AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Soirée de merde, rencontre généreuse [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Soirée de merde, rencontre généreuse [Solo]   Mar 22 Nov - 21:13

« Reed, tu m’accompagne ? J’ai un ami qui organise une fête et j’aimerais bien que tu viennes avec moi. »

Venait de m’annoncer Charlotte. Qui est Charlotte ? C’est une amie d’enfance qui est en même temps ma colloc ! Rassurez-vous il y a rien entre nous. Même pas de plan cul j’respecte trop cette meuf pour lui faire un coup de bâtard comme ça. Et disons que ça fait un bail que je ne suis pas sorti chez nous.

« Ouais, pourquoi pas, si j’peux bouffer gratuitement j’suis de la partie ! »

De plus Charlotte c’est comment dire un de ces canons qui fait tourner les têtes. Elle est de taille moyenne pour une fille de son âge, de magnifique et long cheveux bruns de grands yeux bleus avec un grain de beauté sous le droit. Et des formes assez généreuses. Disons juste que je la vois comme une sœur… Et je n’aime pas trop quand les mecs regardent son cul ou essayent de l’aborder avec l’envie de tirer l’coup. C’était officielle j’allais me rendre à une fête ! D’après Charlotte c’était chez un petit bourge dont les parents étaient absents. Donc disons que c’était une putain de maison de luxe avec v’la la place ! Surtout que l’mec est pété de thune donc niveau bouffe y a de quoi graille pendant un mois ! Ouais ! Je me suis fixé quelque mission pendant cette soirée !
Mission une : Ramener un max de truc à graille
Mission deux : Tirer l’coup avec une meuf
Mission trois : Ecrire sur l’cul de quelqu’un ! Comment ça pourquoi ? Car c’est fun booordel ! Je me prépare ! Une petite chemise qui laisse paraitre mon torse bien sculpté

-Ouah comment il s’auto suce !

Shhht ! Et un jean avec des baskets qui tiennent encore et le tour était joué. J’étais prêt pour sortir fallait juste attendre ma charmante accompagnatrice, qui elle avait fait comme moi avec Jean troué au niveau des genoux un débardeur et une veste par-dessus… Disons que ses formes ressortaient bien, fallait l’avouer. Après avoir fait la pause toilette pour pas s’faire couiller pendant la soirée nous décidions de sortir de l’appartement prenant bien soin de fermer à double tours. J’dois 5 euros à un gars, c’est un mec vraiment déterminé.

« Alors tu viens de décrocher un job ? »

« Non, rien pour le moment ! Mais je cherche hein ! »

« Ouais ça j’en doute pas ! Mais j’ai l’impression que depuis peu tu es… Comment dire un peu ailleurs et tu passe toutes tes journées à dormir »
Ah merde, je ne pouvais quand même pas lui parler de Dreamland et tout elle va me prendre un pour un gars qui s’drogue un taré. Donc je n’ai pas d’autre choix que de lui mentir. Vous savez de base je suis un enculé… D’après mes potes un ‘’fils de pute’’ mais mentir à Charlotte c’est mal... Venant de moi c’est assez bizarre mais la meuf m’accepte quand même chez elle sans s’poser trop de question !

« Ha, c’est que je suis un peu fatigué c’est dernier… J’sais pas j’ai quoi… »

« D’accord ! Et nous voilà devant la maison de s’bon vieux Max. »
Une putain de résidence de richard, si vous voyez c’que j’veux dire… Elle arrêta de parler pour appuyer avec son doigt sur l’interphone, Visiblement le Max venait de répondre et d’ouvrir le portail. Avec Charlotte nous nous dirigions donc vers l’immense bâtiment qui devait être celui du fêtard. La porte semblait déjà ouverte et la musique pouvait s’faire entendre depuis le jardin. Lorsque nous sommes entrés, plusieurs personnes s’sont retournées vers Charlotte puis sur moi. Bah ils devaient s’poser des questions ! Ils doivent me prendre pour son copain. Deux filles se sont même avancées vers nous afin de nous questionner.

« Ah Charlotte ! Je savais pas que tu avais un copain ! Tu nous présente ?! »


« Ha ! Vous faites fausses routes les filles ! C’est mon colloc Reed ! » Elle eu un sourire un peu amusé par la situation, tandis que ses copines la taquinait avec ça
« Colloc ? Ou Sex-Colloc ? »

« Rhoo arrêtez… »
Je ne dis même pas un mot, je scrutais les horizons afin de trouver le buffet ! J’avais même ramené un sac en plastique pour transporter plus facilement mon butin, les filles s’approchaient de moi voulant surement m’faire la bise, c’que j’fis d’ailleurs.

« Oh salut, et vous vous êtes qui ? »

« Moi c’est Sandra ! Elle c’est Laura ! Toutes les deux en fac de lettre… » C’est vrai que j’suis plus grand qu’eux ! Charlotte c’était ma voisine et j’passais beaucoup de temps avec elle ! Elle doit avoir… 21 ans j’crois.
« Bon ! Je te laisse j’vais saluer de vieux amis ! » M’annonça calmement Charlotte avant de disparaitre accompagné de ses deux copines dans une foule monstre… Moi ?! Disons qu’j'suis maintenant à la table avec l’tas de bouffe ! Et je remplis mon sac avec la nourriture sous le regard assez étonné des autres gars, ils doivent s’demander c’est qui ce sauvage ! J’me fouttais royalement ! J’avais un sac quasi-plein ! Sac que je laissais sur la table espérant qu’aucun connard ne vienne foutre sa main dedans. Généralement le début de s’genre de soirée c’est assez calme. Bon… Y a des bières gratos autant m’saouler la gueule alors ! Mais avant deux gars venaient me faire chier.

« Oh t’es le mec de Charlotte ? »

Demanda un petit blond assez maigrichon… Le gars était v’nu en Jogging en plus. Il c’était permis de pauser son coude sur mes épaules pour s’appuyer. L’autre lui s’mis à ma gauche et commença à parler. C’était un brun qui n’était pas massif mais semblait ne semblait pas maigre…[Hein ?!]

« Ouais c’est lui j’crois ! Charlotte cette petite chaudasse ! Elle est bonne au lit en plus ? Nous ont veut savoir. » Petit enfoiré de merde…

« Ah ouais avec son cul ! Putain quand elle marche il rebondit comme si ont frappait des ballons ! Ah j’donnerais ma vie pour pouvoir la lui rentrer ! » Je ne vais pas m’énerver…. Je vais rester calme… Je me raclais la gorge pour dire que j’étais présent.

« Non, c’est juste ma colloc les gars… Pas ma copine, et parlez pas d’elle comme un sex symbole ça tendance à m’énerver… » Sans le savoir je mettais mis à serrer assez fort le coude du gars l’éloignant de mon épaule.
« Bon les gars !  Sympa de discuter avec vous ! Mais j’vais m’poser tranquille dans un coin… » En me relevant doucement de la chaise en apportant avec moi un pack d’alcool pour aller me poser dans un coin… Sur le canapé plus précisément ! J’étais tranquille à siroter ma bière, profitant de la musique de la soirée. Mais une nana venait de s’assoir à ma droite, c’était une brune… La pote de Charlotte, Sandra j’crois
« Ça va ? Car tu a l’air de t’ennuyer. » Me questionna Sandra

« Ouais, juste que j’ai pas envie d’fêter avec ses tarlouzes. »
D’une manière presque froide que je venais de lancer à Sandra, qui me regardait assez étrangement.

« Hein pas vous… Juste la moitié des mecs qui sont ici. »


Ouais des putains d’bouffons qui s’prennent pour des durs. Déjà  plus jeune ça m’caissait les couilles alors ici… En plus ils tournent autours de Charlotte… Ouais le maigrichon de la dernière fois et sa belle troupe.

« Ha disons que Max a des contacts assez calme…Mais après quelque verre peut-être que la soirée va devenir plus amusante. » En pointant du doigt le maigrichon comme j’aime l’appeler, c’est donc lui l’organisateur… Meh…

« Ah ouais ! J’comprends mieux ! » Que je hurlais en rigolant comme un véritable taré ! Suivit de Sandra qui était amusé par ma remarque pour ensuite reprendre
« Et tu fais quoi dans la vie ? » Cette phrase clichée ! Qui peut : Un vous faire passer pour un putain de mytho Deux : Vous faire passez pour un putain de paumer d’la vie si vous osez dire la vérité. Bon c’est à partir d’ici que c’est un peu partie en couille… J’ai terminé dans une chambre avec Sandra qui me montrait ses talents avec sa bouche et nous sommes aussi passés à l’acte. Après la bougresse c’est endormit ! Mais ils venaient tous de réveiller la bête d’avant ! Le Reed d’avant ! Je fouillais la chambre à la recherche d’un marqueur… Bingo j’viens de trouver ma perle ! Et sans perdre de temps, j’enlève le futal de Sandra et je lui écris en gros sur le cul

‘’Enculé par Reed : Trois fois de suite !’’

En grande lettre hein ! Avec le point et tout ! Je sors mon téléphone de ma poche et j’prends un selfie de quoi partagé avec des potes pour bien les faires rires. Je sors de la chambre le torse à l’air et le jean déboutonné. Je regarde dans le salon, j’trouve toujours pas Charlotte… Mais bon j’vais profiter de la fête ! Bon la moitié des gars dans l’salon… Bah ils dorment et sont totalement défoncé ! J’ai toujours mon marquer sur moi en plus ! J’vous laisse imaginer la suite les gars ! Des zgegs sur des fronts, des teushs sur des torses. Des portes-feuilles maintenant vide… Mais… Attendez ?! Les parents du mec ? S’sont des putains de bourge ça race ?! Je monte à l’étage en courant en ayant pris avec mon moi mon sac à bouffe ! Sac à bouffe que je vide dans les escaliers manquant de faire chuter un gars. Et comme un bon petit voleur je commence à fouiller chaque chambre  la recherche de richesse ! Mais je tombe disons dans la chambre du petit Max… Petit Max qui possède une belle chambre bordel de merde ! Si j’pouvais j’lui aurais chouré aussi. Et bordel… Bon j’embarque juste son ordi portable poser juste une étagère alors qu’il chargeait tranquillement ! Je le dépose dans mon vieux sac en plastique et j’allais sortir de la chambre du petit gosse de riche pour continuer ma petite exploration à la recherche du trésor…

« Ha ha ! J’savais que t’étais une ! »

Cette voix c’est Max ! Bordel ! Il vient ici ! Vous devez vous dire ! Pourquoi j’ai peur du maigrichon ! J’ai pas peur du maigrichon, mais des appels qu’ils pourraient faire au poste de police ! Et merde les bruits de pas s’rapproche ! Il faut que j’me grouille de trouver une bonne planque ! Dans l’armoire ?! Non trop de bruit et pas assez grande ! Par la fenêtre ?! L’immeuble est trop grand j’vais me niquer une jambe ! Merde ! Il arrive ! Sans réfléchir, je glisse au sol afin de rouler sous le lit de Max espérant qu’il termine vite pour que j’me casse. Mais une voix plus familière m’oblige à rester.

« Allez Max montre moi l’engin ! » C’était Charlotte ! Boordel ! Elle fait quoi avec un fragile comme lui. Et j’vous épargne certaine phrase digne d’un mauvais porno français, aussi les hurlements de plaisir…Mais j’arrêtais pas de me cogner contre le bois du lit car ce dernier n’arrêtait pas de trembler, et ça commençait à m’faire mal, et aussi m’casser les couilles ! Mais plus casser les couilles que faire mal.
« Ah… J’sens que ça viiiieeeent…. » L’enfoiré ! J’vais lui casser la gueule ! Il vient de s’vider dans ma colloc… Mais c’est quoi ce truc sur ma cuisse ?! Je passe ma main sur ma cuisse et c’était comment dire… Ce truc gluant qui provient des couilles de cet enfoiré. Bon cette fois j’vais vraiment lui casser la gueule ! Mais vous voulez savoir comment ça terminé sur ma cuisse ? Les explications vont faire passer le rp en -16 donc nan. Je roule hors du lit et me relève de manière assez comique en essuyant la salve de Max avec les draps

« Putain d’enculé ! Sur la tête de ma mère que j’vais te casser la gueule ! »


« Hein Reed ! » Hurla Charlotte en cachant ses parties intimes avec la couverture
elle balbutia puis repris « Pourquoi tu étais sous le lit ? »


« Nan arrête de te foutre de ma gueule ! La vraie question c’est ! Pourquoi tu baise avec cet enfoiré ?! »

« Non la vraie question c’est tu fais quoi dans ma chambre ?! »


Annonça fortement le maigre, je lui envoyais un regard noir avec mes lentilles qui rendait ce regard encore plus flippant.

« Ferme ta gueule enfoiré ! »

« Hein ! Arrête elle est pas à toi ! Tu as laissé passer ta chance ! Maintenant elle est à moi ! »

Il m’énerve ! J’enfonce mon poing droit de manière violente dans le nez du maigre, je m’étais fais un peu mal aux phalanges, mais j’avais cloué le gars au sol, avec ses 1KG de muscles il venait de s’effondrer sur le lit et hurlait ça vie !

« Bordel Reed ! Arrête tu m’fais quoi ? J’suis votre  chose  hein ! »


« Mais tu vois pas que s’gars veut sortir avec toi juste parce que tu es bonne ! »

« Hein ?! Mais non Max il m’aime ! » Dit lourdement Charlotte en regardant ledit homme qui saignait presque du nez !

« Non ce fils de pute est v’nu m’voir pour me parler de ‘’tes fesses rebondissantes’’, crois moi il veut juste du cul ! » Et j’sais de quoi j’parle !

« En plus il a spermer sur mon pantalon… »
Doucement à voix basse, pour que personne n’entendent

« Hein quoi ?! » Elle venait de hurler de surprise en s’tournant vers Max, elle ne m’avait pas entendu en plus…

« Non c’est pas vraiment vra… » Charlotte elle venait de s’relever montrant bien sa généreuse poitrine et ses magnifiques fesses ! Max s’rinçait encore les yeux… Mais au moment ou Max allait terminer sa phrase comme par le destin son autre pote ! Le brun de la dernière fois sortait de l’armoire en toussant fortement

« Putain j’étouffe dans ta putain d’armoire ! » Il avait un appareil photo dans les bras allumé en plus. Je lui jetais un regard inquisiteur… Je voulais lui aussi lui casser la gueule, mais j’ai déjà bien niqué la soirée de Charlotte comme ça.

« Donne-moi ton appareil… » En fronçant les sourcils montrant bien ma terrible colère. L’homme céda par peur de s’prendre un pain de ma part et me donna l’appareil, j’avais raisons ! Ces enculés venaient de prendre des photos de ma douce Charlotte qui avait un regard attristé en voyant les photos. Moi j’étais la a supprimé toutes ses merdes pendant que Charlotte se rhabillait avec cette air triste que je n’aimais pas voir. Je la suivis avec mon butin l’ordi du gars et la photo de Sandra. Disons que moi j’ai passé une fête ! Certes qui s’termine mal ! Mais une bonne pour moi ! Sauf le moment où j’me fais gicler d’ssus ! Mais Charlotte elle… Disons juste que elle s’barre en vitesse lumière, et bon pote que je suis-je décide de rentrer avec elle.

« Fallait que tu gâche tout… Parfois tu es tellement chiant » Quelle venait de me lancer d’un air agacé !

« Ah ?! C’est ma faute ! C’est peut-être la mienne en m’incrustant sous le lit ! Mais excuse moi d’avoir voulut aider ! »

« Aider ?! Comment dis-moi !? »

« Bah en t’empêchant de sortir avec un connard qui voulait que ton cul ! »

« Ah ouais bah merci vraiment ! » Toujours avec sa voix agacée

« Toujours à poser tes couilles la ou il le faut pas ! J’aurais même pas du t’emmener!»

« Ah bon ?! Tu préfère vivre dans le mensonge hein ? Avec un gars qui ne t’aime que pour ton physique ! »

« Et toi tu en sait quoi ?! Dis-moi ?! Moi j’aimais vraiment Max… C’était peut-être mieux que j’reste dans… Dans cette illusion ! »
Elle ne sait plus quoi dire ! Haaaa ! Elle veut m'donner tord ! Elle dit vraiment nimp' boordel !

« Hein ?! Un connard pareil ! Ha ! Ta vraiment  pas d’gout si tu veux mon avis ! »
Elle se retourna et me mis une des gifles les plus puissantes que j’ai jamais eu ! Même ma mère me frappait pas comme ça, je me tenais la joue parce que mine de rien ça f’sait  vraiment mal.

« C’est toi le connard ! » Hurla Charlotte avant d’accéléra le pas et même disparaitre un peu plus. Moi je suivais cette dame de loin, bah j’suis pas à Dreamland et cette folle est grave dangereuse quand elle pique un câble. MAIS ! Malheur elle était rentrée à la maison sans moi ! Je sonnais à l’interphone comme un taré rien… Une minute toujours rien. Trente minute toujours et encore rien… Disons que je l’ai dans l’cul un peu… C’est alors que je décide de m’assoir plaquant l’ordi volé de Max contre ma poitrine pour me réchauffer ? Ouais j’crois… Manquerait plus qu’il pleuve… Heureusement nan. C’est par cette nuit calme que je décide de m’endormir dans l’froid comme un clodo.

                 
Dreamland !


Je m’étais réveillé dans le monde des rêves, le regard amer dégouté par la soirée. J’aurais finalement du rejeté cette offre... J’ai même pas envie de me rendre à Dreamland… J’peux pas dormir tranquillement sans vivre une putain d’épopée épique ?! Ah nan enfaite j’peux pas ! J’observe un peu le paysage… Paysage désertique qui s’perd à des milliers de kilomètre et un rocher, un rocher banal les gars ! Mais ce rocher venait d’afficher la question que j’avais en tête avant de m’coucher

-Max aimait vraiment Charlotte ?
Un deuxième

-Charlotte m’en veut réellement ?
Un troisième

-Va-t-elle me chasser de chez elle ?

Et un dernier, enfin le dernier… Celui qui était le plus proche de mon corps

-Sandra va-t-elle m’en vouloir pour avoir écrit sur son cul ?
Je suis assez remonté à cause de la soirée…

-Ils vont m’poursuivre pour avoir volé un ordi ?

« Mais merde ! Ils vont m’niquer mon plan ces enfoirés de rocher ! » Je ne prêtais pas attention à c’que j’venais de voir, toute façon aucun membre de la fête n’est voyageur hein ?

« Enfoooooiré ! Sale chien ! Cooonard ! » Que je venais d’entendre avant de me prendre un puissant coup de poing, un coup de poing qui m’avait mordu ? C’est quoi cette merde ! Je venais de m’écraser au sol avec le dos en sang.

« Sale bâtard ! Tu viens de niquer mon plan cul ! J’vais te faire passer un mauvais cauchemar ! Ah ha ha ! » Je me relève lentement en tenant mon dos toute en hurlant de douleur
« Maaaais meeeerde ! Je vais te niquer ta race ! » En me tournant vers mon agresseur qui n’était rien d’autre que le Max blond et maigre de la soirée… Enfin l’organisateur même.

« Oh ?! Max tu es un voyageur ?! » Surpris d’apprendre cela, et à la fois un peu effrayé ! Dans la vraie vie c’est un blond maigre mais ici… Peut-être que c’est un monstre en puissance ! Je regarde attentivement son corps pour comprendre son attaque, ouais… Il avait un bras en forme de tête de chien. Il devait avoir la phobie de chien avant…

« Putain ! Manquais plus que tu sois un voyageur ! Pas grave ! Je suis Max Charmstep ! Voyageur Killer numéro 1 716 de la ligue Baby ! » C’est quoi son chiffre ? Il le sort d’où ? Mais Max se pencha en s’élançant vers moi, c’était un morpheur chien ! Voilà ! Il venait d’enfoncer son bras canin vers moi et par réflexe ou chance je venais d’éviter en reculant un pas en arrière.

« Hey Max commence pas, j’ai pas vraiment envie de m’énerver… »

« Dixit le mec qui ma pété le nez ! Fils de pute je vais te buter ! » Avant que dans son torse une gueule de chien ne se forme et essaye de me croquer de manière assez violente. J’arrive à bloquer la morsure en attrapant ses mâchoires de mes deux mains. Je hurlais en reculant à cause de l’effort fournit. J’étais tellement concentré que je n’arrivais même plus à prononcé un mot ! Et je n’avais pas vue venir son poing canin qui me percuta de manière violente en plein crane ! Je tombais au sol le regard affaiblit et sonné

« Alors Reed ? Tu fais genre t’es super chaud en baston… Mais en vraie tu pue la merde ?! Allez je vais détruire ta vie de voyageur ! » Je me lève toujours sonné en regardant l’homme d’une manière… comment dire assez spécial

« He mec ! C’est juste un plan cul ! Tu veux vraiment me tuer pour ça ?! »

« Non ! C’était pas juste un plan cul ! Je l’aimais… C’est vraie que je parlais des ses formes comme quelqu’un d’attiré par le sexe… Mais c’était juste pour impressionner Howard ! » Howard le brun de la dernière fois j’imagine, Meh c’est un mauvais menteur… Pourquoi son pote était dans l’armoire ?


« Et je fais te faire regretter ! »
Il me fonçait dessus en tendant le poing canidé qui ouvrait la gueule comme pour me mordre, merde si j’fais rien j’vais me faire tuer… L’instinct de survie ! J’crois c’est ça… Il alimente mon corps et sans perdre de temps une puissante tornade suite à l’accumulation du vent autours de mon bras droit fait son apparition et cogne assez brusquement le poing canidé de Max qui semble assez surpris.
« Hein ? Quoi tu es un contrôleur du vent ?! » Son poing semblait faiblir et même je l’entendais gémir de douleur.

« C’est bon je suis en colère ! Je vaaaaais te buuuter ! »

Que je hurlais en explosant littéralement ! Du vent s’accumulait autour de mon corps comme une tornade géante qui est assez visible et creusait le sol sous moi ! C’était comme une aura dans DBZ qui s’estompait relevant mon air sévère est en colère.
« Tu es un voyageur Killer hein ? » La tornade sur mon bras droit venait de s’arrêter et j’attrapais sa main chienne par le museau et la torde petit à petit pour bien le faire souffrir.

- Royaume des papiers à Relouland : « Bordel ! Zoom Paul ! C’est pas le numéro 1 716 de la ligue Baby ? Max Chem…Machin ?! »
- « Je crois bordel ! Il affronte qui ? »
- « Un newbie je crois ! Un voyageur du vent en plus ! Zoomez les gars ! »

[De retour avec notre bon vieux Reed]
« Tu es un voyageur Killer hein ? » Je tournais son bras chien de manière brusque il hurlait de douleur, et son bras repris forme humaine.

« Non arrête mec !  Arrête ! » Qu’il me suppliait avec un regard presque minable. Je continuai de tourner son bras en le regardant avec un regard inquisiteur.

« Parle toute suite, tu aimais vraiment Charlotte ? »


« Oui ! Oui ! Oui ! » Qu’il me disait en hurlant rapidement.

« Tu mens ! » En tournant de plus en plus son bras, le pauvre maigre venait de tomber à genou au sol.

« … Tu as raison… C’était juste pour un plan cul… Et je voulais garder les images…P… »

« Petite enflure… » Je vais le buter… Le vent s’accumule et commence à tourner rapidement autour de mon bras droit découpant au passage la main de max que je tenais afin de le faire souffrir. Il s’effondra au sol en hurlant et pour bien l’achever. J’enfonçais de toute mes forces mon Tornado punch dans le crane du gars qui en frappant le sol, le mauvais choc avait tué le bonhomme, je venais de buter un gars… Première fois que je butais un gars… Et c’était assez banal en fait. Tornado punch s’arrêta et je décidais de m’éloigner du cadavre, afin de profiter du reste de la soirée qui avait déjà mal commencé… Par une j’étais dans une colère noir à présent… Et deux… J’étais dans un royaume paumé du slip qui arrêtait pas d’afficher mes questions sur des putains de petite pierre !

-Si je tue quelqu’un ici ?! Je vais en prison ici ?

Mais va te faire foutre ! Bordel ! J’vais commencer à détruire toutes les pierres que j’croise ! Mais disons que des petits hurlements attirent mon attention… Et aussi d’autres bruits assez spéciaux… Des bruits suspects si vous voyez c’que j’veux dire… Mais c’est sans gêne qu’une jeune fille aux cheveux verts s’effondre devant moi, toute égratigné et blessé… Elle gémissait de douleur, mais d’autre voix s’rapprochaient…

« Ze HA HA !! Masharllo ! Arrache lui toute ses plumes ! »

« Ne t’inquiète pas Zehaha, je vais lui prendre ses deux ailes même. » Hurlèrent les choses qui s’rapprochaient. Je tournais la tête pour observer la jeune femme au sol… Une voyageuse ? Elle semblait presque humaine !  Jusqu’au moment ou elle essayait de se relever montrant ses ailes à la place du bras. Il eu comment dire… Une minute gênante, personne ne disait un mot et on se regardait juste dans les yeux. Ses yeux grand et orange qui cherchaient de l’aide.

« Attend ! Y a un truc devant cette peste ! »

« Un voyageur j'crois ! »

Je me tourne maintenant vers les deux machins… Un petit gros et un grand large… Le grand large avait un sabre qui à deuxième vu semblait être une canne sabre comme les boss anglais ! Il était même habillé de manière chic et possédait un monocle ! Il avait la classe booordel ! Malgré sa peau écailleuse bleue ! Le deuxième était plutôt habillé de manière grotesque ! En jogging trop gros pour lui ! Rien en haut qui montrait son gros bide bien gras qui pendouillait… Il avait la peau rose qui dégoulinait un peu… Comme si il était en train de sueur… Mais il est en sueur booordel !

« Hey enfoiré pousse toi ! » Je ne vais pas m’énerver pour le moment… Je viens juste de me battre, même si je n’ai pas vraiment aimé la façon dont il venait de me parler. J’allais reculer comme un enfoiré. Le dos en sang, mais étrangement la douleur était partie… Peut-être à cause de l’Adrénaline… ça picotait un petit peu…
« Non attend… » Elle déposa sa main droite couverte de plume sur mes chaussures… Merde c’est une aile ? Et étrangement je sentais la douleur à mon dos disparaitre et même partir, c’était incroyable !

« Je t’en supplie ! Aide-moi… » Qu’elle me suppliait avec des étoiles dans les yeux, même et d’une voix assez triste, Je ne voulais pas m’incruster dans les histoires, j’étais même sur le point de partir quand.

« Parfait ! Ce voyageur s’en fout ! Fonce lui arracher les ailes… »
Mais merde ! J’vais pas laisser ces gars tuer cette fille ! Je m’accroupis à la hauteur de la harpie visiblement vue ses ailes et ses serres.

« Ils te veulent quoi ? »

« Ils veulent mes plumes… Je t’en offrirais si tu veux… Elles peuvent soigner… »

« Hey sous-merde ! Je viens de te dire de te pousser ! » Hurla l’homme long

« D’accord… Je vais t’aider, juste parce que ces deux cons m’casse les couilles… »


Je me redresse en m’avançant devant la harpie blessé en hurlant comme un taré

« Personne ne touche la harpie avec les plumes spécial ! »


Les deux monstres s’lancèrent un regard et me sautèrent directement dessus ensemble ! L’effet de surprise marchait très bien puisque je me suis retrouvé cloué au sol par le gros, tandis que le mince allait m’enfoncer son épée au cœur

« Oh non ! Voyageur ! »

« Puuuutaaaiiin ! »
Mon mot avait été prononcé de manière longue sans le vouloir ! Ouais car énormément de vent venait de sortir de ma bouche pour faire décoller les deux chasseurs de plumes haut dans le ciel ! Ils venaient même de retomber devant moi comme des crêpes, alors que je me relevais en regardant de haut les deux gars qui semblait avoir les os brisé, La harpie eu un petit rire amusé, je tournais la tête vers elle

« Hey ! C’était souhaité ! » Avant de regarder mes ‘’adversaires’’ avec mon nouveau regard inquisiteur appuyé par mes yeux blancs ! C’est vrai que sur Dreamland j’ai de véritables yeux blancs !
« Partez ! Ou je vais vous manger ! » En rigolant à la fin, bah les cons ils me croient  ! Les deux créatures fuyaient la queue entre les jambes, tandis que la harpie se relevait lentement en boitant presque.

« M…Merci… »


« Reed, voyageur du vent… » Que je venais d’annoncer en observant la Harpie.

« Très…Bien… Je vais juste avoir besoin de soin… » Mais elle a ses plumes hein ?

« Utilise tes plumes magiques alors ? »


« Non ça ne marche pas comme ça… Elle ne marchent pas sur les harpies… Et je n’arrive plus à voler… et… »

« C’est bon je vais te porter… » Que je me dirigeais vers le piaf pour soulever la jeune dame.

« Merci… Normalement devrait avoir un village pas loin… Ils vendent des objets de soin… Si tu pouvais me déposer là-bas ce serait parfait ! »


Je hochais la tête et sans perdre de temps je me mis en marche. Suivant les indications de la harpie pour me retrouver dans son village et laisser la harpie faire ses trucs… Moi je venais de quitter Dreamland… Pour m’réveiller toujours coincé dehors comme un clodo !
Revenir en haut Aller en bas
 
Soirée de merde, rencontre généreuse [Solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anus-land, me voila. [Solo]
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Une soirée à l'auberge (libre)
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie
» 2eme soirée "So glam" [ ouvert a tous ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Land Infinity RPG :: RP :: Première Zone :: Royaume des doutes-
Sauter vers: