intéressant...

Juste pour info, en passant, cette nuit, Fubuki n'avait pensé à rien ni personne en particulier, donc il s'était retrouvé un peu au milieu de nulle part, près de cette créature casse-c... noisette, dira-t-on. Et c'est pour cela qu'il la suivait, après avoir étendu autour de lui une zone d'insonorisation. La créature continuait à déblatérer ses inepties, mais Fubuki ne les entendait pas, donc peu importait.

Finalement, la créature s'arrêta relativement vite. Fubuki ôta sa zone insonorisée, au cas où, et n'entendit qu'un simple "voilà, on est arrivés, bon spectacle" avant que la créature s'en aille saouler quelqu'un d'autre. Pendant ce temps, Fubuki pénétra dans le théâtre.

Il fut accueillit par une créature bedonnante, qui portait difficilement un costume en queue-de-pie et qui semblait avoir quelques difficultés à avancer, mais qui avait un sourire qui faisait à peu près trois fois le tour de son visage.

-Bienvenue, bienvenue, jeune Voyageur. Comment t'appelles-tu, Bah peu importe, ici, on est tous là pour s'amuser, donc profite bien du spectacle exceptionnel, voilà, passe par la porte que voici et profite bien du spectacle.

Il poussa presque Fubuki pour le faire passer par la porte, une grande porte ouvragée avec énormément de gravures, qui donnait sur la salle de représentation, qui était encore à moitié vide, en cours de remplissage. Fubuki n'eut donc aucun mal à se dégoter une place libre.

Il s'installa confortablement et se mit à rêvasser un peu en attendant le moment où ce fameux spectacle commencerait. Tout à ses pensées, il ne vit donc pas la salle se remplir. Certains des spectateurs bavardaient et tentaient de deviner ce qu'il allait advenir. D'autres semblaient faire la sieste dans leur siège -tiens, c'est possible de dormir à Dreamland? Première nouvelle... Enfin, d'autres feuilletaient le programme qu'on leur avait fourgué à leur entrée ou achetaient divers articles douteux. Finalement, une grande voix -que Fubuki identifia comme celle de la créature qui l'avait accueilli à l'entrée- retentit dans la salle, le tirant de sa rêverie :

-Bienvenue à tous, merci d'être venus cette nuit, pour le plus exceptionnel des spectacles! Cette nuit, nous n'allons pas bénéficier d'une seule représentation, mais de trois en une seule! Oui, j'ai bien dit trois! Alors installez-vous bien confortablement,nous allons commencer.

Fubuki jeta un œil à son programme et lut en premier "La meilleure scène du spectateur". C'était quoi ce truc? Il n'eut pas trop le temps de s'interroger dessus car une nouvelle voix retentit alors que les lumières s'éteignaient et qu'un écran descendait sur la scène.

-Nous pouvons commencer. D'abord, voici le moment que vous attendez tous, la "meilleur scène du spectateur". Fois 3! Nous avons donc d'abord ceci...

Une lumière apparut sur l'écran et un compte à rebours commença. La voix reprit :

-D'abord, nous aurons une scène intitulée "Ce qu'il se passe lorsque l'on se croit trop fort". Puis...

[HS : Je vous laisse chacun choisir une scène que vous voulez (ou pas) voir être diffusée par le théâtre, mais peut-être qu'il y aura de l'action avant la diffusion ^^./HS]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Du grand spectacle! [Link/Django]   Sam 24 Nov - 15:43

* Django alla se coucher tôt ce soir là, en effet de 17h à 22h il avait jonglé non stop avec tous les nouveaux jongleurs qu'il avait rencontré lors de son retour à Toulouse .
Un de ses amis l'avait prévenu qu'une convention sous chapiteau de jonglerie se passerait tout le weekend .
Django avait bien sur sauté sur son volant pour revenir dare dare dans sa ville natale .
Cette première journée fut très constructive pour le jeune homme, il avait beaucoup apprit et échangé .
Il se tenait maintenant dans sa couchette, fumant son petit cône du soir .
Ses pensées dérivèrent vers le programme du lendemain après midi qui serait consacré au théâtre sous toute ses formes contemporaines .
Sur cette pensée il écrasa son cône dans le cendrier et éteignit la lumière .
Le sommeil ne tarda pas à l'emmener dans le monde des rêves, monde qui maintenant prenait une toute autre dimension pour Django . *

__________________________________________

* Le voyageur atterrit dans un immense salle remplie de gens et de créatures toutes plus étranges les unes que les autres .
Il se trouvait assit dans un siège d'ailleurs assez confortable, devant lui se dressait une grande scène .
En observant plus attentivement les décors du lieu Django eu l'impression de se trouver dans un immense théâtre .
Ne comprenant pas très bien ce qui allait se passer ici, mais comprenant que cela risquait d'être intéressant vu le monde qui s'était déplacé en ces lieux il décida de changer de place pour s'offrir une meilleure vue du spectacle à venir .
Se levant de son siège pour chercher une place mieux placée il entendit une voie familière provenant de son épaule . *

- Alors mon cher téléporteur, comment te sent tu en cette nouvelle nuit en ma compagnie ?


* Le petit korrigan rieur se trouvait à nouveau à ses cotés pour la nuit . *

- Ça allait très bien jusqu'à ce que je me rende compte que tu étais la ...

- Allons, allons . Tu m'en veux encore pour ce qu'il c'est passé hier ... Pourtant ce fut un bon entrainement . Tu as d'ailleurs nettement progressé dans l'utilisation de ton pouvoir .


- Entrainement ? Je me rappelle encore la dernière parti ou tu m'as jeté dans le vide pour vérifier si je maitrisais bien mon pouvoir !

- Bah ne laissons pas cette petite farce ternir notre amitié, après tout, j'étais quasiment sur que tu t'en sortirait .

* Une farce ! Décidément les petits êtres avaient vraiment un sens de l'humour complétement décalé .
Ne voulant pas déclencher une nouvelle dispute entre lui et son familier il préféra se taire et parti en quête d'un siège de libre .
Au loin il put voir une place qui semblait bien placée, au centre et sur les sièges du milieu de salle .
Il semblait y avoir déjà quelqu'un assit et celui ci semblait être un humain normal .
Double raison d'aller s'assoir la bas .
Il n'avait que peu d'affinité pour l'instant avec les créatures étranges de ce monde .
Voulant tester à nouveau la précision de son pouvoir il se concentra sur le flux d'énergie comme lui avait indiqué Kronk la veille et il visualisa la place ou il voulait se téléporter .
Cependant, lors de l’activation de son pouvoir... rien ne se passa . *

- Qu'est ce que ça veut dire ... Kronk je n'arrive plus à me téléporter ...

- Peut être que tu ne t'es pas assez concentré . Après tout ton esprit est un peu lent ...

* Laissant de coté la remarque sarcastique du korrigan il réitéra l'expérience .
Cette fois ci sa concentration était maximale, tant et si bien qu'il n'entendait plus rien autour de lui .
Mais à l'activation de son pouvoir, une nouvelle fois rien ne se passa .
Sa concentration restait cependant parfaite, et la seule voie qu'il entendit fut celle du korrigan juché sur son épaule .*

- Ou alors tu es peut être tout simplement bon à rien !

- La ferme !

* Pour ponctuer sa phrase quelque peu vindicative qui visait à faire taire le petit être pour le laisser se concentrer il frappa du talon le sol .
C'est à ce moment là que ce dit sol se fissura en plusieurs endroits différents et se craquela sous la puissance du coup de Django .
Sous la surprise celui ci manqua d'ailleurs de s'étaler comme un idiot par terre .
Reprenant cependant son équilibre il observa le sol puis Kronk avec un regard de totale incompréhension.
Celui ci arborait alors un sourire que l'on pourrait presque qualifier de démoniaque . *

- Ohohohoh ! Mais quelle bonne surprise ! Je n'aurais jamais pensé que ton pouvoir se résumerait à ça ..
J'ai l'impression de revenir 50 ans en arrière .


- Comment cela ? Qu'es ce que cela signifie ? Ne devais je pas recevoir le don de téléportation lorsque tu étais à mes cotés pour la nuit ?

* Tout en lui expliquant le korrigan fit signe au voyageur d'aller s'assoir car de plus en plus de gens commençaient à entrer dans la salle, et les places commencèrent à se remplir à grande vitesse .
Django parti donc à pied s'assoir à la place qu'il convoitait en écoutant son compagnon de nuit . *

- Il semblerait en fait que tu ais obtenu un pouvoir bien plus puissant que je ne l'imaginais .
Un pouvoir qu'un seul voyageur avant toi eu l'honneur de posséder .
Django, tu as en fait acquis tout comme lui le pouvoir de posséder tous les pouvoirs des êtres du petit peuple .
Mais je te parlerais une autre fois de tout ceci, profitant ensemble du spectacle qui va commencer .
Dit toi juste que ce soir, ton pouvoir est de posséder une force surhumaine !


* Django n'en croyait pas ses oreilles . Si ce que disait Kronk était vrai alors sa puissance était incommensurable, il connaissait peu de pouvoir liés au petits êtres mais ce qu'il connaissait étaient surpuissant .
Il finit finalement par s'assoir à coté d'un jeune homme aux yeux d'un vert profond qu'il salua d'un signe de main accompagné d'un "salut" un peu timide .
Mais avant de pousser la conversation plus loin la créature qui s'était mit à gueuler sur scène pour que tout le monde l'entende depuis un petit moment présenta un écran géant avant de poursuivre sa tirade . *

-D'abord, nous aurons une scène intitulée "Ce qu'il se passe lorsque l'on se croit trop fort". Puis suivra " le pire moment de la vie d'un spectateur ", et enfin pour terminer ...


( Hrp : Désolé je n'ai pas trop d'imagination pour la création d'un spectacle ^^
Voila pour ma petite entrée, j'espère que cela entre un peu en cohérence avec ton récit pour mon arrivée à tes cotés )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Du grand spectacle! [Link/Django]   Sam 1 Déc - 12:10

Opération destruction !


Lorsque Link se retrouva à Dreamland pour la énième fois depuis des mois, il regarda comme à son habitude où il avait atterris et sentit son calme s’en aller pendant un bref instant lorsqu’il vu le théâtre ambulant. Ainsi cette chose était encore là ? C’était plutôt normal quand on y pensait, personne ne l’avait détruire donc elle était encore là. Le jeune contrôleur de glace réfléchit intensément pendant un instant tout en fixant le bâtiment et en essayant de rester le plus calme possible. Il finit par prendre sa décision et se rendit dans ledit bâtiment tout en ayant perdu son sourire et sa bonne humeur habituelle. Il répondit plutôt froidement à la personne à l’entrée qui lui souhaita la bienvenue ainsi que de passer un bon moment et partit dans l’enceinte du théâtre. Le lieu avait toujours autant de monde que les fois précédentes et il y avait surtout des créatures des rêves, il y avait que très peu de Voyageur tout simplement car c’était eux qui étaient les victimes du spectacle.

Link n’avait jamais aimé ce théâtre ambulant qui considérait les Rêveurs et Voyageurs comme des distractions, de ce fait, il avait bel et bien l’intention de détruire définitivement cette chose qui était un total manque de respect à l’encontre des êtres Humains. Il était sûr que la situation été inversé et si c’était les Rêveurs/Voyageurs qui se moquaient des Créatures des Rêves en exploitant leur souvenirs, ces derniers n’en seraient certainement pas ravie. C’est donc en suivant ses principes que le jeune homme avait décidé de mettre un terme aux activités de ce théâtre. Pour le moment, il comptait se faire discret et attendre que la salle soit plongée dans la pénombre pour agir, lorsqu’il y aurait tout le monde de présent il aura beaucoup plus d’impact.

L’Anglais partit donc s’assoir sur un siège et attendit patiemment que le spectacle commence, lorsqu’il vit les lumières s’éteindre et un écran géant apparaître sur la scène, il comprit que le moment était venu. Le présentateur eut à peine le temps d’annoncer son programme que Link avait déjà frappé. Il lança deux pics de glace en direction des barres métalliques qui retenaient l’immense écran et ce dernier s’écrasa sur la scène dans un fracas de fin du monde. Désormais, c’était la panique général et tout le monde poussait des cris tandis que d’autres s’enfuyaient déjà du théâtre en courant et hurlant. Parfait. Link ne comptait tuer personne et n’avait pas non plus envie de blesser qui que ce soit à moins d’y être obligé et attendit que les gens sortent de la salle avant de continuer à détruire le théâtre. Des responsables avaient déjà rallumés les lumières et étaient en train de chercher qui était l’auteur de ces détériorations, le jeune contrôleur de glace ne mit pas très longtemps à se faire repérer car il était le seul à se servir de pouvoirs et à ne pas céder à la panique générale.

Qu’importe, il n’avait pas prévu d’être discret de toute façon. Et voilà qu’on lui foncer dessus pour l’arrêter maintenant ce qui le fit sourire tandis qu’il matérialiser sa faux de glace pour combattre. Il allait avoir du boulot pour se débarrasser de tous les gardes qui étaient sur lui avant de détruire pour de bon ce fichu théâtre. Enfin il allait essayer.



[J’espère que mon poste vous va x) ]

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Du grand spectacle! [Link/Django]   Mar 4 Déc - 22:22

* Alors que le présentateur annoncé le programme de la soirée, un évènement apparemment pas du tout prévu vint le couper en plein monologue .
Deux énormes pics de glaces qui avaient apparemment étaient lancés depuis les gradins vinrent faire s'écraser l'écran géant sur tout le long de la scène .
Django put voir que le présentateur venait de réussir à se sauver in-extrémis et qu'il était maintenant hors de danger, en train de fuir avec le reste du théâtre . *

- Non mais regarde moi ces trouillards . A croire que c'est leurs première nuit à Dreamland . Même les créatures de ce monde fuient pour un simple écran qui se casse la gueule .
Décidément les habitants de la zone 1 ne sont pas habitués au danger ...


* Le voyageur ne fit pas attention à son compagnon et se observa la salle pour voir ce qu'il se passait réellement .
Il voyait des créatures et des êtres humains courir en tout sens et se bousculer pour sortir plus vite de la salle de théâtre .
C'était vraiment du grand n'importe quoi .
Alors qu'il observait la scène il vit un jeune homme un peu plus loin debout qui ne bougeait pas .
Des gardes vinrent pour l'entourer et Django comprit vite que la soirée avait été interrompu par le jeune homme .
Jeune homme qui était en fait un voyageur car son faciès humain et la faux de glace qu'il fit apparaître dans ses mains ne faisaient aucun doute sur sa nature . *

- Oh merde, Kronk, tu m'avais bien dit que les créatures de ce monde qui meurent s'en vont définitivement ?
Il n'y a pas de retour en arrière comme pour les voyageurs ?


- En effet petit . C'est un peu comme si tu venais à mourir dans ton monde .


* Sur ces paroles Django ne réfléchit pas une seconde .
Il se précipita sur le voyageur entouré de gardes, courant à travers une allée de siège .
Au passage, il s’arrêta près d'un de ces dit siège, mit les deux mains sur les accoudoirs et se concentra sur le flux de pouvoir .
Kronk semblait avoir compris son idée et l'aida à se guider vers le flux du pouvoir de superpuissance .
Avec un petit effort Django arracha le siège de ses gonds et courut vers le lieu de l'action, une assise dans la main .

Arrivé à une vingtaine de mètres il se concentra et envoya valdinguer l'objet vers les gardes du théâtre .
Deux des créatures des rêves se firent prendre par l'élan de l'assise .
Django en profita pour sauter sur une autre rangée de fauteuil pour prendre son élan, faire un petit vol et atterrir par le trou créer près du voyageur de glace .
Maintenant à coté de lui il lui parla calmement pour avoir quelques explications tout en observant les gardes autour de lui : *

- Je ne sais pas ce que tu cherche à faire ce soir, mais mis à part le fait que tu m'as gâché une nuit tranquille , j'espère que tu es au courant que si tu tue une créature de ce monde, elle mourra pour de bon .
Donc si tu compte utiliser à mauvais escient cette faux que tu porte, je pense bien aider ses gardes ici présent à t’arrêter .


* Attendant la réponse du voyageur, Django esquiva un coup de lance porté par un garde et explosa celle ci en mille morceaux en donnant plein de petit coups le long du manche .
Le garde dut reculer le temps de choisir une autre arme .
Le jeune dreadeux ne cherchait pas forcément des noises au voyageur de glace, mais il espérait que celui ci ne ce croit pas dans un mmorpg ou l'on peut tuer les PNJ's comme on le désire sous prétexte qu'ils ne sont que des codes ...
Et oui, il ne faut pas oublier que notre ami et quand même un super hippie très respectueux de la vie de toute chose !! ( mis à part des monstres méchants et pas beau ! ) *

Hrp: Voili, voilou . En voila une rencontre fracassante ^^ .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Du grand spectacle! [Link/Django]   Ven 7 Déc - 19:22

Alors que Fubuki se perdait un peu dans ses pensées avant le début du spectacle, un jeune dreadeux arriva et le salua avant de venir s'asseoir à ses côtés. Fubuki lui retourna son salut mais il n'eut le temps de rien dire d'autres, car les lumières s'éteignirent pendant que le directeur du Théâtre annonçait le programme. En entendant les mots "Quand on se croit trop fort", instantanément, il se raidit, comme s'il avait deviné. Il loupa une respiration. Non! Ce n'était pas possible! Ce moment était censé rester secret! Comment avaient-ils pu se le procurer? Impossible! Il devait en empêcher la diffusion absolument! L'écran? Pourquoi p...

Mais il n'eut pas le temps d'agir. L'écran commença à s'écrouler, suite au lancer de deux grands pics de glace. C'était la panique. Presque tous les spectateurs s'enfuyaient en hurlant. Fubuki, lui, ne bougea pas. Il était surpris, curieux et soulagé. Inutile de vous expliquer pourquoi, je pense, n'est-ce pas, vous l'avez sûrement compris. Il se retourna et vit un jeune homme au faciès indubitablement humain. Celui-ci matérialisa une faux de glace lorsque les gardes commencèrent à affluer sur lui. Et peu de temps après, le Dreadeux discuta avec l'espèce de lutin qu'il avait sur l'épaule, à propos du fait que la mort des créatures de Dreamland était définitive. Et aussitôt, il commença à foncer sur le contrôleur de glace.

Fubuki continuait à observer tout cela avec un certain détachement. Il se demandait quelle serait la suite des événements. Tout à coup, il aperçut un reflet brillant du coin de l’œil et se retourna. Perchés, des gardes tenaient des arbalètes et visaient les deux Voyageurs entourés de gardes. Il s'en doutait, de ça! Alors il était temps d'intervenir. Il plaça ses mains en parallèles l'une de l'autre et augmenta la pression rapidement. Il n'aait pas besoin de charger au max, juste de détruire les arbalètes. Puis il "tira". Il était placé de telle façon que son Rankiryuu puisse aisément traverser les trois arbalètes et les rendre inutilisables. STRIKE! Puis il se leva calmement en agitant l'index, moqueur :

-Ttt... Tttt... Tttt... C'est pas beau de tricher! On m'a promis un spectacle exceptionnel et j'y assisterais, même si je dois devenir acteur... Et même si ce n'est pas vraiment le même spectacle!

Puis il s'avança vers les deux autres Voyageurs. Il ne franchit pas la haie de gardes et se contenta de s'arrêter à un ou deux mètres d'eux.

-Primo, ça m'étonnerait beaucoup de le Voyageur de glace veuille tuer les gardes. A mon avis, c'est un justicier, ou un truc du genre. Est-ce que Batman ou Superman tuent les méchants? Non, ils se contentent de les assommer et de les livrer à la police -pour qu'ils puissent s'échapper deux secondes plus tard, mais bon, là n'est pas la question, on n'est pas là pour critiquer les comics- et à mon avis, Ice Man est de ce genre. S'il avait voulu tuer, il l'aurait déjà fait, à mon avis. A mon avis, il n'aime pas trop ce que propose ce Théâtre... et j'aimerais ajouter que de ce que j'ai compris, je suis de son avis... D'ailleurs, j'allais moi-même commencer à foutre un beau bordel, donc, secundo : excusez-moi de vous déranger, mais puis-je me joindre à la petite fête? J'ai bien envie de m'amuser un peu, et comme je l'ai dit, j'ai bien l'intention d'assister à un spectacle ce soir... Au fait, je m'appelle Fubuki Miles, et vous?

Les gardes étaient restés médusés le temps de sa tirade. De plus, il venait clairement d'avouer qu'il voulait détruire lui-aussi le théâtre. Serait-il dingue, par hasard? Non, juste complétement décontracté. Finalement, il se reprirent et le chargèrent. Il se contenta d'esquiver. Il n'avait pas encore envie de combattre. De plus, les gardes ne pouvaient être partout à la fois, donc ils laissaient facilement des failles. Apparemment, il allait y avoir une bonne baston...

[HS : Désolé du temps de réponse, mais j'ai eu une semaine de malade, et pour la courteur du texte, mais les idées que j'avais, je préférais les garder pour mon prochain post ^^/SH]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Du grand spectacle! [Link/Django]   Dim 9 Déc - 14:15

[HRP] No problèm Smile [/HRP]

* Tandis que Django attendait la réponse du jeune contrôleur de glace, un autre voyageur fit apparition .
Le voyageur des petits êtres l'écouta faire un long monologue sur les comic's et par conséquent sur la non-envie de tuer du contrôleur de glace .
Ce qui interpella pas mal Django c'était surtout que durant ce monologue les gardes ne bougeaient pas d'un cil et ne faisait pas mine d'attaquer le nouveau venu, peut être était ce dut à son charisme extraordinaire ou juste parce qu'ils étaient un peu long à la détente, en tout cas le voyageur continua . *

- A mon avis, il n'aime pas trop ce que propose ce Théâtre... et j'aimerais ajouter que de ce que j'ai compris, je suis de son avis... D'ailleurs, j'allais moi-même commencer à foutre un beau bordel, donc, secundo : excusez-moi de vous déranger, mais puis-je me joindre à la petite fête? J'ai bien envie de m'amuser un peu, et comme je l'ai dit, j'ai bien l'intention d'assister à un spectacle ce soir... Au fait, je m'appelle Fubuki Miles, et vous?


* Sur ces mots les gardes ré-attaquèrent le petit groupe, le dénommé Fubuki se contenta d'esquiver les attaques qui le visaient sauf qu'il ne vit pas à un moment un garde arriver dans son dos .
Django sauta vers lui, se concentra sur le flux et frappa la créature dans les côtes qui, sous le choc de l'impact, partie valdinguer quelques mètres plus loin .
Le dreadeux se mit aux cotés de Fubuki et tenta d'entamer la conversation tout en esquivant et déviant les coups des gardes à leurs encontres . *

- Ce que je ne comprend toujours pas c'est pourquoi vous voulez détruire ce théatre ? N'est ce pas un lieu de culture et de plaisir pour tous ?

- Héhéhé, je crois savoir ou tes nouveaux amis veulent en venir . Ce théatre je le connais bien car j'y allait très souvent à une époque .
Il a pour but de ridiculiser les humains devant le peuple de Dreamland, aussi bien les rêveurs que les voyageurs peuvent revivre ici les pires moments de leurs vies qui plus est face aux rires de centaines de personnes .
Je me souvient de m'être beaucoup amusé ici .


* C'est alors que Django comprit ce qui poussait ces voyageurs à vouloir tout détruire .
Ils avaient raison, même s'il n'avait pas vu ces fameux spectacles il se doutait que si Kronk les adoraient, alors ils devaient être vraiment humiliant pour les humains .
Le voyageur qui était maintenant un petit peu énervé concentra un maximum de flux dans son poing droit, puis il frappa le sol en direction de 3 gardes .
Celui se fissura de tout part et vint exploser sous les pieds des dit personnages .
Puis il se tourna vers Fubuki et le voyageur de glace et dit : *

- Vous aviez raison, ce théâtre doit disparaitre . Et je compte vous aider dans votre tache .
Mon nom et Django, mais tout le monde m'appelle Touffu .

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Du grand spectacle! [Link/Django]   Jeu 20 Déc - 12:29

Des alliés imprévisibles.


Alors que Link était en train d’affronter les gardes du théâtre, une chaise arriva soudainement sur un petit groupe devant le jeune homme, ce dernier haussa un sourcil en se demandant d’où cette chaise pouvait venir tout en regardant les gardes se faire assommer. Apparemment quelqu’un voulait l’aider, ou alors l’arrêter mais ce quelqu’un ne savait pas viser. Enfin, viser ou pas, on peut dire qu’il avait de la force celui-là, il venait de faire un énorme trou tout près de l’anglais qui le regardait avec intensité. Il était bien tenté de combattre cette fameuse personne. Cette dernière finit par se montrer et s’approcha tout près de Link qui se montra prudent, il y avait un risque qu’il se fasse attaquer tout de même.

- Je ne sais pas ce que tu cherche à faire ce soir, mais mis à part le fait que tu m'as gâché une nuit tranquille , j'espère que tu es au courant que si tu tue une créature de ce monde, elle mourra pour de bon .
Donc si tu compte utiliser à mauvais escient cette faux que tu porte, je pense bien aider ses gardes ici présent à t’arrêter .


Link eut un sourire en entendant les paroles du nouveau venu, non il n’avait aucunement l’intention de tuer qui que ce soit et utiliser son arme à mauvais escient, d’ailleurs, il pourrait même très bien se faire un allié apparemment. L’anglais s’apprêtait à lui répondre lorsqu’il sentit quelque chose s’approcher d’eux, il se retourner avec sa faux en avant pour se protéger et fit surpris de voir que l’individu à ses côtés explosé la lance qui volaient en leur direction. Ce type était loin d’être faible, et contre un groupe de garde ça ne pourrait qu’être bénéfique pour la cause de Link s’ils pouvaient s’entendre. Il sourit de nouveau et voulut une nouvelle fois parler mais quelqu’un les interrompit de nouveau, un jeune homme aux cheveux court et de la même couleur que celle du contrôleur de glace.

-Primo, ça m'étonnerait beaucoup de le Voyageur de glace veuille tuer les gardes. A mon avis, c'est un justicier, ou un truc du genre. Est-ce que Batman ou Superman tuent les méchants? Non, ils se contentent de les assommer et de les livrer à la police -pour qu'ils puissent s'échapper deux secondes plus tard, mais bon, là n'est pas la question, on n'est pas là pour critiquer les comics- et à mon avis, Ice Man est de ce genre. S'il avait voulu tuer, il l'aurait déjà fait, à mon avis. A mon avis, il n'aime pas trop ce que propose ce Théâtre... et j'aimerais ajouter que de ce que j'ai compris, je suis de son avis... D'ailleurs, j'allais moi-même commencer à foutre un beau bordel, donc, secundo : excusez-moi de vous déranger, mais puis-je me joindre à la petite fête? J'ai bien envie de m'amuser un peu, et comme je l'ai dit, j'ai bien l'intention d'assister à un spectacle ce soir... Au fait, je m'appelle Fubuki Miles, et vous?

Eh beh, s’il s’était attendu à cela. Il n’était donc pas le seul à ne pas aimer ce que faisait ce théâtre et n’était pas aussi le seul qui avait envie de s’en débarrasser, lui qui pensait devoir s’en sortir tout seul se retrouvait désormais avec deux alliés. C’était une bonne chose, même si ne les connaissant pas l’anglais allait tout de même devoir rester prudent, on ne savait jamais après tout, mais de l’aide en plus ne serait pas de refus, c’est qu’il y en avait des gardes ici ! D’ailleurs ces derniers n’avaient absolument pas bouger pendant le discours du jeune homme, ils avaient dû être surpris, après tout ce genre de chose ne devait pas se produire souvent chez eux.


« Eh bien on dirait que tout à fait compris ce que je compte faire Fubuki. Et bien évidemment un peu d’aide ne serait pas refus donc joint-toi à moi si tu le désir, je m’appelle Link Brave. »

L’anglais lui lança un grand sourire avant de continuer son combat contre les gardes qui avaient retrouvé leurs esprits. Alors qu’il combattait, Link entendit la personne qui lui avait demander s’il comptait tuer des gens parler avec quelqu’un et ce dernier lui expliqua très clairement ce qu’il se passait dans ce théâtre. Et vu qu’il aimait cela, le jeune homme se demandait s’il n’était pas un être de Dreamland, mais bon cela n’était pas important, il voulait juste détruire ce lieu lui c’est tout. Et même si les êtres de Dreamland comptaient le reconstruire plus tard, il continuera de détruire leur théâtre et à force ils finiront bien par abandonner. Enfin il verrait tout cela en temps voulu, pour le moment il devait se concentrer sur le présent.

Link évita un coup d’épée de la part d’un des gardes et fit un pas sur le côté afin de tourner et se retrouver dans le dos du dit garde et lui assigner un coup avec le plat de sa faux pour l’assommer. A peine eut-il le temps de finir son mouvement que le sol se fissura sous ses pieds et il dû sauter et créer une plateforme de glace pour éviter de tomber dans un immense trou. Etait-ce un des gardes qui avaient fait cela ? Hum… Non. Cela ressemblait plus à un pouvoir de voyageurs, les gardes ne lui avaient jamais fait cela pour le moment, pour le moment…


« - Vous aviez raison, ce théâtre doit disparaitre . Et je compte vous aider dans votre tache .
Mon nom et Django, mais tout le monde m'appelle Touffu .
»

« Content de voir que tu es de notre avis ! »

Link lui fit un petit signe et un sourire du haut de sa plateforme avant de redescendre et de continuer à assommer les derniers gardes restant. Au bout d’un moment, il n’y avait plus un seul garde debout que ce soit ceux au sol où en haut, tous étaient neutralisés, ne restant plus que les organisateurs terrifiés qui s’en allèrent en hurlant.

« Voilà une bonne chose de fait. Il ne reste plus qu’à déplacer les corps dehors avant de détruire le théâtre. Heureusement que je ne suis pas seul, ça ira beaucoup plus vite à trois ! » Dit-il en souriant aux trois autres avant de s’activer à déplacer les gardes.

L’anglais les portait deux par deux avec un dans chaque bras, il pouvait difficilement faire autrement et était bien content de pas être seul parce que sinon cela lui aurait pris un temps fou à tous les déplacer dehors. Comment ça aurait été beaucoup plus simple s’ils n’étaient pas intervenus, mais bon, c’était leur boulot après tout.



[Excusez-moi pour le retard ^^’]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Du grand spectacle! [Link/Django]   Mar 8 Jan - 11:25

* Django et ses compagnons de nuit déplacèrent donc les corps en dehors du theatre .
Cela fut assez rapide car la force du voyageur du petit peuple était considérable et lui permettait de porter 4 gardes empilés en même temps .
Ainsi le ménage fut vite fini et ils se retrouvèrent bientôt seuls dans le theatre .
Maintenant que plus personne ne pouvait les déranger ils pouvaient s'en donner à coeur joie .
Django se tourna vers les deux autres :*

- Bon, et bien… c'est partit !

* Pour appuyer ses dires il envoya valdinguer d'un coup de pied un gros siège qui se tenta devant lui .
Celui ci fit quelques tours en l'air avant de s'écraser en mille morceaux contre un mur .
Ce fut le signal de départ, les trois démolisseurs partirent chacun de leurs cotes pour détruire une bonne fois pour toute ce theatre .

Ils s'en donnaient à coeur joie, de la glace, des runes et la force brute .
Ce bâtiment ne pourra pas résister bien longtemps .
Mais alors qu'il était en train de détruire un mur dans l'idée de voir la lumière du jour au travers il entendit comme un ricanement .
Il se retourna et vit toujours Link et Fubuki en train de tout casser, mais ce rire ne pouvait pas venir d'eux .
Alors qu'il allait se remettre au travail le voyageur entendit un bruit sous ses pieds, mais le temps qu'il se mette en garde un humain sortit d'un trou dans le sol et vint lui coller une grosse mandale dans la face .
Le voyageur fut précipité contre le mur qu'il avait auparavant endommagé .
Des petits gravats lui tombèrent sur le coin de la tronche ce qui l'énerva encore plus .
Il observa son adversaire avant de lâcher un bon vieux :*

- Mais t'es qui toi ?

- Tu veux sans doute dire qui nous sommes ?


* Sur ses dires la température augmenta terriblement dans la pièce tandis que des gros nuages se formèrent de nul part dans tout le theatre .*

- Nous sommes les seconds du grand poète Ziggy .
Nous assurons la sécurité de ce magnifique theatre durant les siestes intempestives de notre commandent .
Vous qui osez porter atteinte à la construction la plus divertissante de notre siècle, vous allez souffrir .


* Sur ces mots, l'homme qui semblait être lui aussi un voyageur fonça sur Django .
Celui ci se tint prêt et se mit en position défensive .
Il s'apprêtait à recevoir le premier coup du type en face de lui pour le mettre K.O d'un seul coup mais se ravisa aussitôt lorsqu'il vit que le poing qui foncer droit vers son visage était pourvu de grosse griffes acérées .
Il eu juste le temps d'esquiver et ne reçu qu'une entaille à la joue .
cependant son adversaire lui lança un autre coup pour cette fois ci lui ouvrir le bide .
Cette fois ci Django fut plus vif que son adversaire et il lui attrapa le poignet .
Profitant de l'afflux de pouvoir il renforça sa prise en serrant assez fort pour que le morpheur pousse un grand cri .
Puis il lui envoya un bon coup de poing dans le ventre qui l'envoya valdinguer contre un amas de siège un peu plus loin .
Satisfait de sa prouesse il s'avança pour finir le voyageur mais il fut surpris de voir devant lui une grosse taupe de la taille de 2m sur 1m de large .
Le morpheur taupe se releva avec difficulté mais était beaucoup plus en forme que ne l'aurais imaginait le voyageur du petit peuple .*

- Et bien dit donc, tu as une sacrée frappe, si je ne m'était pas transformé à temps je ne sais pas si j'aurais put me relever de ce coup la .
Mais ta force surhumaine ne te sera pas d'une grande utilité contre moi .


* Pour appuyer ses dires le morpheur leva ses griffes en l'air puis les abattit sur le sol pour creuser un trou à une vitesse incroyable .
Deux secondes après il avait disparu .
Django se tenait sur la défensive .
Il ne pouvait savoir d'ou aller émerger l'homme taupe .
Il essuya la blessure sur son visage mais le sang lui aveuglait l'oeil gauche, ce qui n'était pas très pratique .
Au même moment le morpheur sortit enfin de son trou juste derrière Django .
Celui ci n'eu pas le temps de se retourner que la taupe était déjà sur lui .
Pour esquiver son coups de griffe il n'eu d'autre choix que de frapper le sol en concentrant son pouvoir dans son poing ce qui le fit s'exploser en mille morceaux .
Envoyant valdinguer aussi bien le morpheur que Django lui même .
Les deux adversaires se relevèrent cependant rapidement .

Mais la taupe était déjà retournée dans son trou et les nuages épais présent dans la pièce l'empêchait de voir ce qu'il se passait autour de lui, et l'empêchait également de deviner d'ou la taupe sortirais la prochaine fois .
D'ailleurs elle ne tarda pas et l'attaqua cette fois ci de face, cachée dans la brume, le voyageur du petit peuple n'eu pas le temps d'esquiver et il se retrouva avec des griffes plantées dans son épaule .
Mais son adversaire avait eu la grande erreur de laisser son bras transformé à porter de coups .
Se concentrant sur son pouvoir Django abattit son bras droit valide sur celui de la taupe tout en faisant contrecoup avec son bras blesser dessous .
Un grand crac se fit entendre dans tout le theatre, suivit d'un hurlement .
La taupe recula et jura :*

- Petit merdeux, tu vas voir . La prochaine fois je prendrais soin de faire en sorte que tu ne puisse plus répliquer à mon attaque .

* Aussitôt il creusa un gros trou au sol, bien décidait à en finir avec Django .
Celui ci était bien embêter, il n'y voyait rien du tout avec tout ces nuages et il ne pouvait pas prédire d'ou le prochain coup viendrait .
Ainsi il s'adossa à un mur, et se rendit compte que c'était ceux sur lequel il s'était acharné auparavant .
Une idée germa alors dans son esprit, puisqu'il n'y voyait rien, autant en faire de même avec son adversaire .*

- Kronk, prévient moi quand tu voie arriver l'autre taupe, on va lui réserver une petite surprise .


* Le korrigan acquiesça et se tourna sur son épaule pour faire face à la salle tandis que django concentrait tout le pouvoir qu'il pouvait accumuler dans son bras droit ( heureusement soit dit en passant qu'il est droitier ).
Alors que celui ci se concentrait Kronk sondait la salle pour guetter le moindre mouvement .
Quand soudain une énorme masse se précipita vers eux en sortant d'un trou à même pas un mètre derrière eux, griffes en avant .*

- Maintenant !

* Django hurla et frappa le mur de toute ses forces qui ceda dans un grand craquement .
Les débris volèrent en dehors du theatre dans tout les sens et une vive lumière passa par le grand trou qui venait ainsi d'être créer .
La taupe s'arrêta net, la lumière lui brulant les yeux .
Heureusement que la théorie de Django avait marché, sinon il ne serait plus de ce monde .
Il se retourna alors, observant la taupe aveuglée par tant de soleil d'un coup .
Puis sans un mot il lui envoya un poing vengeur directement dans son museau .
Le craquement qui s'ensuivit fut terrible et le morpheur alla s'étaler bien plus loin, sans bouger .*

- Je crois que celui qui ne pourra répliquer après la prochaine attaque c'est toi mon vieux …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Du grand spectacle! [Link/Django]   Jeu 21 Fév - 19:44

Spoiler:
 

* Django se retrouva complètement désorienté après ce combat éprouvant, mais il devait se ressaisir pour aller aider ses compagnons de nuits .
Il hurla et partant droit devant, envoyant des coups de poing et de pieds destructeurs sur les sieges et installations qui croisaient son chemin .
La machine de guerre était lancé, Kronk sur son épaule hurlait de joie . *

- OUUUUIIIIIIII !!!! Vasy Django, défonce moi tout ça !!!!

* Avancant à l'aveuglette dans le brouillzrd il fini par rejoindre le lieu du combat de Fubuki contre le controleur de nuage .
Dans son élan il ne vit pas qu'il fonçait sur fubuki et lui envoya un direct de droit dans les côtes . Le voyageur valdingua et alla s'écraser dans un amat de siège . ( Désolé c'était plus fort que moi ^^ )
Puis dans sa course il distingua le controleur de nuages qui ne comprenait pas la situation et lui envoya un uppercut sous le mento qui la mit K.O direct .
Aussitôt la brume se dissipa et l'on pouvait voir le bordel qui avait été causé en seulement quelques dizaines de minutes, un mur éclaté, des trous partout dans le sol, des sièges arrachés, bref l'apocalypse .

Quand la brume fini de se dissiper Django aperçu plus loin Link au sol, abbatut par un autre voyageur, de l'eau partout autour d'eux .
Le voyageur du petit peuple se mit en garde, près au combat lorsqu'une silhouette apparut dans la salle, sautant d'un des balcons du théatre .
Il se retrouva non loin de Django et trié un jeux de tarot . *

- Que peut bien te réserver le destin jeune voyageur ? Laisse moi te réveler quand tu rencontrera le malheur .

* Aussitôt il prit une carte de son paquet et la retourna vers Django, lui montrant ainsi une carte avec un énorme lustre dessinait dessus . *

- Le lustre brille dans la nuit, mais chute rarement dans ton lit .


* Il envoya sa carte vers le plafond et celle ci se transforma en énorme lustre qui tomba sur Django .
Celui ci ne pouvait pas s'écarter à temps, il attendit donc et frappa le lustre de toutes ses forces . Celui ci éclata en milles morceaux, qui firent d'ailleurs des centaines de coupures sur le corps du voyageur .
Django resta cependant debout sans bouger, tout son corps le brulait et dégoulinait de sang par de petites entailles sur tout son corps .
Il observa le poète avec de grands yeux effarés, son pouvoir était vraiment trop puissant, il allait peut être mourir ce soir .
Ziggy se rapprocha de Django et lui envoya un grand coup de pieds dans l'estomac, le projetant un peu plus loin dans les débris .
Django cracha un peu de sang et tenta de se relever mais il s'écroula de fatigue . *

- Toi qui trouble ce lieux saint, n'éprouve point de chagrin .
Car même si ta force est grande notre amour de l'art surpassera tes désirs de destruction .
Je te laisse la vie pour ce soir, mais retient bien que revenir ici pour toi n'est plus une bonne action .


* Sur cette fin de magnifique tirade que tu comprend pas trop car t'es à moitié mort, Django se réveilla .
Il se retrouva dans son camion sur sa couchette . Il réfléchit à cetet nuit et se dit qu'il c'était fait pas mal d'ennemis et qu'il serait en effet un peu idiot de retourner dans ce théatre .
Sur ce il se leva et entamma sa journée par un habituel petit déjeuné bien consistant, garnie de bonnes Chocolatines . *
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Du grand spectacle! [Link/Django]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Du grand spectacle! [Link/Django]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti On Ice», un grand spectacle sur glace au pays !Yon lôt Madigrati
» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine
» Nouveau lac formé par le séisme en Haïti menace d'inonder Grand-Goâve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Land Infinity RPG :: RP :: Première Zone :: Le Théâtre Ambulant-
Sauter vers: