AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Euh...vous pouvez répéter la question ? [PV David]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joy Killamanjiro
Indiana Joy
Indiana Joy
avatar

Pouvoir : contrôleur des chiffres
Points de Puissance : 40 650 points
Points de Réputation : 56 500 points
Points du Membre : 741 points
Double Compte : Diavolo Mayor
Messages : 691

MessageSujet: Euh...vous pouvez répéter la question ? [PV David]   Mer 31 Aoû - 20:34

- Éternelle petite question...qu'est-ce que je fous ici ?


Le voyageur se remémorait sa journée au lycée. Il n'avait pas réussi à répondre à une question en cours de français, juste parce qu'il n'avait pas entendu. Il avait reçu un sms de Lysandre qui lui disait "t'es où ma caille ?" ce qui l'avait dérangé assez fortement. Une question, en plus. Ensuite, la cantoche. Frites ou beignets de calamar ? Régime ou engraissement ? Quel fruit choisir pour son yaourt ? Ça avait continué en cours de géographie, une totale hantise pour le jeune Joy qui avait le sens de l'orientation de Rononoa Zoro...Rononoa ou Roronoa d'ailleurs ? Zoro ou Zorro ? Non, fallait pas tortiller du fion, c'était une journée placée sous le signe des questions à la con. Tiens, ses frangins lui ont demandé en sortant s'il restait avec eux ou s'il faisait sa vie à la plage. Surf ou skate ? Un bar sympa avec Pete ou une sortie sociale avec Gab ? Joy n'en savait rien, et il trouvait qu'il y avait décidément beaucoup trop choix, de propositions, de stimulis pour son âge. Il voulait juste être peinard avec son chat, et en un mot : ne rien faire, ne pas penser. Mais ne pas penser, ce n'était pas déjà penser à quelque chose, précisément ce rien ? Peut-on penser le néant ? N'était-ce pas là un paradoxe terrible que de ne penser le rien ? Penser qu'il n'y a rien à penser ? Pourquoi pouvait-on penser qu'il n'y avait rien à penser, puisque précisément, le rien est impensable ? Peut-on seulement être capable de penser le rien, à partir de là ?

Il s'arrêta pour manger, et le cours de philosophie s'arrêta là également. D'ailleurs, pendant qu'il mangeait comme tous les soirs en famille, il se demanda combien il aurait d'heures de philo par semaine, l'an prochain...quatre ou six ? à quoi la philo servait-elle, en plus ? Impossible de déterminer ça de suite, sans vraiment connaître la matière. Il secoua la tête et écouta sa mère parler du déterminisme des rêves selon ce qu'on a fait dans la journée, et elle s’inquiétait des cours, en disant à demi-mot qu'elle avait croisé Pete "en dehors du bahut pendant les heures de classe", ce qui signifiait qu'il avait roupillé joyeusement en plein cours. Ouais, c'était une plaie que d'avoir sa mère classée ligue S, et Pete plongea piteusement dans son assiette, avec toute la fratrie Killamanjiro en train de se retenir de se marrer. Ah, les familles de voyageurs...le plus drôle dans tout ça, c'est que Sarah, la dernière, était celle qui chargeait le plus son frère aîné. La seule non-voyageuse entraînait les autres à la boutade, comme quoi. Mais l'était-elle seulement, rêveuse ? Elle pouvait très bien avoir vaincu sa peur des orages et ne pas l'avoir dit à sa famille...non, Athénaïde l'aurait su, forcément...quoique ?

Joy finit par bosser et dessiner des formes géométriques dans sa chambre. Là encore, les questions n'arrêtaient pas d'affluer. Quelles techniques ? Quelles nouvelles aventures ? Fallait-il s'entraîner ou explorer ? Rencontrer des gens ou les défier ? N'y avait-il pas des techniques modifiables...si oui, comment, pourquoi ? A quelle fin ? Il traça l'idée d'une nouvelle technique, une suite de formules traitées les unes à la suite des autres. Dans le chemin de l'embaument des égyptiens, un rituel, une cérémonie mathématique. Fier de sa trouvaille, il s'allongea et oublia de penser à quelque chose pour y arriver. Non, c'était rare, mais cette fois, il s'était endormi sans penser à rien...

Il se retrouva donc éveillé en plein Royaume des Doutes, assis sur un plateau de cantine qui flottait tel un tapis volant. Des questions apparaissaient sur les cailloux, et Joy machinalement les lues à haute voix, comme s'il y avait des gens. Y'avait-il des gens ?



- Est-ce que Lili-Anna porte des strings ? Ah tiens, en effet...
- Carvey ne m'aurait pas piqué un ou deux objets ?
- Suis-je vraiment Pedrito Voldemaille ? Euh, quand est-ce que je me suis posé cette question ?
- Y'a-t-il une finitude à l'univers ? On va dire que oui, les gars, j'suis désolé.
- Si je parle tout seul, est-ce que je gêne le silence ? Full drogue...
- Attends, le caillou là, amène-toi, je ne vois rien...attends, bouge pas, voilà...fais voir...Ah, bah voilà : cheeseburger ou triple bacon ? On attaque les questions existentielles, enfin !
- Chupah est-il un homme ou une femme ? Ah, je l'avais loupée celle-là !
- Est-ce que Lili-Anna porte des...non mais je l'ai déjà eue celle-ci, c'est bon oui !
- Suis-je tout seul dans ce Royaume ? Sûrement pas ?
- Suis-je un homme ou une femme ? Euh...c'était quand ça ?
- Si le rien est pensable, si le tout est pensable, qu'est-ce qui n'est pas pensable ?



Joy poussa un long soupir en lisant cette dernière question. Soudain, il en vit apparaître sur des rochers plus loin, mais très floues, comme si une personne se tenait assez loin, mais assez proche pour que les questions la concernant apparaître. Le roche disait de manière claire, verbalement s'entendait :


- Tiens...mais qu'est-ce que je fous là ?


Oh, ça sentait le nouveau venu. Joy s'approcha de la personne, dans l'espoir de trouver au moins une réponse intéressante aux questions de ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Aru
Le Docteur
Le Docteur
avatar

Pouvoir : Invocateur des médicaments
Points de Réputation : 3 400 points
Messages : 45

MessageSujet: Re: Euh...vous pouvez répéter la question ? [PV David]   Mer 31 Aoû - 23:45

David ouvrit difficilement un œil, d'après la façon d'on le soleil filtre à travers la tenture il fait jour de puis peu. Le mal de tête se fit ressentir peu de temps après... "Ha oui ! j'étais bien torché hier, puis j'ai ... ". Il passa sa main sur son visage et pressa un moment sur ses paupières surement pour s'aidé a penser "c'était quoi ce rêve a la con? Il y avait des camions, ce petit bon homme dans un sale état et l'autre docteur maboul". Il resta encore quelques minutes dans le lit a se demander si ça pourrait faire une histoire sympa, mais non le docteur maboul est un deus-ex-machina trop évident faudrait vraiment être naze pour y voir autre chose, poubelle.

pendant cette phase de réflexion son pote entra dans la chambre,

- Hey ! Il est où le café dans ton apparte ?
- Bonjour Diégo.
- J'ai regardé dans tes armoires et même si tout est bien rangé, trop si tu veux mon avis, pas moyen de le trouver.
- J'ai fait un rêve incroyable du genre Inoubliable.
- Parce que j'ai vraiment besoin d'un café...
- A un moment, j'ai utilisé de la vodka pour soigner un type. Et je n'ai pas de café le thé vert est dans l'armoire au-dessus de l'évier !
- Pffff rien ne vaut un bon café le matin ! Sinon rêver d'alcool après une cuite ce n'est pas vraiment "inoubliable"... je pensais que tu aurais encore pensé à ta voisine Ha ha.
- C'était surtout le réalisme de la scène, les sons, les odeurs les détailles ! Et c'est riche en tanins astringents, ça soulage rapidement les maux de tête liés, entre autre, au manque de sommeil, Mr Starbucks.
- Toi et ta diète à la noix *soupir*, ça devait être un rêve lucide j'ai lu un truc sur le sujet, on en parle aussi beaucoup sur le net.

La discution n'alla pas beaucoup plus loin et Diégo finit par partir mais David était perturbé remplis de questions, après une rapide recherche sur le net il en appris plus sur les rêves lucides et les trucs et astuces pour en faire plus souvent. Il apprit aussi que la plupart des grands hommes comme Albert Einstein ou Nicola Tesla utilisait régulièrement les rêves lucides pour mieux visualiser leurs créations dans la réalité, un sujet passionnant. David avait assez peu dormi et tenta l'expérience vers 13 heures avec milles et une questions en tête;
"ça va marcher ou pas ?", "à quoi ressemblais la ville déjà ?", "Il faisait froid non?", "je me pose peut être trop de questions" " c'est pas comme si j'avais vraiment sommeil du coup... Bon tempis je retenterais plus tard ...
David ouvris les yeux et se retrouva dans une grande plaine faite d'arbre et de roche avec de drôle de forme ...
Il ramassa quelques galets sur les quel étaient écrit "Haha j'ai réussi" "A moi l'inspiration" "Je peux surement contrôler mes rêves" "invoquer des voisines sexy par exemple?" "mais comment ça marche?" quand il prix un peu de recule il vit sur cette arbre il était écrit "cette arbre est moche" et sur se rocher "se rocher est chelou", Il trouvait ces phrases assez approprié ... mais se posa une grande question "mais qu'est-ce que je fous là ?".

Il se rendait bien compte que cet endroit n'était pas des plus reposant intellectuellement parlant, il lui fallait quelque chose pour l'aider à structurer sa pensée. Il avait lu que parler aux gens dans ses rêves était un bon moyen pour comprendre son inconscient, un interlocuteur serait une bonnes choses bien qu'une interlocutrice serait nettement préférable... Il se mis à chercher quelqu'un qui ferait l'affaire, quand il repéra ce garçon qui marchait droit vers lui ! "Haaaa c'est bien fait le subconscient quand même" Le garçon était plus jeunes que lui et avait de superbe yeux vert c'est vrais qu'il a toujours aimé cette couleur dans les yeux d'une jeune femme mais là...

- Alors comme ça on est perdu ?

David resta perplexe, il dévisagea le garçon un moment il n'arrivait pas à retrouver les influences qui lui on permis d'imaginer ce visage puis leva le doigt tout en pausant cette question cruciale qui se retrouva écrite en grand sur une colline voisine;

- Pourquoi t'as pas de nichon ?


Dernière édition par David Aru le Sam 3 Sep - 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joy Killamanjiro
Indiana Joy
Indiana Joy
avatar

Pouvoir : contrôleur des chiffres
Points de Puissance : 40 650 points
Points de Réputation : 56 500 points
Points du Membre : 741 points
Double Compte : Diavolo Mayor
Messages : 691

MessageSujet: Re: Euh...vous pouvez répéter la question ? [PV David]   Jeu 1 Sep - 10:02

Le matheux s'approcha. Tiens, un voyageur, semblait-il. La forme des oreilles, le côté paumé, erratique et franchement...paumé. On a dit deux fois paumé, non ? Les questions de deux garçons s'agglutinaient tout autour d'eux et formaient des entrelacs de points d'interrogations, se bouffant à moitié les lettres des unes et des autres. Joy l'observa tranquillement, sans se méfier. Une coiffure des plus originales, une certaine jeunesse, et un pouvoir manifestement non visible, du moins directement. Observation suivie d'une question pour le moins déroutante, sinon franchement chelou.


- Pourquoi t'as pas de nichon ?


Il se croyait à Boobsland ou quoi ce type ? Le voyageur haussa un sourcil et s'approcha pour s'asseoir sur un caillou qui marquait la question "c'est quoi cet olibrius ? et pourquoi j'utilise ce mot ?".


- Bah c'est pas faute de le regretter, mais j'en ai pas. Je suis un mec, pour commencer, et un voyageur ensuite. Mais peut-être que tu viens d'arriver ici ? J'veux dire, dans Dreamland.  Précisément dans ce qu'on appelle le Royaume des Doutes, qui est du genre pénible...


Il fit une pause pour zieuter la réaction du voyageur en face de lui. En fait, rien ne disait que c'était un voyageur, il pouvait tout aussi bien rêver, dans ce cas, lui révéler l'existence du mythe de Cthulhu pourrait le rendre fou ou bien le réveiller...la peur du doute, ça donnerait quoi comme pouvoir, tiens ? La question apparut sur le bord d'un ruisseau, et ruissela en points d'interrogation jusqu'à leurs pieds.

Soudain, par instinct Joy tourna la tête, et vit une troisième silhouette s'approcher. D'un pas décidé, tranquille, elle venait directement vers les deux qui faisaient connaissance. Décidément, il y avait du monde pour se questionner ce soir...Gabriel lui avait dit un jour que le Royaume du Doute était semblable à un désert d'ennui, il faudrait changer le descriptif à l'office de tourisme du coin, s'il en existait...On n'arrête jamais de se questionner.  

Avant que le troisième gusse n'arrive à leur niveau, Joy salua le voyageur ou le rêveur. D'un coup d’œil, il zieuta la silhouette, qui s'était arrêtée d'un coup en le voyant bouger. Pas nette, celle-là...



- Je suis Joy Killamanjiro, enchanté. Voyageur depuis quelques mois. Et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Aru
Le Docteur
Le Docteur
avatar

Pouvoir : Invocateur des médicaments
Points de Réputation : 3 400 points
Messages : 45

MessageSujet: Re: Euh...vous pouvez répéter la question ? [PV David]   Jeu 1 Sep - 15:26

Face à la surprise du garçon, David fût déstabilisé, le jeunes homme n'aurait t-il pas du s'attendre à cette question ? Non bien sûr que non personne ne pouvait s'y attendre pas même une projection de son subconscient ! Le besoin de réponse lui a fait sauté les étapes d'une présentation en bonne et due forme.

- Bah c'est pas faute de le regretter, mais j'en ai pas. Je suis un mec, pour commencer, et un voyageur ensuite. Mais peut-être que tu viens d'arriver ici ? J'veux dire, dans Dreamland.  Précisément dans ce qu'on appelle le Royaume des Doutes, qui est du genre pénible...

"Dreamland" c'était plutôt bien trouvé simple élégant et on comprend tout de suite de quoi on parle, c'est bien le genre d'idée qu'il aurait pu avoir. Par contre il parlait de "voyageur" comme si c'était sa nature profonde (était il un voyageur au même titre qu'il était un homme ? ). David avait longuement parcouru le monde dans sa jeunesse il a toujours voulu se présenter comme telle "Je suis un homme mais avant tout un voyageur" sans vraiment en avoir eu l’opportunité, son interlocuteur ne manquait pas de poésie dans ses propos et se n'était pas pour lui déplaire.

Serait-il possible que ... non !
Un nuage prix la forme du texte suivant; Suis-je face à la personnification de mes désir de voyage trop longtemps ignoré, repoussé, abandonné ? Pourquoi n'a t-il aucune once de rancœur dans la voix ?

L'émotion était palpable, il ne put lui répondre tout de suite.

- Je suis Joy Killamanjiro, enchanté. Voyageur depuis quelques mois. Et toi ?

David saisit la main de Joy avec un plaisir non dissimuler, c'était après tout une expérience d'une rare intensités ! En regardant autour de lui il remarqua la flopée de question qui les entouraient c'était presque envahissant il fallait qui clarifie la situation.  

- Ravis de te rencontrer moi c'est David, David Aru et en effet je viens juste d'arriver dans un sens, pour tout te dire j'ai tenté de revivre l'expérience d'un rêve lucide mais ça n'a rien a voir avec ce matin, enfin ce n'est pas plus mal. Ha oui désoler pour la question ...

David était un peu excité voire nerveux à l'idée de cette rencontre mais pas au point de transpiré autant ses mains étaient incroyablement moite, il lâcha donc celle de Joy et se senti "collant". Leurs mains étaient enduite d'une bonne dose de vitæ... aie et dire qu'il voulait seulement rattraper le coup et les voila tous deux avec les mains ruisselante de "jus de vie".

- Merde ! Ça doit être les restes du produit que j'ai utilisé pour soigner le petit gars je pensais pas qu'il m'en restait autant ...

Le liquide étrange continuait de couler le long de ses dix doigts, bon ok c'était un liquide bien pratique mais il n'y avait pas de blessé là et puis il faut avouer que c'est quand même bien crade d'en avoir autant sur les mains. Préoccupé par la situation il n'entendit pas le troisième individu arriver et frotta ses mains contre la surface d'un rocher où il était écrit "c'est qui ce margoulin ?" Il compri que toutes les questions ne venaient pas de lui mais Joy aussi s'en posaient lui aussi peut être même un peu trop avant de se lever il eut le temps de lire...


Rien se n'est pas vraiment rien, non? bon...
Est-ce que Lili-Anna porte des... ça suffi maintenant ! !
Si j'achète quelque chose pour trois fois rien, j'ai quand même perdu de l'argent non?
Je suis peut être victime d'un pouvoir de doute?
Si, Mon prof de math me dit que je suis un moins que rien c'est que rien est quelque chose?
Il est costaud lui, Je devrais peut être le tué en premier ?


Le sang de David se gela comment avait il put être si crédule, il a abandonné son désir d'aventure à cause de la peur, il s'est voilé la face pendant des années. C'est évident que la personnification de ce désir le déteste et veux sa mort ! C'était un rêve mais il avait le sentiment profond que si il meurt ici tout serais fini pour de bon ! Il était dans la merde jusqu'au coup... si seulement... Si seulement quelqu'un pouvait le sauver la tout de suite ! N'IMPORTE QUI !

Aussi tôt dis aussi tôt fait une belle rousse au cheveux cours et a la poitrine tout a fait acceptable sauta sur Joy et donna à David le temps nécessaire pour se remettre sur ses pieds il était un peut secoué et ne compris pas tout de suite qu'il commettait une lourd erreur de jugement...

Un peut plus loin sur le verso d'une feuille d'un arbre quelconque l'on pouvait lire;
C'est bien eux? Les nichons que j'attendais?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joy Killamanjiro
Indiana Joy
Indiana Joy
avatar

Pouvoir : contrôleur des chiffres
Points de Puissance : 40 650 points
Points de Réputation : 56 500 points
Points du Membre : 741 points
Double Compte : Diavolo Mayor
Messages : 691

MessageSujet: Re: Euh...vous pouvez répéter la question ? [PV David]   Ven 2 Sep - 9:51

Joy haussait un sourcil circonspect. C'est pas une insulte, j'vous rassure. Le type avait des questions bizarres, un comportement bizarre, et des pensées bizarres. A part ça tout allait bien ! Joy regardait les questionnements émerger autour de lui, et pensait dans un coin de sa tête que le type était soit fou, soit nouveau. Sympa au demeurant, mais il devait croire, possiblement, qu'il était conscient dans ses rêves, et non pas dans Dreamland. Hum...ce n'était qu'une théorie, qui demanderait à être confirmée sous peu. Il se présenta, et Joy essaya de remettre des événements sur le patronyme, mais rien ne lui venait. David Aru, inconnu au bataillon des voyageurs. Il l'avait entendu et il lui parlait de rêve lucide, ce qui signifiait qu'il était bien voyageur. Un rêve lucide...le matheux n'avait jamais vu la chose sous cet angle, mais voyager relevait bel et bien d'un rêve lucide, finalement, chose dont le monde parlait depuis un certain nombre d'années...minute, si on parle de rêve lucide dans le monde réel, c'est donc qu'on peut parler de Dreamland de manière camouflée dans le monde réel ? Les psys ne seraient qu'une corporation de voyageurs ? CONSPIRATION !

Toujours était-il que le gars se fourvoyait. On n'était pas dans ses rêves. Joy chercha tranquillement un moyen de le lui prouver sans trop le choquer. Il savait que la révélation du mythe de Cthulhu provoquait des réactions diverses et variées chez les gens. Le type semblait un peu perdu, il zieutait les alentours. Hum, conscient de ses rêves, comment rester calme devant l'imprévu et le niveau de what the fuck de Dreamland ? Voilà une question que pouvaient se poser les voyageurs...pourquoi personne n'avait pensé à créer des groupes d'accueil, d'explicateurs, des voyageurs aptes et formés pour accueillir gentiment les nouveaux venus sans les faire flipper ? On pourrait avec ça éviter les tarés qui tuent des gens pendant des années, les ambitieux qui pensent que leurs pouvoirs est le plus grand, ou juste...être gentils, en fait !


En serrant la pogne de David, le matheux sentit soudainement un liquide poisseux et collant. Après quelques secondes de malaise où une question apparut sur un rocher, assez claire voire cruelle "ne serait-ce point là du seuperme ?", Joy regarda le truc et le sentit. Il le porta à sa bouche, comme l'un de ses films humoristiques favoris, et lâcha, à voix haute.


- Non, ce n'en est pas !


Fort heureusement d'ailleurs ! David s'exclama que c'était un produit pour soigner, et Joy le regarda attentivement - le produit. Un pouvoir ? Il n'avait encore jamais vu ça, et cela l'intéressait grandement. Le potentiel d'un liquide de soin directement généré par un voyageur, ça pouvait donner des choses vraiment intéressantes dans Dreamland, surtout en temps de guerre...Joy avait la sensation qu'il était en train de rencontrer quelqu'un d'innocent qui pourrait compter un jour dans l'équilibre des forces, et que leur rencontre n'était qu'une première. Un tel pouvoir comprendrait bien sûr d'énormes responsabilités, à savoir, la vie qu'on sauve. Pauvre gars, il vivra sûrement des choses assez difficiles, à n'en pas douter. Soigner les gens demandait une force interne qui dépassait l'imagination...ou le rêve lucide. Des questions apparaissaient dans la tête de Joy, qui commença à se limiter pour ne pas trop effrayer le voyageur. La question se demandait qui était David Aru, margoulin soigneur, apparut cependant devant le dénommé...epic fail.

D'un coup, Joy aperçut une question qui tranchait nettement avec le reste. On parlait de tuer, ça parlait donc de VK. Voyageur Killer. Ça faisait maintenant quelques temps que Joy arpentait Dreamland, et après avoir combattu (fugacement) Clive Higgins à Celestia, le numéro 2 de la ligue S et Roi des Voyageurs Killers, il s'était renseigné sur le sujet pour retrouver l'assassin de son père, l'homme à l'araignée. Une rousse dotée de deux énormes arguments au sujet de sa beauté sauta directement sur lui. Joy utilisa sa technique de déplacement vectoriel pour l'esquiver, frôler la paire de nibards qu'elle avait débordante de son corset des plus sayants, et passa sur une petite élévation du terrain pour la voir venir, et pour surveiller David. Il avait utilisé sa première accélération, pour la tester, et elle n'avait rien pu faire. Pas un danger pour lui, mais un danger pour l'autre voyageur...mais si c'était réellement une killeuse, David serait tranquille. Restait à connaître son pouvoir, maintenant.



- Dis-moi, la Vallée de la Mort, tu essaies souvent de tuer des nouveaux voyageurs dans la première zone ? C'est une zone de paix ici, imbécile !
- Je m'appelle Béatrice, et pas la Vallée de la Mort ! Tu es Joy, du clan Killamanjiro, n'est-ce pas ? Je suis dans Dreamland depuis quinze jours, mais je t'ai vu dans le Dream Mag !
- Ah ouais ? J'espère que ce n'est pas encore dans la rubrique nécrologie, ils m'ont déjà enterré après Glarodia ces cons !
- Si je te tue, nul doute que ma réputation va grimper auprès des VK ! Un matheux abattu par mes soins ! Miam !
- Encore faut-il que tu y parviennes...


Elle fonça sur Joy qui esquiva de nouveau en zieutant David, bouche bée, qui suivait l'échange et le combat sans trop capter ce qui se passait.
Joy accéléra pour prendre l'avantage sur son adversaire, et lança ses billes de bois au niveau des rotules. Béatrice encaissa les chocs sans trembler ni paraître affecter. Même plus : elle n'avait strictement rien et envoya une patate à Joy, qui décolla du sol et toucha sa joue. Ça faisait vraiment trop mal, et pour cause, elle avait un poing américain à piques.



- Jamais tu ne me toucheras...
- C'est ta devise ? Avec des loches pareils...
- Pfffff, tous les mêmes...


Joy sourit et sortit ses trois pyramides, sans quitter David du coin de l’œil. Il pourrait y aller à fond, l'autre le soignerait...


- Tu verras que non...approche, que je te montre la puissance de mes équations...DAVID ! RESTE EN ARRIÈRE ! Ton rêve lucide se barre en couille ! Ça t'étonne ?


Mouarf mouarf.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Aru
Le Docteur
Le Docteur
avatar

Pouvoir : Invocateur des médicaments
Points de Réputation : 3 400 points
Messages : 45

MessageSujet: Re: Euh...vous pouvez répéter la question ? [PV David]   Sam 3 Sep - 17:09

David tenta de reprendre ses esprits, que venait t-il de se passé ? L'arrivée de cette femme était-elle vraiment de son fait ? Étrange... Peu importe comment il avait pu se retrouver dans cette situation ce qui est sur c'est qu'il ne la contrôlait pas !
Le "voyageur" esquiva l’assaut de "Miss Roploplo" avec un aisance déconcertante, presque surhumaine !

David ne c'était peut être jamais posé autant de questions qu'à ce moment précis il avait le sentiment que tout ça avait une importance capitale, que la ou les solutions étaient en lui mais il ne pouvait pas les mettre en corrélations il y avait a chaque fois une inconnue ou au contraire une infinité de possibilités. chaque question en chassait une autre au point que le sol se mis à grouiller sous ses pieds. Heureusement les deux individu se mirent à discuté entre eux, c'était le moment de tout analysé pour comprendre se qu'il se passait dans ce merdier !

Les mots filaient fugace mais tellement précieux !

"la Vallée de la Mort" Elle est venu pour le tué lui?

"des nouveaux voyageurs" Il me considère aussi comme un voyageurs ou il parle juste pour lui en général?

"la première zone" Les zones sont numérotées ? Un peu comme les couches de rêve dans inception...

clan Killamanjiro ... dans Dreamland depuis quinze jours ... Dream Mag... Glarodia ... Ces informations étaient floues à cause de leurs précisions bien trop pointue couplé à un naturel déconcertant. Ils avaient l'air de se comprendre... Comme si ce monde "Deamland" existait depuis bien avant que j'en prenne conscience... ou peut être que Baudelaire avait raison "Ce qui est créé par l'esprit est plus vivant que la matière." A-t-il vécu le même genre d'expérience ?

"Béatrice" Elle s'appel donc Béatrice se nom viens du préfixe latin "beatus" "béatitude" en Français se qui veux dire « celle qui apporte le bonheur » je crois... un très beau nom, de beau cheveux aussi ... Oups j'ai perdu le file de la conversation !

Miss Roploplo:
 

L'échange de coups avait repri, il était encore un peu plus étrange, Miss roplo... *tousse* Béatrice avait du le surprendre d'un façon ou d'une autre car elle parvint à lui retourner une droite qui ne manquait pas de "piquant".

Çà suffi, Il n'avait plus de temps à perdre. David ne savait pas quelle monde était ce Dreamland mais dans un comme dans l'autre on entendrait pas qui s'était cacher derrière une femme.
"Quand il faut y aller, faut y..."
Il croisa le regard de Joy un instant, c'est vrais que le garçon regardait souvent David du coin de l’œil comme si il s'inquiétait pour lui. Peut être que...

- Tu verras que non...approche, que je te montre la puissance de mes équations... DAVID ! RESTE EN ARRIÈRE ! Ton rêve lucide se barre en couille ! Ça t'étonne ?

C'était ça, la phrase de mort venait bien de Béatrice et non de Joy, Il s'était fourvoyé, puis comme le disait le voyageur "c'est pas mal parti en couille" que faire il ne pouvait pas laisser cette femme tuer "la personnification de son désir de voyage" ou quoi qu'il soit, ce qui est sûr c'est qu'il aimait voyager au moins autant que lui ça ne pouvait pas être un sale type... d'un autre côté Joy n'allait pas se laisser faire et l'idée d'attaquer une femme (ou même d'y contribuer) le répugnait, surtout à mains nues ! Faut pas déconner ! Le blondinet sentait quelque chose en lui, quelque chose de sombre qui ne demandait qu'à sortir... non ! Ce n'était pas le moment d'écouter ce genre voix interne. Il secoua sa tête de gauche à droite et avança.

Joy qui abordait un léger sourire en coin, changea d'expression quand il vit le jeune voyageur s'interposer entre les deux ennemis.

- Désoler Joy mais je ne suis pas le genre de gars à rester cacher derrière pendant qu'une femme se bat, même si ce n'est pas toi qui l'a cherchée tu vois bien qu'elle a besoin d'aide bordel !

David maintenu son regard un instant dans celui du jeune homme, la couleur émeraude de son regard était presque sur-réaliste... Peut être que de telles yeux ne voyait pas le monde de la même façon... Quoi qu'il en soit il avait l'air d'y réfléchir un minimum.

- Quand à toi, Béatrice, tu veux vraiment tuer ce mec de sang froid ? Bon sang regarde le, je ne vois pas quel genre de réputation ça pourrait te rapporter !

La jolie rousse aborda un doux sourire compatissant tout en rangeant son arme. Elle avança (en gardant David entre elle et le matheux) et pausa sa main sur l'épaule de ce grand naïf.

- *soupire* Oui, tu as raison j'ai peut-être été un peu trop direct !
- Heureux que tu ...

La voix de Joy retenti et en moins de temps qu'il en faut pour le dire, elle tira un coup sec sur l'épaule de David qui se retrouva le dos bloqué contre la poitrine volumineuse avec un bras sous la gorge et un doit sur la tempe.

Ma gueule :
 

David Avait déjà lu des histoires avec des coups tordus à la noix de ce genre et avait toujours trouvé ça stupide, à l'avenir il y réfléchira a deux fois enfin s'il s'en tire...

- Il m'arrive de manqué de subtilité, merci de me le rapeller.
Quant à toi là-bas ! Sache que je n'efface pas les choques je les absorbe se qui veut dire que je peux les relâcher quand je veux ! À ton avis il se passera quoi si je lui rends ce que tu m'as envoyé tout à leur juste ici ?  


Son ongle appuit fortement sur la tempe de David, un faible filet de sang s'en échappe...

- Tu vas gentiment jeté tous tes objets chelou à terre, si tu pouvais te battre sans, tu l'aurais déjà fait !  




David sentait de nouveau cette chose sombre en lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joy Killamanjiro
Indiana Joy
Indiana Joy
avatar

Pouvoir : contrôleur des chiffres
Points de Puissance : 40 650 points
Points de Réputation : 56 500 points
Points du Membre : 741 points
Double Compte : Diavolo Mayor
Messages : 691

MessageSujet: Re: Euh...vous pouvez répéter la question ? [PV David]   Mar 6 Sep - 12:46

Facepalm. Il nous la jouait Sanji "je peux pas attaquer une femme quitte à en mourir". Phrase d'imbéciles, quand les femmes voyageuses étaient parfois plus dangereuses et meurtrières que les hommes. Ça devait sans doute être pris en compte dans la sélection naturelle...Il essayait de régler une situation face à un VK, ce qui pouvait se caser dans la rubrique "gros débile" ou "nouveau venu". Il était réellement nouveau dans Dreamland pour essayer de régler un combat à l'amiable avec une meurtrière, et Joy, non content de réfléchir pour sauver sa vie, allait devoir réfléchir pour deux personnes. Pas impossible, mais difficile avec un type s'interposant pour aider "une jeune demoiselle en détresse". Monde de merde...

Bon, il était évident qu'à croire dans la fraternité des bisounours, David allait se prendre un coup de patoune dans la gueule. Tandis qu'il parlait, la femme montrait patte blanche et l'immobilisa en deux secondes. Le voyageur ne comprit absolument rien aux mouvements de Béatrice. Elle interpella Joy sur son pouvoir. Première erreur. Elle demanda au voyageur de jeter ses objets au sol. Deuxième erreur. Elle le sous-estimait. Troisième erreur. Ça en faisait...trois de trop, face au matheux. Joy la regarda, jouait le terrorisé, le surpris et l'apeuré qui allait bien obéir gentiment. David avait été beaucoup trop naïf, mais pas autant que la voyageuse.



- Effectivement, tu as tout compris à mon pouvoir, je ne peux pas me battre sans mes objets...mais ne fais rien contre mon nouvel ami...j'enlève tout...


Joy jeta son sac de voyage, lança ses billes dans les airs, en poignée balancée n'importe comment, pour les envoyer n'importe où. Il mit ses trois pyramides à ses pieds, au cas où. Et il analysa la situation. Ce qu'aucun voyageur ne comprenait, c'est que protéger son corps en laissant le dos découvert était parfaitement inutile face à Joy. Mais elle absorbait les chocs pour les relancer ensuite, ce qui était évidemment dangereux pour David, tenu en joue.

Le matheux se concentrait, et continua à gérer le mouvement des billes au sol, qui bougeaient de quelques millimètres vers la voyageuse. Elle pourrait absorber une partie de chocs, mais combien de chocs au total, et à quelle vitesse ? Il fallait tester son pouvoir, après avoir libéré David. Pour ça, Joy avait une idée évidente. Elle portait un corset en cuir qu'il allégea et délaça. Elle se retrouva nue, se protégea naturellement la poitrine d'un bras, et libéra son prisonnier pendant quelques secondes, le temps de capter ce qui lui arrivait. Sauf que Joy lança toutes ses billes, qui l'avait entourée. Elle comprit la feinte juste avant l'impact, et engrangea les chocs du mieux qu'elle le put...puis fonça sur David en souriant et en gueulant.



- Tu n'as rien compris ! Maintenant, il est fini !


Dans le mouvement, elle ne vit pas les deux pyramides lui fracasser directement les rotules, rentrer dedans et continuer leurs courses en vrille. Elle hurla et se stoppa. Joy monta les billes tout autour d'elle, et vint près de David. Elle était nue, rouge saignante de ses blessures, et poussa un cri de rage en lançant toute la puissance qu'elle pouvait.


- ENFOIREEEEEEEEE !


Joy, par réflexe, utilisa sa technique de bottes gravitationnelles et s'envola de la zone de l'explosion formée par Béatrice. Il oublia David dans l'affaire, mais il fallait bien que ce dernier se rende compte du potentiel destructeur et assassin de la fille aux nibards qui explosaient. Pour une première nuit dans Dreamland, ou presque, le voyageur avait directement en face de lui une voyageuse killeuse...on était loin de Clive Higgins, mais enfin tout de même ! Quand l'explosion se termina, Joy atterrit devant Béatrice, à terre, essoufflée...La fumée cachait encore le corps touché (ou pas) de David...et Joy voulait toujours occuper la fille, qui avait de l'hystérie dans son comportement, et de la hargne dans sa puissance.


- J'ai rencontré le Roi des Voyageurs Killers, à côté, tu n'es qu'une pâle tentative d'assassin. Ton but ici est vain, mais je vais tout de même te laisser enfermer dans cette impasse qu'est le meurtre, si tu crois que c'est la seule option possible. Seulement, quand tu auras le niveau nécessaire pour contrer tous mes calculs, reviens me voir. Nous nous retrouverons dans les premières places de Dreamland, et ce jour là, sois prête ! Entraîne-toi et deviens meilleure que Clive Higgins ton maître, ton Seigneur des tueurs...pour l'heure, tu n'es qu'une imitation qui n'effraie que les voyageurs qui viennent d'arriver...une gloire de caniveau pour tes semblables.


Béatrice ouvrit une main et tendit le bras vers Joy. Puis elle le dirigea vers David, un sourire carnassier aux lèvres. Le jeune voyageur en avait souvent parlé avec sa famille, de ces voyageurs qui voulaient absolument tuer...rien ni personne, ni les discours ni les remontrances, pas même les défaites ne pouvaient faire plier ces voyageurs qui voulaient tuer, donner la mort, par tous les moyens, jusqu'au bout de leurs misérables existences. Joy trouvait cela pitoyable et triste, stérile et profondément idiot que de gâcher sa vie à tuer...il la plaignait sincèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Aru
Le Docteur
Le Docteur
avatar

Pouvoir : Invocateur des médicaments
Points de Réputation : 3 400 points
Messages : 45

MessageSujet: Re: Euh...vous pouvez répéter la question ? [PV David]   Mar 6 Sep - 20:09





Quelles sont les raisons qui peuvent pousser un homme à relâcher le monstre qui est en lui?




David n'avait plus de temps pour ce genre de questions, sa vie était en jeu, toutes son attention devait se focalisé sur la situation, les deux autres faisaient déjà de même de puis un moment, la plaine n'affichait plus aucune question.  il devait faire confiance à Joy pour le moment, même si le garçon avait lâché quelques jouets et qu'il prétendait avoir été percé à jour David sentait qu'il n'en était rien, la rouquine devait également s'en douter mais forcée de constater qu'il avait fait exactement se qu'elle lui avait demandé elle ne bougea pas d'un pousse... c'est surement à se moment qu'elle perdu le duelle contre le jeune homme au yeux d'émeraude.

Après tout alla très vite, David pu s'extirper de la situation, surement grâce à Joy bien qu'il ne comprit pas comment il avait fait se tour de force mais c'était toujours moins impressionnant que se qui suivit. Les billes et les toupille prient vie et en moins de temps qu'il en fût pour le dire la furie était maîtrisée, mais dans un élan de haine final elle joua ça dernière carte et fit littéralement tout péter !

David fût projeté en arrière, frappé par une multitude de petits chocs invisibles. Merde, il avait bien morfler sur ce coup, la douleur fût instance au premier abord un 10 / 10 sur l'échelle de la douleur, il cru sentir son dot se déchirer en dérapant sur les galets... mais il ne devait s'agir que de blessures superficielles puisqu'il pu tout de même se relever... lentement et difficilement...

La fumée se dissipa sur Joy entrain de faire la morale à Béatrice, il parlait de gens d'on David n'avait évidemment pas connaissance, mais il comprit trois choses importantes; Primo dans ce monde, Dreamland, les gens comme elle étaient un groupe et qu'ils représentaient une véritable menace, deuxio il existait des gens ici bien plus puissant que Joy et beaucoup plus dangereux que Béatrice, tertio il était faible il n'a presque rien su faire, si Joy n'était pas intervenu qui sait comment se serait déroulé les événements...

David retira sa veste elle était foutue l'explosion et les graviers avaient eu raison d'elle, il la replia sur son bras et parti rejoindre Joy. Béatrice semblait possédée, les yeux injecter de sang le bras tendu, dans un premier temps contre Joy puis de ravisa sur David, son sourie exprimait la satisfaction de pouvoir une ultime fois, répandre la mort.

Mais rien n'arriva, tout était fini, la partie sombre qui était en lui avait put s'exprimer, il l'avait relâché dès que le doigt de Béatrice toucha sa tempe, dès que sa vie fût réellement en danger, maintenant le monstre se balade librement dans les veines de la VK qui ne pouvait plus bouger d'un pouce. David recouvra la poitrine de Béatrice avec sa veste (quel gentleman ce David). Laissant à découvert son dot taché de son propre sang, mais sans la moindre égratignure.

- Dans se monde on ne choisi peut être pas notre raison d'exister, mais si des gens comme toi sont la pour blessé et tué il doit y en avoir pour guérir et sauver... la prochaine fois que l'on se verra peut être que tu me tuera... mais qui sait se sera peut être moi qui te sauverais. Aujourd'hui j'ai juste eu de la chance.

David se retourna vers son nouvel ami.

- Enfin cette chance c'était surtout toi Joy, merci, tu peux estimé que je t'en dois une amigo.

Il tend le poing pour faire un chek bien mérité !

- Car se n'est pas un rêve lucide n'est-ce pas? Toi et cette fille vous existez belle et bien ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joy Killamanjiro
Indiana Joy
Indiana Joy
avatar

Pouvoir : contrôleur des chiffres
Points de Puissance : 40 650 points
Points de Réputation : 56 500 points
Points du Membre : 741 points
Double Compte : Diavolo Mayor
Messages : 691

MessageSujet: Re: Euh...vous pouvez répéter la question ? [PV David]   Mer 7 Sep - 10:17

Béatrice ne bougeait plus. C'était terminé. Elle n'était pas morte, elle semblait paralysée, tandis que David lui disait qu'il la soignerait, un jour prochain. La chance, c'était avant tout une histoire de rencontres, on disait merci à la vie, on chantait la vie...ahem ! Joy regarda David, pas mal amoché par le combat, mais en vie. Il n'utilisait pas ce qui semblait être son pouvoir, signe qu'il n'avait pas encore tous les réflexes du bon voyageur : soigne-toi, on ne sait pas quelle merde va arriver dans les deux prochaines minutes ! Il allait faire un check à David, mais Béatrice poussa un cri de rage, et sembla se libérer de ce qui la semblait enchaînée...le fameux retournement de situation avec le grand méchant qui n'est pas mort - on n'a rien vu d'aussi subtil depuis la mort débile de Torïn Ecu-de-Chêne sur la glace !!


- BLOUUUUUEARRRRRRRRRRG !  


Elle était en train de cracher du sang et se tenait les genoux, mais elle avançait en rampant vers les deux voyageurs. Joy haussa un sourcil, les épaules, et reprit la discussion avec David, tandis que la femme crachait sa bile, pleurait et s'étouffait dans ses pleurs en maudissant l'adolescent sur plusieurs générations ; sa mère y passait, comme ses testicules et sa carotide, dans un ordre à peu près aléatoire, mais qui gardait une certaine cohérence.


- Nous existons bel et bien, à moins que tu penses encore que nous sommes des représentations de ton esprit, auquel cas tu peux commencer à te poser des questions, bonhomme...
- JE VAIS TOUS VOUS TUUUUUUER...
- Ahem...effectivement, tu es dans ce que nous appelons Dreamland, le monde des rêves. Les humains rêvent ici, et sont appelés...
- TUER MEURTRE SANG FRANGIPANE !
- Des rêveurs, exactement ! Mais nous trois, nous avons vaincu notre peur, et nous sommes devenus des voyageurs avec un pouvoir issu de nos peurs. Toi, le soin...euh, il doit y avoir une explication tout à fait...
- JE VAIS VOUS LIGATURER LES COUI...
- Logique, et donc tu es conscient du monde des rêves. En somme, tu as eu raison, c'est comme un rêve lucide, mais j'aime à dire que c'est plutôt l'autre-réalité. Ici, comme tu as pu le remarquer, certains voyageurs font des combats et assouvissent leurs pulsions...d'autres font de l'élevage ou décident de vivre avec...mais tout d'abord quel est ton nom ? Es-tu une fille ou un garçon ?
- JE VAIS VOUS TROUER BRÛLER ÉCARTELER...
- Dreamland est réparti en cinq zones...la première, nous y sommes, est pour les nouveaux venus...théoriquement y'a pas de combats, hein Béatrice ?
- VA TE FAIRE !
- Deuxième zone, ça commence à gentiment se lancer des fions. Troisième et quatrième zones, ça devient franchement dangereux. Cinquième zone, évite d'y aller. Plus tu t'éloignes et plus ça devient mortel.
- Surtout pour vouuuuuuus !
- Elle marque un point. Et les royaumes sont liés à des éléments du réel. Et sont dirigés par des Seigneurs, qui sont aussi divers que variés que fous ou que sympathiques...c'est un peu une loterie. T'as compris ?
- Ah, mes genoux, j'ai mal...
- Maintenant, essaie de la soigner, apprends à utiliser ton pouvoir dans Dreamland, pour pouvoir te promener où tu veux, quand tu veux, avec qui tu veux. Tu apprendras qu'il y a des classements de voyageurs, et des voyageurs qui tuent arbitrairement les autres voyageurs...comme si notre monde n'était pas si violent, il faut que ces crétins fassent pareil ici...j'te jure...
- Je t'emmerde, Joy ! Le meurtre c'est un état d'esprit !
- Et la marmotte ? Bref, y'en a qui tue, mais une majorité reste assez tranquille et plutôt posée. Y'a de tout, ici. On est seulement quelques milliers de voyageurs, pour 7 milliards de créatures diverses, au dernier recensement.
- Je je...je...blouergh


La femme arrêtait de ramper aux pieds de Joy et de David, exténuée par l'exercice et l'indifférence des deux voyageurs. Joy sortit les trois pyramides et les posa sur le crâne de la femme.


- Maintenant, David, entraîne ton pouvoir, et comprends comment il fonctionne. Si elle fait un seule geste, je l'envoie à ses chers rêves...
- Tu n'oseras jamais !
- Tu prends les paris ? Ce n'est pas parce que je ne suis pas un VK que je ne sais pas tuer quand il le faut...Je sors de la Celestiafest, tu crois que j'ai survécu au Survival en chevauchant mes ennemis ?
- Oui, je l'ai lu dans le résumé tu as fait ça !
- Je vois que tu es bien renseignée, d'accord !


Le matheux s'assit sur un rocher qui fit apparaître les questionnements de la voyageuse "va-t-il vraiment le faire ? Est-ce qu'il bluffe ?" et sourit. Il fit un check à David et le laissa montrer de quoi il était capable. Bon, c'était moyennement moral, deux hommes sur une faible femme, les féministes allaient gueuler sur l'image de la femme et son corps maltraité, mais euh bon, c'est elle qui a commencé mesdames !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Aru
Le Docteur
Le Docteur
avatar

Pouvoir : Invocateur des médicaments
Points de Réputation : 3 400 points
Messages : 45

MessageSujet: Re: Euh...vous pouvez répéter la question ? [PV David]   Mer 7 Sep - 20:28



Wait what ?


Joy le regarda assis sur son gros rocher.

*Soupire*

David retira son T-shirt et palpa son dos il était encore tâché de sang mais les plaie étaient refermées.

- Bon moi ça va, commençons déjà par toi, bouge pas.

Instinctivement, Joy recula le visage puis se ravisa je suppose que mon pouvoir l’intriguait plus qu'il ne lui faisait peur.
David appliqua deux doigts sur la plaie ouverte du petit gars qui avait ramassé le coups de poing américain à pique, la blessure n'était pas vraiment profonde une seconde suffi pour refermer la blessure mais il en profita pour laisser passé un sombre passager.
C'était la même technique qu'il avait utilisé contre Béatrice. Le fait d'avoir frôler la mort avait éveiller un autre pouvoir en lui une sorte de virus transmissible par le toucher, mais si il avait été si virulent, sur Béatrice par simple contacte qu'en serait t-il pour Joy qui l'incorpora directement dans son organisme ?

- Il est possible que ça pique un peu.

David croisa les bras et observa son autre patiente potentiel, pour elle c'était une autre pair de manche, les blessures physiques ça devrait aller après tout le petit gars qu'il avait soigner durant sa toute première nuit était dans un bien plus mauvais état. Le problème c'était son mental aussitôt soignée elle lui sauterait à la gorge... Non assez de sang avait coller aujourd'hui, il n'y avait rien à faire puis de tout façon avec ses blessure et le Virus qui était en elle ne pouvait même plus ramper...

David regarda autour de lui il n'y avait presque plus de questions autour d'eux cette petite aventure leurs aura au moins permis de calmé leurs doutes respectif...

*Soupire*

- Je ne sais pas à quoi tu penses Joy et je ne sais pas si c'est se monde qui fini par rendre les gens fou, mais par chez moi on ne soigne pas quelqu'un dans le but de lui cassez la gueule derrière... Il est vrai que j'ai besoin de pratiquer mais rien ne me presse au point de la torturer si ? Je suis un voyageur moi aussi et c'est ce que je vais faire, voyager, découvrir ce monde et si je peux sauver des gens sur ma route t'en mieux ! Je vais voyager pour évoluer en temps qu'être humain devenir une personne meilleur dans le monde qui ma vu naître, rien à foutre d'être le meilleur dans mes rêves. Ça c'est à la portée de n'importe qui !

Se monologue lui avait fait gagner du temps il le sentait au fond de lui le virus se propageait vite, au moins Joy avait raison sur se point il était important de tester ses pouvoirs ...

Joy voulu répondre mais sentit ses membres engourdis avant qu'il ne soit trop tard, il était jeunes mais à dreamland c'était lui le plus vieux et il avait compris.

- Ne m'en veut pas amigo ... c'est pour la bonne cause.


Ça va tout va bien mesdames les féministes on a pas soigné la fille, elle continue de pissé le sang vous voyez on est sympa avec elle! (oui bon bien sûr dit comme ça)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joy Killamanjiro
Indiana Joy
Indiana Joy
avatar

Pouvoir : contrôleur des chiffres
Points de Puissance : 40 650 points
Points de Réputation : 56 500 points
Points du Membre : 741 points
Double Compte : Diavolo Mayor
Messages : 691

MessageSujet: Re: Euh...vous pouvez répéter la question ? [PV David]   Mer 7 Sep - 22:06

Le doc avait décidé de se la jouer prévenant. Il palpa et soigna le matheux sans demander son reste, et n'essaya pas de soigner Béatrice, qui semblait pourtant dans un sale état (sans blague). Joy sentit une présence étrange dans son corps, et pas du genre agréable, tandis que le doc le réprimandait. Oh, les nouveaux venus étaient si naïfs, qu'ils pensaient à mal et essayaient des coups fourrés. Il prit le temps de lui répondre le plus tranquillement du monde, à peine stressé. Le doc n'allait pas le tuer, juste un peu lui montrer qui était le patron. Quand t'es Tomoe, tout le monde ferme sa gueule, mais quand tu viens d'arriver, c'est plus compliqué.

- Tu pensais donc qu'on allait la torturer ? Non, c'était juste pour tester les limites de ton pouvoir, et son potentiel. C'est une voyageuse killeuse, elle se fera tuer aujourd'hui ou demain si elle ne décide pas de changer de vie. Nous, nous allions simplement l'utiliser pour t'aider. Pas moral, mais réaliste. Je ne torture pas pour le plaisir, mais je n'ai aucune sympathie ni aucune pitié pour les voyageurs killers. Toi aussi, un jour, tu devras y faire face, et tu deviendras comme moi, sans aucune sympathie ni pitié pour ces gens qui ont le mental renversé pour t'assassiner...Quant à devenir meilleur ou le meilleur, je crois que c'est une utopie. On ne peut que devenir ce que l'on souhaite, mais jamais le meilleur, ou meilleur. La preuve étant, en épargnant un assassin notoire, tu essaies d'avoir quelqu'un qui vit pour l'équilibre et la paix. Seulement la paix peut s'obtenir en faisant des actes dont on se passerait bien. Mais tu es jeune, les problématiques de Dreamland sont encore loin devant toi...comme je t'envie...

Il songea soudainement, tandis que son corps s'engourdissait, à l'image de ce voyageur à la croix sur le front. Il lui parlait de ça, c'était la vision de Deus. Leur échange allait être passionné et énergique, rempli d'arguments et de visions différentes de ce monde. Il comprit alors qu'il était trop tôt pour le rencontrer, la ville du monde réel n'était pas encore apparue, et il lui fallait des nuits comme ça pour se confronter à d'autres points de vue, d'autres existences...même si celles ci voulaient lui montrer les choses d'une manière encore moins pédagogues que les siennes.

- Peut-être que ce monde est fou, tu le sauras demain si des morts sont annoncés autour de Béatrice. Je ne comptais pas la tuer, ni la torturer...peut-être même, la faire changer d'avis, ou simplement la soigner...j'ai de la ressource mais...

La bouche s'engourdissait à son tour, il n'arrivait plus à parler mais souriait. Bon voyageur, il était content de l'avoir rencontré ce soir, de l'avoir testé, de l'avoir, en quelques sortes, poussé à bout, à des agissements qui seront habituels en des temps troublés. Il regarda le corps de Béatrice, et craignit immédiatement la réaction de ses frangins en sachant qu'il avait laissé une voyageuse killeuse sans prendre des informations ou la supprimer. La paix et l'équilibre exigeaient des actions pas forcément reluisantes, mais pas ce soir, pas maintenant. David était comme Joy à son arrivée, et comme Joy encore maintenant, un petit peu, avec moins d'illusions et plus de techniques...


Il se laissa engourdir et activa ses yeux verts pour rester à l'affût du moindre geste offensif. Il pouvait encore contre-attaquer, mais il y avait eu assez de combat pour ce soir. Sans se poser plus de question, Joy partit dans un monde de formules mathématiques, comme un jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Aru
Le Docteur
Le Docteur
avatar

Pouvoir : Invocateur des médicaments
Points de Réputation : 3 400 points
Messages : 45

MessageSujet: Re: Euh...vous pouvez répéter la question ? [PV David]   Dim 18 Sep - 18:01

Les mots du matheux résonnerait longtemps dans l’esprit de David, il était heureux de la façon d'on s'était fini les événements de ce soir sans qu'ils aient eu a verser plus de sang, il était heureux que Joy n'ai pas mal prix son "coups fourré" c'était la preuve qu'il pourrait lui faire confiance à l'avenir, le jeune Joy serait un exemple pour lui il devait devenir assez fort pour ne plus avoir besoin de compté sur les autres.

-"Je dois être capable de me sauver les miches avant de m'occuper de celle des autres."

David regarda les deux autres voyageurs des trois c'était lui le plus faible et de loin, pourtant il était le seul debout, cette situation était-elle une exception ? ou avait-il fait un "classique de Dreamland" ? Il avait hâte de le découvrir.

Il mit ses mains dans les poches de son pantalon, il avait déjà perdu une bonne partie de ses fringues cette nuit, ça aussi c'était peut être un "classique de Dreamland".

- Bon c'est par où, l'aventure?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Euh...vous pouvez répéter la question ? [PV David]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Euh...vous pouvez répéter la question ? [PV David]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vous pouvez pas me taper, j’ai des lunettes. || SKYLER
» MR. HRM Ҩ je vous déclare maintenant mari et femme, vous pouvez actualiser vos statuts facebook.
» Vous n'avez pas les os en verre, vous pouvez vous cogner à la vie ! - Edward Bird
» Ismaël, pour vous servir !
» Présentation d'un chat que vous pouvez boire, mais que va-t-il se passer ? //à finir//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Land Infinity RPG :: RP :: Première Zone :: Royaume des doutes-
Sauter vers: