AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Para bellum, c'est para bellum, imbécile ... [U.C.]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kadren Shift

avatar

Surnom : The Lucky Duke of Luck
Team : Gambit brothers
Messages : 2

MessageSujet: Para bellum, c'est para bellum, imbécile ... [U.C.]   Mer 21 Jan - 19:27


Kadren Shift
Ben … c’est pas d’chance mon coco … mais tu feras pas mieux la prochaine fois.
Ton personnage...
-----------------------------------





Nom : Shift
Prénom : Kadren
Surnom : The Lucky Duke of Luck
Age : 27 ans
Sexe : homme
Où habites-tu ? : Toulouse (dans les environs)
Activité : Agriculteur (bovins viande)
Ton histoire...
-----------------------------------

♠ Description Physique :

La question à se poser serait où ? Dans quelles circonstances ? Car dans le monde réel … ahem. C’est le monde réel. Mais dans Dreamland, Kadren est un jeune homme svelte et gracile. Toujours vêtu de son costume trois-pièce et d’un chapeau qui se veut haut de forme il a l’air du parfait magicien, comme on se les imaginait au XIXème siècle. Son costume noir est toujours impeccable, laissant apercevoir une cravate émeraude qui fait écho à la couleur opaline de ses yeux. Ses cheveux mi-longs viennent encadrer son visage plutôt régulier où trône une barbe de trois jours, agrémentée de pattes échancrées. Cet accoutrement le met déjà décalage avec ses camarades rêveurs. Il semble sorti d’un autre temps, comme peut aussi le faire penser la montre à gousset qu’il arbore et consulte à on ne sait quelle fin, tant on sait que l’écoulement du temps peut être hasardeux en ce monde de rêves. Il n’est pas souvent porté sur le rire, comme peuvent le faire remarquer les rides qui surplombent ses sourcils et semble avoir du mal à côtoyer ne-serait-ce qu’un autre rêveur. Il est vrai que son pouvoir est à double tranchant et on a bien souvent un peu du mal à considérer son utilité.

Sa dégaine, alliée à ses capacités lui ont valu son surnom. Tout comme la petite canne noire qu’il arbore. On ne sait pas s’il s’agit d’un objet magique ou non mais il a plaisir à se trimballer avec elle et à s’en servir d’arme. Enfin, d’arme … un coup de canne sur le coin du crâne et ça suffit. Il ne ressemble pas à un guerrier, malgré sa stature. En effet, Kadren frôle le mètre quatre-vingt-dix et n’est pas loin des quatre-vingt-cinq kilos. Son haut de forme lui donne ainsi une présence non négligeable, renforcée par le côté nonchalant du personnage en toute circonstance. On a l’impression qu’il est préparé à tout tant il ne cesse de soupirer et de lever les yeux au ciel : comme tout ceci n’était qu’une nuit parmi tant d’autres.

♠ Caractère :

Cerner Kadren n’est pas chose aisée. Son apparence suffit souvent à mettre les autres à l’écart. Mais de la même manière, personne ne comprend qu’il se soit associé à cette personne précisément … Lui, dans la ligue M, l’autre dans la ligue B. S’il vous faut comprendre cette logique, il faut aller au-delà du masque de ronchonneur perpétuel et de jumenfoutiste qu’il arbore. Kadren est, en réalité, un bon vivant. Un homme qui aime bien manger, bien boire. Qui aime les moments intenses et déteste les lâches. Le fait de s’être libéré de sa phobie l’ayan conforté dans ce point. Cependant, il n’est pas un homme qui aime se battre. Pour lui, c’est une fin non nécessaire. Il demeure malgré tout quelqu’un qui aime le travail bien fait et, surtout, lorsque le travail est dur et acharné. Peut-être une facette qui vient de son véritable métier.

Il préfère ne rien révéler sur ce qu’il est dans la réalité et profite de ses aventures dans DreamLand pour échapper à cette réalité routinière. Il garde ses sentiments pour les moments réels, intenses et se balade ici comme il le ferait dans un bouquin. Picorant des anecdotes, jouant le dindon de la farce quand ça lui chante. Il semble autant lunatique que son pouvoir. De ce fait, peu de personnes sont à même de le détester dans DreamLand, du moins à un niveau au-delà du raisonnable. Il n’est pas hautain, il n’est pas emmerdant. Il est juste là.

Beaucoup de monde aimerait avoir cet homme de leur côté, à cause de son quasi statut de porte-bonheur ambulant mais il n’a jamais daigné accorder son intérêt à quiconque cherchait uniquement de la puissance. Il s’est attaché à cet autre voyageur pour un motif que lui seul connaît. De fait, il convient de gratter plus loin que la surface du dandy en costume que l’on peut croiser au détour d’une ruelle pour apprendre qui est véritablement cet homme. Car selon votre façon de l’aborder, il peut se montrer cruellement nonchalant jusqu’à chaleureusement proche. Les aventures et les histoires sont son leitmotiv à DreamLand.

♠ Histoire :

La vie de Kadren n’est pas des plus épiques. Il a toujours eu des bonnes notes à l’école, s’est toujours débrouillé pour avoir plus d’amis que d’ennemis et a largement profité de son adolescence. Cependant, il était destiné dès sa naissance à reprendre l’exploitation agricole de ses parents et à se faire une place dans l’élevage de bovins viande. De ce fait, depuis tout petit, il a eu les pieds dans des bottes et des cals sur les mains à force de travailler. Aujourd’hui, ses parents sont à la retraite et il maintient sa bonne petite exploitation tout seul, avec les soucis et les tracas que l’on connaît …

Pourtant, malgré cette vie plutôt tranquille, mais active, Kadren a toujours eu quelques problèmes familiaux et relationnels qui ont fait de lui ce qu’il est aujourd’hui. Il n’a pas toujours voulu être dans cette branche, préférant l’écriture pour s’évader que les longues heures sous la pluie à installer les clôtures. Oui, parfois il pleut à Toulouse. Mais pas très souvent. Bref, il a toujours eu un rapport particulier aux animaux, chose qui a nourri sa phobie.

Comme tout enfant ayant grandi dans ce milieu, il avait sa petite favorite, sa vache rien qu’à lui. La vache n°00013, Pamprelune. Sa vache était sa préférée et il adorait, par-dessus tout, aller dehors s’occuper d’elle et profiter de l’affection que lui vouait en retour l’animal. Cependant, suite à une mauvaise chute elle se brisa la patte et fût abattue avant d’être transformée en steaks. L’enfant la retrouva ainsi dans son assiette, ce qui peut attester d’un certain traumatisme. Puis les histoires autour de cette malchance continuèrent. Il habitât, durant ses études, dans l’appartement n°13 et fut victime d’un incendie de torchon, resté trop près de la plaque électrique, deux jours après son arrivée. Il changea un jour de numéro de téléphone pour un qui se terminait par 13 et son téléphone fut volé le jour même. Ou encore sa plaque d’immatriculation d’une voiture qu’il avait fait l’erreur d’acheter à Marseille : en panne dès les premiers cent kilomètres !

Il avait ainsi commencé à nourri une peur irrationnelle du numéro 13, pensant que cette malchance touchait à tout ce que les symboles allaient marquer. Une phobie certainement nourrie par le traumatisme d’avoir mangé la pauvre Pamprelune. Lentement, cette peur frénétique du 13 commença à envahir sa vie, jusqu’à devenir ingérable : il refusait de payer 13 euros pour une entrée en boîte de peur qu’il se fasse tuer à l’intérieur ou allait même jusqu’à compter les m&m’s dans les petits paquets pour être sûr qu’il n’y en avait pas 13. Bref, vous l’aurez compris, il commençait à voir des 13 partout.

Si bien qu’à l’orée de ses 25 ans, c’était devenu une obsession à part entière. Presque matrice de tocs. Il faisait sans cesse le même rêve ou 13 vaches décidaient d’élimiter Pamprelune pour conserver l’unité du chiffre 13 car elle formait la 14ème vache. Mais alors, le 13ème jour du 13ème mois de la 13ème année, il se retrouvait à la place de Pamprelune. Ce rêve n’avait aucun sens, c’était un rêve. Mais tout changea le jour où il affronta sa peur.

♠ Dreamland :

« Meuh tu seras dévoréééé car nous ne pouvons accepter de quatorzième vaaaaache dans notre troupeau si parfaiiiit ! »

Encore ce rêve. Encore et toujours ! C’était impossible de s’en défaire, il ne cessait de rêver de ce monde de tribunaux bovins, où les instigatrices de la mort de Pamprelune se réunissaient pour le juger à son tour. Il n’y avait aucune logique à son entrée dans … en cours, en cours …

♠ Les chroniques d'un Baby :(min 30 lignes. Ici raconte nous le parcours de ton perso quand il était en ligue B. N'hésites pas à détailler et résumer le plus possible.)

J'aime -
1. Les histoires intéressantes
2. La bonne pitance
3. Les retournements de situation
4. Bailler aux corneilles
5. Être chanceux
Je n'aime pas -
1. Les orgueilleux
2. Ceux qui ne jurent que par leurs poings
3. Les histoires dont on devine la fin
4. Voir quelqu’un ou quelque chose souffrir
5. Être malchanceux


- Phobie : Triskaïdékaphobie, la peur du chiffre 13

- Pouvoir : Permet au contrôleur de manipuler la chance des autres et de lui-même par le biais d’invocations. Les invocations peuvent favoriser la chance ou la malchance en fonction de ces dernières.

Exemple d’invocations et des créatures à battre pour les posséder:
 

- Objet magique : Canne de cérémonie (Permet de porter la même tenue tous les soirs à DreamLand)

• Le personnage sur ton avatar : source inconnue
• Rang spécial désiré : The Lucky Duke of Luck
• Relation prédéfinie : Vous pouvez, dès la création de votre fiche, demander des relations
• Code du règlement :

Derrière l'écran...
-----------------------------------


• Prénom ou pseudo: Migou
• age: 25
• comment as-tu connu le forum ? par Izrael
• Connais-tu Dreamland ? yup, j’ai même pu causer avec l’auteur
• Depuis quand fais-tu du rp ? 15 ans
• Pourquoi as tu choisi ce forum? à cause d’Izrael (ou grâce selon vot’ point de vue)
• Des critiques sur le forum ? pas pour l’heure
• Une remarque ? nup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel
Voyageur chercheur de merde
Voyageur chercheur de merde
avatar

Surnom : L'enfoiré
Pouvoir : Invocateur des lames
Points de Puissance : 40 525 points
Points de Réputation : 54 900 points
Points du Membre : 669 points
Double Compte : Eve Leblanc
Messages : 2329

MessageSujet: Re: Para bellum, c'est para bellum, imbécile ... [U.C.]   Dim 25 Jan - 17:14

Salut! Bienvenue sur le fofo! Godzilla Oui je crache des lasers pour te souhaiter la bienvenue et alors?

J'aime bien ton histoire. le mec a juste trop pas de chance avec le chiffre 13 et devient trop parano à un point que s'en devient complètement ridicule et drôle. Et puis d'un point de vue caractère et physique il est assez original. On a pas de perso comme ça ici! ^^

J'ai hâte de voire ta partie dreamland qui s'annonce assez monumentale. J'adore le concept su 13° jour du 13° mois! Cool ça aurait été fin si ton perso avait été le 13° d'une fratrie! ça l'aurait trop rendu fou à croire que son existence entière est maudite! Démon

Bonne continuation pour a suite de ta fiche. Si t'as des soucis, faut pas hésiter à poser des questions!


Edit' désolé si t'avais perdu de vue ta fiche, c'est que dans ma folie du ménage j'avais archivé ta fiche par accident! Pas taper!!!! Battu

_________________
Le quotidien de Axel:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kadren Shift

avatar

Surnom : The Lucky Duke of Luck
Team : Gambit brothers
Messages : 2

MessageSujet: Re: Para bellum, c'est para bellum, imbécile ... [U.C.]   Lun 26 Jan - 21:13

Salut Alex !!

Merci à toi ! Un accueil pareil, ça fait plaisir Wink

T'inquiète pour la fiche, j'écris sur Word donc j'avais même pas vu -_-"

Du coup je risque de prendre un peu de temps pour la terminer, j'ai une semaine ultraaaaa-chargée et j'suis pas dispo le weekend prochain ^^'

Désolé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherry

avatar

Surnom : La pouffe
Team : Giiiiiiiirl Poooooweeeeeer!
Pouvoir : Contrôleuse de la foudre
Points de Réputation : 42 500 points
Double Compte : Harley redfox
Messages : 340

MessageSujet: Re: Para bellum, c'est para bellum, imbécile ... [U.C.]   Dim 22 Fév - 11:52

Hellow,

Des nouvelles ? Ca fera bientôt un mois ! ^^ Et d'ici le 26 Février, tu n'auras plus qu'une semaine pour donner des nouvelles avant archivage. N'hésites pas à demander du délai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Para bellum, c'est para bellum, imbécile ... [U.C.]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Para bellum, c'est para bellum, imbécile ... [U.C.]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Allures de Leader, allures d'imbécile [Chris Tsukiyo]
» Un Imbécile reste un imbécile
» Duo d'imbécile et une cuisine | ft. Jongah
» Civi Pacem, para Bellum/ Lucius Hostilius
» Michel Martelly n'est rien qu'un autre agent au service des usurpateurs.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Land Infinity RPG :: 
Archive partie présentations
-
Sauter vers: