AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ouest de l'île éphémère [Event]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Edward R. Jobs
Génie incompris
Génie incompris
avatar

Pouvoir : Invocateur d'objets clownesques
Points de Puissance : 7 000 points
Points de Réputation : 6 225 points
Points du Membre : 39 points
Double Compte : Julien Windfree
Messages : 76

MessageSujet: Re: Ouest de l'île éphémère [Event]   Mar 20 Oct - 21:40

Voyager sans problèmes, qui l'eut cru possible ? Pourtant Edward et son acolyte vécurent ce genre d'événement rare juste après avoir terassé le fourmiller. La raison était simple : Bambi servait de garde du corps, celui-ci juste devant eux s'occupait de faire le ménage en repoussant les dernières bestioles de la crazy jungle, montrant ses capacités aux yeux ambrés du PDG. Cependant l'esclave placé devant ne pouvait s'occuper de ce qui venait à l'arrière, et c'était à coups de langue que le duo super médiatisé se débarrasser de la racaille, tellement facile qu'ils se passaient pour frapper à tour de rôle.

L'idée fut excellente mister Watson, c'est une arme très efficace.

Edward voyait déjà l'utilisation futur du fouet pour le royaume céleste, questionner des personnes paralysés, c'est bien plus pratique pour torturer. Des plans diaboliques il en avait plein en ce moment, même si ce n'était pas le nom qu'il leur donnait, il voyait cela comme des "recherches et expériences sur le comportement", les mots changeaient mais pas la définition.
Revenons vers le passé, Bambi déblayait la zone et se rapprochait de la fin de la forêt folle, Anthony le remarqua aussi, le pas vers le royaume céleste était bien avancé. Le portail fut passé par le contrôleur de la bille d'or, suivis très vite par le duo beau gosse qui n'a pas hésité à faire un petit sprint pour ne pas se retrouver à mourir dans la jungle.
Anthony se tourna vers son patron et fit le bilan de la situation.

Toujours aussi doué pour résumer les faits, et bien il est vrai que cet endroit est plus dangereux que le précédent, mais restons sur la terre pour le moment, nous avons plus de possibilités de riposte que sous terre, mais plus de dangers aussi. Prenons le risque, à trois nous pouvons nous en sortir.

Stratège et hommes d'actions pouvaient en effet survivre ensemble, mais avait-il prévue un affrontement avec un autre groupe dans des plans ? Pas sur. Un groupe fait d'inconnu pour le riche, mais quelque chose semblait clocher chez eux, d'après ses observations il pensa que l'un d'eux s'était retourner contre les siens et de deux façons possibles : soit c'est de son propre choix, il a ses raisons et il faut éviter de s'en mêler, soit c'est à cause d'un certains pouvoir et pour le coup il faut envisager le fait que cela arrive sur le groupe de voyageurs. En tout cas il était énervé cet individu, il lança l'un de ses camarades en direction de Bambi et il continua dans sa rage en poursuivant le projectile, confondant presque sa cible et Bambi.

Voilà quelque chose qui allait occuper Edward comme il se doit, observer et agir, bien sûr dans son intérêt et celui du groupe il était prêt à vite clôturer ses recherches en tuant le groupe d'inconnus. Un homme aussi froid ne naissait pas tous les ans, un génie certes mais pas compris de tous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bambi Mist
Rich bitch
Rich bitch
avatar

Pouvoir : Goldcontrol
Points de Réputation : 7 300 points
Messages : 127

MessageSujet: Re: Ouest de l'île éphémère [Event]   Jeu 22 Oct - 14:05

Grâce à ma nouvelle innovation "SNAKE'&'ROSE", j'avais gagné une méthode efficace contre les épreuves que la Jungle Folle offrait. Ayant laissé les deux voyageurs derrière moi, j'étais à nouveau seul face aux dangers, ils n'avaient  apparemment pas voulu me rejoindre, dommage. Avançant à travers les arbres, quelques créatures venaient à ma rencontre, certaines étaient inoffensives, d'autres étaient carrément dangereuses. Afin d'aller vite, je préférais neutraliser au lieu d'exterminer, ce qui m'était plus supportable moralement, depuis l'épisode du tamanoir. Soit j'envoyais en l'air à droite et à gauche tout ce qui s'attaquait à moi, histoire d'écarter les problèmes, soit j’assommais à coup de fouet bien placé.

Au fur et à mesure de mon avancée, je peinais à réagir aussi rapidement qu'à l'arrivée,  mais j'arrivais enfin à destination : le portail pour le Worldapart. La partie "sérieuse" du Survival. Un gouffre effrayant séparait la Crazy Jungle de la zone centrale, réservée pour les survivants, les vrais de vrais. Et j'en faisais parti ! L'élite de cet événement ! Je franchissais donc ce portail, qui logiquement me téléporta de l'autre côté. J'étais rassuré de me voir en un seul morceau et la félicitation que je m'accordais intérieurement m'encouragea à continuer d'avancer. L'endroit était entièrement différent de ce que j'avais pu voir plus tôt, une plaine radieuse et agréablement esthétique régnait sur l'horizon, c'était reposant.

Cependant il fallait faire attention, d'après les dires que j'avais pu lire dans le DreamMag, le Worldapart était un endroit terrible, les pires choses que Dreamland avait généré s'étaient retrouvées bannies et isolées dans cet endroit éphémère. De quoi rendre parano. Je ne savais pas trop vers où me diriger, je maintenais la direction du centre, l'énorme échelle menant au Royaume Céleste était de plus en plus visible. Ce fut seulement au bout d'un quart d'heure que je pu voir quelque chose. Un groupe de 3 personnes était devant moi, ralentissant le pas, je remarquais une ambiance étrange, ils avaient l'air d'être en pleine bagarre, un jeune homme à l'apparence amérindienne tentait de retenir un espèce de raton-racaille qui s'en prenait à un autre amérindien. Le troisième se prit un coup violent qui l'éjecta de la surface en ma direction, mais avant qu'il ne vienne me renverser, je l'attrapai par le fil d'or pour le ralentir et le remettre sur pattes. Il se tourna vers moi, surpris de mon entrée en scène, mais il comprit vite que je n'étais pas là en tant que problème supplémentaire.

- Putain le raton avec nous a pété une durite et n'arrête pas de s'attaquer à nous depuis qu'on est arrivé ici ! Impossible de l'arrêter.. Merci pour l'atterrissage.

Je lui gratifiais d'un sourire tout en me tournant vers le raton qui fonçait droit sur nous, les poings en avant. Le blond qui était en réalité un voyageur s’apprêtait à réagir mais je ne lui laissait pas le temps pour ça. Grâce à ma bille transformée en fil, je pouvais bâillonner la créature enragée, avant qu'elle ne nous atteigne. Envoyant l'or à sa rencontre, j'enroulais le fil autour de l'un de ses poignets pour le joindre à l'autre et ainsi le priver de l'usage de ses poings, il était maintenant stoppé dans son élan. Voyant qu'il avait les poignets recouverts d'un bandage, je pris la "délicatesse" d'épaissir le fil afin d'en faire des menottes dans une forme de l'infini. Il n'était plus lui-même, mais ce n'était pas une raison pour lui faire du mal, et cela rendait l'étreinte plus résistante. Le tenant légèrement au dessus du sol, il ne pouvait plus bouger n'ayant aucun appui. Du moins pour le moment.

- Merci mec, mais je pense que c'est la merde ici, si tu n'étais pas arriver on aurait été obligé de faire quelque chose pour arrêter Rock... Mais.. T'es arrivé tout seul jusqu'ici ?

Celui qui avait tenté d'arrêter le raton-laveur nous rejoignit et me salua d'un signe de la tête. Il était à craquer, une beauté amazonienne et onirique qui le rendait incroyablement attrayant. Je me contenais, au vu de la situation assez sérieuse puis je leur répondais calmement. Sans trop dévoiler ma personne non plus.

- J'ai passé le portail, oui. Mais je ne comprend pas ce qui est arrivé à votre ami, il n'y a rien qui puisse expliquer son comportement ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ouest de l'île éphémère [Event]   Lun 26 Oct - 22:36

Criez pas. Arrêtez de faire du bruit, ça lui donnait un mal de crâne incroyable. Il avait l'impression qu'un bébé venait de s'infiltrer dans son cerveau pour lui hurler des choses aux oreilles, pour pleurer, pour lui arracher tout self control, sauf que si le blondinet bougeait ça lui provoquait une décharge de douleur. Quelle pas doué de la vie n'empêche. Arriver à avoir l'idée de se sacrifier. Il aurait du courir et les laisser dans la merde, d'ailleurs pourquoi il avait ça ? Jeez quel imbécile après-coup.
Il ne sentait plus ses membres complètements endoloris par le courant qui les avais tous contractés comme un chewin-gum tiré à l'extrême.  Le bruit autour de lui était confus, c'était la même sensation que d'avoir la tête sous l'eau, ce qui fit frémir de dégoût le blondinet.

Mais la sensation de douleur disparu bien vite quand quelque chose de chaud et doux envahis son corps, comme du miel dans un lait chaud, voilà, j'avais aucune autre métaphore vous avez quoi.
Le prince reprit son souffle, laissant sa poitrine se soulever dans un rythme régulier. Son regard dépareillé s'ouvrit sur un paysage ravagé. Il n'avait rien comprit ce qui venait de se passer, mais Queeny n'était plus là, et Ortance soignait les blessés. Ciel se redressa, massant sa nuque d'un air irrité. On venait de le tirer d'un sommeil mouvementé, littéralement, il avait la tête dans l'cul.

- Urh...Thanks tête de cactus..

C'était plus un merci de mépris, car au final, elle restait toujours louche. Mais son spider sens était complètement mort après les coups qu'il avait prit dans la tronche, et c'était plus une loque inutile qui suivait le groupe que le frais prince à la chevelure d'or qu'il était au début du survival.
Il était sale. ça le perturbait un peu. Il essayait d'essuyer la poussière et les tissus brûlés le plus qu'il pouvait, mais ça marchait moyen. Godammit. Prenant bien soin d'attacher correctement ses gourdes, les voyageurs se remirent en route. Non il n'avait pas remercié Yuke pour sa action, pour la simple raison qu'il n'avait pas été présent quand celui-ci l'avait fait.
Ouais bon faut pas trop lui en demander ok.

Mais voilà que shit happen, la plante sur patte se mit à enlever son masque de douceur, faisant apparaître entre eux et le portail une deuxième fucking forêt. La colère monta à Ciel et il se facepalma le visage.

- Oh putain ça va m'gaver..jme casse moi.. oh wait non jpeux pas ce s'rait trop chiant.. Godammit..

Il passa sa main sur sa nuque, faisant un fuck à Ortance qui s'éloignait. Puis s'assit sur le sol, observant les plantes, qui était là en mode, lol. Bof, tant pis. Le blond se releva, il allait encore devoir se battre, contre des brocolis géant, mais son eau n'était pas efficace, et encore moins l'électricité de Yuke. Où sont les contrôleurs du feu quand on en a besoin hein ?

Il fonça dans le tas, des plantes se jetèrent sur lui, comme des moustiques sur du sang, le blond se baissa pour esquiver une branche épineuse, et se redressa de justesse, il avait une petite idée en tête à vrai dire, un profita que les plantes l'attaquent pour s'agripper à une liane, qu'il entoura autour de son poignet, et comme tarzan il se mit à courir le long d'un tronc, s'aidant de sa corde végétale, et dans un élan de fabulousisme il se fit tirer par la liane comme tarzan, se balançant devant la végétation, ouvrit ses gourdes du revers de son pouce et balança une pluie qui mouilla toutes les plantes vertes. Il venait de se sournir qu'il avait un cerveau, quand la foudre tombe sur de l'eau ça provoque des étincelles , et les étincelles ça brûle. BURN IT WITH FIRE !

- Brille pile électrique ! Tséhéhé ! BRÛLE MOI CES MERDES !

(désolé je suis sur tel j'arrive pas à introduire ma couleur  Q H Q )
Revenir en haut Aller en bas
Game Master
D comme Dieu!
D comme Dieu!
avatar

Surnom : Dieu ou Maitre
Pouvoir : Modérer, kicker, administer et tout et tout quoi
Points de Puissance : 100 000 Points
Points de Réputation : 100 000 Points
Points du Membre : Over 9 000 !!!
Messages : 986

MessageSujet: Re: Ouest de l'île éphémère [Event]   Mar 17 Nov - 23:53

Bon... ciel, t'es dans le caca. pourquoi ? Pour la bonen et simple raison que je t'aime pas. c'est suffisant comme raison vous trouvez pas ? Non ?! faut que je donne une vrais raison ? Bon ok ! La raison c'est que Yuke se réveilla au moment où tu avais le plus besoin de lui alors que tu tentais le combo eau plus foudre une nouvelle fois. C'est toujours quand on a le plus besoin de regarder la télé que les piles de la télécommande tombent à plat. C'est sans doute l'une des choses les plus frustrante qui soit. Le pauvre jeune blond doit ressentir à peu près la même chose sur le coup. Perso, à sa place je me dirais "mais qu'est ce que j'ai fais pour mériter de tomber sur une bande de boulets qui a le sommeil si léger ?! " Mais bon, heureusement, dans sa malchance, il a de la chance ce brave petit. L'une des plantes, celle à laquelle notre tarzan en herbe était accroché commença à le fair tournoyer pour l'étourdir. il devait être sur le point de gerber son p'tit dej quand.... Quand soudain me vient uen réflexion. Quand un voyageur vomit son p'tit dej'... il vomis le p'tit dej' qu'il a mangé IRL ? je crois que cette question passionnerait les experts Oniristes du monde entier.  Mais passons. j'en étais où déjà ? ah oui, ciel qui était ballotté par la plante pour l’assommer un peu afin de pouvoir le boulotter plus facilement? Eh bien, l'opération du saint esprit sauva le pauvre ciel car la liane céda sous la force d'inertie et la masse impressionnate de Ciel. Le voyageur fut propulsé tout droit dans le portail qui se détruisit quelques secondes après son passage. Bon, il atterrit un peu la tronche la première et il devait avoir la tête qui tournait mais au moins, il était passé.  Il se trouvait dans un paisible bosquet où des créatures à l'apparence ps hostiles broutaient paisiblement en faisant un bruit de tondeuse. c'était des moutons mécaniques. c'était en fait des espèces e broyeuses à végétaux avec des pattes et une tête de mouton. S'il arrivait à reprendre ses esprits, il pourrait voire ortance s'éloigner calmement, passant les moutons étranges.

C'est alors que retentit un grand bruit sonore audible sur toute l'île indiqua que toutes les portes étaient détruites. A présent, toute les créatures de la crazy jungle allaient converger vers le gouffre afin d'achever tous les participants n'ayant pas encore passé le gouffre. La première partie du Survival était à présent finit.

Mais revenons plutôt du côté de notre solo plus duo plus trio. Façon incompréhensible de dire, revenons à notre bande de ploucs qui arrivait au beau milieu d'une baston entre membres d'un même groupe. Les deux jeunes homes aux allures d'indiens d'amérique du nord semblaient ne pas comprendre le geste de leur ami créature animale qui les attaquait. en tous cas, Rock semblait comme possédé. Ses gestes semblaient moins précis et plus lents qu'à l'habitude, presque comme un zombie.  Il était plus lent mais il n'en restait pas moins dangereux et très fort. Bambi se prit Siat Mat dans la tronche et finit par aider le trio arrivés les premiers sur les lieux en immobilisant Rock qui tenta vainement de se libérer dans un premier temps avant de finir par abandonner en tombant, semble-t-il tomber dans les pommes. Pendant ce temps, patron et stagiaires semblaient préférer rester observateurs un peu plus loin.

-Merci voyageur de nous avoir aidé ! je vois vraiment pas quelle mouche l'a piqué. On a marché un peu et puis d'un coup il s'est figé et à commencé à nous attaquer.
- Ouais, ce qui est sur c'est qu'il cogne dure. En tous cas, il semble possédé par quelque chose. il est tombé dans les pommes comme si on l'avait mis en veille.
-Vous pourriez me libérer bande de cons ? Qu'est ce que je fous attaché ? Vous pourriez m'expliquer ?
- Ah le raton laveur est réveillé !
- oh putain ! Tu me traite encore de raton laveur et tu t'en prends une !
- Mais tu m'en as déjà mis une ! Et pas qu'une d'ailleurs.
- Comment ça ?
- Bah c’est pour ça que notre sauveur est intervenu. tu nous attaquais à vue.
- c'est que... euh... je me rappelle plus de ce qui s'est passé. on était arrivé dans le worldapart puis j'ai senti comme un drôle d’odeur et là plus rien !

Le raton laveur semblait avoir repris ses esprits, mais pouvait on lui faire confiance ? Il semblait perdu en tous cas. cependant, même ses coéquipiers, qui au final ne le connaissaient que très peu voire pas du tout, semblaient douter de sa franchise. Mais c'est alors qu'un quatuors de teletubbies passa sous leur nez en courant, apparemment poursuivis par un aspirateur géant qui, à ce rythme allait gober les 4 compères.

Juste à côté, Edward qui observait ne fit pas attention au vol un peu irrégulier d'un oiseau qui fondit sur sa tête et l'attaqué en lui arrachant dans la manœuvre plusieurs cheveux  mais sans lui faire trop de mal pour autant. L'oiseau repartit vers le centre de l'île de son vol irrégulier. étrange. mais c'est alors que quelques secondes plus tard. Il sentit une terrible douleur inexpliquée dans son bras droit, puis dans son dos, puis dans tout son corps, il se sentait comme agressé par une force invisible qui le torturait. Il put même entendre une voix à son oreille.

- est tu prêt à me servir voyageur ? je te libèrerai de la souffrance.

Anthony ne pouvait qu'assister à la souffrance de son boss sans pouvoir faire quoi que ce soit. il n'yavait vraiment rien qui indiquait la moidre blessure, personne à l'horizon pour le blesser.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dream-land.forumactif.org
Edward R. Jobs
Génie incompris
Génie incompris
avatar

Pouvoir : Invocateur d'objets clownesques
Points de Puissance : 7 000 points
Points de Réputation : 6 225 points
Points du Membre : 39 points
Double Compte : Julien Windfree
Messages : 76

MessageSujet: Re: Ouest de l'île éphémère [Event]   Jeu 26 Nov - 21:25

L'individu ressemblant à un raton laveur s'était retourné contre les siens, le pourquoi restait en suspens mais Bambi avait tout de même apporté son aide. Lui et les camarades du fou réussirent à l'immobiliser et ainsi le stopper. Il reprit ses esprits et confirma l'hypothèse la plus crédible mais aussi la plus problématique : cet homme était bien possédé ou du moins il ne contrôlait pas ses actions et il était atteint d'amnésie.
Edward voyait tout cela et l'idée que quelqu'un ou quelque chose pouvait rendre fou un individu était une évidence pour lui, il espérait juste que ce ne soit pas l'air, cela voudrait alors dire que tout le monde allait passer par ce stade.

Le problème s'était produit dans ce lieu pourtant très sympathique mais c'était le worldapart, une zone d'une dangerosité maximale. Pour s'en sortir il fallait avancer sans s'arrêter, et cet accident était la preuve d'un danger constant. Edward jugeait bon de s'entretenir avec tout le monde à ce propos, il avança vers eux quand il sentit un mouvement innatendu de ses cheveux. Il eut le réflexe de passer sa main dans ses cheveux, l'air pensif, mais n'y prêta pas attention.

Si je peux me permettre messieurs il serait préférable de quitter les lieux sous peine d'avoir de nouveau ce problème. Car je pense que...

Il s'était arrêté, sons bras droit lui faisait affreusement mal, une douleur particulière, mélange entre sensation de brûlure et de crampes. Puis cette douleur se propagea dans son dos ce qui l'obligea à se mettre à genoux.

Quelque chose... J'ai... Quelque chose de particulier... Cette douleur, c'est anormal.

La douleur avait envahis son corps, et il n'avait rien pour se sortir de ce pétrin. Cependant une voix l'interpella, une voix dans sa tête qui l'invita à servir un individu en échange de la disparition de la douleur.

Hmm... Haha*rire douloureux* Je pense comprendre, cette douleur est peut-être ce qui rend fou, cette voix, je suis le seul à l'avoir entendu... C'est fort contraignant, choisir entre souffrir ou passer un marché dangereux.

Tu n'auras aucune douleur voyageur, tu ne souffriras plus, ne te fais pas plus de mal que cela et rejoins moi.

Pensif aux propos de la voix et la douleur étant difficile à supporter il avait une idée risqué.

Je pense pouvoir faire quelque chose mais j'aurais besoin de tout le monde... Cette voix... Me propose de la rejoindre, la douleur est difficilement encaissable donc je ne tiendrai plus longtemps, je propose donc qu'on m'attache car il se pourrait que j'agisse... De façon... Incontrôlé.

Il avait en tête d'agir comme le raton laveur mais cela pouvait être différent, et si la voix détruisait son corps et son âme pour en prendre sa place ? La voix n'ayant pas de corps, elle se propage dans un corps et ronge l'esprit pour en prendre possession puis ensuite détruit l'hôte pour avoir son propre corps.

Il n'en savait rien, il devait faire confiance en son instinct et aux cinq personnes présentes pour l'empêcher de tuer ou d'être tuer, pas facile pour lui de devoir se reposer sur les autres.

Très bien... J'accepte ton offre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ouest de l'île éphémère [Event]   Sam 28 Nov - 18:12

- Tu penses qu'il va se prendre le sol, ou se manger le sol ?
- ... J'en sais rien, j'ai un doute.
- Un doute ?
- Ouais.... Oh mec regarde comme il vole haut !
- Ha-ah j'en étais sûr ! Il va se manger le sol !
- Ouais dans tout les cas il risque d'avoir mal..
- ....
- ....
- On s'en fout ?
- On s'en fout.

Et en effet, ces deux petits insectes avaient raison, car le sol accueillit avec amour et délicatesse le blond qui s'étala de tout son long sur la surface qui recouvre notre très chère terre. Il avait tout juste eu le temps de gueuler un putain Yuke, quand celui-ci avait rejoint le monde réel. Le bruit de sa mâchoire quand celle-ci embrassa le sol n'était pas vraiment très romantique, ça c'était un fait.
Il resta un instant allongé là, comme une pauvre merde, mais quelque chose lui chatouilla les narines, et un bruit grisant vint déranger son pseudo sommeil réparateur. Quand le blond se releva, que son regard fuit le brouillard laiteux, et que ses muscles acceptèrent de fonctionner, il remarqua enfin qu'il était entouré de moutons mécaniques incroyablement étranges.

Le blond déglutit tant bien que mal, passant sa main sur son visage endoloris. Quelque chose se mouvait, de manière naturelle, pas comme ces automates herbivores. Le blond n'osait pas vraiment avancer. Mais la colère lui prit au tripes. Cette bitch d'Ortance se pavanait.
L'Anglais se releva, passant sa main dans ses boucles blondes, puis inspira une grande goulée d'air, faisant craquer son dos.

- Oh mon dieu, elle va avoir mal elle aussi.
- Tout l'monde à mal dans ce monde tu penses ?
- J'sais pas, j'ai encore un doute...
- ... Tu m'gave.

Ciel Fauster se mit à courir à toute vitesse, esquivant les vaches moutons électriques il savait pas trop, courant comme un dératé, oubliant même l'équilibre entre ses membres. Son dos était poisseux d'une transpiration pas très classe, et l'air rendait son t-shirt encore plus froid qu'il ne l'était déjà.
Il rattrapé l'écart avec la créature, et quand celle-ci remarqua le bruit de course de fou du blondinet, elle n'eut le temps que de se retourner et lui offrir un visage choqué.

— « ORTAAAAAAAAAAAAANCE »

Un bruit sourd se fit entendre, puis le silence.
- QUIZZ SPECIAL LES AMIS !
- HEHEHEHE !
- à votre avis, que c'est t-il passé ?!
- Réponse a : Ciel a trébuché et s'est ramassé sur le sol !
Réponse b : Il a utilisé son pouvoir pour faire voler Ortance dans le ciel !
Réponse c : Il a juste pété un câble.

- ... Moi j'donnes ma langue au chachat !
- Et la bonne réponse est....


— « ORTAAAAAAAAAAAAAANCE »
Le blond fit en bond en l'air, et prit sa gourde, faisant un tour lui même pour prendre de l'élan, vous savez comme dans les mangas d'actions, et avec toute la classe et toute l'assurance d'un boloss, Fauster percuta la face de la femme plante de plein fouet avec sa gourde. Fuck les pouvoirs.

— « You gonna have a bad time darling ! »
Il fit volte-face et s'éloigna d'elle, pas l'temps. Et puis il avait mal partout, bref, c'était mal parti pour lui. Elle aussi d'ailleurs, elle gisait sur le sol comme une vielle chose délaissée. Elle n'était d'ailleurs sûrement pas k-o, mais lui, il voulait juste terminer cette épreuve, car seul, c'était vraiment la merde pour son royal fessier.
C'est pour ça que le blond se hâta de continuer sa course vers la fin du survival. Gogo Ciel !
Revenir en haut Aller en bas
Bambi Mist
Rich bitch
Rich bitch
avatar

Pouvoir : Goldcontrol
Points de Réputation : 7 300 points
Messages : 127

MessageSujet: Re: Ouest de l'île éphémère [Event]   Dim 29 Nov - 21:46

Pendant un instant, le raton se débattait mais il fut rapidement contraint de s'arrêter. Il perdit même connaissance. Les deux compagnons me remercièrent. Puis ils m'expliquèrent que leur ami s'était mis à les attaquer d'un coup, sans prévenir. Qu'il était devenu comme possédé. Comme dirait l'autre : Shit Happen. Si cette zone venait à nous faire changer de comportement, on était dans la merde. A n'importe quel moment et pour n'importe quelle raison, l'un de nous pouvait devenir taré. En plus de ça, je ne connaissais pas les capacités des deux amérindiens. La raton-laveur se réveilla, il reprit une attitude plus... consciente. Cependant, il ne se souvenait de rien, mis à part d'une odeur. Great.

Des télétubbies passèrent comme si de rien n'était, poursuivis par un aspirateur voulant les bouffer. Je ne savais pas trop quoi penser sur le moment, fallait-il faire quelque chose ? Eh bien, non. Car, d'un coup sans prévenir, le scientifique chelou et son Dumbo apparurent de nulle part, me laissant comprendre comme un grand qu'ils m'avaient suivis de près. Je retenu ce petit coup d'p*te de leur part, mais les ayant mis dans la galère plus tôt, je faisais comme si de rien n'était. Je m'empressais d'avertir le trio qu'il s'agissait d'un groupe rencontré plus tôt, et qu'il ne fallait pas s'en inquiéter. Quoique. Le scientifique s'était mis à directement nous dire qu'il fallait que l'on bouge.

Mais c'était déjà trop tard, il s'arrêta, grimaçant, se tenant le bras droit, puis d'un coup il tomba sur ses genoux, comme foudroyé par une douleur dans le dos. "Quelque chose... J'ai... Quelque chose de particulier... Cette douleur, c'est anormal." Il tomba de tout son poids sur le sol, et trembla de tout ses membres, devenant tout rouge, comme s'il se battait contre lui-même, mais à l’intérieur. Je tournai le regard vers la créature qui avait subi la même. Il acquiesça à mon contact visuelle, approuvant la même souffrance endurée. Puis je portais le regard vers le mec torse nu, qui était avec le doc. "Tu as remarqué quelque chose avant qu'il ne soit touché par cette possession ?" Il répondit par une négation, à part un coup de vent qui avait décoiffé le patron, rien de suspect. "Hmm... Haha*rire douloureux* Je pense comprendre, cette douleur est peut-être ce qui rend fou, cette voix, je suis le seul à l'avoir entendu... C'est fort contraignant, choisir entre souffrir ou passer un marché dangereux."

"Quoi ? Une voix ? Tu t'en souviens Rock ?" Son ami voulait vraiment en savoir, cette situation devenait compliquée, le blond n'avait pas encore perdu le pédales mais ça n'allait pas tarder apparemment. Rock affirma ne se souvenir de rien à part de la douleur sempiternelle et insurmontable. Il avait donc dû céder au "marché" que cette voix proposait. J'attachais directement les mains grâce à mes menottes en or. Histoire de prévoir le calme. Seulement, le jeune torturé céda après avoir dit quelque mots "Je pense pouvoir faire quelque chose mais j'aurais besoin de tout le monde... Cette voix... Me propose de la rejoindre, la douleur est difficilement encaissable donc je ne tiendrai plus longtemps, je propose donc qu'on m'attache car il se pourrait que j'agisse... De façon... Incontrôlé." Il ne s'était même pas rendu compte qu'il l'était déjà. Et quelques secondes plus tard, il s'arrêta de gesticuler et de gémir sous la douleur.

Nous le fixions tous, appréhendant son comportement. Il était attaché, et je le suspendais en l'air comme avec Rock juste avant. Il était immobile, comme inconscient, la tête baissée, on ne pouvait voir s'il était éveillé ou non. Son ami lui toucha l'épaule et ce fut le bouton ON pour qu'il pète un câble. D'un coup il se démenait dans tout les sens , hurlant tout ses poumons et fouettant l'air avec ses jambes et pieds. Apparemment, cette méthode de l'isoler en l'air marchait plutôt bien, mais d'un coup une fiole apparut au dessus de ses mains et il la laissa tomber. De l'acide. J'avais remarqué l'effet du liquide sur l'herbe quand il voulut l’utiliser, en vain, contre la langue du fourmilier. Je l'écartais plus loin de nous et reculai de quelques mètres afin de ne pas être exposés face à ces fioles qu'il invoquait sans cesse. Elle tombait l'une après l'autre. Il fallait que ça s'arrête. Et je n'eu pas besoin de faire quoique ce soit car il s'agissait de l'homme qui l'accompagnait qui résolut le problème.

Il s'avança à grande vitesse vers son compagnon et d'un geste vif, il attrapa d'une main le fouet qui était attaché à la ceinture du Doc. Il s'agissait d'un fouet rose, je ne remarquais seulement après qu'il ait enroulé son pote avec, qu'il s'agissait de la langue du fourmilier. Elle avait des propriétés paralysantes, car le corps sous l'effet de la langue s'arrêta de gesticuler dans tout les sens et la pluie d'acide cessa aussi. "Bien joué mec, maintenant, il faut voir comment faire pour se débarrasser de ce fléau..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Game Master
D comme Dieu!
D comme Dieu!
avatar

Surnom : Dieu ou Maitre
Pouvoir : Modérer, kicker, administer et tout et tout quoi
Points de Puissance : 100 000 Points
Points de Réputation : 100 000 Points
Points du Membre : Over 9 000 !!!
Messages : 986

MessageSujet: Re: Ouest de l'île éphémère [Event]   Lun 30 Nov - 18:20

- Oh mais je n'ai pas besoin de ton accord pour te contrôler voyageur. Juste besoin de ton accord pour que tu te taise. Merci de me le donner.

En effet, l'entité qui contrôlait Edward n'avait nullement besoin de son accord pour le contrôler. c'est juste qu'il préférait qu'il soit inconscient alors qu'il jouait avec. Les autres prirent le temps de ligoter le voyageur mais se rendirent compte qu'il fallait aller plus loin car il pouvait continuer d'utiliser son pouvoir. Ils prirent donc la décision d'utiliser le fouet endolorissant pour le stopper pour de bon. Après quelques spasmes, le voyageur cessa de bouger. Là, Edward reprit conscience. Il ne sentait plus rien vu qu'il était paralysé mais il entendit de nouveau la voix.

- oh je vois que tes amis n'ont pas envie de s'amuser avec moi. Amusons-nous donc seuls.

Et là, on put voire l'un des doigts de Edward se mouvoir malgré la paralysie. Il se tordit et finit par se déboiter dans un craquement sordide sans que Edward ne puisse sentir de douleur à cause de la paralysie. La personne qui le contrôlait semblait avoir carrément le contrôle sur son corps plus que sur lui en fait. Il pouvait contrôler son corps comme il contrôlait une poupée apparemment.

- Voudrais tu que je m'amuse à te casser autre chose ?

Là, Edward put sentir son cou se tourner lentement. Le soucis, c'est qu'il ne savait pas à quel moment son cou allait cesser de tourner. Mais vu ce qui venait de se produit avec son doigt quelques instants plus tôt, tout laissait à croire qu'il allait finir énuclée assez vite. Edward pouvait entendre la voix ricaner à son oreille alors que sa tête tournait lentement mais finit par s'arrêter.

- hahahaha ! trève de plaisanterie voyageur. Mort tu ne me sers à rien ! Répète soigneusement tout ce que je vais dire à voix haute. "Je suis Mawu, maitre de cette zone du worldapart et ancien Lord du royaume de la sorcellerie. Je vous fais une proposition. Je suis bloqué ici par un sort très puissant qui me retient sur cette île. Le sceau de ce sort se trouve hors de l'île, hors de mon atteinte. J'ai besoin de personnes pour aller me chercher et me ramener ce sceau qui m'empêche de quitter l'île. Acceptez et vous aurez la vie sauve. Sinon... je peux vous assurer que vous ne passerez jamais le worldapart en vie."

Edward se retrouvait à faire le messager de cette créature qui le manipulait. c'était n sorcier, ça expliquait en tous cas son emprise sur lui. Tant qu'il n'était pas en vie, il était impossible de lutter contre lui en tous cas.


Pendant ce temps là, un petit bond entama une course digne d'une fable de la fontaine avec une créature végétale qui l'avait pas mal pris pour un con. Il se releva, la haine au ventre et fondit vers la créature qui progressait calmement. Il esquiva toutes les bestioles mécaniques qui tondaient la pelouse de la prairie dans laquelle ils se trouvaient. Il est con soit dit en passant car en hurlant le nm de la créature qu'il poursuivait, il se grilla sont effet de surprise. cette dernière le vit la rattraper et parvint à se démerder pour éviter sa charge furieuse de justesse. Par contre, elle se retrouva tout de même à terre, un peu sur le cul. Elle fut par contre surprise de constater qu'il ne l’attaquait pas mais traçait droit devant lui. Elle se releva et se mit à lui hurler dessus à son tour.

- Reviens ici toi ! J'vais pas te laisser gagner ce Survival ! ça fait bien trop longtemps que je rêve d'aller à celestia !

Ouais! elle devait penser que seul un certain nombre de premiers arrivés serait pris, ce qui n'est pas stupide comme mode de sélection en soit. Après tout, rien ne prouvait que la sélection ne fonctionnait pas comme ça. Elle se mit à poursuivre Ciel en lui projetant des espèce de petits poids qui n'étaient aps petits vu qu'ils étaient géants même. ça devait faire la taille d'une grosse balle. La poursuite dura un peu jusqu'à ce que le sol se soulève sous leur pieds, qu'une gueule béante s'ouvre et se referme sur eux deux. en gros... Ils venaient de se faire gober tout cru par on ne sait trop quoi qui se trouvait sous le sol à attendre une proie. Je pense qu'il va falloir collaborer pour vous sortir de ce merdier là !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dream-land.forumactif.org
Antony Watson
L'opportuniste
L'opportuniste
avatar

Surnom : L'opportuniste
Pouvoir : Morpheur souris
Points de Réputation : 30 300 points
Messages : 271

MessageSujet: Re: Ouest de l'île éphémère [Event]   Ven 11 Déc - 10:13

L'instant de gloire de notre steampunk fut aussi éphémère que le duré de vie de l'insecte portant le même nom. Il avait été le premier à réagir quand Edward commença à perdre le contrôle de son corps. Il avait fait preuve d'une grande ingéniosité, ce qui l'avait lui même surpris, en s'emparant de la langue du fourmilier pour ligoter son patron. Ce fouet anesthésiant était idéale pour maîtriser un individu quand on était sois même dépourvu d'une grande force physique. (Que voulez vous la vie est injuste…Bref !). Les jambes de Mister Jobs ne tardèrent pas à flancher et celui-ci s'écroula sur le sol complètement immobilisé. Le sourire d'Antony se dissipa progressivement pour ce changer en grimace quand il vit le doigt de son boss pivoter tout seul pour se retrouver dans un angle improbable. Un craquement sec ce fit entendre quand il ce déboîta. Le morpheur ne put s'empêcher de lâcher le fouet et ce boucher les oreilles par réflexe. Il avait toujours détesté le son des articulations qui craquent. Il resta pale encore quelques minutes mais se reprit très vite et ramassa le fouet. Le regard d' Edward ne trahissait aucune douleur. Cette langue, plus badass qu'un seau de morphine, avait au moins le mérite de lui atténuer temporairement son supplice.

Un cris faillit s'échapper de la gorge du jeune homme quand le phénomène se reproduisit. Il ne s'agissait pas d'un simple doigt cette fois ci mais de la tête elle même qu'on s’apprêtait a lui dévisser du reste du corps. La vision de ce spectacle qui s'annonçait particulièrement macabre paralysa Antony, on avait l'impression qu'Edward était une pauvre poupée entre les mains d'une fillette invisible géante déterminée à le décapiter. Ses cervicales étaient sur le point de céder quand la rotation de sa tête ce stoppa soudainement  pour reprendre sa position normal. A ce moment le jeune Watson réalisa qu'il avait inconsciemment retenue sa respiration tout du long.

- Je suis Mawu, maitre de cette zone du worldapart et ancien Lord du royaume de la sorcellerie. Je vous fais une proposition. Je suis bloqué ici par un sort très puissant qui me retient sur cette île. Le sceau de ce sort se trouve hors de l'île, hors de mon atteinte. J'ai besoin de personnes pour aller me chercher et me ramener ce sceau qui m'empêche de quitter l'île. Acceptez et vous aurez la vie sauve. Sinon... je peux vous assurer que vous ne passerez jamais le worldapart en vie.

Ces mots sortis de la bouche d'Ed firent tomber un blanc dans le groupe. Chacun essayait de prendre conscience de l'implication qu’entraînaient ses mots, les plus vifs comme Antony réfléchissaient déjà à la meilleur stratégie à adopter. L'étudiant  tenta de résoudre  le problème comme une étude de cas. Et pour cela il fallait commencé par rassembler toutes les infos dont ils disposaient.

Il y avait ici présent 7 participants à ce survival, on pouvait partir du principe que tous avaient compris qu'ils devaient travailler en équipe pour affronter leur adversaire Mawu. C'est un sorcier qui peut prendre aussi bien le contrôle d'une créature de dreamland, que d'un voyageur. On ignore comment il procède, s'il a un nombre maximum de pantins possédés en même temps. Ce que nous savons en revanche c'est qu'il agit à distance et que son objectif est que l'un d'entre nous lui ramène un sceau qui se trouve hors de sa portée ici. Ça doit forcément être une personne non possédé sinon il n'aurait eut besoin que de l'un d'entre nous.

L'avantage si on accepte c'est qu'il assura probablement notre protection pendant notre trajet pour s'assurer que l'ont réussissent. Mais il vient de dire que le Sceau se trouvent hors de cet île ce qui nous force a repartir en arrière et nous faire abandonner nos chances d'assister à la CelestiaFest…

Surtout que s'il a été enfermé ici c'est pour une bonne raison, le libérer provoquerait sûrement un désastre. Il a prétendu être le maître de CETTE zone du Worldapart mais qu'il nous empêcherait de quitter le Worldapart vivant si ont refusaient. C'est du bluff ? Pourquoi n'a t'il pas soumis toutes les autres créatures de l'île à sa volonté ? Peut être que son champs d'action est plus affaiblis ? Après tout c'est un « ancien Lord » même pas un ancien seigneur et même pas non plus un lord actuel. Après ce constat Antony en vint à l'évidence qu'il manquait d'information pour remporter la partie et s'en sortir vivant. Il fallait faire parler Mawu dans l'espoir de gagner du temps, peut être que la possession avait un temps limité, et espérer que quelques indices clefs ne lui échappent. Le garçon se tourna vers son Patron

- Mawu, même si nous voulions t'aider comment pourrions nous nous y prendre ? Tu affirmes que le Sceau se trouve hors de l'île, mais ou exactement ? Et puis nous sommes aussi coincé sur cette île. Il n'y a plus de moyen de traverser le gouffre et de l'autre côté les monstres  ont tous convergé vers celui ci pour nous empêcher de rebrousser chemin. Pour nous la seule voix possible c'est de passer par la tour de l'oublie.

Le garçon espérait que les autres donneraient aussi leurs avis ou comprendraient qu'il faisait diversion pour laisser le temps au moins à l'un d'entre eux, de peut être, parvenir à mettre un plan en place. Qu 'aurait fait Edward s'il n'avait pas été la cible du maléfice du sorcier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Game Master
D comme Dieu!
D comme Dieu!
avatar

Surnom : Dieu ou Maitre
Pouvoir : Modérer, kicker, administer et tout et tout quoi
Points de Puissance : 100 000 Points
Points de Réputation : 100 000 Points
Points du Membre : Over 9 000 !!!
Messages : 986

MessageSujet: Re: Ouest de l'île éphémère [Event]   Ven 11 Déc - 13:57

Les créatures et voyageurs face à Edward furent choqués par ce qu'ils voyaient. Le raton laveur était même sur le point d'intervenir pour aller essayer de maintenir la tête de Edward avant qu'il ne finisse pas s'énucler. Mais heureusement il finit par se figer pour répéter les propos que lui dictaient la voix dans sa tête.  A l'écoute de ces propos, les deux créatures semblaient surpris et plus comprendre de quoi il s'agissait. Il faut dire que les créatures connaissent plus l'histoire de Dreamland que les voyageurs généralement. Rock s'adressa à Anthony et bambi pour leur expliquer un peu ce qu'il savait.

- J'ai entendu parler de ce royaume. c’est un royaume disparu depuis des années, avant même que je ne naisse. De ce qu'on m'a dit, certains survivants de ce royaume existent encore et sont parait il très dangereux ! Ils sont très forts pour manipuler et ensorceler. On m'a dit qu'ils peuvent faire des choses qu'on croit impossible ! Je pensais pas que ces rumeurs étaient vraies.

Mais anthony finit par parler à Mawu par le biais de son patron du monde réel pour lui poser des questions. La réponse finit par sortir de la bouche d'un animal qui venait d'arriver au petit trot, une espèce de chien digne d'un cartoon avec une énorme gueule et qui semblait capable de parler.

- Je vais parler par le biais de cette créature. Ce sera plus commode, notamment pour que le voyageur puisse participer au débat.

Edward sentait cependant que la créature avait toujours une emprise sur lui et qu'il n'était pas libéré.

- Voyageur, pour répondre à tes questions. Si vous n'acceptez pas mon offre, vous ne me servez plus à rien et je vous tuerai tout simplement. Si vous acceptez mon offre, vous ne me servez à rien bloqué ici, je vous aiderai donc à atteindre le centre de l'île. Je vous aiderai à trouver le sceau de ma prison qui se trouve potentiellement à plusieurs endroits. La personne qui a créé le sceau s'est bien joué de moi et a bien fait son travail pour me bloquer ici en brouillant les pistes. Et une fois que vous l'aurez trouvé, vous viendrez me l'apporter lors du prochain Survival. Je saurai vous récompenser pour l'aide que vous m'apporterez.

Un oiseau qui les survolait lâcha un petit sac de lin dans lequel se trouvait des sortes de petites graines.

- Si vous acceptez mon offre, mangez une de ces graines en disant "je jure d'aider Mawu à trouver le sceau le retenant au Worldapart et à ne pas lui porter de préjudice direct." Je me présenterai alors à vous et m'engagerai de la même manière à vous récompenser pour votre service.

L'emprise sur Edward sembla disparaitre, il le sentait qu'il était libre de ses mouvements, toujours partiellement paralysé mais libre quand même. L'espèce d'étrange chien les guettait comme attendant leur décision. Le trio de voyageurs et créatures se regardait. ils ne savaient trop quoi faire. D'un côté, ils savaient ou se doutaient fort que s'engager auprès d'une créature comme Mawu est risqué mais d'un autre côté, ils ne savaient pas s'ils étaient capables de lutter contre lui et d'aller jusqu'au centre de l'île. Après tout, ils ne savent même pas où il est mais lui semble avoir le contrôle sur les créatures du coin et pouvoir prendre contrôle d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dream-land.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ouest de l'île éphémère [Event]   Mer 16 Déc - 22:07

Enfin. Il pouvait sentir les bras de la victoire, de la fin de ce survival s'enrouler autour de son corps endoloris, il pouvait sentir les baisers de la foule, il pouvait sentir l'odeur de boissons fraîches, il pouvait sentir un coup à l'arrière de sa tête. Attendez quoi ?
Le prince n'était pas sensé se faire frapper, non non non, c'était pas dans la logique du truc là. Oh putain, mamie la plante continuait d'être toujours collante, lui courant après en lui hurlant de revenir lui faire le béco.
C'est pas possible d'être aussi chiant, si ? Ah bah si visiblement.
Le blondinet tenta d’accélérer sa course, bah oui, lui il voulait se casser d'ici et plus voir sa salle tronche de plante verte. Mais quand c'est fini, y'en a encore !

Un bruit sourd fit courir un frisson le long du dos du jeune Anglais. Le sol trembla, faisant perdre tout sens de la gravité chez lui. Deux mâchoires puissantes sortirent de terre, comme des ombres vicieuses, ajoutant encore plus de merdes dans le survival du contrôleur de l'eau.
Les ténèbres engloutirent les blondeurs de ses mèches. Littéralement, il venait de se faire bouffer par une créature. Avec Ortance. En prime.

Une odeur lui monta à la gorge, s'attachant à ses poumons comme un linceul toxique. Ce qui lui donna en moins poétique, la gerbe. Mais cela ne dura qu'un instant, car son corps bascula en arrière, pour finir par atterrir sur une chose gluante, humide, répugnante.

— « ... EWWW. »

Le bruit de sa voix se fit étouffer par les profondeurs de..de la créature ? Oui, oui il était bien dans la bouche, ou la gorge, ou une partie interne de cette chose. Le blondinet s'agita en tout sens, pour tenter de se redresser légèrement, posant avec précaution ses mains sur les parois visqueuse.
Cependant, elle était où la plante ? Mh, après réflexion il ne voulait pas savoir.

Quelque chose au loin s'agita, un léger sursaut, comme un frisson. C'était rougeâtre, et ondulé de petites bosses. Sa langue ? Ok, plus loin il pouvait voir des dents, ou plutôt des rochers ne nacre.
Quand on a un petit morceau de viande coincé dans le fond de la gorge, ou entre les dents, que fait-on ?
On avale, on fait passer sa langue en éclaireur pour débusquer l'anarchiste qui refuse gentiment de glisser dans l'estomac. Vous pouvez donc facilement deviner la suite de ce qui devait se passer.

— « AH FUCK ! NON NON NON ! GARDE TA LANGUE CONTRE TES DENTS ! »

Visiblement, la créature n'était pas d'accord. Le muscle buccale s'agita comme un molosse de chaire, pour foncer droit sur le contrôleur de l'eau. De loin, il pouvait entendre un deuxième grondement, plus étouffé, comme un insecte embourbé dans de la boue. Comment ça, ça fait pas de bruit un insecte et de la boue ? On s'en fout !
Alors que Ciel allait se mettre à courir (ou plutôt glisser et ramper) vers un espace sûr ( c'est à dire sûrement aucun ) quelque chose s'accrocha à sa cheville.

— « Si je meurs... tu m'accompagnes le morveux ! »
— « Putain ! »

Et c'est dans un élan de survie que le blondinet essaya de se propulser en avant, comme un gros truc, un torchon vous voyez ? Ouais je sais, je décrédibilise mon personnage. Shht faut pas l'dire.
Fauster réussit à s'accrocher à une molaire, du moins, un petit angle de molaire, ses mains pâles et faibles puisaient de la résistance inexistante chez le corps du solda de Luxuria.
Il avait toujours accroché à sa cheville Ortance, qui hurlait des injures inaudibles.

Tant pis. La salive répugnante du monstre lui monta à la gorge, tandis que sa langue se baladait tranquillement. Il fallait tenter le tout pour le tout. Car l'autre commençait à avaler, et ça, c'était une très mauvaise chose.
Il se laissa tomber, rebondissement sur la langue, là, il laissa son eau se diluer à la salive déjà existante de la créature. Un rictus de dégoût s'inscris sur ses lèvres, c'était bien la chose la plus répugnante qu'il vivait.

Et boum, enfin l'action. Quand la chose allait avaler, le contrôleur de l'eau forma une boule aqueuse au niveau de l’épiglotte, ce qui provoqua un hoquet, puis une obstruction du pharynx. Aller vomis sale chose !
Non, il ne vomit pas. Il recracha les deux êtres (ou que Ciel, allez savoir, il ne vérifiait pas tout ce qui se passait) hors de sa bouche, dans une vague de bave.
Dégueulasse.
Ciel vivait les pires heures de sa vie. Englué dans ce liquide buccale, il s'agitait comme un asticot, c'était pitoyable.



Revenir en haut Aller en bas
Antony Watson
L'opportuniste
L'opportuniste
avatar

Surnom : L'opportuniste
Pouvoir : Morpheur souris
Points de Réputation : 30 300 points
Messages : 271

MessageSujet: Re: Ouest de l'île éphémère [Event]   Lun 21 Déc - 15:25

La mise en garde de Rock sur le danger que représentait un sorcier n'était très rassurante. Mawu reprit la parole pour répondre à Antony sous les traits d'un chien ridicule. Il leur proposa de les aidez à atteindre le centre de l’île ce qui était un coup de pouce non négligeable. Il leur donnerait toutes les informations qu'il possédait  pour qu'ils puissent trouver ce sceau d'ici la prochaine Celestiafest, donc dans presque 5 ans et demi, et le lui rapporter. Pour cela il suffisait de manger une   graine douteuse qu'un oiseau venait de faire tomber au centre du groupe et faire un serment inviolable : « je jure d'aider Mawu à trouver le sceau le retenant au Worldapart et à ne pas lui porter de préjudice direct. » Il s'engagerait de la même manière à donner une bonne récompense pour service rendu ce qui était aussi très tentant. Surtout qu'en cas de refus ils courraient le risque de tous se faire décimer.

Le survival semblait avoir été mis sur pause pour cette petite brochette de participants, ils s'observaient en se demandant eux même s'ils aillaient jouer le jeu du sorcier. Cette idée ne ravissait personne mais le steampunk savait qu'il était aux pieds du mur. En l'état actuel, il était contraint d'obéir. Mais il était certain d'une chose que la partie n'était pas terminé, il jouissait d'un long délais pour faire sa part du travail, il aurait tout le temps de démêler les fils de cette histoire et trouver le moyen de tirer son épingle du jeu, en enquêtant sur Mawu, ses capacités mais aussi sur cette personne qui est parvenu à l'enfermer ici. Anto se pencha pour ramasser le petit sac en lin et en sortit une graine qu'il regarda avec dégoût. Il faudrait aussi qu'il se renseigne sur elles, peut être existait il un moyen secret d'en annuler les effets. Il la fourra dans sa bouche et l'avala sans la croquer tel un médicament.

- Je jure d'aider Mawu à trouver ce sceau qui le retient ici dans le Worldapart, sans lui porter de préjudice direct.

Quand ses mots furent prononcé, le garçon senti quelque chose d'étrange se produire en lui, les effets de la graine peut être ?
spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bambi Mist
Rich bitch
Rich bitch
avatar

Pouvoir : Goldcontrol
Points de Réputation : 7 300 points
Messages : 127

MessageSujet: Re: Ouest de l'île éphémère [Event]   Mer 23 Déc - 10:21


    La situation était délicate. Ce Mawu, qui était le responsable de ce qui était arrivé à Edward aux mains brisées et Rocky, se révélait être un Lord déchu de l'ancien Royaume de la Sorcellerie. Un détail qui ne laissait pas indifférent, Dreamland étant un endroit où tout est possible, la sorcellerie pourrait être l'une des choses les plus dangereuses et imparables de ce monde onirique. Cependant, il n'était pas aussi puissant que l'on pouvait le croire, il fut obligé d'utiliser notre taré à blouse blanche pour nous parler et nous menacer, ce qui était révélateur. Il n'avait pas l'air de pouvoir s'attaquer directement face à nous, mais il pouvait, par je ne sais quel moyen, prendre le contrôle de chacun de gestes, que l'on puisse les faire ou non. C'est d'ailleurs ce dont j'avais le plus peur, me faire briser le cou, comme Ed l'avait risqué, était vraiment une chose qui me répugnait. Aussi, il se manifesta à travers ce dernier, afin de nous faire comprendre qu'il voulait passer un marché, là, je regardais autour de moi et chacun de nous ne savait trop quoi penser. Puis il finissait pas nous parler à travers un chien grotesque. Sa proposition avait une notion étrange, il fallait quitter le Worldapart pour trouver un sceau et le ramener ici, sinon, c'était la fin pour nous. Mais je en comprenais pas comment il pouvait être sûr de son marché. Jusqu'à ce qu'il amena un piaf transportant un sac de graine qu'il présenta face à nous. Une graine de lin de ce sac ferait office de signature. Là, j'hésitais un moment, mais finalement je connaissais déjà ma réponse. " Je jure d'aider Mawu à trouver le sceau le retenant au Worldapart et à ne pas lui porter de préjudice direct." Puis j'avalais la graine. Là, j'attendais la réaction des autres, le bêta volant ayant déjà effectué le pacte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Game Master
D comme Dieu!
D comme Dieu!
avatar

Surnom : Dieu ou Maitre
Pouvoir : Modérer, kicker, administer et tout et tout quoi
Points de Puissance : 100 000 Points
Points de Réputation : 100 000 Points
Points du Membre : Over 9 000 !!!
Messages : 986

MessageSujet: Re: Ouest de l'île éphémère [Event]   Mer 23 Déc - 11:02

Les participants du survival ne savaient trop que faire. Obéir à ce Mawu leur semblait risqué. Mais, après un bref calcul des couts et des avatages de chacune des situations, Antony et Bambi mangèrent la graine en prêtant le serment. Les deux créatures et l'autre voyageur en firent de même. Avant qu'il ne puisse faire quoi que ce soit, Edward se réveilla. C'est con, il aurait fait cela un peu plus tôt et ça aurait certainement grandement changé la situation. Rien ne sembla se produire si ce n'est une sorte de mal-être, un picotement au niveau de la poitrine après avoir prêté le serment. Étrange sensation qui disparut assez vite. Mais c'est Alors qu'une étrange créature se pointa. Elle était grande de plus de deux mètres et arborait une apparence des plus étranges. Il arborait plusieurs atours qui faisaient penser au Vaudou. La créature semblait blessée puis qu'elle avait une partie du flan arraché. Peut être avait il eu affaire à d'autres participants du Survival qui l'avaient mis dans cet état. En tous cas, Mawu était là face à eux.

- Bonjour ! Vous devez le deviner, je suis Mawu !

à l'écoute de ces propos, Rock la créature raton-laveur tenta de foncer sur Mawu pour le cogner mais alors qu'il allait lui en coller une bonne, il se figea, se tenant la poitrine, une douleur intense se faisant ressentir.

- Je vais commencer par vous expliquer l'effet de ces graines ! Elles font pousser une plante qui vient se fixer autour de votre coeur et qui se reserre sur lui jusqu'à le broyer si vous ne respectez pas votre serment. En preuve de bonne foi, je vais moi aussi prêter serment.

Il se saisit d'une graine et l'avala avant de déclarer :

-Moi Mawu, déclare et jure récompenser les voyageurs et créatures qui me rapporteront le sceau de ma captivité dans le worldapart et je jure de ne jamais faire de mal à ces personnes. Vous voilà certainement rassurés sur mes intentions n'est ce pas ?! Si vous me ramenez le sceau, je me verrai obligé de vous récompenser. je vais également vous faire ce cadeau.

Il donna à chacun une sorte de petite poupée de chiffon.

- Si vous lui parlez, je vous entendrai, je pourrai ainsi vous donner les instructions concernant la localisation du sceau. Je crois que nous avons notre accord. Je vais à présent vous guider jusqu'à la tour. Je suis un homme de parole. Faisons vite, nous nous allons être en retard.

Et c'est ainsi que Mawu guida Rock, Siat mat, Anaki, Bmabi et Antony jusqu'à la tour. Enfin, il les protégea des autres dangers du worldapart jusqu'à arriver à une certaine distance de la tour. Il les laissa la rejoindre d'eux même disant que le sceau l'empêchait d'avancer plus de toute façon. Ils parvinrent à rejoindre la tour sans encombre.


Du côté de notre jeune contrôleur d'eau, il se fi boulotter par un bon gros monstre, avec son amie la salade verte. malin le monstre, il se tape viande et légume en même temps ! mais c'est sans compter sur ciel qui parvint à manipuler son eau de façon à se faire recracher par la bête, finissant, avec Ortance dans un gros tas de bavouille de monstre. C'était bien dégueulasse. Ciel était trop dégueu et fatigué pour se relever dans l'immédiat. Grossière erreur ! Le jeune voyageur se retrouva alors ficela avec des lianes que venait faire apparaitre l’artichaut humain. Puis, elle se mit à le tirer en direction du centre de l'île.

- Tu m'as sauvé la vie. Du coup je t'en dois vraiment une. je vais t'amener jusqu'à la tour. Mais je peux pas te faire confiance sale voyageur du coup tu vas rester ligoté jusqu'à nouvel ordre !

Et c'est ainsi que Ciel se retrouva à être transporté par ortance. Comment finir le survival en mode feignasse ultime ? Se laisser trainer par un coéquipier ! Si y en a un qui a de la chance sur le coup, c'est Ciel !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dream-land.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ouest de l'île éphémère [Event]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ouest de l'île éphémère [Event]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Est de l'île éphémère [Event]
» Chasse entre mère et fille
» LA TARTE AUX EPINARDS (comme celle de ma mère)
» kiwi bichon frisé male de 2 ans ( sud ouest)
» Remèdes de grans mère (santé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Land Infinity RPG :: RP :: Troisième Zone :: Royaume Céleste :: Le Survival de l'île éphémère [Ancien event]-
Sauter vers: