AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Soirée Débridée [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Vladimir Icarus
Soleil
Soleil
Vladimir Icarus

Surnom : Le "Great-Rider"
Pouvoir : Invocateur de Chevaux
Points de Puissance : 24 500 points
Points de Réputation : 27 000 points
Points du Membre : 277 points
Double Compte : Lysandre Videl
Messages : 165

Soirée Débridée [Libre] Empty
MessageSujet: Soirée Débridée [Libre]   Soirée Débridée [Libre] I_icon_minitimeSam 28 Mai - 16:44


« Mais c'est super dangereux d'aller dans la Deuxième Zone alors que t'as à peine foulé le sol de la Première ! S'indigna Grani. »

Le petit cheval de trait virevoltait autour du visage exaspéré de Vladimir en agitant les pattes dans tous les sens. Le Great-Rider lui répondit en se grattant l'arrière de la tête, d'un ton allant de pair avec son expression faciale.

« Rah, la barbe. C'est toi qui m'a dit que t'étais curieux de voir pourquoi quelqu'un voulait faire de la concurrence à Deus, faudrait savoir ce que tu veux. Le type qui m'a refilé l'invitation doit être dans le coin, j'ai pensé à lui juste avant de m'endormir.
- Ouais mais à ce moment-là, j'avais pas à l'esprit que la Dream Box se trouvait ici... Qui sait comment tout ça va finir ?
- Ma parole, t'es un véritable trouillard, en réalité.
- Je ne te permets pas ! J'ai tout de même été une Créature Cauchemar ! C'est juste que regarde-toi... T'as encore jamais combattu et tu viens faire le fier par ici... Si tu te fais tuer, je disparais avec toi, alors non merci. »

D'un revers de la main, Vlad chassa la bestiole et choisit de l'ignorer malgré ses protestations. Depuis l'intérieur de la gigantesque boîte de nuit leur parvenait le tambourinement des basses et le bruit sourd de la musique. Il arrivait enfin au bout de la file d'attente, d'après ce qu'il pouvait juger. Plusieurs types avaient été refoulés par les vigiles et certains avaient tenté de se rebeller en faisant usage de leur pouvoir. Ces mêmes gaillards avaient pour la plupart fini en slip dans une ruelle adjacente, signe que la sécurité ne plaisantait pas. De toute façon le jeune homme n'avait pas l'intention de forcer le passage et était convaincu de passer sans le moindre problème. Il portait cette nuit une tenue sombre relativement classe, au col tout en fourrure épaisse, qui lui donnait des allures de dandy du futur.

Un petit groupe de nanas passa à côté de la queue et entra directement, sous les sifflements des lourdeaux. La file s'avança de quelques pas après que l'un d'entre eux ait dépassé les bornes de la patience d'un des vigiles en faction.

« Si t'avais un peu plus de poitrine, ça irait plus vite.
- Très drôle. »

Finalement, le tour du Great-Rider arriva. Il déballa le tract désormais chiffonné à outrance qu'on lui avait donné et le montra au type, une grosse créature tout en muscles à la mine patibulaire. En remarquant le symbole attaché à sa chemise, Grani s'agita.

« Je me souviens maintenant ! Fit-il en chuchotant. L'endroit est géré par David DJ-ETA, un ancien Lord du Royaume de la Lumière ! Comment j'ai pu oublier ça ? Ça change pas grand chose pour toi remarque, mais au moins on est sûr que c'est pas un traquenard. Mais pourquoi est-ce qu'il a organisé cette fête pendant la Celestia ?»

Vlad ne répondit pas. Le gars le détailla de haut en bas, fit mine de réfléchir, puis lui rendit son bout de papier et lui fit signe de passer en le prévenant simplement: « Gaffe à ce que fait ta peluche à l'intérieur. » Le jeune homme passa les portes de l'immense bâtiment en acquiesçant de la tête, sans faire attention à l'indignation de Grani pour avoir été qualifié de peluche. La musique se fit instantanément plus forte et il lui fallut quelques instants pour s'habituer au changement de luminosité.

Le Dancefloor était bondé, rempli de mecs et de nanas en train de se déhancher. Une énorme boule disco diffusait un kaléidoscope de couleurs sur les visage et les tenues, bleuissait les dents et les yeux. En haut, le Loft n'était pas moins fourni en peuple, et Vladimir nota d'un bref coup d’œil qu'un certain va-et-vient animait le fond de l'immense salle en direction de ce qui ressemblait à un jardin. Il choisit dans un premier temps de se diriger vers le bar, complètement surchargé de monde. Le temps que le barman daigne s'intéresser à lui, trois groupes lui étaient passés devant et même s'il avait déjà eu l'occasion de jouer des coudes en boîte pour commander son verre, il dut reconnaître qu'une telle foule était extraordinaire.

« Hey, tu veux un accès au carré VIP ? Entendit-il dire près de son oreille tandis qu'une main se posait sur son épaule. »

Il se retrouva face à une fille aux oreilles pointues dont le haut du visage était dissimulé par une longue frange verte, et dont l'énorme casque à musique mangeait les oreilles. Il suivit du regard la direction qu'elle lui indiquait et constata le coin calme où s'étaient réunis quelques groupes. Un troupeau de vigiles en gardaient l'entrée. L'ambiance là-bas était tout autre.

« Je sais pas, répondit-il en s'approchant à son tour de l'oreille de la créature. Je viens tout juste de devenir Voyageur, j'aurais pas vraiment ma place là-bas. Je connais personne, en plus.
- Hé, un nouveau ! On dirait pas ! Enfin, je veux dire par là que je me doutais que t'étais de la Baby sinon t'aurais tenté de participer à la Celestiafest. Même si y'a des Baby qui y participent aussi. Héhé ! Enfin bon.
- Heu... Ouais.
- T'es sûr de toi ? Je connais un des vigiles, ça pourrait aider ta carrière de Voyageur à faire un bond en avant d'être vu avec les pointures de là-bas.
- Tu viens pas de me dire que les Voyageurs les plus en vue se trouvent à la Celestiafest ? »

La fille marqua un temps d'arrêt, une moue ennuyée s'affichant sur ses lèvres.

« Bah y'en a quelques-uns qui n'y sont pas, et qui sont là. Sinon y'aurait personne au carré VIP.
- Ça fait sens.
- Fait gaffe ! Beugla soudainement Grani dans son autre oreille. Pourquoi est-ce qu'elle est insistante comme ça ?
- Qu'est-ce qu'elle a, ta mascotte ? »

Vladimir observa la créature en portant son verre à ses lèvres. Avec la musique, elle n'avait pas dû entendre ce que lui avait dit son Guide.

« Il se demandait pourquoi tu voulais tant que ça que j'aille au coin VIP. C'est vrai ça, pourquoi ?
- Pourquoi ci, pourquoi ça. J'voulais juste être sympa moi. Si tu veux pas j'vais pas insister, bonne soirée.»

La créature s'éloigna d'un pas agile, ses longs cheveux verts virevoltant derrière elle. Vladimir la regarde partir sans un mot, puis fronça les sourcils en direction de Grani.

« Elle avait l'air cool, cette fille.
- Hem. Peut-être que je suis trop suspicieux. Mais faut comprendre aussi, ma vie ne tient qu'à un fil avec toi !
- C'est pas vrai, t'es vraiment naze comme Guide ! Faut que j'aille m'excuser. »

Le Great-Rider s'élança à la suite de la fille, slalomant entre les danseurs tout en essayant de ne pas la perdre de vue. Sans parvenir à réduire la distance, il la suivit jusqu'à l'extérieur, découvrant ainsi l'Ibiza Garden. Il eut un instant d'arrêt devant la grandeur de l'espace et tout ce qui s'y trouvait. Suffisamment pour oublier de surveiller la créature, qui disparut de son champ de vision. Il poussa un soupir.

« Et voilà, maintenant elle est partie... C'est de ta faute.
- Regarde, tout le monde est en maillots de bain, ici. Y'en a même qui sont à poil !
- C'est vrai. Y'a pas mal de mecs torchés, aussi.
- Hooo, il est trop mignnnnoooon ! »

Vlad haussa un sourcil et se retourna, faisant face à une bande de filles en maillot de bains, Voyageuses et créatures, qui s'approchaient pour voir Grani de plus prêt. L'une d'elle s'accrocha à son bras et se pressa contre lui pour lui faire les yeux doux.

« On peut le toucher, dit ?
- On peut le caresser ? Renchérit une autre.
- Hé, lâchez-moi ! Vociféra le cheval de trait miniature en essayant d'échapper aux mains déterminées des clubbeuses.
- Faites-en bien ce que vous voulez ! Lâcha Vladimir dans un grand sourire.
- Argh ! Traître ! »

Abandonnant son Guide à son sort sous les piaillements des filles, le Great-Rider tourna son attention vers les bois qui tapissaient le fond du jardin. Il avait cru, l'espace d'un instant, apercevoir la créature à frange verte. D'un pas calme mais résolu, il décida d'en avoir le cœur net et se dirigea dans cette direction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou Watson
Little Doll ♥
Little Doll ♥
Lou Watson

Surnom : LittleDoll♥
Team : Essentiam Vitalem
Pouvoir : Invocatrice de poupées
Points de Réputation : 3 500 points
Messages : 73

Soirée Débridée [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Soirée Débridée [Libre]   Soirée Débridée [Libre] I_icon_minitimeMar 31 Mai - 16:56

Lou tenait toujours son invitation dans la main, en effet, sa poupée fétiche j'ai nommé Gertrude, l'avait plus ou moins harcelée et fait un magnifique monologue d'une bonne trentaine de minutes sur le fait que notre jolie blonde devait être plus sociable. Une soirée ?? Pouah, la dernière à laquelle elle avait été, était une fête organisée pour l'anniversaire de ses 19 ans. Elle avait fini dans la piscine , vide, en string et complètement torchée. Mais, contredire Gertrude était comme provoquer la mort en personne, donc Lou devrait se frotter à des inconnus toute la nuit.

Elle marchait vers la boite de nuit telle  une vache qui se rend à l'abattoir, elle était bien au dernier endroit auquel elle voulait être. Une voyageuse au long cheveux noir, au maquillage sponsorisé par  orange et à la mini-jupe si courte que ça avait dû être une chaussette dans une autre vie la regarder de haut en bas avec un regard mauvais. La blondinette lui lança un regard noir et murmura

Elle a un problème l'autre prosti-catin ??


La petite voyageuse, arrivant devant le vigile , qui devait bien avoir une quarantaine de centimètres de plus qu'elle. La musique était tellement forte que Lou pouvait l'entendre de là où elle était. La brune du début et sa basse cours passèrent devant la petite poupée sous les sifflements des mecs en chiens. La petite blonde, donna son prospectus au videur qui la regarda avec un air moqueur.

Ahahah, rend l'invitation à grande sœur et rentre chez toi mon chaton, c'est pas un endroit pour les fillettes ici
.

Lou remercia le ciel en se disant qu'elle pouvait enfin partir d'ici, puis elle se rappela le regard de tueuse de Gertrude. La blonde parti sans rien dire, se mit sur le coté , déchira le bas de sa jupe et retourna son haut, le dos nue devenu alors un décolleté tellement plongeant que Lou crut qu'elle allait mourir de honte. Après quelque coup de rouge à lèvre rouge pétard , de crayon noir  et de mascara, Lou retenta d'entrer, une bande de garçon la reluqua sévère, le rouge monta aux joues de Lou.  

Hey madame !  hey madame t'es bonne !!

Lou regarda le garçon droit dans les yeux, il devait avoir quelques années de plus qu'elle, mais sur le coup, elle avait l'impression d'être face à un gamin de 10 ans.

Non mais t'as trop crus toi,  bonne non mais je rêve! tu m'as prise pour une tarte aux pommes ou quoi ?? !!

La voyageuse tourna les talons, talons qui lui détruisaient déjà les minuscules saucisses cocktails qui lui servaient de doigts de pieds. Elle rentra dans la boîte, sans aucun commentaire du videur cette fois. Poussa deux trois personnes pour se frayer un chemin au bar et regarda autour d'elle. Voyageurs et créatures , discutaient, dansaient , et se bourraient la gueule. La musique bougeait pas mal, Lou scrutait chaque petits détails, au fond d'elle , elle cherchait n'importe quel personne qu'elle aurait déjà croisé et avec qui elle pourrait discuter un peu. Elle commanda un Mojito, mais vite oppressé par le monde, Lou décida de sortir dehors. A peine eut-elle posait un pied dehors qu'elle s'émerveilla devant la piscine, au final, la soirée de s'annoncer pas si terrible !

La jolie blonde s'assit sur un fauteuil en plastique blanc et sirotait tranquillement sa boisson avant d'être prise d'envie de faire un plongeon dans la piscine. Elle décida donc de trouver un endroit dans lequel elle pourrait se changer , s'mettre alaise tranquillou , elle regarda alors devant elle, des buissons pourraient éventuellement la planquer pendant qu'elle troque sa  petite culotte contre son maillot de bain. Lou se dirigea alors vers les arbustes où commença à mettre son maillot, une fois le haut mit, elle réalisa que   quelqu'un avait pris ses fringues et son bas de bikini, et qu'elle ne l'avait pas entendu apparemment ou que cette personne était très discrète et qu'elle ou il  ne lui laissant que sa culotte en dentelle,ridicule par dessus le marché et un mot.


«  Viens nous rejoindre au VIP si tu veux retrouver tes vêtements bien-sûr poupée ! XOXO »

Lou se décomposa devant le mot. Elle était coincée, en culotte , avec comme seule cachette un putain de buisson. A vrai dire elle projetait  de passer sa soirée là, à attendre que tout le monde soit trop bourré pour  notifier qu'elle était presque à moitié à poil, puis elle entendit des pas. Se mettant en tête qu'il s'agissait d'un pervers vicieux qui l'avait aperçu, Lou  donna un énorme  coup sac dans la tête de l'inconnu, quand elle regarda l'homme. La blonde  ne devait pas être très impressionnante , rappelons qu'elle fait un mètre 50 ,qu'elle a peur des papillons et avait la phobie des poupées.

T'as vachement une bonne gueule pour un pervers vicieux qui vole des vêtements de nana et les reluques...


Elle sourit au garçon, il n'avait vraiment pas l'air d'un voyeur , Lou s'en voulu un petit peu de l'avoir frappé aussi vite. Elle regarda le garçon plus en détaille, au point qu'il aurait presque put en être gêné. Il abordait un air calme, doux et même un peu rassurant. Elle réalisa qu'il n'avait rien fait et qu'il devait se demander qui était cette folle qui l'avait limite assommé.

Je...Je suis terriblement désolé de t'avoir frappé, je t'ai pris pour quelqu'un d'autre,un p'tit con a volé mes fringues.. j'espère que je ne t'ai pas fait mal...  

La blonde fit un sourire gêné, et essaya tant bien que mal de cacher sa culotte avec son sac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Soirée Débridée [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Soirée Débridée [Libre]   Soirée Débridée [Libre] I_icon_minitimeMer 1 Juin - 7:10

Oh oui! Eh bien ça c'est une fête pour Judy! La timide dans le monde réel n'est plus la même à Dreamland! Et si elle peux foutre le bordel dans une soirée comme celle-ci alors pourquoi pas? La jeune femme s'approcha donc de l'entrée, elle avait une jupe qui lui remontait au milieu des cuisses, un coup de vent et les mecs bavent. M'enfin, pour le haut elle avait un maillot déchiré noir avec un perfecto, tout cela surmonté d'une queue de cheval remontée, des talons hauts de cinq centimètres de couleur noir eux aussi. Précisions qu'elle avait mit une tenue relativement sombre pour sa soirée, elle était maquillée avec un rouge à lèvre couleur rouge sang et du mascara seulement. Seul petit hic à sa tenue, Alizée, son épée était toujours accrochée à sa ceinture.

Alizée, tu te tais ce soir ok? Ne va pas effrayer tout le monde en hurlant.

Tu m'prends pour qui? Je suis respectueuse moi. Allez amuse toi ma chérie.

... Arrête, on dirait que t'es ma mère!

L'épée pouffa de rire ce qui fit sourire la jeune voyageuse qui tendis son flyer au videur qui la scruta de bas en haut.

Qu'est-ce que tu fais? Dit le si tu me matte hein?

Le videur passa sa main dans son dos et la fit entrer dans la salle en l'accompagnant, en scrutant son beau décolleté. Judy secoua la tête, tous les mecs sont comme ça ou bien il y a des belles exceptions? Au moins, la demoiselle était sur le DanceFloor, bof, pas trop pour elle. La mémorisatrice n'aime pas tellement danser, elle poussa la main du videur en le remerciant de la tête et s'avança tranquillement vers l'extérieur. Trop cool! Y'a une piscine quoi, avec un bar et tout! Elle n'a jamais fait de grosses fêtes comme ça dans le monde réel, merci Dreamland!

Oh bordel! Y'a trop de musique ici, demain j'aurais une migraine merci Juju.

Ooooh mais tu sais pas t'amuser en vraiii?!

Quelques regards se tournaient en direction de Judy qui venait d'hurler comme pas possible. Elle qui voulait qu'Alizée soit discrète. L'épée ne manqua pas de le lui rappeler d'ailleurs.

Tu voulais pas être discrète?

Ta gueule ...

Violente en plus? Eh bien, t'inquiètes tu va te marrer. Fait toi des potes t'es encore une jeunette dans ce monde.

Judy retrouva un petit sourire discret et s'attarda sur une gamine qui hurlait et venait de frapper un homme un peu loin. Elle s'avança vers eux en mettant ses mains dans les poches de son perfecto qu'elle trouvait affreusement magnifique d'ailleurs. La demoiselle arriva quand la petite s'excusait et se plaignait de s'être faite volé ses vêtements, elle était en culotte et en haut de bikini la pauvre. En plus elle avait l'air tellement chou et faiblarde qu'elle donnait envie à Judy de l'aider... ah nan! Elle te passera pas son perfecto faut pas croire non plus!

Hey yo! Alors, vous fricotez bien tous les deux? Tu trouves pas qu'elle est un peu trop jeune pour toi?

Judy tapota l'épaule du beau gosse en lui souriant. Oh ouais c'est vrai qu'il était terriblement beau! La jeune femme souria à nouveau en regardant la petite fille, qui n'avait pas l'air d'être si jeune. Enfin, ce que je veux dire c'est qu'elle ne fait que 15 ans.

Nan j'rigole! Pourquoi t'es à moitié à poil et toi t'as l'air de chercher quelqu'un. Une fille que tu veux t'faire? Roh te caches pas les mecs comme toi ça passe pas inaperçu. T'es beau garçon.

Elle cherchait beaucoup la petite bête elle. Alizée était en train de se lamenter, elle croyait qu'elle pouvait se faire des amis comme ça?
Revenir en haut Aller en bas
Vladimir Icarus
Soleil
Soleil
Vladimir Icarus

Surnom : Le "Great-Rider"
Pouvoir : Invocateur de Chevaux
Points de Puissance : 24 500 points
Points de Réputation : 27 000 points
Points du Membre : 277 points
Double Compte : Lysandre Videl
Messages : 165

Soirée Débridée [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Soirée Débridée [Libre]   Soirée Débridée [Libre] I_icon_minitimeJeu 2 Juin - 13:42


Machinalement, Vladimir glissa une cigarette entre ses lèvres et l'alluma tout en marchant vers la zone boisée. Fourrant ses mains dans les poches, il évita un groupe de fêtards qui se déplaçait en travers de sa trajectoire et gagna tranquillement sa destination. Il eut un instant d'arrêt en pénétrant sous les branchages, tournant la tête de chaque côté dans le but de retrouver la trace de la créature. Un léger soupir s'échappa de sa bouche à demi-close tandis qu'il tirait une bouffée. Peut-être que seule son imagination lui avait fait voir sa crinière verte à travers les feuillages. Ne s'avouant pas pour autant vaincu, il continua de progresser dans les fourrés.

Shbim !

La cigarette se tordit et vola vers l'arrière en laissant une petite trace de suie sur sa pommette. Le coup n'avais pas été violent, mais le contact du cuir sur ses yeux lui occasionna une douleur piquante à la rétine, qui le força à se frotter les paupières et à pousser un grognement. En relevant la tête, le regard humide, il commença d'abord par froncer les sourcils et à chercher la source de l'attaque. Il fut d'abord perplexe en ne trouvant personne dans son champ de vision. Puis, il baissa le regard et comprit pourquoi. C'était une fille, de ces petites choses qui lui donnaient des allures de géant en se tenant à proximité.

« Un... pervers vicieux ? S'étonna le Great-Rider après qu'elle ait pris la parole. »

S'ensuivit un petit moment où elle le fixa en souriant. Fermant un œil et répondant à sa risette par une autre, le jeune homme se détendit. Il n'avait pas été la cible d'un quelconque adversaire, juste d'une fille de petite taille qui... Pourquoi elle était là d'ailleurs ? La réplique suivante vint répondre à son interrogation. Vladimir eut alors un léger moment de flottement, durant lequel il analysa la situation de la même manière qu'ont parfois les dessins-animés de montrer la lenteur d'esprit d'un personnage, avec des flèches clignotantes pour signaler la direction du regard. Ses yeux allèrent d'abord se poser sur le haut de maillot de bain. Ensuite, au niveau du sac à main qu'elle maintenait en tentant vainement de dissimuler le fait qu'elle était en culotte. L'expression de son visage changea subitement lorsqu'il comprit vraiment ce dont il était question et qu'il se rendit compte de l'indélicatesse de son regard. Il eut un mouvement de recul et émit un petit rire gêné en se frottant la tête, s'apprêtant à rassurer la fille.

Ce fut à cet instant que surgit des fourrés une autre protagoniste, déboulant comme un tempête. Tout juste plus grande que la première, elle devait être à peine plus âgée qu'elle, si ce n'est plus jeune. Vlad fut scié par ses invectives, à tel point qu'il en perdit ses mots.

« Heu... »

Il lui fallut un instant pour retrouver de la contenance, instant durant lequel il fixa les deux filles d'un air neutre, comme pour chercher un moyen de se tirer d'une situation qu'il jugeait inextricable. Finalement, il ferma les yeux et esquissa un sourire. A vue de nez, ses compagnes devaient avoir une demi-douzaine d'années de moins que lui et il devait bien faire deux fois leurs dimensions. Ce n'était pas les petites bêtes qui allaient manger la grosse. Il se retourna, écrasa son mégot et s'en alluma une autre. Ceci fait, il ouvrit la fermeture de sa veste, la retira et la tendit à la fille en culotte.

« Tiens. Vu notre différence de taille, si tu la refermes ça pourra te servir de robe. Un peu courte et un peu bizarre, mais je crois que c'est aussi un peu le code vestimentaire de la soirée et ça devrait faire l'affaire jusqu'à ce que tu récupères le reste. Il marqua une pause. Et t'inquiète, j'ai pas eu mal. Tu saurais me dire qui t'a volé tes affaires exactement ? »

A l'évidence, elle avait décidé de se mettre en bikini à l'abris des regards pour profiter de la piscine ou des jacuzzis, et le gars en avait profité pour la piéger en plein milieu du changement de tenue. Pas très fair-play. Ça méritait ou de sincères excuses, ou quelques patates dans la bouche. En enchaînant, Vlad se tourna vers la seconde fille et lui adressa un grand sourire chaleureux.

« En fait t'as presque raison ! Je cherche une fille, mais c'est surtout pour m'excuser d'avoir été un peu rude avec elle. C'est pas comme si c'était vraiment de ma faute, ajouta-t-il en affichant une mine contrarié au souvenir de l'attitude de Grani, mais je suis quand même un peu responsable. D'ailleurs, l'une de vous deux l'aurait pas vue ? C'est une créature aux cheveux verts, elle porte un gros casque à musique sur les oreilles. J'ai cru l'avoir vue dans le coin, c'est pour ça que je suis venu. »

Il termina en s'apercevant que les présentations n'avaient pas été faites.

« Sinon... Je m'appelle Vladimir, et vous ? »

En posant sa question, il prit conscience qu'il s'adressait à deux Voyageuses dans le monde des rêves. C'était peut-être bien l'une des premières fois que ça arrivait. Il avait bien croisé des Voyageurs depuis sa première nuit, mais il n'avait jamais vraiment eu l'occasion de discuter avec eux. Cet échange l'amena immédiatement à considérer le fait qu'il se trouvait dans un cercle privilégié et que si tout lui paraissait naturel, rien ne l'était vraiment. En fait, l'idée le tourmenta quelques secondes. Le naturel du garçon intervint rapidement et la chassa. Tout se passerait bien. Dreamland était un coin d'aventures et de découvertes.

C'est pas la peine de se prendre la tête avec ça.

A peine eut-il formulé cette résolution qu'une voix retentit des fourrés, trois silhouettes émergeant simultanément à quelques pas de là.

« T'entends ça, Blade ? »

Le nommé Blade cracha parterre et s'avança d'un mètre en direction de Vlad et des filles. Il affichait une mine amusée, les traits soulignés par sa longue crinière blonde et sa barbe de trois jours. A sa droite se tenait celui qui venait de prendre la parole, un type épais, à la tignasse filasse, plus grand que Vlad d'une bonne trentaine de centimètres. Un véritable colosse. Pour finir, le troisième d'entre eux arborait une mine ennuyée, comme s'il était gêné d'être ici. De petite taille, il observait le Great-Rider et ses compagnes d'un œil faiblard. Tous les trois arboraient des tenues riches, digne des clubbeurs les plus argentés.

« Ouais... Il est marrant l'ahuri. Vladimir... C'est ça hein ? Un véritable chevalier, ma parole. J'espère que la veste te tient chaud, ma jolie. Il termina sur un ricanement à l'intention de la petite blonde.
- On peut aussi partir, Blade... Risqua celui qui n'avait pas l'air tranquille. On a mieux à faire.
- Ah ah ah ! S'esclaffa l'intéressé. Dire que l'idée vient de toi ! Jamais t'assumeras. »

Vlad ne pouvait pas se méprendre sur leur attitude. Pour avoir sillonné toutes les rues et ruelles de Californie, le jeune homme ne la connaissait que trop bien. Instinctivement et dans un mouvement de protection, il se positionna entre eux et les filles.

« Vous êtes qui, vous ? S'enquit-il après avoir tiré une bouffée.
- Ha... C'est vrai qu'on s'est pas présentés, Vlad. Tu permets que je t'appelle Vlad hein ? Oui, non ? Bah, j'm'en branle en fait. Moi c'est Blade. Le grand, c'est Slice. Et celui qui fait dans son slip, c'est Hack.
- Vous voulez quoi ?
- A la base on voulait juste s'amuser un peu avec ta jolie copine et l'inviter au coin VIP, enchaîna le gros. Mais Hack a insisté pour la mater pendant qu'elle retirait sa culotte. Ce type est un putain de voyeur mais c'est notre pote, alors on a dit oui.
- Les gars ! S'indigna le fameux Hack. Pourquoi vous leur dites ?
- Ha ha ha ! Ouais mais le souci c'est qu'elle s'est rendue compte qu'on avait pris toutes ses fringues avant de le faire, du coup on a été baisés. Mais c'est pas grave, parce qu'après vous êtes arrivés, toi et ton autre copine. Et là j'dois dire qu'on s'est régalés. Pourquoi tu lui as demandé si elle savait qui lui avait pris ses fringues, Vlad ? Hein ? Tu pensais peut-être pouvoir jouer les héros pour mieux te la farcir après ? Peut-être même que tu visais les deux nanas en même temps ? Alors, on est là en face de toi. Les mecs comme toi me rendent dingue. Tu vas faire quoi l'ahuri ? »

Silencieusement, le Great-Rider retira sa clope, la jeta parterre et l'écrasa du talon. Il esquissa un petit sourire et carra ses mains dans les poches, en toute désinvolture.

« J'ai pas entendu. Lâcha-t-il simplement. »

Les trois types restèrent un moment muet, ne comprenant vraisemblablement pas où leur interlocuteur voulait en venir.

« Quoi ?
- J'ai pas entendu vos excuses à la jeune fille. »

Nouveau moment de flottement, à l'issue duquel Blade et Slice partirent d'un long fou-rire, tandis que Hack se tenait la tête en ne pouvant retenir un sourire moqueur.

Pas d'excuses... Ce sera les patates.

« C'est le moment de voir ce que tu vaux, Pooka ! Je t'invoque ! Fit-il en désignant ses adversaires du doigt. »

Instantanément, les autres s'arrêtèrent de rire et adoptèrent une position de combat... Mais rien ne se produisit. Il y eut alors un autre long moment de silence très gênant au cours duquel Vladimir resta en suspension, l'index dressé et le bras tendu vers les types. On aurait presque pu voir une énorme goutte de sueur style manga apparaître sur la tête du jeune homme.

« Alala... Fit soudainement Blade en se redressant et en passant la main dans ses cheveux à la manière d'un mannequin L'Oréal. Pendant un instant j'ai cru que t'étais vraiment un invocateur et que t'allais nous la faire à l'envers. Allez, dégage le novice. »

L'action suivante se déroula en un éclair, pourtant Vladimir crut la voir au ralenti. Blade fit un bond dans les airs, tourna sur lui-même et lui décocha un coup de pied d'une fulgurance incroyable. Le choc le projeta au-dessus du sol et lui fit traverser les bois en sens inverse, faisant danser une volée de feuilles sur son passage. Il alla voler jusque dans le jacuzzi le plus proche de la bordure, dont l'apesanteur du contenu amortit sa chute. En remontant à la surface tel une planche, sa première vision fut celle de Grani virevoltant au-dessus de lui, vraisemblablement débarrassé de ses groupies.

« Hé ben ! Fit le petit cheval volant. Tu m'abandonnes deux minutes et tu te retrouves directement dans les emmerdes ! »

Encore abasourdi par la violence de l'impact, un coup d’œil à la ronde lui permit de voir que les occupants du bassin s'étaient rassemblés autour de lui pour voir qui c'était et tenter sans doute de comprendre pourquoi il arrivait du ciel. Au bord, l'ultime surprise se présenta sous les traits de la créature à frange verte, finalement retrouvée. Elle lui adressa un sourire gêné et lança:

« Tu sais, je suis à peu près sûre qu'il est interdit de se battre dans l'enceinte de l'établissement... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou Watson
Little Doll ♥
Little Doll ♥
Lou Watson

Surnom : LittleDoll♥
Team : Essentiam Vitalem
Pouvoir : Invocatrice de poupées
Points de Réputation : 3 500 points
Messages : 73

Soirée Débridée [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Soirée Débridée [Libre]   Soirée Débridée [Libre] I_icon_minitimeMar 7 Juin - 10:49

Le garçon percuta la situation, après avoir regardé Lou et sa superbe culotte, il rigola gêné, la blonde elle vira au rouge tomate, la situation était plus que gênante. Aux yeux de Lou la situation ne pouvait pas être pire. Ah si, une autre fille arriva. Elle était plutôt jolie et bien habillée. La fille demanda aux deux jeunes gens si ils étaient en train de se fricoter dans les buissons.  La blonde crue qu'elle allait s'étouffer sur le coup. C'est après la réflexion de la fille sur l'âge qu'elle lui donnait que Lou fut embarrassée. C'est vrai qu'elle n'était pas bien grande, pas bien épaisse et qu'elle avait gardée son visage et son regard d'enfant, mais elle s'habituait à la situation qui était plus ou moins récurrente.

«Trop jeune»  c'est pas comme si j'allais avoir 20 ans dans quelques mois...


Après lui avoir demandé pourquoi elle était à poil, Lou se fit la réflexion qu'elle ne savait pas si la fille était  franche, ou impolie. Le garçon, lui après avoir rallumé une clope, donna sa veste trois fois trop grande pour Lou. La veste en cuire avait l'air d'avoir beaucoup servit, elle avait des odeurs de cigarette lointaine et de cheval?? Lou en avait fait plus jeune, sa garce de grand-mère l'avait forcée a pratiquer un tas d'activités, du violon à la danse, jusqu'au cheval, l'une des rares activités qu'elle avait bien voulu  faire après ses 15 ans.  Enfin, la blonde ferma la veste du garçon et lui fit un grand sourire.

Merci beaucoup!


Il lui demanda ensuite si elle avait vu les personnes qui lui avaient prit ses vêtements, la blondinette haussa  les épaules, elle avait une tête neutre, mais une lueur diabolique passa sur ses yeux quelques secondes.

Non je ne l'ai pas vu, mais si je l'avais vu, ce connard ne serait plus de ce monde…


Il leurs dériva ensuite la créature qui cherchait, Lou ne l'avait pas vu, elle fit non de la tête. Le garçon se présenta, La blonde sourit doucement

Moi c'est Lou !

Lou eu a peine  le temps de finir sa phrase qu'une voix vint couvrir la sienne. Une voix de garçon. La blonde fronça les sourcils, ce n'était pas un, mais trois garçons tous plus impressionnant les uns que les autres.
L'un aux cheveux longs et à la barbe blonde, un tout petit qui devait avoir une dizaine de centimètres de plus que Lou était maigrichons, il avait le regard de faible,  comme si il était le petit chien chien du mec à la chevelure de Raiponce  et de l'autre gros molosse, un type qui était plus grand que Vlad, il bouffait Lou et l'autre fille du regard, Il ne fallut pas longtemps à Lou pour les reconnaître, c'est eux qui l'avait sifflée à l'entrée. Il avait des tenus de riche, le genre de petit fils-fils à sa mémère que Lou détestait.  Après que « Princesse blonde et sa chevelure magique »  ce soit foutue de la gueule de Vlad, Il demanda à la blondinette si elle avait bien chaud dans sa veste. Lou le regarda amusé et fit un sourire des plus ironique.

C'est drôle, mais si j'étais toi je m'occuperai plus de retrouver mon diadème ou à la limite d'aller chez le coiffeur, que de savoir si des meufs on chaud dans leurs vestes.


Le blond envoyait des éclairs, c'est sûr il n'avait pas apprécié, Lou soutenu son regard, jusqu'à ce que le mec aussi épais qu'un ficello prenne la parole, il demanda à « Raiponce » et a « Hodor » Si il pouvait dégager, mais Lou se disait que  la fête ne faisait que commencée. Quand Princesse Magique parla d'assumer, Lou commença à comprendre. Vlad lui, se mit devant les filles, comme si il avait compris les intentions des garçons. La petite Poupée le regarda, elle était à deux doigts d'invoquer Ginette ou Gertrude pour en finir une bonne fois pour toute avec cette bande d'hurluberlu
qui commençaient à la faire chier sérieux.

La bande de bras casser se présenta, Lou préférée garder leurs surnoms parce que un, ça leurs allaient super bie, et que deux, elle en avait rien à foutre d'eux alors pourquoi retenir leurs prénom??  C'est quand Hodor révéla que de base c'était l'autre asperge qui voulait la mater elle et son petit cul bien rose et qu'ils avaient dit oui, que Lou commença à voir rouge. Elle se retenue de foutre une claque à Ficello, mais Raiponce, commença à se foutre à nouveau de la gueule de Vlad', et lui demanda si au final son objectif final n'était pas de se faire Lou, et l'autre fille avec au passage. Le garçon demanda alors à la bande de pourrie gâter de faire leurs excuse à la petite blonde, elle ne rigolait plus, plus du tout même.

En même tant vous avez vu   leurs têtes?? La dernière fois qu'ils ont du pécho c'était sans doute à la découverte de l'Amérique... C'est pas étonnant qu'ils finissent par mater, cela dit, l'argent de papa et maman vous permet pas de vous payer une des jolies filles qui se dandinent sur leurs barres ??


Lou et Hodor se fusillait du regard.   C'est sûr, il ne lui suffirait que d'une pichenette pour envoyer la petite blonde au tapis.
Personne ne s'excusant, Vladimir décida d'invoquer un dénommé Pooka, Lou attendit et...rien ne se passa. Il eu alors un énorme blanc. La blonde sourit faiblement au garçon et pausa une main sur son épaule, comme pour le soutenir, c'est vrai, il n'avait rien demandé et sans lui, cette bande d'enflure aurait gardé ses vêtements. Enfin bref, les trois jeunes étaient dans une position plutôt délicate. De plus, Princesse Magique Raiponce vint en remettre une couche en se foutant de la gueule de Vlad. La blonde s’apprêtait à riposter quand  Blade fila un énorme coup de pied au jeune homme qui fut projeté dans les airs, telle une mouche à qui on aurait mit une pichenette. On pouvait dire qu'il l'avait envoyé Vlad-dinguer ! Non ? D'accord...
Lou tira une tête de six pieds de long .

VLAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAD !


A c'est sûr, il devait avoir la trace des pompes de l'autre princesse quelque part ! Lou regarda la fille, dans sa tête Vlad voudrait sa vengeance sur Blade, et Lou bah elle devait buter Ficello...Question de principe ! Elle était tout de même inquiète, elle espérait que le garçon ne c'était pas fait trop mal, mais elle ne pouvait pas perdre de temps sur ce coup là, c'était maintenant où jamais.  

Je prends Ficello si ça te dérange pas, c'est lui qui a ma culotte.

Ça faisait environs 2 mois que Lou ne c'était battu avec personne, elle avait évitée tout contact avec les autres, par peur, la menace du meurtrier de Alice l'affectée toujours, ce taré était encore dans la nature, Lou avait alors essayée d'être la plus discrète possible, de ne pas faire parler d'elle. Mais c'était fini, elle venait de réaliser qu'elle en avait marre, l’adrénaline parcourait  son corps frêle.  Elle s’apprêtait à invoquer Ginette, quand la main d'une créature  retenu son maigre poignée. Elle devait être arrivée avant, mais Lou était tellement perdu dans ses pensées qu'elle ne l'avait pas calculer.  Elle regarda qui l'accompagnait, à sa surprise c'était Vlad et un petit poney avec des ailes comme ceux des figurines qu'elle collectionnait petite. Le garçon était trempé jusqu'au os, Lou lui lança un petit regard d'encouragement ainsi qu'un sourire.  Elle reposa son regard sur la créature, qui avait dû l'accompagner  , c'était sans doute d'elle qui parlait avant qu'ils se fassent embêter!! La créature à frange tenait encore fermement le poignet de la blonde.

Arrête ça blondinette parce que un, la baston est interdit  ici et deux, que tu bottes le cul de l'autre blond passe encore mais pas celui de mon petit ami.

Lou fronça les sourcils, elle était estomaquée, Ficello son petit ami?? Alors c'était possible d'avoir quelqu'un en ayant une gueule et un mental pareil???  

L'autre cure dents c'est ton petit ami...?? Alors les miracles existent...

La fille à la frange verte fit semblant de vomir.

Mais non pas lui, non mon copain c'est Slice-chéri !

La fille à la frange verte alla se blottir dans les bras de la doublure de Hodor. Lou sentait que son mojito avait envie de sortir pour exprimer son dégoût à la vue de la magnifique fille qui embrassait goulûment...ça ?

Y a des couples pas assorties c'est sûr, mais alors vous...Enfin bref, c'est l'heure de la castagne !!

Lou attacha ses cheveux, une lueur mauvaise dans le regard , ils l'avaient pas mal soûlé eux, puis vu comment elle c'était fait ridiculiser elle n'avait pas l'intention d'en resté là ! Elle n'avait même pas le temps de prononcer le nom de Ginette que celle-ci était déjà là. La poupée était petite, elle avait des anglaises acajous et de grands yeux vert,   c'était une vieille poupée vintage, qui aurait pu appartenir à une petite fille du siècle dernier.

Bonjour madame Lou, que puis-je faire pour vous ??

Madame...c'est bon j'ai pris 30 ans en 20 secondes...LIGOTE LE SALAUD QUI A PRIT MA CULOTTE!!!!

Déjà pourrais-tu avoir l’obligeance de  m’apprendre pourquoi une jeune femme de ta classe sociale fréquente  dans ce genre d'endroit...Avec un maquillage si voyant et une tenue si légère....

Je vais la baffer....

Lou était en pleine bagarre et elle arrivait à se prendre la tête avec sa poupée. Quelques personnes avaient les yeux fixés sur elle. Elle en avait conscience, si elle voulait avoir l'air plus crédible et faire augmenter sa popularité, elle devait se débarrasser de l'autre ficello.

Dis moi Ginette, si je me trompe pas tu es bien sous les ordres de Gertrude...Que dirait-elle si elle savait que tu refuses de coopérer...

La poupée fit la moue et l'instant d'après, un lot de corde vint serrer ficello, les cordes se resserrant telle un boa sous les ordres de Ginette. Lou fit un grand sourire.

C'est très simple mon grand, soit, tu me rends mes fringues, toi et tes potes disparaissez et on en parle plus, soit je fais resserrer les cordes jusqu'à ce que tu te transformes en rôti, et en prime je te jette dans la piscine... Tu as déjà vu Titanic ?? Parce que si tu veux je peux même te refroidir l'eau....  

Alors qu'elle demandait à Ginette de serrer, mais une cage de  apparue autour de la jolie petite blonde. Les barreaux de fer se refermaient autour d'elle comme des crocs, elle était fine elle arriverait peut-être à passer au travers. Mais dès qu'elle toucha la cage une sorte de brûlure lui parcouru le bras, elle essaya de retenir un hurlement strident qui lui échappa malgré elle. La blonde tomba à genoux dans la cage. C'était quoi ça??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Soirée Débridée [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Soirée Débridée [Libre]   Soirée Débridée [Libre] I_icon_minitimeSam 11 Juin - 16:33

Le beau jeune homme adressait un sourire chaleureux à Judy, gagné! Elle avait réussie à faire sourire un gars, donc elle n'est pas moche et elle pue pas donc c'est bon! Cette soirée devrait normalement bien se passer ... c'était ce que la Memory Girl pensait. Alors, il cherchait une fille? Ah ok d'accord, enfin ça ne voulait sûrement rien dire n'est-ce pas? Judy fit une tête désolée et tourna la tête de gauche à droite en signe de non, elle n'avait véritablement pas vue cette fille à frange de couleur. Il se présenta ensuite sous le prénom, Vladimir. La jeune demoiselle qui avait apparemment presque vingt ans se nommait Lou.

Eh bien moi c'est Judy et ...

La jeune fille ravala son dernier mot qui était le prénom de son épée. Elle avait comprit que les artefacts comme ça sont ultra rares, et se balader avec n'est pas donné à tout le monde. D'autant plus qu'ici elle est dans une fête où tout genre de voyageurs et créatures peuvent s'y trouver. Cela peut donc devenir très rapidement assez dangereux.

Et ... c'est très joli comme prénom "Lou" et Vladimir aussi d'ailleurs!

Judy passa sa main droite dans ses cheveux qu'elle avait attaché quelques minutes plus tôt. Soudain, un groupe de racailles sortirent des fougères, des buissons, bref appelez ça comme vous voulez! C'était apparemment eux qui avaient volés les vêtements de la petite Lou. S'en prendre à une femme sans défense, c'est mal! Et ça, Judy n'allait pas laisser passer. Pourtant, elle s'était jurée de ne pas dévoiler trop rapidement ses pouvoirs mais la nuit prenait une toute autre tournure. Déjà, un homme envoya valser Vlad dans la piscine.

Putain Vlad!

Et dire qu'il avait essayé de faire une invocation. Pourquoi avait-il échoué? Tout se passait tellement vite que Judy n'osait pas parler. Elle n'était qu'une gamine à côté d'eux. Lou décida de se battre contre le maigrichon qui ne réagissait pas ou peu aux dires de ses compagnons. La demoiselle allait donc devoir se battre contre le mec qui faisait deux fois sa taille. Il commençait à fumer ... attendez à fumer? Mais c'est quoi le pouvoir de ce mec?

Attends .... t'es sérieux gros lard?

De l'acide coulait le long de ses bras. La demoiselle recula de quelques pas et dégaina son épée. Elle allait devoir combattre elle aussi. Bon, Judy se mit en avant et donna un coup d'épée dans l'acide. Alizée fit un léger grincement en poussant un léger cri.

Alizée!

Putain, cet acide est trop dangereux! Il m'a atteint!

Judy releva la tête et se prit un simple coup de poing sans acide, elle tomba sur les fesses et mit un peu de temps avant d'ouvrir les yeux. Elle avait à présent, en face d'elle, la demoiselle aux cheveux verts. Alors le grand monsieur muscle a une copine? Lou fit une remarque qui fit bien rigoler la Memory Girl se releva d'un coup.

Je suis totalement d'accord avec toi! Vous n'êtes pas compatible, désolé ma belle!

Les combats reprirent de plus bel, Lou s'attaque à celui qu'elle nommait Ficello en combattant avec des invocations. Deux invocateurs alors? Judy quant à elle s'approcha du couple et donna un coup du dos de la lame à la nuque pour la faire tomber dans les vapes. L'homme devint d'un coup véritablement furax, du genre à vouloir déchirer la tête de la demoiselle.

Désolé mais ...

Judy donna un faux coup d'épée vers le haut, l'homme voulut la bloquer en hauteur mais fut surpris de voir l'arme arriver vers le bas.

Coup baaaas ahah!

Depuis son arrivée à Dreamland elle avait appris à mieux contrôler son arme et devenir plus agile avec. De quoi bien pouvoir toucher l'ennemi. Elle tourna ensuite la tête vers Lou qui ne pouvait plus bouger, elle était bloqué à cause de son adversaire. Le gros musclor sauta sur la jeune fille pour essayer de l'étrangler. Judy lâcha son épée et pointa son index gauche sur le grand et son index droit en direction de Ficello.

Nightmare Memory et Flash Memory!

La demoiselle envoya une vague de mémoire sombre sur le grand qui écarquilla les yeux et retira ses mains. Il les plaqua sur sa tête et recula en commençant à serrer les dents et à pleurer. Quant à l'agresseur de Lou il jeta sa tête en arrière et dissipa d'un coup son attaque. Il était victime de flashs violents dans sa tête, ce qui lui donnait d'affreux maux de têtes. Judy releva Lou et se mit devant elle.

Je m'étais promis de pas utiliser mon pouvoir si tôt! Alizée, t'es prêtes?

Ouais! Mais ne me parle pas, restes concentré sur tes attaques et maintiens les le plus longtemps possible.

La demoiselle serrait les poings, elle avait encore les bulles de couleur aux extrémités de ses doigts rappelant le Flash Memory et le Nightmare Memory. Elle continuait d'intensifier le Flash pour rendre inactif Ficello et intensifiait aussi son Nightmare pour permettre à Lou d'attaquer le colosse.

Lou! Attaque le colosse autant que possible ... je les maintient pendant ... trente secondes! Ne t'occupes pas de Ficello, je le réduit à de puissants maux de têtes pour l'instant.

Lou devait utiliser sa plus puissante technique là maintenant pour se débarrasser du grand qui n'était pas mal fort. Judy reculait légèrement sans aller trop loin pour que ses techniques fonctionnent toujours, elle remarqua que la fille aux cheveux verts se relevait. Ils étaient mal, il fallait que Lou réagisse, et très vite!
Revenir en haut Aller en bas
Vladimir Icarus
Soleil
Soleil
Vladimir Icarus

Surnom : Le "Great-Rider"
Pouvoir : Invocateur de Chevaux
Points de Puissance : 24 500 points
Points de Réputation : 27 000 points
Points du Membre : 277 points
Double Compte : Lysandre Videl
Messages : 165

Soirée Débridée [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Soirée Débridée [Libre]   Soirée Débridée [Libre] I_icon_minitimeJeu 16 Juin - 8:47


Saisissant la main tendue de la créature, Vladimir sortit de l'eau. Il était complètement trempé, ses cheveux retombant bêtement sur son visage à la manière d'une salade rouge. Après s'être brièvement ébroué et avoir fait l'usage d'une serviette qui se trouvait là pour s'essuyer le visage, il contourna la fille et se dirigea à pas pressé en direction de la zone boisée. Elle lui emboîta le pas.

« Je me répète peut-être, dit-elle, mais quoi que tu t'apprêtes à faire, réfléchis bien. On a pas le droit de se battre ici.
- Y'a deux filles qui ont besoin de moi.
- Bah, intervint Grani, je sais pas qui t'a expédié dans les airs, mais que tu sois avec elles ou pas ne risque pas de changer grand chose à leur sort, Vlad. »

L'intéressé ne répondit pas, il se contenta d'avancer en produisant des bruit liquides à chaque fois qu'il posait le pied sur le sol. Un bref échange avec la créature s'ensuivit, au cours duquel il apprit qu'elle s'appelait Knup et qu'elle provenait d'un royaume proche de la mécanique. D'abord intrigué par ses origines et les spécificités de ses pouvoirs, son attention fut détournée par les éclats de voix qui leur parvinrent à travers les feuillages. Tout en écartant des branches trop longues d'un geste du bras, le Great-Rider adressa un regard de côté à son Guide.

« J'ai essayé d'appeler Pooka, ça a pas marché.
- Tu l'as appelé comment ?
- Bah je l'ai appelé, quoi. C'est pas comme ça qu'il faut faire ?
- T'as pas débourré le cheval, andouille. Si tu fais pas le débourrage, t'as aucune chance d'invoquer.
- Ha, tu crois pas que t'aurais dû me le dire avant ? Je suis censé faire ça comment ?
- Si tu veux, c'est un terme qu'on a toujours utilisé pour désigner le mouvement que fait l'Invocateur de Chevaux pour appeler son cheval. Normalement un véritable Great-Rider sait ce qu'il faut faire instinctivement. T'es pas du genre à cogiter des masses, donc ça devrait pas te poser trop de problèmes de faire appel à tout ça.
- Ça m'aide vachement, termina Vlad en se frottant l'arrière du crâne d'une mine ennuyée. »

Ce fut à ce moment que Knup les dépassa d'un pas preste, tandis qu'ils débouchaient sur l'endroit où avait lieu la petite bagarre. Vladimir eut un moment d'arrêt au moment où la créature stoppa le mouvement de la petite blonde. D'abord, il pensa qu'elle voulait simplement épargner à tout le monde de devoir rendre des comptes à la sécurité de l'établissement. Mais la suite des événements prit une tournure inattendue, notamment lorsque Knup alla directement retrouver le gros à chevelure filasse pour se blottir contre lui. Tout alla ensuite très vite, à tel point que Vladimir n'eut le temps que de se griller une cigarette tandis que les événements s'enchaînaient.

« T'as vu la petite poupée ? Elle au moins elle sait invoquer les créatures qui lui ont offert leur pouvoir ! Et l'épéiste, elle fait des trucs super cools !
- Ha ha ha ! Rit le jeune homme en prenant subitement conscience de quelque chose. Elles ont pas besoin d'être protégées ! Ici, tout le monde ou presque peut se défendre tout seul.
- Je vois pas ce qu'il y a de marrant. Jusqu'à maintenant tu fais pas franchement honneur aux Great-Riders du passé.
- Mh... »

A ce moment, Vladimir n'écoutait plus vraiment son Guide. Quelque chose le titillait, sans qu'il parvienne à mettre le doigt dessus. Du coin de l’œil, il observait Knup se remettre doucement du taquet distribué par Judy. Puis, venant de la gauche, un éclat métallique brilla dans le champ de vision du jeune homme. Il eut tout juste le temps de se baisser pour éviter le coup de pied de Blade-Raiponce, et fit un bond en arrière pour mettre un peu de distance entre eux.

« Je suis toujours là, l'ahuri, fit le type en agitant sa crinière.
- Sans blague. »

Le regard du Great-Rider descendit sur la jambe de son adversaire, pour remarquer quelque chose qui lui avait échappé la première fois. Il y avait là tout un réseau de filaments électriques et de pièces métalliques, un trésor de technologie qui devait sans doute expliquer la puissance avec laquelle il avait pu l'envoyer voler quelques instants plus tôt. Instinctivement, il fit le rapprochement avec ce que lui avait dit Knup sur ses propres origines et cette intuition renforça en lui le sentiment que quelque chose ne tournait pas rond.

Ok... Songea-t-il. Puisqu'on a pas le droit de se battre, on va juste dégager. J'peux pas cogner ces types et laisser Knup avec eux sans connaître toute l'histoire.

Il évita un autre coup du blond, et laissa sa volonté de tirer les choses au clair guider ses gestes. Sans même y penser, il ferma le poing droit et dressa son avant-bras vers le ciel, tout en empoignant fermement son biceps de la main gauche.

« Celeris ! »

Dans un nuage nimbé de lumière, poussant un hennissement qui retentit en écho tout autour d'eux, le grand étalon blanc apparut au beau milieu du lieu de l'affrontement, interrompant brièvement les combats.

« Et bah voilà ! Parut presque étonné Grani en s'agitant autour du cheval. Y'a peut-être moyen de faire quelque chose de toi au final ! »

Vlad profita de cet instant d'hésitation pour bondir par-dessus la croupe du coursier et l'éperonner. L'animal se cabra avant de s'élancer en direction de Judy. Le Great-Rider la saisit par le bras au moment même où elle demandait à l'Invocatrice des Poupées de se focaliser sur le petit-ami de Knup. Il la souleva du sol sous l'impulsion du galop naissant de Celeris et la flanqua à plat ventre devant lui. Usant d'un claquement de langue contre son palais, il fit faire demi-tour à sa monture et fonça droit sur Lou, qu'il saisit de la même façon à présent que la cage qui l'entourait s'était évanouie dans l'atmosphère.

Il posa la petite blonde par-dessus la petite épéiste, ce qui les plaçait toutes les deux dans une position assez incongrue, mais ne chercha pas à calculer leur confort. L'action se déroulait très vite, et il lui restait une chose à faire. Droit dans la course du cheval se trouvait Knup qui se relevait, un peu fébrile. Une pression des jambes sur les flancs de Celeris suffit à le faire accélérer au moment où Slice tentait de s'interposer. Le gros n'eut pas le cran de subir la charge et s'écarta juste avant l'impact. Se penchant sur le côté, Vladimir tendit la main en direction de la créature à frange verte alors qu'il arrivait à son niveau. Sans en avoir la certitude, il eut presque l'impression que Knup s'en empara d'elle-même quand il l'empoigna. N'ayant plus de place à l'avant, il la souleva de manière à la faire atterrir sur la croupe. Il se soucierait plus tard de la réaction des Voyageuses lorsqu'elles se rendraient compte de la présence d'une adversaire à leurs côtés. Avec ses trois passagères et Grani qui volait près de son visage, Vladimir fit détaller Celeris.

Le poids de quatre cavaliers, quand bien même trois d'entre eux fussent des filles particulièrement légères, n'allait pas tarder à s'en ressentir sur la qualité du galop de l'animal. Il fallait donc trouver un moyen rapide et efficace de semer les poursuivants. Lorsqu'ils débouchèrent sur la terrasse des bains, des cris d'exclamation accueillirent la venue du grand étalon. Plusieurs clubbeurs s'agitèrent, certains prenant peur. Derrière, les cris agressifs de Blade, Slice et Hack retentissaient. D'un coup de talon, Vlad fit avancer Celeris. Il franchit un jacuzzi d'un bond sous les cris de filles affolées et fonça à travers l'Ibza Garden, les trois voyageurs-voyeurs sur les talons. La percée du cheval immaculé fut pour le moins remarquée, et bouscula d'un coup d'un seul l'ambiance détendue de la soirée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou Watson
Little Doll ♥
Little Doll ♥
Lou Watson

Surnom : LittleDoll♥
Team : Essentiam Vitalem
Pouvoir : Invocatrice de poupées
Points de Réputation : 3 500 points
Messages : 73

Soirée Débridée [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Soirée Débridée [Libre]   Soirée Débridée [Libre] I_icon_minitimeDim 26 Juin - 19:13

La blonde serrait les dents, la brûlure marqua son bras droit, remontant jusqu'au haut du coude.  Après un fait chier relativement féminin, Lou se releva tant bien que mal , elle avait les larmes aux yeux, elle regarda Ficello, qui l'a fixé  et lui balança, toujours aussi modeste.

J'vais t'envoyer un coup de Ginette dans les parties tu vas voir si tu fais toujours le malin le claustrophobe !

Quand tu seras sortie de là et c'est pas demain la veille ! Pas trop froid ? Je te rappelle que t'es toujours en petite tenue..

Plus pour longtemps.


La blonde se tourna ensuite vers Judy, elle était drôle Judy, c'était le genre de fille qui avait l'air chiante et tout, alors qu'en fait ça va, elle avait même dit à Lou qu'elle avait un jolie prénom ! En parlant d'elle, la jolie fille était en fait une épéiste et pour dire c'est qu'elle envoyait du pâté ! De son côté, Vladimir se battait contre Raiponce, il avait l'air de gérer plus ou moins, bien que l'équipe des My little Pony ne rapplique pas à l’invocation. La blonde se recentra sur Judy qui avait une classe incroyable  jusqu’à ce que le gros tas lui saute dessus et commence à l'étrangler..La petite poupée ouvra grand ses yeux et hurla

Merde Judy !! Lâche la  connard tu vas la tuer !

A peine avait-elle dit ça que l'attaque de Hodor stoppa, pas parce que Lou avait hurlé comme une poissonnière, mais car la jolie épéiste avait lancée une attaque, sur Hodor et Ficello en même temps ! Au même moment , le Geat-Rider hurla «  Céleris !  » dans une position digne d'un power ranger.

Ah non, y a pas  de Céleris , cela dit je crois que les minis quiches sont vachement bonn..Oh !

Vladimir avait donc réussi à invoquer un de ses chevaux, qui se cabra puis parti vers Judy. La scène était digne d'un Western, ou d'une scène de guerre dans un film historique. Le garçon attrapa la mémorisatrice, la coupant en pleine phrase et la mettant à califourchon sur le devant de Céleris. Il fonça ensuite sur Lou qui se crispa d'un coup. Trop tard, il l'attrapa et la posa sur la pauvre épéiste, ça va les kilos en plus ?? Lou regarda quelques secondes Vlad, ses grands yeux bleus écarquillés. La dernière fois qu'elle était montée sur un cheval remonté. Mais ce n'était pas le problème, la voltige n'était pas son truc, alors galopé dans cette position sans basculer, bof. Les deux filles n'était plus qu'un amas de bras et de jambes. Lou pensait qu'ils allaient fuir directement mais non, Vlad attrapa d'abord Knup, la fille a la frange verte et la mit dernière lui. Lou fonça les sourcils, mais n'ajouta rien. Ils avaient d'autres soucis.

Euh, c'est pas que je veux une confrontation loin de là hein ? Mais ils ont toujours mes fringues et je vous annonce qu'à mon avis ils vont pas nous foutre la paix, eux ce qui veulent c'est pas juste mater et pété plus haut que leurs culs...La seule choses qui veulent péter là, c'est nos tronches, c'est un jeu pour eux, leur objectif de la soirée, Knup... ?


La créature n’eut pas le temps de répondre que le cheval déboula sur la terrasse, sous les cris surpris des filles et garçons, mojito et autres alcools aux mains. Derrière, les trois hurluberlu hurlaient, tel trois coqs qui s'y croient trop alors qu'en vrai, ils vont finir en coqs en vin ou en poulet fermier.. Le cheval repartit de plus belle , et les quatre jeunes adultes, survolèrent la piscine sous les cris aigus des filles. Il n'y avait plus un bruit, seule la musique rythmé rendait le blanc moins pesant. Les secouements commençaient à filer à nausée à Lou . Elle avait du mal à réfléchir comme ça, le mieux aurait été de se planquer quelque part, mais bon, foutue pour foutue...

On a qu'à leur tendre un piège ! Sans se battre, mais sois ils seront trop mort de honte pour nous faire chier et nous faire notre fête, soit on les mettra K.O mais sans attaquer ! Exemple le point faible de Ficello, c'est les femmes visiblement , donc, moi ce que je propose c'est ….
Lou se visionna elle ou une des autres filles les nichons à l'air pour déstabiliser Ficello et fit non de la tête.

Oublier les 2 dernières minutes de nos vies Okey ??


Lou avait beau se creuser la tête elle ne trouvait pas , elle espérait franchement que un de ses amis avait un plan , et un bon, parce qu'à moins de fuir la queue entre les jambes, mon dieu mais elle ce qu'elle voulait c'était une soirée posey a cueillir des petites pâquerettes , en faire des couronnes et jouer avec des chatons, à la limite des hamsters ! Voilà, elle aurait eu sa petite soirée tranquille, alors que là, elle devait jouer à cache-cache avec des pervers voyeurs, moche en bonus , en plus il voulait lui éclater la tronche maintenant monde à l'envers ! C'est pas à eux qu'on à prit la culotte ça se voit dit donc !

La petite blonde essaya de s'assoir, c'était peine perdu, elle perdu l'équilibre et tomba sur l'herbe, elle fit une incroyable roulade sur elle-même, et atterrit sur les fesses. Elle est douée la Lou, elle est douée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Soirée Débridée [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Soirée Débridée [Libre]   Soirée Débridée [Libre] I_icon_minitimeMar 28 Juin - 18:48

Tout se déroula relativement vite, Judy failli exploser de rire en entendant la réplique foireuse de Lou quand Vladimir invoqua un cheval de sa panoplie.

T'es sérieuse louloute là?!

La demoiselle passa ses cheveux derrière son épaule et sentit au même moment une main l'agripper, le bras de la dites main semblait fort et tendu, enfin assez pour soulever la demoiselle qui tomba ventre le premier sur le dos du cheval qui allait véritablement au galop.

Alooors, c'est lui Céleri?

Judy poussa un râle en sentant Lou s'écraser de tout son long sur elle, la blonde n'était pas lourde bien au contraire mais c'est juste que ce geste brusque l'eut surprise. Ce fut au tour d'Alizée de la ramener en s'adressant à Judy.

Je ressent quatre présences sur le cheval, qu'est-ce que c'est?

La jeune épéiste leva les yeux et aperçut Knup, l'autre cassos aux cheveux verts. Bah il l'avait faite monter assise juste derrière lui. Sur le moment la jeune adulte voulut taper sa cri-crise de jalousie mais elle dû se retenir, il y avait bien plus important. Le vol des vêtements de Lou! Judy sentit la demoiselle qui commençait à partir, elle parlait d'un plan pour essayer de choper Ficello comme elle aimait l'appeler, il craquait sur les filles, elle pensait sans doute à un plan dégueulasse.

Nan, j'fais pas la prostipute. Et Lou, remet toi bien sur mon dos tu gli...

Pas le temps de finir la phrase, qu'en essayant de bien se placer, la blondinette chuta du cheval en pleine course. Ouh! La douleur! Le pire, c'était que les mecs arrivaient derrière à vive allure. Judy cala son épée en arrière et n'adressa pas la parole à Knup, seulement à Vladimir.

Vlad! Blondie est tombée! Je descend, les mecs arrivent derrière!

Sans attendre de réponse l'épéiste sauta en se rééquilibrant tant bien que mal. Elle se mit ensuite à courir vers la dénommée Lou, ou surnommée Blondie c'est mignon aussi. Judy dégaina son épée qu'elle mit en face d'elle le temps que la jeune femme se relève.

Dépêche par contre! Les gars arrivent et toute seule avec toi au sol j'y arriverais sans doute pas. Nightmare Memory!

La demoiselle bloqua Ficello qui allait lancer une attaque au loin en le perturbant, elle tendis son index gauche qui était entouré d'un halo noirâtre. Le mec tout maigre roula en arrière et fit un croche-patte au gros lard qui entraîna l'autre dans sa chute. Judy avait provoqué un effet domino. Ficello resta accroché au gros qui avait assommé le dernier du groupe qui avait du mal à s'en remettre. Ils commençaient tous les trois à s'engueuler entre eux.

Oh putain j'ai réussi! Hé mais c'est des chieurs ces mecs là! Et des bras gauches aussi! Allez Blondie on se magne!

L'épéiste relâcha sa technique en inspirant profondément, c'était la première fois qu'elle menait autant d'action dans la minute, elle n'allait pas pouvoir gérer si ne serait-ce qu'un seul mec arrivait à les atteindre. Il fallait que Vlad ou Lou usent de leurs pouvoirs cette fois, bien que la chute de la blonde dû bien la sonner comme il faut. Cette soirée partait en cacahuète total!
Revenir en haut Aller en bas
Vladimir Icarus
Soleil
Soleil
Vladimir Icarus

Surnom : Le "Great-Rider"
Pouvoir : Invocateur de Chevaux
Points de Puissance : 24 500 points
Points de Réputation : 27 000 points
Points du Membre : 277 points
Double Compte : Lysandre Videl
Messages : 165

Soirée Débridée [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Soirée Débridée [Libre]   Soirée Débridée [Libre] I_icon_minitimeVen 30 Sep - 9:56


Le galop de Celeris fendit la foule des clubbeurs, traçant son chemin entre les bassins et les infrastructures. Vladimir esquissa une grimace en tentant vainement de retenir Lou, qui alla rouler dans l'herbe. Et avant même qu'il ne réagisse, Judy bondissait déjà au secours de la petite blonde. Seule demeurait une Knup désormais assise en amazone derrière lui. L'étalon fonçait droit devant, quittant progressivement la zone de fête pour s'approcher dangereusement de l'enceinte de l'établissement. Le Great-Rider tira sur les rênes, forçant la bête à freiner sa course et à s'arrêter sur un demi-tour. Écumeux, Celeris foula nerveusement la terre de son sabot.

« Ces deux filles n'ont pas besoin de toi, souligna la créature aux cheveux verts dans son dos.
- Mais toi oui, rétorqua le cavalier. Avec le grand garçon là... Slice ? Vous êtes pas vraiment assortis. »

Il n'obtint en réponse qu'un silence et put quasiment sentir le regard de la créature se poser tristement sur le gazon humide.

« Tu me disais venir d'une zone de Dreamland liée à la mécanique. Blade est un Voyageur qui maîtrise apparemment la technologie. J'veux dire, j'ai pas les moyens d'aller au M.I.T. mais j'suis pas suffisamment idiot pour pas me rendre compte qu'il y a quelque chose qui cloche là-dedans. Ta manière de t'adresser à Lou, c'était pas la même que lorsque tu t'adressais à moi tout à l'heure.
- C'est si flagrant ?
- Ecoute, je peux peut-être t'aider, mais faut qu'tu me dises comment.
- ... Tu ne peux pas m'aider, fit-elle après un temps d'hésitation. Je suis ce qu'on appelle une Réliquante. Mi-créature, mi-machine. Je faisais partie d'une production en série de synthétiques destinés au spectacle, à a musique, à la danse et au mixage. Notre cargaison a été détournée par Blade et ses copains, ils ont revendu la plupart d'entre nous au marché noir. Mais il se trouve que Slice me trouvait... à son goût. Alors ils m'ont gardée. Et Blade m'a fait quelque chose. »

La mine sombre, Vladimir écoutait les propos de sa compagne silencieusement. Il y eut un autre moment de flottement lorsqu'elle termina son explication, avant qu'elle ne décide de conclure d'une voix embuée de sanglots:

« Je suis... Reprogrammée. Il n'y a rien que tu puisses faire pour moi. »

Imperturbable malgré l'agitation, le DJ du jardin lança un nouveau morceau sur la ligne musicale du reste de la soirée.

♪ All In Thoughts ♪

Tandis que les sanglots de la créature se muaient en larmes, Vladimir plomba son mutisme. Les sourcils froncés, il avait dans sa ligne de mire, au loin, les trois abrutis entremêlés au milieu de la foule sous l'action de Judy. Plus précisément, la tignasse blonde de Blade qui hurlait sur Slice.

« Grani. Fit-il à l'intention de l'ancienne créature cauchemar.
- Oh, je n'aime ni ce ton ni ce regard, lui répondit la créature d'un ton inquiet et révolté. C'est ton attitude "je-vais-récolter-des-bleus" !
- Assure-toi que Knup sorte de la Dream Box, et reste avec elle jusqu'à ce que je vous retrouve.
- Tu ne peux pas me donner d'ordres comme ça ! Et puis d'abord t'es le Great-Rider, pas le Chevalier Bl... »

Avant qu'il ne finisse sa phrase, Vladimir pivota sur son bassin, saisit Knup à la taille et les fit tous deux quitter la selle. Après quoi Celeris disparut dans une mince fumerolle. Vlad s'empara alors de son propre poignet et crispa les doigts.

« Ch'gvo ! »

L'intérieur de sa paume s'illumina un bref instant. Lorsque la lumière disparut, une tête de cheval remplaçait les doigts du jeune homme. Sans attendre, celui-ci rejeta son bras en arrière, prit un peu d'élan et beugla:

« Ride Over Here ! »

***

A quelques dizaines de mètre de là, quelque chose frôla les joues de Lou et de Judy, pour finalement aller se ficher dans le col de Blade. A bien y regarder, les deux jeunes filles purent voir qu'une tête de cheval mordait le riche tissu de leur adversaire. La tête en question était reliée à une longue... échine ? Un long bras ? Comment savoir alors qu'en face, Raiponce empoignait le crâne de l'animal et s'agitait pour tenter de le décrocher. Toujours est-il qu'au loin derrière, un bruit gagnait en intensité. Le bruit se mua bien vite en... oui c'est bien ça, en cri. Un cri de guerre rauque qui gagnait en intensité à mesure qu'il semblait se rapprocher.

Ce qui frôla ensuite les deux combattantes ne fut pas simplement un bras, mais un corps entier. Vladimir fusa entre elles à une vitesse vertigineuse, manquant d'embarquer l'une d'elles au passage. Repliant la longueur de Ch'gvo et serrant son poing libre avec toute la force dont il pouvait faire preuve, il plongea avec fulgurance sur sa cible. L'élan était phénoménal, aussi la patate qu'il flanqua à son adversaire fut-elle tout aussi magistrale. Il sentit littéralement exploser la mâchoire du blond sous ses phalanges. Ch'gvo relâcha l'emprise de ses dents sur le vêtement de la victime, retombant de la main du Great-Rider à la manière d'un fouet greffé à son bras. Ce fut au tour de Blade de s'envoler.

Le Voyageur décolla du sol et alla s'encastrer dans le mur qui séparait les jardins du dancefloor. Grimaçant, Vladimir révoqua Ch'gvo et se massa le poing sanguinolent. Il avait bien dû se casser un ou deux doigts dans la procédure, mais voir le blond la bouche pleine de sang et sonné dans un mur en valait bien la peine. Il ne perdit pas de temps et courut à travers les clubbeurs en direction de son adversaire en rappelant Celeris. Enfourchant le cheval, il chopa Raiponce par la perruque et le détacha du mur pour le traîner dans son sillage.

Mais Blade ne se laissa pas faire, et tandis qu'il reprenait ses esprits, il trouva le moyen de se retrouver sur la croupe de la monture. S'ensuivit alors un échange de coups de poings plus ou moins précis, en pleine course équestre. Livré à lui-même puisque l'attention de son cavalier était accaparée par la nécessité d'éviter les coups et d'en rendre, le cheval décrivit une trajectoire peu conventionnelle. Il effectua quelques bonds sur les infrastructures pour finalement finir... sur le toit de la Dream Box. Profitant de l'occasion, Vladimir s'empara de son adversaire, révoqua son étalon et laissa son captif s'éclater le dos en retombant contre le sommet de la charpente. Là, il commença à le rouer de coups au visage, à tel point qu'au bout d'un moment, sous le poids conjugué des deux Voyageurs et les impacts répétés, une partie du bois céda. Le Great-Rider et le Cyborg tombèrent à l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Soirée Débridée [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Soirée Débridée [Libre]   Soirée Débridée [Libre] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Soirée Débridée [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soirée barbecue || libre
» Quel accueil de la part des oiseaux! (libre)
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie
» Au ciné ce soir
» soirée fraîche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Land Infinity RPG :: RP :: Deuxième Zone :: Dream Box :: Dream Box Fever [Event terminé] :: Ibza Garden-
Sauter vers: