AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 to be or not to be ? That is the question [ Jeffrey/ Drasur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kendal Kaala
Un Indien dans la Zone
Un Indien dans la Zone
avatar

Surnom : Ken'
Pouvoir : Contrôleur obscure
Points de Puissance : 2 000 points
Points de Réputation : 3 000 points
Points du Membre : 46 points
Messages : 107

MessageSujet: to be or not to be ? That is the question [ Jeffrey/ Drasur]   Dim 29 Jan - 21:16

Non, définitivement ce n'était pas un rêve! À moins que ? Ken' se secouait la tête de droite à gauche comme-ci l'effet des forces sur la boite crânienne permettait à toute interrogation de s'échapper par ses esgourdes.
Par la même occasion son casque lui disait merde et bougeait dans tous les sens rappelant étrangement les petites figurines à grosse tête que l'on pouvait retrouver parfois sur les tableaux de bord des voitures.
C'était dangereux de faire ça en scooter avec l'état de la route, mais les Thaïlandais semblaient avoir des notions totalement différentes de la sécurité routière qui nous tient pourtant tellement à cœur dans notre beau pays des droits de l'Homme.
En effet vous ai-je déjà parlé de ces familles complètes qui montaient sur un deux roue équipé d'un side-car made in bled ? Quoi? On s'en fou ?... Dans ce cas....*sort discrètement un desert eagle * Tu t'assois et tu fermes ta gueule maintenant !?

Bon où en étais-je moi bordel de cul.... Ha oui * hum hum * : Kendal ne tarda pas à traverser la zone forestière pour rejoindre au milieu de nul part l'endroit qui portai le doux nom de... il est vrai qu'on s'en fou aussi je te l'accorde * tire un chargeur dans le corps désormais inerte de ce petit être qui la ramenait si souvent, causant quelques cris dans la salle, puis regagnant son calme*.
*HUM HUM* DONC.... pour vous replacer dans le contexte actuel des choses - Parce que à priori y'a pas moyen de travailler tranquillement ici - :

C'est après avoir passé une énième nuit plongé entre cauchemar et réalité ,dans ces ténèbres opaques dont il avait finalement eu raison en brisant sa léthargie habituelle, en présence de l'obscurité ambiante, que le jeune Kendal était devenu Voyageur.
Mais qu'est-ce que cela signifiait vraiment ?
Depuis son réveil, il lui était impossible de penser à autre chose qu'aux dernières images de ce rêve lucide - qui n'en était pas un-; Tout était allé si vite, avait-il posé les bonnes questions à cet être qui se tapissait dans l'ombre ? s'était-il posé les bonnes questions quant à la situation qu'il avait vécu dans cette cellule durant toutes ces nuits ? Pourquoi se souvenait-il si bien de cette nuit et pas des autre , alors qu'il savait intuitivement qu'elles avaient été similaire à celle-ci ?

Tant de question dont je vous passerais les détails qui finirent par nous amener jusque chez les parents de Kendal; en effet nous étions vendredi, et comme chaque vendredi il retournait chez ses parents afin de parfaire son éducation de Carnac auprès de son précepteur et père.
En arrivant il rangea son scooter dans un garage de fortune qui servait plus d'abri pour les grands pachydermes que d'entrepôt, sa mère qui préparait de la bonne bouffe dans la cuisine avait pu voir son fils arrivé par l'ouverture qui servait de fenêtre. Comme toujours il était question d'embrasser celle-ci avant de rejoindre le Carnac qui marchait avec ces rois des temps anciens en direction de la rivière qu'il s'empressait de retrouver tout en finissant de se changer sur le chemin.

-Bonjour père !

Arich : -Mon fils, quelle belle journée n'est-ce pas ? Comment se porte ton oncle?

-Vous savez, il lui est difficile d'aller faire le ravitaillement lui même maintenant, on se fait livrer au magasin grâce à une nouvelle compagnie.

Arich : -Je vois, ça ne doit pas beaucoup l'enchanter toutes ces industries en expansion. Tu as une bien triste mine  d'ailleurs, serais-tu troublé par quelque chose dont tu voudrais me parler?

- Ne vous inquiétez pas père, ce n'est rien.

Il devait être 11h, le soleil tapait déjà fort, Arich, était assit sur le dos de See, la plus vieille et la plus grande des femelles que possédait son père; elle était la source de sa renommée à travers les montagnes et la mère des plus beaux spécimens qu'il possédait aujourd'hui.
Les deux hommes équipés d'un sac de toile plein d'offrande pour les bêtes ainsi que d'un souple bâton de bambou se contentaient d'attendre patiemment auprès des éléphants qui s'abreuvaient les pieds dans l'eau.
Durant ces longs moments de tranquillité totale, Kendal avait prit pour habitude de
se reposer dans la rivière tempérée, les jambes croisées, le dos contre une roche polie par le temps avec son bâton reposant sur son épaule.
Le courant n'était pas fort et l'eau peu profonde là où il était, jusqu'au nombril pour être précis.
Et pendant que le père guettait les bêtes, le fils quant à lui se laissait emporté par le chant des oiseaux et la ballade de l'écume, oubliant peu à peu le récital de ses questions sans réponse.


***


- Pfffff trop drôle hihihi!

*Hum?* Kendal ouvrit d'abord un œil, cette voix était familière mais sans l'être, il constatait alors qu'il était toujours à moitié immergé dans l'eau.
lorsqu'il ouvrir le second il pu finalement voir dans l'eau des écritures sur les galets , il en ramassa un, d'abord pensant que c'était le fruit de son imagination.

- "Quand est-ce que cette shemale va me lâcher ? "

-Pfffbouahahaa , dis donc t'en as vécu des expériences traumatisantes toi ! hihihi


Ni une ni deux, il se leva. Le soleil était..."où est le soleil d'ailleurs ?" s'écrivait dans les nuages. Le décor était une espèce de plaine rocheuse sur lesquels plusieurs questions semblaient apparaître sur les éléments, quelqu'un s'amusait d'ailleurs à en énumérer quelques-unes à son grand plaisir.

"-Est-ce que je vais devoir la payer pour qu'il me laisse tranquille? "
"-Quel genre de personne peut accepter de transformer son corps comme ça ? "
"-ça fait combien de jours que j'ai pas fais une nuit complète ? "
"- Comment on dit "Merci " en Français ? "
"- J'aurais peut-être pas du manger ces baies..."
Ho voilà la suite !
" ce doit être ces baies qui m'ont filé la coulante !"
En voilà une intéressante tiens :
"- cette chose de cette nuit était bien réelle ?"


Au même moment une question apparaissait sur un rocher qu'il ne pu s'empêcher de lire" Est-ce que je suis en train de rêver ?"

- Là est toute la question hihihi. Si tu veux on peut parler uniquement par message de décor, ça me va aussi.

-C'est toi qui t'es amusé à écrire tout ça ? Je tenais à te dire par rapport à ce qui s'est dit l'autre nuit que c'est carrément intrusif comme relation, ce que je pense ne regarde que moi !

tout en continuant de lire dans sa tête  des messages qu'il pensait lui être intime; " est-ce que je devrais payer pour coucher ?" ; " Pourquoi la bouffe à macdo est aussi bonne ?" " est-ce que quelqu'un est en train de lire ça ?" " Pourquoi les éléphants mettent presque deux ans à naître ? " " que fais mon frère en ce moment ?"  


-Ho tu sais, je n'ai besoin de rien  pour t'entendre penser hihihi Puis c'est contre ma volonté en quelque sorte.
Tu peux commencer à  te taire maintenant et  calmer ton esprit, je vais répondre aux questions essentielles.
Je sens que je vais exploser ....de rire* tousse* si tu continue à te poser autant de questions.


Kendal sorti de l'eau , son ombre ne semblait pas affectée par les récents mouvements, attendant tranquillement les mains sur les hanches qu'il ait finit de  patauger.

-" tu as beaucoup de questions drôles tu sais ?" Celle là est de toi ?


La situation aurait pu sembler étrange à quiconque passait par là, bien sûr le royaume des doutes avait la qualité première d'être un royaume étrange, mais le plus étrange restait ce jeune homme qu'on aurait pu penser doté d'un ami imaginaire ou d'un dédoublement de personnalité poussé.

yop:
 


Dernière édition par Kendal Kaala le Mar 31 Jan - 7:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drasur
L'homme aux 1 000 visages
 L'homme aux 1 000 visages
avatar

Surnom : La tornade blanche
Team : Iniquis
Pouvoir : Invocateur de masques
Points de Puissance : 16 500 points
Points de Réputation : 10 000 points
Points du Membre : 92 points
Messages : 126

MessageSujet: Re: to be or not to be ? That is the question [ Jeffrey/ Drasur]   Lun 30 Jan - 7:11

Est ce que ça marchait vraiment pour certaines personnes ce genre d'application ? Tu swipe à droite, t'es intéressé, à gauche tu l'es pas, le tout basé sur la photo de l'autre. Si les deux sont intéressés, c'est là que la partie intéressante commence, pas un semblant de jeu de séduction non mais plutôt un jeu de vérités. Combien de personnes  se cachent derrière de fausses photos pour attirer l'autre et le laisser piégé et déçu une fois que la rencontre se fait. Sans compter toutes ces passions qui puent le faux à plein nez, sur le profil de Drasur on pouvait voir "adore dévorer des bouquins le dimanche après-midi". Un odieux mensonge en effet, le jeune homme passait l'intégralité de ses week-end à combattre ses gueules de bois devant un écran, quel qu'il soit, à végéter dans un jogging troué. Le profil de la fille avec qui il avait rendez-vous en cette fin de soirée semblait être pas mal faux également, elle clamait être blogueuse et vivre de ça et au risque de décevoir certains d'entre vous, ça ce n'est pas un vrai métier. Enfin bon, ses photos étaient pas si mal donc pourquoi pas essayer, de toutes manières c'est pas comme si qui que ce soit utilisait cette application pour trouver le grand amour, tous les utilisateurs avaient une sorte d'accord tacite d'uniquement chercher à combler leurs plus bas instincts et pas plus.
Drasur était donc là, au milieu de la place de la Comédie, un des plus beaux endroits de Bordeaux, à attendre. L'ennui commençait à pas mal se faire sentir, le rendez-vous était à 19 heures, une bonne demie heure était passée depuis. Enchaînant clope sur clope, son paquet se vidant  de manière alarmante et inquiétante pour le reste de la soirée.  Puis soudainement, un couple de cinquantenaire arborant tous deux un joli haut "I ♥ FRANCE", l'homme portant fièrement une moustache en guidon grisonnante et la femme aux cheveux roses malgré son âge, tentant certainement de combattre la course folle du temps qui visiblement prenait de la vitesse. C'est alors que l'homme aborda le jeune homme, armé d'un accent germanique à couper au couteau à la limite du comique.

" BONCHOUR OU ETRE PLACE COMETIE BITTE

- Ah bah vous y êtes  c'est bon, là il y a le théâtre et ...

- NEIN PAS THEATRE, verdammt er verstandt ja garnischt, COMETIE VOUS MESSIEURS

- Bah écoute Papa Schultz tu suis l'avenue des enculés par là bas, tu continues sur le boulevard de ta race la maudite là bas et une fois que tu vois ta mère tu prends à droite."

La réponse du jeune homme était plutôt agressive mais ayant quelques bases en langue allemande, il avait très bien compris le mépris exprimé par le touriste dans sa deuxième phrase, sans compter son ton condescendant à souhait. Alors oui, il s'était emporté et oui, le couple avait sûrement compris quelques mots et le mari excédé lançait des injures incompréhensibles à l'attention de Drasur, tiré par sa femme qui tente de le calmer. Continuant à tirer sur sa clope, commençant à se dire qu'il allait pas tarder à rentrer pour terminer la soirée avec son combo fétiche porno et kebab, il fut enfin interpellé par celle qui l'attendait. Plutôt petite, des cheveux blonds aux mèches brunes la jeune fille était quand même pas mal mignonne. Elle n'avait pas le corps le plus plantureux qui soit mais ça restait mieux que rien, la seule autre option du jeune homme actuellement d'ailleurs, rien. La conversation se lança alors qu'ils se dirigeaient vers un bar à quelques mètres de là, un échange de banalité où Drasur prit la liberté de  dire qu'il était agent immobilier en cours de formation, c'était absolument faux mais bon il n'y avait pas de mal à augmenter ses chances de chopper. La soirée se passait plutôt bien, les verres s'enchaînant tranquillement, jusqu'à qu'une question aux apparence anodines ne soit posée par la jeune fille.

"Si ils demandent t'as ta carte d'identité ? Moi la mienne va pas passer et tout parce que ..."

Non, non, c'était pas possible. L'ouïe de Drasur se troublait, il n'entendait plus vraiment ce qu'elle lui disait, un seul mot au milieu de sa tirade lui glaça le sang : "15 ans". Sans réfléchir une seule seconde, il attrapa sa veste et quitta le bar aussi rapidement que possible, laissant tout derrière lui. Avec la rapidité d'un détenu en fuite, il se dirigea chez lui en se demandant comment il avait pu ne pas le voir. Son profil indiquait 18 ans, forcément, c'était l'âge minimum pour s'inscrire il n'y avait aucune vérification à effectuer. Et bien c'était encore une belle journée gâchée, il avait espoir en ce rendez-vous, il avait pris une douche, jeté les bouteilles vides et les paquets de Granola qui gisaient sur le sol de sa chambre, il avait même acheté des préservatifs qui comme vous le savez peut être, coûtent un bras. Commençant à pas mal flipper et se sentant comme un délinquant sexuel recherché par l'état, le jeune homme se jeta dans son lit, des dizaines de question lui embrumant l'esprit. Pour sa première nuit à Dreamland en dehors de son royaume en tant que voyageur libre, il rejoint les bras de Morphée sans même se demander ce qu'il y ferait.

___________

Ouvrant difficilement les yeux, Drasur se rendait peu à peu compte qu'il était enfin arrivé dans le monde onirique. Le décor autour de lui ne ressemblait à rien qu'il avait déjà vu, des rochers et rien d'autre à perte de vue, pas une âme qui vive. La déception était grande pour le voyageur, cela faisait plus d'un an qu'il rêvait de ce moment, le jour où il pourrait arpenter les royaumes comme il l'entend, sans rester aux ordres de son seigneur. Ah libre il l'était, ça c'était sûr, mais maintenant quoi ? Il allait vraiment se faire chier à déambuler pendant huit heures dans une plaine rocheuse ? Ça n'allait pas être une nuit fun et remplie d'aventures donc, c'est dommage on lui avait pourtant parlé d'un classement mais il n'en savait pas plus, juste qu'il existait, ça le tentait pas mal de l'intégrer voir comment il se débrouille par rapport aux autres. Acceptant l'ennui qui arrivait et se disant que bon, demain ce serait peut être mieux, il se mit à avancer après avoir dégainé et allumé son cigare. Après quelques minutes de marche, il remarquait que quelque chose n'allait pas, il y avait du mouvement autour de lui mais rien d'organique. Balayant son entourage avec le regard, il aperçut des phrases écrites sur les rochers environnants : "Franchement si elle me l'avait pas dit, j'y serais allé ?" "C'est pas 15 ans et 3 mois l'âge légal ?" "Si ça se trouve c'était une expérience sociale et on va se foutre de ma gueule sur internet ?"
"Franchement elle était fraîche un peu quand même ?", "Franchement si un gars fantasme sur les rochers il peut passer une nuit de malade ici, mais comment il les attoucherait ?" "Mais pourquoi il a fallu que j'agresse ces pauvres allemands, j'suis devenu un connard aigri ?" et pour finir, la plus simple de toutes "WARUM ?".

Qu'est ce que c'était que ce royaume encore ... Chaque question qui apparaissait au fil du temps dans l'esprit du voyageur se traduisait directement sur le décor, certaines phrases apparaissaient sur le sol, d'autres dans des rochers, l'une d'elle fut même épelée par des insectes volants en groupe parfaitement pour écrire les mots en l'air. Continuant de marcher et en profitant pour s'amuser un peu, se posant des questions dans le style "Pourquoi je suis un rocher et je suis *** " en insérant des insanités aléatoires en fin de phrase, c'était pas fin, c'était pas utile, mais ça avait au moins le mérite de le détendre. Continuant ainsi pendant une bonne dizaine de minutes, une question concernant un travesti était gravé dans une roche, Drasur avait énormément de vices mais bizarrement pas celui. Des voix dans les environs attirèrent alors son attention et il se dirigea vers eux, voyant deux personnes, même si l'une d'elles ressemblait quand même beaucoup à une créature, et les aborda.

" Yo, c'est quoi ce royaume là ? Hé tu feras gaffe toi, ta tête c'est un point d'interrogation ça peut faire flipper. Il y a des trucs à faire dans le coin ? Pas trop envie de me faire chier toute la nuit pour être honnête avec vous. Ah ouais moi c'est Drasur au fait."

C'était pas la manière la plus classe ou même polie d'aborder quelqu'un mais bon, vu la journée qu'il avait passé, l'invocateur avait bien le droit d'être un peu plus familier non ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kendal Kaala
Un Indien dans la Zone
Un Indien dans la Zone
avatar

Surnom : Ken'
Pouvoir : Contrôleur obscure
Points de Puissance : 2 000 points
Points de Réputation : 3 000 points
Points du Membre : 46 points
Messages : 107

MessageSujet: Re: to be or not to be ? That is the question [ Jeffrey/ Drasur]   Lun 30 Jan - 20:04

Une voix vint interpeller le débat de l'Homme et de son ombre, me rappelant un conte de fée où les premiers tumultes commencent avec l'histoire d'un enfant qui cherchait à retrouver son ombre.
Quand on y pense, Kendal pourrait avoir ce genre de problème avec celle-ci; après tout il est difficile d'être toujours d'accord avec son VDD quand au final on en est qu'une pâle représentation uniforme.
Donc nous disions :


-C'est moi qui ai pensé ça Haricot ! Et tu ne devrais pas essayer de parler avec ces rochers, ils ne pensent qu'à se foutre de ta gueule.


Un petit homme pas plus haut que trois, non disons douze pommes, venait de dépasser un énorme rocher par la droite.
D'apparence interrogatif,  il possédait une tête toute ronde très expressive sur laquelle était montée la queue d'un point d'interrogation. Il n'avait pas l'air bien méchant,bien que de toute façon même un bonhomme en forme de bite aurait fait l'affaire si cela devait être ainsi que devait se passer sa première nuit en dehors de sa prison.

*-Heu ? 1,2 test micro, tu m'entends ? Je fais quoi maintenant ?*

-En voilà un qui va m’épargner la lourde tâche de devoir t'expliquer les prémices de ton aventure demande lui ce que tu voulais me demander. hihihi

-Hey l'Haricot ! Il pointa du bout de sa canne à pêche un tableau vert -comme à l'école- qui semblait avoir toujours été là,  sur lequel s'inscrivait au rythme d'une écriture à la craie : " Tu peux me dire qui vient de parler au juste..." la tête du bonhomme était le point de la phrase, et juste à côté un gros rocher essayait de contenir un rire en lisant à voix haute : "pffffouahahaha comment il a fait pour oublier son slip qu'il a dit houhouhou"


Le vent soufflait et emportait une phrase qui passait derrière lui suivant le courant d'air " je fou quoi ici ? "

-Je vois que t'es un de ces paumés de nouvel arrivant. Halala il faut tout leur expliquer à ces jeunes... Quoi que t'es un peu vieux pour combattre ta phobie,non ?! Remarque ça sera jamais pire que ce vieux crouton, heureusement qu'il avait hérité d'un corps de jeune Homme bien portant sinon il serait pas allé bien loin.....

*-Il a la tchatche en fait, j'aurais peut-être pas dû penser à cette question finalement..."


-....Quoi qu'il en soit Bienvenue à Dreamland l'Haricot, tu m'excusera mais on a pas de budget confettis et banderoles pace qu'on a un peu tous les paumés du pays et ils viennent pas forcément d'arriver comme toi tu viens de le faire si tu vois ce que je veux dire....


- Drimlandlariko ?


-Pffffouhouhou il est trop drôle ce mec.


-Non non non non non, Dreamland, l'Haricot c'est toi. il pointa de nouveau sa canne vers le tableau " you Know ?"
Bon qu'est-ce que je disais déjà... Ha oui donc [blablablablablablablabla]....un voyageur, normalement tu es sensé avoir un pouvoir hérité de la nuit où tu as pu mettre un High-Kick à ta peur...à moins que tu sois un de ces Haricots qui ont peur de rien et qui ont un peu plus de jugeote que certains..... La ligue Baby.... Major...Spécial.... tu pourra toujours vérifier ton classement sur des tableaux prévus pour..... ou dans le Dreamag si tu fais parler de toi....

-Stoooooop ! Temps-mort ! Donc tout ceci n'est pas un rêve ?

-S'il te plait arrête de m' interrompre pour des questions aussi débiles l'Haricot.
J'ai pas toute la nuit tu vois, à la base j'étais juste passé par là pour pêcher quelques Magic-carpes pour le dîner et vu le bordel que tu as foutu dans l'eau tantôt .... Je vais devoir aller en amont....


* Houla... Et je l'arrête comment ce machin ?*

- Tu sais que je sais lire ?!

Un énorme poisson attendait patiemment derrière Ken' le temps de lire la question qu'il venait de se poser; qui se dessinait sur ses écailles comme un pimp my fish loupé avant de disparaître dans la rivière.

Whut whut whut faisait l'oiseau qui passait au dessu de sa tête, rendant hommage à la question que le jeune Homme venait une fois de plus de se poser.

-Heu.... Je vais....arrêter de me poser des questions, ça en devient perturbant... Désolé bonhomme Zarbi.

Kendal courba l'échine en guise d'excuse.
Au même moment, de la fumée se dessina juste derrière le rocher bizarre qui se foutait implacablement de la gueule de Kendal et dont on vous passera les commentaires peu constructifs.
Dans celle-ci se devinait des questions quant à l'actuelle position du présumé fumeur, suivie d'une apparition au détour de ce même énorme foutu caillou.


" Yo, c'est quoi ce royaume là ? Hé tu feras gaffe toi, ta tête c'est un point d'interrogation ça peut faire flipper. Il y a des trucs à faire dans le coin ? Pas trop envie de me faire chier toute la nuit pour être honnête avec vous. Ah ouais moi c'est Drasur au fait."



-Oï ! Moi c'est Kendal ! et lui c'est.... Comment tu t'appelles au fait ?


- Echo, enchanté. Un sourire à pleine dents se dessina dans l'ombre de Ken .

Le petit Doutien, ni une ni deux se carapata ses jambes à son cou dans la direction opposée aux deux voyageurs, le, que dis-je les rochers aux alentours eurent vent des interrogations du petit bonhomme et le calme gagna la plaine, du moins dans ce petit périmètre d'une cinquantaine de mètres.

-Mamaaaaaaaaaan !!!!!!


-Je parlais pas à toi au fait, tu viens de faire fuir les seuls renseignements que j'avais là !

- J'étais sûr que tu voulais t'en débarrasser pourtant hihihi.
Remercie moi au lieu de te plaindre, j'aurais aussi bien pu le dévorer, ça n'aurait été que bénéfique pour notre petit business.


Le contrôleur des ombres -enfin, de l'ombre pour l'instant- tourna sa tête vers ce Drasur, et s'inclina de nouveau en signe de pénitence.

-Je te prie de m'excuser pour la gêne occasionnée, tu avais probablement tout un tas de question à lui poser toi aussi...Malheureusement je n'ai pas eu les informations que tu viens d'énumérer malgré que cette énergumène a parler plus qu'à son tour pour ma part.

Il poursuivit, d'abord pour lui même :

-D'après ce que j'ai compris, il ne faut pas mourir si on tient à poursuivre la continuité de cet espèce de "rêve commun".
Je suppose que tu es toi aussi doté d'un "pouvoir" du coup ? J'arrive pas à me faire à l'idée de dire un truc pareil...
Mais attends ! ça veut dire que t'es quelqu'un ?! 'Fin je veux dire une vraie personne  avec une vie et tout ?


-Pourquoi il a fallu qu'on me colle le plus benêt des voyageurs de l'histoire....M'enfin, à ta place j'aurais sûrement réagit pareil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drasur
L'homme aux 1 000 visages
 L'homme aux 1 000 visages
avatar

Surnom : La tornade blanche
Team : Iniquis
Pouvoir : Invocateur de masques
Points de Puissance : 16 500 points
Points de Réputation : 10 000 points
Points du Membre : 92 points
Messages : 126

MessageSujet: Re: to be or not to be ? That is the question [ Jeffrey/ Drasur]   Mar 31 Jan - 8:55

-Oï ! Moi c'est Kendal ! et lui c'est.... Comment tu t'appelles au fait ?

Drasur était rassuré, visiblement son entrée en scène loin d'être des plus subtiles n'avait pas l'air d'avoir vexé l'homme qui venait de se présenter, le fameux Kendal. Ce dernier ressemblait d'ailleurs clairement à un voyageur au vu de son corps et son visage "normaux", c'était le troisième être à l'apparence relativement humaine que croisait notre héros. Il commençait à avoir l'habitude de voir des créatures sans visages, des bêtes mi ours mi chien sans compter son seigneur qui prenait un malin plaisir à se transformer en tout et n'importe quoi plusieurs fois par nuit. Enfin, à côté du potentiel voyageur à moitié trempé se trouvait une créature de rêve, impossible de se tromper. A moins que ce ne soit un voyageur dont le pouvoir était de faire un mètre-vingt, avoir une tête bizarre et un point d'interrogation flottant au dessus ce qui semblait, disons le, plutôt triste. Alors que l'invocateur se disait qu'il avait eu un peu de chance avec son pouvoir si des atrocités de ce genre pouvaient exister, une autre voix répondit à la question posée quelques secondes plus tôt par Kendal.

- Echo, enchanté.

Cette réponse mit Drasur quelque peu mal à l'aise, en effet elle n'avait pas l'air de venir de l'homme ponctuation qui semblait d'ailleurs complètement paniqué. Il détala alors aussitôt à une vitesse qui ferait pâlir n'importe quel olympien en hurlant. La situation devenait de plus en plus bizarre, des rochers alentours affichant des questions comme "C'est vraiment ça qui vient de parler ?!". Se disant que c'était sûrement une créature excentrique et un peu stupide comme il en avait croisé tant depuis qu'il était arrivé dans ce monde, l'invocateur ne se posa pas trop de questions et s'adossa au rocher derrière lui, quitte à rencontrer quelqu'un qui ne semblait pas vouloir sa peau pour une fois, il fallait au moins avoir l'air un minimum classe, histoire de marquer les esprits un minimum. Kendal prit alors la parole à nouveau mais il ne semblait pas s'adresser à l'autre jeune homme, c'était de plus en plus bizarre, il avait l'air de faire la morale à quelqu'un mais personne d'autre n'était sur place. L'invocateur de masques balaya l'horizon du regard tout en tirant allègrement sur son cigare, qui avait d'ailleurs un goût vanille pas mal savoureux sur le moment, mais n'aperçut personne d'autre, pourtant une conversation se déroulait bien sous ses yeux. Puis Ken s'adressa à lui à nouveau.

-Je te prie de m'excuser pour la gêne occasionnée, tu avais probablement tout un tas de question à lui poser toi aussi...Malheureusement je n'ai pas eu les informations que tu viens d'énumérer malgré que cette énergumène a parler plus qu'à son tour pour ma part.

- Bah pas grave, au moins je suis plus seul à errer sans but ici c'est déjà une victoire.

-D'après ce que j'ai compris, il ne faut pas mourir si on tient à poursuivre la continuité de cet espèce de "rêve commun".
Je suppose que tu es toi aussi doté d'un "pouvoir" du coup ? J'arrive pas à me faire à l'idée de dire un truc pareil...


- Aaaah je comprend mieux, t'es nouveau ici. Bon ça veut dire que j'ai atterri dans la première zone et ça c'est un peu humiliant je dois avouer. Déjà t'as la base, si tu meurs ici, tu redeviendras un rêveur comme avant et t'oublieras l'existence de ce monde et tout ce que t'y a fait. Moi j'ai des petit post-it chez moi avec des infos au cas où, à voir si ça me servira dans le pire des cas.

- Mais attends ! ça veut dire que t'es quelqu'un ?! 'Fin je veux dire une vraie personne avec une vie et tout ?

- Ouais c'est ça, j'suis français d'ailleurs, t'es d'où toi ? Et j'ai un pouvoir ouais, je crois que t'en a forcément un quand tu bat ta phobie, regarde c'est un peu stylé.

Drasur invoqua alors son masque Steampunk et l'enfila, c'était l'occasion d'un peu se la péter, pour une fois qu'il croisait quelqu'un avec moins d'expérience que lui, il était obligé. Complètement obnubilé par la question "Comment je peux faire pour avoir le plus de classe possible ?", qui s'afficha d'ailleurs sur le sol à côté, ce qui était un peu humiliant, il ignora totalement l'autre voix qui s'était manifestée à nouveau. Il enfila son masque et un nuage de vapeur apparut autour de lui. Le nuage se dissipa alors peu à peu et révéla les deux membres métalliques du jeune homme, sa jambe gauche et son bras droit. De fins filets de vapeur s'en échappaient. Dans le but d’impressionner son interlocuteur, il fit quelques pas de danse avec ses membres artificiels, alternant entre un robot plutôt bien executé et une vague avec les bras un peu plus ridicule. Il s'approcha alors de la petite rivière derrière l'autre voyageur et se prépara. Il recula son bras droit, en ferma le poing et attendit quelques secondes. Une gerbe de vapeur jaillit alors de son épaule et envoya son bras à une vitesse folle en direction de la masse d'eau. Il ne toucha pas l'eau mais son bras n'était qu'à quelques centimètres. La puissance du coup se refléta alors en plusieurs vagues déformant le fil de l'eau, comme si un vent violent s'était tout à coup levé. Plutôt fier de sa performance, il ôta son masque qui disparut dans un *pouf* sourd, tout comme ses membres métalliques qui se transformèrent à nouveau en membres de chair et se tourna vers Ken, un sourire jusqu'aux oreilles. Il tira un bon coup sur son cigare, relâcha la fumée dans un râle de plaisir et lança :

- Tu vois, moi j'suis invocateur et je peux invoquer des masques qui me permettent de faire des trucs stylés comme ça. Avant j'avais la phobie des masques et c'était franchement la honte mais finalement une peur aussi pourrie a plutôt bien tournée niveau pouvoir donc ça va. Il poursuivit alors tout en se réinstallant sur son rocher d'auparavant et en tirant une nouvelle latte de son cigare
Et du coup toi c'est quoi ton pouv... MAIS PUTAIN IL Y A UN SOURIRE SUR TON OMBRE ! Wouah flippant, c'est elle qui raconte sa vie depuis avant ?"

Ses neurones s'étaient enfin connectés et il comprit ce qu'il se passait, c'était donc l'ombre du voyageur qui parlait, c'était pour ça que la créature de rêves avait fui, c'était compréhensible, une frayeur non négligeable s'empara de Drasur lorsqu'il le réalisa à son tour. Les pouvoirs des voyageurs pouvaient vraiment prendre des formes différentes, son seigneur lui avait en effet parlé de différents types de pouvoirs, certains se transformaient, d'autres pouvaient créer des choses à partir de leur corps et les autres pouvaient invoquer, comme lui. Cette explication lui avait toujours semblé plutôt floue, son pouvoir à lui permettant de faire des choses plus différentes les unes des autres selon le masque. Alors qu'il tentait de se calmer et qu'il attendait la réponse de son interlocuteur qui l'éclaircirait enfin, le jeune homme remarqua pas mal de bruits au loin. Qu'est ce que ça allait encore être comme bordel, les terres oniriques étaient pleines de mystères et surtout d'agitation, espéreront seulement qu'il ne regrette pas son ennui d'auparavant ...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: to be or not to be ? That is the question [ Jeffrey/ Drasur]   Mar 31 Jan - 17:06

« J'ai maaal au bide ! » Voilà ce que venait de crier un flemmard à la longue crinière qui se roulait au sol avec la douleur. Cette nuit... Cette nuit c'était presque choquant ! Les gargouillements du ventre de Reed pouvait réveiller un mort tellement c'était violent !

Et le bougre n'arrêtait pas de bouger dans son lit. Il se tournait dans n'importe quel sens afin d'éviter d'avoir encore plus mal au ventre. Il essayait toute les positions possible et inimaginable, rien sa douleur intestinale continuait.

Mais disons que la nuit fut assez mouvementé. Vous connaissez le pet foireux ? Une expérience assez traumatisante, qui l'oblige à prendre des précaution pour éviter que cela n'arrive à nouveau. Surtout qu'il est chez son pote ! Marco, le connard, et voleur. Ce bougre héberge Reed le temps que Charlotte l'accepte à nouveau.  Mais, revenons à nos moutons.

« Squishsquihsquih »
Voilà le bruit que venait de faire le ventre de l'argenté. Au début il se retourna, la main au ventre en se plaignant encore de la douleur. Mais un deuxième gargouillements plus étrange que le précédent fit paniquer un peu Reed.


« Oh oh... »
Voilà  ce qu'il venait de dire avant de se lever, manquant de trébucher sur le foutoir qu'il lui servait de chambre. L'argenté se précipitait au toilette comme si sa vie en dépendait. Il arriva dans dans le lieu béni et commença à se soulager. Oui maintenant il était coincé au chiotte. Il faisait nuit en plus et le silence régnait.

Donc il devait tous faire pour pas qu'ont entendent qu'il largue des bombes dans le merveilleux pays des toilettes. Il avait trouvé la solution ! Mettre une tonne de papier toilette au fond des chiottes et prier pour pas qu'ont entendent les bruits. Larguer les bombes silencieusement... Voilà son objectif. Au début c'était calme, et après plus puissant. Mais je vais vous épargner les détails.

Une demi heure que Reed était bloqué dans les chiottes ! La douleur intestinale était presque passé, mais par besoin il restait dans ces dernières. Il ne voulait pas se taper la honte maximale chez son pote pour avoir fait dans son lit. C'est alors que l'argenté fini par s'endormir dans les toilettes. C'est ainsi que Reed, le contrôleur de vent se retrouva dans Dreamland le monde des rêves. Mais dans un royaume assez spécial ! Le royaume des doutes, l'endroit ou il était v'nu à sa première nuit dans ce monde de taré.


-Pourquoi j'ai la chiasse comme ça ?

-C'est mexicain qui m'donne mal au ventre comme ça ?

-Ou c'est parce que comme un con, j'ai tourné en rond pendant trente minutes après avoir graille ?

-Pourquoi j'ai encore mal au bide ici ?


Effectivement le voyageur du vent avait encore très mal au bide, et c'était assez étrange car les bruits créent par son ventre était très bruyant. Capable de réveiller un mort ça s'trouve !

« Oh nan... Pas encore cet endroit de merde. »

-Pourquoi quand un truc me tracasse j'apparais ici ?'


Il donna un gros coup de pied dans une des pierres par rage, mais il se broya juste le petit doigt de pied avant de sauter comme un lapin à cause de cette foutue douleur. Reed se retrouva au sol, la larme presque au yeux. Il inspira un bon coup et se releva. Voyant le paysage désertique et totalement mort de ce royaume. Il cherchait un peu de civilisation car l'isolement c'est pas cool voyez ?

Donc l'argenté commença sa longue marche dans le désert à la recherche de gens.  Ou de truc cool. Il avait pour l'instant croisé que ces satanées pierres qui montraient ses pensées, parfois obscure visible par tous. C'était privé et ça ne devrait pas être exposé comme ça à la vu de tous bordel ! Voilà ce que venait de se dire Reed, qui voulait encore frapper dans un rocher, mais la douleur l'obligeait à rester calme. Il continua de se balader dans le royaume cherchant des gens.

Quelque part dans le royaume. Deux visages assez laids et familiers pour l'argenté venaient de lever leurs mentons afin de contempler Reed. L'un plus massif que l'autre donna un coup de coude à son confrère et lui dit.

« Hey frérot, c'est pas le voyageur de la dernière fois ? »


L'autre assez grand et maigre hocha la tête. Il avait une moustache en forme de W, des oreilles pointues. Et des dents tellement jaune qu'on aurait dit que le bougre les avaient colorié.

Quant à l'autre, il s’agissait d'un personnage tellement gras que ça devenait une putain de caricature, vous voyez dans ces journaux. Ces personnages tellement rond que ça en devient presque grotesque, bah voilà à quoi ressemblait le deuxième gars. En plus de ça il était petit contrairement à son frère. Et possédait une moustache en forme de M.

« Si si ! C'est lui ! » Dit le plus grand des deux, avant de regarder méchamment vers Reed, qui se baladait en grognant des injures et frappant dans des petits cailloux.

Les deux frères se regardèrent alors, tandis qu'un large sourire malsain venait se dessiner sur leurs visages.

« Ce bâtard à eu de la chance la dernière fois... Nous étions trop fatigué pour l'attaquer sérieusement... Cette maudite harpie nous avait fait courir comme des rats. »

« Ouais, je te propose de te venger ! » Les deux sourirent inhumainement avant de sortir de leurs rochers pour s'avancer dangereusement vers Reed qui ne se doutait de rien. C'est alors que le plus gros des deux... Comme un astronaute sur la lune venait de s'envoler !


Aussi étrange que cela puisse paraître, il avait l'air tellement léger et venait de s'écraser contre Reed . L'argenté se retrouva donc éjecté vers l'avant. Le plus maigre lui venait de sortir une sorte d’arbalète en forme forme de bras et commençait à viser le contrôleur du vent.

« Et merde... » Effectivement encastré dans le sol, Reed avait reconnu ses deux agresseurs.Un coups des deux braconniers qui en voulait à la harpie. Reed eu un sourire nerveux avant de se lever comme il pouvait pour essayer de fuir voyant que le plus maigre le braquait avec son bras arbalète. En quelque seconde une flèche se décocha. Et par réflexe chanceux, l'argenté bondit vers la droite pour esquiver. Malgré ce geste chanceux. La flèche avait un peu égratigné la jambe du contrôleur de vent. Et par la même occasion venait de déchiré entièrement son pantalon. Ouaip, l'argenté était maintenant en slip.

« Pourquoi il m'arrive toujours ce genre de chose dans ce monde ? » Voilà ce que venait de dire le voyageur avant de courir aussi vite qu'il pouvait, en slip. Il courait comme un taré tandis que les deux frères le poursuivaient. Esquivant comme il le pouvait les flèches avant de croisé au loin deux personnages ! Oui ! Soulagement. Il allait peut-être demander de l'aide. M'enfin, il ne fallait pas ralentir sinon c'était la mort assurée ! C'est donc en regardant derrière lui pour voir ou en étaient les deux guignols. Qu'il percuta un gars avec des lunettes de soleil. Tandis que les deux créatures venaient de surgir pour essayer d'attaquer encore une fois Reed.
Revenir en haut Aller en bas
Kendal Kaala
Un Indien dans la Zone
Un Indien dans la Zone
avatar

Surnom : Ken'
Pouvoir : Contrôleur obscure
Points de Puissance : 2 000 points
Points de Réputation : 3 000 points
Points du Membre : 46 points
Messages : 107

MessageSujet: Re: to be or not to be ? That is the question [ Jeffrey/ Drasur]   Mar 31 Jan - 22:38

La nuit continua son cours dans le plus simple des appareils; Ô certes il était difficile d'imaginer qu'une nuit à Dreamland pouvait être de ce genre de situation que l'on nommerait de "simple"; pourtant le comportement naturel des deux antagonistes amenait cette touche de réalisme qui était indispensable à l'écriture d'un scénario de bonne franchise.
Je voyais déjà le tableau entre l'un qui cherchait à montrer ses performances techniques et l'autre bon public qui applaudissait les prouesses d'un bras mécanique lié à l'apparition temporaire de ce masque aux reflets cuivre et or.
Tout en applaudissant , la conversation poursuivit son cours devant la démonstration des miracles des capacités de ce personnage énigmatique.

-Hahaha en fin de compte tu cherche juste à montrer ton potentiel à un débutant pour le faire rager de son inaptitude à faire quoi que ce soit ? 'Fin je dis ça mais j'ai pas non plus essayé de faire ce genre de trucs là...
Au fait moi je suis Thaïlandais, Chiang Maï tu connais ?
Drasur c'est vraiment ton prénom ? ça n'a pas de consonance Française, de ce que j'y connais des Français du moins.
Attends mais ça veut dire qu'on a un filtre pour communiquer ? C'est géant!
Je ne peux clairement pas avoir rêvé de tout ça ! Surtout d'un Français,
sans vouloir t’offenser.... Le nom de ton patelin c'est quoi dans le doute ?



-Et blablabla et blablabla....


- Tu vois, moi j'suis invocateur et je peux invoquer des masques qui me permettent de faire des trucs stylés comme ça. Avant j'avais la phobie des masques et c'était franchement la honte mais finalement une peur aussi pourrie a plutôt bien tournée niveau pouvoir donc ça va.


Kendal regarda son nouvel ami, avait-il l'intention de se foutre ouvertement de sa gueule quand il allait lui dévoiler ce qui avait longtemps troubler ses nuits au point que son salut se trouvait dans la douce chaleur apaisante du soleil levant?

-  Et du coup toi c'est quoi ton pouv... MAIS PUTAIN IL Y A UN SOURIRE SUR TON OMBRE ! Wouah flippant, c'est elle qui raconte sa vie depuis avant ?"


-Hum, moi....Je crois que je suis un contrôleur, enfin j'ai l'impression du moins. Mon pouvoir consisterait à dompter cette chose qui me sert d'ombre mais je t'avoue que j'ai aucune idée de comment tout ça fonctionne !
Du coup ouais.... J'ai eu longtemps peur du noir alors je me permettrais pas de me foutre ouvertement de ta gueule parce que t'avais peur d'un masque ou deux....

Et ouais il lui arrive de parler,  comme-ci il était doté de sa propre conscience, mais je le soupçonne d'être une espèce de "moi comme le négatif d'une photo", il est sûr de lui, ne parle pas beaucoup et au final n'est pas très altruiste, tout le contraire de moi à première vue, mais on partage le même goût prononcé pour l'humour de merde à priori, je suppose qu'on doit pas être les seuls dans ce cas là



-Alors là tu me met sur le cul.... Et t'as trouvé ça tout seul en même pas deux nuits ?

L'ombre semblait s'être elle-même placée devant les pas de Ken' afin d'avoir une conversation entre quatre yeux.

-J'ai trouvé ? Au départ j'étais pas sûr de ce que je disais mais petit à petit que je parlais de toi les choses devenaient claires dans mon esprit...


Il attrapa un bout de bois et pica du bout son ombre, qui meugla un "Aïe" lorsqu'il se prit le bâton dans l’œil supposé et repoussa celui-ci en décollant sa main noire et en lui donnant la rigidité de dégager l'arme de fortune avant de reprendre ses fonctions de mime.

-Je te préviens, sans moi ne comptes pas faire de magie, jusqu'à ce que tu te demerde tout seul je te suis indispensable comme ton ombre hihihi.

Comique donc, ils partageaient donc effectivement un goût prononcé pour l'humour de merde.

Au même moment une présence se fit sentir, il fallait être à un peu plus que sa première nuit pour comprendre que le danger ne venait pas de cet Homme qui venait de rentrer maladroitement dans Drasur; mais plutôt de ce qui le suivait plein de hargne.
Une ombre se dessina au dessus des deux accidentés, l'ombre était ronde et avait l'apparence à première vue d'une ombrelle... "Une ombrelle n'a pas grand chose à faire au royaume des doutes" pensa Echo tentant maladroitement de faire réagir son hôte.
Lorsque l'ampoule de l'illumination s'alluma au dessus de sa tête, une flèche avait été décochée par ce qui devait être un braconnier. Mais Ken' était dos à cet homme qu'il n'avait pas anticipé, il était encore en train d'articuler ses mots pour prévenir Drasur du danger qui l'attendait si il restait collé à ce nouvel arrivant.

- Prends garde à l'Ombrell... Ouah ! C'est quoi ce délire ?

Coupé par une étrange sensation de chute, il se retrouvait enfoncé jusqu'aux genoux dans son Ombre, qui lui avait manqué de peu l'harponnage de son épaule, frôlant ainsi sa joue qui perla une larme de sang.

-Tu vas rester à patauger encore longtemps?  Allé on se sort les doigts du cul garçon, roulade esquive, gauche, droite ! Au pas de course si tu veux pas retourner d'où tu viens !

Un frisson parcouru Ken' pourtant sans l’apeurer; retourner à ces ténèbres ne semblait pas lui être si désagréable maintenant.

Bien sûr il y avait ce que Echo disait et ce que Kendal faisait, sortant à peine de la mélasse qui lui servait d'ombre, il esquiva un second projectile de justesse, ricochant sur le rocher le plus proche. Ici il n'y avait pas d'armes, seulement des cailloux et quelques flèches qui valdinguaient.
Vu que son attention était portée sur le tireur, il n'avait pas eu vent de la situation derrière lui depuis une poignée de seconde, qui en paru bien plus dans le feu de l'action.
La question n'était plus de savoir qui était cet Homme en slip sorti de nul part mais plutôt pourquoi il fallait qu'il se retrouve mêlé à ce genre de situation la nuit où il prenait connaissance de cette vie nocturne ?
Dreamland était un endroit de joie, de détente et d'amusement, mais aussi de peur, de souffrance et d'adrénaline, qui telle les montagnes russes vous amenait à penser que tout allait bien jusqu'à ce que.

- C'est ton baptême du feu ce soir, on va voir si tu as l'étoffe d'un vrai contrôleur obscur hihihi.


"- ça passe ou ça casse...." Il s'essaya à la roulade au sol, en profitant pour se munir de la flèche perdue au bord du rocher, ce n'était pas la meilleure des arme, mais en situation de crise cela avait l'air plus utile que la canne à pêche du Monsieur ponctuation de tantôt ou d'un caillou troller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drasur
L'homme aux 1 000 visages
 L'homme aux 1 000 visages
avatar

Surnom : La tornade blanche
Team : Iniquis
Pouvoir : Invocateur de masques
Points de Puissance : 16 500 points
Points de Réputation : 10 000 points
Points du Membre : 92 points
Messages : 126

MessageSujet: Re: to be or not to be ? That is the question [ Jeffrey/ Drasur]   Mer 1 Fév - 9:51

"J'suis de Bordeaux si ça te dit quelque chose, par contre jamais entendu parler de Chang Muaï. Ouais il semblerait qu'on parle tous la même langue ici, heureusement j'ose même pas imaginer la galère sinon ... Hé tiens vu que t'es thaïlandais, c'est vrai que chez vous il y a beaucoup de put..."

La conversation se déroulait plutôt bien entre les deux voyageurs, Kendal semblait avoir un peu d'humour, n'ayant pas hésité à tacler l'invocateur qui se l'était un peu pété plus tôt, c'était de bonne guerre. Au fur et à mesure de la discussion, Drasur se rendait compte qu'il savait pas mal de choses sur Dreamland finalement, lui qui se pensait ignare. Il avait tout de même eu de la chance que son seigneur le prenne sous son aile, pour ses propres intérêts certes, afin de ne pas le laisser errer sans rien savoir lors de sa deuxième nuit. Toutes ces informations pouvaient être vitales et il valait mieux que le thaïlandais sache tout ça le plus rapidement possible, histoire de ne pas se faire éventrer après moins d'une semaine de sa vie de voyageur. Le mystère entourant l'ombre vivante s'éclaircissait peu à peu, même si son propriétaire direct semblait en savoir aussi peu que notre héros. Décidément tout était basé sur la chance dans ce monde, sur qui on tombait lorsqu'on réussissait enfin à vaincre sa phobie pouvait absolument tout changer. Une chose chiffonnait cependant le jeune homme, Ken était un contrôleur d'ombre, était il de ceux rattachés au royaume obscur ? Des fables et autres légendes loin d'être rassurantes circulaient à propos des créatures obscures et de leur voyageurs, détenteurs de pouvoirs extrêmement puissants. Malgré sa sympathie, le contrôleur cachait peut être quelque chose et si ce n'était pas lui, son ombre était loin d'inspirer confiance.

Le jeune homme n'avait pas réellement le temps de se soucier de tout cela dans l'immédiat de toutes manières, il avait en effet été coupé de la manière la plus brutale possible au milieu de sa phrase. Certes, la question qu'il s'apprêtait à poser était à la limite du glauque mais tout de même, on ne coupe pas les gens, surtout pas en leur rentrant dedans à 30 kilomètres/heure. Drasur effectua donc un vol plané, percuté avec violence par un homme aux cheveux longs d'argent. La seule chose qu'il réussit à apercevoir avant de se prendre de plein fouet un rocher environnant de tout son poids fut que son agresseur se baladait en slip kangourou, c'était d'autant plus humiliant. Se relevant difficilement, l'invocateur pu enfin apercevoir la menace, le gars en slip donc, qui lui rappelait pas mal des personnages de jeux de rôles japonais avec ses cicatrices partout et sa longue chevelure. Les deux autres semblaient bien plus hargneux et étaient pour sûr, bien plus laids. Entre la boule de bowling à taille humaine et la quille de deux mètres, ça c'était un beau duo, sans compter leurs moustaches inversés dépassant de bien loin la limite du ridicule. Ils avaient l'air de créatures oniriques au vu de leur aspect fantasque et c'était tant mieux, dans la réalité ils seraient certainement des pédophiles, tueurs en série ou quelque chose comme ça, le genre de personnes pour lesquelles on appelle les autorités en les voyant garés devant une école primaire et qui, même arborant leur plus grand sourire en affichant leurs dents fluos, ne passeraient absolument aucune douane. Se relevant avec difficulté en tentant de se dépoussiérer, le jeune homme constata que le combat faisait déjà rage, en effet le grand dadais avait déjà entrepris d'attaquer Kendal avec une arbalète qui ressemblait à un ... bras ? Ces personnes n'avaient elles décidément aucun goût ? Il s'adressa alors à eux :

"Bon les frères Mario discount, on va se calmer tout de suite ou c'est le lattage de couilles, parce que ..."

Pour la deuxième fois de la soirée, il avait à nouveau été coupé, les manières ne sont clairement plus ce qu'elles étaient, saleté de jeunes. Le pire était qu'il s'était fait interrompre de la même manière qu'auparavant, quelqu'un lui rentrant dedans. L'impact était autrement plus fort cependant, ce n'était plus l'homme au slip et au corps relativement équilibré cette fois, mais l'allégorie claire du cochon qui après avoir pris de l'élan en s'élançant vers les cieux accompagné du peu de grâce qu'il avait, s'écrasa avec fracas droit sur le plexus solaire de Drasur, l'envoyant à nouveau s'écraser sur le même foutu rocher qu'auparavant, il fallait pas que ça devienne une habitude parce que ça allait pas tarder à le faire chier au bout d'un moment tout de même. Un peu dans les vapes et le souffle coupé, des questions totalement hors-sujets s'affichaient peu à peu autour de lui, prouvant qu'il s'était pris un sacré coup : "Dans Rocket League, on contrôle des petites voitures qui tapent dans une balle normale ou des mecs dans des voitures qui tapent dans une balle géante ?", "Les Hippocampes qui changent de sexe, ils sont transgenre ou ça marche pas avec les animaux ?" et surtout, "Au final, c'était qui qui avait laissé sortir les chiens ?".

Après quelques secondes à se remuer inutilement les méninges sur ces questions sans réelle réponse, le jeune homme se releva à nouveau, récupérant ses esprits et constatant qu'autour de lui le combat continuait. Bon, mathématiquement, il s'était fait pas mal malmener depuis l'arrivée des trois gus, deux rochers, deux chutes, c'est pas un bon score. Drasur décida alors de sortir le grand jeu directement et fit apparaître son masque Steampunk mais pas pour impressionner un nouveau voyageur cette fois non, pour casser des gueules. Ses membres se transformèrent immédiatement et sans attendre une seule seconde, il colla son bras de métal derrière le rocher qu'il avait embrassé contre sa volonté par deux fois, avant qu'une gerbe de vapeur ne s'échappe de l'arrière de la main, l'envoyant vers l'avant avec rapidité, faisant décoller le rocher du sol par la même occasion. Il n'était pas bien grand, peut être 1 mètre 80 sur deux, mais envoyé à cette vitesse, il allait bien percuter quelque chose. Le seul défaut de cette attaque était qu'il ne savait pas trop où il visait, au moins le combat avait l'air de s'être calmé après son intervention, un nuage de poussière se soulevant du lieu de l'impact. Faisant disparaître son masque, son cigare à la bouche il s'approcha de son nouvel ami d'auparavant.

"Tu sais ce qu'ils nous veulent ? Parce que bon c'est bien sympa mais ils nous ont interrompus les salauds là. Et pour te répondre nan, Drasur c'est pas mon vrai prénom, c'est mon pseudo de jeu en ligne. Je préfère utiliser ça, j'ai connu un voyageur qui s'est fait tabasser dans la vie réelle pour ce qu'il faisait à Dreamland donc bon, autant faire gaffe."

Drasur se garda bien de préciser que "le voyageur qu'il connaissait" était à l'époque un ennemi de son royaume qu'il avait lui même stalké sur les réseaux sociaux jusqu'à le retrouver, prendre cinq heures de train et aller lui coller des bourre-pifs d'une violence rare pour ce qu'il avait fait dans le monde onirique. Son nouvel ami n'avait pas besoin de savoir ça, ça le ferait juste passer pour un psychopathe alors qu'il ne l'était pas totalement après tout. Le combat semblait s'être bien calmé tout de même, si ça se trouve le rocher avait aplatis les nouveaux arrivants ? Ça aurait été un énorme coup de chance mais après tout, ça n'était pas impossible. Malheureusement pour lui, un direct du droit venu de nulle part le stoppa dans cette pensée, suivi d'un carreau d'arbalète qui réussit lui érafler la chair recouvrant ses côtes droites. Se rendant à peine compte de ce qu'il se passait, il ne pu esquiver l'attaque suivante : le gros qui se lançait vers lui à toute vitesse à nouveau. Mais comment était ce possible ? Comment quelqu'un possédant une telle masse adipeuse pouvait se déplacer aussi rapidement dans les airs ? Ça en devenait agaçant, même pour votre fidèle serviteur narrateur que je suis. S'envolant à nouveau à quelques mètres de là, atterrissant lourdement sur le sol cette fois, forcément le rocher avait changé de place. Se relevant à nouveau et se jurant que ce serait la dernière fois, Drasur était à bout de nerfs, faisant face à celui qui l'avait envoyé valdinguer plus d'une fois, invoquant son masque de capitaine et l'enfilant immédiatement. Il ne l'avait encore jamais utilisé en combat réel mais il y avait une première fois à tout, même si tout allait se baser sur la chance, ça serait au moins marrant à voir.

"T'es comme un putain de ténia en fait, tu me fais chier et tu veux pas partir, bah écoute on va tirer la chasse et on va voir ce qu'il se passe. PAR LA FUREUR DES SEPT MERS JE T'INVOQUES"

Ayant complètement perdu son sang froid et se plongeant à fond dans son rôle de capitaine d'un navire pirate, Drasur leva les mains vers le ciel afin de faire venir son invocation, laquelle ? Il le découvrirait d'ici quelques secondes, en espérant qu'elle soit utile au moins ...

Spoiler:
 



Dernière édition par Drasur le Mer 1 Fév - 9:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: to be or not to be ? That is the question [ Jeffrey/ Drasur]   Mer 1 Fév - 19:38

Sans vraiment comprendre la situation. Le pauvre Reed s'était retrouvé en deux deux façon bois brisé au sol. Le blaireau argenté devrais-je dire. En plus le bougre c'était cogner le visage contre un autre voyageur. Mais avec sa poisse légendaire Reed s'était carrément bouffé la lèvre inférieure. Du coup il pissait aussi le sang quand il voulait parler.

Putain, j'me suis exploser... commence en avoir marre de ces royaumes de merde ! »

L'argenté se releva lentement afin d'essayer de chercher du regard ses adversaires. Juste deux voyageurs ! Bien il allait enfin avoir de l'aide, et lui qui cherchait du monde plus tôt. Il est bien servit. L'argenté se releva afin de retrouver du regard ses adversaires. Mais les bougres étaient occupé à affronter des voyageurs. Le plus maigre tira avec son bras arbalète à plusieurs reprises. Reed avait un peu de sang qui coulait dans la bouche. Il cracha au sol une salve de sang.


« Bon Salut les mecs.... Excusez moi pour la gêne...Mais... »
Il vacilla un peu, car mine de rien. Il s'était fait mal contre l'autre voyageur à lunette. Le bougre au cheveux argenté reprit l'équilibre. Debout fièrement avec son slip kangourou vert fluo qui affichait bien le contours de ses couilles.  Bon c'était pas glorieux. Mais avec une balafre et du sang ça passe presque !



"Bon les frères Mario discount, on va se calmer tout de suite ou c'est le lattage de couilles, parce que ..."
Reed lâcha un rire étouffé suite à la remarque d'un des voyageurs.

« Elle est bonne celle la. »

Il allait finalement expliquer la situation, quand le plus maigre des deux commença à canarder. Reed, avant de tiré sur les autres gars, tandis que le gros s'envola et n'arrêtait pas d'essayer d'écraser les voyageurs. Puis se focalisa plus sur celui que j'avais percuté un peu plus tôt. Le plus grand, voulait s'en prendre au gars avec les cheveux noirs qui enchaînait roulade et roulade.

« Ha ha ! Nous allons en avoir deux autres ! C'est notre jour de chance ! BHWAHAHAHA ! »
Le plus gros de tous après avoir frappé avec son gros bide bien gras. Dégaina un couteau crocodile. Bah un crocodile mort, en forme de couteau. Et glissa le plat de sa lame sous sa langue comme pour faire comme les méchants de film.

« Chassons la vermine mon frère ! » Voilà ce que hurla le plus grand avant de ranger son bras arbalète et prendre un fusil de chasse en forme de nez pour le braquer vers le groupe de voyageur. Reed regarda brièvement l'arme étrange et ne put s’empêcher d'éclater de rire. Un visage assez monstrueux, oui car à cause du choc avec l'autre voyageur à lunette. Il avait le visage un peu boursouflé. Surtout que ses dents étaient couverte de sang.

« Bwahahaha ! Putain les gars, franchement... Vous avez pas honte de vous trimballez avec des armes pareils... Vous êtes une parodie de chasseur c'est ça ? Ou vous sortez directement de l'imagination d'un gamin qui s'fait chier en cours ? » Disons que la provocation de Reed avait enragé encore plus la famille de chasseur. Surtout qu'il postillonnait du sang


-Il est vénère j'crois...

-C'est quoi cet équipement de guignols ?


-J'crois qu'ils sont fait couillé par le vendeur.



- On peut mourir dans ce monde ? Car partir s'rait vraiment chiant.

Les pensées de Reed venait de s'afficher sur un rocher au sol, toutes personnes présentes ici pouvait les lires comme dans un livre. Ça le faisait bien chier il faut l'avouer. Les pensées c'est un truc secret pour nous quand même ! Le contrôleur du vent regarda ses nouveaux potos vite fait avant de présenter rapidement la situation.

« Ces deux gars, ce sont deux braconniers qui bute des voyageurs et créature pour en faire des trophées... D'après ce qu'j'ai compris avec la harpie de la dernière fois. »

Pour ceux qui ne veulent pas lire mes rps pleins de faute !! Il faut savoir que la semaine dernière Reed est tombé sur ces deux guignols dans une pleine

Il hésitait avant de reprendre.

« Reed, contrôleur de vent. »
Il venait de dire son nom et son pouvoir. M'enfin ils étaient tous alliées sur ce coup là pas vrai, et peut-être qu'ils allaient faire un peu plus confiance à Reed, car pour le moment la seule chose qu'il venait de faire...bah c'était rentrer dans un mec.

Voilà ! Concentrons nous deux minutes sur le gars qui venait de s'prendre un Reed sauvage, il hurlait en levant les bras des choses incompréhensible. M'enfin peut-être qu'a cause du choc Reed n'entendait pas très bien. Mais il avait l'impression que ce gars pouvait gérer le gros. Bien, L'argenté se tourna donc vers le plus maigre et décida de venir l'aider. Et devait prier pour que son pouvoir marche cette fois.


Le contrôleur du vent regardait le grand maigre avec sa moustache en W, puis prit une grande inspiration.


- Es'que le gars qui a inventé l'histoire des trois petits cochons était un voyageur ? S'trouve les auteurs de l'époque puisait l'inspi ici !


Avant que sa bouche ne sorte une bourrasque de vent qui projeta le grand maigre pas si loin en arrière vu que la bourrasque perdit de puissance une demi seconde après être sortit de la bouche de Reed qui jura

-Comment fonctionne ce pouvoir à la con !

Foutue pierre ! Qu'il venait de s'dire

-Elles vont s'arrêter un jour ou pas merde ?

Mais revenons au gars maigre, il atterrit pas très loin. Mais assez brusquement, par douleur il pressa la gâchette de son arme et tira quelque coups en l'air. Ce qui alarma son frère, le bougre se retourna pour chercher du regard son frère. Donnant donc l’opportunité  à l'autre avec les lunettes  d'user de l'effet de surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Kendal Kaala
Un Indien dans la Zone
Un Indien dans la Zone
avatar

Surnom : Ken'
Pouvoir : Contrôleur obscure
Points de Puissance : 2 000 points
Points de Réputation : 3 000 points
Points du Membre : 46 points
Messages : 107

MessageSujet: Re: to be or not to be ? That is the question [ Jeffrey/ Drasur]   Jeu 2 Fév - 1:10

Nous commençons notre programme par un bulletin météo, aujourd'hui risque d'averse sur ta mère avec un anticyclone fort en semence jusqu'à la moitié Est du pays Surtout n'oubliez pas vos parapluie pour les risques d'arrosage....Demain nous fêterons la St Fertilisante, et comme disait le dicton " pute et maman ne font pas bon ménage sans mauvais jeu de mot."
Bonne soirée sur France Bebert

NE SORTEZ JAMAIS AVEC UNE PRESENTATRICE METEO BORDEL!!!! ceci est un message du ministère du trolling....



Ken n'avait pas eu le temps de saluer ce nouveau camarade probablement plein de bonnes intentions car le tir de Mr. Maigre eu pour effet immédiat de faire plonger le jeune voyageur dans une seconde roulade , lui permettant d'esquiver avec aisance le carreau qu'il aurait finit par prendre en plein cul si il avait prit le temps de discuter.

Il se releva à peine qu'il perdit pied, qu'est-ce qui venait de se passer? Avec du recul on aurait pu constater que Drasur avait eu quelques complications qui avaient mérité qu'on s'attarde sur son cas , projeté à deux reprises vers ce même rocher. Il avait eu le mérite de le faire bouger d'un petit millimètre ce qui n'était pas donné à tout le monde il faut l'avouer!
Autant de frustration contre ce paisible représentant du fier peuple des cailloux qu'il se décida à monter son masque Steampunk et utiliser la force de la mécanique à vapeur pour le projeter dans la direction du gros bonhomme, et dans le même alignement de Ken.

Perdu dans un espace qui semblait infini; il y faisait froid et la lumière quelle qu'elle soit n'avait aucune matérialisation dans ce dédale d'obscurité. On s'y sentait comme corps plongé dans un liquide sans pour autant avoir à maintenir une apnée pour y rester.
Chose qui n'était jamais arrivé avant, Kendal se sentait en sécurité dans ce qui était devenu pendant un instant le ventre d'une mère pour ce foetus sans sens.

-Tu comptes dormir ici ?

Kendal ouvrit les yeux, il les avait machinalement fermés quand il avait vu l'énorme bloc de granit lui foncer dessus à vitesse folle. Combien de temps avait passé depuis?  
Echo l'avait littéralement avalé  afin de lui éviter la douloureuse collision qui l'attendait sans ça.  Il l'avait protégé ? Ou s'était-il protégé lui-même?

Et c'est tout aussi naturellement qu'il réussi à trouver la sortie dans la mélasse sans fond qui n'attendait finalement de son maître qu'un désir d'évasion pour lui offrir l'échappatoire alors convoité.
Avant de sortir de son ombre, la voix d'écho raisonna jusqu'aux oreilles de Ken.

-Les ténèbres sont à double tranchant jeune contrôleur; d'abord tu les fuis par crainte, mais une fois domptés; né avec ce don une faim incommensurable qui cherchera toujours à te ramener vers elles; qu'importe que tu marche sous le Soleil de Lux plein de bonnes intentions, tu es un fils de la nuit désormais hihihi.

Deux bras sortirent de l'ombre -( dont l'un tenait un carreau )- qui attendait paisiblement au sol là où se tenait le jeune voyageur avant sa descente, suivit du buste et finalement de nouveau pied au plancher.


Drasur s'était approché de lui afin de continuer leur conversation à distance raisonnable,  après tout il n'y avait pas vraiment de problème, il fallait juste éviter les projectiles et le boulet.

-Tu sais ce qu'ils nous veulent ? Parce que bon c'est bien sympa mais ils nous ont interrompus les salauds là. Et pour te répondre nan, Drasur c'est pas mon vrai prénom, c'est mon pseudo de jeu en ligne. Je préfère utiliser ça, j'ai connu un voyageur qui s'est fait tabasser dans la vie réelle pour ce qu'il faisait à Dreamland donc bon, autant faire gaffe."


-Je pense que ce "guss" là a plus de chance de connaître les modalité de ce combat.

En pointant du regard le nouvel arrivant qui semblait avoir oublié que sa bouche pissait encore le sang.
Il frappa le poing dans le plat de sa main en guise de compréhension des dires de son camarade.

J'aurais dû y songer! Il va falloir que je travaille sur le pseudo alors !

« Ces deux gars, ce sont deux braconniers qui bute des voyageurs et créature pour en faire des trophées... D'après ce qu'j'ai compris avec la harpie de la dernière fois. »

-Heu ? tu es ?

« Reed, contrôleur de vent. »

-Moi c'est .... Bob...

En effet Ken avait une imagination débordante.

Il semblait sûr de lui quant à la probabilité de survie pour cette nuit. Après tout ses chances avaient augmenter par le simple fait qu'une personne de plus s'était ajouté à l'équation; bien que cette même personne avait ramené avec lui le problème par la même occasion, il en profita tout de même pour tenter un "truc"; supposant que l'écho de sa voix avait été amplifié par son pouvoir.  

Au même instant Drasur s'envola vers d'autres cieux, il ne lâchait pas son cigare pour autant, le rendant incroyablement classe dans la projection "par dessus la troisième corde " effectuée par le bonhomme qui en avait gros sur la patate.  Il ne prêta pas attention aux deux cibles faciles que Ken et Reed formaient alors qu'il avait réussi à se stabiliser avant de repartir de plus belle en quête du Major pour sa collection, mais détourna tout de même le regard en direction de son frère supposé ( car Kendal avait manqué les dires des moches qui auraient confirmés leur lien fraternel ).
Et Ken' comprit pourquoi lorsqu'il tourna le regard à 90°.

La tension était alors à son comble, Ken' se retrouvait dans une situation désavantageuse, en effet, les capacités du jeune voyageur étaient encore à découvrir et face à lui, son adversaire possédait une portée non négligeable qu'il accentua encore lorsqu'il semblait avoir rengainer le mécanisme de son bras qui lui servait d'arbalète pour se mettre en joug avec une espèce de fusil dont les canons prenaient la forme ridicule de cavités nasales, dont chaque éternuement projetait un arrosage de projectiles, un peu comme un tromblon.

Il avait appuyé sur la gâchette, un " Atchoum" gronda et le Canon cracha sa semence de plomb supposé en direction des deux Baby, qu'il s'empressait ensuite d'essuyer d'un chiffon comme pour le moucher.
L'arme avait assez de portée pour les toucher, mais pas assez de précision pour le permettre à coup sûr .
Ce qui laissait une certaine marge de manoeuvre au jeune rookie pour agir.
Echo se matérialisa face à lui, il absorba les quelques projectiles de fortune qui n'avaient donc rien d'explosif -sinon il aurait été au courant -et rien de contondant, bon signe, mis à part que la vitesse et la chaleur produite par le fusil-nez rendait les tromblons dangereux pour la chair.
Son ombre regagna ensuite sa place.  

*Est-ce que tu pense que si on s’approche assez près tu peux l'attraper ? *

*-Mais tu ne peux pas t'approcher assez près de ce gars sans prendre un minimum de dégâts; il suffit que tu te prenne un seul éclat entre les deux yeux et t'es fin... hohoho tu as du cran de vouloir faire ça, mais tu ne sais pas à quel point l'impact peut bousiller ton petit corps frêle, si il faut tu n'y survivra pas.*

- Non mais tu te fou de moi ? l'autre Poirot se relève avec quelques bleus et moi je devrais y passer ?  

Bien sûr que quelqu'un de normal se serait poser la question " à qui parle ce mec ?"; et c'est probablement ce que ce gars aux cheveux argentés avait fait; mais il profita de la seconde salve de vent utilisée par celui-ci par nous-ne-savons-quels-moyens, pour prendre l'ascendant sur son ennemi,  
Il regarda Reed, tenta de rejoindre sa position en  courant alors que celui-ci avait lancé une attaque, bien sûr que l'autre con en face tenta son coup en voulant tirer le gibier.
Chose improbable, si le courant d'air était assez puissant pour projeter un Homme fixé au sol, un homme plus léger pouvait alors tirer profit du courant d'air ascendant afin de prendre de la vitesse et espérer arriver assez près de leur agresseur pour tenter son coup.
Et c'est ce qu'il essaya.
Bien sûr que l'autre en face n'allait pas attendre à rien faire; un "atchoum" gronda de nouveau; comme espéré, la salve prenait du temps à se recharger, après tout un fusil restait un fusil, même de rang élevé , cet objet magique devait posséder de sacrés arguments pour se recharger en seulement une poignée de seconde, surtout alors qu'après chaque tir du canon, coulait une espèce de morve de celui-ci que le chasseur  devait s'empresser d'essuyer pour envoyer le prochain tir, probablement de peur que la chambre du canon soit bouchée.
Echo n'aurait pas pu se solidifier à travers le couloir d'air afin d'esquiver les quelques impacts que la force n'aurait pas dévié, de toute façon il gardait ses forces pour autre chose.
En tout cas malgré le douloureux impact à l'entrée du courant d'air, les quelques blessures qui criblèrent le bras protégeant sa tête et son buste ne l'arrêtèrent pas.

-Ne crois pas que je vais te laisser m'approcher avec cette attaque ridicule, voici ma Masse fertilisante !

Il sortit cette masse d'arme à laquelle pendait une paire de couille, oui oui c'est bizarre. Il balança donc son fusil à ses pieds et brandit son arme en attendant qu'arrive le jeune thaï.

La projection fonctionna plutôt efficacement, il était à un mètre du tireur après s'être maladroitement redressé sur un bon mètre ; il esquiva un coup de la fameuse masse alors que l'ombre d'Echo avait finalement prit forme solide entre les deux, bloquant l'avant bras de Waluigi au sein du corps obscur.
Tout se passa très vite, avec l'élan qu'il avait prit pour asséner son coup, il avait perdu l’équilibre en étant stoppé net; Kendal n'eut alors qu'à frapper ce même bras afin de lui faire lâcher prise, ha oui vous souvenez-vous de la flèche d'arbalète qu'il avait ramassé tantôt ? Nous sommes d'accord qu'il l'avait toujours dans l'une de ses mains n'est-ce pas ? Il l'enfonça au niveau du coude, le but étant clairement de réduire ses mouvements au maximum avant le passage au corps à corps.
Dans un mouvement brusque le chasseur se retira de la matière noire , tordu par la douleur de ce bras qui n'était plus vraiment utilisable.


- Rhaaaaa Je vais te tuer !!!!


Echo avait disparu dans l'ombre de son maître, Kendal était en sueur, il avait compris que chaque fois qu'il tentait de se matérialiser, Echo pompait directement dans la force vitale de Kendal, ce qui était à prévoir.
Mais le jeune homme n'était pas seulement atteint de cette fatigue mentale, car les quelques plombs parsemés dans sa chair et l'impact qui lui avait servit de tremplin avaient servit la cause du méchant.
Il tituba, puis tomba.

*-On est quand même bien là...*

Kendal s'était de nouveau retrouvé perdu dans son ombre, dans cette douce et froide atmosphère qui l’apaisait désormais ...Mais  pas pour longtemps car une emprise se fit sentir, quelqu'un cherchait à tracter Ken à la surface, à en juger par la fougue de ce bras, les idées du contrôleur obscur n'allaient que vers une personne, ce fils de pute de chasseur qui réclamait vengeance!
La mauvaise nouvelle c'était qu'il n'avait plus la force de se battre,  fallait-il qu'il possède la force de se tenir encore debout.


hs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drasur
L'homme aux 1 000 visages
 L'homme aux 1 000 visages
avatar

Surnom : La tornade blanche
Team : Iniquis
Pouvoir : Invocateur de masques
Points de Puissance : 16 500 points
Points de Réputation : 10 000 points
Points du Membre : 92 points
Messages : 126

MessageSujet: Re: to be or not to be ? That is the question [ Jeffrey/ Drasur]   Jeu 2 Fév - 10:16

DO WHAT YOU WANT 'CAUSE A PIRATE IS FREE, YOU ARE A PIRATE


Les océans impitoyables, le craquement de la coque percutant les vagues en donnant l'impression qu'elle se brisera à chaque coup, l'eau salée rongeant peu à peu le visage des matelots aux dents déchaussées par des gencives purulentes causé par un scorbut bien trop avancé, les mains cloquées et burinées par la vie. Leur seule motivation était de se couvrir d'or pas tous les moyens, pillant et ravageant tout navire ayant l'audace de se présenter à eux. Ils avaient tous une donzelle qui les attendait à un port, à qui ils avaient promis monts et merveilles et si Neptune ne les avaient pas pris, ils rentreraient plus riches que n'importe qui en tant que légende des sept mers. Telles étaient les pensées de Drasur alors qu'il arborait son masque de capitaine, son esprit s'échappait vers des fables d'aventure épiques dont il rêvait depuis sa tendre enfance, son visage camouflé par un masque en mousse plutôt ridicule. Il le savait pertinemment que ce masque n'apporterait pas la peur dans le cœur de ses ennemis, mais lorsque son seigneur lui donna le choix entre un casque intégral viking, une cagoule de ninja ou ce masque de forban des mers, il lui fallut moins d'une demie seconde pour faire son choix, qui était d'ailleurs fait il y a bien une dizaine d'années désormais. Le pouvoir offert était également loin d'être le plus puissant possible mais l'idée de compter sur le hasard lui plaisait plutôt bien. En parlant de hasard d'ailleurs, l'invocation du jeune homme avait bien fonctionné et c'est ainsi que quatre bouteilles de rhum s'accrochèrent tout à coup à sa ceinture, une dernière apparaissant dans sa main levée vers les cieux.

"Ah."

Cette invocation là était loin d'être la plus utile en combat de son arsenal, même si elle pouvait drastiquement changer l'issu d'un apéro entre amis. L'invocateur essayait de se convaincre que si il y avait bien un objet qui faisait pirate, c'était une bonne vieille bouteille de rhum et puis au pire si il se faisait complètement rétamer, il pourrait au moins partir  vers l'au-delà complètement saoul et ça ce n'était pas rien. Drasur se trouvait actuellement en face à face avec l'obscène goret, visiblement étonné par l'apparition de simples bouteilles, devant s'attendre à autre chose de par le hurlement poussé au moment de l'invocation. La créature se mit à parler à notre héros mais fut allègrement ignoré, il arrivait à peine à aligner deux mots censés, la construction de ses phrases n'avait aucun sens et on pouvait même entendre à l'oreille des fautes d’orthographe dans ses mots, ce qui est tout de même assez fou. Puis il s'élança à nouveau vers Drasur, cette fois avec beaucoup moins de vitesse et à ras du sol, un poignard en main. Il asséna plusieurs coups devant lui de manière assez hasardeuse, le jeune homme pu en éviter la plupart, l'un d'eux lui ouvrit cependant le bras gauche sur quelques centimètres. Se concentrant à fond sur l'esquive, notre héros ne tenta même pas d'asséner le moindre coup, de toutes manières le gros plein de soupe le prendrait sûrement sans broncher au vu de sa masse corporelle, il valait mieux aborder la problématique sous un angle différent. Après quelques secondes de rixe, l'assaillant visiblement essoufflé par tous ces efforts physiques surhumains, stoppa sa charge et tenta de reculer de quelques pas. Drasur sauta sur l'occasion, agrippa la bouteille toujours dans sa main droite de toutes ses forces et l'envoya vers le visage de son adversaire. Ce dernier leva son poignard assez rapidement pour bloquer le coup, la bouteille explosant littéralement à quelques centimètres de son visage. Affichant un sourire niais et, disons le, tout à fait dégueulasse, le cochon humain asséna un bon coup de pied dans les côtes du voyageur.

La situation devenait dangereuse, ce n'était pas le premier coup que prenait Drasur, sans compter que son bras commençait à pas mal saigner, maculant sa chemise. La chance fut cependant de son côté à ce moment précis, alors qu'il se remettait à peine du coup qu'il venait d'encaisser, lui coupant la respiration. En effet l'attention de son adversaire fut tout à coup attirée vers l'arrière, vers son camarade ayant tiré quelques coups de feu paniqués. Ne sachant pas vraiment ce qu'il se passait un peu plus loin, l'invocateur saisit l'occasion et décocha un direct du droit directement vers la tempe de son ennemi, le faisant vaciller sur ses courtes jambes. Le jeune homme enchaîna aussi sec en dégainant une autre bouteille de sa ceinture qu'il claqua sur la joue gauche de son adversaire, quelques bouts de verre ainsi que l'intégralité du liquide alcoolisé s'étalant sur son visage. Un hurlement fut poussé par la créature qui, se frottant les yeux de toutes ses forces, ressemblait nettement plus à une bête enragée qu'autre chose sur le moment. Profitant de cette ouverture, Drasur recula rapidement de quelques mètres, la première partie de son plan était en place. Visiblement en souffrance et les yeux rougis par l'alcool y ayant allègrement pénétré, le gros -oui il devient compliqué de trouver des synonymes- se mit à hurler des insultes à l'égard du voyageur : Enfoiré, bâtard, carabistouille, enculé etc ... L'un de ces mots n'a d'ailleurs rien à faire là mais dans la colère, tout pouvait passer pour une insulte si le mot était crié avec assez de conviction. Profitant de ce petit break, Drasur ôta sa veste de costume et la jeta au sol, elle ne lui était de plus aucune utilité, puis arracha la manche de sa chemise d'un coup sec, profitant de la déchirure déjà faite auparavant par celui qui était armé d'un poignard. Sa blessure désormais visible, il ouvrit une des trois bouteilles de rhum restantes en attrapant le bouchon de liège avec ses dents et versa une quantité non négligeable d'alcool sur sa blessure. Serrant les dents, parce que disons le ça fait un mal de chien, il avait au moins réussi à calmer la douleur et éviterait l'infection, ne sachant même pas si une telle chose était possible à Dreamland, il valait mieux être prudent.

L'autre avait l'air de se calmer et au vu de son regard plein de détermination, préparait à coup sûr une autre attaque, celle là serait compliquée à gérer, il était visiblement enragé et n'hésiterait pas à y mettre toute sa puissance. Son cigare toujours à la bouche, Drasur récupéra la manche arrachée quelques secondes plus tôt et l'imbiba d'alcool avant de la plonger de quelques centimètres dans le goulot. La dernière partie de son plan était prête, il ne restait plus qu'à attendre que son adversaire ne lance son attaque et pour accélérer les choses, le jeune homme décida de le provoquer un petit peu, après avoir expiré un nuage de fumée assez imposant.

"Bah alors, c'est bon t'en a eu assez, tu bouges plus mon con ? C'est dommage j'ai pas ma pokéflute sur moi hahaaa. Bon allez amène toi, qu'on en finisse."

Cette provocation était visiblement de trop pour le chasseur qui décida d'en finir. Comme auparavant, il sauta haut dans le ciel afin de prendre son élan mais cette fois, il ne se laissa pas simplement tomber comme il avait l'habitude de le faire, il se mit à tourner sur lui même. C'est ainsi qu'un boulet de canon perforant taille extra large se mit à prendre de la vitesse en se dirigeant vers notre héros. Celle là allait être compliquée à éviter mais si il voulait gagner, il n'avait pas le choix. Alors que l'obus s'approchait rapidement de lui, Drasur approcha le bout de tissu dépassant de la bouteille de sa bouche, tira une bonne latte de son cigare qui rendit son bout incandescent, le colla au tissu imbibé qui prit feu et arma son bras. La vrille destructrice s'approchait toujours aussi rapidement, ne laissant plus qu'une petite dizaine de mètres entre les deux. D'un geste vif, le voyageur balança son cocktail enflammé sur sa cible, tout l'alcool sur ses vêtements et son corps prenant feu en moins d'une seconde. Son attaque était un succès mais un autre problème survint : il devait esquiver un mec de plus d'une centaine de kilos, qui a bien pris une centaine de mètres d'élan, qui tourne sur lui même et qui maintenant, est en feu. La météorite des enfers n'était plus qu'à quelques mètres, le jeune homme tenta alors une roulade sur la droite mais ne fut pas assez rapide, son adversaire lui percuta malgré tout l'épaule gauche, la disloquant sur le coup.

Le sanglier percuta alors le sol dans un bruit énorme, laissant un cratère conséquent sur son lieu d’atterrissage. Quelques flammes brûlaient autour de lui mais surtout, sur lui. Toutes ne s'étaient pas éteintes lors du choc, fort heureusement pour notre héros qui, plutôt fier de lui, admirait son travail devant lui. Bon, la victoire était loin d'être totale , son bras gauche le faisant terriblement souffrir, mais il se rassurait en se disant que si il s'était pris ça de plein fouet il serait très certainement mort sur le coup. Essayant tant bien que mal de replacer son épaule, comme il l'avait une fois vu sur une strip-teaseuse qui s'était violemment rétamé de sa barre de Pole-dance sur le sol, il ne faisait qu'augmenter la douleur et abandonna, se disant que de toutes manières son bras reviendrait à la normale la nuit suivante. Se tournant vers ses camarades de galère pour voir si ils allaient bien, Drasur constata que le combat, bien qu'ayant perdu de son intensité, continuait de plus belle. Il ne voyait plus Kendal cela dit et ça c'était légèrement inquiétant. Se dirigeant lentement vers eux en tenant son bras gauche pour éviter qu'il ne bouge et le fasse souffrir inutilement, Drasur fut interpellé derrière lui par un "HEY" profond et rauque. Ce putain de goret était encore vivant ... Se tournant à nouveau vers lui il constata qu'il tenait en effet encore debout. Sa peau auparavant rosée était désormais noire comme du charbon, des cloques s'étaient formées sur son visage déjà disgracieux n'améliorant pas sa situation corporelle, il était loin d'être indemne le salaud. Les deux adversaire se tenaient l'un en face de l'autre à nouveau, se jaugeant, tout deux blessés et incapables de combattre à leur plein potentiel. Dans l'immédiat, une rixe n'apporterait rien de bon au voyageur, il n'avait plus qu'un bras et le moindre mouvement brusque bougerait son bras disloqué et lui procurerait une douleur aiguë et violente. Il ne lui restait qu'une seule solution : il avait commencé en pirate, il finira en pirate. Pas question de tenter quoi que ce soit au corps à corps, ce combat ressemblerait de toutes manières à deux pauvres personnes âgées victimes d'un avc surprise tentant de faire un battle de danse country. Drasur enfourna l'une des dernières bouteilles restantes, en avala une bonne gorgée histoire de le motiver et leva sa main valide vers le ciel :

"Toi ou moi, tout va dépendre de ce qui va apparaître, c'était un beau combat malgré tout, bien joué à toi. Dommage que tu sois dégueulasse et visiblement fini à la pisse, vu ta hargne on aurait pu être potes."

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: to be or not to be ? That is the question [ Jeffrey/ Drasur]   Jeu 2 Fév - 16:56

« Moi c'est... Bob. »


« Ok, content de te croiser Bob... Désolé de gâcher votre petite discussion. Mais si tu pouvais m'aider pour dégommer ce grand Waluigi raté, je te serais éternellement reconnaissant. »


Reed cracha du sang à sa droite avant de fixer une nouvelle fois la grande girafe. Et...

ATCHOUM ! ATCHOUM ! Les coups de feu partaient dans n'importe quelle direction. Au début c'était assez rigolo à voir pour Reed. Des balles fonçaient vers les voyageurs. Bob utilisa une sorte de masse noire devant lui afin de minimiser les dégâts. Tandis que Reed lui glissa vers la droite espérant éviter quelque projectiles. Ça avait l'air de marcher pourtant.

Mais la petite glissade du contrôleur de vent ne pouvait suffit et se prit une balle dans le bras gauche. La violence du choc était tellement grande que le pauvre fut projeté au sol avant le machin en décomposition qui s'appelait bras quelque seconde auparavant qui pendouillait.

« BHAWAHAHA! »
Hurla Waluigi avant de continuer à tirer sur Bob. Reed quant à lui était au sol et souffrait atrocement. Il hurlait de douleur. L'impacte avait déformer entièrement son bras. Il c'est comme si son bras c'était coupé. On pouvait voir l'os à travers une grande et profonde coupure engendré à cause des balles du fusil de chasse nez. L'argenté poussa un long et terrifiant hurlement en se tenant ce qui restait de bras avec le droit.

« Moon bras ! Mon bras ! Mon bras ! Enfoiré de fils de pull !  Haaa ! » Juste avant de se souvenir de l'attaque du village de la dernière fois. Il y avait eu la même situation, effectivement l'argenté avait perdu son bras cette nuit la aussi. Et savait bien qu'il allait revenir la nuit suivante. Bien, il n'avait presque plus aucune raison de s’inquiéter, si nous comptons pas les deux frères chasseurs.

Reed se redressa la larme au coin de l’œil. Alternant entre Bob et le géant. Bien... Le géant essuyait de la morve qui sortait de son arme, et Bob lui... Parlait soit à Reed, soit seul. Et si il parlait vraiment à l'argenté. Ce dernier lui foutait des vents depuis toute à l'heure. Bob avait courrait vers Reed tandis que le grand s'empressait d'essuyer les saletés sur son arme. Il se dépêchait, voulant sûrement tirer une nouvelle fois sur les deux voyageurs.

ATCHOUM !

Et visiblement le vent qu'avait crée Reed n'était pas assez puissant pour empêcher la salve de plomb d'avancer. Cette dernière avait explosé et quelque éclat avait touché le nouveau partenaire de l'argenté. Merde, la situation avait mal tourné s'était dit l'albinos. Mais en regardant mieux. Reed peut voir une matière noir maintenant se dressant fièrement devant Waluigi qui possédait une arme couille. L'albinos aurait sûrement éclater de rire. Mais bon, vu le bras qui lui manquait, il n'était pas en position pour se foutre de la gueule de quelqu'un.


« C'est quoi ce truc ? »
Dit Reed en voyant maintenant Bob et une chose sombre, lutter contre le grand à moustache de M. Le combat était assez violent, mais le voyageur de matière noire. Voilà ce que pouvait ce dire Reed après avoir eu Bob user de son pouvoir deux fois. Donc... le voyageur de matière noire affrontait le grand au corps et corps et soudain il enfonça la flèche. Flèche qu'il avait sûrement ramassé plus tôt dans le coude de la créature des rêves qui hurla de rage et de douleur.

Raah je vais te tuer !

Qu'il hurlait plein de rage. Les deux autres voyageurs combattaient, tandis que l'argenté restait derrière à regarder, c'était surprenant. Car c'est vrai que c'est la première fois qu'il croise des voyageurs et en voit à l’œuvre. Surtout lorsqu'il remarqua que Bob venait de chuter. Mais plus incroyable encore, le voyageur de matière noire coulait dans son ombre. Comme quand on coule dans de l'eau, c'était comme si son ombre n'était qu'une immense flaque d'eau sombre. Peut-être une capacité passif ou un truc du genre.

Le chasseur ne voulant pas voir son adversaire disparaître se jeta sur l'ombre et attrapa ce qui restait du voyageur afin d'essayer de le remonter. Plein de rage et de haine. Il jurait entre temps et usait de toute ses capacités pour essayer de le remonter. C'était le moment parfait pour Reed, il fallait qu'il agissent. Mais de manière plus intelligente cette fois, la dernière fois il avait fait n'importe quoi et avait perdu son bras. Et la même chose c'est produite. Alors il se mit à observer vite fait le terrain. BINGO ! Il s’éjectait rapidement vers le fusil nez qui traînait au sol.

Ça ne devait pas être difficile à utiliser qu'il s'était dit. Enfin ça ressemblait à un fusil sauf que l'embout par ou sort les projectiles était en forme de nez et produisait de la morve dégueulasse. Reed ramassa l'arme avec son seul bras en état de marche et s'approcha du chasseur qui ne pouvait pas le voir arriver puisqu’il était occupé à tirer Bob de son ombre.

«  Hasta la vista baby. »


Bon c'était pas très classe comme réplique, mais ça passait ! Pourquoi ? Car Terminator ! Reed pressa la gâchette.

ATCHOUM !

La tête de la créature explosa tandis que du plomb vert en forme de crotte de nez traversa la cervelle du grand pour terminer sa route au sol. Laissant un cadavre à qui il restait la moitié du visage tomber au sol. Reed lui avait été projeté assez loin en arrière à cause du recul et s'était même écrasé contre un rocher. Il grogna de douleur avant de chercher du regard Bob.


« Putain mon dos... Mes bras... Et ? Bob ? Bob ? »
Priant pour que le voyageur se relève sans être mort, pour une fois que Reed s'était fait des potes à Dreamland fallait pas qu'il crève. Il adossa contre le rocher. Cherchant donc le fameux Bob du regard.

Il pouvait vite fait observer le voyageur à lunette. Il observait le déroulement du combat. Ce dernier arborait un étrange masque tandis qu'il avait de multiple bouteille dont une dans sa main. Le gros souriait monstrueusement et s'envola haut dans le ciel pour tourner en vrille. Il cherchait à s'écraser contre le mec à lunette.

« Merde... »


Le fusil encore en main, Reed visa la créature dans les airs. Mais remarquant que une étrange substance verte, qui n'était d'autre que de la morve bouchait les troues rendant donc l'arme inutilisable. Il balança celle si loin de lui et ne pouvait qu’espéré que le gars esquive. Bah il avait allumé avec son cigare un bout de tissu sur de l'alcool et l'avait lancé directement sur l'énorme baleine qui allait s'écraser sur lui.

La bouteille avait explosé répandant des flammes sur la créature qui hurlait de douleur. Mais le problème ce qu'elle continuait de foncer vers le voyageur. Et enflammée en plus. Ce dernier esquiva mais visiblement un peu trop tard car il s'était un peu cogné contre le Wario bon marché.

Il se releva et marchait vers Bob et Reed. Reed qui levait son pouce fonctionnel vers le mec à lunette avant d'afficher une mine effroyable, voyant que le gros venait de se relever. Le corps entièrement brûlé par l'attaque de Drasur. Les deux se faisait fasse, se fixant comme des adversaires de toujours qui se retrouve. Le premier, celui avec le lunette bu un coup avant de lever les bras. Sûrement pour invoquer de nouveaux trucs si Reed à bien cerné ses pouvoirs. La dernière fois il f'sait de la fumée... Maintenant il à des bouteilles.


"Toi ou moi, tout va dépendre de ce qui va apparaître, c'était un beau combat malgré tout, bien joué à toi. Dommage que tu sois dégueulasse et visiblement fini à la pisse, vu ta hargne on aurait pu être potes."


« Je ne crois pas, je ne traite pas avec les voyageurs immondes... Tu n'es que du gibier pour nous haha... Mon frère va sûrement venir te faire ta fête après avoir buté tes potos. »



Pauvre de lui. L'argenté hurla pour attirer l'attention, montrant du doigt le cadavre de son frère. Le gros bougre eu de gros yeux avant de marcher lentement vers son frère maintenant mort. Il ne devait pas bien comprendre la situation puisqu'il avait l'air d'avoir buggué, ouais... Il ne bougeait plus et avait juste les larmes aux yeux. Le moment parfait pour Drasur pour se débarrasser de lui !

Revenir en haut Aller en bas
Kendal Kaala
Un Indien dans la Zone
Un Indien dans la Zone
avatar

Surnom : Ken'
Pouvoir : Contrôleur obscure
Points de Puissance : 2 000 points
Points de Réputation : 3 000 points
Points du Membre : 46 points
Messages : 107

MessageSujet: Re: to be or not to be ? That is the question [ Jeffrey/ Drasur]   Ven 3 Fév - 13:51

Quel étrange pouvoir que d'avoir doté son ombre d'une conscience et d'une consistance physique lorsqu'il adoptait la forme solide.
Mais surtout à quoi pouvait servir réellement l'apparition de son double de ténèbres si ce n'est le protéger de ce monde qu'il ne connaissait pas ?
En quoi pouvait-il réellement lui être utile Echo ?
Il devrait réfléchir à tout ça calmement, en discuter avec son ombre, même si à priori elle était liée à sa propre conscience, ou non disons plutôt qu'ils partageaient la même âme et donc que forcément la façon de penser devait être similaire.
Même si il ne fallu pas longtemps au jeune Homme pour comprendre que son Ombre en savait beaucoup plus que lui-même sur le monde des rêves, elle semblait avoir acquit une connaissance indépendante de son possesseur.
Sans doute etait-ce parce qu'il n'était qu'un parasite lui-même inculqué dans l'ombre du jeune Voyageur et qu'ainsi il additionnait sa propre expérience de vie à celle de son contrôleur supposé, bien que nous soyons d'accord que Kendal n'avait aucun contrôle sur la dite ombre, il semblait seulement pouvoir influencer ses choix en discutant avec elle.

Kendal était ramené à la surface, le passage nuit/jour lui força à plisser les yeux pour s'adapter; il reconnaissait alors la forme grotesque de son agresseur. Du moins l'espace d'un instant.
Par réflexe il porta ses bras à son visage afin de se protéger comme en boxe; du moment que son agresseur le tractait par le col , il ne pouvait logiquement pas le frapper; mais bientôt il serait totalement sorti de son ombre et donc à la merci de Waluigi.

*-Merde.... Je suis sensé attendre sagement de me faire poutrer ? *

*-Désolé petit Homme mais je ne suis pas aussi puissant qu'avant... Il semble que ma capacité de solid form soit bien plus faible que je ne le pensais; cela faisait longtemps aussi que je ne m'étais pas incarné dans l'ombre d'un jeune voyageur....*

*-Toi et moi il va falloir que l'on parle sérieusement quant à la nature de mon pouvoir*
Il me semblait avoir entendu une réplique culte non loin.

Atchoum-

À tes souhaits. Le contrôleur du vent semblait avoir profité de l'attaque frontale de Kendal pour s'approcher du vilain.
Il avait à priori énormément de mal à contrôler son pouvoir, ce qui renforçait l'idée qu'il était nouveau lui aussi.
Mais ce n'était pas d'une bourrasque qu'il explosa la tête de l'Homme Poirot; c'était à coup de fusil-nez, oui oui celui qui crachait tel le tromblon ces picots de fer recouverts de mucus nasal.

Le coup de feu passa au dessus de Ken, il ne reçu aucun dommage ce qui était plutôt cool parce qu'il était déjà sans force et son bras droit était déjà criblé.
L'emprise sur sa nuque cessa, laissant tomber un cadavre encore chaud sur le sol juste derrière lui.

Il remercia son sauveur d'un mouvement de tête et d'un sourire rassuré avant de s'écrouler lui aussi, fatigué et blessé, il n'avait pas la force de regarder ce qui se passait un peu plus loin, Drasur devait éprouver quelques difficultés, mais devait s'en sortir mieux que lui, après tout il n'avait pas l'air d'avoir la même expérience  de combat et Kendal s'en souvenait en repensant aux mouvements précédents qu'il avait pu entrevoir du coin de l’œil.
La tête contre le sol, son esprit semblait se laisser partir vers le repos du guerrier.
Les nuages prenant la forme des dernières questions qu'il avait pu se poser avant de s'endormir paisiblement.

"Est-ce qu'il va s'en sortir ?
Est-ce qu'on peut s'endormir quand on dort déjà ? "


Il n'y avait pas de honte à s'assoupir après un  premier combat plein de difficulté,  bien qu'il aurait espéré être assez fort pour le battre seul; il comprit alors avant de s'apaiser que seul, sans le moindre contrôle sur son ombre; il ne pourrait décidément pas voyager à travers ce monde.
Il s'en remettait alors à ces deux gens pour la suite, et espérait secrètement qu'ils le réveillent; dans l'optique où c'était les gentils qui gagnaient bien sûr ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drasur
L'homme aux 1 000 visages
 L'homme aux 1 000 visages
avatar

Surnom : La tornade blanche
Team : Iniquis
Pouvoir : Invocateur de masques
Points de Puissance : 16 500 points
Points de Réputation : 10 000 points
Points du Membre : 92 points
Messages : 126

MessageSujet: Re: to be or not to be ? That is the question [ Jeffrey/ Drasur]   Sam 4 Fév - 0:37

Comment était ce possible ? Il avait percuté le sol de plein fouet à plusieurs dizaines de kilomètres par heure, des flammes l'ont dévoré plusieurs minutes, il lui restait quelques bouts de verre enfoncés dans la chair de son visage et pourtant il continuait de parler. Sa démarche trahissait cependant son état physique qui semblait critique, tout comme l'était celui de Drasur, si ce n'est plus. Il continuait à hurler ses insanités, qualifiant les voyageurs de gibier, il existait donc bien des créatures telles que celle ci, uniquement animées par la rage ou la cupidité. Cela valait mieux pour notre héros de toutes façons, c'était la première rencontre qu'il faisait depuis la nuit où il avait tué de sangs froids plusieurs pauvres soldats innocents. Il se posait toujours des questions à ce sujet, se demandant si les meurtres dans ce monde avaient un réel impact, est ce qu'il devait se sentir mal en donnant la mort ici ? Ce monde était il d'ailleurs bien réel ? Issu de l'imagination des hommes et façonné par leur inconscient, même si tout avait bien l'air réel, comment en être sûr ? Ces questions ne menaient à rien pour le moment, puisque notre héros n'aurait aucun remord à en terminer avec celui là. Il pourrait bien s'éloigner et le laisser partir mais cette idée semblait plutôt dangereuse, il pourrait toujours les retrouver mieux armé, mieux préparé et peut être même mieux entouré. Et puis si il agissait ainsi envers tous les nouveaux voyageurs de la première zone, il valait mieux pour tout le monde qu'il passe l'arme à gauche.  

Un éclair d'empathie apparut cependant sur la créature aux allures d'animal, des larmes se mirent même à couler de ses yeux encore enflés par la chaleur des flammes. Se retournant intrigué, l'invocateur constata que l'autre chasseur était au sol, la moitié du crâne en morceaux, une mare de sang autour de lui. Ses compagnons de galère avaient donc réussis à s'occuper de leur problème, il n'en restait plus qu'un. Ce dernier s'était d'ailleurs stoppé net, des perles salées dévalant ses joues, s'effondrant de tout son poids sur ses genoux. Sanglotant et hurlant à la mort, le désespoir l'ayant totalement envahi. Cette vision attendrissait presque le voyageur qui n'éprouvait plus autant de rancune vis à vis de son adversaire visiblement brisé mentalement. Mais ça n'allait pas le stopper dans son geste, ça ne pouvait pas, la seule différence était l'intention : il ne le faisait plus par colère mais par compassion, pour abréger ses souffrances. Qui sait, peut être que de l'autre côté il pourra rejoindre son frère ? Tentant de se consoler de cette manière, Drasur toujours la main levée vers les cieux, lança sa seconde invocation. Rien ne se passa pendant plusieurs secondes, le silence n'étant brisé occasionnellement que par les reniflements et sanglots de la créature onirique. Le jeune homme était pourtant certain d'avoir utilisé son pouvoir, alors pourquoi rien n'apparaissait ? La réponse apparut soudainement, brisant les nuages et chutant en ligne droite vers le sol. L'objet non identifié accélérant sa chute exponentiellement au fil du temps était un navire, une version miniature en tous cas. Il faisait cinq mètres de long pour deux de large, un mât d'un peu moins de trois mètres sur lequel était fixée une voile blanche parsemée de petites déchirures. C'était une sorte de barque améliorée, les planches de sa coque se secouaient et donnaient l'impression qu'elles allaient se décrocher, tant la friction avec l'air était forte. La créature au sol avait cessée de pleurer et semblait comprendre ce qu'il se passait, elle leva les yeux au ciel, voyant l'outil de son meurtre arriver, ouvra les bras de manière horizontale et accepta sa fin. La proue s'écrasa alors directement sur son museau, brisant son corps en deux, les planches cédèrent suite au choc et recouvrèrent le macchabée sous une montagne de planches brisées, sur laquelle trônait le mât intact. Ce n'était pas une sépulture décente mais pour l'homme respectable qu'il a été lors des dernières secondes de sa vie, c'était suffisant. Drasur s'éloigna alors de la scène, troublé par la dernière vision qu'il avait eu de sa victime : elle souriait. Les hommes deviennent ils braves une fois face à la mort, lorsqu'ils n'ont plus rien à perdre ? Il avait tout de même eu une belle mort mais l'avait il vraiment mérité ? Ce mystère resterait entier pour toujours mais une chose était sûre, le reste de la nuit ne pouvait pas être plus agité que ça.

Le jeune homme se dirigea calmement vers ses compères qui étaient visiblement aussi amochés et au bout du rouleau que lui. Se tenant le bras disloqué, il constata l'ampleur du combat mené par ses camarades. Sur le sol, le cadavre du second chasseur, complètement défiguré, lui n'avait pas eu droit à une vraie tombe et n'y aurait certainement jamais droit. Une nouvelle question apparut soudainement dans l'esprit du jeune homme, ainsi qu'à ses pieds : qu'est ce qu'il arrive à une créature des rêves une fois morte ? C'était une question qu'il était en lieu de se poser, comment une chose issue de l'imaginaire d'un être humain disparaissait ? Se matérialisait elle autre part, à nouveau vivante ? Ou passaient ils par les mêmes phases de décomposition que n'importe quel autre être organique ? Ces pensées embourbaient le crâne de Drasur, son esprit se clarifia cependant en moins d'une seconde à la vue du contrôleur obscur au sol. Il se jeta rapidement à ses côtés afin de vérifier son pouls, mais avait ont un pouls à Dreamland ? Il n'avait pas le temps pour ces questions existentielles à ce moment et puis fort heureusement, le voyageur avait bien un pouls, il n'était donc qu'inconscient, c'était un énorme soulagement. Sa réaction face à la mort d'un voyageur aurait été clairement plus violente que celles qu'il a eu en voyant diverses créatures s'éteindre. Il lui mis quelques petites claques pour essayer de le réveiller puis se laissa tomber au sol, s'adossant au rocher qu'il avait balancé par ici plus tôt. Assis sur le sol, un genou levé et tirant de plus en plus fort sur son cigare pour tenter de camoufler la douleur de son bras pendouillant, il s'adressa à ses camarades.

"Putain c'était chaud. Si n'importe lequel d'entre nous aurait été seul, ça aurait pu très mal se terminer cette histoire. Ils voulaient quoi ces mecs en fait ? Bon au moins ils feront plus chier personne là ...

Alors Ken, premier combat ? C'est normal que tu finisses comme ça, tu t'es même plutôt bien débrouillé pour être honnête, toi aussi d'ailleurs. Au fait moi c'est Drasur, c'est une habitude de rentrer dans les gens en slip ou ... ?

Bon la nuit devrait pas tarder à se terminer, dites moi vous comptez faire quoi dans Dreamland ? Vous avez des buts, des objectifs ? J'suis curieux j'avoue, moi si je peux trouver Scarlet Johannson pour passer quelques nuits avec elle et peut être convaincre mon banquier de lever mon découvert en m'incrustant dans un de ses cauchemars ça me ferait bien plaisir. C'est pas spécialement honorable ou épique mais c'est cool
"

Le voyageur attendait tranquillement et sagement les réponses de ses camarades, tirant de temps en temps sur son cigare, expirant une fumée saveur framboises de temps à autre, ce cigare était tout de même vachement pratique. Trois hommes et seulement trois bras valides, un cadavre à leurs pieds, n'importe qui passant se poserait pas mal de questions vis à vis de la scène dont il serait témoin et il aurait bien raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: to be or not to be ? That is the question [ Jeffrey/ Drasur]   Sam 4 Fév - 7:49

Reed regardait la scène. Drasur levait les bras, mais pendant quelque instant rien. Le chasseur était en larme, à bout. Ayant perdu sûrement sa seule famille. Reed lui n'arrivait pas à éprouver de la peine pour ce groupe de chasseur. Oui, car il ne faut pas oublier qu'ils ont toujours tué de sang froid des centaines de voyageur et créature qui devait sûrement implorer pardon en larme eux aussi. L'argenté était en slip fluo contre un rocher à regarder la scène avec une seule envie. Que cette enfoiré paye.

Oui c'est salaud, mais cette créature le mérite. Donc c'est depuis son rocher qu'il encourageait Drasur mentalement. Il fallait qu'il abattre pour toutes les personnes que ce monstre à tué. C'est alors que l'argenté en cherchant un peu partout l'effet du pouvoir de Drasur, qu'il vit un bateau tomber, enfin il était plus petit qu'un navire normal. Mais cela restait un navire. Il chutait à toute vitesse vers le monstre qui n'avait plus aucune force pour tenter d'esquiver, et même si il avait pu, il n'aurait pas eu le temps.


Waluigi arrêtait de pleurer et écartant les bras, comme pour enlacer la mort qui approchait. Il regardait avec les yeux mouillés le navire qui allait bientôt le réduire en crêpe pas très belle à voir. Il  murmurait quelque chose, cette fois de manière plus douce que toute cette fois ou il hurlait de rage. Il devait peut-être parler de son frère. C'est à ce moment que Reed eu un peu de peine pour l'immense boule de bowling.

Perdre un frère. Perdre un complice proche. Il venait de perdre un membre de sa famille. Et c'est Reed qui l'avait abattue, Attendez ! Il ne se sentait pas mal car il avait tué le grand chasseur, nan... C'était soit Bob qui mourrait. Il fallait faire quelque chose et l'argenté l'avait fait, certes il aurait peut-être pu assommer la créature. Mais il ne lui restait pas assez de force pour lui porter un coup. C'est triste, mais le meurtre avait été la meilleure solution. Après tous cette fois il servait à tuer quelqu'un d'horrible, et avait sauvé un gars. De plus il serait probablement revenu avec des armes plus loufoque et dangereuse !


CRACK ! Le bruit du bois, sûrement des os de la créature, le navire s'était écrasé à une violence sur la baleine. Des planches en bois avait été projeté dans tous les sens. La créature devait être mort, personne n'aurait pu survivre à un tel choc. Son cadavre se retrouvait finalement enterré sous une tas de planche de bois, heureusement sinon la vision horrifique de ce qu'il restait de ce pauvre bougre aurait fait vomir l'argenté qui avait l'estomac pas très en place.


Après avoir mis hors d'état de nuire ce cochon, Drasur se dirigeait vers nous. Lui aussi avait été amoché par la violence du combat, il avait un qui ne fonctionnait plus correctement d'après ce que Reed avait observé. Puis l'invocateur se jeta sur Kendal qui venait de quitter son ombre pour sûrement prendre son pouls. Il y a un pouls à Dreamland venait de se dire aussi Reed dans sa tête. Avant de s'approcher lentement des deux voyageurs pour prendre des nouvelles. Il devait être vivant, ouais car Drasur s'était mit à lui donner des petites claques pour le réveiller, avant de s’asseoir contre un rocher et de commencer la discussion.





"Putain c'était chaud. Si n'importe lequel d'entre nous aurait été seul, ça aurait pu très mal se terminer cette histoire. Ils voulaient quoi ces mecs en fait ? Bon au moins ils feront plus chier personne là ...

Alors Ken, premier combat ? C'est normal que tu finisses comme ça, tu t'es même plutôt bien débrouillé pour être honnête, toi aussi d'ailleurs. Au fait moi c'est Drasur, c'est une habitude de rentrer dans les gens en slip ou ... ?

Bon la nuit devrait pas tarder à se terminer, dites moi vous comptez faire quoi dans Dreamland ? Vous avez des buts, des objectifs ? J'suis curieux j'avoue, moi si je peux trouver Scarlet Johannson pour passer quelques nuits avec elle et peut être convaincre mon banquier de lever mon découvert en m'incrustant dans un de ses cauchemars ça me ferait bien plaisir. C'est pas spécialement honorable ou épique mais c'est cool"


-Je croyais qu'il s'appelait Bob... ça doit être un pseudo ou un truc du genre.[

Voilà une pensée qui venait d'être afficher sur le rocher ou Reed s'adossait.


« Ouais, moi personnellement, j'ai réussis à fuir à cause de mon pouvoir, j'ai du claquer le vent pour qu'ils volent et courir comme un voleur pour pas qu'il me choppe. Ils m'en veulent... Enfin m'en voulaient car j'ai sauvé une de leurs proies. Et... Ouais heureusement qu'ont n'était plusieurs, j'imagine pas ce qui serait arrivé si nous avions été seul... Dreamland peut-être dangereux lorsqu'on voyage seul. »

Puis Drasur demanda à Reed si c'était habituelle pour lui de rentrer dans les gens en slip, l'argenté rigola douloureusement avant de tousser. Fallait clairement pas forcer.

« Non, mais c'est pas la première fois, mais  c'est pas volontaire ! Moi c'est Reed, et encore merci de m'avoir aidé pour ces deux gus. »

Les objectifs ? Reed réfléchit pendant quelque seconde, c'est vrai qu'il n'avait pas réellement d'objectif.

« Bah, je suis devenu un voyageur depuis j'dirais un mois... J'ai jamais vraiment d'objectif, sauf peut-être devenir patron d'une boite de strip-tease dans Sboobland.  Sinon je me laisse porter par l'aventure, ça peut parfois amener vers des rencontres cool hein ? »

Avant d'éclater de rire et regarder le paysage puis Bob.

« Bob, c'est ton premier combat ? Moi aussi. » Enfin, il avait déjà défoncer un gars qui se croyait pour le roi du monde, mais je pense que ce gars n'était qu'un simple rêveur. Il eu un petit sourire soulager. On venait de lui retirer une épine du dos. Les deux braconniers l'auraient peut-être retrouvé dans un autre moment, et cette fois il aurait été seul. Peut-être qu'il serait mort si cela c'était produit. L'argenté regardait les deux voyageurs calmement, cette nuit c'était le feu et le Dawa ! Une nuit intense, pire qu'un live de TK et sa communauté... Maintenant plus besoin d'acheter un Okulus machin, pour vivre des sensations folles. Reed devait juste fermer les yeux, et se laisser porter par ses rêves bordels ! Il allait se retourner vers ses partenaires quand soudain... Il se sentit comme tirer par quelque et disparu soudainement dans un nuage blanc ! Il venait de disparaître ! Réveiller par quelque chose ! Ou par quelqu'un ! Son putain de colloc qui venait de le réveiller ! De tirer l'argenté de son putain de de rêve trop cool ! Enfin maintenant il devrait dire de son monde trop génial.

Toc toc toc !

Un gars venait de toquer à la porte, le colloc de Reed voulant lui aussi bouger au toilette... Peut-être qu'il avait une chiasse plus horrible que Reed ?

-Reed !! Bordel sort des chiottes... J'a mal au ventre...


-Ouais... Ouais... J'arrive... Venait de dire l'argenté, avant de sortir des chiottes... Il avait passé une superbe nuit n'empêche.


Dernière édition par Reed Jeffrey le Mer 22 Fév - 12:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kendal Kaala
Un Indien dans la Zone
Un Indien dans la Zone
avatar

Surnom : Ken'
Pouvoir : Contrôleur obscure
Points de Puissance : 2 000 points
Points de Réputation : 3 000 points
Points du Membre : 46 points
Messages : 107

MessageSujet: Re: to be or not to be ? That is the question [ Jeffrey/ Drasur]   Lun 6 Fév - 18:53

De quoi pouvait rêver quelqu'un qui dort à Dreamland ? Au risque de vous décevoir Kendal ne rêva pas, ou peut-être que si finalement mais lorsqu'il rejoignit son esprit incarné dans le monde des rêves après quelques bonnes claques de son compagnon de galère, Drasur, il ne restait rien qui ne lui laissait penser à un rêve....
Il revint donc à lui, accablé par la fatigue, il ne pensait plus qu'à manger, c'était étrange de penser à manger alors qu'il était sensé dormir; ce qui une fois de plus le conforta dans le fait qu'ici bas, il était fait comme un être humain; à la seule différence près que l'Essence Vitale était la monnaie de cet Univers, chose qui lui échappait encore.
Drasur venait donc de s'adosser au rocher le plus proche, Reed était là aussi et ainsi débuta une conversation qui avait eu le mérite d'être portée à son terme lorsque l'on connait les prémices de celle-ci d'abord coupé par l'arrivée de l'Homme à la chevelure d'argent et au slip, puis par la suite royale digne d'un mini jeu de Wario ware.



-"Putain c'était chaud. Si n'importe lequel d'entre nous aurait été seul, ça aurait pu très mal se terminer cette histoire. Ils voulaient quoi ces mecs en fait ? Bon au moins ils feront plus chier personne là ...


« Ouais, moi personnellement, j'ai réussis à fuir à cause de mon pouvoir, j'ai du claquer le vent pour qu'ils volent et courir comme un voleur pour pas qu'il me choppe. Ils m'en veulent... Enfin m'en voulaient car j'ai sauvé une de leurs proies. Et... Ouais heureusement qu'ont n'était plusieurs, j'imagine pas ce qui serait arrivé si nous avions été seul... Dreamland peut-être dangereux lorsqu'on voyage seul. »

-Au moins ça aura eu le mérite de nous montrer l'une des facettes de ce monde, à l'avenir je me préparerais mieux pour ce genre de situation; il faut que je me renseigne sur la monnaie courante et sur les modalités pour m'en procurer...Tiens d'ailleurs j'y pense...


Kendal se releva difficilement , se tenant le bras, il traîna la patte- comme on dit- jusqu'à arriver au niveau du mort le plus proche, s'asseya à son côté une main en perpendiculaire au sol comme en signe de prière rapide, il lui ferma ensuite le seul œil qui lui restait puis continua en faisant un sourire à ses compagnons.

- Comme le dit mon père, une âme n'a besoin pour se réincarner que de son vécu, donc tout le reste est pour nous.

Il le fouilla rapidement avant de poursuivre.
Rien... Il n'était pas du style à s''encombrer de surpoids inutile, en même temps avec ce genre d'arme lourde ça se comprend. Tant pis , ça sera pour une prochaine fois le drop.

Il regagna sa place tranquillement.


Alors Ken, premier combat ? C'est normal que tu finisses comme ça, tu t'es même plutôt bien débrouillé pour être honnête, toi aussi d'ailleurs. Au fait moi c'est Drasur, c'est une habitude de rentrer dans les gens en slip ou ... ?

-Hum je ne pensais pas devoir en baver comme ça à ma première nuit mine de rien.
Merci Drasur, tu étais pas mal non plus avec tout tes artifices là, un vrai magicien.



« Non, mais c'est pas la première fois, mais c'est pas volontaire ! Moi c'est Reed, et encore merci de m'avoir aidé pour ces deux gus. »



Bon la nuit devrait pas tarder à se terminer, dites moi vous comptez faire quoi dans Dreamland ? Vous avez des buts, des objectifs ? J'suis curieux j'avoue, moi si je peux trouver Scarlet Johannson pour passer quelques nuits avec elle et peut être convaincre mon banquier de lever mon découvert en m'incrustant dans un de ses cauchemars ça me ferait bien plaisir. C'est pas spécialement honorable ou épique mais c'est cool"

« Bah, je suis devenu un voyageur depuis j'dirais un mois... J'ai jamais vraiment d'objectif, sauf peut-être devenir patron d'une boite de strip-tease dans Sboobland.  Sinon je me laisse porter par l'aventure, ça peut parfois amener vers des rencontres cool hein ? »

Ken écoutait attentivement, c'est vrai que comptait -il faire de cette seconde vie ? Bien que les idées de Drasur étaient toutes à son honneur, Ken' n'avait pas ce genre d'idées en tête, qu'une chose pour l'instant se dessinait dans son esprit.

- Je pense que je vais m'entraîner sérieusement pour éviter à l'avenir de souffrir autant;Puis comprendre comment fonctionne réellement ce "pouvoir" parce que au final je n'ai pas l'impression d'avoir d'emprise sur mon ombre.
Je songe aussi faire le tour de ce monde, ça doit être une sacrée expérience, c'est pas comme-ci j'avais la possibilité de me payer un vrai voyage une fois réveillé...c'est "tout benef" comme on dit ! ça rend mieux en thaïlandais cela dit...
Au fait il va falloir qu'on trouve un médecin non ?


« Bob, c'est ton premier combat ? Moi aussi. »

-En fait Bob c'est naze, appelle moi Ken, ça ira très bien pour l'instant, on travaillera le pseudo quand j'aurai acquit un peu plus d'expérience; à priori il y'a un classement des meilleurs combattants du monde ? Je pratique la boxe thaï quand j'ai du temps libre, ça peut être symp...

Le réveil fut brutal, un jet d'eau sous pression le sorti de son rêve; un des pachydermes venait d’éclabousser le jeune Mahout.
Il avait l'impression qu'il était resté des heures dans l'eau, c'était le cas finalement.
Son père était toujours là, non loin sur son éléphant, accompagné de touristes.
Il semblait qu'il revenait tout juste de la balade dans la jungle, la principale attraction qu'offrait la famille Kaala Haath, ou du moins le père quand le fils n'était pas assoupi pour s'occuper de la seconde balade et des photos avec ces grands mammifères.
Il n'était donc plus l'heure de la sieste; toutefois Kendal repensa aux dernières images de ses camarades maintenant seuls au royaume des doutes et se prit d'abord à scruter son ombre , puis ensuite à finir sa phrase comme-ci ils pouvaient l'entendre.

- ça peut être sympa de se mesurer aux champions de ce classement... hahaha On croirait entendre mon frère....


Yohohoho:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drasur
L'homme aux 1 000 visages
 L'homme aux 1 000 visages
avatar

Surnom : La tornade blanche
Team : Iniquis
Pouvoir : Invocateur de masques
Points de Puissance : 16 500 points
Points de Réputation : 10 000 points
Points du Membre : 92 points
Messages : 126

MessageSujet: Re: to be or not to be ? That is the question [ Jeffrey/ Drasur]   Mer 8 Fév - 15:41

Tout en regrettant amèrement d'avoir fait une faute aussi énorme, qui dit encore "aurait" et non pas "avait" en 2017 sérieusement, Drasur écoutait attentivement les réponses de ses camarades de cette nuit. Peu à peu, l'invocateur réalisait qu'ils avaient vraiment eu de la chance, Kendal en était à sa première nuit, si l'on exclut la nuit où il a vaincu sa phobie bien évidemment, et l'autre voyageait depuis un mois seulement. Cette nuit aurait pu vraiment mal tourner pour tous ces joyeux lurons, en effet même Drasur ayant une expérience loin de faire de lui une bête de combat mais lui permettant tout de même de pouvoir se débrouiller, avait déjà bien galéré face à un seul des braconniers. Si il avait du s'occuper des deux, nul ne sait ce qu'il serait advenu de lui, sa tête trônerait sûrement au dessus d'une cheminée à l'heure qu'il est. En dehors de ça, il fallait constater la performance des deux jeunes voyageurs, le jeune homme n'a pas pu voir une seule seconde de leur combat mais s'en sortir comme ça malgré une expérience aussi maigre relevait de l'exploit, ils possédaient des pouvoirs surpuissants ou avaient un potentiel énorme en eux, ce qui titilla la curiosité de l'invocateur d'autant plus. Celui aux cheveux argentés mentionna quelque chose en rapport avec du vent, si il était un contrôleur de cet élément ça pouvait être intéressant pour la suite. Sans compter le thaïlandais qui possédait tout de même, une ombre avec une conscience, ce qui était loin d'être rien.

Ayant énormément entendu parler de ces équipes de voyageurs aux exploits surréalistes, capables de détruire ou sauver des royaumes par leur simple puissance brute, bravant les dangers de ce monde et s'embarquant dans des aventures folles, Drasur pensait énormément à s'entourer d'autres voyageurs ainsi. Après cette première nuit en dehors de son royaume, il avait déjà rencontré deux personnes s'accordant clairement à son mode de pensée et qui se débrouillaient bien, tout en étant plutôt cool comme mecs, ce qui ne gâchait rien. Il était encore trop tôt pour que le jeune homme n'évoque quoi que ce soit en rapport avec cette idée mais garda tout de même ces informations dans un coin de son esprit, au cas où il venait à les croiser à nouveau. Il ne pouvait pour l'instant rien faire du tout, avant de s'entourer de qui que ce soit d'autre, il attendait que les messages subliminaux à l'attention de son colocataire l'éveillent enfin à Dreamland. Ainsi ils arpenteraient les terres oniriques ensemble et à ce moment là, un vrai groupe pourra être formé, avec de vrais objectifs et une véritable cohésion.

La conversation prit un tournant réellement intéressant lorsque Drasur évoqua ses objectifs actuels, demandant aux autres si ils en avaient. Bien entendu, cette question n'était absolument pas naïve, il avait une idée derrière la tête, si il était mené à considérer ces hommes comme des partenaires potentiels dans le futur, il devait connaître leurs motivations. C'est pour ça qu'il se contenta de donner des buts "ridicules" -même si passer une nuit avec la parfaite Scarlett serait loin d'être une mauvaise chose-, pour avoir les réponses les plus franches possibles. Reed présenta un objectif loufoque mais semblant assez plaisant mine de rien : ouvrir une boîte de strip-tease à Sboobland. L'invocateur ne connaissait pas du tout ce royaume mais au vu de son nom, il ne tarderait pas à y passer une nuit, juste par curiosité ... La réponse de Kendal quant à elle intéressa plus notre héros, il avança d'abord vouloir s'entraîner ce qui était loin d'être une mauvaise idée. En effet, le voyageur aux masques avait du subir un entrainement intensif également pour atteindre son petit niveau actuel. Et même si il s'en plaignait à la base, maudissant son seigneur qui ne le laissait pas arpenter Dreamland mais l'obligeait à s'entraîner toutes les nuits sur un tatami aux relents horribles de sueur, il est aujourd'hui plutôt heureux d'avoir subi ça, c'était mieux que de se faire décapiter par la première créature qu'il croiserait. Le thaïlandais évoqua également son envie de faire le tour de Dreamland, ce qui coïncidait plutôt bien avec les motivations de Drasur.

«Je songe aussi faire le tour de ce monde, ça doit être une sacrée expérience, c'est pas comme-ci j'avais la possibilité de me payer un vrai voyage une fois réveillé...c'est "tout benef" comme on dit ! ça rend mieux en thaïlandais cela dit...

- Tu sais moi aussi, pour moi ce monde c'est comme ... Un MMO géant où le monde entier peut jouer si il s'en donne la peine. Maintenant que j'ai passé le tutoriel, ce que je veux c'est tout explorer, tout voir, avoir tous les "succès" et finir ce jeu là, à 100%. Ça peut paraître un peu débile mais c'est comme ça que je le vois.

- Au fait il va falloir qu'on trouve un médecin non ?

- Non t'inquiètes, la prochaine nuit on sera comme neufs. Tu peux perdre des membres, te blesser, tant que tu survis jusqu'à ton réveil, le lendemain tout ira bien.»

Puis la conversation continua quelques minutes, jusqu'à ce que Kendal ne disparaisse tout à coup dans un *pouf*. Cela faisait déjà plusieurs heures que Drasur crapahutait en Dreamland et il n'allait sûrement pas tarder à rejoindre le monde des vivants à nouveau. Une fois réveillé, la première chose qu'il fera sera de faire tournoyer son bras gauche autour de lui, ça fait bien trop longtemps qu'il était disloqué dans ce monde et qu'il pendait ridiculement sur le côté de son corps. Avant de disparaître, le contrôleur obscur évoqua sa formation en arts martiaux, ce qui titilla encore une fois notre héros mais surtout expliqua le cassage de gueule subit par le chasseur de rêve un peu plus clairement. Il évoqua également le classement des voyageurs. L'invocateur en avait entendu parler plusieurs fois mais n'avait absolument aucune idée  de la place qu'il occupait dans ce fameux classement, la seule chose qu'il savait est que lors de ses premières nuits à Dreamland il se situait au fond du fond de la ligue Baby mais n'avais pas eu l'occasion de mettre la main sur un Dreamag depuis. C'était d'ailleurs dommage, car suivant toujours sa logique de "Dreamland= jeu en ligne", Drasur se devait de grimper le classement et d'en atteindre les sommets, qui peut se targuer d'avoir terminé entièrement un jeu si il n'occupe pas au moins le top dix ? Ça allait être un travail de longue haleine et rien que d'y penser, notre héros se sentait fatigué au delà de toute mesure.

« A la prochaine Ken ! Bon mon petit Reed, j'ai l'impression d'entendre ma sonnerie au loin, ça va pas tarder à me réveiller. C'était un plaisir en tous cas, j'espère juste que la prochaine fois t'auras autre chose qu'un calebute haha !»

Puis le jeune homme s'allongea, tirant ses dernières lattes de cigare, ne remarquant même pas que son compère venait de disparaître. Il était plutôt satisfait de la tournure de cette nuit, pensant initialement qu'il allait s'ennuyer à se balader dans une plaine remplie de cailloux et de sable pendant huit heures, il s'amusa tout de même un peu, même si ça s'est fait dans la douleur. La sonnerie de son réveil se faisant de plus en plus forte dans son esprit, l'invocateur se sentait glisser doucement vers la réalité. Il allait à nouveau lâcher son statut de voyageur pour un peu plus d'une dizaine d'heures, réfléchissant déjà à ce qui pourrait l'attendre la nuit suivante ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: to be or not to be ? That is the question [ Jeffrey/ Drasur]   

Revenir en haut Aller en bas
 
to be or not to be ? That is the question [ Jeffrey/ Drasur]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le débat sur la question du protectorat
» Petite question sur le Mithril
» Question sur l'augure ?
» Remettre en question le leadership de Madame Maryse Narcisse !
» Question à nos historiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Land Infinity RPG :: RP :: Première Zone :: Royaume des doutes-
Sauter vers: