AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un nouveau challenger entre dans l'arène ! | Quête feat Kendal & Joël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Drasur
L'homme aux 1 000 visages
 L'homme aux 1 000 visages
avatar

Surnom : La tornade blanche
Team : Iniquis
Pouvoir : Invocateur de masques
Points de Puissance : 16 500 points
Points de Réputation : 10 000 points
Points du Membre : 92 points
Messages : 127

MessageSujet: Un nouveau challenger entre dans l'arène ! | Quête feat Kendal & Joël    Lun 6 Fév - 20:57

« Come on man, we can't have three dps, change already
• Allez s'il te plaît, change de personnage pour que l'équipe soit plus équilibrée •

Fuck you fucking french fag shut the fuck up I play like i motherfucking want
• Voyons mon ami français, je tiens à m'excuser mais je compte maintenir mon choix, fais confiance à ma tactique et tu verras, nous sortirons vainqueurs ! •

GOD BE MY FUCKING WITNESS, I WILL TRACK YOU DOWN AND CUT YOUR THROAT IN FRONT OF YOUR WHOLE DAMN FAMILY IF YOU DON'T CHANGE RIGHT FUCKING NOW
• Oh allez, s'il te plait, je t'en conjures, fais donc un effort pour le bien de l'équipe, afin que nous puissions atteindre ensemble, main dans la main, la victoire ! •

Сука Блять mеня это заебало »
• Intraduisible •
...

DEFEAT


Un fracas assourdissant résonna soudainement, suivi de plusieures insultes, certaines assez violentes voir même racistes envers plusieurs peuples d'Europe de l'est. Une horloge numérique au mur affichait vingt-deux heures quarante-trois, les points entre les chiffres clignotant de manière régulière et éclairant le crépi environnant d'une fine lumière rouge. Moins d'un mètre en dessous, un écran allumé éclairait la moitié de la pièce de sa lumière vacillante, un message apparaissant et disparaissant toutes les secondes, indiquant une perte de soixante points ainsi qu'une relégation en division or. Le sol était jonché de vêtements en boule, de bouteilles à moitié vides de divers sodas ainsi que de quelques cartons de confiseries et autres biscuits apéritifs. Au milieu de tout ce bordel, appelons un chat un chat, se trouvait un clavier, brisé en deux, la grande majorité de ses touches éparpillées en dessous du lit à quelques centimètres de là. Une jambe pendait de ce dernier, reliée à un jeune homme torse nu, un short de sport gris délavé ayant vu beaucoup trop d'année, qui devait d'ailleurs sûrement être noir à une époque, couvrant le bas de son corps. Notre héros mesdames et messieurs !

Une cigarette se consumait d'elle même, laissant tomber des amas de cendre sur le sol, posée sur la table de nuit. Les yeux de Drasur, fermés, lui faisaient un mal fou. Il avait en effet passé à peu près une quinzaine d'heures sur son pc, à se brûler la rétine bien trop près de son écran, changeant de jeu à l'occasion. Il avait profité de l'absence de son colocataire pour "poncer ses jeux sans être dérangé", comme il aime le dire. Bien que tout se déroulait plutôt bien et que ses aventures dans les mondes virtuels lui procuraient beaucoup de plaisir, il se coucha la haine au ventre. Il avait fait l'erreur de terminer sa journée à faire des matchs classés sur le jeu de tir du moment. Bien que le jeu en lui même soit fun à souhait, la communauté de joueur était une des plus toxiques jamais crées, ce qui était un comble pour un jeu basé sur la coopération entre joueurs pour atteindre la victoire. C'est ainsi que les pensées du jeune homme étaient embrumées par des questions, comment allait il grimper le classement de manière efficace ? Cette question le hantait, alors qu'il plongeait doucement vers les bras de Morphée, des souvenirs de ses escapades vidéo-ludiques plein la tête.

___

Réalisant peu à peu qu'il était bien arrivé dans les terres oniriques, Drasur ouvrit lentement les yeux, comme après une sieste un peu trop longue, et se leva tranquillement. Il constata rapidement se trouver en plein milieu d'une immense plaine verdoyante, posant sa main sur le sol pour se relever plus simplement, il sentit que les brins d'herbes étaient frais et doux. La plaine s'étendait à perte de vue, dans un décor magnifique à la limite du bucolique. Malgré la beauté évidente de ce qui se présentait à lui, le voyageur était tout de même déçu. De tous les royaumes fantasques et délirants qu'offrait ce monde empli d'aventures et de veuves à sauver, il se retrouvait là, au milieu de nulle part, pas une âme qui vive à l'horizon. C'était le décor parfait pour un pique-nique romantique il est vrai, mais il ne disposait actuellement d'aucune partenaire ou encore moins de quoi se mettre sous la dent. Visiblement blasé, il se dirigea vers ... rien finalement, il marchait simplement tout droit, gardant l'espoir de croiser quelqu'un ou quelque chose, de préférence pas une bête sanguinaire d'ailleurs. Puis subitement, sa vue se troubla, il eut l'impression que ce qu'il voyait se transformait en une sorte de tourbillon, mélangeant les couleurs environnantes ensemble. Deux loups apparurent comme par magie à moins de deux mètres de lui et une musique d'ambiance se mit à jouer, semblant provenir des cieux.




Bien que la musique détruisait les tympans du jeune homme de par son volume anormalement élevé , son instinct le poussa à réagir face à la menace et à tenter l'invocation d'un de ses masques, malheureusement son pouvoir ne semblait pas fonctionner.  Son absence de pouvoir dans l'immédiat était le cadet de ses soucis, il constata rapidement et avec effroi qu'il n'était plus maître de ses mouvements, incapable de mouvoir le moindre de ses muscles. Les deux bêtes lui faisant face ne bougeaient pas vraiment non plus, elles décrivaient uniquement un mouvement de haut en bas, pliant leur genoux -les loups ont des genoux ? Disons que oui- et se relevant, sans rien faire d'autre. Il était de même pour le voyageur qui exécutait le même mouvement, sans le vouloir. La situation actuelle oscillait entre la dangerosité des animaux clairement affamés se tenant devant Drasur et le ridicule de leurs mouvement vertical constant. Après quelques secondes, alors que la musique continuait toujours de jaillir des cieux, une sorte de menu apparut devant les yeux de l'invocateur, indiquant quatre chose : ATTAQUER | MAGIE | INVOCATION | OBJETS. Tout apparaissait clairement dans l'esprit du jeune homme désormais, il savait exactement ce qu'il se passait, il avait déjà effectué des combats de ce type des milliers de fois mais jamais à Dreamland toutefois. Sachant enfin quoi faire, il tenta d'utiliser le menu mais rien ne se passait vraiment, il avait beau penser aussi fort qu'il le pouvait qu'il voulait attaquer, ne pouvant bouger et interagir directement avec, rien ne se passait. La colère montait en lui, jusqu'à que, plein de frustration, il hurle à pleins poumons :


« JE VEUX ATTAQUER PUTAIN ! »


Son corps fut alors envoyé vers l'avant et il asséna un coup de poing d'une puissance rare droit sur le museau d'un des loups, qui disparut sur le coup. Il n'avait toujours aucun contrôle sur son corps et l'action avait été effectuée de manière "automatique", sans qu'il ne le décide d'aucun de ses gestes, mais ça avait au moins le mérite d'avoir fonctionné, sans compter qu'il avait enfin compris que l’interaction avec le menu se faisait oralement. C'était le tour du loup qui l'attaqua également, une barre indiquant le nom du voyageur baissa rapidement, montrant sa perte de "14 PV". N'ayant rien pu faire pour éviter ce coup, le jeune homme pris les dégâts de plein fouet, une morsure apparaissant l'un de ses bras, du sang en coulant lentement. Il décida alors d'en finir et choisit d'attaquer à nouveau, en finissant avec le deuxième loup. qui disparut comme le premier. La musique se stoppa et fit place à quelques notes de célébration, avant qu'une barre n’apparaisse indiquant un gain de 5 points d'expérience. Bien que déçu par cette maigre récompense et par un manque cruel de butin, il leva tout de même son poing vers les cieux de manière héroïque durant les dernières notes de la musique de victoire, il avait vu des dizaines de héros faire de même et prit énormément de plaisir à enfin le faire lui même.

Il retrouva le contrôle de son corps une fois la musique terminée et se posa sur le sol. Si il avait bien compris ce qu'il se passait, si il bougeait, il risquerait de rencontrer d'autres bêtes et serait obligé de les combattre de cette manière loin d'être pratique. Bien que son instinct de gamer soit titillée, lui donnant tout de même envie d'explorer ces contrées, qui sait il pourrait peut être même mener une quête épique qui le mènerait à une princesse qui serait bien obligée de le récompenser d'une manière ou d'une autre, Drasur resta tout de même plusieurs minutes sur le sol, en profitant pour allumer son cigare.

Il fut cependant rapidement interrompu, en effet des chevaux semblaient se diriger vers  lui, apparaissant à l'horizon et laissant une traînée de pousière derriere eux. Espérant secrètement qu'il s'agirait de nobles chevaliers venus pour quérir son aide afin de libérer une princesse du joug d'un sorcier maléfique ou autre dragon, Drasur fut rapidement déçu lorsqu'il pu enfin apercevoir qui s'approchait de lui. Chevauchant un cheval noir et tenant les rennes d'un second vide, une femme des plus normales s'approcha de notre héros, un calepin à la main. Elle ressemblait à une humaine sous tous rapports, seules ses oreilles pointues trahissaient sa condition de créature de rêve. Après avoir vérifiée quelques notes, elle s'adressa enfin au voyageur :


« Alors ... Donc, voyageur depuis un peu plus d'un an, classé plus de 2 500 ème de la ligue Major ... Pas le meilleur candidat mais il n'y a pas grand monde cette nuit, vous avez quelque chose de prévu ?

- Pas vraiment. Sinon, vous êtes ? Et on est où là ?

- Sur les plaines du JRPG, sans le bon objet des monstres vous agressent tous les deux pas ici, vous avez pas fait le meilleur choix pour entrer dans notre royaume. Et moi c'est Ledermann, mais vous pouvez m'appeler Alex. Allez on y va j'espère que vous savez monter à cheval, avec un peu de chance vous pourrez vous faire un nom cette nuit »


N'ayant rien de mieux à faire et ayant la confirmation qu'il se trouvait bien dans un endroit pas mal dangereux, Drasur monta sur le cheval et les deux cavaliers se mirent en route. N'ayant jamais monté de cheval auparavant, le voyage d'un peu moins d'une heure fut un véritable enfer pour le jeune homme qui sentait sa virilité s'écraser contre la selle à chaque pas de sa monture. Une fois arrivé aux portes d'une immense cité, il ne put s'empêcher de s'écrouler sur le sol, les mains tenant son entrejambe, se tordant de douleur. Heureusement pour lui, il semblerait qu'ils soient arrivés à destination et que le cheval n'était plus nécessaire. Serrant les dents et tentant d'oublier la douleur le plus possible, le voyageur pénétra dans la cité, n'ayant absolument aucune idée de ce qui l'attendait, espérant seulement tomber sur un sac de glaçons à caler dans son caleçon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kendal Kaala
Un Indien dans la Zone
Un Indien dans la Zone
avatar

Surnom : Ken'
Pouvoir : Contrôleur obscure
Points de Puissance : 2 000 points
Points de Réputation : 3 000 points
Points du Membre : 46 points
Messages : 107

MessageSujet: Re: Un nouveau challenger entre dans l'arène ! | Quête feat Kendal & Joël    Jeu 9 Fév - 18:40

La journée se finissait enfin. Kendal avait eu la malchance de tomber sur un groupe de Suisses très sympathique, qu'un rien impressionnait et qui modestement demandait lors de la balade à dos de pachydermes innombrable questions sur la religion bouddhiste avec non seulement le plus grand intérêt pour la chose mais aussi avec le plus grand respect de la culture et du mode de vie de ces modestes représentants....
Un grand " lol" comme disent les jeunes, tout ceci étant purement du sarcasme.
Kendal rentra donc dans sa chambre après avoir dîner avec ses parents, installé confortablement dans son lit, ses pensées allèrent vers ses rencontres de la nuit passée.
Il n'était pas bien tard et aujourd'hui il n'avait pas prit le temps de dormir au bord de la rivière en début de matinée comme il avait habitude depuis déjà tant d'année, car la nuit noire de la jungle ne tardait pas à bercer le jeune Homme pour le ramener auprès de celui qui lui avait apporté le réconfort de vivre dans la honte de sa phobie - qui n'en était déjà plus une- , ce gars qui avait eu peur des masques et qui ne devait pas être beaucoup plus vieux que lui- si il l'était-; Drasur comme il aimait se faire appeler.

Kendal s'endormit alors en pensant à comment il était possible de retrouver cette même personne au monde des rêves, tout en se demandant comment il était possible de savoir où il allait atterrir par la même occasion.
Le réveil au monde Onirique ne tarda pas, allongé sur le ventre  contre un sol épais et froid, il s'aida de ses bras pour se relever sans faire un pas et apprécier le décor environnant.

Il était sur une espèce de place , les côtés étaient délimités par des barrières et derrière lui se trouvait un gigantesque mur noir, du moins à première vue; face à lui une plaine verte comme il lui en était arrivé d'en rêver pour échapper à ses cauchemars.
Le choix n'aurait pas été difficile à faire , il voulu avancer d'un pas sur la dite place et une musique s'enclencha, tout en amenant la voix d'une machine qui n'était pas encore visible.

-Bonsoir bienvenue à GameLand ! Je suis DDRMax mais vous pouvez m'appeler Dédé, ce soir pour vous Challenger la porte Ouest va Swiiiiinguer, Come on ! ♫


La place tourna sur elle même , les barrières initialement sur les côtés se placèrent  de face et de dos à Kendal, La plaine se trouvait à sa droite désormais et le tableau noir à sa gauche, alors illuminé par des milliers de LEDs affichait un visage cubique, qui était très probablement le détenteur de la voix robotique.
Kendal intrigué se mit face à lui et commença :


- Heu Dédé c'est ça ? Vous auriez l'amabilité de m'expliquer ?


Le nom énoncé lui rappelait un jeu auquel il jouait parfois dans les salles d'arcades avec les rares camarades qu'il eut eu durant sa jeunesse de collégien, bien qu'il n'ait jamais été bon à cela, ça avait au moins le mérite d'attirer l'attention des filles qui s'en sortaient bien mieux que lui.
 

-Les règles du jeu son simples  vous avez Une minute pour reproduire le maximum de mouvements affichés sur le tableau, c'est à dire moi-même votre dévoué serviteur; Il n'y a pas de de piège, mais sachez qu'à chaque erreur de placement sur le Dancefloor vous apportera un malus de point, qui sera comptabilisé sur votre note finale et ainsi vous permettra ou non d'entrer dans la Ville qui se situe derrière le tableau, c'est à dire moi-même votre dévoué serviteur, Swiiiing ♫

-C'est bien ce qui me semblait finalement ... Est-ce que je peux choisir le mode de difficulté ?

-Bien sûr nous ne sommes pas des monstres, pour choisir le mode de difficulté, c'est très simple il vous faut faire ↕ ←↓↑↨←→←↓↕ ←....↓↑↨←←↕ ↑ ←↨↕ ←↓↑→


Toutes les indications fléchées prenaient forme directement sur le visage du dit Dédé.

-Damned ! Et sinon en quelle difficulté êtes-vous initialement programmé ?

- En Hardcore quelle drôle de question, swiiin' ♫

-Damned au carré !!!!

*****

Après de longues ,très longues minutes de try hard intensif, Kendal ne marqua que la moitié des points suffisant à l'entrée dans la ville, essoufflé, il se laissa tomber le cul au sol d'abord désemparé par la situation, il se rappela ensuite que rien ne le retenait à passer sa soirée dans une ville de GAMELAND, après tout, il y avait un plaine verte derrière lui qui n'attendait que lui pour qu'il puisse oublier ses soucis de la journée en se pavanant en tenue d'Adam et laisser la douce brise lui caresser les ....les  ....C'était sûr qu'il y'avait un piège là dedans. Dans le doute...

-One,Two, Threeeee, Agaiiiiiin ♫

-Excuse moi Dédé, la plaine derrière moi, qu'est-ce qu'elle cache comme secret ? On est à Gameland après tout , il doit y avoir un jeu spécial qui s'accompli là bas je me trompe ?



-En effet jeune Rookie, elle est propice à l'expérience car c'est une zone de Farming, mais dangereuse par son taux de spawn élevé, une fois 10 combats remportés, un mini-boss apparaît. C'est pour ça que les aventuriers non-expérimentés passent par les portes Nord et Sud qui sont des zones de non-agression, comportant différents Hôtels de Vente et de mode Marchants, ainsi que d'importantes maisons de guildes qui proposent divers services comme le passage de niveau dans la zone que vous pouvez voir derrière vous. Swiiiing ♫


-Donc j'ai plus de chance de survie en restant ici...

-Tu te débrouille bien pour Un débutant je trouve personnellement....


- Merci, Hey Echo ! Je t'avais carrément oublié qu'est-ce que tu foutais ?

-Je ne voulais pas te déranger , tu avais l'air de tellement t'amuser hihihi.

-Pourquoi tu dis ça ?


-Demande à " Dédé" comment fonctionne le barème pour entrer, je retourne faire un somme, appelle moi quand tu aura vraiment besoin d'un coup de pouce hihihi.


- Tu m'es d'une grande aide.... Je me demande bien à quoi peut servir une ombre parlante si c'est uniquement pour intervenir quand elle veut.


- Soit content y'en a qui n'ont personne pour les aiguiller dans leur périple hihihi.


-One,Two, Threeeee, Agaiiiiiin, One, Two,....

-Dédé ?

- Yeeeeeees jeune Rookie ? ♫

-Peux-tu me donner les modalités du barème ?

-Le barème s'effectue en fonction de votre classement selon votre ligue actuelle et l'expérience acquise dans le Royaume de GameLand, Swiiiing ♫ One, Two,....

-Donc c'est un jeu évolutif qui se base sur les statistiques de base de chacun, je comprends mieux ...Peux-tu me donner mon score actuel s'il te plait ?

-Votre Score actuel est de 2996/ 6000, vous êtes 9eme sur 70 joueurs cette nuit Swiiing ♫

-Vraiment ? Combien de points faut-il pour pouvoir passer la porte ?

-étant donné que vous êtes actuellement [ champ vide cause attente d'up] de la ligue Baby et qu'il s'agit là de votre premier jeu dans nos contrées, Le barème actuel pour continuer votre progression est de 600/6000 Yohohoho ! Swiiing ♫

- Quoiiiiiiii ?! T'es en train de me dire que j'ai fais 23 parties pour rien ??????

-hihihi....


-Alors toi t'as intérêt d'aller dormir bien profond !


-Tout à fait, pour valider votre progression actuelle, vous avez juste besoin de faire↕ ←↓↑↨←→←↓↕ ←↓↑↨←←↕ ↑ ←↨↕ ←↓↑→.....  ←↓↑↨←←↕ ↑

-.....

Quelques pas de danse plus tard, Kendal du choisir un nom pour passer à l'étape suivante, bien sûr après s'être fait chier comme pas possible pour passer à la suite, il tapa juste trois fois du pied en avant afin de donner le fameux pseudo "AAA" que les joueurs connaissent tant, d'ailleurs il n'était pas le seul à avoir fait ça à en juger par le tableau des scores qui s'afficha avant que "Dédé" ne s'ouvre finalement en Deux comme la porte qu'il était sensé être, Le plateau de danse tourna de nouveau sur lui même libérant l'accès des barrières qui entravaient ses mouvements d'un pouvoir magique qu'il n'avait pas prit connaissance en restant dans son rôle de danseur.

- Bonne soirée parmi nous et n'oubliez pas, ce soir un Event exceptionnel aura lieu pour tous les fans de jeux d'arcade au centre même de notre Magnifique ville afin de célébrer l'anniversaire de votre jeu de combat préféré ! Swiiiiiiiiing ,One , two, Thr.....

La porte se referma après le passage de Kendal, il étouffa un juron, et avança les mains dans les poches , une veine légèrement gonflée sur le côté du crâne, qui disparaissait petit à petit qu'il avançait dans la rue principale, retrouvant peu à peu son âme d'enfant quand il reconnaissait tous les deux mètres une créature de rêve ou un rêveur qui tenait ses traits de caractère de personnages de jeux vidéos auquel il avait pu jouer étant plus jeune.

Soudain, il s'arrêta devant un stand, non pas que les objets que le Marchand vendait l’intéressait, mais une silhouette qui lui était familière se tenait ( et c'était le mot ) non loin, dans une démarche étrange, il s'approcha dans son dos, plutôt sûr de son coup, il avait pu reconnaître le style vestimentaire qui faisait tâche dans le décor des fanatiques de Sangoku et autre Naruto à la mode, de militaires et autre Spacemarine, des Link et autre Sacha du Bourg Palette.

- Tu cherche ton exemplaire de Majora's Mask ? J'allais commencé par un " Hey ça fait un bail" mais pas tellement en fait Hahaha.
Qu'est-ce qui t'amène ici Drasur ?


Était-ce vraiment lui au moins ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joël Hamel
Combattant Du Feu Libre
Combattant Du Feu Libre
avatar

Team : Meteors
Pouvoir : contrôleur du feu
Points de Puissance : 34 400 points
Points de Réputation : 42 500 points
Points du Membre : 531 points
Double Compte : Maahes
Messages : 381

MessageSujet: Re: Un nouveau challenger entre dans l'arène ! | Quête feat Kendal & Joël    Sam 11 Fév - 12:58

Tout était calme, beaucoup trop calme… Cela faisait plusieurs minutes que je n’entendais plus aucun bruit, si ce n’était les bruits de pas assez lourds de mon collègue qui me dépassait, décidant de me devancer pour faire un état des lieux de la pièce fraichement découverte. Son arme à feu levée, la lumière de sa lampe-torche illuminée les parties obscures de la salle, ne nous laissant voir que les traces de sang répandues sur toutes les surfaces. Je n’avais même pas besoin de poser ma main sur le liquide pour deviner qu’il était encore tout frais, pas mal de gouttes continuant à dégouliner des murs. Je poussais un long soupire alors que l’odeur de la chaire me remontait les narines, de quoi me donner envie de passer cette salle au plus vite, pas envie de m’attarder plus longtemps.

Mon partenaire qui portait sa combinaison d’ingénieur spatial inspectait un panneau de configuration, plusieurs écrans tactiles et hologrammes défilant sous son nez alors qu’il passait en revue l’état général de l’USG Ishimura. Le grognement qu’il poussait sous son épais casque en disant long alors qu’il balayait les écrans, se tournant vers moi.

▬ Bon j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle. Je commence par laquelle ?
▬ La mauvaise ?
▬ Le champ de gravité de la station est en train de déconner, on dérive petit à petit sur celui de la planète. Ce qui fait que dans une heure ou deux on s’écrasera tous.
▬ Ouais en gros on a un time limit quoi.
▬ La bonne nouvelle c’est que j’ai trouvé une navette pas loin, alors on se dépêche de…

La sirène retentissait alors que les diodes dorées s’allumaient, des portes métalliques scellant fermement les sorties de la pièce, nous avec. Dans la seconde qui suivait je dégainais mon Cutter Plasma customisé, le viseur laser se perdant dans l’obscurité de la salle comme s’il était à la recherche d’une cible. On savait ce que cela voulait dire lorsqu’une zone de quarantaine apparaissait, une de ces choses était pas loin, et elle allait fondre sur nous. Alors qu’on se mettait dos à dos, mon collègue et moi-même ne disions rien alors qu’on tentait de deviner par où la créature allait débarquer. Allait-elle fonçait sur moi ? Ou sur mon partenaire ? Ou bien… Plusieurs bouts métalliques tombèrent sur nos casques, la grille de ventilation volant en éclats alors qu’une masse de chair et de sang tombait sur mon partenaire. Ce dernier se débattait alors qu’il essayait de retenir les lames osseuses du nécromorphe, finissant par me hurler dessus pour que je l’aide. Relevant mon arme après m’être retourné dans sa direction, je m’apprêtais à tirer dans les jambes de la monstruosité avant que…

♦♦♦ DECONNEXION ♦♦♦

Retirant le casque VR sur ma tête, je jetais un coup d’œil rapide autour de moi pour voir l’un des managers de BandCom me regarder avec un nerf au-dessus de l’arcade. Sourire gêné sur les lèvres, je pointais l’engin avant de formuler les quelques mots qui formeraient mon excuse.

▬ Non mais vous comprenez, c’est John qui m’a vendu du rêve avec un Dead Space avec un casque VR capable de simuler le bruit, l’odeur etc… Fallait que je test ça !
▬ Voyageur Hamel, vous savez très bien que ce soir est un évènement très important pour nous. Avec une telle opportunité de générer du trafic autour de nos activités, on ne peut pas se permettre le moindre manque de concentration ! Vous avez appris votre script j’espère.
▬ Quoi, il y a un script ? Mais je pensais que ce serait juste des commentaires en live pendant les épreuves !
▬ Bon sang je déteste travailler avec les amateurs… Dépêchez-vous de rejoindre le plateau, les prétendants au titre ne vont pas tarder à arriver !

Avec peu de conviction je me levais de mon siège, rendant à John le fameux casque virtuel qu’il m’avait emprunté pour cette partie. S’il n’était pas venu me voir pendant que je m’ennuyais dans les coulisses du tournage j’allais bien continuer à me faire chier. Où j’étais me direz-vous ? Mais à Gameland bien sûr ! Il y a quelques nuits de cela j’avais reçu un message de la part des modérateurs de BandCom, disant que j’avais le profil parfait pour participer aux commentaires et au jury pour nominer le gagnant de l’évènement de ce soir. Pendant que la musique de Final Fantasy passait à la radio, je marchais tranquillement en suivant le manager qui m’avait encadré quelques minutes plus tôt. Je saluais les différentes créatures qui ressemblaient à des personnages de jeux vidéos, j’étais plutôt surpris de voir Ken de Street Fighter taper tranquille la discute Jin Kazama de Tekken, dans d’autres circonstances ces bonhommes se fendraient sur la gueule en temps normal !

Une fois arrivé sur le plateau de tournage je pouvais voir plusieurs mécaniciens travaillaient sur les caméras et différents micros, tout le matériel technique quoi. Main dans les poches je jetais un coup d’œil curieux sur comment les types procédaient, peut-être que grâce à ça je saurais comment ça se passait dans les émissions de la réalité ! Jusqu’à ce que je sente du manager qui continuait d’arborer un regard diabolique. Soupirant, je me retenais bien de lui dire deux trois mots menaçant.

▬ Oui je sais, l’heure tourne et on ne va pas tarder à être sur les écrans, je sais je sais.
▬ Alors allez-vous mettre en position ! Ne parlez qu’au moment où on vous adresse la parole, compris ?

Agitant lentement ma main j’annonçais que je comprenais, avant de m’installer sur l’un des sièges confortables autour de la grande table. Histoire de tester la chaise télescopique je tournais sur moi-même plusieurs fois, ce qui avait pour effet de susciter le rire de certains techniciens mais doucement la fureur des cadres. Il ne restait plus qu’à attendre patiemment le début de l’évènement. J’espérais que j’allais pouvoir bien me fendre la poire cette nuit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drasur
L'homme aux 1 000 visages
 L'homme aux 1 000 visages
avatar

Surnom : La tornade blanche
Team : Iniquis
Pouvoir : Invocateur de masques
Points de Puissance : 16 500 points
Points de Réputation : 10 000 points
Points du Membre : 92 points
Messages : 127

MessageSujet: Re: Un nouveau challenger entre dans l'arène ! | Quête feat Kendal & Joël    Lun 13 Fév - 0:46

Boitant et vacillant dans les rues de la cité, une main agrippant son entrejambe en tentant de calmer la douleur aiguë lui foudroyant le corps, l'autre tendue prenant appui sur les murs des larges bâtiments environnants pour ne pas perdre l'équilibre, Drasur tentait comme il pouvait d'avancer. La cavalière en partie responsable de ses maux l'avait abandonné à son propre sort à l'entrée de la ville, lui laissant seulement un tract coloré et lui ordonnant de suivre les indications. Sur le moment, il n'avait que faire de toute cette histoire, il avait vaguement comprit quelque chose à propos d'épreuves qu'il devait passer mais dans l'état actuel des choses, sa virilité brisée restait sa priorité. A force d'errer comme un blessé de guerre dans la capitale, le jeune homme se retrouvait sur une grande place, des dizaines de stands l'entourant. Autour de ce petit marché réunissant des centaines de figures cultes du jeu vidéo interagissant avec des rêveurs des étoiles plein les yeux, se trouvait une sorte de jardin où poussaient tout type de plantes vidéo-ludiques. Le voyageur se hissa comme il le pouvait jusqu'au parterre d'un de ces jardins, s'écroulant ridiculement au sol, une quantité bien trop grande de brin d'herbe se retrouvant dans sa bouche. Complètement à bout et vidé de son énergie, la douleur lancinante le paralysant au sol, il ouvrit la bouche une dernière fois avant de tourner de l'oeil. Ce geste complètement anodin pour lui fut cependant salvateur, refermant sa mâchoire sur un champignon traînant par là.

Une énergie infinie se créa alors dans son corps, le libérant enfin de ses maux pernicieux. Son salut se trouvait dans ce champignon qu'il avait ingéré sans même le vouloir, il se sentait plus vivant que jamais, capable de conquérir des royaumes et occire des hordes de monstres légendaires à lui seul. Enfin libre de son état végétatif, il constata enfin qu'il se trouvait aux abords d'un immense marché, de nombreux étals mettant en vente des objets et autres artefacts de divers univers de jeux vidéos. Mis à part les personnages et autres pnj des œuvres les plus connues, la plupart des passants étaient des rêveurs réalisant leurs fantasmes les plus fous, une bonne dizaine d'entre eux se baladant avec leur Mastersword et tirant des lasers vers les cieux, d'autres passants plus réservés ressemblaient plus à des voyageurs, plus calmes face à leur environnement, mais certains ne parvenaient pas à cacher leur joie malgré tout. Se baladant tranquillement dans ce marché des plus vivants, un bruit de fond témoignant de l'animation environnante, Drasur hésitait fortement à sacrifier un membre pour faire l'acquisition de n'importe laquelle des reliques de ses jeux préférés. Alors qu'il s'apprêtait à céder à la tentation, prêt à devenir manchot à la vue de la fameuse Gunblade, une voix l'interpella, lui demandant de s'approcher dans une ruelle sombre. Intrigué par cette voix et se disant que cela pouvait résulter en une quête épique, il s'engouffra dans la rue sans lumière avant d'apercevoir une figure familière. Un homme aux longs cheveux blancs, deux grosses cicatrices traversant son visage, arborant une armure de cuir marron, deux épées visiblement accrochées dans son dos. Il n'avait pas des yeux humains, ses pupilles oranges ressemblaient plutôt à celles de chats.

« Ecoute petit, il y a un contrat que je peux pas honorer, j'ai pas le temps je dois trouver ma fille et puis il y a la chasse sauvage et puis surtout j'ai des magiciennes et des gourgandines à me faire, sans compter les parties de cartes et ...

- Donc je dois faire votre boulot c'est ça ? Bon, c'est bien payé au moins ?

- ... et puis j'ai des herbes à ramasser pour faire des potions sans compter que je dois chercher des plans pour une armure franchement c'est compliqué d’être sorceleur. C'est pas un monstre puissant tu devrais t'en sortir. »

Sans même répondre aux questions de son interlocuteur, le sorceleur pris ses jambes à son cou et s'en alla, laissant une sorte de parchemin au voyageur. L'ordre de mission indiquait qu'un griffon rôdait près du village coquillage et menacait la sécurité de ses habitants. Un griffon, la bête légendaire, celle qui découpe un homme en deux d'un coup de bec et s'en va dans les cieux, une moitié de brave chevalier entre les serres. Ca n'allait pas être de tout repos, pourtant Drasur était tout de même tenté d'accomplir cette tâche une autre nuit, ça ne pouvait pas faire de mal de se dégourdir un petit peu en tranchant la gorge d'un monstre. Et puis, même si le parchemin n'indiquait aucune récompense précise, les habitants du village seraient bien généreux avec lui si il les débarrassait d'une telle chose non ? C'est en tout cas ce qu'il espérait, enfournant le parchemin dans sa poche arrière. Ce faisant, il remarqua à nouveau le tract donné par la créature qui l'avait mené dans cette ville et se rappela soudainement qu'il n'avait pas vraiment de temps à perdre à flâner et à accepter toutes les quêtes secondaires qu'il croisait. Le tract indiquait un tournoi, où seraient testées les capacités de voyageur. Il n'y avait pas vraiment d'indications sur le tract en question, la seule chose attirant l'oeil était la phrase en  rouge et gras, une police quatre fois plus grande que celle du reste des mots inscrits, indiquant "ENTREZ DANS L'HISTOIRE". Se questionnant sur la nature de ces fameuses épreuves qui titillaient pas mal son côté compétiteur, le jeune homme fut interpellé par une voix familière. Se retournant il pu reconnaître l'un des voyageurs avec qui il avait passé la précédente nuit.

« Tu cherche ton exemplaire de Majora's Mask ? J'allais commencé par un " Hey ça fait un bail" mais pas tellement en fait Hahaha.

- Oh Ken', comment va mec ? Crois moi, si j'avais croisé le moindre masque de Majora j'aurais donné un rein pour l'avoir haha !

- Qu'est-ce qui t'amène ici Drasur ?

- Bah écoute j'suis arrivé dans ce royaume par hasard, je me suis fait agro' comme jamais et on m'a convié à une sorte de tournoi ou je sais pas trop quoi, mais ça a l'air sympa je suis bien chaud à y aller ! »

Un sourire niais aux lèvres, heureux d'avoir pu revoir le premier ami voyageur qu'il s'était fait à Dreamland, Drasur tendit le tract à son homologue pour qu'il puisse y jeter un coup d’œil. Puis, après lui avoir laissé le temps de lire ce qui y était inscrit, ils se dirigèrent vers l'endroit indiqué. Au fur et à mesure de leur avancée, de la musique se faisait entendre, couvrant peu à peu leur discussion, la foule s'agrandissant de plus en plus, se transformant en véritable agglomérat de personnages de la culture populaire. Enfin arrivé, l'endroit ressemblait à un immense Colisée, des décorations et autres lumières pendouillant de ses murs extérieurs. Ils furent guidés vers l'intérieur par une créature répétant les mêmes phrases en boucle. Une fois l'inscription faite, les deux voyageurs furent malheureusement séparés et l'invocateur fut mené à une sorte de vestiaire. Une sorte de grille semblait mener à l'intérieur de l'arène, des pantins en bois pendaient du plafond dans le vestiaire, sûrement placés là pour ceux souhaitant s'échauffer avant les épreuves. Entendant les cris du public à travers la grille, Drasur se sentait galvanisé et excité comme rarement. Il n'avait absolument aucune idée de ce qui l'attendait, ça pouvait même être plutôt dangereux, mais il n'en avait rien à faire : cette nuit, il était un fier gladiateur qui allait pouvoir prouver sa valeur, quelles que soient les épreuves. Entendant l'annonceur hurler dans son micro le début du tournoi, le voyageur ne pouvait s'empêcher d'esquisser un sourire encore plus niais qu'auparavant, faisant transparaître sa motivation, le poing serré, face à la grille se levant doucement. La lumière de l'arène l'éblouissait et l'empêchait de voir quoi que ce soit mais il avança d'un pas décidé sous les acclamations de la foule, se chuchotant doucement.

« Game on, bitches ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kendal Kaala
Un Indien dans la Zone
Un Indien dans la Zone
avatar

Surnom : Ken'
Pouvoir : Contrôleur obscure
Points de Puissance : 2 000 points
Points de Réputation : 3 000 points
Points du Membre : 46 points
Messages : 107

MessageSujet: Re: Un nouveau challenger entre dans l'arène ! | Quête feat Kendal & Joël    Lun 20 Fév - 16:58

C'était bien Drasur ! À la grande surprise de Kendal, il pu se constater en veine de rencontrer pour une troisième nuit son compagnon d'infortune, puisse cette nuit lui être plus profitable que la précédente espérait-il secrètement.
La rue était bondée de monde, pas seulement des Créatures mais bon nombre de voyageurs et rêveurs se retrouvaient pour une nuit à jouer le rôle d'un aventurier solitaire ou solidaire avec pour commencement l'intrigue qui voyait le jour grâce à ces multiples personnages louches qui n'attendaient qu'une chose, qu'on lance le dialogue pour les piéger dans une quête dont la récompense laissait miroiter un semblant d'importance pour la trame principale.
Kendal avait évité ces ploucs et les éviterait encore un moment, le temps qu'il dédaigne s'intéresser à ce que ce monde puisse lui offrir; ou plus explicitement pour éviter de lancer un tas de quêtes dans le simple but de mettre sa vie en danger inutilement et choper des conneries qu'il ne pourrait pas porter à cause d'une quelconque condition.


-Bah écoute j'suis arrivé dans ce royaume par hasard, je me suis fait agro' comme jamais et on m'a convié à une sorte de tournoi ou je sais pas trop quoi, mais ça a l'air sympa je suis bien chaud à y aller !

Kendal attrapa le dit prospectus tendu par son compère, son âme de joueur refit surface, après l'avoir cloisonner depuis des années dans le but de travailler, des bribes de flashbacks où il se voyait, des étoiles plein les yeux devant tel ou tel jeu , à payer sa partie au Noob qui voulait l'affronter sur telle borne d'arcade, à faire patienter les filles qui l'attendaient après leur DDRmax pour le regarder jouer par dessus son épaule pendant qu'il humiliait "celui-qui-se disait-imprenable".  
On connait tous un gars qui porterait à merveille ce "titre" et à qui on se fait un malin plaisir de démystifier le mythe en question.
Il leva les yeux, Drasur lui lâchait le même type de sourire qu'il aurait fait à cette époque; pourquoi diable n'avait-il pas connu Dreamland plus tôt ? Il se serait certainement perdu à vouloir obtenir ce dit titre.

-Il y a écrit que c'est un événement spécial, je me demande en quoi consiste les épreuves en question " Technique, Force , Charisme " , hum je suis pas sûr de répondre aux critères et que ça soit de mon niveau actuellement...


-Petit joueur.


-...C'est Ok pour moi , je te suis, j'espère que tout ça va m'aider à dompter cette... Je n'ai même pas de mot pour l'insulter tellement il est...... Je te souhaite de ne jamais avoir ton ombre quiparle, elle est mauvaise... Je ne sais pas si c'est parce que c'est une Ombre ou si c'est parce que c'est la mienne, mais elle est particulièrement....méprisable hahaha.


Parfois Kendal riait nerveusement lorsque Echo se voyait faire de l'Humour par exemple; ce genre de nervosité dont il faisait preuve quotidiennement avant de combattre sa peur due à l'accumulation de fatigue.
Les deux compagnons commencèrent alors leur route sur un commun accord, il était évident que cela était un tournoi, c'était écrit, donc pas d'équipe, l'espoir d'être avec un camarade familier pour al nuit lui échappait petit à petit.
Il fallait se rendre à l'évidence, si il arrivait à passer le premier tour, il aurait la possibilité de tomber face à Drasur, à moins qu'il ne tombe sur lui dès la première épreuve ce qui rendrait les choses moins compliqués d'une certaine manière....

Kendal s'entendait de moins en moins penser, et entendait de moins en moins la conversation légère qu'entretenait les deux compagnons car la musique qui semblait donner sur le lieu de rendez-vous pour le Challenge en question était de plus en plus forte -bien qu'épique-.
Les annonces faites par les moniteurs demandait de rejoindre les entrées principales où foule bloquait déjà les accès, Beaucoup d'entre eux étaient simplement là pour s'installer dans les gradins et voir le spectacle.
Le jeune Voyageur quant à lui ne prêtait pas vraiment attention à ce qui se passait autour de lui, se contentant de scruter l'immense bâtiment dans lequel il ne tarda pas à entrer en marchant dans les pas de Drasur.

-C'est beau quad même.

Cette phrase lui échappa tandis qu'ils arrivaient devant le lieu de l'inscription, ils remplirent chacun leur formulaire, Kendal se surprit à écrire machinalement dans un langage clair alors que dans son quotidien seul le Thaïlandais et un bon Broken english lui était inculqué.

* c'est donc ça la magie de Dreamland ? Au moins c'est clair pour tout le monde*

* Par contre question écriture on peut pas faire de miracles pour toi hihihi*

-...Hum....Bon je vais par là, on se revoit plus tard du coup, bonne chance de ton côté, que le meilleur gagne !

Kendal suivit un petit c..... Une demoiselle des plus ravissantes jusqu'à l'arrivée au vestiaire, il était seul, enfin il n'était jamais vraiment seul.

- Bon si je me souviens bien de l'affiche y'avait écrit "Technique " en premier sur le flyer; si on a de la chance ça sera dans le même ordre de passage, donc on peut prévoir le coup et essayer une mise en scène sympa qu'est-ce que t'en pense ?


-C'est à moi que tu parle ?


- Mais sérieux, tu veux pas arrêter de te foutre de ma gueule deux secondes s'il te plait ? On est sensé être une équipe si tu fais que me troller comment on est sensé cohabiter?


-C'est bon, c'est bon , on dirait ma mère.... Bien que je n'ai pas de mère hihihi, qu'est-ce que tu propose ?

- Je me glisse dans l'ombre et tu avance jusqu'à la scène, tu me tiens au courant de ce qui se passe et auquel cas j'apparais; si il faut dire des choses simples avant le début de l'épreuve je te laisse gérer afin qu'on garde l'effet de surprise.

-Tu veux pas plutôt y aller et voir comment ça se passe ? Si il faut tu vas te planter et t'aura l'air d'un gars chelou qui sort de son Ombre, de quoi faire flipper le public et le jury.
Je sais pas si t'es au courant mais des Voyageurs du Royaume obscur y'en a pas tant que ça et pour l'instant tu as peut-être pas de compte à rendre à qui que ce soit mais dès que tu commencera à prendre de la valeur, ou que ta réputation va prendre de l'ampleur, on te rappellera à l'ordre et ce soir là tu aura intérêt à être bien préparé, parce que je te le dis tout de suite tu n'a pas ce qui faut pour tenir tête même à ton Ombre. hihihi


-J'ai l'impression de ne pas savoir ce qu'il faut sur mon royaume d'origine et du rapport qu'il entretient avec le reste du monde.

-Tu le découvrira bien assez tôt va, en attendant en piste cow-boy la grille est ouverte.

Kendal se dirigea alors en direction de la sortie, la foule en émoi, trop occupé à parler avec son ombre, il n'avait rien écouté de ce qui se disait, tant pis c'était l'heure de l'entrée en scène, Kendal se frotta les mains le regard soucieux et avança à travers la lumière aveuglante de la scène qui lui agressa les yeux, il perdit la vue l'espace d'un instant.

* Est-ce qu'on peut mourir dans ce genre d’événement ? * se disait-il tout en retrouvant doucement ses repères.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joël Hamel
Combattant Du Feu Libre
Combattant Du Feu Libre
avatar

Team : Meteors
Pouvoir : contrôleur du feu
Points de Puissance : 34 400 points
Points de Réputation : 42 500 points
Points du Membre : 531 points
Double Compte : Maahes
Messages : 381

MessageSujet: Re: Un nouveau challenger entre dans l'arène ! | Quête feat Kendal & Joël    Mer 1 Mar - 14:06

▬ Olala-olala ça va vraiment pas du tout ! Les Juges sont en retard et on n’a rien pour garder l’audience intéressée !

Cela faisait un moment que j’étais assis sur le plateau, à attendre les types de BandCom pour ce fameux évènement où ils allaient piocher parmi un participant un tout nouveau personnage pour leur jeu. DreamBattle de ce que j’avais compris, faudra que je test un jour pour voir ce que ça donne, apparemment c’était l’un des meilleurs jeux de tout Dreamland quand même ! Mais pour l’instant, il fallait l’avouer, on s’ennuyait plutôt mal ici. Je pouvais entendre le cri de la foule parce qu’on était dans l’un des carrés VIP de l’arène. Ils étaient tous impatients de voir quelque chose arriver… Quoi ? Mais n’importe quoi ! Après tout ils l’ont payé leur billet pour rentrer, faut bien qu’ils aient droit à un minimum de divertissement. De mon côté j’avais beau avoir commencé à lire mon script, mes paupières devenaient de plus en plus lourdes au fil des secondes et je laissais le bouquin reposer sur mon visage, tandis que mes deux jambes allèrent tranquillement s’installées sur la table en face de moi. Faut pas croire, je travaille dur hein ! Ca demande de l’énergie d’attendre.

▬ Monsieur, une journaliste de Relouland est là pour…
▬ On n’a pas le temps ! On a passé 3 mois à faire la promo de DreamBattle donc hein ! Allez lui dire d’aller mater les trailers parce qu’ici on est occupés !
▬ En fait elle voulait plutôt interviewer notre invité spécial pour la soirée.

Je bougeai légèrement le livre pour entrapercevoir le manager et l’un des membres du staff, voyant les deux qui commencèrent à chuchoter tout en me jetant des petits regards par-ci et là. Franchement, ça faisait flipper mais il n’y a pas moyen que je sois en danger, pas vrai ?... Je toussais avant de lancer le bouquin sur la table, m’étirant comme je le pouvais tout en baillant. C’est quand j’essuyais la petite larme de fatigue que le manager revenait vers moi, remettant en place ses lunettes et souriant comme une poupée Ken hyper flippante.

▬ Monsieur Hamel, changement de programmes ! Vu que les Juges auront un peu de retard, on va se charger de gagner du temps, et c’est là que vous entrez en jeu ! Dans 15 minutes à peu près une journaliste du Dream’mag va venir vous interviewer, contentez-vous de répondre à ces questions et d’être naturel ! L’audience aime les figures naturelles et confiantes.
▬ Bah écoute, je vois pas de problèmes… Dîtes-moi quand ce sera bon.

Je reposais mes pieds par terre tout en me massant l’épaule, c’est rare qu’un type de Relouland vienne me voir pour une interview, j’ai pas été le type le plus réglo qui existe avec les créatures et mon statut de contrôleur de Feu renégat n’aide pas à ma réputation. Mais bon, j’imagine que dans la réalité je n’aurais jamais de chance de passer sous les feux de l’écran alors autant en profiter à Dreamland, qui sait ce qu’il se passera ! Peut-être que j’aurais un bonus en points de réputation héhéhé. Après avoir patiemment attendu, je pouvais voir l’équipe qui commençait à bouger beaucoup plus rapidement, certains se donnant des instructions incompréhensibles pour quelqu’un comme moi qui n’a jamais été sur un plateau télé. Jusqu’à ce, sortant d’une entrée au carré VIP, je la voyais. Je restais figé quelques instants, laissant tomber au sol un stylo avec lequel je m’amusais depuis quelques temps, mes yeux fixant la fameuse journaliste qui s’approchait, souriante comme un ange, une figure faisant pâlir les plus belles reines que j’avais pu voir et un regard de braise…Wait, c’est pas le moment de partir dans des descriptions ! Ce qu’il faut que je dise c’est que c’est pas n’importe quelle meuf qui est entrée là, c’était ma femme !

▬ Bonjour Monsieur Hamel, je vous remercie d’accepter cette interview.
▬ Euhm… Mais tout le plaisir est pour moi ! Bien évidemment !
▬ Ok tout le monde est là, interview dans 15 secondes !

D’un regard indiscret j’observais derrière-moi pour voir un écran gigantesque qui apparaissait dans l’arène, à une trentaine de mètres au-dessus des participants mais pile à la bonne hauteur pour les spectateurs. On pouvait y voir le logo de BandCom avec un décompte inscrit dessus. Sans que je ne le regarde je remarquais Valentine, la jolie journaliste, qui s’était approchée pour finaliser le nœud de ma cravate et bien remettre mon col, tandis qu’elle me faisait un clin d’œil que j’avais du mal à traduire pour le coup. Je voyais bien que ça l’amusait de me prendre par surprise comme ça mais elle aurait au moins pu m’y préparer ! Le Manager, derrière un caméraman commençait à terminer le décompte et s’arrêter de respirer lorsqu’il arrivait aux trois dernières secondes, se contentant de faire les signes avec la main pour nous dire qu’on était enfin en direct, retransmis dans tout GameLand. Si j’avais su que ma femme et moi serions passés à la télé… Une voix off commença à parler depuis nulle part, comme pour expliquer à l’audience ce qu’il se passait.

▬ Mesdames et mes Geeks ! En exclusivité ce soir, avant de débuter l’évènement spécial de l’année, BandCom vous propose d’assister à l’interview de notre invité spécial nous avons nommé : Joël Hamel !

On pouvait entendre la foule qui commençait à beugler de plus belle, pourquoi je savais pas trop mais en tout cas ça gueulait pas mal dans toute l’arène ! Ils étaient probablement en transe depuis qu’ils avaient mis les pieds ici, faisant que le moindre truc qui débarquait méritait son cri d’encouragement ! Enfin bref, je retournais mon attention sur la belle journaliste alors que je posais mon coude sur la table, la voyant qui avait posé sa casquette de la gazette sur le côté avant de commencer à parler.

▬ Enchantée de vous rencontrer Monsieur Hamel, je suis Valentine Nivet au compte de la gazette de Relouland, le Dream’mag.
▬ Appelez-moi Joël, Mademoiselle Nivet.

Sur le coup je souriais gentiment en ne laissant rien paraître mais croyez-moi que derrière ce masque je brûlais pas mal à l’intérieur, en me posant plusieurs questions du style « Pourquoi elle se présente pas sous notre nom de famille ? Elle a déjà entrepris le divorce dans mon dos ? Si c’est le cas comment est-ce qu’on va pouvoir élever comme il faut notre petite fille etc »… Les questions du bon mari qui commence à sérieusement douter. Valentine remit une mèche de cheveux derrière son oreille avant de poursuivre.

▬ Vous avez eu un parcours assez incroyable en sachant que cela fait à peine plus d’un an que vous êtes devenus Voyageurs. Devenir le numéro 2 de la Ligue B avant de passer à la Ligue M, ce n’a pas été le cas de tout le monde !
▬ Je vous avoue qu’en général le classement compte pas tant que ça pour moi, au début je me contentais de faire un peu ce que je voulais et bizarrement ca a fini par me faire monter dans les classements.
▬ Et quel est votre objectif à présent ? Atteindre la haute sphère de la Ligue M ? On vous a déjà vu en compagnie de célèbres figures comme Sphinx l’homme masqué ou bien Axel Erikson.
▬ Je dirais pas que c’est un objectif mais c’est un passage nécessaire pour ce que je souhaite. Après tout, mon but c’est tout simplement de devenir le plus fort !

J’affirmais haut et fort ce que j’avançais tout en bombant le torse et en levant le bras, muscle contracté. Je souriais à pleines dents avec une lueur dans les yeux tandis que je pouvais déjà entendre rire toute la foule en-dessous de nous. Même les membres du staff derrière les projo ricanaient légèrement. Il n’y avait que Valentine qui restait silencieuse mais gardait un léger sourire aux lèvres. Aaaah, que ça fait du bien de retrouver du réconfort auprès de sa femme.

▬ Voilà un but tout à fait audacieux, est-ce que cela vient du fait que vous ayez déjà rencontré des voyageurs biens plus forts que vous ?
▬ Yep, durant ma première année j’ai pu rencontrer une ou deux fois Tomoe. Croyez-moi, j’aime vraiment pas le caractère de ce type mais je comprends pourquoi il attire autant l’attention, sa connerie a un certain charme. J’ai aussi pu croiser Ania, même si elle a préférait me casser le nez avec son genou plutôt que de papoter tranquillement hahaha.

Pendant que je riais je pouvais sentir le regard de la belle rousse devenir de plus en plus noir, m’incitant à ne pas continuer sur ce sujet. Je préférais donc toussoter en touchant un peu ma cravate, détournant limite le regard. Il valait mieux ne pas réveiller le serpent qui dort c’est moi qui vous le… Aïe ! Au moment où je pensais ça elle me piétiner avec le bout de son talon sous la table, tout en gardant un sourire angélique. Jusqu’à quel point cette femme peut être terrifiante ?...

▬ Quelle relation entretenez-vous avec le Royaume du Feu ? Le Seigneur Behemus maintient toujours votre avis de recherche sur vous. Qu’avez-vous pu faire pour autant attiser sa colère ?
▬ Le problème de Behemus c’est qu’il n’aime pas les voyageurs de base, attendez-vous vous voyez débarquer dans Dreamland et voir un taré avec des cornes qui vous menace de vous tuer si vous obéissez pas ses ordres ? J’ai préféré me barrer fissa.
▬ Et c’est donc à ce moment-là que vous avez fait la rencontre du Juge Kyle Dango, l’autre renégat ?
▬ Ouhlà non, lui je l’ai croisé une belle année plus tard. Comme je vous l’ai dit au début je faisais un peu tout et n’importe quoi… Mais j’ai quand même pu garder le contact avec un Meteor qui m’a parlé de son groupe et de l’existence de Kyle.
▬ Vous avez donc rejoins les Meteors parce que vous vous sentiez similaire au Juge ? Vous espériez qu’il vous protège des foudres de Behemus ?
▬ Hé qu’on soit d’accord : je ne suis pas le protégé de Kyle. Lui et moi on n’a rien du tout en commun. Notre Feu ne brûle pas pour les mêmes raisons et c’est une pure coïncidence si on se retrouve à se battre ensemble. Une coïncidence qui s’appelle Behemus, point.
▬ Pourquoi avoir rejoint les Meteors, au final ?

Je relevais un peu la tête pour croiser directement les yeux de Valentine, un peu surpris par le ton sévère mais le regard inquiet qu’elle portait à moi. Ce n’était pas la première fois qu’elle me regardait de cette manière, elle m’a de nombreuses fois posé indirectement la question dans notre monde, même si j’avais moi-même fuit le moment de lui répondre. J’inspirais avant de profondément expirer, à chaque fois qu’elle m’adressait ce regard c’était comme sentir un couteau se planter dans mon cœur, cela faisait mal mais je ne pouvais m’en prendre qu’à moi-même, car si moi j’expérimentais cette douleur… Cela devait être pire pour elle qui se demandait probablement que l’homme qu’elle a mariée, que celui qui avait encore de nombreux rêves, n’avait pas changé…

▬ Parce que je souhaite apporter quelque chose à Dreamland, à ma manière. Je pense que si on continue de pardonner les Seigneurs qui exploitent les voyageurs, plus personne ne sera autorisé de voyager librement dans Dreamland. Je trouve que c’est du gâchis de ne plus avoir le droit de rêver alors qu’on est à Dreamland…
▬ Et c’est en participant à des attaques meurtrières comme à la Célestiafest ou pendant la Nuit du Kitsune que vous comptez ramener le « droit de rêver » ici, à Dreamland ?
▬ Hey Valentine ! C’est pas ce que j’ai dis ! Je … !
▬ COUPEEEEZZZZ ! C’était nickel ! La fin est un peu bizarre mais on coupera la réaction de Monsieur Hamel au montage, histoire de donner du suspens et de voir si plus tard on pourra pas reprendre l’intervi… Hé où allez-vous Mademoiselle ?

Valentine rangea immédiatement ses affaires avant de se lever et de commencer à partir sans même m’adresser un regard. Je me mordais la lèvre inférieure et me levais à mon tour pour essayer de la rattraper, mais je fus aussitôt bloquer par une créature…

▬ Je peux passer ?
▬ Impossible Jojo, je suis le MJ de BandCom, et c’est maintenant qu’il est temps d’enflammer l’audience…

A suivre au prochain épisode…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Game Master
D comme Dieu!
D comme Dieu!
avatar

Surnom : Dieu ou Maitre
Pouvoir : Modérer, kicker, administer et tout et tout quoi
Points de Puissance : 100 000 Points
Points de Réputation : 100 000 Points
Points du Membre : Over 9 000 !!!
Messages : 986

MessageSujet: Re: Un nouveau challenger entre dans l'arène ! | Quête feat Kendal & Joël    Dim 5 Mar - 12:37

Une rumeur tout d’abord. Ensuite, une montée en crescendo. Applaudissements. Un tonnerre. Des flashs de partout. Des hurlements qui partent dans tous les sens. Agressions visuelle, sonore. Tout brille. Tout vrille. C’est là où je me sens heureux, pleinement vivant. Je redresse mon costard, je prends le micro, et je bondis sur la scène. Sourire flashy, coiffure impeccc. Je suis beau. Je suis regardé. Je suis aimé. Ma vie n’est pas un jeu. Ma vie est une victoire. Mon public m’attend. Ce soir, je vais briller. Plus que les Juges. Plus que les candidats. Ils viennent ME voir. Ils viennent parce que c’est moi. Le dieu de l’Olympe. L’Overmind. Enfant de Dragon. Rugissant. Puissant. Incisif. In Loading. J’arrive. Et puis...Et puis tout explose. Je suis au cœur du jeu. Je suis Draven, adc présentateur de GameLand. Et toi, à quoi tu joues ?



Draven:
 




- EST-CE QUE ÇA VA CE SOIR GAAAAAAAAAAME LAAAAAAAAAAAAAND ?
- WAAAAAAAAAAAAAAAAAI +111111111111111111111
- J’ENTENDS RIEN ! FAITES DU BRUIT POUR LA DREA-DREA-DREA-DREA-DREAM BATTEUUUUUUUUUUL !
- WAAAAAAAAAAAAAAIII
- ÇA VA ÊTRE FOU CE SOIR ! On va passer au moment de folie, je suis League of Draven, de son vrai nom, Draven la Légende, pour présenter ce soir le NEW CHALLENGER ! L’ÉLU DES MANETTES SACRÉES, OUI MESSIEURS, MESDAMES, ET MOI-MÊME, DRAVEEEEN !
- WAAAAAAAAAAAAIIIIII !
- La soirée, je vous le rappelle, est financée par les achats des promos steam, comme d’habitude, alors n’hésitez pas à acheter vos jeux en promotions exclusives, au même prix qu’en boutique, mais sans vous déplacer de vos manettes, bornes, claviers, écrans, casques et toutes les périphériques externes qui font que la vie à Game Land, C’EST LA VIE OUAIS !
- WAAAAAAAAAAAAAAIIII !
- Merci, vous êtes des pgm ! Avant de commencer, j’aimerais présenter des excuses pour le retard des juges ce soir, qui reviennent des pistes de ski virtuelles en développement actuellement pour que vous puissiez descendre comme des pros, sans forcément vous rendre chez Frost. Ici, chez les petits princes de l’e-sport, on va au bout de nos rêves, mais pour ça, vous le savez, il y a deux choses essentielles.
- LA DRAAAAAAFT !
- ET QUOI D’AUTRE ?
- LE NEXUS ADVERSEEEEE !
- Paaaaarfait, je vois qu’on a un public de connaisseurs ce soir. L’émission, enfin, est redistribuée en stream sur tous les écrans connectés, abonnez-vous et donnez-vous un peu d’argent pour que la DreamBattle continue à évoluer, à progresser et à apprendre de ses joueurs, et surtout de ces voyageurs. Mais je ne suis pas le héros de cette soirée, non, non, non...quoique...Mais non, les héros ce soir, ce sont bien sûr les trois Juges qui donneront leur verdict sans appel dans les trois catégories suivantes : Force, Technique, Charisme. Pour la Force, j’appelle celle qui s’est rendue célèbre par ses prouesses au volant, la folle de tous les jeux de circuits, la virtuose qui a rendu à Mario Kart ses lettres de noblesse depuis la défection de DarkSasuke97 suite à un contrôle dopage positif à la RedBull nitroglycérinée, j’ai nommé bien sûr celle vous que connaissez sur ses lives et en compétition du grand chelem concernant le Super Rallye GL UnderStup, j’ai nommé Lolotte_Crominion, spécialiste des techniques de conduite et de la conduite pied au plancher !
- WAAAAAAAAAAAAII !!!!!!
- Bonsoir, Drave. Sacré public ce soir ! Salut à tous, j’attends avec impatience les concurrents, je me fais une speed run de Myst 5 sur ma console en attendant hein, faites pas attention à moi.



Lolotte_Crominion:
 



- L’autre Juge est reconnu par tous ses pairs pour ses dribbles et ses buts d’anthologie dans les arrêts de jeu sur Footix 98, il a également sa place en tant que manager de l’e-sport du FC Fnatic, on l’appelle l’étoile saignante car il brille en faisant couler le sang sur des plate-formes nouvelles comme Dark Soul ou Pro Golfer Wood Supervision. Il a participé également à des critiques de jeux pourris et on l’aurait aperçu en caméo dans « Le Salon de Wario », j’ai nommé le ténébreux, le veuf, l’inconsolé, le Soleil Noir au luth constellé de mélancolie, celui qui se trouve partout dans les livres d’histoire, des pirates de New Providence à Florence, de Londres jusqu’à Paris révolutionnaire, libéré, délivré, libéré par son peuple, par le concours des armées de la France, de la France toute entière, c’est-à-dire de la France qui se bat – le Général dans le texte ! J’ai nommé, dis-je avant d’être interrompu par un avatar soudain, j’ai nommé GodPlayerofEvil. Bonsoir Gooddy !
- Salut Dravou, alors je sais qui nous avons ce soir dans les coulisses, et je dois dire que je suis impatient de voir ce que va donner l’épreuve technique, la retournée acrobatique étant plus difficile à réaliser cette année depuis le nouveau patch 14.8.


GodPlayerofEvil:
 



- Le dernier juge, et non des moindres, a bâti sa réputation dans le jeu de combats multiples, en solo ou en duo, trio, quator, et tutti quantiiiiii ! En disant, vous savez immédiatement de qui je veux parler, je veux parler d’Azerty le grand - son premier pseudonyme, lui le magnifique, et toujours à la pointe de la mode. Il jugera ce soir le Charisme de nos prétendants, et je confierai l’intégralité de mon jugement entre ses mains, si mon dernier cœur de vie en dépendait !!!  Voici venu...Fuuuuuuuuuur-byyyyyyyyyyyyyyyy !
- FUR-BY FUR-BY FUR-BY FUR-BY !
- Bonsoir, bonsoir ! Désolé, j’ai eu un petit souci de poudreuse sur les pistes, il a fallu m’emmener pour que je récupère une croix verte pour me soigner ! Mais tout va bien maintenant ! Draven, t’es magnifique ce soir !


Furby:
 



Menteur. Il brille encore plus que moi. Il le sait. Il me prend de haut en me vantant. Il est au sommet de son art. Au sommet de tout. Arrivé en dernier. Accident prétexte. Une heure que j’attends dans ma loge. Un rictus. Un seul rictus de haine et je perds. Game Over. Restart. Insert Coin. C’est l’un des meilleurs éléments de Game Land. Il va me battre. Mais la partie n’est pas finie. Le jeu continue. Je vais tirer mes cartes. Maintenant. Les concurrents. Ils sont prêts eux aussi. Je vais briller. Je vais briller. Je vais briller.




- Les candidats ce soir sont dans l’attente enfiévrée des premières épreuves, et nous allons tous de suite les accueillir. Faites un tonnerre d’applaudissements pour le prochain NEW CHALLEEEEEEENGEEEEEEER !
- Chris Bandicoot !
- Joel Hamel !
- Séréna SuperNesseeeeeeeeee !

- Ah je vois que des favoris se dégagent déjà, mais attention, vous le savez, il y a toujours des surprises au moment de la DreamBattle ! Mais nous allons tout de suite savoir de quels bois sont faits nos concurrents, car voici la première épreuve, l’épreuve de FOOOOOORCE !
- QUE LA FORCE SOIT AVEC VOUUUUUUUS !
- Hé oui, hé oui, que la force soit avec vous, chers Challengers, car les organisateurs ont décidé, pour ce casting exceptionnel, de proposer une épreuve unique en son genre...OUI ! L’épreuve de force, la première épreuve de la DreamBattle, va lancer tous les concurrents en même temps !! Nous allons lancer immédiatement une plate-forme de parcours du combattant. Pour ceux qui traînent du côté de la Forêt Slug, vous savez déjà de quoi je parle ! Les joueurs seront de profil face à vous, à nous, et vont devoir, au sein de l’arène vidéoludique prévue pour les faire avancer sur des tapis roulants modifiés par le décor, arriver au drapeau de fin de plate-forme, sous les tirs, en supportant un paquetage de dizaines de kilos donnés aléatoirement dans le parcours ! Je dis attention aux ennemis en opposition et codés pour vous éliminer ! Attention aux véhicules, aux zombies, aux explosions, aux hélicos BOOBS POUTINE BOOBS POUTINE EXPLOSIOOOON ! Attention aux uns et aux autres, vous n'avez que trois vies pour tout le casting !  Il faudra résister ! Il faudra avancer, courir, s’envoler ! Il faudra éviter les balles ! Et suuuuurtout ! NOUS MONTRER VOS MEILLEURS PROFILS ! EN PLACE !
- NOUS MONTRER VOS MEILLEURS PROOOOOFILS !




La première épreuve lancée. J’étais sublime, incroyable, innovant. Ce soir, je suis en forme épique. J’aimerais être à leurs places, mais la mienne est déjà signée. Je suis le seul gagnant possible. Présenter la DreamBattle, V pour Victory.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dream-land.forumactif.org
Drasur
L'homme aux 1 000 visages
 L'homme aux 1 000 visages
avatar

Surnom : La tornade blanche
Team : Iniquis
Pouvoir : Invocateur de masques
Points de Puissance : 16 500 points
Points de Réputation : 10 000 points
Points du Membre : 92 points
Messages : 127

MessageSujet: Re: Un nouveau challenger entre dans l'arène ! | Quête feat Kendal & Joël    Mar 7 Mar - 7:18


Il était temps, ce fameux tournoi allait enfin commencer. Les acclamations de la foule accompagnées des hurlements du commentateur faisaient bourdonner les oreilles du jeune voyageur, mais ça ne le dérangeait pas. Au contraire même, c'est ça qu'il avait toujours recherché finalement. Des applaudissements assourdissants, des centaines d'âmes l'observant, l'analysant dans les moindres détails. C'était l'espoir d'un jour crouler sous les éloges qui avait poussé l'adolescent en surpoids et boutonneux qu'il était à continuer à s'affirmer malgré tout. Cette soif insatiable d'approbation, d'acceptation des autres, qu'on le prenne comme modèle, que des gosses l’idolâtrent et fassent tout leur possible pour lui ressembler. Il avait enfin l'occasion d'atteindre ce but, inaccessible il y a peu.

Un mélange d'engouement et de stress lui broyait les tripes, dans un tourbillon d'adrénaline alimentant le moindre de ses membres. C'était donc ça, l'ivresse du champion ? Une fierté aveugle couplée à une peur sans fond de l'échec ? Il n'avait pas vraiment le temps de se poser ce genre de questions, il n'avait qu'une seule chose en tête : la victoire. Il ressentait la même excitation que lors de son premier match de volley, quand le seul public venu l'acclamer était sa mère à moitié endormie dans les gradins. Les enjeux étaient trop grands désormais, il se refusait de perdre. Et si c'était le cas, il serait totalement incapable de gérer la myriade de sentiment qui accompagnerait sa disgrâce. Sa fierté et son ego beaucoup trop gros pour un seul homme lui servaient de carburant pour avancer, mais ils avaient également le pouvoir de détruire complètement son mental si il venait à ne pas réussir.

Vous devez sûrement vous dire que tout cela va un peu trop loin pour un simple concours à Gameland, dont le résultat ne changera la vie de personne finalement. Et bien vous auriez tort, pour un homme au chômage, fraîchement célibataire, ayant à peine pu profiter de sa vie de voyageur jusqu'à présent, la moindre victoire peut tout changer. C'est ainsi, toutes ces pensées tourbillonnant dans son esprit, son sang bouillonnant, n'entendant que les battements sourds de son cœur, qu'il s'avança dans l'arène.  


Il jeta un coup d’œil aux gradins, apercevant le commentateur en train de présenter les juges. Il connaissait la plupart d'entre eux, héros de jeux vidéos que Drasur s'était fait un plaisir de poncer par le passé. Il ne les connaissait pas tous cela dit et son œil fut attiré par l'un d'eux particulièrement. Un trentenaire à la musculature des plus impressionnantes. Il émanait une sorte d'aura, faisant pression sur notre héros, comme si l'homme aux cheveux noirs le dominait de là haut. Cette sensation aussi étrange que désagréable fut rapidement balayée, une fois qu'il pu apercevoir Kendal à quelques mètres de lui seulement. Pouvoir voir quelqu'un avec qui il s'était lié d'amitié à proximité le rassurait dans ce contexte stressant au possible, même si il ne l'avouera jamais à qui que ce soit bien entendu, l'ego surdimensionné rappelez vous. Il envoya alors un clin d’œil accompagné d'un rictus plutôt prononcé à son compagnon un peu plus loin, n'ayant pas vraiment la foi de traverser la dizaine de mètres les séparant. Sans compter qu'il y avait plusieurs autres concurrents en lice entre lui et le thaïlandais et que juste au cas où, il ne valait mieux par leur montrer que le voyageur au costard avait un potentiel allié.

Sans prêter plus d'attention aux autres concurrents, Drasur se concentra sur le discours du fameux AD Carry, ayant terminé la présentation des juges pour se lancer dans la description de l'épreuve en elle même. Il s'agissait donc d'une sorte de parcours du combattant en side-scrolling, ou déplacement horizontal pour les plus chauvins d'entre vous, où le but était d'atteindre le drapeau de fin en premier. Cette épreuve dans le pur esprit des jeux de plateforme classiques était plutôt intéressante, donnant une dimension plus fun à cette fameuse épreuve de force. Reconnaissons tout de même l'inventivité des organisateurs de ce tournoi qui auraient très bien pu se contenter de demander aux participants de lancer des rochers le plus loin possible pour déterminer leur force brute, ce qui aurait été beaucoup moins intéressant il faut dire.

Une fois le speech de présentation terminé, le présentateur vedette accompagné par une ovation des plus enthousiastes de la part du public, lança le départ. Plus motivé que jamais, Drasur s'élança alors vers la plateforme au décor déroulant. Il n'était pas le plus rapide des participants loin de là et plusieurs d'entre eux accédèrent à l'épreuve avant lui, à vue de nez il devait être le cinquième à rejoindre la plateforme. Y accédant enfin, il pu constater le premier décor proposé. L'environnement était intégralement constitué de sable et de roches entre le jaune et l'orange, rappelant fortement le type de paysage que l'on pourrait observer dans le sud ouest américain.


Les premières plateformes ne semblaient pas contenir d'ennemis, sûrement pour laisser le temps aux coureurs de s'habituer à cette épreuve. Le voyageur aux masques pouvait d'ailleurs apercevoir devant lui ses rivaux prendre de l'avance, grimpant les plateformes avec une facilité déconcertante. L'un d'eux donnait même l'impression de voler, sautant de plateforme en plateforme sans la moindre difficulté, comme si sa masse était inexistante. La première difficulté pour notre héros était de gravir un mur de roche mesurant bien dans les trois mètres, sans aucun appui. Il s'élança alors vers le haut, avec le plus d'élan possible et attrapa le bord du bout des doigts. Appuyant ses jambes sur la paroi, il tentait comme il le pouvait de se hisser, non sans mal bien entendu. Cette montée se faisait quasiment intégralement à la force des bras, tout son poids mettant une pression pas possible sur ses pauvres doigts s'agrippant à peine. Grâce à un effort surhumain, se tirant de toutes ses forces et s'aidant au mieux de ses pieds frappant le mur, il pu enfin se hisser en haut du mur.

Il réussit avec un peu de chance à atterrir sur ses jambes de l'autre côté, commençant déjà à sentir l'effort physique sur ses muscles. Il n'eu absolument pas le temps de s'en soucier, une demie douzaine de zombies se tenant devant lui. Il pu voir à quelques mètres seulement un des participants se faire allègrement mâcher la carotide, lui rappelant que ce tournoi n'était pas si bon enfant que ça. Profitant qu'un de ces monstres affamés soit en train d'apprécier son déjeuner, il se mit à courir, évitant la pauvre victime hurlante. Un autre zombie se jeta alors sur notre héros, les bras en avants, la bouche ouverte prête à se sustenter de bonne chair fraîche. Drasur mis son épaule gauche en avant et percuta le zombie de toutes ses forces au niveau du torse, l'envoyant au sol. Sans même lui laisser le temps de respirer, un autre de ces monstres se jeta sur lui. Pris de court, il évita de peu le coup de dents destiné à son avant bras gauche et répliqua d'un bon crochet directement sur la tempe de la créature, qui l'envoya au sol.

Ayant quelques secondes de répit, il vu alors sa porte de sortie. Plusieurs cubes, d'une cinquantaine de centimètres chacun, flottaient dans les airs, formant une sorte d'escalier menant à un autre mur, deux fois plus grand que le précédent. Rassemblant toute la force qu'il lui restait dans ses jambes, il se rua en direction du cube le plus proche du sol, fit une flexion des genoux des plus impressionnantes et se lança vers la plateforme flottante. Les autres cubes étant séparés d'un peu moins d'un mètre les uns des autres, il suivi l'exemple du participant en face de lui et enjamba le vide plusieurs fois jusqu'à enfin atteindre le mur de la zone.


Il resta alors quelques secondes sur le mur, une grosse secousse accompagnée d'un bruit sourd ne lui indiquant rien de bon. Un nuage de fumée flottait sur le sol, à l'endroit où venait d'atterrir le concurrent qui avait quelques mètres d'avance sur l'invocateur. Le nuage se dissipa doucement, accompagné des cris de douleur d'un des concurrents, révélant enfin le coupable de toute cette agitation : un tank. Alors attention, n'allez pas vous imaginer un char d'assaut grandeur nature, il s'agissait d'un tank version miniature, faisant un peu moins de deux mètres de haut pour un mètre de large. Il était petit certes, mais au vu de l'explosion dont venait d'être témoin Drasur, il ne valait mieux pas sous estimer sa puissance de feu. Le tank se trouvait dans une sorte de fosse, entre le mur sur lequel trônait notre héros et le prochain, faisant une cinquantaine de centimètres de moins. Cette fois, il n'y avait rien qui faciliterait l'accès à la prochaine zone et une fois dans la fosse, il serait à la merci de l'engin de guerre.

Essayant tant bien que mal de créer une stratégie viable dans son esprit, le voyageur n'avait pas vraiment le luxe de perdre du temps à cet endroit. Un des autres participants derrière lui, visiblement pressé de fuir les zombies, percuta le jeune homme et le fit chuter au sol, droit devant le tank. La peur au ventre, entendant le bruit mécanique de l'engin de mort commençant à lentement le viser, le jeune voyageur du agir rapidement. Il invoqua son masque de Steampunk et s'élança à l'assaut du char, ce dernier le tenant déjà en joue. Serrant les dents et espérant être assez rapide, il envoya un énorme uppercut vers le canon, son poing de métal poussé par une gerbe de vapeur. La force du coup fut suffisante et leva le canon vers le ciel, un obus s'en échappant moins d'une seconde plus tard. Profitant des quelques secondes de sûreté qu'il venait de s'offrir, Drasur grimpa sur le tank et s'élança de toutes ses forces vers la paroi. Il s'y agrippa et, grâce à la force mécanique de son bras robotique, se hissa en haut.

Il pris son souffle quelques secondes avant de révoquer son masque, il venait de passer à deux doigts d'un démembrement et ça, il n'était pas prêt de l'oublier. Sur la même plateforme que lui se trouvait un autre participant, visiblement aussi essoufflé et traumatisé que notre héros. Ce dernier se leva alors, prêt à repartir à l'assaut de ce satané parcours, mais un élément perturbateur stoppa subitement sa fougue. En effet, un énorme sac à dos apparu soudainement dans son dos. C'était donc de ça dont parlait l'animateur lorsqu'il a évoqué un paquetage donné aléatoirement pendant l'épreuve. Le sac à dos pesait bien plusieurs dizaines de kilos, ça promettait pour la suite. Ne se laissant pas abattre, Drasur se dirigea vers le bord de la plateforme et pu alors constater que la suite du parcours ne ressemblait pas vraiment à la précédente. Il y avait donc aussi des changements de niveau, génial ...


HRP:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kendal Kaala
Un Indien dans la Zone
Un Indien dans la Zone
avatar

Surnom : Ken'
Pouvoir : Contrôleur obscure
Points de Puissance : 2 000 points
Points de Réputation : 3 000 points
Points du Membre : 46 points
Messages : 107

MessageSujet: Re: Un nouveau challenger entre dans l'arène ! | Quête feat Kendal & Joël    Mer 8 Mar - 14:12

Il venait d'entrer dans l'arène, amateur de metal slug, il connaissait plus ou moins le principe qui devait offrir des variantes plus dangereuses que celles de la borne d'arcade de sa jeunesse.
D'abord un coup d'oeil rapide aux juges, croyez-le ou non aucun ne semblait provenir d'un jeu auquel il avait pu jouer, sauf peut-être.... Ha non c'était juste une impression de "déjà vu".
Il comprenait les références sans pour autant avoir eu la possibilité et l'envie d'y jouer, pareil pour ce type, c'était quoi son nom déjà ? Bref, le présentateur quoi.
Impossible de deviner de quel jeu il sortait; il se sentait légèrement rougir de honte, ce n'était peut-être pas un endroit pour lui ce Gameland.

Il baissa alors les yeux de l'écran géant pour chercher du regard des participants qui lui parlait sans doute plus, distinguant Drasur non loin, il répondit à ses signes d'affection par un pouce de la victoire; qu'un participant entre eux prit pour lui et rétorqua un signe de mort en passant ce même pouce sous sa gorge.
Décidément y'en avait qui allaient jouer leur vie ce soir, c'est le problème avec tous ces joueurs.

Le cri des fans donna l'alerte au commencement de l'épreuve, tous partirent en trombe espérant arriver au drapeau les premiers.
C'était à peine si ils ne se montaient pas dessus entre deux obstacles.
Kendal attendait que la piste se dégage pour commencer son avancée; il ne souhaitait pas avoir à se frotter à un concurrent un peu trop chaud qui l'aurait poussé dans la première fosse lui retirant ainsi le bénéfice de sa première vie.

Il pouvait encore apercevoir Drasur au loin, l'avantage de cette course linéaire c'est qu'on pouvait distinguer ce qui se passait en face sans trop de difficulté.
Une fois qu'il se le sentit , il débuta son sprint en direction du premier obstacle.
Kendal n'était pas vraiment sûr de pouvoir le monter à la simple force de ses bras et profita de l'effort d'un autre pour sauter sur ses épaules et ainsi rejoindre les hauteurs du muret, c'était un mouv' sex bien que pas très représentatif de la force de celui-ci, en même temps ses capacités physiques ne s’arrêtaient qu'à un soucis du placement et de l'angle de frappe, il n'avait pas vraiment de quoi rivaliser avec les voyageurs concurrents qui possédaient des capacités boostant leur force physique comme Drasur et son masque Steampunk par exemple qui lui offrait une force non négligeable.
En parlant du loup, alors que le canon du tank s’élevait pour tirer son obus, celui-ci vint s'écraser dans la fosse où Kendal se demandait encore si il devait vraiment y aller avec cet attroupement de zombis qui ne tarda pas à exploser.
Ainsi serein, il sauta les pieds joints sur la tête d'un de ces cadavres rampant, rejoignant dans sa course les petits carrés flottant pour découvrir le véhicule qui prenait en chasse des participants qui essayaient tant bien que mal de passer.
Derrière lui, le gars qui l'avait aidé à monter de ses épaules solides le poussa sans attendre.
En espérant secrètement qu'il se fasse tuer au premier tour, il voyait déjà des concurrents revenir à la vie après un impact d'obus, clignotant quelques instants avant de se matérialiser totalement. Kendal était quelque peu désemparé par la difficulté de l'épreuve; jusqu'à présent il avait eu de la chance, mais un char, même un petit char restait vraiment dangereux.

Il sauta au sol, et glissa sous les chenilles de la machine de mort; celle-ci en constant déplacement, à l’affût de ces prochaines victimes ne semblait pas viser les personnes au sol, après tout quand quelqu'un était sensé être au sol, c'est qu'il était mort.
Rampant jusqu’à l'autre côté, il pouvait constater que bon nombre d'entre eux utilisaient le char comme tremplin afin de rejoindre la passerelle suivante; Kendal, suivait un petit groupe de gars qui avaient choisi la porte, c'est bien aussi une porte non ?
Se demandant au fur et à mesure de son avancée dans les ténèbres si il pouvait abandonner maintenant pour espérer avoir un meilleur score aux prochaines épreuves, il ne voulait pas perdre l'une de ses trois vies inutilement alors qu'il savait pertinemment qu'il n'avait pas le niveau requit pour cette épreuve de force.
La lumière au bout du tunnel offrit la vue sur un décor glacial où se tenait des surélévations de glace , des congélateurs et surtout des yétis; la poisse!
Kendal sentit sa course moins rapide avec l'apparition soudaine d'un paquetage, celui-ci apportait son lot de surprise avec notamment un pistolet dans sa main droite, il se sentait alors plus en sécurité que dépendant de son pouvoir au sein de l'arène vidéo-ludique; bien que l'idée d'abandonner l'épreuve de force ne semblait pas vouloir quitter ses pensées.
Un participant, muni de poings américains rétama le premier Chewbacca sans soucis; en joug, Kendal pensait que sa survie dépendrait uniquement de la force des concurrents qui le devançait, il ne lui restait plus qu'à les suivre tranquillement en attendant de trouver la sortie de cette grotte, et si dieu existe, le drapeau le plus rapidement possible.
Un puissant coup de poing vint le faire passer devant l'homme aux poings américains; en effet quelques Yétis avaient respawn derrière eux durant leur course, cherchant à retrouver ses esprits, il n'attendrait pas après l'homme aux bras puissants pour continuer sa course, il voulait sortir d'ici; il songeait même à ériger un drapeau blanc pour quitter l'aventure; c'était sympa comme délire, mais Kendal n'avait pas prévu de risquer sa vie tous les 3 mètres et il n'y avait rien de marrant à courir et sauter partout !
Il tira à plusieurs reprises dans le corps poilu de son ascendant qui venait de sortir du ravin face à lui,le renvoyant dans sa zone de spawn puis enjamba le trou, ratant son atterrissage, il lâcha son arme pour maintenir ses appuis au bord du précipice n'attendait dès lors de lui qu'un sacrifice d'une vie.
Quelques concurrents l'enjambèrent sans perdre plus de temps; il essayait tant bien que mal de se sortir de la merde, ses bras commençant à trembler légèrement signifiant que son poids additionné à celui du paquetage commençait à peser lourd sur ses bras certes musclés, mais pas du tout adaptés à ce genre de situation où bras tendus dans le vide, avec des prises peu recommandables pour tenter de sortir de cette situation qui lui avait valu de s’abîmer le bout du nez sur la paroi rocheuse.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joël Hamel
Combattant Du Feu Libre
Combattant Du Feu Libre
avatar

Team : Meteors
Pouvoir : contrôleur du feu
Points de Puissance : 34 400 points
Points de Réputation : 42 500 points
Points du Membre : 531 points
Double Compte : Maahes
Messages : 381

MessageSujet: Re: Un nouveau challenger entre dans l'arène ! | Quête feat Kendal & Joël    Lun 13 Mar - 19:11

▬ Bon, est-ce que quelqu’un ici va m’expliquer ce qui s’passe ?
▬ Hé bien Monsieur Hamel vous voyez, nous…
▬ Pour faire court tu vas jouer le « méchant » de cette partie, le champion de la ligue qui conseille les héros dans pokémons et qui leur filent des CS, tu seras le Ardyn Izuna de Gameland à la recherche de ton Noctis, le Sasuke Uchiha qui obnubile Naruto… Oups, ça c’est un manga avant d’être un jeu.
▬ En gros cette histoire de commentateur c’était des conneries c’est ça ? Tu serais pas en train d’essayer de m’enfler ?
▬ Pourquoi ? Ca te dérange t’être le player numéro 2 quand on t’invite à la maison ? Non ? C’est bien ce que je pensais.
▬ Tout ce que j’ai à faire c’est descendre avec eux et foutre le bordel ?
▬ Je préfère le terme « rendre les choses plus intéressantes ». Cette compétition n’est pas destinée pour les hardcores gamers, ça c’était l’année dernière pour la sortie du dernier Dörk Sowls.
▬ Et j’y gagne quoi au final ? Parce que jusqu’à maintenant j’ai pas vu de contrat moi.
▬ Tu comprendras qu’on ne garde aucune trace de nos transactions avec les voyageurs, il faudrait pas qu’on se retrouve à faire une partie d’Ace Attorney avec Law, on finirait par perdre automatiquement. Quoique ce serait un challenge intéressant, notez l’idée pour une prochaine extension.
▬ Bien, Monsieur.
▬ Au pire des cas, pourquoi tu n’essayerais pas de gagner l’event ? Après tout tu n’as rien à y perdre et tout à y gagner : popularité, des clés pour l’early access de Ah-Batard 3 et une avant-première de la version longue de Pong – L’histoire d’un bâton qui a réussi. 15 heures de pur plaisir.
▬ Je crois que je vais me contenter de la popularité. Bon je commence quand ?
▬ Tout nouveau challenger entrant en milieu de partie a besoin d’une entrée en scène digne de lui, tu ne penses pas ?

Le MJ tournait légèrement la tête en direction de la baie vitrée, là où plus bas se trouvait à peu près le départ pour l’épreuve. Pendant la discussion on avait pu entendre en toile de fond le présentateur hurler ses présentations ainsi que ses instructions, le départ étant finalement lancé pour toute la troupe de voyageurs qui ne tardèrent pas à commencer à grimper de leurs mains et à sauter de leurs pieds. Un sourire assez franc et étiré se dessiner sur mes lèvres alors que je me levais de mon siège confortable, passant ma main sur la cravate qui me serrait depuis que Valentine l’avait remise en place. Je desserrais le bout de tissu avant de commencer à m’élancer en direction de la vitre, bondissant à travers après avoir placé mes bras en croix devant mon visage. Les éclats volèrent au-dessus du stade, rendant silencieuse toute la foule qui levèrent les yeux pour ne voir au final qu’une sorte de grande flamme tombait en chute en direction du sol. En laissant le Feu s’échappait de mon corps, je l’utilisais de sorte à ralentir ma chute et au dernier moment faire resurgir une nouvelle fois les flammes qui s’échappèrent de mes jambes, amortissant drastiquement ma chute alors que je donnais l’impression de surfer sur mon propre élément sur plusieurs mètres, m’arrêtant pile devant la ligne de départ et en prenant la position stylée.

▬ EEEEEEEEEEETTTTTTTT JOJO ENTRE DANS LA GAAAAAMMME !!!
▬ WAAAAAAAIIIIIIIIIIIIIII !!!!
▬ L’un des favoris de ce soir a enfin décidé de montrer le bout de son nez mais… Ah, AH ?! On me dit à l’oreillette que Joël Hamel recevra un malus pour un départ en retard ! Voyons voir quelle décision prendront les Juges !
▬ Ha ! On devrait lui faire faire du bunny hop ! Vu son air de noob il arrivera pas à garder le rythme plus de 0.5 secondes !
▬ Qu’on lui donne un Love Cube avec lequel il devra dribbler tout le long !
▬ Qu’on le rende mignon !


Long silence, même le présentateur n’osa pas commenter, encore sous le choc, jusqu’à ce qu’une fenêtre apparaisse sous ses yeux comme un pop-up porno.

▬ … ET LE STRAWPOLL A PARLÉ ! JOËL HAMEL VA DEVENIR…. MIGNOOOOOOOONNNNN !!
▬ KOUUUUUAAAA ?!!

Un cercle à moitié magique et technologique commença à se dessiner sous mes pieds, m’englobant dans une sorte de capsule rose avec la tête de Furby collée à l’extérieur en guise de logo. J’arrivais à ne plus rien voir, jusqu’à ce que je sente une sorte de fumée colorée m’entourait et me piquer les yeux. Lorsque la capsule s’ouvra, je me frottais les globules mais je comprenais pas pourquoi mes mains me paraissaient aussi floues. Je jetais un œil autour de moi pour remarquer que tout paraissait normal, sauf… Oh non, ils ont pas osés me faire ça.

▬ Enfoirés vous m’avez pixélisé à mort !!!
▬ Notre nouveau challenger n’est-il pas magnifique à présent ? Jugez mes chers téléspectateurs !
▬ KAWAAAAAAIIIIIIIIII !!!! ♥♥♥
▬ Donc pour Joël Hamel, GAME…..
▬ STAAAAAAAAARRRRRTTTTT !!


Et merde, sans demander mon reste j’ai commencé à courir avec mes jambes en morceaux de pixels en direction du premier grand obstacle. Bon sang ça fait trop bizarre de se déplacer sur le même plan, j’avais l’impression de marcher comme un crabe ! Sans difficulté je commençais à arriver au niveau du mur de plus de 3 mètres, levant légèrement le regard vers le sommet de ce dernier avant de sourire – merde, on voit plus mes lèvres sur mon modèle maintenant ! Sans tarder je commençais à canaliser les flammes encore présentes sur ma peau au niveau de mes membres, me servant des poussées d’accélérations pour faciliter l’ascension et trépasser du premier obstacle en quelques instants. Je me demandais bien à quand le véritable défi, jusqu’à ce que je sente un craquement à mes pieds une fois que j’atterrissais au sol. Curieux, je baissais la tête pour voir que je venais de piétiner avec mes pattes de pixels enflammés un zombie à moitié squelettique qui se trainait par terre. Fronçant les quelques morceaux de sourcils qu’il me restait après la transformation, je pouvais voir plusieurs concurrents se patauger dans la boue avec quelques morts-vivants. Je croisais les bras en soupirant, décidément ça manquait de haut levels par ici.

Je prenais un peu d’élan avant de shooter violemment dans la tête du zombie qui était à mes pieds, faisant voler sa boite crânienne bien loin jusqu’à ce qu’elle touche – par inadvertance bien sûr – la tête d’un autre participant qui commença à chuter malencontreusement depuis les cubes qu’il tentait de grimper. Je voyais apparaître au-dessus de ma tête une sorte de carton jaune qui clignotait, la voix d’un des Juges résonnant dans toute l’arène :

▬ Participant Hamel, malgré que cela aurait valu pas mal de points dans l’épreuve Technique il vous est interdit d’abimer le matériel de l’exercice en cours. Attention au prochain carton !
▬ Tch, on peut même plus s’amuser dans les jeux vidéos…
▬ Serait-ce une contestation ? Si vous ne voulez pas être le ballon avec lequel je m’entraînerais dans les prochaines 500 heures je vous recommande de…
▬ Ca va ca va j’ai compris ! J’ai une épreuve à terminer en attendant !

Je reprenais la course en dégageant de mon chemin les quelques zombies qui tentèrent de me barrer la route, même si j’étais composé de milliers de pixels j’avais encore du répondant pour ce genre de menu fretin ! C’est sans difficulté que j’arrivais jusqu’aux cubes flottants, bondissant assez haut pour choper le premier et me hisser sur la première plateforme. Je pouvais entendre de puissant coup de canon explosait non loin de moi, juste après le deuxième mur pour être plus précis. Je fronçais les sourcils en me demandant qu’est-ce qui pouvait bien faire partir en fumée des voyageurs avec un seul tir et putain quelle surprise ! Une espèce de tank était posée en stealth mode pour tirer au lapin à n’importe quelle tête qui dépasserait du deuxième mur. Bien sûr ce coquin tenta de m’abattre sur place alors que ma propre figure dépassait du mur. Si j’avais pas été préparé au pire j’aurais pu y passer sans faire attention, mais heureusement que d’autres participants s’étaient fait canardés dessus me permettant d’esquiver au dernier moment l’obus se dirigeant vers moi. Je bondissais par-dessus grâce à un bond accéléré, arrivant pile devant l’engin de mort alors que j’accumulais les flammes dans ma main et la mettais dans le canon.

▬ Et si tu mangeais ça pour voir ! Fire Wave !

Une gerbe de Feu alla se déverser dans le long canon du tank, occasionnant une première détonation à l’intérieur alors que de la fumée noire se dégageait des nombreuses fissures désormais visibles sur la coque. Les chenilles se détachaient pour tomber lourdement par terre alors que le canon ne bougera plus pour le restant de la soirée. Content de moi, je voyais plusieurs points s’accumulaient au-dessus de ma tête avant de disparaître. Je restais pensif quelques instants avant de me dire que ça devait sûrement avoir un rapport avec les points qui détermineront si oui ou non on remporte l’épreuve. Ce serait donc pas qu’un simple test de parcours mais aussi un véritable test de force, comme je les aime ! Frappant mon poing l’un contre l’autre, je reprenais la course en bondissant sur le tank et l’utilisant comme plateforme pour passer par-dessus le troisième obstacle, arrivant désormais dans une sorte de décor enneigé avec des yétis qui se bastonnaient avec la plupart des voyageurs. Croisant les bras un instant, je réfléchissais à la meilleure manière de passée et abandonna très vite l’idée puisque tout de suite derrière moi je sentais d’énormes mains me saisir et me projeter avec force vers l’avant.

Sans que je l’ai remarqué un yéti été apparu dans mon dos et m’avait carrément lancé, quelle brute ! Enfin je peux pas vraiment juger, puisque sans discernement je venais à m’exploser littéralement contre le premier participant venu. On roula quelques mètres ensemble tous les deux avant que je n’arrive à me relever, titubant légèrement. L’autre c’était une sorte de voyageur à la peau sombre, sa tête me disait rien et moi y’avait aucun putain de moyen que je lui rappelle quelque chose sous cette forme. J’étais partis pour m’excuser et l’aider à se relever mais quelque chose me dérangeait sur son visage, en faite tout me dérangeait chez lui. On aurait dit un enfant perdu au milieu de la jungle de Jumanji. Je forçais mes sourcils a ressortir davantage alors que je le fixais durement, flammes dans ma main.

▬ Je peux savoir ce que tu fous gamin ?! T’as déjà envie de rentrer chez toi pour pleurer ta maman ? C’est le froid qui te fais trembler des jambes ? Tch je me demande pourquoi je perds mon temps avec des nwoobs comme toi !

Je me retournais sans prendre mon reste mais je pouvais apercevoir plus loin l’apparition d’une énorme créature commençant à faire de l’ombre sur toute la zone enneigée, bloquant même les participants les plus avancés. Souriant intérieurement, je frappais mes poings l’un contre l’autre alors que des flammes s’échappaient de mon corps.

▬ Ha ! Enfin le premier boss ! On va enfin pouvoir se régaler.
HRP :
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drasur
L'homme aux 1 000 visages
 L'homme aux 1 000 visages
avatar

Surnom : La tornade blanche
Team : Iniquis
Pouvoir : Invocateur de masques
Points de Puissance : 16 500 points
Points de Réputation : 10 000 points
Points du Membre : 92 points
Messages : 127

MessageSujet: Re: Un nouveau challenger entre dans l'arène ! | Quête feat Kendal & Joël    Mar 14 Mar - 13:24


Un niveau enneigé donc, rempli de sols verglacés, de fosses meurtrières, de yétis et surtout de congélateurs bien trop imposants pour être pris au sérieux, comme ceux que l'on peut trouver de l'autre côté de l'Atlantique. Une question se pose alors : qui pourrait bien avoir besoin d’électroménager de ce type dans un tel environnement ? Les dizaines de degrés en dessous de zéro ne suffisaient pas à conserver les aliments ? Ce genre de questions futiles tourbillonnaient dans l'esprit de Drasur, alors qu'il venait d'atterrir dans le niveau. Il pouvait apercevoir devant lui des monstres des neiges apparaître un peu partout, agressant quiconque tentait de passer. Lui de son côté avait un autre souci, tenir sur ses appuis était un véritable défi. La vingtaine de kilos de brique tirant sur ses épaules n'aidait en rien d'ailleurs, le forçant à se trouver un nouveau centre de gravité au risque de subir une chute fatale, ou au minimum humiliante. Il souhaitait bien évidemment éviter les deux cas de figure. Les semelles lisses de ses chaussures de ville n'étaient clairement pas faites pour ça, en même temps, qui serait assez stupide pour se trimbaler sur de la glace en Mephisto ? Décider de voyager affublé d'un costume trois pièces n'était pas la plus brillante des idées non plus, soit dit en passant.

L'invocateur n'eut pas droit à plus de quelques secondes de répit cependant, une des monstruosités poilue se jetant sur lui. Il invoqua rapidement son masque d'Oni et l'enfila aussi sec, l'amélioration de ses capacités physiques lui permis de ne plus se soucier de son équilibre douteux. Cela lui permit ainsi de directement contrer l'attaque du yéti en dégainant son katana dans un style Iaido, qui consiste à attaquer tout en dégainant son sabre pour les plus néophytes d'entre vous, et en ouvrant le ventre de la pauvre bête d'un coup sec. Cette dernière s'écroula au sol et ne manqua pas de disparaître dans un petit nuage de pixels verdâtres, un nombre de points en chiffres dorés apparaissant au dessus. Combien de points valait cette bête ? Ne gâchons pas le suspens enfin, nous le découvrirons à la fin de l'épreuve, sans compter que ce n'est pas vraiment à moi de décider.

Son arme à la main, sa motivation à son maximum et surtout, parvenant enfin grâce aux capacités de son masque à se déplacer correctement, Drasur pu enfin avancer. Les bêtes des neiges respawnaient à un rythme effréné, écrasant les participants un peu plus avancés de leur masse loin d'être négligeable. L'une d'elle se trouvait d'ailleurs à quelques mètres de notre héros, barrant sa progression. Il leva son sabre, prêt à planter le monstre, persuadé qu'il se jetterait sur lui de la manière la plus bestiale possible. Ce ne fut pas le cas malheureusement et le bretteur fut pris de court par une imposante boule de neige explosant sur son visage. Ça, il ne l'avait clairement pas vu venir. Le temps qu'il retrouve la vue après avoir grossièrement essuyé la neige coulant sur son visage, le yéti était déjà là. Il n'avait pas le temps d'agir, il était obligé d'essuyer l'offensive du monstre. Ce dernier lui envoya un bon coup d'avant bras qui déstabilisa le jeune homme, en plus de faire sacrément mal. Il l'attrapa alors, le leva au dessus de sa tête et l'envoya voler un peu plus loin.

L’atterrissage fut rude et le sol verglacé fit glisser le voyageur sur quelques mètres, avant qu'il ne soit stoppé par un congélateur, posé là en plein milieu. Le lancer du yéti lui avait permis de pas mal avancer, ce qui était un plus, mais il n'eut pas vraiment le temps de se réjouir. En effet, trois monstres des neiges apparurent soudainement devant lui, dans une file indienne ordonnée. Trois yétis devant, un congélateur derrière, il n'avait absolument aucun moyen de fuir. Il décida alors de jouer le tout pour le tout et ouvrit le congélateur, espérant profondément qu'un autre monstre n'en sorte pas. Coup de chance, il ne trouva que des tas de glaçons en ouvrant la porte, il se glissa alors rapidement à l'intérieur alors qu'un des yétis s'était déjà élancé vers lui. Refermant rapidement la porte derrière lui, le congélo trembla de toutes parts sous l'impact du coup du bestiau, confirmant au bordelais qu'il avait bien fait de se cacher.

Il était donc là, dans un congélateur extra large, à se faire balancer un peu partout par des saletés de yétis. Il n'avait absolument aucune idée de ce qu'il se passait à l'extérieur, une seule chose était sûre : il était bien mieux là dedans. Il avait souvent l'impression d'avoir quitté le sol, se retrouvant en une sorte d'apesanteur dans l'enceinte du freezer. Quelques minutes passèrent, après lesquelles le calme semblait être revenu. Théorisant que les yétis avaient trouvés un autre jouet à étriper, possiblement un autre candidat on va pas se mentir, il décida de sortir. Le congélateur sur le dos, Drasur pu s'en échapper relativement aisément, un peu comme si il sortait d'un cercueil et pu enfin rejoindre à nouveau le plancher des vaches. L'endroit où il avait atterris n'avait pas l'air dangereux, les yétis semblaient bien occupés avec les retardataires. Cela voulait il dire que le masqué avait pris de l'avance ? Légèrement oui, mais grâce à une technique de lâche ne l'oublions pas. Il révoqua son masque, faisant disparaître son katana par la même occasion.


Il décida de prendre quelques secondes pour évaluer la situation et voir où il en était. Il pu apercevoir quelques mètres derrière lui un homme tout en pixel faisant la leçon à un autre en arrière, que Drasur ne pouvait pas discerner. Ce genre de tournoi ne poussait pas tout le monde à jouer pour sa propre peau ? Il était relativement bizarre de voir un participant en engueuler un autre. Le bordelais se demandait si l'homme n'était pas simplement un pnj du tournoi utilisé pour remotiver les participants, après tout il en avait l'air. Cette apparence disait d'ailleurs vaguement quelque chose à notre héros. Comme si il avait déjà vu cet homme, mais pas dans Dreamland non, dans un jeu. Ses souvenirs flous ne lui permettaient pas vraiment de comprendre à qui il avait affaire, il avait juste la vague impression qu'il ressemblait au père d'un personnage qu'il jouait il y a longtemps. Bah, c'était sûrement qu'une impression rien de plus. L'homme pixel dégageait tout de même une sorte d'aura, comme si il était plus grand, plus imposant qu'il n'y paraissait. La dernière fois que l'invocateur avait eu cette sensation c'était contre le voyageur qui l'avait victimisé, quelques mois plus tôt. C'était donc ça qu'émettaient les êtres plus puissants que soi ? C'était assez désagréable en tous cas. De toutes manières, Drasur n'eut pas vraiment le temps de penser à quoi que ce soit d'autre, une énorme bête apparaissant un peu plus loin.

« Ha ! Enfin le premier boss ! On va enfin pouvoir se régaler, s'écria l'homme pixel.

- Attends, t'es pas un débutant toi, je me trompe ? Lui lança Drasur lui faisant face, avant de continuer, je sais pas vraiment pourquoi tu participes mais vu ce que tu dégages, t'as plus grand chose à prouver. Il fit glisser sa main devant son visage, y faisant apparaître son masque Steampunk et enchaîna, alors que moi si. J'vais m'en occuper, puis si ça se trouve mon pote est face au boss et en mauvaise posture, j'peux pas laisser ça passer. »

Il s'éloigna alors de la scène, s'élançant vers le fameux boss du niveau. Il n'était pas vraiment fier de cette tirade qui faisait beaucoup "petit con qui veut toute la gloire" mais son speech avait un fond de vérité. Sans compter qu'il n'avait pas revu Kendal depuis le début de l'épreuve, ce qui commençait à doucement l'inquiéter. Alors oui, en tant que narrateur omniscient je suis conscient, tout comme vous d'ailleurs, que c'était au thaïlandais que parlait pixel man. Mais Drasur lui n'en avait aucune idée, son ami se trouvant derrière le météor, sa vision en deux dimensions dans ce niveau ne lui permettait pas de voir derrière lui. Il se rendit compte assez rapidement que le voyageur d'ombre ne se trouvait pas face au monstre de toutes manières, ne se trouvant lui même plus qu'à quelques mètres de lui. Il était témoin d'un massacre catégorique, voyant plusieurs participants se faire écraser par les imposants poings de la bête. Il pu d'ailleurs apercevoir le voyageur mal élevé qui l'avait fait tomber dans la fosse au tank un peu plus tôt, un quarantenaire aux cheveux argentés, se faisant tabasser par le boss. Cette vision fit apparaître un rictus sur le visage de l'invocateur, comme quoi le karma ça peut faire mal.

Ses pouvoirs activés et ne voyant plus de participants entre lui et la bête, le jeune homme s'élança au combat à son tour. Le yéti extra large leva son poing et l'envoya vers notre héros qui fit de même, il recula son poing métallique et fit jaillir une énorme gerbe de vapeur de son épaule. Les deux poings s'entrechoquèrent dans un bruit sourd, se stoppant l'un l'autre. La force de la créature était loin d'être anodine, des fissures et autres craquelures apparaissant sur le bras d'acier du bordelais. Le gorille géant qui avait dû prendre relativement cher lors de cet échange de coups se mit alors à frapper sur son torse en hurlant. Ne souhaitant pas attendre la prochaine offensive de la créature désormais enragée, Drasur décida d'agir au plus vite. Il se propulsa à plusieurs mètres de hauteur grâce à sa jambe mécanique, utilisant une quantité d'énergie non négligeable. Il recula alors son poing et se laissa tomber vers le visage de la bête, espérant que la gravité soit suffisante pour mettre la créature hors-jeu. Il réussit en effet à coller un bon direct du droit sur le visage du boss avant d'atterrir lourdement au sol, à l'endroit où il avait décollé. Il se leva difficilement sous les hurlements du yéti qui n'avait visiblement pas apprécié, se tourna vers l'endroit d'où il venait et révoqua son masque. Son bras droit saignait abondamment et plusieurs de ses doigts étaient visiblement brisés. Il leva les épaules et les sourcils à l'attention des deux autres voyageurs et leur lança.

« Bon bah j'ai fait le malin je mérite. J'espère que ce délire des trois vies c'est vrai quand même. Bonne chance les gars ! »

Les imposants bras du boss s'écrasèrent alors sur l'invocateur, lui brisant la colonne vertébrale en deux sur le coup. Son corps inerte et déformé au sol disparut au bout de quelques secondes, avant de réapparaître au début du niveau de glace, rassuré. Il est vrai que rien ne lui avait assuré que ces trois vies ne seraient pas fausses, il aurait pu perdre sa vie de voyageur pour rien. Heureusement, le présentateur n'avait pas menti et Drasur se retrouvait bien vivant, mais avec seulement deux vie restantes et surtout, un gros retard à rattraper. Cette épreuve s'avérait de plus en plus compliqué à traverser ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kendal Kaala
Un Indien dans la Zone
Un Indien dans la Zone
avatar

Surnom : Ken'
Pouvoir : Contrôleur obscure
Points de Puissance : 2 000 points
Points de Réputation : 3 000 points
Points du Membre : 46 points
Messages : 107

MessageSujet: Re: Un nouveau challenger entre dans l'arène ! | Quête feat Kendal & Joël    Mer 15 Mar - 22:38

-Tu veux un coup de main ? hihihi

- Non !!! J'ai besoin de me prouver que je peux le faire!

-Comme tu voudra hihihi.

Après de durs efforts, Kendal arriva  plein pieds, prêt à reprendre sa course.
Il n'avait pas vraiment gagner de temps durant cette épreuve physique qui lui avait valu bien du courage pour surmonter la douleur que lui faisait ses muscles en manque d'oxygénation; au contraire; il avait été spectateur de plus d'un mollet musclé l'enjambant.
A croire qu'il était le seul à s'être fait happer par la fosse et que personne d'aussi ridicule ne semblait louper son coup pour tomber et entraîner dans sa chute le jeune Thaïlandais.
Il constata d'abord qu'il était toujours entier, mais que le pistolet qu'il avait laissé tomber avait été looté par un autre participant, le laissant seul avec ses mains nues, son paquetage et son ombre parlante... gé-ni-al.
Le yéti qu'il avait fait tomber tantôt dans le ravin fit sa réapparition, cela faisait déjà un moment que Kendal n'avait pas avancé, et le regrettait déjà.
L'ombre de la bête se dessina dans son dos, lui laissant lâcher un "Aïe" d’appréhension avant que le poing ravageur du gorille blanc n'aille frapper le dos du Shadow controler .
Kendal fut projeté en avant, glissant sur le ventre sur plusieurs mètres à la manière des Pingouins; activité fort amusante, bien que le mal le tenait, il s'amusait réellement pour la première fois de l'épreuve, poussé par un vent de renouveau; ou était-ce la panique qui le faisait flatuler ? La légende raconte qu'il était porté par le vent lui même afin de gagner les places qu'il avait perdu durant sa chute, mais ceci est une autre histoire... Non en vrai il pétait.
Mais manger épicé a ses bons côtés, la preuve, même si il ne contrôlait pas sa trajectoire, il arrivait sans mal à passer entre les salauds qui l'avaient regarder un instant dans ce précipice pour sans doute s'adonner à une pensée de type " un de moins" .

Une fois toute son accélération perdue, il se retrouvait alors ventre à terre; se relevant humblement avant d'être frappé de plein fouet par le premier projectile venu.
Ainsi s'entama une roulade qui le fit passer de nouveau derrière les salauds qu'il avait réussi à devancer; ils lui jetèrent ce même regard , ce fameux "un de moins" qu'il avait pu discerner entre deux rotations.
Une légère envie de vomir lui prit les tripes, quand enfin il s'arrêta ,constatant, en même temps qu'il retrouvait ses esprits que l'un des villageois de minecraft était le fruit de cette bousculade sans fin qui l'avait tout chamboulé.
Il semblait lui dire quelques mots, l'audition de Kendal étant encore perturbées de la dernière action, il acquiesça, sourire aux lèvres, en guise de bonne foi.
Si il savait que le mot "Noob" était la pire insulte qui soit dans un jeu vidéo après "Kevin"  il n'aurait sans doute pas réagit de la même manière.
Quoi qu'en fait il n'était pas sensible à la critique, il avait un mode de vie simple et par sa simplicité de vie et de penser chiait littéralement sur le monde; de façon littérale j'entends, n'allez pas vous imaginer qu'il répand sa merde sur le monde comme on tapisse un mur, quoi je pars trop loin ? ça arrive au plus brave d'entre nous n'est-ce pas ?

Une fois de plus une Ombre s'abattit  sur le voyageur, mais cette fois-ci de face, couvrant la zone dans les ténèbres.
Les yeux ambrés du thaïlandais s’écarquillèrent afin de mieux capter la lumière dans l'espace grâce à sa nyctalopie, bien qu'inutile à cet instant la réaction de ses iris était naturelle et il n'en était lui même pas conscient, il savait juste que l'ombre aussi opaque soit-elle ne le gênerait pas pour voir.
Avec ses yeux miroitant tels ceux d'un chat, il pouvait entrevoir des mouvements puissants de la part du Singe, frappant le sol avec fougue comme pour broyer les challengers de ses poings américains.
Il se soulageait d'avoir prit du retard grâce à Jojo l'affreux, qui n'était pour lui qu'un modèle raté de pixel art d'un héro dont il avait pleuré le décès plusieurs années auparavant devant sa ps2. Imaginez la déception quand il retrouvera sa véritable apparence et qu'enfin l'imposture sera levée, espèce de plagieur de...Liu Kang !

Le villageois minecraft, annonça l'arrivée du boss, alors que l'audition de Ken' semblait être revenue, il n'avait pas bougé d'un pouce bien que l'homme pixel se soit tourné face à la bête et , coupé dans sa lancée par un autre challenger avait fini par attendre son tour pour frapper comme tout bon personnage de FFX qui se respecte.
La voix familière de Drasur l'avait hameçonné au combat qui se déroulait devant lui; il n'était pas sûr que c'était lui jusqu'à ce qu'il se mette sur le même plan que le villageois amateur de torches pour constater son camarade en difficulté.
Ni une ni deux il passa alors à l’offensive, comme sous Booster X  alors que son camarade lâcha ses dernières paroles de sa première vie.
Il passa à la charge, courant vers l'énorme gorille, qui l'avait déjà repéré comme son futur punching ball.
La bête avança plus rapidement que Kendal, prenant l'initiative sur celui-ci, il n'avait pas vraiment eu le temps de courir bien loin,( notamment à cause du paquetage) , juste de dépasser d'un ou deux mètres Pixelman.
Alors que son corps se figea devant la taille de l'uppercut qui allait le frapper, l'ombre de Kendal se liquéfia pour laisser couler son maître et ainsi esquivant la droite colossale qui était très probablement pour Mr.  Cube à en juger par l'allonge du monstre.

- On dit merci hihihi

-....Merci....

Il ressortit de son Ombre presque instantanément comme on sort d'une piscine par son bord; son adversaire n'avait pas attendu après lui pour continuer son passe-temps : péter des dents, et Jojo en avait de bien blanches à faire tomber.
Personne d'autre que eux deux ne semblait vouloir s'approcher de la zone, il était fort possible que quelques uns étaient passés en douce comme il l'avait fait pour le mini-tank; mais en ce moment même les challengers attendaient la faille pour continuer leur chemin ou tenter une attaque qui leur vaudrait de marquer quelques points pour le score total en fin de combat.
Mais Kendal ne répondait pas à cette logique, c'était pour tenter sa chance que Drasur lui avait offert au péril de sa première vie qu'il allait tenter l'inimaginable ce soir , mettre une droite à Pixelman...Ha non c'est pas lui ça autant pour moi.

Alors que jojo faisait son affaire, occupant le singe,  il sauta sur la patte de celui-ci pour monter doucement vers son dos.
Ramené au sol par l'attraction terrestre, il abandonna l'idée de tenter un pied-bouche en lui montant sur le haut du crâne, la bête n'ayant même pas ressenti le besoin de porter attention à un microbe qui lui avait légèrement chatouillé le mollet.
Ken recula de plusieurs pas, afin de gagner une vue d'ensemble.

-Je n'ai aucune chance de marquer des points à cette épreuve, tu as vu le monstre?

-Si tu t'étais entraîné  au lieu de vouloir retrouver ton amoureux cette nuit tu aurais évité de te cribler de ridicule hihihi
Et en plus tu aurais peut-être découvert des astuces intéressantes quant à l'utilisation de ton pouvoir.


-Je n'arrive toujours pas à comprendre pourquoi tu ne fais aucun effort pour m'apprendre  ?

- tu fais Erreur sur la question petit scarabée , j'utilise ton pouvoir comme tu devrais le faire, j'en profite juste pour te montrer à chaque fois que tu es en difficulté que je suis meilleur que toi hihihi.

-Et je fais comment ce que toi tu fais ?

-Tu as besoin de comprendre par toi même hihihi.

Il continua sa réflexion sur les possibilités qui s'offraient à lui à l'heure actuelle.
Mis à part utiliser la solid form pour mettre un double punch il n'avait aucune i...Une idée apparu illuminant son esprit.
Le gorille marchait lentement mais frappait fort, il pesait bien son poids le salaud et devait, à en juger par sa bedaine énorme avoir un problème de surpoids.
Kendal, toujours avantageux de l'effet de surprise profita de celui-ci pour tenter une approche dans le dos de la bête.
Cette fois il n'était pas question de lui grimper dessus, il s'était mit d'accord avec Echo, qui lui prêterait sa force tant qu'il n'arriverait pas à la maîtriser seul.

Il s'approcha de la jambe qu'il allait bientôt lever, par principe les créatures de jeux vidéos reproduisaient des algorithmes basés sur le même schéma, à base de pied gauche/ pied droit pour la marche par exemple.
L'amateur de bornes d'arcade connaissait un peu le principe, il n'avait pas de quoi devenir un tueur comme dans le film pixel où les geeks deviennent des machines de guerre grâce à leur longues journées de labeur et d'argent de poche dépensé;
Non Kendal allait offrir une opportunité à Jojo, qui s'était probablement prit une droite du cosmos à sa place.
Alors que Knucles  allait frapper du poing tout en avançant à son rythme vers sa cible, Ken' donna le signal à Echo de passer en liquid form.
Bien sûr la créature était mille fois trop grosse pour pouvoir être engloutie par le marais; alors on se contentera de l'arrière de la cheville de la jambe encore au sol.
La créature perdit son équilibre, trébuchant en arrière, maintenant dos au sol.
le gorille n'allait pas tarder à se relever, faisant quelques instants de gros yeux étonné de sa chute, lui qui était pourtant anti-dérapant sur sol verglacé; il semblait bien  déterminé  à éradiquer le pleutre qui s'était caché dans son dos; mais la garde de la bête était défaite; à toi de jouer Pixelman, puisses-tu avoir la force de vaincre ton ennemi et ainsi sauver la vie de Kendal qui se retrouverait pour la première fois littéralement à plat et dépourvue d'une vie.
Pour Kendal , c'était l'heure de la prière, il ferma un instant les yeux, serein mais préparé au pire, même cette bête ne pourrait pas lui enlever cette sérénité, que sa diversion soit réussie ou non, le résultat serait le même, à la fin il ouvrirait les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joël Hamel
Combattant Du Feu Libre
Combattant Du Feu Libre
avatar

Team : Meteors
Pouvoir : contrôleur du feu
Points de Puissance : 34 400 points
Points de Réputation : 42 500 points
Points du Membre : 531 points
Double Compte : Maahes
Messages : 381

MessageSujet: Re: Un nouveau challenger entre dans l'arène ! | Quête feat Kendal & Joël    Jeu 6 Avr - 18:37

Jusqu’à maintenant c’était de la rigolade, comme me l’avait affirmé le patron qui tirait les ficelles de tout ce plateau cette compétition était pas forcément faite pour les grosses pontes de Dreamland, c’était plus un endroit où se divertir sans se prendre la tête. Et fallait avouer que ça marchait plutôt, plus besoin de  penser à la guerre entre les obscurs et les élémentaires, Gameland paraissait complètement déconnecté du reste du monde onirique. Plutôt un comble pour un royaume qui rassemblait la majorité des jeux onlines IRL. Malgré le fait que je sois en pixels et qu’on soit forcé de se déplacer en deux dimensions, je ne me retrouvais pas pour autant affaibli au niveau de mes capacités. Si je devais me plaindre au niveau d’un truc c’est que pour le coup ça va pas être possible de bien viser sans faire de dommages collatéraux mais bon, on a l’habitude avec moi j’imagine !

En tout cas j’avais été jeté comme une vieille chaussette par un yéti et j’étais plutôt pas content, je suis pas trop connu pour ma patience pour ce genre de chose. Le premier boss de la partie sortait de sous la neige et balançait des patates de forains à tout-va, aussi brutal que Sphinx la bestiole. Je sifflais, enjoué d’imaginer à quel point ça pourrait être marrant d’affronter une bête pareille. J’avais toujours un faible pour les combats de grandes envergures, surtout contre des créatures qui faisaient facilement trois à quatre fois ma taille. La dernière en date ça devait être celle qui faisait blocus entre la première et seconde zone, elle aussi c’était une sacré paire d’écailles. Commençant déjà à m’enflammer, j’ai rapidement été refroidi par l’un des participants qui me barrait la route et qui commença à pas mal parler. Des quelques pixels qui composaient mon visage je m’efforçais à froncer les sourcils, cherchant à comprendre ce qu’il essayait de me déblatérer exactement. Au début il parlait de moi puis ensuite de lui et enfin de son pote, j’étais rapidement perdu. T’as cru que j’étais ton pote ou quoi ? Je voulais lui dire que le tiers-monde est grand et que je voyais pas où il voulait en venir mais quand je l’ai vu foncer sur le grand singe alors j’ai compris.

▬ Aaaahh les jeunes voyageurs qui veulent se mesurer à plus fort qu’eux. Ca a le mérite de me plaire !

En même temps c’était carrément moi-même que je voyais en train de foncer à sa perte, le type qui venait de mettre un masque était sorti de la même usine que moi ! Je restais un peu en arrière pour mieux voir ce qu’il proposerait, me grattant un semblant de barbe alors que je pouvais voir le jeune sortir quelques jolis coups qui avaient le mérite d’avoir du punch. Mais la proie était peut-être un peu trop grosse pour lui, ou alors peut-être qu’il s’y été pris de la mauvaise façon vu qu’il s’était fait broyer le dos par le bulldozer poilu. Je soupirais en gardant les bras croisés, faut croire que j’aurais pas dû m’attendre à grands choses venant de jeunes rookies. En tout cas, la mort du masqué avait pour mérite de rebooster le type que j’avais recadré quelques instants plutôt, faut croire que ça donne du courage de voir des gens s’élancer au danger comme ça. Bon c’est pas tout mais moi aussi j’aimerais bien avancer dans tout ce merdier et en finir avec cette course à la noix ! Au moment où je m’apprêtais à rejoindre le compagnon je pouvais entendre comme une sorte de sonnerie au-dessus de ma tête, avant de voir un paquet apparaître devant moi et limite collé à mes mains. Merde, j’avais complètement oublié cette règle du poids en plus. Bon, vous me direz j’ai du muscle à revendre donc c’est pas une dizaine de kilos qui vont réellement me gêner, il aurait carrément fallu me donner un boulet avec une chaîne.

En tout cas le temps que je relève les yeux je pouvais voir la droite du singe fondre directement sur moi, m’envoyant voler plusieurs mètres dans le ciel avant que je ne retombe lourdement dans la neige. Ma chute créa une ouverture profonde de 3 mètres dans la neige, avant que je n’en ressorte difficilement en titubant légèrement. Putain, ça faisait combien de temps que j’avais pas pris un coup de poing de ce gabarit ? Je voyais légèrement trouble, comme si l’image se dédoublait, mais y’a bien un truc qui restait bien à sa place : le sourire écorché de ce connard de singe des neiges. Vous connaissez la suite : je m’énerve, j’ai le Feu qui commence à gentiment devenir instable, la neige fond autour de moi alors que je deviens petit à petit plus imposant que cette tantouze de torche humaine dans les F4ntastiques et j’hésite pas à balancer une première vague de flammes sur le boss. Le fait qu’on joue 2D facilite la visée en quelque sorte, et ça rend plus compliqué les manœuvres un peu tricky comme esquiver des flammes crachées à la gueule. Le grand singe s’en défendait bien en mettant ses bras au-dessus de son visage pour se protéger les yeux, histoire de pas trop se brûler les cils.

Mais j’ai pas en rester là, il a vraiment cru que je me laisserais taper sans demander les restes ? Il pouvait toujours courir ce con de King Kong, je vais lui montrer ce qu’il en coûte de trop jouer avec le Feu. De trop jouer avec MON Feu. Rassemblant les flammes dans ma main droite, je serrais le poing alors que je baissais mon bras au niveau du sol et fonçait directement sur le singe. Il terminait de déblayer les flammèches sur lui avant de me voir arriver, trop tard pour lui j’étais déjà assez près de lui alors que je balançais un uppercut à mon tour. Comment ça j’allais avoir un problème d’allonge ? Hein ? J’ai plus droit au FCC ? Mais non ! Réfléchissez ! Les flammes suivaient la courbe que prenait mon attaque et un véritable pilier de Feu allez fracasser la mâchoire inférieure du singe, enflammant une bonne partie de son visage déjà bien balafré. Il reculait de quelques pas en hurlant bien comme il faut, passant ses gros doigts sur sa peau enflammée afin d’étouffer les flammes. Avec un sourire assez fort à l’intérieur je regarder la bête se démenait, même si rapidement elle cherchait à répliquer en levant les poings et en cherchant à les abattre tel un coup de hache sur moi.

▬ Œil pour œil et dent pour dent mon gros ! Tu croyais quoi ?!

Je profitais de ma mobilité pour bondir en arrière, n’hésitant pas à utiliser mon pouvoir pour davantage m’expulser en arrière avec mon Speed Fire, de quoi m’offrir une certaine distance de sécurité. Les poings du boss frappèrent avec fracas le sol, ayant pour mérite de pas mal faire trembler ce dernier même si ça ne dura que quelques instants. Le singe me fixait avec un regard haineux, passant ses doigts sur les traces sombres et douloureuses de son visage. Il finissait par rugir de plus belle en bombant le torse et en frappant contre sa propre poitrine. L’action avait pour mérite de faire peur aux yétis alentours, de quoi laisser passer davantage de compétiteurs s’ils n’avaient pas peur des étincelles. En face de moi je pouvais apercevoir une fenêtre apparaitre avec une boîte de dialogue. Voyons voir ce qu’a à me dire le jeu…

Saleté de voyageur ! Tu n’étais pas censé aller aussi loin, ce sont les autres qui doivent prouver leur valeur !
 
Désolé je vois pas de quoi tu parles, j’ai rien signé tu vois ? De plus je pense pas que ce soit autorisé ce genre de channel privé, ça te dérange si je te mute pour de bon ?
 
Ne joues pas au plus malin avec des forces qui te dépassent ! Je vais te mettre en pièce au moment où je t’attra...
 
Bzzz bzzz ah désolé y’a des bzzz bzzz interférences, j’entends pas bzzz bzzz connard de bzzz bzzz
 
IL NE PEUT PAS Y AVOIR D’INTERFERENCES ! ON EST A GAMELAND !
 
Ah merde, bon bah tant pis je pensais que ça passerait. Autre chose sinon ?
 
Je te défie ! Et cette fois-ci ce sera en mort subite ! Pas de seconde chance ou de vies supplémentaires !
 
Désolé mais j’y gagne quoi moi là-dedans ? Rien m’empêche de t’exploser et de continuer ma route.
 
Je demanderais l’autorisation au MJ pour qu’il t’accorde un bonus !
 
Meh, tu n’as pas mieux ? Je pensais que tu valais plus qu’un simple bonus, faut croire que les boss ont vraiment baissé le niveau depuis le temps.
 
GRRRRRR Très bien ! Je t’offrirais l’un de mes biens les plus précieux si tu gagnes !
 
Là on parle la même langue, j’accepte !... Au faite, gaffe à tes pieds.

© Halloween sur Never-Utopia


Le singe fut plus que surpris de voir l’une de ses grandes pattes s’enfoncer subitement dans le sol, comme aspirée dans une mare ténébreuse. Il tombait littéralement à la renverse alors que son énorme ballon qui lui servait de ventre était bien pointé vers le ciel. Des étoiles brillaient dans mes yeux alors que je mettais mes mains côtes à côtes, produisant une importante quantité de flammes qui prenaient la forme d’une sphère de Feu assez grande. Mon Bombo était prêt et j’avais profité du fait qu’il tourne les yeux pour sauter sur la bête ainsi que de sauter depuis son ventre, passant au-dessus de sa tête d’ahurie surprise alors qu’il venait à comprendre dans quelle merde il se trouvait.

▬ Game over, bitch !

Je lançais la boule de Feu directement contre les dents du boss, s’ensuivit une jolie explosion qui venait à soulever toute la neige autour de nous et brouiller la vision de tous. Seul un nuage de fumée mélangé à de la neige tombante nous entourait, alors que j’étais à côté du corps du singe géant qui ne bougeait plus du tout. J’attendais de voir s’il se passerait une quelconque chose, on m’avait quand même promis du loot les gars ! Croisant les bras, je tapotais du pied avant de voir une nouvelle fenêtre apparaître de moi. «  NEW QUEST » qu’il y avait d’écrit. J’analysais le texte avant de serrer les dents et de soupirer, j’étais sûr qu’il y avait une putain d’anguille sous roche ! Ce satané singe faisait partie depuis le début d’une quête qui se passait en plusieurs étapes. Etape 1 : battre le boss ; étape 2 : ramener Knuckles le singe blessé au bout du parcours ; étape 3 : empocher la récompense. Encore ça allait jusque-là, j’aurais pu mettre ma fierté de côté et exécuter ce qu’on me demande vu qu’il était précisé que Knuckles deviendrait beaucoup plus petit et pèserait à peine 70 kilos, 7 fois un sac de poids quoi. Mais la condition qui me faisait davantage tiquer c’était que j’avais besoin de coopérer avec deux autres participants pour faire une team de trois… C’était une blague ? Je soupirais encore plus alors que je shootais la neige à mes pieds.

La neige et la poussière retombait alors que le corps du boss disparaissait dans un amas de pixels, je tournais la tête pouvoir certains participants qui avaient pas hésités à reprendre la course tandis que d’autres continuaient à galérer comme pas possible. Merde ! Ils avaient tous finis par se barrer ! Comment je vais faire la quête moi du coup ? J’ai fais tout ça pour rien ?!... Wait ! Y’a toujours ce type là, celui avec la peau un peu sombre ! Je l’interpelle en lui pointant du doigt.

▬ Toi là ! Je te propose un deal ! Fais équipe avec moi pour réaliser une quête et on aura des récompenses à la clé ! On a encore une chance de remporter ce concours ! Faut juste qu’on trouve un troisième gars…

Mais où allait-on bien pouvoir trouver un troisième bonhomme ? Vous le saurez dans le prochain épisode des Digimons !!... Oups, mauvais disque.

HRP :
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drasur
L'homme aux 1 000 visages
 L'homme aux 1 000 visages
avatar

Surnom : La tornade blanche
Team : Iniquis
Pouvoir : Invocateur de masques
Points de Puissance : 16 500 points
Points de Réputation : 10 000 points
Points du Membre : 92 points
Messages : 127

MessageSujet: Re: Un nouveau challenger entre dans l'arène ! | Quête feat Kendal & Joël    Jeu 6 Avr - 22:59

La mort ... Un passage obligatoire pour tout être vivant, l'être humain étant l'une des seules races à savoir que rien ne les sauvera de ce néant infini qui les attends plus loin. C'est ainsi que l'Homme se démène pour se rassurer, certains se réfugient dans le religion en croyant en un "après", d'autres préfèrent profiter de leur temps sur Terre au maximum ... Les manières d'appréhender l'inévitable fin sont aussi diverses qu'il existe d'individus finalement, pourtant de grandes questions reviennent toujours. Le dernier souffle est il douloureux ? A-t-on vraiment conscience de mourir lorsqu'on est pris au dépourvu ? Voit on vraiment sa vie défiler avant de passer de l'autre côté ? Tant de questions qui resteront à priori sans réponse pour la plupart d'entre nous, ce qui n'est plus le cas de notre héros. Il se levait difficilement du sol givré, son paquetage toujours sur le dos, tentant comme il le pouvait de reprendre ses esprits et de ne pas se faire écraser par une crise d'angoisse qu'il savait très proche.

Pour lui, sa première mort à Dreamland, bien que visiblement régulée par des créatures du royaume, avait été traumatisante. Une douleur immense avait paralysée son corps alors que son dos se faisait écraser, le temps semblait passer au ralenti autour de lui, lui donnant l'impression de souffrir pendant des heures, sentant chacune de ses vertèbres se briser les unes après les autres, chacune le faisant souffrir plus que la précédente. Puis, plus rien, subitement, le noir complet. Les ténèbres l'enveloppaient doucement, une immense fatigue le paralysant. Puis des images, rapides, de choses qu'il a vécu, de personnes ayant été importantes pour lui, de souvenirs qu'il pense avoir et d'autres qu'il avait enfoui dans un coin de son subconscient. Les images s’enchaînaient avec une rapidité folle, chacune d'entre elle se montrant de manière quasi subliminale. Un sentiment de joie et de nostalgie pris alors le dessus sur son esprit qui fit mine de s'éteindre, à ce moment rien n'importait réellement, il n'avait pas vraiment de pensées, il voulait juste se reposer. Enfin, le plus brutalement possible, il ouvrit les yeux, son corps inerte sur la banquise incroyablement froide du niveau. Ce fut un choc pour lui, car même si le temps de réapparition n'était que de quelques secondes, c'était suffisant pour qu'il oublie totalement qu'il n'était qu'à Dreamland. Il avait réellement fait le deuil de sa vie, inconsciemment, avait accepté de partir.

Mais non, il se retrouvait là, un filet de bave coulant lentement sur ses lèvres pour geler immédiatement au contact du sol. La transition était plutôt compliquée pour lui et l'avait vraiment retourné. Il peinait à garder son équilibre, un cyclone de pensées et de sentiments contraires se dispersant dans sa tête. Il avançait à tâtons, sans vraiment faire attention à son environnement. Puis, ce qui devait arriver arriva, un des yétis beaucoup trop frustré que tous les participants soient déjà loin devant, lança un coup d'une puissance rare directement au visage de Drasur, l'envoyant au sol, un filet de sang s'échappant de sa bouche. Bien que violent, le coup avait eu le mérite de lui remettre les idées en place, de le réveiller de son état végétatif. Un mélange d'adrénaline et de dopamine faisaient bouillir son sang, jusqu'à atteindre le point de rupture de son esprit. Il se leva rapidement, colla une droite vengeresse à la bête sans gêne avant d'hurler vers les cieux. Il n'était pas mort, il était vivant, plus vivant que jamais.

Cette nouvelle énergie en lui, il sentait qu'il pouvait tout accomplir. C'est ainsi qu'il invoqua rapidement son masque d'Oni avant de taillader le yéti face à lui, ce dernier se tenant encore la joue. Il chuta dans une gerbe de sang, ce qui permit au jeune homme de s'élancer vers l'avant. Les doigts bien agrippés au manche de son arme, il avançait à une vitesse folle. Quelques yétis tentèrent bien de le stopper, à leur frais. Il était comme une tornade, rien ne pouvait l'arrêter. Esquivant les coups des créatures à base de pas de côtés ou de sauts, il traversait le niveau comme un courant d'air. Il n'avait plus le temps de se lancer dans des combats sérieux et bien trop longs contre les protecteurs de ce niveau, il se contentait d'un coup d'estoc ou d'une taillade pour chacun d'eux, accompagnés d'un hurlement du style "WOUUH" ou encore "YIIHA".

Il n'avait en effet plus beaucoup de temps devant lui, même si il ne l'avait pas vraiment remarqué lui même, bien trop occupé à hurler et à profiter de sa vitalité retrouvée, il n'y avait plus aucun participant à portée de vue. Il n'en avait dépassé aucun, n'en voyait aucun devant lui, il n'y avait même pas réellement de cadavres sur sa route. L'on pouvait ainsi aisément imaginer qu'il était le dernier de la course à ce moment précis, les seuls participants n'ayant pas d'avance sur lui étant les éliminés ou ceux restés au premier niveau pour servir de quatre heure aux zombies.

C'est ainsi qu'après quelques minutes de hurlement et de course effréné, il arriva à nouveau au niveau du boss qui l'avait envoyé au tapis. Il pu alors constater qu'il n'était plus là, après qu'un nuage de poussières et de cendres se soit dissipé. La plupart des participants visiblement bloqués à cet endroit s'élancèrent comme des vautours vers la fin du niveau. Le bordelais s'empressa alors de ralentir son rythme, avant de révoquer son masque. Il était prêt à prendre sa revanche sur l'imposant gorille des glaces mais il était visiblement trop tard, Pixel man semblait s'en être chargé. Après tout c'était peut être mieux ainsi, Drasur étant plus partisan du bon vieux bourrinage plutôt que de la fine stratégie, il se serait peut être fait tuer encore une fois si il avait foncé tête baissé encore une fois. Il s'approcha ainsi du fameux homme pixel au regard tranchant et reconnu Kendal au même niveau. Cela le rassura pas mal, n'ayant aucune idée d'où se trouvait son camarade un peu plus tôt, au moins maintenant il savait qu'il était en vie. Il était même probable qu'il ai participé au combat qui a terminé le boss, ce qui était plus que respectable. Drasur arriva ainsi au moment même où le Jecht discount proposait au thaïlandais de faire équipe, tiquant sur le fait qu'il manquait une personne au petit groupe. Il lança ainsi aux voyageurs devant lui :

« Récompense ? Quête ? J'suis grave chaud. Bien joué pour le boss d'ailleurs, j'irais pas jusqu'à dire que je l'ai affaiblis parce que j'suis mort mais bon, bien ouej quand même ! T'as participé Ken' ? Il leva alors sa main pour lancer un magnifique high-five à son comparse avant de continuer, bon c'est quoi le plan Jean-Michel Muscu ? »

Il écouta alors l'explication calmement, ou pas selon le degré de médisance qui transpirerait de l'explication du Meteor. Il est vrai que le dernier surnom donné par le bordelais pouvais paraître un peu insultant sur les bords, mais ce n'était pas vraiment le cas au final. Il faut bien avouer que le contrôleur de feu était plutôt balaise, c'était un fait. Drasur en venait ainsi à se demander comment il encaisserait une bonne patate de forain en pleine tempe ? Il pourrait lui en coller une discrètement, après tout qu'est ce qui l'en empêchait ... Non, pas de suite, une autre occasion se présentera sûrement n'est-ce pas ?

Ainsi après l'explication du manieur de flammes, Drasur décida  de son propre chef, sans consulter les deux autres, qu'il porterait les jambes. Il se baissa alors, dos au corps inerte de la créature, attrapa chacune des chevilles du gorille désormais beaucoup plus petit, et leva le bas de son corps. Il se retrouvait ainsi dos aux autres, une jambe dans chaque main, à mener le convoi, comme si il tirait une brouette. Il tenait absolument à être le premier à marcher, par pour passer la ligne d'arrivée en premier non, pour une autre raison tout aussi fourbe. Il se disait qu'il y aurait très certainement une montée à un moment ou un autre, ainsi si il est le premier, ce n'est pas lui qui devra porter la masse glissant vers le bas que le dernier se prendra en pleine poire. C'est une technique assez basique lorsqu'on est une feignasse de profession, à utiliser lors de déménagements avec des amis, effet garanti.

C'est ainsi que le petit groupe se mit à avancer, chacun portant une portion du corps inerte. Drasur menait la petite troupe, heureux d'avoir une charge de travail minime. Nous ne dévoilerons pas ici le placement ou même l'organisation des deux autres pour des raisons évidentes de "j'en ai aucune idée". L'avancée se faisait plutôt simplement, du moins pour notre héros. Si il y avait des complications derrière lui, il ne les voyait simplement pas et continuait d'avancer comme si de rien n'était. Après tout, celui qui a décidé de prendre la dernière place ne peut s'en prendre qu'à lui même n'est-ce pas ? A moins qu'ils n'aient décidés de porter l'autre extrémité à deux, ce qui ferait traîner le dos du gorille sur le sol comme une sorte de hamac. C'est une technique qui peut être efficace, bien que très peu sympathique à l'égard de la créature.

Après quelques minutes, le cortège quitta enfin le niveau de glace. Au grand désarroi du bordelais, le drapeau de fin ne les attendait pas sagement une fois la banquise quittée. Comme si l'épreuve n'avait pas assez duré, il restait un dernier niveau, ayant un autre cadre cette fois : un désert. Du sable doré s'étendait à perte de vue, le soleil se reflétant sur le désert dans une lumière aveuglante. Cela n'affectait bien sûr en rien notre héros qui pour la première fois depuis longtemps, avait bien besoin de ses lunettes de soleil pour autre chose que pour simplement paraître cool.

Avancer était de plus en plus compliqué, les pieds du voyageur s'enfonçant dans le sable à chaque pas, rendant la tâche de porter un corps en plus d'un paquetage vraiment problématique. La chaleur écrasante du niveau n'aidait pas vraiment non plus, mettant l'invocateur à bout de souffle assez rapidement, le faisant transpirer à foison sous sa chemise. Il n'avait pas vraiment le temps de se soucier de ça cependant, un autre participant se dirigeant en trombe vers eux. C'était un voyageur relativement jeune, complètement terrifié. Il se stoppa net devant Drasur qui du stopper l'avancée du convoi, repris son souffle quelques secondes avant de lancer d'une voix apeurée :

« Je ... Je peux pas ... C'-c'est infesté de momies, des momies partout

- On en a pas vu nous, c'est le dernier niveau ?

- J'-j'-j'ai entendu des coureurs devant moi dire que le drapeau est ... Au sommet de la pyramide ... J'-j'ai commencé à grimper mais une momie plus grosse que les autres m'a balayé comme ... Comme ... Un insecte bordel ... J'ai rien pu faire, John est mort ils l'ont eu ... Il se mit alors à sangloter.

- Arrête de chialer bon dieu, sois un homme un peu je veux dire ... »

Le voyageur aux masques n'eut pas le temps de terminer sa tirade, se faisant interrompre par une momie surgissant du sol derrière le jeune voyageur pour se jeter sur lui. Dans un hurlement strident, le jeune voyageur se fit allègrement tabasser jusqu'à qu'il ne bouge plus. Drasur, à moins d'un mètre de la scène, n'intervint pas. Après tout, il en était incapable, il avait les mains prises. Ce n'est pas suffisant comme excuse ? Pas faux oui, dans tous les cas la momie lança rapidement son dévolu vers le bordelais après en avoir terminé avec l'autre. Elle rétracta son bras droit puis envoya un coup de poing droit devant, à l'attention de Drasur. Les bandelettes de son bras avaient été utilisés comme une sorte de ressort, envoyant le coup loin devant elle, à l'instar d'un go-go gadgeto poing, un gomu gomu no grosse droite ou encore un fulguro poing assez rapide. L'invocateur de masques, dans sa grande lâcheté, se jeta au sol pour éviter le coup qui s'élança en arrière, certainement à l'intention d'un de ses compagnons.

Le visage plaqué contre le sable brûlant, il espérait simplement que le coup ne soit pas fatal pour l'un de ses compères, ce qui serait plutôt fâcheux. Cela dit, il savait maintenant que ce niveau serait enfin le dernier de cette satané course, il suffisait de gravir une pyramide gardée par un monstre millénaire, rien d'insurmontable donc, quoique ...

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joël Hamel
Combattant Du Feu Libre
Combattant Du Feu Libre
avatar

Team : Meteors
Pouvoir : contrôleur du feu
Points de Puissance : 34 400 points
Points de Réputation : 42 500 points
Points du Membre : 531 points
Double Compte : Maahes
Messages : 381

MessageSujet: Re: Un nouveau challenger entre dans l'arène ! | Quête feat Kendal & Joël    Dim 2 Juil - 21:38

Téh, regardez qui est de retour. J’avais remarqué que derrière-moi, vers le début du niveau, une sorte de tornade blanche se ramenait à grande vitesse. Elle brisait complètement le rythme du jeu et des yétis en-dehors de leur zone d’aggro commençaient sérieusement à buguer, ils ne tardaient pas à se fracasser la face entre eux avant qu’une ombre rose ne passe en ski par-dessus eux avec un saut et ne leur tranche la tête… Attendez, cette forme, cette grâce, cette rondeur… SERAIT-CE ?!

 
▬ FUUUUURRRRRBYYYYYY ! RENDS-MOI MA HAUTE DEFINITION !!!
▬ Mais t’es très beau comme ça Jojo ! Allez je vous laisse, j’ai encore quelques bugs à éliminer dans la zone !
 
La boule rose repartait à une vitesse impressionnante pour tâter du yéti bugué, le highscore de la zone grimpant en flèche alors que les figures de style se multipliaient à chaque pose que prenait Furby. Comment faisait-il pour être aussi bon, aussi doué ? N’y a-t-il aucun avenir pour l’effort ? Est-ce que le génisme restera toujours au-dessus ? Je sentais la rage de Draven à travers moi alors que je serrais le poing tout en murmurant plusieurs psaumes afin de maudire le ballon rose gobe-tout. Hum ? J’avais pas dit que quelqu’un se ramenait à grande vitesse ? Ah oui, c’est vrai, le type avec des lunettes de soleil et aux allures de joueurs de GTA V, le genre qui claque toute sa thune durement gagnée en fringues. Quand est-ce que les gens comprendront que l’essence de GTA… C’est les voitures merde ! M’enfin, je m’égare. Le type se propose de rejoindre la team un peu bancale, faut croire que je vais pas avoir le choix de coopérer avec eux si je veux avoir mon loot.
 
Je leur racontais le principe de la quête, comme quoi fallait transporter le singe jusqu’au drapeau et « qu’on » aura du loot. Je mets de grosses guillemets sur le « on » parce qu’à la base c’est à moi qui a promis une récompense le singe ! Si on récupère un item ou je ne sais quoi… Bah il sera pour moi ! Mais ça bien sûr je me retiens de le leur dire, faudrait pas me prendre pour un pigeon. S’ils pensent pouvoir faire du pick-up avec moi, ils se mettent les touches de clavier dans le nez ces newbies ! En attendant le garçon aux lunettes se posait pas de questions et emboiter même le pas en chopant les jambes de Knuckles. Ma foi… Si tu veux mon pote ! Surtout restes devant et encaisse toutes les attaques pour nous hahaha ! Sans hésiter je passe mes bras par-dessous les aisselles du gorille et soulève la deuxième partie de son corps, entamant la marche vers la gloire ! Enfin, vers MA gloire !
 
Le troisième ? Ah, celui que GTA-gameur a appelé Ken, je sais pas trop. Il a l’air d’être AFK, mais grâce à lunettes de soleil il nous suivait. On se dirigeait aussi vite qu’on le pouvait vers la sortie du niveau, même si à plusieurs reprises je marchais à deux pas d’un putain de piège à ours capable de m’arracher la jambe entière, de quoi me donner l’occasion d’insulter le type en face de moi qui force sur les jambes pour accélérer mais qui me préviens pas des dangers. Où est-ce qu’il a appris la coopération celui-là ?! En plus dès que je le regarde j’ai l’impression qu’il monte un plan depuis presque 6 mois pour me foutre une patate, il est vraiment chelou lui !... Du calme Joël, c’est toi le patron dans le coin, t’es juste entouré de jeunes voyageurs qui ont besoin de se dégourdir les jambes dans Dreamland. Il suffit juste de coopérer pendant quelques temps et tout se passera bien.
 
Le temps que j’inspire et expire nos pieds s’engouffraient dans un nouveau décor : le désert. Punaise mais le narrateur de cette course est d’un classique, m’enfin bon. Il est jeune, il a encore besoin d’imagination. Le créateur de Pandaland devrait lui aussi en prendre de la graine, mais bon je dis ça je dis rien, je sais même pas pourquoi j’insiste autant, c’est comme si moi-même d’une autre dimension me forçait à penser ça. Enfin bref, on continuait à transporter Knuckles sous ce soleil assassin, surtout pour Ken et Barbie… euh, lunettes de soleil je veux dire. Parce que bon, la chaleur n’a que très peu d’effet sur moi, je pourrais être dans une zone volcanique que je transpirerais qu’un peu. C’est à peu près pareil pour les zones de froid, même si là-bas c’est parce que j’utilise mon élément pour me réchauffer. Bref, pour ceux qui se posaient des questions en quoi être contrôleur d’élément c’est craqué, vous avez une partie de la réponse ! En attendant, je sens qu’en face ça bouchonne… Lunettes de soleil discute avec quelqu’un, un jeune qui arrête pas de pleurer et qui donne l’impression qu’il va s’écrouler à tout instant.
 
En tendant un peu l’oreille je pouvais comprendre le principal de ce qu’il disait : une pyramide, des momies… Autant commencer à parler du roi scorpion et on était partit pour le remake de la Momie 2. Je soupirais en me disant qu’il serait temps que je motive un peu les troupes pour qu’on commence à sérieusement presser le pas, mais à la place je entendre que devant y’avait du grabuge. Le voyageur s’était fait tabassé à mort, par une momie, moche moche. Pauvre Billy. Je reste concentré alors que le pilote des jambes de Knuckles semblait prêt à agir, de son calme olympien et de ses réflexes surhumain il… Plongeait à terre ?!
 
▬ TU TE FOUS DE MOI ?!
 
L’attaque de la momie partait droit dans ma direction, mais j’étais tellement énervé que je décidais de ne pas esquiver. Mais allez pas croire que j’allais l’encaisser, non non non. Sans hésiter un seul instant je redresse complètement le gorille assommé entre mes mains pour qu’il se prenne le coup de l’ennemi, de quoi faire tourner des étoiles autour de sa tête alors qu’il pendait de la langue.
 
▬ Réussir à bloquer mon attaque, impressio…
▬ Ta gueule ! Cette course commence sérieusement à me casser les couilles !
 
D’un claquement de doigt ma main prenait Feu avant que je ne balance une gerbe de flammes sur la momie qui s’enflamma très rapidement. Bah ouais pauv’ débile ! Quelle idée de porter des bandages aussi ! Alors qu’elle hurlait de douleur à cause des flammes je m’avançais pour la shooter d’un gros coup de pied dans le derrière, de quoi la faire tomber et la faire rouler le long d’une dune de sable. Je me tourne vers lunettes de soleil avec un regard vraiment, mais vraiment, pas content. On pouvait même imaginer la fumée s’échappait de ma bouche quand je parlais.
 
▬ Toi, tu prends le gorille sur ton dos. Je me fous en première ligne et je trace jusqu’au drapeau. Tant que tu resteras collé à mon cul tout se passera bien, aucune de ces mochetés ne te touchera… Mais si tu tombes, on pourra dire que t’auras tenté ta chance. Au faite, moi c’est Joël, ravi de faire ta connaissance.
 
Voilà, maintenant que j’ai ordonné les petits newbies je me sens mieux d’un coup. Je me tourne en direction de la pyramide visible un peu plus loin, mais aussi entourée de pas mal de momies. Craquant mes doigts, je m’étire à droite et à gauche avant de commencer à rusher le niveau en balayant de ma route – enfin, je veux dire de NOTRE route – toutes ces momies. On se rapprochera de notre but bien plus vite, et c’est pas un mob plus gros que les autres qui me barrera la route… Regardez ce que ça a fait à ce bon vieux Knuckles quoi !

PS :
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Game Master
D comme Dieu!
D comme Dieu!
avatar

Surnom : Dieu ou Maitre
Pouvoir : Modérer, kicker, administer et tout et tout quoi
Points de Puissance : 100 000 Points
Points de Réputation : 100 000 Points
Points du Membre : Over 9 000 !!!
Messages : 986

MessageSujet: Re: Un nouveau challenger entre dans l'arène ! | Quête feat Kendal & Joël    Mar 4 Juil - 17:21

Ils sont vifs cette fois. Puissants. Alertes. J’entends, je ressens, je comprends le public qui trépigne.Le public qui crie leurs noms comme des rock stars. Le public apprécie les sportifs, les héros et les salauds, jamais les commentateurs. On ne fait que présenter le menu, mais on n’a jamais les félicitations sur notre service. Je hais ces gens. Ils ignorent tout de ma force, de ma beauté. Que des newbites, des bronzes cinq, toute la honte de la communauté des moba. Par contre ce soir, j’apprécie le spectacle du voyageur du feu, et de Serena, la grande favorite, quasiment devant lui surtout après ce que le groupe de Hamel a fait. Pas terrible comme entrée en matière. Furby a bien manigancé pour défoncer Hamel, mais l’autre s’en tire bien. Je leur ai dit qu’au pire, il enverrait les Meteors nous péter la rondelle, mais Furby semble confiant. Trop. Ils terminent en dernier la première épreuve, la Force. Je reviens pour briller, la lumière me capte et me rend à moi-même, je ne devrais jamais la quitter. Je veux briller, et je compte bien rester sous les projecteurs. Sans eux je flétris et je deviens aigre-doux. Je dois piquer et susciter autant l’envie que le rire, l’amour et la jouissance. Le jeu est une pulsion animale, et je joue sur toutes les manettes de vos cerveaux qui en veulent, qui en veulent encore. Bande de cinglés. Les décors disparaissent et on retrouve tous nos challengers sur la plate forme, comme revenus d’une autre réalité. J’ai tellement bossé le plateau que j’en chiale de la bite. Intérieurement.




- ET C’EST TER-MI-NEEEEEEEE !
- WAAAAAAAAAAAAAAAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
- Nous allons donc passer au vote des trois Juges, qui donneront leurs favoris, pour un podium, qui sera respectueux des scores obtenus durant la première épreuve !





Pack de douze | 1 900
Serena Supernesse  | 1750
Jipé du Grenier  | 1700 
Chris Bandicoot  | 1 450
Joel    | 1 200
Le Respect  | 800
Drasur    | 600
El Vince del Bins  | 570
Kendal   | 400 
Lord of Machins  | 380 






- Nous attendons donc la parole des juges. On commence par vous, Lolotte_Crominion.
- Bah écoutez, je trouve que c’était une épreuve intéressante, avec des candidats à la hauteur. J’ai une mention toute particulière pour Joel Hamel qui est parti assez vite et qui a rapidement montré de quoi il était capable, surtout qu’il s’amusait. Donc je lui donne mes 500 points. J’espère qu’il nous montrera ses autres talents dans les deux prochaines épreuves.
- WAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII JOEL NOS PETITES CULOTTES T’APPARTIENNENT !
- Ah ah ah ! Je vois qu’on a dans le public des fanatiques ! Vous savez ce qu’on dit sur Joel Hamel, mesdames et surtout messieurs...qui s’y touche s’enflamme, quoi que ça veuille dire !
- VOUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
- Nous passons au choix de GodPlayerofEvil.
- Mon vote va pour le voyageur au pouvoir obscur. Je ne vais pas y aller par quatre chemins, autant je l’ai trouvé minable de chez naze, mais niveau gameplay et puis sur la possession d’un pouvoir de voyageur, ici à Gameland, il ne fait aucun doute que c’est le pouvoir qui m’intéresse très clairement. Je le veux pour nos jeux, et je l’aurai. C’est tout ce que j’ai à dire.
- Donc vous donnez vos points à...un ruineur ?
- Exactement. Je crois en son potentiel.
- Kendaal obtient donc 500 points de bonus de la part du Juge Godplay !
- Désolé, Goddy, mais j’suis pas d’accord avec ton vote tsé lo ! J’ai bien du tout étay convaincûû par sa prestation lo et franchement, ça me met les bois de caribou à l’envers ce qu’tu bafouilles lo.
- Je savais Furby, que tu ne serais pas d’accord avec toi. Mais en tant que juge, ce n’est pas uniquement un ressenti, ou un résultat que je cherche, mais quelqu’un qui potentiellement sera bénéfique pour le royaume.
- Voyez, Draven, j’suis pas trop d’accord là-d’ssus lo. J’ai trouvé Serena sublime, belle, ingénieuse, affriolante et je l’engage quand elle veut dans mon spectacle. On cherche des joueurs qui sont aussi des artistes, des gens qui pensent au public, aux viewers et pas simplement des gens qui nous intéressent pour faire du pognon. Non j’donne mes points à Serena, et bon courage pour la suite.
- Parfait, nous avons donc un nouveau classement que voici :




Serena Supernesse |  2 250
Pack de douze |  1 900
Joel |   1 700 - Jipé du Grenier |  1700
Chris Bandicoot |  1 450
Kendal |  1100
Le Respect |  800
Drasur |  650
El Vince del Bins | 570
Lord of Machins |  380



- Merci merci. Nous annonçons donc la prochaine épreuve, la deuxième, qui cette année est une invention totalement inédite, du jamais vu dans le Royaume. Vous connaissez tous la réalité virtuelle, et bien là nous avons inventé l’incarnation virtuelle ! Vous voyez nos équipes approcher des fauteuils et des casques matriciels, branchés vers un lieu. Un lieu qui est un jeu. Oh vous avez déjà deviné, nous allons connecter les joueurs pour les faire apparaître dans un jeu. Pour les voyageurs, sachez que nous nous sommes inspirés de diverses références à la culture du MMORPG ou de la réalité virtuelle (Matrix, Sword Art Online), pour réaliser cette épreuve, et les règles restent sensiblement les mêmes...quant à les enfreindre, ce sera à vous de les découvrir. Bien, concernant les règles liées à la connexion : vous abandonnez en cliquant sur votre fenêtre personnelle qui apparaîtra dans le jeu. Le dernier onglet vous déconnecte et vous abandonnerez. Pour le reste de la fenêtre personnelle, votre personnage, vos contacts, votre plan love, votre historique au sein du jeu, vous vous organiserez comme bon vous semblera. Une dernière précision formelle : le jeu n’a aucune fin limitée...ce sera à vous de donner la fin. Maintenant, vous plongez dans un monde merveilleux ! Les spectateurs vont avoir la présentation du jeu, mais vous, vous le découvrirez en direct sans aucune information.



J’ai tout misé sur cette épreuve, j’espère bien qu’elle sera epic. Je fais un signe de tête au technicien qui s’occupe du casque et du fauteuil connectés de Hamel. Tout dépendra de lui, à un moment ou un autre. Je me tourne vers le public une fois qu’on est sûr que tout le monde est connecté, c’est-à-dire insérés dans le starting du jeu. La surprise sera totale.




- Mes amis...ce jeu...ce jeu va révolutionner nos challenges et surtout la partie charisme. Nous avons inversé le passage du Charisme et celui de la Technique pour surprendre nos candidats les plus calculateurs. Ce jeu va les plonger dans une réalité virtuelle totale, une incarnation parfaite, et nous allons les découvrir sous un jour nouveau. Et ce sera un jeu qui est testera donc leur CHARIIIIIIIIIIIIIISME !
- WAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
- Ils sont maintenant sans doute au courant, et il est temps qu’on vous présente le jeu !






INTERNAT LUV
Kimiko’s challenge




Spoiler:
 







- Le défi de Kimiko, nouvel opus du célèbre Internat Luv ! Oui, les joueurs vont être dans un internat pour filles, mais les hommes ont des dérogations parce qu’on s’en fout de la logique, et les femmes du challenge restent des femmes – sauf un cas particulier...Le défi de Kimiko ! Les joueurs vont devoir parler, connaître et séduire Kimiko qui ne trouve pas l’amour au sein de cet internat de beautés fragiles. Mais il y a un truc...toutes les filles s’appellent Kimiko, et une seule d’entre elles apportera 2000 points en plus sur la tableau des scores ! Comment la trouver ? Qui est Kimiko ? On le saura très vite en suivant nos joueurs. Mes amis, mes followers, les paris sont ouverts ! Ah, pour rajouter du piment, Joel Hamel ne s’appelle plus Joel Hamel, mais il a été féminisé selon la fameuse rule 34 et s’appelle désormais Kimiko ! Une décision de la direction, que je plussoie à deux mains...enfin une seule, si vous voyez ce que je veux dire ! Courage à toi JOËLLE !





Joel "Kimiko" Hamel:
 



***




Dans la fenêtre de personnage de Joëlle "Kimiko" Hamel, un message apparaît :


Salut Joëlle. Tu es la candidate qui doit empêcher les autres de gagner. Sans te faire prendre sans quoi nous te déconnecterons immédiatement. Quand la vraie Kimiko sera révélée, nous fermerons les retours-plateau. A ce moment, tu utiliseras le cadeau-mystère qui est dans ton inventaire. Il est verrouillé pour l'instant, nous te connaissons bien. Tu récolteras des indices tout au long de ta partie. Tu devras choisir entre laisser gagner Kimiko et son amour, ou tout réduire à néant.
Un indice chez vous : scolex

Bonne chance dans l'Internat Luv, Joëlle.







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dream-land.forumactif.org
Kendal Kaala
Un Indien dans la Zone
Un Indien dans la Zone
avatar

Surnom : Ken'
Pouvoir : Contrôleur obscure
Points de Puissance : 2 000 points
Points de Réputation : 3 000 points
Points du Membre : 46 points
Messages : 107

MessageSujet: Re: Un nouveau challenger entre dans l'arène ! | Quête feat Kendal & Joël    Mar 1 Aoû - 17:49

La lumière des projecteurs l'éblouissaient , depuis qu'il avait dompter les ténèbres, il avait développé une sensibilité aiguë à cet élément; il savait qu'il n'aurait pas eu mal aux yeux si il avait été dans un de ces bars ce soir, si il s'était couché plus tard, si il avait bu un verre avant de rentrer...
Mais il n'avait rien fait de tout ça, il était aller se coucher après manger, espérant passer une soirée sympathique en compagnie de  Drasur.
Elle le fut jusqu'à ce qu'il signe le papier pour participer à ce délire.
Et elle recommença à l'être après que la première épreuve soit terminée; alors qu'avec ses piètre performances, ayant laisser la quasi-totalité de l'écran à ses camarades qu'il avait finalement suivit avec la dernière partie du corps du Knucles;
Kendal n'avait pas le soucis de s’intéresser à ce que recherchait l'audimat, après tout il était majoritairement là pour Drasur. Il ferait ce qu'il avait à faire pour donner ses chances au Mask invoker....
Mais comme je le disais , la soirée recommençait à devenir sympathique, car finalement entre les différents juges, il y en avait un qui voyait autre chose qu'un Newbie dans le game-jeu, il voyait l'exclusivité d'un pouvoir inédit à l'écran.
Et durant le  discours du GodPlayerofEvil ,Kendal se voyait apparaître aux écrans, recevoir ses faveurs et ses points.
Bien sûr qu'il se sentait flatté d'avoir cette attention toute particulière, qui ne le serait pas ?

*******

-Tu commences à comprendre ce que tu représente Ken ?

-C'était une erreur de s'être inscrit ici.

- Tu viens de t'offrir un sacré coup de pub  effectivement, malgré le fait que tu sois plutôt effacé comme...
-..."Une Ombre " c'est ça que tu allais dire ?
-"moi" , j'allais dire "moi" hihihihi
-je tiens juste à te signaler que pour une Ombre tu n'es pas très effacée justement.

********

De retour sur les écrans après une courte pause, les participants se voyaient familiarisés à la nextgen du jeu video, ici prenait vie le rêve de tout gamer : s'incarner dans un jeu video.
Alors que des masques se vendaient à quasiment tous les coins de rues des métropoles Thaï;
-mais si ! Ces masques où vous mettez votre téléphone dedans et c'est parti pour une expérience virtuelle "hors du commun" !-
Les challengers encore en course se voyaient alors branchés à tout un attirail à la pointe de la technologie,- il me semblait reconnaître un logo Msi au loin... -
Semblable aux casques VR, une fois connecté au serveur, vous étiez alors projetés dans un jeu vidéo où vous incarniez votre propre personnage dans un Lycée pour fille...

***
Quelle heure était-il ? Kendal semblait s'être totalement familiarisé avec son environnement virtuel, il pouvait presque sentir le vent sur ses joues... A moins qu'il le sente réellement ?
Perdu dans les couloirs, il avait l'impression d'oublier de regarder l'heure à chaque fois qu'il posait son regard sur une horloge, comme-ci l'heure ne voulait pas être lue mais portée par un regard machinal,....
Il avait l'impression que cela faisait une éternité qu'il avait arrêté d'aller en cours...

-Jusque là tout à l'air d'être normal.
Puis il se perdit dans ce sentiment de nostalgie, dans cette éternité, fixant alors l'horloge.
Il était au milieu d'un grand couloir, sur la gauche une multitude de portes donnant à des classes, sur la droite , d'autres portes qui donnaient sur la cour.

-I....

La sonnerie retentit et le couloir se remplit immédiatement d'un flux de parfums de roses et de plantes exotiques, de chevelures colorées, sombres, claires, longs, courts, de jupes et d'uniformes au rythme de la gueularde.

Lorsque la cloche frappée se tue , les derniers pas se faisaient entendre. Le couloir était de nouveau vide et silencieux .

-"Il est 10h, tu devrais aller en classe".

L'ombre n'ajouta rien, d'abord interrompu par le flux de pieds qui l'avaient piétinés comme un rongeur qui aurait eu le malheur de se retrouver emporté par une ruée de rhinocéros, ensuite par ses propres mots sortis de la bouche d'un autre.

Mais cet autre était son maître, le but de son existence.... Mais cette phrase annoncée non pas par sa bouche d'ombre mais par sa bouche de chaire lui glaça le sang - si tenté de penser qu'elle en possède - .
Mais, mais, mais, merde quelque chose voyait le jour au fond d'Echo, et se déguisait en une petite faim pour combler un désir d'existence, quelque chose lui laisser penser qu'il pourrait prendre, un soir, la place qui lui est due de l'autre côté du miroir.


" Patience corps de chair, un jour je te chérirais...."

Avait-il murmuré comme-ci un esprit vagabond lui avait chuchoté à l'oreille ces mots , lui faisant répéter comme l'écho d'une voix au sein d'une  pièce vide.

Kendal rouvrit les yeux sur cette horloge, conscient de la regarder depuis maintenant trop longtemps, il reprit sa marche.

-Jusque là tout à l'air normal....


Il y avait cette fille au bout du couloir , sur la droite qui regardait longuement le soleil à l'interstice de la dernière porte qui donnait sur la cour; un esprit contemplatif se serait arrêté sur la brillance de ses cheveux au soleil portés par le vent, ou de la douce ondulation de cette jupe, mais Kendal n'est pas de ceux là, il ouvrit la porte face à lui qui lui donnait accès aux étages supérieurs par le biais d'un escalier, et commença son ascension...

/mpDrasur : Tu es en cours ? j'ai cru voir une fille ressembler à Joël tantôt, toi aussi t'as changer de sexe? Non me dit rien rdv sur le toit.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un nouveau challenger entre dans l'arène ! | Quête feat Kendal & Joël    

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouveau challenger entre dans l'arène ! | Quête feat Kendal & Joël
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» «Quand une personne entre dans votre cœur, elle y reste pour toujours.» [Demon Murray]
» Nouveau parc industriel dans l'aire de l'Aéroport
» résu automatique dans une arène
» Batista & John Cena vs Orton & Ryback
» CHAPITRE3. les 77th hunger games, l'arène

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Land Infinity RPG :: RP :: Deuxième Zone :: GameLand-
Sauter vers: