AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une rencontre au pays du sable et des momies. [Pv Axel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alastar
Le Boulet
 Le Boulet
avatar

Pouvoir : Invocateur d'armes blanches
Points de Réputation : 500 points
Messages : 27

MessageSujet: Une rencontre au pays du sable et des momies. [Pv Axel]   Dim 12 Fév - 17:19

Après le travail, Alastar avait occupé la fin de son après-midi à rechercher un dojo qui serait prêt à l'accueillir en tant que nouvel élève. Il n'avait rien trouvé d'intéressant dans sa région et en avait même fini par se demander s'il n'allait pas passer ses prochaines vacances dans l'archipel japonais afin d'y découvrir l'art ancestral de la voie du sabre. Dreamland le rattrapait au sein du monde réel et le bibliothécaire sentait à présent ce poids sur ses maigres épaules en permanence. Lorsqu'il fut rentré, Al' s'était rendu dans le bureau de son grand-père, là où étaient conservés de nombreux livres sur les arts de la guerre et l'armement humain au fil des siècles. Cela faisait déjà une semaine que ses ancêtres avaient pris le large pour entamer une croisière et le jeune homme commençait à ressentir cette absence. Il avait terminé un plat chinois commandé la veille puis s'était mis au lit avec un ouvrage du grand Sun Tzu.

Il ne lui avait pas fallu beaucoup de temps avant de s'endormir. Le voyageur achevait à peine le premier chapitre qu'il succombait à l'appel de son oreiller. Il se retrouvait ensuite au beau milieu d'un désert. La chaleur restait supportable pour le moment. En réalité, l'apprenti explorateur avait connu pire lors d'un songe précèdent, la nuit durant laquelle il rencontra Touristo. Du vent balayait les dunes, faisant voleter des grains de sable jusqu'à lui, mais cela ne le dérangeait pas. Dans le lointain, il ne voyait que le ciel d'azur et la terre aux teintes de l'ocre jaune. Un acacia au tronc étroit et tordu poussait en solitaire. Son feuillage verdoyant, sûrement protégé de la faune locale par de vigoureuses épines, faisait tache dans le paysage aride et désolé. Ali' crut un instant qu'il venait d'arriver au beau milieu de la vallée de la Mort californienne. Il comprit rapidement que ce n'était pas le cas en voyant les vêtements qu'il portait.

Son corps était couvert de bandelettes et même son visage n'était pas épargné. L'invocateur avait l'impression d'avoir été embaumé, à l'image d'une momie. Une cape sombre était nouée autour de son cou, dotée d'un col qui masquait totalement sa nuque et de manches que le jeune homme n'avait pas pris la peine d'enfiler. Une paire de gants blancs protégeait ses mains. Alastar fut d'ailleurs surpris de remarquer que sur celui de sa main droite figurait un symbole égyptien, un oeil, en broderies écarlates. Il entreprit de fouiller les poches de son jeans noir, solidement attaché à sa taille par une large ceinture de cuir brut, mais n'y trouva rien. L'étrange accoutrement s'accompagnait d'un chapeau pointu couleur d'encre et orné d'une plume rouge, que l'on aurait habituellement vu sur la tête d'un magicien ou d'une sorcière. L'apprenti explorateur estima néanmoins que sa tenue se montrait bien plus adéquate que lors de son voyage dans les plaines anciennes.

Al' ignorait cependant qu'une grimace, aussi étrange que ridicule, était dessinée sur les bandes de soie qui masquaient son visage. En lieu et place de sa bouche se trouvait un sourire carnassier garni de dents acérées tandis que deux globes écarlates maquillés de noir à la manière des habitants de l'Égypte antique remplaçaient ses yeux. Un lézard volant, ressemblant à un petit dragon venait de se poser sur l'arbre, attirant la curiosité du voyageur. Il s'avançait pour observer l'animal timide un bref moment avant de finalement prendre la route. L'apprenti explorateur ne savait pas vraiment comment s'orienter et décida de partir au hasard, ce qui ne se révélait pas particulièrement prudent. Rester planté là à attendre de potentiels secours n'était pas une excellente idée non plus. Ses pas l'éloignèrent ainsi de l'acacia et du reptile ailé, le menant vers un paysage désolé. Il lui fallut une bonne heure de marche avant d'apercevoir une oasis qu'il prit d'abord pour un mirage.

Les rayons de l'astre solaire se reflétaient sur la surface de l'eau, attirant inexorablement le regard d'éventuels visiteurs. Les palmiers dattiers s'épanouissaient sur un sol de sable humide et de verdure. L'invocateur pressa légèrement le pas. Des silhouettes s'affairaient dans la plantation, il s'agissait certainement du peuple local. Ignorant tout de cet endroit, le voyageur préféra s'installer à l'ombre au bord du lit de la rivière, à quelques mètres du village et de la palmeraie. Il était assis à même le sol, les yeux dans le vague. Un peu de repos lui ferait le plus grand bien. Son propre reflet lui tira un petit rire amusé, il semblait bien plus ridicule qu'il ne l'avait pensé. Lorsqu'il sentit une présence derrière lui, il se retourna instinctivement. Les trois enfants, s'approchant pour observer discrètement le nouvel arrivant, repartirent aussitôt d'où ils venaient en courant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel
Voyageur chercheur de merde
Voyageur chercheur de merde
avatar

Surnom : L'enfoiré
Pouvoir : Invocateur des lames
Points de Puissance : 40 525 points
Points de Réputation : 54 900 points
Points du Membre : 669 points
Double Compte : Eve Leblanc
Messages : 2324

MessageSujet: Re: Une rencontre au pays du sable et des momies. [Pv Axel]   Ven 17 Fév - 18:18

Axel avait passé quelques nuits normales à Armacity à se faire un peu chier à vrais dire. Il se demandait un peu comment Silver pouvait s'amuser à surveiller la ville non stop comme ça. C'est vrais que c'était un peu chiant. Mais bon, il se confortait un peu dans son rôle de protecteur de la ville bien que ça l'emmerde bien fortement. Il avait pris la décision de prendre la suite de John Silver en tenant sa promesse auprès de lui, en décidant de respecter ses dernières volontés de voyageur. Maintenant il devait assumer sa décision un point c'est tout. Mais bon, ça reste un peu lourd. Que ne fut pas son bonheur quand Buki, son roi finit par lui annoncer qu'il avait ressenti une perturbation dans la force... hum ! J'veux dire qu'il avait ressenti va naissance d'un nouveau voyageur des armes. Axel se dit, bien que Buki ne lui donne pas expressément l'ordre de le ramener, Axel se fit comme une mission de le trouver pour tenter de le guider. En tant que « premier voyageur des armes » autoproclamé il se disait que s'il n'était pas là pour l'aider à se retrouver dans Dreamland personne ne le ferait. En réalité, il faisait ça aussi un peu de façon égoïste. Par ce qu'après tout, iv avait juste envie de prendre l'air et de sortir un peu hors du royaume des armes et de voir du pays comme quand il était un simple voyageur glandeur. Par ce qu'en plus, les créatures d'armacity 'l'aiment pas forcément beaucoup car pour pas mal d'entre eux, c'est lui le tueur de John Silver bien que ça ai été démenti plus d'une fois.


C'est ainsi qu'armé d'une sorte de lance magique offerte par Buki pour la nuit, il partit à la recherche de ce jeune voyageur des armes nouvellement né. Elle a quoi de particulier cette lance ? Bah en fait elle agis un peu comme une baguette de sourcier. Dans les mains d'une créature ou d'un voyageur des armes, elle indique la présence d'un autre possesseur du pouvoir des armes non loin un peu à l'image d'une baguette de sourcier qui indiquerait une source d'eau.


- Ok... il a es goûts de royaumes un peu éranges où alors il s'est couché après avoir changé la litière de son chat ou avoir regardé la momie lui.


Un long blanc s'installa et le vent souffla d'un coup comme pour signaler encore plus que Axel ne s'adressait à personne d'autre que lui. Axel poussa un long soupire presque déçu. En fait, c'est dans ce genre de moments que Shura lui manque presque. Je dis bien presque. En effet, là, elle aurait sûrement balancé une réplique bien sentie qui m'aurait permit d’enchaîner sur un dialogue un peu con. Ça aurait été drôle, un peu relou pour Axel mais en même temps divertissant et ce tant pour vous vecteurs que pour moi ou Axel. Il regarda autour de lui et constata avec dépit qu'il était bel et bien à Saharia. Un royaume pas forcément si sympa selon son souvenir. Royaume qu'il avait visité avec Harley. Ça lui évoquait des souvenir qui lui arrachaient un souvenir puis presque une grimace. Des fois il lui arrivait de regretter leur relation mais bon, c'était fait, il l'avait quitté comme une merde. Plus de machine arrière possible. Mais ce qui ve contrariait le plus c'est sans doute ce que Buki lui avait dit sur Saharia. Selon lui, Saharia est sans doute la plus grande menace immédiate contre Armacity. En effet, le roi des armes avait expliqué à son voyageur vedette que Raas'En'Haal, seigneur du désert avait une vieille rancœur contre la famille Mayor ce qui faisait qu'il pouvait très bien prendre la présence du moindre voyageur des armes sur son territoire comme une tentative d'espionnage ou même une déclaration de guerre. Tout ça pouvait assez mal finir. Mais en même temps vu la densité inexistante de la population de ce royaume, il y avait des chances qu'ils ne croisent personne et que l'incident diplomatique majeur soit évité.


Le bleuet tendit la lance dans le vide et commença à tourner sur lui même. Il se demandait comment cette merde marchait. Puis il finit par se rende compte qu'en pointant la lance dans cette direction, il avait comme une sorte de frisson qui parcourait son dos. Il commença alors à se diriger dans cette direction. Notons au passage que ce bon boulet de Axel est juste torse nu. Il se voit donc obligé d'invoquer une de ses armes, son hachoir flotant pour lui servir d'ombre en lui ordonnant de flotter au dessus de lui de façon à lui faire systématiquement de l'ombre. Par ce que sans ça, j'vous explique pas avec ce soleil de plomb comment il va finir sa nuit. Rouge comme les fesses d'une couple SM après une nuit de la saint valentin digne de 50 nuances de gray. Le bouquin hein, pas le film pour pucelle où qu'y a même pas une once de boules quoi !


Bref ! Après un long moment de marche qui lui paraît des heures, il suit toujours et encore cette direction et finit par tomber sur une oasis. Axel était pas mal persuadé de trouver la personne qu'il cherchait ici. Franchement à part les oasis, il n'y a franchement pas grand chose d'intéressant. Il révoqua son hachoir géant quand il remarqua qu'une bande de nomades avait aussi élu domicile à cette oasis pour un moment. Il préférait éviter d'être trop rodé et surtout qu'on interprète ça comme un acte de guerre. Alors que le fait qu'il garde une lance à va main était plus logique. Après tout, il n'y a pas de fourreau pour lances. Axel restait distant avec les nomades qui en faisaient de même en le regardant avec un air méfiant. Il finit par repérer non loin de l'eau un type seul, habillé bien pour la pratique du désert contrairement à Axel. Il semblait attirer aussi l'attention des gamins qui s'amusaient à tenter de l'approcher discrètement. Il finirent par fuir définitivement en voyant approcher Axel. Axel se posa juste devant le type puis pointa la lance sous le nez. L'invocateur des armes sentit u frisson parcourir son dos, preuve que le type habillé pour le désert était le gars qu'il cherchait. D'ailleurs, le dit gars devait ressentir une certains pression en voyant Axel, en effet, la différence de niveau doit être assez grande et Alastar n'a certainement jamais rencontré un voyageur aussi puissant qu'axel. Une aura un peu intimidante devait se dégager plus ou moins naturellement de lui, une aura à laquelle Alastar devait ne pas être habitué.

- Yoh !

Quoi ?! c'est tout ?! Genre le mec se pointe sous ton nez puis c'est une lance qu'il pointe sous ton nez et tout ec qu'il trouve à te dire c'est "yoh!" ?! non mais c'est qui ce type ?! Puis va foutre ds fringues putain !

_________________
Le quotidien de Axel:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alastar
Le Boulet
 Le Boulet
avatar

Pouvoir : Invocateur d'armes blanches
Points de Réputation : 500 points
Messages : 27

MessageSujet: Re: Une rencontre au pays du sable et des momies. [Pv Axel]   Sam 18 Fév - 17:48

Alastar observait l'eau s'écouler, se laissant bercer par les clapotis du courant. Avec un peu de chance, la nuit se révèlerait tranquille et il en profiterait pour glander. L'endroit semblait calme, idéal pour lézarder à l'ombre tout en bénéficiant d'un cadre dépaysant. Il se voyait bien allongé dans le sable, les doigts de pieds en éventail, à siroter un cocktail alcoolisé et glacé. Il lui suffisait de fermer les yeux pour imaginer le parfum acidulé des agrumes et la forte odeur du rhum lui chatouiller les narines. Dans un monde parfait, un serveur viendrait prendre sa commande. Pourtant, même à Dreamland, il ne suffisait pas de désirer pour obtenir et la réalité ne tarda pas à rappeler l'utopiste à l'ordre. Ce fantasme au beau milieu d'un songe fut coupé net. Il eut l'impression que quelque chose lui passait devant le visage et sentit alors une présence aussi dérangeante qu'effrayante. C'était comme si, d'un seul coup, quelqu'un s'appuyait de tout son poids sur ses frêles épaules. Au même instant, un homme le salua. Cela confirmait ce qu'il avait immédiatement pensé, il ne s'agissait certainement plus des enfants.

Al' rouvrait aussitôt les yeux pour constater que son interlocuteur pointait une lance juste devant son visage. Il fit une grimace que les bandages sur sa face masquaient. En revanche, l'homme aux cheveux bleus pouvait l'entendre hoqueter. Surpris, il cessa de respirer durant quelques secondes. Le voyageur envisageait déjà les meilleures options pour assurer sa survie. Il pensa d'abord à se relever d'un bond puis courir à toute vitesse en direction du désert pour se cacher au beau milieu des dunes. Il n'aurait jamais le temps, il suffirait d'un seul mouvement à son opposant pour mettre fin à sa fuite. Le lâche envisagea aussi de récupérer une poignée de sable pour la balancer en pleine tête de l'inconnu en espérant l'aveugler. La possibilité de lui assener un coup de pied dans les parties génitales restait exploitable, si seulement le bibliothécaire n'avait pas été si petit. L'invocateur savait que devant lui se trouvait une menace face à laquelle il ne pouvait rien faire. Il se sentait aussi impuissant qu'une proie paralysée à la vue de la gueule garnie de dents d'un fauve. L'espace d'un instant, le trouillard crut bien perdre conscience. Ce ne fut pas le cas.

Arpenter Dreamland valait-il la peine de mourir ? Il s'était longuement posé la question, estimant qu'il aurait l'occasion d'en juger par lui-même. Pourtant, il n'était plus celui qui trancherait sur le sujet. Le nouveau venu serait seul décisionnaire. Actuellement, Al' reconnaissait que trop de dangers rôdaient au beau milieu de ses voyages et commençait à regretter son insouciante vie de rêveur. Intérieurement, le voyageur maudissait son incompétence, toutes ces failles qui faisaient de lui un faiblard.C'était trop tard pour y penser à présent. Les remords ne sauveraient en rien la peau de l'invocateur et il ne comptait pas passer ses derniers instants à se lamenter sur son propre sort. À plusieurs mètres derrière lui, même s'il ne pouvait pas les voir, quelques nomades abandonnaient leurs tâches pour observer la scène sans intervenir ni s'approcher.

Ali' commençait tout de même à s'interroger sur l'étrange manière de procéder de l'inconnu. Celui-ci lui pointait sa lance sous le nez tout en le saluant. Il aurait très bien pu le tuer en un coup sans même que le voyageur n'ait le temps de le remarquer. Le bibliothécaire se demanda si son interlocuteur était atteint de quelques troubles mentaux qui le poussaient à échanger des politesses avec ses victimes ou bien s'il jouissait de cet instant durant lequel sa proie comprenait qu'elle était perdue. Il envisagea alors la possibilité que la personne face à lui ne lui veuille aucun mal, même si de prime abord ça paraissait difficile à croire. Dans le doute, l'invocateur inexpérimenté décida de saluer son potentiel assassin. Il balbutiait et s'emmêlait les pinceaux.

"Euh... bon... jour... sa....lut..."

Il ne parvint pas à s'exprimer intelligiblement lors de son premier essai. Cela montrait à quel point il était déstabilisé, lui qui n'hésitait jamais à dire ce qu'il pensait. Il reprit son souffle et expira pour tenter d'apaiser un peu ses craintes et calmer son rythme cardiaque, en vain. Il fermait de nouveau les yeux avant de poser les mains sur le sable chaud. Il se recula légèrement, éloignant son visage de l'arme sans parvenir à quitter sa portée. Le voyageur inspira profondément puis avala sa salive. On pouvait voir ses lèvres bouger à travers les bandelettes, mais aucun son ne sortait de sa bouche.

"..."

Le bibliothécaire se raclait la gorge et s'exprima enfin. Sa voix trahissait un manque d'assurance, même s'il avait tenté de faire au mieux pour paraître le plus détendu possible.

"Yo. Ça va ? Non parce que franchement, de mon côté c'est pas le top là."

Il pointait la lance du bout de l'index. Avec ce geste, il espérait que l'homme à la chevelure bleue comprendrait que saluer une personne tout en la menaçant d'une arme n'était pas une attitude appropriée. Si l'inconnu souhaitait faire bonne impression, il venait de se louper en beauté.

"J'ai fait quelque chose de ma..."

Il s'apprêtait à poser une question lorsqu'une voix le coupa. Une dague munie d'ailes de chauve-souris et dont la lame affichait un piteux état faisait son apparition juste au-dessus de la tête d'Alastar.

"Au moins c'coup ci c'pas une fille avec des cheveux arc-en-ciel hein !"

Touristo avait le chic pour les manifestations soudaines dont lui seul semblait avoir le secret. Cette fois-ci, son arrivée se révélait totalement malvenue. Si Al' n'avait pas encore l'impression d'être au beau milieu d'un cauchemar, à présent c'était bel et bien le cas. L'arme débarquait à un moment que le jeune homme jugeait déjà critique et elle n'arrangerait probablement pas la situation.

"Oh non putain !"

Le bibliothécaire chuchotait sur un ton empli de désespoir sans même se rendre compte que ses paroles étaient parfaitement audibles. L'espace d'un instant, il oubliait la menace de la lance pour lever les bras et saisir la lame rapidement. Dans la précipitation, le voyageur s'entailla les paumes, mais parvint à poser les mains sur la bouche de Touristo. Il espérait ainsi le forcer au silence. L'arme grommelait un flot d'injures incompréhensibles alors que le jeune homme prenait conscience de la situation. Il était assis, les bras en l'air, ses mains empoignant fermement la dague au-dessus de lui tandis qu'un étranger torse nu lui faisait face une lance à la main. Ils devaient bien se bidonner les paysans locaux s'ils mataient la scène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel
Voyageur chercheur de merde
Voyageur chercheur de merde
avatar

Surnom : L'enfoiré
Pouvoir : Invocateur des lames
Points de Puissance : 40 525 points
Points de Réputation : 54 900 points
Points du Membre : 669 points
Double Compte : Eve Leblanc
Messages : 2324

MessageSujet: Re: Une rencontre au pays du sable et des momies. [Pv Axel]   Lun 6 Mar - 22:38

Le type est littéralement en traind e se liquéfier sous le regard d'Axel qui comprend que le mec est dans le mal malgré le fait qu'il ne puisse voir son regard ou même son visage en train de se décomposer. Hey ! Te liquéfie pas trop tu risque de t'évaporer vu la chaleur ambiante. Ouais t'as vu mec comment j'relève pas le niveau de jeux de mots ?! Axel regarda la lance d'un air surpris quand le type finit par lui répondre que pour lui va situation était pas vraiment super confortable.


- Ah ? Euh... ah ouais désolé au temps pour moi !


Axel jette par dessus son épaule la lance qui de toute façon ne lui sert plus à rien maintenant qu'il sait que ce type est un voyageur des lames. Puis à tous les coups des armes du style, Buki en a plusieurs. Ça devrait pas lui manquer plus que ça. Lui en tous cas ne voulait plus s’encombrer avec ça dans les pinces maintenant qu'il avait trouvé sa cible. La dite cible allait lui demander ce qu'il avait fait de mal par ce que ouais, vu le début de sa phrase, Axel avait compris le reste de la question. Mais à ce moment, une dague ailée apparut et fit par d'une remarque bien à la con. Axel resta figé devant lame qui battait doucement des ailes en mode « WTF is this shit ?! » Puis il se tourna vers le pauvre jeune homme qui semblait soudainement député. Axel le regarde avec un air compatissant.


- Putain mec je te plains ! J'ai été collé par une lame causante pendant plus de 3 ans à la fin t'en peux plus.


Axel regarde la dague volante d'un air de défis qui disait « vas-y ma p'tite ! Envoies tes répliques à la con ! J'suis entraîné moi wesh ! Entraîné à gérer les lames complètement connes ! » D'ailleurs, le voyageur en face de moi fait son possible pour l'empêcher de dire des conneries en posant sa main sur la bouche de la lame. Putain lui il a de la chance que cette lame ai des orifices. Par ce que shura, elle avait même pas de bouche. Impossible de la faire se la fermer à cette sale relou. Axel tend va main et s'empare de Touristo en le retirant d'un coup sec des mains du jeune invocateur des armes blanches.


- Tu permets que je te rende un précieux service ?


Sans même attendre va réponse Axel balança de toute ses forces la dague en direction de l'oasis vers laquelle elle se dirigea pour aller finir sa course dans l'eau. Nul doute qu'elle arrivera à se sortir de la flotte c'te saleté mais au moins elle leur foutra la paix. Axel émet un long soupire de soulagement avant de se tourner à nouveau vers le jeune voyageur. Il a un air pas méchant et beaucoup moins menaçant que quand il était armé un peu plus tôt le suédois. Il a presque même l'air avenant.


- Pfiouuuuu ! Ça soulage ! Excuses moi ! C'est qu'à force j'ai plus aucune tolérance pour ces saloperies d'armes qui causent !


Il tend alors sa main au jeune voyageur en face de lui.


- Moi c'est Axel ! Je suis moi aussi un invocateur des armes !


Axel décide de faire une petite démonstration en faisant apparaître au dessus de sa paume une dague qui flotte en lévitation dans va paume de sa main et qu'il fait virevolter de mouvements de doigts avant de va faire disparaître. Le tout afin de montrer à son interlocuteur qu'il ne lui mentait pas. Pourquoi pas avoir fait apparaître un truc plus badass ? Déjà pour pas faire encore plus flipper le pauvre type qu'il venait de traumatiser et en plus pour éviter de trop attirer l'attention également. Il trouve alors moyen d'ajouter quelques phrases accompagnées d'un sourire.


- Je te cherchais ! Dès que Buki Mayor m'a dit qu'il y avait un autre invocateur d'arme qui était né récemment, je me suis dis que ce serait cool de le rencontrer.



Ok en fait il est pas méchant le suédois nudiste tatoué ? Il est juste un peu con ?! C'est rassurant ! Ou pas !

_________________
Le quotidien de Axel:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre au pays du sable et des momies. [Pv Axel]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre au pays du sable et des momies. [Pv Axel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alabasta, royaume de sable, perturbé ! [CLOS]
» Haiti sur une liste de pays juges ennemis de Wasington
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Wikileaks: Les pays Arabes peu tendre envers l'Iran

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Land Infinity RPG :: RP :: Première Zone :: Saharia-
Sauter vers: