AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Famille Royale des Mots [validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joy Killamanjiro
Indiana Joy
Indiana Joy
avatar

Pouvoir : contrôleur des chiffres
Points de Puissance : 40 650 points
Points de Réputation : 56 500 points
Points du Membre : 741 points
Double Compte : Diavolo Mayor
Messages : 691

MessageSujet: La Famille Royale des Mots [validé]   Ven 18 Déc - 9:55

On commence avec le fondateur - MORT PENDANT LA CELESTIAFEST


Ex-Sima New HTML



Quel est l'homme auquel le besoin ne fasse faire des bassesses ?



Spoiler:
 



Nom/Prénom : Ex-Sima New HTML
Âge : 1500 ans
Race : Créature (malgré les oreilles rondes sur l'image)
Groupe : Ancien Seigneur de Dreamland

Physique : De taille moyenne mais bien bâti, Ex-Sima New HTML mise tout sur sa belle gueule : barbe rasée au poil, cheveux bien coiffés, avec du gel, une dentition ravageuse, d'une blancheur éblouissante, une propreté et une classe qui font mouche à coup sûr. Le poil blanc est travaillé à l'infime couleur, après un choix minutieux, une sélection de précision chirurgicale, car il déteste être dépareillé devant des gens.
Généralement habillé comme un pilote d'avion de ligne, avec des lunettes de rockstar rouge pourpre, il ressemble à un VIP en vacances quand il glande dans les bibliothèques. Il a cependant une prestance naturelle qui fait qu'on y croit immédiatement, et que son cirque passe largement devant des inconnus - moins devant sa famille.

Il s'habille généralement avec un costard, cravate, chemise, gilet, tout pour paraître propre sur lui et attirer les regards. Sa tenue est toujours impeccable, même si vous le réveillez à n'importe quelle heure de la tenue, ce qui pourrait laisser croire qu'il dort avec, mais en prenant un soin extrême. Il rajoute souvent des blocs de mousse à ses épaules, ses bras, parfois ses fesses et le devant du maillot, pour faire croire qu'il est vraiment baraqué et qu'il en a dans le pantalon. Il s'agit ici d'une de ses règles : paraître propre pour entuber le pigeon. Et la plupart du temps...ça marche du tonnerre.


Mental : Il cumule quasiment toutes les tares : mythomane patenté, séducteur, nymphomane, beau parleur, arrogant, toujours sûr de lui, dominateur, redoutable orateur, soigné, raffiné, presque dandy, obsédé par une multitude de vices, débauché, alcoolique, épicurien et hédoniste, il a décidé de profiter de la vie de la meilleure - ou la pire - des manières : en faisant n'importe quoi tout en se laissant guider par les plaisirs, quels qu'ils soient. Toujours en représentation constante, il adore les femmes qu'il met dans son lit, parfois à la chaîne, parfois dix, vingt, trente dans la même nuit. Il adore draguer, jouer des mots pour arriver à ses fins - à sa faim. Séducteur insatiable et joueur, il adore les danses nuptiales sémantiques, où il est sûr de gagner. Il connaît sa puissance, son pouvoir, son importance, et sa maîtrise parfaite du langage le présente comme un véritable Seigneur, où qu'il soit.

Derrière cet homme insupportable et invivable vit en parallèle un homme pris d'une tristesse infinie, dévasté par la perte de la seule femme qui lui a résisté au moins pendant quelques années, la seule femme qu'il ait jamais aimée, la seule femme qui était plus forte que lui dans la séduction, dans la palabre, dans la joute verbale. La seule qui savait le mettre par terre d'un mot, qui le rendait bredouillant, incapable de prononcer un seul son, de réfléchir même. Même s'il fut volage - car le mariage l'ennuyait profondément - son amour pour Pretoria, une Princesse du Royaume Romain de Byzancia, fut sincère, profond et impossible à exprimer pour lui avec des mots, si bien que ses enfants et ses petits-enfants l'ont toujours pris pour un enfoiré, jusqu'à la révélation qui calma la Révolution des Encres, où il pleura pour la première fois la mort de sa femme, et où son amour pour elle fut quasiment la seule fois où elle fut visible. Seule Pretoria connaissait le sentiment de son homme, et Ex-Sima New HTML ne réservait ses mots d'amour, les vrais cette fois, uniquement pour elle.



Histoire : Il commença à régner en tant que Sima, héritier des premiers langages de son père, Aliero, et il dirigea et développa considérablement les villes autour des arbres de son Royaume, trouvant des innovations pour soigner et faire vivre les arbres-bibliothèques durant plusieurs millénaires. Plus jeune, il avait essayé de fonder la plus grande bibliothèque de Dreamland, inspiré par les histoires d'un jeune voyageur, Alex, qui avait connu son père il y avait plusieurs siècles. Il voulait recréer un palais avec toutes les bibliothèques de Dreamland, mais son père mourût au début du projet, qui bascula dans une refonte complète de l'organisation du Royaume.

Sima était un Seigneur apprécié, de plus en plus puissant, avec toujours plus de rêveurs au fur et à mesure du temps. C'est pourquoi le mariage d'alliance d'abord, ensuite d'amour, avec Pretoria, Princesse du Royaume Romain de Byzancia, l'un des royaumes les plus puissants à l'époque, fut une réussite sur tous les plans. Sima lui donna rapidement un fils, puis reprit le chemin de la débauche, avec l'accord de sa femme toutefois, tout en lui accordant tous les honneurs lui étant dus, souvent réitérés la même nuit...Sima aimait à se croire comme étant un homme aimant la femme, mais débordant d'amour pour la sienne. Aucune femme n'est parvenue à lui voler l'amour portée à Pretoria, qui ne se sentit jamais mise de côté, ou abandonnée. Sima, dans l'intimité de leur couple, était un très grand romantique.

Cette partie de lui, invisible, fut révélée à la mort de sa bien-aimée. Morte mystérieusement, Sima dût faire face à la population dirigée par Pretoria, qui se révoltait pour l'heure théoriquement contre son pouvoir. Un homme du Royaume Logos ne doit pas prendre les armes, sans quoi son savoir se perd, et sa puissance peut exterminer une armée entière...Sima a préféré prendre des mesures radicales, l'abdication en faveur de son fils, la nomination de Lili-Anne comme Reine de l'arbre de Pretoria, afin de calmer le peuple des Semelles de Vent, le nom donné au végétal littéraire. Si tout fut accepté avec une ferveur retrouvée, on lui reprocha tout de même son comportement envers la Reine défunte, et pour ceux qui furent présents à ce moment, il est impossible d'oublier la colère et la fureur de l'ancien Roi qui, en pleurs et en hurlant, exprima tout l'amour qu'il portait à sa femme. Certains en défaillirent, sous les coups puissants de ses mots imbibés par le déchirement de la perte de son épouse. Depuis, plus personne n'ose dire, même dans les bordels de Babel, qu'il fut un mauvais époux. Ni même un mauvais Roi.

Pouvoirs : Il possède tous les mots et peut les utiliser pour tout et n'importe quoi. Il maîtrise tous les langages, même le dernier, l'informatique, ce qui lui a donné ce nouveau nom d'ancien Seigneur.

Objets magiques : La Ceinture du Péché. Après avoir honoré de sa présence royale une femme, la Ceinture lui injecte un produit le remettant immédiatement en selle. Il a échangé ça contre sa couronne, qui servait d'anneau pour son panneau de basket.




Thème associé




Dernière édition par Joy Killamanjiro le Mar 3 Jan - 12:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joy Killamanjiro
Indiana Joy
Indiana Joy
avatar

Pouvoir : contrôleur des chiffres
Points de Puissance : 40 650 points
Points de Réputation : 56 500 points
Points du Membre : 741 points
Double Compte : Diavolo Mayor
Messages : 691

MessageSujet: Re: La Famille Royale des Mots [validé]   Ven 18 Déc - 10:52

Dialeg Ex-Casual



My mother was a tailor,
She sewed my new blue jeans.
My father was a gamblin' man,
Down in New Orleans.

Oh mother, tell your children,
Not to do what I have done.
Spend your lives in sin and misery
In the house of the Rising Sun."



Spoiler:
 



Nom/Prénom : Dialeg Ex-Casual
Âge : 1100 ans
Race : Créature (malgré les oreilles rondes sur l'image)
Groupe : Seigneur de Dreamland

Physique : Musculeux, puissant, d'une taille de géant et ayant une belle gueule de blond, Dialeg est le portrait craché de son père au même âge. Arborant des lunettes vertes fluo et des verres noirs qui cachent ses yeux verts, il a repris le style de son père à la fois par admiration et pour marquer les esprits. Il laisse pousser sa barbe de manière anarchique, rasant souvent un côté, laissant l'autre pousser, ou faisant des figures dedans pour s'amuser. Ses cheveux sont toujours propres mais paraissent négligés, avec des nattes, des perles, des rajouts ou des colorations.

Il est toujours habillé comme s'il allait à la plage, en short, en tongues et avec un marcel ou un t-shirt de joueur de foot. Adorant le soda, il en importe depuis la Mer Sucrée, et il est rare de le croiser avec autre chose en main, sauf quand il lit ou quand il parle.


Mental : Derrière cet aspect adolescent, Dialeg est un véritable empereur. Il a lancé un culte rendu à sa famille, il gère tout d'une main de maître, expert en tous les langages, meilleur dans la maîtrise des mots et dans l'art des discours que son père. D'une intelligence terriblement rapide, il a l'air d'un chômeur quand il se balade à Babel, pour observer finement les résultats et les applications de ses décisions. Toujours très doux et compréhensif, il peut entrer dans des colères noires quand des copies, des romans, ou des archives ne sont pas faites dans le temps ou alors mal écrites. Seigneur impitoyable, il s'entraîne avec sa garde d'élite tous les jours pour se maintenir en forme ; il surveille toutes les nouvelles arrivées d'ouvrages ; il demande des rapports hebdomadaires aux bibliothécaires de son Royaume et il se déplace souvent dans toutes les villes pour surveiller voire améliorer lui-même leurs développements. Il connaît chaque citoyen par son nom et sa spécialité, et peut lister tous les ouvrages présents et répertoriés de son Royaume. Un pur produit de l'éduction de Pretoria, et le talent de son père.



Histoire : Dialeg Ex-Casual a toujours vécu à Ilyria, où sa mémoire prodigieuse l'a fait mémoriser tous les ouvrages en vers en à peine quelques semaines après sa naissance. Génie des mots, expert linguistique, docteur ès novlangue, nadsat, esperanto, écrivain reconnu, il a reçu tous les titres possibles du Royaume dès l'enfance. C'est pourquoi sa mère l'a envoyé voyager, et les aventures de Dialeg sont connues dans tout Dreamland puisqu'il s'est marié plusieurs fois, notamment avec des voyageuses, a toujours divorcé à chaque retour à Ilyria, a fait partie des gangs de motards de la zone 4, qui ont attaqué le Royaume Obscur avant de se faire décimer, des gangs d'astronautes sur les premiers aéronefs, les premiers informaticiens à développer des programmes dans Dreamland. Dans les milieux musicaux, automobiles, motards, peintures, danses polonaises, le nom de Casual, le maître-Mot, est connu comme une légende.

Il est revenu quand sa mère a trouvé dans une ville la bibliothécaire idéale, une jeune Princesse de sang, dont la famille venait de Muzikland. Lexie, une comédienne, la meilleure bibliothécaire du Royaume depuis quelques années, a accepté de devenir la femme de Casual en le rencontrant, se gardant le droit de rétractation s'il ne lui plaisait pas. Casual l'a d'abord trouvé insupportable et chiante, avant de la voir au travail. D'une rapidité étonnante, vive comme l'éclair, elle était capable de traiter des centaines de nouveaux documents en moins d'une heure, douche comprise. Sérieuse et concentrée, sa capacité monumentale de lecture et de traitements de données (les lettres) phénoménale a fait chavirer Casual, qui tenta de lui faire la cour - ce qui charma Lexie. Le couple donna naissance, trois années de suite (car Casual a les mêmes besoins que son père, auxquels Lexie répond de la même manière) à des enfants royaux. Lexie laissa Casual les éduquer, tandis qu'elle gérait la bibliothèque royale de Babel.

Casual vit sa vie changer quand ses enfants prirent le large et commencèrent à voyager à leurs tours, provocant la fureur de Lexie, très protectrice et effrayée par le monde extérieur, surtout par les voyageurs. Puis, la mort de Pretoria le changea complètement, puisqu'il devint Dialeg, anciennement Casual, et lui et sa femme gèrent depuis le Royaume à deux.

Pouvoirs : Dialeg est avant tout un jouteur, un combattant au corps à corps avec des mots du monde entier qu'il sélectionne précisément, qu'il actionne quand il veut. Très porté sur les cultures, il peut se battre avec des onomatopées, des "bruits" de combat de bande-dessinées par exemple, et c'est surtout un inventeur, puisqu'il invente ses propres mots, et utilise des langues imaginaires, ou peu utilisées, ou juste littéraires pour se battre. Son intelligence et sa mémoire sont aussi deux armes redoutables, très peu visibles.

Objets magiques : Aucun.



Thème associé

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joy Killamanjiro
Indiana Joy
Indiana Joy
avatar

Pouvoir : contrôleur des chiffres
Points de Puissance : 40 650 points
Points de Réputation : 56 500 points
Points du Membre : 741 points
Double Compte : Diavolo Mayor
Messages : 691

MessageSujet: Re: La Famille Royale des Mots [validé]   Ven 18 Déc - 11:39

Lexie



Le but du théâtre est d'affronter les limites."


Spoiler:
 



Nom/Prénom : Lexie
Âge : 1099 ans
Race : Créature
Groupe : Reine de Dreamland


Physique : Élégante et toujours très classieuse, Lexie profite de sa taille de mannequin pour toujours paraître incroyablement sophistiquée. Elle porte des robes noires taillées spécialement pour elle, qui mettent en valeur ses formes importantes, sa poitrine réputée dans tout Dreamland pour son tour impressionnant, et qui la rendent à la fois séduisante, raffinée et d'une beauté intimidante.

Intimidante, elle l'est car sa couleur particulière des cheveux, le gris légèrement teinté, la fait paraître à la fois très vieille, mais anachronique à son propre corps. Ses cheveux si particuliers, bouclés naturellement, sont d'ailleurs la marque de fabrique des trois enfants de la famille. Ce qui la rend très fière.

Son visage est souvent mutin, malicieux, amusé, voire moqueur selon les situations. Toujours souriante, elle dit qu'elle sourit depuis qu'elle a rencontré Dialeg, et qu'ils sont ensemble. Sa malice se vérifie par la manière qu'elle a d'aborder les rencontres, de jouer avec les gens, de jouer sur les apparences qui sont pour elles pour arriver à ses fins. Elle connaît tous les murmures du corps, ce que dit le corps, l'habit, la tenue, l'allure, la stature, les postures, et joue là-dessus en cachant sa vivacité d'esprit.


Mental : Derrière cette femme fatale, une travailleuse acharnée se cache. Mentalement solide, elle est devenue, par sa force de caractère, son charisme, et sa force de travail, la meilleure bibliothécaire du Royaume. Capable de travailler plusieurs jours sans se reposer, prendre du temps pour elle, ses yeux ont une vitesse qui lui permet de lire un ouvrage de 1000 pages en une heure, et sa mémoire photographique lui donne un souvenir précis, noté, annoté, commenté et critiqué de chaque page qu'elle a vues. Dans la mémorisation, avant le retour de Casual, on disait qu'elle aurait pu le concurrencer dans sa jeunesse. Elle est avant tout un rat de bibliothèque, qui se cachait étant plus jeune dans les rayons par peur des autres, de son propre corps, des relations étranges qu'on lui proposait. En grandissant, en vivant des histoires d'amour parfois jolies, parfois foireuses, elle a apprit à faire avec son corps, à jouer des apparences, et en retrouvant le lien de sa famille originaire de Muzikland, le théâtre, l'Opéra, elle a apprit les techniques du jeu pour se perfectionner, et grimper les échelons.

Elle sait donc qu'elle est attirante, jolie, et désirable, et connaît parfaitement les rouages de la séduction, du jeu d'acteur pour parvenir à ses fins en jouant à la femme fatale. Cela étant, elle se sent plus à l'aise en étant elle-même, c'est-à-dire en rat de bibliothèque, pas lavée depuis une semaine à force de lire, entourée de boissons énergisantes et de bouquins.


Histoire : L'histoire de Lexie est celle du surpassement. Elle a toujours cherché ses limites, et elle a toujours voulu les dépasser, se dépasser elle-même.

Déjà toute petite, sa famille de comédiens, originaire des théâtres de Muzikland, d'une branche éloignée de celle de Barrak, lui faisait quasiment tout lire pour qu'elle puisse rapidement tenir des rôles. D'abord comédienne, acrobate, clown, artiste de rue, musicienne, elle est rentrée une fois dans une bibliothèque quand les réserves littéraires de la famille furent épuisées. Elle n'en sortit plus, car elle montra des talents innés pour être bibliothécaire. Lectrice rapide et affamée, elle pouvait passer plusieurs semaines sans sortir dans des rayons, jusqu'à les avoir finis. La légende, dans la formation d'élite des bibliothécaires, voulait qu'elle ait effectué un tour du Royaume et qu'elle a lu tous les livres du Royaume, exploit que seul le futur régent, Casual, en pleine fugue dans Dreamland, était le seul à avoir réalisé. On lui donné donc le poste d'assistante à Babel, poste prestigieux réservé au major de la promo des bibliothécaires à chaque fois. Elle put ainsi approcher la famille royale, et fut remarquée par Pretoria, qui avait remarqué le cirque de son mari Sima pour séduire la jeune femme, pas du tout intéressée. Pretoria la fit grandir, l'éduqua comme sa propre fille et sa confidente, lui enseigna de ce qu'elle savait de sa position de Reine, et la proposa comme femme à son seul fils.

Au début, Casual se comportant comme un crétin pour la faire fuir, elle le trouva inintéressant. Elle retourna à son travail, suivie par le Prince qui la vit dans son élément, et commença à lui faire la cour. Cela se résumait à lire et discuter des livres. Pour la première fois, Lexie vit quelqu'un de plus rapide qu'elle à la lecture, de plus concis, de plus efficace à la mémorisation, de plus brillant dans les démonstrations et le décorticage de textes. Le génie de Casual la séduisit, dans un temps où elle devenait pleinement femme, ayant des aventures sans lendemain à côté. Après le génie vient l'attirance physique, après l'attirance vint le besoin de le voir tous les jours pour parler, parler, parler, lire ensemble, voire à deux. Enfin, elle lui sauta au cou une nuit de lectures passionnées, et lui donna en trois ans d'affilée trois enfants. Le couple vit une histoire passionnée, sans comparaison possible avec celle de Sima et de Pretoria, car Casual est fondamentalement un romantique, et Lexie une jalouse possessive...ce qui explique les enfants venus les uns à la suite des autres, et, après des précautions contraceptives, des "siestes royales" où le couple assouvit ses besoins quotidiens, voire répétés.

Pouvoirs : Lexie a la lecture la plus rapide du Royaume, si on omet Dialeg. Organisée, c'est une administratrice de talent et une des meilleures comédiennes du Royaume. Elle peut également utiliser les mots pour former des alliages de sorts sémantiques, qui est devenue une nouvelle spécialité enseignée à Babel, par elle-même.

Objets magiques :
- Le Peigne aux Boucles de Nacre. Le secret de sa chevelure.

- La Cam Invisible. Placée sur le cou de Dialeg, Lexie surveille les agissements de son homme avec une caméra invisible. Pas qu'elle se méfie des gênes du père, mais quand même...



Thème associé



Dernière édition par Joy Killamanjiro le Ven 18 Déc - 13:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joy Killamanjiro
Indiana Joy
Indiana Joy
avatar

Pouvoir : contrôleur des chiffres
Points de Puissance : 40 650 points
Points de Réputation : 56 500 points
Points du Membre : 741 points
Double Compte : Diavolo Mayor
Messages : 691

MessageSujet: Re: La Famille Royale des Mots [validé]   Ven 18 Déc - 12:45

Data



Dreamland est ma terre, pas celle des voyageurs"


Spoiler:
 



Nom/Prénom : Data
Âge : 846 ans
Race : Créature
Groupe : Prince de Dreamland



Physique : Le jeune Prince, le "Mot Parfait", selon sa mère, allie la puissance et l'aristocratie visuellement affichée de la lignée de Sima et de Dialeg, et la beauté séductrice de sa mère Lexie. On reconnaît aussi, pour les plus anciens, les traits plus tirés, sérieux, de sa grand-mère Pretoria. Puissant, grand, fort et toujours en mouvement, le Prince fait partie de la garde d'élite, où il compte parmi les meilleurs soldats des mots. Marqué par l'intelligence de ses parents, prenant connaissance des manques de la sienne, il s'est spécialisé dans les techniques de combat des mots propres aux soldats d'élite, délaissant l'empilement du savoir et les bibliothèques. Cela le rend physiquement imposant, et d'une capacité de réaction phénoménale.

Habillé toujours comme s'il partait en voyage, il tranche avec ses proches par son sérieux et son habillement militaire. Ses yeux bleus clairs, ceux de sa grand-mère, contraste avec son habillement d'un noir austère et sa figure granitique.


Mental : Data a été appelé par ses parents qui pensaient cumuler leurs talents pour offrir au Royaume des Mots un petit génie des lettres. Mais le jeune Prince est plutôt intéressé par le maniement des armes sémantiques, les mots des champs de bataille, les mots de commandements, les mots de troupes. Sérieux, droit, rigoureux, précis et ordonné, Data est quelqu'un de très carré, un mental en béton armé, et toujours très froid, sauf avec ses camarades de combat et ses hommes. Les rares femmes qu'il a côtoyées (au grand dam de son grand-père) sont toutes parties en courant, le jeune Prince étant une sorte d'enfoiré affectif, où l'art du combat passe avant les heures de plaisir.

Comme tout le monde dans sa famille, sa double personnalité s'exprime dans sa bibliothèque privé où il écrit des poèmes. Il désirait régner sur Ilyria, chose impossible, et l'amour fraternel qu'il éprouve pour Lili-Anne rend un coup d'état impensable à son esprit. Très lunatique, un peu dépressif quand il n'est plus en représentation comme Prince, il écrit à une noble de la cour de Dialeg, une jeune amie de sa sœur Litote, des poèmes inspirés dont elle se moque.

Data éprouve une haine des voyageurs, qu'il estime honnêtement plus forts que lui, même s'ils ne le méritent aucunement. Il déteste leurs façons de se croire chez eux, de faire n'importe quoi et de partir, comme des insectes éphémères, un jour, sans prévenir, laissant les créatures connues dans la tristesse, comme dans la mort. Cela l'incite à créer des contacts avec l'alliance élémentaire, pour donner plus de poids diplomatique et militaire à son Royaume.


Histoire : Data est le premier enfant du couple royal. Très chouchouté par son père, il s'est avéré rapidement être un combattant et non un lecteur, ce qui convint à ses parents, malgré une once de regrets de ne pas voir émerger un génie leur ressemblant. Éduqué dans la tradition Prétorienne, il a développé des règles de vie par les mots, des techniques de combats utilisant des lettres précises, ouvrant ou fermant des parties de son corps, les développant ou les amoindrissant dans des stratégies de mouvements sémantiques. Très doué avec les lettres comme outils de guerre, il a développé des thèses militaires qui sont reprises dans les casernes pour entraîner les jeunes recrues.

Il a participé à plusieurs escarmouches depuis qu'il est entré dans la garde d'élite, et commence à se faire un nom en tant que futur général de Wordsmen. De notoriété commune, il veut introduire les arbres naturels dans tout le Royaume, ne comprenant pas vraiment les revendications et les besoins des lecteurs. Depuis peu, il essaie de prendre contact avec l'Alliance élémentaire pour trouver des soutiens à son père, et pour tuer des voyageurs, qu'il juge nuisibles et toxiques pour Dreamland.  

Pouvoirs : Katas sémantiques de combat, stratégie guerrière des mots.

Objets magiques :

- Lames d’Énonciation. Objet spécifique du Royaume des Mots, les Lames agissent selon les énoncés de leur propriétaires, et peuvent même lui répondre à distance.


Thème associé



Dernière édition par Joy Killamanjiro le Ven 18 Déc - 13:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joy Killamanjiro
Indiana Joy
Indiana Joy
avatar

Pouvoir : contrôleur des chiffres
Points de Puissance : 40 650 points
Points de Réputation : 56 500 points
Points du Membre : 741 points
Double Compte : Diavolo Mayor
Messages : 691

MessageSujet: Re: La Famille Royale des Mots [validé]   Ven 18 Déc - 13:12

Litote



Les livres font les époques et les nations, comme les époques et les nations font les livres."


Spoiler:
 



Nom/Prénom : Litote
Âge : 845 ans
Race : Créature (malgré les oreilles rondes sur l'image)
Groupe : Princesse de Dreamland



Physique : "Le portrait craché de sa mère, les cheveux bouclés en moins !" disent les gens de Babel, la capitale du Royaume des Mots. Litote ressemble effectivement à sa mère, très grande, haute, aristocrate et sophistiquée, naturellement élégante, toujours d'une classe folle, empruntant parfois des robes à sa mère, les cousant parfois elle-même, cette fille a tous les talents. Dès qu'elle s'adonne à une activité, non seulement elle sait la faire, mais avec un talent que ses maîtres n'ont jamais vu. Génie avec pratiquement tout ce qu'elle touche, elle touche donc à tout pour tout savoir. Cela lui confère un regard perçant mais souvent désabusé ou blasé sur le monde, les autres, ceux qui ne sont pas capables de faire ce qu'elle fait. On croit aussi avoir affaire avec une vieille dame à cause de la couleur de cheveux, alors qu'elle a la peau d'une jeunesse dorée.

Ses yeux, revenons-y. En plus d'être doubles, ils portent sur ce qu'ils voient un jugement visible par autrui, car Litote regarde avec une profondeur indicible les choses, et semble immédiatement les comprendre. Cela joue sur son physique, elle a tendance à souvent s'asseoir, moins se montrer pour davantage observer. Moins comédienne que sa mère, elle sait y faire quand il faut, mais n'en rajoute pas.


Mental : Litote est l'enfant calme de la famille. Toujours traînante dans Babel, elle passe son temps à lire ou à méditer, ou à observer le monde. Elle lit très lentement, mais parle toute seule de ce qu'elle a lu, parfois pendant plusieurs jours. Elle adore son grand-père, et fréquente les mêmes cibles que lui, étant une bisexuelle affirmée depuis l'adolescence. Dotée d'un humour que personne ne lui suppose, elle l'entraîne parfois plus qu'il ne s'entraîne lui-même dans des folies de plaisir et de dépenses...Elle aime vivre des situations étranges, romanesques, rocambolesques, burlesques, tragiques, amoureuses, et toutes les puissances étranges qu'elle trouve dans les romans. Elle désespère de ne pas trouver le grand amour qu'elle croise régulièrement dans ses ouvrages favoris, et se laisse porter par sa position dans le Royaume. Assez passive, elle peut disparaître un peu comme sa mère pendant plusieurs jours, sauf que personne ne saura où elle était.

Dans le caractère double propre à la lignée royale, Litote a l'apparence et le secret. Ce qu'elle pense, ressent, éprouve, médite est énigmatique.

Histoire : Deuxième enfant du couple royal, elle a été cajolée et prise en charge par Casual qui, pendant que l'aîné combattait, la faisait lire et lui montrait en rigolant les prouesses de Data. Plus calme et plus réfléchie que lui, elle préfère méditer pendant plusieurs jours avant de répondre à une question, ou une décision importante. Elle a suivi le cursus des bibliothécaires, mais malgré des résultats dignes d'une major de promo - comme sa mère - elle séchait les cours obligatoires, raison pour laquelle sa mère jugea préférable de l'enlever du cursus avant l'annonce des résultats, qui l'auraient placée deuxième ou troisième, selon les règles du Royaume. Depuis, elle passe son temps à lire et écouter de la musique, et elle écrit beaucoup, encouragée par son grand-père qui croit en elle pour qu'elle devienne un des écrivains les plus connus de Dreamland.


Pouvoirs : Litote est brillante mais aérienne. Impossible à cerner, difficilement compréhensible, elle maîtrise l'écriture et tous les styles possibles. Ses écritures permettent actuellement d'aider à la construction de forêts d'arbres naturels aux lucioles végétales de lecture. Son pouvoir, entre de mauvaises mains, est le plus terrible du Royaume, car potentiellement massif.


Objets magiques :

- La Plume de la Grande Solitude. Lors de sa seule sortie de Babel, Litote a trouvé un animal magique sur son chemin, qui a déposé cette plume devant elle. Selon son grand-père, celui qui rencontre le Paon d'Encre est promis à l'écriture ultime.




Thème associé


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joy Killamanjiro
Indiana Joy
Indiana Joy
avatar

Pouvoir : contrôleur des chiffres
Points de Puissance : 40 650 points
Points de Réputation : 56 500 points
Points du Membre : 741 points
Double Compte : Diavolo Mayor
Messages : 691

MessageSujet: Re: La Famille Royale des Mots [validé]   Ven 18 Déc - 13:22

Lili-Anne



“Les seuls gens qui existent sont ceux qui ont la démence de vivre, de discourir, d'être sauvés, qui veulent jouir de tout dans un seul instant, ceux qui ne savent pas bâiller..."


Spoiler:
 

Spoiler:
 



Nom/Prénom : Lilianne, Lilianna, Lili-Anna, Lily ou Anna
Âge : 844 ans
Race : Créature (malgré les oreilles rondes sur l'image)
Groupe : Reine d'Ilyria, la deuxième ville du Royaume / Membre de l'Oratorio



Physique : De taille moyenne, fébrile et fragile, la dernière de la fratrie royale passe pour une naine à côté des autres. Maigre et sans formes très apparentes, on a l'impression que sa croissance s'être presque arrêtée dans l'adolescence. Elle a pourtant les cheveux blancs/gris, la marque de fabrique de sa mère, les traits fins de son père, parfois la sévérité de Pretoria, et le bagou naturel de son grand-père, qui lui fait parfois peur sans raisons. Elle a un visage assez fin et doux, de grands yeux bruns comme sa mère et sa sœur, et sa coiffure, lisse comme Litote, est faite d'après une création de cette dernière quand elle s'est mise à la coiffure. Toujours souriante comme Mona Lisa, assez tendre, discrète et tranquille, elle semble assez sympathique et casanière.

Cependant, pour ceux qui l'ont vu s'entraîner, ou avec des vêtements plus courts, Lilianne a de petits muscles, noueux et secs certes, mais bien présents, notamment aux jambes car elle passe depuis l'enfance ses journées à courir à droite à gauche, à marcher sur les terres de son Royaume, notamment jusqu'à l'arbre-ville d'Ilyria, dont elle est la souveraine désignée, par la règle de son grand-père.

Elle s'habille avec des vêtements du Royaume de la Mode, pris dans les archives. Elle porte toujours son sweat devenu culte à travers les routes de Dreamland, avec ses yeux intimidants, un long pantalon et des bottes de mousquetaires, inspirés par l'un de ses romans favoris. Son sweat bleu roi, violet et or est également une création de Litote, quand elle s'était mise à la couture et est allée jusqu'à défier la Reine de la Mode, Chanelle, dans ses propres défilés. Elle porte également le livre écrit par son frère, qu'elle tente d'adapter en alliages de sorts inspirés par sa mère.


Mental : Lilianne est la communion, la synthèse parfaite de toute la famille, mais pourtant elle ne lui ressemble pas vraiment sur les points précis sur lesquels se fonde la puissance. Capable de lire pendant des heures sans pause, d'une vitesse de lecture impressionnante, sans doute la troisième ou quatrième du Royaume derrière ses parents. Capable de tenir tête à Data dans les katas sémantiques de combat, chose impossible pour les autres soldats utilisant les mêmes techniques. Capable de réaliser des alliages de mots prodigieux, voire nouveaux en reprenant les techniques de son père, Lilianne est un monstre, un pur produit de la famille royale, sans pour autant en avoir l'apparence, ce qui représente sa double personnalité. Elle en est le meilleur produit, mais elle est le moins vendeur...

Seule sa sœur arrive à la doubler quand elle s'y met, puisque Litote est forte en tout...mais elle ne fait pas grand-chose. Lilianne, habituée à exceller partout, est surtout très gentille avec les gens qui lui apprennent des choses, quand son esprit est stimulé, en pleine gymnastique intellectuelle, quand elle turbine à fond avec quelqu'un. Cela la rend très généreuse et elle remercie longuement les gens qui lui apprennent des choses nouvelles.

A l'inverse de Data, elle est très curieuse envers les voyageurs, et le monde en général. Profondément pacifique, elle souhaite cohabiter avec les humains de l'autre monde en paix, sans heurts ni combats.


Histoire : C'est pourquoi, à l'image de son père Dialeg, elle a décidé de prendre la route, pour tout apprendre. Elle est partie un jour, avec l'accord de sa mère et de sa sœur, le refus de son frère et de son père. Le grand-père a décidé de la faire suivre en secret, n'a donc rien dit sur le sujet. Elle est partie, avec un sac, deux livres (celui de son frère, le roman de sa sœur), ses vêtements, et allez l'aventure ! Pour la première fois, elle s'est sentie libre, libérée de tout, libre d'être qui elle voulait, hors des comparaisons et des attentes, exprimant ce qu'elle était, qui elle était...elle a cru être normale pour la première fois de sa vie, voire une voyageuse, une simple promeneuse, avide d'aventures, toujours en mouvement, toujours allant vers les autres, pour apprendre toujours plus de choses.

Cette manie du voyage était une hantise de Dialeg. Dès son plus jeune âge, la petite ne tenait pas en place, s'échappait de ses berceaux, s'évadait de ses chambres, parfois avec la complicité du personnel qu'elle mettait dans sa poche par sa gentillesse et ses techniques de séduction innocente. Ses mots étaient les plus puissants enregistrés en bas âge, pour un Seigneur. Déjà petite, elle disparaissait des journées entières, puis revenait, sale ou en sang, avec des amis, parfois un voyageur, parfois des créatures, ou des gens du Royaume. Toujours avec le sourire, jamais blessée ou inconsciente, toujours en vie, à fond. La hantise de Dialeg qui recommençait tous les jours, avec une gamine impossible à enfermer. Alors ils décidèrent de lui donner l'entière liberté, et de lui faire faire, déjà des voyages entre Babel et Ilyria, son petit Royaume, la tâche de la cadette de la fratrie. Parfois, elle y allait en secret avec Litote, sans rien dire à personne.

Depuis un an, on l'appelle la Princesse Fugueuse, ou Miss Camping, car Dialeg a affirmé que sa fille était partie sans son accord. De quoi sauver les apparences, et jouer double jeu.


Pouvoirs : Lilianne a tous les pouvoirs possibles de sa famille. Mais elle préfère celui de son grand-père, l'énonciation de mots pour lancer des sorts. Si les choses doivent se compliquer, elle utilisera les autres pouvoirs de sa famille, mais elle préfère les voir comme des secrets qu'elle doit garder pour elle...


Objets magiques :

- Giratoire Précisément Situé. Une sorte de carte avec les grandes routes de Dreamland, les coins à éviter et les bonnes adresses pour manger et dormir.

- Le Duvet des Pucelles. Un sac de couchage qui rend invisible une fois le propriétaire dedans et endormi.



Thème associé


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel
Voyageur chercheur de merde
Voyageur chercheur de merde
avatar

Surnom : L'enfoiré
Pouvoir : Invocateur des lames
Points de Puissance : 40 525 points
Points de Réputation : 54 900 points
Points du Membre : 669 points
Double Compte : Eve Leblanc
Messages : 2327

MessageSujet: Re: La Famille Royale des Mots [validé]   Mer 4 Mai - 15:58

Validé.

_________________
Le quotidien de Axel:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Famille Royale des Mots [validé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Famille Royale des Mots [validé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Famille Royale [1/5]
» La glorieuse et compliquée famille royale d'Alabasta
» Membre caché de la famille royale et comploteUR , est-ce possible ?
» [spoiler] La série Grimm plus d'infos
» Des armoiries de la famille royale d'Ambre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Land Infinity RPG :: Administration :: Espace création :: Création de Pnj-
Sauter vers: