AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le royaume sous le sable [ Quête: Atlas feat Bambi ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jaden
Man of steel
Man of steel
avatar

Pouvoir : Corps incassable
Points de Puissance : 10 000
Points de Réputation : 0 points
Points du Membre : 0 points
Double Compte : Kael Dango
Messages : 112

MessageSujet: Le royaume sous le sable [ Quête: Atlas feat Bambi ]   Mer 6 Mai - 19:52


Saharia, royaume de l'inconnu et des vastes étendues de dunes d'un sable d’orée brillant sous le soleil chaud du monde des rêves. Pour l'instant nul vie se présente dans cet horizon de silence, seul quelques frémissements de sable dérangent ce calme presque funeste pour tout ce qui irait s'aventurer dans ce milieu hostile. De plus, un léger vent caresse ces mêmes dunes qui dans plusieurs mois voir années changeront complètement l'image de ce royaume. Preuve qu'aucune carte ne peut-être dessiné, un vrai labyrinthe à vue ouverte, un véritable tombeau qu'on ne découvre que dans les dernières lueurs d'une vie.

Enfin bon ... j'aurais pu continuer ce récit dans ce style poétique sans l’apparition d'un énergumène gâchant toujours les bons moments comme celui-ci ! En effet Atlas s'était retrouvé ici pour de curieuses raisons que nous évoquerons plus tard, mais pour l'heure à peine pointait-il le bout de son pif qu'il disparu derrière cette même dune qu'il avait eu tant de mal à monter, une seconde après on le revoyait en sueur les bras ballants se demandant probablement comment les tribus d'ici pouvaient survivre. Afflué de ses habits habituels il s'était aussi équipé d'une cape d'un blanc ivoire surmontée d'une capuche qui le protégeait du soleil pesant, le torse toujours à nu, on pouvait voir quelques dreadlocks tombant sur son visage abîmaient par la chaleur et l'atmosphère sec du lieu. D'ailleurs sa langue avait le même état aussi sèche et pendante réclamant une quelconque gouttes d'eau permettant de la ramener à sa couleur d'origine car elle semblait petit à petit se détacher de l'intérieur au fur et à mesure de ses pas celle-ci continuer à prendre jusqu'à en toucher le sable. Ce qui eu le réflexe évident de la brûler, Atlas dut courir dans tous les sens pour calmer la douleur en plus de la secouer pour retirer les quelques grains qui s'étaient disséminés entre ses papilles. Après s’être calmait, il reprit sa marche en direction de cette même destination ... l'inconnu.

Sans eau, n'y ravitaillements, notre guerrier avait prit la route sans avoir imaginé un seul instant qu'il aurait besoin de s'approvisionner " Une p'tite promenade " comme il aimait le dire ... le con ! Il va mourir ici et devenir le festin des bestioles traînants sous ses pieds ! Mais d'ailleurs ce lézard non loin ne serait-il pas un repas de choix ? Car il faut dire que la bête avançait rapidement vers Atlas surement prêt elle aussi à en faire son casse-croûte, mais en voyant les yeux emplis d'étoiles et de gigots qu'elle se vit mourir une goutte de sueur perlant le long de sa gueule. La fuite fut immédiat ainsi que la course-poursuite de notre guerrier, c'est à se demander où est-ce qu'il pouvait trouver autant de force et de volonté ? Je vous passerais le passage sanglant derrière la dune où Atlas avait pu chopper le lézard géant qui ne cessait de gémir voir d'hurler dont l’écho pouvait s'entendre dans les confins de ce désert enlevait d'une vie. Atlas en ressortit repus ne laissant qu'une carcasse avec quelques lambeaux de peaux qui ne seront que trophée pour les charognards du coin.

Ayant reprit des forces il put s'aventurer de nouveau sur le chemin qu'il s'était tracé ... lol ... pourtant sa chance fut de nouveau de mise en voyant au loin une magnifique oasis enrichissant ce paysage solitaire, Atlas de nouveau réanimé d'une volonté à toute épreuve fut prit d'une envie de plonger sa tête dans cette eau fraîche malgré qu'elle était au soleil. Il pouvait de nouveau ressentir tous les pores de sa peau et ses papilles glissaient avec les remous de l'eau dont Atlas n'hésitait en rien à prendre une bonne gorgée gonflant sa bouche comme deux énormes bajoues avant d'en avaler le contenu et de soupirer de satisfaction. Heureux de sa trouvaille il en replongea sa tête pour profiter de cette fraîcheur sans prendre en compte que son apnée avait une limite, profitant de ce moment comme d'un hammam il comprit bientôt que ce seul point d'eau deviendrait fatal et en sortit de nouveau la tête les yeux ex-orbitaient surprit en plus de voir un inconnu se présentant à côté de lui.

Putain t'es qui toi ?! la faucheuse ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bambi Mist
Rich bitch
Rich bitch
avatar

Pouvoir : Goldcontrol
Points de Réputation : 7 300 points
Messages : 127

MessageSujet: Re: Le royaume sous le sable [ Quête: Atlas feat Bambi ]   Mar 12 Mai - 9:32

Jadis, il fut un temps où j'allais à la plage. Parce que c'est cool de se poser devant la mer azur, sur le sable chaud, et tout le blabla. Mais j'ai plus le temps, entre le boulot, la fac, dreamland et la vie sociale, la plage c'est bon que pour les selfies, finally.
J'avoue qu'en ce moment, ça serai cool d'être calé avec un p'tit coktail, sur son transat, lunettes de soleil, solution bronzante.

Mais bon...

Pour l'instant je suis dans le désert. Solo. Je sais pas ce qui m'a pris de me focuser QUE sur le sable en m'endormant j'aurai dû penser aux bananiers, là, j'aurai atterri sur une plage mais bon chui baisé, chui baisé. La vue qui s'offrait devant moi donnait un large horizon avec seulement des dunes et des dunes. Nothing else. Mais vraiment rien d'autre. Je ne savais pas du tout où j'étais mais je m'en foutais un peu parce que je me réveillerai le matin et je ne serai pas assoiffé à cause du soleil ou de la chaleur, ni complètement cramé, ni les yeux injecté de sang... Enfin bref, on est en quelque sorte immunisé en tant que voyageur, on peut mourir et redevenir un rêveur, c'est ça qu'est cool ! Cependant, j'aimerai bien devenir un putain de voyageur, déjà que le goldcontrol c'est stylé, alors si je suis "overpowered", ça serait trop puissant et trop classe !

En attendant, je me faisais chier à faire avancer ma bille d'or sous le sable, histoire de m'occuper un minimum tout en marchant, je m'amusais à passer le temps en la faisant tourbillonner dans le sable, écrire sur la surface du sol désertique... Des conneries dans le genre. Pour l'instant, mon pouvoir était au plus bas de son potentiel. Cependant avec de l'entraînement et de l'expérience, cette sphère d'or dont j'ai hérité deviendra de plus en plus grosse, et là, ça va envoyer de la patate dans la gueule des boloss. En attendant, je m'occupe de faire de mon mieux avec ce nouveau pouvoir, qui est pas mal d'ailleurs, je pense qu'il y a pas mal de pouvoir bien plus nul que le mien...

J'avançais dans ce désert pendant un bon moment et je me commençais à grave en baver, enfin au contraire, je n'avais presque plus de salive à force de marcher sur le sable sous un soleil qui tape bien fort, j'avais troop chaud et les malaises n'allait pas tarder à arriver. Seulement, au loin j’aperçus un reflet du soleil, ce qui en général signalait qu'il y avait un plan d'eau pas loin, comme dans les films, avec les oasis. Instinctivement, je marchais en direction du reflet scintillant, là je pourrai peut être me réhydrater et survivre l'une de mes premières nuit dans ce nouveau monde aux possibilités infinies.

Au bout de trois quart d'heure, j'arrivais enfin à l'oasis, putain, ça faisait du bieeen, quand on dit que l'eau c'est la vie, y a pas meilleur exemple ! Je bu au moins un litre et demi d'un coup et je plongeai la tête dans l'eau, là c'était limite l'orgasme. Après ce moment de bonheur extrême, je me dis que rester ici ne serait pas une mauvaise idée, histoire d'être sûr. Je me cala sous un espèce de gros palmiers feuillus, à l'ombre, et me décida à attendre ici. Je ne pensais pas que quelque chose allait se produire pendant le reste de la nuit mais je me trompais, j'entendis un bruit signalant que y avait quelqu'un ou quelque chose pas loin, quelque chose plongeait dans l'eau, et vu le bruit de la gorge profonde, quelqu'un venait de boire une bonne gorgée bien sec, la personne ou la créature qui venait de boire devait être balaise pour avaler autant d'eau d'un coup, à sa place je me serai étouffé. Je pris donc la peine de bouger mon cul afin de voir qui passait par là. Je contournais les quelques palmiers géants et fleuris pour tomber sur une créature des rêves, je le remarquais grâce aux oreilles.

C'était un mec, en occurrence, je ne vais pas dire mâle ou femelle parce que ce ne sont pas des animaux non plus ! Il était grand et imposant, mais je ne pouvais détailler sa corpulence exacte à cause de sa cape qui le cachait de de dos, il avait aussi la tête plongée, j'attendis bien deux minutes qu'il la sorte, pensant qu'il allait crever dans cette position, puis il extirpa sa tête et je le surpris en pleine action, il avait un gueule de taré, avec des énormes dreads oranges, une barbe en mode "balai brosse" tout aussi orange, c'était une couleur rousse vraiment dar ! (Ouais, Paname oblige) L'inconnu prit une grimace du genre cartoon avec les yeux exorbitant, auquel dégoulinait de l'eau, ce qui rendait le personnage encore plus marrant. Puis il se mit à gueuler sans prévenir.

Putain t'es qui toi ?! la faucheuse ?!

La faucheuse ? C'est là que je me rendis compte que j'étais sapé trop chelou, avec un tissu léger de couleur noire qui recouvrait la totalité de mon corps, de la nuque jusqu'au pied, étrangement, je me demandais comment cela se faisait qu'avec le noir, je ne me mis pas à bouillonner, mais étant à Dreamland, je me disais que tout était possible. Je relevai la tête vers l'individu en face de moi, et je me présenta de façon serein, sans pression, des fois ça sert à rien de se foutre la pression en face d'un inconnu.

Bonsoir, je suis Voyageur et je me suis retrouvé dans ce désert, j'attends juste de finir ma nuit ici au frais, et toi ? Tu vis dans ce désert ?

Ma sphère d'or se tenait prête au cas où, derrière moi, sous l'un des plis du tissu qui me recouvrait. Bah ouais on sait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Game Master
D comme Dieu!
D comme Dieu!
avatar

Surnom : Dieu ou Maitre
Pouvoir : Modérer, kicker, administer et tout et tout quoi
Points de Puissance : 100 000 Points
Points de Réputation : 100 000 Points
Points du Membre : Over 9 000 !!!
Messages : 986

MessageSujet: Re: Le royaume sous le sable [ Quête: Atlas feat Bambi ]   Lun 25 Mai - 21:45

- Euh... je crois qu'il parlait de moi en disant ça !

Dit une vois nasillarde dans le dos de Bambi. cette voix appartenait à une créature qui avait carrément la dégaine de la grande faucheuse, l'arsenal de fauche en moins. Il était vraiment inquiétant avec sa gueule squelettique et sa tenue de distributeur de mort. De quoi donner une bonne crise cardiaque au voyageur. Enfin bon... Il les laissa un peu se remettre de cette surprise. Il s'excisa un peu de les avoir fait flipper.

- Je suis désolé de vous avoir fait peur. c'est vrais que j'ai tendance à oublier que mon apparence peut en effrayer plus d'un. Tout ça par ce que... Je suis devenu possesseur de ce maudit objet!

La créature montra alors un pendentif qui semblait être d'une grande valeur. Le regarde de la créature qui semblait presque plus proche de la mort que de la vie sembla s'illuminer quand une idée lui vint en tête.

- Attendez ! Vous, vous pouvez peut être m'aider ! Je vous en supplie aidez moi ! Si je ressemble à ça, c'est par ce que j'ai acheté ce maudit pendentif! Depuis que je l'ai, ma santé a commencé à décliner et mon corps s'est asséché. J'ai fais es recherches et j'ai fini par découvrir que ce pendentif vient d'ici, de saharia et qu'il était maudit et que seul son vrais maitre peut le posséder. c'est pour ça que je suis venu ici! J'ai entendu dire que son ancien possesseur était enterré ici, dans saharia dans l'une des nombreuses ruines cachées là sous les sables. J'ai essayé de m'aventurer dans ces ruines, mais elles sont trop dangereuses... Mon corps est trop faible pour y arriver. mais vous, je suis sûr que vous pouvez arriver à vous rendre jusqu'à la tombe de l'ancien propriétaire de ce pendentif et l'y ramener. il n'y a que comme ça que ma malédiction disparaitra.

Bah dit donc! Il doute de rien lui ! Il débarque, il dit à peine bonjour et v'là qu'il leur demande de risquer leur vie à essayer de ramener un objet maudit dans des ruines super dangereuses. En plus il pense vraiment qu'ils vont accepté? Moi je serais eux, je préfèrerais profiter de l'oasis et je resterais sans bouger pour un moment, plutôt que de décider d'aller me perdre dans ce désert pour trouver des ruines super dangereuses. le tout pour un parfait inconnu. J'espère pour toi vieux que ces deux gars sont vraiment sympa et vont accepter de te sauver ton p'tit cul tout desséché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dream-land.forumactif.org
Jaden
Man of steel
Man of steel
avatar

Pouvoir : Corps incassable
Points de Puissance : 10 000
Points de Réputation : 0 points
Points du Membre : 0 points
Double Compte : Kael Dango
Messages : 112

MessageSujet: Re: Le royaume sous le sable [ Quête: Atlas feat Bambi ]   Sam 30 Mai - 13:18


Atlas se remettait de ses émotions pendant que la créature racontait son histoire. Il prit une dernière petite gorgée avant de se relever et de se rapprocher de lui pour examiner le bijou. Bien qu'Atlas ne si connaissait pas, il pouvait bien voir que l'objet n'était pas fait de toc. Les pierres précieuses scintillantes sous les rayons du soleil semblaient dégager une aura plutôt étrange et à force de le regarder notre guerrier avait de plus en plus de mal à en détacher le regard alors qu'il voulait poser des questions à l'inconnu. Il réussi à se détacher de cette hypnose après que la créature est terminé son histoire, il avait pu entendre ses explications, mais l'hypnose faisait qu'il entendait sa voix comme s'il entendait au lointain.

Il se frotta le visage un instant avant de se rendre compte qu'il transpirait, ce qui eu chez lui une curieuse sensation. Ce n'était n'y du stress, n'y de la peur, mais une bonne dose d'adrénaline qui submergeait son corps alors que celui-ci tremblait, sachant qu'un simple pendentif pouvait avoir autant d'effets sur lui il n'osait même pas imaginer comment pouvait être le vrai propriétaire de ce bijou et surtout sa puissance.

Évidemment connaissant notre Atlas, il allait être à 100 % dans cette quête, un nouveau combattant à la clé fallait surtout pas louper ça. Pour une fois qu'il pouvait trouver un adversaire intéressant avant Sento, d'avance il s'en frottait les mains.

Ok l'ami, moi j'te suis j'ai hâte de voir le proprio de ton artefact bling-bling. Apparemment t'as déjà visité ces ruines, donc guide moi jusqu'à elles et ensuite on verra.

Il se tourna un instant vers Bambi, il semblait calme, il devait attendre la réponse à sa précédente question. C'est vrai que ces voyageurs voulaient toujours savoir tout sur tout, Atlas n'en faisait pas exception puisqu'il était lui-même un habitant du monde des songes. Heureusement ce voyageur semblait un peu plus réservé et il aurait été dommage de ne pas l'inviter dans cette aventure.

Non je suis pas d'ici, je suis d'un royaume où la castagne est une religion ! Tu sais, tu devrais venir ça t'éviterais de t'ennuyer ici à profiter de cette flaque d'eau.

Nul doute qu'Atlas était quand même inconscient, suivre un inconnu était déjà assez dangereux sans compter que le désert ne permettrait en rien un repli ou une fuite efficace, mais il invitait aussi un autre inconnu à participer à cette quête ! Ne sachant rien de l'un et de l'autre il avait vraiment confiance en son instinct pour s'embarquer dans une telle escapade. Mais l'enjeu était de taille et il avait confiance en lui. Maintenant à savoir où était ces fameuses ruines, car l'orientation et Atlas …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bambi Mist
Rich bitch
Rich bitch
avatar

Pouvoir : Goldcontrol
Points de Réputation : 7 300 points
Messages : 127

MessageSujet: Re: Le royaume sous le sable [ Quête: Atlas feat Bambi ]   Mar 14 Juil - 13:16

Putin la frayeur que j'ai eu en voyant ce spécimen derrière moi, je ne sais pas si c'était un voyageur ou une créature mais à son apparence squelettique, je ne me faisais plus de soucis, dans ma tête c'est simple : os et or, ça colle pas, ça casse ! Avec ma ma logique implacable, je me trouvais vraiment badass, prêt à vaincre tout les trucs flippants de ce monde inépuisable. Moralement, j'étais invincible.
Mon regard jonglait entre la créature et le squelette, si ça se trouve c'était un complot, tout les deux étaient apparus presque au même moment. Mais je ne pense pas que le mendiant puisse me faire quoique ce soit, restons zen.

J'écoutais son charabia, de pendentif maudit, on se croirait dans Harry Potter, avec l'Horcruxe que porte le roux qui pète des câble, puis après ça se tourne en imitation d'un MMORPG, le squelette nous propose une quête, il manquait plus que le point d’exclamation au dessus de sa tête et là je me sentais vraiment dans NOOB ! Il parlait du possesseur du pendentif, enterré dans les ruines de Saharia, il me proposait à moi et la Bête d'aller justement dans ces ruines, déposer le pendentif, dans la tombe de l'ancien propriétaire et survivre à tout les pièges et dangers que ça inclut ! Je me tournais vers la Bête (no offense), j'attendais que ce dernier réponde, avant de dire quoi que ce soit.

Il n'attendit pas longtemps pour répondre au squelette, bien sûr qu'il y allait, c'était évident, haha, tout le monde dit oui dans ce moment-là ! Il prit ensuite la peine de répondre à ma première question.

▬ Non je suis pas d'ici, je suis d'un royaume où la castagne est une religion ! Tu sais, tu devrais venir ça t'éviterais de t'ennuyer ici à profiter de cette flaque d'eau.

Je prenais un air faussement étonné, alors comme ça, le gars sait se battre ! Bon, après tout, si je réexamine toute cette scène, ce gars au pendentif a l'air plutôt sincère, et pour le bonhomme aussi perdu que moi, je pense que c'est un mec bien, et puis il a raison, on est à Dreamland merde, je vais pas me faire chier à jouer avec l'eau alors que je peux jouer avec ma vie ! Sans oublier les regards postés sur moi, je n'oubliais pas de ne rien laisser paraître sur mon visage, plus je suis neutre envers les inconnus, mieux ça se passe ! Je me tournai en direction du squelette pour répondre à leur invitation.

▬ C'est simple, je peux t'exploser en mille morceaux n'impooorte quand, si tu essayes de me berner, je n'hésiterai pas, en attendant, tu nous amènes jusqu'aux ruines et après on verra ! Je me présente, Bambi Mist, royaume des richesses.

Je trouvais que ça faisait trop badass de se présenter comme tel, surtout pour finir par de l'originalité. Askip', c'était pas commun les voyageurs venant de ce royaume, donc je m'la pétais un peu !

▬ Je vous suis, désolé si je ne serai pas très bavard au début.


Effectivement, je me contentais de les suivre silencieusement.

[HRP : dsl pour le retard et la courte réponse, je me rattraperai pour la suite tkt ;D]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Game Master
D comme Dieu!
D comme Dieu!
avatar

Surnom : Dieu ou Maitre
Pouvoir : Modérer, kicker, administer et tout et tout quoi
Points de Puissance : 100 000 Points
Points de Réputation : 100 000 Points
Points du Membre : Over 9 000 !!!
Messages : 986

MessageSujet: Re: Le royaume sous le sable [ Quête: Atlas feat Bambi ]   Mar 14 Juil - 14:25

La créature qui ressemblait presque plus à un vieux morceau de loque qu'à un être humain afficha ce qui ressembla à un sourire de soulagement en entendant les réponses positives de la créature du royaume de la baston et du voyageur du royaume de la richesse. En plus, ils étaient tout deux liés à des royaumes d'un certain renom, cela aiguisa encore plus sa confiance envers ces deux là qui avaient l'air un peu trop simplet et prompts à répondre à sa demande pour être des escrocs. On avait un peu de mal à deviner ses émotions à cette bête là par ce qu'elle était tellement desséchée que son visage en devenait presque monolithique.

- Je... je vous remercie tout deux ! Nobles voyageur et créature de me prêter votre aide! Je vous le jure sur ma vie que je ne vous tends pas de piège ! Par contre, je ne vous promet pas que ce séjour sera sans embuche.

Il dit cela afin d'essayer de rassurer Bambi qui ne voulait pas lui accorder une trop grande confiance apparemment. Il se tourna ensuite vers atlas qui avait demandé qu'il les guide.

- Je connais en effet assez bien ce royaume l'ayant écumé plusieurs fois. cependant, je ne promet pas que nous allons trouver très facilement les ruines. les dunes se déplacent dans cesse sous l'effet du vent et presque impossible de s'y retrouver dans ce royaume. Mais j'essaierai de vous guider sans encombre jusqu'aux ruines.

Il semblait très sincère aussi ce pauvre bougre. il faut dire qu'il manquerait plus qu'il leur fasse des cachoteries. déjà qu'ils risquent leurs vies pour lui. Ils ne va pas en plus leur cacher que c'est dangereux et qu'ils risquent en plus de crever dans les ruines de se perdre dans le désert. Ce n'est pas grand chose pour Bambi qui finir par se réveiller avant de mourir mais pour Atlas ça risque d'être plus problématique.

c'est ainsi que le trio assez hétéroclite commença sa quête en quittant l'oasis en faisant le plein d'eau et en se servant de feuils de ce qui ressemble à des dattiers pour s’abriter du soleil. Ils marchèrent pendant de longues minutes silencieusement. La créature à demi-morte semblait très concentrée pour trouver la bonne route. Les indices qu'il suivait devaient être invisibles aux yeux des deux accompagnateurs. Ils progressaient doucement sur le sable brulant quand soudain, le sable se mit à vibrer. La créature leur intima l'ordre de se mettre à terre en les poussant un peu. juste devant eux, sortit du sable un énorme verre des sables. Putain! qui est le connard qui a accroché au désert de sable le cliché du verre géant?! C'est toi Frank herbert ?! je te hais sale enfoiré!

En tous cas, comme l'avait dit la créature, les sables de saharia comportent de nombreux dangers et les verres des sables géants en sont un. Le verre sembla humer l'air sec et chaud de ce royaume avant de se précipiter vers atlas , la gueule grande ouverte. Il devait projeter de le bouloter apparemment.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dream-land.forumactif.org
Jaden
Man of steel
Man of steel
avatar

Pouvoir : Corps incassable
Points de Puissance : 10 000
Points de Réputation : 0 points
Points du Membre : 0 points
Double Compte : Kael Dango
Messages : 112

MessageSujet: Re: Le royaume sous le sable [ Quête: Atlas feat Bambi ]   Sam 18 Juil - 16:09


Mais c'est que le Bambi avait de la réparti ! Ce qui à la fois surprit et fit sourire notre dreadeux qui voyait en ce voyageur le meilleur compagnon de route qu'il aurait pu avoir. Le vieux croulant comme nous allons l'appeler semblait très heureux de voir qu'on aller le suivre comme des chiens à jouer les gardes du corps pour sa babiole. Mais ce bijou était chelou et c'est à cours sur qu'il allait nous amener à un truc … encore plus chelou, puissant, inimaginable et ça, c'était le pied pour Atlas. Après évidemment qu'il fallait s'attendre à quelques truc un peu dangereux, à première vue rien que le soleil de Dreamland pouvait porter atteinte à la vie de notre guerrier qui commençait à suivre le vieux croulant avec Bambi le suivant de près.

Atlas n'avait nul besoin de se protéger avec une vulgaire feuille comme un hippie, il avait encore sa cape munie d'une capuche qu'il enfonça sur sa tête. Malheureusement les dreads lui tenant encore bien chaud et il commençait de nouveau à suer à grosses gouttes. Le trajet fut long, très long, le vieux croulant et Bambi ne semblait pas vraiment subir les rayons brûlant du soleil, mais Atlas derrière ralentissait il traînait les pieds dans le sol doré qui lui piqué les yeux, la langue lui pendait jusqu’au menton et sa vision se troublait de plus en plus. Le désert était silencieux, mais tout aussi perfide que tout les prédateurs qui pouvaient se cacher dans ce vaste lieu, cependant nos chers compagnons comprirent bientôt que le danger du désert est très hostile voir impressionnant.

Le sable se mit à trembler et en sortit non loin de nos trois protagonistes l'un des premiers dangers de Saharia, un ver géant, mesurant environ 20 m il y voyait que dalle, mais leur fin odorat leur permettait de capter n'importe qu'elles molécules, saveurs ou odeurs se trouvant dans les environs. Alors que le vieux croulant insistait pour que Bambi se mette en retrait il ne vit pas Atlas qui continuait sa marche la tête baissée la langue asséchée par le vent chaud. Il tomba à genou à quelques mètres du ver qui semblait avoir trouvé sa première proie, Atlas quand à lui releva doucement la tête et se vit prit de vertiges. En face de lui le ver était flou, la chaleur faisait ondulé sa vue jusqu'à transformer le ver géant en une grosse saucisse bien fumante elle dansait en face de lui comme l'inviter à la croquer et à en faire sortir le jus bien chaud de sa chair.

La saucisse ou plutôt le ver quand à lui avait bien décider à croquer le dreadeux qui voulait faire de même, l'un comme l'autre foncé droit sur son adversaire. Atlas les étoiles pleins les yeux tout crocs dehors se voyait déjà le ventre plein, sauf que la réalité en fut tout autre, d'un saut le ver se retrouva au-dessus d'Atlas la gueule grande ouverte et inévitablement le goba tout en s'enterrant de nouveau dans le sol … Sauf que après l'amuse gueule vient le plat principal, le ver revînt bientôt derrière le vieux croulant et Bambi qui se voyait déjà avec un garde du corps en moins.

Il avait raison le vieux croulant, le désert c'était hardcore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bambi Mist
Rich bitch
Rich bitch
avatar

Pouvoir : Goldcontrol
Points de Réputation : 7 300 points
Messages : 127

MessageSujet: Re: Le royaume sous le sable [ Quête: Atlas feat Bambi ]   Dim 26 Juil - 21:55

Le sac d'os avait parlé de dunes qui se déplaçaient, pas de ver de terre géant avec 4 couronnes de dents pointues dans la gueule, je pensais crever de chaleur ou de déshydratation mais non. Pas le temps pour ça. La surface du sable s'était mise à vibrer puis à trembler, l'apparition du ver avait été si soudaine et violente que le réflexe de se coucher à terre avait été automatique. Le vieux tas derrière moi n'avait pas eu besoin de réflexe pour s'écrouler au sol, la simple apparition du monstre l'avait fait tombé. Me tenant devant lui, je me tournai avant tout pour chercher Atlas, lui qui venait du pays de la cogne était resté en arrière pendant notre avancée sur le sable. Je trouvai un gros bêta dreadeux, bavant et souriant à la fois, s'avançant vers le ver. On aurait dis Homer Simpson.

- Mais qu'est-ce que tu fous ?!

Les deux seules explications à ce phénomène étaient celles-ci : soit notre ami Atlas avait tellement de force en lui que la vision de ce ver géant ne l'effrayait même pas, soit il était taré. J'aurai évidemment préféré la première option, cependant, mon visage fut décomposé quand je vis cette ma-gni-fique scène du ver faisant un salto pour retomber sur Atlas, la gueule grande ouverte, et enfin, retourner sous terre avec mon seul espoir. Un silence horrible suivait. Puis encore, le sable vibrait, le bruit du sable creusé par la force du ver produisait un grondement violent sous mes pieds. Grâce à mes réflexes éveillés, j'attrapais la main du pelo qui avait causé la mort d'Atlas et j'eu à peine le temps de faire trois grand pas puis un saut en avant afin d'éviter de me faire avaler au moment ou le ver remontait à la surface. Juste derrière moi et le vieux. Bien sûr, ma réaction fut... instantanée.

- uuUUUUUUUUUUUAAAAAAAAAAAAAAH !

Ah bah oui, je suis désolé, mais un ver géant qui apparaît un mètre derrière vous après avoir avalé la seule chance de survivre, je pense que cette réaction peut être justifiée. C'est pas comme si le tas d'os allait me sauver non plus, et moi, je n'avais rien qui puisse m'aider, à part.. Mais si ! Mon pouvoir putin ! Ma putin de bille d'or !
Le vieux tas d'os était toujours derrière moi, il semblait presque ne pas porter attention à ce qu'il venait d'arriver à Atlas. Donc je décidai de me foutre de ce qui pouvait lui arriver, mon seul objectif était de survivre jusqu'à mon réveil.

Je laissais l'autre là où il était tandis que je reculais doucement, prenant le contrôle de ma sphère doré, la première option qui me vint à l'esprit était de détruire ce ver géant, mais avec cette simple sphère ça ne pouvait être possible. Je pris donc l'initiative d'utiliser une méthode qui pouvait peut être se révéler efficace contre le ver : le déchirer de l'intérieur. Ou de l'exterieur, parce c'est plus facile à dire qu'à faire.

Pendant que je réfléchissais à ma tentative de survie, le ver géant commençait à s'impatienter et à foncer vers moi. Je fus donc contraint de me dépêcher à réagir.

- MODEL

La petite bille d'or se mouva et changea de forme pour devenir un disque d'or très fin et très petit, comme un CD blue ray version gold ray ! L'efficacité n'était pas à son plus haut point, je choisis donc de rajouter des dents sur l’extrémité du disque. Au même moment le ver géant s’apprêtait à bondir sur le vieux tas croulant, ce qui au final, me laissait pas indifférent, c'était maintenant ou jamais, je devais gérer le bail, sinon, plus personne pour me guider.

Je dirigeai le disque d'or le plus vite que je pouvais vers cet enfoiré de ver, et je fis rouler en même temps le disque sur soi-même afin de produire un effet "tronçonneuse". Le disque dorédenté arriva de plein fouet entre les dents du Kraken des sables et ressortit plus loin derrière. Merde... Ca n'avait pas produit l'effet que je cherchais, il y avait juste un trou de quelques centimètres sur ver géant de 20 metres maintenant... Au moins, le ver n'en avait plus après le sac d'os.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Game Master
D comme Dieu!
D comme Dieu!
avatar

Surnom : Dieu ou Maitre
Pouvoir : Modérer, kicker, administer et tout et tout quoi
Points de Puissance : 100 000 Points
Points de Réputation : 100 000 Points
Points du Membre : Over 9 000 !!!
Messages : 986

MessageSujet: Re: Le royaume sous le sable [ Quête: Atlas feat Bambi ]   Lun 27 Juil - 9:24

Spoiler:
 

Bon Atlas ne semblait pas des plus vifs sur le coup. Il a du choper une insolation le pauvre. cela eut pour effet qu'il se fasse boulotter par le ver géant. heureusement pour lui, le ver l'avait gobé d'un coup tout rond et n'avait pas pris le temps de le mâchouiller. Se faire mâchouiller c'est pas la joie y parait. Bambi pendant ce temps essayait de sauver tant mien que mal leur guide et commanditaire. Tant bien que mal par ce qu'il ne disposait d'une énorme puissance de feu avec son pouvoir et éviter les assauts d'un ver géant dans ces conditions n'était pas forcément très facile. Mais il se débrouillait pas si mal notre bon voyageur à la boule dorée. euh... dit comme ça c'est un peu spécial ! et c'est qu'il se débrouillait bien notre bon voyageur par ce qu'il parvint à protéger son commanditaire et même à attaquer le ver géant en lui envoyant un disque tranchant dans la gueule et qui ressortit plus loin. En apparence, cela ne lui fit pas grand mal car la plaie n'était pas très large mais ça le faisait quand même souffrir le pauvre animal. qui se tordait à présent de douleur. Au moins, il n'attaquait plus Bambi. le sac d'os comme l'appelait Bambi pour sa part regardait le trou creusé dans le sable par le ver.

- Voyageur ! C'est par ici ! La tanière du ver mène vers les ruines sous le sable.

Le verre continuait de se tortiller. 2 choix s'offraient à Bambi. Accompagner le commanditaire jusqu'aux ruines en l'éloignant du ver ou tenter de libérer Atlas du ventre du verre. Encore faudrait il qu'il s'imagine que atlas est encore en vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dream-land.forumactif.org
Jaden
Man of steel
Man of steel
avatar

Pouvoir : Corps incassable
Points de Puissance : 10 000
Points de Réputation : 0 points
Points du Membre : 0 points
Double Compte : Kael Dango
Messages : 112

MessageSujet: Re: Le royaume sous le sable [ Quête: Atlas feat Bambi ]   Lun 27 Juil - 20:24


Revenons-en à l’excursion dans le ventre de la bête, Atlas venait de se faire gober par cette dernière et se retrouvait maintenant non loin de l'estomac où les sucs gastriques allaient faire leurs affaires. Il était primordial que notre combattant daigne se réveiller pour survivre à cette épreuve et surtout sortir d'ici pour parvenir à finir cette mission. Recroquevillait à l'intérieur de la bête le dreadeux se réveillait tant bien que mal, fallait dire qu'il y faisait frais ici et cela avait permit à Atlas de reprendre doucement ses esprits. Sauf que là, l'endroit n'était pas approprié pour faire une ballade de santé ! Il se demandait ce qu'il foutait ici n'arrivant pas à repousser les membranes qu'ils lu collaient au corps, c'est après s'être un peu énervé dessus qu'il se rappela …

Sale bête, recrache moi ! Ou je sais pas moi fait quelque chose ! …. glup

La dernière pensée fut décisive pour sa survie, il ne voulait en aucun cas ressortir par le trou de sortir ce qu'on appelle plus communément l'anus. Seulement l'endroit n'était pas assez confortable pour porter un coup décisif et sortir de ce cauchemars rampant. Il n'entendait pas ce qui pouvait se passer dehors et encore moins de savoir si le voyageur ou/et le vieux croulant avaient été avalés ou non pas le ver, mais qu'importe si une vie pouvait au moins s'en sortir c'était maintenant ou jamais !

Atlas invoqua son épée tant bien que mal et plantait la dite lame dans le corps de la bête qui commençait à se tortiller dans tout les sens et au fur et à mesure qu'il empalait le ver celui-ci souffrait de plus belle. Ce qu'il ne savait pas c'est que le disque de Bambi avait fait son boulot au même moment, le ver n'aimant pas vraiment ces deux assauts simultanée décida de s'engouffrer de nouveau dans le sable. Atlas fut de nouveau secouait essayant tant bien que mal de ne pas arriver jusqu'à l'estomac du ver qui semblait creuser une nouvelle galerie un peu à l'aveuglette, mais avec un dernier élan d'espoir notre guerrier put faire un assez grosse lacération dans la peau du ver qui venait tout juste de terminer sa galerie et s’effondrer sur ce qui semblait être un sol dur. Atlas étirait la peau pour réussir à totalement s'extirper du ver qui agonisait, c'est avec peu d'empathie que notre dreadeux lui crachait dessus avant de voir où il se trouvait … car oui la lumière y était présente, celle-ci provenait du soleil du désert passant par l'énorme trou qui était au dessus de lui, le ver en était très probablement l'auteur puisque à l'extérieur de celui-ci à ses abords on pouvait y voir la frimousse de Bambi et du vieux croulant regardant Atlas d'un air entre le blasé et le soulagé.

Atlas lui tout souriant et encore un peu enduit du mucus de la bête regardait les deux autres en leur faisant un signe de la main. Un taré j'vous dis ce mec ! Il regardait vite une nouvelle fois autour de lui avant d'inviter les deux autres à le rejoindre car ça sentait l'aventure par-ici.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bambi Mist
Rich bitch
Rich bitch
avatar

Pouvoir : Goldcontrol
Points de Réputation : 7 300 points
Messages : 127

MessageSujet: Re: Le royaume sous le sable [ Quête: Atlas feat Bambi ]   Ven 31 Juil - 3:21

Fort heureusement, les secondes qui suivirent mon attaque, le ver géant n'avait plus envie de s'attaquer au pauvre bonhomme d'os, il s'arrêta net, fourra l'avant de son corps dans le sable à toute vitesse et s'enfonça sous terre, creusant une galerie une nouvelle fois. Je crus d'abbord qu'il allait se produire la même chose que dans les jeux vidéos, quand la créature à vaincre va sous terre, déstabilisant le joueur, pour réapparaître sous l'avatar du jeu ou derrière pour le niquer à sec. Il n'en fut rien. Le ver avait cessé de creuser ou s'exciter. Plus aucun son. Me tournant vers l'homme au pendentif orné, il m'indiqua le trou qu'avait creusé le ver des sables. 

- Tu dis que l'accès aux ruines est dans la tanière de cette créature ?

Il acquiesça et me rejoignit au bord de la galerie. On pouvait voir à l’intérieur la créature gisant sous terre, dans une ruine. Avant de s'effondrer, l'immense monstre des sables avait creusé un trou profond mais verticalement. Les rayons du soleil descendaient tout en bas, éclairant Atlas, enduis de liquide visqueux, il s'était aussi débrouillé à l’intérieur, sortant indemne de cette histoire, en étant déjà en bas. J'étais encore un peu chamboulé de toute cette action si soudaine, dans la vie réelle, si j'étais tombé en face de quelque chose comme ça, je n'aurai pas fait long feu mais ici, avec mon pouvoir et l'aide d'Atlas, nous avions réussi à mettre cette créature six pieds sous terre. Je me sentais plutôt fier. Mais maintenant que tout allait mieux, il fallait descendre. Ma bille d'or revenue d'elle-même, tournait autour de moi, cette faculté de pouvoir m'amuser avec cette matière prodigieuse, j'avais vraiment un pouvoir cool. Maintenant que j'avais compris comment ça marchait, l'utilité de cette bille d'or se montrait maintenant en toute situation, je comprenais déjà que j'allais pouvoir profiter de ce monde en ayant un bon soutien.

- Bon t'arrêtes de rêvasser et on descend ?

Je tournai la tête vers l'autre individu, le regardant avec des yeux froids. Je rapportai ma bille devant moi, la moulant en une sorte de de tige de la taille de ma main, tordant les deux extrémités perpendiculairement, faisant ainsi une simple poignée d'or. Je l'attrapai d'une main et fit signe à l'autre de se tenir prêt. J'utilisai la force de lévitation pour me soulever en l'air, m'élevant au dessus des dunes trouées, puis la faucheuse attrapa ma jambe qui pendait, il l'agrippait du mieux qu'il pouvait, il était très léger, l'effet de ce pendentif l'avait bien amoché. C'étaot bien plus simple que je ne le pensais, la maniabilité de l'or était au top, il suffisait que je pensais à une direction, à une vitesse, à une forme, et la bille se plaisait à faire ce que je voulais d'elle. Je m'enfonçai dans la galerie pour rejoindre Atlas, petit à petit, je ne voulais pas briser les os de notre guide, ça aurait vraiment malheureux et très con. Il se posa sur le sol délicatement tandis que je me laissai tomber pour atterrir un mètre plus bas sur mes deux pieds. Le trio était de nouveau réuni, prêt à trouver le propriétaire de ce pendentif, ou du moins ce qu'il devait en rester. Je me sentais finalement d'attaque et plein d'entrain pour finir cette quête d'un soir.

Je regardai autour de moi, découvrant les souterrains, qui étaient géants. Nous étions au centre d'une grande salle, vieille de plusieurs milliers d'années. Tout était décoré de pierre, non précieuses, l'architecture se suffisait à elle-même. J'avais un peu l'impression d'être dans la montagne des nains dans le Hobbit. Il y avait un esprit un peu plus exotique par contre. J'arrêtai mon regard sur celui d'Atlas, qui avait l'air d'aller bien, même très bien. Cependant, je ne savais pas trop si c'était mon imagination, mais je vis quelque chose dans le coin de mon champ de vision, je ne savais pas trop ce que c'était. Peut être mon imagination me faisant des tours.

- On bouge ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Game Master
D comme Dieu!
D comme Dieu!
avatar

Surnom : Dieu ou Maitre
Pouvoir : Modérer, kicker, administer et tout et tout quoi
Points de Puissance : 100 000 Points
Points de Réputation : 100 000 Points
Points du Membre : Over 9 000 !!!
Messages : 986

MessageSujet: Re: Le royaume sous le sable [ Quête: Atlas feat Bambi ]   Ven 31 Juil - 12:11

Voilà une bonne chose de faite. Le ver leur avait permit de rejoindre assez facilement les ruines. Un malheur engendrant un bonheur. Atlas était déjà sous le sable à attendre ses deux compères tout couvert de fluides corporels de ver géant. bambi, assez débrouillard, parvint à exploiter assez adroitement son pouvoir pour rejoindre son collègue garde du corps. Les voilà à présent à l'entrée du tombeau de ce qui semblait être une personne importante au vue de l'architecture et de la richesse des décorations. On pouvait déduire le passage d'autres personnes intéressées par la tombe en découvrant que certains murs avaient été dépoussiérés, certainement afin de découvrir des inscriptions. Cependant autre chose semblait indiquer ça, le squelette qui se trouvait dans ce qui semble être l'antichambre du tombeau. Le squelette de ce qui devait être un aventurier vu qu'il avait des affaires sur lui. Bambi semblait peu rassuré. Il y a de quoi. Ces ruines semblent plus que mortelles et il semble y vivre quelque chose. Des bestioles peu recommandables avaient du faire leur nid dans ces ruines.

- Je me rappelle de la route que j'ai emprunté dans les ruines. Nous éviterons ainsi de nous perdre. Attention, ces ruines sont emplis de pièges mortels. Tous n'ont pas dû se déclencher avec le temps donc autant se méfier.

Le guide préférait rester entre atlas et Bambi, l'un devant et l'un derrière. Logique vu qu'ils étaient là pour l'escorter. Il indiquait par la parole quel chemin ils devaient emprunter dans ce dédale très sombre. Avec l’absence quasi totale de lumière, dure de ne pas tomber dans un piège. il faudrait essayer de se faire des torches. Tien ! Il y en a au mur. La créature essaie de la prendre pour essayer de trouver un moyen de l'allumer mais au moment où il la touche, elle se décroche du mur et le sol se met à se pencher en avant formant ainsi un toboggan qui précipitait nos trous voyageurs vers... un nid de scorpions. Aaaaaahles pièges à con ! Comment se sortir de tout ça ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dream-land.forumactif.org
Jaden
Man of steel
Man of steel
avatar

Pouvoir : Corps incassable
Points de Puissance : 10 000
Points de Réputation : 0 points
Points du Membre : 0 points
Double Compte : Kael Dango
Messages : 112

MessageSujet: Re: Le royaume sous le sable [ Quête: Atlas feat Bambi ]   Ven 7 Aoû - 11:46


Enfin les trois aventuriers s'engouffraient dans le tombeau et à première vue jusqu'ici tout ce déroulait presque à merveille le vioque avait retrouvé ses marques et il avait réussi (avec un peu de chance) retrouvé le dit bâtiment caché sous le sable. Il faisait meilleur ici, cela aurait évité à Atlas de refaire une insolation et de devenir carrément barge. Sauf qu'un autre problème se présentait de nouveau à eux, les divers pièges présent pouvaient à tout moment coûter le statut de voyageur de Bambi rien de grave en soit, pour la créature fait d'os elle ne risquerait pas grand chose non plus. Cependant pour Atlas, le danger était bien présent et il aurait été dommage de manquer une telle rencontre à cause d'une flèche au milieu des yeux ou de se faire écraser par un gros cailloux. Malgré le danger imminent rien ne les empêchaient d'avancer dans ce grand couloir sombre … Oui d'ailleurs on y voit rien ici ! Le vioque qui était entre les deux autres qui leur servait de gardes du corps observait les murs et le chemin par-dessus l'épaule d'Atlas qui avancé le tore bombait le regard sérieux car quelque chose se trouvait dans ce lieu … à l'image du fameux bijou, exceptionnel mais terriblement dangereux.

Le vieux croulant sentait tout comme les autres que l'avancée serait plus difficile s'il n'avait pas de quoi voir et l'agencement du tombeau faisait qu'il était ornée de part et d'autres de torches qui, avec le temps, s'étaient éteints. Le temps d'un arrêt repos, le vioque squelettique s'emparait de l'une d'entre elles, malheureusement la pause fut de courte durée, dans son action il activa l'un des mécanismes. Le sol se mouvait jusqu'à ce qu'une partie se penche en avant et laisse voir une vision d'horreur, de multiples scorpions gisaient sur le sol d'une grande pièce éclairait par de nombreuses coupelles fixaient au mur dont un liquide y flambait. Il n'y avait aucun appuis, n'y fixations pour se sortir de se merdier les trois aventuriers n’eut d'autres choix que de glisser jusqu'à tomber dans la dite salle. La chute fut longue et cela donnait une bonne idée de la grandeur de la pièce, éviter que des prisonniers puissent sortir de ce tombeau destiné à faire souffrir jusqu'au dernier souffle car les scorpions appelés "rôdeurs de la mort" sont les plus dangereux et leurs piqûres est mortelles. Les scorpions dit de communs n'ont dans leur venin que des effets secondaires, mais très désagréable comme des douleurs, engourdissements ou gonflements. Les rôdeurs de la mort ont un mélange explosif dans leur venin, un cocktail puissant de neurotoxines qui provoque de fortes douleurs,une fièvre intense et insupportable, des convulsions et la mort donc c'est loin d'être de gentil bébêtes qu'on peut câliner !

Avant la chute les scorpions s'étaient éloignés laissant le temps aux aventuriers de se rendre compte de leur situations et de leur mort presque imminente, dos à dos, ils n'avaient rien qui pouvait leur permettre ne serait-ce que de les éloigner. Les scorpions étaient nombreux, mais par instinct de survie Atlas devait trouver un moyen pour se sortir de ce bordel, les arachnides approchaient envieux de faire de nouvelles victimes. Atlas ferma les yeux et se concentrait quelques secondes pendant que les deux autres faisaient de leur mieux,  notre guerrier avait appris il y a peu de temps à se servir  plus de sa tête que de ses muscles et le résultat en donnait une technique plutôt utile.

Il utilisa la Surpuissance pour dégager une aura malveillante à destination de tout les scorpions aux alentours ce qui les stoppa net, malgré leur dangerosité ce n'était que des animaux sans réel force mental contrairement au vioque et à Bambi qui résisteraient sûrement facilement. Suite à ça les scorpions partirent en trombe pour se cacher la où ils le pouvaient laissant de la place aux aventuriers pour souffler un peu, trop d'émotions d'un coup … ça en creusait l'estomac, d'ailleurs on entendait celui d'Atlas qui criait famine, sa technique était assez fatigante et la faim se faisait sentir.

Bon le vieux, c'est dans qu'elle direction ?
C'est à peu près par là.
Ok !

Le vioque désigna l'un des murs, il avait prit en compte la direction du précédent couloir pour se diriger et Atlas avec son tact légendaire décida de fracasser le mur qui partit en éclats. Personne ne pouvait se douter ce qui pouvait se trouver derrière et le nuage de poussières qui s'étaient soulevé n'arranger par les choses.

Allez, on continu les potos !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bambi Mist
Rich bitch
Rich bitch
avatar

Pouvoir : Goldcontrol
Points de Réputation : 7 300 points
Messages : 127

MessageSujet: Re: Le royaume sous le sable [ Quête: Atlas feat Bambi ]   Jeu 20 Aoû - 15:36

C'était la merde, le shnock avait activé un piège. Un tunnel s'ouvrait sous nos pieds et c'était un putain de toboggan en pierre qui faisait mal au cul. Atlas en dessous, le schnock au dessus de moi, je ne pouvais m'arrêter, c'était bien trop étroit pour pouvoir user de mon pouvoir et me sortir de là, la seule chose que je fis était de modeler ma bille en une surface fine et courbée afin de la placer sous mes fesses, ça faisait moins mal comme ça ! Après ça, nous tombions tous trois dans une grande salle, le sol était encombrée par des dépôts de je ne sais quoi, je pensais que c'était pas grand chose, jusqu'à ce que je vis avec le rapprochement qu'il s'agissait d'un banc de scorpions. Des putains de scorpions. Là, je commençais à paniquer.

- OW FUCK.

La chute était plutôt longue, c'était comme si j'avais développé deux nouvelles phobies : la chute et les scorpions. Plus je tombais, plus je regrettais d'avoir accepté cette foutue aventure de merde. J'avais tellement peur du contact, scorpions contre ma peau que ma bille s'était occupée de dégager le sol en faisant une espèce de tourbillon sur un diamètre de 2 mètres, les scorpions avaient été repoussés par mes réflexes. Atlas s'était écrasé le premier au centre du sol "déscorpiontisé", mais je m'en foutais si il avait eu mal ou pas, c'était un tough guy, alors je me permis de retomber sur lui, ce qu'il ne releva même pas. J'avais mal partout, j'eu un peu de mal à me relever, mais l'adrénaline était aussi de la partie. Je ne savais plus quoi faire, nous étions encerclés par des milliers de scorpions, la panique me prenait, Atlas et moi étions dos à dos. Mon pouvoir n'était aucunement assez puissant pour supprimer ces petites bestioles.

Quand soudain, sans que je comprenne sur le coup, un frisson démarrait depuis mon cou, s'étalant entièrement de la tête aux pieds. Puis les scorpions s'en allaient, ils battaient en retraite pour se cacher dans les moindres recoins isolés des murs, du sol et du plafond, le sol noir se mouvait et disparaissait pour ne laisser que le sable. Je tournai la tête en direction du dreadeux et un sourire s'affichait sur son visage. Tandis que le "vioque", recroquevillé sur lui-même remarquait tout juste ce qu'il venait de se passer, reprenant un air de guide, sûr de lui-même. Je regardais Atlas comme si je pouvais lui faire l'amour sur place tellement... j'étais soulagé, là, je le kiffais ce mec.

▬ Bon le vieux, c'est dans qu'elle direction ?
▬ C'est à peu près par là.
▬ Ok !


La créature s'avança jusqu'au mur que nous indiquait le guide, et pulvérisa le mur de pierre, comme si de rien n'était. Pourquoi pas. Honnêtement, je commençais à me sentir un peu inutile, j'avais déjà plus très envie de continuer, je me disais que la suite de la nuit ne dépendrait pas de moi. Avec la puissance d'Atlas, cette excursion serait un jeu d'enfant.

▬ Allez, on continu les potos !

Les débris provoquèrent un brouillard de poussière, la lumière émise par la torche du schnock peinait à passer au travers de la fumée, ne laissant qu'un misérable champ de vision. Un souffle d'air surgit de nulle part.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Game Master
D comme Dieu!
D comme Dieu!
avatar

Surnom : Dieu ou Maitre
Pouvoir : Modérer, kicker, administer et tout et tout quoi
Points de Puissance : 100 000 Points
Points de Réputation : 100 000 Points
Points du Membre : Over 9 000 !!!
Messages : 986

MessageSujet: Re: Le royaume sous le sable [ Quête: Atlas feat Bambi ]   Jeu 20 Aoû - 16:15

Heureusement que Atlas est le cauchemar des scorpions sinon vous ne vous en seriez pas sorti comme ça. Mais bon, notre bon bourrin de rouquin ne perdit pas de temps et entreprit de refaire la topographie de ruines en décloisonnant un peu tout ce qui semblait lui faire obstacle pour avancer. Après tout, il a pas vraiment tors, c'est sûr que tu progresse un peu plus vite en éliminant les obstacles par ce que des fois les murs c'est chiant. c'est toujours sympa d'avoir un bourrin avec soit. Mais bon, heureusement que Bambi avait libéré la zone d'atterrissage pour atlas aussi sinon il se serait fait piquer les pieds à de nombreuses reprises. Le vieux restait au milieu de notre duo de gardes du corps, l'un des deux ayant quand même un peu plus la carrure de l'emploi que l'autre il faut l'avouer. La vieille créature dégueulasse regardait les bas-reliefs sur les murs des ruines dans lesquels ils se trouvaient et prit l'idée, pour passer le temps, de faire autre chose que d'activer tous les pièges et raconter ce qu'il savait sur ce lieu.

- Ces ruines... elles sont très mystérieuses vous savez. je connais plusieurs aventuriers qui s'y sont aventurés. Beaucoup n'en sont pas revenus. Nous sommes en fait dans ce qui semble être l'édifice principal de ce qui était avant cela une grande citée... avant qu'elle ne soit engloutie sous le sable. Personne ne sait vraiment si c'est un palais ou un tombeau. peut être les deux choses à la fois. En tous cas, c'était un lieu important et des dépouilles s'y trouvent. Certains habitants disent qu'elles sont maudites et qu'il ne faut pas s'y aventurer car ceux qui le font seront maudits et que le malheur finira par s'abattre sur le royaume. Quand on me regarde, on peut se dire que leurs légendes sont vrais. l'une d'elle parle d'un seigneur du désert. Une créature qui commandait au sable et parlait aux esprits du désert. Beaucoup pense que ce n'est qu'une légende.

Bref, merci vieux! ton blabla me permet de faire du remplissage. Merci les vieux bavards! tout ça pour dire que notre trio progressait bien quand tout à coup, des bruits de pierres qui se frottent se firent entendre. Pourtant, ils ne semblaient avoir déclenché aucun piège ! Mais d'autres bruits ne tardèrent pas à se faire entendre. des sortes de râles ou plutôt de soupires, digne de zombis bien dégueulasses. Vous ne croiriez pas si bien dire! Une dizaine de momies, digne d'un bon film d’épouvante bas de gamme firent leur apparition devant et derrière le groupe d'aventurier pilleur de tombe. Sont vraiment maudites ces ruines ma parole! En tous cas, les voilà bloqués, ils ne peuvent ni avancer ni reculer et devront tôt ou tard faire face ç ces tas de bandelettes dégueulasses décomposés et séchés depuis des siècles. Un conseil entre nous les gars, touchez pas trop ces trucs! c'est un coup à choper une saloperie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dream-land.forumactif.org
Jaden
Man of steel
Man of steel
avatar

Pouvoir : Corps incassable
Points de Puissance : 10 000
Points de Réputation : 0 points
Points du Membre : 0 points
Double Compte : Kael Dango
Messages : 112

MessageSujet: Re: Le royaume sous le sable [ Quête: Atlas feat Bambi ]   Jeu 27 Aoû - 8:41


Ce vieux schnock, il lui vendait du rêve à notre guerrier ! Son récit l'avait captivé à tel point qu'Atlas ne se préoccupait plus du mur qu'il venait d'abattre et continuait à s'effriter suite à sa destruction. Un peu suicidaire d'abattre les murs d'un tombeau qui se trouve sous plusieurs tonnes de sable, c'était le bon coup pour se faire enterrer vivant et faire parti des ruines. Ça aurait très con sachant qu'apparemment un seigneur si trouve et qu'il avait pas l'air mauvais ! L'aventure prenait une belle envergure et le chemin pour arriver à la destination finale surexcitait Atlas qui allait enfin pouvoir se défouler.

Ils continuèrent leur chemin de nouveau un long couloir se présentait à eux ornait de ces mêmes gravures et autres inscriptions, les divers hiéroglyphes semblaient raconter une véritable histoire. Mais ça Atlas s'en battait un peu les steaks sachant qu'il pouvait pas traduire les hiéroglyphes présent sur les murs, donc ça faisait un problème en moins à régler. Sachant que le vieux croulant lui savait le faire. Heureusement ce couloir avait lui aussi de nombreuses torches qui permettait d'avoir une meilleur lisibilité, mais aussi de faire naître une atmosphère toujours aussi lugubre.

Évidemment rien de plus lugubre quand un groupe de momies vient vers vous et vous encercle, cinq de chaque côtés pour être plus précis sachant qu'il en aurait cinq pour Atlas et cinq pour Bambi et le vieux croulant si il sait ce battre car depuis le début il se bouge pas le fion ! Quoi Atlas est un égoïste ? Bon un peu, il avait besoin d'un peu plus d'action et ces momies ferait bien l'affaire malgré qu'il était déçu de ces adversaires.

Pas d'armure, n'y une simple épée ? En plus regardez-vous ça marche de travers et ça grogne sans savoir, mais c'est la misère ici !!

Les ruines étaient vieilles et ces momies devaient dormir depuis maintenant plusieurs siècles donc le réveil était dure surtout quand ce lève du pied gauche et ça devait être le cas de ces créatures en décomposition. Les quelques dents qu'ils possédaient claquées en elles, je peux comprendre qu'au réveil on a souvent un p'tit creux, mais les dread à mâcher c'était pas le top donc pour ce midi ils n'auraient que leur ration de fer.

Atlas invoqua sa lame, ne sachant pas si les momies avaient prit leur bain à leur réveil il préférait ne pas jouer au CaC avec ces énergumènes. Ce servant de son arme comme un fouet il la tenait par la chaîne ce servant de l'extrémité dont l'épée comme d'un fléau, cela permettait de garder une distance en lui et ces ennemis et de faire pas mal de dégâts en une seul fois. Mais notre guerrier avait beau les écraser contre les murs ou au sol, celle-ci se relevait encore et toujours, même avec une jambe en moins ou un bras elles continuaient à se relever. C'est moche mais c'est immortelle ces saloperies ! Dos à dos, il faisait confiance à Bambi pour se défendre contre l'autre groupe de momies qui s'approchait d'eux. Malgré la difficulté, Atlas semblait bien s'amuser d'où son grand sourire. Il savait qu'il était proche du fameux tombeau et de son occupant qui d'après les dires du vieux schnock semblait valoir le coup d’œil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bambi Mist
Rich bitch
Rich bitch
avatar

Pouvoir : Goldcontrol
Points de Réputation : 7 300 points
Messages : 127

MessageSujet: Re: Le royaume sous le sable [ Quête: Atlas feat Bambi ]   Mar 1 Sep - 23:11

J'écoutai attentivement ce que le vieux croulant savait sur cet endroit, qui se révélait être l'édifice principal d'une ancienne citée vielle de plusieurs milliers d'années. En plus de cela, un seigneur du désert aurait aussi sombré ici. Ce qui ne me plaisait pas tellement à entendre. Entre tout les clichés et vielles histoires du désert, on sait déjà que l'on peut parler de pièges un peu partout, des momies, des malédiction et encore pleins de choses. Les pièges, on avait déjà testé. Et pour ce qui est des momies, et bien c'était sur le point de se faire. Pendant l'avancée du trio, des râles et grognements se faisaient de plus en plus audibles, jusqu'à apparition d'une dizaine de momies, toutes un peu dégueulasses. Elles nous avaient encerclées, mais c'était bien trop simple. Atlas s'en prit 5 et nous en laissa 5 à moi et l'autre useless. J'étais content de me fritter à des momies, c'était la première fois ! (normal tu me diras)

- Yeah, des momies ça tue, fin, c'est trop cool ! Un jeu d'enfant !

Les torches qui éclairaient du mieux qu'elles pouvaient les couloirs de ces ruines me chuchotaient déjà la meilleure façon de tuer ces momies. Les brûler. Ainsi, je pris deux torches dans mes mains et j'utilisai ma bille d'or pour pousser les momies en arrière, fallait pas trop qu'elles s'approchent non plus. Le vieux schnock était content de voir mon côté pratique et efficace en action, je crois qu'il m'aimait bien ! Enfin  bref, honnêtement, il ne me fallut pas plus de 5 min pour les enflammer, et j' attendis que le feu les consument jusqu'à ce qu'elles ne puissent plus avancer. En même temps, avec toutes ces bandelettes, comment voulez-vous que ça résiste au feu ?!

Efficace et rapide, tel était mon mot d'ordre à Dreamland. Mon esprit pratique et logique ne pouvait que porter ses fruits ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Game Master
D comme Dieu!
D comme Dieu!
avatar

Surnom : Dieu ou Maitre
Pouvoir : Modérer, kicker, administer et tout et tout quoi
Points de Puissance : 100 000 Points
Points de Réputation : 100 000 Points
Points du Membre : Over 9 000 !!!
Messages : 986

MessageSujet: Re: Le royaume sous le sable [ Quête: Atlas feat Bambi ]   Mar 8 Sep - 14:56

Les morts vivants à bandelettes les avait encerclés et les attaquaient avec une lenteurs effroyable de part et d’autre du couloir. malgré leur lenteur, elles représentaient une véritable menace. Atlas finit rapidement par comprendre pourquoi. En effet, bien qu'elles ne soient pas très agiles ou rapides et puissantes, ces momies comme tout bon mort vivant ne souffrent pas de la douleur ou bien de la mort, vu qu’elles sont déjà mortes. A moins que vraiment les réduire en bouillie, elles vont se relever pour t'attaquer si tu ne fais que les couper. Si t'en coupe une en deux, le haut du corps va ramper au sol pour venir à toi. Elles sera moins menaçante mais bon. Atlas galérait un peu de son côté tout en étant quand même parvenu à se défaire un peu de certaines des momies et en les ralentissant.

Bambi de son côté avait décidé de faire chauffer son cervelet plutôt que ses muscles et s'était emparé d'une des torches au mur pour mettre feu aux bandelettes des momies qui prirent feu assez facilement. Elles continuèrent d'avancer avant de finir par s'effondrer au sol, rongées par les flammes. Il se débarrassa ainsi des momies de son côté sans trop de difficulté avant de venir prêter main forte à Atlas en répétant l'opération sur les momies entaillées de notre créature aux dreads rousses.

Grâce au voyageur, ils purent enfin progresser, débarrassés de ces sales momies dégueulasses. Ils continuèrent d'avancer jusqu'à une salle qui se condamna lorsqu'ils furent entrés dans la salle. L'entrée et la sortie de la salle étaient fermés. Ils n'y pouvaient rien. c'était la faute à personne. ce piège était juste indétectable, s'activant avec un système de contrepoids placés sous le sol. Si une certaine masse entrait dans la pièce, le piège se déclenchait. Ils étaient bloqués. Ils ne pouvaient plus avancer. Les portes et les murs étaient trop solides pour être défoncés. On sentait qu'ils avaient renforcé la structure pour que personne ne s'enfuie.

Mais comme dirait le conseillé SFR ou votre contrôleur des impôts... "Et c'est pas finit!" Une trape au plafond s'ouvrit et du sable commença à se déverser dans la pièce qui à terme finirait envahis apr le sable et les étoufferait sous le sable. ils devaient chercher une échappatoire. Ils purent remarquer comme un petit bâillement sous la porte de sortie. il était cependant impossible de passer en dessous. Il était même impossible d'y passer le petit doigt... Mais c'était la seule faille dans tout ce merdier. ils devaient agir vite par ce que le niveau de sable montait vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dream-land.forumactif.org
Jaden
Man of steel
Man of steel
avatar

Pouvoir : Corps incassable
Points de Puissance : 10 000
Points de Réputation : 0 points
Points du Membre : 0 points
Double Compte : Kael Dango
Messages : 112

MessageSujet: Re: Le royaume sous le sable [ Quête: Atlas feat Bambi ]   Lun 21 Sep - 19:40


La force brute n'avait pas été d'un grand secours pour notre guerrier aux dreadlocks, preuve que le petit groupe se complétait très bien. Seul Atlas se serait entêté à défoncer de la momie toute la nuit sans avoir l'intelligence de fuir ou de trouver une solution comme celle de Bambi qui avait été finalement la plus efficace pour se débarrasser de la troupe de mort-vivants à bandelettes.

D'un autre côté Atlas avait une très bonne opportunité de faire travailler ses muscles et de profiter de leur pseudo immortalité pour se défouler. Le dernier combat avec le vers de terre géant remontait à trop loin déjà et les nombreux pièges qui composait ce temple ennuyait notre combattant qui espérait bientôt rencontrer ce fameux personnage.

Les momies cramaient dans un coin du long couloir, ce même feu assez intense pour voir le bout permettait de se préparer un minimum au prochain danger même si aucun indices ne permettait de le prévoir. Ils ne pouvaient être que sur leur gardes et essayer d'éviter le pire. Pourtant malgré que le groupe était rodé, ils furent un nouvelle fois surpris quand le dernier des trois eu rentré dans cette fameuse salle en apparence calme et sereine. Malheureusement la salle se transforma en futur tombeau pour nos trois aventuriers, le plafond se dérobait façon trappe piège à conneries, du sable se déversait dans la piège rien ne bien surprenant connaissant le lieu ça aurait été des marshmallow il aurait fallu se poser des questions.

Le sable remplissait petit à petit la piège. Le premier réflexes d'Atlas fut évidemment de réfléchir à un plan … NON J'DECONNE ! Il voulait déjà défoncer tout les murs présents dans cette maudite salle, mais sans succès, à croire que la force ne faisait pas tout et que celui qui avait eu l'idée de faire ce temple était loin d'être con. Sauf que là ça sentait fortement la merde, non pas que l'un d'eux avait fait dans son froc, mais on pouvait très clairement imaginer une morte lente et douloureuse, enfin quelque chose de pas très marrant. Il fallait agir.

Dans un dernier élan de folie, Atlas eu une première idée ! Putain Bro si tu arrives à sortir de là tu apprend à lire direct … quoi comment ça tu sais pas lire ! Alors pour la petite anecdote depuis la mort de ses parents Atlas n'avait jamais pu avoir accès à l'école, personne ne l'avait prit sous son aile sauf Sento, mais lui s'était surtout pour la baston. Ainsi notre guerrier se retrouvait avec un sérieux handicap, je vous raconte pas quand il essaye de lire le Dream'mag , faut le voir pour le croire ! Bref c'est pas ça le plus important, tu vas crever mec !

Mais non calme t'es testiboules et mate le pro.

J'pense qu'il doit y avoir un mécanisme quelque part qui permet d'arrêter cette connerie de piège, pour le moment j'ai que ça en tête si vous avez mieux n'hésitez pas à lever la main !

Tout en déballant son plan il tâtait toute les surfaces pour trouver le fameux mécanisme, il se grouillait pas mal car le sable remplissait déjà bien la piège. Se grattant des fois la tête à la recherche d'un nouveau endroit à vérifier, il se demandait au final s'il avait prit le bon chemin … C'est maintenant que t'y pense bouffon ! Reste calme, la vie est loin d'être un long fleuve tranquille et parfois c'est plus compliqué que ça en à l'air. Dans ses pensées profondes Atlas en oubliait le présent, il se retourna face au squelette pour l'attraper par les épaules ou tout du moins ce qu'il en restait.

Et toi le vioque tu connais pas l'astuce pour nous sortir de là !

Stressé ? Non c'était pas le genre de la maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bambi Mist
Rich bitch
Rich bitch
avatar

Pouvoir : Goldcontrol
Points de Réputation : 7 300 points
Messages : 127

MessageSujet: Re: Le royaume sous le sable [ Quête: Atlas feat Bambi ]   Mer 23 Sep - 20:04

Bitch please, si ces momies avaient une conscience, j'pense bien qu'elles auraient regrettées de s'être déterrées. J'avoue que sans le feu, j'aurai aussi regretté de m'être enterré. Je regardais Atlas d'un sourire amical, sans aucun mot. A vrai dire, un sentiment nouveau émergeait dans mon intérieur, c'était une aventure incroyable, si l'on m'avait dis un jour qu'un monde comme Dreamland existait, je ne l'aurai certainement pas cru. Cependant, maintenant que je vivais un moment si épique... Et unique. Se trouver dans un sahara, rencontrer des créatures de la mort qui tue et m'enterrer dans des ruines sous le sable, pour trouver le tombeau d'un seigneur onirique, ça, ça vaut de l'or. Justement, l'or, quelle ironie ! Moi qui devenait obsédé et possédé par l'argent, me torturant l'esprit puis m'entraîner dans des situations humiliantes, afin de survivre. Ici, ce n'était pas la même chose, je pouvais me défendre, contre un ver géant du désert, des momies, une nuée de scorpions, défiant les lois de la nature. D'un côté, je ne savais pas vraiment si il s'agissait de "la réalité", je vivais l'une de mes premières nuits à Dreamland. Mais ce pouvoir, contrôler un métal  comme l'or, et l'utiliser à ma guise, c'est juste génial.

Enfin bref, pendant que je me posais des questions existentielles sur la nature de ce monde, nous continuions d'explorer ces ruines à sensation fortes. Finissant le long couloir, nous arrivions à l'entrée d'une salle, encore une fois lugubre. Mais balec, on entra et aussitôt mon poids atteignit le sol, la porte se referma derrière moi et nous étions enfermé dans une salle sans issue. Là, c'était le drame. Le bruit d'un cliquetis s'enclencha, en levant les regards, je vis une trappe qui s'ouvra et du sable commençait à couler de l’ouverture. "Shit happen".

- Sa mère la pute !

Le sable atteignit à peine le sol que mon compagnon nommé Atlas réagissait. Déchaînant sa force brute sur les murs, les portes, le sol, le sable, le shnock. Non j'déconne. Je l'observais faire, reprenant mon calme, réfléchissant à une solution. J’espérais qu'il réussisse. Ne perdant pas de temps, mon réflexe fut de diriger ma bille dans la trappe en la modelant pour faire une plaque et boucher le trou. Unfortunetly, c'était inutile, la sable continuait de couler de façon abondante, le diamètre était trop petit par rapport au conduit de sable, comme si ces bâtards d'architectes avaient tout prévus.

Atlas s'arrêta, se retourna vers moi et l'autre shnock complètement paniqué. Une lueur de dégoût se ressentait dans son regard, il y eut un petit moment de dépression mais l'ami dreadeux se ressaisissait et donna une piste intéressante.

▬ J'pense qu'il doit y avoir un mécanisme quelque part qui permet d'arrêter cette connerie de piège, pour le moment j'ai que ça en tête si vous avez mieux n'hésitez pas à lever la main !

Mais oui mais bien sûr ! Je ramenai l'or à moi dans sa forme d'origine.

- Tu sais, dans les films dans le monde des humains sur les tombeaux, les pyramides du désert, il y a toujours une scène où les héros se retrouvent dans une salle piégée et... mais oui ! Il y a toujours un mec qui s'y connait et qui sait lire les hiéroglyphes sur le mur ! "L'énigme tu résoudras qui t'ai indiquée sur le mur et la vie tu préserveras.", en général il faut trouver un mécanisme secret qui t'ais donné sur les murs...

Atlas avait déjà commencé son investigation mortelle, rasant les murs afin de trouver une piste. De mon côté, j'utilisais ma bille pour aussi raser les murs, mais en le raclant le plus possible, appliquant une pression assez puissante au cas où une pierre s'enfoncerai sous la bille ou autre chose. En même temps, je scrutais les murs et le plafond d'un œil aiguisé, cherchant une serrure ou quelque chose de similaire, je pouvais toujours utiliser ma bille et la modeler au possible. Le sable gagnait de plus en plus le terrain, l'adrénaline suivait aussi le mouvement. Je devenais ultra sérieux, allant de plus en plus vite avec ma bille, toujours appliqué à la faire tourner contre les murs et aussi le plafond, la clé. Il fallait trouver la clef ! Je me tournai un instant vers le schnok, occupé de son côté. S'il avait déjà visité ces ruines, il devait s'y connaitre bordel !

- Fait chier, mec tu n'as vraiment pas de solution là ?! Tu t'y connais bien toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Game Master
D comme Dieu!
D comme Dieu!
avatar

Surnom : Dieu ou Maitre
Pouvoir : Modérer, kicker, administer et tout et tout quoi
Points de Puissance : 100 000 Points
Points de Réputation : 100 000 Points
Points du Membre : Over 9 000 !!!
Messages : 986

MessageSujet: Re: Le royaume sous le sable [ Quête: Atlas feat Bambi ]   Mar 29 Sep - 17:41

Vous êtes dans un sacré caca les enfants !Le sable monte et emplis la salle. Vous commencez à en avoir jusqu'aux genoux ce qui rend votre progression assez difficile pour aller tâter les murs pour trouver une solution. en tous cas, Atlas a pu constater l'inutilité de la force brute pour venir à bout des très solides murs. Il a même essayé avec le sol mais pas moyen. Il a pu cependant se rendre compte qu'en dessous, c'est vide vu l'écho que ça avait fait quand il avait frappé le sol. Donc il y a un niveau en dessous. Bambi tenta lui aussi quelque chose qui finit sans résultat. Il tenta d'aller obstruer l'entrée du sable avec sa bille d'or, ne parvenant qu'à la ralentir, n'ayant pas assez de surface dorée pour boucher le trou. en tous cas c'était bien tenté. Bambi se souvint alors de tous els films du genre Indiana Jones qu'il avait vu et à toutes les scènes clichées de pièges dans un temple maudit. Il se souvint que souvent, c'était par hasard, en touchant un signe sur un mur que ça mettait fin au piège. Pas bête comme logique. dreamland est formé par les rêves et l'imaginaire commun de tous les hommes du mondes. Il est donc assez logique que les clichés se réalisent souvent à Dreamland vu qu'il sont issue de la pensée moyenne globale. Sa stratégie avait des chances de marcher. La créature décharnée réfléchit un peu puis se mit à parler.

- Votre ami voyageur a certainement raison ! La solution doit se trouver sur les murs de la salle.

La vieille créature se mit alors à lire les inscriptions gravées sur els murs. il avait un peu de mal à se concentrer avec la menace que représentait le sable et le bruit qu'il faisait en s'abattant à terre. bambi pour aller plus vite tapait frénétiquement partout sur les murs avec sa bille comme pour tenter de détecter un mécanisme de fin de piège. Le sable commençait à leur arriver jusqu'au ventre quand soudain, la créature squelettique finit par s'exclamer de joie.

- Eurêka ! C'est ici !

Il plaça sa main sur un point du mur et le sable s'arrêta de couler. On pouvait entendre les cliquetis des vieux mécanismes se mettant en marche. Mais alors même que la trappe s'était refermée, les cliquetis ne cessaient pas. Suspect ça ! Vous vous souvenez que c'st vide en dessous ! bah vous allez en avoir la confirmation. Le plancher de scinda en deux parties pour laisser tomber nos trous aventuriers et la masse de sable avec eux. ils atterrirent sur le sol de la pièce en dessous sans trop de mal, le sable ayant un peu amorti leur chute. La créature  se releva difficilement puis regarda autour d'elle.

- c'est ... c'est ici ! c'est ici que j'ai pris ce collier ! regardez là !

Il pointa du doigt ce qui semblait être un sarcophage richement décoré. Il se précipita dans sa direction, il avait hâte de lever cette maudite malédiction mais c'est alors que d'immenses colonnes de feu vinrent les encercler. Ils ne pouvaient plus sortir, encerclés par les flammes. la température augmentait. cela semblait être comme une ultime épreuve comme pour savoir si oui ou non, ils étaient dignes de voire le défunt seigneur de ce royaume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dream-land.forumactif.org
Jaden
Man of steel
Man of steel
avatar

Pouvoir : Corps incassable
Points de Puissance : 10 000
Points de Réputation : 0 points
Points du Membre : 0 points
Double Compte : Kael Dango
Messages : 112

MessageSujet: Re: Le royaume sous le sable [ Quête: Atlas feat Bambi ]   Ven 2 Oct - 17:28


L’inquiétude avait prit les tripes de notre guerrier aux dreads, jusqu'à marteler les murs de coups de poings pour être sur que le mécanisme qu'il cherchait allé s'enclencher. Ses compagnons de fortune en fit de même. Contrairement à Atlas, Bambi utilisait son cerveau et utilisait sa bille pour occuper plus de terrain, l'efficacité de sa méthode faisait que leur hypothèse allait être vite fondé. Quand au vioque il n'avait que ses pauvres os pour chercher lui aussi le mécanisme bien que lui ne risquait pas grand chose, il n'avait pas de narines et amateur de manga qui s'y tienne on pouvait sentir le skeleton Joke à 100m !

Mais il n'en fut rien, cependant les os eurent raison de la force herculéenne d'Atlas et du pouvoir de Bambi puisque c'est lui le premier qui sortit tout le monde de ce piège mortel. En effet, le sable arrêtait de s'écouler laissant finalement du répit à nos trois aventuriers soulagés de n'avoir pas succombé au sable environnant. Cependant le mécanisme était encore en route et malheureusement Atlas n'avait pas pu deviner que c'était creux en dessous à cause de l'épaisseur du sable qui atténuait ses coups. Enfin bref la trappe sous leur pied s'ouvrit pour les laisser tomber un peu plus bas, le sable ayant amorti leur gros culs.

La nouvelle salle dans laquelle ils s'étaient été totalement sombre, la trappe au-dessus faisait passer un mince filet de lumière, mais pas suffisant pour en découvrir la totalité. Sauf un élément qui sauta aux yeux du tas d'os soudain heureux comme un enfant, Atlas avait comprit de quoi il s'agissait car à peine était-il relevait qu'il fut prit d'un vertige qui le ramena à terre sur ses deux fesses. Une étrange sensation qu'il lui rappelait la première fois qu'il vit le collier, sauf que là c'était x100 ! Depuis ça rencontre avec Bemoth l'assassin de son père, il était plus assujettis au pouvoir obscur ou s'en rapprochant et nul doute que la puissance que recelait ce tombeau était à vous faire dans le froc.

Atlas essayait tant bien que mal de se ressaisir ne voulant pas inquiéter ses compagnons et surtout aussi qu'il avait de l'honneur et une grosse paire dans le futal ! Après avoir eu assez de force pour correctement se relever il fut témoin avec Bambi et le vioque d'un nouveau piège, de multiples colonnes de flammes jaillirent du sol entourant les aventuriers entouraient par ce brasier. C'était pas la petite flammèche qu'on allume les soir de dîner au chandelle, mais la grosse flamme qui vous fait cuir un poulet en moins de deux ! Et notre combattant n'avait pas envie d'y laisser la moindre dread dans ce tombeau.

Il n'avait pas envie de se risquer à traverser le torrent de flamme, donc il dut réfléchir à ce plan d'un autre moyen car oui il fallait passer qu'importe le moyen. Puis une idée lui vînt.

J'crois que ta bille peut nous servir mon gars. On lance l'opération RASTA ROCKET ! Ce que je te propose c'est de transformer ta bille genre bouclier, puis je vous ouvre un passage dans l'une de ses flammes. Après t'as plus qu'à sauter toi et le tas d'os en espérant que vous finissez pas en brochette !

Facile à dire quand c'est pas toi qui doit traverser des flammes espèce d'inculte ! Un point qu'il n'avait pas fait mention c'est qu'avec un bon coup de pied au cul, ils pourraient plus rapidement traverser les flammes, mais une telle surprise ça ne se dit pas …
Il prit position pour concentrer sa main céleste pour être sur de propulser l'air assez fort pour créer une grande brèche dans ses flammes. En cours de préparation il s'arrêta puis se tourna de nouveau vers Bambi.

A moins que t'es mieux à proposer ... *rire*

Et ça te fait marrer ! T'es vraiment taré mon pauvre Atlas !

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bambi Mist
Rich bitch
Rich bitch
avatar

Pouvoir : Goldcontrol
Points de Réputation : 7 300 points
Messages : 127

MessageSujet: Re: Le royaume sous le sable [ Quête: Atlas feat Bambi ]   Mer 7 Oct - 19:45

C'était fini ! Le skeletos avait réussi à trouver l'énigme, il fallut quand même que je lui rappelle son boulot au bougre. L'écoulement du sable s'arrêta, et la panique aussi. Cependant, un autre cliquetis résonna et le sol gronda pour laisser une autre trappe bien plus énorme s'ouvrir sous mes pieds, renversant vers le centre le sable, j'essayai de ramener la bille à moi dans un dernier espoir, mais je tombai plus vite que je ne le pensais et la coordination entre ma chute et ma bille d'or me rejoignant fut difficile avec le sable sur la gueule. Je décidai donc d'augmenter puissance de lévitation vers moi, afin d'être sûr de me prendre la bille quelque part, elle percuta mon torse violemment mais je pu l'attraper de la main afin de ralentir ma chute. J’atterrissais tout de même sur le cul, heureusement le gros tas de sable amortissait le choc.

Le regard coulissant, je vis mes deux camarades sains et saufs, mais je ne pouvais rien apercevoir à plus de 2 mètres avec le contraste de la lumière venant de la salle piégée d'au dessus. Nous étions tombés dans une salle, pas si grande que ça, le son que je fis en me relevant résonnait, un silence incroyable régnait. L'ambiance était lourde, mon ventre me jouait des tours sans que je ne sache vraiment pourquoi, mais j'avais peur.

- C'est ... c'est ici ! C'est ici que j'ai pris ce collier ! Regardez là !

Le skeletos courra vers  ce qui semblait être un sarcophage, orné de bijoux étincelants, il s'agissait d'une source de lumière à lui seul. Atlas et moi le suivions au pas de course. Ayant quitté la surface sableuse, des flammes jaillirent du sol devant l'ami maudit, interdisant l'accès au sarcophage, tout en nous entourant. Elles montaient jusqu'au plafond, impossible de passer au travers. Ça sentait le cramé, la température augmentait, le souffle de chaleur était insupportable. Là, j'étais perdu, comment faire ? Si nous restions là, on allait finir rôti à point. Je me tournai vers Atlas, le skeletos n'étant plus vraiment de grand soutien. Il était plutôt calme, mais pas à l'aise non plus, me fixant du regard, je comprenais qu'il cherchait une solution et apparemment la lumière fut dans son cerveau.

- J'crois que ta bille peut nous servir mon gars. On lance l'opération RASTA ROCKET ! Ce que je te propose c'est de transformer ta bille genre bouclier, puis je vous ouvre un passage dans l'une de ces flammes. Après t'as plus qu'à sauter toi et le tas d'os en espérant que vous finissez pas en brochette !

- Haha t'es sérieux mec ? Tu penses vraiment que ça marchera ?

C'était difficile à imaginer. Je savais bien qu'il aurait assez de puissance pour propulser de l'air, je n'en doutais guère à cet instant, mais le temps de courrir et passer, les flammes pouvaient jaillir à nouveau de suite après, c'était insane.  Cependant, en combinant nos deux puissances, je savais que ça pouvait donner quelque chose d'intéressant. Seulement, encore une fois il restait un petit problème.

- Et toi, comment tu fais après ?

Le dreadeux se contenta de me faire un clin d’œil, assurant que ça irait pour lui. J'étais perplexe, mais nous pouvions toujours refaire la même chose, pour lui. Il se concentra et se mit en position afin de préparer son attaque.

- Ok, tu attends que je te fasse signe pour créer le passage, je veux m'assurer que ça ne craint pas d'abord. Ensuite, dès que tu vois qu'Atlas a lancé le souffle d'air, tu cours directement, compris tas d'os ?

Le shnock acquiesça, tout lui allait dans cette situation là, il devait être presque inflammable avec le peu de matière organique qui lui restait. Ma bille toujours étant dans ma main, je la lâcha afin de la faire passer au travers des flammes, elle s'engouffra dans les flammes par où nous avions atterris, le reste devait se faire à l'aveugle.  Je ne savais pas si elle avait eu le temps de fondre, donc pour être sûr, je la remodelai en espèce de disque courbé. Toujours étant modestement de petite taille. Puis je l'amenais plus loin, l'élevant un peu, puis à quelques mètres de là où nous étions, c'était normalement l'endroit où était le sable. Je rabaissa le disque au sol, du moins au minimum, puis d'une rapidité notable, je raclai avec le sol avec, tout en le ramenant vers moi.

Pour savoir si mon plan fonctionnait, normalement, le sable devait être jeté sur les flammes, afin de déstabiliser la puissance de flamme. Ce qui se produisit légèrement. Je pouvais apercevoir pendant un instant la lueur venant de la salle piégée à travers les flammes. C'était good ! Je refis exactement la même chose mais cette fois-ci, je transformai le disque en une rectangle fin et pas très large, je voulais jouer sur la longueur, pour ne pas cramer sur les bords. Je recommençai alors l'action précédente, mais avant de "jeter" le sable directement, je pris par le poignet le skeleton qui portait toujours le talisman sur lui. Ensuite, j'inspirai une grande bouffée d'air pour me monter à bloc, et je claqua des doigts.

Atlas effectua ce qu'il appelait la Main Céleste. Il envoya puissamment de l'air d'un coup concentré dans la paume de sa main, l'impact fut immédiat, un trou béant s'ouvrit dans les flammes et à ce même instant je démarrai la course : un pas, je jetai la sable sur le sol grâce à l'or, deux pas, je marchai sur le sable brûlant, tout en tirant de toute mes forces le shnock vers l'avant, passant entre les flammes et la chaleur qui embrassa mon corps tout entier, trois pas, je poussai fortement sur ma jambe droite, toujours sur le sable, et au moment où mon pied décolla de la surface du sol, les flammes commencèrent à réapparaître. Enfin, nous continuions encore sur quelques pas, dans l'élan.

Sans prévenir ni quoique ce soit, le shnock se retira de mon emprise, s'empressa vers le tombeau et reposa le talisman là où il l'avait pris. Ainsi, les flammes se calmèrent, laissant apparaître un Atlas tout content, et tout excité. Les colonnes de feu disparurent et Atlas put nous rejoindre tranquillement, tout en bandant ses muscles, montrant toute sa puissance, s'embrassant les biceps. Personnellement, j'étais encore dans le traumatisme de cette folle action. Décidément, je me redécouvrais entièrement cette nuit-là.

- Putin de merde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Game Master
D comme Dieu!
D comme Dieu!
avatar

Surnom : Dieu ou Maitre
Pouvoir : Modérer, kicker, administer et tout et tout quoi
Points de Puissance : 100 000 Points
Points de Réputation : 100 000 Points
Points du Membre : Over 9 000 !!!
Messages : 986

MessageSujet: Re: Le royaume sous le sable [ Quête: Atlas feat Bambi ]   Sam 10 Oct - 16:09

Putain ça c'était classe ! Barney Stinson approuve ! Par ce que barney approuve tout ce qui a la classe. Et il faut avouer que celle ci est pas mal dans le genre ! Atlas se prépare à envoyer un puissant coup de paume dans l'air, fouettant le vide afin de souffler du mieux qu'il pouvait les flammes, permettant à Bambi de passer le mur de flammes qui ne se laisserait certainement pas souffler si facilement vu la puissance du feu. le contrôleur de l'or fit confiance à son coéquipier rouquin et avec un timming idéal passa dans l'interstice créé dans les colonnes de feu, en se servant d'un fin bouclier d'or pour se protéger autant qu'il le pouvait de la chaleur et des flammes résiduelles.  Bambi, qui avait agrippé le vieux sac d'os qu'ils devaient amener jusqu'au sarcophage du propriétaire du talisman maudit parvint à traverser la brèche dans le feu. Il arriva finalement de l'autre côté sain et sauf. le sac d'os se précipita jusqu'au sarcophage et les flammes s'arrêtèrent de jaillir du sol. Apparemment ils avaient réussit. La créature ne se rendit pas compte d'un quelconque changement.

- Je... je suis encore maudit ?! ça n'a rien changé ! Ne me dites pas que j'ai fais tout ça pour rien ?!

Le calme semblait avoir repris dans la salle qui redevenait sombre. Le plafond était devenu noir, léché par les flammes durant tout ce temps. La créature squelettique commençait sincèrement à se demander si tout cela n'avait pas servi à rien et si la malédiction n'était pas en fait persistante et qu'elle resterait jusqu'à ce qu'il meurt. Mais ce n'était pas le cas. Alors qu'il était déçu, persuadé de récupérer son apparence et sa force d'en temps à la suite de tout ça, on put voire une lumière jaillir du talissement. Une puissante lumière blanche apapraissait progressivement. Elle s'échappait du collier et serpentait doucement jusqu'au sarcophage devant lequel il se trouvait. C'est quoi encore ce bordel ?! un nouveau piège ?!

Le phénomène dura une bonne trentaine de secondes jusqu'à ce que... le sarcophage se mette à bouger. Le sable présent dans la pièce commençait, grain par grain, à flotter dans les airs et se diriger vers le sarcophage qui s'ouvrit alors lentement, laissant apparaitre une silhouette lugubre. l'aura qui s'échappait de la créature qui sortait de la tombe était ancienne et terriblement puissante. Cette créature était couverte de bandelette mais se dessinait sur sa tête des crocs et une grande gueule semblant capable de broyer des os. La créature tituba quelques instants hors de sa tombe et se regarda quelques instants avant de s'écrier d'un air presque surpris.

- Je suis en vie !

Le tas d'os surpris de voire ça tourna le dos et s'apprêta à s'enfuir. il n'eut pas le temps d'aller bien loin que le sable sous ses pieds prit la forme de piques qui vinrent l’empaler, le tuant sur le coup. Le sable avait été commandé par la créature sortie de la tombe. Mais quelle étai cette chose ? Bambi, le sac d'os et Atlas avaient ils ressuscité un fléau de Dreamland ?! La créature regarda lentement le voyageur et la créature.

- Où sont mes hommes ? Où sont héru et Imonhra ?

Mais de qui parlait il et qui était il ?! Vous ne le savez pas mes bichons mais une chose est sûr, cette créature est une menace bien qu'elle semble déstabilisée et ne pas savoir où elle en était. En effet, si elle venait vraiment de ressusciter, il y a de quoi.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dream-land.forumactif.org
Jaden
Man of steel
Man of steel
avatar

Pouvoir : Corps incassable
Points de Puissance : 10 000
Points de Réputation : 0 points
Points du Membre : 0 points
Double Compte : Kael Dango
Messages : 112

MessageSujet: Re: Le royaume sous le sable [ Quête: Atlas feat Bambi ]   Lun 19 Oct - 20:08


Il en avait fallu des testiboules pour oser une telle action, Atlas s'était largement bien assez concentré pour ouvrir une grande brèche dans les énormes colonnes de flammes qui se présentaient à eux. Pourtant le pourcentage pour que le plan réussisse n'était pas bien grand, mais au moins sur le papier ça avait de la gueule ! Après le passage des deux compagnons de route les flammes avaient enfin disparues et notre guerrier semblait fière d e son action qui put enfin les aider à terminer cette quête qui commençait à être bien trop dangereuse pour leur santé que ce soit en tant que voyageur ou créature. Bien que le sac d'os ne risquait pas grand chose … enfin en toute logique.

D'ailleurs ce dernier ne se préoccupait pas vraiment des deux autres qui en avait marre de tout ces pièges et autres créatures mortelles, il agrippa le sarcophage et vit que rien ne se produisait. Atlas ne prit pas connaissance de cela tant était-il fière de ce qu'il avait fait précédemment c'est au moins où le vioque ouvrit la mâchoire qu'il s'arrêta net dans un blanc des plus inquiétant. Une seconde après il secouait le vioque dans tout les sens en le tenant par le tissu le recouvrant, d'ailleurs on pouvait se demander à quoi cela pourrait lui servir.

TU TE FOUS DE MA GUEULE ! ON EN A PAS ASSEZ CHIE COMME CA ET MAINTENANT TU NOUS DIS QUE CA MARCHE PAS TON TRUC ! JE VAIS TE FAIRE SUCER TA MOELLE LE VIEUX JUSQU’À CE QUE T'Y PRENNE GOUT !

Bon c'était justifié cet élan de colère, mais encore une fois alors qu'il allait s'occuper du squelette qui les avait gentiment amené dans ce tombeau pour y mourir le talisman faisait enfin son boulot. Une lumière blanche en sortit progressivement pour se rapprocher du tombeau et y rentrer laissant sûrement le doute à Bambi d'un nouveau piège puisque Atlas était trop occupé à secouer le vioque qui perdait peu à peu ses esprits. Notre guerrier fut pourtant arrêté dans son geste quand le sarcophage s'anima jusqu'à s'ouvrir complètement et faire se lever une nouvelle momie, celle-ci beaucoup plus grande et effrayante n'avait vraiment rien de rassurant surtout quand on pouvait deviner qu'elle était le maître à bord en faisant flotter le sable environnant.

Atlas quand à lui se doutait que cette créature était bien l'objectif de la mission et comme prévu elle était puissante très puissante, une aura qui vous envahit jusqu'à vos poumons comme un nuage de poussières qui vous comble les bronches et vous empêche de respirer. Originaire de Fightland, les créatures de ce royaume avait un peu plus de disposition à sentir les auras adepte du combat il était primordial de pouvoir jauger son adversaire et donc de ressentir sa puissance ou ne serait-ce qu'une bride. Atlas avait cette prédisposition, mais ça rencontre avec l'un des plus puissant Fléau avait accentué cette capacité ce qui n'arrangeait pas ses affaires à l'instant T. Genoux à terre, les mains à plat au sol il ne pouvait plus bouger et suait à grosses goûtes, aucun mots ne lui venait faisant de lui un misérable insecte dont la créature aurait pu écraser à tout moment, cependant ce fut le vioque qui en paya le prix alors qu'il essayait de s'échapper affolait de voir ce qu'il avait réveillé. Le talisman n'était qu'une clé pour ouvrir cette prison dorée et libérer ce monstre antique qui semblait totalement perdu.

Pour cause, il recherchait deux inconnus dont Héru et Imonhra, des noms totalement absent dans la mémoires d'Atlas qui ne pouvait toujours pas totalement bouger, mais réussi tout de même à lever la tête de quoi observait la créature. Cette dernière vit enfin les deux autres aventuriers qui l'observait avec leurs grands yeux d'apeurés, elle enjamba le sarcophage pour se rapprocher de notre guerrier qui se demandait si son heure était pas venu et à savoir s'il n'aurait pas mieux fait de ne pas accepter cette quête. Entrain à vouloir affronter un adversaire puissant sur ce coup il était servi !

La créature tout proche d'Atlas lui attrapa la tignasse avec un seul bras, le reste étant ballant voir avachie, notre guerrier ne bougeant pas d'un pousse pouvait encore plus ressentir cette puissance lugubre qui émanait de ce monstre du désert.

▬ Et toi je peux savoir qui tu es ?

Les mots étaient coincés dans sa gorge et seul un souffle court sortait de ses narines, pas vraiment satisfait de ce silence la créature jeta Atlas sur le côté comme on jette une mouche qu'on vient d'attraper et que l'on veut écraser par terre. Le choc fut encore plus violent qu'il n'aurait pu l'imaginer à croire qu'il n'avait aucune chance au corps à corps car oui maintenant que le gus est réveillé faudrait peut-être penser à sortir de là. Seulement voilà, la créature semble vouloir avoir des réponses et Atlas ne semble pas opérationnel pour le moment pour rendre service.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le royaume sous le sable [ Quête: Atlas feat Bambi ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le royaume sous le sable [ Quête: Atlas feat Bambi ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le royaume sous le sable [ Quête: Atlas feat Bambi ]
» Océania, PNJ du Royaume sous marin
» Alabasta, royaume de sable, perturbé ! [CLOS]
» [Fiche d'île] Royaume d'Alabasta
» Garlzorg, le Roi sous la Montagne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Land Infinity RPG :: RP :: Première Zone :: Saharia-
Sauter vers: