AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tombé du ciel [PV Isaac Sanders]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Carvey
Le marchand lapin
Le marchand lapin
avatar

Pouvoir : Marchand d'artefacts
Points de Puissance : 25 750 points
Points de Réputation : 40 000 points
Points du Membre : 372 points
Messages : 200

MessageSujet: Tombé du ciel [PV Isaac Sanders]   Jeu 9 Fév - 20:06

Comme je suis un super bon marchand, la princesse finit par accepter mon offre. Faut dire qu'elle a moyennement le choix. Pas que je la force mais bon, elle a pas trop d'autre option intéressante. et même qu'en prime elle demande à son méchant chien-chien le voyageur aux cheveux bleus de m'amener jusqu'à Joy. Il s’exécute en invoquant une énorme hachoir volant qui manque de le trancher en deux soit dit en passant. Tout le monde a pas l'autorité naturelle que j'ai sur mon propre familier.  Je monde sur le dit hachoir pas trop rassuré. Je me dis que le voyageur là ça m'étonnerait pas qu'il fasse un coup de pute bien que ce soit pas dans son intérêt. mais bon, ça se saurait si le comportement des Voyageurs était logique. Et puis y a aussi que le comportement de cette invocation m'inspire pas trop confiance. globalement, mis à part Bob, j'aime moyennement les moyens de transports. Ou plutôt, j'aime pas les moyens de transports non traditionnels. Y a rien de mieux qu'un animal comme moyen de transport. C'est écolo, c'est sociable et puis c’est classe. N'en déplaise aux chantres de la cause animale qui considèrent que c'est de l'exploitation et que quiconque ne pense pas comme eux n'est qu'un connard de spéciste sans cœur. C'est gens là, je les emmerde et je rentre à ma maison.

Maintenant que c'est dit, je me retrouve pas trop rassuré sur ce tapis volant aiguisé comme une lame de rasoir qui me porte dans le ciel de va ville et je vois vite que c'st le sacré petit merdier dans la place et que les gardes ont bien de mal à juguler les actions menées par Tomoe et ses hommes ou tout simplement les mouvements de foule causés en réaction à l'arrivée du voyageur masqué et tatoué. Je vois au passage un voyageur voler jusqu'au palais, je me dis que j'ai bien fais d'en partir tout compte fait. Je suis bien tranquil sur ce truc tout compte fait. pas emmerdé par qui que ce soit et je vois que je me rapproche de va position supposée de Joy, non loin de Tomoe à grande vitesse et en évitant sacrémentves emmerdes que j'aurais pu me cogner en me trimbalant jusqu'à là-bas à patte. 

Mais les choses les meilleurs choses sont les plus courtes je crois. Par ce que sans que je ne vois rien venir... bah mon véhicule disparait d'un coup, paf ! dans un petit nuage de fumée. Instantanément, je maudis cet enfoiré de voyageur, lui et toute sa famille sur 666 générations. Ouais j'suis un brin sataniste. Vous le saviez pas ? Heureux de vous apprendre des choses sur mon auguste personne. Tout ça avant de commencer une chute libre de près de 50 mètres de haut. Je vois se rapprocher à grande vitesse le toit d'une habitation de ma face.  à moins que ce ne soit le contraire. Question de perspective.J'pourrais paniquer mais bon, j'en vois pas l'utilité par ce que je v'ais m'en sortir. je m'en sors toujours. Après tout, ne suis-je pas Carvey ? Et vous savez qui est carvey ? nan vous le savez pas! et ça, ça vous défrise le brushing. 


- Putain de voyageur !

Ouais par contre je jure. je devrais pas par ce qu'en pleine chute, c'est un coup à avaler un moucheron et faire une fausse route. c'est pas agréable du tout. Comment je le sais ? Un jour j'ai baillé alors que Bob courrait à pleine vitesse non loin d'un marais... j'ai douillé. Vous avez déjà fait une salade de moustique ? Vous avez de la chance ! Mais passons ces détails malheureux pour dire que je tendis une main vers le toit vers lequel je me dirigeais à fond les ballons. J'active alors ma bague de gravité et je m'en sers pour ralentir ma chute vers le plafond. je ne l'exploite pas à fond car elle pourra me re-servir cette nuit. Je peux pas me permettre de niquer son quotas d'utilisation pour la nuit. ça fait que du coup, je ralentis pas assez et passe à travers le plafond et atterris dans un plumard qui amortis ma chute un peu. Comment ça j'ai du cul ?! Même pas vrais d'abord par ce que le lit d'abord il était occupé. Par deux créatures canines en train de... bah.. .j'vais pas vous faire un dessin. Par ce que d'abord, je dessine fort mal et en plus ce serait réprimé par la bonne morale et va police des meurs. Et pas envie de me faire modérer mon poste moi ! oh que non !

- Kyaaaaaaaah! Satyre !
- Mais non madame je suis pas un satyre! est ce que j'ai un bouc ? non!
- Mais d'où tu sors toi ?!
- ça se voit pas ?! de ton plafond ! Bon, vous m'excuserez, j'ai une nuit du Kitsune à sauver et une destinée à accomplir. 


J'ai v'étrange sensation d'avoir piqué cette phrase quelque part mais je ne saurais dire où. Je commence à me casser ni vu ni connu sous le regard médusé des deux créatures à qui je dis en partant qu'il serait quand même cool de se préoccuper de se qui se passait autour d'eux et que franchement, une nuit comme celle ci ils avaient peut être mieux à foutre que juste baiser comme des chiens en rûte. Mais passons. C'st le plus détendu du monde que je sors de leur piaule sous les toits. Bah quoi ? C'est vrais quoi ! ils sont cons ils sont la nuit d 'un événement unique ou presque et eux ils trouvent rien de mieux à foutre que baiser. j'sais pas, ils pourront baiser demain au pire nan ? Je pigerai jamais pourquoi le cul est tellement le centre de la vie de plein de gens alors qu'il y a plus important dans la vie. Genre l'argent putain ! Nan je rigole ! juste que vous m'imaginiez tellement dire ça que je me disais que je me devais de le dire pour ne pas vous décevoir chère publique. Je sors du bâtiment assez vite avant de tenter de trouver le chemin pour rejoindre Tomoe, j'espère que Joy bougera pas trop par ce que lui courir après toute la nuit, c'est pas franchement mon délire.

En attendant, bah je cours en direction de l'énorme fiole d'encre. Oui je veux bien courir mais pas toute la nuit ! Je viens de vous le dire. Faut suivre un peu. Mais bon, naturellement, tout peut pas se passer comme sur des roulettes et dans ma course, au croisement d'une rue, je percute un individu alors que je suis en pleine course, me faisant ainsi tomber sur le cul. Et la suite ? Dans les prochaines aventures de papy carvey !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Sander

avatar

Surnom : Pain
Pouvoir : Contrôleur de la gravité
Points de Puissance : 12 600 points
Points de Réputation : 30 250 points
Points du Membre : 49 points
Double Compte : Edward R. Jobs
Messages : 38

MessageSujet: Re: Tombé du ciel [PV Isaac Sanders]   Dim 19 Fév - 21:03

Isaac planait dans les airs, il ne savait quoi faire, Rosa avait suivis ses ordres très à la lettre et disparu en un rien de temps et Sphinx pris un chemin différend du roux, une autre façon pour dire que lui aussi avait disparu. Il se rendait compte de ce qu'il pouvait faire s'il était fou, par exemple voler jusqu'à Tomoe pour lui défoncer la gueule, ou exploser des maisons ou le palais... évidemment dans tout ces cas, c'était Isaac qui se faisait éclater. Il lui manquait de la force, c'était son obsession, combien de gens avait-il rencontrer dans ce but ? combien en avait-il tuer ? On ne compte plus après avoir passé le nombre symbolique à 3 chiffres. Au fond il était quoi ? Un voyageur qui voulait buter un seigneur ? Grandiose, était-il du bon ou du mauvais côté ? Ce genre de questions il les laisser à des scientifiques, des philosophes ou des clowns américains.

Isaac se posa au sol, au beau milieu d'une place, évidemment remplis de créatures et voyageurs, et il marcha, perdu dans ses pensés, il suivit la foule.
Il faut que j'avance dans ma mission aujourd'hui, je dois savoir ce qu'on fait ces foutu météors pendant la célestia fest, pour pouvoir humilier Deus, ce type a besoin de se faire secouer.

Et ce fut à ce moment là qu'un individu très blanc de peau se heurta au punk, il n'avait pas fais attention à ce qu'il faisait, dans le doute il s'excusa, il ne remarqua pas non plus qu'il pensait à voix haute. Lorsqu'Isaac vit l'homme, il pu l'identifier, Carvey le marchand en personne, cette créature était connu pour être un marchand ambulant vendant de tout et de rien à des prix souvent douteux, il était aussi célèbre pour chevaucher un lapin blanc géant, peu courant comme moyen de transport.

Et bien j'en rencontre du beau monde, après le masqué psychopathe c'est au tour du célèbre marchand Carvey. Je suis heureux de te rencontrer, tu es connu pour avoir vendu de tout partout dans Dreamland.

Un marchand comme Carvey qui parcourait le monde onirique devait avoir un réseau d'information assez développé, il devait donc savoir ce qui c'était passé dans le palais de Deus lors de la celestia fest. Par contre le problème avec lui c'était pas de savoir si il savait ou non mais plutôt combien ça coûte.

Je cherche des info sur ce qui c'est passé dans le palais de Deus lors de la celestia fest, comme, comment ont fait les meteors pour réussir un tel exploit dans une salle remplis de seigneurs. Je n'ai pas d'argent sur moi, mais du temps libre, si tu l'acceptes je peux t'aider à faire quelque chose. Tu semblais pressé, un rapport avec l'autre perché sur sa fiole ?

Proposer un marché avec Carvey, c'est comme demander au seigneur du feu de te réchauffer les mains, il va le faire mais il va te cramer la gueule en passant. Du moins ça c'était la légende de Carvey, peut-être que ce n'était qu'une légende.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carvey
Le marchand lapin
Le marchand lapin
avatar

Pouvoir : Marchand d'artefacts
Points de Puissance : 25 750 points
Points de Réputation : 40 000 points
Points du Membre : 372 points
Messages : 200

MessageSujet: Re: Tombé du ciel [PV Isaac Sanders]   Mer 1 Mar - 22:01

Et qui je rencontre ? Bah un parfait inconnu. Ouais je connais pas tout dreamland non plus hein ! Je venais de percuter un voyageur  qui avait eu la riche idée de se foutre des pointes un peu sur tout le visage. Vu sa tronche, je me demande même s'il a eu l'idée de se mettre des piercing sur la bite. Question à laquelle je préfère pas avoir de réponse très franchement. Lui au contraire semblait me reconnaître en tous cas vu qu'il m'appela par mon prénom et qu'en plus il commenta ça en disant qu'il rencontrait du « beau monde ». Je sais que je suis BG pas besoin de me le dire mec ! Sinon, au vu de sa tronche pas forcément super avenante, je me demande si ma réputation et le fait d'être une tête connue est à mon avantage ou pas sur le coup. Par ce que pas pour die mais ce mec a pas vraiment va tête de l'enfant de cœur si vous voulez mon avis. Plus va bonne tête de Voyager Killer. Après j'suis pas un voyageur donc bon. Mais en général, les VK comme on les appelle, ils sont pas vraiment plus sympa avec nous autres les créatures qu'entre eux. Je me décide donc de lui répondre sans grande conviction.

- Enchanté. Mais bon, rien contre toi mais je suis un peu pressé, j'ai une calculette à convertir à ma cause !


Je tente de contourner le type qui se positionne devant moi avant de me poser des questions concernant va célestiafest. Il m'explique qu'il est prêt à payer pour ce service. Payer un service contre un service. Ça tombe pas forcément dans l'oreille d'un sourd je dois avouer. Même si j'avoue que je pige pas trop qu'il pose la question à moi plutôt qu'à un membre des météors lui-même. Ce serait plus simple quoi. Mais bon, je vais pas jeter à la poubelle l'occasion de me faire un copain qui semble taillé pour faire leur tronche à des gens qui sont pas copains. Par contre, faut que je fasse gaffe à ce que je vais lui dire à ce type. Pas envie que ce que je dis se retourne contre moi. Quelque chose me laisse penser qu'il a pas une parole des plus fiable. Je sais que ça se fait pas de juger une personne à son physique mais bon, c'est naturelle aussi non ?! En plus il semble pas trop con et conscient d'un avantage qu'il a sur moi. Il semble avoir du temps à perdre là alors que moi nan. Je lui tape alors dans va main avant d'annoncer avec un sourire :

- Deal !


Ma façon d'annoncer que je suis partant et que j'accepte ses conditions. J'accepte de lui dire ce que je sais en échange d'un service rendu.

- Bon ! J'y étais au palais de Deus quand ce qui s'est passé s'est passé.


Une redondance dans mes propos ? Je ne vois vraiment pas de quoi vous voulez parler. Mais alors vraiment pas !

- Alors les météors ont utilisé un objet magique pour survivre à l'agression qu'ils ont fait une fois sur place. Un puissant objet qui permet, si j'ai bien compris, de réaliser n'importe quel souhait, dans la mesure de la puissance du souhaiteur.


Je fais une petite pause en constatant qu'il a l'air trèèèèèès très intéressé. Je souris un coup, un sourire un peu sadique.

- Et là tu vois, j'compte bien récupérer le dit objet qu'ils ont ramenés ici. Je le sais de sources très sûrs. Et tu sais quoi ?! Ça me rendrait service si tu m'aidais à récupérer cet objet. Que je le restitue à son propriétaire d'origine !


Je le regarde air de dire qu'il aurait moyeux fait de réfléchir deux secondes avant de me promettre n'importe quoi. Après... je perds pas de vue que tout le monde n'est pas aussi honnête que moi. Hey vous là-bas ! Je vous entends vous marrer ! Je vois vraiment pas ce qui est drôle quand je dis que je suis honnête ! C'est vrais quoi ! J’honore toujours mes marché ! Mais rien ne me prouvait que ce voyageur avait les mêmes principes. Mais si c'est le cas... pas pour dire mais il s'est fait entuber par ce que avoir ce genre d'infirmation pas compliqué à choper en échange d'un service pouvant potentiellement être très difficile à rendre... Hum ! Je crois qu'y a un mec ici qui a accepté de se faire arnaquer et de bon cœur mais je sais pas trop qui. M'est avis que c'est un gars avec des tatouages et une chevelure couleur carotte. Je sais pas pour vous mais moi j'aime les affaires rondement menées comme ça. Je commence à contourner le mec pour avancer. Voilà, une bonne chose de réglée ! En plus je gagne un garde du corps dans cette affaire. Que demande le peuples ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Sander

avatar

Surnom : Pain
Pouvoir : Contrôleur de la gravité
Points de Puissance : 12 600 points
Points de Réputation : 30 250 points
Points du Membre : 49 points
Double Compte : Edward R. Jobs
Messages : 38

MessageSujet: Re: Tombé du ciel [PV Isaac Sanders]   Dim 12 Mar - 18:29

La demande d'Isaac ne semblait pas déranger le marchand, contrairement à Sphinx il répondit sans hésiter, mais accepta aussi très vite le service, lui qui avait l'habitude d'arnaquer ses clients, il devait avoir un problème de taille. Cependant il était l'un des témoins de la scène, il expliqua alors que l'exploit des méteors revenait à un objet, capable de réaliser n’importe quel vœux. A ces mots, il essaya de savoir quel était l'objet, mais il n'avait en tête que la légende d'un sceptre. Il avait cherché, après son bannissement du royaume céleste, différent objets puissants mais il y avait beaucoup de texte, et beaucoup d'entre eux ne pouvait être vérifié. La forme de l'objet importait peu, tant qu'il pouvait réaliser n'importe quel vœux, c'était une bonne chose, Isaac montrait un visage intéressé aux propos de Carvey qui ne manqua de sourire en retour et de parler de la raison pour laquelle il était pressé surement : récupérer l'objet aux météors. Rien que ça !

Voilà une mission bien audacieuse, je ne mets pas en doute la façon dont tu as su que l'objet serait ici, mais je pense que celui qui le détient est d'un niveau bien au-dessus de nos compétences. Les juges sont des voyageurs de rang S, les généraux sont dans le haut de tableau du rang M, c'est un risque que je veux bien prendre si cet objet peut réellement être si puissant, je le récupérerai le moment voulu.  

Affronter les météors, et dire qu'il y a 5 minutes ils se voyaient déjà prêt à rejoindre leur rang, mais les occasions ne se présentaient pas deux fois, il avait l'opportunité de récupérer un pouvoir qui pouvait l'aider à réaliser son objectif. Il avait le choix, aider Carvey et rendre l'objet à son propriétaire, aider Carvey mais garder l'objet ou retourner sa veste pour le piéger et gagner sa place chez les météors, la dernière étant réalisable si le duo est dans un situation très difficile, après tout il n'était qu'une créature, ce n'était pas un difficulté sentimentale pour Isaac de le tuer.

Bien qu'as-tu en tête pour voler l'objet ? Sais-tu où ils sont ou qui le possède ? Cela pourrait être un bon début de connaitre notre ou nos adversaires.

Il espérait une chose, ne pas tomber sur le Sphinx, il avait été témoin d'une puissance qu'il ne pouvait contenir, sa force physique était bien trop puissante, néanmoins avec lui il pourrait tromper Carvey, mais il pouvait aussi se faire éclater avant de bouger un doigt.

Si tu étais au palais de Deus, tu as donc pu voir à quel point ce seigneur était méprisable. A-t-il fait quelque chose dénué de sens ?

Il n'avait pas demandé ce qu'avait fait son meilleur ennemi durant sa fête, mais il avait surement agis de manière insensé, et il aimait quand tout le monde le remarquait, que ce type était un connard.

Après tout j'ai pu le côtoyer de très près, ce faux seigneur.

Perdu dans ses pensées, il en oublia son interlocuteur, et enleva de son visage la colère du passé pour reprendre son apparence plus neutre. Revenons au plus important, comment récupérer l'objet le mieux gardé au monde par le groupe de voyageur le plus puissant et le plus organisé qui puisse exister ? Vous le saurez bien assez vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carvey
Le marchand lapin
Le marchand lapin
avatar

Pouvoir : Marchand d'artefacts
Points de Puissance : 25 750 points
Points de Réputation : 40 000 points
Points du Membre : 372 points
Messages : 200

MessageSujet: Re: Tombé du ciel [PV Isaac Sanders]   Jeu 16 Mar - 21:13

Je crois que j'ai rarement vu un type d'une telle transparence. Au moment où j'évoque le sceptre, vois son regard plein d'intérêt. Ça confirme largement assez pour moi ce que je m'imaginais. Je dois me méfier encore plus de ce type que de mes ennemis directs pour cette nuit. Je ne doute pas un instant qu'il profitera de la première occasion pour tenter de m'entuber et avoir le sceptre pour lui. Mais bon, ça me va. Le dicton recommande bien de garder ses ennemis plus proche de soi que ses amis. S'il m'accompagne, je peux le garder à l'oeil. Mais ne un sens, je regrette déjà de lui avoir annoncé ce que je lui ai annoncé. L’appât du gain semble trop gros. Je vois très clair dans son jeu. Il profitera de va première occasion pour garder le sceptre pour lui. M'enfin bon, si j'ai bien compris comment il fonctionne, il risque pas d'aller très très loin avec cet objet. Si je pige bien, le vœux peut ne pas être accordé si le souhaiteur n'est pas assez puissant pour le souhait. A croire que le sceptre se nourrit de l'énergie de son utilisateur pour réaliser les vœux.

Mais passons ! Le voyageur me demande alors si j'ai un plan. Hahaha ! Mais bien sûre... que nan ! Bah ouais ! J'ai des informations assez vagues. Tout ce que je sais se base sur une vision que je ne suis même pas certain d'arriver à réaliser. Une vision assez floue. Je vois juste le Kitsune, un membre des météors et moi avec le sceptre dans les mains en train de faire un souhait. Rien de plus. La vision est trop peu précise pour me permettre de voir la face du météor mais une chose est certaine ! C'est forcément cette nuit que ça se produira si ça doit se produire. Mais du coup, je sais pas trop quoi répondre au voyageur. Je sens que ce serait pas une bonne idée de lui dire que je vais y aller à l'improvisation semi-contrôlée. Je réponds alors ce que je peux avec ce que j'ai. Je suis pas convaincu de ce que je dis mais donne l'illusion de la certitude parfaite. Comme me disait souven Regalia ; l'important quand tu parle c'est d'avoir l'air sûr de toi ! Même si tu racontes absolument n'importe quoi sur un sujet que tu ne maîtrises pas. Il faut donner l'illusion de maîtriser le sujet. En l’occurrence, je fais tout pour faire croire que je maîtrise la situation.

- Si les météors prennent le risque d'apporter un tel objet ici, c'est forcément un juge qui l'aura ou un général bien classé. Un tel objet ça se laisse pas entre toutes les mains. Je sais pas qui l'aura mais je peux t'assurer où il sera !

Je fais une pause. Histoire de faire monter l'intensité narrative. Oui ! Ce genre de choses a une importance primordiale si on veut convaincre. Le rythme du discours, ça fait tout !

- Vers le Kitsune ! Si les météors amènent le sceptre ici, c'est forcément pour faire un gros coup d'éclat durant la nuit du Kitsune. Et le seul coup d'éclat qui vaille vraiment le coup d'être fait pour cette nuit du Kitsune... C'est s'en prendre au Kitsune ! Essayer de tuer un dieu, c'est le genre de geste très fort que je ferais à leur place. Mais s'ils veulent passer sur le Kitsune... Ils vont 'abord devoir passer sur Tomoe ! Donc... Tout se concentre là !

Je pointe alors du doigt v'énorme fiole d'encre qu'on voit dépasser des bâtiments qui nous gâchent en partie la vue. Pas facile à louper ce truc tant il prend de va place. D'où je sors tout ça ? Du HRP bien sûr ! Mais nan je déconne ! C'est de la pure conclusion à partir d'observation et de déductions issues de mon intellect génial. Je me la pète même pas en plus. C'est juste un peu de sens de va déduction issue de ma connaissance des lieux, de la situation politique etc. Et sincèrement, ça m'étonnerait que je me plante. Après, Il se peut que certains détails soient à côté mais je pense que dans le fond, je suis tout bon.

- Du coup, si on veut chopper le sceptre, ce sera par opportunisme. Comme tu le dis, on a pas le niveau pour piquer ça à un juge ou un groupe entier des météors. Mais si on arrive à profiter de la confrontation entre Tomoe et un juge pour leur subtiliser le sceptre, c'est gagné !

Je ne lui précise pas que j'ai un moyen de fuite parfait pour ne pas craindre une contre-attaque des météors. Bah ouais ! On va pas gâcher la surprise et encore moins dévoiler tout son jeu.

- J'étais en route pour aller là_bas. En plus, il se trouve que je connais très bien Joy Killamanjiro qui est certainement là-bas. Je sais que je peux le persuader de m'aider aussi. Je pense que ce sera pas facile mais si on est rapide, malin et qu'on est efficace, ça peut le faire. Faudra juste ne pas se laisser surprendre mais au contraire surprendre tout le monde.

Je sais pas si je suis arrivé à le convaincre. Mais pour ma part, je commence à me mettre en route. Il me parle alors de Deus. Je sens son très grand intérêt pour cet enfoiré. En plus, il a une façon de parler de lui genre il le connaît. Un voyageur méconnu qui connaîtrait bien Deus ? D'où est ce qu'il pourrait le connaître ? Non par ce que c'est pas tout le monde qui peut croiser Deus. Déjà, fait arriver à accéder à Célestia puis à son palais. Bref, faut y être invité. A partir de la, la conclusion se fait assez vite également. Je vois qu'une seule chose. C'est un voyageur du royaume du vide qui a été abandonné par Deus. Et vu la façon dont il cause de Deus. Pas tant le contenu de ses paroles que le ton de sa voix laissent penser qu'il en a gros sur le haricot. Il me demande ce que Deus a pu faire de con. J'affiche un léger sourire quand je comprends que je peux m'en faire un allier au delà de cette nuit. En effet, mon objectif à moyen terme est de nuire à deus. Or, ce brave petit voyageur semble pas trop trop le kiffer. Nos intérêts pourraient donc converger. Je me contente de lui répondre tout en avançant vers la fiole sans évoquer mes plans pour nuire à Deus. Je lui tends juste une perche pour voir s'il essaiera de la saisir.

- Quant à Deus... Si on excepte le fait qu'il a déclenché la situation actuelle. Les météors, les morts à la célestiafest, l'explosion des tensions entre l'alliance élémentaire et les obscures de façon plus ou moins directe... Il n'a rien fait de particulier. Mais bon... que dire de plus d'un cinglé mégalomane tellement grisé par le pouvoir et l'âge qu'il en devient clairement cintré ?! J'avoue que si je pouvais, je lui chierais bien dans les bottes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Sander

avatar

Surnom : Pain
Pouvoir : Contrôleur de la gravité
Points de Puissance : 12 600 points
Points de Réputation : 30 250 points
Points du Membre : 49 points
Double Compte : Edward R. Jobs
Messages : 38

MessageSujet: Re: Tombé du ciel [PV Isaac Sanders]   Dim 26 Mar - 19:53

Cette créature était franche, en tout cas il savait manier sa langue pour paraître agréable à entendre. Il reprenait les questions d'Isaac avec grâce et y répondait en hésitant pas à user d'incertitude, un vrai marchand. Cependant cela n'aider pas préparer le vol, car devoir se taper un météor, c'était du suicide sauf si une stratégie était planifié, ça ne semblait pas être le cas malheureusement. Il y avait néanmoins une idée de base : agir pendant que les météors s'occupent de Tomoe, il était le 1er des majors, il avait surement un niveau équivalent à celui d'un juge donc l'idée n'était pas bête.

C'est un début, ça me semble cohérent, dur mais faisable.

Par la suite Carvey mentionna un nom assez familier, Killamanjiro, ce nom était connu pour être celui d'Athénaïde l'ange de la ligue S, mais un dernier venait de la famille faisait parler de lui. Si cet individu pouvait aider le duo dans leur quête ce serait surement un pas de plus vers la réussite, car il était hors de question de se mettre l'ange à dos, et donc son rejeton.

Si tu as confiance en lui alors très bien. Il y aura surement un imprévu là-bas, des voyageurs de ce niveau nous surprendront, mais on peut toujours prévoir des plans de secours et à cela je pense que tu as raison.

En faisant le tour de ce qui avait été dit il en arriva à la conclusion que voler le sceptre était une chose importante à faire, et, qu'il pouvait le faire en aidant le marchand ainsi que le rejeton d'Athéa. Les météors ne pouvaient pas avoir le monopole des armes pour tuer les seigneurs, il fallait bien que certains petits groupes aient, eux aussi leur part. Même si il ne voulait pas revoir Sphinx de si tôt, il aimerait bien le retrouver pour lui annoncer qu'avec un "réseau minable" on pouvait faire des choses notables : nuire au plus grand groupe de voyageurs.

Je me joins à toi marchand, tu m'as convaincu, il y a de l'idée et mes ambitions m'encouragent à t'aider.

Suite à cela Carvey releva le sujet de Deus, notamment en répondant à la question du roux. Il était clair que le dieu des cieux n'était pas aimé de beaucoup, et qu'il avait réussi à manipuler un bon nombre d'individu lors de la célestia fest, résultat la guerre entre élémentaires et obscurs était encore plus intense, et donc les météors avaient réussis leur mission.

Il a en effet le don de manipuler les gens, c'est un être qui a la grâce et le mal en lui. Il s'estime tellement puissant qu'il s'ennuie dans son monde, alors il passe son temps à cela, ses petites entourloupes ne sont qu'un jeu, mais cela concerne des milliers de vies. Il agît comme le Créateur. Tu sais ce qui pourrait le déplaire ? Moi. Si tu tiens vraiment a lui faire une crasse, je peux te garantir qu'elle ne sera que meilleure avec moi. Je suis un voyageur de son royaume, et lorsqu'il ma vu il m'a banni lui-même des cieux. Donc c'est par bonheur que je t'aiderai à lui "chier dans les bottes".

Isaac avait trouver une créature qui n'aimait pas son meilleur ennemi. Carvey n'était pas un seigneur et ne se voyait surpuissant au point de dénigrer les voyageurs, par définition il était donc neutre aux yeux d'Isaac, cependant son envie de gêner Deus le remonter dans l'estime du punk.

Mais revenons au présent et à ce vol de sceptre, allons donc vers la fiole géante et si nous pouvons retrouver Joy ce sera un bon début, sinon il faudra se trouver une planque pour attendre l'arrivée des juges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Game Master
D comme Dieu!
D comme Dieu!
avatar

Surnom : Dieu ou Maitre
Pouvoir : Modérer, kicker, administer et tout et tout quoi
Points de Puissance : 100 000 Points
Points de Réputation : 100 000 Points
Points du Membre : Over 9 000 !!!
Messages : 986

MessageSujet: Re: Tombé du ciel [PV Isaac Sanders]   Sam 1 Avr - 21:17

la créature et  le voyageur s'étaient mis relativement d'accord même si apparemment, chacun de son côté restait plus ou moins à comploter contre l'autre. Ils étaient au moins arrivés à se rassembler sur un intérêt commun, la volonté de nuire à Deus, ce qui leur donnait visiblement une certaine sympathie l'un pour l'autre.  Ils se mirent donc en route tous deux vers la fiole, suivant le plan de la créature qui se fiait toujours à ses visions de la célestiafest, paris hasardeux. Rien ne prouvait que les météors viendraient bien avec le sceptre cette nuit. Mais passons ! les deux avançaient quand soudain, le Kitsune se fit entendre. ils ne le virent pas dans un premiers temps. Puis le cri du Kitsune se fit entendre aux 4 coins de la ville comme un écho... mais on comprenait que ce n'en était pas un. la créature était juste en train de jouer avec tout le royaume. elle vint donner ses salutations à Tomoe avant d’apparaitre finalement sous sa réelle forme derrière le palais. Il observait va ville pendant qu'un nuage d'encre s'avançait inexorablement vers lui. Le Kitsune était là et Tomoe passait déjà à l'attaque.

Mais la position du Kitsune entrait un peu en contradiction avec les pvans de nos deux compères. En effet, le Kitsune à côté du palais, ça faisait que la possibilité d'une attaque des météors convergeant vers Tomoe moins probable. Eh ouais mon p'tit Carvey ! ça se croit malin et ça pense tout prévoir mais sur le coup, le méchant MJ il te fait un fuck et il te dit que tes théories c'est de la merde. ça remettait pas mal en questions leurs plans. En effet, si les météors voulaient s'en prendre au Kitsune, ils allaient peut être pas aller se cogner Tomoe tout compte fait vu la position du kitsune par rapport ai leader de la ligue M. en effet, avec un peu de chance, ils pourraient s'en prendre au Kitsune en toute tranquillité pendant que Tomoe tentera de le tatouer à distance. Du coup, que faire ? foncer toujours vers la position de Tomoe ou faire demi-tour pour aller vers le palais ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dream-land.forumactif.org
Carvey
Le marchand lapin
Le marchand lapin
avatar

Pouvoir : Marchand d'artefacts
Points de Puissance : 25 750 points
Points de Réputation : 40 000 points
Points du Membre : 372 points
Messages : 200

MessageSujet: Re: Tombé du ciel [PV Isaac Sanders]   Lun 17 Avr - 17:57

C'est la merde ! Rien ne se déroule comme prévu. Ce foutu renard a décidé d'être contrariant je crois. Déjà, il se fout de la gueule de la planète entière en jouant un tour à toutes les forces en présences. Comme 'il savait qu'il cristallise autant de tensions et que tout le monde n'attendait qu'une chose : lui ! Comme s'il jouait de tout ça en s'amusant avec nos nerfs en jouant à un rapide cache-cache en faisant croire qu'il était à l'est, l'ouest, puis au nord, puis sous notre nez et en fait nan ! Il est caché derrière le palais ! Nan mais quel enfoiré ! En fait nan ! C'est pas lui l'enfoiré, c’est moi le débile ! C'est mon raisonnement qui était biaisé de base. Toutes les tensions se concentraient vers Tomoe mais rien ne prouvait que le Kitsune arriverait près de Tomoe. Comme un con, j'ai imaginé que le renard arriverait en face de lui. Faut dire aussi que sur le plan scénographique, s'il avait voulu faire une entrée plus magistrale que surprenante, il serait arrivé par le côté de Tomoe et non du palais. Face au palais, face à la ville au lieu d'arriver dans son dos. En fait, c'est con à dire mais je m'attendais pas à ce que le Kitsune arrive maintenant. Je pensais qu'on avait encore quelques minutes devant nous avant ça. J'ai perdu trop de temps. Je suis à va bourre pour mon rendez-vous avec mon destin !

Bon, puis on va se le cacher mais c'est assez impressionnant tout ça. Elle est balaise la bestiole. Je reste assez bouche baie devant le dieu des chiens, loups et renards en tous genre. C'est pas tous les jours qu'on voit un dieu. Je lève les yeux au ciel et vois une énorme coulée d'encre qui parcoure le ciel en direction du palais. Tomoe passe à l'attaque. Il ne va pas être le seul. Toute l'attention se reporte à présent vers le palais, vers le dieu renard. Mais apparemment, le palais était déjà la cible d'attaques. Je ne le sais pas encore à ce moment là mais l'un des principaux instigateurs du bordel actuel au palais n'est autre qu'un « ami » à moi. Le prince e la guerre Diavolo Mayor. J'ai aucune putain d'idée de tout ça au moment où tout ça se passe.

Bordel ! Ça va trop vite. Je regarde mon compagnon d'aventure qui a l'air de me regarder interrogatif. Il comprenait lui aussi que mes intentions étaient biaisées à présent. Le plan entier que je comptais mettre en place, qui était déjà un peu branlant était encore plus mis à défaut par la situation actuelle. Putain réfléchis arvey ! Réfléchis ! Foncer vers le Kitsune ? Aller chercher Joy qui sera un allié puissant dans mon plan ? Mais qu'est ce qui me prouve que maintenant Joy sera toujours vers Tomoe ? En fait, connaissant le voyageur, il va aller là, où il y a le plus d'attention : Vers le Kitsune. Mais je peux pas être certain de ça. J'ai vraiment besoin de Joy sur le coup. Je sais que lui me trahira pas. Contrairement à Sanders qui lui ne suscite que de la méfiance pour moi.

Mais c'est alors que je réfléchis à la marche à suivre pour être le plus efficace que je regarde le ciel et vous alors un voyageur volant passer. Il est assez haut mais je reconnais immédiatement Joy Killamanjiro. Je souris et regarde mon coéquipier avec un grand sourire.

- Timing parfait ! Tu 'm’accordes deux secondes ?!

Question purement rhétorique. Je me saisis de ma pipe et fume un coup de tabac tonifiant puis m’empare d'un caillou au sol. Je plie le bras, ferme un œil pour viser puis je lance la caillasse vers le voyageur volant. Il est trop loin pour vraiment entendre ma voix et puis je suis certain d'attirer son attention comme ça.  Va toucher ? Va pas toucher ? On entend un « POC » puis un morceau commence à tomber. Abah merde alors ! J'pensais pas que j'allais le casser le Joy ! Je vois donc ce truc tomber de ciel à toute vitesse ! Je me précipite vers son point de chute et utilise ce qui me reste de charge de mon anneau de gravité pour stopper la chute du truc qui tombe alors délicatement au sol. Je vois alors au sol une créature canine avec une grosse bosse sur la tête et visiblement avec de gros problèmes respiratoires. Je regarde alors en direction de Joy. Ça m'étonne guère qu'il soit squatté par une créature du coin. Et connaissant le gamin, il va pas laisser la créature comme ça même si les enjeux autour sont plus grands. J'ai vraimentd e la chance ! Ou sinon c'est que je godplay vraiment très bien ! Ou encore c'est que j'ai trop de talent ! J'opte pour la réponse N°3 ! C'est le talent. Ayez pas les boules les gars vous y pouvez rien. C'est dommage mais c'est comme ça. On peut pas tous être aussi doués. Je dirais même qu'iAbah merde alors ! J'pensais pas que j'allais le casser le Joy ! Je vois donc ce truc tomber de ciel à toute vitesse ! Je me précipite vers son point de chute et utilise ce qui me reste de charge de mon anneau de gravité pour stopper la chute du truc qui tombe alors délicatement au sol. Je vois alors au sol une créature canine avec une grosse bosse sur la tête et visiblement avec de gros problèmes respiratoires. Je regarde alors en direction de Joy. Ça m'étonne guère qu'il soit squatté par une créature du coin. Et connaissant le gamin, il va pas laisser la créature comme ça même si les enjeux autour sont plus grands. J'ai vraiment de la chance ! Ou sinon c'est que je godplay vraiment très bien ! Ou encore c'est que j'ai trop de talent ! J'opte pour la réponse N°3 ! C'est le talent. Ayez pas les boules les gars vous y pouvez rien. C'est dommage mais c'est comme ça. On peut pas tous être aussi doués. Y a deux catégories de personnes dans il y a moi et les gens qui ont pas de talent. Bah moi... je fais partie de la première catégories.

Je me tourne vers mon coéquipier, dont je ne connais toujours pas les capacités soit dit en passant puis lui montre le voyageur volant du doigt.

- C'est Joy Killamanjiro. Et le connaissant, il va venir chercher ça !

Je désigne du doigt la créature canine KO, à même le sol en train de ronfler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joy Killamanjiro
Indiana Joy
Indiana Joy
avatar

Pouvoir : contrôleur des chiffres
Points de Puissance : 40 650 points
Points de Réputation : 56 500 points
Points du Membre : 741 points
Double Compte : Diavolo Mayor
Messages : 687

MessageSujet: Re: Tombé du ciel [PV Isaac Sanders]   Ven 28 Avr - 9:11

Spoiler:
 





- Hé Joy, tu sais pourquoi les chats retombent toujours sur leurs pattes ?
- Tu crois que c’est le moment, Monsieur Franck ?
- Bah c’est toi qui bouges. Moi à part me gratter les couilles…
- Dernière fois que je te porte sur mon dos, damn.
- Joyou me fais pas...wassssh !
- Monsieur Franck ?



Le matheux tourna la tête par réflexe. Il avait entendu un son sifflant qui avait coupé le sifflet de la créature canine qui était partie pour une grande soirée de blagues, comme à son habitude à son taf de vendeurs de journaux, indic pour les flics, critique gastronomique ès croquettes, amateur de niches à bordel et renifleur de pisses professionnel. Sur son épaule, plus rien. Dans sa capuche, Sissy miaula de contentement et semblait prendre enfin un sommeil de croisière, maintenant débarrassée de son colocataire puant. Joy checka rapidement la raison de sa disparition, zieuta les toits de la ville, un peu perdu, parce que Monsieur Franck, il l’avait sur le dos toute la nuit pour une bonne raison : c’était devenu avant tout un pote. Il vit alors le corps du clébard en train de reposer par terre, assez proche de lui en vertical en fait. A côté, une surprise de taille, Carvey la Débrouille en train de le regarder, et de zieuter lui aussi le chien. Hum...avait-il attiré l’attention vers lui ? En lançant un de ses objets ? Ou alors Monsieur Franck s’était juste pris un truc et était tombé aux pieds du marchand ? Connaissant ce dernier, il était possible qu’il ait sacrifié une créature pour attirer le voyageur à lui…la fin justifiait toujours les moyens avec lui.


Joy lui fit un grand coucou, tout en se posant une question fondamentale : s’arrêter pour dire bonjour, ou aller vers le Kitsune ? Il se mordit la lèvre, puis finalement, en repassant les discussions qu’il avait pu avoir avec le numéro uno, Mazino, Johann, il se dit que ces voyageurs n’étaient pas aussi avenants et sympathiques que le marchand qui, au moins, avait le mérite d’apporter de vraies contradictions, objections, aventures. Le Kitsune se jouait en plus de Tomoe, qui semblait un poil dépassé par l’événement et son principal acteur. Finalement, la conclusion de ce dilemme fut assez terrible : Tomoe était un peu un looser, un looser paradoxal, le leader de la Major et en même temps, quelqu’un de pas vraiment intéressant. A se demander pourquoi c’était le chouchou de l’admin quoi. Il portait son individu et rien d’autre, ce qui était compréhensible, mais après tout, pour Joy, risible. Au rythme des rires du Dieu canin, il aurait bien le temps de le retrouver. Tomoe ne gagnerait pas forcément ce soir, en fait, de par la nature du dieu des chiens. Joy le comprit sur le moment, un peu tard selon lui. Il n’y aurait peut-être pas de vainqueurs, simplement des pions sur l’échelle divine du Kitsune...Le matheux poussa un léger soupir et descendit vers le marchand.



- Yo Carvey ! C’est toi qui as shooté Monsieur Frank ? C’est le petit bouledogue qui ronfle là. Sinon ravi de te voir dans ce bordel, je viens de fritter un Général Meteor et Tomoe après discussion m’apparaît comme étant un gros clown. Et toi ? C’est aussi la soirée des désillusions ? Ah, salut à toi, compagnon de Carvey. Tu lui dois de l’argent ? S’il t’emmène à Rokhan fais gaffe et ne prends rien de ce qu’il te donnera. J’dis ça comme ça...


Il mit le bouledogue endormit à côté de Sissy qui protesta et se réveilla à force de râler. Il observa aussi avec attention le voyageur qui accompagnait Carvey, qu’il ne connaissait pas mais qui imposait par son look de percé roux un peu pâle...ça sentait le toxico ou le mec malade, puis alors son visage blanc contrastait beaucoup avec la rousseur de ses cheveux...drôle de gars, mais après tout Carvey traînait toujours avec de drôles de types pas franchement fréquentables, comme des fugueurs, des rappeurs et des terroristes de la rime.



- Du coup Carvey, t’es là pour quoi ? Pas que j’ai que ça à foutre, mais je dois protéger le Kitsune cte nuit. Une mission qui vient de moi à moi...tu me suis ou t’as quelqu’un à arnaquer ?
- ET J'ME SENS COMME UNE COUILLE DE DAUPHIN
- Monsieur Franck ?
- UNE BOULE DE FLIPPER !
- What ?
- QUI ROULEEEEE, QUI ROULEEEE !





Monsieur Franck se réveillait dans la capuche du voyageur, complètement sonné, et gueulait des chansons en bavant dans le cou du voyageur. On était reparti pour un tour !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Game Master
D comme Dieu!
D comme Dieu!
avatar

Surnom : Dieu ou Maitre
Pouvoir : Modérer, kicker, administer et tout et tout quoi
Points de Puissance : 100 000 Points
Points de Réputation : 100 000 Points
Points du Membre : Over 9 000 !!!
Messages : 986

MessageSujet: Re: Tombé du ciel [PV Isaac Sanders]   Lun 1 Mai - 22:16

El senor franques francesco delavega de francie francontoise alias « vas-y franky c'est bon ton franc parlé », tomba dans les bras de Carvey, ce qui attira l'attention de Joy qui le rejoignit. Mais c'est à peu près à ce moment là que le voyageur rouquin disparut dans un petit nuage de fumée. Il venait de se réveiller. Ça faisait déjà quelques secondes qu'il se massait la tempe, dérangé par un bruit étrange dans une de ses oreilles. C'était le son du réveil de ses voisins qui perturbait son sommeil et qui finit par avoir raison de ce dernier. Eh ouais ! Manque de chance d'avoir des cloisons pas très épaisses. Du coup, ça faisait un allier de moins pour Carvey et ce dernier se retrouvait donc seul avec Joy. On dirait qu'il joue de malchance hein le marchand avec le cul bordé d'nouilles ! En tous cas, au dessus de leur tête, le nuage d'encre progressait assez vite et commençait à encercler le Kitsune qui restait immobile et regardait en direction du palais comme ignorant totalement la menace. On aurait dit qu'il fixait un point fixe sur le palais. Peut être une personne. En tous cas, on pouvait aussi voir que le palais était en train de passablement s'effondrer en même temps qu'on voyait une fumée étrangement sombre s'en échapper. Ce n'était pas de la fumée de feu. C'était une fumée obscure. On entendait à nouveau les bruits de bataille ça et là. Les choses allaient se dénouer et vite. Ils devaient agir très vite ces deux là. Se mettre d'accord sur une marche à suivre tous les deux ou séparément par ec que là, ça sentait pas bon pour le Kitsune qui semblait se laisser faire par l'encre qui l'entoure peu à peu et ça sent mauvais pour la promesse de Carvey à laya de protéger le royaume. Mais pouvaient ils seulement, eux deux, simples voyageurs et marchands réellement influer sur le cours des événements ? C'est pas dit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dream-land.forumactif.org
Joy Killamanjiro
Indiana Joy
Indiana Joy
avatar

Pouvoir : contrôleur des chiffres
Points de Puissance : 40 650 points
Points de Réputation : 56 500 points
Points du Membre : 741 points
Double Compte : Diavolo Mayor
Messages : 687

MessageSujet: Re: Tombé du ciel [PV Isaac Sanders]   Ven 5 Mai - 21:38

Le compagnon de route de Carvey venait de se réveiller vers d’autres lendemains radieux, ce qui laissait une nuit de bordel au matheux et au marchand et au senor Franckes qui pétait un boulon. Au loin, le nuage d’encre arrivait sur zone vers où se trouvait le Kitsune, du moins s’il ne jouait pas encore un tour à Tomoe, et le palais partait totalement en vrille obscure. Okay, le Royaume Obscur était sur place, et ça Joy ne l’avait pas prévu. Les Meteors, de par la présence de Lysandre et du combat dans le palais de Deus, c’était un coup prévu et c’était presque normal, stratégiquement parlant. Mais le Royaume Obscur...pour foutre un peu plus la merde, ou pour tuer encore un peu plus de gens ? Sûrement. Tuer le reste de la famille royale et faire passer le message. Le sang de Joy ne fit qu’un tour et il se propulsa dans les airs en gueulant « Kitsuneeeeeeeeeeeeee » mais magimagimagicarpe, il sentit une tension dans ses os, ses veines se gonfler et un souffle sortir de ses poumons pour exprimer un sentiment qu’il détestait avoir : la fatigue. Il commençait à sérieusement fatiguer, un truc qu’il n’avait pas encore totalement réglé dans les nuits les plus importantes de Dreamland. Sa propulsion vers l’infini et l’au-delà fut arrêtée au départ, au placement de la vitesse du décollage. Il pesta contre les pièges et le général Meteor qu’il avait mis au tapis, pour un temps, mais c’était toujours pareil : l’énergie diminuait au fur et à mesure que la nuit devenait intense. C’était le jeu ma pauvre Lucette.



- Carvey...CARVEY !



Il tomba au sol, un peu coupé en deux par la sensation de fatigue qui parcourait son corps sans prévenir. Il appelait le marchand et s’accrocha à son épaule pour se relever. Il le regarda, les yeux injectés de sang, une fureur nouvelle sur son visage, et il lui broyait l’épaule sans faire attention à sa force tandis qu’il essayait de retrouver son souffle après la dépense d’énergie. Il commençait à comprendre : pousser par la fureur de voir le palais sous le joug du Royaume Obscur, il avait trop dosé la formule, et s’était planté dans son calcul. Il serait sinon parti comme une fusée à la vitesse de la lumière, mais il serait mort, sans aucun doute. Heureusement, son pouvoir faisait parfois un garde-fou, et la dépense d’énergie fut telle qu’il était momentanément à plat jusqu’à nouvel ordre.


- Joyou, woh, on se bouge et on sauve les miquettes du dieu chien !
- Monsieur...Franck...t’as passé la nuit sur mon épaule à te lécher les roubignoles, donc mets la en veilleuse...putain j’ai pas eu ça depuis la Celestiafest…



Il regarda Carvey, puis le palais qui s’effondrait sous la puissance du pouvoir obscur. Il espérait sincèrement que le marchand avait un moyen de temporiser, un transport, un truc, quelque chose pour les faire arriver sur zone ou pour booster le matheux, quelque chose pour aider le Kitsune. Joy se réserverait dans tous les cas pour la divinité, désormais quoiqu’il arrive...ou presque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carvey
Le marchand lapin
Le marchand lapin
avatar

Pouvoir : Marchand d'artefacts
Points de Puissance : 25 750 points
Points de Réputation : 40 000 points
Points du Membre : 372 points
Messages : 200

MessageSujet: Re: Tombé du ciel [PV Isaac Sanders]   Sam 6 Mai - 20:00

Comme prévu, Joy finit par descendre de son piédestal aérien pour venir se mêler à la plèbe. Il ne tarda pas à remonter en voyant comme mou la fumée sinistre s'échapper des fenêtres du palais royal. Alors les obscures étaient aussi sur le coup ! Rien de terriblement surprenant même si j'y aurais pas mis ma main à couper. Pas surprenant car c'est normal en terme de tactique de s'attaquer au maillon faible d'une chaîne. D'autant que pour le moral de l'alliance élémentaire, ce serait un énorme coup dure si le royaume canin finissait anéanti cette nuit là. Je pige pas qu'il n'y ai pas eu plus d'intervention du côté des élémentaires cette nuit. Mais personnellement, j'aurais été toute cette bande de fouteurs de merde, j'aurais pris le contre-pied parfait en me tenant calme cette nuit pour venir attaquer le royaume canin le lendemain, quand toute la tenson serait retombée. M'enfin, moi je suis pas un juge ni un duc. Donc ce que je dis et pense n'a aucune valeur. Tout ça pour dire que Joy redescendit rapidement à terre, les yeux injectés de sang, l'air assez faible. Il a dû encore une fois tenter de semer son petit merdier et devait abuser de son pouvoir. Quant à mon autre collègue, envolé. Sont chiant ces voyageurs à disparaître d'un coup comme ça ! M'enfin, je vais pas mentir. Ça me rassure légèrement par ce que ce type ne m'attirait qu'une confiance très relative. Je vois Joy paniquer un peu. Je le saisis par les épaules et me penche un peu sur mes genoux, pipe au bec afin de lui parler dasn les yeux au même niveau ; Il est plus petit que moi le voyageur.

- écoutes ! Calmes-toi ! J'ai attiré ton attention car je sais que tu fonce comme un con partout où il y a des embrouilles et que c'est pas forcément productif. Et aussi par ce que j'ai besoin de toi !

Je lui souffle de la fumée dans les yeux. De la fumée de mon tabac curatif. Peut être que ça apaisera un peu sa fatigue. C'est pas dit mais qui ne tente rien n'a rien. Du moins s'il a mal, ça devrait au moins apaiser ses douleurs.

- Bon ! J'ai vu dans les visions que nous a donné Deus à la celestiafest que les météors avaient apportés cette nuit le sceptre de Athia, celui qui résout les souhaits. Mais mieux ! J'ai vu dans la vision que je m'en emparais. Avec ça, on peut sauver cette nuit ! On peut sauver ce royaume et surtout... Avec ça je peux arriver au bout de mon plan B !

Je cachais à Joy le fait que si j'utilisais le sceptre pour arnaquer Deus, je ne pourrai pas sauver le royaume avec. De toute façon, je doute fort d'avoir la possibilité de faire un souhait qui puisse sauver le royaume. J'ai pas mal réfléchit et j'ai l'impression que plus ça va, plus ça dégénère. D'abord Tomoe, puis les météors, puis les obscures dont on ne connaît ni les effectifs, ni la puissance de frappe. Rien ! J'étais dans le flou. Je faisais donc le calcule de préférer utiliser ce sceptre pour causer du tors à Deus que pour essayer de sauver cette nuit en vain. Je cache ça à Joy par ce que je sais que s'il apprend ça, il essaiera de me la faire à l'envers. Ça m'emmerde mais je pense ne pas pouvoir aider Laya ou le Kitsune ou même le royaume. Ça m'emmerde par ce que je brise un engagement que j'ai pris. Mais bon, dans mes calculs stratégiques sur le long terme, je juge que c'est un moindre mal d'abandonner cet engagement. Mais de ce que je connais Joy, je crois qu'il est pas dans ce genre de calculs, il est plus dans l'immédiat. C'est ce qui est paradoxal chez joy. Pour un voyageur qui cogite, il est vachement impulsif. Remarques, on pourrait croire que je suis pareil. Moi, c'est différent. Je fais le choix e l'imprévisibilité et de la spontanéité en faisant souvent de l'improvisation car je sais que sur le long terme, ça déstabilise les autres et ça fait mon atout.

- Il y a gros à parier que le sceptre est aux mains d'un général ou d'un juge des météors. Ils vont pas le laisser au moindre troufion, pas un objet aussi précieux ! Et je sais que j'aurai besoin de toi pour réaliser cette vision que j'ai eu car seul, je peux pas prendre un juge au dépourvu mais avec toi oui je peux ! Il y a aussi fort à parier qu'il va s'en servir contre le Kitsune. C'est donc là qu'il faudra aller.

Je réfléchis. Le sceptre est forcément aux mains d'un juge. Lequel. Pas Kyle. De ce que je sais de lui, il est impulsif et aime se faire voir. On aurait forcément va moitié de la ville à feu et à sang s'il était là. C'est donc forcément l'un des deux autres. Soit Silva, soit Nathanaël et ni l'un ni l'autre n'est un branquignol. Et de ce que je sais d'eux, selon leur réputation, aucun d'entre eux n'est un abrutis facile à berner. Bref, il faudra être prudent. Très prudent ! Et faire vite. Personnellement si je met la main sur le sceptre, je saurai quoi faire pour me mettre en sécurité avec. En un sens, si je m'enfuis avec cet objet, c'est déjà un geste pour sauver la nuit du Kitsune car je prive les météors d'une arme tactique conséquente.

Je vide le tabac de ma pipe qui se remplit d'un autre tabac comme par magie. Normal c'est de la magie, j'allume rapidement la pipe et me met à souffler de la fumée encore une fois au visage de Joy. Je lui dis de bien respirer la fumée. Se met alors à pousser dans mon dos des ailes. De même pour Joy. Avec ça, on devrait pouvoir accéder plus vite au palais. Normalement, je ne pourrai réutiliser ce tabac plus tard car si on en fume trop il ne fait plus effet et là, c'est déjà la seconde fois de la nuit que je l'utilise.

- Avec ça, on devrait pouvoir accéder au palais et être capables de se placer stratégiquement pour voler le sceptre. Par contre Joy, ne fais pas le héros... pas comme à va célestiafest car ni ta mène ni Ania ne sont là pour te protéger cette fois, ni ton roi ni un quelconque contexte diplomatique qui empêcherait quelqu'un de te tuer. Et surtout, si tu fonce, je ne pourrai pas compter sur toi pour voler ce sceptre. Et c'est très important. Qui sait ce que les météors peuvent en faire pour ruiner encore plus ce royaume et Dreamland.

Je le regarde droit dans les yeux comme si je voulais qu'il me promette de pas faire le con. Je crois que je l'ai jamais regardé avec autant de sérieux. Puis je tourne mon regard vers le palais où le Kitsune se laisse cerner par l'encre. Putain, c'est un dieu, tu peux pas te défendre ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Game Master
D comme Dieu!
D comme Dieu!
avatar

Surnom : Dieu ou Maitre
Pouvoir : Modérer, kicker, administer et tout et tout quoi
Points de Puissance : 100 000 Points
Points de Réputation : 100 000 Points
Points du Membre : Over 9 000 !!!
Messages : 986

MessageSujet: Re: Tombé du ciel [PV Isaac Sanders]   Lun 8 Mai - 17:12

le voyageur et va créature se décidèrent assez vite et le marchand trouva un moyen de rendre leurs déplacement plus rapides et faciles. Ils pouvaient voiler avec ces ailes. Moins vite que Joy grâce à son pouvoir mais au moins, il ne s'épuisait pas comme ça. En une grosse minute de vol si tout allait bien, ils arrivaient au palais. C'est alors qu'ils étaient en route pour le palais et qu'ils volaient à côté du nuage d'encre que ce dernier s'effondra. Toute l'encre manipulée par Tomoe tombait à présent du ciel comme une pluie noire. Le Kitsune était sauvé de la menace du liquide de tatouage. On pouvait entendre des cris de soulagement dans les rues. Mais attendez, comment ça se fait ?! Quelqu'un a battu Tomoe ? Il est tombé en panne sèche ? Le palais et ses environs étaient couverts d'encre à présent. Ça avait même commencé à éteindre certains feux dans la ville. Le Kitsune s'était même pris un peu d'encre sur la truffe ce qui avait détourné son attention de va princesse qui était actuellement en train de s'adresser à lui. Il commença à se gratter, ne faisant qu’étaler l'encre sur son museau.

A mesure qu'ils s'approchaient des combats, ils pouvaient voir 3 créatures et un voyageur combattre. Joy pouvait reconnaître Sphinx. Carvey pouvait reconnaître le prince de la guerre, Diavolo ainsi que le prince du royaume canin qu'il devait connaître aussi. Ces 4 là avaient littéralement changés la topographie du paysage ; va rue dans laquelle ils se trouvaient était juste ravagée. Carvey pouvait peut être même voir quelque part dans la rue le corps sans vie de Ducmont-sama fière mais soumis destrier de Diavolo. Mais pour le moment, aucun météor à l'horizon... si ce n'est Sphinx. Ils survolaient le combat au moment où le tabac de Carvey cessa de faire effet et les ailes qui permettaient aux deux amis de voler disparurent. Vous voilà jetés dans la fausse au lion. Héhéhé ! Juste à noter que la fumée obscure avait complètement disparue. Les obscures avaient ils été vaincus par les gardes du royaume ?

- Si vous voulez mon avis, ça sent la truffade ici. Foi de seigneur Franckes ! Et mon nez ne me trompe jamais, je flaire les embrouilles à des kilomètres. Un peu comme les p'tits pissous de mon immonde concurrent ; l'infamme Roufignac le caniche nain qui pense pouvoir marquer son territoire sur mon kiosque à croquettes !

Merci Franck tes interventions nous aident beaucoup !

Ils purent également entendre un cri féminin retentir, venant de l'autre côté du palais. Carvey pouvait peut être reconnaître va voix de la princesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dream-land.forumactif.org
Joy Killamanjiro
Indiana Joy
Indiana Joy
avatar

Pouvoir : contrôleur des chiffres
Points de Puissance : 40 650 points
Points de Réputation : 56 500 points
Points du Membre : 741 points
Double Compte : Diavolo Mayor
Messages : 687

MessageSujet: Re: Tombé du ciel [PV Isaac Sanders]   Mer 10 Mai - 17:59

Le marchand calmait peu à peu le jeune voyageur aussi bien physiquement que mentalement. Il souriait malgré la difficulté de la situation, Carvey avait cette capacité en présence de Joy. Il le calmait, pas forcément en le rassurant, mais le jeune ado sentait que tout était de nouveau possible, qu’il irait mieux, et qu’il s’en sortirait, quoiqu’il arrive. Même le pire, même les désastres, même l’impensable, comme un palais qui s’effondre. La tension montait dans tous les coins, et Carvey aidait le gamin à se reprendre pour la suite de la nuit. Joy ferma les yeux, se concentra, souffla un bon coup et sentit les chiffres rouler en lui, sur le bord des yeux. C’était bon. La crise était passée, la douleur ingérée. La fatigue était bien présente, mais le voyageur allait encore un peu tirer sur la corde. Il le fallait. Le Kitsune était loin, et Joy voyait son échec grandir au fur et à mesure. Tout se mélangeait puis d’un coup, il comprit ce qui n’allait pas : il avait oublié une donnée. Il pensait que les obscurs seraient ailleurs...non, ils étaient là et bien là, présents dans le palais. Ça dépassait sa logique et ça fit naître une nouvelle évidence, malgré son respect de l’équilibre : si les obscurs avaient encore fait parler d’eux cette nuit, il ne leur pardonnerait jamais. Il entrerait en guerre contre eux, sans aucune forme de pitié. Ça rentrerait bien dans une forme d’équilibre, les obscurs se prenaient pour les arbitres de Dreamland, en mettant les points de leur côté...Il fronça les sourcils comme un héros de shonen contrarié, l’œil mauvais et se tourna vers le palais. Il écouta attentivement Carvey et de nouveaux rouages se mettaient en place à toute vitesse.



- Le sceptre d’Athia dis-tu ? Un sceptre capable de réaliser les souhaits...si tu l’as vu, c’est qu’il est dans la zone cette nuit...as-tu vu qui le possédait ? Je ne veux pas savoir pourquoi tu le veux, mon pote, mais si j’arrive à l’attraper avant toi, je sais comment je l’utiliserai. Tous ces gens...ils n’auront jamais le Kitsune...JAMAIS…



Le matheux grognait, le visage tendu, les dents serrés, les larmes aux yeux. Il prenait toutes les informations que lui donnait le marchand et replaçait des probabilités qui prenaient maintenant en compte les obscurs, les meteors, le Kitsune, Tomoe et enfin les pièces rapportées comme Carvey et lui. Un sceptre pour tuer un dieu, un attribut régalien pour abattre une divinité, dans le style autant que dans l’idée, ça ressemblait à du Silva. Joy était d’autant plus séduit par l’idée de lui dérober le sceptre. Deux formules suffiraient : trajectoire + vitesse extrême. Pour ça, il suffisait simplement d’avoir le gars et le sceptre en visuel.


- Je dois causer avec Silva, et si c’est un autre, je dois avoir encore assez de puissance et de ressources pour le ralentir le temps que tu fuies. Je ne sais pas ce que tu comptes faire avec ce sceptre, mais je veux bien t’aider à t’enfuir avec si tu me laisses sauver le Kitsune. C’est pas une négociation, Carvey, ce sont mes conditions pour ta réussite.



La fumée du tabac du marchand fut remplacée par une autre, que le matheux inspira. Des ailes lui poussèrent dans le dos, et il n’eut pas le temps d’adorer cet effet...Il écouta les dernières recommandations de son ami marchand. Il déglutit, sentant bien que Carvey ne parlait pas aussi souvent avec autant de gravité. Il comprit que c’était plus l’heure de déconner, qu’il fallait maintenant jouer finaud, stratégie et coup prévu, comme un vrai joueur d’échecs. Il prit de l’élan et s’élança dans les airs. Les ailes faisaient le boulot et lui donnait le champ d’action nécessaire pour placer des formules. Prendre de la hauteur, et réfléchir, surtout réfléchir aux prochaines actions. Il était traversé par le regard de Carvey, marqué par le sérieux...il ne l’avait jamais vu comme ça, même dans les grandes occasions, même dans les pires moments, alors qu’ils ont affronté la mort et une plage nudiste ensemble. Ça créait des liens ce genre de choses.


Ils volaient vers le palais, et Joy voyait les ravages de cette nuit étalés comme un champ de bataille vu par Google Eart. L’encre de Tomoe tombait pas loin, le voyageur avait dû sûrement tomber dans un traquenard ou arrêter de se concentrer, et toute l’encre était fichue pour cette nuit. Une chose dont le matheux n’avait plus à se soucier, ce qui lui allait plutôt. Il avait guère apprécier le numéro un de la Major, et son échec ne donnait qu’une petite satisfaction au matheux. Une rue pas loin, l’ado vit son pote Sphinx combattre...il fut tiraillé entre aller l’aider et suivre Carvey, puis il se rappela que Sphinx combattait sûrement pour les Meteors cette nuit. C’était presque un ennemi, tant qu’il ne viendrait pas contrecarrer les plans du jeune voyageur. Il se détourna du gamin par obligation en se mordant la lèvre de rage. Sphinx s’en tirerait sûrement, mais l’intensité du combat en cours avait de quoi impressionner.

Les ailes disparurent assez rapidement finalement, mais Joy reprit le flambeau et fit léviter Carvey et lui-même jusqu’à un toit. Les obscurs semblaient en avoir terminé, mais un cri retentit de l’autre côté du palais. Le matheux se concentra et lança trois formules. Les deux premières, simplement les lévitations pour atteindre l’endroit, en demandant au marchand où il voulait arriver. Lui, il prenait par contre de la hauteur en sortant de sa poche les billes de bois et les pyramides. Il se concentra, les yeux écarquillés et développa ses billes en rotations automatiques grâce aux logarithmes. Il avait préparé cette technique pour cette nuit, au cas où. Il s’était inspiré pour elle de la rotation de la lune autour de la Terre. Chaque bille avait sa propre rotation autour de son corps, et les trois référentiels, ses trois pyramides de bois qui tournaient autour de sa tête. Chaque bille était marquée, depuis le début de la nuit, d’une formule de poids pour alourdir le projectile au dernier moment. Le tout formait un Joy avait trois projectiles devant ses yeux, et une vingtaine de billes de bois en rotations autour de lui, chacune prête à être lancée dans une tête, une jambe, un bras, un dos...Il ouvrit les bras, serra les poings en montant encore un peu, en se dirigeant vers la princesse, tout en ne quittant pas Carvey à la fois des yeux et à portée de voix. Il prononça lentement, prêt à lancer ses calculs mortels.




- On est parti….Conceptions orbitales...
- Kesse qui t'arrive mon petit Joyou ?
- On va se battre, peut-être mourir, mais se battre.
- Heu je peux descendre ?
- Trop tard, tu fais maintenant partie de mon système Joyaire.
- Maman me disait toujours que j'étais né pour être une étoile...


Le bouledogue se mit à gueuler une chanson tout en libérant son stress en pissant tranquilou pissou sur l'épaule du voyageur-porteur.


- J'voulais juste briller, j'voulais juste briller
C'est du rap tout terrain, c'est du rap tout terrain
J'voulais juste briller, j'voulais juste briller
C'est du rap tout terrain, c'est du rap tout terrain

Avoue t'as le seum Joy, t'as pas de swagg man
On est la relève et ça tu le sais
Du haut de Canin-City, j'me demande où t'es passé
J'ai comme une impression que-que-que-que t'as trépassé oh
Déjà une nuit que tu m'écoutes et t'es pas près de m'oublier
Tu sais très bien que j'ai la cote donc pas besoin de me narguer
Allez allez allez ouais jactez pour dire que Francky est dans les bacs !!

Du haut de Canin-ville, mon son résonne dans tes oreilles
Pas besoin d'un phone-tél pour savoir que t'as capté le délire
J'voulais juste briller comme une étoile mais cela est impossible
Donc j'essaye toujours de-de viser ma cible



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carvey
Le marchand lapin
Le marchand lapin
avatar

Pouvoir : Marchand d'artefacts
Points de Puissance : 25 750 points
Points de Réputation : 40 000 points
Points du Membre : 372 points
Messages : 200

MessageSujet: Re: Tombé du ciel [PV Isaac Sanders]   Jeu 11 Mai - 16:56

Joy semble saisir la gravité de la situation. L'importance de tout ça, pour moi, pour lui, pour la famille royale et pour tous les habitants de ce royaume. Je pense aussi qu'il avait saisit qu'il devait arrêter de se comporter comme un ado impulsif pour réfléchir un peu plus à ce qu'il faisait. C'était capital. De ce sceptre dépend l'avenir de Dreamland . Il faut le prendre aux météors par ce que qui sait ce qu'ils peuvent encore en faire et j'en ai besoin pour faire sa fête à Deus. Bon, certains des propos de Joy me faisaient un peu peur genre quand il dit « je dois causer à Silva »... Euh... nan ! Tu dois pas lui causer ! Tu dois lui voler le sceptre et puis c'est tout ! En plus c'est pas dit que ce soit silva. Je lui réponds que je sais pas précisément qui aura le sceptre, c'est assez flou dans ma vision. D'autant que je pense que les prémonitions ne sont pas immuables. Mais bon, je préfère me fier à ça qu'à rien du tout à vrais dire. J'évite de dire à Joy que je ne suis certain de rien en fait. Ça risquerait de briser sa concentration et ses certitudes. Puis en un sens, moi aussi je préfère me bercer de l'illusion de la certitude que tout va se passer comme dans ma vision donnée par Deus.

- Si c'est bien Silva quia le sceptre, je pense pas qu'il est là pour ouvrir un café débat donc évites les longues conversations ok ?! Quant au sceptre... non pas que je te fasse pas confiance mais je préfère éviter d'ébruiter ce que je compte en faire précisément. Ça pourrait porter préjudice à mon plan. Mais si tu met va main sur le sceptre en premier, fais ce que tu veux avec. Tant que ça m'empêche pas de m'en servir ensuite. A vrais dire, j'ai même promis àva princesse que je sauverai le Kitsune. Ça m'arrangerait si tu m’aidais en plus à tenir cette promesse.

Nous nous mettons en vol et non en marche. J'ai pas envie d'être taxé d'être partisan. Nous nous dirigeons vers le palais royal qui tombe littéralement en ruine. On manque de peu de se prendre une pluie d'encre sur la tronche alors que nous sommes sur le chemin. Ça ne peut être signe que d'une chose. Tomoe a été empêché de contrôler son encre. Oui, je met pas la défaite de tomoe dans la liste des possibilités. Par ce qu'un combat de Tomoe avec quelqu'un de plus fort que lui du coup, aurait forcément causé des dégâts encore plus monstrueux que ça et ça se serait vu et entendu. Ça arrange pas forcément nos affaires par ce que le tatoueur était notre meilleur rempart contre un juge. S'il est retenu là-bas et ne cause plus aucun soucis ici, on ne pourra plus compter sur lui pour au moins retenir l'attention du juge. Mais après, j'avoue qu'avec Joy sous va main, voler le sceptre était plus simple que prévu. Par ce qu'autant, je me sens pas trop apte à aller chiper un truc des mains d'un voyageur si bien classé, autant, pour Joy qui manipule un peu va physique comme il veut... ou les chiffres. Enfin, perso j'ai l'impression que c'est va même chose. Pour lui, c'est un peu un jeu d'enfants de faire ça. N'empêche que ça m’aurait arrangé un tomoe qui vient nous aider à reprendre le sceptre en attirant l'attention de son possesseur. Enfin... après je peux pas prévoir. Ça se trouve tomoe aurait été tenté de prendre l'objet doré pour lui même. Donc qui sait, peut être que c'est pas plus mal qu'il soit pas là.

- Tu t'en feras pas pour ma fuite Joy. Essaies de t'occuper de toi avant tout. Dès que j'ai le sceptre, j'ai un moyen de replis sans risque.

Bah ouais, je veux pas qu'il prenne de risque inutiles. Personnellement j'en prendrai pas ; dès que j'ai le sceptre en main, j'utilise l'objet que j'ai marchandé à maghior pour prendre la poudre d'escampette. Ça fera office de test. En espérant que ça marchera. Je suis arrivé à négocié avec lui une utilisation et un test de l'objet. Cette nuit, si tout se passe comme dans mon plan, ce sera le test. J'espère vraiment que cet enfoiré m'a pas arnaqué. Ma survie en dépend. Nous approchons du palais et juste devant. Qui je vois pas se fighter ? Diavolo Mayor ! Pourquoi ça me surprend juste pas de le voir fighter contre un soldat des météors et le prince canin lui même. Je pige pas trop mais je cherche pas à comprendre. Je me dis, à tors, que c'est certainement une envie d'en découdre sans réelle raison pour lui. Peut être qu'arcos lui a volé un de ses plans cul ou le contraire. Et que le pvan cul n'est autre que ce voyageur masqué en collants. En fait, je cherche même plus à calculer avec Diavolo. Je me désintéresse un peu de ça en me disant que j'ai plus important à faire que de chercher à le raisonner ou le stopper ou encore l'aider. Par ce que l'aider... à faire quoi ? Tuer des gens ? Nan je crois qu'il a pas besoin de moi pour ça. Et pour le raisonner... mauvaise idée. Mais alors pire idée que j'ai vu depuis des années donc même pas la peine de l'envisager. Je vois aussi un peu plus loin le cadavre de Ducmont, la monture qu'il avait trouvé avec moi. Je me dis que c’est peut être ça l'objet du pugilat. Enfin bon, pas besoin de se faire es nœuds dans la tête pour chercher à savoir ce qui se passe réellement dans tout ça.

Pas de chance, le tabac ne fait plus effet à peu près à ce moment et nous commençons à tomber. Joy nous rattraper avec son pouvoir et nous permet de léviter. J'suis pas super à mon aise à vrais dire. J'aime pas top quand je dois voler en dépendant complètement de quelqu'un ou quelque chose. Je me dis que sur le coup, suffirait que je cause mal de sa mère pour qu'il me laisse m'écraser à terre le con.

- Merci Joy ! C'était moins une ! Contournons le palais pour voir le Kitsune pleinement et attendons devoir si on voit un autre météor que celui qu'on a sous nos pieds.

Je constate qu'il y a de l'encre partout aussi. Putain tomoe avait vraiment rassemblé une grosse quantité d'encre. On peut voir que le Kitsune a la truffe couverte d'encre. Puis on entend un cri qui vient du palais, un cri féminin. Joy commence à faire son kéké avec ses billes et tout Je lui dis de se presser à nous faire faire le tour du palais. On le survole et on peut alors pleinement voir le Kitsune, de l'encre partout. On peut voir de notre position un type s'enfuir. On entend des personnes lui gueuler dessus. Allez savoir ce qu'il a fait pour mérirter tant de haine. Selon moi, rien de bien bien sympa. Il croise la route d'un météor. Je plisse les yeux. C'est pas un juge. C'est Joël ! Un membre des météors que Joy et moi avons rencontré en même temps. Il y a trop de choses qui se passent. Puis c'est alors que je peux le voir. Sur les remparts non loin du Kitsune, Un voyageur avec dans la main un objet doré. Je l'ai vu par ce qu'à ce qui paraît, je suis comme les pies, je suis attiré par ce qui brille. Je crois que c'est pour ça que j'aime bien Athia d'ailleurs. Je pointe alors du doigt la position de la personne ciblée alors que nous sommes en train de léviter au dessus du palais qui menace de s'effondrer à tout instant.

- Joy ! Là ! Sur les remparts ! Je crois qu'on tient notre homme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Game Master
D comme Dieu!
D comme Dieu!
avatar

Surnom : Dieu ou Maitre
Pouvoir : Modérer, kicker, administer et tout et tout quoi
Points de Puissance : 100 000 Points
Points de Réputation : 100 000 Points
Points du Membre : Over 9 000 !!!
Messages : 986

MessageSujet: Re: Tombé du ciel [PV Isaac Sanders]   Dim 14 Mai - 16:36

Grâce à joy et son pouvoir qui s'était reposé pendant un instant grâce au tabac de Carvey, ils purent lutter contre la gravité et continuer leur vol en survolant le palais qui menaçait de s'écrouler mais qu'un contrôleur de glace continuait de réparer en soutenant le poids des masses de maçonneries plus porté en les remplaçant par d'épais piliers de glace. Mais ça, c'est une autre histoire. Comme dirait Jean-marie, chien justicier de son état : « c'est un détail de l'histoire. » Ils pouvaient voir le Kitsune à merveille. Celui là les avait même repéré et les regardait à présent d'un air curieux, la tête toujours en partie couverte d'encre. En contrebas, deux voyageurs connus. Joëv le météor et Ares qui se faisaient face à va sortie d'une fenêtre brisée d'une pièce qui partait sévèrement en flamme, flammes qui menaçaient de se disperser dans le pavais déjà assez fragile je le rappelle. Ils pouvaient même voir sur un balcon un groupe e gardes quis 'agitait et commençait à envisager de descendre rejoindre Ares pour le poursuivre.

Mais ce qui intéresse vraiment les deux compères se trouve sur les remparts, non loin du Kitsune. En effet, un voyageur courre à une vitesse délirante sur les remparts de la ville, se rapprochant du dieu-renard. Carvey le pointe du doigt. C'est bien l'homme qu'ils cherchent. A mesure qu'il se rapproche de sa destitation, ils peuvent voir que cette personne n'est autre que Nathanaël, 3° juge des météors et N° 5 de va ligue M, certainement la seule personne dans ce royaume à être capable de tenir tête à Tomoe dans ce royaume cette nuit avec le lord Athom qui est déjà bien occupé et fatigué. Mais Nath', bien que concentré sur son objectif ne manque pas de remarquer les deux silhouettes planant au dessus du palais. Tout comme Joy put reconnaître va tête du 3° juge, ce dernier reconnut Joy. Par contre Carvey... ça l'a pas marqué donc il voit pas trop qui c'est. Par contre... pour Joy, le gamin chiant d'Athénaïde... le tuer, c'est s'attirer les foudre d'Athénaïde et de ses autres gosses. C'est problématique. Mais ce qui l'est encore plus, c'est que ce gamin s'est bien imposé pendant va célestiafest comme un potentiel emmerdeur ! Pire encore, Carvey n'était pas le seul à avoir bénéficié des visions de Deus pendant la seconde nuit de la célestiafest. Nathanaël aussi avait vu son avenir en quelques visions et se voyait en train de combattre Joy, ici même. Il savait donc d'avance que ce merdeux viendrait contrarier leurs plans. Il devait l'empêcher de nuire avant que ce dernier n'agisse. Il connaissait son pouvoir et ses possibilités. Silva avait fait des recherches dessus, s'étant intéressé au cas de ce jeune voyageur. Ce qui importait pour le moment, c'était occuper va puissance de calcule de Joy pour le pousser à bout et l'épuiser. Il sortit alors son sabre du fourreau, il planta ce dernier à ses pieds il saisit le pommeau de l'arme tout en maintenant le sceptre d'or dans son autre main, bien fermement. Il tira le sabre du sol... ou plutôt son douve. Le sabre s'était dédoublé. Il visa Joy puis carvey avec des jetés de sabre. Il répéta l'opération à plusieurs reprise à une très grande vite... Bien que Joy et Carvey soient à près de 200 mètres de lui, ses projections avaient largement une portée suffisante. C'est donc des épées qui venaient à un rythme d'à peu près une par seconde à toute vitesse qui venaient agresser les deux aventuriers qui étaient là pour une chose, voler le sceptre.

Tout ça se déroulait sous l’œil circonspect du kitsune qui émit un profond bâillement avant de se mettre à se gratter une oreille avec une de ses pattes arrière éjectant à chaque frottement une espèce de poudre qui n'était pas de l'EV mais une poudre curative qui normalement devrait s'abattre sur va vil et soigner les maux de chacun mais.... pas d'chance ! Le vent est contraire et la poudre divine partait en s'éloignant de la ville, faisant ainsi va chance de ceux qui va récupéreront et pourront la vendre à prix d'or.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dream-land.forumactif.org
Joy Killamanjiro
Indiana Joy
Indiana Joy
avatar

Pouvoir : contrôleur des chiffres
Points de Puissance : 40 650 points
Points de Réputation : 56 500 points
Points du Membre : 741 points
Double Compte : Diavolo Mayor
Messages : 687

MessageSujet: Re: Tombé du ciel [PV Isaac Sanders]   Dim 14 Mai - 19:14

Roll a four, roll a nine
Find yourself washed up in paradise
Like before you didn't mind
Someone else washed up in paradise, everyday





Joy approchait la cible avec le système Joyaire bien en place. Les rouages mathématiques qu’il avait entraîné plusieurs nuits durant se mettaient doucement dans la grande équation de cette nuit. Il le savait, maintenant, à l’instant où Nathanaël apparut. Il le savait, c’était ce qui l’attendait depuis la fin de la Celestiafest. Les gens qu’il avait rencontrés passaient comme des mirages dans son esprit, tandis qu’il fixait son prochain adversaire, sa prochaine cible, sa prochaine histoire. Il le savait, c’était le dernier test. Savoir si Dreamland allait répondre aux bonnes fées penchées sur ses formules, Euclide, X, Chupah, ses maîtres au tout début, quand il surfait sur la muraille magique et incroyablement bien fabriquée de Mathematica. Il se disait, à ce moment précis, maintenant, qu’il avait somme toute bien vécu dans les rêves, et qu’il devait désormais mettre ce qu’il était, son corps, son âme, son pouvoir et ses mots, dans un combat qui façonnerait la façon dont il avait vécu jusqu’à présent. Il voyait le bout de la formule Joy Killamanjiro, qu’il espérait découvrir, connaître avec de disparaître de ce monde. Il était prêt. Il le savait, il n’y aurait plus d’échappatoire, plus d’alliés, pas d’aides extérieures, il ne voulait même pas que Carvey risque sa peau pour lui. Il allait montrer s’il était capable de relever les défis dont il parlait depuis quelques semaines. Pour Sima, pour tous ceux meurtris, blessés, tués par la guerre. Cette fois, il ne faisait aucune leçon de morale, ni aucune remontrance. Il était serein, même quand le Juge lança son attaque, que Joy contempla avec une attention quasiment maladive, les yeux écarquillés pour ne pas en louper une miette. Il avait écarté les voyageurs qu’il connaissait, les morts, les blessés, les pertes, les combats passés. La douleur s’évaporait de son esprit. Il était enfin ce qu’il avait désirer être depuis le début, un guerrier autant dans l’esprit que dans le corps. Il était prêt, et il le savait. Mieux, il le sentait. Il prit la parole juste avant que les épées ne viennent droit sur Carvey et lui. Il portait encore Monsieur Franck qui tremblait en sentant la tension et la froideur du voyageur qui le soutenait depuis le début de la nuit.


- Carvey, une fois le sceptre entre tes mains, laisse-moi. Je sais que tu m’as demandé de réfléchir, et je n’ai jamais été aussi calme. Je sais ce que je dois faire. T’es mon ami, Carvey, et je me fiche de savoir pourquoi tu veux ce sceptre. Je veux que tu l’aies. Une fois dans tes mains, casse-toi fissa du champ de bataille, laisse-moi survivre ou mourir pour le Kitsune...dans notre monde, on n’a pas souvent l’occasion de donner le meilleur de ce que nous sommes au plus profond de nous. Tu as peut-être l’habitude, mais moi je dois le découvrir. Maintenant. Monsieur Franck, tu sais ce que tu dois faire, ou je dois te le rappeler ? On en a parlé au début de la nuit. On y est, mon vieux.
- J...J...Joy putain ! Je pensais que c’était de la blague !
- Je peux donner ma vie pour sauver celle du Kitsune, la tienne, celle de Carvey. Tu le sais. Présentez-vous ! Présentez-vous !


S’ensuivit un discours passionné de Joy, difficilement retranscrible, sauf peut-être par des discours similaires empruntés au sport noble de combat, de lutte, d’arcades ouvertes, de nez pétés et de lèvres fendues




- Tu m’as compris MONSIEUR FRANCK ! Ça c’est se présenter ! QUI JE SUIS ?
- JE SUIS UN BOULEDOGUE WAAAAAH ! JOY JE CHIALE DE LA BITE PUTAING CONG !
- Monsieur Franck BORDEL ! TU NIQUES LA STRAT ! ON EN A BESOIN ! J’EN AI BESOIN !


Les épées arrivaient, et Joy voyait les trajectoires fuser. Ses billes tournaient autour de son corps et paraient, en forçant leur résistance de bois, quelques lames. Les autres passaient et esquivaient le matheux et le chien sur son épaule. Joy, les yeux révulsés, dans un état de concentration extrême, plaça une première formule sur le sceptre tenu d’une main par le Juge, et plaçait ensuite une bonne vingtaine de formules quand des lames le laissaient respirer. Il fallait les placer maintenant sans quoi son énergie n’allait plus assurer le taf après, quand le combo entrerait en action.
Il sentait son énergie revenir dans un seuil problématique, mais il s’en fichait. Une fois toutes les formules posées sur le Meteor, il plaça une troisième formule puissante de poids immédiatement activée sur l’épée que tenait le Juge, et qui lui servait à lancer des copies. Le but de la démonstration était simple : l’enfoncer le plus possible dans le sol. Il activa son algorithme et utilisa sa technique de Joy au carré, pour la faire disparaître. Ne laissant aucun répit, il calcula une trajectoire, lança sa technique d’Instalock Ossadure, la quatrième, en algorithme pour renforcer ses os sans penser aux conséquences. Il fit monter la vitesse de la trajectoire prenant Nathanaël en point d’arrivée. Puis, une fois préparé, dans l’équivalent d’une dizaine de secondes d’esquives, espérant que Carvey tienne le choc, il hurla dans le ciel de Canin-Ville.


- MACH JOY DROITE EUCLIDIEEEEEEEEEEEEEEEENNE !

Il fonça comme une balle en spirale pour faire dériver les lames. Il entendait Monsieur Franck hurler durant la course, qui dura à peine deux secondes. Le point d’impact décidé par le voyageur était simple et clair : le plexus solaire frappé à pleine puissance par le voyageur qui avait ajouté une puissance dans la vitesse d’exécution de son poing, par les os. Il s’était entraîné depuis la fin de la Celestiafest pour lancer une attaque frontale, directe d’une telle envergure. Le plexus solaire pour bloquer la respiration et créer un moment d'abattement, suffisant pour lancer derrière le déroulé des formules. Malheureusement, il comprit au moment de toucher la peau du Juge que ce dernier s’y attendait. Le choc fut simplement provoqué par l’arrivée soudaine et le déferlement d’énergie soudain. Aussi, Joy espérait qu’il avait tout de même lâcher la garde de l’épée qui servait de modèle aux copies, pour activer ensuite le double effet kiss cool. En effet, à aucun moment, tandis qu’il se tenait devant le torse du Juge, les Conceptions Orbitales n’avaient arrêté de tourner. Les billes de bois avaient paré et suivi la course du matheux, et tournaient autour de lui. Il n'avait qu'à les lancer comme des balles de pistolet, droit sur son ennemi. Il refermait son piège sur la cible, tout en propulsant également en vrilles ses trois pyramides double face directement vers la figure du Meteor.

Mais ce n’était pas tout, en lançant toutes ses billes sur le Juge, dans une triple attaque folle furieuse et complètement boulimique en énergie, Joy activa la formule sur le sceptre. Une fois alourdi, il l’amena vers Carvey. Si le Juge ripostait, le sceptre ferait un détour par la main de Joy. Sinon il irait droit, sans un cas de mouvement brusque ou de mauvais calcul de Joy, il irait droit vers Carvey.
Le reste ? Il s’en occuperait plus tard, d’ici la riposte du Meteor. Ah oui, Joy manquait d’oublier. Au moment de l’impact, les vêtements du Meteor se mirent à peser chacun des dizaines de kilos supplémentaires. Le sort était jeté, comme un lancer de dé tellement aléatoire qu’il en devenait fou. Mais c’était ainsi que Joy considérait son...attendez, on a encore oublié un truc.


- MONSIEUR FRANCK, PRÉSENTE TOI !
- JE CHIALE DE LA BIIIIIIITE ! VOUS N’AUREZ PAS MON DIEUUUUUUU !


Alors que tous les calculs frappaient le Juge, le bouledogue sur l’épaule du matheux lançait sa pisse de clébard peureux dans les yeux du Juge, dans l’idée de lui brûler les yeux ou juste de l’humilier, il y avait eu des débats entre le porteur et le porté pendant quelques minutes sur le sujet. En tout cas le mouvement de grâce du bouledogue avait de quoi montrer l’étendue d’une stratégie élaborée avec raffinement et...quoi, on peut s’arrêter là ?  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carvey
Le marchand lapin
Le marchand lapin
avatar

Pouvoir : Marchand d'artefacts
Points de Puissance : 25 750 points
Points de Réputation : 40 000 points
Points du Membre : 372 points
Messages : 200

MessageSujet: Re: Tombé du ciel [PV Isaac Sanders]   Mer 17 Mai - 18:59

Je pointe du doigt un type qu'on voit sur les remparts avec le putain de sceptre d'or tant recherché. J'ose même pas imaginer va tête que fera Athia quand je lui rapporterai. Mais bon. Ça c'est une autre histoire. Joy semble prêt à en découdre comme jamais. Il ne me regarde même plus, ne me calcule plus. Haha ! T'as pigé ! Calculer, mathématiques, blague. Bref ! Il me calculait encore un peu apparemment par ce que ça  me permettait de flotter dans les aires. D'ailleurs, je sais pas s'il m'entendra ou pas m'enfin voilà, je lui dis ceci avant qu'il se lance à l'assaut le matheux :

- Pour t'économiser, poses moi sur les remparts dès que tu peux !

J'ai une petite idée derrière la tête qui pourrait faire office de distraction, sauver ce foutu renard dans le meilleur des cas et dans tous les cas surprendre mes adversaires. Comme je le disais un peu plus tôt en vous contant une autre de mes aventure. Vous savez celle avec un chat là. Ouais celle là. Eh bah je vous disais que j'étais partisan de la tactique la plus surprenante possible. Et je compte bien agir comme ça. Comme je le fais toujours. Je pense que ce que je compte faire, c'est pas le genre de choses que le météor aurait vu venir.

Mais je tergiverse par ce qu'alors que je commence enfin à me préparer réellement à la confrontation. Notre adversaire lui en est déjà plus à la réflexion et se met à nous balancer comme si c'était de simples fléchettes des putains de sabres qui fondaient vers nous à toute vitesse. Par ce que oui ! Ce con-là me visait aussi. Heureusement pour mon cul, Joy s'occupait de tout. Enfin, ça voulait juste dire qu'il s'épuisait encore plus vite s'il se fatiguait à me protéger. Ça pourrait se révéler fatal à la réussite de notre tentative de vol du sceptre et de sauvetage du Kitsune tout ça. Mais pas le temps de trop réfléchir. Alors que Joy nous fait nous avancer, je sors tout ce que je peux. J'ai mon charme de protection au poignet, au cas ou, ma pipe au bec, elle fume du tabac tonifiant que je tâche de ne pas respirer par ce que quand l'effet du tabac s'estompe, au bout de deux minutes, je deviens tout faible. Il faut donc absolument que je prenne ma bouffée de boost seulement quand je serai certain que j'aurais finis avec tout  ça en moins de deux minutes. Uniquement quand je serai certain que j'aurai besoin de moins de deux minutes pour attraper le sceptre. Dans une de mes mains mon unique arme, le sabre des esprits et à ma ceinture, une petite bourse contenant 5 cristaux de la gloire. Je les garde pour la collection... Mais aussi pour les situations critiques. Et je juge que moi et Joy face au N°5 de la ligue M pour sauver un royaume, un dieu et que j'arrive à entuber Deus et à rendre son sceptre à Athia.... C'est précisément ce qu'on peut appeler une situation critique. Ces cristaux sont très rares. Je crois que si je les utilise, je m'en voudrai à mort. Mais bon, c'est que j'aurai pas le choix. Mais au cas où va situation devienne encore beaucoup plus désespérée... J'ai toujours mon atout que je ne veux pas jouer. Ultima la clé des songes. Je sais que dans la pire des situation possible, je peux la donner à Joy. Je suis persuadé que ça peut lui donner un boost qui permettrait de vaincre même un juge si ce dernier ne vois pas venir le power up. A ma ceinture, bien en évidence, ma solution de replis. Je suis prêt à la dégainer à tout moment si j'attrape le sceptre.

On fonce ! Les épées sont déviées de leur trajectoires par les objets de Joy ou par des un revirement de trajectoire causé par son pouvoir. Joy fonce droit sur le juge. Mon regarde se porte plutôt sur la créature géante divine qui commence à se gratter la tête. Je me suis un peu renseigné sur les contes et légendes du Kitsune. Il parait que c'est censé soigner tous les malades et blessés du royaume. Certainement sur ça que laya comptait pour soigner son père. Manque de chance.... putain d'destin ! Le vent est contre nous. Si j'étais parano, je dirais que c'est un coup monté de Deus. J'ai entendu dire, et je le constate à présent, que le Kitsune est une créature spectrale, intangible. J'en déduis donc que si le juge veut s'en prendre à lui d'une façon ou d'une autre, c'est qu'il a un truc qui lui permet de toucher l'intangible. Il faudrait que j'arrive à savoir quoi. Le débarrasser de ça serait le meilleur moyen de sauver le renard. Mais bon, rien me prouve que justement, le sceptre d'or n'a pas cette utilité, lui permettre de faire un vœux pour toucher le Kitsune.

Alors que Joy frappe le juge, je pose pied sur les murailles, je regarde pas Joy. Comme je viens de vous le dire, j'ai étudié les légendes du kitsune. Il y en a des tas. Tellement que s'en devient débile ! Pas mal se contredisent en plus. Certaines disent que le pouvoir curatif du Kitsune se trouve dans ses queue et que si on les lui arrache on peut en retirer leur pouvoir soignant fabuleux. D'autres disent que si on touche le Kitsune, il meurt, d'autres que c'est s'il est blessés. D'autres disent que c'est juste si on touche à ses queues. Bref. Personne n'a la moindre foutu idée de ce qui se passe si on touche cet énorme renard fantôme. Ça me surprend qu'aucun débile ai tenté jusqu'à présent. J'sais pas, il a dû apparaître quand même une bonne cinquantaine de fois à Dreamland l'animal. Ça me surprend que Tomoe ou les météors soient les premiers à tenter des trucs aussi fou ! C'est ce qui me laisse croire que toutes ces légendes, c'est que de la pure connerie sans le moindre fondement. Mais apparemment, c'est pas ce que croient les météors... sinon ils seraient pas là ce soir. Pas pour le Kitsune du moins. Et je compte fermement profiter de ça ! Un indice sur ce que je compte faire ? Que fait un mec qui se sait en infériorité, cerné par les forces spéciales ? Il prend des otages ! Je vais faire pareil !

Je ne remarque pas Joël qui arrive de l'autre côté. Je suis entre Joël et Joy qui fait face à Nathanaël. Je me tourne vers le juge tout en pointant ma lame sur le Kitsune qui était à portée d'un coup de sabre des esprits. Sabre qui ne touche que l'intangible, le non solide. Bref, avec cette arme, je suis en mesure de blesser le Kitsune. Qu'est ce que je fais ? Je prend en otage les plans des météors. Je me mets alors à gueuler pour être bien entendu par le juge ?

- Si tu bouge Je frappe le Kitsune. Je sais pas si tu sais ce qu'est un sabre des esprits mais je t'explique, ça tranche des esprits et le Kitsune c'est un peu un esprit. Et il trouve que c'est ce que j'ai dans la main un sabre des esprits. Je sais pas ce que tu veux faire avec le Kitsune mais selon les légendes, la moindre blessure et il meurt ! J'hésiterai pas à le tuer plutôt que de laisser le plaisir à des tarés comme vous de le tuer. Mais on a un moyen de s'entendre ! Donnes moi gentiment ce sceptre et je te fous la paix !

J'accompagnais le geste à la parole en tendant la main vers le juge, prêt à réceptionner le sceptre.

- Dis moi-même !
- Oui moi-même ?!
- Euh... j'voudrais pas être présomptueux  mais tu pense qu'il va t'écouter alors qu'il est en plein fight d'une intensité de fou avec Joy ?
- J'pense pas nan !
- Euuuuh ! À quoi ça sert alors ?
- Bah disons que j'arrive à capter son attention ne serait-ce que deux secondes et à passer pour une menace pour lui. Une menace pour lui et ses plans, c'est deux secondes offertes à Joy. Je suis bien conscient que c'est plus l'heure des traités ou de la négociation. Je sais pertinemment que je ne vais pas stopper ce type et encore moins Joy. Mais si par mon attitude surprenante j'arrive à créer de la surprise ou qui sait, de l'hésitation. Ce serait une ouverture en or !
- Mais tu te rends compte que t'as un lance-flamme vivant dans le dos ?
- A ce moment là, je m'en rendais pas encore compte nan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Game Master
D comme Dieu!
D comme Dieu!
avatar

Surnom : Dieu ou Maitre
Pouvoir : Modérer, kicker, administer et tout et tout quoi
Points de Puissance : 100 000 Points
Points de Réputation : 100 000 Points
Points du Membre : Over 9 000 !!!
Messages : 986

MessageSujet: Re: Tombé du ciel [PV Isaac Sanders]   Lun 22 Mai - 18:10

Le juge projetait des armes droit sur Carvey et Joy.... et el senor Frankes dellavega della costa del dol alias le petit fils de pute de merde ! Mais Joy arrivait àves dévier grâce au pouvoir du cheat. Bah ouais désolé mais là hein c'est anti-jeu ! Moi j'ai même plus l'droit de bolosser des PJ comme j'veux ! Je suis tristesse. Ve trio ne cessait d'avancer. Nathanaël voyait bien que ses assauts ne portaient pas mais il savait que devoir arrêter ses attaques étaient une petite consommation d'énergie supplémentaire pour le matheux. Puis, Alors qu'il s'apprêtait à toucher son épée pour créer un énième double de celle-ci et le projeter sur les gêneurs, cette dernière s'enfonça dans le rempart à cause de son propre poids. Nath' arca un souricle interrogatif avant de se concentrer sur Joy. Il se met le doigt dans l’œil s'il pense qu'il a besoin de son arme pour le battre. Il le sous-estime ou quoi ? Il regarde rapidement la créature accompagnant Joy. Il le reconnaît, le marchand qui avait tenté de négocier avec Deus. Une créature même pas combattante. Ce n'est pas une menace. Il remet toute son attention sur Joy qui fonce alors de plus belle sur lui à toute vitesse, poing devant. Nath' avait totalement abandonné l'idée d’utiliser son épée mais gardait bien fermement le sceptre en main. Il le serrait si fort. L'équivalent de la masse d'un immeuble en terme de puissance de poigne enserrait le sceptre.

Le moment de l'impacte arriva. Il positionna sa main libre pour venir accueillir le poing de Joy comme s'il attrapait une balle de base-ball. La frappe était puissante. Il sentit comme va peau de sa main cramer sous la puissance l’impact mais il tint le coup. La force du coup fit reculer Nathanaël quasiment jusqu'à tomber du rempart. Il a de va ressource ce petit. Se dit il en comprenant qu'il ne pourrait parer l'attaque qui survint ensuite. Il se prit les billes de plein fouet dans le râble. Sur un voyageur normal, elles l'auraient percés comme des balles. Mais là, on parle d'un homme dont le pouvoir est de transcender les limites du corps humain. Les billes firent tout juste l'effet de balles de flashball miniatures, causant chacune un bleu là où elle toucha le juge. Cela eut pour effet de le déstabiliser un peu mais il ne perdait pas de vue qu'il ne devait lâcher le sceptre. Quant aux pyramides qui arrivèrent juste après, il se servit du dit sceptre pour parer l'arrivée des projectiles qui ricochèrent sur l’objet d'or massif.

C'est à ce moment là que plusieurs choses se produisirent. Presque en même temps. Il entendit la voix de la créature qui s'adressait à lui. Elle était à peu près à 25m de lui, juste devant une des pattes du Kitsune qui les regardait tous d'un air curieux. Nathanaël détourna les yeux de Joy pour voir que la créature menaçait le dieu renard de son arme. Imbécile ! Le Kitsune n'a pas de forme physique ! Tu ne pourras le blesser avec une épée ! Si c'était si simple... les propos du marchand se développèrent. Les yeux de Nathanaël s'écarquillèrent. Si ce qu'il dit est vrais... ses menaces ne sont peut être pas en vair.  L’espace de cet instant. Ve marchand parvint à semer le doute dans l'esprit du juge qui utilisait tout le potentiel de son cerveau pour analyser va situation. Il pouvait voir plus loin Joël qui arrivait en courant. Ivl devait être à un peu plus de 100 mètres derrière le marchand. Ça ne l'empêcherait certainement pas de l'attaquer avec ses flammes. Le marchand ne semble pas l'avoir vu. Mais il faut quand même prendre la menace au sérieux. Qui est ce type ?! Inconnu au bataillon. Pas un élémentaire. Pas un obscure. Son royaume n'est relié à aucune alliance. Un électron libre. Les pires ! Il a l'air sérieux. S'il bluff, il le fait très bien. Il n'a aucune atatche au Kitsune, aucune raison particulière de vouloir le sauver Mais Nath' se rappelle qu'il convoitait des ailes céleste auprès de Deus. Cette créature a donc des couilles et est attirée par l’appât du gain. Il est possible qu’elle veuille le sceptre juste pour s'enrichir ou le vendre au plus offrant. Dans ce cas là, en effet, le kitsune pour lui importe moins que le sceptre. Puis, s'iv n'a pas aimé l'action des météors au cours de la célestiafest, serait il capable de blesser le kitsune et ve faire disparaître juste pour les empêcher de réaliser leurs plans ?! Toute trac e d'incertitude était absente du visage du marchand.

Tous ces calcuves se réalisèrent en pas une seconde dans la tête de Nathanaël. Pas question qu'il lui donne ve sceptre. Après tout, rien ne s’empêchait de l'utiliser contre eux juste après. Nath' comptait plutôt sur Joël pour se charger de cette créature. En attendant, il devait se débarasser de joy. Il tourne à nouveau va tête vers ce dernier pour se prendre.... Oh nan putain ! Nan mais vive la gloire et le charisme quoi ! Putain mais les matheux vous êtes vraiment dégueu quoi ! Entre un qui passe son temps à montrer sa bite à qui veut la voir et même à qui veut pas la voir et bifle des caméra. Non j'ose pas le dire ! Je préfère rage quit !

Bon ok vous m'obligez à le dire. A peine eut-il tourné la tête qu'il se prit la pisse de la créature canine sur l'épaule de Joy en plein dans la face. Bon, rien dans les yeux. Mais en fait c'est con à dire mais il s'attendait pas un instant à un truc aussi con et eut un petit geste de surprise. Ça, plus les propos de Carvey eut pour effet de faire lâcher un peu de pression sur le sceptre qui, sous l'effet des formules de Joy commença à glisser des mains du juge pour tenter e partir vers Carvey. Le juge se rendit bien vite compte de ça et raffermit sa prise vers le sceptre qui tentait d'aller vers Carvey. Il utilisait toute la force dans son bras pour le retenir. On voyait une veine se gonfler sur son bras. Et clou du spectacle... ou plutôt clou dans le cercueil du plan des météors, apparut, survolant le pavais Tomoe qui observa Nathanaël derrière son masque.

- Nathanaël Mullen... Un de tes larbin m'a dit ce que tu compte faire. J'ai donc le plaisir de t'annoncer que je vais devoir te péter ton p'tit anus !

Le contrôleur de l'encre leva les bras et toute l'encre à terre tout autour du palais et du Kitsune qui n'était pas encore sèche commença à léviter pour converger vers les paumes de tomoe. Il voulait faire une sorte de genkidama d'encre vers va gueule de Nathanaël qui était pour le moment immobilisé par le mouvement du sceptre que Joy avait mis dessus grâce à ses formules. Nathanael pouvait retenir le sceptre mais cela l'immobilisait. Le Juge calcula la situation. Aucun autre membres des météors n'était là pour l'aider. Joël ne pouvait le débarrasser de Tomoe même s'il le voulait. Joy était hors d'atteinte de Joëv, Carvey se trouvant sur la trajectoire de tire potentiel. Il n'avait plus le choix. Il devait utiliser le sceptre. Leur plan en dépendait. Que faire ? Il ne pouvait se permettre de faire un vœux inconsidéré. S'il formule mal son vœux, il ne se produira pas ce qu'il attend. Et puis il ne peut faire un vœux trop ambitieux. Tuer tomoe ? Il pense pas que ce soit possible. Tuer Joy ? Ça le serrait. Mais pour avoir Athénaïde dans les pattes ? Nan très peu pour lui. Il ne voyait qu'une chose pour ve sortir de cette situation. Il jura de dépis d'être obligé de gâcher ainsi un objet si foirmidable à devoir faire un vœux comme ça.

- Merde vous faites chier !

Nath' qui perd son calme c'est pas si courant. Il forçait pour empêcher le sceptre de partir dans les mains de Carvey avant de hurler son souhait.

- Je veux que Tomoe Irezumi et Joy Killamanjiro soient téléportés le plus loin possible de moi !

A peine sa phrase fut elle finit que l'encre retomba sous l'effet de la gravité. Et Joy et Tomoe venaient de disparaître d'un coup. Ils n'étaient plus dans ce royaume. Ils avaient été téléportés à l’autre bout de Dreamland, quelque part dans va 5° zone à l'extrême est du monde des rêves. Ça y est ! Les deux gêneurs étaient à présent expulsés de la partie. Ils ne pouvaient plus empêcher les météors d’accomplir leur objectif. La dernière opposition présente était le marchand. Mais contre toute attente. Les algorithmes de Joy n'avaient pas disparus et une force invisible continuait de tirer le sceptre vers Carvey.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dream-land.forumactif.org
Joy Killamanjiro
Indiana Joy
Indiana Joy
avatar

Pouvoir : contrôleur des chiffres
Points de Puissance : 40 650 points
Points de Réputation : 56 500 points
Points du Membre : 741 points
Double Compte : Diavolo Mayor
Messages : 687

MessageSujet: Re: Tombé du ciel [PV Isaac Sanders]   Jeu 25 Mai - 18:15

Le Juge n’avait pas usurpé son titre. Non seulement il gérait toutes les formules, y ripostait avec le sérieux nécessaire pour tout envisager, entendait Carvey et ne se laissait pas démonter par la présence du Kitsune. Le poing du matheux avait beau avoir une force démesurée par rapport à celle basique de l’ado, il était clairement dépassé par celle du Meteor. Silva avait donc de bons et grands alliés à ses côtés, c’était une évidence, maintenant l’expérience devenait une certitude. Nathanaël portait sa puissance non sans un vrai panache dans ses actions. Joy comprit encore un peu plus ce qu’on lui avait dit sur Dreamland. La puissance, les attaques, concevoir les combats comme une bataille, tout donner et surtout anticiper son adversaire...tout revenait en mémoire, et cela lui fit esquisser un sourire, qui relevait plutôt du rictus de douleur quand son poing fut stoppé par son adversaire. Le coup de poing monstrueux le fit reculer, cramer sa main, mais il n’y avait pas assez de puissance pour vraiment changer la donne. Les billes qui arrivaient juste derrière lui firent simplement de petits dégâts, des douleurs minimes pour un voyageur de ce niveau. Les pyramides, enfin, furent parées avec le sceptre qu’il tenait fermement dans sa main. La triple attaque de Joy avait échoué, bien sûr, mais le matheux nota le seul résultat visible et clair dans cet ensemble risqué : l’attaque au corps à corps était celle qui fut la plus efficace des trois. Il l’avait senti depuis quelques temps, le jeu des billes et des pyramides ne remplaçait pas le corps à corps, et il savait désormais vers quelles nouvelles formules se diriger.



Fort heureusement pour lui, Carvey prit la relève avec sa gouaille légendaire. Même Joy, pourtant habitué aux malices du marchand, ne savait pas s’il disait la vérité, s’il bluffait, s’il savait même ce qu’il disait. Dans tous les cas, ça avait marché, Nathanaël l’écoutait en ayant une petite frayeur visible sur son visage. Le temps commençait à se rallonger, et Joy était dans l’expectative des mouvements du Juge. Il vit Joël, le voyageur du feu des Meteors, arriver sur eux en gueulant et en faisant ces trucs habituels et menaçants que font généralement les voyageurs du feu, et Joy plaça une formule pour alourdir ses ou son dernier vêtement qu’il portait, pour le ralentir, et aussi de manière gratuite pour le déstabiliser, le temps de régler son compte au Juge. Pour l’heure un voyageur du feu n’était clairement pas une menace face à son pouvoir, et Carvey saurait bien s’en tirer avec deux trois formules. Joy plaça sa gravitation universelle sous les pieds du marchand pour qu’il fasse du roller sur les airs, de nouveau, au cas où, puis, le temps que le bordel ne dégénère, il reprit ses formules sur le sceptre tenu par le Meteor en face de lui, vers les remparts. Oh, il plaça juste la formule de trajectoire, à pleine vitesse mise au carré avec un point fixe sur Carvey. Dans ce laps de temps, pour se concentrer, il fut aidé d’abord par Monsieur Franck, qui lâcha sa pisse sur le Juge encore plus surpris, et Tomoe fit son apparition pour participer à la petite sauterie. Joy tremblait en sentant le numéro un bien colérique...ça allait partir en sucette.



Tout se passa très vite. Tandis que le sceptre allait pour se barrer, Joy déchaînant l’activation des formules pour faire lâcher prise au Juge, ce dernier lança son vœu. Alors, plus de Kitsune, plus de Carvey, plus de Nathanaël, plus de Canin-ville, plus rien sinon un éclair blanc. Même Monsieur Franck avait disparu de son épaule. Juste avant de disparaître sous l’effet du vœu, Joy avait enchaîné les formules pour que le sceptre se barre vers Carvey, et maintenant sorti du jeu, il espérait vraiment que son ami marchand ait pu le récupérer avant sa disparition. Il se releva un peu sonné et vit un endroit qu’il ne connaissait pas. Il zieuta les alentours, rien, personne, sinon Tomoe avec son masque, avec un air de colère froide dans le regard uniquement visible derrière l'objet, mais pas dirigée vers Joy par chance. L'enfoiré de Juge laissait Joy dans une colère sourde, une véritable frustration et un sentiment d'injustice profonde. Mais le matheux se dit aussi qu'il n'avait pas été aussi fort, aussi rapide, en somme aussi efficace qu'il l'aurait fallu. Il avait encore du travail...et des innocents et un dieu en paieraient le prix fort...



Une énorme clameur retentit et fit se retourner les deux voyageurs. Un troupeau énorme de monstres divers, gigantesques en taille et en poids, venait droit vers eux, en rasant une partie de la région. Joy se mit à léviter, en regardant Tomoe.





- Je crois qu’on ne peut plus rien faire pour le Kitsune, maintenant. Nous avons échoué, Tomoe. Si on arrive à semer ces bestioles, je te propose la cuite du siècle dans le premier rade dégueu qu’on trouve, et on picole comme des sacs jusqu’au réveil. J’suis désolé pour ton tatouage sinon...et si t’as rien à foutre j’veux bien ton art sur mon dos. J’suis pas le Kitsune, c’est clair, mais au moins t’auras tatoué quelqu'un cette nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joël Hamel
Combattant Du Feu Libre
Combattant Du Feu Libre
avatar

Team : Meteors
Pouvoir : contrôleur du feu
Points de Puissance : 34 400 points
Points de Réputation : 42 500 points
Points du Membre : 531 points
Double Compte : Maahes
Messages : 381

MessageSujet: Re: Tombé du ciel [PV Isaac Sanders]   Ven 26 Mai - 13:10

On peut dire que c’était vraiment pas la forme de mon côté, puisqu’en une soirée j’étais devenu borgne et manchot. Il manquerait plus qu’on me coupe la jambe pour complètement me casser, comme un lego. Mais au-delà de la douleur au niveau de mes blessures il y avait autre chose qui me tracassait avec mon corps. Je sentais mes flammes s’agitaient plus qu’habituellement, avec des sortes d’alertes dans ma tête. Je sais ce que tout ça signifiait, ça voulait dire que le moment où je perdrais le contrôle de mon propre Feu arriverait bientôt. Si je n’ai plus assez d’énergie pour garder mes flammes avec une laisse, alors qui sait ce qui pourrait arriver. En général j’évite d’en arriver à de telles extrêmes et je me repose afin de recharger les batteries, mais on peut dire que ce soir rien ne s’est passé comme prévue.

Plus loin devant moi se trouvait le Juge qui se tapait contre Joy et Carvey, vraiment un scénario que j’aurais jamais pu prévoir. Même si bon… Je savais déjà que le jeune homme était assez téméraire et couillu pour faire face à l’un des top 10 de notre ligue. Personnellement je n’arrivais pas à bien voir ce qu’il se passait plus loin, ma vision ayant pris un sale coup de faux plus tôt. Mais je devais aider Nathanael, sans quoi c’est toute notre opération qui serait compromise. Si on arrive même pas à récupérer la queue du Kitsune… Alors à quoi tout cela aura servi ? Je ne peux pas éternellement me cacher derrière l’excuse « c’était quand même cool de se battre contre des types forts ». Merde, je sais même plus combiens de chiens j’ai dû tuer pour en arriver jusque-là, est-ce que ce serait pas moi avec le plus gros compteur de kill jusqu’à présent ?

Je ne veux jamais avoir de regret dans ce que je fais, c’est pour cela que je place toutes mes forces dans la réussite de ce que j’entreprends. Et pour le coup Joy et Carvey devenaient des obstacles. Serrant fermement les dents, je décidais de détruire les dernières barrières dans mon « self-control » et laissait un torrent de flammes m’entourant. Le tatouage sur mon torse réagissait à cela, il se déployait à une vitesse folle sur le reste de mon corps tandis qu’une nouvelle partie se débloquait : de nouveaux tatouages apparurent sur mon visage tandis que certaines lignes sombres rentraient dans mes yeux, changeant la couleur de ces dernières pour qu’ils deviennent rouge flamboyant. Ca me donnait l’impression d’avoir la rage, et c’était probablement le gars car je commençais à reprendre de plus belle ma course en déployant mes dernières réserves d’énergie. Chaque pas que je faisais était accompagné d’une projection de flammes en vue de m’accélérer, j’utiliser à plein escient mon Speed Fire à un niveau que je n’avais jamais testé.

Ca donnait l’impression que je traçais une route de Feu derrière moi tandis que je fonçais tout droit dans la direction de Carvey. Sur le côté j’entendais la voix de Tomoe mais je n’arrivais pas à le voir à cause de mon œil manquant, j’ai faillis reconsidérer ma course pendant un moment, mais tout se confirma quand Nathanael prononça son vœu. Tomoe et Joy étaient sûrement partis… Il ne restait plus que Carvey ! Je forçais sur mes jambes enflammées, sentant la chaleur de ces dernières qui commençait à devenir menaçante, même pour moi. Je sentais la peau de mes pieds crépiter comme du petit bois dans un feu de camp. Pourtant il ne restait plus grand-chose comme distance entre Carvey et moi… Il était à portée de tir, mais était-ce vraiment le meilleur choix ? Si je relâchais mes flammes dans mon état actuel… Qui sait où elles partiraient. Elles pourraient tant bien blesser Nathanael que faire fuir le Kitsune. Je n’avais pas le choix, j’allais devoir faire ça avec la force brute ! Une fois à bonne distance je décidais de relâchait un dernier Speed Fire qui écorcha mes jambes alors que je me propulsais comme un véritable boulet de canon sur l’escroc. Un boulet de canon en Feu.

▬ DOSKOOOOOOÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏ !!!


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carvey
Le marchand lapin
Le marchand lapin
avatar

Pouvoir : Marchand d'artefacts
Points de Puissance : 25 750 points
Points de Réputation : 40 000 points
Points du Membre : 372 points
Messages : 200

MessageSujet: Re: Tombé du ciel [PV Isaac Sanders]   Mer 31 Mai - 10:35

J'avais un timming démentiel sans même le vouloir par ce que mon intervention semblait avoir dérangé Nathanaël pile ce qu'il fallait. Et en plus, c'est à ce moment précis que tomoe débarque avec sa bon grosse aura monstrueuse et s'apprête à en découdre avec Nathanaël au moment où ce dernier se retrouve à devoir lutter contre le pouvoir de Joy qui semble imposer au sceptre de se déplacer dans ma direction. Il va être temps pour moi d'agir, de profiter de ce moment de flottement, du fait que Nathanaël doive lutter contre la force de Joy et de la menace que représentait Tomoe pour m'emparer du sceptre. Je me demande un instant si ça vaudrait pas mieux que je m'exécute vraiment et que je blesse le Kitsune d'un coup de sabre au passage. Je dois avouer que je suis assez curieux de nature et que j'aimerais savoir si toutes ces légendes à la con c'est belle et bien du bullshit autant que j'ai envie d'emmerder les plans des météors.

Pas le temps de cogiter à ça par ce que l'action bouge. Je réagis pas assez vite ! Me poser ce genre de questions ça sert à rien sinon me faire perdre un temps de réaction qui est précieux quand on fait face à des personnes comme Nathanaël et Tomoe. Par ce que cet enfoiré de météor sait qu'il a un atout en main. Un atout qui peut littéralement lui permettre de vaincre n'importe quelle main. Il devait réserver cet atout pour la pire situation possible. Et je cvrois que pour lui, cette situation est arrivée. Pour lui, je pense que le pire scénario, c'est se retrouvé face à Tomoe sans être capable de se battre à 100% contre lui. C'est le cas actuellement à cause de la menace que constitue tout de même Joy. J'ai l'impression qu'en face à face pure, Joy n'a aucune chance contre Nathanaël qui a été assez peu touché par les assauts du matheux mais Joy semble suffisamment gênant pour  empêcher Nath' de tenir le choc face à un Tomoe visiblement sévèrement sur les nerfs et animé d'une volonté de casser d'la danseuse étoile. Bref, je pense que Nathanaël comprend encore mieux la situation que je ne la comprends. Je ne me suis pas encore mis en mouvement pour tenter de lui dérober le sceptre que j'entend quelqu'un derrière moi. Je tourne la tête et reconnais Joël qui se dirige vers moi. Putain c'est vrais que c'est un météors. Comment on peut être assez con pour intégrer les météors ?! Remarque, ça êut se comprendre dans son cas vu son taré de seigneur. Comme quoi t'as des seigneurs vraiment con. C'est par ce qu'ils sont aussi cons que les météors sont aussi débiles. M'enfin bon, on soigne pas la connerie par la débilité.

- Mer...

J'ai à peine le temps d'étouffer un juron que j'entends le juge à son temps ouvrir la bouche pour faire la seule action intéressante qu'il pouvait faire. Faire un vœux et utiliser le sceptre. Je l'entends commencer son vœux. Trop tard, je pourrai pas l'empêcher de le faire. J'attends fébrilement chaque mot suivant pour arriver à savoir quel vœux il va faire. Selon le vœux qu'il fait, je suis vraiment dans la mouise. On est vraiment tous dans la mouise. Mais heureusement, le sceptre a des limites et sa puissance dépend de son utilisateur. Bon, c'est pas forcément rassurant vu qu'on parle d'un voyageur aussi bien classé. Mais disons que je suis pas certain qu'il puisse souhaiter la mort de tous ceux qui s'opposent à lui cette nuit. Bah ouais, sinon il l'aurait fait plus tôt et aurait eu le champ libre pour agir. Mais bon, il est largement assez fort pour faire un souhait particulièrement dérangeant. Je découvre que le vieux de nathanaël est ni plus ni moins de se débarrasser de tous ses principaux adversaires cette nuit. Joy et Tomoe. Moi ? Je dois certainement pas représenter une menace suffisante ou peut être que quelque chose d'autre l'empêchait de vouloir me faire disparaître également. Peut être va volonté de me tuer comme je suis une créature. D'essayer de me dépouiller, sachant que j'ai des objets magiques intéressants ?

A peine la phrase de Nathanaël terminée que Joy et Tomoe disparaissent sous nos yeux. Merde ! Je perds tous mes soutiens et seul face aux deux météors, c'est évident que je ne fais pas le poids.  Mais ça pourrait être bien pire. Je pourrais être complètement hors jeu. Mais je suis encore dans la course et maintenant, je sais que Nathanaël ne peut plus faire de vœux. Mais je suis tout de même sauvé pour une raison toute bête. Apparemment, ce n'est pas par ce que Joy a disparu que son pouvoir n'agit plus. En effet, si j'ai bien pigé, il peut fixer des effets à une chose ou personne et apparemment, son sort pour envoyer le sceptre dans ma direction est toujours là. J'affiche un sourire. J'ai toujours mes chances. Il me suffit de faire en sorte que Nathanaël n'ai plus la force de lutter contre la force du pouvoir de Joy pour que le sceptre vienne directement dans mes mains.

Mais tout ça est plus facile à dire qu'à faire. Bien évidemment ! Par ce que t'as un Joël, toujours dans mon dos qui décide de me foncer dessus, tête la première, propulsé par les flammes en gueulant comme un abrutis. Bravo mec ! L'attaque dans le dos ça marche tellement mieux quand on gueule à son adversaire qu'on va attaquer.  Nathanaël semble toujours occupé à lutter contre le mouvement du sceptre. Ça me permet de me concentrer sur Joel.

- Tu es un abrutis Joël ! Merci !

Ouais ! Toujours remercier les gens s'opposant à soit d'être des cons. Par ce que s'ils l'étaient pas autant, ce serait tellement plus compliqué d'arriver à ses fins. Je fais face au contrôleur du feu qui arrive vers moi propulsé comme un boulet de canon. J'inhale la fumée de ma pipe qui me tonifie alors immédiatement. Je suis plus fort, plus vif, mes réflexes plus aiguisés et tout et tout. Je reste stable sur mes appuis et tend ma main libre devant moi activant mon charme de protection qui génère un bouclier que je devine pas assez résistant pour résister à l'impacte. A force d'utiliser cet objet, je capte parfaitement son seuil de résistance. Mais mon objectif n'est pas de résister à l'impact mais de m'en servir. Grosso modo. Vu la vitesse de Joël, il y a de bonnes chances pour qu'il me projette à toute vitesse. Et dans quelle direction ?!  Nathanaël ! En gros, Joël m'offre sur un plateau d'argent une force de frappe que je n'aurais même pas pu déployer moi même contre le juge. Le bouclier, c'est juste pour éviter de choper tous les dégâts. L'idée c'est d'arriver à bénéficier de la force de projection de l'attaque sans recevoir les dégâts. Et en un sens, Joy va encore m'aider car j'ai sentis un peu plus tôt qu'il avait utilisé un dernier truc de matheux trop cheaté pour me rendre plus léger.

Le choc se produit et à ce moment, je saute. Je commence à être projeté en direction de Nathanaël quand mon bouclier se brise. Les flammes dégagées par Joël me crament le bras. Je tire une grimace de douleur. Mais je pense que ça reste assez superficiel. Faudra juste que je soigne ça quand tout ça sera finit. Mais globalement, je ne mange rien du choc grâce au tabac tonifiant qui amplifie ma capacité à emmagasiner va puissance du choc qui doit tout de meêm infliger un certain stress à mon corps malgré le bouclier. Normalement Joël pour sa part devrait être freiné par l'impact avec le bouclier. Si je suis pas trop con, ça devrait faire comme des boules de billard. Lui se stope et me transmet toute sa force de mouvement en direction de Nathanaël. Je me retrouve propulsé droit vers le juge à toute vitesse, pieds droits devants et à mon tours je me met à gueuler le nom de cette destructrice technique apprise d'un ami, un grand maître du rap et  la marouflerie en mode bourrin.

- Caruveyyyyyyyyyy ! Duropu Kickuuuuuuuuu !

Ouais je réadapte un peu le nom par ce que moi je m'appelle pas Diavolo quoi. Donc l'idée c'est que je suis propulsé à toute vitesse sur le juge, pieds joints en direction de son visage avec l'intention de lui envoyer un bon drop kick des familles dans les gencives. Je rappelle que je suis boosté par ma fumée tonifiante. J'étais arrivé à me stabiliser un peu en l'air grâce aux formules de Joy au lieu d'être projeté comme un mannequin désarticulé en direction du juge. C'est quoi mon intention réelle ? Par ce que vous vous doutez bien que j'ai plus de suite dans les idées que tous ces bourrins qui chercheraient juste à cogner le juge. Nan en fait j'suis persuadé qu'il faut plus qu'un pauvre drop kicke pour arrêter ce type. En fait, le coup n'est qu'une diversion pour mon réel coup. Pendant que Nathanaël parera mon coup de pied volant... je lui enverrai un coup de sabre dans son bras qui porte  le sceptre. Ainsi, j’annulerai son pouvoir et il n'aura plus la poigne suffisante pour résister contre la force qui attire le sceptre vers ma main et il ne me restera qu'à le saisir... Et à disparaître. Alors que je m'approche de Nathanaël, deux pieds joins vers son visage, mon bras s'étend pour aller abattre mon sabre des esprits sur le bras du juge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Game Master
D comme Dieu!
D comme Dieu!
avatar

Surnom : Dieu ou Maitre
Pouvoir : Modérer, kicker, administer et tout et tout quoi
Points de Puissance : 100 000 Points
Points de Réputation : 100 000 Points
Points du Membre : Over 9 000 !!!
Messages : 986

MessageSujet: Re: Tombé du ciel [PV Isaac Sanders]   Dim 4 Juin - 12:32

la situation s'était pas aussi bien goupillée pour Nathanaël qu'il ne le pensait pour la bonne et simple raison que bien qu'il soit disparu, Joy continuait de l'empêcher d'agir. En effet, les algorithmes accrochés par Joy, une fois activés continuaient de faire effet jusqu'à ce que Joy les arrête. Or, s'il ne les a plus en vue, il ne peut les arrêter. Il se retrouve donc avec les foutus algorithmes de Joy qui continuent de l'emmerder. Il n'avait pas pensé à ce paramètre une seule seconde. Il se retrouvait donc avec ce sceptre qui voulait s'échapper pour aller vers la créature en face de lui. Créature qu'il n'avait pas fait téléporter pour la bonne et simple raison qu'il ne représente pas une vrais menace, qu'il ne connaît pas son nom et qu'en effet, il se tâte bien à lui voler son fameux « sabre des esprits » qui semble un objet intéressant. En attendant, il était pas mal immobilisé par ce foutu sceptre qu'il ne trouvait pas moyen d'arrêter. Il arrivait à le maintenir dans sa main sans trop de problème mais ça le forçait à rester stable sur ses appuis et à ne pas bouger par ce que qui sait, s'il se met à courir sur carvey, le sceptre dans son mouvement pourrait lui faire perdre de l'équilibre et tout. Il préfère jouer la sûreté parc ce que, heureusement pour lui, Joël était là et s'apprêtait à mettre assez vite hors d'état de nuire la dite créature en lui fonçant dessus... en perdant son slip ! Bah ouais ! Joy venait d'alourdir son dernier vêtement qui sous l'effet de sa masse tomba juste des hanches du contrôleur du feu pour tomber à ses chevilles. Alors là les météors, zéro crédibilité ! Entre un qui s'prend la golden shower et l'autre qui finit à poil... le respect est mort je crois ! Au passage, monsieur Frank avait finit, avec la disparition de Joy, à tomber des remparts et s’assommer comme une merde. Heureux d'avoir fait son p'tit pipi.

On a donc un Joël, cheveux et bite au vent qui fonce tel un boulet de canon droit vers Carvey. Mais le marchand, débrouillard comme pas possible trouva une parade à l'attaque Il généra un bouclier qui se brisa au moment de l'impact mais fut largement suffisant pour arrêter le gros de l'attaque. Comme prévu pour lui, Joël fut stoppé immédiatement par la défense du marchand et il put assez vite se rétablir sur des appuis stable pour retourner à l'attaque. Cependant, Carvey avait été projeté sur Nathanaël et fonçait à présent sur lui, deux pieds en direction du visage du juge qui afficha un léger sourire air de dire « tu pense vraiment que ça va m'arrêter ? » Par ce qu'en effet, le juge tendit juste une main devant son visage et stoppa l'attaque furieuse du marchand sans même sourciller. Nathanaël était même content par ce que le marchand était venu à lui, il pourra donc lui voler son arme. Cependant, le coup de pied de Carvey n'était qu'une feinte. C'est mal le connaître que de penser qu'il peut faire une attaque frontale de ce genre juste pour blesser. Nathanaël en positionnant sa main devant son visage avait coupé son champ de vision assez longtemps pour qu'il ne voit pas le second coup de Carvey qui frappa son bras portant le sceptre. Sans comprendre pourquoi, Nathanaël sentit son contrôle pourtant absolue sur son corps s'évader de son bras. Il n'avait plus la force de retenir le sceptre qui lui glissa des doigts et arriva dans la main de Carvey. Ça y est ! Il y était arrivé à s'emparer du sceptre. Par contre, ça s'était pas du tut passé comme dans sa vision de la célestiafest. Preuve qu'on ne peut réellement se fier à ces visions. Carvey n'avait à présent plus qu'à s'enfuir et...

Attends mon p'tit gars ! Ça se passe pas aussi simplement que ça. Par ce que non seulement Nathanaël a stoppé son coup de pied mais il est arrivé à attraper un de tes pieds dans la manœuvre. Tu te retrouve donc, saisit au pied par le juge, entièrement à sa merci pour qu'il puisse reprendre son sceptre et te voler ton épée. Il regarde juste un instant sa main à présent libre d'un air curieux. Il comprend vite que c'est l'effet du sabre de Carvey. C'est logique, si ça tranche les esprits, ça tranche l'énergie qui réside au sein des voyageurs et les coupe de leurs pouvoirs. Une arme décidément très intéressante qu'il aimerait bien avoir. Mais bon, Carvey l'énerve un peu et il se doute que le marchand ne se laissera pas faire et trouvera peut être une autre entourloupe. Puis qui sait quel autre objet il a en poche et Nathanaël préfère éviter de lui laisser le temps de faire comme lui un vœux avec le sceptre, un vœux qui peut, potentiellement s'il est bien pensé, totalement ruiner leurs plans. Il a Carvey en main. Il le soulève et s'apprête à le projeter à toute vitesse, la tête contre les remparts dans le but de l’assommer ou le tuer, qu'importe pour pouvoir récupérer épée et sceptre sur ve corps inconscient ou mort du marchand. On a donc un Carvey, la tête à l'envers, toujours pied dans la main de nathanael dont le crane se dirige dangereusement vers le rempart.

Nathanaël semble parfaitement gérer sa situation, ce qui laisse le temps à Joël de se concentrer sur son feu et sentir qu'un contrôleur du feu s'approche à toute vitesse en traversant le palais à toute vitesse. Ça ne peut être qu'une personne : Arcos ! Plutôt que d'aider Nath' qui n'a pas besoin d'aide, ce serait une bonne idée d'aller au devant des problèmes et d'essayer d'aller faire barrage au prince pour que nath' ai vraiment le champ libre pour arracher une queue au Kitsune. Par ce que bon, pas pour dire mais il va vite venir à bout de Carvey.

*****

Pendant ce temps, à l'autre bout de Dreamland, dans la 5° zone, deux contrôleurs, un de l'encre et un des mathématiques se retrouvaient face à une horde de monstres de toute teille et de toute forme que même eux deux ne pourraient maîtriser vu leu état de fatigue à tous les deux. Ils ont encore du jus mais pas assez pour ça.  Mais bon, en se rendant compte qu'il s'était fait posséder, Tomoe hurla de colère pour laisser sortir toute sa rage. Une rage contre les météors qui venaient de ruiner son plan qu'il préparait depuis des années. Des années qu'il rassemblait de l'encre spirituelle pour pouvoir tatouer une créature intangible. Des années qu'il attendait que le jour j arrive, des années qu'il préparait un groupe pour le soutenir dans cette tâche et tout ça... pour rien ! Il s'empara de son masque, l'arracha de son visage et le balança au sol, le brisant en mille morceaux.

- PUTAIIIIIIIIIIN ! VA T'FAIRE FOUTRE MONDE DE MERDE !!!! ALLEZ VOUS FAIRE ENCULER LES METEORS !! LA PROCHAINE FOIS QUE JE VOUS VOIS JE VOUS D2FONCE TOUS AUTANT QUE VOUS ËTES !! J'EMMERDE CE PUTAIN DE ROYAUME CANIN ET TOUS SES HABITANTS !!! ET J'EMMERDE CE MASQUE DE MERDE !!!

Il prit quelques secondes pour se calmer avant de se retourner vers Joy qui pour sa part semblait bien accuser le coup. Ça l'irritait un peu par ce que bon, sur le coup, lui qui préparait ça depuis tant de temps. Cette nuit qui devait être la consécration de son parcours de voyageur ! Sur le coup, il avait juste une énorme envie de foutre une baffe stratosphérique à Joy. Il avait envie de voir personne et encore moins un putain de gamin qui essaie de relativiser. Il regarda Joy avec une colère assez terrifiante. L'espace d'un instant, Joy put sentir son envie meurtrière. Il était tenté de passer ses nerfs sur Joy. Mais il respira un peu et se calma. C'était pas la fin de sa vie de voyageur. Il trouvera bien autre chose pour entrer dans la légende. Puis à quoi ça l'avancerait de tuer Joy à part se foutre sa mère à dos et devoir va supporter ad vitam eternam ?

- Ta gueule j'ai aucune envie de tatouer un gosse dont va mère voudra me faire la peau si j'le fais ! Mais va pour la cuite !

Il partit alors dans la direction opposée à celle de la horde de monstre, suivit par Joy. Après un moment de course, ils tombèrent sur un rade perdu au milieu de nulle part. Il avait un truc presque surnaturel ce rade. Ça ressemblait à un relais de routier perdu au milieu d'un désert. Étrangement il y avait beaucoup de monde. Je soupçonne ces créatures d'être des sortes de projections. Des créatures qui n'existent que dans ce bar à vivre l'instant présent. De réelles chimères. Et ensuite... Tomoe et Joy se prirent la cuite de leur vie. Mais ça, c'est une autre histoire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dream-land.forumactif.org
Carvey
Le marchand lapin
Le marchand lapin
avatar

Pouvoir : Marchand d'artefacts
Points de Puissance : 25 750 points
Points de Réputation : 40 000 points
Points du Membre : 372 points
Messages : 200

MessageSujet: Re: Tombé du ciel [PV Isaac Sanders]   Lun 5 Juin - 22:06

Bon bah là alors j'sais pas quoi dire. Je suis partagé entre la joie et le contentement d'avoir atteint mon objectif et la rage de m'être fait avoir comme une pauvre merde. Pire ! D'avoir pensé deux secondes que je pourrais frapper le juge des météors ainsi sans qu'il réagisse assez vite pour m’attraper. Bon, du coup, ce que j'avais prévu de faire avait presque parfaitement fonctionné. C'est pas pour rien que j'avais visé la tête avec mon Drop Kick. C'était bel et bien pour boucher le champ de vision de Nathanaël juste assez longtemps pour qu'il ne voit pas venir le vrais coup qui était celui du coup de sabre dans son autre bras pour qu'il lâche le sceptre qui vint directement jusqu'à ma main. Et c'est exactement ce qui s'était passé. Réussite parfaite de mon plan à ce niveau là. Par contre, pas du tout réussite quant au fait que je me retrouve avec le pied dans la main du juge qui ressemble à un véritable étau qui enserrait mon pied. Il serrait comme un bourrin ma parole. Quelle poigne ! Il ne perd pas une seconde. Il me soulève comme si j'étais un fétu de paille. Je comprends assez vite ce qu'il veut faire. Il veut littéralement m'éclater la tronche contre la muraille. Pas la moindre pitié. Faut que j'agisse vite. Très vite. Réfléchit putain ! Réfléchit comment te sortir d'une situation pareille ?! T'auras même pas le temps de faire un vœux. Et puis de toute façon j'en ai pas envie ! J'risque pas ma vie pour ce sceptre pour rien ! Je risque pas ma vie juste pour le plaisir de la sauver ! J'ai d'autres plans pour ce foutu sceptre !

Nathanaël me soulève et je comprend très vite que le geste contraire va bientôt emboîter le pas à celui-ci. Je range vite mon sabre à ma ceinture. Même pas dans son fourreau, juste coincé dans ma ceinture. C'est risqué par ce qu'il risque de tomber mais j'ai pas le temps pour ces conneries. Bah ouais ! Comme la lame traverse un peu tout, il n'y a que le fourreau qui va avec la lame qui peut la contenir convenablement. Je me suis démerdé pour que la garde qui elle est purement tangible maintienne le tout mais avec va vitesse de mouvement, il se peut que la lame tombe. En même temps que cette action, de mon autre main tenant le sceptre je colle un énorme coup contre ma hanche, sur la bourse contenant les 5 cristaux de la gloire. Ça me fait mal au cœur de les briser mais j'ai pas d'autres choix là. Je dois tout faire pour que Nathanaël lâche mon pied. Normalement, mon prochain coup devrait avoir une puissance multipliée par 15... alors que ma force est déjà décuplée par mon tabac tonifiant. Je m demande si ça peut suffire. Normalement si mes calculs sont bons, ça devrait me permettre de coller un coup qui peut au moins briser tout un bâtiment. Un unique coup destructeur. J'ai pas droit à l'erreur. Mes pensées fusent mais tout se passe en pas plus d'une poignet de secondes en fait.

* Putain de merde !!! *

Je jure intérieurement, au moment où le mouvement commence à s'inverser et Nathanaël commence à m'envoyer en direction du rempart. Comme pour achever un poisson. On le choppe par la queue et on lui éclate la tête contre un rocher. Il voulait faire exactement va même avec moi. Il doit me rester 3 secondes pour me sauver la vie. L'une de mes mains tient toujours fermement le sceptre. Et puis apparemment, la formule de Joy le fixe à ma main, même si j'arrêtais de le serrer ; le sceptre ne tomberait pas. Il est littéralement fixé à moi par la force des mathématiques de Joy. Mais pendant ce temps, mon autre main est libre. Elle s'empare du dispositif de téléportation de Maghior. Je compte me téléporter avec Nathanaël ?! Oh que non ! Ceux qui ont vu mon aventure à Saharia avec un certain voyageur cavalier, il sauront que ce dispositif ne téléporte pas réellement mais crée un portail qui relie ce sceau à son jumeau. Et c'est ça qui va me sauver la vie si j'arrive à faire ce que je veux. Par ce que si je me téléportais, ça puerait du cul par ce que je me téléporterais avec Nathanaël, ce qui serait THE mauvais plan. En fait le sceau fonctionne un peu comme une télécommande qui projette un portail qui va se fixer sur la première surface qui arrive. Je m'empare du dispositif et tire le portail dans la direction du mur où je suis sur le point de m'éclater la tête. Le portail apparaît , contre le mur et je me dirige droit sur lui. Mais si Nathanaël ne me lâche pas, ça ne sert à rien. C'est pourquoi j'ai brisé les cristaux de la gloire. Je me sers de ma jambe libre pour envoyer un coup de pied surpuissant dans le poignet de Nathanaël qui tient mon pied dans le but qu'il lâche le dit pied.

Mais s'il me lâche, je tombe du rempart non ? Eh bien non par ce qu'avec l'élan qu'il vient de me donner, a priori, je devrais me retrouver directement projeté dans mon portail qui vient d’apparaître contre le rempart et une fois que j'aurai passé le portail, ce dernier disparaîtra. Et je serai moi aussi à l'autre bout de Dreamland, loin de toute menace présentée par les météors et avec le sceptre en ma possession. Bon, par contre ça, c'est si tout se passe comme le veux. Si le portail s'ouvre bien comme il faut, si Nathanaël ne réagit pas à temps pour arrêter son mouvement et donc m'empêche d'entrer dans le portail et si mon coup me permet bien de faire lâcher Nathanaël. Ça fait beaucoup de si si vous voulez mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joël Hamel
Combattant Du Feu Libre
Combattant Du Feu Libre
avatar

Team : Meteors
Pouvoir : contrôleur du feu
Points de Puissance : 34 400 points
Points de Réputation : 42 500 points
Points du Membre : 531 points
Double Compte : Maahes
Messages : 381

MessageSujet: Re: Tombé du ciel [PV Isaac Sanders]   Jeu 8 Juin - 13:19

J’avais réussi l’exploit de tracer 100m en une poignée de secondes, de quoi surprendre le marchand qui a été forcé de se tourner vers moi. Si j’avais simplement cavaler sans utiliser mes pouvoirs y’a moyen que Carvey m’ignore complètement et tente quelque chose de fourbe, genre trancher dans le lard du Kitsune, de quoi bien baiser nos plans. J’étais en train de fondre sur le bonhomme en pensant que le plaquer au sol avec un bon vieux coup d’épaule suffirait, histoire de le déstabiliser et peut-être même de lui donner une chance de se barrer sans trop de dégâts. Mais ça je pouvais toujours courir, parce qu’au moment où je pensais que j’allais toucher le marchand je me suis tout de suite prit une sorte de mur invisible qui me stoppa net. Je tombais lourdement par terre alors que j’avais mal au menton et à la partie supérieure de ma carcasse qui s’était mangée le bousin. Mais qu’est-ce qu’un mur foutait là déjà ?! Que je sache y’avait pas Johann, le type qui invoquait des murs sortis de nulle part !

En attendant du côté de Carvey ça volait, ça volait même très loin et vite. C’est comme s’il avait utilisé l’impact pour se propulser vers le Juge. Bordel, comment je pouvais prévoir que le type aurait un artefact dans ce genre ?! Je l’ai croisé qu’une fois Carvey ! En plus c’est quoi cet objet de merde sérieux, c’est un bouclier à distance mais il t’empêche pas d’encaisser le choc et de pas reculer ? Paye ton artefact inutile en général mais super pratique sur le moment ! Serrant fermement le poing je regarde le marchand qui s’envolait vers d’autres cieux – AKA Nathanael – et j’essayais d’imaginer un scénario alternatif où je balancerais mes flammes sur lui maintenant qu’il était dos à moi et qu’il était écarté du Kitsune. C’était risqué comme pari mais si j’étais pas autant blessé je l’aurais sûrement tenté, tant pis si ça touchait le Juge au passage. Je connaissais le pouvoir de Nathanael, il serait capable de renforcer sa peau pour résister à des flammes de mon niveau, mais sûrement pas le marchand. Le soucis dans tout ça… C’est que mes flammes étaient tellement dispersées à cause de mon action précédente que j’avais besoin de plusieurs secondes pour les rassembler, secondes qui me manquaient malheureusement.

J’avais du mal à bien suivre l’action du côté de Nathanael et de Carvey, un coup je vois le marchand qui taillade le Juge, puis le sceptre d’or dans la main de la créature, puis le Meteors qui commence à soulever Carvey pour essayer de l’exploser contre la surface la plus proche. Brutale comme approche mais putain qu’est-ce que j’aimerais que ça arrive. Bien sûr pendant qu’ils font leur petit délire, je me relève comme je peux malgré que j’avais les jambes presque carbonisées. J’essayais de rassembler mes flammes perdues et… Bordel mais c’est sérieux ?! Qu’est-ce que je fous à poil moi ?! J’avais vraiment l’engin en l’air depuis le début de ce post ? Bonjour le charisme quoi ! Je cherche même pas à savoir où il était partit le caleçon, d’une parce qu’il est probable qu’il soit partit en fumée comme le reste de mes affaires, et de deux parce que je sentais que quelque chose approchait, et vite. Je passe mon regard par-dessus la muraille pour voir le palais qui commençait à sérieusement prendre feu après qu’une bonne partie ait été ravagée, mais je pouvais ressentir l’arrivée d’un autre contrôleur de Feu. Je pouvais affirmer avec exactitude qu’il n’y avait que deux contrôleurs de Feu ce soir : le prince des chiens et moi-même.

S’il commençait à se ramener pour protéger son Kitsune ça risquerait d’être vraiment chiant à gérer, d’autant plus que faudrait qu’on arrête d’avoir des imprévus un peu trop encombrant pour aujourd’hui. Genre d’abord la mafia des chiens, ensuite les gardes du palais, un semi-boss, le couple Joy/Carvey, Tomoe… Ca va quoi, on a plus le droit de participer à un évènement sans que toutes les factions nous tombe sur la gueule, j’ai même croisé Ares ! Et il foutait quoi Lysandre depuis tout à l’heure ? J’espère qu’il était toujours pas à la poursuite de sa princesse parce que c’est maintenant qu’on a besoin de lui pour finir cette conne d’opération et se barrer avant qu’ils ne ferment les frontières du royaume. Il faut qu’on arrive à sécuriser notre cible avant qu’on disparaisse sinon on aura fait tout ça pour rien ! Je grimpe sur le muret du rempart côté palais et rassemble les flammes environnantes autour de moi, me préparant à l’arrivée du prince. Je sais pas combien de temps ça va prendre au Juge de se débarrasser de Carvey et de prendre la queue au Kitsune mais j’espérais sincèrement qu’il se dépêcherait.

▬ Nath’ ! Y’a le prince qui se ramène alors on se magne !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tombé du ciel [PV Isaac Sanders]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tombé du ciel [PV Isaac Sanders]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un ange tombé du ciel ? Soft Fury présentation
» Tombé du ciel - SHUGO
» Un ange tombé du ciel
» [18+] Un oiseau tombé du ciel
» "Quelqu'un comme toi n'est pas tombé du ciel..." [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Land Infinity RPG :: RP :: Troisième Zone :: Royaume canin :: L'aube du Kitsune [Ancien event]-
Sauter vers: